Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 18-08-2018 10:16:32

Le_Paternel
Séduizeur
Inscription : 17-08-2018
Messages : 59

Suis-je trop égoïste ?

WARNING : En écrivant ces quelques lignes, j'y suis allé franchement. En aucun cas je veux être blessant, je veux juste comprendre ce qui se passe dans ma tête. J'espère que vous me comprendez. C'est intéressant d'avoir un autre regard que le sien, d'autant plus un regard féminin !

Salut tout le monde !

Aujourd'hui, je vais vous exposer mon cas de figure qui m'est propre. Pour en avoir parler avec plusieurs personnes, je pense que c'est un cas (un peu) rare. Je n'attends pas de bonne ou mauvaise réponse, juste une meilleure compréhension de la situation avec un regard extérieur pour mieux me connaître et appréhender mes relations. Je vous préviens, cela risque d'être un peu long et fouilli, mais tout converge vers le même point même si à première vue cela n'a pas un rapport significatif !

Je vais avoir 22 ans d'ici quelques mois et je suis en couple avec M. (C'est le prénom de ma copine tongue) depuis presque 2 ans. Bien que je connaisse le game depuis mes années lycée, j'ai dans un premier temps énormément intellectualisé ce dernier. Si bien qu'avant M., je n'ai jamais eu de copine. C'est donc ma première histoire où j'ai réellement tout découvert avec elle. N'habitant pas dans la même ville, nous nous voyons qu'un-deux WE/mois et pendant nos vacances et ce depuis le début. Tout se passe bien, c'est une fille jolie, sexy, attentionnée et le fait de se voir peu nous permet de profiter uniquement des bons moments. Bon ça c'est pour le cadre ! Maintenant, rentrons dans les détails !

Si je reviens un peu sur notre histoire, tout s'est fait naturellement entre-nous. Les premiers mois furent vraiment intenses, j'étais comme un fou à vouloir tout découvrir avec elle, limite je ne dormais pas tellement que j'étais excité avant nos retrouvailles, bref je découvrais l'amour. On était un peu ce couple cliché cucu. Et au fil du temps, me concernant, cet effet "première fois" s'est légèrement estompé alors que chez elle, c'est toujours l'excitation qui domine. Attention, tout se passe très bien entre-nous, pas de dispute, jalousie ou autre ... C'est simplement que maintenant j'en suis presque venu à me dire "Ouais, j'ai une copine, c'est cool". Je caricature mais c'est comme si elle comptait les jours avant qu'on se revoit et moi c'était juste "Ouais cool on se voit demain" (J'exagère bien évidemment). En fait, pour résumer, j'étais in love au début dans cette étape de découverte du couple, puis petit-à-petit c'est comme si j'avais adopté un comportement détaché de tout là où M. est elle ultra-attachée de la mort et se vexe pour un rien (Vous voyez ce genre de différences de vision. M. est du genre à dire "Si je suis avec quelqu'un c'est parce que c'est le plus beau, le plus extraordinaire, le meilleur". Moi je suis du genre "Si je sors avec quelqu'un c'est parce qu'il y a une attirance physique et qu'on est sur la même longueur d'onde").

Et je cherche à comprendre mon attitude. Dans un premier temps, je pense qu'inconsciemment j'ai cette atittude pour compenser le "trop plein d'attachement" de M. et ainsi équilibrer la balance. Mais la vraie explication est plus sur moi, pas sur nous ou elle. J'ai toujours été doté d'un excellent relationnel, je suis toujours arrivé à parfaitement m'intégrer dans de nouveaux environnements. Cependant, j'ai ce côté solitaire (et égoïste). J'aime les gens, j'aime m'amuser etc ... Mais j'ai besoin de faire ma vie de mon côté ensuite où je peux m'organiser comme je le souhaite : J'ai envie d'aller au sport ? Je vais au sport. J'ai envie de lire ? Je lis. Je veux voir le dernier épisode de GoT ? Je regarde le dernier épisode. Pouvoir travailler sur mes projets également. Et je vais souvent prioritiser mes envies sur celle des autres.

J'adore mes amis, ma copine etc ... Mais je doute qu'actuellement je sois capable de les supporter H24. J'ai besoin de mes moments à moi.

Et en essayant d'avoir un regard critique sur la situation, je me dis que le couple reste une histoire de compromis et qu'au fond de moi, je ne suis pas prêt à faire ces compromis d'où ce message. Sachant que je n'ai pas de point de comparaison avec une autre expérience, bah je ne sais pas quoi en penser.

WARNING Je vais encore caricaturer et tirer les traits de la réalité : Lors de notre WE du mois, on se retrouve. Les premières heures sont très intenses car un manque physique et affective s'est créée nous le comblons avec des câlins, en faisant l'amour etc ... C'est super. Ensuite, là où M. veut profiter de chaque seconde à mes côtés sachant qu'on ne s'est pas vu depuis X jours, je suis presque là à me dire "Bon c'est bien beau mais on va pas rester collé à faire bisous-câlins durant 48 heures". Oui, j'exagère encore ici !  Et là je me demande ce que ça serait si on habitait ensemble.

Donc voilà, j'aimerais savoir ce que vous en pensez. Suis-je fou ? Je vous le concède, c'est un peu bizarre comme situation et délicat d'en parler. Encore une fois, hormis cette vision un peu bisounours et idéaliste de la chose, je n'ai rien à lui reprocher et notre couple fonctionne très bien. Je pense plus que ça vient de moi, sachant que je pourrai avoir le même discours si j'étais H24 avec mes amis. Finalement, il n'y a qu'avec mes parents que je n'ai pas ce discours. En effet, ayant longtemps vécu avec eux, nous avons toujours tout fait ensemble et nous avons su trouver notre rythme dans nos habitudes. Et comme je dis, "Les amis ça va, ça vient. Les copines ça va, ça vient. Les parents, tu pourras toujours comptés sur eux". Bref, ce n'est pas trop le sujet !

Que pensez-vous de tout ça et quelle lecture d'un regard extérieur vous pouvez en faire ? Merci à vous !

Dernière modification par Le_Paternel (21-08-2018 21:40:09)

Hors ligne

#2 18-08-2018 11:11:41

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 517

Re : Suis-je trop égoïste ?

Salut Pater

C'est drôle parce qu'on est nombreux(ses) au contraire à vouloir respirer loin de nos parents et à ne pas supporter leur côté fusionnel/limite intrusif wink donc ce n'est pas anodin, je trouve, qu'à 22 ans tu parles ainsi de ta famille smile

Sinon j'ai l'impression à te lire que tu es très passif dans votre relation. À part planifier des we et vacances (et faire l'amour), tu prévois un peu des trucs pour votre couple ? Je veux dire : te demandes-tu "tiens, qu'est-ce ce qui pourrait nous rendre heureux, là ?" ? Autre question : avez-vous pour projet de vous rapprocher géographiquement l'un de l'autre à moyen terme ?

22 ans, c'est très jeune et rien ne dit que vous aurez envie de construire ensemble. Es-tu amoureux d'elle ? (c'est pas juste "elle est belle, cool et sympa").

Par ailleurs, en couple, même quand on vit ensemble, chacun conserve ses activités et son rythme, la fusion n'a rien d'obligatoire ni de souhaitable. On n'est pas siamois ! Je reviens sur ma remarque initiale : peut-être crois-tu que c'est H24 parce que c'est ce que vous vivez dans ta famille, mais ça n'a rien d'obligé...

À te lire, je vois quelqu'un de "confortable" dans sa relation, qui ne travaille pas trop pour elle, peut-être pas très amoureux (mais je ne sais pas) et qui a des croyances erronées sur le couple smile après, quand on s'est pas vus pendant un moment, en général on se manque et on a envie de profiter de la présence de l'autre, c'est pour ça que je me pose la question : est-ce que ce n'est pas surtout une relation confortable pour toi ?

Hors ligne

#3 18-08-2018 11:17:50

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 026

Re : Suis-je trop égoïste ?

En fait je ne vois pas trop le problème dans ce que tu nous racontes? Est ce que tu souffres de cette situation? Non? Alors pourquoi se poser tant de questions? Tu es très jeune encore, c'est ta première relation, profite du temps passé avec elle. Il n'y a pas de "norme", de normalité dans un couple, chaque relation est unique, l'important est que chacun s'y sentes bien... Vous vous voyez très peu, c'est logique qu'elle ait envie de profiter des moments passés ensemble. Ce serait sans doute différent  si vous étiez dans la même école, la même ville, elle serait sans doute moins "à fond". Vous allez murir, votre relation va evoluer, rien ni personne n'est immuable. Ce qui est important c'est que si quelque chose te gêne, t'inquiète, tu puisses lui en parler, sans agressivité ni accusation : pas "tu me colles trop" mais "ce n'est pas contre toi, mais j'aimerais plus de temps pour moi". La clé c'est vraiment de parler, même si c'est parfois compliqué....

Je te rassure, même en vivant avec quelqu'un on n'est pas collés 24h/24h (ce serait invivable!!), chacun travaille de son côté, a des activités perso, voit ses amis.... On fait des choses ensemble et d'autres séparément. Même à la maison on n'est pas obligés de faire la même chose wink A son âge, dans ma première relation "serieuse", j'étais comme ta copine... Aujourd'hui, même vivant avec mon chéri (un autre), je suis très indépendante, certaines semaines on ne fait que dormir ensemble, il part avant que je me réveille et je rentre alors qu'il dort déjà smile Laisse lui, laisse toi le temps d'évoluer (et de couper le cordon, excuse moi mais j'ai bien ri en lisant qu'il n'y a que tes parents que tu supportes en continu. A 22 ans. tongue Tu es fils unique?)

Ps: le game, c'est du bullshit (à part l'importance du développement personnel, de l'innergame), c'est réduire les femmes à des poupées décérébrées interchangeables. hmm (d'ailleurs c'est un peu l'impression que j'ai en te lisant, ta copine est jolie, oui, tu as une copine, c'est cool... Tu pourrais dire la même chose d'une montre ou d'une voiture hmm) Apprendre la séduction et les relations avec ça, c'est comme apprendre la sexualité avec du porno.... Ça te donne plein d'idées et d'images fausses hmm

Dernière modification par Lirie (18-08-2018 11:27:05)

En ligne

#4 18-08-2018 21:08:53

Le_Paternel
Séduizeur
Inscription : 17-08-2018
Messages : 59

Re : Suis-je trop égoïste ?

Merci de vos réponses ! C'est toujours intéressant d'avoir un extérieur ! Je vais répondre à chacune !

@Vassilia :

C'est drôle parce qu'on est nombreux(ses) au contraire à vouloir respirer loin de nos parents et à ne pas supporter leur côté fusionnel/limite intrusif wink donc ce n'est pas anodin, je trouve, qu'à 22 ans tu parles ainsi de ta famille smile

Je m'éloigne peut-être du sujet, mais cela n'a jamais été mon cas. Sans doute car je suis encore jeune. Pour la petite histoire, j'ai toujours été proche de mes parents (Je parle bien de mes parents) dans le sens où l'on a toujours tout fait ensemble : voyage, restaurant etc ... Je n'ai jamais été trimballé chez X ou Y. Du coup, j'ai toujours eu l'habitude de vivre avec eux et de tout partager. Et une certaine osmose s'est créée. Pour être parti plusieurs fois en vacances avec des amis, c'est clair que c'est sympa, mais vite gonflant de suivre le rythme d'untel ou d'untel qui veut faire ça ou ça.

Sinon j'ai l'impression à te lire que tu es très passif dans votre relation. À part planifier des we et vacances (et faire l'amour), tu prévois un peu des trucs pour votre couple ? Je veux dire : te demandes-tu "tiens, qu'est-ce ce qui pourrait nous rendre heureux, là ?" ? Autre question : avez-vous pour projet de vous rapprocher géographiquement l'un de l'autre à moyen terme ?
22 ans, c'est très jeune et rien ne dit que vous aurez envie de construire ensemble. Es-tu amoureux d'elle ? (c'est pas juste "elle est belle, cool et sympa").

Disons qu'on a évolué différemment au sein de la relation. Au tout début, j'étais in love comme elle, excité comme un fou de tout. Je découvrais l'amour, la vie de couple. Et petit-à-petit, c'est devenu légèrement routinier me concernant et j'ai commencé à prendre les choses avec beaucoup de hauteur et à être très détaché là où M. était toujours autant attachée. Encore une fois, c'est une fille superbe. Très jolie, sexy, super attentionnée, on est sur la même longueur d'onde. Après est-ce que je peux en dire plus ? C'est difficile sachant que je n'ai pas de point de comparaison. C'est ma première expérience. Et là, je ne sais pas si c'est moi qui ne veut juste pas faire de compromis dans mon couple et est trop égoïste ou si quelque chose cloche.

Je sais que si je peux avoir cette attitude détachée, c'est aussi pour compenser ce trop plein de sa part, et ce sur-attachement de sa part qui n'est pas forcément sain. Je suis sans doute trop rationnelle. J'ai vu notre relation évoluée, elle a su faire plein d'effort mais c'est clair que M. a tendance à être assez lunatique dans le sens où au moindre petit truc, même sans importance, elle peut totalement se refermer sur elle-même et être en "bad" durant quelques heures avant de revenir calmée. Exemple, je regarde/fais un truc, elle va me dire "Viens me faire un câlin", je lui réponds que je finis ce que je fais et là elle peut se mettre à mal le prendre pour un rien. Elle a vraiment un grans besoin d'attention je trouve. Encore une fois, difficile de parler de norme ou autre, je sais que j'ai toujours beaucoup eu d'attention de la part de mes parents, c'est pour ça que je n'ai pas besoin de passer des dizaines d'heures à faire bisous-câlins avec ma copine pour en avoir, et que j'en ai moins besoin qu'elle, étant donné que je suis fils unique. Mais oui des fois, elle pouvait mal le prendre que je ne lui envoie pas assez de messages ou que je fasse autre chose pendant 5 minutes quand on se voyait (M. c'est le genre de personne tu lui dis "Oui ça te va bien", limite elle va mal le prendre car elle s'attend à des "Tu es la plus belle" ou encore quand tu lui dis "Oui ça se passe bien, on a un bon feeling" elle s'attend à des "Tu es une femme en or extraordinaire". Dans ma tête, on est avec quelqu'un parce qu'on a une attirance physique et qu'il y a ce feeling et cette mentalité compatible. Pas forcément parce que c'est la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus forte du monde. Elle pense différemment et peut facilement se vexer sur ça). Et c'est vrai que des fois, je me demande si sur le long terme c'est viable d'être autant en demande, après, comme depuis le début, une relation est faite pour évoluer où chacun des partenaires évoluent.

Des projets ? Je t'avoue que j'ai du mal à me projeter. Ma priorité reste mes études et mes projets, pas la géographique de ma copine ou autre. Je reste dépendant d'une seule personne : moi-même. Et j'essaie de rester cartésien : Tout peut se passer. Aujourd'hui ça se passe bien, demain elle peut tomber sur un coup de foudre, moi aussi etc ... On ne sait pas ce qui peut se passer. Donc je me limite aux WEs/vacances oui.

Encore une fois, je n'ai pas de point de comparaison. C'est difficile. Si je tombais sur une partenaire totalement détachée elle aussi, ça me gonflerait peut-être aussi. Qui sait ? Mais je ne peux pas savoir.

Par ailleurs, en couple, même quand on vit ensemble, chacun conserve ses activités et son rythme, la fusion n'a rien d'obligatoire ni de souhaitable. On n'est pas siamois ! Je reviens sur ma remarque initiale : peut-être crois-tu que c'est H24 parce que c'est ce que vous vivez dans ta famille, mais ça n'a rien d'obligé...
À te lire, je vois quelqu'un de "confortable" dans sa relation, qui ne travaille pas trop pour elle, peut-être pas très amoureux (mais je ne sais pas) et qui a des croyances erronées sur le couple smile après, quand on s'est pas vus pendant un moment, en général on se manque et on a envie de profiter de la présence de l'autre, c'est pour ça que je me pose la question : est-ce que ce n'est pas surtout une relation confortable pour toi ?

J'imagine bien que c'est différent en couple. Je me base uniquement sur mon expérience des WE/vacances où comme je le décris en haut, il y a ce besoin d'affection, d'attention de sa part, et je me demande si ça peut être viable sur une vie quotidienne à deux. Alors haut, bien évidemment, dès qu'on se revoit les premières heures sont intenses, on en a besoin, mais est-ce qu'on doit faire que ça durant tout le WE en mode bisous-câlins-sexe ? Après encore une fois, n'ayant pas de relations antérieures, j'ai du mal à voir si c'est moi qui est trop dur et ne cherche pas à faire d'effort dans tout ça pour répondre à son besoin d'affection ou si au contraire, je suis dans une relation "confortable" comme tu dis.

@Lirie :

En fait je ne vois pas trop le problème dans ce que tu nous racontes? Est ce que tu souffres de cette situation? Non? Alors pourquoi se poser tant de questions? Tu es très jeune encore, c'est ta première relation, profite du temps passé avec elle. Il n'y a pas de "norme", de normalité dans un couple, chaque relation est unique, l'important est que chacun s'y sentes bien... Vous vous voyez très peu, c'est logique qu'elle ait envie de profiter des moments passés ensemble. Ce serait sans doute différent  si vous étiez dans la même école, la même ville, elle serait sans doute moins "à fond". Vous allez murir, votre relation va evoluer, rien ni personne n'est immuable. Ce qui est important c'est que si quelque chose te gêne, t'inquiète, tu puisses lui en parler, sans agressivité ni accusation : pas "tu me colles trop" mais "ce n'est pas contre toi, mais j'aimerais plus de temps pour moi". La clé c'est vraiment de parler, même si c'est parfois compliqué....

J'ai toujours fait ainsi : dire les choses. Après, cela reste sa nature (cf ce que je dis plus haut pour avoir le récapitulatif) mais oui notre relation a déjà bien évolué depuis le début.

Je te rassure, même en vivant avec quelqu'un on n'est pas collés 24h/24h (ce serait invivable!!), chacun travaille de son côté, a des activités perso, voit ses amis.... On fait des choses ensemble et d'autres séparément. Même à la maison on n'est pas obligés de faire la même chose wink A son âge, dans ma première relation "serieuse", j'étais comme ta copine... Aujourd'hui, même vivant avec mon chéri (un autre), je suis très indépendante, certaines semaines on ne fait que dormir ensemble, il part avant que je me réveille et je rentre alors qu'il dort déjà smile Laisse lui, laisse toi le temps d'évoluer (et de couper le cordon, excuse moi mais j'ai bien ri en lisant qu'il n'y a que tes parents que tu supportes en continu. A 22 ans. tongue Tu es fils unique?)

Oui peut-être une histoire d'âge et que ça viendra tout seul !

Ps: le game, c'est du bullshit (à part l'importance du développement personnel, de l'innergame), c'est réduire les femmes à des poupées décérébrées interchangeables. hmm (d'ailleurs c'est un peu l'impression que j'ai en te lisant, ta copine est jolie, oui, tu as une copine, c'est cool... Tu pourrais dire la même chose d'une montre ou d'une voiture hmm) Apprendre la séduction et les relations avec ça, c'est comme apprendre la sexualité avec du porno.... Ça te donne plein d'idées et d'images fausses hmm

Je suis d'accord. Je m'y étais intéressé, c'est sympa. Mais je m'en suis totalement détaché. Avec ça, nous ne sommes pas du tout dans le rapport humain, nous sommes là à suivre une liste des courses au lieu de profiter de l'instant. La preuve en est avec M. tout s'est fait naturellement !

Dernière modification par Le_Paternel (21-08-2018 21:40:41)

Hors ligne

#5 18-08-2018 22:20:38

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 026

Re : Suis-je trop égoïste ?

En étant avec tes parents, tu suis forcément leur rythme, pas le tien… Et il y a un rapport d'autorité, pas "d'égalité" comme avec tes amis ou ta copine, donc tu as beaucoup moins de marge de négociations. C'est drôle d'exprimer les choses ainsi. Ce n'est pas une critique mais c'est étonnant de chercher la "liberté" tout en appréciant de faire avec ses parents, ça me semble très contradictoire smile J'adore mes parents, je suis très proche d'eux, on a fait plein de choses ensemble… Mais je suis partie à 17 ans de chez moi pour vivre seule (je partais à Paris pour mes études) et j'étais RAVIE. J'ai adoré vivre seule, dès que j'ai gagné ma vie correctement (assez jeune), je me suis sentie ENFIN autonome et libre. Sinon on dépend toujours de ses parents… Par exemple,  ce n'est pas toi je suppose qui choisit la destination des vacances, l'itinéraire, l'hôtel, qui paie tes factures, ton ordinatur etc? C'est un peu à côté de ta problématique mais le fait que tu en parles semble montrer que c'est important pour toi, et encore une fois, aucune critique, chacun fait comme bon lui semble, mais c'est étonnant smile

En ligne

#6 18-08-2018 22:47:02

Le_Paternel
Séduizeur
Inscription : 17-08-2018
Messages : 59

Re : Suis-je trop égoïste ?

Lirie a écrit :

En étant avec tes parents, tu suis forcément leur rythme, pas le tien… Et il y a un rapport d'autorité, pas "d'égalité" comme avec tes amis ou ta copine, donc tu as beaucoup moins de marge de négociations. C'est drôle d'exprimer les choses ainsi. Ce n'est pas une critique mais c'est étonnant de chercher la "liberté" tout en appréciant de faire avec ses parents, ça me semble très contradictoire smile J'adore mes parents, je suis très proche d'eux, on a fait plein de choses ensemble… Mais je suis partie à 17 ans de chez moi pour vivre seule (je partais à Paris pour mes études) et j'étais RAVIE. J'ai adoré vivre seule, dès que j'ai gagné ma vie correctement (assez jeune), je me suis sentie ENFIN autonome et libre. Sinon on dépend toujours de ses parents… Par exemple,  ce n'est pas toi je suppose qui choisit la destination des vacances, l'itinéraire, l'hôtel, qui paie tes factures, ton ordinatur etc? C'est un peu à côté de ta problématique mais le fait que tu en parles semble montrer que c'est important pour toi, et encore une fois, aucune critique, chacun fait comme bon lui semble, mais c'est étonnant smile

Ahaha ! Je m'éloigne du débat initial, mais j'ai toujours eu ce rapport avec eux ! Même en quittant la maison pour mes études aussi ! Je suis d'accord avec toi, mais je ne l'ai jamais vu comme ça et ne le vois pas comme ça. J'adore mes amis et ma copine mais même en étant pas chez moi, je suis énormément en contact avec eux. Je l'ai toujours été. On a toujours tout partagé, on se connaît. Et comme je le disais, si actuellement je devais choisir avec qui je devrai cohabiter pour une longue période, je les choisirai sans hésiter dans le sens où sur le court terme les amis c'est génial etc ... Mais à la longue je ne suis pas sûr que ça me plairait. Bon après, c'est une autre histoire mais oui, pour avoir vécu une grande parti de ma vie avec eux, tu prends le pli et le rythme te convient. Je me rappelle quand je partais l'été 2 semaines avec une dizaine de potes, j'étais bien content de rentrer. xD Dans le sens où gérer les envies de chacun etc ... A la longue ça me gonflait. x)

Hors ligne

#7 21-08-2018 14:16:31

Portekoi
Séduizeur (admin)
Inscription : 03-04-2013
Messages : 1 133

Re : Suis-je trop égoïste ?

Juste un point : cette partie du site étant publique, il vaudrait mieux que tu changes le prénom de ta copine.


Ne t'inflige pas de blessures : d'autres s'en chargeront pour toi...

Hors ligne

#8 21-08-2018 21:41:09

Le_Paternel
Séduizeur
Inscription : 17-08-2018
Messages : 59

Re : Suis-je trop égoïste ?

Merci de la précision ! C'est fait ! D'autres réflexions sur la question d'ailleurs ? wink

Hors ligne

#9 22-08-2018 08:15:17

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 148

Re : Suis-je trop égoïste ?

En fait, la relation, elle évolue.

T'as la phase "découverte" où ça tâtonne, c'est passionnel (souvent teinté d'anxiété car tu connais pas l'autre, tu idéalises, projettes) et puis tu passes à la phase suivante : "ça y est, c'est rassuré, on est ensemble, on peut commencer à vivre normalement". Toi tu es passé à cette phase, ta copine se raccroche à la première. Parce qu'elle croit que tu l'aimes moins alors que tu l'aimes mieux. Tu l'aimes elle, mais tu t'aimes toi et tu as besoin de temps à toi, ce qui est normal.
Je pense qu'il faudrait la rassurer là-dessus, sur le fait que tu l'aimes, d'une façon plus équilibrée que le "ne me quiiiiiittes pas du début".

Dernière modification par Alis (22-08-2018 08:18:35)

Hors ligne

#10 22-08-2018 09:29:12

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 517

Re : Suis-je trop égoïste ?

Mmm, pas d’accord Alis ! Une relation s’entretient et je ne vois pas trop où Pater aime mieux, c’est un peu une affaire qui roule toute seule cette histoire, et c’est étonnant qu’il n’y ait pas le désir de partager davantage... des amis à moi sont mariés depuis vingt ans et sont toujours amoureux, mais ils entretiennent l’un et l’autre leur couple, malgré le temps pris par le boulot, les gosses, les loisirs, les amis... au début l’amour c’est juste des hormones en feu, au bout de quelque temps c’est une décision et une action pour l’entretenir...

Hors ligne

#11 22-08-2018 10:17:22

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 188

Re : Suis-je trop égoïste ?

D'accord avec Alis, ta copine a un gros besoin d'etre rassuree sur sa valeur, tu pourrais la rassurer 150 fois tant qu'elle attends sa validation de l'exterieur c'est a dire toi et ou les autres et non d'elle meme comme toi tu l'as compris , elle restera dans le même schema.
L'amour dans un couple c'est offrir son propre bonheur a l'autre pour le partager des qu'il y a desequilibre ou attentes d'un des deux cotes c'est plus complique pour que ca soit viable dans le temps.
la rassurer oui et non plutot l'aider a "s'envoler" vers elle meme comme toi tu es deja dans cet envol là. 
un peu comme si tu lui faisait comprendre je t'aime sans autre desir que de t'aimer avec l'eenvie de partager avec toi sans que tu ne combles mes besoins de reassurance.


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#12 22-08-2018 16:15:58

Le_Paternel
Séduizeur
Inscription : 17-08-2018
Messages : 59

Re : Suis-je trop égoïste ?

Très intéressantes vos réponses ! Merci !

En fait, la relation, elle évolue.
T'as la phase "découverte" où ça tâtonne, c'est passionnel (souvent teinté d'anxiété car tu connais pas l'autre, tu idéalises, projettes) et puis tu passes à la phase suivante : "ça y est, c'est rassuré, on est ensemble, on peut commencer à vivre normalement". Toi tu es passé à cette phase, ta copine se raccroche à la première. Parce qu'elle croit que tu l'aimes moins alors que tu l'aimes mieux. Tu l'aimes elle, mais tu t'aimes toi et tu as besoin de temps à toi, ce qui est normal.
Je pense qu'il faudrait la rassurer là-dessus, sur le fait que tu l'aimes, d'une façon plus équilibrée que le "ne me quiiiiiittes pas du début".

Tu marques un point. C'est intéressant comme vision, et c'est totalement vrai en plus. Tu as cette première phase où t'es comme un fou "Vite, vite je veux la revoir. Non pas déjà" et ensuite, au final, tu t'y habitues au rythme et c'est devenu normal. Elle est toujours dans cette phase en effet du coup je la joue encore plus détaché pour compenser. La question est de savoir si elle en sortira ou non. Bien qu'elle ait énormément progressé depuis le début pour tendre à être moins "trop en demande".

Mmm, pas d’accord Alis ! Une relation s’entretient et je ne vois pas trop où Pater aime mieux, c’est un peu une affaire qui roule toute seule cette histoire, et c’est étonnant qu’il n’y ait pas le désir de partager davantage... des amis à moi sont mariés depuis vingt ans et sont toujours amoureux, mais ils entretiennent l’un et l’autre leur couple, malgré le temps pris par le boulot, les gosses, les loisirs, les amis... au début l’amour c’est juste des hormones en feu, au bout de quelque temps c’est une décision et une action pour l’entretenir...

Je suis curieux de savoir ce que tu penses par-rapport à ce que je t'avais répondu plus haut. Franchement, j'aime M., elle est top, on est sur la même longueur d'onde etc ... Mais encore une fois, c'est gonflant (Et pas sûr que ça soit viable) d'être autant en demande des fois et d'avoir besoin en permanence d'être rassurée/et être en demande d'affection. Cela peut être usant aussi, après c'est aussi car je n'ai pas forcément ce besoin, enfin ce trop plein de besoin. Mais comme c'est ma première copine, je ne sais pas si je suis dans l'erreur en restant sur mes positions ou pas.

D'accord avec Alis, ta copine a un gros besoin d'etre rassuree sur sa valeur, tu pourrais la rassurer 150 fois tant qu'elle attends sa validation de l'exterieur c'est a dire toi et ou les autres et non d'elle meme comme toi tu l'as compris , elle restera dans le même schema.
L'amour dans un couple c'est offrir son propre bonheur a l'autre pour le partager des qu'il y a desequilibre ou attentes d'un des deux cotes c'est plus complique pour que ca soit viable dans le temps.
la rassurer oui et non plutot l'aider a "s'envoler" vers elle meme comme toi tu es deja dans cet envol là. 
un peu comme si tu lui faisait comprendre je t'aime sans autre desir que de t'aimer avec l'eenvie de partager avec toi sans que tu ne combles mes besoins de reassurance.

Ta première phrase est tellement juste. Elle a un besoin d'affection/validation/reconnaissance par moi, et que par moi. A l'inverse de moi qui suis sûr de ma valeur et n'attend pas en retour des "OMG mais t'es tellement incroyablement beau dans ce petit pantalon, t'es tellement extraordinaire". Je caricature mais des fois j'ai l'impression que si je ne suis pas autant mélioratif dans mes propos, ça la fait douter et la vexe. Encore une fois, c'est juste qu'on est pas sur la même phase. C'est justement là que j'ai des doutes. Cela peut évoluer, oui, ça a évolué la concernant, lentement pour faire tous ces efforts, mais dans le long terme ? Encore une fois, tout se passe bien, mais ce trop plein de besoin, c'est vite gonflant et pas viable si l'équilibre n'est pas là comme tu le dis. Et encore une fois, je n'ai pas d'expérience pour comparer si je suis trop dans le tort. Après, cela peut devenir vachement malsain cette vision de "prendre son envol". Le but d'un couple c'est pas que l'un des deux deviennent un coach en développement personnel pour l'autre. Je caricature encore. x)

Hors ligne

#13 15-09-2018 14:41:04

Xa23000
Séduizeuse
Inscription : 28-07-2018
Messages : 16

Re : Suis-je trop égoïste ?

Mais tu l'aimes vraiment encore ou est-ce que tu commences à t'en désinteresser parce qu'elle est trop acquise?

Hors ligne

Pied de page des forums