Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 16-02-2016 22:06:15

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Statut Auto-Entrepreneur

Hello à tous,

Est-ce que certains d'entre vous ont déjà fait l'inscription pour devenir auto-entrepreneure?
Le site est tellement mal fait que je me suis demandée si c'était bien le site officiel et quand j'ai enfin trouvé la fiche d'inscription j'ai rien compris... Et je ne trouve pas de réponses claires sur le net.

Voici mes questions en vrac:

- C'est quoi l'impôt libératoire ? Qu'est ce que ça change sur ma déclaration d’impôt ?
- Quels sont les avantages d'une déclaration trimestrielle ou mensuelle?
- C'est quoi le régime micro social ?
- C'est quoi le taux d'imposition pour les plus de 25ans ? Je trouve des taux différents...
- C'est quoi l’intérêt d'être "entrepreneur individuel à responsabilité limitée" (EIRL)
- Le régime social des indépendant (RSI) c'est que pour l'assurance maladie ? Sinon on a quoi comme assurance maladie ?

Et puis je ne trouve pas mon cas sur la liste des documents à fournir...
Si je ne trouve vraiment pas mes réponses, je me tournerai vers la CCI mais je crois qu'il faut prendre un rdv et tout et tout...
Et ça devient urgent si je veux pouvoir travailler en Mars. Si vous pouviez m'éclairer, je vous serais éternellement reconnaissante ! coeur

Merci et bonne soirée !

Hors ligne

#2 16-02-2016 22:10:42

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Mince j'ai publié dans "Journaux" sans faire gaffe. Je reposte dans le "Café des filles" mais je ne sais pas comment supprimer ici...
Heu, je vous laisse le déplacer ? Sinon ça fera doublon... hmm

Dernière modification par Joe (16-02-2016 22:12:45)

Hors ligne

#3 17-02-2016 03:36:38

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Je n'ai pas de réponses à tes questions, mais je vais bientôt devoir me les poser alors je suis de très très près. Vu mes relations douloureuses avec l'administration, si j'comprends bien, je vais mourir. Merci d'avoir créé ce topic.

(J'ai signalé pour le faire déplacer.)


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#4 17-02-2016 03:56:15

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 937

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Mary Read a écrit :

(J'ai signalé pour le faire déplacer.)

Ceci est fait. Je marque comme "traité" (le signalement).

Hors ligne

#5 17-02-2016 03:58:40

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Canelle, elle déplace les topics plus vite que le dos de la cuillère de mon ombre, même ceux signalés au milieu de la nuit. cool


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#6 17-02-2016 04:02:01

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 937

Re : Statut Auto-Entrepreneur

(t'inquiète, je me suis fait greffer une alerte aux signalement directement dans les plumes de mon oreiller, comme ça je peux agir vite, en cas où il faille déplacer un topic d'urgence !! big_smile ).

Hors ligne

#7 17-02-2016 04:04:02

Canelle
Séduizeuse (admin)
Inscription : 15-09-2013
Messages : 11 937

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Canelle a écrit :

(t'inquiète, je me suis fait greffer une alerte aux signalement directement dans les plumes de mon oreiller, comme ça je peux agir vite, en cas où il faille déplacer un topic d'urgence !! big_smile ).

Non, en fait j'avoue, tant qu'on ne me demande rien le matin avant 16 heures, je peux être efficace.

Hors ligne

#8 17-02-2016 13:41:54

Miléna
Séduizeuse
Inscription : 05-02-2013
Messages : 1 402

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Je m'étais inscrite en statut auto entrepreneur il y a un an ( enfin j'y suis toujours techniquement), donc je vais tenter de t'apporter quelques réponses, mais je ne pense pas que je te serais d'une grande utilité car je m'étais posée les mêmes questions il me semble.

Alors déjà je crois qu'il faut s'inscrire sur le site ursaff.
Pour la première question, je ne peux t'aider car je n'ai pas entendu parler de ce terme. Ce serait statut auto entrepreneur en plus d'une activité salariale pour ton cas ?
Pour la déclaration d'impôt, j'ai reçu un papier qui m'indiquait toute la procédure à faire pour la période de déclaration des impôts, donc il faut remplir une autre fiche en dehors du régime général. Mais tout te sera indiqué lorsque ce sera le cas.

Pour ma part, j'avais choisi trimestrielle, ce qui fait que tous les trois mois je dois dire ce que j'ai perçu ou ne pas perçu ( important de déclarer même si c'est zéro) sur le site de l'ursaff ou par voie postale en répondant à leur courrier.
Je ne sais pas si il y a des avantages.

Le régime micro social c'est pour les micro entreprises. Mais qu'est-ce que c'est au juste ??? No sé... smile

Pour le taux d'impo je ne sais plus et idem pour l'intérêt d'être EIRL.

Et pas le choix pour l'assurance maladie, c'est forcément RSI. Et c'est de la merde comme assurance maladie. Cela dit, selon ta situation, tu peux compléter avec la CMU...

Bon j'espère t'avoir un peu éclairé car j'avais autant galéré que toi et suis restée sans réponse à un tas de questions.

Bon courage smile

Hors ligne

#9 17-02-2016 15:02:33

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Salut MaRy, voilà quelques réponses à tes questions :

MaRy a écrit :

C'est quoi l'impôt libératoire ? Qu'est ce que ça change sur ma déclaration d’impôt ?

En gros, le taux de l'impôt sur le revenu tel qu'on le connaît est par tranches en fonction de ton revenu annuel (par exemple, X% entre 10.000 et 20.000 €, Y% entre 20.0001 et 30.000 €). Avec le versement libératoire, le taux est fixe quels que soient tes revenus (par exemple : 1% de ton chiffre d'affaires chaque mois), et tu t'acquittes de ton impôt tous les mois (ou tous les 3 mois, au choix).
Je te conseille de te trouver des simulateurs en ligne et de faire des essais pour voir lequel des deux scénarios est le plus intéressant dans ton cas.

Sur ta déclaration d'impôt, le changement est que tu es désormais "libérée" d'impôt sur le revenu pour tes revenus d'auto-entrepreneuse (tu l'as payé toute l'année). Tu n'as plus qu'à payer de l'impôt sur tes autres revenus (pensions, autre activité salariée, revenus du capital, etc.)

MaRy a écrit :

Quels sont les avantages d'une déclaration trimestrielle ou mensuelle?

Plus ou moins de mouvements de trésorerie. Payer au trimestre, c'est déplacer 3 fois plus d'argent d'un coup, mais 3 fois moins souvent. Si tu finis tes mois ric-rac, ça peut faire des trous.

MaRy a écrit :

C'est quoi le régime micro social ?

Le régime social auquel tu seras assujettie. Par rapport à une entreprise "classique", tout y est simplifié... ou différent, c'est façon. Ton impôt et tes charges sociales seront calculées en fonction de ton chiffre d'affaires. Pas ton bénéfice, ton chiffre d'affaires, c'est une nuance de taille. Donc fais gaffe si ton activité ne dégage pas beaucoup de marge, tout (voire plus) va être bouffé par les charges sociales.

MaRy a écrit :

C'est quoi le taux d'imposition pour les plus de 25ans ? Je trouve des taux différents...

Pour les cotisations sociales, ton âge n'a rien à voir dans le calcul, seulement le domaine dans lequel tu exerces. La liste des taux est ici.
Astuce méconnue : pour faire des économies durant tes premières années, pense à demander l'ACCRE (aide à la création d'entreprise) quand tu vas t'enregistrer. En plus d'ouvrir quelques avantages, le taux de tes cotisations sociales va fondre comme neige au soleil. La preuve ici.

Et pour ce qui est de l'impôt sur le revenu, cf. les deux premiers points.

MaRy a écrit :

C'est quoi l’intérêt d'être "entrepreneur individuel à responsabilité limitée" (EIRL)

L'intérêt principal est de créer une personne morale. En tant qu'auto-entrepreneuse "classique", la MaRy "dans la vie" et la MaRy "auto-entrepreneuse" sont une seule et même personne aux yeux de la loi, ce qui autorise tes créanciers à s'emparer de tes biens personnels en cas de dettes. En EIRL, ça crée une personne morale (ton entreprise) et seul ce qui appartient à l'entreprise est saisissable.
La contrepartie, c'est tout un tas de paperasseries et d'obligations festives et fruitées.

MaRy a écrit :

Le régime social des indépendant (RSI) c'est que pour l'assurance maladie ? Sinon on a quoi comme assurance maladie ?

Ici, c'est la France, et l'Assurance Maladie est si géniale et le monde entier nous l'envie sans nous la copier, donc... on te l'impose de force. Le RSI, c'est la branche indépendants (pour aller vite) de l'Assurance Maladie. Sauf que le rapport qualité-prix est misérable, les erreurs sont monnaie courante et ils ont le courrier d'huissier facile. C'est la plaie principale de l'auto-entrepreneur (outre la fiscalité), tu auras nécessairement des problèmes avec à un moment ou à un autre.

Dernière modification par hwold (17-02-2016 15:24:15)

Hors ligne

#10 17-02-2016 17:02:15

kalioscar
Séduizeuse
Inscription : 30-03-2014
Messages : 36

Re : Statut Auto-Entrepreneur

bonjour,

Je suis auto entrepreneuse depuis mai 2015, Hwold t'as bien répondu.

si tu as d'autres questions n'hésite pas.

Dernière modification par kalioscar (17-02-2016 17:02:34)

Hors ligne

#11 17-02-2016 23:47:30

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Whaouuu vous êtes tous Tip Top ! Merciiii ! J'ai bien fait de demander big_smile


En gros, le taux de l'impôt sur le revenu tel qu'on le connaît est par tranches en fonction de ton revenu annuel (par exemple, X% entre 10.000 et 20.000 €, Y% entre 20.0001 et 30.000 €). Avec le versement libératoire, le taux est fixe quels que soient tes revenus (par exemple : 1% de ton chiffre d'affaires chaque mois), et tu t'acquittes de ton impôt tous les mois (ou tous les 3 mois, au choix).
Je te conseille de te trouver des simulateurs en ligne et de faire des essais pour voir lequel des deux scénarios est le plus intéressant dans ton cas.

Sur ta déclaration d'impôt, le changement est que tu es désormais "libérée" d'impôt sur le revenu pour tes revenus d'auto-entrepreneuse (tu l'as payé toute l'année). Tu n'as plus qu'à payer de l'impôt sur tes autres revenus (pensions, autre activité salariée, revenus du capital, etc.)

Ok c'est très clair. Je peux faire des simulations que sur des montants fictifs pour le moment puisque je n'ai aucune visibilité sur mes revenus annuels pour l'instant...
Ce qui m'amène à une autre question: si je choisis l'une ou l'autre des options, est-ce que c'est possible de changer après?

Plus ou moins de mouvements de trésorerie. Payer au trimestre, c'est déplacer 3 fois plus d'argent d'un coup, mais 3 fois moins souvent. Si tu finis tes mois ric-rac, ça peut faire des trous.

Je vais prévoir d'être ric-rac, au début je risque de l'être donc je vais opter pour le mensuel. J'avais lu que c'était mieux mensuel si je souhaite toucher des aides pôle emploi pour "prouver" chaque mois ma situation. Et puis je me dis que payer les impôts une fois par mois, ça le rend plus "indolore".

Le régime social auquel tu seras assujettie. Par rapport à une entreprise "classique", tout y est simplifié... ou différent, c'est façon. Ton impôt et tes charges sociales seront calculées en fonction de ton chiffre d'affaires. Pas ton bénéfice, ton chiffre d'affaires, c'est une nuance de taille. Donc fais gaffe si ton activité ne dégage pas beaucoup de marge, tout (voire plus) va être bouffé par les charges sociales.

Donc l'auto-entrepreneur est forcément en régime micro-social ? Je demande parce que ça semble être une option sur la fiche d'inscription...
Ma marge augmentera avec le temps et mes tarifs. Donc ce que je comprends c'est qu'au début, tout ce que tu gagnes est bouffé par impôts + charges sociales sad

Pour les cotisations sociales, ton âge n'a rien à voir dans le calcul, seulement le domaine dans lequel tu exerces. La liste des taux est ici.
Astuce méconnue : pour faire des économies durant tes premières années, pense à demander l'ACCRE (aide à la création d'entreprise) quand tu vas t'enregistrer. En plus d'ouvrir quelques avantages, le taux de tes cotisations sociales va fondre comme neige au soleil. La preuve ici.

Et pour ce qui est de l'impôt sur le revenu, cf. les deux premiers points.

Ahhh donc il me restera quand même quelque chose si je demande l'ACCRE ?  A ce sujet, est-ce que tout le monde y a droit ? Je pensais ne pas y avoir droit car je ne pourrai pas prétendre au chômage... Est-ce que je fais fausse route ? Je peux quand même faire la demande ?

L'intérêt principal est de créer une personne morale. En tant qu'auto-entrepreneuse "classique", la MaRy "dans la vie" et la MaRy "auto-entrepreneuse" sont une seule et même personne aux yeux de la loi, ce qui autorise tes créanciers à s'emparer de tes biens personnels en cas de dettes. En EIRL, ça crée une personne morale (ton entreprise) et seul ce qui appartient à l'entreprise est saisissable.
La contrepartie, c'est tout un tas de paperasseries et d'obligations festives et fruitées.

Moi j'aimerais bien séparer la MaRy "moi" de la MaRy "pro", je pense que ce serait mieux mais DAMN c'est affreux toute cette lourdeur administrative! J'ai mal aux yeux et à la tête... Et puis j'ai rien à déclarer en patrimoine pour l'instant, hormis des créances... Donc est-ce que ça vaut la peine ?

Ici, c'est la France, et l'Assurance Maladie est si géniale et le monde entier nous l'envie sans nous la copier, donc... on te l'impose de force. Le RSI, c'est la branche indépendants (pour aller vite) de l'Assurance Maladie. Sauf que le rapport qualité-prix est misérable, les erreurs sont monnaie courante et ils ont le courrier d'huissier facile. C'est la plaie principale de l'auto-entrepreneur (outre la fiscalité), tu auras nécessairement des problèmes avec à un moment ou à un autre.

Damn again ! Donc pas le choix, c'est le RSI ou le salariat ?! Damn !


Si je fais des choix qui s'avèrent être contre-productifs pour mon compte en banque, c'est possible de changer/ajuster d'une année sur l'autre ?

Merci! Merci! Merci! unicorn

Dernière modification par Joe (17-02-2016 23:54:10)

Hors ligne

#12 17-02-2016 23:54:27

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 385

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Le RSI c'est vraiment de la merde, mais ça doit pas te limiter dans tes choix.

Peut-être te renseigner auprès des structures : incubateurs, chambre de commerce? C'est un peu la nébuleuse mais il y a pas mal de structures qui aident à la création d'entreprise. Dans ma région, on a une structure qui aide à faire les démarches, trouve les financements et subvention etc...

Hors ligne

#13 18-02-2016 10:16:41

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

MaRy a écrit :

Ce qui m'amène à une autre question: si je choisis l'une ou l'autre des options, est-ce que c'est possible de changer après?

Tu peux aller et venir d'une option à l'autre à condition d'en faire la demande auprès du RSI avant le 31 décembre de l'année en cours, la nouvelle option s'appliquant l'année suivante.
A noter toutefois que le versement libératoire n'est pas open bar, il y a des conditions de revenu (de l'année N-2) pour pouvoir y prétendre : les détails sont ici.

MaRy a écrit :

Donc l'auto-entrepreneur est forcément en régime micro-social ? Je demande parce que ça semble être une option sur la fiche d'inscription...

Tu as effectivement le choix, mais les autres choix ne semblent pas documentés. Et dans la mesure où ce régime te facilite considérablement la vie (notamment pour le calcul des cotisations sociales qui devient un simple pourcentage de ton chiffre d'affaires, et pas une usine à gaz instable qui demande de recourir à un comptable), je ne peux que te recommander de le choisir.

MaRy a écrit :

Ahhh donc il me restera quand même quelque chose si je demande l'ACCRE ?

Peut-être ou peut-être pas. Tes charges sociales sont prélevées en pourcentage de ton chiffre d'affaires, ce qui facilite le calcul car ce qu'il te reste = pourcentage de marge - pourcentage des ponctions (- éventuellement pourcentage de l'impôt libératoire). Par exemple, sur tes 9 premiers mois avec l'ACCRE, si tu exerces une activité de service et que tu as souscrit au versement libératoire, tu dois dégager au moins 7.5% de marge juste pour rester à la surface et ne pas bouffer la feuille. Fais attention, les taux grimpent avec la même facilité que DSK à une sélection Miss France.

MaRy a écrit :

A ce sujet, est-ce que tout le monde y a droit ? Je pensais ne pas y avoir droit car je ne pourrai pas prétendre au chômage... Est-ce que je fais fausse route ? Je peux quand même faire la demande ?

Tu y as droit si tu rentres dans une de ces conditions :
   = Demandeur d'emploi bénéficiaire de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) ou de l'allocation de sécurisation professionnelle (ASP)
   = Demandeur d'emploi non indemnisé inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi depuis plus de 6 mois ces 18 derniers mois
   = Bénéficiaire du RSA, de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'allocation temporaire d'attente (Ata)
   = Personne de 18 à 25 ans,
   = Personne de moins de 29 ans inclus reconnue handicapée,
   = Personne salariée ou licenciée d'une entreprise en redressement ou liquidation judiciaire, qui reprend tout ou partie de cette entreprise
   = Personne sans emploi titulaire d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape) (une personne titulaire du Cape peut aussi être salariée d'une entreprise en redressement ou liquidation judiciaire qui reprend l'entreprise)
   = Personne créant une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV)
   = Bénéficiaire du complément libre choix d'activité

MaRy a écrit :

Moi j'aimerais bien séparer la MaRy "moi" de la MaRy "pro", je pense que ce serait mieux

Pour pouvoir proposer un plan à trois à peu de frais ? tongue
Désolé, c'était trop tentant !

MaRy a écrit :

DAMN c'est affreux toute cette lourdeur administrative! J'ai mal aux yeux et à la tête... Et puis j'ai rien à déclarer en patrimoine pour l'instant, hormis des créances... Donc est-ce que ça vaut la peine ?

Pas vraiment, d'autant que les dettes auprès du RSI peuvent (même s'il y a débat) être considérées comme des dettes personnelles, et donc t'être personnellement réclamées même après l'extinction de ton entreprise. Si tu as une activité de service ou quoi que ce soit sans sous-traitant ou fournisseur particulier, ce sera ton plus gros poste de dépense.

MaRy a écrit :

Damn again ! Donc pas le choix, c'est le RSI ou le salariat ?! Damn !

Toutafé. Mais au moins, tu sais que l'argent de tes cotisations ne sert qu'à une chose : payer ce type. big_smile

MaRy a écrit :

Si je fais des choix qui s'avèrent être contre-productifs pour mon compte en banque, c'est possible de changer/ajuster d'une année sur l'autre ?

Tu as toutes les réponses maintenant. smile
Même si, idéalement, il vaut mieux les anticiper.

Dernière modification par hwold (18-02-2016 10:23:16)

Hors ligne

#14 20-02-2016 15:32:15

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

Ahhh donc il me restera quand même quelque chose si je demande l'ACCRE ?

Peut-être ou peut-être pas. Tes charges sociales sont prélevées en pourcentage de ton chiffre d'affaires, ce qui facilite le calcul car ce qu'il te reste = pourcentage de marge - pourcentage des ponctions (- éventuellement pourcentage de l'impôt libératoire). Par exemple, sur tes 9 premiers mois avec l'ACCRE, si tu exerces une activité de service et que tu as souscrit au versement libératoire, tu dois dégager au moins 7.5% de marge juste pour rester à la surface et ne pas bouffer la feuille. Fais attention, les taux grimpent avec la même facilité que DSK à une sélection Miss France.

Attention: question technique sur le calcul de la marge. Un collègue a posé la question la semaine dernière:
Comment calculer le prix de vente pour faire 60% de marge sur une prestation ? Prix de départ de cette prestation: 1000€.
(Retour au CM2^^)

Il faisait le calcul erroné suivant
:
1000 + 1000*0,6= 1600€. Je comprends que ce calcul n'est pas le bon car là il ne fait qu'augmenter le prix de 60% or ce n'est pas ça la marge.
Le calcul qu'on lui a indiqué comme étant le bon pour faire 60% de marge:
1000/0,4= 2500€. Je comprends que c'est le bon calcul en m'aidant d'un produit en croix mais je me rends compte que je comprends pas vraiment le raisonnement... Pourquoi divisé par 0,4?

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

A ce sujet, est-ce que tout le monde y a droit ? Je pensais ne pas y avoir droit car je ne pourrai pas prétendre au chômage... Est-ce que je fais fausse route ? Je peux quand même faire la demande ?

Tu y as droit si tu rentres dans une de ces conditions :
   1) Demandeur d'emploi bénéficiaire de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) ou de l'allocation de sécurisation professionnelle (ASP)
   2) Demandeur d'emploi non indemnisé inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi depuis plus de 6 mois ces 18 derniers mois
   3) Bénéficiaire du RSA, de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'allocation temporaire d'attente (Ata)
   4) Personne de 18 à 25 ans,
   5) Personne de moins de 29 ans inclus reconnue handicapée,
   6) Personne salariée ou licenciée d'une entreprise en redressement ou liquidation judiciaire, qui reprend tout ou partie de cette entreprise
   7) Personne sans emploi titulaire d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape) (une personne titulaire du Cape peut aussi être salariée d'une entreprise en redressement ou liquidation judiciaire qui reprend l'entreprise)
   8) Personne créant une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV)
   9) Bénéficiaire du complément libre choix d'activité

J'entre que dans la catégorie 3), je vais faire la demande de RSA mais je serai bénéficiaire que dans 3 mois... Du coup pour l'ACCRE je sais pas si je l'aurai tout de suite... Bon je vais quand même faire la demande.

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

Moi j'aimerais bien séparer la MaRy "moi" de la MaRy "pro", je pense que ce serait mieux

Pour pouvoir proposer un plan à trois à peu de frais ? tongue
Désolé, c'était trop tentant !

Plan à deux du coup: MaRy "moi" et MaRy "pro". Le plan parfait ! tongue

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

DAMN c'est affreux toute cette lourdeur administrative! J'ai mal aux yeux et à la tête... Et puis j'ai rien à déclarer en patrimoine pour l'instant, hormis des créances... Donc est-ce que ça vaut la peine ?

Pas vraiment, d'autant que les dettes auprès du RSI peuvent (même s'il y a débat) être considérées comme des dettes personnelles, et donc t'être personnellement réclamées même après l'extinction de ton entreprise.

Si ton activité professionnelle est séparée, on ne devrait pas te réclamer des dettes après fermeture de l'entreprise... c'est pas le principe ?

hwold a écrit :

Si tu as une activité de service ou quoi que ce soit sans sous-traitant ou fournisseur particulier, ce sera ton plus gros poste de dépense.

Tu veux dire les dettes seront le plus gros poste de dépenses? A cause du décalage de trésorerie entre livraison / paiement des prestations ?

Merci encore pour tes réponses très claires smile

Hors ligne

#15 20-02-2016 16:35:19

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

MaRy a écrit :

Attention: question technique sur le calcul de la marge. Un collègue a posé la question la semaine dernière:
Comment calculer le prix de vente pour faire 60% de marge sur une prestation ? Prix de départ de cette prestation: 1000€.
(Retour au CM2^^)

Il faisait le calcul erroné suivant
:
1000 + 1000*0,6= 1600€. Je comprends que ce calcul n'est pas le bon car là il ne fait qu'augmenter le prix de 60% or ce n'est pas ça la marge.
Le calcul qu'on lui a indiqué comme étant le bon pour faire 60% de marge:
1000/0,4= 2500€. Je comprends que c'est le bon calcul en m'aidant d'un produit en croix mais je me rends compte que je comprends pas vraiment le raisonnement... Pourquoi divisé par 0,4?

A supposer que tous les chiffres soient annoncés hors taxes,
Taux de marge commerciale = 100 * [Prix de vente - Prix d'achat (- variation des stocks, mais on dira que tu n'en as pas)] / Prix d'achat

D'où :
60 = 100 * [X - 1000] / 1000
=> 600 = X - 1000
=> X = 1600
Ton collègue a raison, en fait.

MaRy a écrit :

J'entre que dans la catégorie 3), je vais faire la demande de RSA mais je serai bénéficiaire que dans 3 mois... Du coup pour l'ACCRE je sais pas si je l'aurai tout de suite... Bon je vais quand même faire la demande.

Fais gaffe, l'ACCRE est comptée en trimestres donc, dans ton intérêt, déclare le début de ton activité au tout début d'un trimestre (ou au plus proche). Par exemple, pour eux, le taux réduit de la première période s'arrêtera à la même date si tu avais commencé le 1er janvier ou si tu commences le 31 mars.

MaRy a écrit :

Plan à deux du coup: MaRy "moi" et MaRy "pro". Le plan parfait ! tongue

* Range discrètement son camescope *

MaRy a écrit :

Si ton activité professionnelle est séparée, on ne devrait pas te réclamer des dettes après fermeture de l'entreprise... c'est pas le principe ?

Sauf les fameuses dettes personnelles qui, elles, te poursuivent toute ta vie.

MaRy a écrit :
hwold a écrit :

Si tu as une activité de service ou quoi que ce soit sans sous-traitant ou fournisseur particulier, ce sera ton plus gros poste de dépense.

Tu veux dire les dettes seront le plus gros poste de dépenses? A cause du décalage de trésorerie entre livraison / paiement des prestations ?

Nope, je voulais dire que si tu n'as aucun sous-traitant et aucun fournisseur (ce qui est habituel dans une activité de service), ton plus gros poste de dépense sera le RSI, et de très loin. L'ACCRE t'empêchera de trop le ressentir au début.
Dans le cas contraire (avec fournisseurs et/ou sous-traitants), tu as raison. Enfin, ça dépendra du coût de tes fournitures et des prestations sous-traitées. A la fin de l'ACCRE, le RSI va palper jusqu'à 23% de ton chiffre d'affaires, ça en fait un fournisseur de poids (pour beaucoup de rien, mais du rien qui pèse lourd).

Hors ligne

#16 20-02-2016 16:38:55

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Pour l'assurance maladie, vous me conseillez quoi:

- RAM Professions libérales
- Harmonie Mutuelle
- Mutuelles du soleil
- MUT Est

Le choix se fait en fonction du lieu de résidence ? C'est quoi la différence entre tous ces organismes ? Il y en a une mieux que l'autre ?

Actuellement je cotise encore à la LMDE. Est-ce que je peux cumuler les deux pendant quelques mois pour être remboursé au mieux (la LMDE c'est surement mieux) ? Ou c'est interdit ?

Hors ligne

#17 20-02-2016 17:20:16

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

MaRy a écrit :

Pour l'assurance maladie, vous me conseillez quoi:

- RAM Professions libérales
- Harmonie Mutuelle
- Mutuelles du soleil
- MUT Est

Le choix se fait en fonction du lieu de résidence ? C'est quoi la différence entre tous ces organismes ? Il y en a une mieux que l'autre ?

Actuellement je cotise encore à la LMDE. Est-ce que je peux cumuler les deux pendant quelques mois pour être remboursé au mieux (la LMDE c'est surement mieux) ? Ou c'est interdit ?

Le RSI est la créature démoniaque issue de la fusion entre tout un tas d'organismes. Quoi qu'il en soit, tout est fixé par avance, du taux de tes cotisations à celui des remboursements. Donc peu importe ce que tu choisiras, c'est blanc bonnet et bonnet blanc. A choisir, prends celle qui a ses locaux au plus près de chez toi. Par contre, fais bien gaffe, ce sont des mutuelles commerciales tout ce qu'il y a de plus classiques, donc leurs bureaux "RSI" ne sont pas nécessairement au même endroit que leurs bureaux "classiques".

Tu ne peux pas cumuler LMDE et RSI, tu devras passer de l'un à l'autre.

Hors ligne

#18 20-02-2016 17:20:20

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

Attention: question technique sur le calcul de la marge. Un collègue a posé la question la semaine dernière:
Comment calculer le prix de vente pour faire 60% de marge sur une prestation ? Prix de départ de cette prestation: 1000€.
(Retour au CM2^^)

Il faisait le calcul erroné suivant
:
1000 + 1000*0,6= 1600€. Je comprends que ce calcul n'est pas le bon car là il ne fait qu'augmenter le prix de 60% or ce n'est pas ça la marge.
Le calcul qu'on lui a indiqué comme étant le bon pour faire 60% de marge:
1000/0,4= 2500€. Je comprends que c'est le bon calcul en m'aidant d'un produit en croix mais je me rends compte que je comprends pas vraiment le raisonnement... Pourquoi divisé par 0,4?

A supposer que tous les chiffres soient annoncés hors taxes,
Taux de marge commerciale = 100 * [Prix de vente - Prix d'achat (- variation des stocks, mais on dira que tu n'en as pas)] / Prix d'achat

D'où :
60 = 100 * [X - 1000] / 1000
=> 600 = X - 1000
=> X = 1600
Ton collègue a raison, en fait.

Oh punaise je comprends plus rien...

hwold a écrit :
MaRy a écrit :

J'entre que dans la catégorie 3), je vais faire la demande de RSA mais je serai bénéficiaire que dans 3 mois... Du coup pour l'ACCRE je sais pas si je l'aurai tout de suite... Bon je vais quand même faire la demande.

Fais gaffe, l'ACCRE est comptée en trimestres donc, dans ton intérêt, déclare le début de ton activité au tout début d'un trimestre (ou au plus proche). Par exemple, pour eux, le taux réduit de la première période s'arrêtera à la même date si tu avais commencé le 1er janvier ou si tu commences le 31 mars.

Ok, mais j'ai pas d'autres choix que de déclarer le début d'activité le 1er mars puisque je vais commencer à bosser début Mars...
Donc si je comprends bien, je perdrai l'exonération des cotisations sociales pour le mois de mars ?

hwold a écrit :

Si tu as une activité de service ou quoi que ce soit sans sous-traitant ou fournisseur particulier, ce sera ton plus gros poste de dépense.

MaRy a écrit :

Tu veux dire les dettes seront le plus gros poste de dépenses? A cause du décalage de trésorerie entre livraison / paiement des prestations ?

hwold a écrit :

Nope, je voulais dire que si tu n'as aucun sous-traitant et aucun fournisseur (ce qui est habituel dans une activité de service), ton plus gros poste de dépense sera le RSI, et de très loin. L'ACCRE t'empêchera de trop le ressentir au début.
Dans le cas contraire (avec fournisseurs et/ou sous-traitants), tu as raison. Enfin, ça dépendra du coût de tes fournitures et des prestations sous-traitées. A la fin de l'ACCRE, le RSI va palper jusqu'à 23% de ton chiffre d'affaires, ça en fait un fournisseur de poids (pour beaucoup de rien, mais du rien qui pèse lourd).

Ok, bon à savoir ! 23%!!!

Hors ligne

#19 20-02-2016 17:28:21

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Pour faire court, ton collègue utilise la bonne méthode de calcul. J'en ai fait la démonstration en repartant de la définition de la marge commerciale.

Tu ne peux pas commencer le 1er avril ? Le souci à commencer le 1er mars, c'est que tu vas perdre 2 mois au taux de cotisations le plus bas :
[ SI TU COMMENCES LE 1er MARS]
- Mars 2016 => Septembre 2016 : Taux 1
- Octobre 2016 => Septembre 2017 : Taux 2
etc. etc.

[ SI TU COMMENCES LE 1er AVRIL]
- Avril 2016 => Décembre 2016 : Taux 1
- Janvier 2017 => Décembre 2017 : Taux 2
etc. etc.

Vu que les taux doublent à chaque fois, je te laisse calculer ce que tu gagnerais à décaler d'un tout petit mois. smile


23%, c'est le taux le plus élevé. Encore une fois, ça dépendra de ton activité. La liste complète est ici.

Hors ligne

#20 20-02-2016 18:10:20

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Ok c'est bien ce qui me semblait. Harmonie Mutuelle semble être celle qui a le plus de bureaux à Paris/ IDF donc je vais opter pour celle là.


Tu ne peux pas commencer le 1er avril ? Le souci à commencer le 1er mars, c'est que tu vas perdre 2 mois au taux de cotisations le plus bas :
[ SI TU COMMENCES LE 1er MARS]
- Mars 2016 => Septembre 2016 : Taux 1
- Octobre 2016 => Septembre 2017 : Taux 2
etc. etc.

[ SI TU COMMENCES LE 1er AVRIL]
- Avril 2016 => Décembre 2016 : Taux 1
- Janvier 2017 => Décembre 2017 : Taux 2
etc. etc.

Vu que les taux doublent à chaque fois, je te laisse calculer ce que tu gagnerais à décaler d'un tout petit mois.

Ah oui je comprends mieux avec l'explication des taux sur les 3 périodes.

Mais comment je fais pour travailler au mois de Mars ? L'entreprise aura besoin de mon code APE pour déclarer mon travail du mois de mars même si je recevrai probablement l'argent qu'en Avril... Je vois pas comment je peux éviter de déclarer le début d'activité en mars... Je vais quand même demander si c'est possible.

Merci smile

Hors ligne

#21 20-02-2016 18:16:41

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Franchement, ne tente pas le diable et déclare-toi normalement. Sauf si tu connais très bien l'entreprise en question et qu'il y a moyen de s'arranger entre adultes responsables. Par exemple, tu peux faire en sorte de facturer tes prestations à des intervalles judicieusement choisis pour tomber pile poil dans les bons taux (par exemple, par tranches de 2-3 mois) et l'entreprise te paierait tous les mois. Ce n'est pas illégal d'accorder des facilités de paiement à ses clients. cool

J'ignore quel genre d'arrangements tu as avec ton entreprise, mais j'aimerais attirer ton attention sur un point : si tu ne travailles que pour elle et qu'elle se prend un contrôle URSSAF, ils peuvent considérer ta prestation comme un travail salarié dissimulé et leur faire payer toutes les charges correspondantes + des pénalités (ça, c'est s'ils sont de bonne humeur).
Donc, dans la mesure du possible, tâche d'effectuer d'autres prestations à droite et à gauche, même de façon très ponctuelle, même pour des montants pas comparables.

Dernière modification par hwold (20-02-2016 18:25:04)

Hors ligne

#22 20-02-2016 18:35:49

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Oui, ça me parait compromis. Non pas que j'ai absolument besoin de bosser en mars mais j'ai déjà donné ma parole pour commencer dès le 1er mars. Et il est trop tard pour envisager un CDD d'un mois.

Je n'ai pas d'autres pistes pour l'instant et de toute façon, le problème serait le même avec d'autres prestations ailleurs.

Hors ligne

#23 20-02-2016 18:49:27

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

MaRy a écrit :

Je n'ai pas d'autres pistes pour l'instant et de toute façon, le problème serait le même avec d'autres prestations ailleurs.

Du tout, au contraire. Ce que l'URSSAF va regarder, c'est si ton employeur ne "déguise" pas une embauche salariée sous forme de prestation d'auto-entreprise pour esquiver les charges. C'est eux que l'URSSAF va sanctionner, mais peut-être (je n'en sais rien) que la chaîne de responsabilité va retomber sur toi...
D'où mon conseil de te chercher quelques piges à droite et à gauche histoire d'avoir une facturation un peu variée et tenir l'URSSAF éloignée. Et puis, ça met un peu de beurre dans les épinards. smile

Après, tu n'es pas obligée de le faire là, maintenant, tout de suite hein. Ils peuvent tout à fait comprendre que tu aies galéré à trouver ton premier client et qu'il te faille du temps pour en avoir d'autres.

Dernière modification par hwold (20-02-2016 18:50:50)

Hors ligne

#24 20-02-2016 20:55:46

Joe
Séduizeuse
Inscription : 23-02-2013
Messages : 1 485

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Je vais demander mais... même si je me fais payer en Avril, l'entreprise aura besoin de mon numéro de Siret dès Mars... et même avec d'autres missions à côté, j'aurai besoin d'un numéro de SIRET... donc je vois pas comment éviter la déclaration de début d'activité en Mars.

Hors ligne

#25 20-02-2016 22:16:50

hwold
Séduizeur
Lieu : Lyon
Inscription : 09-05-2014
Messages : 256

Re : Statut Auto-Entrepreneur

Totalement d'accord. Mon conseil sur l'URSSAF était généraliste, en mode "tiens, pendant que j'y pense", il n'avait rien à voir avec la question de te lancer en mars ou en avril. smile

Hors ligne

Pied de page des forums