Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 28-03-2018 16:06:33

GarConne
Séduizeuse
Inscription : 21-09-2014
Messages : 13

Relation plus qu'étrange

Holà ! coeur

Je vis depuis quelques temps une situation assez étrange, dont j'ai du mal à vraiment parler dans mon entourage tellement la relation est à part, alors j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de la raconter ici histoire d'avoir des avis extérieurs. Ca risque d'être long.

Moi, pour résumer, je suis seule depuis à peu près 4 ans. Malgré une dernière rupture très douloureuse puis une période assez nulle où j'enchaînais les fixettes sur des mecs foireux, j'ai finalement réussi à m'épanouir dans mon célibat.

Puis l'été dernier, j'ai rencontré ce gars chez des amis. Il ne m'a pas immédiatement plu physiquement mais il était sympa, on a gardé contact, on s'est revus la semaine suivante à une soirée entre amis et sans que ce soit vraiment prémédité... j'ai passé une nuit incroyable chez lui, je n'avais jamais ressenti une telle connexion physique avec un homme smile Il m'a confié que pour lui aussi ça avait été important. Il venait de se séparer, et sa dernière relation était un désastre sur tous les plans, l'ayant même dégouté de la sexualité. Il était très tendre, m'a réclamé un câlin le matin... bref : Tout aurait été si simple si je ne l'avais pas rencontré trois semaines avant mon départ pour un voyage de 5 mois. On s'est revus quelques fois, on a fini par se dire qu'on verrait ce qu'il en serait à mon retour. Il espérait changer de job et aurait peut être déménagé d'ici là, donc il vallait mieux ne pas s'attacher. Pour ma part, je voyage beaucoup et quand je le fais j'aime que ce soit une coupure totale avec mon quotidien ici, alors je n'envisageais pas que cette rencontre change quoi que ce soit, j'avais bien plus important à vivre même si j'avais déja beaucoup d'espérences.

J'ai voyagé, et nous sommes restés en contact. Bien plus que prévu. Le premier mois rien, il a appris que j'avais eu quelques aventures là bas et c'est mal passé (on en avait parlé avant mon départ. Il m'avait dit de vivre mon voyage comme je l'entendais, mais finalement ça ne lui a pas plu). Puis finalement il s'y est fait et nous avons commencé à beaucoup, beaucoup nous écrire. Des nuits entières, des pavés, tous les jours. Nos échanges sont devenus très profonds, et en plus du coup de foudre physique, nous avons développé une connexion intellectuelle assez rare. J'avais hâte de le retrouver.

Il est la seule personne avec qui j'ai gardé le contact pendant ce voyage, et donc la seule que j'avais envie de revoir directement. Je suis allée passer deux merveilleux jours chez lui à mon retour. Le décalage entre nos échanges à distance et notre relation réelle (on ne s'était vus que 5 fois en vrai, au final...) était un peu perturbant, on a moins parlé, mais c'était chouette.

Depuis ça un peu plus de 3 mois sont passés et ça ne va pas fort. Pour ma part, je suis dans une période de transition : retour difficile, pas de boulot, aucun repère, un peu perdue dans ma vie. Lui déteste son travail et en cherche toujours activement un nouveau (peut être à l'étranger...). Nous nous sommes beaucoup attachés, je crois en être tombée amoureuse. Mais nous ne parlons pas de couple. Il n'a jamais passé plus de quelques mois célibataire et est dans une phase où il a envie de découvrir ça, de se consacrer à son développement personnel, ce que je peux tout à fait comprendre. Moi c'est un peu l'inverse, mon célibat me convient mais j'aurais bien envie de voir ce que je donne dans un couple (même si l'idée m'éffraie et que j'ai mille blocages). Les deux premiers mois de mon retour nous nous sommes comportés exactement comme un couple (de mon point de vue), même si nous n'en avions pas le nom parce que monsieur n'en avait pas envie. J'ai mis un temps à l'accepter mais après tout, il m'apportait tout ce dont j'avais besoin, tout roulait. On se voyait presque tous les weekends, on discutait tous les jours non stop et de manière très intime. Au lit c'était toujours aussi chouette, et il y avait énormement de tendresse...ce qui est assez inédit pour lui qui est de nature très froide. Quand il en a envie il est l'homme le plus câlin que je n'ai jamais connu, mais la plupart du temps il ne faut pas l'approcher (en public c'est même pas la peine d'y penser). C'est assez difficile à gérer pour moi qui n'en ai jamais assez, mais je m'y suis adaptée. Je lui ai dit que je commençais à développer des sentiments pour lui, il m'a répondu qu'il n'en était pas encore là mais que ça ne l'effrayais pas, qu'il fallait juste ne pas trop lui mettre la pression par rapport à ça et que rien n'était définitif. J'ai fait de mon mieux.

La relation était étrange mais c'était quelque chose d'intéressant à explorer, il titille mes insécurités tout en étant profondément sincère et bienveillant... puis il y a quelques mois, j'ai commencé à déraper. Petite dépression de mon côté, énorme perte de confiance en moi, gros besoin d'affection...je suis devenue chiante et très en demande. Au même moment il a commencé à traverser une période encore plus froide et distante que d'habitude, ce que j'aurais eu moins de difficulté à subir si je n'avais pas été si vulnérable. Pas forcément avec moi, de manière générale. Nous parlons bien moins qu'avant mais c'est ok (j'ai aussi besoin de me recentrer sur moi même je suppose). Nous nous sommes vus ce weekend, j'ai eu l'impression de sortir avec un simple ami. Il n'a plus envie de rien de physique depuis plusieurs semaines, il y a eu un peu de tendresse mais trop peu pour mes besoins du moments. La situation me met affreusement mal, et je lui ai dit qu'il vallait mieux que je m'éloigne un peu le temps de me renforcer de mon côté. Ce qu'il a compris mais...bon, en fait j'ai tenu deux jours.

Pendant cette dernière nuit nous avons un peu discuté du fait qu'il n'ai jamais été amoureux (malgré qu'il ai eu pleiiin de relations) et que de manière générale il ressente assez peu d'émotions. Presque pas de tristesse, de colère, de stresse... Je lui ai décrit ce que je ressentais quand j'étais avec lui en lui demandant si il n'avait vraiment rien de similaire. Les papillons, le regarder comme la huitième merveille du monde, la boule au ventre. La réponse était toujours non, ça m'a vraiment foutu une claque. Il trouve en moi tout ce qu'il recherche chez une fille, nottemment notre connection intellectuelle assez rare qui fait que je suis la seule personne, avec sa meilleure amie, à qui il tient vraiment. Il m'a plusieurs fois dit de manière spontanée combien j'étais importante dans sa vie et ce que je lui apportais.
Il est du genre à ne pas étiqueter les choses, encore moins les relations, et en théorie j'ai la même vision. Mais là, j'ai du mal. Nous ne sommes pas un couple, il ne ressent pas d'amour "romantique", mais je refuse de voir notre relation comme une amitié, même si elle devient platonique pour un temps.

Je pourrais encore m'étaler sur des pages mais c'est déja long.

Alors, je ne sais pas trop quelle question je viens vous poser. Est ce que quelqu'un de tempérament froid et distant pourrait juste ne pas ressentir d'amour romantique ? Est ce qu'envisager quelque chose avec une personnalité si particulière ça a du sens, est ce que même si il m'intrigue et me pousse à travailler sur moi même je ne suis pas juste en train de foncer dans un mur ? En fait, je ne suis même pas sûre que mon histoire ait sa place sur ce forum tant ce gars me semble être à des années lumières des schémas classiques de séduction/relations.

Il n'y a pas grand chose d'autre à faire que d'attendre et voir.
Mais je suis perdue, et ça me ferait du bien d'avoir vos retours. Flûte ! mad

Hors ligne

#2 28-03-2018 21:48:30

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 054

Re : Relation plus qu'étrange

Sujet délicat.
J'y reviendrai peut-être, mais au lieu d'essayer de mettre des mots sur cette relation, de la faire rentrer dans une case ordinaire, juste la vivre?
Tu te sens bien avec lui? Tu le vois, tu partages assez?

En ligne

#3 28-03-2018 22:37:39

samourai
Séduizeuse
Inscription : 25-02-2014
Messages : 37

Re : Relation plus qu'étrange

Hello !

Pour ma part, j'ai un schéma assez simple à suivre pour savoir si je dois rester avec un homme ou pas.

Suis-je heureuse avec lui ? Si oui tant mieux
Si ce n'est pas le cas : Est-ce que je peux changer ça en travaillant sur moi ? Si oui, a toi de faire le boulot
Si ce n'est pas le cas : Est-ce que lui est prêt à faire l'effort necessaire pour que je sois épanouie ? Si oui, alors un peu de patience...
Si ce n'est pas le cas, tu es dans une relation où tu es malheureuse, tu ne peux rien faire et lui ne VEUT rien faire. C'est le moment de prendre tes jambes a ton cou...

Qu'en pense tu ?

Hors ligne

#4 13-04-2018 17:13:39

GarConne
Séduizeuse
Inscription : 21-09-2014
Messages : 13

Re : Relation plus qu'étrange

Merci à vous deux pour vos réponses, je reviens un peu tard.

Notre relation s'est nettement améliorée ces deux dernières semaines, mais depuis hier soir c'est l'horreur.
Après avoir posté ce message, j'ai décidé de prendre mes distances et j'ai réussi à pas mal me détacher. Il m'a alors posé des questions sur mon changement de comportement, je lui ai confié que notre relation ne me convenait plus sur certains plans et que même si c'était provisoire, je préférais m'éloigner un moment. Nous avons continué à nous écrire mais je me suis énormément décrochée et tout allait vraiment mieux ! Je n'ai pas proposé de se voir les deux derniers weekends.
Cette dernière semaine il m'a confié que de son coté ça n'allait pas fort, et qu'il avait besoin de me parler mais n'avait pas le temps le soir. Alors je me suis adoucie.
J'ai aussi appris qu'il allait peut être perdre son boulot et en trouver un nouveau en Angleterre (ce qui serait super pour lui, mais ça me rend triste). De mon côté je quitte aussi la France pour quelques semaines, j'ai peur qu'il s'en aille entre temps alors je voulais le voir ce weekend qui sera peut être le dernier avant un moment. Je lui ai proposé de passer la nuit chez moi samedi mais il n'est pas dispo, m'a proposé de me caser dans les trous de son emploi du temps hyper chargé et j'ai...assez mal réagi, je l'avoue. Je voulais passer un long moment avec lui. Vu les circonstances ! Apparemment j'aurais du proposer plus tôt, mais pourtant il me reproche toujours de lui mettre la pression à tout vouloir organiser à l'avance ! Il m'a dit et redit qu'il avait vraiment envie de me voir... bref son discours est contradictoire, je ne sais plus sur quel pied danser, quand le laisser tranquille, quand prendre des initiatives, comment réagir quand un jour il me dit qu'il a besoin de me parler mais que le lendemain il me reproche d'être présente... AAAARGH !  On s'est un peu disputés puis il m'a énoncé tous ses problèmes du moment, dont des soucis de santé que j'ignorais, alors je me suis inquiétée et lui ai dit tout ce que j'avais sur le coeur. Il m'a répondu froidement, depuis plus de nouvelles, et je le gère très mal.

Samourai, si j'applique ton petit schéma : Je ne suis pas heureuse avec lui, mais c'est aussi du à des circonstances extérieures assez difficiles en ce moment. Je n'ai actuellement pas les moyens de travailler davantage de mon côté, je prend énormément sur moi depuis le début. Un peu oui, si il m'aide et me rassure un minimum. Et j'ai l'impression qu'il ne faut pas compter sur lui pour ça. Alors bien que nous ayons une connexion assez forte et que je suis sûre de la réciprocité de l'importance que j'accorde à cette relation, je pense qu'il faut y tirer un trait.

Là je suis partagée. Peut être qu'il faudrait que je disparaisse totalement, plus je fais et plus je gâche. D'un autre côté je suis inquiète pour lui et j'ai envie d'être présente.

Hors ligne

#5 22-07-2018 00:32:18

Atome
Séduizeur
Inscription : 26-12-2013
Messages : 9

Re : Relation plus qu'étrange

J'ai lu en diagonale, pardonne moi vus l'heure je relirai très vite demain.

De ma propre expériences toute relation qui marche très vite sont un peu spéciale mais aussi dangereuse (pour la relation).

Car toute distance peut entraîné un changement chez l'autre,
le manque de communications aussi surtout sur l'état d’esprit de l'autre, que ce soit une relation bizzare ou sérieuse ou non,
deux personnes qui se fréquente et qui sont devenue assez intimes doivent communiquer entre elles pour leurs bien être.

Ici je vois deux personnes qui passe chacune dans leurs coins par des phases sombre et personnel mais qui évite de demander conseil à l'autre.

Tu dois être plus présente pour lui,
tu dois lui communiquer très clairement que ta besoin de soutiens (même si il est pas amoureux ça n’empêche pas qu'il soit la pour te soutenir quand tu passe par des phases difficile).

Voilà perso c'est les points qui sont assez fatale dans une relation surtout quand elle est spéciale :

- La communication
- La sincérité
- L'attention
- La protection
- La distance.

Hors ligne

Pied de page des forums