Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 20-06-2018 06:41:22

Cassy20
Séduizeuse
Inscription : 27-04-2015
Messages : 16

Je ne comprends pas

Bonjour à tous et à toutes,

Je reviens sur ce site aujourd'hui car je suis totalement perdue... Je vais expliquer l'histoire depuis le début afin que vous puissiez bien la comprendre.
Voilà il y a maintenant 7 mois je faisais la connaissance d'un homme qui travail dans mon entreprise, il m'a rajouté sur les réseaux sociaux et nous avons commencé à bien discuté à la suite de ça nous avons décidé de se voir et d'aller boire un verre ensemble et pour être sincère, ça a été le coup de foudre. Quand je suis rentrée j'y croyais pas et j'étais vraiment sous le charme... les jours passent on se voit de plus en plus et à la fin on décide d'officialiser les choses et de se mettre en couple.
Le début ça a été parfait ! Par la suite, nous avons décidé de ne garder qu'un seul appartement et d'essayer de vivre ensemble (c'était il y a 3 mois) et durant cette période là je devais passer des examens très important et j'étais tendue et très stressé. Le premier mois de cohabitation se passe très bien et par la suite tout se dégrade...
Il a l'air moins heureux, me fais des remarques à chaque petit trucs, après une grosse engueulade, nous arrivons à nous dire les non-dit et tout s'arrange.
Je suis une fille très casanière j'adore sortir avec lui ou avec ma famille mais je sors très rarement avec des amies mais cela ne me gêne pas que lui sorte avec ses amis, je suis d'ailleurs celle qui l'amène et va le chercher pour qu'il puisse boire et profiter comme il le souhaite. Il est sorti il y a quelques semaines et quand j'ai été le chercher à 4h du matin, il me dit "ouais la serveuse étais trop mignonne avec moi" sur le coup je l'ai mal pris.. je n'étais pas bien durant cette période (j'ai reçu les résultats négatif de mes examens) et du coup je l'ai éloigné en lui disant qu'il avait trop bu et qu'il fallait qu'il aille dormir... et la il continuait de me parler d'une fille qui se faisait touché par tout le monde et que c'était pas respectueux parce qu'elle avait un copain etc. puis il s'est endormi, nous n'avons pas reparlé de cette soirée mais je dois avouer que ça me travail un peu...
Je suis devenu peut-être un peu plus méfiante et j'ai perdu un peu plus de confiance en moi, et j'accepte surement moins facilement les remarques (j'ai eu beaucoup de problème avec mon travail également et mon chien vient tout juste de décéder donc mon morale est au plus bas), et lui c'est une personne qui va essayé de me brusquer pour que je comprenne les choses mais avec moi ça a l'effet inverse ça me braque et ça ne me mets pas du tout en confiance.
J'essaie de lui expliquer mais a chaque fois il se renferme et me réponds "je ne te dirais plus rien", je le prends mal parce que c'est pas ce que je veux mais à chaque fois j'ai le droit à "t'as que de la mauvaise fois" "c'est toujours moi le méchant" etc.
et hier ça été la remarque de trop, j'ai été travaillé avec un pull (alors qu'il faisait 25 degrés) et j'avais un col roulé, je portais un jeans taille haute qui arrivait jusqu'au nombril et le pull s'arrêtait tout juste au dessous, c'est vrai que si je levais les bras on voyait 1 mm de mon ventre, j'arrive à la maison et il me voit et la première chose qu'il me dit c'est "c'est comme ça que t'as été au travail?" et je lui réponds que oui en pensant qu'il allait me dire que je m'étais justement trop habillé pour la chaleur qu'il faisait et j'ai le droit un pétage de plomb bien comme il faut... "t'es trop sexy pour aller au travail, j'aime pas du tout que tu t'habilles comme ça etc." sur le coup je me suis dit il est pas sérieux et j'ai rigolé et je lui ai dit arrête tes bêtises c'est un col roulé... on va s’entraîner et durant tout l'entrainement il tire la tête j'essaie d'être joyeuse et de le tirer un peu mais rien n'y fais, alors je décide de le laisser tranquille et de répondre a une amie qui m'a écrit sur whatsapp et il arrive à me dire, t'es toujours sur ton téléphone... Bref on rentre et il me dit rien et s'il me dit quelque chose il me parle comme si j'étais débile...
Je passe au dessus et je prends sur moi. Une fois arrivé il me dit "ouais t'as quoi" et là j'hallucine... "je lui dis toi tu as quoi? tu tires la gueule depuis qu'on a été à l'entrainement" bref et c'est partie en gros pétage de plomb... "je t'ai dit que ça m'a pas plus comment tu étais habillé, c'est trop sexy etc." j'avais l'impression d'être une salope (désolé du terme) là j'ai pété un plomb et je lui ai demandé ce qu'il cherchait, s'il était plus heureux avec moi il pouvait partir et qu'il y avait pas de soucis (quand je m'énerve les larmes viennent facilement) et la il me dit que je suis trop délicate etc.
Je suis vraiment épuisé de cette situation, le truc c'est que je l'aime et que j'essaye de faire tout ce qu'il me dit mais là c'est trop et depuis hier je me suis éloigné j'ai besoin de me retrouver et je ne suis pas d'accord que ce soit moi qui doive m'excuser...

Comment est-ce que je dois réagir avec ce genre de personnalité? Tout lui donner? lui mettre des barrières? le laisser respirer? Pour moi j'ai l'impression qu'il ne se remet jamais en question... je sais plus quoi faire, ce qui est bien et ce qui est mal et j'ai l'impression de mettre totalement perdue...

Merci de m'avoir lu et de vos futures réponses.

A bientôt smile

Hors ligne

#2 20-06-2018 08:50:08

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 148

Re : Je ne comprends pas

Salut,

De base, il y a ton problème de confiance en toi, qui te fait suréagir de façon inappropriée = faire des coups d'éclat quand c'est anodin (la serveuse) et t'écraser quand c'est inacceptable (col roulé, le fait qu'il te parle comme à une débile).

La jalousie, c'est un poison et c'est un signe de manque d'amour de soi et de l'autre. Et vous êtes tous les deux concernés.

Je suis assez radicale, j'ai une tolérance zéro à la jalousie, parce que céder, c'est alimenter le délire paranoïaque de l'autre. C'est lui dire : ok, t'as raison, je suis une pute, continue de contrôler ce que je fais.

Je pense que tu as besoin de t'affirmer et de travailler sur ta confiance en toi et de là, tu trouveras naturellement comment gérer. S'il te fait une remarque comme quoi t'es une pute, c'est un stop direct. Tu n'argumentes pas, car sauf, si tu sais gérer les jaloux et leur renvoyer leur paranoïa dans la tronche, il ne faut surtout pas "négocier". Argumenter, c'est laisser une porte ouverte.

S'il t'agresse et qu'il te braque : "stop, ça me blesse" et tu sors de la pièce.

Et aussi faire la part des choses, entre ce qui vient vraiment de lui et ce qui vient de toi. C'est à dire le fait que tu te sentes mal pour x ou y raisons ne te donne pas le droit de le maltraiter et idem pour lui. Apprendre juste à dire que tu te sens comme ça et que tu as besoin de ça (calme? sortir? calin?)

Bref, apprendre à dire non, mais aussi à dire ce que tu as besoin.

Hors ligne

#3 20-06-2018 09:47:37

Cassy20
Séduizeuse
Inscription : 27-04-2015
Messages : 16

Re : Je ne comprends pas

Salut,

Merci beaucoup pour ta réponse.

Mon gros problème de confiance en moi, oui je sais ça affecte beaucoup de chose... ça vient d'une enfance difficile et je me bats depuis 2 ans pour reprendre confiance petit à petit mais c'est pas évident tous les jours.

Je prends note de ton conseil pour les moments de jalousies. En sachant que quand il m'a fait la remarque je n'ai pas argumenté j'ai surtout pris ça sur le ton de la plaisanterie car j'y croyais vraiment pas... c'est après que j'ai pas su gérer, son enfermement et sa mauvaise humeur, j'ai eu beaucoup de peine à savoir quoi faire, le questionner? le laisser tranquille ? faire comme si de rien n'était?

Je vais également travailler sur le dernier point que tu as aborder, essayer de ne pas le "maltraiter" ou mal prendre ce qu'il dit parce que moi je l'ai mal interprété.

Pour le moment on ne s'est pas récrit, je pense lui demander une discussion afin qu'on puisse mettre tout à plat et retrouver notre complicité du début...

Hors ligne

#4 20-06-2018 15:10:55

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 148

Re : Je ne comprends pas

A ta place, je le laisserai ruminer. Et pourquoi lui écrire, vous habitez ensemble, non?

Je suis pas sûre que se mettre avec quelqu'un qui te brusque, souhaite avoir un contrôle sur tes vêtements et tente de te rendre jalouse soit très bon pour ton estime de toi.

Hors ligne

#5 21-06-2018 09:24:18

Cassy20
Séduizeuse
Inscription : 27-04-2015
Messages : 16

Re : Je ne comprends pas

oui on habite ensemble mais on travail les deux à 100%... du coup on se voit que le soir.

Bon on a discuté hier soir, et à la fin on s'est rendu compte qu'on avait les deux beaucoup de non-dit et beaucoup de frustration. on a pu tout sortir et se dire les choses sincèrement. Lui doit travailler sa jalousie et moi ma confiance en moi.
Je pense qu'on va voir petit à petit comment ça évolue, mais effectivement, l'erreur que nous avons fait c'est de ne pas discuter calmement et de partir directement dans les reproches au lieu d'exprimer nos sentiments.

Merci pour les conseils, poser par écrit mon problème et lire tes réponses m'ont fait réfléchir smile

Hors ligne

#6 21-06-2018 20:11:47

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 000

Re : Je ne comprends pas

ne jamais dire "tu fais toujours ci, tu fais toujours ça", mais "quand tu as fait ceci (acte précis), ça m'a choque-peiné-heurté parce que j'ai eu l'impression que ... "
Ne pas cataloguer l'autre, mais parler de ses ressentis face à un acte précis.
par exemple: "quand tu m'as reproché de m'être habillé comme ça, ça m'a blessée, parce que j'ai eu l'impression d'être une salope, et que tu n'avais pas confiance en moi".

Hors ligne

#7 24-06-2018 15:25:04

Ana
Séduizeuse
Inscription : 06-02-2016
Messages : 479

Re : Je ne comprends pas

À te lire, on dirait que cet homme est un pervers narcissique...
Au travers de ton récit on te sens aussi plutôt fragile, soucieuse de bien faire, très (trop ?) encline à la remise en question, douce et (trop) gentille.

Je justifie mes propos.

il me dit "ouais la serveuse étais trop mignonne avec moi"

Euh... sérieux ?

et la il continuait de me parler d'une fille qui se faisait touché par tout le monde et que c'était pas respectueux parce qu'elle avait un copain etc.

C'est son problème non ?
Comme s'il avait peur que tu fasses pareil un jour dans son dos ?

et lui c'est une personne qui va essayé de me brusquer pour que je comprenne les choses mais avec moi ça a l'effet inverse ça me braque et ça ne me mets pas du tout en confiance.

Tu m'étonnes, et c'est bien normal.

J'essaie de lui expliquer mais a chaque fois il se renferme et me réponds "je ne te dirais plus rien"

C'est bien, comme ça la communication est au top.

mais à chaque fois j'ai le droit à "t'as que de la mauvaise fois" "c'est toujours moi le méchant" etc.

Manipulation, culpabilisation et j'inverse les rôles...

j'ai le droit un pétage de plomb bien comme il faut... "t'es trop sexy pour aller au travail, j'aime pas du tout que tu t'habilles comme ça etc."

C'est le passage qui m'a le plus choquée, ça se passe clairement de commentaires...

durant tout l'entrainement il tire la tête j'essaie d'être joyeuse et de le tirer un peu mais rien n'y fais

Il inverse encore une fois les rôles, il est pas trop en position de faire la tête...
C'est dommage que tu joues son jeu car du coup tu lui donnes raison...

alors je décide de le laisser tranquille et de répondre a une amie qui m'a écrit sur whatsapp et il arrive à me dire, t'es toujours sur ton téléphone... Bref on rentre et il me dit rien et s'il me dit quelque chose il me parle comme si j'étais débile...

Tu finis par te lasser, normal, mais du coup lui ça l'agace de se retrouver seul à jouer à son jeu.
Alors il te sort une remarque déplacée qui n'a rien à voir avec la choucroute (et en fait tu écris à qui tu veux quand tu veux), puis il te rabaisse à la moindre chose que tu dis.

"je t'ai dit que ça m'a pas plus comment tu étais habillé, c'est trop sexy etc."

Il est sérieux, il se trouvait pas déjà assez ridicule et il en remet une couche ?

je lui ai demandé ce qu'il cherchait, s'il était plus heureux avec moi il pouvait partir et qu'il y avait pas de soucis (quand je m'énerve les larmes viennent facilement) et la il me dit que je suis trop délicate etc.

C'est une blague ?
Qu'il aille trouver une femme qui ne pleure jamais et ne montre aucun sentiment, et qui par la même occasion le dressera, ça lui fera pas de mal.

Je suis vraiment épuisé de cette situation, le truc c'est que je l'aime et que j'essaye de faire tout ce qu'il me dit mais là c'est trop et depuis hier je me suis éloigné j'ai besoin de me retrouver et je ne suis pas d'accord que ce soit moi qui doive m'excuser...

C'est bien normal et tu as tout à fait raison.

Comment est-ce que je dois réagir avec ce genre de personnalité? Tout lui donner? lui mettre des barrières? le laisser respirer?

Sauve-toi, au plus vite...

Les gens fragiles et très gentils comme toi sont les proies idéales des pervers narcissiques, qui sont des maîtres en matière de culpabilisation, manipulation et instauration d'un rapport de force au sein duquel ils occupent la position de dominant.

Quelles qu'en soient les causes, ce n'est pas à toi de le changer, ni de te positionner en infirmière compréhensive.
Tu dois penser à toi, et à être heureuse avant tout.

Tu mérites le respect, l'écoute et l'empathie, comme chacun d'entre nous, ce que cette personne ne semble pas t'apporter.

Tu verras qu'en essayant de partir il ne te rendra pas la tâche facile, à grand renforts de manipulation, culpabilisation (encore une fois) et d'apitoiement.
Il fera tout pour te conserver près de lui et continuer ce jeu malsain qui te détruira à petit feu.
Les relations avec les PN commencent aussi souvent de la même façon : très fluides, évidentes et fusionnelles au début, puis tournent au vinaigre après quelques mois.

Courage smile

Hors ligne

Pied de page des forums