Les sujets de conversation qui le séduiront

Par 14 Mai 2012 172 Commentaires

les-sujets-de-conversation-qui-le-seduiront

Lors d’une rencontre avec un homme, ou d’un premier rendez-vous, on ne sait pas toujours quoi se dire. Certains silences peuvent nous paraitre interminables. Lui comme nous restons cois, essayant tant bien que mal de sauver un rendez-vous qui est en train de tomber à l’eau. Vous connaissez déjà les sujets de conversations à éviter, ce qui vous manque ce sont les sujets de conversations que vous pouvez aborder en toute impunité.

Voici donc des sujets intarissables, qui vous mettrons en valeurs aux yeux de votre interlocuteur, sans que vous soyez pour autant obligée de dévoiler votre vie. Ils vont permettre d’apprendre à vous connaitre l’un et l’autre et probablement de vous trouver des goûts communs.

Les voyages

L’écouter parler de voyage

Parler voyage permet soi-même de voyager. Vous découvrez les aventures de l’autre, vous partez avec lui sur les plages merveilleuses de la Martinique, vous visiterez Prague, avant de sentir sur votre peau le vent chaud du Sahara.

Votre cible aura des anecdotes à raconter, pourra partager ces instants un peu unique, que -le temps de la narration- vous vivrez avec lui. Ainsi, vous le VALORISEZ.

Soyez curieuse, interrogez-le : il sera ravi de trouver une auditrice attentive.

Raconter VOS voyages

Vos voyages vous permettent de vous valoriser. Effectivement, vous montrerez à votre interlocuteur des qualités telles que la curiosité, la débrouillardise, le goût de l’aventure, la curiosité, l’ouverture d’esprit, la sociabilité…

Pour bien parler de voyage, on utilise tous les outils de la narration : soyez précise, utilisez les cinq sens dans les descriptions que vous faites, prenez votre temps, intégrez-le dans la narration (notamment avec des formules comme “tu vois, tu es assis sur le rocher, et là tu entends…”)…

REVIVEZ ce voyage, vous lui ferez vivre.

L’important est bien plus la façon dont vous raconterez que le contenu. Vous pouvez rendre plus palpitant un village du sud avec une jolie narration que six mois en Indes.

 

Les projets

Parlez de SES projets

Voilà un sujet où votre interlocuteur sera intarissable. Tout le monde aime parler de soi, encore plus de parler de ce que l’on rêve d’accomplir.

Interrogez-le. Soyez curieuse.

Et surtout, croyez en lui : les autres seront réalistes, et par jalousie, auront tendance à casser “les projets” de votre cible. Alors qu’en y adhérant :

    • vous l’amenez à croire encore plus en lui
    • vous transmettez des “ondes positives” : il a envie de rester avec vous et votre optimiste
    • vous partagez avec lui quelque chose qui LE passionne…
    • vous découvrez peut-être un univers qui vous était inconnu jusqu’à présent
    • vous le valorisez : vous êtes intéressé par ce qu’il FAIT/EST.
    • vous vous démarquez des autres, qui, comme je le disais plus haut, auront tendance à voir le verre à moitié vide (sous prétexte de réalisme).

 

 

Parlez de VOS projets

Et ce, avec passion, envie. Comme pour les projets de votre cible : croyez-y !

“Ils ne savaient que c’était impossible, donc ils l’ont fait”.

Que ce soit dans cette conversation ou dans la vie en général, ceux qui réussissent sont ceux qui croient en leurs projets. Il n’y a pas grand-chose qui soit impossible, simplement parvenir à certains objectifs demande plus de travail, d’effort et de volonté.

Le principe est le même, ne voyez pas d’impossibilité, simplement des barrières à sauter, contourner, pour lesquelles il va falloir faire preuve d’un peu d’imagination.

En parlant de vos projets :

    • Vous y adhérez de plus en plus. Vous élaborez à haute voix les différentes étapes de celui-ci. Vous le précisez. Vous remettez en question, ce qui, peut-être, ne vous correspond plus.
    • Vous poussez les autres à y croire, en leurs rêves. Votre foi en vous, apportera une motivation forte à ceux qui vous entoure [dont votre target].
    • Vous montrez que vous êtes une femme INDEPENDANTE qui n’a pas besoin d’un mec pour se réaliser. Qui tient sa vie bien en main. Les mecs seront la climatisation de votre vie, pas le moteur. Et ça, ça rassure les hommes.

 

 

Les passions

Que ce soit l’art, la littérature, le cinéma, la cuisine bio, la danse orientale, même la haute couture…

Parler de nos passions est toujours un plus.

En en parlant, nous sommes toujours positives. Ce sont des choses que nous aimons. Une femme amoureuse (même de cinéma des années 50) est toujours plus jolie : sourire, yeux qui pétillent, connaissance, engouement, etc.

Vous êtes sur un terrain que vous maîtrisez. Vous avez de la connaissance et cela se voit. Vous êtes à l’aise, répondez facilement aux questions, vous faites découvrir un nouvel univers à votre interlocuteur. Vous apparaissez comme cultivée, riche de savoir, avec un univers merveilleux à découvrir.

Comme pour les voyages, donnez des sensations, des couleurs. Expliquez la complexité de ce qui vous passionne, laissez la place de faire des suppositions, d’imaginer.

Si vous vous découvrez une passion commune :
La conversation durera longtemps. Vous pourrez échanger des informations, des points de vue, débattre, vous échanger des bons plans et, pourquoi pas, programmer une sortie en lien avec votre point d’attache.

Ecoutez VRAIMENT ce qu’il a à dire à ce sujet, ne partez pas SURTOUT PAS dans “qui a tort, qui a raison”.

S’il ne s’est pas intéressé à vos passions jusqu’à présent :
C’est le moment de lui faire découvrir !

Ne soyez pas trop technique. Ne le perdez pas dans des conceptions qui demandent quelques années de maitrise. Restez simple. Expliquez tranquillement, faites ressortir les originalités de votre passion.

S’il a des passions que vous ne connaissez pas :
Interrogez-le. Soyez curieuse. Vous découvrirez peut-être quelque chose qui pourrait vous plaire !

Intéressez-vous à ce qu’il fait, comment il le fait… Ce n’est pas grave de ne pas savoir ! Ce qui est un peu plus idiot, c’est de ne pas oser poser des questions. Profitez de la source de connaissance qu’est votre interlocuteur.

 

Discussion Homme/Femme

Un sujet universel …

C’est universel et intarissable. Vous pouvez en parler avec n’importe qui : mec, copines, famille. Vous verrez, tout le monde à son mot à dire et se sent très concerné par le sujet.

qui peut lui donner envie de plus…

On est souvent associé à ce que l’on raconte. Plus vous parlerez de choses positives, plus vous serez vue comme quelqu’un de positif.

Si vous parlez de votre plaisir à être amoureuse, à avoir une complicité avec quelqu’un, à vivre des moments magiques, vous lui donnerez un peu plus envie de les partager avec vous.
Il en va de même si vous parlez de sexualité, que vous vous interrogez sur le plaisir masculin, sur les sensations, sur son importance dans le couple.

Soyez toujours positives. Evitez donc les propos sexistes où les hommes « sont tous des cons » et « vous on brisés le cœur ». N’oubliez pas qu’on nous associe à ce que l’on raconte.

Bref, laissez-le vous associer à un bonheur érotico-amoureux.

 

et qui vous permettra de mieux le connaitre.

Entre les lignes, vous connaîtrez son positionnement vis-à-vis des femmes. Peut-être vous racontera-t-il une ou deux anecdotes sur son passé amoureux. Vous saurez un peu mieux à qui vous avez à faire.
S’il dit beaucoup de mal de ses Exs, mieux vaut passer son chemin.

Restez tout même ouverte à son point de vue. Il perçoit les choses différemment de vous : et c’est TANT MIEUX. Il vous fera découvrir une autre manière de voir l’amour, la passion, les plans cul, le sexe, le couple…

Certes cette liste n’est pas exhaustive, on peut parler de bien d’autres choses.

Le secret c’est de rester positive, ouverte d’esprit et curieuse.

Au pire, si vous n’avez pas séduit votre homme, vous aurez appris une quantité de choses. Et comme disait Virgile “On se lasse de tout, sauf d’apprendre”.

Et vous ? Quels sont vos sujets de conversations favoris lors d’une rencontre ?


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (172)
  • elisa | 14 mai 2012

    Depuis des mois, on se tourne autour avec un homme du boulot qui est au dessus de moi sans être mon supérieur, l’intensité augemente. Mais c’est souvent chaud, froid car on n’a pas beaucoup de raisons de se parler meme pour le boulot et il y a donc beaucoup de non dit et de malentendus (desfois je suis complexée un gros bouton, donc peut envie de lui parler ou tendue à cause du boulot etc – j’imagine que pour lui c’est pareil). Mais depuis quelque temps je me suis dit je prends les choses en main, et il m’arrive de lui faire des regards « plein de désirs », lui qui est plutot froid d’apparence, je vois dans ses yeux qu’il devient tout foufou (LOL) et ça me plait aussi. Mais tout se fait au détour d’un couloir avec le stress d’être en milieu professionnel. Dernièrement je lui ai fait mon regard de braise (que je ne fais pas souvent pour info) et alors qu’il venait dans mon direction, je suis allée vers lui pour rien sans lui parler comme si je voulais aller contre lui sans avoir l’intention de rien dire. Rien n’était calculé. Et il était heureux, comme il était un peu décontenancé aussi, il a cherché à dire un truc et m’a parlé d’un dossier bidon qui ne me concerne pas et donc je lui ai dit je peux regarder le suivi sur mon ordi si vous voulez et il est entré dans mon ancien bureau (?!!) alors je lui ai dit : mais je ne suis plus dans ce bureau, vous savez où se trouve mon bureau non? (genre rassure moi tu te souviens de moi…) et là il me répond : je suis perdu. Ensuite on rentre dans le bureau (malheureusement une collègue était dedans exceptionnnellement à chercher des dossiers), et là il a complètement changé bien qu’il se soit mis derrière moi et à coté de moi pour regarder l’ordi, il est devenu froid et comme s’il se remettait en mode travail, très concentré sans que rien ne puisse l’atteindre. Donc je l’ai renseigné puis ensuite il allait partir comme si j’étais une simple employée et je me suis dit : j’en ai marre que ce soit les hommes qui décident toujours de quand ils ont envie de parler etc. Alors au dernier moment, il se trouvait sur le pas de la porte : je lui ai lancé un « sinon ça va » (comme une bouteille à la mer pour le retenir) et il m’a répondu (un peu surpris) : oui ça va et il est parti. Le pire c’est que j’ai pas l’impression qu’il m’a mis un rateau mais c’est comme si d’un coup j’étais inexistante. Quelle attititude adoptait quand je le reverrai? Lui dire : le vent que vous m’avez mis la dernière fois, je me suis sentie stupide de vous demander comme vous alliez ou faire comme si de rien mais je n’ai pas apprécié.

    • Anashka | 15 mai 2012

      Elisa : Quel histoire ! Une employée/collègue qui jette un regard de braise dans un couloir, ça a du le décontenancé complètement !
      Que sais-tu de ça situation maritale ?

      La prochaine fois pas de reproches. Il n’y a pas une machine à café où tu pourrais le croiser ?
      Il faudrait que tu puisses enclencher une conversation simple avec lui dans le lieu le plus neutre de ton lieu de travail.

      • elisa | 15 mai 2012

        En fait ça fait 1 an qu’on se croise, mais on a une relation occulaire surtout(!). Il me regarde toujours droit dans les yeux sans regarder mes vêtements etc. Et je suis déjà allée le voir dans son bureau car on a eu deux clash ensemble car desfois on se comprend pas (à force de peu se parler) et vu qu’il est bien au-dessus de moi, je pense qu’il peut envoyer balader les gens (je ne suis qu’une assistante par rapport à lui) et une fois je n’ai pas aimé un de ces comportements, et je me suis emportée contre lui (en une phrase). Depuis je ne suis plus jamais retourné dans son bureau et pendant 1 mois on ne s’est pas revu, et puis par hasard je l’ai croisé, il était tout péteux, il m’a sondé avec ces yeux pour voir si je lui en voulais etc.
        Une fois je suis allée le voir dans son bureau suite au premier clash et il m’a mis de la musique sicilienne, puis on a discuté un peu et il m’a dit qu’il devait se remettre au travail. Je ne sais pas si c’est de la maladresse mais j’ai été vexé qu’il me congédie comme ça, je me suis ruée sur la porte les yeux vissés au sol et il a du se presser aussi pour arriver sur la porte et il était à 15 cm de moi, bien sur j’ai pas vu son visage, je regardais par terre mais j’ai compris qu’il voulait m’embrasser après coup…
        Je sais que dès que je viens vers lui, il est heureux et il revient encore plus vers moi. Mais l’histoire de la dernière fois, quand il part brutalement comme ça, j’ai l’impression qu’il me considère comme son larbin. Alors que juste avant il me dit qu’il est perdu. Je comprends rien.

        • Anashka | 16 mai 2012

          Elisa : Tu ne m’as rien dit de plus sur sa situation maritale…
          Même si il est attiré par toi (musique sicilienne), ça peut lui causer des ennuis. Favorise l’idée qu’il est perdu.

          Le but de toutes les manoeuvres serait de le voir à l’EXTERIEUR du boulot, sans sa casquette de professionnel.
          Il n’y a pas un endroit où vous pouvez vous retrouver comme le parking/l’arrêt de métro/la machine à café/pause clope, qui ne soit ni son bureau, ni un couloir ? ce serait plus simple pour enclencher une discussion neutre.

          (Dit, je pourrais ré-utiliser ton expression « relation occulaire? » j’en suis fan !)

          • elisa | 16 mai 2012

            Merci pour tes conseils, oui je t’autorise à reprendre l’expression, je l’aime aussi beaucoup!! ¨^^¨

            Bon alors oui il est marié depuis 15 ans, 3 enfants ado. Il m’a parlé plusieurs fois d’eux. Par contre, quand il abordait le sujet de « son épouse » par obligation, il m’a bien fait comprendre qu’elle n’était pas « une concurrente ». Mais bon je suis bien consciente de la situation et qu’il ne va pas quitter sa femme pour moi! C’est lui qui est venu vers moi (compliments sur mes fringues, question sur ma vie : sans indiscrétion vous habitez seule? et c’est étonné plusieurs fois de ça, m’a proposé d’aller à la boxe avec lui lol, on fait de la self defense tous les 2, fait des voix bizarres au téléphone etc pour me faire rire, on a le meme humour). Bref au final je me suis fait piégée et j’avoue je suis en fixette par moment sur lui. Dernièrement je l’ai retrouvé par hasard dans la rue, il m’a demandé si j’allais en centre ville et je lui ai dit « non, rue biduletruc mais la derniere fois je me suis perdue ». Alors sans que je lui demande rien, il m’a dit : vous voulez qu on regarde sur mon portable avec le GPS? Et puis on a parlé de ce qu’on allait faire le WE.
            Pour le rencontrer à l’extérieur, c’est mort. Il ne sort jamais de son bureau. C’est sur il aimerait que je vienne le voir, à chaque fois il m’a super bien accueillie. Mais je crois que c’est pas un coureur, et qu’il ne serait meme pas où m’inviter pour commencer quoi que ce soit, je pense pas qu’il n’est du genre à tromper sa femme mais bon… Je crois qu’il m’a dragué car il savait que je ne lui dirai jamais oui (je sens que j’ai une supériorité sur lui : physique et mon naturel, ma spontanéité qui le désarçonne) et je crois qu’il s’est pris à son propre piège.
            Je crois que tout ça pourrait lui attirer des ennuis pour sa carrière vu qu’il est carriériste.
            Mais quelle attitude adopter? ça me fait mal quand il me déconsidère comme la dernière fois alors que je sens qu’il a envie de me prendre dans les bras juste avant.
            Merci de ton aide
            Quand tu dis : Favorise l’idée qu’il est perdu. Concrètement que veux-tu dire?

          • Anashka | 16 mai 2012

            @ Elisa : Profites d’une autre fois, où tu le recroises dans la rue, où il te parle de son week end, pour dire que ce serait sympa de boire un verre, de faire de la boxe.

            La boxe, c’est un super filon. Tu peux même lui dire dans son bureau que ça te ferait plaisir de voir quel est le plus fort. Bref, vois le en dehors de son bureau. Et franchement, un premier rencard boxe, ce serait de la tuerie.

            Pour la fixette, tu en vois d’autres des mecs ?

  • elisa | 14 mai 2012

    merci de votre aide et de votre réponse!
    bonne soirée

  • lulu | 14 mai 2012

    Après ce qu’il ne faut parler, voila ce qui faut dire !! Article très intéressent, comme toujours. Continué comme sa ! (Avis d’un homme)

    • Anashka | 15 mai 2012

      @ Lulu : Merci !

      • lulu | 15 mai 2012

        Après avoir presque tous dit, on dit quoi après ? on parle du beau temps ?

        • Anashka | 15 mai 2012

          Lulu : quand tu es arrivé sur les différences hommes/femmes, en général, la conversation se fera plus séduisante. C’est un peu le moment où il faut jouer excessivement du regard, des silences, des allusions. Bref, montrer son intérêt, sensualiser/sexualiser le moment.

          Si vraiment, il n’y a plus rien à dire, et qu’elle t’a montré des signes d’intérêt : embrasse la.

          Mais, je ne vois pas vraiment comment on peut TOUT dire (c’est peut-être moi qui suis une vraie pipelette). ^^

          • lulu | 15 mai 2012

            Sans me faire passer pour un macho, je pense que les femmes en général sont des piplettes.

            Pour mon cas, je suis plus quelqu’un qui écoute plus qu’il parle !

          • Anashka | 15 mai 2012

            @ lulu : Oui, ça aide les femmes pipelettes.
            Fais attention à ne pas devenir le bon copain confident… en écoutant trop.
            Séduire par la conversation est un plus pour un homme, parce que ça change ^^

  • elisa | 20 mai 2012

    En fait, il m’a déjà invité l’an dernier à essayer un nouveau cours de boxe mais je me suis vue en jogging devant lui et m’agiter comme une mouche et j’ai eu peur d’être ridicule… donc j’ai répondu en souriant : « vous allez me faire peur avec des gants de boxe » mais je n’ai pas dit vraiment non. Et il m’a dit : « je vous le dirai quand j’irai », finalement il ne me l’a pas dit (je crois que j’aurai refusé). Et il m’a raconté ce cours ensuite, et un autre cours de self où il s’est inscrit depuis, il l’a trouvé grâce à moi, je lui avais conseillé car je l’avais testé, et il m’en parle régulièrement. Je fais du roller, je me dis je pourrai lui proposer de faire des rando roller, mais c’est pas trop une tuerie surtout il ne sait pas en faire.

    Je vois quelques autres mecs mais pas de coup de coeur pour l’instant. Je reste ouverte à une vraie histoire avec un homme libre bien sûr mais je fantasme sur cet homme…

    Ensuite vu la dernière fois où il devenu froid puis est parti comme un voleur après m’avoir dit qu’il était perdu, je me demande honnêtement si je ne suis pas ridicule de faire des plans avec lui et je ne devrais plus l’envisager. Mais je suis comme lui, quand il se rapproche trop de moi parfois, ça me fait peur. C’est comme si ça sera trop fort, trop intense. pfff

    Merci pour tes réponses précises et c’est toujours bien vu.

    • Anashka | 20 mai 2012

      Elisa :
      1. Effectivement, il faut voir d’autres personnes pour ne pas fixer sur lui.
      2. Te draguer, ça aillait. Passer à l’acte : il faut que tu brises ses barrières d’homme marié. Donc que tu prennes les choses en main.
      3. Pourquoi, au cours d’une prochaine conversation sport ne pas lui proposer : du roller, de la boxe ?
      Non, tu ne seras pas ridicule. Au contraire, vous vous connaitrez dans un autre contexte. Et vous prendrez un verre posé après.
      Ca te permettra [pour caler le rencard] :
      – d’avoir son numéro
      – de le voir hors contexte boulot
      – de lui permettre d’assumer un peu plus SA drague.

      Si tu veux laisser tomber, tu peux aussi, hein… Moi, j’suis là, pour la demande. Pour le moment, ce n’est pas MORT avec lui. Donc, je te donne des trucs.

      • elisa | 21 mai 2012

        Je te remercie pour ta réponse claire, précise et toujours cet esprit de synthèse alors que moi je me noie dans des détails insignifiants.
        T’inquiètes j’ai compris que tu réponds à ma demande ;o). Je ne sais pas comment tu arrives à savoir que ce n’est pas mort avec lui sans voir notre relation, mais j’ai cette intuition également donc tu vois vraiment juste.

        Je crois que je vais lui proposer un peu de sport et après je laisserai tomber. Je prends pas beaucoup de risque car je pense qu’il ne va pas accepter. Sinon je pensais faire comme lui : l’an passé il m’avait parlé de me montrer les prises de judo LOL (si c’est pas un plan drague ça) et je lui avais répondu machinalement : oui on testera plus tard. Ce qui lui avait bien plu comme réponse mais après on a eu un clash oculaire (lol je sais que tu aimes ce mot, j’en abuse un peu alors). Donc je me disais je pourrai lui demander si maintenant il était au point pour me montrer les prises mais ça ne pourrait encore se passer que dans son bureau…

        • Anashka | 22 mai 2012

          Elisa : Tant qu’un mec n’a pas fait de refus EXPLICITE, ce n’est PAS MORT. C’est pas gagné, mais c’est pas mort.
          Je trouve que se poser une limite comme « je propose un rencard : il dit non, je laisse tomber » est très sain comme démarche.

          Ne lui propose pas de but en blanc, prend de ses nouvelles, enchaines sur le sport… Puis dévie « Tu devais pas me montrer des prises de judo, toi ? ». Si il s’en souvient, tu peux, à ce moment là, lui dire que ça t’intéresserait vraiment, que c’est « nul, de parler tout le temps de combat sans en faire » et savoir si il serait intéressé pour que vous vous organisiez ça tel jour ou tel jour.

          (Proposer deux dates permet de ne pas être coincé par « je ne peux pas tel jour », d’éviter au maximum un nom, et de laisser plus d’amplitude pour que lui propose une autre journée si il n’est pas dispo).

          • elisa | 22 mai 2012

            Merci tes idées de déroulement de conversation car desfois je suis trop directe et maladroite…
            Disons que je ne lui ai jamais proposé clairement un truc alors que lui oui. Je pense arrêter après ça car cette situation (pour le coup malsaine) me fait souffrir et je me dis qu’il s’en fout de moi vu qu’il n’est pas revenu me voir après m’avoir mis ce vent. Mais je sais qu’il vient du coté de mon couloir surement pour me croiser, et à chaque fois je suis dans mon bureau.
            Le pire quand tu me dis que c’est pas gagné, moi qui n’est pas confiance en moi et qui suis timide au fond je sens que « c’est gagné » (pour une partie de jambes en l’air au moins) mais il faut que ce soit moi qui aille le voir : déjà car il ne viendra pas dans mon bureau pour discuter à cause du qu’en dira t-on… et ensuite car c’est à moi décider maintenant si je veux flirter.
            S’il n’avait pas agi comme l’autre fois, je crois que j’aurai pu débarquer dans son bureau et l’embrasser direct, je sais que c’est meme lui qui serait venu vers moi pour m’embrasser. Mais le fait qu’il soit si glacial, ça me fout les boules puis c’est comme s’il fallait recommencer tout à zéro.
            Par exemple, aujourd’hui j’avais meme plus envie de le croiser, je me dis qu’il est nul par rapport à l’épisode que je t’ai raconté. J’arrive à pouvoir évaluer à quel point je dois lui en vouloir. [Je veux m’affirmer car je suis trop gentille la plupart du temps (LOL)]. Donc tu peux me dire à quel point je dois lui en vouloir? et après je te laisse tranquille, merci de ta patience !!

            NB : bon je te raconterai notre prochaine rencontre si la séduction opère bien sûr!

          • Anashka | 22 mai 2012

            Elisa : Il a l’air de faire « un pas en avant » « un pas en arrière ». Tu ne peux pas lui en vouloir de ne pas toujours jouer le jeu de séduction : vous n’êtes pas ensemble, il ne te doit. MAIS, tu peux être stratégique.

            C’est pas gagné, veut dire, pour moi, que tant que vous ne vous êtes pas embrassé, il va falloir être stratégique.
            Mais, n’hésites pas à adopter une attitude un peu « je m’en foutiste » : souriante, contente, mais pas spécialement de jeu de regard jusqu’à ce que tu lui proposes le rencard.

            Cependant, attention à l’OI… hein ^^

            PS : Tu ne me dérange pas du tout. C’est mon travail et j’aime mon travail ^^
            Donc, si tu as 100 questions et que je peux t’aider, ben, je le ferais !

          • elisa | 22 mai 2012

            en fait je voulais dire :
            J’arrive PAS à pouvoir évaluer à quel point je dois lui en vouloir

  • aimée | 21 mai 2012

    je sors avec un homme il y a de cela un an. mais depuis le moi de décembre il y a eu un changement brusque et cela es du à l’église. il est christianiste céleste,au paravent il ne le pratiquait pas,maintenant c’est l’enfer avec lui.il passe tout son temps à l’église.on ne fait même plus l’amour .tout cela est en rapport avec l’église.et ça me fatigue mais je penses que je l’aime toujours.aidez moi svp

    • Anashka | 21 mai 2012

      Aimée : Si je résume. Il ne partiquait pas ou peu, alors que maintenant, il fait passer ça bien avant votre couple…
      Quelque chose s’est passé pour qu’il y est ce changement ?

  • elisa | 25 mai 2012

    ça se voit que tu aimes ton travail et en plus tu le fais bien!
    merci pour ton « PS » et le reste bien sûr.

    Depuis l’épisode en question, je n’ai pas eu l’occasion de le croiser bien qu’il a changé son comportement quotidien : il vient de mon côté au moins une fois par jour, il laisse sa porte entrouverte de son bureau, chose qu’il ne fait jamais habituellement, et dernièrement il est sorti de son bureau pour aller au bout de mon couloir se chercher un café au distributeur (ce qu’il ne fait jamais, sauf lors de notre dernier clash). Donc j’imagine que c’est pour me voir (!), et là il passe devant mon bureau où il faut tordre un peu la tête pour me voir du couloir mais c’est faisable et il ne cherche même pas à me dire bonjour. pfffff

    J’en viens à ne plus rien comprendre, je ne pense pas que ce soit à moi à venir à lui vu le dernier épisode. Est ce qu’il y a quelque chose à comprendre? Je pense que oui car aller chercher un café relève de l’énorme chez lui…!

    Est ce que j’affabule de vouloir interpréter ça et je suis grave en fixette?

    • Anashka | 25 mai 2012

      Elisa : Rah, tu poses les mauvaises questions.
      La mauvaise question c’est : est-ce que j’affabule ? Tu as des yeux, tu observe, tu décris. Donc, tu ne peux pas vraiment dire de bétises.
      La bonne question c’est : je fais quoi ?

      1. Ce mec t’envoit des signes d’intérêt, mais n’ose pas aller vers toi.
      2. Va le trouver dans son bureau, sous un prétexte quelconque. Démarre la conversation comme si de rien n’était. Oriente sur le sport. Et dis lui que tu n’as pas oublié qu’il t’avait promis un combat de boxe..
      Si il dit qu’il ne t’avait pas promis : soit il est pas malin, soit il est pas intéresser.
      Si il ne réagit pas : Tu pourras l’inviter une prochaine fois.
      Si il dit « oui, c’est vrai » ou ce genre de choses tu peux même embrayer sur « cette semaine je n’ai pas trop le temps, mais la semaine prochaine, ça pourrait se faire, enfin, si tu n’as pas peur de te faire mettre au tapis par une femme » (ou un truc dans le genre).

      Elisa : j’adore mon travail. J’aide à l’amour, la rencontre, et je discute avec des personnes intéressantes… Comment ne pas être passionnée ?

      • elisa | 27 mai 2012

        « Elisa : Rah, tu poses les mauvaises questions ». Tu me fais rire!
        Tu as raison sûrement mais y a deux choses qui me freinent :
        1.Il est arrivé plusieurs fois où je suis transparente pour lui comme s’il était enfermé dans son boulot et il n’est pas vraiment commode au boulot, du genre à envoyer bouler vu qu’il est au dessus de tout le monde pratiquement, il se gêne pas. Et la dernière fois ce qu’il m’a refroidi c’est pas tant sa manière de ne pas rester dans mon jeu de séduction mais qu’il me prenne d’un coup pour un larbin.
        2.Ensuite j’ai pas l’impression qu’il n’ose pas car c’est le genre de mecs carrieriste qui n’a pas peur de grand chose et de prendre des risques. Comme j’ai pas envie de « briser la glace pour hommes mariés », je me dis il est assez grand pour le faire lui-même et je suis pas tant une « desperate » femme pour quémander une relation, que je me dis il a ses raisons. Ou alors il est vraiment nul avec les femmes quand il ne s’agit de plus que de la séduction. Tu vois?
        En tout cas je vais mettre en pratique ton conseil pour sortir de cette impasse et tirer une croix (plus rapidement). Je crois même qu’à chaque fois il me parle de sport peut etre dans l’espoir que ça débouche sur un truc pour nous. Car une fois il m’a dit : vous savez y a des filles aussi qui vont à la self etc. Je n’ai pas réagi. Je crois que c’est un énorme filon que tu m’as donné là pour mettre fin à mes tracas!!
        Un grand merci!

        • elisa | 27 mai 2012

          Et pour ton boulot, c’est génial de faire ce que l’on aime et en plus d’être en contact avec des gens intéressants ^^^. Moi je n’ai malheureusement pas cette chance où je m’ennuie enormément au boulot, il faudrait que tu ouvres un site de coach pour changer de travail alors?!!! Car après avoir trouvé l’amour, le mieux dans la vie est de faire ce qu’on aime.

          • Anashka | 27 mai 2012

            Elisa : Tu aimerais faire QUOI comme boulot ? Pour y arriver, il faut que tu passes par quels étapes ? Qu’est-ce que tu pourrais mettre en place dès maintenant ?

        • Anashka | 27 mai 2012

          C’est toute la difficulté de ta situation ! Le séduire sans lui montrer que TU fais tous les efforts !
          Je ne dis pas que c’est gagné d’avance, ce n’est pas perdu, mais pas gagné.

          Si tu finis par avoir ce que tu veux : tu pourras te considérer comme une championne.
          En même temps : même si ça ne marche pas tu es déjà une championne, parce que tu te lances.

          Je pense qu’avec le sport, effectivement, il te tend des perches.
          (Mais, il a l’air un peu grincheux, ou c’est juste une impression que j’ai en te lisant ?)

          • elisa | 27 mai 2012

            Ah Ahnashka, j’aime beaucoup ta façon de positiver et de résumer les choses pour clarifier la situation et avancer (je parle à titre professionnelle et personnelle). Tu poses les bonnes questions.

            Elisa : Tu aimerais faire QUOI comme boulot ?
            un boulot où y a une part de créatif : écriture surtout. J’ai déjà bossé dans le journalisme et j’ai du changé de voie suite à une rupture et la précarité du boulot, il fallait que je m’assume seule. Mais maintenant je fais un boulot alimentaire et je m’ennuie à mourir…

            Pour y arriver, il faut que tu passes par quels étapes ?
            Qu’est-ce que tu pourrais mettre en place dès maintenant ?
            Ah je suis bloquée à la première question tu vois…

            Oui faut que je me lance (pour au moins passer à autre chose).

            Non je pense qu’il est par moment lunatique ou a des soucis je sais pas. Je ne veux pas me laisser faire par lui, déjà car je suis en dessous de lui. Il est plutot taiseux, même quand il est contrarié et comme je suis du genre à mettre les pieds dans le plat s’il n’est pas sympa avec moi (et surtout il m’importe) une fois j’ai réussi à le mettre hors de lui (bon j’avais mis la dose), il s’est énervé au téléphone et après il redevient doux (comme un agneau LOL) avec moi. C’est pour ça parfois que je suis dure avec lui et il revient tout penaud (LOL), je sais qu’il me regarde pour voir si je lui en veux etc. Tout ça c’est très troublant. Desfois je me dis qu’il est dur avec moi aussi car il se sent frustré de ne pas pouvoir me toucher car je sens qu’il est très tactile et chaleureux avec les autres femmes mais moi je suis plutot distante par rapport à ça. Et je vois qu’il essaie de se rapprocher. Bref tout est compliqué vu qu’on est au boulot et je sens qu’il n’aime pas me parler du boulot, le mieux est le plan du sport pour voir comment il est vraiment à l’extérieur.

          • Anashka | 27 mai 2012

            Elisa : Si tu as du temps, tu peux te relancer dans l’écriture, tranquillement via le journalisme ou un blog (il parait que c’est bien pour se faire connaitre) à côtés de ton emploi actuel.
            Tu tentes de te faire connaître petit à petit, et être mal payé ne sera pas un souci, puisque tu auras ton autre boulot.
            Je connais mal le journalisme : est-ce que tu peux écrire et proposer ou il faut d’abord que tu sois embauché ? Ou est-ce que tu peux postuler pour un ou deux articles semaines ?

            En fait, tu t’es démarqué des autres femmes par ton comportement : c’est cool, ça te fait marquer des points.
            tente le coup du sport et tiens moi au jus ^^

          • Elisa | 1 juin 2012

            Bonsoir Anashka,
            J’ai réfléchi à ce que tu m’as écris pour le blog etc mais c’est un métier qui fonctionne plus par piston et réseau. Mais c’est clair c’est une bonne piste, faut que je creuse.

            est-ce que tu peux écrire et proposer ou il faut d’abord que tu sois embauché ? en général on rentre par l’intermédiaire de quelqu’un / un contact. le mieux c’est d’être dans le milieu pour multiplier les contacts…
            Ou est-ce que tu peux postuler pour un ou deux articles semaines ? après ça fonctionne à la pige mais faut déjà avoir un pied dedans quelque part.

            Sinon j’ai eu plusieurs contacts téléphoniques avec lhomme en question pour le boulot. Je suis descendue aussi le voir pour le boulot et je n’ai pas compris pourquoi il a traversé la pièce pour se mettre face à face avec moi alors que son bureau est de l’autre coté de la pièce. Puis après en réfléchissant, je pense qu’il a voulu faire comme moi quand j’ai foncé sur lui dans le couloir.

            Là je me suis rendue compte que :
            -j’ai plus de plaisir à aller vers lui que lorsqu’il vient vers moi
            -j’ai plus de plaisir et de sensations quand je repense à ces scènes plutot que quand je les vis, donc je me demande si ça veut dire qu’il faut qu’il reste qu’un fantasme. Ou je suis tellement stressée par lui que j’ai du mal à laisser mes émotions quand il est face à moi.

            Sinon il est redevenu chaleureux à un point que je n’espérais plus : comme au début de notre « relation » quand il cherchait à me séduire et par contre (pour info il a 10 ans de plus que moi), il me donne avec ironie et gentiment un surnom quand on s’appelle pour le boulot : genre je vous trouve ça « mon petit ». Et je me dis (pour info je vais très jeune physiquement moins que mon age) : on est encore dans la séduction là avec un surnom comme ça ou non?

            Ensuite je n’ai pas eu l’occasion de le voir pour parler en off… mais je te dirai en temps voulu!

          • Anashka | 1 juin 2012

            Elisa : Il est possible que cet homme soit effectivement un fantasme pour toi. En même temps, à force de me lire, tu te rends compte, que pour moi, quand on est pas depuis quelques temps avec quelqu’un, on parle d’OI, on parle de fantasme… mais pas d’amour.

            Comment ça se fait que tu n’es pas encore eu le temps de lui parler ?

            Pour le blog, je crois qu’il faut en monter un soi, voir comment ça tourne : bref, de la longue haleine.

  • Elisa | 1 juin 2012

    Disons que physiquement il me trouble pas tant que je le trouble. Il me plaît moins physiquement que dans mes fantasmes. Par contre, il me trouble par sa gestuelle, son allure, son voix, ses mots… Aïe caramba
    Je ne peux pas lui parler car il est parfois en rendez-vous et à cause du travail pour moi cette semaine je ne pouvais pas le voir, excepté le soir mais surtout j’attendais qu’il m’encourage, qu’il soit plus chaleureux, qu’il m’envoie des signes évidents car ça fait depuis 5 mois que je suis pas venue le voir dans son bureau et ça va être dur de refranchir le pas. Ensuite, j’hésite car je ne sais pas si c’est un fantasme ou davantage même si j’ai l’impression qu’on a envie de « se sauter dessus ». Cette semaine, notre relation n’a jamais été aussi intense oculairement, on se fait l’amour avec les yeux LOL. Mais dès qu’il s’approche trop de moi, j’ai comme une angoisse.

    T’as raison pour le blog, faut se lancer et on verra.

    • Anashka | 3 juin 2012

      Elisa : C’est un fantasme, mais un fantasme qui existe dans la vraie vie. C’est pour ça que tu angoisses, tu as imaginé tellement de fois des situations, que vous n’avez jamais vécu que ça te stresse…

      En fait, c’est normal.
      Mais c’est vrai que franchir le pas avec autant de jeu de regard, c’est pas évident ^^

      • Elisa | 6 juin 2012

        Coucou Anashka,
        Pour info, j’ai un humour particulier et lui aussi, ce qui n’aide pas.
        Mais voilà aujourd’hui j’ai du l’appeler au boulot, il est en ligne téléphonique pour traiter des urgences et moi je l’appelle dans ce cadre parfois. Et il décroche mais sans me parler, je l’entendais parler à des personnes qu’il avait face à lui, et au début je me dis bon c’est bon ça va pas durer longtemps et rien il continue à parler avec eux, donc je raccroche un peu sur le nerfs. Et j’attends qu’il me rappelle mais rien, une fois il m’avait déjà fait ce coup mais il m’avait qu’il avait prévu de me rappeler. Et je le rappelle en lui disant, bon qu’est ce qui c’est passé tout à l’heure? et lui : non mais ça ne me dit rien (votre coup de fil), là c moitié foutage de gueule. Donc je lui dis : attendez vous vous moquez de moi : vous m’avez laissé poireauter au bout du téléphone et il s’est mis à rire d’un coup quand je suis à moitié énervée (gentiment…) tout en continuant à nier et il me répond en rigolant : vous entendez des voix, à votre âge faut faire attention, vous êtes en plein délire etc. Bref ça m’a fait rire mais je le trouve vraiment de mauvaise foi au lieu de s’excuser tout simplement. Et après je lui ai refait une réflexion style : vous m’entendez bien? ce n’est pas une hallucination (moquerie). Et lui me répond : ma pauvre si vous saviez tout le boulot que j’ai encore aujourd’hui.
        Voilà je trouve ça méprisant cette dernire phrase et je me dis : il joue avec moi, il me jette quand il veut, genre quand il a du boulot ou est en stress, et quand il est open, il est agréable. Tu peux donc me confirmer : il se fout de moi?

        • Anashka | 6 juin 2012

          Elisa : Sans le ton de vois, j’ai un peu de mal. Mais, j’ai l’impression que le fond reste moqueur et pas dans le bon sens.
          Il ne jouerait pas au petit cheffaillon par hasard ?

          • Elisa | 6 juin 2012

            Oui c’est moqueur mais avec un petit côté voulant me blesser, je pense qu’il a été vexé de la façon dont j’ai dit : vous rigolez vous me faites poireauter etc. Chefaillon, dans le sens où lui il se moque de moi, mais après moi il accepte moins que je me moque de lui. Je crois qu’il ne sait pas s’excuser et il se fout de moi aussi car je suis très directe mais en n’étant pas agressive, je le dis un peu avec un sourire énervé dans la voix (sinon je sais que je vais devenir froide et glaciale). Donc desfois je me dis qu’il me prend pour une conne car je me laisse faire. C’est ma hantise…! Alors tu me dirais : next?
            NB : quel cxx j’avais de nouveau envie d’aller le voir dans son bureau. Maintenant ça m’a coupé toute envie.

          • Anashka | 7 juin 2012

            Elisa, si ça t’a coupé toute envie… effectivement, mieux vaut laisser le soufflé au fromage retomber …

            Tu vois ce que tu veux dans une petite semaine, une fois l’énervement passé. ^^

  • Elisa | 23 juin 2012

    Rebonjour Anashka!!
    Je n’ai pas beaucoup de nouvelles. Car ça fait deux semaines que je ne l’ai pas croisé. Sauf hier mais de loin, genre on était à 20 mètres l’un de l’autre dans le long couloir, il me regardait intensément de loin comme avant. Puis je suis sortie le soir et quand je suis rentrée par une rue, un quartier où je vais parfois et il vit quelque part dans ce coin. Je pensais à lui et je tournais dans une rue, et au fond à 50 mètres sur la même rue que moi, je l’ai reconnu tout de suite même de très loin. Je suis sûre que lui aussi mais je le saurai jamais car comme j’ai été prise de panique, (pourtant je suis une fille calme LOL) de peur, j’ai eu comme des coups violents à l’intérieur de ma poitrine, comme si j’avais du mal à respirer, alors je baissais les paupières pour essayer de me contrôler le temps qu’il croise mon chemin et me remettre de mes émotions ; et là j’avais vraiment du mal à mme controler tellement c’était « violent » il fallait que je ferme les yeux, regarde vers les bas, en tout cas. Au moment où j’ai senti qu’il arrivait à ma hauteur, j’ai levé les yeux : il ne me regardait pas, je lui ai dit bonjour, et j’ai vu qu’il était furieux contre moi. J’ai compris qu’il pensait que j’avais voulu le snober. Alors que ce qui se passait en moi était trop violent pour l’affronter visuellement.
    Franchement je suis mal maintenant qu’il est pu penser ça et je comprends rien à ce que je ressens, je sais que je ne suis pas amoureuse de lui, je vois tous ses défauts. En plus je me dis que cette situation me rend malheureuse. Finalement dès que je le vois je suis souvent mal après, car tout se passe rapidement et les malentendus opèrent souvent dès que l’un d’entre nous est maladroit ou jaloux.
    Peut etre je suis malheureuse car je n’agis pas pour que ça cesse, genre aller l’embrasser, ou peut etre je suis malheureuse car je sais que c’est une histoire foireuse et il est pris.

    • Anashka | 24 juin 2012

      Elisa : C’était un fantasme, ça devient un OI carabiné.
      Il te prend la tête dans le sens littéral du terme : suffisament pour te faire perdre tes moyens.

      Tu le dis toi-même : faut que tu agisses.
      Au pire, il mettra un point final sur tes espoirs et tu ne te retrouveras plus dans cette situation là.
      Tu ne peux pas lui envoyer un texto pour lui dire que tu ne cherchais pas à la snober ?

      • Elisa | 28 juin 2012

        Coucou Anashka, merci de ton message.

        Je l’ai revu dans le cadre du travail donc je n’ai pas pu lui parler mais tout s’est passé entre nous comme si cet épisode n’avait pas existé. Mais certains indices me font penser que soit il joue un peu la distance pour pas montrer qu’il est à fond sur moi, soit je lui sers juste pour son ego. Je ne le saurai jamais. Mais comme aujourd’hui où il est de nouveau revenu au bout de mon couloir mais malheureusement on ne se croise jamais. Il avait disparu de la circulation et paf réapparait. Il m’a meme vu du fond de son couloir me balader avec un mec plutot pas mal avec lequel je suis partie dans mon bureau et comme par hasard 5 minutes plus tard il déboulait du coté de mon couloir. Pour moi ce n’est pas une coincidence vu que ça fait des semaines qu’il ne vient plus de mon coté.
        Il part en vacances demain, alors la question c’est : est ce vraiment utile d’aller le voir? (ça fait qu’on se reverra dans 3 semaines) ou je vais le voir juste pour renouer contact sans tenter une approche plus directe ou on verra dans 1 mois, ça ne changera pas grand chose… Qu’en penses-tu?

        • Anashka | 28 juin 2012

          Si, effectivement, tu lui plais : ça ne changera rien d’attendre.
          Si tu ne lui plais pas et que c’est pour lustrer son ego : mieux vaut foncer maintenant, ainsi, si tu te prends un rateau, tu as trois semaines pour digerer.

          Tu veux tenter quoi ?

          • Elisa | 28 juin 2012

            j’aime bien ton raisonnement ^^ j’avais pas pensé pour le rateau. Je crois que je vais me prendre un semi rateau. Genre il est open mais au moment où je vais le quitter, il sera un peu froid (car un peu gêné par la situation comme moi d’ailleurs) et je vais avoir grave les boules. Je suis très fleur bleue alors je veux pas tenter un truc incroyable, juste un rapprochement physique : finir ce qu’il avait tenté l’an passé quand il s’était approché de moi pour m’embrasser. Mais bon ça sera au feeling, si je le sens ensuite. Ensuite je crois que je suis plus capable d’ouvrir la porte de son bureau à cause des signaux opposés qu’il m’envoie parfois. Donc si son bureau est ouvert j’irai sinon tant pis.
            T’en penses quoi de mon super plan? (pas très original! )^^

          • Anashka | 28 juin 2012

            Je suis pour le : TENTE !

            Et tu verras. Mais au moins, tu seras ce qu’il en est.
            Si il devient froid, tu rattrapes le coup avec « ça c’est fait, bonne journée ^^ » Et tu t’éclipses.

            Ca évites les sales silences ^^

  • Elisa | 28 juin 2012

    t’as raison. J’aime bien ta phrase pour partir la tête haute : ça c’est fait, bonne journée. Dans ces cas, moi je me barre sans rien dire très vite et gauche. Malheureusement je crois que la vie a encore décidé pour moi pour demain, je viens de voir avec horreur que j’ai 2 boutons d’acné, bien sûr je sais les camoufler mais pour s’embrasser sur le visage etc, pour une première c’est la grosse poisse, imaginons qu’il m’embrasse sur un bouton LOL. Je dis n’importe quoi. Bon j’avais envie de le voir, mais si j’y vais avec l’idée juste de discuter car je peux pas aller plus loin avec mes spots,je risque encore de le fruster et il va se dire mais pourquoi elle vient encore si elle ne veut rien?
    pffffff je m’autosaoule!!!

    • Anashka | 29 juin 2012

      Elisa, sincèrement, et surtout si tu sais les camoufler, les boutons, tu t’en moques !

      • Elisa | 10 juillet 2012

        Coucou, je croyais que tu ne me répondrais pas et que tu me dirai : laisse tomber (mais franchement j’ai des boutons très conséquent, les rares fois où j’en ai…), mais désolée pour ce dernier mail, c’était ridicule je n’aurai pas du te l’envoyer… ça te montre à quel point mon obsession me fait tourner la tête.
        Pour m’excuser, je te fais partager une lecture excellente qui pourrait t’intéresser pour ton site, qui résume bien la complexité des les relations homme-femme
        http://www.preparation-au-mariage.ch/pages_conferences/Conference_PaulDewandre_Clervaux_2.pdf

        Bref tu devineras je ne suis pas allée le voir. Je suis en train de réaliser qu’il est marié je pense et tient beaucoup à sa vie de famille avec ses enfants. Donc pour l’instant, je me repositionne en plan « flirt » avec quelques baisers. Et ça soulage un peu. Pour le moment!!
        Bonne lecture !

        • Anashka | 11 juillet 2012

          Merci pour le partage Elisa.
          L’important, c’est de prendre des décisions avec lesquelles tu es en accord. Tout simplement. Je serais incapable de dire quelle décision est la bonne pour toi. Tout ce que je peux faire, c’est te donner quelques pistes pour le « comment ». ^^

          • Elisa | 24 juillet 2012

            L’important, c’est de prendre des décisions avec lesquelles tu es en accord. Très juste ta phrase, il faut que je la retienne quand je flanche.
            Bon toujours en boucle avec lui bien qu’avec une certaine distance car j’étais en vacances et j’ai fait une bonne coupure. Mais voilà je ne l’ai pas vu depuis presque 3 semaines et par hasard je l’ai aperçu entre deux escaliers et des baies vitrées etc et alors qu’il sortait d’un bureau et bam comme par hasard nos regards se sont telescopés (malgré tous les obstacles visuels) et tout ça est très excitant ! Et après je le recroise et de nouveau, l’impossibilité de pouvoir se parler augmente la tension. Et puis là en fin d’apres midi, je dois le voir pour le travail, je descends et je lui dis : bon je vous apporte du travail, et là plus rien ne passe, il n’avait pas envie de plaisanter avec moi etc alors qu’on était seul dans le bureau, personne nulle part, et il n’en profite pas. Et juste avant une collègue me dit qu’il plaisantait avec elle etc, bref en ce moment il plaisante avec tout le monde sauf avec moi. Il n’est pas froid mais est neutre je dirai. Service minimum, plus de bonjour avec mon prénom etc, juste bonjour. Bref plus de chaleur.
            Au final, je ne sais pas s’il joue un jeu pour que je craque et vienne lui parler ou c’est juste un gros égoÏSte. Mais franchement pourquoi alors faire une différence avec mes collègues et moi. Parallèlement à ça, nos regards quand on se croise sont de plus en plus sérieux et moins légers comme si on retenait vraiment une tension et à côté de ça quand on est seuls, il ne cherche meme plus à plaisanter.
            Il joue avec moi, non?
            Suis un peu perdue.
            Bonne soirée !

          • Anashka | 25 juillet 2012

            Salut Elisa… J’ai l’impression qu’effectivement il joue. Juste avoir une nana qui lui coure après…
            Tente un FO (Freeze Out) : en gros, tu gèle la relation. Plus de regards, indifférence… Genre, tu t’en fous. Fais ça pendant deux petites semaines et voit. Si rien ne change, tu pourras officiellement te dire que c’est mort.

  • Elisa | 25 juillet 2012

    Ouais je vais tenter meme si ça me saoule car c’est une manière de rentrer dans son jeu. Je crois que c’est meme plus un jeu en fait, c’est comme si un truc c’était passé, il n’a jamais été comme ça auparavant, plus de chaleur dans sa voix. Bref je me sens rejetée quelque part. Soit il s’est dit ce jeu a assez duré stop. Avant de partir en vacances, je lui ai parlé avec des yeux et une voix tendre, douce et j’ai bien peur qu’il est bien senti que j’en pinçais grave pour lui. Ensuite 2ème élément, à son retour il a appris surement que j’allais bosser le WE et le WE il se peut que je tombe sur lui lors de mon astreinte et dans ce cas je serai seule avec lui. Je crois qu’il a voulu un retour à la normale de nos rapports en prévision de ces week-end là.
    Pour le freeze-out, s’il me fait signe du bout du couloir, je lui réponds (par politesse)?
    Je vais me fixer 2 semaines comme t’as dit et après ce sera mort.

    • Anashka | 25 juillet 2012

      Elisa : Tu lui réponds comme si c’était un collègue. Signe de la main, sourire « normal » et tu passes à autre chose…
      Montres lui que tu n’en pinces pas. Comporte toi comme si c’était un type lambda… Etc.
      Si tu l’ignores, ce sera flagrant et ça échouera. ^^

      • Elisa | 25 juillet 2012

        Là aujourd’hui j’ai lancé un sujet de conversation à la con : genre il fait pas trop chaud de votre coté (je vis dans le sud il fait hyper chaud) et il s’est mis à me raconter qu’il était mieux là qu’à la maison (pas de clim chez lui) et il me parlait mais sans trop d’émotions. Idem au téléphone, et hier quand il m’a dit bonjour, il avait un regard comme s’il m’en voulait. Franchement j’ai pas compris, j’ai l’impression que c’est de ma faute (genre que je bosse maintenant les WE ou un de mes comportements). Finalement faut que j’ai la meme attitude que lui, je cache toute émotion : genre j’évite de le regarder en partant etc.
        Merci pour tes conseils.

        • Anashka | 25 juillet 2012

          Elisa : Il a tiré sur la corde ce mec. C’ezt vraiment étrange, je ne comprend pas…
          Tu as quelqu’un d’autre en vu ?

          • Elisa | 25 juillet 2012

            L’histoire du regard qui m’en veut, ça n’a duré que quelques secondes mais c’est comme s’il voulait me faire passer un message. Je sais pas j’ai comme l’intuitition qu’il a décidé que toute cette « relation oculaire » était finie. Genre il s’est dit : si elle vient me voir début juillet ok, sinon après c’est mort. Comme s’il en avait marre de jouer. Ou que tout se passait pour le mieux avec sa femme et sa famille en vacances et qu’il ne voulait plus que je sois dans son champ visuel.
            Malheureusement je n’ai personne en vu, je fais de nombreuses activités sportives et personne ne me plait. Je trouve toujours des trucs qui me plaisent pas chez d’autres mecs que ce soit caractère ou physique. Et lui qui n’est pas le mec le plus canon mais il a de la classe et du charme, j’arrive à l’excuser parfois je me dis : oui il agit comme ça car je le déstabilise. Mais bon j’y crois plus trop. Puis quand il est comme aujourd’hui, je vois qu’il me regarde avec attention pour voir comment je réagis donc bon moi quand j’en ai rien à foutre d’un mec, je ne vérifie meme pas son visage, je le regarde plus. Mais bon, il est en train de m’aider à tourner la page.

          • Anashka | 26 juillet 2012

            Elisa : Tu as pensé aux rencontres internet, pour te changer les idées ?

  • Elisa | 25 juillet 2012

    Dernière question à la noix ¨¨^¨ : s’il redevient subitement chaleureux au téléphone ou autre, je redeviens comme avant comme si de rien n’était ou je continue à jouer l’indifférente?

    • Anashka | 25 juillet 2012

      Quelques temps d’indifférence, pour lui montrer que tu n’es pas à ses bottes, genre 2/3 semaine.

  • Elisa | 26 juillet 2012

    les rencontres sur internet à chaque fois c’est décevant, les mecs ne resssemblant pas à leurs photos. Je suis pas non plus à chercher un top model mais déjà quand tu triches sur ta photo… Et puis souvent la façon dont s’exprime ces mecs ne me plait pas, bref pas de feeling. Et là je vais surement tester des vacances en groupe mais bon c’est vraiment pour pas baisser les bras. Car les vacances c’était vraiment génial avec mon ancien copain alors ça me déprime de partir dans des trucs comme ça mais bon histoire de rester active et provoquer une vraie rencontre et une jolie histoire, qui sait.

    • Anashka | 27 juillet 2012

      Quel type de vacance en groupe ? Pourquoi pas des projets humanitaires ? En plus d’aider la planète, les célibataires sont assez cool.
      Pour le net, c’est comme une brocante, faut fouiller longtemps pour trouver la perle. ^^

      • Elisa | 28 juillet 2012

        Je crois que je vais laisser tomber avec lui, car je suis nulle pour les freeze out, encore aujourd’hui il est venu de mon coté je l’ai regardé alors qu’il ne pouvait pas me voir et il s’est retourné donc à mon avis il m’a vu mais bref dur d’être dans l’indifférence, juste envie de lui montrer que son attitude me déplait et après il en fera ce qu’il veut mais j’irai pas tailler la conversation avec lui. Il n’a qu’à mieux s’oocuper de moi…
        Les vacances en groupe c’est des vacances sportives, y a pas mal d’asso ou de club qui proposent ça. Bonne idée pour l’humanitaire, ce sera pour l’an prochain si j’ai pas trouvé un nouvel amoureux…

        • Anashka | 28 juillet 2012

          Ok. C’est peut-être le mieux. Ce mec joue beaucoup. Moins fatiguant de tourner la page. Tu t’épuises.
          Tu pars quand en vac ?

  • Elisa | 29 juillet 2012

    dans un mois pfff. En attendant je vais peut etre le croiser pendant ces semaines. Il doit vraiment en avoir rien à foutre de moi pour se comporter comme ça. Je sais pas pourquoi j’ai pas vu avant. Je crois que quand c’est pour un regard brûlant il est open, par contre si je fais un petit geste romantique, ça le pétrifie.
    Vivement les vacances!! J espère qu’il t’en reste également.

    • Anashka | 29 juillet 2012

      Il prend du plaisir à jouer, à se sentir séduit et à séduire. En gros, c’est un allumeur qui test son pouvoir de séduction. Donc, si ça devient réel, il flippe.

  • Elisa | 31 juillet 2012

    Bon hello anashka, je l’ai revu aujourd’hui dans l’ascenceur et malheureusement pour moi il était super canon…(!). Il m’a proposé de bloquer l’ascenceur pour que je monte avec lui alors que je partais par les escaliers et bon voilà j’ai discuté avec lui de manière polie mais sans avoir les yeux qui papillonnent, il était très très chaleureux, taquin, et a trouvé des sujets de conversation divers et variés, je le laissais faire, se dépatouiller quand y avait des blancs. Puis je suis sortie sans le regarder avec un « bonne journée », bref je l’ai fait au feeling sans calculer.
    Il aurait pu se passer un truc dans l’ascenceur s’il se comportait bien avec moi, il avait l’air de sentir bon le sable chaud LOL. Quel gâchis!
    Bref en plus du fait que c’est un séducteur, je crois qu’il a un problème avec ses humeurs indépendamment du jeu de séduction (chaud froid). Car un collègue m’a appris qu’il était pareil avec lui : un coup très chaleureux et drole puis une autre fois un visage complètement fermé. Bref bipolaire peut etre.

    • Anashka | 2 août 2012

      L’important, ce n’est pas ce qu’il est lui. MAIS TOI. Est-ce que sincèrement cette relation occulaire t’apporte quelque chose ? est-ce que sincèrement ça pourra déboucher sur quelque chose de positif pour toi ?

      • Elisa | 3 août 2012

        J’essaie de retourner à mon avantage une réponse à ta question depuis hier mais honnêtement c’est dur! Aïe tu poses toujours les bonnes question Anashka! C’est la question que je devrais toujours avoir en tête pour me recentrer. La 2eme : c’est pourquoi aller vers une relation que je sais qui m’apporte finalement rien et pire que des tourments. Je n’ai pas de réponse satisfaisante non plus.
        Donc cette relation m’apporte actuellement des ruminations, obsessions, pas de joie, de rires, de bonne humeur. Quelque chose de positif ? à part qu’il s’occupe de moi un peu physiquement. Je ne vois pas ce qu’il est en mesure de me donner étant déjà lié.
        Il se recomporte comme avant avec moi. Mais de mon côté je reste très contrariée et me dit qu’un de ces 4, je lui dirai qu’il faut arrêter car ce jeu est malsain. Malsain à partir du moment où ça ne m’amuse plus et je pense que lui aussi en souffre un peu sinon il ne serait pas destabilisé par moi.
        J’ai un RDV avec un mec libre et de mon âge dans les prochains jours qui me plait un peu, donc qui sait à creuser…
        Merci, tu m’aides beaucoup.

        • Anashka | 4 août 2012

          Elisa : il peut nous arriver de tomber amoureuse de personnes avec qui il n’y a rien de possible. On se raccroche, parce que ce que l’on ressent est fort.
          MAIS, toi, ce que tu mérites, c’est un homme qui t’aime de cette force là. CA prendra du temps, mais ça viendra.

          Donc profites de ton rencard, séduis, vois au moins, que ce que tu vis ne s’arrête pas aux limites de ton collègue…
          Et si quelque chose se profil avec ce mec : tant mieux, sinon, ça te fera du bien dans tous les cas ^^

          • Elisa | 12 août 2012

            J’aime bien ta phrase : MAIS, toi, ce que tu mérites, c’est un homme qui t’aime de cette force là. Je crois qu’avec cet homme, j’ai oublié ce qu’était un homme amoureux… Je ne crois pas être amoureuse de lui pour autant, alors je me dis que ce sera plus facile pour l’oublier. Je suis assez distante avec lui voir froide parfois, car je veux pas l’ignorer non plus. Cette semaine alors que je sortais d’un bureau pour entrer dans un autre, j’ai senti comme un regard sur moi, et il était derrière une baie vitrée dans les couloirs en face attendant l’ascenceur il m’observait, il avait un drole de regard, j’ai cru qu’il était soit énervé contre moi, soit le mec qui est contrarié car il s’est fait capté en train de regarder une fille discrètement. Bref après je l’ai eu au téléphone, il m’a fait une sorte de blague et il m’a fait rire, ce n’était pas forcément drole mais comme nos rapports sont tendus, j’avais envie de rire. Et là j’ai pas fait la fille distance, c’est ballot.
            Mon rencard s’est passé bof bof, le garçon en question me plait moyen physiquement et à la fin j’étais mal à l’aise car il semblait plus intéressé que moi. Argghh! Donc faut encore rechercher ailleurs, en attendant je reste un peu sous l’influence de l’autre inconsciemment.

          • Anashka | 14 août 2012

            Le problème avec le-dit garçon, c’est que vous travaillez ensemble, donc couper les ponts me parait difficile. Qu’est-ce que tu fais comme activités ? sorties ? … à côtés du travail ?

  • Elisa | 14 août 2012

    Je fais surtout du sport et parfois je fais du sport à plusieurs (sport d’équipe ou en groupe) mais je rencontre pas qn qui me plait.
    Le problème, c’est que l’homme en question, finalement je ne l’ai pas encore cerné, et je ne sais pas s’il est carrément lunatique dans son caractère, ou lunatique par manipulation (pour avoir une emprise sur les autres en les laissant dans une instabilité émotionnelle) ou s’il est égoiste donc s’en fout d’imposer ses sautes d’humeur. Mais tout cela est très négatif. Je pense qu’il n’est pas heureux (excepté sa carrière, il va bientot arriver au poste clef) car a à une collègue avec qui je suis très proche et lui aussi, il casse un peu du sucre sur le dos de sa femme : oh ma femme n’aime pas bouger pendant les vacances, oh ma femme n’aime pas ça etc. Bref c’est pathétique et pas classe, tout l’inverse de ce qu’il dégage en fait pour moi. Avec toutes ses contradictions, je n’arrive pas à savoir qui il est. Je sens aussi quelque part qu’il est jaloux de moi, que j’arrive à me débrouiller seule sans l’aide d’un homme, que je suis « si équilibrée » quelque part (par rapport à lui), que je fasse plein d’activités sportives et des trucs à part atypiques (une fois il m’a dit que j’avais une vie aventureuse, je pensais que c’était de l’humour comme il est un peu pince sans rire mais finalement c’était comme s’il se disait : moi j’ai une vie plan plan, ennuyante…).
    Malgré tout le bien que je pensais de lui, j’essaie de ne plus rien attendre de lui et penser qu’à moi (être égoiste comme lui quoi!).

    • Anashka | 15 août 2012

      Oui, reste très égoïste avec lui. C’est la bonne démarche.

      En fait, il faudrait vraiment que tu vois pour rencontrer d’autres hommes et flirtez, ne serait-ce que pour te vider la tête.
      – sors le soir avec des copines dans des bars sympas
      – onvasortir.com ou autre site de rencontre.
      – relire les articles sur « où rencontrer des mecs ».
      … Bref, vide toi la tête de ce mec là. Depuis que tu en parles, tu ne me dis jamais « ça me fait du bien de le voir ».
      Tu cherches trop à le comprendre, tu es trop tournée vers lui. Et, ça te ronge.

      La séduction, comme l’amour, c’est pour le bonheur.

      • Elisa | 15 août 2012

        Oui je me rends compte qu’il ne me rend pas heureuse, d’ailleurs depuis qu’il a été distant, j’évite de l’appeler au boulot et appelle un de ses collègues. Je crois que ce mec a un problème avec le bonheur. Meme quand j’allais le voir dans son bureau, parfois il m’a lancé 1 petit pic (comme pour me faire mal : par jalousie je pense). Depuis la dernière fois où il était en mode amnésique avec moi, puis m’a chauffé dans l’ascenceur, j’ai du mal à avaler la pilule. Car meme si je sais que c’est pour régler un probleme d’ego car je lui ai dit des choses qui ne lui a pas plu. Je me dis qu’il ne pense meme pas à quel point j’ai pu souffrir de la situation et qu’il manque de maturité car je suis allée le voir pour lui dire ce que je n’avais pas apprécié, et si je n’avais pas tenu à lui, je n’aurai pas eu cette démarche. Donc pour être si peu attentionné, je ne peux pas l’intéresser ou il ne s’intéresse pas à moi de la façon qu’il me le faudrait. Je me dis que j’ai peut etre titré une croix définitive sur lui depuis cette histoire mais j’ai peur de rechanger mon fusil d’épaule un moment ou un autre.
        Quant à OVS, j’y vais déjà mais il y a beaucoup de quarantenaires. Sur meetic, presque aucun inscrit, sur badoo beaucoup de lourdingues et de mecs pas classes. Au final, je sature de chercher car je tombe de déception en déception et à la fin du rencard, je repense encore davantage à l’homme en question.
        Quant à mes amies, elles sont loin de ma région et effectivement elles pourraient m’aider… Je me dis qu’il faut que je plonge dans des études pour changer de boulot etc, et ne plus penser à lui ou à cette impasse.

        • Anashka | 17 août 2012

          Tu ne peux pas t’échapper en week-end le plus souvent possible avec tes copines…

          Pour ce mec, faut tourner la page. Comment ? En blindant ton agendant de soirées sociales. Tu fais quoi comme activités/sports/arts… ?
          Est-il possible d’inviter d’autres collègues à boire des verres ?

          • Elisa | 30 août 2012

            Ce mec m’obsède de nouveau car je ne l’ai pas vu depuis longtemps et là c’est le fantasme qui revient (je le vois comme un mec qui me convient, je fabrique une image idéale de lui) , donc vivement que le boulot reprenne et finalement (c’est con à dire) qu’il me jette, comme ça il ne m’intéresse plus et surtout je n’ai plus envie de lui.
            J’ai peu de vie sociale… Je traverse une « rupture prolongée » avec mon ancien ami, avec qui j’étais en mode couple fusionnel et on était toujours à deux tout le temps donc au final les amis que je garde sont présents mais éloignés géographiquement. Pour le quotidien, j’ai des connaissances mais ça ne m’apporte pas grand chose, je préfère des liens plus authentiques. J’ai surtout des collègues femmes qui sont âgées et je recherche en dehors de mon milieu professionnel sinon on reste toujours à parler plus ou moins boulot. Sinon je joue des instruments de musique, et je fais du vélo, natation, danse (pas en couple!). J’ai passé des vacances pourries toute seule et avec l’autre dans la tête! VDM!
            J’espère que tu as bien profité de tes vacances.

          • Anashka | 30 août 2012

            Elisa, pas vraiment le meilleur moyen pour se vider la tête toussa…
            Tu as lu le dernier article sur le réseau social ?

  • Elisa | 8 septembre 2012

    coucou
    Oui j’ai lu suite à ton conseil l’article, je fais déjà tout ça. J’ai meme essayé de privilégier toutes les activités bi où y a autant d’hommes que de femmes.
    De toute façon, sur l’homme en question j’en ai appris une belle. J’ai mon chef qui veut ma peau et l’homme dont je te parle est allé me balancer à son supérieur car je n’étais pas disponible ou joignable professsionnellement. Quand j’ai appris ça (ce n’est pas l’affaire du siècle) j’étais sous le choc, je ne pensais jamais qu’il me ferait un coup pareil. Alors je l’ai appelé pour lui demander si on pouvait se parler 5 minutes dans son bureau car il était hors desk pour le boulot et il m’a répondu c’est pourquoi? je lui dis le souci qu’il y a eu (je n’ai pas été prévenu par lui pour info!) il me répond : ah ça! non je ne suis disponible ce matin ni ce midi, venez me voir lundi, je dis non j’aimerai m’expliquer rapidement et lui me répond : ça changera quoi? mais venez lundi si vous voulez.
    Le ciel m’est tombé sur la tete. Il me drague à mort et alors que je traverse une période, il en profite pour me descendre. Quel gâchis ce temps perdu pour lui…
    Je ne sais meme pas si je vais régler mes comptes avec lui.

    • Anashka | 9 septembre 2012

      QUOI ???! Vivement que tu es cette explication ! C’est quoi son délire ? De quoi il t’a accusé ?

  • Elisa | 9 septembre 2012

    pff je ne crois meme pas que je vais régler mes comptes avec lui, il va se mettre sur le mode professionnel et nier le jeu de séduction (genre vous avez des sautes d’humeur). Juste le fait que je ne sois pas joignable plusieurs dans le cadre de permance que je dois tenir, soit disant d’autres interlocuteurs auraient tenté de m’appeler à de nombreuses rapides, et je n’étais jamais à mon poste (genre partie dans d’autres services etc) , ça l’a énervé j’imagine. c’est le genre lundi il ne va pas m’appeler pour qu’on se parle, je suis sure, il va se défiler plutot que d’assumer… pfff

    • Anashka | 10 septembre 2012

      Attend de voir ce qu’il te dit. Mais tu peux lui demander, toi :
      – ce qui explique son ton sec puis aimable avec toi ..?
      – pourquoi il a dit ça a ta direction ?
      – etc.

      Profites-en pour poser les questions que tu as a poser.

  • Elisa | 22 septembre 2012

    Je ne suis pas allée le voir le lundi comme il m’a dit car de toute façon il m’a jeté et de colère je suis passée par son supérieur pour m’expliquer.
    La derniere fois que je l’ai vu je lui ai lancé un regard noir sans lui dire bonjour. Depuis deux semaines je ne l’ai pas vu car je suis hors du boulot et lui aussi. A part une coincidence, qu’on se retrouve seul tous les deux dans une pièce, c’est pratiquement impossible que j’ai une explication avec lui, de toute façon j’ai d’enormes soucis au boulot et lui m’a enfoncé avec ce truc, donc bon ça montre bien qu’il ne s’intéresse pas à moi. Quand je pense à tout ce temps où il a joué avec moi, et là j’aurai besoin de son soutien et il m’enfonce. Je me dis tout le temps perdu à penser à lui, je suis écoeurée. En plus, je ne pourrai jamais avoir une discussion avec lui pour clore les choses. pfff

    • Anashka | 24 septembre 2012

      Il y a de quoi ! C’est dégueulasse, le coup qu’il t’a fait… Est-ce que ça peut s’arranger pour toi, le taff ?

      • elisa | 1 février 2013

        arghh j’avais tapé un long message et tout perdu! les boules!
        je réécris plus tard…snif

        • Anashka | 1 février 2013

          Comment ça se fait ? beug ?
          (Bref, je bouge pas)

          • elisa | 1 février 2013

            Re coucou
            Voilà ça fait un moment que je voulais revenir sur le site déjà pour te remercier de tous tes conseils, j’aurai du venir plus tot sur le site, ça aurait été moins le massacre, ou alors actuellement j’aurai une relation avec un homme marié ;o)!lol
            Bref j’ai arrêté de venir car je passais une période très dure et je n’arrivais pas à m’en sortir. Et aussi avec cet homme, on en est resté au dernier mail que je t’ai envoyé, on n’a pas eu d’explications et on ne se voit plus au boulot : j’ai été changé de service car comme je t’avais mis j’ai été victime de harcèlement (pas de la part du mec marié) mais l’homme marié ne m »a pas protégé et a quelque part lâché les chiens sur moi… Enfin je ne serai jamais, il y a énormément d’intervenants dans cette histoire de harcèlement et tout le monde a fini par s’y mettre, donc j’ai dénoncé les faits, et par prudence on m’a changé de supérieurs. Depuis je ne travaille plus avec l’homme marié et je n’ai pas eu l’occasion de lui parler de ça. Desfois il se peut que je retourne où j’étais avant et j’évite toujours son regard au fond du couloir pour ne pas retomber dans la séduction. Je lui en veux toujours terriblement mais je ne suis plus obsédée par lui, le fait de ne plus le voir m’apaise et me permet d’etre de nouveau davantage à ce que je fais.
            Et finalement après cette période noire, il est revenu vers moi comme au tout début, en me disant bonjour d’un ton très chaleureux. Denireèrement à l’occasion d’une pot au travail dans une grande salle blindée de monde, je riais aux éclats avec des collegues quand j’ai tourné la tete un peu par hasard et à 8 mètres au meme moment l’homme marié est entré dans la salle et me regardait, et je ne l’avais pas aperçu depuis 2 mois, et donc mon visage s’est figé et crispé, le sourire a disparu, j’ai baissé mon regard. Bref je me rends compte qu’il a encore de l’emprise sur moi mais que mon corps le rejette. Je me demande si j’ai bien réagi en vivant de manière visible mes émotions car vu que c’est un homme de pouvoir, j’ai bien peur que ça doit le contenter de constater son emprise sur moi. ..
            La question c’est quand je le croise et si l’occasion se présente ; est ce que je dois remettre l’affaire sur le tapis en quelques phrases ou je laisse tomber car y a rien à tirer de cet homme?
            Merci

          • Anashka | 2 février 2013

            Salut Elisa, je suis contente de te retrouver ^^
            Tu as le droit de venir quand tu veux ici, il n’y a pas d’obligation.

            Pour cet homme, je dirais NEXT. ça t’a apporté que des problèmes. Ton corps le rejette, et une part de l’emprise qu’il a sur toi, n’est pas de l’Amour mais de la manipulation. Bref, avec tout ce que tu me dis, il ne m’inspire pas confiance.

            Est-ce que tu te sens de tourner la page ?

  • Julie | 14 décembre 2012

    Pourquoi n’ai je pas lu cet article avant ce rendez vous … mdr
    Une personne rencontrée sur internet, que j’appréciais déja physiquement, m’a proposé il y a quelques jours de passer une soirée avec lui.

    L’appartement en guise de première rencontre était une mauvaise idée. Au début, on parlais un petit peu, puis peu à peu, la conversation s’enterrait. On a fini par mettre un film, puis plus rien, plus un mot, ni de lui, ni de moi.

    Ce fut un bel échec. J’ai personnellement énormément de mal a engager des discussions avec des gens, j’ai toujours l’impression que ces discussions ne sont pas intéressantes pour la personne d’en face.

    Du coup, il ne m’a pas rappelé … :)

    • Anashka | 14 décembre 2012

      Pour le prochain rencard :
      1. Pas dans l’appartement.
      2. Rencard court, comme ça, tu n’es pas trop embêtée par la conversation. Genre une petite heure autour du café.
      3. Ou rencard avec activité : balade, cadeaux de noël, visite de musée, patinoire.

      Question : via le virtuel, de quoi parle-tu ?

      PS : peu importe le sujet de conversation, l’important est la manière de le raconter.
      Tu peux même parler de ta machine qui est tombé en panne, si tu y mets : de l’humour, des silences, de la passion, du suspence, c’est tout gagner. ^^

      • Julie | 14 décembre 2012

        Via le net, il était rarement connecté, il m’avais proposé de faire connaissance, je lui ai parlé un petit peu seulement, de vraiment pas grand chose.
        Et un jour il n’avais rien a faire, il avait l’appartement de son ami pour lui tout seul, donc il m’a proposé de passé. Je suis passé, et voila … c’est le drame.

        Je n’arrive pas a rester moi même quand je suis avec un inconnu qui ne me mets pas trop à l’aise. J’ai des blocages, je ne sais pas quoi dire, je me pose des questions en me demandant « si je dit ca, il va peut être penser que c’est bête, donc je ne vais pas dire ca, qu’est ce que je peux dire ?! ».

        donc au final bé … rien du tout. Dommage, il me plaisait bien physiquement déjà.

        • Anashka | 15 décembre 2012

          Comme on dit, un de perdu, dix de retrouver.
          Pour la conversation, tu peux dire ABSOLUMENT n’importe quoi. L’important, ce sont les regards, le BL.

          Tu notes, pour les prochains rencards :
          – rencards avec activités
          – ou le type de sujets de conversation ci-dessous.

          Tu sais pourquoi tu n’arrives pas trop à être à l’aise ?

  • elisa | 2 février 2013

    Moi aussi je suis contente de revenir de part chez toi, en étant plus équilibrée sans ce one-itis de malheur. Oui, t’as mis les mots clés : emprise, manque de confiance, manipulation, et pas d’amour.
    J’ai bien été bernée : ce que j’ai pris pour de l’intensité (sorte de passion) n’était que de la manipulation. Mais il s’est bien y faire, me parler de titres ultra romantiques lors de coup de fil professionnel etc. C’est encore de la manipulation?
    Franchement ce qui me fait peur, c’est encore aujourd’hui j’arrive pas à savoir quand il me manipule ou à quel moment il me berne. Une idée pour un sujet pour ton site : comment savoir que vous etes manipulez?
    Je suis prête à tourner la page surtout qu’en ce moment, je repense de nouveau à lui et j’ai peur de retomber dans un nouveau cycle. Je vais garder les phrases que tu m’as écrite en tête car ça résume vraiment bien les choses. Le pire c’est que depuis deux ans, y a pas un seul autre mec que lui qui me plait dans sa façon d’être, son charisme, ce magnétisme. Mais bon je suis pas desespérée!
    Quelle attitude adopter la prochaine fois que je le vois?

    • Anashka | 2 février 2013

      Attitude à adopter : l’indifférence polie. Tu le ranges au coin de collègue et tu bottes en touche dès qu’il dévie.

      La « manipulation » en soi n’est pas grave. Tout le monde manipule tout le monde. La seule chose qui compte, c’est les raisons. Est-ce qu’il te manipule pour à terme de rendre heureuse ou pur avoir une emprise sur toi ?

      Pour le reste, on peut être extrêmement manipulateur et quelqu’un de bien, on appelle ça un diplomate (dans le sens : fait preuve de diplomatie) ou un parent.

      • Elisa | 20 mars 2013

        Recoucou,

        Je traverse de nouveau des turbulences au travail qui sont augmentées par la relation que j’ai eu ou que je n’ai pas eu avec l’homme dont je parle depuis trop longtemps déjà. DEpuis que je l’ai rejeté (enfin plutot mon corps que je t’ai raconté ci-dessus) je ne l’avais pas revu. Dernièrement je l’ai croisé dans une rue devant le boulot et de loin j’ai senti qu’il était pas content contre moi, donc j’ai dit un bonjour un peu bas (sentant le rateau) et il ne m’a pas répondu, mais m’a regardé droit dans les yeux (c’était entre colère et vengeance bref difficile à dire), franchement son comportement m’a foutu les nerfs. Comment réagir : agir comme lui, juste faire un hochement de tête et donc entrer dans son jeu, ou dire bonjour toujours, c’est comme si je m’écrasais.
        Merci pour tes conseils.

        • Anashka | 21 mars 2013

          Ça fait longtemps, comment tu vas ?

          Pour ce gars, ignore-le, vraiment. Il ne te fait que du mal. Tu le croises, tu l’ignores. Point.

          • Elisa | 21 mars 2013

            Je traverse une sale période au boulot (harcèlement et l’homme en question n’a rien fait pour me soutenir ou une parole gentille etc alors qu’il est au courant) et personnellement je n’ai pas quelqu’un à la maison pour me soutenir face à ces pervers narcissiques selon le psy, bref tout ça me détruit, avant d’être ici j’étais bien épanouie, et en plus cet homme qui m’importe encore alors que c’est un gros con, tout me renvoie une mauvaise image de moi. Je suis épuisée mentalement et tout me demande un effort, bref ils m’ont puisé toute mon énergie. Moi qui suis quelqu’un de gaie, vivante et optimiste pfff.
            Et toi tu vas bien?
            Je pense que tu as raison je dois l’ignorer.

          • Anashka | 22 mars 2013

            Tu ne peux pas changer de boite ? (Je suis contente que tu te sois orientée vers une psy, c’est important pour un bon travail de fond).
            Moi, ça roule, comme toujours ^^

  • elisa | 2 février 2013

    Ah oui, je mélange un peu tout, t’as raison à cause de lui je me dis que la manipulation et être qn de bien est incompatible, c’est un peu son job diplomate, il a un poste haut placé dans ce style. C’est pour ça que dès le début je me suis méfiée de lui et finalement il a réussi à m’attirer vers lui tout doucement et à ce que je m’intéresse à lui.

    Ensuite, excellente ton analyse :  » la seule chose qui compte, c’est les raisons de la manipulation ». Honnetement vu qu’il me rend peu heureuse, je dirai qu’il aime avoir une emprise sur moi. Ensuite je dirai comme dans une chanson : il ne protège pas, il m’assiège. En tout cas, un truc est clair est qu’il décide de l’humeur qu’il aura avec moi, et je suis sous l’emprise des ses humeurs et non l’inverse.

    J’ai peut etre moyen de partir cette année de cette entreprise, ça me fera du bien de ne plus du tout le voir. Mais je vais faire ce que tu me dis botter en touche, bien que c’est que je faisais au début, et ça lui plaisait que je lui résiste, il m’en redemandait.

    Merci tu me permets de clarifier des choses dans ma têt, ça m’aide à continuer vers le bon chemin…

    • Anashka | 3 février 2013

      Si tu as l’occasion de partir vers une autre entreprise, accepte si le travail et le salaire est au moins égal. C’est oser une opportunité. Mais, sinon, ne quitte pas ton entreprise actuelle. Il ne mérite pas que tu fasses ça pour lui.

      • elisa | 4 février 2013

        Non c’est évident. Mais j’ai parfois tellement envie de le voir et je sais en meme temps que ça me perturbe terriblement donc la seule solution c’est que j’ai trouvé : je ne veux plus le croiser. Y a un tel magnétisme, dès que je n’ai pas de vue sur une autre homme et c’est la plupart du temps le cas, je replonge dans des sortes fantasmes etc avec lui qui me font souffrir.

        • Anashka | 4 février 2013

          Qu’est-ce que tu mets actuellement en place pour faire d’autres rencontres avec des hommes ?

  • elisa | 4 février 2013

    disons que j’ai déjà tout épuisé car ça fait un petit moment que je suis célibataire. Dernièrement je me suis inscrite sur un celebre site de rencontres (pas meetic) et il n’y a peu de monde qui se connecte, bref c’est décevant. Je reste ouverte aux rencontres et si par hasard on demande mon numéro si y a une chance meme minime, je le donne comme dernièrement. Après je passe aussi beaucoup de temps avec mon ex copain… je sais ce n’est pas forcément une bonne idée mais vu qu’on s’attend bien plutot que d’etre seuls.

    • Anashka | 5 février 2013

      Tu as regardé Onvasortir.com ? C’est un bon moyen de faire de nouvelles rencontres.

      Si, en attendant, tu y trouves ton compte, au final, pourquoi pas ?

  • elisa | 5 février 2013

    oui j’ai déjà fait onvasortir pendant un long moment, j’ai fait des rencontres mais rien de spécial. Pas eu de coup de coeur, bien que j’ai eu des rendez-vous mais rien que je n’ai voulu prolonger.
    disons que cette relation avec mon ex m’empêche d’aller vers d’autres hommes bien que les choses soient claires entre nous, et qu’on recherche chacun quelqu’un d’autre de notre côté.

    • Anashka | 6 février 2013

      Qu’est-ce qui t’empèche dans ta relation avec ton Ex d’aller voir d’autres personnes ?

      Pour tout ce qui est multiplier les activités, c’est jouable pour toi ?

      • elisa | 6 février 2013

        Non maintenant plus rien ne m’en empêche mais c’est vrai que l’homme dont je t’ai parlé pendant de longs moments, au début je le rejetais car je ne voulais pas faire de mal à mon ex (qui était plus un medium-ex qu’un ex…à l’époque). Ensuite, c’est juste que mon ex n’est plus amoureux de moi et qu’il se comporte avec moi d’une façon moins douce qu’avant et que je l’accepte en souvenir de toute notre histoire. Et ça me renvoie une mauvaise image de moi. Donc je tombe dans des histoires merdiques comme avec l’homme marié. Disons je prends pas de soin de moi. Mon ex est la seule personne qui a su prendre soin de moi, et le fait après de lui de tomber dans des relations si minables, je me dis que inconsciemment c’est car j’acccepte qu’on se voit alors qu’il peut être désagréable avec moi.

        J’aimerai multiplier les activités mais financièrement c’est impossible.

        • Anashka | 7 février 2013

          Je ne suis pas sure de tout comprendre : ton Ex n’est plus amoureux, il est moins tendre, mais vous continuez à vous voir. Comme tu acceptes ça, tu as tendance à accepter des histoires qui ne te conviennes pas avec d’autres hommes que tu rencontres ?

          (Dans les activité gratuite : il y a le bénévolat, divers asso et tout… C’est l’occasion d’avoir une meilleure image de soi ^^)

  • elisa | 8 février 2013

    oui voilà t’as bien compris c’est l’idée (je ne suis pas amoureuse de mon ex). Mais desfois je lui « vole » un peu d’affectation.
    Quand je me demande pourquoi j’ai accepté cette relation avec l’homme marié, je me dis que déjà mon ex me traitait mal dans le sens il ne m’accordait plus l’attention, l’affection d’avant, qu’inconsciemment je me suis embarquée dans une histoire avec un autre homme qui s’est mis à me traiter avec peu de considération. Disons j’ai du mal à accepter d’être tombée dans ce one-itis. Et je pense que c’est car mon ex (qui n’était pas totalement mon ex à l’époque) s’éloignait de moi et j’ai nié cet éloignement en allant chercher de l’affection ailleurs, au lieu d’accepter et de le quitter. Mon ex me dit qu’il ne sait pas comment je reste (dans le sens où il n’est plus amoureux) et ça m’aide à y voir plus clair.

    oui c’est vrai le bénévolat, j’en fais un peu aussi. Mais à creuser dans d’autres assoc.

    • Anashka | 9 février 2013

      Vous êtes peut-être dans la même configuration, vous continuez à garder un peu d’affection l’un avec l’autre, le temps de trouver une jolie histoire dans laquelle s’embarquer. Les films, les magazines, ont tendances à être net sur ce genre de choses : quand tu te sépares, c’est définitif et tu dis être très malheureux. La réalité est différente plus contrasté. Il y a plein de manière de vivre une relation. Avec ton ex, vous ne vous êtes pas séparés, vous avez changé le statu de votre relation. La question, c’est est-ce que tu t’y retrouves ? Si oui, te pose pas plus de questions, profite le temps que tu vives autre chose.

  • cinni | 10 février 2013

    Je lis enfin l’article…bon je note deux trois choses mais dans l’ensemble ca va j’aborde tous ces points…je vais allez lire les sujets à éviter maintenant

    • Anashka | 11 février 2013

      La clef, c’est vraiment de le faire parler de lui… Et quand tu parles de ton passé de toujours en parler comme un truc lointain, ça laisse un gout de mystère. ^^

  • Mél | 12 mars 2013

    Eh bien… tous mes sujets de conversation favoris sont dans cet article, au temps pour moi ^^
    Je voudrais juste dire que cette méthode marche, vraiment, même au risque de tomber dans la friend zone. Résultats persos -> deux essais, deux hommes vraiment amoureux (en rajoutant des private jokes, contact progressif, etc.).
    Et sur internet, c’est LA solution qui marche (en privilégiant les hommes qui s’intéressent à votre profil plus qu’à votre photo, ceux qui en valent le coup quoi ^^)

    • Anashka | 12 mars 2013

      Merci ^^

      (Et bienvenue sur le site ^^)

  • jade | 21 mars 2013

    Salut Anashka!
    J’aimerais savoir que faire une fois qu’on a séduit l’homme (grâce à tes conseils)? ;-)
    Il m’a embrassé à un rendez-vous mais maintenant je ne sais pas trop comment me comporter pour ne pas le faire fuir. Est-ce que je dois attendre qu’il me propose lui-même un rendez-vous? Je dois prendre souvent de ses nouvelles par sms? Répondre à tous ces messages? etc
    Merci de ton aide!
    Jade

    • Anashka | 22 mars 2013

      Oui, tu peux répondre à tous ces messages.
      Si dans une semaine, il ne t’a pas proposé de second rencard, prends les devants. ^^

      • jade | 1 avril 2013

        Salut Anashka!
        Voilà j’ai revu ce garçon 3 fois, on a passé de chouettes moments.
        Il m’a invité chez lui, m’a présenté à ses soeurs et évidemment ça a dérapé. On a fait l’amour mais j’en avais envie. Je me sentais bien avec lui, comme jamais je ne l’avais été avec quelqu’un. Il était très doux, attentionnés même le matin au réveil. En se quittant, il m’a dit qu’il avait passé une belle soirée. Puis 2 jours plus tard, je lui ai proposé pour se voir demain et là il m’a pas répondu… Qu’est-ce que je dois faire?
        ça m’énerve, je suis fâchée contre moi-même d’avoir couché avec lui parce que par expérience je sais que ça foire toujours après l’avoir fait rapidement. Et puis même sans ça, toutes mes relations foirent dans les débuts! Pour une fois que j’avais trouvé LE mec, je le vois s’en aller et je sais pas quoi faire…
        Merci pour ton aide!

        • Anashka | 1 avril 2013

          Non, ce n’est pas « LE » mec. C’est un mec chouette avec qui tu as passé un bon moment. Il n’y a rien à regretter. Il est peut-être occupé, beaucoup de personnes sont en famille en ce moment. Attends quelques jours.

          Mais, ne t’énerve pas contre toi-même de t’être écoutée. Tu as fait ce dont tu avais envie, simplement et tu as très bien fait.

          • jade | 1 avril 2013

            Oui tu as raison. Mais je foire toujours mes relations dans les débuts. Du coup, ça me rend vraiment mal parce que c’est mon estime de moi qui en prend un coup. Et du coup j’aimerais avoir une explication de la part de ce garçon.

          • Anashka | 1 avril 2013

            Attends quelques jours, fête en famille.

            Tu ne t’es pas foiré, au pire, c’est lui qui déconne. Rien à te reprocher. S’il déconne, c’est simplement qu’il n’est pas à la hauteur. Même si je comprend ce besoin d’explication. Mais, rien ne presse. « Tout vient à point à qui sait attendre ».

          • jade | 1 avril 2013

            Merci pour tes réponses!
            Donc j’attends qu’il se manifeste de lui-même ou je peux lui renvoier un message dans qq jours si je n’ai toujours pas de nouvelles?

          • Anashka | 2 avril 2013

            Dans quelques jours, tu pourras lui envoyer des news. Disons en milieu de semaine.

          • jade | 3 avril 2013

            Ok super!
            Et si je le revoie, je dois adopter quelle attitude? La fille qui ne l’ennuie pas avec ça, qui ne lui fait aucune remarque par rapport au fait qu’il m’ait pas répondu? Ou je dois lui dire que ça m’a perturbée qu’il m’ait ignorée?

          • Anashka | 3 avril 2013

            Non, profite simplement du moment que tu passes avec lui. Si tu veux vraiment lui dire que ça t’a embété qu’il ne t’a pas répondu, fait passer sur le ton de l’humour. ^^

          • jade | 4 avril 2013

            C’est trop compliqué un mec!
            Il voulait bien me voir demain après son boulot mais finalement ça ne va pas, il a trop de travail. Du coup il me propose un autre jour. Je dois accepter?
            Je me demande s’il est réellement trop occupé ou s’il se fout de moi. Et en plus je dis oui à chaque fois, je passe pour une fille lisse.

          • jade | 4 avril 2013

            Et j’ai un petit soucis avec ma télé. Tu penses que je pourrais lui demander conseil? Il pourrait se sentir valoriser, non? :-P

  • Elisa | 22 mars 2013

    Si, je peux changer de boite, mais la prochaine boite est liée avec celle-ci… donc à long terme il faut vraiment que je change de milieu. En attendant, plus d’histoires sur le lieu de travail et plus de one-itis, il faudrait que tu fasses un article^^ sur : comment ne jamais retomber dans un one-itis, car j’ai tellement peur de ça.
    Je crois qu’il faut s’écouter, ressentir la situation, le truc qui cloche. Si on est en one-itis, comme dans mon cas, ce n’est pas forcément que c’est pas réciproque au niveau de l’attirance, mais c’est que la situation ne s’y prête pas (personne mariée,ou non disponible, ou priorité professionnelle avant tout). Donc faut passer rapidememt.

    • Anashka | 23 mars 2013

      Promis. Je veux refaire un article sur l’OI, je crois que depuis que je suis là, j’en comprend de nouveaux mécanismes.
      Sûr, qu’il faut -le plus rapidement possible- passer à autre chose. Tu parviens à tourner la page, en terme OI ?

      • Elisa | 25 mars 2013

        Je n’ai pas la possibilité de passer à autre chose, surement par malchance, j’ai redoublé d’effort pour favoriser les rencontres (association, sites de rencontre, rencontre après chat, OVS, activités) mais je n’ai trouvé personne qui m’a tapé dans l’oeil ou avec qui j’ai une sorte de magnétisme, excepté lui. Je suis fatiguée actuellement donc je verrai dans le prochain endroit où je suis.
        Pour le OI, disons que par moment je fais un rejet total de lui, vu qu’il est ambivalent avec moi, et par moment comme en ce moment, je suis de nouveau à fond sur lui, mais c’est davantage en terme de fantasme, quand je pense à lui, je ne ressens plus rien physiquement ni émotionnellement, mais mes pensées vont toujours vers lui quand je me réveille. Je ne ressens plus rien car j’ai intégré que c’était mort. Finalement c’est juste son image qui me fait « fanstasmer » (dans le sens où j’ai envie d’être contre lui, qu’il me parle etc, pas forcéement sexuel…).

        • Anashka | 25 mars 2013

          C’est vraiment un OI carabiné… Vivement que tu quittes la boite. Essaie de changer le visage du fantasme, pour en faire quelqu’un de neutre. C’est le mieux que je puisse te conseiller pour le moment.

          • Elisa | 27 mars 2013

            Quand tu me dis ça : OI carabiné, je me rends compte à quel point je suis dans le déni. Bon j’essaie de mettre le visage de Ryan Gosling… ! Mais encore sans succès. C’est l’image et l’odeur. Une fois j’ai senti son odeur naturelle, ça m’a fait un choc pfff. Vivement que je parte vers une nouvelle vie. ça ne saurait tarder, j’ai hâte. Par chance je pense ne jamais le revoir mais je peux avoir indirectement et régulièrement des infos sur lui, c’est peut etre le problème.

  • EstelleK | 24 mars 2013

    Je suis dégoûtée niveau sujets de conversation… Je parle bien d’habitude avec tout le monde mais avec lui… Je crois que j’ai tout essayé et il m’a vachement bloqué en disant « blablabla » a chaque chose que je disais… :(
    Pourtant on se parle toujours a fond sur les réseaux sociaux…

    • Anashka | 24 mars 2013

      Comment ça se fait ? Vous étiez dans quel cadre ?

  • EstelleK | 3 avril 2013

    Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé…

    On s’est rencontrés en vacances et on est sortis ensembles, on avait bien accroché. On a finalement gardé contact en parlant tous les jours.

    On s’est revu un an et demi après, à l’etranger, et puis la conversation avait du mal a avancer. Je lui posais des questions mais ce n’était jamais réciproque. Je me suis intéressée a ses projets, aux voyages qu’il voulait réaliser, a l’art et l’architecture… Mais rien de moi. Quand j’ai essayé de parler de mes voyages en disant que j’allais en Grèce en septembre car je veux voir Athènes etc. Il a répondu : « Blablabla ».

    PIRE, lorsqu’on parlait, j’ai fait une référence a mon frère et il m’a demandé : « Ou vit ton frère maintenant ? »… Or je lui avais déjà dit qu’il était décédé (et il s’était même excusé).

    Ça m’a bloqué direct et pourtant je suis une énorme pipelette…

    Je me suis donc dit que je n’étais qu’un « coup d’un soir », (bien que je ne cherche absolument pas a me mettre en couple avec car je ne veux pas d’une relation a distance), je me suis dit que je ne l’intéressais pas.

    Mais en rentrant chez moi il a continué de me parler normalement, on parle, on parle, on garde contact et depuis deux mois on s’envoit a nouveau des messages tous les jours.

  • LaRouge | 12 mai 2013

    @Anashka Bonsoiir ! Bon, je rebondis parce qu’en parcourant les commentaires précédents, tu as dis un truc qui a fait écho dans ma petite cervelle  » tant qu »un mec n’a pas fait de refus explicite, ce n’est pas mort  » . Hum, est ce que tu considères que cette idée est à toute épreuve, genre même dans un contexte où une fille un peu stupide craque sur un de ses profs, se montre stupide au point de lui faire savoir? Non, en sachant qu’il y a bien une vingtaine d’années d’écart, une épouse et des enfants entre cette fille stupide et son crush, bon…

    • Anashka | 13 mai 2013

      0o ! Tu lui as dit quoi ? Il t’a répondu quoi ?

  • LaRouge | 13 mai 2013

    Oh, un travail de toute une année, le type étant assez renfermé, un poil asocial, légèrement coincé et carrément frigide avec ses élèves. Je suis pas en train d’essayer de me faire passer pour une séductrice, hein, objectivement j’avais une relation particulière avec lui. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour avoir des discussions régulières et intéressantes avec lui, et pas me laisser intimider par son côté grand méchant loup – la métaphore est horrible. Il m’appréciait, c’est selon moi sur ( genre, il remballe tout le monde en général, enfin les rares qui s’aventurent à lui poser une question, et il a joué sur ma demande le clair de lune de Debussy au piano, en m’assurant qu’il ne perdait pas son temps ). Après, j’ai eu recours à une méthode carrément tordue, et un poil puérile. J’assume pas vraiment avoir fait passé des bouts des Fleurs du Mal sous sa porte… Fin bon, c’était histoire de le faire cogiter un peu, de provoquer une réaction qui n’est pas venue. Donc, dernier jour de l’année, un peu blasée, je me pointe avec un joli carnet à partition, en mode  » merci pour tout » etc etc, avec une dernière page de baudelaire dedans. A raconter, c’est assez pathétique, mais sur le coup ça passait bien. Il m’a dit qu’il s’en doutait un peu, et m’a sorti une phrase qui n’est jamais sortie de ma tête  » l’homme qui partagera votre vie aura de la chance  » je cite texto. Pas d’approximation ici, AHAH ! Puis comme c’était trop d’émotions pour mon petit coeur de gamine, je me suis plus ou moins enfuie. Mais je l’ai recroisé récemment, il m’a même pas vue, et, enfin, j’aimerais vraiment le revoir. Il me manque, maintenant, rétrospectivement, je trouve pas cette phrase très anodine. A l’époque, c’était clairement pas possible ailleurs que dans ma tête ( j’avais 14 ans ) mais maintenant, c’est différent, je suis une grande fille ( la remarque de gamine par excellence ).

    • Anashka | 14 mai 2013

      Quel âge as-tu maintenant ?

      Je pense que dans tous les cas, la relation est impossible. En revanche cet homme à vraiment eu l’air d’admirer la jeune fille que tu es et la femme que tu deviendras. Effectivement, tu as eue la chance d’avoir une relation particulière et tu lui as surement beaucoup apporté.

      Est-ce que tu restes dans la même lycée ? Est-ce que tu le reverras à la rentrée ?
      Tu peux conserver cette relation de mentor encore un peu, peut-être sur la prochaine année, peut-être par mail…

      Mais, aller plus loin, c’est dangereux pour lui…

  • LaRouge | 14 mai 2013

    J’ai eu 18 ans cette année, et j’ai cessé de le voir depuis 4 ans maintenant, totalement. Je pensais passer à autre chose plus facilement, ce n’est manifestement pas le cas. Certains trouvent ça bien d’être déterminé, c’est plutôt emmerdant d’être condamnée à avoir ce qu’on veut, ou du moins à tout faire pour. Ce que je veux dire, c’est que j’ai vraiment essayé de passer au delà de ça. Vraiment vraiment. Même de virer de bord. Et malgré tout, j’ai une sorte de conduite d’échec dans mes relations, un peu comme si quelque part je refusais un substitut, et au bout du compte je finis toujours par faire un rejet en bloc de la personne que je me suis auto-greffée. C’est un peu pathétique.

    Je ne comprends pas ce que tu veux dire par ce que j’aurais pu lui apporter. C’est peut être un point de vue un poil pessimiste mais je ne vois vraiment pas.

    Quand tu dis que c’est dangereux pour lui, d’aller plus loin, tu fais référence à sa situation familiale, puisque étant donné que je suis enfiiiin majeure, et plus du tout son élève, y a pas d’autres problèmes particuliers ? ( bien sur, cette remarque est parfaitement désintéressée. )

    • LaRouge | 14 mai 2013

      Oh, et je ne l’ai jamais considéré comme un mentor, c’est un prof de musique, et j’y ai jamais rien compris, bien que j’apprécie malgré tout :)

      • Anashka | 15 mai 2013

        D’accord. ^^

    • Anashka | 15 mai 2013

      Je ne savais pas que tant de temps ce sont passés. Est-ce que tu peux aller à ton ancien collège lui donner des nouvelles de ce que tu es devenu ?
      Il est possible qu’il t’ait beaucoup marqué, effectivement, mais ce ne sera pas le seul sur la route de ta vie. Simplement, tu le vois comme exceptionnel, car il se démarquait fortement, des autres personnes que tu as pu rencontrer jusque là.

      Il n’y a rien de pathétique à tenter des histoires et les arrêter. C’est souvent comme ça, la vie.
      Je ne dirais pas que ton point de vu est pessimiste, simplement que tu ne vois pas les richesses que tu as. Tu aimes la poésie, tu as une sensibilité à la musique, tu vois par delà les apparences et ce, à 14 ans. C’est rare. Très rare. Il a du le voir aussi. D’où la phrase qu’il t’a dite.

      Va là où il donne ses cours, pour prendre des nouvelles, donner des tiennes. Et vois si tu peux lui proposer un café. Parce qu’il est un prof qui t’a marqué et que tu aimerais prendre le temps de discuter avec lui. Tu verras bien.

  • LaRouge | 15 mai 2013

    Merci à toi pour ces conseils. En fait je l’ai revu une fois, l’année dernière ou celle d’avant, je ne sais plus trop, avec une amie. A la base, je venais pas du tout pour le voir, c’était pendant des rencontres parents profs où chaque prof est dans une salle. J’étais avec une amie assez pernicieuse qui voulait à tout prix que j’aille le voir. Elle m’a littéralement poussée dans la salle ( entrée fracassante, après ça tu peux pas resortir comme si de rien n’était), et donc on a eu cinq minutes de conversation à trois. Il était très, très gêné, mais cependant je crois que ça lui a fait plaisir quand même.
    Bientôt, il donne un concert, j’avais pensé y aller, mais j’ai peur de le mettre mal à l’aise, en débarquant comme ça, qu’il se braque ou une réaction dans ce genre… Tu penses qu’il vaut mieux que j’aille au collège ou au concert ?
    Merci à toi.

    • Anashka | 16 mai 2013

      Disons qu’au concert, il sera très pris. Mais, c’est la chance de le voir dans un autre contexte. Tout dépend : est-ce que tu peux être à ce concert avec une grosse bande d’amis ? Est-ce que tu te sens de t’amuser, rayonner de bonheur sans trop faire attention à lui ? Le seul avantage que je vois au concert, c’est qu’il TE voit dans un autre contexte, quitte à ne pas lui parler. Qu’il te dissocie de la collégienne. Que tu le séduises, mais de loin.

      S’il vient te parler, tant mieux. Sinon, ne cherche pas le dialogue à ce moment là. Quittes à repasser au collège, pour lui donner des news, le féliciter pour sa musique, tout ça.

      Mais, essaie de ne pas mettre les espoirs sur cet homme en numéro 1.

  • LaRouge | 16 mai 2013

    Bon, quand je dis concert, c’est un concert de collégiens où il est maître de choeur. Pas vraiment le truc où tes potes te suivent pour passer une soirée folle. Mais peut être qu’une amie accepterait de m’accompagner, enfin je ne pense pas pouvoir y aller avec une vraie grosse bande d’amis. Si je comprends bien, il faut que, si j’y vais, je reste distante? Genre la fille qui s’amuse et qui n’est pas venue pour lui ? Je ne pense pas que ça soit possible, vu la nature du concert, si j’y vais, il saura forcément que c’est pour lui, ça serait flagrant. Je pense que c’est plutot bien, de sortir du collège, c’est pour ça que j’ai pensé au concert… Quel est le problème si je vais lui parler après le concert par exemple ?

    Encore merci pour ton aide, et oui je reste ouverte à quiconque me semble capable de me détourner de lui. J’y ai beaucoup pensé, et j’essaie, vraiment, de ressentir quelque chose pour quelqu’un d’autre, mais apparemment ça ne prend pas. Quoique je ne pense pas que je puisse m’y forcer :)

    • Anashka | 17 mai 2013

      Disons que lui parler après le concert, devant les autres profs et les parents d’élève le mettra mal à l’aise.
      Tu seras un peu dans la même situation que la dernière fois. Bref, ça fait groupie, plus que prétendante potentielle.

      Est-ce que tu peux te procurer son adresse mail ?

      (non, en Amour, on ne peut pas se forcer)

  • LaRouge | 17 mai 2013

    Et si j’attends que la salle se vide ? par exemple je peux discuter avec d’autres anciens professeurs, pour ne pas avoir l’air de vraiment l’attendre. Enfin, je pense qu’il aura des doutes là dessus, mais bon . Je pense pouvoir me débrouiller pour avoir ce mail, mais ce que je n’aime pas trop avec cette idée c’est que j’ai peur qu’il se contente tout bonnement de ne pas répondre… Je pense qu’il faudrait que j’aille le voir directement.
    Est ce que tu pourrais me brieffer sur l’attitude à avoir ce jour là?

    • Anashka | 19 mai 2013

      Je ne sais pas trop. Dans l’idée, fait comme si il était un prof que tu aimais bien et que tu étais contente de voir pour lui donner des nouvelles. (je ne ferais pas plus de rentre-dedans pour le moment. ) Dans le genre, si ça te ressemble. Heureuse et un peu fofolle ^^

  • LaRouge | 19 mai 2013

    Ok, bien compris :) par contre, mon amie ne pourra pas venir avec moi, alors je pense y aller seule. C’est grave ?

    • Anashka | 20 mai 2013

      ça me parait un peu casse-gueule comme plan, de base. Mais, tu as l’air décidé à le suivre, donc, non, ça ne changera pas grand chose qu’il y ait ton amie ou non.

  • LaRouge | 20 mai 2013

    Tu juges donc moins casse gueule que j’aille au collège ? Ou que je vois s’il n’y a pas des concerts n’impliquant pas le collège ?

    • Anashka | 20 mai 2013

      S’il y a un concert hors contexte et que tu peux être là, par hasard, c’est mieux.
      Dans tous les cas, c’est assez casse-gueule comme démarche. L’idée serait de le voir hors « cadre » et qu’il accepte ce hors cadre. D’où mon idée de l’email. Qui permet d’ouvrir sur des nouvelles et un débat. Donc, avoir une autre forme de relation, avant de lui proposer un verre.

  • LaRouge | 21 mai 2013

    ok, donc je tente le mail ! j’ai pensé à un prétexte : dans le cadre d’un travail artistique, il me serait utile de parler d’expression musicale, donc ça serait bien s’il acceptait de me donner son point de vue. ça passe ?

    • Anashka | 21 mai 2013

      Ca passe, surtout si tu as un dictaphone et que tu lui proposes une interview. (Pour pousser le truc, mais là, à part des trucs un peu fou, j’ai du mal à voir).

  • LaRouge | 22 mai 2013

    J’ai rien contre les trucs fous :)

    • Anashka | 23 mai 2013

      Alors, on tente, tu me dis… Et on calibrera petit à petit.

  • Julia | 11 novembre 2013

    Salut Anashka,
    Félicitations pour ton site, les infos sont juste géniales!
    J’écris pour demander ton avis :)
    Je travaille et j’étudie du coup ma vie sociale se résume à quelques verres avec des collègues du bureau ou amis de l’unif, mais personne ne me plaît. J’ai lu un article à propos de « Tinder » et j’ai décidé de tester. Je dois t’avouer que j’ai toujours été très réticente à faire des rencontrer sur le net (toujours à me demander « et si je tombe sur quelqu’un que je connais » ou « comment vais-je raconter aux autres notre rencontre? », bref, un peu débile, j’en conviens)
    Je me suis inscrite, j’ai eu pas mal des « matches » et quelques conversations anodines, parmi ces beaux messieurs il y a 2 qui sortent du lot, un par sa beauté et l’autre par son charisme.
    Ma question est la suivante:
    Pour le 1er, après quelques échanges il a demandé mon Facebook (j’ai senti qu’il pensait que c’était peut être un peu trop beau pour être vrai), je l’ai accepté en friend et nous avons continué à discuter via le chat.
    Le lendemain, il commence à « sexualiser » un peu la conversation, je réponds à ces petites questions/comms sans faire la prude, mais je n’avais pas vraiment envie que la conversation prenne cette direction. J’essaie de changer doucement de sujet et il me lâche une question genre: comment faire pour qu’on se rencontre? La question il la pose en « plaisantant » et surtout en me demandant d’arrêter de tourner au tour du pot. Bref, je lui ai expliqué que si la question était bien celle-là, que je n’en savais rien, que je n’étais pas une pro de ce genre d’app de rencontre, que j’avais des horaires de dingue et que pour le moment nos mini-échanges ça me convenait.
    Pour essayer de casser le sérieux de la chose, j’ai fini par un « t’en as d’autres des questions comme ça? :) »
    il a répondu: nope :)
    Je ne trouvais rien d’autre à dire et du coup ça fait 2 jours qu’on ne se parle plus.
    Hahahaha, peut être que je suis allée un peu trop fort?
    Ou peut être il a décidé d’attendre que je lui parle, c’est vrai que jusqu’ici c’est toujours lui qui a fait les premiers pas.
    Aucun problème à lui parler, je n’ai juste pas envie qu’il pense que je l’ai fait à cause de son « FO » (que si n’en est pas un, ça y ressemble)
    Des idées? :)
    L’autre cas: il est vraiment beau (et le sait certainement, c’est peut être là ma réticence à le contacter)
    Il est bien plus jeune que moi (j’ai 30 et il a 25) et quand il m’a contacté j’ai rien trouvé de mieux à dire que : « wow, je n’avais pas remarquée tu n’as que 25 ans, tu es presque un bebe encore! :) »
    Il a répondu « haha je n’avais pas remarqué que tu as déjà 30 ans, tu pourrais être presque ma mère » et moi au lieu de m’arrêter là, j’ai rajouté: exactement, tu venais de naître que j’allais déjà à l’école :D
    Silence radio.
    Suis-je allée trop loin et mes plaisanteries étaient vraiment déplacées? Cela s’est produit il y a deux jours.
    Je ne sais pas si je le relance ou si c’est NEXT parce que c’est mort…
    M**, il est super canon en plus :)

    Merci pour vos conseils les filles, suis prenante!

    • Anashka | 12 novembre 2013

      Bienvenu !

      Pour le premier : le « FO » n’est pas une technique utilisé par tout le monde. Il n’est peut-être pas dans ce type de manipulation.
      Reste, qu’il semble avoir envie d’une rencontre réelle, ce qui est le but des sites de rencontre, qui ne sont que des médias. A toi de te demander si tu pourrais en avoir envie aussi… (Il peut s’agir de boire un verre en fin de journée, sans pression)
      Si tu le relances, le mieux, c’est que tu te sois concerté avec toi-même pour voir si c’est bon pour le rencontrer. De là, tu pars sur une conversation normale et tu lui proposes un verre. Je ne me formaliserais pas plus que ça, en fait, en terme de stratégie.

      Pour le second, ça m’a l’air pas très bien parti. Tu peux toujours tenter une question ouverte. S’il ne répond pas, NEXT.

  • grioua | 2 février 2014

    je suis une lyceenne et il y a un garcon qui me plait dans ma classe mais le probleme c’est que je suis timide donc je ne sais pas comment m’y prendre avec lui si je dois lui proposer un rendez-vous ou pas.
    que dois-je faire ?

    • Anashka | 3 février 2014

      Est-ce que vous êtes proches/amis ? Est-ce que vous rigolait ensemble ? L’idée serait d’abord de tenter d’instaurer une complicité.

  • grioua | 5 février 2014

    et bien on se parle on rigole de temps en temps mais rien de plus.

    • Anashka | 6 février 2014

      Regarde l’article « comment séduire un mec ? » et les TIPS SEDUCTION présent dans le BEST OF. Je pense que ça te donnera des pistes pour augmenter cette complicité et lui proposer au bon moment de le voir à l’extérieur.

      • grioua | 7 février 2014

        ok merci pour tes conseil

        • Anashka | 10 février 2014

          You’re Welcome.

  • Emile | 26 avril 2014

    Je discute avec un mec par sms plutôt, dans ce cas là, on ne peut pas trop voir les réactions de celui ci. De plus, il est timide et pas très bavard, aidez moi à entamer des discutions please ! ;)

    • Anashka | 2 mai 2014

      Vous vous connaissez dans quel cadre ? Pour le moment vous parlez de quoi ?

  • lola | 11 mai 2014

    bonjour ;
    je vis dans un pays etranger de puis 1ans et qlq en juin 2013 j’ai connu un mec grace a une fete organiser par une ami ! 1/2h avant de partir il ma embrassé , je croyais que c’etait juste un baiser et puis cest tout mais il est rester en contact vc moi mais comme je parle pas espagnol cetait tres difficil ! donc nous nous somme vue qlq fois et apres il est partie 2mois en ukraine et 15jour apres son retour nous avons coupé car on pouvais pas bien comuniqué ! apres je suis sorti avec un autre mec pendant 3mois mais sa ma souler en plus ils etait tout les 2 copain et a chaque fois quon sorter tt les 3 javais une seul envie celle dembrassé mon ex !!! bref je suis celibatair de puis 5mois et jarrete pas de pensé à lui ( et maintenant je parle l’espagnol ) et je veux le recupéré ! comment faire puisque on se voit 1 à 2 fois par mois !!! aider moi svp ………../je suis desolé pour les fautes d’ortographe je sais pas ecrire en français

    • Anashka | 12 mai 2014

      Comment se passe vos rendez-vous ? Quand vous vous voyez c’est avec tiers ? Est-ce qu’il t’envoit encore des signes d’intérêts ?

  • Lola | 12 mai 2014

    Bonsoir anashka ,
    Donc comme je lai dit on se vois 1 a 2 fois par mois voire par 2 mois donc jai pas us de signes ou autres choses a ce que je sache en plus les espagnol sont un peu différent j’arrive pas a comprendre quand sest serieux et quand sa ne lai pas !!!! Ksk je fait ?

  • licious | 4 novembre 2014

    bonjour à tous
    j’ai besoin de conseils et d’aide
    voilà, ca fait 3mois environ que je sors avec un mec de mon quartier. au debut tout allait bien. mais depuis que j’ai couché avec lui (ce n’est arrivé que fois 2fois et j’etais vierge) il a commencé à changer d’apres ce que je vois. il avait plus mon temps comme avant. et juste aprés j’ai eu une infection vaginale et j’ai pas eu mes regles le moment venu. je lui en ai parlé. il m’a soutenu financierement pour mon rv chez le gynéco. mais comme on soupconnait une grossesse mon medecin et moi, jui en ai parlé mais 5jours aprés. car on se voyait presque plus. il n’etait pas là pour moi et il attendait que je fass une echographie ou des tests et lui donner les resultats. IL A EU TRES PEUR. quand jai fait l’echo on ma dit que j’avais rien mais comme jetais tres en colere apres lui j’ui ai dit que j’etais enceinte pour le punir un peu. 24h apres jui ai dit la verité et depuis lors (15jrs) il s’est éloigné de moi. il m’appelle plus. il m’ignore. et depuis lors je l’appelle chaQUE jOUr, je lui envoie des sms. il me repond à peine. il dit qu’il m’aime mais que je joue avec ses sentiments.
    il me fuit depuis 15jrs, jarrive pas à le voir face à face. j’ai tout fait mais rien n’y fait. il me dit qu’il n’a pas le temps; HIER J l’ai appelé et j’ai pété les plombs!!!
    j’aimerai vraiment qu’il revienne avec moi. je ne supporte plus cette distance. EST CE QUE J’AI DES CHANCES? que faire?

  • lili | 7 novembre 2014

    bonsoir
    j’ai rencontré un mec sur internet de mon age et je ne sais pas vraiment ce qu’il veut il mets du temps a reondre mes message et je n’ose pas l’appeler
    je n’ai jamais eu de copain et j’aimerai vraiment que ca marche
    qu’est ce que je dois faire?

  • Vivi | 2 janvier 2015

    Bonjour !
    Alors voila, il y a ce garçon que j’aime bien, mais notre relation est, comment dire, ambigüe ! Je m’explique :
    Au début de l’année, il était assis de moi en cours, ( je ne prêtais pas vraiment attention a lui a cette époque) et il rigolait toujours à mes blagues, se retournait pour me parler, me regarder…
    Depuis que l’on a changer de place, il continu de me regarder (et cette fois ci je m’interresse a lui:).
    Au dîner de classe par exemple, je m’étais faite tout belle etc…et quand il m’a vu, il m’a regarder de haut en bas (limite bouche ouverte) !
    Le truc « bizarre » maintenant : dès que je lui parle, on dirait que ça ne l’interresse pas, il ne vient jamais me parler d’ailleurs…
    Je ne sait pas quoi faire ! Je dois me rapprocher de lui, mais comment ??
    Merci d’avance pour nos réponses ! :)

  • Labelle | 5 avril 2016

    Moi je suis super interesser par le fils d une amie de ma mère . lui , il ne vit pas chez la sienne mais vien souvent en vacances . Nous sommes bien dans la meme ville, et je veux le connaître mieux ,comment faire pour l approcher . Et par dessus tout il est du genre tres reserver . Help me please !!

    • Christelle | 6 avril 2016

      Est-ce que tu as l’occasion de le croiser ? Quand c’est le cas, tu peux essayer de l’aborder en disant « C’est marrant, nos mères sont supers copines mais tous les deux on ne se connaît pas du tout !’. Puis tu enchaînes en lui demandant ce qu’il fait dans la vie, s’il aime bien la ville, bref, tu fais sa connaissance. Et surtout, tu nourris la conversation car comme il est timide, tu sais qu’il ne le fera pas forcément de lui même.

Commenter