Les 3 piliers d’une relation amoureuse réussie

-

les-3-piliers-dune-relation-amoureuse-reussie
Marre des histoires d’amour qui finissent en eau de boudin ? Marre d’être incapable de voir là où le bat blesse dans vos relations ? Marre de ne pas savoir sur quoi travailler pour faire de votre couple une idylle ?

La mécanique amoureuse est souvent plus simple que ce que l’on imagine. Faut croire que nous aimons nous compliquer la vie. Un psychologue, Robert Sternberg, a tenté de théoriser le fonctionnement des histoires d’amour réussies.

La réussite d’une relation amoureuse repose, selon lui, sur trois piliers :

  • la passion
  • l’engagement
  • l’intimité

Sans la réunion de ces trois éléments, votre histoire se dirige « joyeusement » vers un mur.

La passion

« La passion est une obsession positive.
L’obsession est une passion négative. »
de Paul Carvel
Nous connaissons toutes ce désir fort pour l’autre, cette envie d’amour charnel, de fusion corporelle… bref, de sexe. Je caricature, bien sûr, la passion ne se résume pas seulement aux nombreuses parties de jambes en l’air que nous partageons avec Doudou !

Elle est ce déferlement hormonal qui fait battre votre cœur. Elle est ce désir constant d’être auprès de l’autre. Elle est cette impression qu’il est l’homme le plus beau, le plus charismatique, le plus « top-mieux-génial » que vous ayez connu.

C’est sûrement de cette passion-là que Beigbeder parle quand il claironne « l’amour dure trois ans ».

En effet, si elle est très forte en début de relation, la passion tend à s’appauvrir une fois la période de découverte de l’autre passée. La faute à l’habitude. C’est à ce moment-là, qu’apparaît le désir d’ailleurs, voir même l’infidélité.

La passion est l’élément le plus difficile à conserver.

A nous d’apprendre à pimenter notre vie sexuelle pour dépasser cette fatalité des trois ans. Parce que quand on aime Doudou, on veut le garder plus longtemps !

NOTE : Il faut souvent du temps suite à une rupture amoureuse, pour pouvoir vivre une nouvelle passion. Effectivement, cela demande que le deuil de la première soit fait.

NOTE 2 :
Il peut exister des passions platoniques. Eh OUI, je parle bien de ce bon vieux OI.

L’engagement

« S’il y a du temporel dans la vie,
il y a du spirituel dans l’engagement. »
de Edwy Plenel

« S’il y a du temporel dans la vie, il y a du spirituel dans l’engagement. »
de Edwy Plenel

Par engagement, on peut en tendre deux types :
– l’engagement matériel : caractérisé par les projets de voyages, de vie à deux, de mariage ou d’enfants.
– l’engagement « spirituel » : caractérisé par cette promesse implicite de TOUT FAIRE pour cultiver les sentiments d’attachement de l’autre

On voit souvent dans l’engagement matériel une preuve de l’engagement spirituel. Et, nous sommes souvent impatientes de ces premiers projets à deux. Pourtant, combien de couples se séparent en allant trop vite dans l’engagement matériel ? Cet amas de responsabilités, s’il arrive trop tôt explose le couple plutôt que de le solidifier.

L’engagement se construit lentement dans un couple. Il s’inscrit de plus en plus fort dans la relation avant de se stabiliser (et de ne plus retomber).

Ce moment où vous avez confiance en votre partenaire vous expérimentez déjà sa promesse d’engagement. (même s’il ne vous a pas parlé mariage).

Certains hommes sont très prudents sur l’engagement. Comme nous, ils ont été bercés aux Contes de fées. Ils savent que s’ils s’engagent moralement avec une femme, ils feront TOUT pour la rendre heureuse. Et, ils en ont le pouvoir !

Mais, de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités [Un bon point à celle/celui qui me trouve l’auteur de la citation]. Et, assumer ces grandes responsabilités n’est pas ce qu’il y a de plus enthousiasmant.

Donc, laissons-leurs du temps.

La séparation des couples, si elle n’est pas dû à une perte de passion [routine] ou une perte d’intimité, peut être dû à un manque de stabilisation de l’engagement « spirituel ». A aller trop vite, la seule chose que nous ne gagnerons pas c’est… du temps.

L’intimité

« C’est fragile, l’ intimité. »
de Suzanne Jacob
« Mon mec, c’est AUSSI mon meilleur ami ».
Voilà comment l’on pourrait, brièvement, définir l’intimité. C’est ce besoin de connexion avec l’autre. On se comprend, on se connaît (et on se marre bien, tous les deux).

On retrouve dans l’intimité :

– les PRIVATES JOKES : ces blagues que nous sommes les seuls à pouvoir comprendre et que l’on serait incapable d’expliquer à quelqu’un d’extérieur.
– les SURNOMS ORIGINAUX : qu’aucun autre homme ne pourra réutiliser.
– La CONNAISSANCE de l’AUTRE : nous devinons Doudou. Nous savons comment il pense, ce qu’il aime, ce qu’il est… et ce, peut-être mieux que sa propre mère.
– Les HABITUDES : celles que nous prenons à deux. Le dimanche c’est pizza calzone au saumon-film. Etc.

Pour Sternberg, l’intimité suit la passion et précède l’engagement. L’intimité évolue lentement. Nous entendons souvent ces couples qui nous disent s’être retrouvés après s’être un peu perdus. C’est bien de l’intimité dont ils parlent.

Celle-ci peut chuter jusqu’à un niveau relativement bas et être réactivée par un événement nouveau. Notamment par un des projets d’engagement matériel : voyage, enfant, maison, projet professionnel commun… L’intimité peut, après réactivation, atteindre un niveau plus important qu’à la dernière phase de connexion forte.

Nous sommes, dans ce cas, face à un amour profond et assurément durable.

NOTE : Dans les ruptures, plus que la passion, le deuil de l’intimité est extrêmement long. Car nous tentons de nous remettre de l’absence d’un mec et d’un meilleur ami. C’est pourquoi, d’histoires en histoires, nous ne livrons plus aussi facilement notre intimité.

Autres combinatoires

L’équilibre amoureux parfait est donc : INTIMITE + PASSION + ENGAGEMENT.

Mais, nous sommes souvent confrontés à d’autres combinatoires.

– ENGAGEMENT SEUL

Bon, bah, vous avez trouvé un parfait collègue de travail ou patron ou partenaire de TD. Ou mariage forcé. Bref, on évite.

– PASSION SEULE

C’est le désir. C’est l’OI, si nous ne sommes pas avec lui. C’est un plan cul si nous nous voyons pour de formidables parties de jambes en l’air.

Et pourquoi pas ?
Entre deux amours (en déséquilibre) ça console bien des peines.

– INTIMITE SEULE

Là, c’est irrémédiablement votre meilleur pote. Nous déconseillons de passer par l’amitié pour séduire un homme, car si l’intimité est trop forte avant toute forme de coït, vous risquez de ne plus pouvoir allumer la passion chez le mec convoité.

En bref, vous devenez un peu comme sa sœur.

[Un article à venir].

– ENGAGEMENT + INTIMITE

Dans cette combinatoire, il y a quelque chose du vieux couple. Ça fait 20 ans que l’on est ensemble et il est difficile de se désirer comme au premier jour. Peut-être avons-nous fait quelques entorses à la monogamie, mais on s’aime, c’est certain.

Si cette combinatoire arrive trop tôt dans votre couple, il faut ABSOLUMENT relancer la machine des corps. Surtout, si l’infidélité est intolérable pour vous.

Car, le désir ne demande pas la permission à l’amour, pour s’exprimer. Il s’en fout, le désir de vos quatre ans de relation, de votre complicité et de vos projets communs. Il renaîtra, mais pas pour l’homme aimé. Et, là, c’est pas cool.

– INTIMITE + PASSION

C’est l’amour naissant. On s’envoie en l’air dans toutes les pièces, et à chaque pause, on se marre. Sternberg parle de ROMANTISME.

C’est un peu ça. C’est ce moment magique où l’on se promet monts et merveilles. Où l’on passe des heures à se complimenter l’un-l’autre. Et l’on marche, guillerets, la main dans la main, avec un sourire niai sur le visage.

Cette période est (malheureusement?) éphémère. Avec le temps, elle se disloquera pour aller vers un couple plus construit (avec l’engagement) ou vers une douloureuse rupture.

Alors, attention à ne pas s’emballer trop vite, à ne pas chercher immédiatement un fragile engagement matériel. Profitez, et laissez le temps à l’engagement «spirituel» de se former.

« Celui qui a confiance en l’avenir
n’est pas pressé ».
– PASSION + ENGAGEMENT

WARNING ! WARNING ! WARNING !

En gros, vous êtes en OI sur votre mec. Sternberg parle d’ADMIRATION.

Vous idéalisez la personne avec laquelle vous êtes. Trop facilement vous serez prise par le désir d’être parfaite pour lui. Il sera, dès lors, bien difficile d’exprimer votre VRAIE personnalité que vous pourriez considérer comme défaillante [vis-à-vis de cet homme tellement parfait].

De là, il n’y a qu’un pas pour perdre sa confiance en soi, pour rentrer dans une relation de DOMINANT/DOMINEE où vous n’avez pas le beau rôle. Ou bien, de craquer un jour, et de lui balancer sous formes de reproches tout ce que vous avez changé pour lui sans réciprocité.

La difficulté, c’est que nous sommes autant responsables que l’autre de la situation. C’est notre idéalisation [tenant, peut-être, d’un manque de confiance en soi sous-jacent] qui a permis l’installation de ce type de relation.

Un conseil : fuyez les hommes que vous admirez si vous ne parvenez pas à instaurer une intimité.

Et vous, quel est le pilier qui a posé/pose le plus de difficulté dans votre vie amoureuse ?

Anashka,
engagée avec ses passions intimes

15 Commentaires

  1. Bonjour Anashka

    Je découvre ton site et je le trouve vraiment super, il répond à pleins de questions! Est-ce que tu as fait un article sur « comment ne pas idéaliser quelqu’un? »

    J’ai rencontré un mec il y a quelques semaines, il est très bien (beau, intelligent, gentil, drole), on se plait beaucoup, sexuellement c’est le top, on veut tous les deux s’investir dans une relation sérieuse, on voit la vie de la même facon, MAIS on a bizzarement du mal à connecter, pas assez de complicité à mon gout, on se comprend pas toujours, pas toujours le même humour, j’ai beaucoup de mal à me lacher avec lui, j’ai l’impression que j’en deviens pas naturelle. On en a parlé ouvertement et on s’est dit qu’on allait laisser (un peu) le temps faire les choses.

    Mais je t’avoue que ca me perturbe, c’est la première fois que je me retrouve dans une situation comme ca, ou on se plait, on a tout pour que ca marche, mais quelque chose coince. Donc je me retrouve dans la situation « Engagement + Passion » mais sans l’intimité, pourtant je ne pense pas etre en « OI » car je reste très lucide et pas du tout obsédée par lui, juste perplexe :)

    Je me demande si je me mets pas trop de pression pour que ca marche car il me plait.

    Bref, qu’en penses-tu? des conseils à me donner?

    Merci!
    Coco

    • Sur tout ce qui est « idéalisation », je te conseille te taper dans la barre de recherche « OI ». Je pense que tu trouveras des pistes de réfléxions.

      Comme vous vous plaisez beaucoup (visiblement) que vous avez un projet commun, vous avez un peu la pression tous les deux. Peut-être qu’il faudrait regarder du côté de sorties plus ludiques : accrobranche, soirées, pique nique, ballade en vélo. Bref, toutes ces choses qui laissent le temps du lien de se tisser sans demander une complicité exemplaire dès les débuts !

  2. Bonjour Anashka,
    ça fait maintenant plus d’un an que je parcours votre site et je voulais vous remercier pour la richesse des articles que vous nous partagez ici, et pour le soucis du dialogue que vous gardez vis à vis de ceux qui vous demande conseil via ces commentaires. C’est vraiment une aide précieuse, et je me reporte régulièrement à certains articles dans ma vie quotidienne.
    Comme bcp j’imagine, je suis souvent en doute concernant ma propre relation amoureuse, et j’aimerais profiter de cet article ci pour vous demander conseil.
    Passion + engagement revient-il forcément à un OI ?
    Je me pose la question, car je pense que l’intimité est la part qui manque le plus dans mon propre couple. Pour autant, je ne crois pas qu’il s’agisse d’un Oi : cela fait plusieurs années qu’on est ensemble, heureux de l’être (la plupart du temps ^^) et l’engagement et l’importance de l’autre est réciproque.
    En revanche, comme nous sommes 2 personnes très différentes, l’intimité est vraiment le point difficile : nous n’avons pas le même humour, pas les mêmes passions, je suis une grande idéaliste qui sacralise beaucoup de choses et considère comme « graves ou sérieux » un grands nombres de sujets, quand il considère au contraire la plupart des évènements avec beaucoup de détachement et de légèreté (sauf ce qui touche à la relation elle-même).
    Ce manque d’intimité, ou de proximité, créer des tensions et me donne parfois l’impression que nous ne vivons pas dans le même monde, et ce d’autant plus qu’on partage en revanche un caractère souvent autoritaire, têtu et orgueilleux.
    La question que je me pose est donc la suivante : est-ce que la bonne volonté et la capacité à communiquer (qui, elles, ne nous manquent heureusement pas) peuvent suffirent véritablement, sur le long terme, à pallier à un manque d’intimité/complicité ? Est-ce que la communication, qui est en travail permanent (et donc un effort quasi quotidien) peut remplacer en tant que « pilier » une intimité qui, elle, est au moins pour partie « naturelle/acquise » ?
    C’est une vraie question, car évidemment, quand tout vas bien, c’est facile de ne pas en douter, mais en période plus difficile, le manque de complicité, le manque de simplicité, presque, à pouvoir se comprendre, peut se faire vraiment cruellement sentir.

    • Il n’y a pas de réponses universellement valable à ta question. Finalement, est-ce que dans votre relation tu as le sentiment que la communication pallie au manque de dialogue ? Est-ce que tu penses que les discussions que vous avez autour de l’intimité peuvent vous permettre de vous rencontrer ? Qu’est-ce que vous pouvez mettre en place dans les moment plus « difficile » ?

  3. moi d’une histoire à l’autre, c’est un peu tous les piliers mais non associés qui ont fait foirer mes histoires lol De la parcimonie, de l’équilibre…à force je vais peut-être y arriver un jour lol

    • Bah, faudra bien sortir du déséquilibre. C’est jamais évident de savoir qui l’a provoqué : soi ? l’autre ? l’assemblage des deux ?

  4. La grosse erreur que l’on fait nous les filles des fois c’est qu’on leur jettent toutes nos angoisses et nos craintes sur eux … Nos propres doutes les font douter ?!!!! o_O a mon avis on doit aussi calmer notre impatience au niveau de l’engagement et d’arreter d’interpreter leurs prises de distances ! Plus facile a dire qu’a faire –‘ mais bon y arrivera ;D

    • Disons que prendre du recul est souvent la solution. Ne pas le sur-investir, lui et se laisser le temps. Un peu comme un « advienne que pourra ». Simple à dire…

  5. Benjamin Parker, dans Spiderman ? :D
    Merci pour ce bel article, qui donne beaucoup à penser sur la façon dont on se projette (ou pas) dans la construction temporelle de son couple.
    Comme quoi, encore une fois, il est certaines choses dont il vaut mieux ne pas presser le déroulement au risque de voir tout l’édifice s’effondrer trop tôt.

    • Oui, souvent c’est en ayant peur que l’autre ne s’engage pas, que l’on force la main (ou que l’on met des barrières trop tôt : laisser le temps au temps est la clefs).

Top articles

Ceci ravive FACILEMENT l’intérêt d’un homme…

Première rencontre ou relation mal en point, vous souhaitez raviver l’intérêt d’un homme ? Alors…RÈGLE N°1 : ARRÊTEZ de tout le temps chercher à...

Rendre l’homme qui vous plaît fou amoureux, même si vous êtes juste une femme «normale»

Récemment, vous avez rencontré un homme qui vous plaît vraiment ?Vous n’avez qu’une envie, c’est qu’il tombe amoureux de vous ?Mais ça vous paraît...

Pour les Femmes qui ont une Grosse Paire de C…

Si cela ne vous fait pas peur… Je peux vous montrer comment rendre un homme littéralement accro à vous…… Parce qu’il existe un « secret »...

La Femme qui aimait TROP…

Est-ce qu’une femme peut trop aimer un homme ?Laissez-moi répondre très simplement à cette question.Mesurer et comparer l’intensité de votre amour ou de celle...

Les 4 mots que tous les hommes rêvent d’entendre

Un homme est prêt à faire N’IMPORTE QUOI pour une femme s’il sent qu’elle croit VRAIMENT en lui.L’une des façons de caresser le « POINT...

Les hommes ont-ils peur de leurs sentiments ? (Oui, mais voici ce que vous pouvez faire…)

Hello,Je reçois toujours autant de questions à propos d’hommes qui semblent avoir peur de séduire et surtout de s’attacher à des femmes bien…Je sais,...

Comment éveiller l’hormone du plaisir chez un homme

Avez-vous déjà vu un homme au casino qui n’arrive pas à s’arrêter de jouer, alors qu’il ne fait que perdre de l’argent ?Pourquoi pensez-vous...