Quelle est votre façon d’aimer ?

Par 7 Oct 2012 78 Commentaires

quelle-est-votre-facon-daimer
Terrasse café. Main dans la main, des couples passent.. Pendant longtemps j’étais convaincue que chaque couple était unique, mais qu’au fond ils se ressemblaient tous.

Pour celles qui ne l’ont pas lu : « Petit guide de l’amour heureux » de Stéphanie Hahusseau.

Pour elle, il existe six manières d’aimer. Et, pour être heureuse, mieux vaut choisir un mec qui aime comme nous.

Alors, quel est votre style d’amour ?

Eros

Ici, nous avons les passionnés.

Votre truc, c’est l’amour. Vous débordez de sensualité. Vous aimez les caresses et les baisers.

Reine du coup de foudre, vous recherchez rapidement une intimité forte avec l’autre. Vous voulez le découvrir, le connaître, lui faire l’amour… Vite-vite, avant que l’amour ne file. Vos sens sont en alerte. Il faut toucher, ressentir, aimer, se brûler, recommencer.

Vous ne cherchez pas à posséder l’autre et n’êtes pas particulièrement anxieuse dans la relation. Plus qu’être aimée, plus même qu’aimer, c’est à l’amour en soi que vous vouez un culte. Et, c’est ce qui fait que, malheureusement, vos histoires ne sont pas les plus pérennes..

Extravertie, sociable, vous avez une bonne estime de vous-même.

Généralement, nous trouvons dans cette catégorie : des hommes.

Storge

Ici, nous avons les amoureux-amicaux.

Vous n’êtes pas particulièrement attirée par les sensations fortes. Vous aimez construire votre couple, laisser à la confiance le temps de s’installer durablement. Loin de l’impatience du style Eros, vous préférez les relations plus longues.

Vous n’ êtes pas particulièrement anxieuse vis-à-vis d’une probable séparation. D’ailleurs vous n’êtes pas « obnubilée » par l’autre. Vous avez votre vie et lui, la sienne.

Le caractère de l’autre est plus important, pour vous, que son physique. D’ailleurs, vous pourriez -presque- vivre un amour sans sexe.

Sans déborder de confiance en vous, vous restez quelqu’un de loyal, honnête et mature.

MAIS surtout, vous êtes heureuse de votre vie actuelle.

Généralement, nous trouvons dans cette catégorie, des femmes.

Ludus

Ici, nous avons les séductrices.

L’amour/la séduction est un jeu.

Ils existent pour vous procurer des sensations. Et les plus fortes possibles, s’il vous plait !

Pourtant, vous êtes incapable de perdre le contrôle de vos émotions. Vous appliquez vos règles à la relation. Il faut que vous ayez un pouvoir sur l’autre. Vous avez du mal à concevoir la relation sortant du jeu de dominant(e)/dominé(e).

C’est pour cela que vous avez souvent plusieurs partenaires simultanément (ou presque).
Vous prévenez de la concurrence. Il ne s’agit pas, par ce libertinage, de faire du mal à l’autre. Mais, plutôt, d’éviter qu’une relation devienne privilégiée.

Vous vous lassez vite, et quand une relation ne vous amuse plus, vous y mettez fin pour passer à la suivante.

Bien sûr, extravertie, séductrice, vous considérez votre vie comme satisfaisante, mais jamais suffisamment excitante.

Généralement, on trouve ici des hommes.

[Vous savez ceux avec qui l’on cherche ABSOLUMENT à se caser et qui nous brisent le cœur. Ces Don Juan que nous devons fuir comme la peste quand nous sommes de grandes romantiques. Bah, les voilà, ce sont des Ludus.]

Et, on trouve les femmes fatales, aussi. Nomého !

Mania

Ici, nous avons les possessives anxieuses.

Stéphanie Hahusseau n’y va pas de main morte avec cette catégorie. Je préviens, ça pique.

Vous êtes possessive. Quand votre partenaire n’est pas avec vous, vous avez immédiatement des soupçons.

Vos yeux et votre esprit sont rivés sur la relation. Hypersensible, vous vivez l’intensité émotionnelle du style Eros. Vous remarquez tout :
– le moindre signe d’amour vous transporte de joie
– le moindre signe d’indifférence vous fait sombrer dans le désespoir le plus profond

Éternelle insatisfaite, vous avez constamment besoin qu’on vous rassure, qu’on vous aime et qu’on vous le montre. Pourtant, aucune preuve n’est suffisante. Vous ne pouvez vous empêcher de voir le futur de la relation avec défaitisme. Vous avez tellement peur de le perdre !

Vous manquez de confiance en vous. L’amour vous fait autant de mal que de bien. Et ça vous rend folle, vous aimeriez tellement fonctionner autrement ! Être plus sereine !

Un véritable mélange entre Eros et Ludus : la force d’émotion du premier, le besoin de contrôle sur la relation du second.

Généralement, ici, nous rencontrons des femmes.

[Et des poètes…]

Pragma

Ici, nous avons les cérébraux.

Mieux vaut être avec un partenaire qui nous correspond. Pragmatique, vous choisissez à qui donner votre amour. Vous ne voyez pas l’intérêt de vous faire du mal dans une relation qui ne vous correspond pas.

Vous avez listez les attentes que vous avez : qualités, défauts, contexte familial, religion de l’autre ; avant de trier vos partenaires au peigne fin.

Mélange entre le contrôle de Ludus et l’amitié des Storge, vous donnez davantage d’importance à la compatibilité des caractères qu’à la compatibilité sexuelle.

Vous n’aimez pas particulièrement les sensations fortes et êtes souvent détachée en couple. C’est sûrement pour cela que vous savez garder la tête froide.

Vous n’êtes pas fascinée par l’autre, et, si vous rencontrez quelqu’un qui correspond plus à votre shopping list, vous pourriez abandonner le premier pour le second.

Sauf, si vous voulez fonder une famille. En gros travailleur, vous œuvrerez dans ce sens.

Ici, nous trouvons des femmes généralement.

[Osons encore dire que les hommes sont plus rationnels !!!]

Agapé

Ici, nous avons les altruistes.

Si vous cherchez l’homme parfait, les filles, c’est un Agapé, qu’il vous faut. Et si vous en êtes une, je vous tire bien bas mon chapeau ! Surtout ne changez pas!

Vous aimez intensément l’autre, pour ce qu’il est. Vous le respectez et savez faire preuve d’une patience à toute épreuve. Vous croyez en votre amour avec force et conviction.

Douce et tendre, vous n’êtes ni jalouse, ni possessive [comme Eros]. Dans chaque relation vous êtes engagée et généreuse [comme Storge]. Vous donnerez tout ce que vous êtes et avez.

Généralement, dans cette catégorie on trouve … nos fantasmes.

Hahusseau nous dit qu’il n’existe pas ou très peu de personnes fonctionnant de cette manière-là. Elle n’a jamais rencontré le petit ami de ma colocataire ! Le connaissant, je peux vous jurer que la force d’amour des Agapés soulèverait des montages !

Je ne sais pas pour vous, mais lisant Hahusseau, j’ai eu le sentiment d’avoir appartenu -selon la relation- à différents styles… De manière plus ou moins saillante. Mais, finalement, je vous l’avoue (et ça reste entre nous), je suis sacrément dans la mouise… Ludus célibataire, Mania en couple. Qui a dit que les coachs étaient les mieux lotis ?

Et vous, quelle est votre façon d’aimer ?

Anashka,
Éternelle insatisfaite


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (78)
  • Lirie | 8 octobre 2012

    Mince… En fait j’aime comme un homme :-/
    Un peu Eros célibataire, Storge (quoique sans sexe… bof), voire Agapé en couple (même si je ne suis pas si idéale lol)

    • Anashka | 8 octobre 2012

      Disons qu’il y a majoritairement des hommes chez les Eros, mais ça ne veut rien dire.
      C’est marrant que toi aussi tu vois une distinction entre ta manière d’aimer célibataire et en couple.

      Me demande si cette distinction est valable pour tout le monde…

      • Reveuse64 | 8 octobre 2012

        Je rejoins Lirie dans ma façon de fonctionner, donc « Eros » en célibataire, vraiment pas exclusivement masculin… Et « Agapé » en couple, le fantasme est peut-être de trouver des « Agapé » masculins !

        • Anashka | 10 octobre 2012

          Vu mon humeur du jour, je dirais : autant se mettre aux filles. (Mais c’est un peu misandre ^^)

      • wendy | 14 avril 2014

        Oui moi aussi je fais une distinction célibataire et en couple.. Je serais plutot un mélange de ludus et eros célibataire et totalement mania en couple…(en plein dedans mon dieu!!) :) Merci pour tes articles!!

    • Queen | 18 juillet 2016

      Merci Anashka pour ces articles qui m’apprennent toujours plus sur ma manière d’être, d’aimer etc …

      Perso, je suis une Eros célibataire et Agapé en couple …

      Passionnée, j’aime l’Amour avant tout, et lui donne le visage de l’homme du moment. Pas jalouse en effet, j’ai confiance en moi, assez pour me sentir bien, jusqu’à ce que l’autre « passionné » aussi, ne m’aime plus :( comme ma dernière relation FEU DE PAILLE : un record : 9 jours !

      Cela a été tellement chaotique, que j’ai enfin compris qu’il faut que je refroidisse mes « projections », mes illusions des premiers jours. Oui oui, je peux me voir avec l’autre dans 2/3/4 ans au bout de 3/4 jours !!! Donc fallait faire quelque chose !

      Donc EROS c’est bien, mais envie de calmer mes pulsions (ohhhh cela va être dur mais j’y arriverai !), refroidir ma tête, mon coeur qui s’emballe !, etc …

      STORGE perso, je ne pourrais pas.
      Mais un bon équilibre entre une PRAGMA/EROS serait le mélange parfait pour moi :
      pragma pour calmer de suite mes pulsions (sexuelles, amoureuses etc), tempérer mes illusion, projections, mon emballement général, et surtout Y VOIR PLUS CLAIR, plus au calme, donc : me retirer très vite, et prendre un BON recul, dès que je sens que je m’emballe. Je m’arrêterai NET. Je prendrai de bonnes respirations, et quelques jours pour calmer tout ça et réfléchir à :

      « qualités, défauts, contexte familial, religion de l’autre ; avant de trier mon partenaires au peigne fin. » etc.

      Puis, au bout de cette réflexion, je déciderai si OUI ou NON, je continuerai la relation.
      Et si je rencontre un EROS, comme le dernier, je me retirerai directe quelques jours … EROS, ça sent l’incendie de très loin!
      Parce qu’aussi mon coeur d’EROS, bien qu’il aime l’Amour, il a assez souffert le bout de chou … :)
      Parce que je mérite un partenaire qui me convienne, me fasse du bien et avec qui je construirai une belle et durable relation d’amour …

      Merci encore Anashka pour ces articles, je te suis depuis 2014.

      Des bises à toutes, et à tous s’il y a des mals dans les parages

  • Reveuse64 | 8 octobre 2012

    Une question Anashka : comme nous sommes majoritairement attirées par ces chers « Ludus », comment leur faire comprendre que leur vie peut-être beaucoup plus exitante à notre contact, plutôt que par cette quête effrénée de pluri-conquêtes ?

    • Anashka | 10 octobre 2012

      Simple : on ne peut pas.
      Ils le feront pour eux ou ne le feront pas.

  • Superbrunette | 8 octobre 2012

    Pour ma part j’ai du mal à m’identifier à ces profils (couple ou célib, dans le fond je pense être plutôt Eros, j’aime ressentir…Et je me lasse quand ce n’est pas le cas…bon, suis fatiguée faudrait que je relise l’article peut être…), mais j’ai clairement vu le profil de mon amant « préféré » :

    « C’est pour cela que vous avez souvent plusieurs partenaires simultanément (ou presque). Vous prévenez de la concurrence. Il ne s’agit pas, par ce libertinage, de faire du mal à l’autre. Mais, plutôt, d’éviter qu’une relation devienne privilégiée. »

    En fait cet article fait écho au commentaire que j’ai posté précédemment. J’en prends acte. Merci. Mes pieds re-touchent terre et c’est très bien ainsi.

    • Anashka | 10 octobre 2012

      Pas trop douloureux ? Le retour à terre…

      • Superbrunette | 10 octobre 2012

        une certaine amertume surtout. Si je suis Eros, j’ai envie de trouver un Eros qui ressente les choses aussi fort que moi, qui les vive à fond avec moi…Et avec ce Ludus, ce n’est pas compatible.
        En fait, avant même que notre « relation » soit entamée, il m’avait dit que selon lui il fallait mieux avoir au moins deux plans Q (la conversation portait là-dessus) pour ne pas s’attacher. Et quelques temps après il m’a dit qu’il n’avait jamais eu de plans Q (selon lui). Bref, il est l’amant de plusieurs femmes, il dit les aimer, mais ne veut surtout pas en privilégier une, trop dangereux semble-t-il. Donc me suis mise en quarantaine, la pente est un peu trop glissante.

        • Anashka | 11 octobre 2012

          Tu fais bien. On rêve toute, je pense de rencontrer quelqu’un qui fonctionne comme nous. Ou le plus proche possible. Tu as de la chance, les Eros, y’en a beaucoup chez les hommes ^^

          Tu vas NEXTER ou le garder sous le coude ?

          • Superbrunette | 11 octobre 2012

            la réponse est dans l’autre commentaire que j’avais posté ;)

  • iris | 11 octobre 2012

    Sans grande surprise je suis totalement PRAGMA étant détachée et lucide je ne peut étre que ca ..

    • Anashka | 12 octobre 2012

      Ce n’est pas un défaut, tu sais. Au contraire, tu sais que les partenaires que tu choisiras te correspondront !

  • iris | 13 octobre 2012

    Exactement je ne peut consevoir que l’amour puisse étre autre que trouver quelqun qui convient a nos critéres dont les forces se maris a nos faiblesses et vis vers ça. Mis faut dire que les pragmas sont souvent malcompris vu comme calculateurs ou antiromantiques alors qu’aucontraire quand on aime on aime vraiment pour de bonnes raisons on prend l’amour tres au serieux du coup quand on s’implque c’est par conviciton..

    • Anashka | 13 octobre 2012

      Oui, d’abord tu vois si la personne te correspond ou non. Puis tu ouvres ton coeur. C’est logique, c’est pragma ;)

      On t’a déjà taxée de « calculatrice » ?

      • iris | 13 octobre 2012

        euhhh en fait dit comme ca ca parrait un peut plagnifié ou programmé alors que cela se fait plus naturellement puis ce que c’est de sentiments qu’il est question or dire que l’on choisi celui a qui l’on ouvre son coeur nes pas vraiment ca, par conséquent l’étape séduction se passe de maniére tout a fait instintive, apres tout dépend de ce que l’on attend et de ce qui nous ai proposé par l’autre, et la si ce n’est pas la croissance des sentiments et de l’atachement c’est certainement la chute et le recul et nuance le fait de savoir ce qui nous rend bien nous méne aussi a étre conscient de ce qui ne nous convient pas du tout ce qui au file des éxperiences et de la maturité nous fais gagner la partucularité du bon cérnement de l’autre et de ca prévisibilité ( petit EXemple: blabla les mecs son compliqués on sait pas trop ce quil nous veulent blabla .. tres peu pour nous tous ca on se laisse jamais entrainer la dedans car on sait tres bien que quand un mec est reelement inéréssé par nous il fera tout pour ne le fair prouver et sentir et vis vers ca alors si l’interet presente un plus dans nos vie tant mieux sinon ya d’autres poissons dans l’eau et méme si ils y en avais plus de toute facon ce dernier n’est pas celui qui nous faut alors neXt ou alors mieux vaut étre seul que mal acompagné ). voila jespere avoir était clair et oui anashka je métonne toujours par les réaction des gens a ce jour jai deja entendu ke je suis intéréssée calculatrice ou méme que je ne crois pas a l’amour d’apres eux …

        • Anashka | 15 octobre 2012

          Bien sur que tu crois en l’amour ! Juste que tu ne crois pas en l’amour = souffrance. Et ce n’est pas un mal !

  • Meyrana | 13 octobre 2012

    Alors là…
    Ludus quand je suis célibataire, Mania quand je tombe sous le charme, et storge à tendance agapé quand je suis en couple. Une fois que j’ai attrapé mon homme, je ne gaspille plus d’énergie à m’angoisser pour la concurrence, je me concentre très très fort à nous rendre heureux et à créer une bulle quasi hors du temps rien qu’à nous, tout en m’offrant des bouffées de solitude et de liberté bienvenues.
    Un peu comme tout le monde j’imagine, je surf entre les styles selon les moments de ma vie, comme tu le dis si bien dans ta conclusion, Anashka :)

    • Anashka | 13 octobre 2012

      C’est marrant ce côtés Mania que tu as sous le charme et que tu perds une fois amoureuse. Tu arrives à voir à quoi ça peut être du ?

  • Cam | 19 octobre 2012

    Carrément Storge.. Aha, ou même Mania ! Enfin tu me connais hein ;) ..

    Mais plus mania, mon manque de confiance en moi me fait douter, j’ai tout le temps besoin d’être rasurré, d’être sûre qu’on m’aime.. :/
    Mais je crois que le pire est je suis comme ca mais pas qu’avec les hommes, tu vois ?
    Je me tape des films constamment quand j’aime une personne, j’ai toujours ce sentiment de plaire pour me sentir bien.

    Surement parce que je m’apprécie pas moi même.. Qu’en penses-tu ?

    • Anashka | 21 octobre 2012

      En generale l’aspect mania vient d’une peur d’etre abandonnee. L’idee n’est pas tant ce que j’en pense, il n’y a pas de categories mieux que d’autres mais de comment le gerer au mieux. Toi, qu’est ce qui fait que tu auras un comportement plus anxieux a certain moment et moins a d’autres ?

  • Alicia | 22 octobre 2012

    Mania sans hésiter =/

  • nyny0309 | 23 octobre 2012

    moi jai un mixte de trois truc en faite eros (sensualite mes sens sont en eveil envie de toucher de faire lamour, les caresse les baiser) anxieux (peur de perdre lautre) et agapé (engagee et genereuse)

    • Anashka | 24 octobre 2012

      Tu peut-être Anxieuse qui est un mode d’attachement… Et avoir un comportement amoureux agapé-éros.
      Tout ça, fait une jolie amoureuse ^^

  • Oceanoue | 25 octobre 2012

    Ben moi aussi je fais la distinction, en couple je serais plus Mania quoique un peu Agapé, mais en tant que célibataire je suis totalement Eros.
    C’est donc probablement pour pas mal de gens, je pense.

  • jenaia | 11 novembre 2012

    Anashka

    comment se soigner quand on est Mania ??parce que c’est tout moi….

    • Anashka | 11 novembre 2012

      Je ne sais pas si on peut se « soigner » quand on est mania : ce n’est pas une maladie ! La recherche d’une personnalité lisse n’est pas obligatoire !
      Je suis Mania aussi, et ça ne déplait pas forcément à mes partenaires. Ils me trouvent un peu chiante, mais se sentent vraiment aimé. Simplement, il faut rencontrer des gens à qui ça plait ;)

  • jenaia | 11 novembre 2012

    coucou anashka
    qu’une femme comme qui respire la.confiance en toi soit mania me donne de l’espoir !!!!! mais vraiment lol, bon je ne pense pas pouvoir arriver un jour a ton degre de confiance mais au moins tout n’est pas.perdu lol !
    je dis «soigner» car dans.mon cas c’est handicapant.. c.je mets des relations en echec car a chaque fois c le meme piege c’est a peine commencé qu’on croirait que je joue ma.vie !je profite pas…et quand l’homle est avec moi je ne le.crois pas, je le.dis qu il.ira.forcement.voir.ailleurs

    • Anashka | 13 novembre 2012

      Tu sais, je doute, j’ai des complexes physiques, j’ai peur de l’échec, je suis tétanisée avant un examen.
      Certes, pour ce qui touche à la séduction, je suis un peu moins timide que d’autres nanas, mais c’est mon travail.
      Mais, il m’arrive aussi de rougir, ou de penser que tel mec est peut-être trop bien pour moi…

      Tout ça, ça se travaille… Un peu tous les jours. Il faut déjà en avoir envie. Parce que c’est confortable de ne pas prendre confiance en soi, ça évite l’action et l’échec… Plus tu agiras, plus tu auras -potentiellement- d’échec… mais aussi de réussite.

      Est-ce que tu as envie de te lancer ? De vivre TA vie pour TOI ?

  • jenaia | 13 novembre 2012

    ouiiiii j’ai vraiment envie de me lancer….de 20 à 28 ans j’ai vécue une histoire destructrice ou mon ex compagnon m’a rabaissé au possible donc j’ai « grandie » avec l’idée que j’étais une moins que rien, laide au possible !!!

    je me suis faite violence et je ré-apprends à m’aimer après j’ai des périodes ou je me regarde, et je me dis que je suis la meilleure la plus belle lol et je remarque que oui ca joue positivement sur ma relations avec les hommes , après j’ai des phases ou j’oublie tout et je noircis le tableau !
    mais c’est vrai mine de rien, que je perçois un peu de changement, avant quand on me complimentait, je mettais ca en doute de suite, maintenant j’accepte et j’y crois, apres faut juste que malgré tout je n’attende pas qu’un homme me le dise pour y croire, il ne faut pas que je sois tributaire des messieurs et de leurs compliments

    • Anashka | 14 novembre 2012

      Qu’est-ce qu’il se passe les jours où tu vas bien ? Où tu es bien dans tes baskets ?

      Cet homme t’a suffisamment fait de mal, il n’a plus le droit de gagner maintenant. Ni d’avoir une influence sur ton estime de soi. Certes, c’est long à construire. Mais tu te dois te venger de ce que tu as vécu, et la meilleure vengeance, c’est de devenir la fille que tu as toujours voulue être.

      • jenaia | 14 novembre 2012

        les jours ou je me sens bien j’ai l’impression que le monde est a moi !!!! je me sens séduisante, je marche la tête haute, je suis hyper sure de moi……

        tu as raison et j’ai commencé a le faire…..mais je fais des rechute :-( la je suis dans le creux de la vague….je me sens seule par à coup ! je fais un travail car je sais que pour être aimé faut s’aimer soi même ! mais bon voilà je suis humaine, donc voila quand je vois des couples heureux j’ai envie de savoir ce que ça fait…..

        le point positif c’est que même si des hommes me montrent des signes d’intérêt, je ne me force pas à y répondre, quand je sens que ça ne me correspond pas

        le point négatif (que même mes amis constatent) je me suis trop fermé, je suis au dela de l’exigence, je ne laisse pas leur chance à ses messieurs, si un critère ne me correspond pas (quelqu’il soit !) et je sais que c’est très bête
        mais je crois que ca vient d’un OI pas soigné (personne n’arrive a la « cheville » de ce mec que j’arrive pas a oublier alors que lui oui !)

        • Anashka | 15 novembre 2012

          Comme dans mon précédent commentaire, les rechutes sont normales. Nous ne sommes pas des robots. Mieux vaut ne pas trop se flageller pour ça. Au contraire, c’est le moment où on a besoin de beaucoup de douceurs, et la personne la plus adaptée pour nous l’apporter, c’est nous.

          Qu’est-ce que tu pourrais faire, qui te fais réellement du bien dans ces moments là ?

          Qui est cet OI ?

          • jenaia | 21 novembre 2012

            coucou anashka
            désolée de ne répondre que maintenant, mes petits loups étaient malades !
            pour être bien, je dirais d’abord qu’il faudrait que je cesse de cogiter comme je le fais de savoir profiter de la vie, quand je suis entourée de mes amies, je rigole je me prends pas la tete, sauf évidemment au moment ou la discussion arrive sur les garçons loool mais je ne brise pas l’ambiance….

            ce sont vraiment des phases en fait, j’essaie juste de ne pas retomber dans mes « folies »

            sinon je suis bete de parler d’OI car on a eu une histoire….c’est un homme que j’ai rencontré y’a un an….au début, on apprenait a se connaitre et je me suis meme pas vu craquer !! franchement, c’etait magnifique, on a eu un complicité hyper forte, autant physique, psychologique que sexuelle ! evidemment moi qui partait de loin, j’ai voulu tout tout de suite ! (je regrette juste de n’avoir connue ton site qu’apres ça !) bref je dois t’avouer que je me suis accrochée tres tres vite, j’etais pas bien sans avoir de ses nouvelle, fallait que je le vois…….tu imagines la cata, quand il repondais pas j’envoyais des messages long comme le bras…..je crois que j’arrivais pas a prendre du recul en faite !
            bref il s’est eloigné, et j’ai eu du mal a m’en remettre…..faut dire que depuis lui personne ne trouve grâce a mes yeux…bref 6 mois plus tard je lui renvoie un message pour son anniversaire, et lui recommence a me dire que je lui manque, qu’il pensait a moi etc….on a repris contact petit a petit ! et au debut il a apprécié, que j’ai de la distance que je sois moins derriere lui ! mais bon apres mes travers m’ont repris ! lui est quelqu’un de vraiment tres tres independant qui a du mal a se poser ! on avait bcp parlé de ces exs et c’est le genre qui pouvait quitter du jour au lendemain, donc je sais qu’il etait pas pret pour se « coltiner » une femme et ses 2 enfants….je sais que lui est passé a autre chose ! on a plus de contact il a coupé du jour au lendemain, d’un coté je sais que ce n’est pas quelqu’un sur qui j’aurais pu compter car honnetement ne serait ce que pour se voir il me faisait galerer a fond !!!! ca devait etre sexuel pour lui, car si on se voyait c’etait le soir chez lui ou chez moi, il arrivait pas a m’offrir autre chose !
            quand a moi je crois que j’aime l’amour….certes mes sentiments etaient reels, mais je sais que c’etait trop !

          • Anashka | 21 novembre 2012

            Ce n’est effectivement pas une histoire évidente. Vous vous rencontrez, très vite, il te plait, tu veux tout lui offrir… Mais, finalement, sa liberté est plus importante pour lui. Il ne veut pas s’engager et toi, tu te retrouves avec de l’amour en bloc a pas savoir quoi en faire…

            Où tu en es avec tout ça ?

          • jenaia | 21 novembre 2012

            ca n’est toujours pas réglé malheureusement…..nos derniers contacts datent de mai dernier et je suis tjs au meme stade…un pas en avant 15 en arriere….personne ne trouve grace a mes yeux….je pense tres tres souvent a lui, je suis entrain de reecrire constamment l’histoire alors que c’est inutile….jpense qu’il.a fui car il.savait qu il ne pourrait pas m’offrir ce que je voulais….je devrais me dire que ca n’est pas plus mal car il m’a.evite une souffrance

          • jenaia | 21 novembre 2012

            une souffrance plus grande….mais au lieu de ca…(ne rit pas meme si c’est pathetique) je suis jalouse de l’imaginer avec une autre…c’est bete….y’a des jours ou je le.deteste et d’autre ou je ne cesse d’y penser….j’avance lentement…petit a petit j’integre le.fait que c’est fini et que.c’est.comme.ca….j’en viens a regretter de l’avoir connu car pourtant au debut meme physiquement j’etais pas accro et d’un coup.bim je me suis reveillee folle de lui, et la.c’est comme si je cherchais.ce clone, je mets dc tout en echec….

          • Anashka | 23 novembre 2012

            La jalousie que tu ressens n’est pas pathétique, elle est même « NORMAL ». Tu fais ton deuil, de quelqu’un qui aurait pu t’offrir beaucoup plus. Donc, tu as peur qu’il offre à une autre ce qu’il aurait pu te donner à toi.

            Avec l’amour, malgré mon métier, j’ai cessé d’essayer de comprendre. Il y a mille manières d’aimer et tout autant de « tomber amoureuse ». Le tout, c’est de faire en sorte que ça fasse le moins mal possible.

          • jenaia | 25 novembre 2012

            anashka,
            comme d’habitude,en te lisant je me sens mieux !! je me sens nulle d’en etre resté au meme stade depuis tout ce stade ! mais bon je me reprends lentement mais surement !!! il y a certes pleins de manière de tomber amoureuse, malheureusement je suis a tjs le faire de la mauvaise maniere…..c’est comme si je mettaiss en echec moi meme les choses, en m’amourachant, des types avec qui il n’y aucune issue !! j’aime tellement rever les choses, que peut etre qu’en les mettant en echec les choses restent parfaite dans ma tete ….

          • Anashka | 25 novembre 2012

            Salut jenaia. Tu n’as pas à te sentir nulle, beaucoup d’entres-nous tatonnent avec l’amour. On ne sait pas trop si ce qu’on recherche existe ou non, on ne sait pas vraiment ce que l’on veut… Les idéaux amoureux que l’on a se fracassent souvent sur la réalité. Alors, parfois, on s’accroche à quelqu’un, afin de ne plus voir cet éternel fracas de la réalité. A moins de rencontrer très rapidement la bonne personne, les tâtonnements et OI sont normaux. Il faudrait vraiment avoir écraser tous nos rêves, pour ne plus s’emballer.

            Il est vrai, qu’il y a un moment, où les rêves amoureux se mettent en question. Mais, reste à se poser les bonnes questions. Qu’est-ce qui fait que là, ça ne marche pas. Donc, par déduction, qu’est-ce que je dois éviter pour peut-être que ça marche…

  • Inconnue | 20 novembre 2012

    Bonjour !

    Je suis clairement mania…

    Cependant, un truc ne colle pas: ça a beau me correspondre parfaitement, j’ai quand même pris la décision de partir au Japon pour une année, et je m’en porte pour le moment très bien.
    De même cet été je suis partie 6 semaines, et tout allait bien…

    Comment l’expliquer ?
    J’ai l’impression que le fait de m’éloigner de lui me calme, c’est sûr. Car avec lui je me sens capricieuse et parfois insupportable, et pourtant je l’aime !

    • Anashka | 20 novembre 2012

      C’est logique. Quand tu es auprès de lui, tu angoisses : est-ce qu’il m’aime ? Autant que je l’aime ? Est-ce qu’il va me quitter ? Est-ce que…
      Avec la distance, tes angoisses s’éloignent aussi. Tu échappes un peu à ça. Non ?

      • Inconnue | 21 novembre 2012

        Oui j’échappe à ça, mais du coup qu’est-ce que je suis ?
        Une sorte des mix ? Car à priori quelqu’un de cette catégorie ne penserais même pas à partir si loin non ?

        • Anashka | 21 novembre 2012

          Tu es -comme tout un chacun- complexe. Ces catégories sont une manière d’un peu mieux comprendre comment on fonctionne, elles ne font pas office de érité sur ce que tu es intrinsèquement, surtout que l’on peut changer.

          Mais, vouloir partir, c’est vouloir échapper à l’angoisse d’être avec l’autre. La distance permet de faire retomber la pression que l’on ressent quand on est proche.

  • Alice | 26 décembre 2012

    Ma meilleure amie est une Agape, et je confirme c’est rare et beau.

    Cela fait plus de 20 ans que je la connais et elle est magnifique, une perle! Je n’ai jamais rencontre quelqu’un avec un coeur comme ca (et apparemment je ne suis pas la seule a le lui reconnaitre). Elle est en couple depuis 12 ans avec le meme mec et je peux vous dire qu’il doit savourer son bonheur! Pour eter honnete je ne pense pas en avoir rencontre une autre comme elle (du haut de mes 30 ans), c’est tres tres rare (et ca n’a rien a voir avec le fait de donner beaucoup quand on est en couple – ca on a toute tendance a le faire).

    Rencontrer son equivalent masculin serait genial :)

    Plus jeune, j’etais completement Mania en couple et pas mal Ludus celibataire mais je tends maintenant a etre plus Eros et surtout a ecouter mes ressentis (ca aide beaucoup a ne pas partir trop loin dans le cote Mania). La prochaine etape sera le Storge si tout se passe bien!

    • Anashka | 28 décembre 2012

      Pour avoir un meilleur ami Agapé, quand on se rend compte de la chance que l’on a : on savoure et on prend soin de la personne. Point. C’est incroyable.
      Une Ludus/ Mania ? Wouah ! Tu as du galérer.

      Pourquoi viser le « storge » ?

      • Alice | 29 décembre 2012

        Le ludus/Mania j’ai l’impresson que c’est lie a une combinaison d’emotions tres fortes couplees a un intellect tres fort egalement et qui tente de controler/reprimer ces emotions tres fortes (et les situations amoureuses + les mecs aussi) ne faisant ainsi que les decupler – cercle vicieux, et hysterie au tournant…

        Ce qui m’a aide c’etait donc d’arriver a detendre un peu l’intellect et d’apprivoiser les emotions (en ecoutant les sensations principalement – essayer d’etre en accord avec ses sensations plus qu’avec ses idees) – je dis pas que j’y suis parfaitement arrive, c’est un travail de longue haleine. Du coup, c’est plus Eros car je ressens les emotions fortes et les suis autant que possible.

        Je ‘vise’ le storge car cela voudra dire que j’ai bien detendu l’intellect et les emotions et que tout peut s’ecouler tranquillement, sans barrage qui saute ou repression qui comprime. J’imagine que cela voudra dire que je canalise ce qui m’arrive sans controler (subtile nuance… pas toujours mon fort les nuances)

        • Anashka | 29 décembre 2012

          Disons que tous ces « classifications » ont leurs avantages et inconvénients.
          Vrai que Ludus/Mania (je suis comme toi) sont des excité du contrôle. Ils doivent mener la relation, et l’étouffe dans l’oeuf.
          En même temps, ils peuvent être très créateurs et vivre des émotions très fortes. L’idée serait de lâcher prise sur une partie du contrôle, mais sans changer ce que tu es. Juste lâcher prise. Trop de contrôle, c’est dur à vivre.

          Avec quelqu’un en qui tu as confiance, tu peux lui demander de prendre les rennes. Car, le contrôle, ça gonfle. ^^

          • Alice | 2 janvier 2013

            Carrement… Merci pour ta reponse.

          • Anashka | 4 janvier 2013

            De rien ^^

          • Alice | 2 janvier 2013

            Juste, c’est dur de tomber sur un mec qui prend les rennes une fois que t’as instaure une relation ou tu controles – car ce sont souvent des mecs qui aiment etre controler justement.

            Allez, le prochain prendra plus les choses en main car je lacherai prise! (prophetie auto-realisatrice – j’ai bien postasse :)

          • Anashka | 4 janvier 2013

            Question : en quoi tu contrôles ?

          • Alice | 7 janvier 2013

            Je responds ici à ta dernière question (pas de touche réponse sur le dernier mail).

            Je ne contrôle pas toujours mais je pense à certaines situation comme avec mon dernier ex en date où c’était l’enfer: je contrôlais tout, on faisait tout ce que je voulais. Au départ ça avait l’air génial mais rapidement c’est devenu impossible. Il attendait de moi que je contrôle toute sa vie, son passé, sa famille. C’était pas sexy du tout.

            Je crois que j’avais tendance en couple à prendre en charge l’autre, vouloir ‘l’aider’, à vouloir me rendre indispendable (ce qui est une forme de contrôle). Avec des exs ‘libres’, j’ai déjà eu des remarques comme quoi j’étais un tyran domestique ou que j’étais super chiante (vouloir modeler le mec aussi).

            Mon dernier ex m’a permis de réaliser à quel point finalement, je n’avais plus aucune envie de contrôler… Et qu’il fallait que je me détende sur mes attentes et que je sois plus receptive à ce que la vie m’offrait (aux surprises).

          • Anashka | 7 janvier 2013

            Comment tu verrais ta vie de couple, maintenant ?

          • Alice | 15 janvier 2013

            Merci de me poser la question, c’est important que j’y réfléchisse…

            Mes plus belles relations ont été celles où il y avait de la magie, de la complicité, de l’intensité, de la passio et de l’amitié. J’adore les amitiés-amoureuses. Je pense en particulier à mon amant long-terme avec qui finalement nous avons partagés bien plus qu’avec beaucoup de mes LTR foireuses [cela dit j’ai pas eu des tonnes de LTR non plus]. Pourquoi je deviens chiante en couple, pourquoi je veux changer l’autre, parce que ça me fait souvent flipper de me dire que je vais rester avec ce mec là potentiellement indéfiniment (donc renoncer à d’autres choses qui me paraissent plus idéales).

            Mon amant je l’acceptais comme il était, avec ses défauts, parce que je me projetais pas avec – donc moins de perte de temps à vouloir le rendre ‘parfait’/ à vouloir le faire coincider avec mon idéal (tu sais … le prince marchand, celui qui nous vend du rêve :) et plus de temps à profiter des instants ensemble. Comme beaucoup de filles j’ai un jour rencontré le prince marchand et il s’est barré – j’ai beaucoup pleuré ‘parce qu’il était trop beau, etc’ ce à quoi ma mère m’a un jour répondu ‘t’aurais dû l’empailler!’^^ Je crois qu’elle avait bien résumé la situation…

            Quelque part dans ma tête il est toujours là, empaillé… Donc voilà parfois je fantasme encore sur des choses qui me rendent pas super heureuse mais qui me transportent un peu.

            Et d’autres fois, je vis de vraies histoires sympas avec des mecs pas parfaits – et ça me rend heureuse.

            Un jour j’espère avoir des enfants et là, je n’ai pas réussi encore à bien visualiser la situation…

          • Anashka | 15 janvier 2013

            Je crois que tu as résumé l’essentiel de l’Amour :
            – des mecs avec qui on vit des histoires à demi-satisfaisante : parce qu’en on se projete, on a peur que ça dure trop
            – des mecs avec on ne projette pas et la relation est agréable parce que justement, on la vit pleinement
            – CE mec là, avec qui projeter nous rendait heureuse. Surement idéalisé ou moins partagé, et que nous gardons comme un idéal à atteindre. Mais l’image se déforme devenant de plus en plus belle. Et peu de personne rentre dans cet idéal.

  • Superbrunette | 29 décembre 2012

    En relisant les profils, en fait, je pense être Pragma…sauf que le sexe a vraiment de l’importance pour moi (ça fait parti de la fameuse liste de critères) donc…Allez, je coupe la poire en 2 : un combo Pragma-Eros.

    • Anashka | 29 décembre 2012

      Supercombo ! (tu connais fruit ninja ? )

      • Superbrunette | 31 décembre 2012

        euh non du tout…pourquoi ?

  • violette456 | 3 juin 2013

    Sans hésiter une seconde, je suis une Agapé, c’est en moi, et j’ai toujours été ainsi..je crois meme qu’avec le temps, c’est encore pire, enfin je veux dire plus affiné surtout dans l’acceptation de qui on ai, le respect de l’autre, de soi meme…c’est ainsi!!!!

    • Anashka | 4 juin 2013

      J’aime beaucoup ces catégories que j’ai trouvé, même si je pense l’être humain plus complexe et en capacité de passer de l’une à l’autre, c’est intéressant pour se situer dans une période de vie, pour s’aimer et voir où sont nos particularité.

  • Alicia | 8 juin 2013

    C’est tellement invivable d’être Mania –‘

    • Anashka | 10 juin 2013

      Oui ! (Après, on est libre de changer, quand on reste dans une situation, c’est qu’on y trouve des bénéfices secondaires.)

      • Alicia | 10 juin 2013

        Non, enfin pour ma part je serai incapable de changer, je suis comme ça également envers mes amis et tout mon entourage..

        • Anashka | 10 juin 2013

          Tout le monde peut changer, mais peut-être que tu t’y retrouves là-dedans…?

  • Marie | 24 juin 2013

    Pour moi ça commence TOUJOURS par l’éros. Pas d’éros=Pas d’amour. Je ne comprend pas le strog. S’il n’y a pas d’attirance sexuelle dès le début, je ne tombe pas amoureuse à cause de connaissance et d’amitié. Le ludus m’intéresse aussi mais je ne vais pas trop loin en jeu car ça peut embeter le monsieur ;)

    • Anashka | 27 juin 2013

      Il peut y avoir, je pense, une attirance sexuelle, sans qu’elle soit le dénominateur de la relation pour les strogs.
      Mais, vrai, que je fonctionne au coup de coeur aussi.

  • Mr Y | 18 février 2014

    Il me semble que le Agape humainement, n’est pas un état: ctd on ne naît pas agape, on le devient. Et encore ce n’est jamais parfait.

    En tout cas, note culturelle, dans la bible quand la parole est attribué à Dieu
    le verbe utilisé c’est Agape.
    Éros c’est pour le charnel.

    Mais pour revenir au sujet, je pense que dans un couple le Agape n’arrive
    qu’en passant par le Storge.
    Ou non en passant par le reste puis des remises en question, des brisements ect…
    Note: le storge comme tout autre type nécessite, il me semble, des brisements MUTUELS pour arriver au AGAPE.
    Et vu que l’Homme aime rarement se faire casser, en plus du fait d’être anxieux: doutes ect… Bah l’Agapé c’est très rare ou sa ne dure pas, vu que l’agape s’entretient au quotidien.

    • Anashka | 18 février 2014

      Oui, l’Agapé peut :
      – se construire
      – doit s’entretenir
      – se révéler
      – mais, je pense aussi que certaines personnes l’ont intégrer très tôt, tellement tôt que c’est une base de personnalité. (Comme mon coloc’). Mais comme tout ce que l’on appelle « trait de personnalité » ça se construit)

      • Mr Y | 18 février 2014

        Oui je suis d’accord avec vous. Sa dépend aussi de ce que l’on a vécu très jeune (surtout de l’enfance à l’adolescence) et du recul que l’on a pu avoir dessus.

        (Je parle de mon vécu, après c’est pas forcément général, y’a pas d’âge pour le développer, mais comme tout plus t’apprends tôt, plus tu développes)
        Du coup vu que c’est revu et reméditer, niveau expériences personnelles et apprentissage des autres.
        C’est intégrer en toi même, quoique la nature humaine peut ressortir XD… Jamais à l’abris! ^^.

        Note: y’a aussi comme type d’amour le phileo, enfin c’est plus lié à une très très forte amitié parfois quasi fusionnel.
        Ou encore un amour par  »habitude, routine, trait de caractère ». Du style , tu es mon ami, donc je t’aime vraiment beaucoup.
        Ou tu as fait beaucoup pour moi, donc  »je t’aime »
        En gros , c’est aimer  » apprécier fortement, considérer fortement »
        Mais c’est parfois qu’une étape à franchir pour arriver à l’Éros, l’agape ect…
        Je pense que sa peut être fréquent chez ceux qui ne veulent pas s’engager.

        Rectifie moi please, si je me trompe.

        • Anashka | 19 février 2014

          Les infos qui m’ont permises de faire cet article ne présentent pas de « vrais » amour VS « faux amour ». L’amour type « storge » correspond parfaitement à une amie à moi, alors que quelqu’un qui m’aimerait comme ça me rendrait malheureuse. Et, l’agapé n’est pas forcément un but à atteindre. Pour ma part, je ne le suis pas, je ne le vise pas, pourtant, je vise à rendre heureux mon partenaire.

          Mais, je pense que tu trouveras plus de réponses dans « les trois pilliers du couple ». :)

          • Mr Y | 19 février 2014

            OK merci du com, bonne soirée ! :)

  • Alma | 30 juillet 2014

    Bon l’article est un peu vieux mais je le trouve très intéressant ! Ça permet de réaliser pourquoi on a telle ou telle attitude que le partenaire peut ne pas comprendre, si lui même a un profil différent. Ça me semble plutôt bien pensé, même si généralement je n’aime pas trop les cases pour le coup en y repensant je range clairement certaines personnes que je connais bien plutôt dans un type qu’un autre !

    Moi en revanche… En lisant les catégories je m’identifiais dans plusieurs d’entre elles, sans savoir ce que j’étais le plus. Du coup j’ai été voir si y’avait pas un genre de test sur internet pour savoir ce qu’on était (bon. ça reste un « test » donc niveau crédibilité…) Résultat ? Egalité parfaite entre Eros, Ludus, Mania et Agape ! Pourtant les autres gens ont l’air d’avoir des résultats clairement axés sur une ou deux catégories seulement…
    Je comprends mieux pourquoi on me dit que je suis si compliquée… :’)

    • Anashka | 30 septembre 2014

      C’est ce qu’on appelle une recherche involontaire d’équilibre :)

  • sophia | 30 septembre 2014

    Comment fais t on quand votre petit ami vous dit qu il a besoin de recul dans ses sentiments vis à vis de vous?

Commenter