Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#26 19-01-2017 14:59:57

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais avec une amie que je n'ai pas revue (en vrai) depuis des années, à un café/restau. Elle, de dos à la rue réussissait à reconnaître en les "voyant passer" (alors qu'elle était dos aux passants) des gens qui faisaient partie de mon paysage de vie à certaines époques, alors à chaque fois on se levait pour aller les saluer puis on se rasseyait pour "en parler". Les gens semblaient tous gênés de nous revoir (comme s'ils savaient - et ils doivent le savoir en vrai d'ailleurs - s'être très mal comportés avec nous/moi).

Hors ligne

#27 20-01-2017 10:10:00

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Ce matin, j'ai rêvé qu'on partait en weekend avec mon copain, et qu'on préparait les valises de ce qu'on voulait emporter. On était dans mon ex-chambre, chez mes parents, et il y avait mon ex-mezzanine ; je voulais emporter un jean-slim vert que je n'avais jamais porté et je lui demandais son avis [c'était très crédible : il n'avait aucun avis, alors je me demandais pourquoi j'avais posé la question, et je réalisais que je n'avais pas vraiment d'avis non plus sur ce que je voulais emporter comme fringues et que c'était pas très important]. On était proches et contents, ça nous faisait plaisir d'aller en vacances ensemble, et on avait la flemme de faire les bagages donc on s'est fait des câlins (enfin dans le rêve on couchait ensemble, mais je vis des versions totalement censurées dans mes rêves, c'est pas du tout coïncidant avec des rapports sexuels, on s'est pris dans les bras... après c'est suffisamment rare que je rêve de trucs aussi "hot" que ça sur le plan physique pour que ça m'ait perturbée au réveil !!! enfin qu'il y ait un rapport physique agréable pour moi).

Hors ligne

#28 04-02-2017 14:16:21

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

- avec ma soeur et mon beau-frère.
Grandes plages de sable jaune (très jaune, jaune comme un canari) avec des murailles dans l'eau, qui ressemblent à des aqueducs, et une languette de terre de telle manière à ce qu'on puisse voir uniquement un bout de la côte, avec des falaises très hautes, et la plage en contre-bas. Probablement l'Italie. Peut-être nulle part...

Je connaissais cet endroit, je l'avais vu plusieurs fois en rêve. Un peu différemment... mais toujours cette même impression de chaleur dans un paysage minéral en ruines, sur fond de vacances "de rêves". Quelque chose de glauque, de surfait. Même le sable semblait peint par dessus, couleur soleil, à défaut de rayonner vraiment.

Avec [quelqu'un qui devait être] ma nièce, on a été nager dans la mer (chaude), très loin, et même très loin du rivage l'eau était chaude, les courants n'étaient pas violents et les vagues ne nous entraînaient pas dans des sens non-désirés. Nous sommes revenues sur la plage, tranquillement. Ma soeur était (affectait d'être) paniquée, il y avait une carte sur un mur qui donnait la correspondance entre les profondeurs de la mer et l'éloignement du rivage. Dans ma tête, c'était ridiculement pas profond relativement à l'éloignement, mais d'un autre côté 591 mètres de profondeur quand même, je réalisais qu'il y'avait de quoi avoir peur, et pourtant je n'avais pas peur. J'étais stoïque, comme si de toute manière j'étais bloquée ici sur cette île de vacances à devoir nager, le plus loin possible, espérant presque me faire aspirer par la mer mais sans le moindre espoir qu'elle m'attire dans sa profondeur. Tout resterait superficiel.

Hors ligne

#29 12-02-2017 18:19:56

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Aujourd'hui, j'ai rêvé que je portais une perruque blonde [la mienne, en fait, celle que j'ai à la maison, qui a la même longueur que mes vrais cheveux : dans le rêve je ne galérais pas à "ranger" mes cheveux dedans, et ça faisait "normal", actuellement je ne peux plus la mettre, à cause de ma vraie longueur] pour aller à un concert de Anne Sylvestre. Le concert était décalé alors j'allais m'asseoir à une table dans un grand hall avec beaucoup de gens et un verre d'apéritif alcoolisé (style porto...) ensuite on venait me parler et j'avais trop la flemme de répondre. En haut, dans le faux-plafond, il y avait un grand "trou" avec marqué en très gros <<on sait, il y a des fuites dans le plafond>>.

Ouais bon...

Hors ligne

#30 19-02-2017 20:22:35

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Cette nuit j'ai rêvé que ma chatte décédée était vivante et qu'elle vivait à la maison "normalement" ce qui me perturbait un peu puisqu'elle était censée être morte, mais j'étais contente de repasser du temps avec elle. J'ai bien dormi du coup, c'était pas triste de se réveiller non plus, c'était comme ça, les morts et les vivants n'habitent pas le même endroit.

Hors ligne

#31 22-02-2017 10:40:01

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Ce matin, j'ai encore rêvé que ma chatte décédée était vivante et qu'elle était venue me voir dans mon studio. C'était hyper "réel", j'ai même soupçonné ma mère de m'avoir menti en me disant qu'elle était morte (je n'ai pas vu son corps, elle n'était pas malade), c'était juste comme si on se revoyait après longtemps sans se voir. Je crois qu'en 18/19 ans, le plus longtemps sans se voir ça a été 2 mois, quand j'étais jeune-fille au pair.

Hors ligne

#32 22-02-2017 21:40:06

Ninah
Séduizeuse
Inscription : 12-01-2014
Messages : 1 236

Re : interpretation et reve....

Peut-être que c'est seulement maintenant que tu fais son deuil. C'est assez fréquent, cet effet-retard, /lors d'un choc émotionnel, c'est une façon de se protéger d'une réalité qu'on n'est pas forcément prêt à assumer sur le moment. 18ans auprès d'un être vivant, ce n'est pas rien, on n'oblitère pas cela en claquant des doigts. Il est peut-être temps pour toi d'"officialiser" ton deuil de la manière qui te conviendra, en fonction de ton ressenti, de tes croyances. Te rendre à l'endroit où elle est enterrée, si c'est le cas, afficher chez toi une photo d'elle, lui parler dans ton for intérieur, ou bien parler d'elle avec ceux qui l'ont connu, c'est une manière de perpétuer son souvenir. Il n'y a pas forcément de séparation si tranchée entre le monde des morts et des vivants, mais une infinité de nuances. On ne cesse pas d'aimer un être vivant du seul fait qu'il ait quitté notre monde terrestre, et il est aussi possible qu'il y ait réciprocité...Si elle vient te visiter, c'est qu'elle même est en train de se détacher de notre sphère, c'est un processus naturel. Elle te dit au revoir, en quelque sorte. Même si ces rêves te paraissent difficiles à assumer, prends-les comme un cadeau, un hommage à la jolie relation que vous avez vécue chacune, côte à côte.

Hors ligne

#33 22-02-2017 21:55:29

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Merci Ninah. coeur

Hors ligne

#34 22-02-2017 22:04:17

Ninah
Séduizeuse
Inscription : 12-01-2014
Messages : 1 236

Re : interpretation et reve....

(mais je t'en prie arc)

Hors ligne

#35 25-02-2017 14:00:55

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Aujourd'hui, j'ai rêvé que je retournais dans mon ancien lycée alternatif (lui il est gentiment dans le top 50 de mes cauchemars du monde onirique, si c'est pas le top 10) et je passais mes journées à pleurer, tout en faisant autre choses. Et les gens me disaient "tu pleures, pourquoi ?", et quand je répondais la vérité ils me disaient que si je n'aimais pas ce lycée et que je ne me rendais pas compte de la chance que  j'avais d'y avoir été admise j'avais qu'à le quitter, que rien n'était obligatoire. Je disais oui... mais au fond c'était pas ça le problème (entre temps ce lycée c'était mis à devenir centre de formation pour la reprise d'études universitaires interrompues impossible à reprendre autrement), le problème c'était que j'avais décidé de finir ma formation initiale et que j'espérais avoir le courage d'aller jusqu'au bout.

Plusieurs anciens élèves avec qui j'étais en seconde/première étaient devenus des profs (!) et rien avait changé dans la manière dont se comportaient les gens, là-bas, j'avais beau me convaincre que j'avais 15 ans de force mentale en plus pour y réagir d'une manière satisfaisante, mais même à trente ans j'étais aussi mal qu'à 14 ans, la naïveté et l'orgueil de la jeunesse en moins, mais dans ce genre d'endroit c'est elle qui fait la "force", la maturité et l'humilité acquise ne sont pas les qualités recherchées... puis c'est un monde d'ados... des ados en lutte contre [l'obscurentisme de l'éducation nationale], où il est difficile de se poser quelque part pour vivre en paix si tu ne milites pas CONTRE tes ennemis, pour un hypothétique monde meilleur (indéfini sur lequel personne n'est d'accord, et où le but du jeu c'est de t'engueuler longtemps avec tes partenaires de lutte en étant le plus de mauvaise foi possible, histoire d'être sûr qu'en cas de révolution gagnée, au mieux il ne se passera rien d'autre, au pire ce sera la guéguerre des egos fraîchement "politisés" qui savent déjà tout ce qu'il faut faire pour sauver le monde). L'angoisse d'être bien nulle part, d'espérer du calme, un répit, et surtout de FAIRE pour se sauver soi-même du chaos, tant pis pour le monde, il faut faire des choix. A quoi lui servirait-il au monde que je le sauve de mes ennemis du rectorat ?

Sans doute sont-ce des méchants, mais les méchants sont partout et ils ont relativement déjà gagné, il faut les atteindre autrement qu'avec leurs méthodes de méchant. Il faut les atteindre en les touchant dans leur humanité, quitte à ne pas les atteindre du tout, il y a aussi les gens "en bas", les pions que les méchants écrasent sans y penser, y pensent-ils mieux, les gentils sauveurs qui n'ont de préoccupation que l'extinction des méchants du rectorat de l'éducation nationale ? Je n'ai pas trouvé, je n'ai pas remarqué, je ne voulais pas être-là. Et j'avais 15 ans, à l'époque. A 30 ans je ne pensais pas pareil, je pensais simplement qu'à défaut de sauver le monde je pouvais lui pleurer dessus en restant sincère dans ce monde-là où j'avais passé mon adolescence à mentir, à faire semblant d'aller bien, de supporter les humiliations, les absurdités, et à être "forte". Mais je ne suis pas forte ! Ce monde n'aime pas les faibles ? Moi, ils ne me dérangent pas. A mon avis, ils ne dérangent personne, c'est la "force" qu'on prête à leur faiblesse apparente qui dérange les autres, la vulnérabilité qu'ils affichent et qui cache sans doute un grand pouvoir... et qui cache TOUJOURS un grand pouvoir (n'importe quelle faille/vulnérabilité/handicap est systématiquement compensé, voire sur-compensé !) je pense que c'est cela qui gêne, être faible rend "plus fort", souvent "trop fort".

Et petit à petit (dans le rêve !) les gens se sont mis à écouter ce que je disais vraiment, à "se mettre à ma place" (chose étonnante pour moi) à ne plus être dans le jugement, à m'entendre. Je ne revendiquais rien, je ne faisais que pleurer parce que mon corps estimait qu'il le devait et que j'avais lâché prise, la différence c'est que je ne me cachais plus pour pleurer, je ne me retenais plus de pleurer, et j'acceptais tout ça. En me souvenant de l'envie originelle, celle qui me faisait vraiment tenir pour mes études (bien au-delà de la formation diplomante), je me souvenais à quel point j'avais aimé la microscopie en biologie cellulaire, retrouver les machines sur lesquelles j'avais travaillé, la microbiologie avec des réactions de biologie moléculaire, l'observation de l'écologie naturelle, la biologie fondamentale, les notions de physiologie végétale et animale qui me réapparaissaient comme des évidences, des besoins de connaissance à avoir pour moi... et je parlais de ça aux gens, sans faire exprès, parce qu'on ne refera pas l'organisation sociale - bien qu'elle me fasse pleurer - mais que tout ce que j'apprenais/faisais ici me rendait heureuse, m'émerveillait. Mon corps évacuait le trop plein d'humiliation, le trop de souvenir, la nostalgie plombante d'être éternellement cette adolescente décalée, quelque soit la référence normative choisie.

Et même à 14/15 ans, au lycée alternatif, même si je n'aimais pas les cours/le programme, j'ai toujours aimé ce que je faisais là-bas, et je me levais pour aller faire avec des moyens d'organisation plus conséquents ce que j'aurais fait chez moi sans déroger à l'obligation scolaire... je n'étais pas "si malheureuse que ça", de toute manière mes copines étaient à l'école elles aussi sur ces horaires là, donc je ne perdais rien de ma vie sociale à moi à aller en jouer une autre, le jour, au lycée, mais je me sentais là-bas, prisonnière d'un système finalement plus contraignant que l'autorité frontale. [je venais de finir ma seconde là-bas, avant de faire ma première là-bas j'avais rêvé que ce lycée était une prison dont les prisonniers erraient en "liberté" sans avoir le droit de sortir de prison]. La déception et la désillusion ont été le plus dur à accepter, qu'il n'existait finalement pas d'endroit où j'étais respectée simplement parce que j'appliquais les  principes du système sans en contester les fondamentaux si je voulais juste y vivre tranquille dedans, sans adhérer aux dérives, alors rien n'irait jamais, il y avait des conflits d'apparence partout, et peu de réalité en grattant la toile du papier peint placardé à la va-vite sur les murs et sur les gens.

Pleurer du dedans décolle le masque à l'extérieur, et d'être venue sans masque avait créé une spirale de sincérités où les gens étaient devenus plus calmes, étaient devenus plus vrais. Tout le monde avait perdu de sa superbe, mais gagné en assurance, et ils osaient être gentils sans peur du ridicule. Un cauchemar qui finit bien (pour continuer vers une meilleure tranquillité en spirale) c'est assez rare pour moi. Mon cerveau se range vraiment mieux qu'avant je suis assez contente de ça. smile

Hors ligne

#36 28-02-2017 11:34:13

Petite-étoile
Séduizeuse
Inscription : 07-04-2014
Messages : 1 632

Re : interpretation et reve....

Ce matin je suis un peu perturbée.  Je ne me rappelle pas de tout mon rêve mais je me rappelle de petites bribes. Et j'ai cette impression qui ne me quitte plus.
Nous étions une dizaine d'amis dans une petite salle remplie de matelas et d'oreiller comme nous le faisons fréquemment.  Visiblement nous venions de faire une sacré fête et nous avions sacrément bu. Cam n'est pas la.
En revanche il y a beaucoup de mes amis et même des personnes avec qui je n'ai plus beaucoup de contact, comme mon ancienne manager du Macdo, pour qui j'avais eu un petit coup de coeur. Donc on est dans cette pièce tous ensemble et on se couche. Je regarde autour de moi et je ne vois pas Cam. Mais je vois Lu mon ancienne manager qui me regarde en souriant, elle tapote  la place entre elle et un mec que je ne connais pas. Instinctivement j'y vais. Je me couche en string et t-shirt entre eux deux alors qu'à la base j'étais habillée.
Lu me prends dans ses bras. Elle me serre contre elle, et je niche ma tête au creux de son cou. Je respire son odeur. A ce moment là le mec que je ne connais pas viens et se colle à moi. Et je suis bien. Je me rappelle très nettement cette sensation de bien être total. L'impression d'être là où il faut quand il faut. Le bien être apaisant que j'ai ressenti. L'amour que j'ai ressenti aussi. C'était pas sexuel.  C'était juste un besoin d'être dans leurs bras.

Je ne sais pas ce que ce rêve peut signifier mais j'ai encore cette sensation de bien être et d'amour quand j'y pense. Puis vient le sentiment de culpabilité.  Je sais que c'est ridicule. C'est seulement un rêve. Mais d'avoir rêvé de quelquun que je connais de cette façon me perturbe assez ...

Après réflexion, ce qui me perturbe le plus, c'est que ce sentiment que j'ai ressenti dans les bras de Lu, c'est le sentiment que je ressentais quand Cam me prenait dans ses bras au tout début, quand nous flirtions alors que j'étais encore avec mon ex. Cette sensation  de picotement dans le ventre, on sait que c'est dangereux, que si on se fait voir on aura des problèmes, cette sensation d'interdit.  Pourtant, malgré l'interdit, on continue parce que on aime ça. On est bien dans ces bras. Et même si en soi c'est juste un petit câlin, des petites papouilles, on sait que ça signifie plus. Que derrière il y a quelque chose de magique, de beau.
Tout ça,  ce tourbillon de sentiments, c'est ce que je ressentais quand j'étais dans les bras de Cam et c'est ce que j'ai ressenti dans les bras de Lu dans mon rêve.  Et c'est ça qui me perturbe.  J'ai toujours cru que je ne ressentirai ça qu'avec Cam...

Dernière modification par Petite-étoile (28-02-2017 12:21:59)


L'amour c'est comme l'art, c'est beau mais personne n'y comprend jamais rien ...

Hors ligne

#37 28-02-2017 22:56:32

Ninah
Séduizeuse
Inscription : 12-01-2014
Messages : 1 236

Re : interpretation et reve....

L'attrait de l'interdit, peut-être ? ce que tu ressentais avec Cam au tout début, lorsque votre relation devait se battre contre des vents contraires (ton ex et la sienne). Maintenant que vous êtes sur les rails, toutes les deux, il est possible que ce côté excitant de l'interdit te manque et que tu le considères avec nostalgie...
D'autres interprétations ?

Hors ligne

#38 28-02-2017 23:05:25

Ygritt
Séduizeuse
Inscription : 05-05-2014
Messages : 1 152

Re : interpretation et reve....

Est-ce que ça aurait un lien avec le topic de différence de libido que tu as créé tout à l'heure... ?

Hors ligne

#39 01-03-2017 11:27:30

Petite-étoile
Séduizeuse
Inscription : 07-04-2014
Messages : 1 632

Re : interpretation et reve....

Je pencherai plus pour l'interprétation de Ninah.. C'est celle que j'en ai fait aussi après coup.
Il n'y avait aucune connotation sexuelle dans mon rêve. Seulement beaucoup de tendresse et un sentiment de bien être totale.
Mais après je n'ai jamais été douée pour comprendre ce que voulait me dire mon subconscient ^^

Ce qui me perturbe c'est que ce soit Lu qui soit apparu. Il est très rare que je rêve de personne que je connais. Bien souvent je rêve de personne que je ne connais pas mais que je peux raccrocher à quelqu'un de réel.


L'amour c'est comme l'art, c'est beau mais personne n'y comprend jamais rien ...

Hors ligne

#40 08-03-2017 16:57:16

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Aujourd'hui, j'ai rêvé que pour l'anniversaire d'une amie je devais dessiner les plans d'une gigantesque maison de poupée. Mais en mode réaliste, comme si je présentais un projet d'architecture... y'avait ma femme et sa soeur qui participaient au projet, et je finissais par me mettre à pleurer parce que sa soeur n'arrêtait pas de me dire (la veille pour le lendemain) que refaire tous les plans était facile et que ça ne prendrait que quelques minutes, alors que j'étais crevée et que je voulais qu'une seule chose, en finir ! J'avais travaillé dessus x heures à m'en rendre aveugle et sourde, et j'en pouvais juste plus... or avec sa voix claire et sans fatigue elle me disait que je devais tout recommencer pour que ça soit "plus propre", que c'était rien et que c'était facile, la géométrie. (je ressentais la même sensation d'épuisement que pour mes travaux de groupe, en stage de fac, avec mon ex-binôme, où je finissais par pleurer et lui hurler dessus que ce n'était pas facile POUR MOI la géométrie).

Parallèlement, je faisais une formation avec une ex-copine de fac, que j'avais retrouvée pour l'occasion et ça se passait super bien entre nous (c'était déjà le cas à l'époque dans la vraie vie, on faisait de la génétique ensemble, en travaux dirigés, on s'entendait vraiment bien, c'est quelqu'un qui a beaucoup compté pour moi, même si je savais déjà qu'on prenait des chemins pour le moins <<opposés>>, superficiellement en tous cas). Dans ce rêve, on se retrouvait avec la même complicité qu'à 20 ans.

Hors ligne

#41 09-03-2017 10:45:31

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Cette nuit, j'ai rêvé que je cherchais des bocaux opaques pour stocker des choses (genre des graines, etc.) et des marmites avec un couvercle pour faire de la cuisson vapeur (et d'autres cuissons, d'ailleurs). En fait ouais, je suis allée faire les courses avec mes parents au supermarché des trucs que je veux chercher dans la vraie vie !!! big_smile - Sauf que tout était à moitié cassé, mal rangé, pas adapté, et du coup je n'ai rien pris, dans mon rêve. Ensuite, c'était ni grave ni important comme recherche, c'était très réaliste (au détail près que mon père ne s'énervait pas, c'est ça qui m'a mis la puce à l'oreille que j'étais dans un rêve lol ).

Hors ligne

#42 13-03-2017 11:08:55

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

- j'ai rêvé que j'avais une petite souris/rat apprivoisée (plus ou moins bien, d'ailleurs) et un bébé lapin. On habitait dans la chambre que j'habitais à l'extérieur de chez mes parents après l'incendie, mais dans le rêve il fallait partir de toute urgence (je ne sais pas pourquoi sauf qu'il y avait un danger) et ce n'était rien possible d'emporter... à part les animaux que je ne voulais pas laisser, évidemment. Avant ça c'était une ambiance agréable de jeux et d'enfance.

- j'ai rêvé que je retrouvais mon ex-binôme, et qu'on allait dans une mezzanine (2ème fois que je rêve de ça !) (après en vrai, on a vécu une semaine dans un bungalow où il y avait une mezzanine dans laquelle je dormais/révisais etc. - sauf que lui, dans le rée,l n'a jamais accepté d' y monter, il restait sur l'escalier). En fait c'était un "grenier en mezzanine" dans le rêve ça ressemblait beaucoup plus à chez ma copine (comme un étage en mezzanine) qu'à une mezzanine classique. C'était plutôt un studio sous les toits d'ailleurs... la chose étonnante c'est qu'on allait habiter-là tous les deux. Je crois qu'il y a contre-emploi... mais c'était intéressant parce que du coup ça nous "obligeait" à discuter de pourquoi on était restés éloignés aussi longtemps (ceci étant violent le rapprochement soudain sorti de tout contexte, si c'était vrai... mais dans le rêve ça ne dérangeait pas, je pense que c'était seulement une transposition du bungalow à chez ma copine... c'est quand même vicieux un cerveau coeur ), sauf que mon réveil à sonné donc j'ai pas eu le détail de l'explication qu'on s'était donnés à ça. (Après si mon réveil n'avait pas sonné je ne m'en serai p-être juste jamais souvenu que j'avais rêvé de ça... donc de toute manière tant pis).

Hors ligne

#43 15-06-2017 10:00:46

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Cette nuit j'ai rêvé que je vivais (en couple) avec mon ex-binôme chez mes parents (ce qui n'est pas anachronique, vu l'époque, j'habitais chez eux), c'était assez crédible, il m'envoyait x milliers de textos parce qu'il n'arrivait pas à prendre des billets d'avion pour passer des vacances en Grèce en réservant avec un faux nom. Moi, je me promenais dans Paris, là c'était beaucoup moins crédible, il fallait prendre le train pour visiter des monuments hallucinants en les escaladant - inaccessibles autrement - avec Lirie (si tu me lis big_smile ). D'ailleurs il y avait particulièrement le plus haut buisson du monde qui dépassait la tour Eiffel de quelques centimètres, juste à côté de la tour saint Jacques.

Hors ligne

#44 15-06-2017 17:42:55

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 2 948

Re : interpretation et reve....

Ahah, je suis flattée  de figurer dans tes rêves smile

Hors ligne

#45 16-06-2017 14:25:20

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Lirie a écrit :

Ahah, je suis flattée  de figurer dans tes rêves smile

c'était trop cool en plus ! cool

Hors ligne

#46 11-07-2017 14:59:09

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

Cette nuit, j'ai rêvé que j'achetais des chaussures (qui étaient des lunettes de soleil) dans un magasin de fruits... tout va bien.

Hors ligne

#47 11-07-2017 15:23:08

Vassilia
Séduizeuse
Lieu : Bibliothèque de Sunnydale
Inscription : 26-06-2013
Messages : 11 078

Re : interpretation et reve....

J'ai rêvé que mon ex de transition entre Ex Toxique et l'Ours m'annonçait qu'il se mariait, se montrait hyper cruel avec moi et... cherchait à me tuer (!). Je lui échappais grâce à une armée de musiciens qui venait s'interposer entre lui et moi (mais c'était très sanglant, on se prenait tous plein de coups d'armes blanches...). N'importe quoi.

Hors ligne

#48 16-07-2017 17:14:24

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 9 577

Re : interpretation et reve....

j'ai rêvé (y'a 2 nuits) que j'allais dans une piscine (oui, encore) dans un contexte banal, anodin, même pas pour y nager, c'était un endroit comme un autre, un dédale de couloirs et de "salles de bain" avec des parties extérieures froide, et le tout étant assez glauque, comme d'habitude. Et puis un incendie a éclaté, on était bloqués dans une sorte de tour infernale, la chaleur montait et je sentais de plus en plus qu'il ne se passerait rien de miraculeux, qu'on allait juste brûler sans échappatoire possible. Mais je n'avais pas peur, ni vraiment envie d'échapper aux feu, je ne ressentais pas un vif danger, je regardais la piscine en contrebas, et je me disais qu'il fallait sauter dans l'eau et dans les flammes - d'un coup. (voilà).

Hors ligne

#49 16-07-2017 18:05:48

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 186

Re : interpretation et reve....

Vassilia a écrit :

J'ai rêvé que mon ex de transition entre Ex Toxique et l'Ours m'annonçait qu'il se mariait, se montrait hyper cruel avec moi et... cherchait à me tuer (!). Je lui échappais grâce à une armée de musiciens qui venait s'interposer entre lui et moi (mais c'était très sanglant, on se prenait tous plein de coups d'armes blanches...). N'importe quoi.

^^ tres parlant ce reve
Je dirais que ton ex de transition c'est toi^^ annoncer de se marier c'est peut etre se reconciler avec soi, non? quand  la cruauté je pencherais pour des pensees négatives qui se balladent dans ta tete ou mais aussi des tentatives de tuer l'ancienne toi qui était mamourmigneuse de l'ours. L'echappatoire la musique ou les arts apparement^^ quand aux armes blanches si tu te souviens de ce que c'était je veux bien smile


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

#50 16-07-2017 18:11:29

soline
Séduizeuse
Inscription : 05-10-2013
Messages : 4 186

Re : interpretation et reve....

Canelle a écrit :

j'ai rêvé (y'a 2 nuits) que j'allais dans une piscine (oui, encore) dans un contexte banal, anodin, même pas pour y nager, c'était un endroit comme un autre, un dédale de couloirs et de "salles de bain" avec des parties extérieures froide, et le tout étant assez glauque, comme d'habitude. Et puis un incendie a éclaté, on était bloqués dans une sorte de tour infernale, la chaleur montait et je sentais de plus en plus qu'il ne se passerait rien de miraculeux, qu'on allait juste brûler sans échappatoire possible. Mais je n'avais pas peur, ni vraiment envie d'échapper aux feu, je ne ressentais pas un vif danger, je regardais la piscine en contrebas, et je me disais qu'il fallait sauter dans l'eau et dans les flammes - d'un coup. (voilà).

La piscine en général c'est l'inconscient tres cadre avec des bords ou des regles. Les salles de bains me parleraient presque de purification ou de nettoyage sur des choses que tu n'aimes pas en toi.  L'incendie est une bonne nouvelle^^ la tourinfernale c'est un peu la tour que tu t'es construite toi pour te proteger des autres. L('incendie je relierai ca au feu de la vie qui eclate partout dans ton corps comme une belle promesse a venir. Et sauter dans l'eau et dans les flammes c'est un peu sauter dans la vie, non? tongue


Fais de ton mieux et n'oublie pas d'être heureuse

Hors ligne

Pied de page des forums