Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 09-02-2018 22:16:13

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Bonsoir,

Pour celles et ceux qui auraient le courage de tout lire, par avance merci.
Je suis preneur en ce qui concerne les avis, les conseils, les analyses... Bref à un peu tout.



Je précise plusieurs informations qui je pensent ont leur importance et peuvent expliquer certaines choses :
- je suis célibataire de (très très) longue date, ce qui ne me dérange pas plus que cela en soi (je ne suis pas en recherche active, je ne cherche pas spécialement à séduire)
- ici ce que je rechercherais serait une relation à moyen/long terme, cela ne m'intéresse pas de juste coucher avec (en tout cas pas au détriment d'une relation amicale)
- j'ai tendance à vouloir vraiment mieux connaitre la personne avant d'envisager quelque chose (sinon j'ai du mal à être intéressé)
- j'ai tendance à avoir une l'approche suivante plus ou moins malgré moi : admettons qu'un signe d'intérêt soit bel et bien réel, je vais le remarquer puis me dire que je vois ce que je voudrais y voir ; je réfléchis souvent beaucoup trop alors et conclu le plus souvent par "je dois me faire des idées"
- c'est la première fois que j'aborde une inconnue de la sorte (première fois également que ça se passe comme cela du coup, j'ai été un peu pris de court)
- j'ai commencé à me renseigner plus en détail sur le net sur différents sites qui traitent de séduction (certains propose s'opposent par moment d'ailleurs) et des relations hommes-femmes après la première soirée ; j'essaie d'en retenir les choses qui reviennent le plus souvent ou qui me paraissent réellement pertinentes (pas mal de choses me paraissent aberrantes)
- j'ai décidé il y a quelques temps (avant de rencontrer cette fille donc) de diversifier mes activités (apprentissage d'instruments de musique, faire du sport, reprise d'étude) en incluant du bénévolat impliquant du contact avec de la clientèle (dans le but de rencontrer de nouvelles personnes et d'être plus à l'aise avec les gens de manière générale)
- mes cours sont le lundi et mardi (l'heure commune est le mardi en début d'après -midi), le reste de la semaine je travaille



J'ai rencontré une fille il y a quelques mois. On assiste au même cours à la FAC (1 seul cours en commun par semaine) et je me suis assis à côté d'elle afin d'avoir l'occasion de lui parler. En m'asseyant je me suis contenté de la saluer et elle s'est contentée de répondre. A la fin du cours je lui ai demandé si je pouvais emprunter son cahier dans lequel elle avait davantage de notes que moi (j'avais loupé  le cours précédent). Elle me répond qu'elle n'était pas là non plus au cours précédent mais accepte de me prêter son cahier, je la remercie et lui précise que je lui rendrai la semaine suivante.

La semaine suivante même chose, je m'assieds à côté d'elle, la salue, je lui rends son cahier en la remerciant, et on discute très peu.

3ème semaine j'arrive au cours avant elle, je m'assieds ailleurs que d'habitude (notamment parce que je n'ai pas mémorisé et aussi pour tester) et quand elle arrive plus tard, elle ne se met pas à côté de moi.

4ème semaine, je vais m'asseoir à côté d'elle et entame la discussion. Je lui demande ce qu'elle compte faire plus tard, je lui demande ce qu'elle a fait avant. On a une discussion agréable et on échange sur plusieurs sujets, après le cours je l'accompagne jusqu'à son cours suivant. Elle me propose de passer chez elle après les cours pour me montrer un projet sur lequel elle travail. On s'échange nos numéros, je lui indique que je préfère qu'on se voit la semaine suivante et que je ramènerai des photos de vacances dont j'ai parlé.

Petite précision, on était alors en période de vacances scolaires et on s'était donné rdv le lundi.
[S du 23/10/2017]
5ème semaine, je suis allé chez elle, ne sachant pas trop à quoi m'attendre. On discute un peu, elle évoque le fait qu'elle a été mariée mais que son mari est décédé (j'ignore depuis combien de temps) et plusieurs fois elle dit "on" au lieu de "je" ce qui interpelle. Elle me dit qu'elle a truc à faire en ville, je propose de l'accompagner. On prend le tram, elle s'assied à côté de moi tournée vers moi, son genou touche ma jambe. En sortant du tram, toujours sur le trajet, elle me dit "J'ai un copain qui bosse lui aussi dans...", sur le coup je me demande si c'est juste un copain ou son copain, On va faire ce qu'elle avait prévu puis elle me propose d'aller manger dans un coffee shop. J'accepte, on prend un muffin chacun et on se partage une morceau de gateau qui était plutôt pour elle (2 cuillères différentes car elle était malade). On retourne chez elle, on discute et elle me propose de rester regarder un film et m'invite dans la foulée à rester manger. On se met sur le canapé pour regarder le film, on est assis pas très loin l'un de l'autre mais pas non plus au point d'être collés. Je remarque qu'elle se tourne plusieurs fois vers moi, certainement pour voir mes réaction. Plusieurs fois nos regards se croisent, on se sourit, on échanges quelques remarques pendant le visionnage mais ça en reste là. A un moment donné (je ne sais plus si c'était pendant ou après le film), on est resté à se regarder droit dans les yeux plusieurs secondes et je me suis dit que c'était le moment de l'embrasser. Je me suis dit naïvement que par rapport à sa situation elle n'était peut-être pas prête à refréquenter quelqu'un et que de toute façon, si elle avait bien un copain, j'étais mieux à rien tenter.
A posteriori je me dis que j'ai loupé une occasion.
Au final je suis parti un peu plus tard, je lui ai envoyé un sms pas longtemps après en lui disant que j'avais passé une bonne journée et qu'il faudrait qu'on se refasse quelque chose un de ces quatre.

Le lendemain on discute un peu par sms (j'initie la conversation). Je lui indique que j'ai pu récupérer des fichiers (série TV) qu'elle voulait et que je pouvais lui passer avant la reprise des cours si elle préfère. Elle préfère qu'on fasse ça avant la reprise des cours et on doit se voir le lundi suivant, elle me précise que son frère sera chez elle.

[S du 30/10/2017] 6ème semaine, le lundi donc, je passe chez elle, rien de très spécial à noter. Elle avait prévu d'aller faire quelque chose avec son frère, je les ai accompagnés et on a passé une partie de l'après-midi (quelques heures) ensemble.

[S du 06/11/2017] 7ème semaine (reprise des cours), on s'était mal compris, ce qui a fait que j'ai débarqué un peu à l'improviste chez elle le lundi avant d'aller en cours.
Le mardi, avant les cours, j'ai bien la confirmation qu'elle a un copain (aucune idée depuis quand). Par sms après les cours, je lui propose qu'on aille voir Coco ensemble au cinéma étant donné qu'elle m'a dit qu'elle comptait aller le voir. Elle me répond qu'elle y va déjà avec son son frère et un copain (un autre gars du coup) et dit que je peux venir aussi si je veux. Je lui propose qu'on se revoit aussi pour regarder un des films que je lui ai filé ensemble, elle est OK mais indique ne pas être disponible dans la semaine et m'indique qu'on en reparlera le mardi suivant

[S du 13/11/2017] 8ème semaine, on s'échange des sms dans la semaine, elle me propose de passer le lundi suivant pour qu'on se regarde un film.

[S du 20/11/2017] 9ème semaine, on mange ensemble le lundi dans la soirée, on se regarde un film qui termine un peu tard et du coup elle me propose de rester dormir chez elle (sur le canapé convertible).
Je lui propose en fin de semaine par sms qu'on se voit la suivante pour un resto qu'on devait se faire depuis un moment. Étant donné qu'elle ne travaille pas c'est souvent compliqué pour elle financièrement, du coup je lui ai dit que j'invitais. Elle était ok pour le mardi qui suivait.

[S du 27/11/2017] 10ème semaine, on se fait le restaurant le mardi comme prévu, pendant la soirée elle a un comportement proche de celui qu'elle avait la première fois que j'étais passé chez elle, apparemment plus ouverte et intéressée que les fois précédentes. Sur le chemin du retour elle me propose venir pour son anniversaire pour lequel elle a prévu une soirée dans un bar avec une douzaine d'amis. J'accepte sous réserve de pas avoir d'indisponibilité (par rapport au boulot par exemple car c'est en semaine).
A partir de là il arrive que nos épaules se touchent quand on marche côte à côte.

[S du 04/12/2017] 11ème semaine, finalement le cinéma avait été compliqué à organiser et elle me dit le mardi y être allée la semaine précédente. Elle me demande si je peux pas aller voir le film au cinéma avec quelqu'un d'autre, je lui répond que j'ai proposé autour de moi mais que ça n'intéresse personne (ce qui est vrai ; à noter qu'elle avait plusieurs fois demandé auparavant si je comptais venir seul ou pas). Je lui propose un peu plus tard qu'on se fasse un truc ensemble cette semaine ou la suivante. Elle commence par me dire qu'elle n'est pas trop disponible en ce moment. Je lui sort "Donc, non ?" et lui laisse le temps de réfléchir, elle me propose qu'on aille au cinéma voir Coco le jeudi de cette semaine. Je suis un peu surpris étant donné qu'elle l'a déjà vu, mais ça ne la dérange pas de le revoir. Le jeudi on mange ensemble chez elle. Sur le trajet pour aller au cinéma je lui propose qu'on révise ensemble la semaine suivante (qui est une semaine sans cours avant celle des examens. On se fait donc le cinéma, la soirée se passe bien sans qu'il n'y ait grand chose de notable, je demande si je peux passer chez elle pour utiliser ses WC, ce que je fais mais je ne reste pas (même si en repartant j'ai la vague impression qu'elle aurait bien voulu que je reste).
A partir de là je commence à faire des efforts pour la toucher davantage.

[S du 11/12/2017] 12ème semaine, (à partir de là je fais en sorte de lui mettre la main sur l'épaule pour lui faire la bise / quand on se dit au revoir) le lundi on passe une partie de l'après-midi à réviser (3-4 heures), sinon rien de particulier. Le mardi même chose, à noter que son copain est passé récupérer un truc chez elle avant de repartir (il est resté environ 5 minutes). Il lui a rapporté un smoothie qu'elle a proposé de partager avec moi. Elle avait d'autres choses à faire dans l'après-midi je suis resté moins longtemps que la veille.

[S du 18/12/2017] 13ème semaine, semaine des examens, on avait prévu de se voir le mardi pour fêter la fin des partiels. On passe la soirée ensemble comme d'habitude, je mange chez elle et on se regarde un film. Le jeudi on se retrouve au bar pour son anniversaire (j'arrive avant elle qui est arrivé "en retard", une partie des personnes invitées était déjà là). Je me suis un peu fait questionner étant donné que je ne connais personne de son groupe d'amis. Après qu'elle soit arrivée, j'ai remarqué que souvent lors des discussions, son regarde croisait le mien (on était presque en face l'un de l'autre), notamment lorsqu'elle riait. Son copain étant évidemment présent, pas à côté d'elle en début de soirée mais quelqu'un lui a libéré la place par la suite pour qu'il soit à côté d'elle. J'ai pas mal discuté avec 2-3 de ses amis notamment. Elle est rentrée relativement tôt (un peu fatiguée car un peu malade), raccompagnée par un ami, en partant elle me dit qu'on se verra après les fêtes. Pour ma part suis resté un peu plus tard avec les autres tout comme son copain.

[S du 25/12/2017] 14ème semaine, elle me souhaite un joyeux noël par sms le 25 et me prévient que ce que j'avais commandé (commande groupée à son nom) était arrivé. J'en profite pour lui demander si elle est libre la 1ère semaine de janvier, on se cale ça le mardi.

[S du 01/01/2018] 15ème semaine, on se voit le mardi comme prévu en début d'après-midi, elle a été malade (enchaîné plusieurs trucs) pendant quasiment toutes les vacances, et là est encore un peu contagieuse. On retourne en début d'après-midi au coffee shop de la dernière fois. On y reste moyennement longtemps (30-45 minutes), au bout d'un moment le bruit la dérange (présence d'enfants en bas âge notamment), du coup je me presse un peu pour finir ce qu'il me restait encore et une fois que j'ai terminé je lui propose qu'on s'en aille. Bien qu'on soit assis côte à côte dans le tram, elle regarde par la fenêtre une bonne partie du trajet, ses jambes restent devant elle. Dans la soirée on se regarde un premier film avant de manger, elle me propose de partager un plaid et nos jambes se touchent pendant presque tout le film. On mange ensemble, puis n'arrivant pas à faire fonctionner un jeu de PS4 pour jouer tous les deux, on enchaîne avec un autre film (là par contre le chat était entre nous deux du coup on était pas particulièrement proche). Rien d'autre à signaler, je rentre chez moi normalement en fin de soirée.
Dans la semaine je prends de ses nouvelles, elle devait se faire faire un nouveau tatouage. Je lui demande de me redire si on peut se voir la semaine suivante et de me tenir au courant d'ici le lundi (car elle est occupée tout le weekend).

[S du 08/01/2018] 16ème semaine, lundi soir elle me dit que son frère va passer plusieurs jours chez elle, on verra alors la semaine prochaine.

[S du 15/01/2018] 17ème semaine, reprise des cours, on se voit de fait le mardi. Je lui propose qu'on se voit après les cours, elle est d'accord mais simplement pour me garder à manger (toujours pas en forme et encore un peu malade). En début de soirée je lui propose de passer chez moi à l'occasion. Elle réplique que ce n'est pas pratique après les cours (il y a pas mal de temps de route de chez moi à chez elle), ce à que je rétorque je ne pensais pas forcément faire ça après les cours. Elle ne répond pas et je n'insiste pas et décide de la relancer avant de partir si elle n'aborde pas à nouveau le sujet. On parle de son nouveau tatouage qu'elle s'est faite au bras, j'en profite pour la toucher un peu mais pas trop non plus et elle m'explique en détail ce que représente son tatouage. Avant de partir je la relance en lui disant "Alors ? Du coup tu m'as pas répondu tout à l'heure". Elle comprend de quoi je parle et répond que ce serait plus intéressant de passer plutôt l'après-midi que simplement la soirée étant donné le temps de trajet, aussi on fera ça un jour où on a pas cours. Je dis que je suis ok mais que je suis pas disponible en semaine, du coup ça ne pourra être que le weekend. Elle me dit qu'elle devrait bien pouvoir se faire. Je lui demande de me tenir au courant à ce moment-là quand elle sera libre, rien d'autre de notable je suis parti juste après.

[S du 22/01/2018] 18ème semaine, on s'est vu le mardi en cours même si on a pas eu beaucoup le temps de discuter. Je lui demande plus tard dans la journée par sms quand est-ce qu'elle est libre pour qu'on se voit en dehors des cours, elle me dit que mardi soir prochain ça devrait être bon. Je lui redemande au passage de me dire si elle peut se libérer un weekend. On parle d'autres choses mais elle ne me répond pas là-dessus.



Pour résumer, je pense, après coup, avoir loupé quelques occasions pour différentes raisons ; le fait qu'elle ait un copain me bloque pas mal (non pas que ça me dérange particulièrement moi mais je me dis que de son point de vue des tentatives potentielles de ma part pourront difficilement être interprétés positivement de ce fait).
Il y a de temps en temps quelques contacts physiques (les plus notables à mes yeux sont notés plus haut), le plus souvent initié par elle même si dernièrement je fais des efforts pour la toucher davantage de mon côté également.
Le plus souvent c'est moi qui lui propose que l'on se voit, et elle accepte presque systématiquement (quand elle refuse c'est souvent qu'elle est déjà occupée ou qu'elle est malade et on a toujours décalé). C'est arrivé quelques fois qu'elle propose des choses cela dit mais moins souvent.

Je n'ai pas détaillé les dernières fois où l'on s'est vus mais globalement (2 fois chez elles les 2 dernières semaines) il n'y a je pense rien de transcendant à rajouter, je pense que c'est suffisamment long (voire pénible) à lire en l'état.

Alors peut-être que je me fais des idées et que je suis simplement un pote à ses yeux mais c'est pas suffisamment clair pour moi, d'où l'ouverture de cette discussion. Ça ne me dérangerait pas non plus de lui demander directement à elle s'il le fallait mais je ne suis pas non plus convaincu que ce soit une bonne chose à faire.

S'il y a des questions, des précisions à apporter ou autre, n'hésitez pas à me le faire savoir.
Merci à ceux qui auront tout lu et qui voudront bien participer de manière constructive.

Hors ligne

#2 09-02-2018 22:23:31

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 043

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Coucou, concrètement c'est quoi que tu trouves ambigu ?

Hors ligne

#3 09-02-2018 22:35:02

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Coucou, j'ai trouvé, tout au moins au début, qu'elle était potentiellement intéressée pour autre chose qu'une simple relation amicale. Après c'est peut-être juste moi qui me suis fait de gros films.

Hors ligne

#4 09-02-2018 22:41:18

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 043

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

bah c'est difficile à dire mais ça se manifestait comment selon toi ?

Hors ligne

#5 09-02-2018 23:06:55

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Échanges de regards et de sourires, proximité physique, contact physique, enthousiasme, questions personnelles et le ressenti (à prendre avec des pincettes).
Je retourne la question, est-ce qu'il y des choses à posteriori que j'aurais dû remarquer qui auraient été des éléments pertinents si ce que j'énonce ne l'est pas ?

Hors ligne

#6 10-02-2018 17:21:21

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 043

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

J'ai du mal à te dire parce que c'est très impersonnel ce que tu décris par exemple : "proximité physique" (par exemple), tu vois pour 2 personnes différentes ça n'a pas du tout la même valeur. j'ai plusieurs amies qui sont très proches physiquement avec leurs ami.e.s et pour moi ça me semblerait inimaginable (d'ailleurs je ne suis pas proche physiquement avec elles, j'ai pas envie que nos jambes se touchent en général y'a assez de place pour faire autrement), donc selon les gens c'est soit un truc très normal avec des proches qu'il y ait une proximité physique, soit effectivement une particularité troublante dans une relation (après pour être ambigu... je sais pas si être particulièrement proche de quelqu'un l'est tant que ça, même si tu lui plais, t'as rencontré son copain sans problème c'est pas très ambigu non plus).

Tu vois des questions personnelles, avec le temps que vous passez ensemble, c'est un peu la moindre des choses de s'intéresser aux gens qu'on fréquente, l'enthousiasme aussi... pour que tu la trouves potentiellement intéressée par autre chose qu'une relation amicale (pas uniquement que tu lui plaises physiquement), tu trouve qu'elle manifeste de l'intérêt comment ?

Sinon quand tu dis que pour son anniversaire elle a été raccompagnée par un ami pendant que son copain est resté plus tard avec les autres, soit c'était un moment bizarre avec un peu un malaise à ce moment-là, soit c'est comme ça qu'ils ont l'habitude de fonctionner dans leur couple et du coup ce serait tout sauf ambigu d'avoir le même type de comportement avec toi (partager un gateau, un smootie apporté par son copain, etc.) c'est peut-être juste sa sociabilité normale.

D'autres détails, j'ai du mal à voir ce que toi tu ressens comme bizarre avec ce que tu donnes. Donc si t'as d'autres éléments qui t'ont perturbés des moments où tu t'es dit "euh, c'est quoi le délire là ?" par exemple, ça serait plus parlant, peut-être. Sinon, si elle avait vraiment eu une intention particulière avec le truc du plaid et les jambes qui se touchent tu penses pas qu'elle aurait pensé à virer le chat pour le film d'après ? Si pour toi c'est un contact physique notable d'avoir les jambes qui se touchent, moi je suis entourée de gens qui n'en ont souvent rien à faire et qui ne le notifieraient absolument pas... pas que tu te fasses des films, mais plutôt qu'avec ce que toi tu exprimes (mais c'est p-être biaisé si tu n'as pas focalisé sur les bons éléments) les choses semblent assez claires de son côté, au contraire, et qu'elle t'inclut sans problème dans sa vie (ses amis, son frère, son copain, etc.).

Tu parles "d'occasions" mais t'aurais voulu faire quoi ? Te retourner vers elle et lui fourrer ta langue dans sa bouche ? A chaque fois dans ce que tu décris y'a pas trop de contexte quand même, si ?

Hors ligne

#7 11-02-2018 14:13:40

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Y'a toute le place qu'il faut sur le canapé pour qu'on puisse s'asseoir sans se toucher, c'est pour ça que j'ai trouvé ça surprenant. Après je sais bien qu'en fonction des gens ça dépend, certains ont plus aisément des contacts physiques avec autrui que d'autres mais je ne sais pas ce qu'il en est la concernant étant donné que lorsque l'on se voit on est toujours que tous les 2 (à part 2 fois et demie). Son copain je l'ai croisé la première fois alors qu'il était passé récupérer un truc alors qu'on révisait tous les deux et le soir de son anniversaire, ça s'est arrêté là.

Je sais pas trop quel signe d'intérêt je serais censé voir. J'ai pas d'autres amies dans mon entourage et j'ai pas eu de copine depuis (on va être sympa) une 15aine d'années. Du coup pour repérer quoique ce soit je suis complètement à la ramasse. Comme je l'ai déjà dit, c'est possible que je me fasse simplement des idées.

Je sais pas comment ils fonctionnent tous les deux, a priori ils se voient seulement le weekend, mais de mon point de vue ça aurait été la moindre des choses de repartir en même temps qu'elle. Après chacun voit midi à sa porte en effet. Encore une fois pour sa sociabilité avec les autre, je ne sais pas trop.

Pour le chat oui, peut-être, mais ça aurait été un peu grillé du coup. Peut-être que je me fais des films, c'est une possibilité, peut-être que j'ai pas noté les bonnes choses, c'est possible aussi (cf le peu d'éléments de comparaison dont je dispose). Je vais finir par penser que le seul moyen pour que ce soit clair pour moi c'est d'aborder plus ou moins directement le sujet.

Pour les "occasions'", un peu pareil que pour le reste, aucune idée de ce que j'aurais pu faire. Les gens normaux font quoi lol, y'a bien un moment où quelqu'un fait quelque chose non ? Ça ne se fait pas magiquement.

Quel genre de contexte j'aurais dû mettre ? Après-coup j'ai pu oublier des choses.

En tout cas merci pour tes réponses.

Hors ligne

#8 23-02-2018 23:12:06

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 064

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Moi qui ne suis pas tactile, je vois une femme intéressée, mais qui n'assume pas, car copain et dans ce cas de figure, c'est clair qu'on lâche quelque chose de connu et peut-être certes frustrant, mais rassurant, pour un hypothétique peut-être, qui se révèlera peut -être à la longue être un songe creux . C'est toujours difficile du coup de dire s'il y aura bascule ou pas vers l'infidélité voire plus... Si j'étais toi, sans verbaliser ton intérêt, tu peux mettre en avant des attentes vis à vis de ta future copine, comme quoi tu es quelqu'un de sérieux et fiable, ... Et puis, j'essaierai de l'embrasser. Attendre le bon moment n'est jamais bon, car il n'y a jamais de bon moment. Et plus tu attends, plus ton cerveau bouillonne, et statistiquement, moins tu as de chances de trouver le courage d'agir. (c'est exactement pareil que pour les interactions sociales...) Qu'as tu à perdure au final? soit tu t'es mépris, tu t'excuses, dis que tu as mal compris les signaux non verbaux parce que tu étais attiré par elle, mais il n'y a pas mort d'homme...

Hors ligne

#9 24-02-2018 08:13:05

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

espoirette a écrit :

Moi qui ne suis pas tactile, je vois une femme intéressée, mais qui n'assume pas, car copain et dans ce cas de figure, c'est clair qu'on lâche quelque chose de connu et peut-être certes frustrant, mais rassurant, pour un hypothétique peut-être, qui se révèlera peut -être à la longue être un songe creux . C'est toujours difficile du coup de dire s'il y aura bascule ou pas vers l'infidélité voire plus... Si j'étais toi, sans verbaliser ton intérêt, tu peux mettre en avant des attentes vis à vis de ta future copine, comme quoi tu es quelqu'un de sérieux et fiable, ... Et puis, j'essaierai de l'embrasser. Attendre le bon moment n'est jamais bon, car il n'y a jamais de bon moment. Et plus tu attends, plus ton cerveau bouillonne, et statistiquement, moins tu as de chances de trouver le courage d'agir. (c'est exactement pareil que pour les interactions sociales...) Qu'as tu à perdure au final? soit tu t'es mépris, tu t'excuses, dis que tu as mal compris les signaux non verbaux parce que tu étais attiré par elle, mais il n'y a pas mort d'homme...

Salut,

Merci beaucoup pour ta participation.
Effectivement je me suis rendu compte que copain ou pas ça avait été "une erreur" d'attendre si longtemps avant d'être clair de mon côté. J'essaies de rattraper le coup de ce côté-là, histoire de faire en sorte qu'au moins de mon côté ce soit clair si ce n'était pas encore évident pour elle.
Et comme tu le dis, je vais certainement avoir à tenter quelque chose. Dans tous les cas je me dis qu'elle devrait pas en faire tout une histoire (enfin j'espère), ça serait dommage.
Est-ce que je pourrais avoir ton avis sur le fait de verbaliser ou pas son attirance (sans en faire pour autant des tas genre déclaration à l'eau de rose) en disant clairement qu'elle me plaît (ou un truc du genre) ? Est-ce que tu penses que c'est une mauvaise idée et que c'est le genre de chose qui est contre-productive (et qu'il vaut mieux agir) ou qu'au contraire ça peut être une autre solution ?

Et tant que j'y suis j'ai une autre question... Est-ce qu'il faut y voir un sens particulier qu'elle parle de sexe (en l’occurrence quelque chose qui lui était arrivé avec un gars, pas son copain actuel). On s'est pas particulièrement éternisé sur le sujet et je me dis que ça peut vouloir dire tout et son contraire (qu'elle me voit juste comme un pote ou pas justement).

Voilà, globalement je patauge toujours autant mais j'essaies d'aller dans le bon sens.

Encore merci pour ta réponse et bonne journée.

Hors ligne

#10 24-02-2018 09:16:42

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Parler de sexe, ça ne veut rien dire, non... ça veut dire qu'elle se sent suffisamment à l'aise pour parler d'une de ses expériences avec toi, ça oui, mais pour le reste, on ne peut pas savoir smile

Sans partir dans une déclaration, tu pourrais commencer par la taquiner, la regarder avec un petit air malicieux (pas énamouré), faire des allusions légères à des trucs que tu aimes chez elle... bref, flirter ! tu verras comment elle réagit, si elle entre dans le jeu ou non, ça pourrait déjà donner une indication. Donc oui, verbaliser, mais pas sur les sentiments, je dirais, et sur un mode "flirt".
Bon, c'est mon avis, je ne détiens pas la vérité universelle, non plus... à voir ce qu'en pensent les autres...

Hors ligne

#11 24-02-2018 11:09:29

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 220

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Je dirai que le plus important, c'est ce que tu veux, toi. Et en fonction de ça tu adaptes ton comportement et tu vois comment ça réagit.

Après, c'est mon point de vue, j'aurais jamais confiance en quelqu'un qui trompe son copain.

Hors ligne

#12 24-02-2018 18:49:19

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 064

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

...je pense que verbaliser n'est pas une bonne chose, car ça appelle une verbalisation en retour, et verbalisation dans son cas= mettre des mots sur une situation qui n'est pas à son avantage (tromper son partenaire). Flirt oui, verbalisation dans ton cas non.
C'est aussi pour ça je pense qu'elle ne fera pas le premier pas (le fait qu'elle est celle qui trompe son partenaire), et que ça sera à toi de le faire.

Hors ligne

#13 25-02-2018 00:04:27

larrazet
Séduizeur
Inscription : 31-12-2017
Messages : 65

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Bonsoir,
j'ai lu avec intérêt ton récit il y a plusieurs semaines mais j'attendais plusieurs réactions avant d'intervenir.

Comme je te comprend (ton manque de confiance et ton côté réflexions continues et intensives)...

En tant que mec hyper-timide en amour et qui a déjà vécu des situations de ce genre (même une scène d'anniversaire tongue): oui bien sûr que oui il y avait un intérêt clair. Flagrant. Ton inaction et ton manque de confiance l'a compromis. Le temps aussi a joué en ta défaveur. Mais pas complètement, rien n'est perdu (au vu de son comportement).
Arrête de chercher de la logique partout stp "elle a un copain mince ça me trouble", je te comprend pourtant, je fonctionne comme ça depuis des lustres, mais c'est voué à l'échec, ça n'existe pas la logique là-dedans, tu vas juste gagner des cheveux blancs et des regrets...

Oui la verbalisation est une mauvaise idée, oui une fille qui trompe son mec a de fortes chances de le refaire.

Courage, je sais exactement ce que tu ressens, et que ce n'est pas mon post ou d'autres qui va tout changer, mais tu dois favoriser un déclic chez toi pour exterminer cette foutue timidité, ce blocage qui t'empêche d'agir avec à chaque fois des excuses. Je te conseille humblement quelque chose: un atelier coaching de terrain avec un pro. ça peut coûter cher mais ça peut être efficace.

Hors ligne

#14 25-02-2018 00:20:25

larrazet
Séduizeur
Inscription : 31-12-2017
Messages : 65

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Alis a écrit :

Je dirai que le plus important, c'est ce que tu veux, toi. Et en fonction de ça tu adaptes ton comportement et tu vois comment ça réagit.

J'attendais cette phrase d'Alis depuis l'ouverture du sujet tongue

Oui c'est sans doute vrai. Mais dans certaines situations, c'est du chinois (selon le niveau de confiance en soi de la personne, son vécu, etc...). Ah si la vie était aussi simple...

Hors ligne

#15 25-02-2018 20:41:35

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Salut,

Merci beaucoup aux dernières contributions (Vassilia, Alis, espoirette et larrazet).

@Vassilia : je suis super nul en flirt mais ok, c'est noté.

@Alis : dit comme ça c'est facile et au final c'est un peu ce vers quoi je tends mais la mise en pratique est plus compliquée

@espoirette : je me doutais un peu, ç'aurait été trop simple quelque part si ç'avait été une bonne solution. Mais à ce moment-là est-ce qu'elle n'aurait pas pu tout simplement éviter le sujet au moins au début (même si pour le coup la toute première fois c'était pas 100% clair). Elle a bien dû remarquer que j'étais pas doué en tout cas.

@larrazet : merci pour tes encouragements. C'est surtout mon manque d'expérience qui me gêne le plus, j'essaies de faire des efforts mais encore faut-il que ce soit fait dans le bon sens.

On verra bien ce que ça va donner, je vous tiendrais au courant. Encore merci pour vos avis.

Hors ligne

#16 25-02-2018 20:44:09

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

pour le flirt, il faut s'entraîner smile ça ne vient pas tout seul ! vois des filles qui te plaisent autour de toi ou sur des sites de rencontre (sans leur promettre le grand amour) et entraîne-toi à flirter avec légèreté sans forcément chercher à atteindre un but ni à sortir avec elle ! C'est toujours agréable, de flirtouiller...

Hors ligne

#17 26-02-2018 13:04:01

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Je dirais que c'est l'obsession du résultat, l'impression que l'enjeu est vital ou méga-important, qui rend timide et lourd dans le flirt... alors qu'il faut se dégager de l'idée qu'on doit obtenir quelque chose et juste prendre plaisir à l'interaction pour elle-même...

Hors ligne

#18 26-02-2018 14:00:51

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Je ne vais pas naturellement tenter des choses si je ne cherche pas (et ne me "force" pas) à faire progresser l'interaction au delà d'une simple amitié. Je vois pas trop comment ça pourrait évoluer sans rechercher un minimum un résultat. J'ai bien pu le constater jusque-là : au mieux ça stagne.
Après j'arrive à être dans cet état d'esprit là (ne pas chercher à obtenir quelque chose) et ça fonctionne bien : il ne se passe rien lol.

Hors ligne

#19 26-02-2018 14:10:21

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 220

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

larrazet a écrit :
Alis a écrit :

Je dirai que le plus important, c'est ce que tu veux, toi. Et en fonction de ça tu adaptes ton comportement et tu vois comment ça réagit.

J'attendais cette phrase d'Alis depuis l'ouverture du sujet tongue

neutral
Je dois prendre ça comment?

Hors ligne

#20 26-02-2018 14:13:58

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

vastaroch a écrit :

Je ne vais pas naturellement tenter des choses si je ne cherche pas (et ne me "force" pas) à faire progresser l'interaction au delà d'une simple amitié. Je vois pas trop comment ça pourrait évoluer sans rechercher un minimum un résultat. J'ai bien pu le constater jusque-là : au mieux ça stagne.
Après j'arrive à être dans cet état d'esprit là (ne pas chercher à obtenir quelque chose) et ça fonctionne bien : il ne se passe rien lol.

Je te parle de flirt, en restant léger et pas émotionnellement trop accroché au résultat. Pas d'être passif et pote... Tu vois bien la différence entre les deux, non ?

Hors ligne

#21 26-02-2018 14:19:20

vastaroch
Séduizeur
Inscription : 09-02-2018
Messages : 17

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Vassilia a écrit :
vastaroch a écrit :

Je ne vais pas naturellement tenter des choses si je ne cherche pas (et ne me "force" pas) à faire progresser l'interaction au delà d'une simple amitié. Je vois pas trop comment ça pourrait évoluer sans rechercher un minimum un résultat. J'ai bien pu le constater jusque-là : au mieux ça stagne.
Après j'arrive à être dans cet état d'esprit là (ne pas chercher à obtenir quelque chose) et ça fonctionne bien : il ne se passe rien lol.

Je te parle de flirt, en restant léger et pas émotionnellement trop accroché au résultat. Pas d'être passif et pote... Tu vois bien la différence entre les deux, non ?

C'est pas clair comme de l'eau de roche mais je crois voir, oui.

Hors ligne

#22 26-02-2018 14:22:03

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Mais créer un jeu de flirt, ça ne veut pas dire "je te regarde avec des yeux de merlan frit, je te fais une déclaration et pense que tu serais tellement mieux avec moi qu'avec ton copain" wink Es-tu gentiment taquin avec elle ? la regardes-tu dans les yeux avec un petit air malicieux, en soutenant son regard ? ce genre de trucs...

Hors ligne

#23 26-02-2018 14:23:22

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 043

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Bah ceci étant j'ai eu des flirts très longtemps et très poussés quand j'étais en couple et ça ne m'a jamais dérangée ni fait remettre en question quoi que ce soit alors ce genre de situation ne me semble pas ouf. Ni même "troublante". En fait...

Hors ligne

#24 26-02-2018 14:25:55

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 822

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Dans tous les cas, il faut bien commencer par le flirt quand même ! Parce que s'il se lance directement sans filet, comme ça, en passant du meilleur pote à l'amoureux transi, ça va être violent... gros risque de réponse désolée en face...

Hors ligne

#25 26-02-2018 14:27:24

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 043

Re : Ambiguïté (unilatérale ?) avec une amie qui a un copain

Bah s'il se met du jour au lendemain à être chelou et hyper tendancieux ça ne sera pas mieux non plus ... enfin je dis ça...

Hors ligne

Pied de page des forums