Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#51 12-05-2013 19:37:36

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Vos méthodes de contraception

Pims > Wow, ça c'est de la réponse ! Merci beaucoup ! smile
Oui, c'est entre autres pour ces raisons-là, couplées à de trèèès mauvaises expériences (et une en particulier, pour un avortement).
Mais du coup, c'était des sage-femmes du centre de planification de l'hosto ?
Je me tâte encore, j'ai une copine qui a une gynéco très ouverte, très féministe, tout ça. Sauf que gynéco, dans ma tête, c'est pas du tout associé à "très ouverte et féministe". Enfin toujours est-il qu'il serait temps d'aller voir ce qu'il se passe là-dedans, j'suis tellement paniquée à l'idée d'y aller que je fais rien. Et pourtant, j'suis loin d'être la moins informée sur le sujet, au contraire même, ça fait partie de mon job.


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#52 13-05-2013 07:56:36

pims
Séduizeuse
Inscription : 03-04-2013
Messages : 267

Re : Vos méthodes de contraception

lapetitefée a écrit :

Le DIU on a pas voulu me le mettre non-plus et pourtant j'ai un enfant. Mais c'est parce que je suis jeune - décidément ma jeunesse ressort tout le temps. Mais comme je supporte pas l'anneau, faudra qu'elle change d'avis!

P'tain mais c'est quoi ces gens qui considèrent qu'une femme jeune, c'est fait pour pondre des mômes quoi -_-
Sérieusement, insiste. Si c'est ta décision et qu'elle n'a aucun argument médical à t'opposer, elle doit s'y plier.

Mary Read a écrit :

Pims > Wow, ça c'est de la réponse ! Merci beaucoup ! smile
Oui, c'est entre autres pour ces raisons-là, couplées à de trèèès mauvaises expériences (et une en particulier, pour un avortement).

J'compatis. Les pires expériences avec un gynéco que j'ai entendues, c'était chaque fois pour un avortement.

Mais du coup, c'était des sage-femmes du centre de planification de l'hosto ?

Bin ouais, il me semble. ^^"

Je me tâte encore, j'ai une copine qui a une gynéco très ouverte, très féministe, tout ça. Sauf que gynéco, dans ma tête, c'est pas du tout associé à "très ouverte et féministe". Enfin toujours est-il qu'il serait temps d'aller voir ce qu'il se passe là-dedans, j'suis tellement paniquée à l'idée d'y aller que je fais rien. Et pourtant, j'suis loin d'être la moins informée sur le sujet, au contraire même, ça fait partie de mon job.

Et si tu y allais "pour voir", en préparant dans ta tête une phrase pour refuser qu'elle t'examine et arrêter la consultation si le courant ne passe pas ? Et si le courant passe, prépare une phrase pour expliquer que t'as eu que des mauvaises expériences jusqu'à présent, histoire qu'elle le sache. smile
Ça serait dommage de passer à côté d'une perle par trouille, non ? ^^


Lisez Imparfaits, Libres et Heureux.

Et mangez des légumes, aussi.

Hors ligne

#53 13-05-2013 11:41:38

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Vos méthodes de contraception

pims a écrit :
lapetitefée a écrit :

Le DIU on a pas voulu me le mettre non-plus et pourtant j'ai un enfant. Mais c'est parce que je suis jeune - décidément ma jeunesse ressort tout le temps. Mais comme je supporte pas l'anneau, faudra qu'elle change d'avis!

P'tain mais c'est quoi ces gens qui considèrent qu'une femme jeune, c'est fait pour pondre des mômes quoi -_-
Sérieusement, insiste. Si c'est ta décision et qu'elle n'a aucun argument médical à t'opposer, elle doit s'y plier.

+1

pims a écrit :

Et si tu y allais "pour voir", en préparant dans ta tête une phrase pour refuser qu'elle t'examine et arrêter la consultation si le courant ne passe pas ? Et si le courant passe, prépare une phrase pour expliquer que t'as eu que des mauvaises expériences jusqu'à présent, histoire qu'elle le sache. smile
Ça serait dommage de passer à côté d'une perle par trouille, non ? ^^

Oui, c'est une bonne idée de "préparer des phrases". Je vais essayer de surmonter ma trouille.
C'est aussi l'idée d'être dans un cabinet médical, qui me bloque. Je ne vais chez le toubib que quand j'ai besoin d'un certif' ou d'un truc obligatoire. Sinon, je préfère agoniser sous ma couette. Alors un gynéco.


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#54 17-05-2013 12:33:57

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : Vos méthodes de contraception

J'ai négocié une pilule sans les risques de la troisième génération, même si elle en fait partie les composantes "dangereuses" n'y sont pas et comme ma prise est liée à des soucis de santé, la gynéco a exigé que je prenne en continu : bybye les règles. Vous imaginez pas la joie de dégager cet anneau. En plus, elle est micro-dosée, lutte contre l'acné - qui revenait avec l'anneau -_- - pas de prise de poids. Feedback dans un mois ou deux. C'est la Belarina. Après, même si pour certaines, ne pas avoir ses règles c'est chouette, pour moi ça va être une grosse épreuve, mais bon...


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#55 17-05-2013 15:48:01

pims
Séduizeuse
Inscription : 03-04-2013
Messages : 267

Re : Vos méthodes de contraception

lapetitefée a écrit :

En plus, elle est micro-dosée, lutte contre l'acné - qui revenait avec l'anneau -_- - pas de prise de poids.

Au risque de me répéter : les effets de la pilule sur la prise de poids et l'acné, ça dépend des femmes. J'espère que tu auras tous ces avantages, mais il vaut mieux partir du principe que c'est pas garanti smile

Mais sinon, je croyais que tu ne supportais pas les contraceptions hormonales ? Oo


Lisez Imparfaits, Libres et Heureux.

Et mangez des légumes, aussi.

Hors ligne

#56 05-09-2013 19:37:29

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Vos méthodes de contraception

Bon, je fais une mise à jour. Ça y est, j'ai mon DIU au cuivre ! Enfin !
(Et aussi *danse de la joie*, parce que je ne suis pas en cloque.)

J'ai finalement été chez la gynéco que m'avait conseillée mon amie, et cette femme est au top. Le contact est très bien passé, elle a été adorable, très à l'écoute, très douce dans ses gestes, beaucoup d'humour (j'ai failli expulser le spéculum à cause d'un fou rire, pour dire), a expliqué tout ce qu'elle faisait (et ça je peux vous le dire, c'est super rare).
En ce qui concerne le DIU au cuivre m'a simplement demandé les raisons qui m'avaient orientée vers ce choix et me l'a posé dans la foulée. Un simple "je ne veux pas d'hormones" lui a suffi.
La pose a été désagréable (forcément, j'ai pas l'habitude qu'on me trifouille l'utérus) mais même pas douloureuse. J'ai eu quelques contractions pendant 1 jour et demi, et basta.

Quelques petites infos :
- Il est plus facile pour le gynéco de le poser pendant les règles, car le col est bien ouvert. D'ailleurs, je précise que les règles n'empêchent absolument ni l'examen, ni le frottis.
- Il existe des DIU au format "short", pour les nullipares (ou tout simplement celle qui ont un petit utérus), qui sont tous aussi efficaces. Et attention, il existe aussi des DIU considérés comme dangereux (cf. l'article de Martin Winckler).
- Le médecin peut donner un traitement pour ouvrir le col, afin que ce soit moins douloureux. Je n'n ai pas pris parce que ça s'est fait dans la foulée, et je suis pas très douillette en général, mais pour celles qui sont sensibles à la douleur, ça vaut le coup.
- Ma gynéco a tenté de le poser sans pince et ça a fonctionné (c'est souvent la pince qui est douloureuse). Dans tous les cas, ça se passe mieux avec quelqu'un de doux et qui a l'habitude.
- On peut avoir quelques contractions un peu douloureuses, pendant 2 ou 3 jours, l'utérus cherche à se débarrasser du corps étranger. On peut tout à fait prendre un anti-inflammatoire,  sans que ça ait le moindre effet sur l'action du cuivre, et les pharmaciens qui disent le contraire sont simplement des cons qui ne se tiennent pas au courant. Au-delà de 3 jours, si les douleurs persistent, il faut consulter ; on doit totalement oublier qu'on a un morceau de plastique dans l'utérus.
- Une visite de contrôle un mois après, la semaine qui suit les règles est fortement recommandée, car le DIU peut bouger au début. Les problèmes (si problème il doit y avoir, ce qui est assez rare) surviennent en général dans les 3 premiers mois.

Le lien a sans doute déjà été donné, mais au cas où, je remets l'article de Martin Winckler sur le DIU : martinwinckler.com/spip.php?article393

Tout ça me fait d'autant plus insister sur le fait que :
1) C'est à nous de choisir notre contraception et uniquement à nous. Le médecin est là pour nous informer mais la décision nous revient. Et si on ne souhaite pas d'hormones, quelque soit la raison (santé, envie d'avoir un cycle naturel, convictions écolo / vegan, ou je ne sais quoi encore), le médecin n'a pas à insister ou à nous l'imposer.
2) Si ton gynéco est un con, tire-toi !
(Edit : Si y'a des lilloises désespérées par leur gynéco, elles peuvent m'envoyer un mail.)

Dernière modification par Mary Read (05-09-2013 19:56:39)


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#57 05-09-2013 21:42:21

Eda
Séduizeuse
Inscription : 01-02-2013
Messages : 521

Re : Vos méthodes de contraception

On va bientôt pouvoir fonder un clan stérilet sur le forum \o/

J'en ai un depuis quelques mois, et je rejoins absolument tout ce que tu dis. La pose est désagréable mais pas douloureuse (et je suis douillette). je n'ai même pas eue de contractions utérines, personnellement. Il se fait oublier facilement, et j'ai même moins mal pendant mes règles qu'avant.

Je trouve ça quand même énervant que pour l'avoir, il a fallut que je supporte très mal les hormones ET que je change de gynéco. ET je me heurtée aux conneries de certains pharmaciens mal informés dont tu parles et de mon ancienne gynéco. ET aux conneries des gens qui pensent qu'on ne peut pas en avoir si on a pas eue d'enfants. Ceux qui disent que c'est pas fiable, que ça tient pas en place, que ça rends stérile. J'en passe...A tiens, je rajouterais à ce que tu as dit:

-Le stérilet ne provoque pas d'infections, comme on peut le lire/l'entendre à droite et à gauche.

Heureusement, mon nouveau gynécologue est un peu plus au courant, rassurant, à l'écoute, tout ça.

Hors ligne

#58 06-09-2013 13:46:15

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Vos méthodes de contraception

Oh oui, un clan stérilet ! big_smile

Pour les infections, je l'ai pas mentionné parce qu'on en avait déjà pas mal parlé plus haut dans le topic. Mais oui, je confirme.

Néanmoins, avoir un corps étranger favorise l'installation des IST si on est en contact avec (c'est pas le stérilet qui donne des infections, mais le partenaire !). Du coup, si t'es pas en couple stable, c'est capote obligatoire (mais euh de toute façon, même si t'as pas de DIU, tu te protèges, alors bon).

Par contre évidemment, le DIU ne provoque pas de stérilité, contrairement à ce qu'on nous raconte encore, et c'est tout à fait adapté aux nullipares, même très jeunes et même en première intention de contraception.

Et non, le DIU n'est pas censé bouger. Ça peut arriver exceptionnellement dans les 3 premiers mois. Et de toute façon, si jamais il bouge, il protège tout autant (juste que ça peut faire mal, quoi).

Et niveau fiabilité, c'est plus fiable qu'une pilule qui craint l'oubli, les vomissements, tout ça. Le nombre d'IVG chez des femmes sous pilule est assez impressionnant, alors que c'est encore la contraception qui est majoritairement prescrite, surtout en première intention. Je ne dénigre pas la pilule, mais pour moi, c'est un mode de contraception qui est extrêmement contraignant et qui convient à une minorité de femmes.


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#59 07-09-2013 19:11:39

CatchMeIfYouCan
Séduizeuse
Lieu : Guess
Inscription : 01-02-2013
Messages : 2 086

Re : Vos méthodes de contraception

Il y a quelques années j'ai voulu m'en faire poser un mais on m'a découvert une IST lors des prélèvements avant la pose donc pas possible avant un traitement un peu long...Et ensuite je n'étais plus avec le mec en question...Et depuis je n'ai pas eu de partenaires très souvent ni de façon stable...Et puis comme je souhaite tomber enceinte donc à part le préservatif (masculin) je ne fais rien de ce côté-là.
Mais clairement mon prochain moyen de contraception sera celui-là ! Le côté chimique imposé dans mon corps je ne supporte pas, ne serait-ce que l'idée !


catch me if you can !

Hors ligne

#60 10-09-2013 15:01:51

Lou
Séduizeuse
Inscription : 05-02-2013
Messages : 322

Re : Vos méthodes de contraception

C'est marrant parce qu'à lire vos témoignages, je me sens un peu extraterrestre. Moi j'adore ma pilule, elle m'a non seulement libéré des douleurs fortes au moment des règles, mais elle me permet aussi de passer mon tour quand je le souhaite. Je n'ai pas pris de poids en la prenant, et mon tour de poitrine a augmenté! J'ai moins de boutons et je me sens moins déprimée la semaine avant mes règles. Bref, que du bonheur! D'ailleurs j'ai dû arrêter de la prendre pendant 6 mois il y a deux ans à cause de l’interaction avec un autre médicament, et j'étais super triste!

Je suis un peu stressée cependant car on a récemment arrêté d'utiliser des préservatifs. Je n'oublie JAMAIS ma pilule (je la prends avec un autre médicament que je ne peux pas oublier, sans ça j'ai des douleurs atroces à l'estomac, donc c'est le bon plan) mais j'ai quand même peur de tomber enceinte. Ce qui serait une des pires choses qui pourrait m'arriver maintenant. Du coup j'ai besoin d'être rassurée smile

Hors ligne

#61 11-09-2013 15:44:19

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : Vos méthodes de contraception

Je trouve ça très bien que ta pilule te convienne. L'effet des hormones sur le corps dépend du métabolisme de chacun, mais c'est chouette aussi d'entendre ce genre de discours.
Ce que je dénonce, c'est pas la pilule, mais le comportement des gynécos, qui la prescrivent à tour de bras, et continuent à la prescrire même quand elle ne convient pas à la femme.

Pour tes craintes à l'arrêt du préservatif, je te comprends. Je suis une grande phobique du déni de grossesse (on a les phobies qu'on peut, moi l'idée d'être en cloque sans le savoir, c'est une peur que je gère pas du tout). Au moindre doute, c'est la panique (mon dernier accident de capote m'a fait passer le pire mois de l'année).
Mais pour te rassurer, la pilule, lorsqu'elle est prise correctement est très très fiable. Pas de panique, profite de ta relation. Si tu n'oublies jamais ta pilule, il n'y a pas de raison pour que tu tombes enceinte.

Je rappelle juste qu'en cas d'oubli de pilule, il faut non seulement se protéger après, mais aussi faire gaffe si on a eu un rapport juste avant l'oubli (les spermatozoïdes survivent jusqu'à 3 jours dans les voies génitales).


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#62 12-09-2013 11:14:34

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

Je connais une méthode de contraception très efficace, selon les sources officielles et officieuses seul un cas a été recensé d'échec avec cette méthode. Il s'agit de ... l'abstinence !



Bon, désolé pour ce troll, mais à chaque fois que je lis le titre je pense à le faire.
C'est un sujet très sérieux, alors je suis venu y mettre une touche humoristique.
Là vous pouvez me citer et commenter "Pfff t'es trop nul ! lol"

Sur ce, je vous laisse continuer votre comparatif des moyens de contraception.


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#63 12-09-2013 11:34:10

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

Sérieusement, j'ai souvent discuté avec des filles de la pilule.
Alors ce n'est que mon avis de mec, je n'ai pas à vivre/subir les menstruations, alors cet avis peut surprendre ou choquer, je ne sais pas, mais en gros je suis contre la pilule.

Je m'explique (avant de me faire clouer au piloris).
Plusieurs raisons font que je suis contre la pilule :
- Les règles sont un phénomène naturel et sain, et non une maladie pour lequel il faudrait suivre un traitement prophylactique.
- Les pilules sont des produits chimiques, synthétiques, et donc imparfaits et non naturels, que vous ingérez et introduisez dans votre corps.
- Elles modifient (bouleversent?) l'équilibre hormonal naturel.
- Elles ont des effets secondaires, comme tout traitement, et souvent indésirables voire dangereux (prise de poids, acné, et d'autres pires). D'ailleurs, combien d'entre vous ont lu la notice ?

Alors je suis d'accord, lorsque surviennent vos règles, ce ne sont pas les meilleurs jours et c'est assez gênant pour vous. Surtout qu'elles viennent "sans prévenir" et ne sont pas toujours bien "au rendez-vous", le cycle menstruel pouvant varier quelque peu et la période des menstruations aussi. La pilule permet alors d'avoir un certain contrôle sur ce phénomène.

Mais vous qui parliez sur un autre topic du sexisme, ne pourrait-on pas y voir là aussi une forme de déni ou de rejet de la société de la nature naturelle (si j'ose dire) de la femme ?
Pourquoi vous faudrait-il contrôler (pour cacher?) vos règles ?
Parce qu'elles sont perçues comme sales ? Les femmes juives et musulmanes sont considérées comme impures au moment des règles. Et dans la société en général, les règles n'ont pas une image très "valorisée".
J'ai envie de dire "BORDEL MAIS C'EST NATUREL OH !!!!!"

Dans les cas particuliers des demoiselles qui n'ont pas des menstruations réglées (2mois sans règles, etc.), je comprends qu'on cherche à corriger une défaillance de l'organisme par la pilule, mais pour la majorité des femmes, est-ce nécessaire ?

Vous n'êtes pas diabétique. Vous n'êtes pas hémophile. Vous n'êtes pas malade. Vous êtes des femmes.

Bon, encore une fois, comme pour chacun de mes participations, ce n'est que mon avis personnel. Si j'étais une femme, peut-être serait-il différent. Et je n'oblige aucune femme à agir en fonction de mon avis sur ce sujet. Je peux l'aborder si la situation se présente, comparer les points de vue, comprendre celui de l'autre, et accepter son choix car il lui appartient et c'est son corps, sa vie.


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#64 12-09-2013 12:14:14

Liz
Séduizeuse
Inscription : 10-02-2013
Messages : 80

Re : Vos méthodes de contraception

Sandman, tu pars du principe que la motivation première pour prendre la pilule est de réguler les règles, mais pour la majorité des femmes qui la prenne, c'est un moyen de contraception (enfin, je pense, je n'ai pas de chiffres).

Personnellement, je prends une pilule de deuxième génération, Minidril, et elle me correspond très bien : aucun effet secondaires. Et je veux dire par là que je n'ai pas seulement pas pris de poids, mais aussi que j'ai toujours des sautes d'humeur les quelques jours qui précèdent mes règles. Donc, c'est vraiment à seul but contraceptif : chaque mois je respecte les sept jours d'arrêt, parce que justement, je préfère avoir mes règles et donner à mon corps un repère mensuel que rester sous hormones continuellement.

J'ai compris que tu étais contre la pilule en tant qu'"anti-règles", et c'est aussi mon cas, pour les même raisons que tu donnes, mais je trouve dommage le fait que tu oublies que le but premier de la pilule est tout de même contraceptif.



Sinon, je suis entièrement avec vous pour le fait qu'actuellement la pilule est un peu présentée comme LE moyen de contraception miracle, au détriment des méthodes non-hormonales et des préférences de chacun...

Dernière modification par Liz (12-09-2013 12:15:14)

Hors ligne

#65 12-09-2013 12:42:49

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 198

Re : Vos méthodes de contraception

AHAHAH Sandman.... Sérieusement, tu penses que l'on prend la pilule pour ne plus avoir de règles???? Par confort?
J'ai envie de dire "nannn mais allo??" tongue Oui ce n'est pas naturel, oui ça bouleverse l'équilibre du corps. Mais comme on le disait ailleurs sur le forum, bien moins qu'un avortement ou une grossesse...
Oui, il existe d'autres moyens de contraception, et les gynecos les plus "ouverts" les proposent sans souci, après en avoir discuté avec la patiente... (oui oui, même l'implant ou le stérilet à une nullipare). Le choix d'un médecin est aussi un choix personnel et son opinion n'est pas parole d'évangile : si votre gynéco est complètement obtus, changez! Néanmoins, aucun moyen de contraception n'est parfait. Personnellement, j'ai choisi de rester à la pilule après y avoir réfléchi, parce que c'est ce qui me convient le mieux. J'ai la chance d'en avoir trouvé une que je supporte très bien, à part quelques maux de ventre et sautes d'humeur aux moments de règles. Je pense que ce n'est même pas la pilule en tant que telle qui me fait cet effet, mais le changement hormonal lié au cycle.

Je suis tout à fait d'accord que le discours "pro pilule" peut être discutable. Mais il faut tout de même arrêter de la diaboliser et par là, la contraception hormonale. Voire la contraception tout court. Ce type de discours me fait bondir. Tout autant que l'argument "rhooo ben c'est naturel". Ben oui, dans ce cas, les antibios, l'aspirine, la péridurale, la chirurgie, la morphine, ce n'est pas naturel. On a qu'à toutes mourir en couches avant 30 ans, ils ont fait ça pendant des siècles hein, ça devait être bien, c'est naturel big_smile Faut arrêter sérieusement avec cet argument : on ne vit PAS dans un monde naturel. Nos modes de vie ne sont PAS naturels. La contraception, la médecine, ce n'est PAS naturel!!! Tu ne voudrais pas qu'on revienne à la méthode Ogino et aux aiguilles à tricoter quand même?

Bref, je ne m'énerve pas plus, tu ne pensais sans doute pas à mal en écrivant ce post. tongue Je me suis permis de réagir un peu vivement car j'entends trop souvent des arguments "anti contraception" (au sens large, la prédominance de la pilule fait que ça se transforme en "anti pilule"). C'est dangereux. C'est aussi comme ça, en expliquant aux filles que la pilule c'est mal, ce n'est pas sûr, ça va les transformer en bibendum poilu, qu'on maintient un taux d'IVG stable. Avoir le CHOIX d'avoir ou pas des enfants, c'est une chance immense. C'est très récent. Ça a été une vrai combat. C'est déjà battu en brèche par trop d'intégristes de tout poil qui voudraient choisir à notre place ce que l'on souhaite de nos utérus. Svp, n'ajoute pas d'eau à ces moulins là, ils en ont déjà bien assez smile

Je trouve ce post très bien car il permet de discuter des alternatives qui existent à la pilule, d'échanger nos expériences en matière de contraception... Svp ne dévions pas trop smile

Dernière modification par Lirie (12-09-2013 12:55:37)

Hors ligne

#66 12-09-2013 12:44:58

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Vos méthodes de contraception

Je voulais éviter d'entrer dans ce débat parce que j'ai peur de m'hyper-investir dans le sujet. Mais ton dernier message Sandman...je ne peux pas laisser passer ça sans donner mon avis.

J'ai choisi un implant, donc une contraception hormonale, et j'en suis hyper contente ! Je me félicite de l'avoir chaque fois que j'y pense. Ce que ça m'apporte ?
- une contraception très fiable
- fini les règles douloureuses (très douloureuses)
- fini l'inconfort des règles ! parce que ça a beau être "naturel", c'est désagréable ! (Mais ça c'est pas le cas pour tout le monde, chacune peut réagir différemment, et c'est là que certaines femmes peuvent tolérer moins bien l'implant. On ne peut pas savoir avant d'essayer. Renseignez-vous auprès de votre gynéco.)
- en plus je n'ai pas besoin de me mettre un réveil pour y penser tous les jours
- évidemment je n'ai pas le souci de la conduite à tenir en cas d'oubli (qui peut être différente selon les pilules)
- c'est remboursé (l'anneau vaginal ne l'est pas...snif snif)
- ça ne se voit pas

Pour être juste, je vais aussi citer les inconvénients que je vis :
- J'ai maintenant plus tendance à prendre du poids. Du coup je fais un peu plus attention à ce que je mange et au sport que je fais pour avoir un poids stable.
- Je fais aussi des shampoings un peu plus souvent, car mes cheveux graissent plus vite.

Pour moi, je suis une grande gagnante.

Faut arrêter de rejeter une contraception parce qu'elle n'est pas "naturelle". On peut faire le choix de ne pas prendre d'hormones mais je n'aime pas entendre de discours du genre "c'est pas naturel donc c'est pas bien". Pourquoi ce serait mal ?
Oui, la pilule, l'implant, le stérilet hormonal, sont des médicaments. Oui ils apportent, à ce titre, des effets secondaires. Mais dans plus de 90% des cas, ces effets sont faibles et très bien tolérés.

@Mary Read : La durée de vie moyenne d'un spermatozoïde tourne autour de 3 jours. Mais au planning familial, le discours c'est "un spermatozoïde peut vivre jusqu'à 7 jours".
En fait, en cas d'oubli, le mieux c'est d'appeler le planning familial, là, en fonction de la date de ton dernier rapport et de ton type de pilule, ils te disent quoi faire. Ils sont là pour ça et c'est trop dommage de ne pas profiter de leurs conseils avisés.

Quelques sources :
- pour des infos chiffrées sur l'efficacité des différents contraceptifs :
doctissimo.fr/html/dossiers/contraception/articles/efficacite-contraceptif/efficacite-des-contraceptifs.htm
(note : l'implant est plus efficace que la pilule car il ne s'oublie jamais)
- pour des infos médicales sur tous les contraceptifs, pour trouver la vérité loin des rumeurs :
choisirsacontraception.fr/
- votre gynéco !! Et s'il vous donne l'impression de vouloir vous "forcer" à prendre un type de contraception plutôt qu'un autre, changez-en !
- le planning familial : dans les hôpitaux il y a des services d'orthogénie qui sont spécialisés dans les questions de contraception, il n'y a pas de meilleur endroit pour avoir des informations fiables, des conseils avisés et personnalisés. Ils font des suivis gynéco simples, pensez-y.
- le site de Martin Winckler, médecin généraliste et militant pour les femmes :
martinwinckler.com/spip.php?rubrique8

edit : je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à réagir ! Merci pour ton post Lirie !
nouvel edit : et quand bien même une femme prendrait une pilule pour ne plus avoir de règles, ça ne me choquerait pas. Certes ce n'est pas le but 1er, mais si certaines jugent qu'elles sont mieux comme ça, je ne vois pas pourquoi ça devrait être gênant. C'est pas une question de féminité ou de nature, mais de confort. Certaines femmes aiment avoir des règles régulièrement, d'autres se portent mieux sans !

Dernière modification par BlueMiss (12-09-2013 12:51:00)

Hors ligne

#67 12-09-2013 12:57:28

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

Lirie a écrit :

AHAHAH Sandman.... Sérieusement, tu penses que l'on prend la pilule pour ne plus avoir de règles???? Par confort?
J'ai envie de dire "nannn mais allo??" tongue Oui ce n'est pas naturel, oui ça bouleverse l'équilibre du corps. Mais comme on le disait ailleurs sur le forum, bien moins qu'un avortement ou une grossesse...
Oui, il existe d'autres moyens de contraception, et les gynecos les plus "ouverts" les proposent sans souci, après en avoir discuté avec la patiente... (oui oui, même l'implant ou le stérilet à une nullipare). Le choix d'un médecin est aussi un choix personnel et son opinion n'est pas parole d'évangile : si votre gynéco est complètement obtus, changez! Néanmoins, aucun moyen de contraception n'est parfait. Personnellement, j'ai choisi de rester à la pilule après y avoir réfléchi, parce que c'est ce qui me convient le mieux. J'ai la chance d'en avoir trouvé une que je supporte très bien, à part quelques maux de ventre et sautes d'humeur aux moments de règles. Je pense que ce n'est même pas la pilule en tant que telle qui me fait cet effet, mais le changement hormonal lié au cycle.

Je suis tout à fait d'accord que le discours "pro pilule" peut être discutable. Mais il faut tout de même arrêter de la diaboliser et par là, la contraception hormonale. Voire la contraception tout court. Ce type de discours me fait bondir. Tout autant que l'argument "rhooo ben c'est naturel". Ben oui, dans ce cas, les antibios, l'aspirine, la péridurale, la chirurgie, la morphine, ce n'est pas naturel. On a qu'à toutes mourir en couches avant 30 ans, ils ont fait ça pendant des siècles hein, ça devait être bien, c'est naturel big_smile Faut arrêter sérieusement avec cet argument : on ne vit PAS dans un monde naturel. Nos modes de vie ne sont PAS naturels. La contraception, la médecine, ce n'est PAS naturel!!! Tu ne voudrais pas qu'on revienne à la méthode Ogino et aux aiguilles à tricoter quand même?

Bref, je ne m'énerve pas plus, tu ne pensais sans doute pas à mal en écrivant ce post. tongue Je me suis permis de réagir un peu vivement car j'entends trop souvent des arguments "anti contraception" (au sens large, la prédominance de la pilule fait que ça se transforme en "anti pilule"). C'est dangereux. C'est aussi comme ça, en expliquant aux filles que la pilule c'est mal, ce n'est pas sûr, ça va les transformer en bibendum poilu, qu'on maintient un taux d'IVG stable.

Je trouve ce post très bien car il permet de discuter des alternatives qui existent à la pilule, d'échanger nos expériences en matière de contraception... Svp ne dévions pas trop smile

Je ne suis pas anti-pilule, je connais des femmes qui l'utilise pour "réguler" leur règle (et non pas "anti-règle", j'ai jamais dit ça) et qui ont l'image de la sacro-sainte pilule, la méthode de contraception évidente, basique et presque "par excellence", je demandais alors si au lieu de n'en voir que le positif elles réfléchissaient aussi au négatif, raison pour laquelle j'en parle avec elles.
Parce qu'utiliser la pilule pour réguler ses règles et non comme moyen de contraception, c'est plus du confort que de la prévoyance. Une femme qui n'a pas de rapports sexuels et qui utilise la pilule, vous m'expliquerez où est la contraception dans l'histoire là ?

Et je ne tiens pas un discours "c'est pas naturel donc c'est pas bien", j'ai dit "tant que le naturel n'est pas jugé gênant, est-il besoin de recourir à du non-naturel (et donc qu'en est-il pour toi?)".
J'exposais les questions que je me posais, je n'énonçais ni n'imposais en aucun cas une prétendue vérité.
Autrement dit, puisqu'il semblerait que j'ai été mal compris, comment utilisez-vous la pilule ? Voilà ce que je demandais.


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#68 12-09-2013 12:59:34

Lirie
Séduizeuse
Inscription : 03-02-2013
Messages : 3 198

Re : Vos méthodes de contraception

@BlueMiss : oui, même si ce n'est pas le but, si une femme souhaite ne plus avoir de règles et prend la pilule pour ça, c'est son corps et son choix, c'est tout à fait respectable.

Sandman, je suis désolée de m'être énervé ainsi mais j'ai beaucoup de mal avec les discours "pro naturel" smile La position de tes amies me parait un peu étrange ceci dit...

J'ai commencé à prendre la pilule dès le début de ma vie sexuelle, j'étais tellement flippée à l'idée de tomber enceinte (en cas de craquage de préservatif par exemple). Aujourd'hui j'ai une vie sexuelle stable, pas envie d'avoir un enfant tout de suite mais pas envie d'une méthode de contraception "à long terme".  Et puis, ça m'est personnel, mais l'idée d'un corps étranger "à l'intérieur" comme un stérilet, un implant ou un anneau me rebute un peu.

Donc c'était, c'est encore, dans un but contraceptif. Mais j'avoue qu'avoir des règles qui ne durent que quelques jours, qui ne font presque pas mal (qui me permettent d'avoir une vie normale), à des dates fixes et pas quand elles veulent, voire les supprimer un mois si nécessaire, c'est un vrai confort de vie... D'ailleurs j'ai continué à la prendre à chaque fois que j'étais célibataire. Toujours par peur d'un accident (oui, les craquages de capote, ça n'arrive pas qu'aux autres). Comme ça ne durait que quelques mois à chaque fois, arrêter puis reprendre entraînant encore d'autres changements hormonaux, pour moi c'était plus confortable de rester comme ça.

Pour aller plus loin, si demain un médoc permettait de supprimer les règles, même sans but contraceptif, je le prendrai, tellement c'est pénible cette chose si "naturelle"....

Dernière modification par Lirie (12-09-2013 13:14:05)

Hors ligne

#69 12-09-2013 13:26:01

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Vos méthodes de contraception

J'ai eu mon implant alors que j'étais en couple. C'était donc une démarche à but contraceptif. Aujourd'hui je suis célibataire, et je compte remplacer mon implant par un nouveau lorsqu'il arrivera au bout des 3 ans, quelle que soit ma situation amoureuse à ce moment-là. Parce qu'il m'apporte du confort.
J'ai des amies qui prennent leur pilule alors qu'elles ne sont pas en couple non plus. Par confort, par habitude, ou encore...par prévoyance !
L'important c'est d'être consciente des risques auxquels on s'expose. Et en ce qui concerne la contraception hormonale, ils ne sont, pour la majorité des femmes, pas importants. Par contre, le risque de grossesse...

La pilule est le moyen de contraception le plus répandu en France. C'est efficace, il y a relativement peu d'effets secondaires, et c'est plus facile à tester qu'un stérilet ou un implant, qui nécessitent d'être posés... Ca me parait donc normal que les gynécos et les généralistes la prescrivent beaucoup, et qu'ils la conseillent. Après, il y en a certains qui sont un peu bornés, donc il vaut mieux parfois aller prendre des infos ailleurs. J'ai déjà cité plus haut des sources intéressantes, et j'insiste en me plussoyant moi-même.

Hors ligne

#70 12-09-2013 13:43:12

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

Lirie a écrit :

Sandman, je suis désolée de m'énerver ainsi mais j'ai beaucoup de mal avec ce genre de discours "pro naturel", limite "c'était mieux avant" cf "la sagesse des anciens". Tu penses aussi qu'une femme doit allaiter et reste à la maison élever les enfants? (ok j'arrête de troller pas taper smile)

Si tu as lu mes précédents participations tu dois savoir que non.

Évidemment que l'avancée de la technologie est plus positive pour l'être humain que négative, sinon il n'y aurait plus d'espèce humaine ou on vivrait à l'âge de pierre (5 ans il a).
Mais comme pour tout, il faut peser risques et bénéfices.
Certains ne voient que les bénéfices et oublient les risques. Ça se voit quand on sait que 33% des Français ne lisent pas la notice des médicaments et que les Français sont parmi les plus gros consommateurs de médicaments.
Et malheureusement, les industries pharmaceutiques sont aussi, et peut-être avant tout, des industries (donc consommation et mise sur le marché de produits pas toujours très sains).

Je ne suis pas alarmiste, ni conspirationniste, ni anti-médicaments, ni anti-industries pharmaceutiques (je travaille dans une industrie pharmaceutique spécialisée en bio-technologie).
Mais quand on voit que des gens avalent des médicaments comme des bonbons, ou suivent les préconisations de médecin sans chercher de deuxième avis, ça me fait un peu peur. Bon en fait, ça me fait pas peur, c'est leur vie leur problème, mais ça me soule de les entendre se plaindre quand leur manque de précaution leur revient dans les dents et qu'ils s'en plaignent.
On a quand même aujourd'hui beaucoup de moyens de renseignements sur tout : autorisation de mise sur le marché, notice de l'industrie pharmaceutique, avis du médecin, avis du pharmacien, et en bout de la file nous-même, parce qu'on a un cerveau et qu'il faut s'en servir.
Parce qu'on est malheureusement dans un monde où bénéfice et santé ne vont pas toujours de paire, et qu'on ne peut se fier à 100% aux organismes de contrôle (ANSM et autres) qui sont gérés par des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts. On peut ajouter en bout de la file de contrôle notre propre contrôle, qui vaut ce qu'il vaut, mais que des personnes ne font pas et suivent les conseils d'autres personnes qui n'ont pas que notre santé comme intérêt (lobbying)

Mon post n'était donc pas, comme je l'y ai écrit, pour imposer une vérité, ou cracher sur les médicaments, l'avancée technologique et tout le toutim (même si je crois que notre avancée technologique mal gérée contribue fortement à l'effet de serre et que nous salopons notre planète et qu'actuellement nous sommes un cancer pour la Terre et tous les espèces qui y vivent), mais juste pour rappeler, si besoin était, qu'il y a d'autres méthodes que la pilule, qui reste encore le moyen de contraception majoritaire.
Et ce n'est pas parce que c'est moderne que c'est bien. Et qu'il ne faut pas rejeter non plus d'autres méthodes séculaires sous prétexte que nos aïeux les utilisaient donc c'est dépassé. On pourrait songer à les améliorer, non ?
Il existe dans la nature des méthodes de contraception et des spermicides, mais sont-ils utilisés pour autant ? J'avoue ne pas avoir la réponse à cette question, peut-être entrent-ils déjà dans la composition de votre pilule (pas les spermicides bien sûr), alors puisque vous êtes calées et si vous faites partie des 67% des Français qui lisent la notice, vous pourrez sûrement me le dire (sans aller vérifier, sinon c'est pas marrant).

Et oui les raccourcis sur un mot c'est facile.

Bon voilà on est bien sorti du sujet, mais il fallait bien que je me défende contre vos post suite à ma question implicite "Avez-vous toute connaissance des risques de cette méthode majoritairement répandue alors qu'il existe aussi d'autres moyens ?"


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#71 12-09-2013 13:45:11

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

BlueMiss a écrit :

J'ai eu mon implant alors que j'étais en couple. C'était donc une démarche à but contraceptif. Aujourd'hui je suis célibataire, et je compte remplacer mon implant par un nouveau lorsqu'il arrivera au bout des 3 ans, quelle que soit ma situation amoureuse à ce moment-là. Parce qu'il m'apporte du confort.
J'ai des amies qui prennent leur pilule alors qu'elles ne sont pas en couple non plus. Par confort, par habitude, ou encore...par prévoyance !
L'important c'est d'être consciente des risques auxquels on s'expose. Et en ce qui concerne la contraception hormonale, ils ne sont, pour la majorité des femmes, pas importants. Par contre, le risque de grossesse...

La pilule est le moyen de contraception le plus répandu en France. C'est efficace, il y a relativement peu d'effets secondaires, et c'est plus facile à tester qu'un stérilet ou un implant, qui nécessitent d'être posés... Ca me parait donc normal que les gynécos et les généralistes la prescrivent beaucoup, et qu'ils la conseillent. Après, il y en a certains qui sont un peu bornés, donc il vaut mieux parfois aller prendre des infos ailleurs. J'ai déjà cité plus haut des sources intéressantes, et j'insiste en me plussoyant moi-même.

Bon ben voilà une personne sensée qui a pesé risques et bénéfices et qui a fait son choix en conséquence.
Voilà c'est tout ce que je demandais, à savoir qui parmi vous a fait cette démarche intellectuelle.

Merci BlueMiss.


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#72 12-09-2013 13:53:16

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Vos méthodes de contraception

euh...merci smile

Des moyens de contraception, il en existe de toutes sortes. Il faut soigneusement se renseigner et peser le pour et le contre, pour choisir ce qui nous convient le mieux. Quant aux moyens de contraception "naturels", si c'est à l'abstinence que tu fais référence, c'est efficace à 100% ! Mais la courbe de température, le retrait etc...c'est les meilleurs moyens d'avoir des grossesses surprises. Les spermicides non plus ne sont pas à toute épreuve.

Hors ligne

#73 12-09-2013 13:57:25

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

Lirie a écrit :

@BlueMiss : oui, même si ce n'est pas le but, si une femme souhaite ne plus avoir de règles et prend la pilule pour ça, c'est son corps et son choix, c'est tout à fait respectable.

Sandman, je suis désolée de m'être énervé ainsi mais j'ai beaucoup de mal avec les discours "pro naturel" smile La position de tes amies me parait un peu étrange ceci dit...

J'ai commencé à prendre la pilule dès le début de ma vie sexuelle, j'étais tellement flippée à l'idée de tomber enceinte (en cas de craquage de préservatif par exemple). Aujourd'hui j'ai une vie sexuelle stable, pas envie d'avoir un enfant tout de suite mais pas envie d'une méthode de contraception "à long terme".  Et puis, ça m'est personnel, mais l'idée d'un corps étranger "à l'intérieur" comme un stérilet, un implant ou un anneau me rebute un peu.

Donc c'était, c'est encore, dans un but contraceptif. Mais j'avoue qu'avoir des règles qui ne durent que quelques jours, qui ne font presque pas mal (qui me permettent d'avoir une vie normale), à des dates fixes et pas quand elles veulent, voire les supprimer un mois si nécessaire, c'est un vrai confort de vie... D'ailleurs j'ai continué à la prendre à chaque fois que j'étais célibataire. Toujours par peur d'un accident (oui, les craquages de capote, ça n'arrive pas qu'aux autres). Comme ça ne durait que quelques mois à chaque fois, arrêter puis reprendre entraînant encore d'autres changements hormonaux, pour moi c'était plus confortable de rester comme ça.

Pour aller plus loin, si demain un médoc permettait de supprimer les règles, même sans but contraceptif, je le prendrai, tellement c'est pénible cette chose si "naturelle"....

Sauf erreur de ma part, je croyais que les "règles" dues à la pilule était des saignements dit "de confort" (je ne me rappelle plus le terme exact), d'où les deux couleurs de pilule, et que donc il suffirait de prendre tous les jours les pilules contraceptives qui, entre autres effets, modifient votre endomètre, qui n'est plus rejeté par l'organisme et donc plus de menstruations.


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#74 12-09-2013 13:59:51

Sandman
Séduizeur
Lieu : Sûrement dans ma baignoire
Inscription : 17-08-2013
Messages : 130

Re : Vos méthodes de contraception

BlueMiss a écrit :

euh...merci smile

Des moyens de contraception, il en existe de toutes sortes. Il faut soigneusement se renseigner et peser le pour et le contre, pour choisir ce qui nous convient le mieux. Quant aux moyens de contraception "naturels", si c'est à l'abstinence que tu fais référence, c'est efficace à 100% ! Mais la courbe de température, le retrait etc...c'est les meilleurs moyens d'avoir des grossesses surprises. Les spermicides non plus ne sont pas à toute épreuve.

Non lol l'abstinence c'était une blague comme je l'ai écrit, un taunt.
En plus par définition, la contraception c'est en cas de rapports sexuels, donc opposé à l'abstinence.

Rien n'est 100% sûr, même pas la pilule. L'objectif est de minimiser les risques (cumul des méthodes alors ? lol).


Everybody's looking for something.

Hors ligne

#75 12-09-2013 14:03:39

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Vos méthodes de contraception

Sandman a écrit :

Sauf erreur de ma part, je croyais que les "règles" dues à la pilule était des saignements dit "de confort" (je ne me rappelle plus le terme exact), d'où les deux couleurs de pilule, et que donc il suffirait de prendre tous les jours les pilules contraceptives qui, entre autres effets, modifient votre endomètre, qui n'est plus rejeté par l'organisme et donc plus de menstruations.

Il s'agit de saignements de privation, dus à l'absence d'hormone. Il existe plusieurs sortes de pilules :
- certaines se prennent pendant 3 semaines, avec une pause d'1 semaine pendant laquelle on a ces saignements qui, pour une femme sont assimilables à des règles.
- certaines se prennent pendant 1 mois, mais la 4ème semaine ne contient que des pilules placebo --> donc absence d'hormone pendant la 4ème semaine, donc saignements de privation
- certaines plaquettes font 4 semaines, et ce sont 4 semaines sans placebo, donc on prend des hormones en continu --> pas de saignement de privation

Hors ligne

Pied de page des forums