OVS : Bon ou mauvais plan pour séduire ?

-

ovs-bon-ou-mauvais-plan-pour-seduire
Aujourd’hui, on laisse la parole à une des lectrices, Bacchus, qui témoigne de son expérience sur OVS (On Va Sortir). Un témoignage riche ou le sens de l’analyse n’est pas en reste. Lisons-la attentivement, elle a des choses à nous dire !

Sur le papier, On Va Sortir est un concept de rêve pour quiconque veut faire des sorties et des rencontres facilement.
Cependant, le site souffre d’une mauvaise image de repère à quadras divorcés.

Après presque un an et une vingtaine de sorties OVS (principalement en soirée), voici mon bilan.

OVS : Le concept

La théorie (ou le monde des bisounours)

Un organisateur propose une sortie* avec un nombre maximum de participants autorisés.

Il est fixé une heure et un lieu de rendez-vous. Quand le lieu est vague, on procédera souvent à un échange de numéro de numéros de téléphone.

Une fois le nombre de participants atteint, on peut s’inscrire sur la liste d’attente (dite L.A.) en espérant que des personnes se désinscrivent de la sortie. Parfois, l’organisateur précise dans l’annonce que la L.A. est acceptée. Cela voudra dire que les personnes présentes sur cette liste peuvent également venir sans problème.

Il est souvent possible d’arriver avec des amis non inscrits (c’est alors précisé).

*ça peut être à peu près tout, en vrac: sorties culturelles (musées, concerts), sorties sportives (jogging, tournoi de foot), sorties jeu (de société, tournoi d’échecs), bénévolat (maraude, distribution de repas), sorties fêtes (boite de nuit, bar)...

La pratique (WELCOME TO HELL)

C’était un jour d’avril. Il pleuvait dehors. On était mercredi. J’étais triste. J’avais entendu parler de ce site quelques mois plus tôt. Je m’ennuyais un peu. Hop, deux trois clics, mon compte est créé. Je regarde du côté des sorties.

  • Première désillusion : Aucune sortie ne m’intéresse.
  • Deuxième désillusion : Et sinon, les jeunes, ils sont tous morts ?

La solution : Faire un méga tri.

Et surtout regarder en soirée le vendredi et samedi soir. Promis des fois on trouve des soirées avec des gens de moins de 35 ans. (J’en ai même trouvé une fois un spéciale 18/22 ans. True story).

Il existe un filtre spécial « sorti jeune », il filtre bien, mais il passe à côté des trois quarts des sorties jeunes aussi. Déjà qu’il n’y en a pas beaucoup.

  • Troisième désillusion : On fait comment une recherche pour une date lointaine qui nous convient mieux ?

Certes, il suffit de passer à la page suivante pour avancer dans le temps, mais ça demande donc de manuellement aller jusqu’à la page 15 pour voir les sorties prévues dans trois jours.

Le site est plutôt mal fait pour trouver des sorties qui conviennent.

La solution : Aller la veille ou le jour même s’inscrire aux sorties. Ça évite de devoir appuyer quinze fois sur le bouton « page suivante ».

De toute manière, la moitié des sorties sont créées moins de 24 h avant l’événement et il y a généralement un gros turnover entre la L.A et la liste « officielle » dans les dernières heures avant la sortie.

Je me lance

Néophyte, je finis par dégoter une sortie – visite d’expo, trois jours plus tard.

L’événement est créé par un beau trentenaire anglais qui précise qu’il souhaite avant tout ne parler que français et précise sur son profil être célibataire. C’est bon, l’idée d’un accent anglais devant de belles toiles, je fond, ce sera une belle sortie et une nouvelle target. (Target : mec potentiellement draguable)

Vient le jour de la sortie.

Juste avant de partir, je me rends sur le site une dernière fois et me rends compte que l’événement a été annulé. Zéro mail d’excuse, zéro explication. Ah, O.K.. Ça arrive parfois sur OVS, suppression de sorties à la dernière minute ou parfois disparition de l’organisateur qui ne donne plus de nouvelles le jour de l’événement. Faut composer avec.

Première sortie (bis), donc. Un concert dans le centre de Paris. J’arrive quinze minutes en retard, un peu tremblante, je fais le tour de bise/prénom des gens.

Et c’est là ma première rencontre avec le sombre peuple OVSien… [Musique qui fait peur, genre Lorie]

OVS : La population

Avec le recul, je me dis que je suis plutôt bien tombée pour une première sortie. Pas de gens franchement effrayants, plutôt des gens paumés.

Une théorie venant de moi même affirme que « C’est normal qu’il n’y ai que des cassos sur OVS, les gens équilibrés n’ont pas besoin de ça pour avoir une vie sociale épanouie » [TROLL INSIDE]

Parmi les profils les plus communs que vous croiserez (du plus au moins fréquent) :

 

  • Le/la séparé(e). Elle cherche à combler le vide en rencontrant d’autres gens pour leur raconter comment l’ex leur manque.

 

BIG UP a une soirée où je me suis retrouvée entourée de 4 (QUATRE) personnes dans ce cas qui ont passé leur soirée à chouiner sur leur amour perdu)

 

  • La personne là pour pécho. Séparé en deux catégories : Celui ne fait pas trop peur (ce qui fait son succès) et celui qui est vraiment creepy. Ce qui nous amène à…

 

 

  • Le chelou. La personne vraiment trop bizarre qui fait peur (j’en ai croisé PLEIN)

 

 

  • L’étranger. C’est la personne qui vient de débarquer dans la ville et ne connaît personne (à Paris on croise ainsi beaucoup d’étrangers aux soirées). Non, il ne fait pas peur. Mais en même temps il n’est généralement pas très à l’aise. Tout est si nouveau ici.

 

 

  • Le timide : Il/elle a l’air cool, mais est tellement timide qu’il/elle ne répond que par onomatopée à tes questions.

 

 

  • La personne chouette, équilibrée et sociable qui vient ici pour tester le concept (Lol. Je plaisante, sur ce site, ça n’existe pas.)

 

En bref, beaucoup de cassés par la vie.

Pas mal de quadras et plus, aussi. Cependant, je tiens à noter que la population « ‘jeune »’ est en constante augmentation depuis mon arrivée. Et que je me suis bien éclatée aussi à des soirées où j’avais bien quinze ans de moins que le deuxième plus jeune (je suis un petit bébé aussi <3).

Finalement, pas mal de gens qui finalement se révèlent être des gens super chouettes. OUI, même en étant totalement sobre.

  • Ce mec bizarre qui se révèle être super drôle.
  • Cette fille qui après m’avoir raconté peiné sa récente séparation avec son copain devient une super wingirl
  • Ce médecin dépressif qui m’a permis de parler de toutes mes possibles maladies (hypocondrie, quand tu nous tiens. ).

OVS : Déroulement d’une soirée

Sortie en boite, rendez-vous donné à la sortie d’un métro. Du genre où il y a plein de monde qui passe.

Arrivé sur le lieu de rendez-vous, comment reconnaître le groupe OVS ?

Typiquement: Un groupe pas très cohérent de gens de tout type, tout âge et pas très bavard. Si vous n’êtes pas trop timide, demandez leur « OVS ?».

Sinon, il y a toujours la technique de passer très proche d’eux en faisant un GROS sourire et les fixant dans les yeux. S’ils sont d’OVS il y aura toujours une personne du groupe pour demander « T’es d’OVS ? »

Il ne faut pas forcément s’attendre à ce que chacun suive le « dress code ».

Souvenir de ce gars (qui se ramène à une sortie en boite) huppé et habillé avec un jean troué avec des basquets dégueulasses. On a réussi à le faire rentrer en le camouflant dans le groupe. Résultat, il passe la soirée adossé à une colonne à regarder la piste de danse en souriant (CREEPY)

Comment s’intégrer au groupe ?

Passé le tour de bise / tour de prénom, au milieu d’un groupe d’inconnu, on se retrouve rapidement à court d’idées.

  • Parlez à tout le monde. De tout, de rien. De la vie, du lieu où vous vous trouvez, des gens de la sortie. De l’actu, de vos passions.

À proscrire : Les discussions typiques « t’as-quel-âge-tu-fais-quoi-dans-la-vie » auxquelles nous ajouteront les « Comment-t’as-connu-OVS-t’as-déjà-fait-beaucoup-de-sorties ?».

On s’en fout.

Ça amène difficilement à une véritable discussion

Tout le monde les pose déjà, quand c’est la quatorzième fois de la soirée, on n’en peut plus.

  • N’hésitez pas à prendre des initiatives ! Il est très simple de devenir le pilier d’un groupe OVS en se faisant connaître dés le départ.

D’une manière générale, les gens sont timides, proposez des jeux, des petits défis. Lancez-vous sur la piste de danse en invitant les autres à vous suivre. Chaque sortie est un nouveau départ, une nouvelle occasion d’apprivoiser l’art d’être à l’aise en groupe et avec des inconnus.

OVS : et la séduction ?

…C’est un peu comme une religion. Tout le monde drague tout le monde.

On beau parler d’un site de rencontre « ‘amicale »’, les célibataires sont légion. On est rarement surpris de voir que ces deux-là finissent par s’embrasser de toute leur langue après s’être tourné autour pendant plusieurs heures.

Il y a eu cette fille qui m’a annoncé le plus sérieusement du monde, trente minutes après notre rencontre, qu’elle fait des massages intimes à de vieux riches (NORMAL). Que je devrais faire de même parce que ça paye bien (NORMAL). Elle me glisse à l’oreille qu’elle n’aime pas trop les juifs (NORMAL). Mais fini par ba*ser dans la rue avec le juif israélien du groupe. (C’est un concept).

Sexodrome un peu l’ambiance parfois.

Draguer sur OVS

OVS drague, c’est un bon plan en soi: vous rencontrez des gens, possiblement intéressants, généralement célibataires, vous êtes déjà intégrée au groupe.

Le travail est prémaché. À partir de là, les outils de séduction sont les mêmes que d’habitude. La donnée à prendre en compte est que : s’il est simple de rencontrer, les targets (cible masculine) sont-elles pour autant de qualité ?

OVS, c’est un site de rencontre sur internet où tu sélectionnes la sortie et non les gens qui vont t’accompagner. Voilà voilà. Parfois c’est bien, souvent c’est CREEPY.

Draguer avec OVS

Même si parfois le groupe OVS ne vous convient vraiment pas, il peut cependant être un véritable pivot pour rencontrer des gens d’ailleurs.

Dans un bar, une boite, un café, Il s’agit alors de se dégager gentiment du groupe pour aller rencontrer et séduire.

 

  • Si vous vous prenez un râteau (promis, en tant que fille, vos chances d’en prendre un gros sont très très limitées), vous pourrez toujours retourner dans le cercle « premier ».

 

 

  • Si quelqu’un vous embête, il y aura toujours des volontaires parmi les OVSiens pour aller le sermonner (bon, parfois parce qu’ils pensent que ça les rendra virils et séduisants, mais on s’en fout ça marche quand même).

 

 

  • Si vous avez peur d’être jugé : Who cares ? Vous ne recroiserez sans doute jamais les gens d’OVS, n’avez aucun lien avec eux. Pas de question, pas de justification à donner au groupe si vous suivez un mec au milieu de la soirée. Pas de pression.

 

OVS c’est avoir une bande, le Social Proof en quelque sorte, sans y être attaché.

 

  • Si vous vous entendez bien avec une personne en particulier, vous pouvez lui proposer de sarger ensemble. Pour beaucoup, comme ils ne connaissent personne à la base, ils ont moins de problème à se lâcher et aborder. De plus, cela amusera certain de vous aider à aborder le beau brun assis là bas.

 

Le bilan

OVS peut être un très bon plan pour rencontrer des gens. Cependant, le groupe, c’est un peu la roulette russe.

OVS, faut voir ça comme un pied-à-terre, un truc sur lequel on peut se reposer, mais qui n’est pas totalement chez nous non plus. On peut y être bien même si au fond, rien ne vaudra jamais les vrais amis.

Et puis pour finir, pour y être allé autant de fois, pour sur que je dois moi-même être un peu une cassos creepy.

 

Et vous, êtes vous déjà allée sur OVS ? Qu’en avez-vous pensé ?

Bacchus

 

102 Commentaires

  1. DuduletteDesChamps
    Votre commentaire est en attente de modération

    Après un an sur le site, c’est toujours pareil : des gens sympas et des boulets à éjecter le plus vite possible, et s’ils collent aux sorties : blacklister et ridiculiser en public pour avoir la paix. Certains, c’est dur de s’en débarrasser; c’est vrai, ils font pitié, mais bon, c’est un site de rencontres donc il y a vraiment de tout. Ce que je trouve un peu dommage, c’est qu’on ne puisse pas sécuriser totalement en tant que femme : si un boulet veut nous coller, il peut le faire facilement, car il voit nos futures sorties ! Je ne comprends pas bien l’intérêt de cette fonctionnalité si ce n’est favoriser les stalkeurs… Donc pour les nanas : faites un peu attention quoi. Certains mecs qui n’ont aucun succès (donc les plus lourds) sur les autres sites de rencontres profitent d’OVS pour imposer leur présence. J’imagine qu’il y a des nanas qui font pareil, mais je ne le vois pas car je suis une nana aussi. Mais j’avoue c’est parfois très très très lourd. L’avantage de Meetic/Tinder etc : tu sélectionnes… l’inconvénient : très difficile de faire des rencontres amicales (quasi impossible en fait). OVS pourrait être grandement amélioré pour favoriser les rencontres totalement amicales… (je pense à ce truc de pouvoir voir ce que font les autres, c’est vraiment malsain : si les gens s’intéressent à une activité, ils voient bien les sorties en fonction des activités…)

  2. Votre commentaire est en attente de modération

    Bonjour,

    Anashka,

    Je trouve que vous avez la critique facile et, étant une régulière d’ OVS, je peux dire que votre article n’est pas vraiment réaliste et objectif.
    Vous mettez l’accent sur les aspects négatifs que l’on peut rencontrer, mais pas systématiquement !

    Vous semblez vous croire supérieure aux personnes qu’on trouve sur OVS, quelle prétention… Alors que ce site n’est pas du tout un repaire à « cas soc », asociaux, ou à plan C.

    Il y a de tout, tant au niveau des caractères/situations des gens, que des types de sorties. Il faut être ouvert d’esprit!

    Et ce site embellit la vie de beaucoup de gens, qui pour x raison, peuvent en avoir besoin à certaines périodes de leur vie, ou juste en complément de leurs loisirs habituels.

    Si le concept ne vous convient pas, inventez mieux !

  3. OVS est un site qui est comme la société, on y rencontre des lourds, des gens sympas, intéressants, lourdaux, riches, beaufs, timides, extravertis
    J’y ai vu touts les profils possibles
    et je trouve sociologiquement il n’y a rien à reprocher de vouloir voir d’autres personnes
    Pour ma part je suis sociable et j’ai des amis hors OVS, seulement ils n’habitent pas dans ma ville, donc j’ai envie de voir des gens, il n’y a pas que des cas soc ou perdus de la vie, c’est totalement faux et réducteur de dire ça
    J’ai croisé des ingénieurs et des profils supers intéressants, ceux qui disent y a que des cas soc devraient peut être se regarder eux même ?

    OVS c’est aussi la drague, et après ? Elle est partout la drague. Les filles sont assez grandes pour savoir ce qu’elles font, elles bloquent les lourdeaux qui leur écrivent, zappent les relous en soirée, vont plus vers ceux qu’elles apprécient etc
    Pour ma part j’y ai dragué aussi evidemment, et heureusement, il y a aussi de jolies filles célibataires, alors ça marche ou ça marche pas peu importe, le tout est de ne pas forcer la fille (ce que certains boulets comprennent pas)

    Pour ma part j’y ai vu des tranches de vie, me suis lié d’amitié avec un gars et une fille

    Le seul reproche est que c’est quand meme assez éphémère et que pour un vrai échange il faut un vrai lien, qu’il est difficile à trouver en se rencontrant seulement quelques heures une soirée

    Je ne suis pas adepte de refaire des soirées avec les mêmes que je vois , je préfère aller alors directement hors OVS pour continuer

    Le ton de l’article est un peu méprisant je dois le dire et trop généralisant
    Il faut prendre ce site avec recul, comme la vie !

  4. Je suis une, très largement, retraitée inscrite chez OVS. Si je n’ai aucun mal pour trouver des sorties avec des personnes de mon âge ne croyez pas que je les trouve folichones. Un ramassis de paumés, largués par leur conjoint (e) qui viennent là faire leur marché. İl paraît que cela marche. Et ça marche !
    Des sites de rencontres spécifiques, il y en a à foison. OVS est un site de sorties pas de rencontres. Pourtant c’est un grand baisodrome qui fonctionne à merveille.
    Les sorties ? Chiantes au possible : boire un verre, danser, karaoké. Oui, c’est plus facile pour draguer.
    Le plaisir des sorties intellectuelles et des voyages ne figurent que sur les profils.
    Les conversations ? Qui couche avec qui ? Et machine (ou machin), elle est toujours avec machin (ou machine) ? Ah non ! Maintenant elle (ou il) est avec Trucmuche.
    T’es inscrite sur d’autres sites de rencontres toi ?
    Moi, non, ça ne m’intéresse pas. Je suis sur OVS parce que c’est un site de sorties.
    Mais ça n’empêche pas.
    Ça n’empêche pas, ça facilite même.
    Les membres d’or, ( je pense que les plus jeunes ne connaissent pas ce problème parce que apparemment le statut de ces privilégiés a changé) mais les vieux, ils vivent ce fléau des membres d’or qui se comportent comme des chefs vous conseillent et même… vous épaulent. Ce sont les rois, ils tiennent les rennes et sans eux vous n’aurez pas d’amis.
    Le prix : chez OVS seul le service de base est gratuit, le reste est cher, très cher, le prix annuel de toute autre association à régler pour un mois seulement.
    İl existe, à ma connaissance, 2 autres sites semblables à celui-ci. Les 2 sont fréquentés par , plutôt, des retraités mais le fonctionnement semble moyen aussi.

    • Sorties intellectuelles et voyages existent sur OVS..
      Je prends un exemple : « les Orchidées Franc-Comtoises », ma dernière sortie..
      Et étant donné que je suis spécialiste en Botanique, j’y ai trouvé mon compte.

  5. Nouvelleovesienne

    Comment gérer les mecs qui te draguent pas vraiment mais tu sens bien qu’ils te collent… C’est lourd en fait… Le premier, je lui ai dit direct d’arrêter qu’il était pas mon style, et la y’en a un autre qui s’y met: pas du tout mon type, le genre passif agressif : fait rien mais critique, bref je n’aime pas du tout, ça en arrive a me crisper, mais il fait partie du groupe, ou par ailleurs, il y a des nanas sympas et des mecs qui pourraient me plaire carrément… Mais j’ai l’impression qu’en plus le père passif agressif fait tout pour que je me montre sous mon mauvais jour. Que faire ? Ignorer ? Mettre les points sur les i ?

    • Bonjour Nouvelleovesienne,
      Le meilleur conseil que je peux te donner, c’est d’aller parler calmement avec cet homme de lui expliquer ton ressenti, de montrer que tu ne te laisses pas faire. Si il continue, alors ignore-le, et reste avec les personnes que tu as rencontré qui sont sympas et avec qui tu as lié des liens d’amitiés. Comme le proverbe le dit : « L’ignorance est le meilleur des mépris » :)

  6. voila 3 ans que je suis sur OVS dans le sud de la France, j’ai la quarantaine bien avancée. J’ai participé à plus de 200 sorties en tous genres et ai organisé la moitié d’entre elles. Oui, les célibataires en recherche active de partenaires sont la majorité, mais ce n’est pas un souci, puisque à mon sens, OVS permet de faire des activités, de trouver des participants pour des parties de cartes, etc. Je suis plus gêné par les annulations de dernière minute (sans un mot de politesse) et les très nombreux profils bidons qui pullulent (trolls et autres no life).
    OVS m’a également permis de rencontrer des personnes devenues de vrais amis (que je vois dans ou hors OVS) et surtout j’y ai connu celle qui est devenue ma femme.

  7. Alors, cherchant a savoir quelle réputation pouvait avoir le site, me voici ici à lire les différents commentaires ou l’on retrouve toujours du vrai.
    Je m’y suis inscrit en 2008 sur Lille, ça fait donc 10 ans.
    En fait sur Lille ça a cartonné et au début l’ambiance était super sympa, avec quelques valeurs d’ouverture et un bon esprit. Mais ça a bien changé et aujourd’hui je suis fatigué des commères et des lourdingues et cie.
    moi ça m’a apporté beaucoup , et beaucoup de souvenirs agréables ,et j’y retourne de temps en temps. Mais aucune copine hélas trouvée sur ce site (les femmes sont plutôt moches, désolé de le dire).

    • Je ne vois pas en quoi le physique peut être un frein pour l’amitié. Dire que les femmes sont moches.. n’a aucun sens si l’on ne recherche que de l’amitié. De plus, si cela fait 10 ans que tu es sur le site et que tu n’as aucun ami… Il serait temps de te poser les bonnes questions ? Une amitié ça se crée et ça se construit et pour ce faire, il ne faut pas hésiter à garder des contacts pour voir les personnes autour du cadre d’ ovs les intégrer dans sa sphère privée. Il faut bien que quelqu’un fasse l’effort d’avancer parce qu’on sait pertinemment que tout le monde n’a pas ces facilités. Personnellement, malgré que je sois très sélective, si jamais eu aucun souci à m’entourer convenablement. Et puis, ne dit on pas que l’on attiré ce que l’on est? Je crois donc, au préalable, que la sincérité paie.

    • On est pas sur un « blog » de rencontres pas tellement amicales ?
      Bien que je sois apte à avoir des amies qui ne sont pas des miss monde, parce que il n’y a pas que le physique, il y a un minimum (j’ai des critères eh oui, même en amitié)
      Je pensais bien avoir écrit que j’avais passé de bons moments ?? (et rencontré des gens supers..)
      Mais pour trouver la perle rare, c’est plus compliqué. Et ça le devient de plus en plus au vu des profils.

  8. Je pense que nous sommes nuls H/F…. Je me suis inclus pour le modo
    Les génies célibataires le restent.

  9. En conclusion..mieux vaut sortir que de passer son temps sur un forum à déblatérer..

  10. Dans les OVS que je fréquente , on se dit lorsqu’il y a une personne (rarissime) qui essaie de draguer qu’elle n’a pas compris le concept. Ell disparaît très vite du paysage. Donc il semblerait que ce genre d’expérience dépend du pays!

  11. Bonjour à tous et à toutes,

    Je ne fais que passer, je suis tombé sur ce post par hasard, enfin bref après avoir lu presque toutes vos interventions je voulais apporter ma pierre à l’édifice.

    Historique :
    originaire de région parisienne, Je suis arrivé sur aix en Provence en 2009 pour le taf, en 6 mois j’ai fais exactement 3 sorties, toujours avec des collègues, une sortie cinéma et deux restau. Pas vraiment la vie que j’avais avant même si ce n’était que 1 à 2 fois maxi par mois.

    Puis un soir un collègue me propose une soirée sur un site de rencontres, ovs je crois, et après 1h de route je me retrouve avec lui dans un restau avec une bande de personnes qui ne se connaissait pas, mais l’ambiance est rigolote, et nous repartons avec un tas d’anecdotes à raconter. Par la suite ce collègue d’un naturel très social fait sa vie sur le site et m’embarque de temps en temps dans ses pérégrinations ovesiennes. A cette époque, d’un naturel timide, je me laisse faire et profite de cette opportunité pour rencontrer du monde. J’en suis arrivé à certaines périodes à 3 voir 4 sorties par semaine.
    Un restau par ci, une randonnée par là, une balle de point Ball au passage, bref toutes les activités que j’avais rêvé de faire j’ai pu les pratiquer ou presque.

    Dans le désordre: paintball, escalade, randonnée, faire des sushis, ecogarde, billard, bowling ( même si je déteste ça), spéléo ( je suis d’ailleurs resté dans le clubs), canyoning, jeux de société, jeux de rôles, chorale ( où je suis aussi resté) sans compter les sorties boîte restaurant cinéma.

    Autrement dit j’ai fait énormément de sorties grâce à ce vecteur, entre Aix, Marseille, et le Var, entre 70 et 120 sortie par ans.

    Quel types de sorties: en fait il y a deux types de sorties: les régulières billard, bowling, badminton, volley, loup garou, pic nic sur la plage, roller, discussion en anglais, etc on y retrouve les anciens d’ovs presque toutes les semaines, et tu reviens 6 mois plus tard tu revoi des têtes connues, un peu comme un club, mais avec de temps en temps des nouveaux.

    Le deuxième type de sorties, celui des sorties « one shot » souvent boire un verre, restaurant ou évènements. C’est souvent dans ces sorties qu’il ressort le plus d’histoire.

    Mon expérience personnelle est un vrai mélange de tout, absolument tout ce que vous avez pu raconter. J’ai croisé des personnes peu intéressantes, je me suis ennuyé avec certains, d’autres fois un peu brouillé, je me suis même éloigné pendant 6 mois du site avant d’y retourner, j’ai fait quelques faut plan malheureux, j’ai passé quelques soirées sans croiser l’organisateur, j’ai repris les soirées de potes qui ne pouvait pas venir, j’ai accueilli des nouveaux en leur donnant les pseudo des organisateurs récurrent, j’ai fini par lancé des sorties sur des événements car personne ne s’était motivé à le faire, et surtout je me suis fait plein d’amis, de connaissances, et rarement d’ennemis. Sur les centaines de personnes croisé / rencontré je me suis fait une 30 aine d’amis et une centaine de connaissances.

    Comme certains le disent la majorité des membres sont âgé, pourquoi tout simplement parce qu’il ont du temps un besoin social et de l’argent. Car oui ovs ça a beau être gratuit sortir n’est pas donné à tous le monde, ça va très vite, entre une bière à 4€ et un restaurant à 20€ l’addition grimpe vite si l’on n’y fait pas attention.

    Pour l’état d’esprit ce que je sais c’est que comme dans toute communauté, il y a des personnes en qui on peut avoir toute confiance, qui flanchent parfois mais qui sont honnête sur la durée, certains qu’il faut fuir, mort de faim ou pénibles, certains qui sont pic assiettes, certains que l’on ne peut croiser que quand ils n’ont pas leurs enfants, qui a cause de ça peuvent faire un faux plan de dernière minute, mais qui participent plus intensément les sorties quand ils sont disponibles.

    En résumé ovs est pour moi un vecteur de sociabilisation. Il n’est pas nécessaire à mon quotidien, il est parfois difficile d’y trouver son compte, on y croise vraiment n’importe qui.

    Mais il est absolument nécessaire car il permet aux personnes qui mettent leur ego de côté, qui tentent de se sociabiliser, et qui font l’effort d’aller vers les autres de faire de belles rencontres.

    Si ovs disparaît ou devient payant un autre vecteur viendra prendre la relève, car nous avons tous besoin de rencontrer du monde.

  12. Ovs montpellier, sexodrome de 40 50 ans, pour ceux que ca interesse…. pas mal de ‘pisteurs’ : types qui ne s inscrivent pas mais suivent les soirees qu il y a et vont y draguer les ovesiennes avec des methodes un peu bourrines: incitation a lourde a boire, dragage avec insistance…. flippant

  13. Moi qui fait quoi sur OVS et qui s’enorgueillit ou non de lancer des sorties régulièrement..je m’en tape royalement…..ce qui m’importe ce sont les moments que je passe avec d’autres et que je revois fréquemment. Une association à but lucratif n’amènerait rien de plus hormis de payer une cotisation et une assurance et de revoir toujours les mêmes personnes qu’on les apprécie ou pas! Je ne vois pas pourquoi je resterais chez moi à faire des plateaux TV seule sur mon canapé alors que j’ai l’occasion de lancer des sorties dans des activités qui me plaisent. Je suis de nature sociable et je n’ai aucun mal à bien m’entourer et pas juste épisodiquement. Dans l’immédiat je n’ai jamais encore utilisé ce site pour faire « la rencontre » mais « la rencontre » est venue à moi alors que je ne m’y attendais pas et je l’ai fait attendre..le Monsieur mais oui..tout le monde ne pense pas spécialement sortir pour chasser! En attendant ce qui ne vient pas c’est tellement plus agréable de sortir, de profiter de la vie, elle est si courte! Pourquoi ne pas profiter de la technologie pour justement s’enrichir des autres? Comme dit, si vous n’êtes pas associal, il n’y a aucune raison de ne pas faire de belles rencontres.

    La chasse amoureuse prend parfois un visage détourné..certes..et ça se rencontre aussi hors OVS. En revanche, j’ai vu des gens passer de la chasse amoureuse, à la chasse aux loisirs car ils appréciaient de sortir et en oubliaient leur célibat. J’oserais même dire que c’est efficace pour efface les stigmates de la vie, d’une séparation et se reconstruire avant de faire la rencontre qui va être déterminante.

    Pour répondre aux plus jeunes…et notamment à la tranche d’age entre 25-35. Vous avez encore la possibilité de sortir dans des endroits publics ou vous pouvez faire des rencontres en tout genre. C’est moins évident à partir de 40-60. Il y a encore quelques années, nous étions l’isolé au milieu de couples et avions peu d’opportunités de sorties et c’est bien pour ces raisons que les sites regorgent de personnes plus âgées. Un juste retour des choses. Nous avons nous aussi ce besoin de nous aérer et de revivre un peu après un divorce ou une séparation.

    Si comme lu dans un post, il y a beaucoup de personnes âgées qui n’ont pas les moyens de lancer des sorties onéreuses, libre à vous d’en lancer une! On n’est jamais mieux servi que par soi-même! Et ça permet de limiter le nombre. De toute façon, quelque soit ce qui se fait, ça ne pourra jamais faire l’unanimité. Et pour ma part, les plus frustrés sont ceux qui n’y auront pas trouvé leur compte car ils ne savent pas s’intégrer et qui auront la critique facile.

    • Bal des faux-semblants, opportunisme, consommation relationnelle… Ou comment on pense résoudre l’isolement et le manque d’amis (les vrais!) par le web. Nouvelle religion?
      Les gens qui accourent sur ce site devraient peut-être se poser la question du pourquoi. OVS, ou les sites du même principe, sont un leurre. Mais un bon terrain de chasse amoureux, il est vrai. Et c’est sans doute celà le moteur principal, qu’il soit aassumé ou non.

  14. Tout n’est pas bon ni mauvais sur OVS. Mais il faut quand même le dire, ce qui frappe surtout dans le fonctionnement de ce site (à condition de l’avoir pratiqué un certain temps) c’est l’hypocrisie de son concept et l’identification de certains de ses membres au site lui-même, ce qui explique je crois leurs comportement.

    Ils jouent le jeu de l’hypocrisie puisque le site l’est:
    – A non je ne suis pas là pour draguer puisque c’est marqué site de loisirs!

    La chasse amoureuse prend parfois un visage bien détourné…
    Alors Mademoiselle, Madame, Monsieur, chassez!! Une bonne proportion d’inscrits est là pour cà aussi!

  15. J’ai bien vu que ce site incitait à l’opportunisme relationnel et aux relations très éphémères pour l’avoir expérimenté pendant deux ans, j’ai bien noté aussi l’hypocrisie ambiante et les faux semblants. Tout le contraire d’une construction naturelle de relation qui se fait avec le temps. Ici on zappe, on consomme… Reflet de notre époque… Ca parait évident que ce site est une béquille dans la vie des gens (solitude, divorce, ect). Par contre, et par ailleurs, c’est un terrain de chasse amoureux très efficace vu le nombre de rencontres potentielles avec les inscrits(es). C’est la force d’OVS d’avoir compris le créneau en se se démarquant volontairement des sites de rencontres et en l’habillant de l’alibi « partage de loisirs ». Ceux qui disent le contraire sont majoritairement des femmes (l’héritage culturel et oui! difficile d’assumer ses désirs profonds).

  16. j ai connu le site à ses débuts après le changement de nom (avant c’etait ssp). Il est possible de s’y faire des amis si l’on est soit même quelqu un de sociable et un minimum intéressant.
    Le mieux c’est d’y faire une activité régulière autre que boire un verre. Moi j y ai trouvé des partenaires pour jouer au tennis et au fil des années on est devenu potes car c’est un groupe assez restreint. Il n’y avait pas de séduction entre nous ça aide peut être aussi.

    Je m’y connecte parfois pour me tenir au courant de la vie culturelle à Paris. Étrangement la plupart des gens ne font que passer sur ce site et ceux qui le fréquentent dans la durée sont rarement les plus équilibrés. j’ai retrouvé un organisateur très populaire qui fait la même sortie depuis presque une dizaine d’années ( Dans un bar branché,accueil par les prénoms, ambiance festive et hop il termine la nuit avec la nouvelle inscrite)

    y’a de tout, des alcoolos qui sortent tous les soirs, des queutards , des filles coincées, d’autres fraichement divorcées qui cherche à s amuser mais le + souvent des gens qui cherchent à s ‘ouvrir à d autres.

    La population du site à pas mal évolué, avant c’était beaucoup de profs et d’informaticiens maintenant l’age des participants est + avancé et on sent que certains n’ont pas une vie de dingue à coté d’ovs.

    A mon avis pour les nouveaux il faut fuir les sorties style péniche discothèque et privilégier une sortie à 5 ou 6 personnes pour établir un vrai échange.

  17. Je ne suis pas du tout d’accord avec le commentaire qui dit qu’il y a des casos et que les gens « équilibrés » n’ont pas besoin de ça. Quand on a des amis comme moi, on peut vite se sentir enfermés car on connait leurs avis très affirmés, leurs défauts…Moi je me sens un peu enfermée dans un monde que je connais (avec mes amis que je connais par cœur), OVS me permet de rencontrer des gens différents qui ne sont pas comme mes amies, qui pensent différemment, qui peuvent parfois m’apporter un point de vue différent. Bref, je trouve qu’OVS m’apporte une ouverture, c’est la vie, oui, des gens qui ont des problèmes il y en a, des paumés il y en a, mais si bacchus et d’autres se regardaient sans fard, il s’apercevraient peut-être qu’ils ont aussi leurs problèmes. Et puis je crois que quand on tombe le masque, on peut tous être un peu « paumé » dans ce monde un peu « insensé ». C’est pour ça que le ton méprisant de bacchus ne me plait pas car il se regarde avec des fards, il porte le masque de « je me donne une apparence mais je ne me montre pas tel que je suis ». Et sur OVS j’ai rencontré des gens qui ne portent pas de masque, qui se montre tels qu’ils sont avec leurs emmerdes. Je préfère ça à la superficialité qui doit absolument faire croire qu’on n’a aucun problème, que tout va bien dans le meilleur des mondes, qu’il faut porter un masque pour ne surtout pas dévoiler ses fragilités. Je trouve que les gens sont plus touchants quand ils dévoilent leurs fragilités sinon on reste toujours en surface et donc c’est que du superficiel, aucun intérêt.

    Et je ne suis pas du tout d’accord avec ça « À proscrire : Les discussions typiques « « Comment-t’as-connu-OVS-t’as-déjà-fait-beaucoup-de-sorties ?».

    Il faut bien commencer par discuter, je ne vois pas ce qu’il y a de mal à demander à une personne si elle a déjà fait beaucoup de sorties. Par contre, il y a quelque chose qui est très mal vu sur ovs c’est quand la personne pose directement la question de la profession (c’est perçu comme de l’opportunisme et de la superficialité j’ai remarqué). Ca passe très mal sur ovs donc si vous ne voulez pas êtes mal vu direct, ne demandez pas de suite la profession. Moi même j’aime pas car je fais une profession dans laquelle je gagne très bien ma vie, j’ai bien réussi professionnellement, et si un homme me demande tout de suite ma profession, je me demande si je ne suis pas tombée sur un homme vénal ou opportuniste ou superficiel ou un peu des trois.

    • C’est très vrai ce que tu dis Élise.
      D’un côté je trouve que l’auteur évoque certaines choses censées. Comme la moyenne d’âge vachement élevée. J’ai 28 ans, ils ont tous mini 38 et en moyenne 45. Marrant, mais marrant 5mn. J’aimerais rencontrer aussi des jeunes, hommes ou femmes de mon âge afin de me créer un cercle d’amis dans cette ville (je fais partie de la catégorie « viens de débarquer dans la ville »).

      Mais je trouve ridicule parfois le ton sur lequel tout est raconté. Ca m’a choqué. Un ton condescendant Mr bobo mieux-que-tout-le-monde qui se permet de juger les autres en les classant dans des catégories aussi rabaissantes les unes que les autres. Il faudrait songer à se tendre un miroir un jour. Au lieu de dénigrer les gens, qui certes ne sont pas parfaits, une bonne chose serait de les comprendre, d’accepter leurs défauts et de faire un minimum connaissance avec eux. C’est le but du jeu. C’est avec des attitudes prétentieuses comme celles-ci que personne n’a plus envie de faire l’effort de connaitre personne, car chaque individu finit par penser valoir beaucoup mieux que l’autre.

      Pour résumer, je ne suis pas fan d’ovs, j’ai du faire une dizaine de sorties en 2 ans. J’ai plus vraiment envie. Mais je trouve exécrable le ton péteux que prend l’auteur pour se conformer à la mouvance « j’suis un badass tellement mieux et si critique, alors je peux me permettre de tailler les autres. Je suis un aigle qui vous toise de tout là haut et se permet de vous juger telles les fourmis que vous êtes ». Qu’il ne vole pas trop haut, plus haut c’est l’espace et y’a pas d’air dans l’espace.

  18. Bonjour,

    Très étonné par votre commentaire.. sur OVS depuis 2 ans, je me suis fait pas mal d’amis sincères, cad des gens avec qui je reste en contact en dehors d’OVS. Mes activités étant plutôt centrées sur la musique, nous organisons très régulièrement des beufs chez les uns ou les autres (et chez moi) qui se terminent à 4 heures du mat, le tout dans une super ambiance…ce we, c’est canoë l’après midi et soirée zic le soir avec les amis (guitaristes, pianistes, bassistes, chanteurs etc…)…A un moment il faut peut-être vous poser la question : et si c’était moi qui était asociale ?

    Cordialement.

    JF

    • Oui tout à fait d’accord avec JF, à un moment donné, il faut s’interroger sur soi. Ce ton très condescendant ne donne pas du tout envie de rencontrer l’auteur, je me dis que la personne doit manquer cruellement de confiance en elle pour avoir besoin « de se persuader autant » qu’elle est supérieure aux autres (alors qu’elle est seule).

  19. j’avais aimé OVS en 2008, il venait d’ouvrir sur ma ville de province, peu de membres, beaucoup de quadras comme moi, l’occasion de se faire de vrais amis rapidement et aussi en dehors du site. Il avait « à l’époque » une limitation au moins de 49 ans.. je savais pas pourquoi.
    Aujourd’hui je comprends! .. le site est ouvert a tous , et il est squattés par les retraités qui n’ont que ça à faire et qui sont les derniers à avoir un budget en pleine crise pour faire des choses vraiment interessantes (voyages, bons restos etc…) . Ils sont adorables.. mais tout le temps c’est soulant. j’ai l’impression d’être envahi. Ce n’est pas ma génération du coup maintenant, j’ai beau toujours être interessées par des sorties, je ne m’y inscrit pas quand je vois la moyenne d’age. Je suis déçu.. une page se tourne… et y a rien d’autres derriere. Les autres sites (DailyFriends Amiez etc..) n’ont aucun succès dans ma region. (Basse Normandie)

  20. OVS OU UN SERVICE GRATUIT DE « LOCATION D’AMIS »

    Tout d’abord quelques constatations:

    L’immense majorité des inscrits est célibataire.
    La plupart sont assez isolés affectivement (hormis la famille… Les enfants), mais bien intégrés socialement.
    Enormément sont divorcés (9 personnes sur 10).
    Ils affirment venir sur le site pour faire « des nouvelles rencontres, voir de « nouvelles têtes ».
    Les femmes ont du mal à assumer leur désir amoureux, il est vrai qu’elles assument généralement mieux leur célibat (du moins pour un temps).
    Les hommes sont plus clairs à ce sujet (testostérone aidant)

    Ces constatations sont faites par moi, organisateur régulier de sorties sur OVS depuis 4ans, en vue de préparer mon doctorat de sociologie sur les nouveaux phénomènes sociaux liés à Internet. J’ai fait parler un maximum les gens et les ai beaucoup écoutés, sans qu’ils connaissent mon projet.

    J’en ai tiré quelques conclusions:

    La société actuelle tendrait à nous faire croire que le bien-être futur passera par la technologie (ici l’ordinateur). Pas de philanthropie, c’est l’intérêt marchand qui prime. On retrouve ici le fonctionnement mécaniste de notre société qui glorifie la fascination intellectuelle des hommes pour les machines qu’ils inventent.
    En clair la machine (le site) permet de court-circuiter toutes les approches relationnelles classiques entre les gens qui se faisaient naturellement.

    Le site amène également un nombre impressionnant de rencontres potentielles.
    L’on est donc tenté de rentrer dans une idéalisation et de céder à la « consommation relationnelle », c’est à dire voir du monde… et encore du monde, l’attrait principal étant le charme de la nouveauté perpétuelle.

    C’et je pense le moteur psychologique implicite principal des inscrits.

    Et puis il y a la recherche du partenaire amoureux (c’est bien normal, c’est la vie!).
    Là j’ai constaté que les organisateurs qui proposaient des sorties avec un grand nombre d’inscrits (jusqu’à 20 personnes) étaient eux même « en chasse », le nombre intensifiant la chance de rencontre! Ces sorties fonctionnent bien et l’on peut penser que les inscrits qui s’y précipitent sont dans la même recherche.

    A l’inverse les sorties proposées avec un petit nombre d’inscrits fonctionnent mal
    (je le sais puisque également expérimenté).

    On pourrait donc déduire qu’OVS est un site de rencontres avec l’alibi du loisir. D’ailleurs MEETIC n’est t’il pas entré dans le capital d’OVS l’an dernier?

    Enfin pour terminer il faut écouter « les déçus » d’OVS. Beaucoup disent qu’il n’est guère possible de se faire des amis durables. Celà tient au fait de la rapidité des contacts, de leur nature éphémère et de la motivation trouble des inscrits.

    Pour l’instant on est plutôt surpris de la fascination de certains face à ce type de site qui « grille » les étapes naturelles du relationnel. Beaucoup manque de recul et d’objectivité, pris qu’ils sont dans leur carence et frustation affactive.

    Ils n’utilisent pas OVS, on pourrait dire que c’est OVS qui les utilise

    • Etonnée de voir un tel layus qui n’est que négatif alors que d’autres témoignages même sur le site sont plutôt sympas. J’ai fait de nombreuses sorties en « restreint ». C’est à dire à deux trois voir quatre personnes et cela s’est toujours super bien passé. Mieux encore, l’échange y est plus vrai et ces gens se revoient régulièrement. Avant de faire des études de sociologie..je pense qu’il vaudrait mieux commencer par s’auto-analyser et voir ce qui ne va pas chez soi..dans mes amis, tous sont contents du site.

      Je vois aussi beaucoup de vérités qui n’en sont pas. Dans ce que j’ai pu voir et constater. Les gens qui n’arrivent pas à se faire des amis sont souvent soit trop réservés, soit n’en ont pas réellement l’envie ou le potentiel. A mon avis, ovs ou pas..ces gens là doivent avoir les mêmes difficultés ailleurs!

      Ovs est avant tout un site de sortie mais je ne pense pas que cela soit dérangeant de faire d’autres rencontres plus affectives. On voit cela partout (dans les bars, endroits publics et au travail aussi…° Devrait-on dire que le milieu professionnel s’apparente à Meetic pour autant? Ne me faites pas rire! Toute personne seule cherche un jour sa moitié. Comme je l’avais dit plus haut, ne vaut il pas mieux dénicher un célibataire sur ovs que le mari de la voisine ou de la collègue? Ca coule de source..

      « La société actuelle tendrait à nous faire croire que le bien-être futur passera par la technologie (ici l’ordinateur) ». Avant on pouvait contacter des associations pour sortir et rencontrer du monde. Le principe est le même, sauf qu’on utilise internet puisque nous sommes à l’ère du numérique.

      « Les femmes ont du mal à assumer leur désir amoureux, il est vrai qu’elles assument généralement mieux leur célibat (du moins pour un temps).
      Les hommes sont plus clairs à ce sujet (testostérone aidant) »

      Vous devez être bien jeune….après une relation marqué et un divorce..peu de personnes se lancent inconsidérement dans une histoire amoureuse..et les hommes ont toujours pensé avec leur queue..plutôt qu’avec leur cerveau. Ca n’est pas un scoop et ça reste pareil hors OVS.

      Cela n’est pas anormal d’avoir un cercle restreint à ces âges. Cela dit, ça ne signifie pas que les gens ne sont pas entourés mais ils peuvent l’être par des couples et familles avec enfants et on sait tous que les loisirs peuvent différer selon que l’on soit seul ou en famille. Qui plus est, nous avons plus de temps à consacrer à nos loisirs donc personnellement je comprends mieux que la majorité des inscrits soient célibataires….et c’est très bien comme ça! Ces gens là aussi un jour auront envie de stabilité, tant qu’à faire, s’ils peuvent y faire une belle rencontre. Pourquoi donc les mettre au pilori? Je connais des couples qui se sont formés, il y a quelques années déjà et tout va bien pour eux! Si ovs peut être une étape dans une vie entre deux célibats, c’est très bien! C’est peut être un site à but mercantile..comme vous dites..mais dans l’immédiat ça coute moins cher voir rien du tout à ceux qui auront trouvé l’élu(e) de leur coeur!

  21. Bonjour ou plutôt Bonne nuit

    Je suis entrain de découvrir ovs, pour l’instant ma 1ere sortie à été réussie non pas avec les ovs car la programmatrice étant malade et n’a pu s’occuper de la soirée le jour j, par contre n’ayant pas su comment faire pour retrouver le groupe je me suis débrouiller pour passer une bonne soirée tout de même, j’ai rencontrer d’autres personnes que j’ai trouver intéressantes, me fiant à mon instinct c’est aussi ça qui est intéressant : de ne pas se limiter à se qui est programmer pour ne pas passer à côté d’autres personnes et partager d’autres choses d’impromptus

    Pour revenir sur ovs, je pense que oui il y à pas mal de quadra et en étant un moins même je pense que c’est un peu vite juger de dire que tous ou toutes sont des cassos où à la recherche de l’être aimé ou encore lourdingue, qui ne voudrais pas rencontrer une personne avec il y aurait possibilité de faire un bout de chemin ou tout simplement rigoler, vous même quand vous sortez entre amis n’est ce pas pour casser le quotidien du boulot et pourquoi pas, être en présence d’une nouvelle tête qui sait ce qui pourrait se passer ?

    Moi je vois pas ce qu’il y a de mal déjà, à être un quadra, et surtout d’essayer de vivre sa vie comme on le sent et pourquoi avec ovs, l’on n’est pas obliger de se contenter des sorties organisées par les autres, l’on peut en programmer soit même d’une part ça permet de faire se que l’on aime soi même ce qui n’est pas rien et puis il y a des solutions pour contacter et mettre au courant de ses sorties les personnes qui vous semblent intéressantes.

    Car oui je pense qu’il faut comme dans la vie, prendre du temps pour lire ce qu’il se dis dans les commentaires qui je l’avoue ne sont pas fortunes certes et de faire au feeling, l’on peut avoir un bon aperçu de certaines personnes en n’hésitant pas à dialoguer sur les commentaires le fait qu’une personne prenne du temps pour dialoguer voir avoir un sens de l’humour etc etc tout en sachant que sa soit visibles et lisibles de tous permet de se rendre compte que cette personne vit sa vie comme elle l’entend sans prise de tête et en s’en foutant de se que l’on pourrait penser d’elle.
    Si je me sent en symbiose avec telle et telle personne alors je ne vois pas de différence que ce soit là sur ovs ou ailleurs, je pense que pour faire de belles rencontres voir plus pourquoi pas ça fait parti du jeu, il faut tout essayer sans avoir des idées préconçues, chacun fait comme il veut c’est pas pour ça qu’il n’y a pas des gens bien, dans toutes sortes de groupes que ce soit par rapport au travail ou autres, il y a de bonne personne et faut tout faire pour essayer de trouver les personnes qui vous plairons de fréquenter par la suite peut être , faut jamais dire c’est naze c’est trop subjectif car il suffit de rencontrer une seule et belle personne pour avoir un avis un poil différent.

    Bon ça c’est un point de vue, il y a surement à redire car rien n’est parfait et l’on ne détient pas la vérité à soi tout seul, tout ce qui compte c’est que chacun trouve une place dans ce monde et comme le monde existe avec des qualités et des défauts et bien il faut arriver à faire au mieux avec ce que l’on à autour de soi, ailleurs l’herbe n’est pas toujours plus verte et comme l’on ne peut pas être partout à la fois et bien des fois on fait le bon choix et d’autres non c’est humain

    au plaisir d’avoir partager un petit bout de dialogue avec vous et c’est un point de vue d’un homme qui à bien morfler émotionnellement donc du vécu, pas plus qu’un autre ou une autre mais le sien tout simplement, pour dire que la vie est faite de haut et de bas puis de haut à nouveau à condition et seulement à la condition qu’on le veuille bien, mais aussi parfois d’avoir un coup de pouce pour prendre conscience d’un tas de choses etc etc….

  22. et le petit calendrier en haut à gauche,juste sous le menu agenda,messages,sorties…il sert à quoi d’après vous ? servez vous des flèches pour faire défiler les mois, et cliquez sur le jour de votre choix, vous accèderez sans peine aux sorties proposées le jour en question sans avoir à faire défiler 15 pages comme vous dites…voilà pour la partie ergonomie…pour le reste,ben c’est comme dans la vie,il faut de tout pour faire un monde,on s’adapte,ou pas…;-)

  23. pouhhhh! çà va j’ai vu, compris que j’irai voir ailleurs.Le ciné,les conférences c’est très bien en tête à tête avec moi même plutôt que crispée avec un naze qui se prend pourBrad Pitt…..et les plans massages à FUIR!
    Pour moi c’est un plan drague minable pour quadras frustrès et surtout frappés.
    Ou alors je n’ai vraiment pas eu de chance 5 fois.

  24. Bonjour,

    Et bien je tombe sur cet article alors que je vais à ma première soirée OVS pour moi.
    Mais bon, clairement assumée : sur une péniche louée pour l’occasion : spécial célibataire…. Je n’ai du coup pas trop peur de l’hypocrisie ambiante qui serait légion sur ce site…. Qui vivra verra!

  25. OVS! un phénomène de société! un palliatif à la solitude de notre monde moderne? Une fausse réponse à ce problème, je crois, pour ma part. Evidemment Internet est un vecteur ultra-rapide pour croiser de nouvelle têtes. Je dis bien « croiser », car sur ce site on croise un nombre uncalculable de nouvelles têtes. On croise, mais on ne rencontre guère. Le turn-over est permanent et les désirs secrets de chacun parfois bien troubles. Ce procédé, si séduisant soit-t’il est un leurre. La rencontre naturelle entres personnes prend du temps et là c’est plutôt de la consommation relationnelle ou de la « location gratuite d’amis ». Les processus psychologiques d’affinité qui sont plus ou moins lents sont zappés. On passe aux suivants…
    Alors que l’immense majorité des membres sont célibataires, donc en principe à la recherche de l’âme soeur et donc du bonheur, notre moteur universel, les conduites sont assez hypocrites, surtout de la gent féminine qui a du mal à assumer ses désirs profonds. L’homme, lui, est plus « concret », son sentiment naissant principalement après sa satisfaction sexuelle. Et pour avoir discuter avec certains d’entre-eux, ils l’assument clairement.
    En fait OVS est très adroitement un site de rencontres gratuit, déguisé en site de loisirs. C’est sans doute plus déculpabilisant de rencontrer quelqu’un via une activité. Les gens présents sur ce site sont surtout carencés affectivement et sexuellement donc fort peu disponibles pour créer des amitiés.
    En conclusion je dirais qu’il faut s’en servir comme d’un outil, ne pas investir sur les gens que l’on rencontre sinon d’être déçu. Par contre c’est un bon terrain de « chasse » pour espérer rencontrer l’élu(e) de son coeur. Celà m’est arrivé.

  26. Super article écrit par un gars qui avoue à demi-mots n’avoir pas réussi à utiliser quelque chose. Et oui, OVS en mode chacal, ca marche pas…

    Et oui, il n’y as pas plus de « bombes » sur OVS que sur adopte, Tinder ou Meetic. La grosse différence c’est qu’OVS va te pousser à faire un jooging, aller au théatre ou jouer au poker, bref avoir une vie, et que quand par le plus grand des hasard tu rencontreras une fille tu auras autre chose à lui dire que les pick-up lines apprises sur des sites de séduction.

    Et puis parler de « paumés » quand on l’est soit même un peu visiblement…

    Perso, j’ai chopé grâce à OVS mais pas sur OVS, dommage, j’ai pas le temps de décrire comment ;-)

  27. Bonjour,
    Mise au point sur ON VA SORTIR et OVS
    ONVASORTIR est une marque déposée à l’INPI
    OVS est aussi une marque déposée à l’INPI, en utilisant cette marque il y a usurpation d’identité sur internet et amalgame de confusion des marques et des entreprises
    J-C

  28. Après avoir lu certains commentaires, je souhaite donner mon avis personnel et qui ne va pas forcément dans le sens de ce que j’ai pu lire. OVS est un site de sortie dont le concept est tout de même assez intéressant. J’ai pu lire que beaucoup n’y trouvent pas leur compte mais cela dit pour s’y faire des amis, il faut être ouvert et en avoir l’envie. Cela suppose également de votre part de faire quelques efforts pour revoir les gens. Je suis inscrite sur OVS depuis maintenant cinq ans, même si je n’y suis pas une assidue et j’ai gardé de très bon contacts dans mon carnet d’adresses personnel. On attire ce qu’on est, et si vous attendez que les autres fassent le premier..c’est pas gagné.
    On y fait des rencontres en tout genre, c’est à vous de trier et non seulement les gens avec qui vous pourriez avoir des affinités mais aussi les types de sorties. Même en dehors d’OVS, si vous ne faites que des sorties nocturnes (tournée de bars et boites), ça me semble normal de rencontrer principalement des dragueurs. Et pour ce qui est des « tares » des quarantenaires. Ce n’est pas lié à OVS mais nous avons tous un passé et certains s’en sortent mieux que d’autres il est vrai mais au moins ils font l’effort de sortir et de ne pas passer leurs soirées ou week end à ressasser perpetuellement leurs problèmes et se changer ainsi les idées. Et il est normal aussi de n’y voir que principalement certaines tranches d’âge. Moi à vingt ans..j’avais mon cercle et mes amis. Nul besoin d’aller sur un site pour sortir à moins d’être associal. Ce n’est donc pas anormal de ne pas y voir beaucoup de jeunes.

    Actuellement il y a beaucoup d’hommes ou femmes divorcés et passer son temps à sortir au milieu de couples mariés dans ses connaissances limite les types d’activités donc ce site est une opportunités en terme de diversité de loisirs.

    Oui le site permet de faire des sorties qui ne seront pas publics mais qui s’adresseront à votre liste d’amis et c’est ainsi que vous pourrez à force vous connaitre bien mieux et échanger ensuite en dehors d’OVS.

    Si vous n’arrivez pas à vous faire d’amis, c’est que vous avez les mêmes problèmes que les gens du site que vous fustigez. Soit vous n’en avez pas réellement envie parceque vous recherchez plutôt des plans ‘culs’ ou affectifs. Soit vous avez des problèmes de communication.
    De toute manière que cela soit pour se faire des amis ou trouver un partenaire, la rêgle de base est l’échange et il ne faut pas avoir peur de dire à une personne qu’on a envie de la revoir et l’inciter à faire d’autres sorties avec vous. Parfois il n’y a même pas besoin de dire quoique ce soit, la sincérité paie toujours et si vous êtes avenant, que vous avez de l’humour et de l’esprit, à mon avis..ça devrait le faire :-) et je crois que c’est bien mieux de sortir que de passer son temps à des relations épistolaires.

    En tous les cas, rien n’oblige à se laisser draguer et ne sont importunés que ceux qui le veulent bien. Je ne réponds jamais à des inconnus via les mp. Je me contente de rencontrer les personnes lors de sorties qui m’intéressent. Les potins et histoires en tout genre ne sont pas ma tasse de thé, je fuis les dragueurs et je ne considère pas ce site comme un site de rencontre mais un site me permettant d’élargir mes connaissances.

    Mais oui la plupart sont célibataires et c’est bien mieux de draguer des gens disponibles que de se taper le mari de la voisine..Et comme dit plus haut dans un post, les dragueurs sont partout (boulot, dans la rue, ect). Ca ne me dérange absolument pas, du moment qu’on me foute la paix..

    J’ai pour répondre à un autre post déjà eu l’occasion de faire des sorties cinéma. Celles ci se terminaient toujours par un pot pour discuter du film ou autre. Si ça n’est pas le cas, rien ne vous empêche d’organiser la sortie et de lui en donner le ton qu’il vous convient. Je réitère en disant que si les autres ne font pas l’effort, ça semblerait logique que vous puissiez le faire. La critique est toujours aisée mais moins simple de se remettre en question et de changer la donne.

    • Je suis d’accord.avec chocovanille.. à.20/30 ans on a nos amis puis casée et finalement divorcée…le.site m’a permis de me resociabiliser car tous mes amis étaient en couple.je me.suis fait.donc d’autres amis, et.pour certains des « vrais ». Comme tous j’ai dragué pour finalement me dire que ce n’était pas.sur ce site que je trouverais car trop dans la relation amicale avec les autres ou trop de cas « soc » comme moi…au début…aujourd’hui mon relationnel avec Ovs c’est que ça me permet de passer le temps, je connais pas mal de monde maintenant et du coup c’est quasi 100% des bonnes sorties :-D je continue donc à faire des.sorties mais pour des agréables moments de convivialité et sans draguer.

  29. Je me suis inscrit sur OVS GENÈVE!quelle déception !Que de femmes orgueilleuses ,pleines de suffisances ,voir méprisantes !! Je déconseille OVS GENÈVE !

  30. @ Stéphanie bon courage pour l’organisation, c’est plus sympa de faire dans un lieu ou tu rencontre souvent les mêmes personnes.
    @ Xavier c’est parce que tu n’as pas peu être fait et déjà mettre « Je suis bel homme »
    et « Il y a beaucoup de boulets » ça n’aide pas forcément.

    Moi je suis sur ce site depuis 5 ans environ, j’ai rencontré des gens sympas, souvent des rencontre éphémère dans les grandes villes mais proche de chez toi on revoit souvent les mêmes.
    et après chacun y trouve ce qu’il recherche.

    J’ai trouvé l’article sympa et oui sur le site c’est un peu « la roulette russe ».
    Après tu peux y aller pour créer un lien ou juste pour pas te sentir seul dans ton coin.

    Comme dit Stéphanie c’est la vrai vie et pas oui-oui land ;)

  31. OVS quand tu nous tiens…Pour moi avis mitigé, 5 sorties dans deux villes (déménagement) complétement différente. une très petite et une grande, dans la petite que des vieux de 45+, plus de 30-40 (oufff!!!) bilan: Je me suis toujours amusée (je suis plutôt sociable, la trentaine, charmante), 2 amants (avec qui ça a duré un moment mais rien donné au final sinon des plans culs… enfin ça dépend se que l’on veut?), entendus pleins de ragots, j’y ai donc appris que l’humain adore commérer, que certains y vois une forme de pouvoir!!! si, si, et même les hommes… (ça fait peur quand même…), 1 vieux et un moche (qui se font passer pour des potes au départ, qui essayent quand même de te saouler pour arriver à leurs fins (beurkkkkkkkkkkk je vais entamer une psychanalyse), après une longue pause j’y retourne mais en organisant mes soirées, ( autant que ce soit moi qui est le pouvoir hein??? lol) donc attention quand même, c’est la vraie vie et pas oui-oui land!!!!

  32. Hello à tous,
    Interessant. Il y a un peu de vrai dans chacun. C’est vrai que je n’aime pas trop non plus le ton un peu hautain de l’article.
    Ceci dit j’ai eu la même sensation à une soirée, un groupe de gens type tous informaticiens, style très…perso et look particulier. J’ai eu peur et au final. Top soirée et une belle leçon d’humilité. Ca m’apprendra. Et tu regardes différemment ton monde après, tes amis tous un peu pareil, plutôt beau gosse ou jolies filles,  »propres » sur eux et tu te dis…pourquoi il y en a pas un ou une un peu  »bizarre » physiquement. et pourquoi pas! J’ai surement beaucoup encore à apprendre…quand on voit une personnalité comme Alexandre Jolien!
    Moi cela fait 2 mois que je fais ces sorties. Je suis récemment divorcé (40piges tout rond) avec une garde partagée donc complètement déconnecté de mon groupe d’amis (qui eux sont encore en couple avec enfants) et aussi envie de refaire ma vie avec la bonne personne (si elle existe). Or meetic = super pénible.
    Donc marre du virtuel+plein de temps=OVS.
    Les moins :
    *site mal foutu et pour le bleu comme moi pas de MP (message privé) bref pas possible d’inviter tes  »amis » à une sortie que tu fais sauf si tu ne l’as fait que pour eux (private).
    * se pointer à une soirée où ils se connaissent tous et où ils ne se sont pas vus depuis longtemps…Là tu te retrouves un peu seul…
    *pas encore un gros recul mais c’est vrai que les liens semblent de prime abord plus des liens de situation. Sauf que je connais un fille qui a rencontré une de ses meilleurs amies sur ce site. Donc je retire ce que je viens de mettre.
    D’autant que j’ai rencontré pour ma part des mecs plutot cool.
    *des personnes un peu space en comportement (mais ça t’en trouve partout), pour le look c’est assez hétéroclite, surprenant.
    En fait plus tu es dans Paris et plus le look est  »uniforme ».
    * un truc zarb, deux fois que je croise la meme nana qui sort en groupe ovs mais passe toute la soiree à part à danser dans son coin…J’ai parlé avec elle, et…ben rien de particulier à déclarer. Elle est libre Max…c’est son trip à elle. Pourquoi pas!
    les plus.
    En fait on sent qu’il y a une envie forte de liberté dans le comportement de ces gens. Et j’avoue aussi apprécier cette liberté. Choisir sa sortie. Découvrir des nouveaux endroits top car c’est une mine à bon plan et endroits qui bougent
    et ça n’a pas de prix!
    J’y ai rencontré des gens équilibrés, intelligents, drôle. Bref cool.
    Les sorties sont super variées. théatre concert pub boite…Et que des gens ouverts et des gens qui se bougent. Et tous ceux qui organisent font preuve d’une belle énergie et d’une belle ouverture d’esprit.
    Et ce que j’y resterais j’en sais rien mais pour l’instant c’est quasiment que du bon.
    Et pour terminer, ca permet aussi d’être moins dans l’attente par rapport à tes potes et leur dispo qui n’est plus du tout les mêmes que la tienne.

    Pour ce qui est de l’âge je vois pas mal de soirée 25-35 donc il n’y a pas que des 40ans. Ca va même jusqu’à 5055 ou 60!!!
    Et c’est bien tout ces gens qui se bougent pour se découvrir!

  33. Perso j’ai trouvé ce site sympa au début mais au final il y a beaucoup de femmes divorcées ou blasées qui s’ennuient.
    Quand tu es célibataire tu peux sortir en dehors de ce site qui est un site virtuel.
    Ce sont au global de fausses rencontres et on peut devenir accro à ce site.
    J’ai fait des rencontres ou on brasse du vent à tout va.
    Les gens qui vont sur ce genre de site c’est pour combler une solitude.
    Ceux qui sortent de çe site c’est perso sont chanceux car on peut faire de belles rencontres non virtuelles.
    La plupart des gens qui sont sur ce site sont assez isolés et ils veulent pas l’admettre.
    C’est un bon moyen certes pour rencontrer mais on rencontre de tout. Faut aussi s’adapter même si j’ai l’habituer étant dans le social.
    Je me suis retiré de ce site car ça devenait lassant et pénible.
    Quand on a l’habitude de rencontrer des gens on se marre sur ce site.
    On peut perdre un temps fou aussi car ce sont des rencontres sympas mais au final
    On ne revoit pas les gens ou par chance.
    Je suis bel homme et je suis surpris parfois de voir que des femmes vont sur ce genre de site. Il y a beaucoup de boulets aussi ça fait parti du jeu.
    Au final on vit dans un monde virtuel et on ne rencontre pas les gens on les croisent.
    J’ai eu du bol j’ai résilié mon compte car j’aime la vrai rencontre non virtuelle.
    Mais chacun pense ce qu’il veut tout le monde est libre ovs reste un site sympa mais perso ce fut une vrai perte de temps pourtant je pensais faire des rencontres sympas et vu les boulets cote femmes ça fait peur il y a des gens vraiment qui passent leur temps sur ovs ça fait peur sincèrement.
    Sur ceux méditer bien et vivez la vrai vie
    Xavier

  34. Inscrite depuis 1 an, dans 1 petite ville de 15 000habitants où il ne se passe pas grand chose , j’ai quand même pu rencontrer des super filles célibataires qui font le même constat que moi, mais où sont les mecs bien? maxi 40 ans, équilibrés et pas trop moches ?
    Ce site compile tous les clichés de » lourds » et cas sociaux en tous genres.
    Malgré le fait que j’ai enlevé ma photo (suite à des mp invasifs), et mis en annonce le rappel des règles du site (ovs n’est PAS un site de rencontres amoureuses) je reçois des MP quand même, de mecs divorcés et en manque, la 50 taine, assoiffés de chair fraiche et prêts à tout pour faire des rencontres gratuites avec des nanas plutôt pas mal dans l’ensemble, cortiquées et indépendantes financièrement.
    Bien sûr, vous trouverez ce genre d’énergumènes en priorité dans les sorties bars/boites/danses car ils sont rarement de grands sportifs ou intellectuels…
    Ce genre de prédateur ne doute de rien, ils se créent de multiples pseudos afin de voir les sorties même s’ils sont blacklistés et n’hésitent pas à s’y pointer (le lieu étant en général public) et ils ont tjs une connaissance qui va dire je vais à la sortie de X, tu ne l’as pas vue ????
    damned!
    donc ce site : ok pour des rencontres de qualité si vous abordez des thèmes un peu pointus (expos, opéra, culture, tasse de thé (sans alcool ajouté), sport niveau confirmé,) qui vous permettront de rencontrer des gens intéressants à priori.
    Sinon pour le reste, c’est plutôt bas de gamme, voire très beauf.
    Bien sûr, il n’est pas exclu d’avoir un coup de foudre ou de développer des affinités au fil des sorties, dans ce cas là , il vaut p-être mieux se voir en dehors de ce panier de crabes qu’est devenu OVS, où certains ne vivent qu’à travers ça, leur statut, les commérages et autres joyeusetés…
    ce qui me gêne ce sont ceux qui viennent dans un autre but initial que des sorties, mais clairement pour PECHO comme disent les plus jeunes.
    OVS peut être 1 outil intéressant afin de partager des passions communes, mais je ne vous cache pas qu’il y a un énorme tri à faire.
    Et que la tranche d’âge se situe surtout dans les 50 ans et plus, ce qui restreint d’autant plus les rencontres qu’on aurait envie de développer. Sans faire de sectarisme on n’a pas les mêmes envies, projets, expériences à tous les âges et ça se ressent beaucoup dans les sorties .
    Voilà , c’est comme dans la vraie vie, les rencontres intéressantes sont rares et à choyer si jamais elles vous arrivent .
    Car le danger du net c’est qu’en un instant vous allez rencontrer plus de monde qu’en plusieurs mois/années de votre vie réelle, mais que la quantité ne prévaut en rien de la qualité. Sans même parler des consommateurs purs qui consomment de la sortie comme on achète son pain, puis plus de nouvelles…c’est la magie du net et des consommateurs devenus zappeurs, exigeants, et surtout qui ne veulent pas s’engager. Puisque d’un clic tant d’autres opportunités leur tendent les bras…
    Quand on voit les mêmes personnes qui sont sur ce site depuis des années ou avec 1 statut platine (1 sortie/jour) MEFIANCE…
    une vie équilibrée à mon sens, ne peut pas tourner qu’autour d’ovs….
    Pour terminer, je dirais, essayez, mais soyez vigilants (surtout les filles), et n’abaissez pas vos critères de sélection. Etre sociable a ses limites.
    Peut-être aurez-vous une bonne surprise ? Sans oublier qu’il y a une vie en dehors du net en général et d’ovs en particulier.

    • Bonjour Koala, utilisateur d’OVS , 1 sortie/mois environ. je suis d’accord avec vous sur certain points : on rencontre tout types d’énerguménes et être prudente/prudent est indispensable. J’y vais car je suis d’un naturel loup solitaire, pour sortir de ma routine, j’ai des occupations mais seul ça lasse. Donc je sélectionne les sorties interessantes pour moi et en propose à l’occasion. Par contre votre petite théorie sur : sélectionnez que les sorties culturelles et sorties sportives niveau confirmé, me laisse un peu dubitatif ! les sortie culturelles ont un cout, tout le monde ne peux pas les faire. De plus, ce n’est pas, parce qu’on aime pas l’art abstrait que l’on doit être classé dans la catégorie : mec chelou.De même pour le sport : j’avoue n’étre pas un grand sportif, et je fais plutôt des marches populaires de 10-15-20 km, c’est plutôt basique, pourtant je ne me considére pas comme chelou. Ne confondez vous pas vos critéres personnels de drague ( si c’est ce que vous recherchez ) somme tous assez banals ( beau, éduqué, sportif et riche ? ) toutes les petites filles en rêve, avec le fait de sortir avec des inconnus et de sortir de sa zone de confort ? cordialement, C, un H bientot quadra, célibataire, aimant le sport avec modération, écoutant plusieurs style de musique , timide, look normal, lisant bcp et de tout, physique un peu en dessous de la moyenne, aimant rigoler, la nature, les rando, travaillant et gagnant ma vie, en soirée je raconte pas ma vie ( tout le monde a un passé heureux et malheureux ), j’accepte les gens comme ils sont, je me considére comme un gars lambda, et pas pour un beauf . Bonne continuation à vous.

  35. On ressent un gros manque d’intelligence ! c’est vraiment le cliché de la…

    • Doucement avec l’auteur de l’article.

  36. Je n’aime pas ton ton hautain, méprisant et tu as oublié une catégorie « LES PESTES » et c’est la pire des catégorie du groupe, je préfère encore côtoyer des casos, des timides, des paumés que des pestes. Et puis je n’aime pas ce mépris pour les casos (ça doit être les chômeurs ou les travailleurs pauvres pour toi). Les casos, ce sont parfois des gens qui doivent vivre avec peu et qui sont hyper débrouillards, qui trouvent plein d’astuces (troc de vêtements pour survivre, entraide relationnelle) et ils méritent le respect. Toi tu t’achèterais une paire de louboutin avec la même somme, alors qu’eux ils font vivre toute leur famille pendant un mois. On pourrait croire que je viens d’une famille de casos, mais non je viens d’une famille bourgeoise sans problème mais je n’ai pas ce mépris pour les pauvres qui galèrent ou les chômeurs de longue durée (qui ont parfois un BAC+5), j’en ai rencontré sur OVS, où les gens cabossés par la vie, qui n’ont pas eu la chance que j’ai eu d’avoir une belle enfance et une famille formidable.

  37. J’ai pas lu les commentaires mais vu que tu dis que les gens sur OVS sont des casos, des paumés ( il y a plein de gens qui disent ça sur OVS et ils font des sorties tout le temps), mais alors tu es une casos, une paumée ?

  38. J’y suis allé quand j’avais 20ans pour voir, je pensais comme il est indiqué partout faire de « bonnes rencontres » avec des personnes intéressantes, ou avec les mêmes centres d’intérêt !….

    LA DÉSILLUSION: Je part de chez moi, je met la destination sur mon Iphone, j’arrive sur place, personne…J’attends 20minutes…J’attends 30minutes…

    Je me dit que je vais partir et AAh une personne me fait signe suivi de plusieurs autres du bout de la rue « OVS? », je réponds « OUI », je commence à me dire que finalement même après une heure de retard je vais peut-être passer une bonne soirée?
    Le nom de l’évènement résonnait dans ma tête, « Soirée sympathique + pizza (20 – 40ans) », javais pris soin de regarder avant de partir la « trogne » des gens qui devaient sois disant participer à l’évènement et à ma grande surprise aucun n’était présent ce jour la :/

    Début de la soirée; bon déjà la moyenne d’âge était de 40 – 60 ans,
    (je n’ai rien contre les personnes plus âgées que moi mais comment entamer une discution avec des gens qui n’ont pas du tout les mêmes références ?)
    J’avais l’impression d’être dans une colonie de vacances de quinquagénaires, mais par erreur…
    Ce fût une expérience très dérangeante, la soirée à tourné autour de sujets divers et variés tels que; « Ma femme », « Mon gamin », « Ma voiture », « Mon boulot », et c’est marrant car comme indiquer plus haut, tout les clichés était présents, le mec qui parle à personne, la fille qui recherche absolument l’âme-soeur…Bref j’ai vite écourté le séjour et je me suis désinscris du site le jour même.

  39. Je suis inscrite sur Ovs depuis cinq mois. J’ai fait quelques sorties intéressantes, mais j’ai vécu sur ce site une expérience très négative. Lors de ma deuxième sortie, je suis tombée sur un groupe de jeunes gens qui, au premier abord, avait l’air d’être très sympa. Sorties au resto, au ciné… Puis j’ai commencé à voir que certaines personnes commençaient à dénigrer d’autres membres ovs sur leur dos… d’une manière très négative. Au bout de quelque temps, j’ai vu que des personnes ne venaient plus. On me répondait qu’on les avait « bloquées » et mises en indésirables…
    C’est de la consommation relationnelle, comme l’a si bien dit Paula auparavant. J’ai l’impression que certaines personnes cherchent à avoir « un pouvoir » sur les autres, un pouvoir qu’ils n’ont pas dans la « vraie vie ». Ils veulent choisir les gens qu’ils « fréquentent », peut-être pour se valoriser auprès d’eux… je ne sais pas. Mais en tout cas, j’ai laissé tomber ce groupe hypocrite, et sur le site de ma région, j’ai heureusement pu faire d’autres sorties, avec des gens qui étaient vraiment là pour profiter sans se prendre la tête…

    • moi j’ai été black listée par une nana (52 ans) qui sort avec 1 mec de mon âge (39) donc elle avait apparemment peur que je lui pique
      voilà le niveau de certaines aussi ^^

  40. je travaille dans un établissement squatté par OVS une à quatre fois par semaine… AU SECOURS je n’en peux plus! repère de nénèsses, je supporte plus de les voir ni de les entendre, ils n’ont pas de maison? souvent j’ai envie de leur dire STOP dehors les cassos! ça consomme pas et ça fait fuir les « vrais » clients… NUL!

  41. Personnellement, j’ai fait 2 sorties sur OVS. Dans les deux cas, je ne dirais pas que j’ai passé une bonne soirée.
    Il y a la personne qui raconte sa séparation et sa vie avec ses gosses et accessoirement sa dernière conquête qu’elle avait faite sur OVS et qui s’est terminé en eau de boudin..
    La grande gueule qui monopolise toute la conversation, interrompent tout le temps la parole pour sortir la connerie qu’il ne peut pas garder pour lui, a raison sur tout et se prend la tête avec des personnes qu’il ne connait pas parce qu’il ne supporte pas que l’inconnu(e) assis en face de lui ne partage pas son opinion.
    La personne intéressante avec qui tu aimerais bien pouvoir finir tes phrases si le connards à grande gueule le laissait parler.
    Les personnes trop jeunes
    Les personnes trop vieilles (par rapport à toi dans les deux cas)
    Les personnes qui se connaissent déjà et qui papotent dans leur coin sans te prêter la moindre attention
    Le relou qui te raconte avec les yeux brillants de fierté sa dernière trouvaille : les sandwiches de chez UntelY sont de 50 centimes moins chers que chez UntelX, et que si tu additionnes 50 centimes par jour, ça en fait une somme à la fin du mois.
    Pour ma part, à la deuxième tentative, j’ai définitivement lâché l’affaire.

  42. Comme les deux derniers commentaires, ayant plus de 30 ans et casée, pour moi OVS c’est surtout un site pour se faire plein d’activité, avoir de nouveaux contacts amicaux, c’est ainsi que j’ai pu me constituer un groupe de gens pratiquant le même loisir que moi d’ailleurs … et honnêtement ceux qui draguent ? étant en couple je ne les regarde même pas une seconde.
    ps : on est bien d’accord, 35 et 40 ans et même plus c’est pas vieux du tout c’est qui tu es qui compte ^^

    3615mavie (oui j’ai connu le minitel lol)
    je connais plus d’un gamin de 46 ans super sportif et fun qui n’ont rien à envier à des « jeunes ». je déteste ces expressins d’ailleurs … après tout il y a bien des gens de la 20aine absolument pas marrant, ne sortant jamais ca veut rien dire ^^
    et puis quand bien même les gens casaniers sont aussi sympa une bonne partie de jdr, jeu de société c’est fun !

    ou alors c’est moi qui suis bizarre, possible remarque lol

    par contre badoo c’est encore autre chose, c’est tellement porté sur le cul que lorsque j’ai dis être intéressé par des gens pour du footing (du sport quoi !) entre fille je n’ai eu que des réponses de filles me draguant :D

  43. Ca ne vous est pas venu à l’idée, que tout le monde n’a pas envie de plan Q,…. Je suis sur OVS depuis 3 ans. Je vais au ciné, au théâtre, faire des randos, des visites de villes… J’ai rencontré de VRAIS amis. Bien sûr, il y a quelques excités du calcifs, mais on les repère vite…Généralement, le contenu de la sortie ne les intéresse guère, juste les filles présentes. Chacun son tableau de chasse.

  44. Je me suis inscrit depuis juillet, et je trouve ça pas trop mal pour faire des activités originales et rencontrer des gens nouveaux quand on en a le courage et l’envie. J’ai fait des sorties, resto, bowling, ciné, jonglage, concert, dans des endroits que je connaissais pas à Paris et en banlieue avec des gens cools. Je n’ai pas eu de lapin ni rencontrer de gens bizarres. Peut-être que c’est moi qui suis bizarre :)
    Par contre, pour garder un contact plus personnel, ce n’est pas évident, à moins de devenir un habitué d’une sortie ou d’établir un contact fort avec quelqu’un.

  45. Je suis inscrite sur ce site depuis 3 ou 4 ans et j’en suis assez contente. J’ai la trentaine et je suis généralement tombée et j’ai choisi des sorties avec des personnes de la même tranche d’âge que moi.
    Je suis peut-etre consommatrice mais ça me permet de rencontrer des personnes de tous horizons. Et selon les centres d’intérets communs et les affinités, on revoit souvent les mêmes personnes et cela crée du lien. Réellement. Ceux qui font des sorties en privé l’organisent de la sorte parce que ça a un coté pratique. Tout est sur papier, un genre de doodle en mieux. Vous faites jamais de doodle quand vous êtes a plusieurs et que vous devez arrêter une date ou un lieu, entre vrais amis?

    Quant à la drague, c’est humain. Quel mal il y-a-t-il à ça? Beaucoup viennent vraiment pour faire de nouvelles connaissances et de fil en aiguille…. Bien sûr, il y a des morts de faim. Mais il y en a aussi dans les sorties avec les amis d’amis qui ont ramené des amis….Contrairement à vos expériences, je suis tombée, la plupart du temps sur des ambiances bon enfant. De nombreux membres d’ailleurs sont déjà en couple mais viennent là pour s’ouvrir à de nouvelles personnes ou faire des activités qu’ils ne peuvent pas faire avec leurs connaissances ou leur conjoint.

    J’ai fait quelques connaissances, passé de chouettes ou très chouettes moments. Parfois certains membres organisent des apéro, dîners, fête chez eux et cela permet d’approfondir les liens.
    J’y vais parce que mes amis ou connaissances ont finalement très peu de temps, pas envie, ou pas les mêmes centres d’intérêt que moi. A coté de ça, je fais un tas d’activités seule parce que je les apprécie mieux ainsi: concerts, musées, cinéma… Je vais sur Ovs pour échanger, partager, m’amuser avec d’autres personnes, pas parce que c’est une solution par défaut parce que je me sens seule et maudite.

    • C’est cool de lire un témoignage positif sur OVS. Ca change. Je t’avoue que je n’ai pas encore testé de mon côté, pas vraiment le temps. Mais, il faudra. ^^

  46. OVS, c’est un site assez hypocrite, car bien sûr l’immense majorité de ses membres sont célibataires. C’est de la consommation relationnelle. On voit passer des gens que l’on ne revoit pas. L’amitié ne peut guère s’y construire car en effet les gens sont frustrés (affectivement et aussi sexuellement), ils sont donc dans la demande et ne peuvent guère donner. c’est une réponse (financée par la pub) à un mal de notre temps; la solitude, et la difficulté d’un échange vrai.

    • je partage !

  47. C’est vraiment un article de merde!
    J’ai 23 ans et moins de 10 sorties OVS en province, je n’ai jamais ressenti quoi que ce soit de ce texte! C’est cependant un très beau clin d’oeil pour les 40/45 ballets celibs en manque…

    • Disons qu’un regard différent sur OVS, le partage de ton expérience aurait été beaucoup plus enrichissant pour les lectrices qu’une insulte. Je laisse ton commentaire, car je suis persuadée que tu peux nous ouvrir de manière civilisée à ton point de vu.

  48. Vous semblez toutes plus ou moins déçues de ce type de soirées.

    Évidemment il fallait que je teste.. et à croire que j’ai eu de la chance.

    Groupe cool, moyenne d’âge 40 ans (l’âge ou on cherche à revenir en arrière en faisant des trucs cools de djeunz alors que personne n’est dupe).

    Des pommés, des associables, mais surtout de nombreuses personnes à la carapace fine qui se révèlent être intéressants.

    Comme ce mec la 40aine la barbe crade et le jean troué qui en fait regorge d’anecdotes de fous et bosse pour la télé, ou cette blonde peu locace avec qui l’on se trouve plein de points communs (dont certains que l’on pense être le seul à vivre) et qui accepte d’aller se promener à la fin de soirée dans un parc sous une pluie battante pour continuer à parler.

    Aléatoire mais curieusement fun.

    En tout cas pour cette première !

    • Sympa d’avoir un autre retour ! Merci !

    • bonjour
      mes doutes auront eux raison
      mr m’a quitté le wk de la fête des mamans, sympathique bref un con parmi tant d’autre!!! C e qui me motive d’avantage a ne plus me prendre la tête, je crains juste forcément d’être + méfiante et + sélectif !!!

    • Pourquoi il t’a quitté ?

  49. bonjour
    je souhaiterais savoir, est il possible de séduire un homme qui a eu une relation de 19 ans avec son ex compagne qui l’a trompé, et qui par la suite soit 1 an et demi plus tard a rencontré une personne qui n’acceptais pas ces enfants?
    En ce qui me concerne, j’ai 3 enfants. Je sais que je lui plais ayant flirter mais comment le mettre en confiance? j’ai 33 ans et ne souhaites plus me prendre la tête, mais il me plait beaucoup. Etre en mode famille recomposé n’est pas simple mais j’aimerais aussi être mise en confiance pour ne pas douter
    merci de votre réponse

    • Où en êtes-vous dans votre relation actuellement ?

      (En soi, tout est possible, simplement, ça ne dépend pas ce qu’il EST, mais de la relation).

    • bonsoir
      cela fait 1 mois que nous sommes ensemble, a l’heure actuelle je ne c’est pas trop quoi penser de celle ci. Car par moment il s’investi et d’autre moment je le sens douter de lui et de son futur, et il deviens distant. concernant nos enfants la relations se passe bien affaire a suivre, mais je ne suis pas de nature patiente, c’est + cela que je crains, car je n’ai aucunement envie de me prendre la tête !

    • Disons que pour le moment, le mieux est de profiter des bons moments. D’en vivre un maximum dans une bulle qu’à vous deux sans que la question des enfants se pose. C’est ce futur là qui lui fait peur, et c’est normal, c’est un sacré choix. Donc, prenez le temps de prendre vos marques à deux avant de prendre vos marques en famille.

    • bonjour
      nous n’habitons pas a côté du coup ont peux se voir que le wk, et pour l’instant nous sommes en wk inversé avec nos enfants, ils a ces enfants tout les wk impair et moi tout les wk pair du coup jamais de moment a nous. Il va tâcher de changer cela, mais dans l’instant nous fesons avec. Personnelement ce qui m’agace est que il est très présent le wk mais la semaine peux d’échange a mon goût un texto ou 2 dans la journée ne tue pas, j’évite de lui faire trop de remarque sinon je vais lui prendre la tête et cela va le faire fuir, mais je me connais je suis pas de nature patiente, j’ai besoin d’action et d’être rassurer et de me sentir belle auprès de mon homme et se sentiment je ne l’ai pas. J ‘attend un peu mais si cela persiste je vais le quitter !!! il a des comportement super agassant genre mater les femmes devant mon nez sans aucun complexe et me dit j’ai des yeux je m’en sers, merci genre manque de respect et sentiment dévalorisant y’a pas mieux ! oui cela m’arrive aussi mais je suis discrète. Bref…

    • Tu as le droit (et le devoir envers toi-même ?) de parler de tes limites et attentes.

      Tu peux lui dire, qu’effectivement, tu comprends qu’il regarde les jolies filles, mais pas devant toi. Car si vous passez du temps ensemble, c’est pour passer du temps ensemble. Que matter les nanas, c’est sans toi.

      De même, tu peux lui demander pourquoi il n’est pas texto et si ça serait possible pour lui de t’en envoyer un peu plus.

  50. Anashka, pour répondre à tes questions « Pourquoi rien de concluant ? Qu’est-ce qui posait problème selon toi ? »

    Au début, c’est sûr, c’était moi, reprendre le vélo au bout de 20 ans, ça se fait pas comme ça donc stress, pression.

    Par la suite, j’avais l’impression d’être plus à l’aise, d’ailleurs ça allait mieux mais avec toujours la désagréable impression de passer un entretien d’embauche.

    J’ai bien eu 2 ou 3 rencontres qui sont allées plus loin qu’un RDV, il y a même eu un KC ( Youpi !!!) mais après plus rien, complétement zappé sans aucune explication.

    • Effectivement, l’impression d’entretien d’embauche est pénible, c’est surement ce qui fait que ça coince. Comment ça pourrait devenir simplement un jeu ? Est-ce que tu pourrais le voir comme un truc ludique dans le cadre de speed dating, par exemple ?

Top articles

Les 3 Messages qui Déclenchent L’Obsession Amoureuse

Hello, Qui pourrait croire qu’avec votre téléphone, vous aviez une arme aussi puissante dans votre poche… Et qu’une simple séquence de 3 textos pouvait déclencher une...

Les 4 mots que tous les hommes rêvent d’entendre

Un homme est prêt à faire N’IMPORTE QUOI pour une femme s’il sent qu’elle croit VRAIMENT en lui. L’une des façons de caresser le « POINT...

Rendre l’homme qui vous plaît fou amoureux, même si vous êtes juste une femme «normale»

Récemment, vous avez rencontré un homme qui vous plaît vraiment ? Vous n’avez qu’une envie, c’est qu’il tombe amoureux de vous ? Mais ça vous paraît...

Ceci ravive FACILEMENT l’intérêt d’un homme…

Première rencontre ou relation mal en point, vous souhaitez raviver l’intérêt d’un homme ? Alors… RÈGLE N°1 : ARRÊTEZ de tout le temps chercher à...

La Femme qui aimait TROP…

Est-ce qu’une femme peut trop aimer un homme ? Laissez-moi répondre très simplement à cette question. Mesurer et comparer l’intensité de votre amour ou de celle...

Les hommes ont-ils peur de leurs sentiments ? (Oui, mais voici ce que vous pouvez faire…)

Hello, Je reçois toujours autant de questions à propos d’hommes qui semblent avoir peur de séduire et surtout de s’attacher à des femmes bien… Je sais,...

On A Sondé 2718 Hommes Pour Comprendre Pourquoi Ils Prennent Leur Distance Avec Une Femme…

Hello, Petit mail express aujourd’hui parce que je m’apprête à monter dans l’avion... Mais je voulais quand même que vous voyiez ceci : ==> On a sondé...