Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 02-12-2014 11:17:49

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Méditation et gestion des pensées à la con.

Comme promis, je vais parler de ça.

Le but de la méditation est de calmer le flux de pensées souvent négatives et les ruminations qui pourrissent la tête. Cela commence à sortir du cadre New Age pour être préconisé en palliatif aux anxiolytiques et contre la rechute dépressive. Une personne qui a fait au moins deux ou trois dépressions majeures bascule dans le chronique et c'est mon cas. Là d'aileurs, c'est mon deuxième épisode majeur de l'année.

Pour rappel : les symptômes

On souffre affectivement, déjà, bien plus que dans une simple déprime : on se sent triste, vide, incompétent ou même désespéré, on manque d'enthousiasme, on perd tout intérêt pour ce qui passionnait auparavant. A ces symptômes viennent s'ajouter des troubles dits « cognitifs » (perte d'attention et de mémoire, incapacité à se concentrer), mais aussi comportementaux (apathie) et physiques (perte ou gain de poids, augmentation du sommeil).

Bouquin qu'on m'a prêté : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psyc … 124586.php avec préface de C. andré (le chouchou de ces dames...)

Exercice n° 1: le grain de raisin sec

1. Prendre le grain de raisin dans sa main, ressentir le contact, le poids.
2. Regarder le grain de raisin, sa forme, sa couleur, ses irrégularités
3. Sentir le grain de raisin.
4. Le porter à la bouche en faisant bien attention au mouvement du bras, des doigts, sentir le contact contre les lèvres.
5. Dans la bouche sentir le contact sur la langue, explorer les premières sensations gustatives, l'aspect moelleux
6. Mâcher : prendre conscience des dents, lesquelles vont servir, comment, sentir la texture du grain qui s'écrase, le goût sucré? parfumé?
7 avaler : sentir le grain qui descend dans l'oesophage, remarquer la sensation dans l'estomac.

Pour info, j'ai pas encore testé.

Hors ligne

#2 02-12-2014 11:33:23

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

C'est intéressant ce topic. Effectivement, la méditation est une pratique qui est de plus en plus intégrée aux thérapies pour toutes sortes de psychopathologies. Personnellement, je suis venue à la méditation par le yoga et la découverte des pratiques bouddhistes. J'ai découvert que ce que je faisais depuis des années, ce qu'on appelle maintenant la Mindfulness ou méditation pleine conscience, est de plus en plus utilisée en thérapie, vient directement du bouddhisme.
La méditation demande un effort de l'esprit, il faut s'entraîner, un peu comme au sport.  Mais ça marche! Il y a des tas de recherches en cours au Mind and Life institute en particulier.

Un article très intéressant d'un chercheur en neurosciences de l'INSERM:

http://www.lepoint.fr/sante/la-meditati … 575_40.php

Dernière modification par Ellenwe (02-12-2014 11:41:45)


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#3 02-12-2014 17:23:15

Yeti
Séduizeur
Inscription : 12-05-2013
Messages : 702

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Ça marche aussi avec une framboise ou qu'avec un raisin ?

Je me suis intéressé à la méditation également, mais je n'arrive pas a avoir la discipline pour.

Une amie m'a filé une page fb avec des pensées assez pertinentes. C'est une page dédiée à la méditation, même si c'est un peu décalé de ton sujet principal : https://www.facebook.com/pages/Meditati … 26?fref=ts

Mais je pense que certaines d'entre vous aimerons


Le courage croit en osant et la peur en hésitant

Hors ligne

#4 02-12-2014 22:03:15

Alyna
Séduizeuse
Lieu : Improbable
Inscription : 03-09-2013
Messages : 3 780

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Merci Alis !

La méditation de pleine conscience, j'en avais entendu parler.
Est-ce que c'est la même chose que "s'arrêter consciemment" ? Pas forcément sur un détail (comme le raisin), mais juste s'arrêter, et prendre conscience de ce qui nous entoure (les bruits, les atmosphères) et de notre corps.

Comme Yeti, ça m'intéresse et j'aimerais réussir à en faire au moins 5 ou 10 minutes par jour, mais je n'arrive pas à avoir la discipline pour.

Sinon, contre les pensées négatives, il y a aussi l'exercice d'éprouver de la reconnaissance. Prendre un temps pour citer mentalement toutes les raisons qui nous poussent à être reconnaissant (une bonne santé, une maison qu'on aime, tel repas, tel ami, etc). Un peu comme les kifs du jour, mais en plus général.


"I wish to live a life that causes my soul to dance inside my body."

Hors ligne

#5 02-12-2014 23:56:00

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je crois que c'est ça.
Je débute et je pars de très loin. J'ai fait le test de C André et j'ai 3/10 en aptitude à la méditation. ça me parait un mur insurmontable.

Hors ligne

#6 03-12-2014 10:31:37

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 135

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Deux trucs utiles, pas vraiment de la méditation :
- voir les pensées négatives comme des nuages dans le ciel de ton esprit (promis je n'ai rien fumé mais c'est l'image la plus parlante que j'ai) : les regarder, les reconnaitre (comme un objet extérieur à ce que tu es, réellement), les laisser partir. Pas facile, je sais mais se dire "je me trouve nulle MAIS je sais que c'est une pensée négative, ça ne réflète pas ce que je suis, je dois laisser partir cette idée parasite": aide à laisser partir l'idée. Je ne sais pas comment formuler ça clairement mais quand les pensées noires arrivent, ce n'est pas grave, c'est humain de ne pas être toujours au top, d'être triste parfois etc... L'important est de les laisser partir, ne pas focaliser dessus, de ne pas considérer qu'elles font partie de nous, qu'elles représentent ce que nous sommes. C'est un peu comme se décentrer de soi-même. (bon là si vous arrivez à me suivre, bravo wink) Travailler sur la respiration aide beaucoup aussi dans ces moments là. Ma maman a un autre conseil plus simple, "quand ça ne va pas, va dormir, demain est un autre jour". Ca marche très bien aussi smile

- Dans le même ordre d'idée, s'interdir les pensées "à la con" : exemple Alis "ça me paraît un mur insumontable" = pensée à la con infondée => je pense que je peux y arriver (ou alors je ne pense rien, c'est plus simple) et j'essaie

En ligne

#7 03-12-2014 16:08:09

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

La psy vient de me donner un truc similaire :

la technique du contenant - stabilisation - suppression des pensées négatives
(donnée en séance psy)
S'assoir confortablement et fermer les yeux.
Imaginer un contenant hermétique : une boîte, un coffre, un cube de verre...
Le visualiser sous toutes ses coutures : taille, forme, déco, intérieur : j'ai visualisé un coffre d'environ 70 cm de long et 50 de haut, couleur framboise avec des charnières et attaches dorées, une serrure lourdement ouvragée et l'intérieur matelassé de satin rose. Le truc hypra kitch.
Ouvrir le contenant.
Aller dans le passé et prendre toutes les choses qui bloquent, qui emmerdent, qui sont douloureuses, les transformer en papillons, les attraper dans un filet et les faire glisser dans la boîte.
Aller dans le présent
Aller dans le futur.
Regarder les papillons dans le coffre et leur dire : je sais que vous êtes là, j'ai pas les clés pour m'occuper de vous, mais dès que j'ai une solution, je reviens.
sceller la boite.
La prendre et la ranger dans un endroit imaginaire où elle sera en sécurité.
Ouvrir les yeux.

peut-être assez éprouvant. J'ai eu beaucoup de mal sur le futur, tout était devenu noir et oppressant.

A faire à chaque fois qu'on sent des pensées négatives arriver.

Dernière modification par Alis (03-12-2014 16:08:37)

Hors ligne

#8 03-12-2014 16:15:07

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Nettoyage interne donné par mon premier psy au printemps;

S'allonger confortablement et prendre quelques profondes inspirations
poser la main sur le ventre et inspirer en gonflant. On arrête l'inspiration avant que ça monte à la poitrine, ça doit rester purement abdominal. bloquer quelques secondes puis expirer longtemps.

L'exercice consiste à imaginer aspirer un air de couleur bleu ou rose, puis le voir nettoyer l'intérieur du corps et expirer une sorte de fumée crade.

L'idéal est de tenir 10 minutes.
J'ai vraiment du mal avec ces exercices qui demandent de la concentration. C'est contre-nature chez moi.

Hors ligne

#9 03-12-2014 18:56:02

Ninah
Séduizeuse
Inscription : 12-01-2014
Messages : 1 239

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je radote encore avec Christophe André, mais "Les états d'âme" (édition Odile Jacob) est un livre indispensable sur la gestion des idées négatives, qu'il ne faut pas hésiter à relire régulièrement.

Hors ligne

#10 03-12-2014 19:59:26

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

@ Alis on fait ça au yoga très souvent, c'est justement parce que c'est difficile que c'est intéressant. Les gens qui n'ont pas de difficulté pour faire ces exercices n'ont pas de mal-être, d'après ce que je sais.


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#11 03-12-2014 20:06:17

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Merci Alis de nous faire partager ces exos, ça a l'air très intéressant !


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#12 08-12-2014 21:49:07

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je copie ici ce que j'ai appris lors d'un atelier sur la plasticité du cerveau et le neuro-feedback. C'est un domaine absolument passionnant. C'est une psychologue qui utilise ces outils qui organisait cet atelier, car elle trouve ça tellement puissant qu'elle a envie de faire connaître.

Je ne suis pas experte, aussi soyez indulgentes sur la précision de ce que j’écris. Et s’il des expert-e-s lisent, n’hésitez pas à rectifier ce que j’aurais mal compris !

Théorie
En gros l’idée c’est que dans le cerveau ce ne sont pas les neurones qui comptent mais les connexions entre les neurones. L’image c’est que le cerveau c’est un réseau routier. On a des autoroutes (nos façons de percevoir, de ressentir, de comprendre et d’agir préférentiels), des routes secondaires (ce qu’on arrive bien même si ce n’est pas la route préférée), les petites routes qu’on ne prend presque jamais, mais aussi des impasses (blocages). Notons que c’est notre inconscient qui choisit la route, avec pour guide nos croyances. La bonne nouvelle, c’est qu’on est capable de densifier / réorganiser le réseau par l’apprentissage (c’est ce qu’on appelle la neuroplasticité). Par apprentissage on entend « tout ce qui est nouveau pour nous », sortir de sa zone de confort quoi.
L’objectif des approches Psych-K et Neuroptimal, c’est justement de densifier ou réorganiser le réseau pour nous permettre d’être capable d’utiliser d’autres voies que celles qu’on a l'habitude dans les cas où ces habitudes ne nous conviennent pas/plus. Donc on va augmenter le trafic sur les routes déjà existantes mais qu’on n’utilise pas assez, on va créer de nouvelles routes, on va débloquer des impasses pour les relier au réseau… Ce sont des méthodes qui s’appuient sur les recherches en neurosciences.

La méthode Psych-K est une méthode plutôt « active », on va faire ça en passant par le conscient en intégrant consciemment de nouvelles croyances positives. Ce qui va « forcer » l’inconscient à passer par de nouvelles routes, et donc le cerveau à les utiliser voire les créer. Ça me semble assez proche de ce que je connais de l'hypnose / auto-suggestion.
Le NeurofeedbackNeuroptimal est une méthode plutôt « passive », où ce sont les impulsions électriques du cerveau qui sont analysées par des électrodes, ce qui permet à un logiciel d’analyser les circuits privilégiés et d’envoyer des stimulus auditifs pour « obliger » le cerveau à utiliser les voies les moins utilisées. Rien n’est fait de façon consciente, donc comme c’est l’inconscient qui guide ce qui se passe dans le cerveau, c’est bien les problématiques de l’inconscient qu’on va aller réparer. Cela n’implique donc pas de thérapie analytique, c’est une méthode orientée « aller mieux à partir de maintenant », et non pas « comprendre son passé pour mieux vivre son présent et son avenir ». En revanche, on consulte généralement pour une problématique précise, mais ce ne sera pas forcément cette problématique qui sera traitée d’abord (car l’inconscient estime qu’il a plus « urgent » à traiter). Pour donner un exemple, quelqu’un peut consulter pour arrêter de fumer, mais le premier effet qu’il ressent est de beaucoup mieux dormir, même si ce n’était pas sa demande. Il faut donc persévérer jusqu’à résolution du problème (qui peut quand même se produire rapidement, c’est une thérapie à maxi 10 séances en principe).

En pratique

Exos de la méthode Psych-K
Voilà les exos qu’on a fait pour intégrer la croyance qu’on a choisie en début de séance. Je vais essayer de les expliquer au plus précis, mais comme ce sont des exos physiques ce n’est pas très facile par écrit. Si vous essayez et que certains points ne paraissent pas clair, n’hésitez pas à me demander de préciser smile

Exo 1
Assise sur une chaise, les yeux fermés.
On croise les mains de façon inversée, paumes contre paumes mais pouces vers le bas. Pour ça on tourne d’abord ses mains pouces vers le bas (les dos des mains se retrouvent face à face) puis on croise en mettant un poignet par-dessus l’autre puis on entremêle ses doigts. On a donc deux possibilités : poignet gauche dessus ou poignet droit dessus.
On croise les pieds, en les laissant bien à plat. On a deux possibilités : cheville gauche devant ou cheville droite devant.
On teste les quatre combinaisons possibles (en inversant poignets et chevilles un par un) en se répétant la croyance qu'on a choisie. Quand on a trouvé la position dans laquelle on se sent le mieux, celle dans laquelle le message semble le plus fluide, naturel, le mieux circuler, résonner en soi, on se répète sa croyance positive en respirant tranquillement. A l’inspiration on inspire la croyance, à l’expiration on la diffuse dans le corps. On fait ça 2 à 5 minutes.
Puis on décroise tout, pieds à plat et bouts des doigts des mains qui se jointent (pouce gauche contre pouce droit, index gauche contre index droit etc.), comme si on avait une balle entre nos mains. On continue la respiration comme ci-dessus, encore quelques minutes (jusqu’à ne plus rien ressentir de spécial).

Exo 2
Cet exo sert à activer la circulation d’énergie / électricité dans le cerveau et est un préalable à l’exo 3.
Debout, pieds écartés largeur des hanches, genoux légèrement fléchis, bassin un peu en arrière.
On garde la tête bien droite et on fixe les yeux ouverts en haut vers la gauche.
On lève le genou gauche et on vient taper le genou gauche avec la main droite. On repose. On lève le genou droit et on vient taper le genou droit avec la main gauche. On repose. On répète 10 fois en tout (5 fois de chaque côté donc). On fait à son rythme, comme on le sent, l’important étant de garder la tête bien droite et les yeux fixés en haut sur le côté.
On recommence en fixant cette fois-ci les yeux en haut vers la droite.
Note : dans cet exo on pense pas à la croyance.

Exo 3
Bien faire l’exo 2 avant.
Debout, pieds écartés largeur des hanches, genoux légèrement fléchis, bassin un peu en arrière.
On écarte les bras en croix, plutôt tendus, en imaginant qu’on tient l’hémisphère gauche de son cerveau dans sa main gauche, et l’hémisphère droit dans sa main droite. Normalement on sent l’énergie dans ses mains sous forme de chaleur.
On ferme les yeux.
Lentement on rapproche ses mains, en gardant les bras tendus, et en visualisant ces deux morceaux du cerveau qui vont à la rencontre l’un de l’autre.
Quand les mains arrivent l’une contre l’autre, on joint les paumes et on apprécie l’énergie dégagée par cette rencontre. On pense à la croyance qu’on veut intégrer, avec le même principe de respiration qu'à l'exo 1.
On ramène les mains jointes contre le sternum, un peu comme une prière en continuant à penser à la croyance et en respirant pour diffuser la croyance. On continue jusqu’à ne plus rien sentir de spécial (quelques minutes).

La prof nous a dit qu’on pouvait faire ces exos tous les jours, a minima plusieurs fois par semaine, c’est rapide une fois qu’on a acquis les gestes.

Neuroptimal
Je vais tester une séance, je ferai un débrief !
Edit : la séance de Neuroptimal
Elle a commencé par me ré-expliquer le principe, puis m'a posé plein de questions : trucs administratifs, passé médical, éventuels traumatismes importants, le boulot etc. Elle m'a ensuite demandé ce qui m'avait amenée à tester. Je lui ai expliqué que c'était par curiosité au départ, que je ne me sentais pas spécialement en souffrance mais que j'avais des points sur lesquels j'aimerais avancer dans ma vie mais sur lesquels je bloque. On a beaucoup parlé des difficultés en question, elle m'a donné des pistes de réflexion.
Elle m'a dit que toute cette verbalisation n'était pas indispensable mais quand même utile pour interpréter les ondes cérébrales que les capteurs allaient détecter.
On est ensuite passées à la séance à proprement parler :
- elle m'a placé les capteurs d'activité cérébrale sur le crâne
- pré-test de l'activité cérébrale, niveau des perturbations, juste en fermant - rouvrant les yeux (quelques secondes)
- elle a lancé le programme : j'étais les yeux fermés, un casque sur les oreilles. Il y a de la musique douce, avec des artefacts (comme quand un disque vinyle saute). Ce sont ces artefacts qui "troublent exprès" le cerveau. Ça a duré 15 minutes (car 1ère séance), sinon normalement c'est 30 minutes. J'ai essayé de me détendre au max, mais pas facile. Au fur et à mesure ça allait mieux, à la fin j'étais limite de dormir.
- test final de l'activité cérébrale, niveau des perturbations, juste en fermant - rouvrant les yeux (quelques secondes)
- débrief
Bilan
- Mon cerveau se porte bien, j'ai un niveau de stress et de fatigue plutôt bas
- Mon niveau de perturbations cérébrales était bien plus bas à la fin de la séance qu'au début, j'ai donc été bien réceptive aux stimulations.
- Par contre, comme j'ai eu du mal à me détendre, j'ai eu beaucoup de pensées pendant la séance, ce qui "parasite" le travail. En fonction des fréquences des ondes, elle voit si on a des pensées, des images, si on est dans la détente etc. En gros pour que le travail puisse se faire sur l'inconscient (là où se situent les blocages), il faut que le conscient la boucle et qu'on soit exclusivement dans la détente, le lâcher-prise. L'idéal était sur la fin de la séance, quand j'allais m'endormir. En faisant une séance plus longue (30 min) ça devrait régler ce point.
- Pour finir, on a fait un point sur ce que ça pourrait m'apporter de continuer. Elle m'a redit qu'il n'y avait rien de magique, mais que par rapport à mes problématiques l'apport pourrait se situer au niveau des choix que je m'autorisais à faire dans ma vie.

Sites web recommandés par la psy
www.adnf.org
www.zengar.com
Elle nous a aussi recommandé la lecture de « Biologie des croyances » de Bruce Lipton.

Et en googlisant le sujet, j’ai aussi trouvé :
http://victoireslakey.blogspot.fr/p/psy … ncais.html
http://www.neurofeedback-en-france.fr/l … 7a-marche/

Dernière modification par Lycka (12-12-2014 23:08:49)


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#13 13-02-2015 12:22:42

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je découvre ce topic, qui est vraiment intéressant. Lycka, as-tu continué les séances ?

Un entretien avec un scientifique : http://www.lepoint.fr/sante/la-meditati … 575_40.php

Hors ligne

#14 13-02-2015 13:37:02

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Hors ligne

#15 13-02-2015 19:00:08

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

J'ai continué les exos, pas le Neuroptimal (pas trop le temps, et le coût - 50 euros la séance - m'a un peu freinée aussi...).
Je vais lire l'interview, j'ai survolé ça a l'air intéressant smile


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#16 01-11-2016 17:00:57

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 494

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

"up" pour Fanyy. smile

Hors ligne

#17 01-11-2016 17:47:08

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je me suis abonnée à Headspace (mais c'est gratuit de façon illimitée pour des séances basiques de dix minutes) et j'en suis plus que contente. Ça a vraiment changé beaucoup de choses en moi. La même appli en français, pareil avec dix séances gratuites, c'est Petit Bambou. Je n'ai pas testé (et je trouve la voix d'Andy de Headspace vraiment apaisante, et très facile à comprendre).
Le livre de Christophe André est très inspirant, et je crois qu'il a lancé sa propre série de contenus audio, des méditations guidées.

Franchement ça change la vie.

Hors ligne

#18 01-11-2016 20:09:15

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Hors ligne

#19 20-11-2016 19:33:24

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 494

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Vassilia a écrit :

Le livre de Christophe André est très inspirant, et je crois qu'il a lancé sa propre série de contenus audio, des méditations guidées.

Franchement ça change la vie.

J'ai trouvé ça sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=fuDXc1Hr9UE

et ça aussi : https://www.youtube.com/watch?v=jDYsHFOf2Us .

Hors ligne

#20 20-04-2017 09:55:26

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Dépendance affective - le yoyo

La dépendance affective s'entretient selon un cycle d'angoisse/contentement, qui s'emballe très vite.

demande => pas de réponse immédiate/attendue => pensée négative => angoisse => (comportement panique pour le faire réagir) facultatif => réaction => satisfaction=> pensée rassurante => réinterprétation négative ("il aurait dû le faire sans que je le demande s'il m'aimait") => et rebelotte.

Résultat, on se retrouve dans une situation permanence d'angoisse, hyper-inconfortable, un cercle vicieux qui s'accroit au fur à mesure, car + on demande des preuves d'attachement, + il fuit (parce qu'en fait, on le prive de liberté, on veut le faire rentrer dans un schéma de réaction qui nous est propre, la vraie demande cachée, c'est prouve-moi que tu m'aime en agissant), + c'est insécure.

Au final, il ne reste plus que l'angoisse au ventre, jusqu'à la rupture, jusqu'à recommencer avec un autre.

Du coup, quand je prend mon schéma et si j'applique les règles de la TCC, faut introduire une dérivation pour rompre la boucle. Mais à quel moment?

Pour l'avoir testé, je mets une dérivation à : comportement panique. Sauf que c'est trop tard, l'angoisse est là et ça devient vite incontrôlable.
Ma psy m'avait fait bloquer les pensées négatives, mais ça revient assez facilement si on relâche.

Je pense que le top, c'est de placer la dérivation à l'entrée du cycle = demande.
De se coller comme exercice de contrôle permanent => pourquoi je lui demande ça? Est-ce pour me rassurer? Si j'ai pas de réponse, est-ce grave?
Se recaler sur : je fais ça pour moi, pas pour obtenir une réaction.

Du coup, paradoxalement, on revient dans le lâcher prise, la légèreté, en se contraignant, on rend à l'autre sa liberté (Faut compter environ 15-20j pour que le cerveau enregistre sa nouvelle habitude

Évidemment faut traiter bien sûr le fond : pourquoi on exige sans arrêt du partenaire qu'il nous rassure (et pourquoi on cherche systématiquement un partenaire insécure).
Et apprendre à formuler clairement ses besoins avant de se lancer dans les cacas nerveux : "je me sens pas bien , j'ai besoin d'un calin, de me sentir entourée"
Et casser les surinterprétation type : s'il m'aimait, il ferait... parce que chacun ne réagit pas pareil.

Yapuka, vaste programme smile

Hors ligne

#21 20-04-2017 10:29:56

Briquette
Séduizeuse
Inscription : 08-12-2014
Messages : 486

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Peut être qu'il faudrait introduire la dérivation à "angoisse".
avoir une pensée négative s'il ne fait pas qqchose, dit qqchose de pas cool c'est humain.

à la place, verbaliser en essayant d'être dans un energie positive, savoir avoir du bonheur ailleurs que dans son couple (amie, loisirs, travail ..)

bon tout ca ce sont des vœux pieux que j'essaie depuis peu de mettre en place et ca n'empêche nullement les rechute ...


Hauts les paillettes, les licornes en l'air et que l'arc en ciel soit,
Que les licornes descendent au pied de mon arc en ciel, celui sensé protéger, veiller et m'amener sur le bon chemin mon ptit coeur et,
Que la force des paillettes soit en moi !
Wouhou arc en ciel powaaa :D

Hors ligne

#22 20-04-2017 11:58:22

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Bien sûr, faut relativiser, après je parle des demandes qui sont des demandes liées à la dépendance : genre "tout va bien mais rassure moi, j'en veux +, toujours +, parce que rien ne me rassurera vraiment"

Hors ligne

#23 08-05-2017 15:45:43

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le … 05412.html
J'aime beaucoup Fabrice Midal ! Son interview est très intéressante, je trouve.

Hors ligne

#24 08-05-2017 20:15:03

Ninah
Séduizeuse
Inscription : 12-01-2014
Messages : 1 239

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Oui, c'est intéressant, particulièrement quand il précise que la méditation n'est pas, comme beaucoup se l'imaginent, le médicament miracle qui va résoudre tous les problèmes. Et oui, "se foutre la paix", sans forcément chercher à aller mieux à tout prix, j'adhère complètement smile

Hors ligne

#25 22-05-2017 19:12:07

Petite-étoile
Séduizeuse
Inscription : 07-04-2014
Messages : 1 633

Re : Méditation et gestion des pensées à la con.

Je n'y connais rien en meditation mais pensez vous que cela puisse calmer des crises d'angoisses ? Ou du moins en les diminuer ? Car ça commence franchement à me pourrir la vie et à pourrir mon couple ...


L'amour c'est comme l'art, c'est beau mais personne n'y comprend jamais rien ...

Hors ligne

Pied de page des forums