Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 27-07-2019 22:34:05

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Alors à vous qui vous apprêtez à lire mes tribulations... je vous souhaite bien du courage ! Car même moi... je finis par m'y perdre !!!

Il y a à peine un an et demi, j'ai changé de boulot pour être -enfin !- là où j'avais toujours voulu. Je l'avais tellement attendu ce boulot !! Donc moi je fais ma vie. Super heureuse, vite populaire, bref, c'était le bonheur parfait.
Puis je me rapproche, tout à fait par hasard, d'un collègue. On délirait, je l'ai tout de suite trouvé adorable, je ne comprenais pas qu'il était célibataire, je cherchais une copine avec qui le casait. Puis de fil en aiguille, on a échangé. Des mails (longs) et des sms (encore plus longs, véridique ! J'ai découvert qu'on est limités en nombre de caractères en sms...:lol:).

Et puis bien sûr, ce qui devait arriver... arriva... un jour, je l'ai vu rire avec d'autres collègues féminines et là, le sentiment que j'ai ressenti a tiré la sonnette d'alarme : ma fille, tu es amoureuse ! On me l'avait pourtant bien dit : ça te tombera dessus comme ça sans prévenir. Moi, j'avais dit "pff, n'importe quoi". Ça m'apprendra à ne pas écouter les grandes personnes...

J'ai donc dû admettre tout ça mi janvier. Je ressentais, à travers nos échanges, qu'il y avait un truc. C'était fort. Je me suis dit plein de fois "c'est le bon", "c'est mon âme sœur". Et ça, c'est vertigineux ! Encore un truc auquel je ne croyais pas... rougie

Puis fin mars...  je suis bien bien partie en vrille. J'ai découvert qu'il était avec une autre collègue. Ce dont personne n'était au courant du reste. Autant vous dire que je suis tombée de très haut. D'autant que je les ai eus sous le nez tous les deux, que j'ai pris sur moi pour lui faire la bise, à elle... avec le recul, je ne sais pas moi même comment j'ai fait...

Mais (ma vie est devenue une série américaine bien fleur bleue et un brin navet, à ce moment là...) j'ai parlé à une autre collègue, qui est amie avec lui et sa seule confidente (c'est un solitaire timide et renfermé). Qui m'a dit "j'en étais sûre ! Il en doutait et pensait qu'une fille comme toi ne s'intéresserait pas à un gars comme lui ! Mais tu lui plais". Bref, toussa toussa. Donc ça m'a requinquée. Et puis elle m'a dit qu'elle allait lui parler (oui, on a eu besoin d'intermédiaires. Les timides, c'est chiant !! Je me serais donnée des gifles crying ).

Mais malgré tout, ça n'a pas suffi. J'ai arrêté de manger (j'avais plus faim, pas fait exprès), de dormir (pareil, les images qui me venaient à l'esprit, je m'en serais bien passé...), j'ai perdu 5kg en deux semaines, et puis... et puis j'ai pété les plombs quand il a changé de service. Parce que je le voyais... sans le voir. Il était partout sans être là. C'était pire ! J'ai commencé à me scarifier (vieille habitude) et, évidemment, j'ai fini en arrêt et par un passage urgent à l'hosto... rougie

Le jour où j'ai été hospitalisée, un mercredi, mon beau père est allé lui parler, lui dire que si j'étais dans cet état, c'était parce que j'avais des sentiments pour lui. Je ne l'ai su qu'après. Le jeudi, en plus droguée de cachets (je planais littéralement, c'était chouette applause ), je reçois un message de mon petit chat (appelons le comme ça, puisque je l'appelle comme ça auprès des copines big_smile ) super sympa et tout. Et moi, planant bien haut, j'ai répondu à son message, plein de bêtises (c'est notre truc, l'écriture au second degré, pleine de jeux de mots) où je me suis trahie sur le fait que j'étais à l'hosto (mais dieu merci, pas le service où j'étais crying ). Je me dis, s'il avait voulu, à ce moment là, il aurait pu ne pas réagir. Ç’aurait été fin de l'histoire.

Puis ma collègue "entremetteuse" l'a vu et a discuté avec. Du coup, à ma sortie de l'hosto, on s'est vus. Il m'a dit qu'il n'avait jamais eu de sentiments pour l'autre comme il avait pu avoir pour moi, qu'il souhaitait d'ailleurs la quitter (mais attendait car elle avait des problèmes de santé), mais qu'il ne voulait pas qu'en l'attendant, je passe à côté de quelqu'un de bien, toussa toussa. Donc moi, forcément, j'étais sur mon petit nuage. On était fin mai. Et j'ai commencé une thérapie, forcément, vous pensez bien...

Il a proposé qu'on se revoit, quinze jours après (il n'est pas rapide à répondre, mais il répond toujours), pareil, c'était très sympa, on a cramé tous les deux, c'était du joli ! "Mon rendez-vous coup de soleil" smile A chaque fois, petit message pour me dire que c'était très sympa, blabla.
Début juin, j'ai un message très clair (lu par la psy, car au bout d'un moment, je finissais par devenir dingue), comme quoi je lui plais, que tout ça est nouveau pour lui mais qu'on peut apprendre ensemble, et finissant par "je t'embrasse". Sachant qu'il est hyper timide, n'a aucune confiance en lui et n'est pas démonstratif du tout... j'étais hyper contente !!!

Puis j'ai eu un spectacle de danse. Il devait venir, n'a finalement pas pu mais m'a envoyé un message pour proposer notamment d'aller au ciné. Voir Aladdin. Oui, la version film avec Ce rêve bleu... Pareil, j'étais hyper contente !! Je me suis dit "ouiiii, on avance !!!" On continue d'échanger puis moi je propose qu'on se voit pour un petit déj, à 6h, dans un parc. Sachant qu'il n'est pas du matin, moi j'ai apprécié qu'il joue le jeu. Encore une fois, c'était super sympa (malgré le réveil à 5h30...)

Entre temps, je vois ma collègue "entremetteuse", on a bien discuté. Elle me dit qu'il lui a parlé, qu'il ne veut plus rien d'amoureux entre eux (ils n'ont couché qu'une fois ensemble et jamais vécu ensemble... c'est pas comme si ça avait jamais été un super couple), qu'ils sont en train de se quitter mais... que l'autre lui fait du chantage au suicide... mais qu'elle se barre bientôt à l'autre bout du monde, faut juste que je patiente (enfin "juste"... c'est pas facile dans ce genre de situation)

La veille du ciné... il a annulé. Parce que ça s'était compliqué dans sa tête (c'est son mot fétiche, "compliqué"... Tout est toujours compliqué roll )

Et là, j'ai vraiment pété les plombs. Je me suis dit allez, quitte à se scarifier, à tout casser, autant crever l'abcès. Je lui ai écrit une (belle, dixit mes lectrices) déclaration d'amour. Puis je suis partie au fin fond de la cambrousse profonde. Et j'ai attendu sa réponse, attendu, attendu. Quand vous dites "je suis amoureuse de toi" à quelqu'un, c'est dur de ne pas voir de réaction !!! Finalement, j'ai eu une réponse. Je lui plais mais il dit ne plus savoir avoir de sentiments amoureux, ni pour moi ni pour personne. Ma collègue m'a dit "l'autre le culpabilise à mort, il a l'impression d'être un sale type" bref. Une pouf smile
J'ai fait lire son message à plein de gens parce qu'en fait... je ne le comprenais pas. Et d'ailleurs, selon le lecteur... le message était positif ou négatif. C'est tout dire...

Pour ma collègue "entremetteuse", c'était positif. Et comme finalement, c'est elle qui le connait mieux, je lui ai fait confiance. Alors que moi j'ai attendu près d'une semaine pour avoir ma réponse, lui se plaignait déjà à elle, après à peine 48h, de ne pas avoir de réponse de moi... il est accro ou bien ??? Bref. Je lui ai proposé qu'on tente le coup. Que j'assumais qu'il n'ait pas de sentiments pour l'instant, qu'on verrait avec le temps comment ça évoluerait.

Je suis rentrée chez moi, retour très difficile. Moralement, j'ai plongé, le médecin m'a mise sous cachets.
Et pour changer... j'ai attendu la réponse. J'ai échangé avec ma collègue entremetteuse, j'ai pété les plombs, je lui ai dit "mais il n'a qu'à se battre, il l'a quitte pour moi, conclusion il la voit elle et pas moi !" (tout un concept...). Et là elle me dit que l'autre sait pour moi, donc elle va tout faire pour qu'il me voit le moins possible (mais meuf, il ne t'aime pas, j'y peux rien s'il s'est mis avec toi sans t'aimer !). Mais aussi... que je lui plais physiquement mais pas que, qu'il a peur de craquer, qu'il me trouve très belle... bon super, ça fait plaisir. Il lui a aussi dit qu'on était deux renfermés et que c'était difficile de passer le cap. Mais alors... pourquoi ???? On se plait sur tous les plans et... on n'est pas ensemble ???? Pourquoi il ne craque pas ??? Sa "victime" est consentante à 300% !! C'est à devenir folle !!! (d'ailleurs, j'ai cru plusieurs fois le devenir) Ma sœur a moins de points communs avec son mari et ils sont ensemble depuis cinq ans !

Et enfin, il m'a répondu. Pfiou... effets des cachetons ou autre, je n'ai encore une fois rien compris à son message. Mais vraiment rien. Donc "copines à l'aide !" Pour le coup, elles ont compris pareil. Déjà un miracle, on progresse. Pour elles, il veut que je fasse le premier pas (euh... la déclaration, c'était quoi ???) et que je l'assure qu'il ne me fera pas souffrir. Ma collègue entremetteuse me dit "réponds tout de suite ! Et arrêtez de vous écrire des romans, fais des phrases claires". Donc j'ai fait ça : "Coucou RDV vendredi pour un ciné ? Et comme tu n'as pas su me donner de réponse pour se mettre ensemble, moi je propose essayons et nous verrons". Miracle, il a répondu dans la soirée. Sans surprise... c'était compliqué donc pas possible. Mais pourquoi pas la semaine pro. Donc je dis "lundi ? Lundi c'est la semaine prochaine. Et la vie, c'est vivre, c'est juste un ciné" enfin des trucs du genre. Pour le rassurer. Bien sûr lundi... c'est pas possible non plus. Mais un autre jour de la semaine, oui. Enfin... il doit confirmer.....

Alors voilà. C'est la version courte (:rolleyes:) de ce grand huit émotionnel qui m'a énormément bouffée, disons le. Un pas en avant, trois en arrière... sans ma collègue intermédiaire, ç'aurait été bien pire. Car elle m'a dit plein de choses que lui n'ose pas dire, elle me "coach", elle m'apaise.

Mais je ne sais plus quoi faire. Apparemment, il a vécu une histoire qui l'a énormément blessé et du coup, il ne veut pas m'infliger ça. De même que sexuellement, clairement, il ne veut pas abuser non plus (ben ça ne risque pas, vu qu'on ne se fait que la bise...). C'est un mec bien, rare, je le sais. Je l'ai dans la peau et... ce n'est pas comme s'il ne m'avait jamais aimée.
Pour cette collègue, pour ma psy, pour d'autres et... pour moi, ses sentiments sont toujours là mais il est dans le déni. Parce qu'il a peur.
J'ai essayé, dans mes messages, de le mettre en confiance, de le rassurer, de l'aider. Je sais qu'il doit aller consulter, c'est clair, mais en attendant, c'est très difficile. Je ne sais plus lui écrire sans embêter mes copines. Je dois toujours trouver l'équilibre entre le bousculer et le rassurer.

Je suis paumée. Je l'aime (évidemment), je suis sûre qu'on serait heureux ensemble, ce sont mes tripes qui me le disent. Mais voilà, aujourd'hui, je ne sais vraiment plus quoi faire. Il me fuit parce qu'il a peur, on ne s'est pas vus depuis un mois, je ne veux pas le perdre pour d'aussi mauvaises raisons.

Alors voilà tous vos avis et conseils sont les bienvenus.

Merci aux courageux qui m'auront entièrement lue !!! applause pouce-up


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#2 27-07-2019 23:05:57

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 126

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

"je suis sûre qu'on serait heureux ensemble, ce sont mes tripes qui me le disent. "

Hum hum. tu n'en sais rien.

Maintenant, arrête de verbaliser tes émotions, arrête de passer par ta collègue entremetteuse. Fixe lui un rdv, embrasse le, et surtout ne parle pas... vous parlerez après. Quand on parle, la raison s'y met, et il y a 10000 raisons pour refuser une relation amoureuse (peur de souffrir, peur de faire souffir, prendre des risques, etc). Donc STOP la parlote. Embrasse le (qu'as tu à perdre) et s'il ne veut pas, NEXT.

Et pas d'ame soeur, hein. Les a^mes seurs, c'est bizzare, tout le monde en rencontre au boulot . Preuve qu'il y en a plein dans le monde, ou bien qu'on n'aime pas les chercher loin.. Non, il y a des gens avec qui on a le feeling, et d'autres moins; Mais il n'y a pas de raison d'en recontrer plus au boulot.

Dernier point: ne le crois pas quand il dit qu'il n'a couche qu'une fois avec sa collègue. Très peu probable.  Et d'ailleurs, pendant qu'il te faisait du gringue, il a couché avec une autre? OK, pourquoi pas. Mais la preuve est qu'il n'est pas SI timide que ça, en tout cas si la nana en fasse a agi au bon moment. Tu le veux? agis au bon moment.

Hors ligne

#3 27-07-2019 23:17:25

larrazet
Séduizeur
Inscription : 31-12-2017
Messages : 65

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Salut Alazaïs et bienvenue,

comme je te comprend... les timides amoureux lourds se comprennent mais sont incompris.
Dur dur de sortir de cette spirale.

J'ai lu l'essentiel, tu as fait comme beaucoup de timides (et de célibataires très longs) un one-itis (une obsession amoureuse sur une personne qui devient unique au monde pour toi). Qui plus est sur un timide (mais qui ne l'est pas tant que ça en fait). Et surtout au boulot, aïe ! Trop de regards, trop de monde, trop de conséquences.
Il y a une forte attirance certes, mais trop tôt pour parler d'amour et surtout pas de déclaration ni de pavés, etc... Je comprend ta situation.

Comme l'a si bien dit espoirette, ce n'est jamais trop bon de trop verbaliser (ni à l'écrit ni à l'oral).
Très bon conseil encore espoirette ("embrasse et ne parle pas")

Mais nous les timides on est hyper-sensible à l'échec, au râteau, "qu'as tu à perdre?", si si y a beaucoup à perdre, mais c'est dur à faire comprendre ça aux autres, bref. Mais c'est vrai qu'il faut que cette histoire se règle, donc soit agir soit tout zapper.

Je te souhaite de tourner cette page le plus vite possible et de passer à autre chose avec le temps.

Hors ligne

#4 28-07-2019 08:14:34

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Merci espoirette
Tu n'es pas la seule à me conseiller d'arrêter de parler pour l'embrasser. On intellectualise trop tous les deux, on se cache derrière nos mots parce qu'on est pétés de trouille tous les deux. rougie D'autant que je sais par cette collègue (oups) qu'en fait physiquement, il en a envie mais que justement, il ne veut pas coucher sans sentiments... il ne me repousserait donc pas si je l'embrassais mais... bah je suis comme tout le monde, j'ai peur alors je me trouve des prétextes... rougie

Et sinon je voulais préciser, il ne m'a jamais fait de gringue. C'est ça le souci. J'en étais arrivée à me dire que s'il ne faisait pas le premier pas, alors qu'à l'évidence il m'appréciait (et m'apprécie) beaucoup, c'est qu'il était gay !!! Il n'est pas démonstratif du tout. Je me suis d'ailleurs demandé s'il n'avait pas Asperger !!! Ce qui n'aide pas... On attendait mutuellement que l'autre fasse le premier pas... roll

C'était pour la précision. J'aime la précision smile

Mais oui, clairement l'autre en face lui a fait du rentre dedans. Lui n'avait pas plus envie que ça (bon après, grande question:  pourquoi l'a-t-il fait ?? Ça m'a rongée, donc je ne pourrais pas vous dire. Peut-être qu'il en a eu marre d'être seul et s'est dit "pourquoi pas?") Même si ça n'a pas vraiment marché finalement, puisqu'il ne l'a jamais aimée, je sais qu'il faut que je me bouge hmm C'est dur de sortir de sa zone de confort quand on est soi même timide !!! crying

et merci larrazet

Je suis curieuse. Pourquoi ne le trouves-tu pas si timide ? Car en vrai, ce garçon est un mystère, vraiment !! Il ne se confie pas (à part à cette collègue amie) et même elle a du mal à le comprendre parfois.

Ce qui est sûr, c'est qu'aujourd'hui, je lui plais, qu'il tient énormément à moi, que je l'attire physiquement et pas que, que je lui corresponds et... même si c'est moins sûr parce qu'il ne veut pas le reconnaître, parce qu'il a peur et n'est pas prêt à l'admettre, lui aussi m'aime.

Alors c'est à y perdre son latin quand même !!!

Enfin merci. Je vais me préparer psychologiquement à agir... enfin s'il m'en donne l'occasion... roll


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#5 28-07-2019 08:21:55

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

"Maintenant, pour en revenir à des choses plus concrètes et sérieuses (ouh la, on dirait un prof de maths qui parle).
Pour commencer, je suis vraiment désolé pour tes soucis de santé. Même si, comme tu le dis, ce n’est directement à cause de moi. Quand même un peu… Involontairement en fait. C’est d’ailleurs un des points qui me fait un peu peur. Et là aussi, en toute franchise mais sans aucune mauvaise pensée, si, sans être ensemble, j’arrive à te causer tant de soucis de santé, j’ai un peu peur d’imaginer ce qu’il pourrait se passer si nous étions amenés à se mettre ensemble. Je n’ai pas envie de te faire mal… Encore plus mal dirons-nous. C’est un gros questionnement que j’ai actuellement. D’autant plus que c’est un peu ce qu’il s’est passé avec X. Je ne voulais pas trop essayer, aux vues de ma situation personnelle et sur le fait qu’il y avait des sentiments surtout de son côté. Et au final, je me dis que je n’aurai pas du essayer du tout. Du coup, je me répète un peu, mais je n’arrive pas à trouver de réponses sur le fait d’essayer ou non ensemble. Comme tu le dis, ça ne coute pas grand-chose de se voir de temps en temps. Mais je ne voudrais vraiment pas que ça te fasse de mal. C’est surtout ça. La proposition de ciné+thé tiens donc toujours…
Par contre, il ne faut surtout pas que tu t’en veuilles sur le fait de s’être raté. Ce n’est pas grave et ça ne veut rien dire en fin de compte. Il ne faut surtout pas se faire de bile là-dessus. Je dis ça mais j’ai à peu près vécu ce que tu vis maintenant et, par expérience, j’ai appris à relativiser et à enfouir les choses dans ma tête… C’est pour ça qu’il ne faut pas non plus te faire de bile (j’aime bien cette expression) à propos de mes souffrances. Quand je ne pensais pas que mes sentiments étaient réciproques, j’ai enfoui tout ça dans ma tête pour éviter de partir en fantasme dans mon esprit. Ce qui a pu m’arriver il y a quelques années et que je ne souhaite à personne… Je relativise donc assez. Idem pour dernièrement, j’ai souffert de ne pas ressentir la même chose que toi car je ne voulais pas que ça te fasse mal de me voir. Bref, ne t’inquiète pas pour moi, prends soin de toi. C’est plus important.
Voilà, j’espère que c’était à peu près clair. J’espère que ce n’est pas trop négatif pour toi en fin de compte.
On se tient au courant pour savoir ce que l’on peut faire. Je suis en congés pour 10 jours à partir du 04 août… Mais avant c’est possible aussi. Comme tu le sens.
Et si tu as des questions n’hésite pas. Soit par sms, soit par mail (je serai peut-être plus efficace pour y répondre).
Encore désolé pour le temps que ça a pris mais je vais m’améliorer.
Je te souhaite une excellente fin de journée et de semaine.
Je t’embrasse,
Bye."

Voilà une partie de son dernier vrai message (qui, pour l'anecdote, fait à peine un quart du sms entier...)

En tous cas, moi, je n'avais rien compris à ce message. Mes copines ont une explication mais toute interprétation est la bienvenue... pouce-up smile


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#6 28-07-2019 12:53:50

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 135

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

C'est normal que tu ne comprennes rien à son message, il ne dit pas grand chose et ne répond pas à tes questions smile
Je ne crois pas aux "âmes soeurs", ou plutôt, comme dit espoirette, on en a potentiellement beaucoup! Quand ça doit le faire avec quelqu'un, ça se fait naturellement, sans prise de tête.... D'expérience, dès qu'on commence à discuter, négocier, analyser, voire excuser l'autre, c'est très très mauvais signe, et en général ça ne donne rien, à part beaucoup de larmes, de prises de tête et de perte de temps.
En plus les relations amoureuses au boulot, c'est toujours risqué....

Bref, je te conseillerai de lui sauter dessus si tu veux aller au bout de l'histoire, ou de t'eloigner pour te protéger, d'essayer de voir ailleurs pour te changer les idées.

Parce que là, le mec "rare" (mouais), ça sent surtout le mega pipoteur : il n'a couché qu'une fois avec l'autre (mais oui bien sûr roll ), il veut la quitter mais elle fait du chantage au suicide (et la marmotte met le chocolat dans l'alu)... N'importe quoi, c'est exactement les mêmes excuses que le mec marié qui fait patienter sa maîtresse (et fait un gosse à sa femme "mais c'est un accident"). Ce n'est pas un gosse ni un grand timide. Je veux bien croire que certains mecs sont aveugles mais là tout a été dit clairement, s'il n'est pas venu vers toi c'est qu'il y a un loup. Ne l'écoute pas, ni les autre filles, concentre toi sur les faits uniquement : il sait que tu l'aimes mais il reste avec une autre.

Hors ligne

#7 28-07-2019 14:17:12

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Alors je sais, ça va faire celle qui lui trouve des excuses. Je sais. rougie Et le pire, c'est que si j'étais extérieure à mon histoire, je me donnerais sans doute des gifles... Mais bon, on passe tous et toutes par là...

La plupart des infos, je les ai eues par ma collègue/amie/confidente, la seule à qui il se confie (ce qui, au fond, pourrait être vexant, mais je ne suis pas susceptible, le veinard). Et vu son parcours à elle, j'ai une confiance aveugle en ce qu'elle me dit. Ce n'est pas une manipulatrice et elle n'a rien à gagner à nous mettre ensemble. Elle, elle voit que c'est un pote, qu'il est malheureux avec l'autre et tout seul mais... heureux avec moi. Tout ce qu'elle veut, c'est son bonheur. Elle me l'a dit cash. Si elle pensait qu'il n'y a aucun avenir, elle me l'aurait dit et m'aiderait à le zapper.

'fin bref. Ce garçon est malheureusement... malheureux. Il est mal dans ses pompes depuis toujours, ne s'aime pas donc estime ne pas pouvoir être aimé, n'a aucune confiance en lui (à un point, je ne pensais pas que ça pouvait pas exister, vraiment, et je reviens moi-même de loin pourtant). Bref, il est un bon sujet pour un psy, très clairement. De grosses blessures. Un bon complexe aussi (je suis danseuse et il est en surpoids de quelques dizaines de kilos donc je vous laisse imaginer...).

Et ces fameuses infos, ironiquement... ce n'est pas lui qui me les a données. Lui ignore que je sais. Le chantage au suicide, connaissant la fille qui utilise les larmes au boulot dès qu'elle a des messages non lus dans sa boîte mail (véridique. Moi non plus, je ne comprends pas en quoi il y a lieu de pleurer... roll ) ou simplement ne pas faire ce qu'elle n'aime pas. C'est tout à fait le genre casse c*** (ok, je ne suis pas objective, mais personne ne l'aime au boulot donc...).
Quant à leurs rapports physiques, évidemment, il ne me l'a pas dit !!! C'est cette amie qui me l'a dit. Du coup, j'ai tendance à la croire...

Je sais que de l'extérieur, il donne mauvaise impression. D'ailleurs, ça m'interpelle. Car il est réellement gentil, honnête, sincère etc. Vraiment. Mais il est paumé, et du coup prend de mauvaises décisions. Je devrais patienter, l'autre se barre au bout du monde dans un mois, seulement c'est dur.
Et il a quand même changé depuis qu'il sait pour moi. Même si chez lui, tout est lent... Il l'a quand même quittée et, pour être honnête, vu son caractère, je pensais qu'il attendrait qu'elle le fasse.
Ce garçon est une énigme. Déjà il a peur du bonheur... c'est pour ça qu'il me fuit crying

A moins de lui sauter dessus, comme vous dites... lol ce qui devient tentant je dois dire... tongue

Après, je comprends, si ça part mal, on a tendance à croire que ça continuera mal. Mais j'ai des contre exemples dans les deux cas du coup...

Enfin bref. C'est une énigme mal dans ses pompes et je ne sais pas comment faire pour qu'il arrive à franchir le cap. Genre à se confier, à me faire confiance...
Dans mon dernier message, je lui ai demandé cash s'il avait peur de moi. Au point où j'en suis... neutral


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#8 28-07-2019 14:31:06

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Et dernière précision : pour ce qui est du boulot, je le quitte. Parce que le triangle plus ou moins amoureux compliqué merdique entre une dépressive manipulatrice qui aime sans retour, un mec que j'aime mais qui doit consulter et qui m'aime sans se l'avouer parce qu'il "flippe sa race d'être heureux", et moi et mes propres casseroles... ça me paraissait un peu trop.... roll roll roll

Mais je suis fonctionnaire, je peux me le permettre... rougie


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#9 28-07-2019 14:35:25

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

hmm

Il y a à peine un an et demi, j'ai changé de boulot pour être -enfin !- là où j'avais toujours voulu. Je l'avais tellement attendu ce boulot !!

Hors ligne

#10 28-07-2019 14:39:04

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 979

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

je ne sais pas si cette collègue confidente (même si bien intentionnée, hein) ne te fait pas plus de mal qu'autre chose, en voulant former votre couple malgré lui, parce qu'elle projette sur vous
la réalité, c'est qu'il n'accepte pas tes propositions de rdv, même s'il est attiré par toi (dire qu'il t'aime sans se l'avouer est peut-être exagéré en revanche)
c'est hyper valorisant pour son ego d'être ainsi l'objet de la passion de deux femmes
la situation telle qu'elle est, en statu quo, reste confortable, pourquoi changerait-il ?
je ne dis pas qu'il vous manipule, ça peut être très inconscient tout ça, mais de l'extérieur, il est un sacré boulet, non ? comment pourrais-tu être heureuse avec quelqu'un que tu dois ainsi supplier ?

Hors ligne

#11 28-07-2019 15:28:38

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Alors pour le boulot oui j'avoue, je me suis posée des questions. Là aujourd'hui, je suis complètement perdue (et en arrêt depuis un moment). J'ai envie de quitter la fonction publique, mais... enfin bref.
Cette histoire a fait ressurgir plein de trucs. Elle a été le détonateur à beaucoup d'autres choses je crois... hmm

Sinon oui, j'avoue m'être posée beaucoup de questions bien sûr. Plus d'une fois, j'ai eu envie de tout arrêter, de tout envoyer balader. Mais au fond de moi, je sais que je regretterais de ne pas avoir essayé. Je ne tombe pas facilement amoureuse, ce n'est rien de le dire. D'ailleurs, ça faisait si longtemps (12 ans, pour être exacte) que j'avais fini par me dire que j'étais une homo refoulée ! Bon apparemment, non. C'est pour ça, aussi, que je me dis que si j'ai flashé sur lui, alors que je ne voulais pas tomber amoureuse et surtout pas au boulot... c'est qu'il y a un "truc".

Quant aux rdv... l'ironie, c'est qu'il les a initiés. Y compris le ciné. Et c'est à partir de là qu'il a fait marche arrière. C'est le ciné qu'il semble craindre (c'était pourtant bien son idée). Les autres fois, il n'y a pas eu de souci, il était même en avance. Rasé de près et, pour la première fois en sept ans (je l'ai su après par un autre collègue), en bermuda et tee-shirt (toujours les complexes).

Sinon j'avoue. J'avoue j'ai défoncé mon panier à linge (on ne se blesse pas en tapant dedans, c'est l'astuce smile ) en le traitant de connard, de salaud, de tout ça, parce qu'il jouait avec les deux, que sans savoir se décider, pour éviter de faire souffrir, on souffrait finalement tous les trois, même pour l'autre, c'était pas sympa. Toussa toussa quoi. Tout ce qu'on peut dire quand on reste dans le flou et qu'on aime et qu'on souffre.
Et puis j'ai su des choses. Non, la situation n'est pas confortable pour lui (ni pour aucun de nous en fait). Il n'est absolument pas démonstratif, mais vraiment. Asperger ou pas loin à mon avis. Et bien il se sent tellement coincé dans sa situation avec l'autre, il a pleuré. A chaudes larmes ! (auprès de ma collègue/amie, encore une fois) Il a pleuré comme un gosse parce qu'il n'arrive pas à se sortir de cette relation. Donc a priori... si ça peut flatter une part de lui, clairement, et ça se comprend (même si l'autre est nettement moins bien que moi sur tous les plans... cool ) je pense que vu sa psychologie, il s'en passerait !!

Enfin voilà. De l'extérieur, je sais bien qu'il paraît presque pour le salaud de service et pourtant, on en est loin, vraiment. C'est une belle personne, trop rare.
Il faut juste le sortir de sa chrysalide et, en ça oui, il peut paraître un boulet. Je comprends tout à fait ton point de vue Vassilia.


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#12 28-07-2019 15:32:45

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

"Je tenais à te rassurer, tu me plais aussi. J'ai apprécié apprendre à te connaître un peu plus lors de nos échanges ces derniers mois. Tu es cultivée, drôle et vive... Mais comme je n'ai pas une haute estime de moi, je n'ai pas fait le premier pas... Et c'est là où tout ça est nouveau pour moi. Disons que dans ma vie sentimentale, je n'ai jamais été avec quelqu'un pour qui j'avais des sentiments un tant soit peu forts... Encore aujourd'hui...
Je réservais mes sentiments pour des relations fantasmées et, forcément, ça n'apporte pas grand chose.
C'est pour ça que je n'ai pas été vers toi non plus, comme je commençais à penser à toi et que j'étais dans l'idée que ce n'était pas réciproque, je n'ai pas voulu retourner dans un fantasme de relation...
De ce fait, tout ça est très nouveau et je ne sais pas où ça va aller.
J'ai vu que tu n'étais pas revenu au boulot, j'espère que tu vas bien. Repose-toi, profites-en bien.
N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit...
Je t'embrasse, bonne fin de weekend.
Bye."

C'est le message le plus "sentimental" que j'ai reçu. Suivi deux jours après de :

"De rien pour le message précédent, j'essaie d'être sincère au niveau de mes sentiments. Même si c'est embrouillé dans ma vie en ce moment et que, comme je le disais la dernière fois, je ne sais pas trop ni quand, ni comment, ni où ça va aller mais je saurai au moins pourquoi (elle était chelou cette phrase...). Et comme tu le dis, on peut y aller à deux. On se sentira moins cons... Mais pas perdu, vu que l'on aura nos GPS. D'autant que concernant les sentiments je prends généralement la nationale et pas l'autoroute... (Je fais même des métaphores maintenant...)."

C'était en juin. Peu de temps après avoir appris pour moi et avant d'avoir quitté l'autre qui lui faisait déjà du mal (j'ai reconstitué les faits après)
Ma psy les a lus et pour elle, il n'y avait aucune ambiguïté... et pour toutes les autres personnes qui les ont lus...
Mais à force de tourner seule avec moi même dans ma tête...


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#13 28-07-2019 15:39:21

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 126

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Les larmes ne me font ni chaud ni froid personnellement. Mais bon.

Après, il a quitté l'autre ou pas? je n'arrive pas à comprendre.

Maintenant, comme dit Lirie, si les choses doivent se faire, elles se feront. Donc ciné ou thé, et là, soit tu décides que tu passes les 5 prochaines années de ta vie en "one-itis" sur ce mec, à attendre qu'il fasse le premier pas, SOIT tu te lances à l'eau et tu essaies de l'embrasser.
  - phrase d'approche (si il est brun: "il parait que les bruns embrassent toujours en cognant les dents, j'y crois pas perso! et HOP). Et pour te lancer, tu n'attends SURTOUT PAS le bon moment. IL n'y a JAMAIS de bons moments pour le timide. Donc tu le fais dans les 5 premières mn, ça sera le plus facile, SANS TE POSER de questions. Tu auras 5 mn de stress, mais ensuite
   1) soit tu te rpends un rateau : ça piquera sur le moment et pendant les  jours qui vont suivre, MAIS ça t'aidera à tourner la page en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et tu n'auras plus jamais de regrets

  2) soit c'est du Walt Disney qui commence, tra la la la lère..

Dans les 2 cas, tu auras gagné sur tous les tableaux...

Hors ligne

#14 28-07-2019 15:44:22

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 126

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

encore plus simple pour encore moins attendre au rendez vous: vous vous faites la bise, et là tu lui demandes "je peux t'embrasser autrement? " et HOP.

Comme ça, pas de temps d'attente. L'ATTENTE du bon moment étant  L'ENNEMIE NUMERO 1 du timide.

Qu'as tu à perdre? là, si tu n'agis pas, je sens poindre des années d'angoisses existentielles liées à l'inaction, qui entraîneront beaucoup plus de souffrance au final qu'un "stop" rencontré au bout de 5 mn de rendez vous si tu te lances. Mon constat est un peu froid et clinique, mais je suis passée par là également dans mon jeune temps, voire encore maintenant, dans d'autres domaines.

Hors ligne

#15 28-07-2019 16:35:28

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Ah Espoirette, tu as bien raison avec les années d'angoisse existentielle j'ai l'impression...
Pourtant, je pensais que lui écrire les choses, c'était déjà passer à l'action. Mais visiblement pas assez....

Pour répondre à ta question : il l'a quittée mais ils restent amis. Et comme elle sait qu'il a eu des sentiments pour moi, elle veut tout faire pour que surtout, je ne "l'ai" pas. Elle lui a mis le grappin dessus, c'est ce genre de fille (pour le peu que je les ai vus ensemble au travail, elle le prenait pour son larbin). Et en attendant, elle lui a dit que s'il la laissait tomber, elle se foutait en l'air. Donc il se sent aussi "contraint" d'être amis.

Vivement qu'elle se casse !!

Car en attendant, les deux messages que j'ai recopié précédemment, pour moi, ils étaient assez clairs. Dans leur genre...


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#16 28-07-2019 18:14:15

espoirette
Séduizeuse
Inscription : 22-11-2014
Messages : 2 126

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Je vais le redire, parce que tu n'as pas bien compris.
Verbalisation = NON.
Pourquoi? parce qu'on verbalise, on met son cerveau en action, analyse, etc. Donc si lui a peur de s'engager, te faire souffrir, se faire souffrir, toutes ses angoisses vont remonter chaque fois que tu vas le forcer à verbaliser par tes messages.

"Pourtant, je pensais que lui écrire les choses, c'était déjà passer à l'action."
OUi, enfin, on est d'accord, c'est quand même du virtuel, à l'abri derrière un écran / une feuille de papier. Ca n'a rien à voir avec l'action proprement dite. Mais ça doit être dur à entendre parce que ça t'a coûté des efforts (et c'est vrai que c'est un premier pas).

Maintenant, je vais te dire quelque chose, et j'espère que tu vas me croire:
   C'est beaucoup plus facile de faire une action en 5 mn, que d'écrire un long sms en ... je ne sais pas combien d'heures et hésiter encore 30 mn avant de cliquer sur envoi...

Tu penses le contraire. MAis je te jure qu'en terme d'énergie, 5 mn ce n'est rien par rapport au temps et à l'énergie qu'il t'a fallu pour écrire tes messages.

Juste essaie pour voir. Le jour J,  imagine que tu n'es pas toi, que tu es une actrice d'un film, qui n'a pas peur de rien... ça peut te mettre en confiance. On joue toujours tous un r^ôle, à un moment donné de notre existence, et si ça peut te procurer le boost nécessaire le jour J, alors fais le.  e n'est pas pour rien qu'on conseille aux timides de faire du théatré. Apprendre à se distancier...

Hors ligne

#17 29-07-2019 10:03:25

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Oh si j'avais bien compris ! Mais tu as raison de me le répéter. Quand on a peur, rien ne vaut quelques coups de pied dans le derrière donc tu as bien raison d'enfoncer le clou wink

Normalement je le vois jeudi. Je me mettrai bien en tête que ben... en gros justement, la tête, il faut la couper. Même si ça fait peur rougie crying

En espérant qu'il ne décommande pas, je vous "dirai quoi" wink


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#18 29-07-2019 13:57:40

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 313

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

J'hésitais à poster parce que ce que je vais dire risque d'être déplaisant et que tu n'es peut-être pas prête à l'entendre.

Je trouve que ça va trop loin, cette histoire. Et je trouve ça très malsain comme ambiance : les collègues qui se mêlent de l'intimité des autres, le beau père qui débarque... un huis-clos qui n'a rien à faire au travail.
Si on se met à la place du gars, il se retrouve coincé entre deux nanas pas très stables, l'une qui lui fait des chantages au suicide (en admettant que ce soit pas du pipeau) et toi qui te retrouves hospitalisée, sous cachets, avec des accès de violence. J'imagine que ménager la chèvre et le chou, quand on est pas courageux et encore, c'est pas évident de gérer ce genre de réaction, c'est une stratégie de survie pour lui.

Et encore, je trouve qu'il blablate beaucoup. Quand on a des excuses, c'est qu'on veut pas. Il pouvait très bien te dire que non, il est en couple et qu'il est pas intéressé au lieu de faire miroiter un peut-être mais je peux pas, c'est la faute des autres femmes... je vois pas vraiment en quoi c'est un timide.

Sérieux,  tu dis être fragile, mais est-ce que tu penses que c'est pertinent de choisir comme compagnon quelqu'un qui n'assume pas ses positions et se fait passer pour une victime? Quelqu'un qui est dans le non-choix et qui subit? Alors que tu aurais besoin d'être sécurisée, rassurée, stabilisée?
Pour choisir quelqu'un qui te rend malade?

Comme les autres, je te conseille de cesser les SMS psychanalyse qui ne font que tuer l'émotion et basculer sur un autre mode. Mais surtout, je t'invite à te centrer sur toi et prendre du recul. Tu te fais grand mal à cause de ce mec, tu en es réduite à être hospitalisée, ça te nuit dans tous les domaines de ta vie.
Est-ce que ça se justifie?
Est-ce que tu penses que c'est légitime de détruire ta vie à cause d'un type indécis?

Pour l'avoir vécu, je sais que c'est difficile. Si mon message est inapproprié, je le supprimerai

Dernière modification par Alis (29-07-2019 14:01:27)

Hors ligne

#19 29-07-2019 15:36:41

yohan
Séduizeur
Inscription : 24-06-2019
Messages : 45

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Ce jeune homme a un énorme manque de confiance en lui....
Double d'une hyper sensibilité et d'une empathie juste monstrueuse qui n'a pas encore trouvé sa place dans ce monde pour etre lui^^

Et puis toi, ce n'est pas méchant mais a ta façon d’écrire, je dirais que tu est quelqu'un qui relache beaucoup ses émotions sur les autres ( on le fait tous sans le vouloir^^)

Sois plus cool, plus legere, ne lui parle pas de vous mais essaye de creer une complicité, evitez de vous ecrire des textes de la taille des livres saints, et ammene le doucement vers toi et ne sois pas aussi impatiente ( meme si ca peut etre dur)

voila ce que je pourrais te dire car je suis plutot de l'avis d'Alis, c'est tres bizarre comme situation, je serais passé a autre chose car je me dis que ca peut finir en cluedo cette histoire lol

Hors ligne

#20 30-07-2019 09:32:21

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Pas de souci Alys. Il faut être prêt à accepter d'autres avis si on poste publiquement smile

Ton message n'est pas inapproprié. Tu n'es pas la première à me dire des choses assez semblables...

Les tiers qui se sont mêlés de cette histoire l'ont fait sans m'en informer, je ne l'ai su qu'après coup et pour ma collègue, plus d'un mois après.
Quant à tout mon mal être... il ne l'a su que récemment. J'avoue, c'est mal, mais je lui ai menti sur tout ça pour le protéger. D'autant que je pense qu'il n'est pas responsable à 100% de mon état, il n'a été que le détonateur qui a réveillé de vieux démons  et après des années où j'ai encaissé les coups durs. En apparence...

Aujourd'hui il a quitté l'autre pour moi mais, après avoir écrit deux fois noir sur blanc que je lui plaisais, ne veut pas tenter le coup avec moi parce qu'il a eu une histoire qui l'a fait beaucoup souffrir et ne veut pas prendre le risque de me faire souffrir. On est trop dans la tête et pas assez dans les tripes. Ni dans le présent...

Quant à toutes tes autres questions... j'avoue ça... pose question. D'habitude je suis quelqu'un de très fort, d'ailleurs je n'avais pas craqué depuis plus de dix ans. Tout ce que tu écris m'interpelle bien sûr. Je n'arrête pas de me poser tout un tas de questions dont certaines assez proches...


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

#21 30-07-2019 09:45:12

Alazaïs
Séduizeuse
Inscription : 27-07-2019
Messages : 16

Re : Ah les timides entre eux... quelle histoire !!!

Merci Yohan pour ta réponse.

Quand tu dis que je relâche beaucoup mes émotions sur les autres, tu entends quoi par là exactement ? Que je puisse me corriger smile

Sinon oui, clairement il est paumé et se prend beaucoup trop la tête. Je lui conseille le psy parce que clairement, il en a besoin. Et en fait, je crois que je me vois un peu en lui, celle que j'étais il n'y a pas si longtemps. Mal dans ses pompes, sans confiance, nul part à sa place... mais je sais que l'on peut s'en sortir (exceptée ma crise actuelle, cela faisait pas mal d'années que j'étais vraiment heureuse et je sais que je retrouverai mon équilibre, c'est juste un mauvais moment à passer). C'est pour ça, je crois, que je tente le cluedo. wink

En attendant, patience et cool attitude alors... roll


"Il faut tout espérer, au risque d'être déçu. Il faut tout éprouver au risque d'être blessé, tout donner au risque d'être volé. Ce qui vaut la peine d'être vécu vous met forcément en danger." Gille Legardinier

Hors ligne

Pied de page des forums