Comment réagir quand son mec est accro aux jeux vidéo ?

-

comment-reagir-mec-accro-aux-jeux-video
Il y a quelques jours est sorti GTA V.

Au début, j’étais emballée, non pas pour le jeu mais plutôt pour la bande son que je trouve géniale. Il ne m’a pas fallu longtemps pour déchanter. Depuis le 17 septembre dernier (date de sortie du jeu), je n’ai plus ni petit ami, ni frère, ni amis de sexe masculin.

Finie la mixité de ma vie sociale, je ne fréquente plus que des femmes. Et celles-ci sont toutes dans le même cas que moi. GTA V est un mal qui semble s’être abattu sur toutes les femmes de France, ou du moins sur toutes celles qui sont en couple avec un homme âgé de 14 à 40 ans.

Ayant l’impression de vivre avec un zombie, j’ai donc décidé de prendre les choses en main. Pour l’instant, ça fonctionne plutôt bien. Alors, pour notre bien à toutes, je partage.

Lui laisser du temps

La première des règles à suivre si votre petit ami s’est fait « zombifier » par GTA V (ou je ne sais quel autre jeu vidéo) est : le laisser être un zombie quelques temps. Comprenez-le, le pauvre mourrait d’envie d’y jouer avant même de l’acheter. C’est un peu comme nous lorsque l’on bave sur un sac à main/ le dernier Causette/ un jeu Sims et qu’on ne le lâche plus une fois qu’il est à nous. L’excitation des débuts est inévitable. Laissez-le en profiter comme un enfant.

Si toutefois, cette « zombification » dure trop longtemps (plus d’une semaine), là il vous faudra réagir. Il ne faut pas que l’excitation tourne à l’addiction.

Le bon timing

Il vous faut réagir certes mais pas n’importe comment.

Surtout, peu importe la situation, ne criez pas (quand les décibels de nos voix augmentent, les hommes ont cette faculté à ne plus rien entendre – une espèce de don de dissociation du corps et de l’esprit). Et n’allez pas l’interrompre alors qu’il est en pleine « mission ». Pour lui parler et/ou lui proposer une autre activité, le bon timing est souvent d’attendre la fin de sa partie. Ne ratez pas le coche car il est fort probable qu’il en recommence une autre avant que vous ayez eu le temps de dire « Chéri ».

Apprenez également à repérer les parties qui peuvent être mises sur pause et celles qui ne peuvent pas l’être.

Dans certains jeux vidéo (et notamment ceux que l’on joue en ligne), il est impossible de faire un break. Si vous essayez de lui adresser la parole pendant ce genre de partie, il risque fort de vous envoyer paître. Pour ce qui est des parties que l’on peut mettre sur pause, demandez-lui gentiment d’appuyer sur « start », juste le temps de quelques secondes, afin que vous puissiez lui dire (ou lui montrer) ce que vous avez en tête.

Le sexe

Je pense que ça ne surprendra aucune d’entre vous : la chose la plus efficace pour qu’il laisse sa partie sur « pause » est bien entendu le sexe. Si vous voulez passer un peu de temps avec votre homme, il va falloir l’aguicher.

Le plus simple reste de passer furtivement devant la TV dans une tenue explicite. Vous pouvez même carrément y aller nue. Si le passage furtif ne suffit pas, des caresses et des baisers devraient rapidement lui faire lâcher la manette. Attention cependant à n’entreprendre cette opération séduction que si la partie peut être mise sur pause. On évite de cette façon tous les risques de rejet (dans le cas où « Môssieur » ne voudrait pas ruiner 4 heures de dur labeur virtuel en se laissant tenter par vos charmes).

Dans le but d’éclipser GTA V, celles qui se sentent d’humeur créative peuvent même préparer quelques petites « astuces ». Par exemple, avant que votre Jules ne rentre, attachez l’extrémité d’une ficelle rouge sur la manette de sa console. Sur une feuille de papier, écrivez « Je t’ai trouvé un nouveau jeu. Suis le fil rouge pour le trouver », puis disposez la manette et le mot bien en évidence. Tirez cette même ficelle jusque dans la chambre, habillez-vous de manière à l’enflammer, allongez-vous sur le lit et attachez l’autre extrémité de la ficelle à votre cheville.

En rentrant, s’il ne vous saute pas dessus, ne vous énervez pas. Préparez-vous et sortez. Retrouvez des amis, allez au ciné, faîtes une promenade… peu importe l’activité, sortez ! Il a décidé de ne pas avoir de vie sociale. Soit, mais vous, vous garderez la vôtre.

Lui faire ouvrir les yeux

Si au bout de plusieurs jours (ou de plusieurs semaines, pour les plus patientes), la zombification de votre homme ne s’arrange pas, essayez subtilement de lui faire ouvrir les yeux. Par des procédés non agressifs et non culpabilisants, faîtes-lui prendre conscience qu’il passe beaucoup (BEAUCOUP) de temps sur sa console. Expliquez-lui que pour le bien de votre couple mais aussi et surtout pour son bien à lui, il est nécessaire de calmer le jeu et de retrouver une vie équilibrée.

S’il est sur son jeu depuis plus d’une heure, demandez-lui – avec un ton très calme – depuis combien de temps il joue. A sa réponse, rétorquez juste « Ah ! ». Cet échange simplissime devrait suffire à le ramener à la réalité (on a tendance à perdre la notion du temps quand on est devant un jeu vidéo).

Dans les cas les plus extrêmes, et si vous êtes courageuse, vous pouvez aller jusqu’à chronométrer le nombre d’heures qu’il joue par jour (sans le lui dire). A la fin de la semaine, après avoir fait l’addition de toutes ses heures de jeu, exposez-lui le résultat. Si ce chiffre exorbitant ne le perturbe pas et s’il continue à préférez GTA V à vous, les filles, il ne vous plus qu’une chose à faire : barrez-vous !

36 Commentaires

  1. je veux bien que se soit une passion , mais y’a plus de vie sociale plus de sortie et je commence a me detacher de lui , autant rester seule et le laisser dans son monde virtuel .

  2. je suis d’accord qu’on peut avoir des passions mais pas jusqu’à en négliger la personne qu’on aime je trouve cet article très intéressant car on est pas là pour faire pot de fleur . Ça sert à rien d’être en couple si c’est pas pour passer du temps avec la personne qu’on aime

  3. Mesdames,
    Le temps que l’on passe sur GTA, vous le passez sur Candy Crush ou autre abomination du genre.
    Cela va dans les deux sens : si on vous montre le nombre d’heures que vous avez pu faire là dessus, vous en seriez estomaquées !
    Bien à vous.

    • 40% des gameurs (GTA compris) sont des femmes.
      Sexisme, quand tu nous tiens…

  4. Post très, très en retard : c’est quoi une veille digitale ?

    • En fait, je suis tout les sujets d’actualité : web, féminisme, sexo. Enfin, j’essaie.

  5. Il y a plusieurs types de joueurs dans les jeux vidéos.
    Le casual va jouer pour affirmer son côte «cool».
    Le core gamer va jouer pour s’évader dans un autre univers.
    Le hardcore gamer, lui, joue pour la compétition, battre le jeu.
    Le kikoo-lol et le troll jouent pour énerver un tout petit peu mais gentillement les autres joueurs, en jouant d’une manière insolite, bref, les «troller»

    L’autre paramètre c’est le temps passé à jouer, le nombre de jours par semaine où il allume sa console/son PC, et s’il joue à Candy Crush dans les transports en commun.
    Aussi, suivant qu’il joue sur PC ou sur console, il peut a avoir une vision plus geek, et suivre l’actualité high-tech, ou avoir une vision purement de joueur.

    En tant qu’ex-«no-life», je peux dire que connaître précisément ce que l’on cherche dans un jeu est primordial pour s’en détacher, et donc consacrer du temps à autre chose, souvent du developpement personnel.
    C’est donc ma réponse à «comment tirer son geek de son ecran».

    PS : je suis un mec qui joue sur PC 1h30 tous les 2 jours, qui suit quotidiennement l’actualité high-tech, mais aussi scientifique, économique, sociétale,… et qui considère que les joueurs PC sont superieurs. Bref, je suis un PCiste élitiste (très rare !), comme on dit dans le jargon, mais ma passion du jeu vidéo ne m’empêche nullement d’avoir une vie à côté; je suis capable de me passer d’une séance de jeu sans problème.

    • Je rebondis dessus, tu as une veille digitale ? (Oui, ce n’est pas le propos du site, mais j’essaie de m’en construire une )

  6. Ce n’est pas du tout une attaque contre l’auteure de cet article, mais quand je l’ai lu, je me suis demandée ce qu’il était arrivé à Anashka, avant de me rendre compte que ce n’était pas elle qui l’avait signé. En effet, je rejoins totalement Pims, Vassilia et Tristan. Beaucoup de généralisation, de stéréotypes, de sexisme.

    Considérer que seuls les mecs (et la majorité des mecs) joue aux jeux vidéos (ou en tout cas à des jeux vidéos un peu plus élaborés que les Sims) ET considérer que le sexe est le meilleur moyen d’action pour obtenir ce que l’on veut, ça me dérange vraiment beaucoup. Ça fait un peu comme si on agitait un su-sucre devant son chien pour qu’il fasse le beau, c’est de la manipulation pure.

    De plus, si c’est une passion, il a quand même le droit de s’y consacrer un peu plus à la sortie d’un jeu qu’il attendait avec impatience.
    Et si c’est une réelle addiction, c’est une maladie. Qui ne se guérit pas avec de la lingerie fine ou un bon petit plat. Communiquer sur ses envies / besoins ou ses inquiétudes, ça marche pas mal.

  7. Hello !

    Je dois dire que j’ai bien tiqué en lisant l’article (et après, en cogitant sur son contenu). Principalement parce qu’il y a de grosses généralisations à outrance et de la « genrisation » à tour de bras… et que vraiment, ce n’est pas la ligne éditoriale du site, ni ce à quoi on avait été habitué jusqu’à présent sur SUH.

    No offense Amandine, mes propos ne sont absolument pas dirigé contre toi. Je pointe juste ce qui ME dérange dans ton article (même si apparemment, je ne suis pas le seul), libre à toi d’en tenir compte ou pas.

    Je m’explique.

    Premier point : « GTA V est un mal qui semble s’être abattu sur toutes les femmes de France, ou du moins sur toutes celles qui sont en couple avec un homme âgé de 14 à 40 ans. »
    J’imagine que ce paragraphe est de l’ordre de la figure de style et que j’enfonce une porte ouverte… Mais je suis un homme dans la tranche d’âge énoncée, et je ne joue pas (ou très peu) aux jeux vidéos. La plupart de mes amis n’y jouent pas non plus, et pourtant j’ai l’impression ne pas l’impression de ne fréquenter que des cas ou des anormaux.
    Donc, le coup du « tous les mecs disparaissent de mon entourage avec la sortie de GTA V », que j’interprète comme une sorte de « Ah, décidément, ces mecs, ce sont tous les mêmes, ils vouent tous une passion aux voitures, au foot et aux soirées bières entre potes ! »… Bof, quoi. Bof.

    Un peu plus loin : « C’est un peu comme nous lorsque l’on bave sur […] un jeu Sims »… Je trouve l’exemple de ce jeu-là en particulier assez malheureux, quand on sait que dans le monde (assez macho) du gaming, il est souvent fait le distinguo entre :
    – d’une part, les jeux de mecs avec de la baston, de l’action, du sang… bref, des trucs qui déchirent grave la race de ta grand mère en string avec les ours. Ça va des jeux de sport type FIFA, aux jeux d’héroic fantasy en ligne type WOW, au jeu de course type Need For Speed, les jeux de combat style Tekken.. En bref, la grande majorité des jeux.
    – de l’autre côté, les jeux pour filles tout mignons, pas violents, type Animal Crossing, Alexandra Ledermann et… les Sims. Ouais.
    Sachant que toujours dans le joyeux petit monde du gaming, on est très prompt à considérer que les filles n’ont droit et ne devraient s’intéresser qu’à ces jeux-là. Et celles qui ont le malheur de vouloir s’aventurer dans le monde des jeux d’homme, par exemples celles qui font des jeux en réseau, savent qu’elles se font en général assez mal accueillir (ça va de l’éculé « go to the kitchen and make me a sandwitch » aux propos nettement plus fleuries).

    Deuxième point : d’accord avec ce qui a été dit ci-dessus par vassilia et pims (oh, que c’est surprenant :P ). Le coup de se balader en nuisette ou à oilpé devant son mec alors qu’il est plongé dans son jeu vidéo, je considère que ça relève d’une forme de manipulation.
    Si jamais cela devait m’arriver, que je suis plongé dans un truc qui me passionne (pas un jeu vidéo a priori, donc) et ma douce moitié me fait ce coup-là :
    1- j’ignore, et si elle se montre insistante,
    2- je grogne, parce que j’ai horreur qu’on tente de me manipuler (à plus forte raison si on essaye de me manipuler par les hormones). Si on a envie que je fasse quelque chose, suffit de le demander clairement, et je m’en occupe le plus tôt possible sitôt que je peux m’arrêter et selon le degré d’urgence de la chose.

    Dans ce genre de situation, le sexe ne marchera pas de toute façon. Et oui, dérangé au milieu de mon activité passionnante, je n’ai juste pas la tête à ça. Parce que contrairement à une idée reçue, non, tous les mecs ne sont pas des bêtes en rut avec une érection perpétuelle à assouvir. On est comme les (caricatures de) filles, parfois : un peu de contexte et de désir, pour motiver à la partie de jambes en l’air, ça aide pas mal…

    En fait, je crois que tout l’article aurait pu se résumer à « lui laisser du temps » (la base : il a le droit d’avoir une passion qui lui tient à coeur, et les jeux vidéos ne sont pas une activité moins bête qu’une autre) et à « lui ouvrir les yeux ». Parce que ne pas prendre l’autre pour une andouille et le traiter en adulte, ce qui suppose qu’on discute ouvertement avec lui des problèmes avec l’idée qu’il saura avoir en réponse un comportement rationnel… C’est p’têt fondamental pour avoir une relation de couple saine.

  8. Et si, plutôt que de l’infantiliser en tentant de l’amener à faire ce qu’on veut, on adressait la parole à notre cher et tendre comme à un adulte ? Genre : « Depuis que tu as ce nouveau jeu vidéo, tu y passes énormément de temps et je me sens délaissée/j’ai l’impression que tu m’écoutes à peine quand je te parle/tu en oublies de faire ta part des tâches ménagères » ? Techniquement, c’est son temps, c’est sa vie, c’est lui qui utilise tout ça comme il l’entend. Il faut juste qu’il en assume les conséquences (en l’occurrence, une petite amie vraiment pas contente).

    Par ailleurs, je trouve ça hyper moyen de tenter de le manipuler avec du sexe. D’abord, ça sous-entend que les hommes feraient tous tout pour du sexe, et c’est un point de vue qui révolte ma part féministe xD. Et ensuite, le sexe perd son statut de divertissement sympa à deux pour devenir une monnaie d’échange, ce qui n’aide pas à construire un cadre où on est en confiance pour se laisser aller ou tenter des nouveaux trucs dont on a envie.

    Bon, en revanche, pour les cas « graves » je trouve la réaction que tu proposes plutôt maline. Les faits sont têtus, et il n’y a souvent qu’à les rappeler pour qu’il soit évident que la situation est problématique.

    • Assez d’accord avec Pims (et même totalement) ! J’ai l’impression qu’on parle d’un petit garçon dans cet article…

    • Bonjour Vassilia, bonjour Pims,

      Infantiliser son compagnon est effectivement une très mauvaise idée et ce n’est pas du tout l’idée que j’ai voulu faire passer. Comme le dit Pims, il est très important de parler avec son ami et de lui dire ce que l’on ressent. C’est d’ailleurs ce que je dis dans le paragraphe « Le bon timing » quand j’écris : « Pour lui parler et/ou lui proposer une autre activité (…) » ou encore « afin que vous puissiez lui dire (ou lui montrer) ce que vous avez en tête ».

      Pour ce qui est de la technique du sexe, il est évident qu’il ne faut pas l’utiliser si on n’en a pas envie. C’est une technique que je propose aux femmes qui se sentent délaissées, qui ont besoin d’avoir une vie intime active et qui ne savent pas comment faire pour décoller leur copain de la manette. Je ne vois pas ça comme de la manipulation mais comme une façon subtile de lui montrer nos envies, et ce sans le culpabiliser. J’ai été pendant longtemps avec un accro des jeux vidéo et je peux vous dire que parfois, quand on a des envies sexuelles, il faut user de créativité afin de briser les œillères que son copain a lorsqu’il joue.

    • « Je ne vois pas ça comme de la manipulation mais comme une façon subtile de lui montrer nos envies, et ce sans le culpabiliser »
      Bin personnellement j’vois ça comme un excellent moyen d’instiller des malentendus au sein du couple, hein. Le « je me balade toute nue pour attirer ton attention » pourra être pris pour un « t’es jalouse de ma console », le « il a pas envie de sexe là tout de suite » pourra être pris pour un « il préfère sa console à moi », le « laissons la jouer pour voir jusqu’où elle ira » pour un « il ne me désire pas », et je parle même pas du « il bande mou alors que je viens de passer 20 minutes à tenter de l’allumer pendant qu’il jouait ».

      Si on se sent délaissée, c’est parce que notre partenaire ne comprend pas nos attentes (ou ne veut pas les comprendre mais c’est un autre sujet). Le moyen le plus efficace pour qu’il les comprenne, c’est les dire : « hey je sais que t’adores jouer à GTA V / d’un instrument bizarre, mais là tussuite je crois que j’ai vraiment besoin d’un câlin/envie de te sauter dessus alors m’en veux pas si je m’impose un peu. Promis, après, j’te laisse y retourner », et pas les montrer en se baladant toute nue et en priant pour être comprise correctement (parce que si le moyen le plus efficace de communiquer les nuances c’était le non-verbal, on se serait pas emmerdés à inventer le langage il y a quelques millénaires). J’ai rien contre l’humour, le second degré, le non-verbal et les joies des sous-entendus hein. C’est un des grands plaisirs des interactions, et je suis certainement pas la dernière à les utiliser. Maintenant, quand c’est important pour soi d’être clairement compris, il faut dire les choses clairement, et pas compter sur la communion des âmes pour que le message passe. :)

      Après, il faut aussi bien être sûre que son attente, c’est bien « qu’il m’apporte ce dont j’ai besoin » et pas « qu’il arrête de jouer à la console pour que j’aie le plaisir d’avoir le pouvoir de décider ce qu’il fait de sa vie », mais c’est un autre débat :)

  9. Désole pour les fautes et omission que j’ai peut faire ;D pour ma défence j’avais que des 0 en dictées (sniff).

  10. Je voulais te féliciter pour cette article qui est plein de bon sens . je suis un homme est le jeu video est un art chez moi ,je suis un hard core gamer .(ca veut dire que je joue a niveau semi-pro en gros je suis un bad ass qui joue que en HARD CORE )
    Bien entendu cette article ma ouvert les yeux sur ce qu’aurait ressentie mon ancienne petite copine bien entendu son approche etait plutot du genre « Chieuse » ne comprenant pas que je suis un artiste du jeu video , elle ne comprenant pas l’elegance des combos ; la precision et le plaisir de se donner a fond.
    Elle ne voyait que le cote enfantillage et bien sur apres des disputes repetees elle ma mis en mode Bankai (Mode tres speciale ou l’homme fait appelle a toutes ses ressources pour tuer la manifestation amoureuse de cupidon a coup de katana geant et d’attaque pied poing) apres cela la separation etait inevitable mais au moins ca ma ouvert les yeux sur le desir intriseque des femmes a nous changer en quelque chose que nous ne somme pas.
    Je suis moi , un connard des fois boudeur , des fois égoïste qui ne pense qu’à sa petite personne mais au moins je ne veut pas changer les gens qu’ils restent comme ils sont mais c’est quelque chose que la gente féminine ne peut pas saisir a cause de tous ces lovers , séducteurs , princes charmants etc…
    Je veux etre libre d’être moi même et si le prix de l’amour a payer est cette liberté et bien je préfère la solitude car c’est la seule chose que mon âme désir être liberté de ces chaines que la société que l’humanité a créer pour nous.
    Je suis un monstre car je sais que la liberté est illusoire tout comme l’amour et les valeurs humaine mais je veux croire en ma capacité a toucher cette illusion pendant que je vit et peut importe le reste.
    C’est pour ca jeux vidéo et amour ne font pas bon ménage un peu comme le Tnt

    ps: désole pour la digression
    ps: J’ai regler mes problemes amoureux en activer mon Bitch shield ;D (hybridation homme-femme—>je suis un omega je tire partie des 2 parties ;D)

    • « la gente féminine » toute entière ! ça en fait du monde !
      Perso, moi, je ne les connais pas toutes ;)

  11. Ou alors on se met aussi à jouer, on lui met la pâtee, comme ça il est dégouté et abandonne son jeu pour toujours \o/

    • Aussi ! ^^

    • Cancel, ça j’ai déjà essayé avec mon fils et si tu n’as pas toi-même 1 zillions d’heures d’entrainement, tu te fais torcher, t’es dégouté et tu ne recommences plus

    • Pas faux.

    • Oui mais c’est ton fils c’est normal qu’il te batte… Ou alors le combo : le latter en portant une tenue affriolante (enfin non, pas dans le cas où on joue avec ses enfants).

    • on va éviter la tenue « affriolante » car je suis le papa et je vais être ridicule en plus d’être inefficace :D

    • Ah ! J’aimerai bien voir ça ^^

  12. et si ça marche vraiment pas, je suis dispo pour boire un mojita avec vous ;-)

    • Hey ! ça fait plaisir de te lire par là ! Comment tu vas ?

    • Plutôt bien !!!
      entre le boulot et le vélo, j’ai été pas mal pris ces 3 derniers mois mais comme vous me manquiez, je me suis un peu organisé pour revenir vous voir.

      Faudra que tu remontes sur Paris, qu’on se fasse une belle balade en vélo :D

    • Oui ! Il faut que je m’organise pour monter bientôt !

  13. En tant que joueuse, je trouve malheureusement cet article extrêmement désagréable. C’est un peu un cliché à mes yeux d’imaginer qu’on puisse vouloir que sa moitié joue moins lorsque c’est une passion. Mon homme et moi jouons environ 10h par jour, ça fait partie de son métier pour lui, et moi de ma passion et mon futur (je l’espère) job également. On vit très bien, on sort énormément, on fait l’amour tout le temps, on fait du sport, on va se balader au parc ou se faire un cinéma, on sort en boîte ou avec des amis… Les jeux vidéos ne sont pas du tout une ADDICTION mais une PASSION, et si vous essayez de pousser votre homme à ralentir sa passion pour vous, je crains que vous ne dégagiez assez rapidement. Avant de s’amouracher d’un gamer, il serait peut être préférable de se demander si vous êtes capable de supporter qu’il joue beaucoup, si vous ne pouvez pas faire un effort pour essayer de jouer avec lui (parce que oui, bizarrement ça peut être super cool pour vous aussi, les filles…) parce que vous risquez sinon de perdre votre temps et votre positive attitude à force de crises de nerfs répétées si vous ne supportez pas sa passion.

    • Je pense que vous n’avez pas du lire le titre. Vous réagissez tous comme ci on parlait d’un homme qui joue de temps en temps… On parle de quelqu’un d’accro…

      Alors oui il y a des personnes pour qui les jeux vidéos sont une passion, très bien, si c’est leur travaille, mais il faut garder en tête que l’on parle de quelqu’un qui a une vie à coté ( ce n’est pas son travaille, il ne veut pas en faire son travail ) et dans sa vie il y a sa girlfriend ( et ses potes aussi ! Moi j’ai des amis accro et ben depuis GTA V je les vois plus !! ).

      Moi j’aime beaucoup et je ne comprends pas bien les gens qui pinaillent sur des détails… Bref, continues comme ca Amandine, je continuerais à adorer ! :)

      Bastien

    • Bonjour Sunny,

      Je suis désolée que tu ne te retrouves pas dans cet article mais malheureusement, toutes les femmes ne sont pas dans ta situation. Certaines femmes ne jouent pas aux jeux vidéos (ou pas beaucoup), et sont amoureuses de quelqu’un qui joue de plus en plus (sans pour autant que ce soit leur métier) et qui délaissent tout le reste peu à peu.

      Dans ton commentaire, tu parles de passion. Or, j’ai justement fait très attention dans cet article à parler d’ « addiction ». Ce sont deux choses bien différentes : la première peut être partagée et constructive. La seconde au contraire est malsaine et négative.

      Tu dis également que les crises de nerfs répétées nuisent au couple. Sur ce point, je suis tout à fait d’accord avec toi. C’est d’ailleurs pour cela que je précise bien qu’il ne faut pas en faire, qu’il faut parler calmement si quelque chose ne va pas et qu’il ne faut pas s’entêter.

      J’espère que mes prochains articles te parleront davantage :-)

    • EXACTEMENT ! C’est une passion et je dois admettre qu’au début de ma relation je ne le voyais pas comme ça. (Oui, ma femme joue plus souvent que moi.. ^^).

      Moi aussi j’ai une console (PS3) mais j’y joue de temps en temps, je me pose un peu durant la soirée mais sans plus, je passe rarement plus d’une heure sur un jeu. Elle, non. Pourquoi ? Parce qu’elle aime bien ça, elle aime bien les jeux et donc elle joue plus (3 ou 4h facile). Et donc, pour trouver un terrain d’entente, je joue un peu plus que d’habitude MAIS elle participe (il y a des tas de super jeu à 2, notamment en coopération). Et de son côté, elle aussi a fait quelques concessions.

      A savoir : Éviter les duels. J’ai compris ça après avoir éclaté ma copine sur Tekken et League of Legend. C’est tendue comme situation et le plaisir est peu présent.

    • Je la comprend, si je perds un poker, je suis intenable.

    • Oh oui le Poker, elle devient folle là ^^ Avec cette fameuse phrase qu’elle me dit à chaque mise que je remporte (même avec un bluff bien géré) « Toi, t’es vraiment un chanceux ! ».

    • Récemment, j’ai joué contre une VRAI chanceuse. Peu importe qui jouait, elle avait toujours la meilleure main, c’en était ennuyant pour tous les joueurs. On a pris très cher. Puis, je suis partie boire….

  14. Cette solution peut fonctionner avec d’autres situations pas seulement avec les jeux vidéos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top articles

Ceci le fera rester fou amoureux de vous jusqu’à ses 80 ans ! (et plus !)

Comment savoir si l’homme que vous aimez vous aime vraiment ?Est-ce quand il commence à vous dire « je t’aime » ?Ou quand il commence à vouloir vous...

Pour les Femmes qui ont une Grosse Paire de C…

Si cela ne vous fait pas peur… Je peux vous montrer comment rendre un homme littéralement accro à vous…… Parce qu’il existe un « secret »...

Rendre l’homme qui vous plaît fou amoureux, même si vous êtes juste une femme «normale»

Récemment, vous avez rencontré un homme qui vous plaît vraiment ?Vous n’avez qu’une envie, c’est qu’il tombe amoureux de vous ?Mais ça vous paraît...

Comment éveiller l’hormone du plaisir chez un homme

Avez-vous déjà vu un homme au casino qui n’arrive pas à s’arrêter de jouer, alors qu’il ne fait que perdre de l’argent ?Pourquoi pensez-vous...

La Femme qui aimait TROP…

Est-ce qu’une femme peut trop aimer un homme ?Laissez-moi répondre très simplement à cette question.Mesurer et comparer l’intensité de votre amour ou de celle...

Les hommes ont-ils peur de leurs sentiments ? (Oui, mais voici ce que vous pouvez faire…)

Hello,Je reçois toujours autant de questions à propos d’hommes qui semblent avoir peur de séduire et surtout de s’attacher à des femmes bien…Je sais,...

Les 4 mots que tous les hommes rêvent d’entendre

Un homme est prêt à faire N’IMPORTE QUOI pour une femme s’il sent qu’elle croit VRAIMENT en lui.L’une des façons de caresser le « POINT...