Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 10-11-2018 17:47:06

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Bonjour tou.te.s,

Depuis que j'ai arrêté de poster sur le forum, je poste ailleurs (facebook) sous une forme à peine différente, et je me sens beaucoup plus sereine dans les échanges que j'ai même ensuite avec les gens qui ne réagissent pas forcément en "public" à mes écrits. Et j'en conclus quand même qu'il y a une dynamique relativement récurrente ici qui pousse les contributeur.trice.s à se justifier tout le temps, voire presque à angoisser d'écrire ici de peur de recevoir un jugement.

Je ne vais pas jouer les naïves en disant <<suis-je la seule à ne plus vouloir parler de certaines choses sur le forum par peur d'être jugée ?>> mais c'est une réalité.

Là le forum ne remplit plus du tout son rôle de bienveillance et de non-jugement, et pour moi c'était sa seule raison d'être que d'avoir trouvé un espace où je pouvais exprimer des chose que je vivais qui m'interrogeaient ou me faisaient réagir sans forcément les avoir décryptées... et en positif, auriez-vous des idées pour que l'on retrouve une sécurité suffisante pour pouvoir exprimer ce qui nous "résiste" dans la vie ? Comme dirait Anne-Sylvestre << en mettant bout à bout toutes nos solitudes on pourrait se sentir un peu moins effrayés>> : écrire pour ne pas mourir.

<<Que je sois née d'hier ou d'avant le déluge
J'ai souvent l'impression de tout recommencer
Que j'ai pris ma revanche ou bien trouvé refuge
Dans mes chansons, toujours j'ai voulu exister
Que vous sachiez de moi ce que j'en veux bien dire

Que vous soyez fidèles ou bien simples passants
Et que nous en soyons justes au premier sourire
Sachez ce qui, pour moi, est le plus important
Oui, le plus important

[Refrain]
Écrire pour ne pas mourir
Écrire sagesse ou délire
Écrire pour tenter de dire
Dire tout ce qui m'a blessé
Dire tout ce qui m'a sauvé
Écrire et me débarrasser
Écrire pour ne pas sombrer
Écrire au lieu de tournoyer
Écrire et ne jamais pleurer
Rien que des larmes de stylo
Qui viennent se changer en mots
Pour me tenir le cœur au chaud

Que je vive cent ans ou bien quelques décades
Je ne supporte pas de voir le temps passer
On arpente sa vie au pas de promenade
Et puis on s'aperçoit qu'il faudra se presser
Que vous soyez tranquilles ou bien plein d'inquiétude
Ce que je vais vous dire, vous le comprendrez
En mettant bout à bout toutes nos solitudes
On pourrait se sentir un peu moins effrayé
Un peu moins effrayé

[Refrain]
Écrire pour ne pas mourir
Écrire tendresse ou plaisir
Écrire pour tenter de dire
Dire tout ce que j'ai compris
Dire l'amour et le mépris
Écrire me sauver de l'oubli
Écrire pour tout raconter
Écrire au lieu de regretter
Écrire et ne rien oublier
Et même inventer quelques rêves
De ceux qui empêchent qu'on crève
Quand l'écriture, un jour s'achève

Qu'on m'écoute en passant, d'une oreille distraite
Ou qu'on ait l'impression de trop me ressembler
Je voudrais que ces mots qui me sont une fête
On ne se dépêche pas d'aller les oublier
Que vous soyez critiques ou plein de bienveillance
Je ne recherche pas toujours ce qui vous plait
Quand je soigne mes mots, c'est à moi que je pense
Je veux me regarder sans honte et sans regrets
Sans honte et sans regrets

[Refrain]
Écrire pour ne pas mourir
Écrire, grimacer, sourire
Écrire et ne pas me dédire
Dire ce que je n'ai su faire
Dire pour ne pas me défaire
Écrire, habiller ma colère
Écrire pour être égoïste
Écrire ce qui me résiste
Écrire et ne pas vivre triste
Et me dissoudre dans les mots
Qu'ils soient ma joie et mon repos
Écrire et pas me foutre à l'eau
Et me dissoudre dans les mots
Qu'ils soient ma joie et mon repos
Écrire et pas me foutre à l'eau
Écrire pour ne pas mourir
Pour ne pas mourir.
>>

C'est une bouteille à la mer, pour celleux qui prendront le temps d'y réfléchir, merci. coeur

Hors ligne

#2 10-11-2018 19:52:19

Ana
Séduizeuse
Inscription : 06-02-2016
Messages : 424

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Hello Canelle

J’avais remarqué sur certains journaux que des personnes avaient tendance à « faire la leçon » en réponse à des contributrices qui viennent juste ici se mettre à nu sans forcément réfléchir et qui veulent partager leur déboires ou difficultés quotidiennes.
J’ai pensé que c’était une question de forme et qu’au fond les réponses étaient bienveillantes, jusqu’à ce que cela arrive sur mon propre journal. C'est effectivement plus facile de s'en rendre compte quand on se retrouve directement touché.

Sur le moment j’ai été assez blessée suite aux réactions à ce que je partageais sur mon journal, sur lequel je postais jusque là sans filtre.
J’ai dû me justifier, et encore après cela on m’a dit que « mon expression maladroite » avait induit les autres en erreur, ce qui en plus d’être vexant était de la simple méchanceté gratuite.
Les réactions montraient qu’on ne partait pas du principe que je suis quelqu’un de bienveillant, mais juste égoïste, et on me prêtait pour ainsi dire des propos que je n’avais pas tenus.
Au départ je venais juste me confier, j’espérais du soutien, une oreille bienveillante, mais non…

Juste après cela j’ai failli te demander de supprimer mon journal et j’en avais d’ailleurs fait une copie sur un document afin de le continuer seule.
J’ai laissé passer le temps, puis j’ai pensé qu’après tout je n’avais rien à me reprocher, alors j’ai continué.
Je préfère aussi poster sur un forum « public » car cela m’incite à structurer mes pensées, ce que je ne ferais probablement pas de façon consciencieuse si le journal était juste pour moi.
Or au final c’est quelque chose de bien structuré et de construit que je souhaite conserver pour moi par la suite, donc je continue.

Il est vrai que depuis ce jour je prends des gants quand je poste sur mon propre journal, et si je ne poste pas sur un autre forum c’est parce que je ne prends pas le temps d’en chercher un autre qui me convienne.
Au-delà de cela j’apprécie beaucoup de suivre certaines contributrices et c’est aussi la raison pour laquelle je ne suis pas encore partie.

Je ne comptais pas en parler, mais puisque tu ouvres le sujet il me semble que l’occasion est toute trouvée pour affirmer que je suis d’accord avec toi.

Quant aux solutions pour s’exprimer sans filtre sur son propre journal, je ne vois pour l’instant pas comment remédier à une ambiance générale qui semble s’être vraiment installée.

Hors ligne

#3 10-11-2018 20:02:48

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Merci Ana pour la sincérité de ton partage. J'avais également ressenti quelque chose de très violent à la lecture de ce dont tu parles (d'ailleurs, toutes mes condoléances, je suis navrée pour la mère de ton amie sad ), c'est ce que tu dis, l'impression que les réactions partent du principe que nous sommes idiotes/naïves/méchantes/égoïstes/égocentriques (ou n'importe quoi de négatif) est contre-productive avec nos attentes. Surtout qu'en général tout se résout par "c'était juste un malentendu", comme ce que tu décris. Sauf que ça pèse de passer x temps à réexpliquer des trucs qui sembleraient "évidents", sans avoir à justifier sans cesse de notre "valeur" ou de notre "empathie", ou n'importe quoi d'autre hein...

Je ne prête pas aux contributeur.trices qui ont ce type de réactions des intentions "méchantes" mais le résultat est franchement violent pour celleux qui reçoivent ces contributions "négatives" alors qu'on vient chercher du soutien... effectivement.

Hors ligne

#4 10-11-2018 20:30:07

Ana
Séduizeuse
Inscription : 06-02-2016
Messages : 424

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

J'avais peur d'avoir pris les choses trop à coeur et de m'être fait des films, mais non je vois que tu as ressenti la même chose.
Ça me désole assez pour être honnête.

Je ne pense pas vraiment qu'il s'agisse de malentendu à chaque fois. C'est plus profond, et quelquefois les réactions traduisent même du mépris et nous font sentir qu'on a été ridicule d'écrire ce qu'on vient de valider.

Si les contributeurs ou contributrices n'ont pas de méchantes intentions, alors qu'est-ce que c'est ?
On se demande ce que cela peut leur apporter de faire la leçon et descendre quelqu'un qui est déjà en position de faiblesse car il ou elle vient de confier.

Les réactions méchantes ne concernent que certaines personnes sur le forum, et toujours les mêmes.
Peut-être qu'il faudrait simplement que ces personnes peu bienveillantes quittent ce forum et nous laissent poster en paix.

Hors ligne

#5 10-11-2018 22:27:25

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 10 340

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

C'était moi qui avais parlé de formulation maladroite, donc je suis celle qui est visée hmm

En tout cas, en ce qui me concerne, je suis régulièrement blessée par les réactions sur mon journal et je me censure depuis un moment. Raison pour laquelle j'ai d'ailleurs demandé à ce qu'il soit effacé.

Donc je suis désolée si je t'ai fait ressentir, Ana, ce que je ressens souvent suite à ce que je confie ici. C'est-à-dire poster pour recevoir du soutien, de l'empathie et un éclairage bienveillant, y compris sur des trucs où je tourne en rond en toute conscience, et récolter des avis moralisateurs, faisant la leçon comme à une petite fille inconsciente ou alors qui minimisent ce que je ressens. Pire : disant, au fond, que j'ai "tort" de ressentir ce que je ressens.

Bref...

Hors ligne

#6 11-11-2018 09:33:18

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 2 772

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

J'ai l'impression que ce post de Canelle vient en partie en réaction à un de mes messages sur le journal de Vassilia, l'ampleur et la tournure que cela prend me désole un peu... Bref, pour te répondre Canelle, de façon plus générale, sans spécialement parler de cette affaire :

- En cas de problème, pourquoi ne pas en parler entre personnes concernées, par mp éventuellement?
- Si l'on poste sur un forum, c'est pour obtenir des réactions, retours, remarques.... Qui, parce qu'elles sont formulées par un autre, ne seront pas forcément celles que l'on attend. Est-ce à dire que ça manque toujours de bienveillance? Exprimer une inquiétude, ou un avis différent, ce n'est pas toujours infantiliser l'autre mais plutôt s'en soucier et il me semble que c'est aussi ce que l'on peut attendre d'un forum...
- Vous me direz que parfois c'est juste et évidemment "mechant"... Peut être, oui. Je n'en verrais pas l'intérêt mais bon, pourquoi pas. Je crois surtout qu'on vient tous avec notre vécu, nos valeurs, nos façons de voir, de nous exprimer, et qu'une remarque "méchante" ne l'est pas forcément pour son auteur. Ça ne remet pas en cause le ressenti de chacun, ça ne signifie pas qu'on nie la blessure que ça peut provoquer, bien sûr. Mais parfois une remarque lambda touche un point sensible, l'autre ne peut pas le savoir... Alors oui il faut expliquer, re expliquer, c'est pénible parfois mais vu que nous ne sommes pas des clones et que la transmission de pensée n'existe pas encore, je ne vois pas comment faire autrement...
- La bienveillance, ça marche dans les 2 sens, comme tout dans une relation interpersonnelle.... Avant de voir du jugement, de la méchanceté, peut être pourrait on juste se dire que l'autre n'est pas méchant, ni bête, ni naïf, ni moralisateur, surtout s'il s'agit de quelqu'un que l'on connaît et dont on apprécie les interventions par ailleurs, et essayer de comprendre pourquoi là précisément, ça nous blesse... Ça ne signifie pas qu'on a tort de ressentir ça. Un ressenti, c'est un ressenti, c'est respectable en tant que tel. Mais ça peut être une piste de réflexion.

D'ailleurs je pense Canelle que tu sens plus en sécurité sur FB parce que les gens qui t'y lisent te connaissent mieux et ont plus d'infos à ton sujet que tes seuls messages, ça limite les incompréhensions.

Bref, concrètement, un post en tête de journal pour préciser ses attentes, ce que l'on souhaite et ne souhaite pas y lire?

Me concernant, puisque j'ai l'impression d'être en partie la cause de tout ça et que je me sens très mal à l'aise avec les sous  entendus et les non dits, je quitte le forum, tout le monde se sentira mieux. Je vais aller cueillir des champignons et jouer avec le chat, c'est plus dans mes cordes smile

Dernière modification par Lirie (11-11-2018 09:43:36)

Hors ligne

#7 11-11-2018 10:00:46

Rosalyn
Séduizeuse
Lieu : Dans l'atrium gauche
Inscription : 10-04-2016
Messages : 3 313

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Je pense avoir déjà fait des remarques/réflexions sur certains journaux qui ont été mal prises, considérées comme jugeantes, ou à côté de la plaque ou méchantes. Pourtant j'essaie de faire attention. D'ailleurs je participe moins sur les journaux des autres de peur de dire un mot de travers, comme quoi la censure va dans les deux sens finalement.

À côté de ça il m'est arrivé aussi plusieurs fois de me sentir jugée négativement sur mon journal, et de mal le vivre. J'ai déjà pensé quitter le forum, mais les bénéfices que j'en retire sont plus importants. Du coup oui, il m'arrive de passer sous silence certaines choses sur mon journal pour ne pas être jugée là-dessus (surtout quand le fond du problème est ailleurs).
Sur mon ancien journal Canelle tu avais même dû intervenir comme modératrice et j'avais fini par demander à cette membre du forum de ne plus participer sur mon journal, ce qui a été bien respecté.
Ou quand j'ai décidé de prendre Willow, j'ai mis en garde que ma décision était prise et que je ne voulais pas de remarque négative là-dessus et ça s'est très bien passé, ma demande a été respectée aussi.

Je suis assez d'accord avec ce que développe Lirie.

Je suis triste que Canelle ait quitté le forum, que Vassilia ait fermé son journal, que Lirie se sente mise au banc des accusés et préfère partir.

Pour moi c'est la différence et la variété des personnalités qui fait la richesse de ce forum, qui se réduit du coup petit à petit en peau de chagrin. Mais je comprends que si on ne s'y sent plus bien on n'ait plus envie d'y venir. C'est simplement dommage...


« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible » Antoine de Saint-Exupéry

Hors ligne

#8 11-11-2018 10:41:58

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 2 772

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Je passerai suivre la suite de tes aventures Rosalyn wink
Comme toi, je fais en général très attention quand je poste (parfois non, et je peux aussi être fatiguée, triste, préoccupée...) et c'est parfois mal pris, ça fait plus de mal que de bien donc je me censure aussi souvent. Je finis par poster un arc en ciel, ce qui est un peu le degré zéro de la compassion et de l'implication mais c'est peut être mieux de se limiter à ça, parfois. J'ai eu aussi des remarques sur mon journal que j'ai trouvée déplacées ou simplement bêtes : si j'avais été en situation de fragilité ça m'aurait sans doute blessée...
Je reviendrai peut être plus tard, je ne sais pas...Il faudrait que j'arrive à rester sur des messages neutres genre henné ou préparation d'un sac de voyage (Merci pour tes conseils d'ailleurs smile), mais je finis toujours par dériver sur autre chose et il y a encore un clash au bout d'un moment. Je verrai...

Dernière modification par Lirie (11-11-2018 10:50:03)

Hors ligne

#9 11-11-2018 14:09:53

Joy
Séduizeuse
Inscription : 30-04-2015
Messages : 1 991

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

C'est un débat très compliqué mais je comprends ce que veut dire Canelle. Il m'est arrivée d'être mal à l'aise en lisant les réponses faites sur certains journaux. C'est un peu comme dans la vie en fait. Parfois on raconte quelque chose à un ami et on veut juste être entendu, le formuler pour le "sortir" de nous. On n'a pas envie que notre ami vienne nous dire "t'aurais pas dû faire ça c'est une connerie" parce qu'on le sait déjà que l'idée était peut-être mauvaise. Mais même les "conneries" peuvent nous apprendre quelque chose.

Moi j'ai besoin d'écrire. Je le fais sur papier aussi mais pas de la même façon. Ici, le fait d'être lue oblige en effet à une certaine
clarté et j'ai souvent eu des avis intéressants et bienveillants. D'autres à l'emporte pièce, truffés de lieux communs, dans ce cas-là j'ai ignoré même si ça m'a agacée.

Honnêtement, il y a des choses que je sais déjà lorsqu'on me les dit. Je me rends bien compte aussi que chacun interprète à sa sauce et avec ses propres filtres. Mais l'échange n'en demeure pas moins, la majeure partie du temps, intéressant.

Et parfois, dans des moments de grande détresse émotionnelle, le fait d'avoir quelqu'un qui te répond, c'est déjà quelque chose.


Spread your wings before they fall apart

Hors ligne

#10 11-11-2018 14:28:31

Sigur
Séduizeuse
Inscription : 31-03-2014
Messages : 3 012

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Pour résumer, je vois les choses comme Lirie et Rosalyn. Nous sommes toutes perfectibles, nous faisons toutes des gaffes, je sais que j'ai parfois un style un peu brusque, et que j'ai pu blesser/agacer/déplaire. Mais je ne vois nulle part, de la part des uns et des autres, de la vraie "méchanceté" ou "autre chose - plus profond", méprisant, comme le ressent Ana. Je cite Lirie :

Lirie a écrit :

Vous me direz que parfois c'est juste et évidemment "mechant"... Peut être, oui. Je n'en verrais pas l'intérêt mais bon, pourquoi pas. Je crois surtout qu'on vient tous avec notre vécu, nos valeurs, nos façons de voir, de nous exprimer, et qu'une remarque "méchante" ne l'est pas forcément pour son auteur. Ça ne remet pas en cause le ressenti de chacun, ça ne signifie pas qu'on nie la blessure que ça peut provoquer, bien sûr. Mais parfois une remarque lambda touche un point sensible, l'autre ne peut pas le savoir... Alors oui il faut expliquer, re expliquer, c'est pénible parfois mais vu que nous ne sommes pas des clones et que la transmission de pensée n'existe pas encore, je ne vois pas comment faire autrement...
La bienveillance, ça marche dans les 2 sens, comme tout dans une relation interpersonnelle.... Avant de voir du jugement, de la méchanceté, peut être pourrait on juste se dire que l'autre n'est pas méchant, ni bête, ni naïf, ni moralisateur, surtout s'il s'agit de quelqu'un que l'on connaît et dont on apprécie les interventions par ailleurs, et essayer de comprendre pourquoi là précisément, ça nous blesse... Ça ne signifie pas qu'on a tort de ressentir ça. Un ressenti, c'est un ressenti, c'est respectable en tant que tel. Mais ça peut être une piste de réflexion.

D'ailleurs je pense Canelle que tu sens plus en sécurité sur FB parce que les gens qui t'y lisent te connaissent mieux et ont plus d'infos à ton sujet que tes seuls messages, ça limite les incompréhensions

Je ne trouve pas qu'un arc en ciel soit le degré zéro, plutôt  "je comprends", un souhait d'aller mieux, de montrer qu'on lit. Ce n'est pas un forum pro, personne n'a le temps d'écrire à chaque fois une tartine détaillée et appropriée, nous avons toutes de vies à gérer, des manques, des soucis, qui n'apparaissent pas forcément sur le forum, alors on fait comme on peut.

Personnellement, les dernières interventions de Lirie sur le journal de Vassilia ne m'ont pas choquée du tout, ce qui n'enlève en rien au droit de Vassilia de mal les ressentir, mais j'ai trouvé sa réaction dure, surtout vis-à-vis d'une amie. Ce qui ne m'empêche nullement de l'apprécier beaucoup!  Pour Ana et son amie j'étais intervenue en même temps que Vassilia, et oui, j'avais interprété son texte comme une attitude égöiste, je m'en excuse, mais je ne renierai pas mon ressenti sur le moment, qui était sincère, même si mal interprété.

Est-ce que vos plus proches amis, parents, ne vous blessent pas parfois ? Et vice-versa (dans la vraie vie).  Nous faisons quoi dans ces cas ? 

Je trouve l'idée de Rosalyn et de Lirie très bonne : prévenir que l'on ne souhaite pas de remarques à certains sujets, par exemple. Maintenant que les choses ont été dites, cela se fera peut-être plus naturellement.

Je suis triste que tu partes Lirie, j'espère que ce ne sera que temporaire, que Vassilia reprendra un journal.

Dernière modification par Sigur (11-11-2018 15:07:25)


Three things cannot be long hidden : the sun, the moon and the truth.

Buddha

Hors ligne

#11 11-11-2018 15:24:05

Ana
Séduizeuse
Inscription : 06-02-2016
Messages : 424

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Sigur, quand bien même mes propos auraient réellement eu une teneur égoïste, et quand bien même je le serais réellement, je ne vois pas en quoi ta réponse m’aurait éclairée ou aurait été bénéfique pour moi.

Nous avons toutes nos défauts, naïve, égoïste, hypocrite, colérique ou d’autres encore. Quand bien même nous les avons, est-ce que nous venons sur ce forum pour se les faire rappeler ?
Je n’en suis vraiment pas certaine.

Si on contribue sur un journal, c’est pour se montrer bienveillante, compréhensive, se montrer présente face à la solitude de l’autre.
Probablement pas pour étaler sa science, montrer à quel point on sait prendre du recul sur la vie (ce qui est très aisé quand on n’est pas impliqué émotionnellement) ou encore pour répondre à un besoin narcissique d’aimer se lire, ou faire la leçon aux autres pour se rassurer soi-même.

Il y a certes beaucoup de réactions intéressantes et bienveillantes ici, mais force est de constater que ce n’est pas toujours le cas.
Si le ressenti n’était pas global ce topic n’aurait pas été créé.

Dernière modification par Ana (11-11-2018 15:24:25)

Hors ligne

#12 11-11-2018 15:46:33

Sigur
Séduizeuse
Inscription : 31-03-2014
Messages : 3 012

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Oui, bien sûr que le ressenti est global, et je le ressens moi-même. Mon intention était d'attirer ton attention sur le fait que ton amie avait le droit d'avoir la tête dans le guidon, de craquer, ne pas répondre à temps, ne pas savoir prendre de décisions (le voyage prévu), etc. Nous avons été trois (Vassilia, espoirette, moi-même) à ressentir quelque chose de semblable, et à réagir, nous nous sommes trompées et excusées. Toi, tu me donnais l'impression de te sentir un peu négligée, un peu trop impatiente de cette situation. Voilà. Et je peux te garantir que je suis passée déjà plusieurs fois par des deuils douloureux.

Je vais effacer cette remarque de ton journal et je m'abstiendrai d'y participer, ce sera plus simple pour tout le monde. smile, pareil pour le reste du forum.

Dernière modification par Sigur (Hier 12:09:06)


Three things cannot be long hidden : the sun, the moon and the truth.

Buddha

Hors ligne

#13 11-11-2018 15:59:18

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Merci Lirie pour ta réponse ici, du temps que tu as pris à la formuler et de ton implication.

Lirie a écrit :

J'ai l'impression que ce post de Canelle vient en partie en réaction à un de mes messages sur le journal de Vassilia, l'ampleur et la tournure que cela prend me désole un peu...

Non, ce n'est pas ça. smile Les dysfonctionnements de ce type s'accumulant (une goutte d'eau faisant déborder un vase déjà trop plein n'est pas un déclencheur du tout, hein) j'ai décidé de questionner nos pratiques de forumeur.euse.s, et jeter un pavé dans la marre (de fait, ça débordait déjà). sad


Lirie a écrit :

- En cas de problème, pourquoi ne pas en parler entre personnes concernées, par mp éventuellement?

[je réponds pour moi] = parce que je poste "en crise" dans un état de choc émotionnel et que je n'ai pas envie de dialoguer x temps pour faire reconnaître la légitimité de mon vécu à quelqu'un alors que je suis de toute manière incapable de l'exprimer "bien" et que ce n'est pas mon but du tout, j'ai vraiment besoin de me vider, d'évacuer, de noter, garder une trace de ce ressenti <<sauvage>> et de le réanalyser plus tard, à froid.

Par exemple.

Sinon, oui en soi si c'est un désaccord d'ami.e.s sur des questions relationnelles, mais il se trouvait en fait que pour ma part c'était même pas un désaccord, juste des remarques anxiogènes au sujet de mes posts (qui concernaient juste des questions de ma vie personnelle hein) qui ont amplifié mes crises et mon état d'anxiété. Pour expliquer ce que je vivais mal et quelles attentes j'avais des commentaires sur mon journal, j'en ai parlé en public - en détail - et ça a eu l'effet contraire à l'effet bénéfique de "résolution", j'étais juste en stress encore plus longtemps à me justifier de trucs dont on m'accusait même pas forcément, juste par réflexe traumatique... donc aucun bénéfice, là. sad

Personne n'est visé, là ce sont des trucs qui ont été déjà "débattus" mais ça ne m'a fait aucun bien de le faire - d'en reparler et d'expliquer pourquoi je le prenais mal et que je ne pensais pas des autres qu'ils étaient méchants, juste que ça faisait du méchant sur moi et que ça marchait très fort sur le pied de mon estime personnelle - de toute manière je n'en gardais déjà AUCUN grief à personne, juste j'aurais aimé ne pas avoir à lire et à me préoccuper de ces remarques qui m'ont juste perturbée et que j'ai pris avec une grande violence (ce que j'ai dit).


Lirie a écrit :

- Si l'on poste sur un forum, c'est pour obtenir des réactions, retours, remarques.... Qui, parce qu'elles sont formulées par un autre, ne seront pas forcément celles que l'on attend. Est-ce à dire que ça manque toujours de bienveillance? Exprimer une inquiétude, ou un avis différent, ce n'est pas toujours infantiliser l'autre mais plutôt s'en soucier et il me semble que c'est aussi ce que l'on peut attendre d'un forum...

Oui bien sûr, mais les attentes "déçues" et les blessures liées au commentateur.trices sont le fait de personnes qui ne souhaitent pas être critiquées ou qu'on exprime des inquiétudes (là où elles sont déjà bien assez inquiètes de leur propre anxiété, se faire inquiéter davantage) c'est pas parce que c'est bienveillant que c'est bénéfique : L'enfer est pavé de bonnes intentions, maintenant sans les "bonnes méthodes" et les "bonnes pratiques", c'est difficile de continuer à subir des "bonnes intentions" qui s'expriment à mauvais escient, sans calibrage, sans recul, sans relecture (même rapide).

Lirie a écrit :

- Vous me direz que parfois c'est juste et évidemment "mechant"... Peut être, oui. Je n'en verrais pas l'intérêt mais bon, pourquoi pas. Je crois surtout qu'on vient tous avec notre vécu, nos valeurs, nos façons de voir, de nous exprimer, et qu'une remarque "méchante" ne l'est pas forcément pour son auteur.

L'idée c'est pas de juger des gens mais d'essayer de s'accorder peut-être sur des formes d'expressions qui semblent acceptables de manière consensuelle ?

Lirie a écrit :

Ça ne remet pas en cause le ressenti de chacun, ça ne signifie pas qu'on nie la blessure que ça peut provoquer, bien sûr. Mais parfois une remarque lambda touche un point sensible, l'autre ne peut pas le savoir... Alors oui il faut expliquer, re expliquer, c'est pénible parfois mais vu que nous ne sommes pas des clones et que la transmission de pensée n'existe pas encore, je ne vois pas comment faire autrement...

Relire le journal (les pages concernées par ce à quoi on répond au moins), avoir en tête des éléments personnels sur les forumeur.euses, avant de poster au sujet des préoccupations les plus délicates.

Prendre le temps de bien se mettre à la place de la personne qui reçoit trois mots avec une forte puissance évocatrice qui peuvent raviver des trucs douloureux (cf. elle vient d'en parler en disant qu'elle en souffre, c'est un indice et je dis ça sans condescendance, y'a souvent BEAUCOUP d'indices avant-coureurs qui montrent que la personne va se sentir blessée par une remarque expéditive sur un sujet qui la place dans une angoisse, une douleur, etc.)

Rectifier SANS JUSTIFIER son intervention ("désolée de t'avoir blessé, je voyais les choses comme cela mais je me suis trompé... en aucun cas je voulais te blesser mais je l'ai fait [des raisons si on estime que c'est indispensable] et je m'en excuse, je suis également blessé à ta place lorsque cela m'arrive d'être mal comprise ou mal jugée" par exemple) pour éviter que ça s'éternise en procès "oui mais ton mot X pouvait prêter à confusion, je me suis trompé mais j'ai eu bien raison de mal comprendre, etc." (bon, faut être sincère aussi, et le penser, ce sont les limites de la communication "positive" hein...)

Ne poster que des encouragements sur les sujets les plus délicats. Voire des analyses construites essayant d'apporter un éclairage s'il y a une demande explicite de "réponses" ou d'explications.

Ce sont des pistes également, hein, des préceptes que j'essaye d'appliquer à moi-même, et je ne suis pas sûre qu'on doive autant se blesser tout le temps, là quand même. sad

Lirie a écrit :

- La bienveillance, ça marche dans les 2 sens, comme tout dans une relation interpersonnelle.... Avant de voir du jugement, de la méchanceté, peut être pourrait on juste se dire que l'autre n'est pas méchant, ni bête, ni naïf, ni moralisateur, surtout s'il s'agit de quelqu'un que l'on connaît et dont on apprécie les interventions par ailleurs, et essayer de comprendre pourquoi là précisément, ça nous blesse... Ça ne signifie pas qu'on a tort de ressentir ça. Un ressenti, c'est un ressenti, c'est respectable en tant que tel. Mais ça peut être une piste de réflexion.

Franchement, ça manque (= qu'un ressenti est un ressenti respectable en tant que tel) donc ouais on hurle au loup sur ça, mais y'a de quoi, je trouve que ça reste discutable les ressentis des uns et des autres (alors que non).

Et moi je ne sais pas, je te dis y'a quand même des manières de formuler les choses, et je sais que je suis pas forcément irréprochables sur mes formulations, quand j'ai blessé quelqu'un je regarde où, comment, pourquoi, généralement JE suis "en tort", j'ai loupé un truc. J'ai pas la culpabilité ultime d'avoir été méchante, mais ouais j'ai pas été trop cool, voire j'avais des mauvaises intentions (je le découvre après-coup). Souvent je veux me venger, faire payer un méchant (du passé). Ou exprimer de manière détournée un reproche que j'ai gardé en tête (de façon mesquine) depuis longtemps, un peu en embuscade. Sinon, je suis jalouse et je veux dire une méchanceté gratuite, ou le plus fréquent j'ai répondu trop vite à un sujet qui finalement me concernait moi et à qui je donne un "avis" au détriment de la vie de l'autre.

Plus rarement les gens sont des abrutis et j'avais rien dit de mal. (non je rigole).

Lirie a écrit :

D'ailleurs je pense Canelle que tu sens plus en sécurité sur FB parce que les gens qui t'y lisent te connaissent mieux et ont plus d'infos à ton sujet que tes seuls messages, ça limite les incompréhensions.

Euh non, pas vraiment. J'ai exposé pas mal de problématiques différentes "en public", en privé/semi privé je poste les trucs qui sont trop perso pour apparaître sur le fil... et sinon j'ai eu des réactions bienveillantes et très sympa de gens à qui je ne parle jamais et ne me connaissent pas du tout. Genre un de mes cousins avec qui j'avais quasiment jamais eu d'échange perso et avec qui j'ai repris contact y'a pas longtemps, il m'a téléphoné et on a parlé de nos vies et de ce qui nous résistait "sans jugement", ma tante que je vois tellement rarement que ça se compte en années qui suit mes posts avec qui j'échange brièvement et qui m'encourage (du coup), mon père aussi qui me lit (pas tout, je ne lui mets pas les trucs qui concernent des aspects pouvant inutilement le blesser, vous en parliez, je suis d'accord) et qui découvre ma vie privée via facebook, avec qui j'arrive à parler en vrai après... sinon des copines de fac avec qui j'avais complètement perdu contact, même des gens de suh ( wink ) etc.

Lirie a écrit :

Bref, concrètement, un post en tête de journal pour préciser ses attentes, ce que l'on souhaite et ne souhaite pas y lire?

Oui, moi j'avais fait ça effectivement, je pense vraiment que ça aide les gens à se situer comme tu dis personne n'est devin. Et j'affinais au fur et à mesure, mais on pourrait tester une systématique, si c'est bien respecté ? Je crois que c'est très important pour certain.e.s contributrices d'avoir un espace sécurisé, qui répond à leurs attentes.

Hors ligne

#14 11-11-2018 16:21:08

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Sigur a écrit :

Est-ce que vos plus proches amis, parents, ne vous blessent pas parfois ? Et vice-versa (dans la vraie vie).  Nous faisons quoi dans ces cas ?

Moi, j'en parle aux gens concernés (dans la vraie vie). Sinon, je prends sur moi dans ma vie professionnelle et j'ai tort en général ça ne m'apporte rien de bon, ça sclérose les rapports de garder des non-dits sur ces trucs blessants qui se répètent. J'essaye d'exprimer comment ne pas me blesser mais surtout en positif comment me faire du bien, répondre à mes attentes... voilà... mais l'ambiance du forum est assez délétère actuellement d'où le "général" ici... facile à l'écrit sur un forum. smile

Sigur a écrit :

Je trouve l'idée de Rosalyn et de Lirie très bonne : prévenir que l'on ne souhaite pas de remarques à certains sujets, par exemple. Maintenant que les choses ont été dites, cela se fera peut-être plus naturellement.

Sigur, (je pense que c'est général pas que moi, mais en mon nom seul je vais parler), quand je poste je ne cherche pas du tout à ce qu'on me renvoie à mes manques, mes lacunes, mes incapacités ou mes incompétences. Encore moins qu'on parte du postulat que je suis [insère des défauts], c'est cela qu'on appelle "être dans le jugement", quand on prête un ou des défauts à qqn.

Si on ne me valorise pas c'est pas vraiment la peine de me répondre, moi je l'avais dit mais je le reprécise vraiment c'est important. C'est franc dit ainsi, tout ce qui est critique va m'insécuriser, je n'écris pas pour qu'on critique ce que je fais ou ce que je vis, juste m'encourager sur les trucs où on pense que je vais dans "le bon sens". Mais si on veut aussi me complimenter sincèrement c'est cool j'apprécie. Maintenant si on ne souhaite pas me complimenter c'est chouette aussi, mais ça n'oblige pas à me dire des choses qui me mettent en difficulté alors que je me sens déjà en difficulté (d'où la non-aide qu'on peut appeler "enfoncement" quand on la vit).

Je traite des sujets délicats sur lesquels une estime de merde et j'ai pas envie qu'elle soit ébranlée alors que je galère à étaler un peu des pièces de puzzle qui ne s'imbriquent pas bien. J'aimais le soutien moral, les encouragements, ou les analyses (très bien) étayées, reprenant des faits précis, cités, etc. Sinon, les arc-en-ciel aussi, ça me convenait. smile

Toi, tu ne postes jamais directement "ta vie" sur le forum, ça crée parfois une distance puisqu'on ne sait pas forcément à qui on parle et que tu te "permets" de dire des choses vis-à-vis de nous en prétendant (j'imagine que c'est vrai hein, mais je te fais la fille qui découvre un message qu'elle estime désagréable) que tu es déjà passé par là et que t'as surmonté le truc. C'est parfois décourageant de pas avoir juste le message de compréhension et d'empathie de toi vers nous sans le laïus style "je m'en doutais, c'était évident t'es bien tombée bas, là". (je caricature, mais vraiment je crois que ce type d'interventions de constat négatif ne vont aider personne). Je sais que tu n'es pas aussi caricaturale, hein, j'exagère BEAUCOUP pour illustrer le genre de ressentis que ça crée.

Hors ligne

#15 11-11-2018 16:23:32

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Joy a écrit :

Et parfois, dans des moments de grande détresse émotionnelle, le fait d'avoir quelqu'un qui te répond, c'est déjà quelque chose.

Je retiens, ça, Joy. smile

Hors ligne

#16 11-11-2018 16:25:16

Ana
Séduizeuse
Inscription : 06-02-2016
Messages : 424

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Sigur a écrit :

Oui, bien sûr que le ressenti est global, et je le ressens moi-même. Mon intention était d'attirer ton attention sur le fait que ton amie avait le droit d'avoir la tête dans le guidon, de craquer, ne pas répondre à temps, ne pas savoir prendre de décisions (le voyage prévu), etc. Nous avons été trois (Vassilia, espoirette, moi-même) à ressentir quelque chose de semblable, et à réagir, nous nous sommes trompées et excusées. Toi, tu me donnais l'impression de te sentir un peu négligée, un peu trop impatiente de cette situation. Voilà. Et je peux te garantir que je suis passée déjà plusieurs fois par des deuils douloureux.

Je vais effacer cette remarque de ton journal.

Oh oui, et bien aujourd'hui je me sentirais bien idiote de m'être sentie négligée et impatiente alors que le décès est survenu un mois plus tard.
C'était absolument pas le cas, nous étions plusieurs à lui déconseiller de rester la tête dans le guidon. Elle est aussi allée voir sa psy car tout cela la dépassait, et elle lui a conseillé la même chose. C'est d'ailleurs suite à cela qu'elle a recommencé à nous voir, tout en restant très impliquée avec sa maman. Et fort heureusement, puisqu'elle n'aura eu que deux maigres et malheureux mois pour profiter d'elle et se préparer au pire...

J'avais écrit plusieurs choses dans mon poste, des positives, d'autres plus négatives. Et bien toutes les trois vous avez choisi de rebondir sur un seul et LE truc le plus négatif et en plus me faire la morale.
Le ton employé n'était en plus clairement pas destiné à attirer mon attention de façon bienveillante, mais juste à limite me rabattre le caquet.
C'était pas cool, je me suis sentie obligée de me justifier, vous en remettiez encore une couche, bof quoi.

Mais bon, puisque tu effaces alors c'est vrai que le problème est réglé.

Hors ligne

#17 11-11-2018 16:31:43

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

D'accord avec Ana, moi aussi j'ai ressenti qu'il y avait beaucoup de rebondissements uniquement sur les aspects les plus négatifs ou anxiogènes de mes posts, et j'avais demandé à ce que les contributeur.trices arrêtent de sélectionner les éléments négatifs pour les renforcer !

Du renforcement, oui, mais positif. smile

Hors ligne

#18 11-11-2018 16:33:27

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 5 882

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Bon, moi j'arrive après la bataille.

Ma position est la suivante : pour avancer, il faut deux choses : de la bienveillance, mais aussi des coups de pelle. Parce que quand tu as la tête dans le guidon (ou pire, quand tu es complètement déconnecté du monde réel comme moi), oui ça fait pas plaisir de s'entendre dire que tu exagères, que tu fais de la merde, mais de l'autre, si personne ne te dit que tu fonces dans un mur, bah tu te le mangeras pleine poire.

Et je préfère mille fois qu'on me fasse chier avec "prends pas le volant" (et même si je gueule comme un putois), plutôt qu'on me caresse dans le sens du poil avec "vas-y, fonce à 250 sur l'autoroute de ta connerie, si tu as envie", parce que le platane à 250 à l'heure, je suis pas sûre d'en survivre.

Sinon, on peut appliquer ce qui se fait en GN: la règle du Stop. Stop, tu arrêtes, et c'est non négociable, non justifiable. Personne n'a le droit de te demander des comptes.

Hors ligne

#19 11-11-2018 16:37:56

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Alis, et tu es satisfaite de la manière dont les intervenant.e.s respectent tes règles et tes conditions sur ton journal ? smile

Hors ligne

#20 11-11-2018 20:55:05

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 5 882

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Je me suis fait souvent pourrir jadis ("hystero-jalouse" et j'en passe), les gens ne vont pas dans mon sens et tant mieux. Je préfère ça à "oui, oui, continues tes conneries", même si ça me fait mal. Ce qui me blesse, ce sont pas les interventions, mais le rappel à une réalité que je refuse... Sauf que la réalité, faut faire avec... Et le fait qu'on soit "dur", dans le sens "réaliste" avec moi, ça aide, vraiment.

Je vois pas de méchanceté dans les interventions, parfois de l'exaspération, du découragement, car c'est très dur de voir quelqu'un s'enfoncer, mais je prends les remarques qui vont pas dans mon sens comme plus précieuses que celles qui y vont (même si j'adorerai qu'on me dise que oui, j'aurais tout ce que je veux, comme je veux, sauf que la réalité, elle, me ratera pas). Parce que ça demande du courage de dire "tu fais de la merde" de façon constructive.

Dernière modification par Alis (11-11-2018 20:59:35)

Hors ligne

#21 11-11-2018 21:25:00

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Alis, merci pour ton explication, c'est super alors que ça t'aide ! smile

Hors ligne

#22 11-11-2018 21:53:01

lea
Séduizeuse
Inscription : 19-02-2016
Messages : 25

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Bonjour,

Je ne suis pas la mieux placée pour intervenir sur ce sujet car si je vous lis depuis pas mal de temps en revanche je n'ai ouvert un journal que très récemment et de plus je n'y mets pas ma vie, pour reprendre l'expression de Cannelle (j'espère ne pas déformer le propos). (Pour l'instant j'aborde ce journal comme un outil "thérapeutique" mais ce n'est pas figé, cela pourra évoluer sans que je me sente prête à m'exposer autant que d'autres). Je ne me suis pas non plus donné le droit d'intervenir sur les autres journaux pour l'instant.

Ce que je voulais dire c'est que je n'aurais pas pu ouvrir ce journal si je n'avais pas senti de la bienveillance et une démarche d'entraide sur le forum.
Sans nier toutefois que lors des épisodes dont vous parlez, je comprends que certaines interventions pouvaient être difficiles à recevoir et a fortiori si ce n'est pas ce qu'on attend sur son journal, cela peut heurter.

Je vais enfoncer une porte ouverte mais l'écrit est traitre (on écrit une phrase en croyant dire une chose mais la réception est toute autre pour de multiples raisons que vous avez énoncées).

La suggestion de fixer des règles (si on veut) sur ce qu'on attend ou pas chacun-e sur son journal, me semble une bonne idée. Ainsi que pouvoir dire ponctuellement que tel sujet n'est pas à débattre.

Hors ligne

#23 11-11-2018 22:08:22

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 265

Re : Libre expression sur suh : comment se sentir en sécurité pour poster ?

Merci pour les retours positifs. smile

Merci léa pour ta participation, c'est important de savoir qu'il y a des participant.e.s qui peuvent entreprendre leur "travail thérapeutique" (ou autre) dans de bonnes conditions et une ambiance satisfaisante. smile

Hors ligne

Pied de page des forums