Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 08-04-2018 13:58:56

Cloasiz
Séduizeuse
Inscription : 26-10-2013
Messages : 29

Mon ami, mon collègue....

Par où commencer.... j'avais déjà écris sur ce sujet, puis supprimer en me disant que mes questions étaient passagères...
Sauf que il y a un peu mois d'un mois, tout à basculé.

Nous sommes collègue depuis bientôt un an et demi. Très rapidement le feeling est arrivé entre nous, après une "dispute" une petite blague un peu mal prise de mon côté, il est venu s'excuser et de là une grande amitié naquit.

On n'a pas besoin de se parler pour se comprendre, des jeux de regards, de grimaces et autres sont vite arrivés dans notre quotidien. Nous sommes devenus confidents, on se raconte nos vies, nos rêves, nos espoirs, nos histoires de cœurs. Nous avons énormément de points communs, des goûts communs pour pratiquement tout, les mêmes délires. De très bons amis, plus que des collègues. On s'est souvent vu à l'extérieur se proposant chacun à notre tour des sorties, boire un verre, manger, ciné et autres évènements, que l'un de nous soit en couple ou non n'a jamais affecté notre fréquentation. J'ai d'ailleurs rencontré plusieurs fois les demoiselles qu'il fréquentait, ça n'a jamais durée bien longtemps (quelques semaines), de mon côté je n'ai rencontré qu'un homme une relation de 4 mois qui s'est assez mal terminé de mon côté.

Nous sommes rentré assez rapidement dans la vie de l'un et l'autre, sorties avec amis, ses parents, il vient chez moi, nous avons déjà dormi ensemble après une soirée bien arrosée etc...
Nos collègues nous ont toujours charrier sur le fait qu'un jour on serait en couple. Et on a en beaucoup joué, se taquinant plus devant eux, parce que ça ne faisait rire. Cependant ce petit jeu est devenu une habitude, même quand on était que deux, par msg... Sexualisant un peu trop parfois. Quand on discute de nos préférences, ce qu'on aimerait trouver chez la personne qui pourrait faire partie de notre vie, on se décrit, ou du moins il y a des fortes ressemblances.

Ces derniers temps nous nous sommes vu plus souvent, en dehors du boulot, autour d'un verre souvent. A discuté de la vie, il m'a proposer que durant ses congés on se voit avec son ami. J'ai dit oui. Nous voilà donc pendant 3 jours où tout à basculé. Il venait me chercher après le boulot et on partait tout les trois, boire un verre/resto/faire la fête jusqu'à des 4h du mat. Son ami m'a dit qu'il était "choqué" de comment on se parlait, qu'on était cru parfois ou qu'on se lançait "des compliments" à tout va. Personnellement ça ne m'avait jamais marqué plus que ça. Sauf au resto (jeudi) à un moment, on était assis l'un en face de l'autre, on discutait sérieusement, il m'a alors dit, qu'il n'avait jamais vraiment rien tenté avec moi mais qu'il était sûr que s'il le faisait ça fonctionnerait et que j'étais une personne exceptionnelle, qu'on pourrait avoir notre maison, une famille. Sur le coup je suis resté sans voix et j'ai changé de sujet. La soirée continue on rigole beaucoup, je rentre chez moi. Le vendredi il me propose d'aller chez lui je décline prétextant un rdv. Le samedi, il me propose d'aller boire un verre dans un pub avec son ami, je dis oui, nous y allons on boit bien, beaucoup trop....L'ambiance est géniale on discute avec les personnes présentes, on se retrouve même sur la piste de danse alors que nous détestons ça tout les deux. Plusieurs personnes pensaient qu'on était un couple on répondait non, nous sommes de bons amis. Je suis ne suis pas trop tactile en public, mais quand j'ai bu, je le suis trop, il a eu droit à plusieurs câlins. Ayant énormément bu, ils dorment tout les deux chez moi. Dans le canapé, ils voulaient regardé un film ( à 4h du mat) donc je met une série finalement, je me pose près de mon ami, peut-être trop collé ça reste assez flou, cependant il me fait des doudouce dans le cou, nos mains se touchent se caressent, je fini par m'endormir dans ses bras. Je me réveille tout le monde dors j'éteins la télé et je me rendors dans ses bras. Je me réveille à nouveau, pour aller dans mon lit parce que dormir 3 trois dans un canapé d'angle, c'est pas top. Et je ne sais pas pourquoi je le réveille et lui demande s'il veut venir avec moi ! Il se lève ( il connait le chemin ) on se recouche et je m'endors avec ma tête sur son torse et lui qui me tient contre lui.

Gros malaise quand on se lève, on ne sait pas quoi se dire, en plus son ami est là. Un jour passe pas de nouvelles, il est toujours en congés, finalement je lui envoie un msg (lundi), on discute de ce qu'il s'est passé, il me dit qu'il est perturbé, qu'il ne s'attendait pas à ce qu'on ait se comportement l'un envers l'autre, pareil de mon côté. Remise en question de nos sentiments. On était bien tout les deux. Depuis on est distant, il me manque, on s'est dit que rester amis était mieux, vu qu'on est collègue. Mais depuis cette nuit je ne vois plus les choses de la même façon, j'ai un manque de lui que je n'explique pas, enfin si on passe d'un stat ou l'on se parle h24 à juste au boulot. On a rediscuté jeudi çi de cette situation. Je lui ai expliqué que j'étais perdue, que je me disait que oui j'éprouve plus puis que non, lui ne sait plus quoi penser. Il a peur de tout perdre, notre amitié, notre complicité. Sauf que c'est déjà fait, on a franchi une barrière. Le boulot aussi, c'est pas évident de gérer une vie de couple au boulot et là dessus je le comprends, je travaille dans un domaine où s'est une majorité de femmes, les hommes sont très rares.  Normalement le problème ne devrait pas se poser.

Je suis perdue j'ai envie de le voir, en dehors, de voir si oui notre relation peut évoluer, mais il a peur, il me dit " si on va plus loin, que ça se passe mal on fait comment après ? " J'ai les mêmes questions, et pas les réponses, on ne sait jamais si c'est pour la vie ou non. Quand je le regarde, j'ai un regard diffèrent, je me sens différente quand il est là. Ce vendredi on a retrouvé un peu notre complicité ça m'a fait plaisir. Mais comment faire pour changer les choses ?Je crois que j'ai envie de plu, ça me fait peur.

Hors ligne

#2 28-05-2018 14:55:20

Kiwwy2
Séduizeuse
Inscription : 21-05-2018
Messages : 22

Re : Mon ami, mon collègue....

Je pense qu'il a raison, il vaut mieux être sur de vous avant de basculer de l'amitié à une relation sous peine de tout perdre.

J'ai vécu une situation similaire avec un collègue, avec qui en 6 mois nous sommes devenus amis, inséparables et très complices, il était intérimaire et on a basculé après la fin de son contrat mais notre complicité n'a pas tenu le choc alors qu'avant il ne se passait pas une journée sans sms/appel/rdv. Le fait de devenir intime créée des attentes.

Avec le recul je pense sincèrement que si nous avions pris le temps de prendre un engagement ferme avant de devenir intimes notre relation aurait évolué. Passer d'une relation à l'autre sans en parler préalablement ce n'est pas idéal, essayez de continuer au maximum votre copinage pour voir si l'attirance persiste et ayez une discussion franche pour poser vos limites si vous ne voulez pas tout perdre.

Hors ligne

#3 21-06-2018 10:02:19

Cassy20
Séduizeuse
Inscription : 27-04-2015
Messages : 16

Re : Mon ami, mon collègue....

Salut !

Mon cousin et sa copine se sont également rencontré sur leur lieux de travail. Ils se sont mis en couple, mais leur employeur ne l'a pas trop accepté et mon cousin est partie travailler ailleurs.

De leur expérience, ils m'ont dit que c'était pas évident. Il faut faire la part des choses et séparer le privé du professionnel... aucun de vous deux n'est prêt a trouver du boulot ailleurs?

la complicité je pense qu'elle ne sera pas la même, vous êtes dans une relation amicale/confident et vous allez passé dans la relation "couple", ce sont deux relations différentes et deux attentes différentes.

Pose toi la question qu'est-ce que toi tu veux? Essaie de faire de nouvelles rencontres ça pourrait t'aider à comprendre...

Pour votre relation actuelle, explique lui que tu ne veux rien perdre, il faut parler avec lui et tout mettre à plat.

Hors ligne

#4 20-07-2018 22:32:39

Cloasiz
Séduizeuse
Inscription : 26-10-2013
Messages : 29

Re : Mon ami, mon collègue....

Merci pour vos réponses. Je reviens vers vous parce qu'il s'est passée pas mal de choses entre temps.
Après s'être dit qu'on restait amis, il s'est éloigné, et il est même devenu plus proche d'une autre collègue, ce qui évidemment ne m'a pas plu du tout ! Du coup dispute sur dispute pendant plus d'un mois, l'ambiance au boulot était horrible et je n'arrivais pas à lui dire que j'étais jalouse, parce que c'était clairement ça, du rapprochement qui plaisait tant à l'autre demoiselle (qui est en couple, mais relation compliqué) qui profitait de chaque occasion pour me faire passer le message que c'était avec elle qu'il voulait aller manger le midi, aller en pause... Bref la totale. Déjà de base je n'aime pas trop la personne et là j'ai explosé, je suis devenue très méchante envers lui, qui ne voyait pas le mal, pour lui tout allait bien.
J'ai beaucoup pleuré de la situation même au boulot, je ne supportais plus de le voir, j'étais énormément blessée, il ne réagissait pas. Du coup une collègue nous a fait discuté tout les deux, ça c'est apaisé quelques jours puis ça a recommencé. Il m'ignorait, à peine "bonjour" le matin, si on était en pause ensemble pas un mot, c'était une situation très lourde pour tout les deux. Je lui ai écris une lettre avec tout ce que je ressentais, un roman presque. Il a mieux compris, je veux être son amie, sa meilleure amie comme avant et pas exactement. Donc je nous mens à tout les deux, si je puis dire.

Puis le temps a fait passer les choses.... Petit à petit on s'est reparlé, on a rigolé, ... A l'heure actuelle notre relation est comme avant, moins de messages tout de même, ça me manque quand même mais pourquoi ça me manque ? J'ai un goût de trop peu en moi. Je le vois différemment, plus comme ce garçon que je considérait comme mon frère, parfois je me surprend à le regarder et à le trouver beau. Je lui ai toujours trouvé un certain charme mais ça s'arrêtait là. Quand nos regarde se croisent, on se sourit, grimace.... comme avant parce que lui aussi me fixe parfois et quand je lui demande ce qu'il a il me dit " rien, je te regarde" en souriant.
La collègue est passée en second plan, j'ai "récupéré" mon ami et il s'est éloigné d'elle et ça ne lui fait pas plaisir à elle. J'ai droit à des piques de temps à autre sur le fait qu'on soit de nouveau ami. Des petits ricanement quand on "joue", quand on s'embête pour se taquiner tout les deux. Tout le monde en content que notre complicité soit revenu, ils nous l'ont tous dit, sauf elle.
Elle s'est même plainte auprès de lui que j'étais trop présente dans sa vie... Il lui a dit que c'était normal qu'on avait une relation différente, qu'on était pas juste des collègues, mais meilleurs amis. Il m'en a parlé de lui même. J'étais très contente !

Cependant, en moi tout à changé, si je suis honnête envers moi, il faut que j'admette que j'ai des sentiments réels pour lui. Le comble c'est que je l'aide dans sa quête de trouver l'âme sœur, je le conseil, l'encourage, le motive,... Parce que je sais qu'il ne se passera rien, ça me rend dingue. Pour son anniversaire je lui ai fait une box cadeau personnalisée, il a adoré, il m'a dit qu'il était chanceux de m'avoir dans sa vie, que je suis une amie en or. Ca me touche beaucoup. De mon côté j'essaie de discuté avec d'autres hommes, des rdv mais ça ne va jamais, je compare. J'ai l'impression d'avoir trouver ce que je recherchais tant chez un homme en lui et ça me fend le coeur de savoir que ce soir il a un rencard, qu'il m'envoie un msg pour me dire que ca se passe très bien.  Je suis bloquée, à par prendre sur moi, continuer à voir d'autres personnes en espérant que ça passe, que je trouve quelqu'un qui me fasse oublier mais ça n'arrive pas. Si vous avez des solutions, je suis preneuse !

Hors ligne

Pied de page des forums