Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 25-05-2019 16:51:46

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

le mythe toxique du plan cul

J'étais tombée sur cet article que je voulais faire partager :

<<« Avec lui/elle ce n’est que du cul », « ce n’est qu’un “plan cul” sont des phrases que j’ai abondamment entendues. J’en ai toujours été secrètement affectée, y compris lorsque ça ne me concernait pas et sans forcément comprendre pourquoi. Je tente ici une explication. « Plan cul » serait une expression qui neutraliserait le sexe en tant que force subversive et qui continuerait de l’enfermer dans une forme de dévaluation du sexe et des relations hors du couple monogame.>>

https://jesuisfeministe.com/2018/05/29/ … PcukZfqwO4

Hors ligne

#2 25-05-2019 17:00:40

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : le mythe toxique du plan cul

Quand on dit "ce n'est qu'un plan cul", ce n'est pas pour dévaloriser le sexe mais pour préciser que ce n'est pas une relation amoureuse engagée, pas un couple, etc., c'est tout, dans un contexte de discussion qui porte sur les sentiments, l'engagement. C'est une manière de dire qu'on voudrait bien vivre une histoire d'amour mais que ce ne sera pas avec cette personne (du moins le pense-t-on à cet instant).
Quand on veut parler de ce type de relations pour préciser que cela nous convient, sinon, on dit qu'on a des amant(e)s, des rencontres éphémères, etc.
Je ne pense pas que notre époque dévalue le sexe, notamment hors du couple. C'est tout de même la base de toute une économie libérale florissante ! (applis de rencontres, sites libertins, etc.)
Dans l'expression que tu cites ("avec lui/elle ce n'est que du cul"), ce n'est pas le sexe qui est dévalué, mais la personne dont il est question et la relation que l'on a avec elle. À la rigueur, ça peut être de la mauvaise foi ("ouh la menteuse, elle est amoureuse").

Hors ligne

#3 25-05-2019 17:18:04

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : le mythe toxique du plan cul

Vassilia, je ne suis pas sûre de comprendre ta réponse... ?

Je pense que le but de l'article c'est au contraire de postuler qu'une expérience sexuelle n'est pas anodine, et qu'elle demande un minimum d'investissement émotionnel, affectif, qui engage le corps et donc <<soi>>, que ce soit dans ou hors du couple. Et qu'on ne peut pas réduire ça à <<juste du sexe>> quelque soit la situation, même si c'est sur une appli sexuelle.

D'ailleurs, c'est très court, et je ne crois pas que ça fasse le tour du sujet, hein. A la lecture j'avais pas l'impression que ça parlait des gens qui se leurraient sur leurs sentiments ?

Hors ligne

#4 25-05-2019 17:32:20

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : le mythe toxique du plan cul

En regardant dans les commentaires, l'auteure de l'article dit ça en réponse à un commentaire : <<La question de concilier les libertés individuelles est une grande question à laquelle je ne répond effectivement pas dans cet article. La liberté individuelle affecte nécessairement les proches. Pour moi, il ne s’agit pas de le nier mais de voir ce qu’on peut faire avec cette réalité. Concernant les personnes qui ne parviennent pas à séparer cul et amour, je ne propose pas de solution mais émet simplement l’idée que faire totalement l’inverse (prétendre qu’ils sont absolument séparés) est contre-productif.>>

et ça : <<Je pense que l’amour est un besoin au même titre que le sexe et qu’il peut y avoir une façon très sentimentale de désirer l’autre physiquement. On peut très bien faire consommer des relations amoureuse (où l’autre n’est pas considéré pour lui même mais pour les besoins affectifs qu’il comble sur le moment) ou s’émouvoir sexuellement (quelque chose d’intime, profond, intense mais éphémère).>>

Hors ligne

#5 25-05-2019 17:33:05

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : le mythe toxique du plan cul

je ne commentais que le passage que tu citais

il y a des personnes pour qui, si, une expérience sexuelle n'implique pas d'investissement émotionnel ! juste du plaisir
et ça n'a rien de réducteur ni de dévaluant, je trouve

pour moi, dire "c'est juste un plan cul" ne dévalue en rien le sexe, c'est tout !

Dernière modification par Vassilia (25-05-2019 17:34:14)

Hors ligne

#6 25-05-2019 17:36:58

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : le mythe toxique du plan cul

Vassilia a écrit :

je ne commentais que le passage que tu citais

il y a des personnes pour qui, si, une expérience sexuelle n'implique pas d'investissement émotionnel ! juste du plaisir
et ça n'a rien de réducteur ni de dévaluant, je trouve

pour moi, dire "c'est juste un plan cul" ne dévalue en rien le sexe, c'est tout !

Ah, ok, ça ne parle pas du tout de ça ! tongue smile

Hors ligne

#7 25-05-2019 17:59:09

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : le mythe toxique du plan cul

Oui, ça ne parle pas du tout des orgies, du libertinage (ou autres) orientés sur le plaisir et la découverte sexuelle, mais seulement une réflexion sur le fait d'utiliser du vocabulaire d'entreprise pour qualifier des relations sexuelles qui sortent du cadre de la monogamie.

Hors ligne

Pied de page des forums