Comment draguer un mec ?

Par 19 Juil 2012 85 Commentaires

comment-draguer-un-mec

On a beau lire les articles. Être relativement d’accord sur le fond. Être même prête à appliquer les conseils sur-le-champ… Bref, on veut bien devenir une séductrice, qui en faisant quelques rencontres faites de sensualités et de séduction, avanceront doucement sur le chemin de la conquête d’un mec qui nous convienne vraiment.

Mais, mais, mais… par où commencer ? Comment passer de « timide maladive » à « femme fatale au répertoire téléphonique où se multiplient les 06 de gentlemen » ? Concrètement, comment on apprend à draguer ?

Abandonner ses fausses croyances

Tout s’apprend. Même la drague/séduction. Même l’intelligence sociale.
Pour apprendre, on commence par désapprendre : par se séparer de nos fausses croyances en terme de relations amoureuses

On se rappelle :

  • Qu’on ne rencontrera pas un mec en restant chez soi
  • Qu’on ne fera pas tomber amoureux un mec en deux regards
  • Qu’on est responsable, au minimum, de 50% de la séduction
  • Qu’on ne fera pas tomber amoureux un mec, juste avec son SOI intérieur (autrement dit : le physique, ça compte au moins un peu).

Donc, on fait un petit bilan. Dans quoi, je suis à l’aise ? Dans quoi la séduction est plus difficile pour moi ? Quels sont mes points forts ? Quels sont mes points faibles ? Qu’est-ce que je peux améliorer ?

Prendre confiance en soi

Il existe deux écoles :

  • La première : on apprend d’abord à prendre confiance en soi et, APRES on apprend à séduire.
  • La seconde : apprendre à draguer un mec nous permettra de prendre confiance en soi.

Vous devinerez me connaissant que j’appartiens plutôt à la seconde école. Vouloir prendre confiance en soi AVANT c’est SOUVENT fuir le moment de se lancer.

La confiance en soi, souvent, chez nous, les femmes, passe par la confiance en son physique. Peut-être est-ce l’occasion de se reprendre en main. Notamment en s’inscrivant dans un club de sport, en mangeant le plus sain possible, en se relookant ou en essayant de nouveaux maquillages. Bref, commencez par prendre soin de soi, se trouver jolie est un excellent début !

Les plus timides pourront tenter les cours de théâtre, afin de vaincre le trac. Les cours d’improvisation peuvent, de même, permettre un très bon sens de la répartie.

Différentes étapes de la séduction

Draguer un mec nous parait souvent vaste et complexe, alors qu’il s’agit, en réalité, de maitriser différentes étapes du processus de séduction. Dans certaines, nous sommes à l’aise, dans d’autres moins. Il ne restera plus qu’à bosser sur notre talon d’Achille.

Prendre conscience qu’il existe quelques étapes dans la séduction nous permet, d’une part de voir plus rapidement quand nous nous sommes trop plantées pour espérer quoi que ce soit et d’autre part d’avoir moins peur de se lancer. Il suffira par la suite de faire du pas à pas.

Etape 1 : Le jeu de regard

En regardant d’une certaine manière un homme, vous entamez le jeu de séduction. Vous lui envoyez un signe d’intérêt [qu’on appelle IOI : Indice Of Interest]. S’il y répond par un sourire, c’est que vous pouvez passer à l’étape 2.

N’hésitez pas à lire l’article sur le regard, ici

Etape 2 : Aborder un mec.

C’est souvent là que ça se complique.

Souvent, on n’ose pas tellement, on pense que c’est au mec (tout aussi timide/terrifié que nous) de nous aborder. Jetez un œil sur « 6 bonnes raisons d’aborder un homme ». Puis, sur « comment aborder un homme ? ».

Souvent, il suffit de se lancer, suite à un jeu de regard. Mettre un pied devant l’autre. De dire quelques mots comme « salut » : phrase d’approche universelle.

Etape 3 : Mettre du « confort » pour draguer un mec.

Il s’agit ici de mettre en confiance Monsieur. De soi, aussi, se mettre en confiance.
Que ce soit par la conversation : n’hésitez pas à piocher dans notre article « les sujets de conversations qui séduisent »

Que ce soit par l’humour. (Note à moi-même : faire un article sur la répartie).

Que ce soit par l’approche-fuite : le principe est simple. Quand il s’approche de vous, physiquement, verbalement…Bref, qu’il est très intéressé, faites des pas vers lui. Ça ne sert à rien de jouer les hautaines froides et difficiles. Ça le gonflera. Faire un pas vers lui, ne veut pas dire être une femme facile !

Simplement, vous encouragez sa séduction (c’est du renforcement positif). Et sincèrement, beaucoup de mecs en ont besoin.

En revanche, quand il s’éloigne, faites des pas en arrières. Détournez-vous de lui pour parler à quelqu’un d’autre. Soyez moins avenante. Séchez-le sur une répartie. Bref, là, vous pouvez devenir hautaine et difficile. (Nous reviendrons là-dessus, mais notez que vous devez vous adapter, CALIBRER comme on dit.)

Etape 4 : Rentrer dans un jeu de drague

Vous vous entendez bien. Le feeling passe. Mais il ne s’agit pas de rester un bon pote de soirée, mais bel et bien de le séduire suffisamment pour obtenir un numéro de téléphone et la promesse de se revoir. (Passer par l’amitié pour séduire un homme, n’est jamais une bonne idée).
Pour cela, il faudra être attentive aux signes d’intérêts qu’il vous envoie.

Que ce soit par le toucher : on a encore peu parlé. Mais être tactile est un grand plus dans le jeu de séduction. Nous sortirons (bientôt) tout un article sur la kino-escalation. C’est une technique de drague qui consiste à toucher de plus en plus le partenaire. Ainsi, on met en place une certaine « connexion ».

Il est prouvé aujourd’hui que le toucher permet de mettre en confiance une personne (nombreux commerciaux l’utilisent). Mais il permet aussi de sortir du verbal pour communiquer autrement. Et, enfin, d’exciter un peu Monsieur.

Que ce soit par la sexualisation : les allusions sexuelles. Il ne s’agit pas de « jouer les filles faciles » et de placer le mot « sexe » à tout prix, mais simplement de rebondir sur les perches que l’on vous tend. (Sans mauvais jeux de mot). Et ce, avec de l’humour, des sourires, des clins d’œil exagérés.

Exemple :
Lui : T’es sexy dans cette robe.
Vous : Même sans la robe, je suis sexy ;)

Que ce soit par le BL(Body Langage) : Le gros de la séduction au féminin, passe par le BL , le langage du corps. Effectivement, que nous en ayons conscience ou non, nous envoyons une multitude de signes d’intérêts aux hommes qui nous plaisent : avoir le corps tourné vers lui, rougir, se toucher les cheveux, pencher la tête… La parade amoureuse féminine est bien plus importante que la masculine. N’hésitez pas à exagérer ces signes, à jouer avec, à les donner quand VOUS vous le décidez.

Que ce soit par le regard : Oui, encore et toujours. Le regard. Profitez des silences pour le regarder, pour laisser les « fenêtres de votre âme ouvertes ». Un homme peut tomber amoureux d’un regard.

Etape 5 : closer

Closer veut dire, remplir un niveau.
Les séducteurs décrivent trois close :

  • Le NC (NumClose) : Prendre son numéro.
  • Le KC (KissClose): L’embrasser, se faire embrasser de lui.
  • Le FC (FuckClose) : conclure par une partie de jambes en l’air.

Je rajouterai le LC (LoveClose) : qu’il nous dise qu’il nous aime.
Bref, les closes marquent des étapes à franchir pour atteindre le dernier, le but ultime. Selon votre envie d’un ONS ou d’une histoire sérieuse, ce sera le LC ou FC. Parfois, vous ferez les trois dans une soirée, parfois, pas. (Le LC, à moins qu’il ait vraiment bu, prendra, heureusement, plus de temps).

Dans ces cas-là :

  • Vous prendrez son numéro le soir de votre rencontre.
  • Suite à un jeu de drague light au téléphone (un article à venir, promis), vous vous donnerez une date de rendez-vous.
  • Vous l’embrasserez AU PLUS TARD au second rendez-vous (le mieux, c’est le premier).
  • Vous continuerez un jeu de séduction via le téléphone.
  • Vous aurez enfin, le troisième rencard : FC.
  • Puis, viens la partie la plus compliquée que je ne développerai pas ici : passer de la nuit, à une histoire sérieuse.

NOTEZ que le « confort » et la « sexualisation » doivent être repris à zéros à chaque rendez-vous.

Comment closer ?

Pour prendre son numéro

N’hésitez pas à lire l’article qui vous explique « comment le séduire dès la rencontre ?». Evitez de passer par des intermédiaires, des copines, ce genre de choses. On évite aussi d’ajouter son FB. C’est lâche. Non, on lui demande, en face à face, quand on a notre confort et sexualisation.

Pour l’embrasser

Il suffit d’attendre le bon moment. Avec suffisamment de confort et de sexualisation, il y aura toujours un moment où, dans un grand silence, vous vous regarderez, les yeux dans les yeux. S’il est trop timide pour vous embrasser, OUI, vous avez le droit de le faire.

Ou de lui tendre une perche « Non, là, je ne veux vraiment pas que tu m’embrasses », avec un grand sourire.
Ou encore, faire 80% du chemin vers ses lèvres et attendre qu’il fasse les 20%. (C’est de Hitch, pas de moi ^^).

Pour s’envoyer en l’air

Bref. Je ne dirais rien. Une fois qu’il vous a embrassé, vous êtes une fille, a priori, vous n’aurez ABSOLUMENT aucun effort à faire. Si vous voulez une histoire longue, il vous est cependant conseillé d’attendre trois rendez-vous avant de lui montrer votre lingerie ! [Je n’ai jamais compris pourquoi, mais c’est comme ça… Pff, c’est compliqué, les mecs].

Pour le faire tomber amoureux

Attendez d’être avec. Ne lui mettez pas la pression. Vivez de bons moments, voyez si vous-même êtes en train de vous amouracher… Et ça viendra. Notez que plus vous attendrez avant de lui dire que VOUS vous l’aimez, plus vous resterez l’inaccessible étoile et plus il vous aimera. Donc attendez qu’il se déclare, pour le faire.

Draguer un mec : c’est tout ?

Oui. Ici, c’est la base. Savoir faire ça, c’est déjà savoir séduire. C’est surement aussi, savoir LE séduire, lui. Ce mec, là, qui vous rend dingue. En prenant étape par étape, la séduction se déroule, et l’objectif est (presque) toujours atteint.

On retient en gros :

  • Regard
  • Abordage
  • Confort
  • Sexualisation
  • Close (téléphone).
  • Rencard (avec encore : confort et sexualisation).
  • KC.
  • Rencard (avec encore : confort et sexualisation).
  • FC.

Et là, ça se complique. (Un article, promis).

Non. Bien sûr que non. Je me suis pris des râteaux, vous vous en prendrez. Et, effectivement, ça n’arrive pas à ceux qui restent chez eux. Non, chaque étape mérite d’être détaillée. Non, chaque situation est unique et demande d’adapter ces grandes règles, qui ne sont que des règles générales. Et non, il y a énormément de techniques, de trucs et d’astuces. Ici, nous avons les grandes lignes, les grandes étapes.

Et bien sûr, il s’agit de drague, l’amour, c’est encore autre chose. C’est quand le LC (loveclose) est atteint, que réellement, tout se complique. Séduire au quotidien l’homme qu’on aime, là est le combat !

Alors, prête à vous lancer ? Qu’est-ce qui vous semble possible, impossible ? Quelle étape aimeriez-vous voir détaillée la première ?

Anashka, coach en drague (et ça fait marrer ma mère).


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (85)
  • Manon | 19 juillet 2012

    Trop bien cet article et très clair! La carte du tendre 2.0 pr les égarés de l’amour!

    Ce qui me semble impossible: me jeter à l’eau, ne pas prendre peur et tt bloquer juste avant le 1er rancard (en général). J’ai fait plus fou que ça dans ma vie pourtant mais qd le mec me plaît vraiment je prends peur, je psychote et ma timidité m’enferme ds sa triste prison. Sniiif :-((!

    Ms j’ai une question: certes, il ne faut pas mettre la pression au mec. Ms à quel moment tu t’assures que vous êtes bien sur la même longueur d’onde?? Moi je vx me marier ;-). Ca sert à rien d’entamer une relation avec un mec qui ne se mariera jamais de sa vie, non?

    Je veux rien précipiter mais ma soeur s’est faite larguée au bout d’1 an et demi parce qu’elle voulait pas d’enfant et elle a vraiment souffert. Je voudrais m’éviter ce genre de truc.

    • Anashka | 29 juillet 2012

      Disons que pour le mariage, il y a peu d’hommes qui ne veulent JAMAIS se marrier, mais beaucoup qui ne veulent pas en entendre parler avant un bon moment. Sinon, ils fuient.

      Tu peux toujours lui demander « comment il se voit dans 10 ans ? ».
      Mais parler sérieusement de mariage, ça ne se fait pas avant 2/3 ans.

  • Manon | 21 juillet 2012

    Trop bien et très utile cet article: la carte du tendre 2.0!!

    Ce qui me semble impossible, c’est de ne pas me bloquer en plein milieu du chemin quand un mec me plaît: juste avant le premier « close », ma timidité m’emferme ds son horrible prison! Snif! Prtant, j’ai fait pire que ça ds ma vie ;-) ! J’imagine qu’un jour je la surmonterai d’un coup: plouff! Enfin, jspr!

    Une question: à quel moment on s’assure qu’on est sur la même longueur d’onde relationnelle que le mec? Ma soeur s’est fait larguer au bout d’un an et demi parce qu’elle ne voulait pas d’enfant et elle a souffert. Je ne vx pas m’engager avec qqn qui n’est pas très sérieux, ne vt pas se marrier ou alors vt des enfants tt de suite….il faut bien en parler dés le début, non?

    • Anashka | 22 juillet 2012

      Evites d’en parler dès le début ! Les garçons mettent plus de temps à « s’engager », il faut leurs laisser le temps. A la limite, survoler le sujet au bout de 3/4 mois, genre « tu te vois comment dans 10 ans », peut passer ^^

      Tu parles de prendre le numéro ? C’est là où tu bloques ?

  • Manon | 23 juillet 2012

    En 3-4 mois, ya qd même le temps de tomber amoureuse ;-)! Ms, bon, entre temps, intuitivement, on peut voir s’il est un peu, bcp, à la folie ou pas du tt sérieux!!

    Pr le blocage, c’est dés que ça devient vraiment concret que je bloque. Je me souviens d’avoir limite courru à la sortie de la fac pr éviter que THE mec vienne me parler, d’avoir fait demi-tour à la fin d’une soirée voyant q’un mec (celui que je kiffais) s’apprêtait à me raccompagner…. Le mec n’y comprend rien, parfois il s’nrv et,moi, j’en souffre bcp, j’en arrive à être totalement paniquée, c’est comme si j’étais enfermée. Avec les mecs qui ne me plaisent pas, ça passe (me suis « exposée » volontairement). Mais, là, je suis un peu désespérée pr les mecs qui me plaisent!

    La dernière fois, c’était il y a un peu plus de deux semaines. Je plais au mec depuis lgtps, je le sais et je décide donc (avec réticence parce que je connais mon blocage) de commencer petit jeu de regard, sourires, contacts…….Le jour où,alors qu’il me faisait un signe vraiment mignon, j’ai senti un énorme rouleau d’acier glacé dans mon ventre, j’ai su que j’étais bloquée, que ce n’était pas le bon moment ou la bonne façon. Je ne pouvais plus sourire, plus lever les yeux, mes mains tremblaient, je ne maîtrisais plus rien, c’était ridicule. J’ai laissé tomber et je l’ignore maintenant.

    La séduction, pour moi (et d’autres personnes, j’imagine) n’est pas du tout spontanée. C’est pr ça que tes articles m’intéressent!

    • Anashka | 23 juillet 2012

      Concrètement, il se passerait quoi (au pire) si tu acceptais qu’il t’aborde ? Qu’il te raccompagne ?
      Peut-être laisses tu trop de temps, donc tu projettes beaucoup de chose sur un homme avant qu’il n’y ait quoi que ce soit. Ca expliquerai peut-être une partie du blocage ? Est-ce qu’il te serait possible de t’entrainer à draguer des mecs qui te plaisent sans plus ?

  • Manon | 24 juillet 2012

    C’est sûr que je réfléchis trop ;-), je me fais des films, j’imagine ses qualités, ses défauts, notre couple, je pense à ce qu’il pense de moi ou ce qu’il va penser…. depuis que j’en ai conscience, j’essaie de contrôler, ne pas en parler à mes amis tant qu’il n’y a rien de concret, me concentrer sur le reste des aspects de ma vie, en profiter…. ya des améliorations ms, pr l’instant, c’est insuffisant à l’évidence.

    J’adorerais un évènement de ouf qui précipite les choses ou alors que lui, fasse un truc inattendu qui m’oblige à me surmonter…. Mais je crois que c à moi de tt faire sur ce coup!!

    Avec les mecs qui me plaisent sans plus, j’y arrive. Evidemment, ce st pas des relations sérieuses et je ne les multiplie pas. Ms j’ai qd même réussi certaines fois à vraiment me surpasser :-))!!

    • Anashka | 25 juillet 2012

      Manon, salut !

      Bah, disons que ce mec là, il est peut-être aussi timide que toi. Faut pas croire, on les impressionne ces bêtes là.
      J’ai l’impression que quand un mec te plait, tu sombres facilement en OI. Peut-être qu’il faudrait te lancer beaucoup plus tôt avec les hommes. (Tu me dis que ça marche, quand ils te plaisent pas trop trop).
      Tu te lances plus tôt et tu leurs laisse le temps de te plaire après…

      Mais, en gros : TU PEUX TE LANCER ET DEPASSER TON BLOCAGE.
      Aborde des mecs qui te plaisent de plus en plus. Petit à petit. Juste pour aborder.
      C’est l’épreuve du feu, mais ça peut marcher. ^^

      • Manon | 26 juillet 2012

        Tu m’as grillée sur les OI ;-)! D’ailleurs c’est en lisant ton article là dessus que je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule à traverser ces drôles de moments de crise émotionnelle et que ça avait même un nom!!

        En fait j’ai vécu pleins d’OI avant (je fantasmais le mec et ce que je ne vivais pas en vrai). Mais la dernière (j’en suis définitivement sortie il y a un an) m’a vraiment servie de leçon. Donc, en ce moment, je lutte à fond!

        Je vais essayer d’y aller plus tôt, c’est peut être la solution… Prendre un verre avec une personne qui ne me plaît pas encore tout à fait et voir ce qui se passe. J’attends le prochain alors!! Merci!

        • Anashka | 27 juillet 2012

          Manon : Les OI : TOUT LE MONDE EN FAIT. Même les hommes. Ce sont les prémisses de l’amour. C’est comme ça qu’on découvre aussi l’amour.
          Bref, j’attends que tu rencontres le suivant. Et reviens me donner des nouvelles !

          • Manon | 29 juillet 2012

            Promis! Ca devrait pas tarder parce que je suis motivée!!

  • Brénam | 26 juillet 2012

    Merci pour cet article très complet, c’est l’un des plus utiles que j’ai lu ici jusque là, notamment le petit bout sur la sexualisation qui n’est pas du tout mon fort (bon, je suis encore jeune x)). Aurais-tu d’autres du même genre routines, efficaces mais subtiles ?

    Et j’aurais une question très particulière pendant que nous y sommes ^^ : Un garçon/ami qui me plait sans que j’ai jamais envisagé quoi que ce soit m’a double KC (enfin on va dire 70% lui) après une soirée après laquelle il m’a raccompagnée mais gentiment « refoulée » le lendemain. Bon. Cela dit il est resté aussi sympa et tactile qu’avant quand je l’ai revu peu après ce qui m’a un peu déroutée : c’est mort ou je peux retenter une approche à une prochaine soirée (fin août sans doute) via la sexualisation cf plus haut? Ça date d’il y a 2 semaines et depuis c’est un peu le FO pour cause de vacances tout simplement. Je pensais laisser tomber pour ne pas tomber en OI mais ça m’embête un peu d’avoir raté ça sachant que la situation est ambiguë…
    Merci beaucoup d’avance!

    • Anashka | 26 juillet 2012

      Brénam : Merci de ton retour, et bienvenue.
      Ca fait quelques temps que je me bat avec un article sur la sexualisation, je l’a trouve compliquée au féminin, parce qu’elle demande beaucoup plus de subtilités.

      Pour ce mec, il t’a embrassé, mais refoulé le lendemain, c’est ça ?
      Je n’irai pas directement vers à la prochaine soirée. Bonne pote. Mais qui ne montre pas son intérêt. Vois si il t’envoie des signes.

      (Tu veux quoi avec lui ? )

  • Brénam | 26 juillet 2012

    Haha, je m’en doutais, mais je suivrais tes post avec attention sur ce sujet!

    Oui c’est ça. Par SMS sans que j’ai rien dit, et gentiment!
    D’accord je vais faire ça, merci !

    C’est la question que je redoutais. En fait une LTR me tenterait bien étant donné qu’on sera peut-être dans la même fac à la rentrée et assez éloignés de nos amis communs qui pourraient trouver ça étrange etc… Mais je n’arrive pas à l’envisager… Je sais juste qu’il me plait sans conteste!

    • Anashka | 27 juillet 2012

      Aie, ça sent pas très bon.
      Là, vous avez encore des potes en commun ? Tu pense pouvoir mettre un peu de distance ?
      Genre : aux soirées, tu discutes avec lui mais sans plus d’intérets, tu en montres à d’autres, etc…

      Qu’est-ce qu’il t’a dit par SMS ?

      • Brénam | 27 juillet 2012

        Et oui, on dirait bien mais bon je persiste…
        Oui, on en a encore pas mal, mais on va de moins en moins se voir tous à l’avenir.
        De la distance je peux en mettre, on s’est revus à deux soirées quelques jours après notre KC : au retour de la première, il m’a proposé d’entrer chez lui j’ai refusé et j’ai essayé de pas trop répondre à ses kinos pendant la deuxième.

        Alors déjà juste après le deuxième KC quand je suis rentrée chez moi il m’a envoyé des SMS de bonne nuit blabla avec un coeur. Bon.
        Le lendemain soir il m’a demandé si on devrait en parler. Je lui ai dit en gros « Si tu veux ». Et il m’a dit qu’il était dans un état de semi-lucidité mais qu’il avait quand même kiffé. Mais que ce genre de baiser est synonyme de début de relation et c’est pas ce dont il a envie avec moi. J’ai dit ok, c’est pas grave on en reste là blablabla. Il m’a demandé si c’était aussi simple que ça et il s’est excusé. J’ai dit que c’était la vie et que j’allais pas l’engueuler ou lui courir après… Il m’a demandé comment je faisais pour être toujours gentille et souriante et a dit qu’il s’était surpris lui même (à m’embrasser). Voilà en gros.

        Vu comme ça, tu vas dire que c’est mort (ce que je pense un peu aussi) mais son comportement envers moi est ambiguë et ça m’agace. Et l’excuse du semi-lucide j’y crois pas parce qu’il était parfaitement conscient, on a discuté tranquille sur le chemin, et on s’est KC deux fois : devant chez lui et devant chez moi (il m’a raccompagnée)

        C’est long mais j’espère que c’est compréhensible… Je pense que je lui plais mais qu’il se voit pas en couple avec moi pour des questions d’entourage (cela étonnerait beaucoup) et de différence (il est toujours sorti avec de petites bourgeoises blondes ce qui est tout mon contraire). Mais on a toujours été complices et on se ressemble « intellectuellement ».

        Ps : J’ai l’impression que c’est un connaisseur d’ADS car il a des attitudes de PUA et a mentionné la Friend Zone lors d’une discussion avec des potes… J’ai un peu peur qu’il tombe sur ça x).

        • Anashka | 27 juillet 2012

          Brenam : A tenter : jouer sur la jalousie et l’indifférence (sans lui faire concrètement la gueule), tu l’envois bouler dès qu’il a un comportement ambigue. Dès qu’il rentre dans un jeu de séduction (pour le plaisir) tu lui mets de gros rateaux, pas méchant, mais sec.

          « 

          • Brénam | 27 juillet 2012

            D’accord, je vais faire ça, merci beaucoup!
            Feedback dans un mois ;)!

            Et pour la sexualisation t’en fais pas, on te fait confiance haha!

          • Anashka | 27 juillet 2012

            Rah ! Maintenant, en plus, j’ai la pression !

  • Meyrana | 27 juillet 2012

    Bonjour Anashka,

    Merci pour cet excellent article qui répond très bien à beaucoup d’interrogations sur la drague au féminin.

    Pour ma part, je n’ai aucun soucis à aborder les hommes (surtout s’ils me plaisent sans m’impressionner, ce qui arrive de plus en plus souvent), ni à récupérer leur contact et à les mettre à l’aise, humour et répartie à fond les ballons.
    A tel point d’ailleurs que j’ai plein de potes. Et pas un seul petit copain, même temporaire, passager, saisonnier… Bref, je suis nulle pour sexualiser et je finis sans le vouloir dans la friend zone de façon quasi-systématique.

    J’avoue que ton aide seras la très bienvenue lorsque tu publieras l’article sur la sexualisation ^^
    Ma grande frayeur est le ridicule : j’ai très peur d’en faire trop ou de déplaire à l’homme qui m’intéresse par des allusions trop directes, ce qui n’est pas très féminin; d’un autre côté, si je n’en fais pas assez, je reste la « pote » sympa et drôle qu’on aime sortir avec les copains, mais sans plus…

    Au plaisir de te lire et merci pour tous tes bons conseils ^^

    • Meyrana | 27 juillet 2012

      Je précise juste que je parle de ma situation actuelle, mais j’ai déjà eu plusieurs relations (principalement des LTR de 3 à 5 ans) auparavant. Je n’ai jamais eu à faire le premier pas, donc je me retrouve un peu démunie face aux hommes que j’aimerai activement séduire.

      • Anashka | 27 juillet 2012

        C’est quoi la situation actuelle, précisement ?

        • Meyrana | 28 juillet 2012

          Pour faire simple : célibataire qui souhaite séduire, pour relation sérieuse ou non cela m’importe peu pour le moment.

          • Anashka | 28 juillet 2012

            Pour ça : tu commences par aller là où il y a des mecs (y’a un article sur ça), tu les abordes, tu suis les grandes lignes de cet article et tu prends le numéro.
            Pour booster ta confiance en toi, sors toujours bien habillée et amuses toi à fixer les mecs dans les yeux, dans la rue. Tu verras que tu plais beaucoup et ça te boost pour aborder !

    • Anashka | 27 juillet 2012

      C’est toujours la difficulté, de « sexualiser »… Là, les filles, vous me mettez la pression pour un article que je vais GALERER à faire ^^

      • Meyrana | 28 juillet 2012

        Tu as tout mon soutien et ma confiance pour rédiger cet article tant attendu ^^ Bon courage !

  • Lulu | 29 juillet 2012

    Il manque un paragraphe dans l’article: c’est « s’assurer au préalable que Monsieur est libre » parcequ’on peut tomber sur des énergumènes qui répondent positivement aux avances juste pour s’amuser, pour tester leur pouvoir de séduction ou parcequ’ils ont juste envie d’un plan Q.. alors qu’il y a une Madame bien ancrée à leurs côtés. Et ce petit jeu peut durer longtemps. D’ailleurs, ces faux-culs jouent tellement bien le jeu de la séduction qu’on a l’impression qu’ils sont vraiment libres en effet. Il faut s’informer avant de tenter quoique ce soit, en cherchant l’info du côté de connaissances communes, de sa famille, de son travail ou autre ( parceque c’est toujours délicat de balancer à la tête d’un mec « t’as une copine?? » surtout quand cette personne nous plaît)

    • Anashka | 29 juillet 2012

      Lulu : Tu peux lui poser la question de manière détournée. Même s’il te voit venir, c’est pas bien grave.
      Genre « Tu dois vraiment gonfler ta nana quand tu fais ça!  » (avec sourire, BL ouvert)
      Genre « Toi, ça se voit que t’as pas eue de copines depuis longtemps ;p »
      Genre « Dur le célibat, pas vrai ? Perso, moi ça me déprime complètement de plus pouvoir ouvrir mes pots de confitures ».

      Fin, bref, tu lui tends une perche. ^^

  • Manon | 31 juillet 2012

    Salut Anashka :-) !!

    Désolée mais c’est encore moi et pour la même histoire dont je t’ai parlée plus haut. Donc, il y a un mec qui me plaît en ce moment mais, après avoir éprouvé physiquement mon blocage et m’être sentie piégée dans ma timidité, je pensais avoir cassé définitivement le processus de séduction. J’ignorais donc le mec.

    Mais, j’ai la sensation qu’il revient à la charge doucement. Il me parle de plus en plus souvent de trucs anoduns mais avec des sourires vraiment doux. Et… je me retrouve à avoir envie de lui sourire à nouveau, lui parler et tout le reste…..Mais j’ai peur de me bloquer à nouveau à un moment.

    Une fois, il a apparemment pardonné. Deux fois, non. Que faire? Le fuir? Je sens que je peux vaincre ce blocage mais comment être sûre que je vais y arriver maintenant, avec lui? En plus, ce mec c’est mon boss. Bon je ne travaille qu’à tps partiel là bas et j’ai pas l’intention de faire carrière ni rien. Mais qd même, ça peut pas être juste un mec-test!

    Qu’en penses-tu?

    • Anashka | 31 juillet 2012

      En arrétant ces questions et en te posant comme objectif : tu ne fuis pas TANT que tu n’as pas son numéro !
      Après, on fera un point sur où fuir, ok ?

      • Manon | 1 août 2012

        Ok ;-) !! Promis, je fais de mon mieux! Merciii!

        • Manon | 17 septembre 2012

          Petit retour sur mon histoire (celles des commentaires précédents) et en rapport avec l’article que tu as posté récemment…: je suis en train d’être nextée. Ca ne me réjouit pas mais, force est de constater que nous n’avons pas réussi à trouver un mode de communication qui nous ait mis à l’aise tous les deux et aurait pu faire avancer l’affaire. Donc, après l’avoir vu ts les jours pdt qqs tps, je ne le vois plus du tt depuis 2 semaines et ce matin, il détourne le regard avant de me dire un « bonjour » très professionnel.

          J’ai bien essayé de ne pas me poser de questions mais, à chaque fois, au lieu d’être spontanée, je trouvais une excuse pr être froide (« c’est ton boss qd même », « on ns observe »= excuse de m****e principale, égocentrique et pathétique). 3 secondes après, je me disais bien « Manon, qu’as-tu fait?!? » mais 3 secondes après le mal était fait…

          Je rêve du moment où, dans un doux brouillard, j’arriverai à me dire « Vas-y, c’est le moment », où je me sentirai belle et femme jusqu’au bout et où ENFIN je conclurai avec le mec que je veux!! Encore du boulot ;-)!! En attendant, je me laisse nexter par mon (ex-)target (même si tu as dit qu’on ne pouvait pas nexter qqn avec qui on travaille, à l’évidence, on peut au moins le fuir et l’éviter!)

          Voilà pr mon retour! Tes conseils ont qd même été utiles cr ils m’ont permis d’y voir plus clair et rien n’est perdu pour la prochaine fois! Donc MERCI!

          • Anashka | 18 septembre 2012

            Pour la prochaine, on tentera de cerner les choses un peu plus vite. ^^
            Bon, un de perdu… soi-même de retrouver : avec une tête froide.

            Qu’est-ce qu’il fait qu’aujourd’hui tu ne te sens pas « belle » et surtout « femme  » ?

          • Manon | 18 septembre 2012

            Pr la prochaine fois, je jouerai le jeu de la séduction sur le mode second degré, l’air de ne pas y toucher, histoire qu’il finisse par proposer un verre sans se rendre compte qu’il l’a fait….

            Parce que franchement tant qu’on a pas pris un verre avec le mec (ou eu une discussion prolongée et perso avec lui en face à face), qu’est ce qu’on sait vraiment de lui? C’est peut être un séducteur, générateur d’OI à la chaîne, ou un mec pas intéressant du tt

            Pr le côté « belle » et « femme », je trouve ma timidité pas glam’ du tt: depuis quand une femme fatale est timide? Bafouille et rougit? J’ai du mal à assumer mon côté coincée. Et, ds cette histoire précise, je t’avoue que séduire en uniforme et dans une position qui ne me révèle pas au mieux (j’aime mon job mais il n’est qu’alimentaire qd même) c’est assez délicat.

            En tt cas, c’est vrai que j’ai tte ma tête :-)!!

          • Anashka | 19 septembre 2012

            Les filles timides ont un charmes que n’auront JAMAIS les filles qui ne le sont pas. Le secret est de savoir en jouer. Je peux être très timide avec certains mecs (les grands, les grands de taille m’intimident). Donc, je le dis « là, je suis super timide, donc, je vais rougir en te demandant ton prénom. Voilà, c’est foutu je rougis ».
            1. Ça décoince la situation.
            2. C’est craquant.
            3. ça le fait marrer.
            4. ça porte directement la discussion sur de la séduction.

            Avec TA personnalité, tu peux tenter des choses dans ce genre là. Et, je t’assure que ça marche aussi bien (parfois mieux, selon le mec) que les trucs de femme fatale.

          • Manon | 20 septembre 2012

            Oui c’est vrai que dire « je suis timide » pour désamorcer la timidité c’est une bonne idée!! A essayer…
            xxx

          • Anashka | 22 septembre 2012

            Tu me feras un retour !

  • Lana | 1 août 2012

    J’ai cru voir des commentaires par rapport à la sexualisation. Il me semble que la sexualisation chez la femme est plutôt d’ordre physique. Ca passe par les kinos, et le fait d’avoir une attitude « sexy ». Ce n’est pas toujours le cas, mais verbaliser les choses aurait tendance à paraître un peu « agressif » pour un homme (beaucoup d’hommes seraient, soit intimidés, soit vous mettraient dans la catégorie « chaudasse »). S’il s’agit d’une ONS, on peut être plus direct, mais quand on parle de séduction au sens large il faut faire des allusions nettement plus discrètes dans un premier temps. Par exemple, raconter une anecdote à double connotation, l’air de rien ou tout ce qui pourrait faire fonctionner son imaginaire sans l’expliciter donc. En gros, avoir une attitude « sexuelle » et lui faire penser au sexe par des sous-entendus.

    • Anashka | 2 août 2012

      Oui, clairement, c’est toute la difficulté de la sexualisation au féminin : sa subtilité ou l’humour avec lequel il est fait, genre « oups, j’ai dit une bétise » avec un grand sourire de gamine contente de sa connerie. ^^

  • minimoy | 15 août 2012

    Salut Anashka. J’ai une question: Comment faire quand on est la proie d’une femme lol? Je m’explique: on tombe sur une femme qui teste son pouvoir de séduction… Elle lance énormément de regards, sur plusieurs jours, se retourne pour nous regarder…Je pense que si elle teste son pouvoir de séduction sur un homme en particulier, c’est que cet homme lui plait déjà un minimum mais elle peut être en couple, pas avoir la tête pour une relation…

    Comment retourner la situation de telle sorte que c’est elle qui tombe dans nos filets? J’imagine que si on se précipite et qu’on l’aborde directement, elle aura ce qu’elle cherchait et elle nous jettera comme une m****. Or je veux retourner la situation. Comment m’y prendre?

    Merci d’avance

    • Anashka | 15 août 2012

      Minimoy : elle t’envoit des signes d’intérêts. Pourquoi, tout suite penser qu’elle teste son pouvoir de séduction ?
      Si elle te plait, va lui parler, tu en sauras plus après. Si elle ne te plait pas, ,n’y va pas.

  • tufis | 6 novembre 2012

    Salut Anashka j’aurais besoin de ton aide stp à propos d’une fille…

    Le soucis c’est que je suis en médecine et des targets il n’y en a pas tant que ça qui me plaisent, et je ne sors pas beaucoup, j’ai pas le temps, dans deux ans je passe un concours pour choisir ma spécialité en médecine et ça me prend tout mon temps en ce moment…

    Le seul endroit où je peux rencontrer des filles c’est la fac et surtout la biblio où j’y passe le plus clair de mon temps. Il y a une fille qui me plait seulement je me suis pris un râteau avec elle il y a quasiment 2 ans. Je sais ce que tu va me dire lol, je cherche les emmerdes… c’est plus facile de gamer une fille avec qui il n’y a pas d’antécédents.. mais c’est comme ça lol j’ai des goûts particuliers et des filles qui me plaisent et surtout en médecine il n’y en a pas tant que ça, je n’ai pas d’exigences particulières mais voilà, elle me plait.

    Bon avec cette fille il y a 2 ans j’étais vraiment un AFC de base, le mec qui quand il parle à une fille rougit et ne supporte pas la pression. On pouvait pas faire pire. Depuis je me suis mis à la muscu sérieusement, j’ai connu ADS, je m’habille bien mieux… bref aucun rapport avec ce que j’étais il y a 2 ans. Je sais pas si je me fais des films ou quoi, on peut pas trop savoir, mais j’ai l’impression que cette fille est intéressée. Depuis le râteau d’il y a 2 ans, on se fuit du regard, mais crois moi mon instinct me dit qu’elle est intéressée. D’ailleurs 6 mois après m’avoir mis un râteau , j’avais l’impression qu’elle revenait, j’avais changé, perdu du poids, musclé seulement j’étais encore trop timide. Après le râteau, aux exams, comme quoi le destin fait bien les chose, je l’ai retrouvée juste à côté de moi :D mais j’ai pas osé faire quoi que ce soit, d’abord parce qu’elle m’avait blessé et ensuite à cause de ma timidité.

    Pour le moment quand je la vois à la biblio, je sais pas si elle fait exprès ou quoi, mais quand elle me voit avec une fille je la vois me regarder avec jalousie. Quand je suis dans sa direction, à la biblio c’est à dire quand elle me voit, elle fait tout pour ne pas me jeter un seul coup d’oeil, on voit clairement qu’elle s’efforce à faire ça. Enfin elle se débrouille souvent pour venir parler à des mecs devant moi pour que je la vois. Peut être que je me fais des films ou peut être pas, mais franchement je crois pas.

    Bref depuis 2 ans, je ne lui ai plus adressée la parole, c’est une fille gentille mais je m’y étais tellement mal pris à l’époque qu’avec le recul je trouve tout à fait normal sa réaction. J’aimerais renouer contact sachant que je la vois tous les jours à la biblio, je pensais aller à sa table pour commencer et lui demander les cours qu’on a eu aujourd’hui sachant que l’on est dans le même amphi et lui dire que je suis pas allé en cours aujourd’hui. Je sais pas trop comment m’y prendre mais bon je vais faire de mon mieux cette fois et j’écouterai tes conseils à la lettre. Je sais que je suis lourd, je m’en doute, t’as pas que ça à faire lol, donner des conseils… mais je te serais vraiment très reconnaissant si tu m’aides, je commence à vraiment sentir le célibat en ce moment et ça me perturbe beaucoup et ça a des répercussions sur mes études. Bref j’aimerais que tu m’aides quant à la façon de m’y prendre.

    Merci d’avance.

    • Anashka | 7 novembre 2012

      Bonjour et bienvenue !

      Première chose, étant donnée que je ne suis pas dans la situation, malgré toutes les précisions que tu me donneras et que je ne connais pas la fille en question, saches que mes conseils sont à prendre avec un peu de recul. En gros, je donne des lignes, et tu calibres. ^^

      Peut-être que, avant d’aller t’asseoir sur la même table qu’elle tu peux tenter le EC (Eye Contact), accompagné d’un sourire. Si elle répond, tu pourras aller la voir à sa table, et plus que lui parler de cours, lui proposer une pause-café/thé, entre deux révisions. Que c’est toi qui invite, avec un BL détendu. De là, tu discutes des profs, tu fais des blagues (sans être un clown), tu l’interroges sur elle… Bref, du fluff.

      Pas encore de NC, voir même, tu écourtes la conversation pour retourner bosser. C’était juste une pause ! Tu vois le truc ?
      ( De là, tu me fais un retour et je te dis ce qu’on peut faire par la suite)

      Si elle ne répond pas à l’EC, tu iras la voir un autre jour. D’ici là, on aura le temps de trouver autre chose.

  • Stacy | 18 janvier 2013

    Coucou à tous ! Ce site est vraiment géniaaal, merci pour tous ces articles ! Je m’appelle Stacy, j’ai 20 ans et dans ma vie je n’ai eu qu’un seul petit copain (j’avais 17 ans) avec lequel ça a duré 1 an et demi. Depuis, plus rien. Le truc c’est que j’aime les hommes un peu plus âgés et que je n’en connais pas beaucoup.
    Cela fait 2 mois que j’ai remarqué un mec de 27 ans à la fac, sur lequel je craque complètement. Je fais toujours en sorte de me retrouver dans le même groupe de classe que lui mais je ne lui ai jamais adressé la parole. Je suis trop timide et je n’ai pas beaucoup d’amis garçons, je ne sais pas comment les approcher. Lorsque je le vois, je lui lance des regards, je lui ai envoyé une invit sur fb qu’il n’a toujours pas accepté (il ne va pas trop sur fb). Je pense qu’il a remarqué qu’il ne me laisse pas indifférente car lui aussi me regarde souvent et je me sens devenir rouge à chaque fois que nos sourires se croisent.
    Je bloque et je manque cruellement de confiance en moi bien que j’essaye de toujours bien m’habiller pour me sentir à l’aise avec moi même. J’ai peur qu’il me trouve trop jeune. On a des amis en commun donc je pourrais peut-être commencer par essayer de savoir s’il y a déjà quelqu’un dans sa vie.

    Et si vous avez des conseils à me donner, je suis preneuse :)

    • Anashka | 19 janvier 2013

      Quels types de relation tu as avec ses amis en commun ? Suffisamment pour boire un verre tous ensemble ?
      Effectivement, tu peux leurs demander s’il a quelqu’un. Mais l’idéal serait d’aller lui parler directement. Pour lui demander un truc sur les cours par exemple ou lui « salut, on est dans les mêmes cours, depuis le temps qu’on se regarde, il faut que je connaisse ton prénom ».

      Si tu ne l’abordes pas et qu’il ne le fait pas, ça ne risque pas d’avancer.

      PS : Jette un oeil sur l’obsession amoureuse, il est possible que tu fasses un petit OI.

  • Stacy | 19 janvier 2013

    Merci pour la réponse :)
    J’ai du leur parler une ou deux fois à propos des cours mais rien de plus. On a aussi bu un café tous ensemble mais il ne pouvait pas venir car il avait un autre cours.
    Je vais essayer de savoir s’il a quelqu’un et j’essaierai de me mettre à côté de lui pendant un cours pour lui taper la discute… Il me faut juste du courage !!
    C’est vrai que si je reste dans mon coin ça n’avancera pas. Je le revois lundi normalement.

    Merci encore pour tes conseils !!

    • Anashka | 19 janvier 2013

      Donc au programme :
      – proposer un nouveau verre avec la bande. S’il vient ce sera un gros PLUS comparé au cours.
      – taper la discution à un cours. (plutôt dans un cours où le prof est un boulet, se moquer, ça rapproche)

  • Stacy | 21 janvier 2013

    OK, je vais essayer :)
    Merci encore pour tout tes conseils !!!

    • Anashka | 21 janvier 2013

      Suis ton homme! ^^

      • Stacy | 5 février 2013

        Coucou Anash’ bon je viens te raconter ce qu’il y a de nouveau. Bon pas grand chose mais je commence à lui parler petit à petit. La semaine dernière je lui ai fais la bise en lui disant bonjour avec une amie qui le connait. Aujourd’hui on devait se mettre par 2 pour faire un travail et comme il était devant moi, il se tourne et me propose qu’on le fasse ensemble. C’est tout mais ça il y a toujours cette timidité qui me bloque et il a du le voir.

        Je suis plutôt contente de moi parce qu’il sait maintenant que j’existe !!!!

        J’ai remarqué qu’il est plutôt du genre solitaire, je le vois souvent seul en cours et même aux inter-cours. Et il a l’air d’être à fond sur son travail, je crois que je craque sur un intello !

        • Anashka | 6 février 2013

          On peut dire ce que l’on veut : les intellos, c’est SEXY.

          Vous allez faire un devoir ensemble ? Mais c’est GENIAL ! J’espère que c’est un devoir bien long et bien chiant (ça rapproche). C’est l’occasion de vous joindre dans un café « pour avancer », et après une ou deux heures de travail de laisser la conversation naviguer.

          Dis-moi, je veux TOUT savoir sur les conditions de ce devoir.

          • Stacy | 7 février 2013

            Eh malheureusement ce n’était pas un looooong devoir mais un petit devoir d’une demi-heure donc ça n’a pas duré longtemps. Je ne sais vraiment pas comment faire pour un peu plus me rapprocher de lui, je ne sais même pas de quoi je pourrait lui parler… J’ai l’impression qu’on vit dans 2 mondes différentes. Je n’ai jamais été attirée par un intello, en plus il a un accent super mignon (il est pas français).

          • Anashka | 8 février 2013

            Comment s’est passé le devoir ? Tu as son numéro ?
            Si oui, tu peux lui proposer un verre pour le fêter le bon résultat que vous aurez.
            Sinon, tu peux toujours lui dire que c’était chouette de faire ce devoir ensemble et ajoutez que ce serait sympa de boire un verre à l’occasion.

  • Stacy | 11 février 2013

    Ça s’est plutôt bien passé, bon c’était la 1ère fois qu’on se parlait donc ça faisait un peu bizarre de le regarder dans les yeux et d’aussi près en plus, moi qui étais incapable de soutenir son regard quand je le voyais passer dans le couloirs. Et ce devoir n’était pas noté, c’était juste un petit exercice à faire en groupe.
    Je n’ai pas son numéro, ça aurait fait bizarre si je lui avais demandé, on se connaît à peine.
    Mais je te tiens au courant de l’évolution de la situation :)
    Merci encore Anash’ (ton site est vraiment génial! Continue comme ça!!)

    • Anashka | 13 février 2013

      Merci Stacy. Merci d’avoir pris le temps de faire un retour.
      Tente de relancer un conversation ou deux pendant les pauses. Et, si le feeling passe, tu pourras prendre son numéro et prendre un café avec lui.

  • Poussinette | 6 février 2014

    Anashka, que penserais-tu d’un homme qui drague en utilisant tout ce que tu as décrit dans ton article ?

    • Anashka | 6 février 2014

      Qu’il te drague…?

      (Je ne suis pas sûre de voir où tu veux en venir)

  • poussinette | 6 février 2014

    Oups…. excuses-moi de ne pas avoir été assez explicite….
    Lorsque j’ai lui ton article je me suis dit : waouh, le mec qui m’a draguée samedi a 20/10 (oui, oui, je dis bien 20/10) tant il a su manier tous les ressorts dont tu parles.
    Puis je me suis fait la réflexion suivante : si cet article décrit des « techniques » que les FEMMES (exclusivement ?) doivent utiliser envers les HOMMES, que penser d’un homme les utilisants (puisqu’un homme et une femme ne réagissent pas/ne pensent pas tout à fait de la même manière ?
    A moins que je n’ai rien compris et que finalement ces techniques soient unisexes ?

    Bon, j’avoue qu’en l’expliquant çà me semble un peu tiré par les cheveux, mais j’ai l’excuse (?) d’avoir lu cet article vers 2 ou 3 h du mat’ (tu as raison, faut que j’arrête les nuits blanches !….).

    • Anashka | 7 février 2014

      La plupart des techniques sont unisexes. :)

      En fait, la drague masculine est une drague traditionnement « active » et la drague féminine traditionnellement « passive ». L’idée pour moi, c’est de donner les mêmes ares en séduction active aux femmes que peuvent avoir les hommes. Mais, les techniques jouent sur des ressort humain hors sexe. Il y en atrès peu que l’on peut attribuer uniquement à un genre. (Je pense à l’attitude « femme-enfant », et encore, le mec qui va faire une bouille de petit garçon, ça marche ^^)

      Tu as lu l’article « Drague masculine VS drague féminine » ?

      • Poussinette | 7 février 2014

        J’y vais de ce pas !!
        Merci

  • Poussinette | 20 février 2014

    Bonjour Anashka,
    Dans cette article tu promettais d’en faire un sur « un jeu de drague light au téléphone » ; as-tu tenue parole ? Si oui, peux-tu me donner le lien, car pas trouvé, mais ton site est si dense, je me perds de lectures en lectures…. ;-)
    Merci d’avance.

    • Anashka | 22 février 2014

      Non, je n’ai pas tenu parole… en plus, je n’ai plus le jeu en mémoire… Mais, dans quel cadre tu veux faire ce jeu ?

      • Poussinette | 23 février 2014

        Et bien disons que j’ai un numéro à rappeler et je ne voudrais pas me rater… ;-)

        • Anashka | 23 février 2014

          Tu as moyen de m’en dire plus sur le contexte ? Comme ça, on y réfléchit à deux ^^

  • Lyne | 14 avril 2014

    Bonjour Anashka,

    Merci infiniment pour tous ces articles qui sont si intéressants, ils aident vraiment à avoir une meilleure vision des choses, en particulier en matière de séduction!!! En tout cas j’adore vos articles et dès que j’en ai l’occasion je viens sur votre site pour trouver quelques conseils :)

    D’ailleurs, en ce moment même je le consulte assez régulièrement car un jeune homme m’intéresse mais la situation est un peu délicate, et j’aimerais trouver un moyen « subtile et discret » pour lui plaire… mais je ne suis pas sûre de pouvoir en parler ici, ce serait un peu long à expliquer… en gros, je le connais depuis peu car il travaille dans un bar dans lequel je ne me rend pas trop souvent, mais chaque fois que j’y suis allée, il y a eu des échanges de regards, de sourires, des taquineries… mais je n’arrive pas à déceler si c’est par pure « amitié » ou s’il peut y avoir plus!

    Et aussi, quand je me retrouve seule avec lui (rare mais ça arrive), j’ai l’impression qu’il y a comme un malaise, comme si on n’osait pas trop se parler, donc les échanges sont plutôt simplistes, basiques!!! Mais j’aimerais vraiment trouver des sujets de conversation intéressants, mais je bloque!! Pourriez-vous m’aider s’il vous plait???

    De même, je sais que le jeu de regard est important (si ce n’est essentiel) mais là aussi je bloque, car j’ai plutôt tendance à fuir les gens du regard, surtout si c’est une personne qui me plait!! J’ai toujours l’impression que je ne peux pas plaire, (et que c’est écrit gros sur mon front que je suis attirée par la personne) mais comme je ne veux pas être « grillée » sur cette attirance, j’évite le regard (peur d’être démasquée peut-être?)!!! En tout cas, depuis que je lis vos articles, j’essaie de travailler ça, mais ce n’est pas toujours évident…

    Bref, existe-t-il un moyen pour attirer son attention de façon subtile, sans être trop rentre-dedans, et sans trop m’exposer (notamment vis-à-vis de mon entourage, qui le connait)???

    Je sais, j’en demande beaucoup lol!!! Mais rien qu’avec vos articles déjà j’ai commencé à changer ma vision sur certaines choses en séduction, donc je vous en suis vraiment très reconnaissante!

    PS : Désolée, finalement j’ai fait plus long que prévu ^^

    • Anashka | 15 avril 2014

      Merci pour ce que tu as écris :)

      Je te mets en lien quelques articles sur la discussion : « les sujets de conversations qui le séduiront », comment travailler son sens de la répartie ? … La règle, finir par orienter sur les relations amoureuses / hommes-femmes, tout le monde à des choses à dire sur le sujet et ça « sexualise » de manière soft.

      Pour le regard, assumer qu’il te plait ne veut pas dire que tu es à ses pieds (surtout si tu tente d’être un peu joueuse, de t’amuser de la situation). Reste que venir en ouverture du bar pour prendre un café et/ ou des nouvelles, c’est pas mal pour discuter (au départ de son taff, de savoir si beaucoup de filles le drague et ensuite d’ouvrir sur la séduction aujourd’hui, bla bla bla) ^^

      • Lyne | 15 avril 2014

        Merci pour les liens!!! J’avais déjà lu celui sur le sens de la répartie (que j’ai trouvé pas mal ^^) et maintenant je vais étudier celui des conversations :)

        Je vais essayer d’appliquer vos idées à ma situation… en règle générale j’ai plutôt le sens de la répartie (on dit souvent de moi que je suis pétillante, rigolote, etc…) ms face à lui j’ai l’impression que mon cerveau bloque et que plus aucun sujet ou idée de conversation ne me vient!!! J’arrive quand même à discuter (je ne reste pas plantée devant lui sans rien faire ou dire), et même à le faire rire, ms j’ai tjs l’impression d’être fade ou pas drôle!!

        Et surtout j’aimerais arriver à lui plaire sans me ridiculiser lol… je vais essayer de diriger la discussion sur les relations hommes/femmes! Ms comment faire ds la subtilité? Comme si je ne cherchais pas à le fliquer lol!!! J’ai tellement l’impression que c’est trop grillé!!!

        Ce qui me trouble avec lui c’est que je ne sais jamais ce qu’il pense : une fois il m’a demandé si je téléphonais à mon chéri!!! J’ai juste dit que non, que c’était un ami à qui je proposais de me rejoindre au bar, ms je n’ai pas précisé ma situation amoureuse (histoire de laisser planer un peu le mystère? Lol)!! J’étais toute contente qui me la pose ms après réflexion je me suis dit que cette question peut être posée en toute amitié aussi! Moi je l’ai déjà posée sans pour autant être intéressée par la personne!!!

        Bref il me fait bien tourner la tête ^^

        • Anashka | 16 avril 2014

          N’importe quel sujet peut arriver sur l’amour. Surtout face à un barman qui a nécessairement des prétendantes et une relation aux femmes particulière (il en voit beaucoup). Tu peux toujours lui demander ce que ça fait que d’être souvent entouré de femmes qui le séduisent et tout le bordel… :)

          • Lyne | 17 avril 2014

            Ah oui pas mal!! Je vais peut être le voir bientôt, dc je vais bien revoir mes leçons afin d’essayer de le faire succomber ^^

            Merci encore pour tout Anashka!!!
            (PS : j’adore ton prénom :p)

          • Anashka | 17 avril 2014

            C’est (malheureusement?) un pseudonyme. Mon vrai prénom est Magali, mon exotique ^^

  • Lyne | 17 avril 2014

    Lol c’est quand même très mignon Magali :) ms quand tu séduis tu te présentes comme Anashka ou Magali? :P en tout cas j’espère un jour avoir ton assurance en séduction ^^

    • Anashka | 18 avril 2014

      Je séduis avec mon vrai prénom (et je parle assez peu de ce site ^^).

      Je ne sais pas si je vais te rassurer ou non, mais je perds mes moyens face à certains garçons (surtout dans les phases où je séduis le moins), je me comporte parfois comme la dernière des connes en couple (en allant à l’encontre de tous mes principes d’écoute et tolérance) et je me suis tapée des OI monstrueux (je ferais un auto-témoignage un jour sur un OI bien carabiné).

      Ce que je cherche à dire, c’est que je ne suis pas « assurée » dans le sens « sûre » de tout ce que je fais. Je réfléchis plus souvent (et avec un peu plus d’outils) sur les questions séduction / amour parce que je travaille ici. Mais, je cherche comme toi, à trouver mon équilibre, la séduction et/ou relation qui me convient (où je laisserais suffisamment de place à l’autre, au couple, à moi, au monde qui nous entoure et au hasard)… Bah, c’est pas facile ^^

      • Lyne | 18 avril 2014

        Ah oui!! J’avoue c’est étonnant de savoir tout ça quand on lit tes articles ou tes commentaires ^^!! Serait-ce le fameux « fais ce que je dis, pas ce que je fais »? ;) mais quelque part c’est aussi rassurant de voir que tu passes par les mêmes moments de doute que nous, à la seule différence près que quand tu les analyses, tu le fais mieux que nous (avec tes outils!!) et tu les partages surtout (pour notre plus grand bonheur)!

        Moi j’analyse beaucoup aussi (peut-être trop parfois?), mais souvent mal, je ne sais pas détecter les « bons signaux », ce qui m’empêche parfois de passer à l’action… et ce qui m’énerve surtout c’est quand j’en parle autour de moi, et qu’on me dit « mais tu es jolie et tu as déjà eu des copains, donc ne t’en fais pas, je suis sure que tu y arriveras… », du coup je n’arrive jamais à trouver de conseil « utile » pour m’aider à « passer à l’action » quand j’en ai besoin!!!

        Oui c’est sûr que trouver l’équilibre dans un couple serait l’idéal (et c’est tout le mal que je te souhaite hein ^^), mais dès que tu y seras parvenue, on compte sur toi pour nous dire comment t’as fait ;)!! Moi si j’arrive déjà à effectuer une bonne approche je serais super contente ahah! Mais pour ça encore faut-il que j’arrive à surmonter ma peur de regarder dans les yeux, sinon ça n’incitera personne à venir vers moi :P

        En tout cas, je dois avouer que j’ai beaucoup appris grâce à tes articles et commentaires, et le travail que tu fais est vraiment remarquable, merci encore infiniment Anashgali ;)

        Alors profitons-en vite avant que ton Prince Charmant ne vienne t’enlever à nous sur son beau cheval blanc et que l’on se retrouve orphelines en séduction et perdues à jamais…… (moi dramatique??? ^^)!!!

        • Anashka | 19 avril 2014

          J’essaie d’appliquer au maximum ce que j’écris. Mais, effectivement, quand il s’agit de soi, on veut faire différemment. Je disais à une copine « si je suis coach et bonne coach, c’est que j’ai déjà fait tous les trucs qu’il ne faut pas faire et que je sais pourquoi il ne faut pas les faire » ^^

          Je travaille actuellement sur cette question d’équilibre (je crois encore au sacro-saint dialogue, mais des fois, ça ne suffit pas). Et pour le potin, j’ai déjà trouvé un Prince Charmant. Ce qui s’aménage c’est la relation :)

          • Lyne | 22 avril 2014

            C’est sûr que si tu as une bonne expérience en la matière, tu es bien placée pour donner des conseils… je t’admire pour essayer des choses et les partager avec nous! En ce moment, j’essaie de mettre tes conseils en pratique quand je sors, mais ce n’est pas toujours évident!!! D’ailleurs je vais revoir mon beau serveur, j’essaierai de faire les choses bien ^^

            Félicitations pour ton Prince Charmant!!! Maintenant on compte sur toi pour découvrir tous les tuyaux d’une relation bien aménagée ;)

          • Anashka | 22 avril 2014

            Je m’écouterai, je n’écrirais que sur ça. Mais, étrangement, je suis un peu intimidée :)

  • Lyne | 24 avril 2014

    Ah non surtout pas!!! C’est comme en séduction, faut se lancer ah ah… mais c’est pas moi qui vais te l’apprendre ^^!!! Courage Anashka ;)

    • Anashka | 24 avril 2014

      Tu as raison. Allez, je viens d’en sortir un sur la confiance !

      • Lyne | 26 avril 2014

        Super!!! Je sens que ce sera bien utile ;) merci Anashka!!!!

  • Lefty | 5 juillet 2014

    Bonjour Anashka,

    Merci pour ces articles qui m’ont un peu rassuré ! Mais voilà, je ne sais pas comment mettre tous ces (fabuleux) conseils en application, car l’homme qui me plait énormément, est un serveur d’un restaurant/bar auquel je me rend régulièrement. Il est comme moi étudiant, donc saisonnier. J’ai déjà tenté plusieurs jeux de regard, sourires, et nous avons rigolé une ou deux fois ensemble, mais c’était une relation serveur/client.
    J’ai plusieurs sujets en tête à aborder avec lui, mais je ne trouve pas l’occasion de me lancer, et je trouve l’idée de laisser mon numéro de portable dans le pourboire un peu prématurée, et aussi que cela laisserait une image assez passive de ma personne. (Même si je trouve l’idée de laisser mon numéro sur un billet de monopoly assez rigolote)

    Je te lance un SOS et j’espère pouvoir te lire très vite :)

  • Benoit | 5 novembre 2014

    Lui : T’es sexy dans cette robe.
    Vous : Même sans la robe, je suis sexy

    Une nana me répond un truc comme ça, je tombe amoureux direct : c’est drôle, culotté, sexy, original etc. A des années-lumières du genre de choses que disent les femmes en général (soupir!)

  • Gaelle | 5 novembre 2014

    Bonsoir,
    Passant ici par hasard et à la fois pour un avoir du réconfort.
    Ayant un charmant collègue qui me fait totalement papillonner depuis plus d’un an. Mais il y a un an je m’interdisait de le regarder et de fantasmer .. (Étant en couple à cette époque) mais depuis le mois de juillet je n’arrête pas de penser à lui dû à un échange avec lui plus important que d’habitude. Le voyant très rarement je fais en sorte de tomber sur lui … Mais hélas ca ne fonctionne pas toujours … Cela dit quand on se croise il y a un regard un sourire …
    N’étant pas dans le même service la communication est compliqué… Mon plus grand souhait serait d’avoir le cran de passer à l’action ! Que ce soit par les réseaux sociaux ou encore en l’invitant à boire un verre mais il est si timide aussi !
    Ce qui me rassure dans les commentaires qui apparaissent c’est ce que je ne suis pas la seule à envisager une relation avec un collègue !
    Le problème également c’est que je suis une grande rêveuse et qu’il apparaît toujours !!

    • pixelline | 23 novembre 2014

      Hello Gaelle, je serais toi j’oserais le rajout dans les réseaux sociaux, ca n’engage en rien et cela vous permettra de + communiquer :)
      Qu’est ce qui t’en empêche ?

      • Gaëlle | 23 novembre 2014

        J’y pense réellement à le contacter par les réseaux sociaux. Mais j’ai peur de l’effrayer … Vais je trouver le cran ?
        A vrai dire, une collègue avec qui je suis proche me pousse à foncer du moins à ne pas hésiter à communiquer avec lui ! De plus j’ai appris qu’il allait quitter la boîte… Alors je me dis que je n’ai rien à perdre si c’est négatif
        Merci de cette réponse
        Bonne soirée

Commenter