Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 16-07-2017 19:30:50

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 218

juste être

Je voulais vous partager un texte issu de fb et savoir ce que vous en pensiez^^

LORSQUE VOUS N’AVEZ PLUS D'ATTENTES, VOTRE VIE CHANGE

J’aime agir de manière simple face à la vie, face à ma vie. Une de mes occupations quotidiennes depuis quelques jours consiste à prétendre libérer la conscience de mes illusions ou de mes attentes éternelles, et tout ce que leur présence et leur existence peuvent générer dans ma vie.

Je me suis rendu compte que j’employais une grande quantité de mon énergie à m’imaginer dans une situation future que je désirais. Que je me concentrais bien trop sur le lendemain.

J’ai donc pris la décision de cesser d’attendre, de ne plus rien attendre de moi. Et lorsque l’on fait ce choix, notre cœur pousse un soupir de soulagement et notre âme commence à vivre véritablement.

En règle générale, nous sommes focalisés sur la manière dont nous devons vivre, sans nous rendre compte que nous nous conditionnons et que nous ne vivons pas réellement.

Nous emprisonnons notre âme et nous la mécanisons.

J’ai donc décidé de retenir toutes les pensées qui tournaient autour de moi, autour de toutes les attentes que j’avais vis-à-vis de mon existence. En résumé, toutes mes illusions.

J’ai décidé d’arrêter de me créer des expectatives et de vivre uniquement à travers elles. Pour mieux me concentrer sur ce qui se passait dans ma vie au quotidien, pour profiter de tout ce que j’expérimente, au lieu de passer mon temps à attendre.

“Ce qui est passé n’est plus, ce que vous attendez est absent, mais le présent est vôtre.»
-Proverbe arabe-

Cessez d’attendre quelque chose des autres
J’ai également décidé de cesser d’attendre quelque chose des autres. Que les personnes qui nous entourent nous valorisent, que notre partenaire nous comprenne, que nous nous comprenions nous-mêmes et que les autres aient confiance en nous, en notre potentiel et en notre savoir-faire ne sont pas des choses faciles. J’ai appris que le plus important était de croire en moi.

Si je fais quelque chose, je dois le faire parce que j’en aie véritablement envie, pas parce que j’attends que cela produise un quelconque changement.

Ne courez pas après l’argent dans votre quotidien

Auparavant, j’attendais de recevoir d’importantes sommes d’argent comme la conséquence des opportunités professionnelles que j’espérais avec beaucoup d’appétit.

Je me suis rendu compte que plus je me concentrais sur le matériel, moins je vivais la vie que je voulais vivre.

J’ai alors accepté de bon cœur tout ce que j’avais déjà et le fait que je n’aie pas besoin de plus pour me sentir bien avec moi-même, ou pour être heureux.

Je me suis aperçu que je ne profitais pas véritablement des moments que je vivais, car je me focalisais uniquement sur le futur, sur le fait de gagner toujours plus d’argent et de combler mes attentes.

Je perdais en réalité mon temps, car je ne me concentrais pas sur l’essentiel : l’instant présent.

Cessez d’attendre que tout soit parfait

Pourquoi vouloir sans cesse que tout soit parfait ? En réalité, en réfléchissant ainsi, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas ressentir une véritable paix intérieure.

Ce sentiment que nous dissimulons tous au fond de notre âme et dont nous disposons depuis notre naissance. Nous avons tous la chance d’être des personnes uniques et extraordinaires.

Si vous cessez d’attendre que tout soit parfait, vous n’allez plus dépendre de votre entourage pour devenir la personne que vous êtes réellement.

Vous atteindrez plus facilement un état de sérénité et d’équilibre intérieur. Ce que personne ne doit avoir le pouvoir d’altérer. La perfection n’existe pas, j’ai cessé d’essayer de l’atteindre.

Ne pensez plus au lendemain

Si nous réfléchissons ainsi, c’est parce que nous avons peur de ne pas pouvoir surmonter toutes les choses dont nous avons peur et qui peuvent nous arriver.

J’ai donc commencé à me faire à l’idée de me dire à moi-même que ce qui doit se produire se produira, et que je dois toujours en tirer le meilleur.

Nous avons tous des projets. Je me suis aussi fixé des objectifs incroyables, mais lorsque nous valorisons uniquement notre vie en fonction des grandes opportunités que nous pourrions avoir, nos projets deviennent vite des moyens de comparaison avec les autres.

Les attentes que nous avons nous coûtent énormément d’énergie et nous obligent à nous focaliser sur quelques chemins en particulier, au lieu de nous permettre de voir toute l’étendue de l’horizon qui s’offre à nous. Notre esprit devient alors totalement concentré sur le «comment» et non pas sur le «pourquoi».

J’ai toujours été en attente de quelque chose. J’ai toujours construit dans mon esprit une suite d’événements idéale qui me permettrait d’atteindre tous mes objectifs.

Cette pensée, au lieu de m’aider au quotidien, ne m’a apporté qu’une pression terrible qui m’obligeait à accomplir tous mes objectifs, avec le devoir de ne rien oublier.

Mon corps tout entier était tourné vers la crainte du lendemain et vers toutes ces choses que je devais mettre en place, sous peine d’échouer. Tout cela me provoquait d’incroyables angoisses.

Tout cela parce que je savais pas comment atteindre tous les objectifs que je m’étais fixé, parce que je ne pouvais pas combler toutes mes attentes. Mais, vous savez ce qu’il y a de plus drôle ?

Dès que j’ai cessé de penser à cette série mécanique que je devais mettre au point, j’ai commencé à avoir des réponses à mes questionnements les plus profonds et des idées exceptionnelles qui m’ont permises d’aborder la vie de manière plus simple.

J’étais fatigué psychologiquement et physiquement à cause de tout ce processus mental que je viens de décrire. J’étais sans cesse en train de me préparer pour un marathon éternel, qui n’emportait en moi que des déceptions.

J’étais coincé dans un paradoxe : plus je désirais quelque chose, plus je dépensais mon énergie vitale dans le processus qui devait me permettre de l’atteindre. C’est absurde, non ?

Après avoir mis fin à cette spirale négative, et m’être mis en accord avec tout ce dont mon âme et mon cœur avaient besoin, j’ai pu commencer à vivre véritablement ma vie comme un don du ciel.

J’ai commencé à valoriser toutes les choses que l’existence m’apporte et que je ne parvenais pas à accepter auparavant, car j’étais sans cesse en train d’essayer de répondre à la question «Comment vais-je y parvenir ?», au lieu d’essayer concrètement.

Tout ce que je viens de vous raconter peut se résumer comme ceci : j’ai cessé d’essayer de contrôler tout ce qui se passait dans ma vie et j’ai décidé de voir venir les choses, de ne plus avoir d’attentes.

L’existence dispose de son propre rythme, à la fois simple et inaltérable. Lorsque nous apprenons à l’accepter, nous pouvons commencer à en profiter et à ne plus vivre dans une attente éternelle, qui ne nous apporte finalement que du malheur.

“Faites confiance au temps, qui offre souvent les issues les plus douces aux plus amères difficultés.»
-Miguel de Cervantes-


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#2 16-07-2017 19:55:37

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 316

Re : juste être

D'un côté, je trouve ça bien, parce que ça donne une immense liberté.

De l'autre, j'aurais du mal à aller dans cette voie qui demande un renoncement aux passions et aux tâches de longue haleines qui nécessitent une projection dans le futur. Si j'attends rien, est-ce que je fais des études? des démarches d'emplois? ça demande d'avoir déjà atteint un équilibre.

Mais j'aimerai bien la méthode, pour ne plus attendre, car du coup, tout devient don.

Hors ligne

#3 16-07-2017 23:02:34

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 218

Re : juste être

Moi je prends ca comme une liberté d'etre d'oser qui tu es , ce que tu aimes, finalement tu peux faire des etudes  ou tout ce que tu reves de faire mais la pression est a bannir, c'est plus l'idee d'agir dans la joie finalement smile je sais pas si je suis tres claire la^^


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#4 17-07-2017 08:47:10

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 316

Re : juste être

C'est dans la logique des 4 accords toltèques. Je les ai lus, mais ce que j'y reprochais, c'est que j'avais l'impression que si on suivait cette voie, de devenir des êtres sans émotions, sans attaches. Certes, libres, libérés de toutes les prisons et poisons émotionnelles, une forme de sainteté telle que professent les religions, mais j'ai peur de perdre ma personnalité, de devenir une froide mécanique qui n'éprouve rien, ne ressens rien et finalement se détache des autres.

Hors ligne

#5 17-07-2017 11:26:04

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 218

Re : juste être

C'est finalement tout le contraire , Alis, en se débarrassant entre autre de la colere que tu peux avoir au fond de toi, ou tout autre chose hein comme les peurs par exemple, tu en deviens juste serein ca n'empeche absolument pas les emotions au contraire. Oui tu perds tes conditionnement mais pas ce que tu es au fond de toi, et tu vas vers les autres qui te correspondent plus , plus de soudous qui rassurent, j'arrive pas a l'exprimer comme je le voudrais^^, en fait tu te prends moins la tete sur des trucs qui t'aurait fait faire une meningite aigue avant smile


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#6 17-07-2017 11:57:49

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 316

Re : juste être

Ah mais, j'ai pas dit que j'avais raison. Et ce que tu dis me plait.

Par contre, il ne propose pas de méthode concrète, sauf erreur de ma part, juste des pistes, un objectif.

Hors ligne

#7 17-07-2017 12:03:38

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 218

Re : juste être

Tu veux une methode pour?


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#8 17-07-2017 12:06:12

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 316

Re : juste être

j’ai cessé d’essayer de contrôler tout ce qui se passait dans ma vie et j’ai décidé de voir venir les choses, de ne plus avoir d’attentes.

Comment? smile
Concrètement. Parce que moi, le lâcher-prise, j'y arrive pas. Je finis toujours par faire une crise d'angoisse et me rouler par terre.

Hors ligne

#9 17-07-2017 20:04:23

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 218

Re : juste être

etape 1 et on en avait parle dans ton journal^^ commence par t'aimer smile


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#10 17-07-2017 20:45:47

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 512

Re : juste être

(trait pour trait, c'est un peu ce que j'ai vécu avec mon parcours universitaire, et je suis contente d'en être sortie, avec un lâcher prise total qui m'a fait du bien à l'époque, donc je ne peux qu'approuver).

Mais bon, je suis contente aussi de refaire des projets, d'avoir un boulot - précaire hein, on ne peut pas dire que j'ai misé sur le plan de carrière - qui me convienne justement au quotidien la plupart des jours, et de mettre en oeuvre certaines solutions "au long terme" pour me faciliter la vie dans le futur, sinon ça reste l'immobilité : rien ne tombe plus bas mais je vous jure que le frigo ne se remplit pas seul, que le pôle emploi veut être actualisé sinon il nous radie, que si on ne cuisine pas on ne mange pas de plats cuisinés à moins d'en acheter des touts-prêts, etc. du coup une logistique de vie avec un minimum d'anticipation ça reste quand même beaucoup plus dans ma personnalité, besoin d'une sécurité administrative et de quelques réserves bancaires (en centaines d'euros) et d'une accumulation de denrées en tous genre. Je suis un rat, ou une fourmi, j'ai besoin d'accumuler des trucs.

A part ça, j'aime toujours autant saturer mon emploi du temps d'objectifs improbables et irréalistes - mais depuis quelques jours j'ai un SPM qui me fatigue et me donne vraiment pas envie de m'activer, là, donc tant pis pour mes projets et objectifs "supérieurs", aller bien dans le présent me semble un objectif à part entière. Et je ne ressens aucune culpabilité à différer ce que je devrais faire le jour J. Pourquoi ? Parce que j'ai vraiment souffert de dysfonctionnements du cycle féminin pendant pratiquement 10 ans et que je sais ce que ça vaut d'être en bonne santé, et que rien n'est plus urgent que de s'aliter si c'est ce qui respecte son énergie (aussi basse soit-elle), enfin de prendre soin de soi en s'écoutant. Idem si une autre opportunité s'offre à moi je me sens très ouverte à changer mes plans au fur et à mesure (parfois trop, c'est pas toujours fondamentalement rassurant pour les autres, donc je fais des efforts pour essayer de me tenir quand même un peu "au plan" au moins dans les grandes lignes). Et par contre, j'ai toujours été comme ça, plein de cases à cocher avec des objectifs, des projets dans tous les sens, et des apprentissages à faire, etc. et je crois que je vis comme ça parce que ça me convient.

Même après une grande et longue (3 ans si je ne dis pas de conneries) phase à être totalement dans le lâcher prise (stop études/pas de boulot/pas de contraintes temporelles/revenus venant de mes parents et aucun frais supplémentaires). J'ai juste réussi à être comme ça parce que j'en avais vraiment envie (de cette agitation, de cette course en avant, faire 240 choses à la fois, lancer des idées dans tous les sens) et non pas parce que j'avais peur du VIDE et de l'absence de construction de "mon avenir" si j'arrêtais de m'agiter. Là, je ne m'agite plus pour créer les conditions de ma survie, je sais qu'au pire je meurs mais au mieux je vis et c'est la seule possibilité qui m'intéresse, et que quoi qu'il advienne de ma vie, je peux tout perdre il me restera bien "les extraordinaires capacités de tout reconstruire" (autre chose, autrement, forcément).

Moi, ça m'inspire ça. smile

En ligne

Pied de page des forums