Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#26 27-02-2018 12:26:10

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

Ne te flagelle pas, tu n'as sans doute pas tant déconne que ça ce wé, zen wink Et puis tu sais on est tous maladroits parfois, les autres sont tolérants aussi... Une des rares fois où je me suis vantée, parce que j'étais hyper fière de moi : j'ai repassé le TOEIC il y a quelques années, j'ai bien réussi (985/990), j'annonce mon score à 2 copines qui le passaient aussi. Péché d'orgueil... Et elles de me répondre, tranquillement, chacune leur tour, que c'est bien, et qu'elles ont eu, chacune, 990 (le maximum, plus que moi donc crying). Voilà voilà, j'ai juste eu l'air bête. wink

Et si tu essayait de comparer l'image que tu t'es construite de l'autre à ce qu'il te dit? Comme une enquête policière, un jeu? Sinon tu peux essayer de parler de sujets neutres qui peuvent vous intéresser tous les 2 : ciné, actualité, jdr... Mais attention, il faut en parler de façon NEUTRE, pas pour parler de soi (enfin, pas trop wink )

En ligne

#27 27-02-2018 12:29:03

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Alis a écrit :

Le problème, c'est que je sais pas du tout quoi poser comme question et j'ai l'impression que ça sonne faux, que je fais semblant de m’intéresser à l'autre.

Ouais, j'ai souvent eu ce ressenti aussi (pas avec toi hein) que les gens posent des questions de manière détachée de leurs centres d'intérêt à eux juste pour avoir l'air de s'intéresser à "moi" (mais sans savoir à quoi) et du coup l'impression aussi de ne jamais "bien" répondre à leurs interrogations qui ne sont pour le coup... pas sincères (et encore moins désintéressées, mais dont l'intérêt n'est pas envers ce qu'ils demandent). Ce qui se manifeste par le fait de me couper la parole dans des moments où je suis à peine en train de commencer à vraiment expliquer ce qui pourrait être intéressant dans la réponse à LEUR question, ou encore l'absence de réaction à des trucs que je dis qui seraient normalement (théoriquement) réactifs si ça les intéressait vraiment.

Dans le vrai, je préfère nettement les gens intéressés. Qui expriment juste leur intérêt sur les trucs qui les intéressent spontanément sur le moment, quitte à faire passer leur intérêt pour "moi" au second plan, voire à un plan abstrait. Parler de centres d'intérêts communs ça crée une conversation plus passionnante pour moi que quelqu'un "en retrait" qui a la posture de "s'intéresser" (même s'il retient ce que je lui dis, j'avoue que je ne me sens pas plus convaincue).

Hors ligne

#28 27-02-2018 12:31:34

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Lirie a écrit :

Et si tu essayait de comparer l'image que tu t'es construite de l'autre à ce qu'il te dit? Comme une enquête policière, un jeu? Sinon tu peux essayer de parler de sujets neutres qui peuvent vous intéresser tous les 2 : ciné, actualité, jdr... Mais attention, il faut en parler de façon NEUTRE, pas pour parler de soi (enfin, pas trop wink )

Mais pourquoi tu veux à ce point pas parler de toi ? Tu t'en fous si t'es fière d'avoir 985 au TOIC si tes copines ont eu plus que toi c'est cool, ce qui compte c'est ta propre fierté à l'égard de ton résultat, non ? Pas en mettre plein la vue à tes potes... j'ai du mal à saisir pourquoi tu veux pas dire ce qui te rend fière (même si c'est de l'orgueil, c'est un simple pêché comme la luxure, la gourmandise, etc.) ...

Hors ligne

#29 27-02-2018 12:38:43

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

T'sais, quand je dis à des gens qui ont passé des concours vachement durs (et qui les ont eu) que je suis vachement contente d'avoir eu mon écrit d'admissibilité qui n'est pas d'un niveau très élevé (niveau bac quoi, j'ai à peine un petit bac+2 moi en plus c'est pas la question) je ne me sens pas rabaissée par le fait qu'on puisse avoir eu "mieux" que moi. Puisqu'en fait je suis pas en train de me comparer à d'autres parcours, là. Juste que j'ai stressé pour un truc que j'ai estimé difficile et que ça me rend super fière d'avoir réussi dans mon chemin pour les portes que ça va m'ouvrir et j'ai envie qu'on partage ma joie pour ce qu'elle est sur le moment, pas que je veux me la péter en espérant que les autres n'aient pas d'aussi bonnes réussites scolaires (je ne me sens supérieure qu'à moi-même, là). C'est pas parce qu'on est fier d'un truc que c'est impressionnant pour les autres, mais ça nous impressionne sur nous mêmes, sur nos capacités à faire correctement quelque chose qu'on a décidé de faire, et donc >>> envie de le partager avec d'autres gens (qui n'ont pas à s'évaluer en fonction de nous, juste à accueillir notre joie/fierté telle qu'elle est quoi).

Idem. J'ai eu 07/20 au bac d'anglais et j'étais super fière (parce que vraiment j'ai pas compris un traître mot de ce que je lisais/j'écrivais mais j'ai combattu ma copie jusqu'au bout avec vachement de mérite, moi j'ai trouvé). J'en parle à ma meilleure amie qui naturellement a eu 18/20... mais sans surprise, j'imaginais pas qu'elle aurait moins que moi, ceci étant elle était contente pour moi que je sois contente, on s'en fout, non ? Vraiment je sais pas, je vois pas où est le problème à parler de soi avec orgueil si c'est ça qu'on ressent ?

Hors ligne

#30 27-02-2018 12:53:29

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

Je parle de moi si on me pose des questions hein, et avec des amis qui me connaissent il n'y a pas de souci smile Déjà je ne me trouve pas hyper intéressante comme sujet de conversation principal, on fait mieux smile Mais je peux parler des heures de ce que j'aime, de science, d'histoire de l'art, d'expos que j'ai été voir, de films, de mon chat (oups). Je suppose que c'est parler de soi quelque part, de parler de ce qui nous intéresse? Mais j'essaie de faire gaffe à ne pas faire du moi, moi,moi.... Je fais juste attention avec des inconnus, pour ne pas mettre les autres mal à l'aise. Par exemple je n'irais pas afficher mon anti clericalisme primaire devant des inconnus, en première approche (c'est ballot s'ils sont croyants! Ça risque de les blesser ou les choquer pour rien), je ne vais pas me réjouir haut et fort de mes revenus, de mon dernier super voyage ou de mon appart dans Paris devant des inconnus (si eux sont dans la dèche, c'est moyen...), etcetc... Parce que ça peut être maladroit, rabaissant pour l'autre, couper court la discussion (il dit quoi derriere? "Ah ben moi j'ai pas les moyens?"), ou juste me faire passer pour une idiote si l'autre fait ou a "mieux". Bref, je peux parler de moi, d'ailleurs on parle toujours de soi, en fonction de ses goûts, de ses centres d'intérêt... Mais sans jugement de valeur, sans me vanter.

Je comprends bien ton raisonnement wink Mais dans le doute je fais gaffe, parce que tout le monde ne réagit pas comme toi et je n'aime pas les gens qui s'étalent et se la pètent... Y a une différence entre se réjouir d'une réussite et l'afficher pour écraser les autres, je crois. Mais ça dépend aussi beaucoup si c'est devant des inconnus ou des potes, auquel cas je suis plus comme toi smile

Dernière modification par Lirie (27-02-2018 13:01:01)

En ligne

#31 27-02-2018 12:56:15

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

J'ai une amie ingé, je comprends qu'elle en soit fière, d'avoir été proprio à 21 ans et tout et tout, ça fait aussi des avantages et des raisons d'être fier d'avoir pris des décisions et d'avoir assumé une scolarité difficile (que son école soit bien classée ou pas ça j'avoue j'en sais rien ça n'a pas l'air d'avoir été ses priorités à elle, de sortir d'une grande école) en plus d'avoir un gros salaire qui permet non pas de se la péter en société mais d'assumer des mensualités d'un crédit immobilier, d'avoir aucun souci à partir plusieurs fois par an dans des destinations pas forcément bon marché, et de se sentir à l'abris du besoin au vu de l'état du marché du travail, y'a de quoi se réjouir quand même. Et de quoi se sentir aussi assujettie à ce train de vie.

Ensuite, moi je me sens pas "écrasée" ou autres quand elle parle de ça de manière très décomplexée, comme son parcours de vie, avec ce qu'elle a décidé de mettre en avant : la sécurité de l'emploi et le salaire. Là où ma meilleure amie va avoir fait aussi une carrière sans faute mais avec le plaisir et la passion de son travail malgré l'insécurité de l'emploi et le fait d'être sous-payée (encore presque au SMIC après 10 ans d'expérience), et moi qui ai un parcours plus alambiqué avec rien de très bien tracé je ne me sens pas écrasée non plus par une telle détermination à bosser dans un domaine qui la passionne en ayant toujours tout réussi (aussi bien ses études qu'à se faire embaucher immédiatement à la fin de ses études dans un milieu bouché). Qu'elle soit fière, dans un contexte économique aussi pourri d'avoir pu faire le boulot qu'elle voulait et de s'être donné les moyens de vivre de sa passion, je trouve ça normal, et positif. C'est pas écrasant...

On se compare pour se comprendre, on voit bien qu'on n'a pas fait les mêmes choix, pas eu les mêmes priorités, pas pris les mêmes directions. Moi j'avais besoin de sens, d'utilité directe, de faire un boulot qui avait un rôle social et pourtant j'avais aussi une démarche intellectuelle de comprendre, c'était plus morcelé, j'ai pas forcément fait des études très en lien avec un débouché professionnel, c'était moins clair en tous cas. Mais j'ai fait des expériences (dont beaucoup "d'échecs" d'ailleurs), et c'est ma vie et quand j'en parle c'est pas pour écraser mes amies qui ont suivie des voies plus conventionnelles. Je vois pas pourquoi je raconterais pas mon parcours en fait, il n'est pas plus ou moins impressionnant qu'un autre, c'est le mien... c'est intéressant "en soi".

Hors ligne

#32 27-02-2018 12:58:49

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Lirie a écrit :

Bref, je peux parler de moi, d'ailleurs on parle toujours de soi, en fonction de ses goûts, de ses centres d'intérêt... Mais sans jugement de valeur, sans me vanter.

Je crois que c'est surtout ça l'essentiel, en fait... non ?

Hors ligne

#33 27-02-2018 13:08:28

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

Je suis d'accord. Je fais vraiment la différence entre une discussion entre amis et ce que je dis/montre ou non à un inconnu, surtout dans un but de séduction, ce qui était le sujet initial smile Dans ce cas, c'est bien d'etre passionné, de pouvoir raconter plein de choses, aborder des sujets différents, mais, je crois, avec un peu de subtilité, en gardant un peu d'inconnu et de mystère sur soi smile

Dernière modification par Lirie (27-02-2018 13:11:40)

En ligne

#34 27-02-2018 13:10:53

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

Je parlais de flirt, hein, pas de discussion avec des amis ! Le flirt, c'est le petit truc qui fait qu'on signale qu'on est intéressé par la personne pour marivauder, se signaler qu'on trouve l'autre désirable, attirant... ça peut se faire tout au long de la relation (il faut continuer à flirter de temps en temps avec son conjoint, je trouve), mais c'est surtout pour les premiers instants avec un inconnu... Donc je doute qu'étaler son CV soit opportun à ce moment-là, alors que dire ce qui nous passionne, nous intéresse dans la vie, là oui ! mais dans un but d'échange... Je ne pense pas que l'autre en face se mette dans l'optique immédiate d'un échange érotico-amoureux si l'on commence à partir dans nos névroses et autres, ça le positionne plutôt en éventuel confident/meilleur ami (très bien) mais ça ne donne pas le signal "je te plais, tu me plais, allons gazouiller sous les palétuviers"...

Dernière modification par Vassilia (27-02-2018 13:13:12)

En ligne

#35 27-02-2018 13:13:29

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

Lirie a écrit :

Je suis d'accord. Je fais vraiment la différence entre une discussion entre amis et ce que je dis/montre ou non à un inconnu, surtout dans un but de séduction, ce qui était le sujet initial smile Dans ce cas, c'est bien d'etre passionné, de pouvoir raconter plein de choses, aborder des sujets différents, mais, je crois, avec un peu de subtilité, en gardant un peu d'inconnu et de mystère sur soi smile

Oui, voilà smile

En ligne

#36 27-02-2018 13:27:43

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Lirie a écrit :

Je suis d'accord. Je fais vraiment la différence entre une discussion entre amis et ce que je dis/montre ou non à un inconnu, surtout dans un but de séduction, ce qui était le sujet initial smile

Ouais... mais c'est parce que je ne fais pas trop de différence pour le "moi" dans mes conversations avec mes ami.e.s (à part que je les connais mieux du coup c'est le "tu" qui est plus précis à mes yeux) et des inconnu.e.s. Enfin si, si j'ai jamais abordé un sujet avec quelqu'un (c'est forcément le cas avec un inconnu) je suis plus "prudente" dans ce que j'avance, je vais pas - comme tu disais - exprimer de positions antireligieuses choquantes pour quelqu'un de croyant (d'ailleurs je ressens de moins en moins le besoin d'en exprimer tout court faut dire), mais je ne changerai pas mon identité ou mon état d'esprit (dire que je pense qu'aucun dieu n'existe, quelque soit les croyances de mon interlocuteur), du coup ce sont des croyances intéressantes à découvrir pour moi par ailleurs, mais qui ne me changent pas "moi" (donc je peux parler la première, je n'ai pas peur de dire une bêtise hein).

Hors ligne

#37 27-02-2018 13:34:16

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

D'accord avec Vassilia smile
En fait, dans une optique de flirt, j'essaie de mettre l'autre à l'aise, qu'il se sente bien, qu'il passe un bon moment en ma compagnie, donc j'évite les sujets polémiques (ou j'y vais très très doucement), je pose plein de questions sur des sujets différents pour cerner l'autre, essayer de trouver des centres d'intérêt communs pour alimenter la discussion... L'objectif étant de valider ma première impression (il me plait), et lui donner envie de passer du temps avec moi wink Donc pas de sujets chi***, trop sérieux, source de conflits (on s'en fout d'avoir raison, ce n'est pas le but), essayer d'être légère, de faire rire, de se valoriser oui mais de manière indirecte : par exemple si on parle d'expos ou d'art, à un moment l'autre finit par me demander si je travaille ou étudie dans ce domaine, là je peux dire que j'ai fait l'école du Louvre, que je prépare un concours... Et je change de sujet. smile Mais je ne le dis jamais d'emblée à un inconnu.

Dernière modification par Lirie (27-02-2018 13:42:15)

En ligne

#38 27-02-2018 13:36:40

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

On ne parle pas de changer son identité ni de devenir lisse et sans aspérités, Canelle ! smile On parle de chercher à séduire quelqu'un wink j'ai bien compris que ça en t'intéressait pas d'être dans cette démarche, mais c'est un peu ce qui nous rassemble en majorité ici, au départ, non ?

En ligne

#39 27-02-2018 13:44:08

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 148

Re : Flirter, séduire

Je suis pas mal décomplexée sur les sujets "sensibles", et comme dit mon pote, je suis "sans filtre". Je fais pas la différence entre ce qu'on peut dire et ce qu'on doit taire, je n'ai pas de code social. Je parle de tout, de n'importe quoi à n'importe qui. Je me mets en scène, parfois au 2nd et 3e degré et je dérape parce que c'est drôle à l'instant. C'est après que je me dis "oups, t'as fait n'importe quoi, pourquoi t'as parlé de ton martinet rose à des inconnus?" (enfin, quand je m'en rappelle)

Dernière modification par Alis (27-02-2018 13:44:32)

Hors ligne

#40 27-02-2018 13:46:47

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

tu as un martinet rose, Alis ? tongue

En ligne

#41 27-02-2018 13:52:48

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

C'est bien aussi mais ça passe ou ça casse wink

En ligne

#42 27-02-2018 14:10:24

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Vassilia a écrit :

Je parlais de flirt, hein, pas de discussion avec des amis ! Le flirt, c'est le petit truc qui fait qu'on signale qu'on est intéressé par la personne pour marivauder, se signaler qu'on trouve l'autre désirable, attirant... ça peut se faire tout au long de la relation (il faut continuer à flirter de temps en temps avec son conjoint, je trouve), mais c'est surtout pour les premiers instants avec un inconnu... Donc je doute qu'étaler son CV soit opportun à ce moment-là, alors que dire ce qui nous passionne, nous intéresse dans la vie, là oui ! mais dans un but d'échange... Je ne pense pas que l'autre en face se mette dans l'optique immédiate d'un échange érotico-amoureux si l'on commence à partir dans nos névroses et autres, ça le positionne plutôt en éventuel confident/meilleur ami (très bien) mais ça ne donne pas le signal "je te plais, tu me plais, allons gazouiller sous les palétuviers"...

C'est marrant, hein, je comprends totalement ce que tu écris, mais je ne ressens pourtant pas les choses comme ça. Enfin je comprends pourquoi tu as l'impression qu'il faut une attitude "de flirt" particulière pour donner le signal que... mais ça ne se passe pas comme ça en moi en fait, même en me réexpliquant le concept, je ne vois toujours pas pourquoi le fait de parler de ses névroses personnelles ou de s'intéresser à celles de l'autre empêcherait à un échange sensuel d'avoir lieu, ça te semble logique à toi mais moi beaucoup moins, franchement.

Je crois sincèrement que ce sont des sensibilités personnelles et que c'est difficile d'en faire une généralité pour caractériser l'érotisme... ou l'amitié... ou le cloisonnement des sujets en érotique/amical... il y a beaucoup de choses érotiques dans mes relations amicales (c'est le rapport au corps qui est non charnel, mais intellectuellement et au niveau des symbolisme j'ai jamais cloisonné).

Perso, le CV, j'adore demander, j'aime vraiment trop savoir ça... je sais que la réponse m'intéresse toujours, pas pour évaluer si la personne est un looser ou si au contraire elle a une bonne carrière bien installée mais plutôt parce que je trouve ça hyper intéressant, les parcours scolaires/professionnels, tout ce que les gens peuvent faire dans une seule vie des fois c'est juste dingue. Ou au contraire parfois la constance et la régularité de certaines personnes, ça a quelque chose de beau, émouvant. Je crois que tous les mecs qui m'ont plu c'est la première question que je leur ai posée, et pour le coup je suis capable d'en poser 340 à la minute et d'approfondir tous les détails de leur scolarité et de leur aspirations professionnelles (mais parce que ça m'intéresse vraiment, c'est pour ça que les questions d'entretien bien lisses je trouve ça tout pourri).

Donc après fatalement, je vais plutôt être avec un mec que ça intéresse un minimum mes problèmes sociaux, à qui je vais quand même pouvoir raconter ce que je vis (pas forcément tous les détails de mes névroses quand ce sont des trucs qui coïncident mal parce que ça appuie ses insécurités à lui : cas particulier) et que ça intéressera sans être positionné en "confident/meilleur ami". Déjà de base, j'ai pas trop besoin de ce genre de gens dans ma vie. Enfin, ce ne sont pas des gens que j'ai envie de fréquenter, les confidents... je n'associe ça à aucune personne réelle. Je parle à peu près à tout le monde (sauf aux gens qui ont des réactions qui ne me conviennent vraiment pas, et que j'ai déjà identifié qu'il ne fallait pas leur parler).

Un meilleur ami c'est déjà un partenaire avec qui je flirte sinon je m'emmerde un peu... c'est peut-être ambigu d'accord, mais je préfère assumer clairement ça que d'essayer de me forcer à avoir des relations chiantes avec mes amis et d'être fausse avec mon conjoint. Yoan n'est pas léger comme type. Il aime les conversations sérieuses avec des sujets "lourds" dedans, et ça lui plaît autant qu'à moi d'avoir des discussions réputées chiantes, pas légères. Je l'ai peut-être sans doute choisi aussi pour ça... parce qu'on peut parler 10 heures d'affilées de nos névroses et coucher ensemble plusieurs fois pendant qu'on parle sérieusement de tout ça, parce qu'on se plaît et qu'on s'attire et qu'on se mélange aussi dans ce qu'on est de moins "sexy".

Je pense que je n'ai pas les mêmes attitudes, pas les mêmes recherches et (donc ?) pas les mêmes expériences que vous.

Hors ligne

#43 27-02-2018 14:14:23

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Alis a écrit :

Je suis pas mal décomplexée sur les sujets "sensibles", et comme dit mon pote, je suis "sans filtre". Je fais pas la différence entre ce qu'on peut dire et ce qu'on doit taire, je n'ai pas de code social. Je parle de tout, de n'importe quoi à n'importe qui. Je me mets en scène, parfois au 2nd et 3e degré et je dérape parce que c'est drôle à l'instant. C'est après que je me dis "oups, t'as fait n'importe quoi, pourquoi t'as parlé de ton martinet rose à des inconnus?" (enfin, quand je m'en rappelle)

faut pas choquer les inconnus mais enfin bon, c'est pas si tabou que ça, je sais pas, ça paraît super ouf mais c'est assez banal au final (enfin peut être trop l'habitude des soirées parisiennes), t'as ce genre d'accessoires en vente libre assez partout... c'est pas comme si tu déballais vraiment ton intimité non plus en évoquant ce genre de trucs. Si ?

Hors ligne

#44 27-02-2018 14:15:28

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 148

Re : Flirter, séduire

Vassilia a écrit :

tu as un martinet rose, Alis ? tongue

Ouep, un beau, en cuir, assorti à mes dés.
Et j'ai fait une blague à ce sujet quand dans une réunion d'asso, on a demandé qui voulait fouetter mon coup de coeur. Du coup, tout le monde sait (ou croit) que j'ai vraiment un martinet rose.

Hors ligne

#45 27-02-2018 14:15:42

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Vassilia a écrit :

On ne parle pas de changer son identité ni de devenir lisse et sans aspérités, Canelle ! smile On parle de chercher à séduire quelqu'un wink j'ai bien compris que ça en t'intéressait pas d'être dans cette démarche, mais c'est un peu ce qui nous rassemble en majorité ici, au départ, non ?

Bah j'ai eu des histoires aussi, donc je pense pas que ça soit complètement débile ou à côté de la plaque ce que moi j'ai vécu. Hein... smile

Hors ligne

#46 27-02-2018 14:16:23

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 856

Re : Flirter, séduire

Alis a écrit :
Vassilia a écrit :

tu as un martinet rose, Alis ? tongue

Ouep, un beau, en cuir, assorti à mes dés.
Et j'ai fait une blague à ce sujet quand dans une réunion d'asso, on a demandé qui voulait fouetter mon coup de coeur. Du coup, tout le monde sait (ou croit) que j'ai vraiment un martinet rose.

des dés ? Genre à jouer ? à coudre ? C'est un instrument de torture aussi ?

Hors ligne

#47 27-02-2018 14:19:33

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

non, je crois que tu ne comprends pas qu'on ne parle pas de la même chose... évidemment qu'on va nourrir la relation amicale ou amoureuse d'intimité émotionnelle, psychologique, et que ça va renforcer l'amour, le désir, la complicité charnelle et tout ça...

et pour la rencontre "en société", justement on pose des questions à l'autre, ça nous intéresse et tout et tout ! c'est bien ce que je dis au début tongue lui poser des questions sur ses passions, sur le pourquoi de ses choix pro, sur ce qu'il ressent en faisant ça, etc. Surtout que ça va nous indiquer si finalement cette personne nous plaît vraiment en profondeur ou non...

en fait je ne comprends pas ce que tu veux dire quand tu dis que tu flirtes souvent, avec tes amis, etc. Pour moi, le flirt, c'est clairement un signal envoyé pour dire que l'autre nous fait envie, qu'on a envie de le connaître davantage et qu'on ne serait pas contre un rapprochement sexuel... ou alors c'est du flirt mondain, juste pour le plaisir de rire et de "jouer" ensemble, où on joue à se séduire "pour rien", dans un cadre fixé (par exemple le flirt au travail), sans vouloir aller plus loin. Mais je ne flirte pas avec mes amis, moi, pas envie d'ambiguïté... ou alors je flirte avec des ex devenus amis, mais dans certaines limites.

Le flirt, c'est quand même une parade sexuelle, c'est ça que je veux dire. Donc je ne sais pas ce que tu mets sous ce mot, toi, en fait.

En ligne

#48 27-02-2018 14:22:58

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

Alis a écrit :
Vassilia a écrit :

tu as un martinet rose, Alis ? tongue

Ouep, un beau, en cuir, assorti à mes dés.
Et j'ai fait une blague à ce sujet quand dans une réunion d'asso, on a demandé qui voulait fouetter mon coup de coeur. Du coup, tout le monde sait (ou croit) que j'ai vraiment un martinet rose.

Ben comme dit Canelle, c'est très banal en réalité de faire des blagues au sujet d'accessoires SM, qu'on en ait en vrai ou non... que ce soit ça, les menottes, les godes ceintures, c'est vraiment du "basique" (certes un peu lourd) des conversations où l'on plaisante en parlant cul...

En ligne

#49 27-02-2018 14:23:59

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 535

Re : Flirter, séduire

Canelle a écrit :
Vassilia a écrit :

On ne parle pas de changer son identité ni de devenir lisse et sans aspérités, Canelle ! smile On parle de chercher à séduire quelqu'un wink j'ai bien compris que ça en t'intéressait pas d'être dans cette démarche, mais c'est un peu ce qui nous rassemble en majorité ici, au départ, non ?

Bah j'ai eu des histoires aussi, donc je pense pas que ça soit complètement débile ou à côté de la plaque ce que moi j'ai vécu. Hein... smile

J'ai pas dit que c'est débile, juste que je ne comprends pas ce que tu mets sous le mot "flirt" tongue

On peut très bien commencer une histoire d'amour sans flirter !

Dernière modification par Vassilia (27-02-2018 14:36:35)

En ligne

#50 27-02-2018 14:25:44

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 031

Re : Flirter, séduire

Oui d'accord avec les filles, ça ne choque pas grand monde de parler de ça smile Après ça donne une certaine image de toi, à voir si c'est celle que tu veux faire passer smile (ma remarque "ça passe ou ça casse" portait sur le fait d'être sans filtre)

En ligne

Pied de page des forums