Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 10-10-2014 16:50:44

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Les débuts d'une relation

Pour ceux qui me connaissent pas encore, je suis la reine du psychotage. Mais c'est surtout parce que malgré mon âge, je n'ai aucune expérience.
Le modèle que j'ai pour les débuts de relation, c'est : tout beau, tout fusionnel; On veut être tout le temps ensemble, on s'envoie 50 messages par jour...
Or j'ai jamais vécu ça.
Ma première relation, avec un manipulateur narcissique, je servais de bouche trou quand il avait rien d'autre à foutre.
Ma deuxième relation, celle que je vis aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est la rebelote, d'où mon questionnement.

Avec le premier, soyons objective, c'était naze. On se voyait tous les jours au boulot, on se cachait pour se faire des bisous, on tchatait toute la soirée sur MSN, on se voyait 2 soirs par semaine et quasi jamais les WE car les WE c'est pour moman. Et quand on était ensemble, monsieur se foutrait devant la télé le PC sur les burnes et attendait minuit pour me sauter dessus et c'était nul.
Avec le second, c'est souvent moi qui appelle, on peut passer jusqu'à 4 jours sans le moindre contact, mais quand on se voit, c'est génial. Le problème, c'est quand on se voit pas. Plus le temps passe et plus je psychote à mort.

Le premier avait des horaires de bureau, gagnait très bien sa vie, et le second est intermittent du spectacle et a toujours l'excuse du taf pour pas me voir.

Bref, est-ce que c'est normal? Pour moi, quand on est intéressé, tous les prétextés sont bons pour se voir. mais bon, c'est vrai que moi, j'ai jamais vécu avec la menace du RSA sur la tête.

Comment peut-on préjuger d'une relation en regardant les débuts?

Je vous cache pas que je flippe à l'idée de revivre la même chose qu'avec mon ex = un homme qui me fait perdre mon temps.

Donc, c'est comment les débuts d'une relation: long, lent ou à fond les bananes? Et ça finit comment?

Hors ligne

#2 10-10-2014 17:09:03

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Les débuts d'une relation

Alis, tout dépend de qui tu as en face.
Les relations de type fusionnel ne sont pas les seules qui existent. Tu voudrais qu'il t'envoie des preuves de son attachement tous les jours, parce qu'au fond tu n'y crois pas, peut-être?  Ce qui compte, ce sont les actes, pas les 50 textos envoyés quand on n'a rien de mieux à faire.

Pourquoi veux-tu absolument te projeter? Vis cette relation pour ce qu'elle t'apporte (que du bon quand vous êtes ensemble) et si cela ne dure pas toute la vie, peu importe, tu te souviendras des bonnes choses. J'ai vécu 14 ans avec un intermittent du spectacle, ce n'est pas facile du tout, comme mode de vie/travail/emploi du temps etc.

Dernière modification par Ellenwe (10-10-2014 17:09:19)


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#3 10-10-2014 17:42:00

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : Les débuts d'une relation

Moi aussi j'ai eu des revers amoureux qui ont fait de moi une vraie flippée des relations.

Pour moi, il y'a deux solutions.

1) Tu ne dis rien par peur de tout faire foirer mais à ce moment là, il ne faut pas se "plaindre" de comment ça fonctionne.

2) Tu lui dis clairement tes craintes, aussi ton éventuel besoin de se voir plus ou d'être rassurée. S'il répond par la négative ou ne veut pas te rassurer, mieux vaut être fixée rapidement, non?

Pour la petite histoire, ma relation la plus réussie, c'est l'actuelle et pour quelle raison? Parce que je ne me mets pas de barrières sur ce que j'ai à lui dire. Au tout début il avait fixé la règle du 3x par semaine que je trouvais ridicule, pour moi on peut très bien se voir une fois 4 fois, une autre 3, une autre 2, bref, un peu de spontanéité. Je lui en ai parlé et on a changé cette fichue règle en "on s'voit quand on a envie". J'hésite jamais à lui dire "ces temps j'ai envie qu'on se voit plus". Parfois il peut répondre à mes besoins/envies, d'autres non mais dans tous les cas on se parle à coeur ouvert et je pense que c'est l'essentiel. Et c'est pas parce que c'est le début d'une relation qu'il faut marcher sur des oeufs et avoir peur de dire qqch qui pourrait tout foutre en l'air. wink


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#4 10-10-2014 18:49:39

Hashiko
Séduizeuse (admin à la retraite)
Lieu : Qlq part entre ici & là-bas
Inscription : 06-05-2014
Messages : 3 149

Re : Les débuts d'une relation

Je suis la petite fée sur ce qu'elle dit.


avec des idées de vengeanceS ! <== tout en écoutant Chantal GOYA et Dorothée <3 <3 <3 <== et Justin Bieber!

Hors ligne

#5 10-10-2014 19:23:50

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Les débuts d'une relation

Alis a écrit :

Comment peut-on préjuger d'une relation en regardant les débuts?

Je vous cache pas que je flippe à l'idée de revivre la même chose qu'avec mon ex = un homme qui me fait perdre mon temps.

Donc, c'est comment les débuts d'une relation: long, lent ou à fond les bananes? Et ça finit comment?

Je n'ai pas beaucoup d'expérience non plus, mais je suis d'accord aussi avec lapetitefée ! Et aussi avec Ellenwe, se projeter ne me paraît pas utile, voire peut s'avérer contre-productif hmm
Je crois par ailleurs qu'il y a autant de débuts de relations que de relations, donc difficile de "préjuger" quelque chose...

Sinon j'avais bien aimé ces deux articles d'Anashka sur les débuts de relation :
Quelles sont les bases pour bien démarrer une relation ?
Comment faire craquer un homme ?

Et celui-là sur l'engagement :
Comment amener un homme à s’engager ?

Et rapport à ta dernière question, y'en a qui disent que de toutes façons les histoires d'amour finissent mal, en général wink

Dernière modification par Lycka (10-10-2014 19:36:14)


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#6 12-10-2014 21:57:49

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Merci les filles.
La discussion a eu lieu et c'est lui qui l'a lancée. Pour l'instant on est raccords. On a tous les deux besoin de temps et il n'est pas envisageable de se voir tous les jours, c'est trop tôt. Lui a besoin de rester seul et de faire son ours.

J'espère juste que c'est provisoire, car je veux pas me retrouver dans un truc foireux comme avec mon ex où ça bouge pas. chacun chez soi pendant 5 ans. Mais bon, il faut du temps pour créer des sentiments, surtout après une grosse blessure.

Hors ligne

#7 13-10-2014 15:34:00

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Tiens, j'ai trouvé ce lien intéressant sur l'engagement:
http://www.redpsy.com/infopsy/engagement.html

L’engagement qu’on tend souvent à exiger au seuil d’une relation de couple n’est pas la sorte d’engagement qui favorise la croissance et la vitalité dont il a été question plus haut. Sans le vouloir, c’est plutôt la sclérose qu’on recherche en demandant l’assurance rassurante de sentiments futurs inchangés. Quel que soit le secteur de la vie, la recherche de sécurité n’est jamais au service de la croissance.

Plutôt rassurant smile

Dernière modification par Alis (13-10-2014 15:34:23)

Hors ligne

#8 16-10-2014 12:01:41

sunset coral
Séduizeuse
Inscription : 14-04-2014
Messages : 54

Re : Les débuts d'une relation

l'idée d'être en phase dès le début est plutôt logiquement bon signe !

Si, exemple,
A :  vous ressentez tout les deux le besoin d'être toujours ensemble, de vous appeler , textoter 60 fois par jour, que rester plus d'une heure sans l'autre, ça relève de l'impossible ...
B : mais aussi, si, tout les deux dès le départ, vous ne voulez pas aller trop vite, vous avez besoin de votre liberté, de ne pas précipiter les choses et de profiter des bons moments sans se harceler tout les jours  ...

Dans ses deux cas, c'est une bonne chose, car vous êtes sur la même longueur d'onde !

Cependant, si dès le départ l'un est en mode A et l'autre en mode B ... alors c'est un peu bancal ... vous ne cherchez pas les mêmes choses dans une relation ... ce sera compliqué d'y parvenir.

Le tout est de trouver celui ( il peut y en avoir plusieurs dans une vie , notons que le prince charmant parfait , on oublie!) , celui avec qui , ça coule bien ... sans se poser de question on adopte le mode A ou le mode B et on avance sur le même chemin ! wink

Hors ligne

#9 16-10-2014 16:58:43

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

J'avoue que ma question tournait plutôt si être en mode B, ça peut aboutir à quelque chose. Parce que là, j'ai encore mon père qui me fait remarquer que c'est pas le coup de foudre et donc que c'est mauvais signe. (ma précédente relation, c'était pareil)
Bref, est-ce que les belles relations, celles qui durent démarrent obligatoirement par un coup de foudre?

Dernière modification par Alis (16-10-2014 16:59:12)

Hors ligne

#10 16-10-2014 17:02:53

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Les débuts d'une relation

Ben non!! Pour moi, la rencontre de type coup de foudre existe (je l'ai vécue plusieurs fois), mais c'est tout autant voué à l'échec que les autres types de rencontre. L'affection qui grandit lentement, ça existe aussi et l'amour qui en découle est tout aussi fort, sinon plus. Je sais de quoi je parle, parce que je le vis actuellement.


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#11 16-10-2014 17:21:25

Anashka
Séduizeuse
Inscription : 30-01-2013
Messages : 2 457

Re : Les débuts d'une relation

La question ce n'est pas tant : amour lent VS amour rapide.

Certains amours lents ouvrent sur des passions plus destructrices que constructrices et certains débuts rapides ouvrent sur de longues relations de confiance. Ou le contraire. Peu importe. Je ne sais pas s'il y a un modèle. Le début, c'est le début, ce n'est pas représentatif des positionnements de chacun face à des difficultés, ni de l'amour témoigné dans les creux de vague.

Est-ce que tu lui as parlé de ton envie de provisoire sur "prendre le temps" ? Est-ce que tu te sens assez libre pour en parler ? Est-ce que tu pense qu'il peut l'entendre ?

Je pense qu'ici, tu auras une partie de tes réponses.

Hors ligne

#12 16-10-2014 19:57:41

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Je ne me sens pas libre d'en parler car je manque cruellement de confiance en moi et en mon capital séduction, liée à ma précédente histoire. J'ai vécu avec une personne toxique qui m'empêchait de m'exprimer, il reste encore ce conditionnement.
J'ai juste peur de tout foirer par un mauvais timing.

Nous avons eu une discussion à son initiative où il s'est avéré qu'il se sentait bien en célibataire, qu'il avait besoin de temps pour lui. Il sort de 5 mois de dépression nerveuse suite à une rupture. Moi aussi, j'ai besoin de temps, mais j'ai pas envie de me faire avoir.
Je sais ce que je veux, je veux une belle histoire d'amour, je veux fonder une famille, mais j'ai besoin de temps. J'espère juste que lui n'aura pas besoin de temps éternellement. Je ne veux pas m'enfermer à nouveau dans une histoire à la con avec un mec qui me prend pour un bouche trou.

Hors ligne

#13 16-10-2014 22:40:22

Dr Brown
Séduizeur
Inscription : 30-09-2014
Messages : 72

Re : Les débuts d'une relation

Laisse les chose se dérouler comme elles doivent se dérouler . C'est une nouvelle relation, différente de ton PN . smile

Hors ligne

#14 16-10-2014 23:05:06

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Merci.
Comme tu vois, c'est pas facile de se libérer d'une personne toxique. Il y a encore des séquelles.

Hors ligne

#15 17-10-2014 07:42:50

Anashka
Séduizeuse
Inscription : 30-01-2013
Messages : 2 457

Re : Les débuts d'une relation

Je crois que l'on peut discuter sans pression de sujet de pression. Dans une ballade, un moment intime, une beuverie...

Tu as une question : à terme, il veut quoi ? Est-ce qu'il est avec toi pour passer le temps ou pour se diriger tranquillement vers quelque chose de plus construit ? Est-ce que ce sont des questions qu'il se pose ?

Si, dès maintenant, tu bloques sur la conversation, tu mets en place, d'une certaine manière, les mécanismes appris par l'autre. En avançant, tu pourras te rattacher à des indices, des signes d'attention, mais c'est plus épuisant que des discussions.

Cela fait combien de temps ?

Hors ligne

#16 17-10-2014 08:24:53

sunset coral
Séduizeuse
Inscription : 14-04-2014
Messages : 54

Re : Les débuts d'une relation

Je n'ai jamais vécu d'histoire qui se déroulait en mode B. Pourtant, prendre son temps et avoir besoin de liberté ne veut pas dire ne pas aimer l'autre, ne pas avoir besoin de lui dans sa vie. ne pas vouloir construire quelque chose de durable.

Tes histoires précédentes ont fait de toi ce que tu es, ne refoules pas tout ça, sers toi de ses expériences qui t'ont détruite mais aussi reconstruite pour aller de l'avant.

On ne peut pas mettre tout le monde dans le même sac ... peut être que ce nouveau mec te fait penser à ton histoire précédente mais il y a de grandes chances que cette relation soit au final différente de celle d'avant.

Tu peux être le maître du jeu et décider de vouloir tenter ou pas... si en toi, tu sens que c'est peine perdue parce que le fait d"avoir des similitudes avec l'ex histoire t'empêche d'y voir une relation possible et belle, t'empêche de te projeter parce que tu as l'impression de revivre la même chose et que tu ne veux pas retomber du 18 ème étage ... alors écoute toi ! wink

Hors ligne

#17 17-10-2014 10:09:44

Lil'
Séduizeuse
Inscription : 06-06-2014
Messages : 569

Re : Les débuts d'une relation

Alis a écrit :

Je ne me sens pas libre d'en parler car je manque cruellement de confiance en moi et en mon capital séduction, liée à ma précédente histoire. J'ai vécu avec une personne toxique qui m'empêchait de m'exprimer, il reste encore ce conditionnement.
J'ai juste peur de tout foirer par un mauvais timing.

Nous avons eu une discussion à son initiative où il s'est avéré qu'il se sentait bien en célibataire, qu'il avait besoin de temps pour lui. Il sort de 5 mois de dépression nerveuse suite à une rupture. Moi aussi, j'ai besoin de temps, mais j'ai pas envie de me faire avoir.
Je sais ce que je veux, je veux une belle histoire d'amour, je veux fonder une famille, mais j'ai besoin de temps. J'espère juste que lui n'aura pas besoin de temps éternellement. Je ne veux pas m'enfermer à nouveau dans une histoire à la con avec un mec qui me prend pour un bouche trou.

Et est ce que se serait vraiment un drame ? On ne peut pas toujours réussir. On ne peut pas toujours "gagner". Tu auras essayer, fait en fonction de tes possibilités, des siennes et ça n'aura pas fonctionné. Est ce pour autant qu'il faut te jeter la pierre ? Non.

Vous êtes tout les 2 sur la même longueur d'onde. Laisse se dérouler les choses comme elles doivent se dérouler. Commence par accepter que ça puisse ne pas marcher pour des milliers de raison et pas seulement "à cause de toi".

Tu ne veux pas t'enfermer ? ET bien ne le fait pas ! Personne ne t'y oblige ! Toi seule pourra t'enfermer dans cette relation. Et puis j'aime pas se mot enfermer, ça fait prison, obligation, contre son gré alors qu'il me semble pas que se soit le cas.


You want to become something ? Start to be someone...
Sometimes, you have to be apart from people you love... before finding themselves again

Journal, Pensées, Récits, Histoires de Lil'

Hors ligne

#18 17-10-2014 11:27:50

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Anashka a écrit :

Je crois que l'on peut discuter sans pression de sujet de pression. Dans une ballade, un moment intime, une beuverie...

Tu as une question : à terme, il veut quoi ? Est-ce qu'il est avec toi pour passer le temps ou pour se diriger tranquillement vers quelque chose de plus construit ? Est-ce que ce sont des questions qu'il se pose ?

Si, dès maintenant, tu bloques sur la conversation, tu mets en place, d'une certaine manière, les mécanismes appris par l'autre. En avançant, tu pourras te rattacher à des indices, des signes d'attention, mais c'est plus épuisant que des discussions.

Cela fait combien de temps ?

ça fait deux mois, en pointillés, car on se voit une fois par semaine grand max.

A terme, je ne sais pas vraiment ce qu'il veut. Il sait ce que moi, je veux. Sa précédente relation, il a cru que "c'était pour la vie" (ce sont ses mots), il a tout quitté pour la rejoindre et ça n'a pas duré un an. Il me dit qu'il se projette pas mais que ça durera pas 5 ans, surtout s'il y a de l'attachement.
Quelque part, je me dis : bin voilà, c'est moi qui paye pour l'autre. Et d'un autre côté, je me dis qu'il y a de l'espoir.

En effet, je remets en place les mécanismes de soumission : pas de discussion sérieuse sinon ça clashe. Avec l'autre, dès qu'il y avait un désaccord, tout de suite il devenait violent et mettait la rupture sur le tapis. Je suis conditionnée à m'écraser, par peur. Je ne sais pas comment m'en sortir de ça. Vu de l'extérieur, je suis forte, j'ai une grande gueule et derrière la façade, il y a une gamine terrifiée qui n'ose pas bouger un doigt.

si en toi, tu sens que c'est peine perdue parce que le fait d"avoir des similitudes avec l'ex histoire t'empêche d'y voir une relation possible et belle, t'empêche de te projeter parce que tu as l'impression de revivre la même chose et que tu ne veux pas retomber du 18 ème étage ... alors écoute toi !

Le problème, c'est que j'ai deux voix dissonnantes. Une qui me dit que je vaux rien et que je ne mérite pas d'être aimée, que cette histoire est foireuse comme toutes les autres, que ma vie est gâchée et que ça sert à rien de s'acharner et une autre qui me dit: cool, patiente, ça va viendre.
Laquelle est la bonne? Parce que "Cool, patiente" s'est plantée pendant 7 ans. D'un autre côté, si j'écoute l'autre, j'ai pu qu'à me trouver une corde.

Avec mon ex, j'avais les deux mais j'avais un indice supplémentaire: mon corps. Mon corps rejetait littéralement mon ex (et dès le premier jour, ça bloquait), faire l'amour c'était une souffrance, une corvée et j'étais tout le temps malade, dépressive. Là mon corps réagit plutôt bien. Mais ma tête est sur la défensive.

Tu ne veux pas t'enfermer ?

Je suis dépendante affective, j'ai tendance à très vite m'accrocher. Vu qu'il garde ses distances, je m'interdis de tomber amoureuse et je m'érige des barrières. Je ne veux pas me piéger moi même dans une relation qui mène à rien. Et le problème, c'est que pour l'instant, j'ai pas le courage de rompre. Je suis bien avec lui, je suis mal quand il n'est pas là. C'est le "pas là" qui pose problème, car je me fais des noeuds dans la tronche et me laisse envahir par les mauvaises pensées qui remontent.

Je n'arrive pas à trouver un psy. J'appelle = répondeur et ils rappellent jamais.

Hors ligne

#19 18-10-2014 22:32:42

Dr Brown
Séduizeur
Inscription : 30-09-2014
Messages : 72

Re : Les débuts d'une relation

"Je suis bien avec lui, je suis mal quand il n'est pas là."

Faudrait partir de là non ? tout ne pas faire reposer sur l'autre et profiter de ta soirée seule ou avec tes amis .

Le manque c'est normal mais que ça sollicite tant de mauvaises pensée moins .

Tout ça avec un psy tu peux le bosser .

Hors ligne

#20 03-01-2018 16:34:46

Tenderfoot
Séduizeuse
Inscription : 04-12-2017
Messages : 36

Re : Les débuts d'une relation

Alis, je viens de lire (bien qu'en diagonale pour certaines) tes posts. 

Je ne peux pas te conseiller vu que je suis comme toi à tes débuts actuellement. Mais j'espère que tout se passe mieux pour cette année. 

De tout coeur avec toi.

Hors ligne

#21 03-01-2018 16:50:42

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Oulah, c'est une vieille histoire, qui a traîné en longueur pour rien. Et qui se répète indéfiniment.

Hors ligne

#22 03-01-2018 19:43:59

Tenderfoot
Séduizeuse
Inscription : 04-12-2017
Messages : 36

Re : Les débuts d'une relation

Alis a écrit :

Oulah, c'est une vieille histoire, qui a traîné en longueur pour rien. Et qui se répète indéfiniment.

Tu as l'air d'avoir les solutions pour les résoudre non?
Tu comprends tous les rouages on dirait.

Moi même je suis dépendante affective, de ma mère puis de mon ex. Le besoin de reconnaissance et de satisfaire.
Maintenant je tend à reproduire le même schéma avec un nouveau gars, un indécis. mais je sais comment ça marche et je me bats pour affronter ma peur et aller l'affronter pour faire carte sur table.  Comme tu me l'as suggérer. 
Je tergiverses beaucoup mais les réponses ici me donne le courage.

Au pire, je quitte seulement, comme je ne suis pas bien c'est que c'est pas bien.

Bon combat,

Hors ligne

#23 31-01-2018 16:50:59

xxXvictoireXxx
Séduizeur
Lieu : paris
Inscription : 30-01-2018
Messages : 23

Re : Les débuts d'une relation

"Le problème, c'est que j'ai deux voix dissonnantes. Une qui me dit que je vaux rien et que je ne mérite pas d'être aimée, que cette histoire est foireuse comme toutes les autres, que ma vie est gâchée et que ça sert à rien de s'acharner et une autre qui me dit: cool, patiente, ça va viendre."

ne laisse pas ce" connard" narcissique, continué a avoir un impact sur toi . et fait le ménage une bonne fois pour toute . (je parle  niveau intérieure, psychiquement , mental ,ainsi de suite )

qu'elle sont les raisons ? pour ne pas mérite avoir le droit d’être aimé ?  pourtant tu a entamé une nouvelle relation , apprend a t' estime  .ou grâce a cette relations reprendre confiance en toi , et a travers lui voir que tu a des qualités , si bien sur il t en fait part .

"cette histoire est foireuse comme toutes les autres, que ma vie est gâchée et que ça sert à rien de s'acharner "

pourquoi l'avoir commencé alors si tu part pessimiste ? la peur d’être déçue a nouveau ? vie la simplement et tu verra bien . après le principale et de ne pas retombé sur un ancien GuGus narcicon .

bonne journée a toi

Hors ligne

#24 31-01-2018 17:05:33

Alis
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2014
Messages : 6 053

Re : Les débuts d'une relation

Non mais en fait, c'est un vieux post... Et depuis, j'ai pas vraiment avancée, je suis bloquée avec un "ami avec bénéfice" qui souhaite ni aller plus loin, ni me laisser partir. Et j'ai beau prendre "les bonnes résolutions", ça marche pas. Et j'ai encore du mal à me dire que je mérite mieux.

Hors ligne

#25 31-01-2018 17:16:44

xxXvictoireXxx
Séduizeur
Lieu : paris
Inscription : 30-01-2018
Messages : 23

Re : Les débuts d'une relation

si tu persévére tu y arriveras, a vouloir mieux et mérité mieux . ensuite c'est toi qui ne le  laisse pas partir , donc a toi de trancher sur cette relations qui va que dans un seul sens . si tu le désire bien sur .et tu te sens prête .

on es 7 milliard sur terre , il y a le choix quand même . on es pas en pénurie smile

bonne soirée a toi et merci de m'avoir précisé que c était un vieux post .

Hors ligne

Pied de page des forums