Pour ou contre l’aventure d’un soir ?

-

pour-ou-contre-laventure-dun-soir

Depuis les années 70, le féminisme et la libération des mœurs, de plus en plus de femmes s’accordent une ou des aventures d’un soir (appelée aussi : ONS : One Night Stand). Le regard sur la “ Femme A Homme” commence à évoluer.

Certes, nous ne sommes pas encore considérées comme des Don Juan(e), mais, l’image de la femme fatale gagne des points. On accole de moins en moins de noms d’oiseaux aux femmes qui s’amusent. [Voir, les femmes en donnent plus que les hommes, jalousie?].

Je vous fais un aveu, j’aime bien les aventures d’un soir !

    • Ça passe le temps.
    • Ça rentre chez soi.
    • Ça nous paye parfois des sushi dans un restaurant Japonais.
    • Ça ne nous prend pas la tête [mais d’autres parties bien plus intéressantes de notre anatomie].
    • Ça ne nous en veut pas de mater en chialant la photo de notre Ex.
    • Ça se lâche parfois plus (au lit, mais pas que).
    • Ça se loupe parfois plus (au lit surtout).

 

Et comme une impression que le temps s’arrête sur une rencontre, qui n’est qu’une rencontre.
Je serais poète, j’dirais : un morceau d’éternité dans l’éphémère. C’est beau, non ?

Pourquoi dès lors l’ONS pose encore problème pour les femmes ? Pourquoi est-il aussi mal jugé ? Les ONS sont-ils forcément une espèce de victoire humiliante de l’homme sur la femme ? Tous les ONS méritent-ils notre discrédit?

ONS : une affaire d’hommes ?

De nombreuses théories scientifiques viennent expliquer et justifier les pluri-aventures masculines.

Ce n’est pas leurs fautes, à nos amours, s’ils couchent avec tant de femmes:

    • Le désir masculin vient de leur testostérone… Quant à nos œstrogènes ils augmentent le désir masculin. Ah… ok. Tout est bon pour bander, en fait. [VDM]
    • Les grands adeptes du Darwinisme nous disent qu’en fécondant le plus de femmes possibles l’homme s’assure une meilleure descendance… C’est donc pour la survie de l’espèce qu’il a couché avec toutes mes copines (et ce avec une capote !) ? Bien généreux de sa part… [VDM]
    • Les hommes, semble-t-il, séparent la Mère de la Putain. Ils se casent donc avec « la mère ». Mais, c’est un besoin vital pour eux de chercher la «Putain» ailleurs. Ainsi, ils trouveront leurs [oh combien] sacré plaisir masculin. Je me demande ce que je préfère, être la Mère trompée, ou la Putain … “putain”… [VDM]

 

Je dois vraiment toutes les nommer ? Non ? Ok. C’est cool.

Tant que ces recherches (menées par des hommes) dominaient la pensée scientifique de la sexualité : l’ONS était une affaire d’homme. Celles qui succombaient au charme de l’homme se “laissaient avoir”. Celles qui attendaient le/les bons pour vivre une amourette passionnée espérant, désespérante, le mariage, était une VRAIE femme.

(Si comme moi, tu viens d’apprendre que tu n’es pas une vraie femme, tape dans tes mains.).

… Pas forcément !

Nous l’avons dit, nous expliquions, auparavant, les infidélités masculines par le Darwinisme. S’assurer la meilleure descendance et tout le tintouin.
Les expériences convergent, aujourd’hui, à dire, que les femmes aussi sont infidèles pour assurer un meilleur patrimoine génétique. Elles seraient attirées par les mecs très virils en période d’ovulation et les mecs plus féminins à long terme. Ça expliquerait pourquoi 1/7 enfant n’est pas le fils du père qu’il croit. (Véridique).

[On a aussi prouvé que plus notre mec est riche, plus on a d’orgasmes… Donc nous ne sommes pas vénales, c’est de la génétique.].

Alors, pourquoi l’ONS est-il moins bien perçut quand ce sont des femmes qui l’initient?

Non, non, non ! Je ne dirais pas que c’est la faute de la soumission des femmes pendant des siècles et des siècles. Qu’on a bien fait de se rebeller contre le patriarcat. Je ne le dirais pas. On risque encore de me traiter de féministe extrémiste et castratrice.

Aujourd’hui, nous pouvons parler, plus simplement, d’offres et de demandes.

Les femmes sont moins demandeuses d’ONS que les hommes. L’offre masculine est, donc, bien plus importante que la demande féminine.

Ainsi, un homme se sentira victorieux d’avoir réussi, d’avoir supplanté ses rivaux, d’avoir “plié” la femme au désir de tremper sa nouille. Il se sent responsable de tout le jeu de séduction, il a convaincu une femme de coucher avec lui, la séduite. C’est un peu oublier, que la séduction ne se fait jamais seule… Passons.

Note : Tous les hommes ne pensent pas comme ça, seulement ceux qui connaissent encore très mal les femmes.

Pourquoi les femmes sont-elles moins demandeuses ?

  • Une étude a montré que 11% des femmes atteignent l’orgasme lors d’un coup d’un soir contre 31% chez les hommes… Peut-être que de ne prendre notre pied qu’une fois sur dix nous refroidit un peu. (Selon une étude de Paula England)
  • Ce qui me semble être une raison plus essentielle encore, est la difficulté à assumer.
    Il semblerait que 50 % des femmes éprouvent du regret/honte suite à une aventure d’une nuit contre 20% des hommes… (selon une étude d’Anne Campbell dans The Morning after the Night Before)

 

Pourquoi éprouvons nous une fois sur deux de la honte ?

On s’attendait à plus

Edouard nous avait amené au restaurant. On avait attendu trois rencards avant de monter chez lui. La nuit était d’ailleurs fabuleuse ! Un vrai rêve ! Mais le réveil, un dur retour à la réalité.
Edouard est froid et distant. Rien à voir avec la passion de la veille. Il nous fait clairement comprendre que notre histoire s’arrête là, et nous nous sentons flouée, humiliée, trahie…

Clairement, parfois il y a des signes avant-coureur permettant d’éviter ce type de situation. Parfois pas… un article à venir, promis.

Pour se faire du mal

On vient de se faire larguer par un homme que nous aimions. On se saoule au bar. On ramène un ou deux mecs, sans vraiment faire attention. On veut qu’il se casse après, ou qu’il nous sauve, on ne sait plus trop… On se réveille avec la gueule de bois, et un truc velu qui ronfle dans notre lit.

Bref, ce qu’on cherche, c’est à se faire du mal. A se voir plutôt comme objet que comme Sujet-pensant (donc, qui souffre). .

Clairement, il faut apprendre à se ré-estimer, se reconstruire, utiliser le sexe pour se faire du mal est, certes efficace, mais n’est JAMAIS une bonne idée.

Question de réputation

Oups ! Vous avez couché avec la mauvaise personne : un mec de votre bande de pote, votre patron, des inconnus que vous avez séduit en présence de gens que vous connaissiez…

Bref, vous allez être la cible de pas mal de ragots. Vous le savez. Votre image va prendre un coup, et vous ne vous sentez pas la force d’aller tête haute contre les critiques.

Clairement, quand on vit des coups d’un soir, il faut AVOIR CONFIANCE en la discrétion de Monsieur. Et ce, tant qu’il ne sera aussi flatteur pour une femme d’enchainer les conquêtes que pour un homme.

ONS ou l’amour d’une nuit

Vous aurez compris mon positionnement : TOUS les ONS ne valent pas le coup. Ils peuvent, parfois, être carrément néfastes.
Mais, certains, peuvent être de belles aventures, si :

    • C’est un ONS que vous avez CHOISI : dès le départ, c’est ce à quoi TOUS LES DEUX vous aspiriez.
    • Vous n’avez pas eue l’impression de vous faire forcer la main : vous auriez pu dire NON, mais vous VOULIEZ dire OUI et vous avez bien fait ^^.
    • Parce que le type vous plaisez vraiment : qu’il ne vous juge pas, qu’il ne se sent pas fier de vous avoir levé, qu’il ne va pas baver à tous ses potes sur vos prouesses sexuelles… Bref, qu’il a passé un moment de complicité avec vous et que c’est tout ce qui compte.
    • Vous avez passé un bon moment : c’était une VRAIE rencontre, un véritable échange, une complicité un peu magique (ce que j’appelle la “magie des inconnus”). Ça ressemblait presque à la première nuit d’une longue histoire d’amour, mais pour de nombreuses raisons qui vous appartiennent : vous savez qu’il n’y en aura pas de seconde.
    • C’est un secret : le sauront uniquement les personnes à qui vous voudrez bien le dire.

 

En bref, c’est le même mec que vous auriez engagé pour une histoire longue, mais pour des raisons diverses et variées (ruptures récentes, pas envie d’une histoire longue tout simplement, rencontre lors d’un déplacement pro, dernier jour de vacance, l’un de vous deux est déjà investi dans une histoire longue…) vous ne voulez/pouvez pas vous offrir plus d’une nuit tous les deux.
Et on se quitte en se disant qu’on a passé un moment unique, on garde le sourire au bout les lèvres, on serait presque amoureuse, dis donc !

Alors, pour ou contre l’aventure d’une nuit?

29 Commentaires

  1. Les plans cul sont de toute façon féminin comme masculin, pour qu’un homme ai un plan cul ( si l’on considère qu’il est hétéro) il lui faudra bien une femme. Si une femme veut donc se faire plaisir j’ai envie de dire Why not ? Cependant, il faut faire gaffe, car je pense qu’un PC doit être une relation hyper discrète car ça ne regarde que la femme.

    • Et le mec.

  2. Ah bah ça ! Le inner game, la confiance en soi, c’est THE atout seduction !! Une personne (mec ou fille) avec des projets, qui a une vie passionante et surtout qui ne subit pas sa vie, c’est sûr que c’est séduisant !

  3. @Anashka : J’ai lu les deux. En réalité j’ai pas mal d’amiEs qui me demandent conseil pour que je les aides à séduire. Elles me voient souvent aider des potes là-dessus.
    Le problème c’est que je me sentais un peu bloqué. Est ce que les techniques pour mec marchent sur les filles ^^ ?
    Donc je suis allé voir sur ton site, et je m’en rends compte qu’en réalité le jeu est plus ou moins le même (avec tout de même certaines règles spécifiques au deux genres).

    • Disons que BEAUCOUP de techniques marchent dans les deux sens. J’ai le sentiment d’ailleurs de moins parler techniques que sur ADS.
      Les techniques pour mecs marchent sur les filles si tu démarres par du développement personnel, par bosser sur toi, tes envie et tout.

  4. C’est vrai que malheureusement Mesdames, vous souffrez d’une pression sociale importante en ce qui concerne les ONS … Mais ne vous en faites pas, nous ADSiens, nous nous battons pour changer ça ^^ !

    Quels preux chevaliers faisons nous !

    Plus sérieusement, je trouve que ça a tout de même tendance à changer. Lentement certes, mais ça change.
    Toutefois, je trouve que ce sont plus les femmes que les hommes qui empêchent cette évolution des moeurs. Quand j’en parle avec les personnes autours de moi je me rends compte que ce sont les filles qui disent « Celles qui font ça ce sont des … « . Les mecs sont plutôt pour (je vais éviter de répéter texto ce que certains ont pu dire, mais je pense que vous vous en doutez, vive la poésie masculine).

    PS : Je viens de découvrir le site, je viens d’ADS. Je le trouve pas mal. Il sert autant aux femmes qu’aux hommes (oui je fais l’agent double !).

    @ plus Anashka, si tu vois un Williamson poster un com’ sur le Forum ADS, ce sera moi.

    • Salut William, on a quelques agent double ici (femmes ou hommes).
      C’est normal, je pense qu’on sent, encore, parfois, l’ADSienne en moi.

      Sur le ONS, je pense que le jugement est effectivement très dur de la part de certaines femmes (pas toutes), mais aussi de la part de certains hommes.
      D’autres, dans les deux catégories sont plus tendres. Tu as lu l’article sur les mecs avec qui il ne faut pas coucher ? Ou celui sur les queutards ?

      Ton point de vu est le bienvenu ^^

  5. Là je rejoins Superbrunette sur ce point. Autant le FF s’est chouette, on a plus tendance à faire confiance, à être rassurée sur la discrétion de l’Homme, autant l’ONS, on sait jamais vraiment comment ça va finir. Je m’explique même si on les adore, il ne sont pas tous fiable.
    Cela dit, je pense aussi que tout ça dépend de la manière de vivre de la mistinguette concernée. J’avoue que je préfères nettement le FF.

    • Mush, je comprend. Dans FF, y’a FRIEND.

      Les ONS où on peut vraiment avoir confiance, outre la question de feeling, ce sontceux quel’on croise en voyage. On ne les reverra pas, ils ne connaissent personne de notre entourage : beaucoup d’avantages, peu d’inconvénients ;)

  6. euh si tu as une adresse email alors parce que j’ai pas trop envie de déballer ça comme ça dans les commentaires mdr
    Je me dis que tu pourrais même faire soit un sondage, soit un appel à témoignages pour les besoins de ton article non ?

    • Superbrunette : Je pense, pourquoi pas, faire, un courrier des lecteurs. Mais je ne sais pas trop si finalement, ça pourrait plaire ?

    • je pense que tu peux faire un test, un truc qui revient périodiquement (un topo mensuel ?) selon les orientations des questions ou témoignages des personnes dans les commentaires par exemple.

  7. alors les ONS, je suis pas sûre que ça corresponde vraiment à la psycho féminine (je généralise oui je sais qu’il y aura toujours des exceptions). En revanche les SF, FF enfin appelez ça comme vous voulez, je pense que ça nous correspond plus dans le fonctionnement. Ca a un côté plus rassurant je trouve, du fait que ça s’étale plus dans le temps et le côté amical lui aussi rassure.
    Ceci dit, il y a un côté très stimulant avec le ONS qui fait qu’on sait qu’on a qu’un aller simple pour atteindre le nirvana…Et donc on s’en donne les moyens…Avec un peu de chance (une bonne compatibilité entre les amants) ça peut le faire !lol

    • C’est en cours, un article sur les FF. ^^

    • yes ! actuellement je suis en mode FF si t’as besoin d’un témoignage looool :D

    • Si tu en as envie, je prend ^^

  8. Merci pour l’article, j’aime bien voir le coté féminin sur les ONS, et décrypter pourquoi les femmes sont plus réticentes que les hommes (et encore…) sur les ONS (:

    • Contente de te voir par ici Dark Gaga ! Et bienvenu !
      (Effectivement, la réticence au ONS se comprend. En cours, mais ça attendra un peu, un article sur les FuckFriend ^^)

  9. Cela dit, souvent, on sent quand même que ce sera un coup d’un soir…et il faut etre 2 pour ca ! C’est pas un peu hypocrite de dire qu’une fille se fait « avoir » en 2012 ( si elle a plus de 20 ans).
    Enfin, ce n’est que mon avis…

    • C. : Souvent, on le « sent ». On le voit venir, selon le lieu de rencontre, la personne.
      MAIS, il existe quelques mecs un peu malin : qui attendent les trois rencards, qui disent chercher la perle, qui parlent de couple, qui amène faire une balade, qui n’insistent jamais et qui sont des queutards avérés.

      J’en ai connu un ou deux, comme ça. Je n’approuve pas ces méthodes qui appartiennent bien plus au mensonge qu’à la séduction. Mais il y en a.
      (Mais, hormis, c’est mec, je partage ton avis : souvent, avec un peu d’expérience quand même, on les voit venir ^^)

  10. Et maintenant : Pour ou contre l’aventure d’un soir si vous êtes déjà en couple ? Ah !

    • Tant que les 2 personnes concerné (j’entends par la, la personne qui trompe et l’amant(e)) sont discret je suis pour, après si le couple est d’accord pour s’accorder cette liberté, alors dans ce cas c’est parfait.

    • Je partage, si le couple est libre : c’est chouette. Sinon, chacun compose avec son histoire, son éthique et sa discrétion.
      Pas de jugement.

  11. Très bon article, et je répondrait pour a ta question, une femme devrait pouvoir avoir des ONS si elle le souhaite, sans avoir peur que des hommes et femmes la traite de salope après (chose qui se fait assez souvent autour de moi malheureusement, que sa soit par des mecs macho, des mecs déçus par une ex, ou simplement a cause d’aprioris…).

    • Pas évident de tomber sur des mecs tranquille avec l’idée qu’une femme s’amuse. D’où l’important que personne ne soit au courant parmi les connaissances et proches!

      Yutsu : serais-tu un féministe ?

    • Je pense pas, je suis simplement quelqu’un d’ouvert et de tolérant.
      Et puis comme j’ai lu sur Ads, si pour trouver La perle, on doit d’abord se faire un collier, pourquoi en être gêner?

    • Pas mieux ^^

    • Comment ça pas mieux?

    • Ah, oui, le net, y’a pas le BL. J’ai tendance à oublier.
      En gros « je n’aurai pas dit mieux ^^ »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top articles

Comment éveiller l’hormone du plaisir chez un homme

Avez-vous déjà vu un homme au casino qui n’arrive pas à s’arrêter de jouer, alors qu’il ne fait que perdre de l’argent ?Pourquoi pensez-vous...

La Femme qui aimait TROP…

Est-ce qu’une femme peut trop aimer un homme ?Laissez-moi répondre très simplement à cette question.Mesurer et comparer l’intensité de votre amour ou de celle...

Les hommes ont-ils peur de leurs sentiments ? (Oui, mais voici ce que vous pouvez faire…)

Hello,Je reçois toujours autant de questions à propos d’hommes qui semblent avoir peur de séduire et surtout de s’attacher à des femmes bien…Je sais,...

Les 4 mots que tous les hommes rêvent d’entendre

Un homme est prêt à faire N’IMPORTE QUOI pour une femme s’il sent qu’elle croit VRAIMENT en lui.L’une des façons de caresser le « POINT...

Rendre l’homme qui vous plaît fou amoureux, même si vous êtes juste une femme «normale»

Récemment, vous avez rencontré un homme qui vous plaît vraiment ?Vous n’avez qu’une envie, c’est qu’il tombe amoureux de vous ?Mais ça vous paraît...

Ceci le fera rester fou amoureux de vous jusqu’à ses 80 ans ! (et plus !)

Comment savoir si l’homme que vous aimez vous aime vraiment ?Est-ce quand il commence à vous dire « je t’aime » ?Ou quand il commence à vouloir vous...

Pour les Femmes qui ont une Grosse Paire de C…

Si cela ne vous fait pas peur… Je peux vous montrer comment rendre un homme littéralement accro à vous…… Parce qu’il existe un « secret »...