L’amour virtuel est-il un leurre ?

Par 23 Jan 2013 117 Commentaires

peut-on-tomber-moureuse-virtuellement

Avec la démocratisation d’internet — et des sites de rencontres —, trouver l’amour sur toile est devenu monnaie courante. Même ma grand-mère s’y met.

Pourtant, il y a une marge entre utiliser les différents médias du Net (sites de rencontres, forum, Facebook, Twitter) pour aborder un partenaire potentiel et tomber réellement et profondément amoureux de quelqu’un que nous n’avons jamais vu en 3D. (Skype ne compte pas.)

Peut-on vraiment développer des sentiments forts et réciproques à travers un écran ? Quelles sont les particularités de ce type de relation ? L’amour virtuel, une réalité ou une vaste blague ?

Des sentiments bien réels

Que l’on ne me parle plus de vraie vie VS virtuel !
(Ou je me roule par terre en tapant du poing, en criant très très fort.)

Une part de la vraie vie existe dans l’univers complexe du Net

Pour preuve, l’embauche y est en pleine expansion et l’amour aussi. Nous y passons tous un temps considérable que ce soit pour se divertir, travailler, s’informer ou encore aimer. Aujourd’hui, internet fait partie intégrante de notre quotidien.

Quand nous étudions un article wiki sur les abeilles australiennes, nous apprenons réellement. Notre cerveau chauffe et intègre. Et lors d’un débat sur le miel, nous ressortirons les informations nécessaires pour briller en société.

Pourquoi une rencontre virtuelle ne deviendrait-elle pas le moteur de sentiments réels ?

Ce mec, nous discutons avec lui tous les soirs — ou presque — via Spyke, MSN (pour les has-been), FB, Twitter ou encore par mails.

Ce mec nous rend impatientes de le lire :

  • Nous sommes heureuses quand, au milieu de ses mots, se niche une déclaration.
  • Et nous déprimons quand des obligations nous l’enlèvent pour une soirée.

Avec lui, le feeling passe, peut-être plus qu’avec quiconque.

Ce type-là compte réellement pour nous.

Lui comme nous attendons que les obligations professionnelles aient dégagées du temps pour une rencontre. La distance est le seul frein empêchant le contact les peaux.

Les sentiments ne mentent jamais.

Si vous pensez l’aimer, c’est que vous l’aimez.

Et personne n’a le droit de parler de vrai ou faux amour, du fait de la virtualité de la relation.

VOUS en êtes la SEULE juge de VOS émotions.

Des relations très complices

Certes, sur les sites spécialisés la rencontre se base sur une présélection de critères (âge, ville, goûts musicaux, orthographes). Mais -même dans ce cadre – le feeling est toujours une affaire de hasard. Comme l’amour.

Viennent le premier coup de cœur (réciproque, on s’entend) et les longues soirées à échanger sur soi, sa vie, son regard sur le monde. Les relations virtuelles forcent à une communication que l’on peut oublier — au profit des écrans, ironie du sort — avec un partenaire bien réel.

Parler est la seule activité que permet la distance.

Avant toute liaison sexuelle, nous laissons entrevoir une part de son intériorité et, donc, de sa vulnérabilité. On communique sur ses ressentis, ses goûts, ses états d’âme.

La sensation de proximité intellectuelle s’accentue, jusqu’à dépasser largement tout ce qu’on a pu connaître avant

Je me souviens d’une relation à — grande — distance, où le virtuel prenait le pas sur le réel dès la séparation sur le quai. Une impression de vivre de complicité différente. Voir deux relations différentes. La réelle était un corps à corps passionnel et la virtuelle un cœur à cœur complice. J’aimais les deux. Il aurait été impossible de choisir. Pourtant ce n’était — presque — pas le même homme.

Celles qui l’on vécut confirmerons : ses mots sont vos mots.
On a le sentiment de se connaître depuis toujours, bien que l’on ne se soit jamais touché. C’est ce qui fait la beauté de ces relations-là.

… basés sur un mensonge ?

L’amour en soi est un mensonge. Partons de ce postulat (qui est, finalement, une évidence).

Un autre imaginaire

Certains psys vous expliqueront que nous essayons de faire coller l’autre à l’image idéal que nous avons du Prince Charmant. Le mec aimé n’apparaît pas tel qu’il est, mais tel qu’il devrait (proche du partenaire idéal).

Et à Papa (rajouteraient certains freudiens) les cheveux en plus (rajouterais certaines Anashkiennes).

La relation virtuelle amplifie cette déformation de l’autre (au profil d’un idéal).

Le fait de ne pouvoir de voir évoluer, marcher, et bouger nous donne une image « figée » de l’autre. Nous y collons donc les attitudes idéales imaginées.

(Même Skype ne suffit pas, l’image est — généralement — un portrait à peine mobile. Note : on ne se met pas à poil sur Skype avec un inconnu. Même si on l’aime.)


Ce que nous croyons lire entre les lignes est le fruit de notre interprétation.
Nous comblons les creux, les vides et les manques du langage par des intentions propres à l’homme idéal, l’homme imaginé.

Une grosse part de cette proximité — si fortement ressentie — est, malheureusement, un leurre.
Elle est le fruit de nos attentes amoureuses.

Un soi imaginaire

À cela, ajoutez que l’espace virtuel permet présenter uniquement les parties les plus glorifiantes de soi. Et, même quand nous laisserons entre-apercevoir nos failles, les descriptions que nous en faisons leur donneront la teinte gris clair de la tristesse-poético-nostalgique des romantiques du XVIIe siècle.

Bref, même nos défauts apparaissent comme de gracieuses et charmantes particularités.

Pourtant nous sommes sincères ! Effectivement, c’est avec sincérité que nous présentons ce « nous » idéal. Les premiers à qui nous mentons, c’est bien nous.

Un supercombo imaginaire

D’ailleurs, si les amours virtuelles sont si fortes (et elles le sont), c’est à cause de la triple multiplication du mensonge :

  • Par ce que nous présentons à l’autre (moi idéal)
  • Qui sera encore ré-idéalisé par l’autre (vous idéal + l’idéal qu’il aimerait voir)
  • Ré-ré-idéalisé par vous à travers le retour qu’il vous en fait (moi-idéal+ idéal de ce qu’il aimerait voir + exprimé par l’idéal que nous aimerions qu’il soit)

Comme nous nous sentons particulièrement belles dans ses yeux pixelisés de ce mec ! Quel jeu de dupes !

Quelle vérité reste-t-il ? Paradoxalement, les sentiments.

En revanche, la personne à qui nous les adressons est — bien souvent — imaginaire. (Tout comme la personne que nous lui présentons : notre moi-idéal.)

Le choc de la rencontre réelle

amour virtuel schèma

Nous voyons, sur le magnifique schéma ci-dessus (le premier qui se moque, je le fouette), la particularité de la relation virtuelle.

Il y a deux rencontres consécutives :

  • la première passe par le virtuel
  • la seconde est la confrontation réelle.

C’est la rencontre IRL qui va venir ternir l’image de l’idylle.
L’autre devient physique, odeur, bruit de mastication. Il prend sa place dans l’espace. Entre la réalité du type en face et le mec imaginaire (celui que nous aimons), l’écart est marqué, voir déchiré.

Une bombe à eau qui éclate.

Dans le meilleur des cas, la confrontation physique s’est faite rapidemment. Le rêve n’a pas eu le temps de prendre corps, et l’autre nous plaît tout de même (et réciproquement).

Autrement, la désillusion est profonde.
Il faudra tout un temps pour se défaire de la chimère que nous avions. Comprendre que l’homme que nous aimions n’a jamais existé — et n’existe peut-être pas — est d’une violence inouïe.

Pire, voir ce mec désillusionné par notre réalité déchire notre Ego.
Décevoir quelqu’un par ce que l’on fait est terrible.
Décevoir quelqu’un part ce que l’on est, est à la limite du supportable.

Il y a un véritable double deuil à faire.

  • Celui du mec aimé
  • Celui de la femme que nous percevions dans ses yeux.

Certains tenteront de construire, malgré tout, une relation.
Ils perdront définitivement de l’être virtuel. Mais ils gagneront — peut-être — un amour réel, avec ses ennuis, ses flatulences dans le lit, ses égoïsmes, et ses reproches…

Mais finalement, à quoi bon aimer ses rêves, si c’est pour n’aimer personne ?


Et vous, avez-vous déjà vécu un amour virtuel ? Pensez-vous qu’il puisse survivre à la seconde rencontre ?

Anashka,
Si tu es Anashkienne, tape dans tes mains !
(Pour me retrouver sur Facebook, c’est ici)


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (117)
  • Reveuse64 | 23 janvier 2013

    Bonjour Anashka, perso j’ai du mal avec les relations virtuelles, les seules qui marchent un peu avec moi sont quelques échanges rapides sur le net, puis rencontre très rapide, sinon, en effet c’est la déception. L’autre a été trop imaginé pour coller à sa réalité. Mais autand j’apprécie Wiki et des blogs comme le tien, où je pourrais passer des heures, ainsi que Deezer ou d’autres sites « éducatifs », autand je fuis les sites de rencontres, je préfère l’anticipation dans la « vraie vie », un regard qui te cherche, qui te fuit… Un parfum, un sourire timide, une main qui te frole… Je laisse donc les sites de rencontres à ceux qui n’ont pas le temps de sortir boire un verre entre amies. Et surtout, j’ai l’impression, mais je me trompe peut-être, que les hommes qui y restent depuis très longtemps nous considère un peu comme matière jettable. Vite draguée, vite jettée… Ils savent qu’ils reviendront faire « leurs courses » rapidement et qu’ils trouveront encore de quoi s’allumer…

    • Anashka | 23 janvier 2013

      Tu relèves deux choses ultra intéressante :
      – les sites de rencontres qui offrant un supermarché ne sont pas toujours le lieu « idéal » pour la relation longue. Donc, la gachette facile des hommes.
      – la nécessité de rapidement passer à la rencontre physique pour ne pas imaginer l’autre.

      Pour ma part, sur les sites spécialisés dans la rencontre : je rencontre au plus tard dans la semaine. Je considère le site comme une « mise en lien ». Il reste l’exception des forums. Sur eux, tu t’attaches aux gens sans pour autant que ces personnes ne cherchent à te séduire et la distante est courante.
      Par exemple ici, j’ai hâte de pouvoir organiser une rencontre entre lectrices, mettre des visages sur des noms. Mais pour ça, d’abord le forum (peut-être en place pour février !!!!)

  • Luminihop | 23 janvier 2013

    J’aime énormément les rencontres au hasard, un regard, mon cœur qui s’emballe, des étoiles pleins les yeux, des rêves pleins la tête …
    Mais dernièrement, je me suis inscrite sur un site juste voir, par curiosité !
    Des gens bizarres sont venu me parler … très bizarres !!
    Et le jour de mon anniversaire, lui !! On a discuté sans que j’y fasse plus attention qu’à un autre, et surprise le courant est plus que passé … Je ne parlerai pas d’un coup de foudre pour la seule raison que je n’y crois pas sur ces sites, il faut du charnel … Tout les deux nous discutions naturellement et très vite nous avons fait l’amour par téléphone. Une autre chose que je n’avais jamais fais. Chacun avait l’impression que l’autre été présent, quelques chose s’est passé entre nous, c’est indéniable !!
    Suite à tout ça nous avons gardé le contact les jours d’après et avions tellement envie de nous voir … Mais voilà qu’un jours plus de nouvelles; fixe portable, facebook, site … plus rien il ne se connecte plus et rien ne fonctionne alors je ne comprends pas.
    Je ne mets pas en cause notre relation parce que tout ce passait très bien mais voilà, un mystère !!

    Je ne peux plus envisager une autre rencontre via un site parce que je n’en trouverai aucune comme celle-ci.

    J’attends toujours un signe pour être sûre que rien de grave n’est arrivé, je ne sais plus quoi faire !

    • Anashka | 23 janvier 2013

      Est-ce que tu lui as renvoyé des messages depuis qu’il a coupé les ponts ? Il a coupé les ponts depuis combien de temps ?

      • Luminihop | 23 janvier 2013

        L’histoire: je lui ai envoyé des msg et l’accusé me disait reçu mais vu qu’il y à restriction de ligne il ne pouvait pas répondre et plus de numéro maintenant, plus de portable !! J’ai essayé sur son fixe mais personne même quand je suis sûre qu’il ne bosse pas. Sur facebook idem mais j’ai vu qu’il ne s’été pas connecté depuis notre dernière discussion. Sur le site la même, il ne s’est pas connecté depuis notre dernière conversation.
        Je suis perdue parce qu’on s’entendait bien tout les deux et si j’avais dis ou fais quelques chose de déplacer je comprendrais. Ou même si il se connectait mais ne venait pas me parler ce serait plus clair. Or rien de tout ça et tant que je ne saurai pas pourquoi je ferai cette fixette. La dernière fois qu’on s’est parlé c’était tendre et rien ne laissait présager une telle distance.
        Il m’obsède.

        • Anashka | 24 janvier 2013

          ça se comprend. Laisse un peu de temps, vide toi la tête. Et vois dans une semaine pour le relancer une dernière fois. Tu as son mail ?

          • Luminihop | 24 janvier 2013

            Non je n’ai pas son mail mais par contre je sais où il travail !! Mon meilleur ami me dit d’y aller mais je pense que c’est une très mauvaise idée. Puis je me dis qu’un jour il aura bien son forfait et qu’il se connectera bien quelques part, il verra alors les messages qu’il a en attente et moi, je verrai bien si il me répond. Je souhaite juste qu’il n’y ai rien de grave de son côté et, que je ne suis pas la cause de cette distance. Je veux réellement le rencontrer, je le veux.

          • Anashka | 24 janvier 2013

            C’est effectivement une très mauvaise idée que d’aller à son travail. Attend une petite semaine. Vois s’il y a du nouveau.
            Tu as aussi son tel ? Tu lui envoyé un texto, non ?

          • Luminihop | 24 janvier 2013

            J’ai son numéro exactement … mais je l’ai déjà appelé (sur son fixe, son portable ne fonctionnant plus), mais je ne veux pas passer pour une fille qui le harcèle, la dernière fois que j’ai essayé c’était hier matin !
            Je meurt d’envie de l’appeler … Ce n’est pas logique qu’il y ait autant de distance alors que ses derniers mots étaient pleins de tendresse.
            Peut-être que si il en a parlait à ces amis, ils lui ont fait changer d’avis, peut-être a-t’il trouvé quelqu’un d’autre mais si c’était l’une de ces raisons il continuerait à se connecter partout …

            Aaaaaaah, plus ça va … moins ça va !

          • Anashka | 25 janvier 2013

            Accordes toi une semaine sans l’appeler ni rien. Une semaine de vide. De là, tu passeras un dernier coup de fil. Hormis attendre, je ne vois pas trop.

          • Luminihop | 25 janvier 2013

            Si il ne répond toujours pas, s’il ne s’est toujours pas connecté, si je n’ai toujours pas de réponses … Que faire ?

          • Anashka | 26 janvier 2013

            Tu rappelleras pour dire prendre de ses nouvelles. Tu lui diras, le plus simplement possible que tu comprends s’il veut en rester là, simplement que tu es un peu inquiète. Donc, que tu apprécierai un message de tout va bien. Et, il faudra tourner la page.

          • Luminihop | 7 février 2013

            Il a re-surigit la semaine dernière, en s’excusant et m’expliquant le pourquoi du comment .. Très heureuse mais je ne l’ai pas trop laissé paraître !!
            Par contre, les jours suivant je l’ai senti distant et lui ai dis franchement que je trouvais ça bizarre. Peut-être n’aurai-je pas du mais ce genre de choses est plus fort que moi ! Il m’a répondu me disant que bien sûr que non, il n’a pas changé, que c’était juste qu’on ne pouvait pas discuter autant qu’avant, qu’il ne voulait surtout pas que je doute ect. Je reste sceptique (c’est ma nature) mais bon.

            Aujourd’hui il m’a proposait qu’on se voit, chose logique arrivé un moment !! MAIS, je ne sais pas quoi faire. C’est facile de dire on va boire un café on reste naturelle mais dans la pratique, c’est autre chose !! De quoi parle t’on, que fait-on, ciné, café .. ?
            Ce qui me dérange avec ces relations, c’est le passage du réel au virtuel ..

          • Anashka | 7 février 2013

            Café plutôt que ciné. Table sur 1h ou 2h max. ça te permet de mettre un peu de confort, d’être à l’aise et de ne pas laisser trop de blanc.
            Pour les sujets de conversations, je te renvoie au BEST OF.

            Mais en plus vous pouvez parler :
            – du site de rencontre, de ce que vous pensez des rencontres virtuelles et tout
            – fais le parler de lui.
            – s’il y a des silences, DON’T PANIC, tu le regardes dans la yeux, tu souris malicieusement et ça passe crème.
            s’il te dit « qu’est-ce il y a ? », la réponse c’est « Rien, je te regarde, ça te déstabilise ? »

            Et tu pars quand l’intensité est à son maximum prétextant un truc que tu dois faire avec des amies. Si tu peux organiser ce truc avec des amies, c’est mieux.

          • Luminihop | 7 février 2013

            Hum génial ton conseil <3 j'adore, enfin des réponses concrètes à mes nombreuses questions existentielles !!

            Quel est ce fameux BEST OF ?

          • Anashka | 8 février 2013

            Dans les onglets en haut de la page, il y a « a propos », « best of » et un accès au forum. Si tu trouves pas, je te mets un lien.

  • cosmopo | 23 janvier 2013

    J’me prends pas la tête avec ces rencontres.
    Au contraire ça me permets de vite faire le tri (donc de perdre moins de temps avec des rdv en live)

    Maintenant, j’essaie au max de ne pas me projeter, mais de prendre ça de manière cool, si ça me mène vers une belle histoire tant mieux, si non bah j’aurais découvres une personne sympa.

    Mais surtout surtout, ne pas se prendre la tête (j’ai appris ça y a pas longtemps lol)

    • Anashka | 23 janvier 2013

      Sur les rencontres virtuelles, c’est l’idéal. D’ailleurs sur toutes les relations, c’est l’idéal. Allez au plus simple, au plus heureux.

  • Nox | 23 janvier 2013

    Super bien fait cet article, encore une fois je suis bluffée par tes analyses…!
    Moi qui était en pleine période « youpie je suis célibataire je vais collectionner les FF », je viens de… rencontrer le grand amour sur Adopte^^ Comme quoi on se refait pas!!

    J’aurais jamais pensé que ça puisse m’arriver, mais l’amour virtuel (même s’il comporte son lot de risques émotionnels) peut aussi être une excellente surprise… le tout est peut être d’éviter l’OI trop rapide et de faire confiance trop vite à une personne qu’on ne connaît finalement que partiellement? En ce qui me concerne j’ai toujours essayé de rencontrer le plus rapidement possible mes contacts internet, histoire d’éviter les grosses déceptions!

    Je continue de te lire bien entendu, j’ai un petit retard à rattraper mais je suis bien contente de pouvoir potasser tes réflexions de nouveau :)

    • Anashka | 23 janvier 2013

      Tu as pu le rencontrer en réel ?

      (je suis volontairement passé, dans cet article, sur les menteurs, escrocs, etc. Mais tu as raison, sur la toile, la prudence est de mise)

      • Nox | 28 janvier 2013

        Réponse un peu tard mais oui, j’ai réussi à rencontrer mon prince charmant environ deux semaines après nos premiers « mots doux », il a fait 300 bornes pour venir me voir… et me ramener avec lui!! Nous emménageons ensemble ce weekend, autant te dire que je suis folle de bonheur^^

        • Anashka | 29 janvier 2013

          Question : ce n’est pas un peu tôt pour emménager ensemble ?

          Sinon, tu as l’air heureuse, donc je suis heureuse. Mes félicitations. (Dis, tu passeras nous dire coucou, quand même ?)

          • Nox | 4 février 2013

            Hyper tôt oui, mais pour une fois, j’arrête de réfléchir, je fonce et j’apprécie!!
            Cartons posés hier, tout va bien, c’est fou comme j’ai l’impression qu’on se connaît depuis toujours…!
            Je continue à lire tes articles et j’irai voir ce qui se passe sur le forum, après tout le site n’est pas fait que pour les chasseuses célibataires, et puis c’est toujours aussi intéressant de potasser tes analyses et voir des témoignages :))

  • Aragëa | 23 janvier 2013

    Si tu es Anashkienne tape dans tes mains *clap clap*
    Si tu es Anashkienne tape dans tes mains *clap clap*
    Si tu es Anashkienne, si tu es Anashkienneeeee, si tu es Anashkienne tape dans tes mains ! *CLAP CLAP*

    Youpi yayah youpi youpi yaaaai ;
    youpi ya ya youpi youpi yaaaai ;
    youpi ya ya youpi , ya ya youpi , ya ya youpi youpi yaai !

    Pour ma part jamais d’amour virtuelle, mais un autre problème qui peut survenir sur les forums -de type forum rp- c’est de craquer littéralement sur un personnage joué par quelqu’un dans un rp, mais qui continue d’agir comme si il était ce dit personnage dans les discussion « réel » ( c’est comme de craquer sur un héros de film, sauf que plus agaçant parce qu’on ne se rend pas forécement compte de suite qu’il reste dans son rôle)

    Sinon, comme d’habitude, très bon article :p !

    • Anashka | 24 janvier 2013

      *clap clap clap*

      (J’adore ta chanson ! je me la garde ^^)

      Tiens, j’ai jamais connu le type de situation dont tu fais part. C’est du vécu ?

      (Toi aussi, tu trouves mon schéma cool ?)

      • Aragëa | 24 janvier 2013

        Mais c’est toi qui a inspiré la chanson, tu peux la garder sans souci mdr :D

        Vécu oui ^^ , quand j’ai commencé les Jeux de role sur forum (vers 15 ans) on a pas pensé à me prévenir que certain gardait leur personnage de jeux même dans les discussion qui , par défault, était considéré hors jeux. Et quand je m’en suis rendue compte sa a été une légère désillusion ^^’ (légère, parce que de toute façon le mec habitait au Quebec, et j’avais déjà fais une croix dessus…ce qui ne m’empêchais pas de continuer de craquer)

        Et j’admire ton schémas :D (j’aurais du mal de faire mieux ! il est clair net et précis, tout ce qu’il faut ^^ )

        • Anashka | 25 janvier 2013

          Je vais bientôt avoir photoshop, ce qui veut dire que je vais pouvoir booster un peu ce type de schéma (et en mieux ^^).

          Je n’ai jamais joué aux MMORPG. Jeux de rôle en réel, oui. Jamais cette prise de personnage qui permette d’exprimer des choses qu’on ne peut pas dire sans la couverture du personnage.

          (Le meilleur ami de mon copain de l’époque m’avait fait une déclaration enflamée…o0)

        • Aragëa | 25 janvier 2013

          Ha photoshop… je l’avais fut un temps en pas très légal, c’est le pied comme programme une fois qu’on s’y est habitué !

          Bah c’est pas du mmorp à proprement dit, c’est un forum comme celui ci plus exactement http://theknightsofemerald.forumactif.com/ (il est complètement mort d’ailleurs, c’est dommage )

          Tu fais du jeux de rôles ? C’est génial sa ! j’ai jamais tester le jdr plateau, mais le jdr grandeur nature j’y suis totalement accros^^

          une déclaration enflamée? Sa a dut te laisser perplexe mdr

          • Anashka | 26 janvier 2013

            Oui, photoshop va me permettre de travailler plus avec des images. Peut-être un look-book dans le futur forum. Enfin, je verrais, il ne s’agit pas crouler sous le travail non plus. Bref, les urgences d’abord : le forum, meilleure visibilité FB, et des articles (comme s’il en pleuvait).

            J’avais joué à Donjon et Dragon, etc. J’adorais. (Pas exactement du plateau). Le maître du jeu était excellent, j’ai un peu de mal à tenter auprès de d’autres aujourd’hui.

            La déclaration ? Je l’avais vu venir. J’ai découvert l’art de la diplomatie. C’est quelqu’un que j’aimais beaucoup.

  • Pink Lady | 23 janvier 2013

    Jolie analyse.
    Pour ma part je n’ai jamais eu de relations virtuelles amoureuses, mais d’après ce que tu en dis cela ressemble fort à un OI dans la « vraie vie ». (idéalisation, rêveries…)

    Pourtant il est vrai que certaines relations débutées sur internet peuvent déboucher sur quelque chose de vraiment fort, même si pour moi il s’est toujours agit d’amitié.
    Du coup je conçois que la complicité puisse être formidable.

    PS: Le coup de papa avec les cheveux en plus m’a beaucoup fait rire, j’y avait pensé 2 secondes avant de le lire ;-)

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Disons que ça ressemble à un OI parce que la part d’idéalisation est forte. Mais, quand il y a une « réelle » complicité et une réciprocité, on est à mon sens encore dans autre chose.

      Pour moi, l’OI, on le voit sur le schéma, (mais c’est vrai que ce n’est pas très clair, je vais avoir photoshop, les prochains seront mieux) c’est quand on passe de la phase rencontre/découverte => sentiments. Sans complicité avec l’autre.

      Etant donnée que je travaille sur le net, beaucoup de mes amitiés (et certains de mes amours) viennent de là. En amitié, UNE rencontre particulièrement formidable. Mais d’autres qui comptent aussi. L’avantage, c’est que tu te mets à aimer des gens à qui ton coeur n’aurait pas forcément laisser de chances dans la vraie vie.

  • Boris | 23 janvier 2013

    Moi je pense qu’il faut être méfiant :

    D’une part parce qu’on ne sait jamais qui se cache derrière un profil.
    Par exemple, qui nous dit que derrière cette magnifique peinture ne se cache pas en réalité un dangereux psychopathe ??

    D’autre part parce que ce n’est pas parce qu’il y a complicité et feeling avec une personne en ligne qu’il n’y a complicité qu’avec elle. Énième partenaire potentiel de plus peut-être, mais ça reste du potentiel… faire attention au OI !

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Les psychopathes existent clairement. Il suffit que tu regardes le nombre de nanas à poil sur le net dont les photos ne semblent pas afficher par elles pour confirmer cette idée.

      L’idéal est de venir TRES vite à la rencontre réelle dans un café, quand la distance séparant les personnes le permet.

  • inconnue... | 23 janvier 2013

    Tout d’abord, « clap clap » !

    « la rencontre se base sur une présélection de critères (âge, ville, goûts musicaux, ORTHOGRAPHE) » Hahaha ! Mais tellement ! Sairieuh kelqun ki c pa mieu écrir queue sa pert toutes credébilité a mais y’eux…

    « si les amours virtuelles sont si fortes (et elles le sont) » ;) Tu as retenu le féminin ! Great !

    Bref. Pour ce qui est des amours virtuelles, pour ma part, je me dis : pas d’amour sans rencontre réelle. Ce qui me fait tomber amoureuse de quelqu’un, c’est aussi les échanges physiques, énergétiques, sensoriels. La voix, l’odeur, le regard, le sourire… Tout ça on ne l’a pas en virtuel. Alors effectivement on peut être très troublé virtuellement par quelqu’un car la discussion est plus facile, qu’on apprend des choses très personnelles etc. Mais maintenant j’essaie d’utiliser les sites de rencontre comme un simple moyen de trouver des personnes à rencontrer EN VRAI, en ayant un peu sélectionné au préalable (voir si on a du feeling et des choses à se raconter). Je ne prévois pas à l’avance d’être ou non attirée, car sinon, c’est généralement décevant (puis c’est imprévisible, c’est au feeling quoi).
    La fois ou j’ai voulu juste rencontrer quelqu’un IRL pour discuter et faire connaissance, il se trouve qu’en vrai ya eu le truc, c’était une bonne surprise car justement je n’avais rien projeté. (D’ailleurs, je n’ai toujours pas de news… ‘Veux le revoireuh !)

    Sinon, Facebook, parfois ça permet de renforcer des relations. J’avais rencontré un mec en soirée, c’était juste un pote, et en parlant sur FB, j’ai pu découvrir une facette de lui qui m’a beaucoup troublée (j’avais l’impression qu’il lisait dans mes pensées, on a eu une conversation de 6h où on s’est découvert des sensibilités communes). En le revoyant, mon regard sur lui avait changé, et ça nous a amené plus loin dans notre relation (qui a du coup physiquement évolué)…

    Donc pour conclure, je dirais qu’il faut trouver un juste équilibre. Du virtuel, c’est bien pour se découvrir intellectuellement, apprendre l’un de l’autre sans tabous, idéaliser un peu, mais je pense qu’il ne faut pas QUE ça.

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Vrai pour l’orthographe !
      Vrai pour les amours, mais comme la bétasse que je suis j’avais, au début, écrits les « amoures » avant que mon correcteur orthographique me gronde ! Mais, j’ai pensé à toi ;)

      Je prône : la rencontre le plus tôt possible. Les sites sont des tremplins à des rencontres réelles et ils permettent d’accrocher avec des gens sur lesquels on ne se serait pas arrêter en réel. A une époque (fort fort lointaine), j’étais une hippie et j’avais rencontré un inspecteur des impôts. On s’est adoré.

      Pour le lien intellectuel que permet le virtuel suite au réel, je partage complètement.

      • inconnue... | 24 janvier 2013

        Ahaha ! Moi aussi du coup il m’arrive parfois que mon cerveau bug et veuille mettre une salo***ie de « e » à la fin !

        Ça devait former une sacrée équipe la hippie avec l’inspecteur des impôts! :)

        • Anashka | 25 janvier 2013

          On s’est adoré, on aimait tous les deux : la littérature et le sexe :D

  • Meyrana | 23 janvier 2013

    Mes deux LTR ont commencé ainsi, parce que je n’étais pas assez forte pour laisser les gens m’approcher dans la vraie vie. Je pensais qu’en passant par le virtuel, je pourrais me protéger des déceptions en les jaugeant un peu plus longtemps, et sans la pression sociale de l’entourage et de la communauté.
    Mistake.
    Les gens virtuels, ça blesse, ça déçoit autant sinon plus que les gens réels. Alors oui, internet est un facilitateur, mais il ne doit jamais suffire à laisser éclore des sentiments. Pour ma part, je me suis promis de couper court à tout ce qui pourrait à nouveau ressembler à ça à l’avenir. Perte de temps, et douleurs inutiles. J’ai donné, c’est bon.

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Comment ils t’ont déçus ? A la rencontre réelle ?

      • Meyrana | 24 janvier 2013

        En réalité je me suis déçue moi-même. J’ai une capacité surhumaine a nier la réalité pour me réfugier dans ce que je préfère croire. En plus comme je suis infiniment bornée je mets du temps à l’admettre. (5 ans puis 3 ans et demi)

        • Anashka | 24 janvier 2013

          C’est souvent ça, les OI. On est toutes passées par là.
          Maintenant, tu penses que tu saurais faire la part des choses ?

          • Meyrana | 28 janvier 2013

            Maintenant oui :) En tout cas, je suis consciente lorsque je me fais des films et lorsque je laisse mes envies empiéter sur la réalité, même si ça ne m’empêche pas de me faire des films, parce que ca donne plus de « vie » à ce que je ressens, plus d’intensité et que j’aime vivre les choses intensément. Mais du coup, ça m’aide à lâcher du leste plus vite et m’accrocher moins longtemps, puisque j’investis moins de moi-même puisque je sais que c’est un mirage (lorsque c’est le cas).

          • Anashka | 29 janvier 2013

            Tu es au coeur de mon grand débat actuel : peut-on tomber amoureuse avec la même force sans OI ?
            (J’ai des pistes de réponses, mais pas LA vérité).

  • Alice | 24 janvier 2013

    Ca fait un bail que je ne suis pas allée faire un tour sur un site de rencontre mais j’ai eu une période intensive il y a plusieurs années qui s’est révélée assez destructrice mais tout de même interessante, ça a été le début d’une grosse remise en question – notamment sur l’idéalisation que tu décris si bien dans l’article.

    Entre autres rencontres ‘sympathiques’, je suis tombée sur un pervers et ça a été assez loin – j’étais complètement sous son emprise, internet aidant. Evidemment, pour bien faire il ne m’a pas averti de ses gouts et tendances avant de me rencontrer. Quand j’ai decidé d’arrêter les frais avec lui, j’ai tout de même decider de continuer l’exploration dans un contexte plus sain (disons, dans un contexte que je maîtrisais plus) et j’ai découvert l’univers du BDSM sur internet également, histoire de boucler la boucle (et surtout de décripter ce que je venais de vivre – de me comprendre, de le comprendre). C’était interessant, j’ai rencontré quelques ‘maîtres’ mais finalement, j’ai vite realisé qu’au delà de la découverte et de quelques jeux de rôles occasionnels c’était pas franchement mon truc.

    Moralité: internet c’est l’occasion de rencontrer et d’expérimenter de tout et n’importe quoi (un peu comme dans la vraie vie quoi^^) mais parfois on a tendance à moins se méfier, de chez soi confortablement installée devant son écran.

    Et moralité 2: Les problématiques qu’on a déjà dans la vraie vie, se retrouvent de la même façon (voire amplifiées – baisse d’inhibition, confiance excessive) sur internet. Je suis ‘tombée’ sur un pervers parce que j’étais dans une période de ma vie où c’était possible (prévisible, nécessaire?).

    Et pour répondre à la question, j’aime pas l’effet ‘kisskool’ internet et les deux effets que tu décris: voir dans ses yeux qu’il me préférait en photo et inversement. Et comme tu dis, ça peut le faire si on a encore rien projeté et qu’on s’est juste dit ‘allez j’ai rien à faire cet aprem, pourquoi pas aller boire un café avec cet inconnu…’ Mais je trouve la recherche sur internet assez fastidieuse pour un résutat assez aléatoire. C’est comme le loto, il faut tenter sa chance. J’ai des copines qui se sont mariées avec des mecs d’AUM, tout est possible…

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Internet se prête au meilleures comme aux pires rencontres.

      « l’avantage » de cette rencontre que tu as faite, c’est qu’elle t’a permise de découvrir un autre univers qui a ses codes, ses modes de fonctionnements et qui est souvent mal connue des personnes extérieures. Qu’il te convienne ou non tu as pu sortir des clichés ce qui, en soi, est une superbe expérience. Bref, tu as appris, tu sais où tu te situes aujourd’hui.

      Mais effectivement, internet peut augmenter les emprises. Comment tu as réussis à en sortir ?

      • Alice | 26 janvier 2013

        Je suis partie en vacances, loin, sans internet/téléphone. La chance que j’ai eu c’est que l’amie que je rejoignais avait beaucoup fréquenté le milieu fétichiste et c’est elle qui m’a très vite ouvert les yeux. Je n’avais pas compris en fait à qui j’avais affaire. Au retour, j’ai réussi à couper les ponts.

        Donc je précise ici le problème n’est pas d’être fétichiste bien sûr, le problème c’est de n’être pas clair et de ne pas prendre en compte l’autre dans la démarche. Ce qui, comme tu le dis, est tout le contraire de ce qui devrait se passer dans une relation codée BDSM.

        • Anashka | 26 janvier 2013

          J’ai beaucoup lue sur ce type de relation qui demande un respect extrême de l’autre puisque tu joues avec des limites. Heureusement que cette amie, t’a permise d’ouvrir les yeux. Maintenant, le monde fétichiste ne t’attire plus ?

  • Hilda | 24 janvier 2013

    J’en ai fait pleins des rencontres internet qui ont donné de belles relations et de belles amitiés … Sui experte lol maintenant le tout est de bien faire le tri et ne pas se laisser duper par les mauvaises personnes. Il faut qu’il y est du feeling pour moi c le plus important apres le reste vient naturellement… Person je faisai mes choix quand le courant passé peu importe si les mecs etait beau ou pas etc…. Après faut pas avoir comme attente de trouver le prince charmant mais juste de belles rencontres ;)

    • Anashka | 24 janvier 2013

      +1 (Rien à ajouter)

  • Cam | 24 janvier 2013

    Cet article est fait pour MOI ! Il est très bien fait ( tu dessine très bien ^^ ) .

    C a me fait mal de dire ça mais tu as sans doute raison dans un sens, comme on ne voit pas la personne on l’idéalise.. C’est clair. Avec mon ex, moi aussi j’ai ressentit ce sentiment de le connaitre depuis toujours. Un truc de fou.. Ce genre de relation fait très mal quand comme moi on finit par faire un OI.

    Mais malgré ça , je suis d’accord avec toi sur ca mais par contre pas trop sur le fait que la rencontre est forcément une déception. C’est vrai que j’entend des copines, copains me dirent qu’ils ont été décues mais j’en connais aussi qui ont été très contents au contraire.

    Je veux dire que ça dépend , non ?

    ( ca va te paraître dingue mais j’ai une proche qui va bientôt se marier avec une personne rencontré en virtuelle, ils ne s’étaient jamais vu jusqu’à la demande en mariage chez les parents et pourtant ont l’air amoureux .. )

    • Cam | 24 janvier 2013

      Oui, j’ajoute que je ne pourrais jamais avoir une nouvelle relation virtuelle. Aujourd’hui, je trouve ça inutile ( c’est mon avis perso hein ^^ ) ; et à faire quand on a envie de s’occuper , s’amuser ( donc à PAS trop faire , LOL )

      • Anashka | 25 janvier 2013

        Pour s’amuser ou propulsé une rencontre rapide, le virtuel, c’est cool ^^

        • Cam | 27 janvier 2013

          Oui ^^ seulement il ne faut pas faire comme moi et penser que c’est l’homme de sa vie..

          • Anashka | 28 janvier 2013

            Oui, voilà.
            L’homme de sa vie, on le connait après 20 ans de mariage (et encore ^^).

    • Anashka | 25 janvier 2013

      J’ai toujours peur et préfère avoir le message de prudence maximum quand aux passages virtuels-réels. Mais, effectivement, il y a des histoires où ça coule de l’un à l’autre sans trop de difficulté. Après, tu te doutes bien que je ferais parti des gens qui trouveront la demande en mariage précipité (pas assez de temps en réel).

      Mais, je vis avec une vision du mariage BIEN OCCIDENTALE dont j’ai du mal à me défaire. Heureusement que mon ami colocataire Jordanien vient un peu m’ouvrir l’esprit.

      • Cam | 27 janvier 2013

        En faite, oui tu as raison. C’est assez dangereux et ça ne marche que si des deux côtés, on veut se poser et c’est comme ça que ça peut alors aller loin. Enfin c’est comme que je vois les choses, ça me parait logique.. !

        Qu’est-ce que t’appelle un vision OCCIDENTALE ? Et moi qui pensait que ton coloc était ton chéri :P

        A moi mon rêve est de me marier, évidemment, tu t’en doute… Mais bien sûre pas aussi précipité que la personne dont je te parle, faut pas exagéré !

        • Anashka | 28 janvier 2013

          Pour moi je vois :
          – la rencontre
          – le sexe
          – le sexe
          – des rencards à l’extérieur
          – les sentiments
          – la mention couple
          – la vie à deux
          – et trèèèèèèèèèèèèèès longtemps après le mariage ou pas.

          Je sais que mon coloc voit :
          – les sentiments
          – le sexe
          – l’engagement
          Sa première copine (ma coloc) est l’amour de sa vie. ça fait plus d’un an, ils sont heureux tous les deux. Il me dit que c’est surprenant pour lui d’avoir eue des relations AVANT le mariage. Pour moi, le contraire me surprends.

          (Mon coloc sort avec ma coloc… C’est un beau couple dont je serais 1/ le témoin au mariage 2/ la marraine des enfants, j’ai posé mes options en criant « PREEEMS »)

          • Cam | 30 janvier 2013

            Oui évidemment tu as la même vision que tout le monde ! ^^

            Tiens ça me surprend qu’un garçon pense cela ! Mais je suis de son avis ( enfin je t’apprend rien hein ^^ ). Les relations APRES le mariage.. Bien sûre, c’est pas un choix fait au hasard mais bon je ne vais pas m’étaler sur le site LOL.
            Mais mettons de côté les raisons, je peux te dire que certaines filles tiennent leurs gars avec ça (la chasteté).. Je connais des garçons qui rêvent d’un fille vierge pour leur mariage… ( par exemple M)
            Bien sûre je trouve ça INACCEPTABLE quand on s’éclate toute sa jeunesse avec des copines et qu’au mariage on veut cela..

            ( Ca doit être cool la vie avec des coloc’ non ? )

          • Anashka | 30 janvier 2013

            Mes colocs sont EXTRAORDINNAIRES. Je les aime très forts et ce sont aussi mes meilleurs amis.

            Je partage : tu te dois d’être à la hauteur de ce que tu attends pour les autres. Tu ne peux pas attendre la chasteté et t’éclater de ton côté.

          • Cam | 31 janvier 2013

            Ca c’est une chance ;) ! Ca me tente bien la coloc’, moi qui voulait partir à Lyon l’an prochain ( c’est ma ville préféré ♥ )

            Oui, c’est normal en même temps. Faut le méritait lol.

          • Anashka | 31 janvier 2013

            C’est vrai ?

            (D’ici là le forum aura cessé de buggé et on pourra s’organiser une sortie). ^^

          • Cam | 6 février 2013

            OUI, j’ai de la famille la bas et j’y vais souvent ! Faire du shopping à LaPardieu pour moi c’est le TOP.

            J’avais vu sur FB que tu étais de Lyon mais je n’étais pas sûre. Une rencontre avec tes lectrices tu as le droit ? ^^

          • Anashka | 7 février 2013

            Bien sur que j’ai le droit ! Manquerai plus qu’on m’en empêche ^^

          • Cam | 7 février 2013

            Ce serait coooool !! Parce que c’est vrai que je ne sais pas à quoi ressemble la coach !

            (Tu es blonde ou brune ? LOL ) :D

          • Anashka | 8 février 2013

            Brune et pas très grande. Mais tellement jolie ;)

          • Cam | 8 février 2013

            Ouah :) ! J’espère qu’un jour, je parviendrais à avoir confiance en moi autant que toi et pouvoir dire ça de moi.

          • Anashka | 9 février 2013

            Tu sais la confiance, tu auras toute ta vie l’impression d’en manquer.

          • Cam | 11 février 2013

            Peut être mais en tout cas , ça aide à se sentir bien.

  • La fille aux boucles d'oreilles | 25 janvier 2013

    Anashka, super ton article. même si je lis ton blog presque tous les jours, et que tu écris toujours de bons articles ;)
    Pour ma part, j’ai eu une période de « célibat » ou pour me remonter le moral et me redonner confiance en moi, j’allais beaucoup sur les sites de rencontre. Y’a toutes sortes de gens, bizarres ou pas, mais dans tous les cas, ça fait toujours du bien de se faire draguer !
    Sinon j’ai rencontré la personne à chaque fois, au bout de 2/3 semaines en général (faut le temps que j’ai confiance quand même). Je n’attendais rien de particulier. C’était pas des princes charmants, parfois même je me rendais compte qu’entre ce qu’ils paraissaient être et ce qu’ils étaient vraiment il y avait un gros écart (pour un surtout) mais ça m’a aussi permis de me forger une certaine expérience et de relativiser.
    J’étais plutôt une nice girl/coeur d’artichaut et j’ai réussi avec tout ça à « me passer » de mec. Avant j’étais forcément malheureuse célibataire.
    Et puis avec le temps et ces rencontres, j’ai réussi à être heureuse SEULE. et comme tu le sais si bien, quand on arrive à être heureuse seule, c’est plus facile d’être heureux à 2 !

    Depuis l’eau a un peu coulé sous les ponts, et aujourd’hui je suis avec quelqu’un que j’aime, et que j’ai rencontré… sur le net lol. Sur un site plus axé « sérieux » ou justement t’as des critères de sélection, histoire de faire du tri.

    Je discutais avec beaucoup de gens, et puis avec le temps il s’est démarqué.Pourtant c’était pas avec lui que je discutais le plus au départ.
    On s’est rencontrés au bout d’un mois à peu près. Heureusement, pas de déception, il était même mieux en vrai qu’en photo lol. Le feeling est passé et on est très vite sortis ensemble. 4 mois que ça dure déjà..
    Finalement, l’amour virtuel : oui ça peut arriver mais c’est surtout bien pour rencontrer des gens. Et pour se préserver, vaut mieux tomber amoureux après ! c’est encore mieux et on est pas déçus ! ^^

    • Anashka | 26 janvier 2013

      Bienvenue Mademoiselle !

      Merci de partager ton histoire, c’est assez impressionnant le chemin que le virtuel t’a permis de tracer : relativiser ton rapport aux garçons, être heureuse célibataire et faire une belle rencontre. Certes, le même chemin peut se faire autrement, mais il est vrai que le virtuel évite la solitude trop profonde, donc aide à la confiance en soi.

      Je surligne ton conseil : Et pour se préserver, vaut mieux tomber amoureux après ! c’est encore mieux et on est pas déçus ! ^^
      Complètement d’accord.

  • insomnie | 25 janvier 2013

    A propos de réel/virtuel. J’espère que tu as pris connaissance de ça : https://www.facebook.com/SpottedLyon2?fref=ts
    Je trouve ce concept vraiment énorme. Je me tâte à envoyer un petit message pour le beau brun ténébreux à la coiffure originale et androgyne que je crois de temps à autre. Enfin, pas sûre qu’il soit sur la page…

    • Anashka | 26 janvier 2013

      Non pas sûre. Le truc, c’est que ça défoule, ça fait connaître la page, mais amoureusement parlant je ne suis pas sure que ça serve, même si le mec le lit : ça fait un peu lâche de passer par FB. Après, pour le trip, pourquoi pas ?

      • insomnie | 26 janvier 2013

        Ha ben oui, faut le prendre un peu au second degré. Mais ça peut instaurer un jeu si jamais le personne le lit. Moi je trouve ça marrant. Ça doit être assez énorme de se reconnaître dans un message. :)

        • Anashka | 26 janvier 2013

          Oui, fais comme tu le sens. Si c’est pour tripper, pourquoi pas ? Des nouvelles de ton OI ?

          • insomnie | 27 janvier 2013

            J’attends un peu… :) Soon…

          • Anashka | 27 janvier 2013

            D’accord ^^

  • Ruby | 26 janvier 2013

    Tout d’abord bonjour Anashka!
    Je ne compte même plus les fois où je suis venue sur ton site, qui est ma foi absolument génial et hyper interessant. On découvre certaines choses, sur nous même, sur l’autre. C’est super.
    Je n’ai jamais trouvé le temps de déposer un commentaire (bon, d’accord, j’avais la flemme) mais je suis une lectrice depuis… Longtemps. Allez il faut bien une première fois à tout!
    Je voulais réagir sur cet article, qui m’a vraiment parlé. Je suis souvent sur le net, et via facebook, blogs, forum et/ou twitter (je n’utilise pas les sites de rencontres) on peut avoir effectivement affaire avec ce genre de relations dites « virtuelles ». J’ai pu parler à beaucoup de mecs comme ça, qui avaient l’air intéressés. Pour ma part, c’était plus histoire de découvrir l’autre. J’avais un certain détachement comparé à eux, ce qui fait que je ne ressentais rien, ou peu de chose derrière mon écran. Je n’avais pas envie d’aller plus loin à chaque fois. Je me sentais donc gênée lorsque qu’un garçon que je n’avais jamais rencontré me disait « je t’aime ». Je me sentais idéalisée, pas à ma place. Enfin, tu l’explique mieux que moi!
    Mais ce que je voulais avant tout partager, c’est une sublime rencontre effectué via le net il y a maintenant 4 ans. Ca n’entre pas dans le domaine de la séduction, pour sur, mais ça parle de ce que tu décris dans l’article. J’ai rencontré ma meilleure amie sur le net. Oui, vraiment. Ca pourrait paraître dingue à certaines personnes, mais pas (ou plus disons) à moi. Ce fut via un blog, rien ne nous prédisposait à entamer cette si belle amitié qui nous lie aujourd’hui, si ce n’était nos goûts communs pour certains choses. J’ignore comme l’expliquer, une personne plus hait parlait de « feeling », je crois que c’est réellement ce qu’il s’est passé chez nous, ça collait. Au jour d’aujourd’hui, nous ne nous sommes pas encore vues (Skype ne comptant pas comme « sentir » la personne), faute de moyens et de distances. Mais je pourrai lui confier ma vie!
    Voilà, je voulais partager cette petite histoire. Désolée pour le pavé! :)

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Bonjour et bienvenue Ruby !

      Je comprends pour la meilleure amie, ma voisine actuelle a d’abord été une amie « virtuelle ». De même, ma confiance était très forte. A travers les blogs et sites, on découvre une part de l’autre. Et, sans les attentes amoureuses, des relations très fortes peuvent se former.

      • Ruby | 27 janvier 2013

        C’est exactement ça! Je suis ravie d’être comprise, car les plus sceptiques n’y croient pas toujours malheureusement! :)

        • Anashka | 28 janvier 2013

          Ils ne connaissent pas.
          Mais, ici, je suis proche de certaines lectrices. Peu importe de la réciprocité, je ne suis pas là que pour le « taff ». Il suffit que je passe ici pour aller mieux, lire les filles qui me font confiance pour se livrer, me livrer aussi…
          Quand il y aura le forum, cet effet sera augmenté. L’idée, c’est une belle communauté solidaire de filles et des sorties entre nous.

          • Meyrana | 28 janvier 2013

            Sorties ? Quelqu’un a dit « sorties » ? <3
            J'en rêve ! PREM'S !

          • Anashka | 28 janvier 2013

            Dès qu’il y a le forum en place :
            – d’abord sur Lyon
            – et, suivant mon budget, sur Paris.

          • Ruby | 29 janvier 2013

            Effectivement tu as tout dit, ils ne s’y connaissent pas. J’ai vu pour le forum oui! Ce serait génial qu’il puisse être mis en place! On pourrait faire connaissance, se livrer plus qu’avec nos commentaires. (même si c’est déjà tellement utile!)
            J’adore l’idée. Ca pourrait être génial. (et pour des sorties: UN BON OUI! Je ne pourrai que sur Paris, mais ce serait déjà superbe que ça se mette en place! :) )

          • Anashka | 30 janvier 2013

            Normalement dans la semaine, c’est fait !!!!!

  • B-elle | 27 janvier 2013

    Bonjour anashka, j’ai rencontre un homme sur un site qui assemble des profils sur la base des gouts et de tests de personnalites. C est lui qui m a contacté. Au départ je n ai pas répondu et est revenu a la charge 3 semaines plus tard.
    Au départ je ne lui répondais pas et il a insisté, je lui ai dit que la distance me laissait perplexe et il a répondu Qu il recherchait LA femme de SA VIE et que, s’il la trouvait, sa situation était telle Qu il aurait su mettre en place un environnement favorable pour abattre les obstacles. Il m a rassurée et on a commencé a discuter. Au début il écrivait plus que moi, il me faisait aussi plein de compliments, me disait aussi que j’avais l’air de correspondre à ce qu’il recherche chez sa partenaire. moi je répondais parfois avec trois jours plus tard et de manière télégraphique, il en était frustré et il me l’a fait savoir. Ça a duré environ 2 semaines.
    Le hasard a voulu qu’il vienne à quelques centaines de km de chez moi et m’a proposé de le rejoindre, à ses frais. J’ai montré plusieurs réticences qu’ il a su démonter. Sur un coup de tête je l’ai rejoint et ce fut un WE fabuleux (c’est le mot!) qu’il m’avait préparé.
    Quant à lui, il est encore plus beau que sur la photo, et plein de style et de charme, attentionné, généreux, intelligent… Plus que parfait. Il est réparti en me disant que la rencontre avait confirmé sa (bonne) impression Qu’ il avait de moi, qu’il espérait qu’on se reverrait et que seulement le temps nous dira si entre nous ça peut marcher ou pas. Il m’a également prévenu du fait Que c est un homme très occupé (je sais que c est vrai) et que nos contacts allaient être moins fréquents. Je m attendais quan même a ce Qu on continue de communiquer dans le but de nous connaître, ce qui impliquerait un échange suivi et fourni. En fait on se connait finalement très peu même si jne forte complicité nous a unis lorsque on s est vus. Au lieu de cela, depuis son départ (4 sem) il ne me dit presque plus grand chose de lui ni ne me pose plus de questions sur moi (hormis « tout va bien? » Quand je fais un silence radio de us de 48h). On dirait qu’il me veille dans sa vie mais pas trop. Que depuis Qu on s est vus physiquement il se fiche de comment je suis a l intérieur (avant ça l intéressait). Il attend juste nos retrouvailles dans un mois et en attendant, il est un grand absent. Il paraît que c est un trait qui caractérise son signe astrologique. Si je prends les distances il se distancie aussi encore plus puis revient 3 jours plus tard l’air de rien me demander des nouvelles. Moi, rassurée, je lui témoigne ma joie de le retrouver et redeviens complice. Il a l air content on a des (courts) échanges sympas puis il redisparait. Je le vois toujours connecté sur skype mais il ne me contacte pas, et si je me lance à lui envoyer un message, meme mignon, il peut ne pas répondre ou répondre plusieurs heures plus tard par un « merci » ou un « c est super » et un bisou.
    Bref la communication est plus Qu insuffisante. Loin de ce Qu elle était quand LUI. M’écrivait et moi ne répondais que de manière inadaptee. Je ne sais pas comment retablir la situation. Il disait ne pas vouloir de relation en pointillés alors Qu il est en train d’en créer une.
    Je voudrais lui parler de tout ca mais j’ai l’impression d’avoir affaire à une de ces personnes qui fuient dès su’on leur expose le moindre probleme ou qu elles se sentent critiquees. Mais moi je patis de cette sotuation. Puis-je trouver de l’aide ici?

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Salut B-Elle.
      Tu as été avec lui, longtemps, une femme inaccessible. Avec le week-end passé ensemble, tu t’es rapproché. En revenant, il sent bien que tu es plus acquise. D’ailleurs, même s’il t’ignore pendant un petite période tu réponds rapidement à ces messages !

      Prends de la distance. Lis l’article sur le système de punition-récompense. Il attend trois jours pour te répondre, double temps d’attente, etc…

      • B-Elle | 27 janvier 2013

        Merci! Je vais voir de suite….

  • B-elle | 27 janvier 2013

    Pardon pour les fautes, c est parce que j écris de mon téléphone.

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Pas de souci.

  • babagera | 27 janvier 2013

    Les amoureux virtuels je n’en veux plus:

    Disons que j’avais rencontré quelqu’un lors d’un festi ont a garder contacts via un chat nous nous sommes revu après et il me draguait via le chat et il a cherché à profité de moi nuité hotel j’ai refusé et j’avais appris qu’il était en couple depuis 8 mois avant de se revoir imaginé le choc et évidemment dès qu’il a su que je savais quelque chose il ne me cause plus. Ensuite amitié qui se transforme en amour c’est à un mec qu’ont cause avec pour une passion en commun celui-ci tombe amoureux de vous, vous imagine comme une wonder woman etc et moi c’est pas du tout réciproque ont s’est expliqué il a arrêté de me dire de petit mots et il recommence, maintenant je cause avec que une heure par semaine en espérant qu’il va se lasser de moi… Je vous dit j’en veux plus! C’est une perte de temps vous rester chez vous et vous sortez pas! mon avis perso! :P

    • Anashka | 27 janvier 2013

      C’est noté ! Plus d’amour virtuel pour babagera ^^ !

  • Boris | 27 janvier 2013

    Bon ok Anashka, j’AVOUE !!
    Tu es virtuellement très attachante.
    :P

    • Anashka | 27 janvier 2013

      ça, c’est gentil ^^

      (mais, en vrai, c’est pire : j’ai des cordes).

      • Boris | 27 janvier 2013

        Mwouiii mais d’un autre côté, à distance on sent moins les coups de fouet…

        • Anashka | 28 janvier 2013

          Ce doit être pour ça ^^

  • Oceanoue | 27 janvier 2013

    Cet article est pour moi.
    Je ne crois pas qu’on puisse tombé amoureux/se de quelqu’un virtuellement, enfin grande claque dans ma face quand j’ai rencontrée Paul. Mais la réalité vient très vite assombrir le tableau. Je suis totalement d’accord avec toi.

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Je savais qu’il te plairait ^^

      • Oceanoue | 28 janvier 2013

        Hihi, merci d’avoir pensé à moi. :)
        Et on ne m’y prendra plus !

  • Sandrine | 27 mars 2013

    Rupture avec mon conjoint, rupture difficile et sur un coup de tête je m’inscris sur un site de rencontres pour la première fois.

    Des tas de messages que je n’ai pas lu…. Sauf un, un gars mignon et sympa, on discute, on rit, on échange notre 06, 15 jours plus tard on boit un verre ensemble et là, c’est le coup de foudre.

    Adorable, simple et en plus c’est la première fois (j’ai 37 ans) que je prends autant de plaisir à embrasser un homme.

    Les ébats amoureux extraordinaires qui ont suivi et qui continuent encore et encore et sont waouuu

    Je suis COMBLEE, alors que je devrais déprimer.

    Elle est pas belle la vie ?

    • Anashka | 28 mars 2013

      Elle est magnifique, je suis vraiment heureuse pour toi.

      Qu’est-ce que ça fait du bien de beaux témoignages positifs, comme les tiens !

  • RoxxxY | 8 octobre 2013

    Bonsoir,

    Il m’est arrivé très souvent de « craquer » sur un garçon virtuellement…. ça c’est parfois concrétisé (actuellement en couple avec un « coup de foudre » du tchat). Mais j’ai vécu , et je vis encore, des relations virtuelles qui s’éternisent bcp, souvent parce que le garçon ne veut pas faire le pas de la rencontre alors que moi j’en ai besoin pour redescendre sur terre et que j’ai conscience d’être dans un leurre total ! Et ces relations pour ma part se transforme en OI parce que je ne peux pas être fixée! Comment expliqué que j’ai conscience de ce leurre mais je continue dans mon OI…. je le sais que peut être il me plaira pas en vrai… je me dis d’ailleurs que peut être il a une démarche ou une odeur qui me déplaira, j’imagine tout :-) Mais je persiste a rêvasser… a aller contre ma raison.
    Je pense donc qu’il faut faire attention, on peut trouver facilement quelqu’un avec qui on s’entendra bien sur le net , mais faut passer à la rencontre assez vite, pas laisser place à trop de « projection », sinon…. aie aie.

    J’espère que la lecture de ces articles m’aidera à ouvrir les yeux.

    ++

    • Anashka | 9 octobre 2013

      Le défaut de la relation virtuelle, c’est qu’elle laisse une grande place au fantasme. Donc, on peut projeter tout et n’importe quoi sur l’autre (notamment ce grand amour que nous sommes nombreuses à vouloir vivre.)

      La meilleure astuce, c’est de communiquer virtuellement le moins longtemps possible (pour moi, ce n’est jamais plus de trois jours) et si l’autre reporte le moment d’un rencard, tu laisses tomber et au suivant. C’est le seul avantage de ce côté supermarché.

  • Myriale | 2 novembre 2013

    Bonjour, tout d’abord ton site est vraiment super et tu as l’air d’avoir de bon conseil, je poste alors un commentaire parce que voila cela fait maintenant 5 mois que je suis avec mon copain, nous parlons beaucoup par SMS, mais les discutions commencent a devenir courte, n’aurait tu pas quelques idées pour continuer de discuter comme des petit jeux que l’on pourrait faire a distance… Merci d’avance de ton aide

    • Anashka | 3 novembre 2013

      Vous êtes à distance ? Vous vous connaissez en réel ? Vous sexualisez ? Et skype ?

      (Ouaip, plein de questions :) )

  • lili | 14 novembre 2013

    Bonsoir

    Je suis une jeune fille de 23ans si je viens commenter votre article c est parce ce que je ss dans une situation ambiguë avec internet.
    alors en couple depuis un an je vis avec depuis 8mois et la à sa devenue totalement platonnique pour vous dire je ss sans cesse en manque d affection etc il est adorable très serviable etc mais je m ennuis et donc depuis une semaine je v sur internet et ka je communiqué avec un charmant jeune homme qui à les mêmepassions etc me fais beaucoup rire et depuis tous les soirs on s s envoi des sms s pel etc il sais que je suis en couple mais il se dis très attiré par moi et moi de même. je ne sais plus quoi faire, dois je le voire ou pas même si je sais que je ne serais pas infidèle mais la cette relation me rend dingue …..

    ps: désolé pour les fautes j utilise un portable

  • looli | 22 décembre 2013

    hey! Anashka j’ai dû passer par ce site pour autre sujet ça me dit quelques chose mais là je ne peux aller lire d’autre article je suis fatigué ce soir, donc j’écrit juste mon commentaire pour celui ci, comme une internaute je sors d’une rupture difficile et mon ex après m’avoir largué c’est inscrit sur un site de rencontre, j’ai fait de même avec un faux profils et un vrai mais celui ci rester en veille, donc j’utiliser le faux pour le piéger chose donc j’ai réussi bon pendant 5 mois cela as durer jusqu’à que je réussisse à pirater carrément son compte et le supprimé car je déteste ce site de rencontre, sans pour autant supprimé mes profils de temps en temps je retournez voir pour m’assurer qu’il n’en n’avait pas recréer un! imagine l’obssésion et tout les messages des autres que je recevais je ne les lisais pas et faisait pas intéressé jusqu’au message d’un qui as retenu mon attention.

    on se parle depuis plusieurs jours il me permet je crois de passer le cap sinon je ne penser qu’à mon ex et là super je ne pense plus à mon ex mais à lui on c’est échanger les facebook on n’apprend à se connaître et on désire se rencontrer il me plaît beaucoup du moins sur toutes ses photos et nos dialogue mais en vrai comme certain commentaire si son odeur tout ça ne me plaît pas si je m’illusionne je ne sais pas si c’est pour éviter de souffrir de ma rupture ou si je m’attache réellement à ce gars le seul moyen c’est la rencontre et là je ne peu pas vous dire ce n’est pas encore fait mais je rêve d’y croire j’ai besoin d’aimer et d’être aimer et pas me lamenter sur mon sort!

    je vous dirais la suite de cette rencontre je vous souhaite de bonnes fêtes!

    • Anashka | 25 décembre 2013

      Quand devez-vous vous rencontrer ?

  • le bigot | 19 avril 2014

    je connais un amour virtuel depuis quelques temps il dit qu il m aime on a deja fait l amour enfin si on peut appeler ca comme ca sur skype on est a 350 km de l un et l autre dit qu il m aime que je suis la femme de sa vie mais la je pose plein de questions sms moins fréquent ne demande jamais se que je fait mais ma fait un scéne de jalousie quand il la su que je m étais connecté sur le site je c qu il est trop prit par son travail car il est gendarme je ne c plus quoi penser merci de me doner vos avis

    • Anashka | 19 avril 2014

      Est-ce que vous avez une date posée pour une rencontre réelle ?

  • Bella | 3 novembre 2014

    Du virtuel au réel ?!
    Moi aussi je vis une relation virtuelle : cela fera un an ce mois ci (nov2014)
    Au début tout semble magique (je l’ai rencontré sur un site de jeu) les loisirs les goûts … On se donne des petis surnoms on se raconte discrètement nos vies respectives. Des mails qui laissent rapidement place aux sms … Nombreux de plus en plus … Des photos échangées nous font craquer! Les premiers mois formidables quelques coups de fils qui donnent encore plus envies … Puis au de 3 mois tout commence à s’écrouler un pblm de santé qui l’éloigne de moi ! La je souffre je lui en fait part il ne me tel pas mais me rassure pas sms ! Bon je vais essayer d’abréger : les mois passent il devient distant il me tel de moins en moins se contente des sms ! Moi je souffre de ses silences ! Je maintiens le contact par l’envoi de photos et vidéos très érotiques puis franchement très très hot ! Il y prend goût mais il n’y a pas vraiment d’échanges ! Je me confie beaucoup sur ma vie mes hobbies mes vacances même sur mes autres relations extra conjugales ! Je constate qu’il reste à l’écoute me disant qu’il est la mais ne me tel tjs pas ! Il ne me dis rien sur sa vie ! Il me répète qu’il a tjs envie de moi !(je vous passe les détails croustillants) et quand je lui demande de me tel il fait le mort et ne se manifeste plus par sms !!! Il est à Paris moi en province il est en couple deux grands enfants, il sait que je suis mariée et avec enfants aussi ! Le désir de se rencontrer a été évoqué mais pas encore fait ! Des qu’il y’a une coupure de sms je suis en état de manque je ne l’ai jamais vu (a part son sexe et ses mains en photo ou video) au tel une fois tous les 4 ou 2 mois ! Je n n’ai eu que d anciennes photos de son visage ! Mais cette relation me fait souffrir ! Aidez moi je suis paumée !!!!

  • Bella | 3 novembre 2014

    Rebonjour Anashka
    De lire les autres témoignages n’ont fait comprendre que je n’étais pas seule à vivre cette expérience ! Merci j’espère que je vais finir par réagir autrement ! Merci de me lire et de me réconforter et me conseiller j’en ai besoin !!!! Merci

  • Bella | 4 novembre 2014

    Chère Anashka,
    Je me tourne encore vers toi ! J’attends des conseils à ma relation virtuelle qui me fait tant de mal : j’ai encore demandé à cet homme virtuel par SMS de me tel depuis vendredi ap midi dernier et depuis 4 jours aujourd’hui aucune nouvelle !
    Je suis déçue car il ne se manifeste plus même pas un sms ! Non je ne vais pas encore lui envoyer un sms ! Qu’on penses tu ? Est ce que mon histoire virtuelle est finie c’est tellement dure et éprouvant psychologiquement ! Merci de me répondre !

  • Bella | 4 novembre 2014

    Oups ! Vous pouvez publier ce qu’il m’arrive : en plus de vos conseils j’aimerai avoir les avis des autres lecteurs ! Merci

  • Anastasia | 8 novembre 2014

    Bonjour Anashka :)
    Tout d’abord, je te remercie de tous ces articles si bien faits que tu nous mets à disposition. Ils sont très bien réalisés et m’aident beaucoup à comprendre les Hommes :)
    Je suis actuellement dans une situation assez étrange… J’ai 17 ans , je suis au lycée et j’ai rencontré un garçon milieu septembre. Je le trouvait beau et sympa mais je n’avais pas développé de sentiments pour lui vu que je ne le connaissait pas. Puis, on a commencé par se parler par Snap, d’abord un soir par semaine, puis deux soirs puis tous les jours pendant une semaine (la première semaine des vacances). A chaque fois il se montrait un peu plus entreprenant et me montrait clairement que je lui plaisait. Il m’a demandé mon numéro et nous avons parlé par message. Ensuite, nous avons été invités à la même soirée (nous avons quelques amis en commun), j’en ai profité pour avoir une petite discussion avec lui. Je lui ai expliqué qu’il me plaisait mais que vu que notre relation était essentiellement virtuelle, je ne savais pas s’il était aussi « avenant » avec toutes les filles. Il m’a assuré que non et que je pouvais lui faire confiance. Nous nous sommes beaucoup rapprochés (tiens la main, dormis ensemble) mais il n’y a pas eu de bisous. Puis on s’est envoyé quelques messages et snaps. Mais voilà, depuis la rentrée, il ne m’envoie plus rien… Il me dit juste bonjour et reste quelques fois discuter mais j’ai l’impression que notre « relation » régresse… Et ça me fait très peur puisque je pense être tombée amoureuse de lui…
    Que dois-je faire pour ne pas le perdre ? Et surtout pour réinstaller se climat de séduction que nous avions précédemment ?
    Merci :)
    Ana

  • Ikram | 21 février 2015

    Bonjour Anashka , j’espère que vous allez bien , je suis tombée par hasard sur un site de séduction et de rencontre j’ai donc essayé d’envoyer un mail concernant mon problème , j’ai eu une réponse de la part d’un monsieur , qui lui ma passé votre site  » séduire un homme  » , d’abord je vous remercie pour les efforts que vous faites pour aider toutes les femmes perdues qui n’ont plus de courage ni d’espoirs … je ne sais pas si cette page est active et si vous avez le temps de lire les messages mais je vais tenter ma chance :
    je suis amoureuse d’un homme déjà pris , je vis en France et lui en Algérie , donc je suis un peu loin pour pouvoir tenter autre chose avec lui je vais là bas pendant l’été , on se parle par message , on partage beaucoup beaucoup de choses , de points en communs , je me sens tellement à l’aise quand je lui parle , et lui aussi , le seul problème c’est sa copine , je ne veux pas briser son couple mais j’ai vraiment envie d’être avec lui , en fait on a déjà abordé le sujet ensemble il me disait qu’il me trouve belle sympa parfaite mais qu’il est en couple et ne veut pas blesser sa copine , et que s’il ce n’était pas le cas il sera avec moi sans hésiter voilà ce qu’il ma dit mot par mot ! c’est le genre d’homme timide , qui est droit et qui a peur de se retrouver dans l’incertitude il essaye donc de fuir à la réalité , il aime sa copine parce qu’elle aime beaucoup , et il ne veut pas la blesser et veut continuer jusqu’au mariage … donc il ne veut pas aller
    plus loin avec une autre , ça aussi il me la dit , depuis on se parle plus sur ce sujet je ne sais pas si on est comme avant mais je le sens loin , parfois il revient parfois il s’éloigne , je ne veux pas le perdre , j’ai vraiment besoin d’aide pour avoir cet homme et le rendre heureux
    je vous remercie , dans l’attente de votre réponse .
    à bientôt.

  • korsana | 30 juin 2015

    J’ai lu quelques uns des commentaires et je pense que ma situation est un pe différente x)
    Ton article je l’ai littéralement A.D.O.R.E
    Donc, ça fait 1 an que je connais un mec xd et on sait rencontré sur un site de jeu de gamin. J’avais 14 ans et lui 15.
    On se parlais normal et puis plus le temps passe plus ça devient plus souvent. Du coup, on se parle chaque jour et si sa réponse tarde je m’affole xDD
    On est des meilleurs amis et on s’assument totalement. Confiance à 100% Il sait tout de moi et vise versa.
    Ces jours (il a presque 17 et moi presque 16 xd mais on est vraiment loin lui c’est un français qui vit à la Réunion et moi Canadienne) je sens qu’il y a quelque chose qui change. Et je me rend compte que je l’aime:x Autant que mon meilleur ami je ne sais pas comment i va le prendre -surement mal- et j’y arrive juste pas. Meme la manière dont je lui parle à changé du genre les coeurs et les smileys mignions j’ai peur qu’il découvre :cc
    JE suis en détresse et j’ai besoin de conseil :x

Commenter