Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 14-09-2014 23:23:07

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Bonjour à tous(tes) !

Je vous lis depuis plus d'une petite semaine déjà et j'ai l'impression d'avoir beaucoup appris... Je viens vers vous aujourd'hui pour ouvrir une question qui nous a, je pense, tous et toutes concernées un jour, après une rupture amoureuse, ou un amour vécu unilatéralement... Je veux parler bien-sûr de l'OI !
On est tous d'accord pour dire que l'OI est un véritable poison, qui parfois nous amène à toucher le fond et à perdre beaucoup de notre dignité.
Par contre, on arrive avec le temps, le respect de certaines étapes de deuil, ou grâce à un fort travail de résignation et d'acceptation, à surmonter l'OI.
Le bon côté des choses, c'est qu'on en sort toujours plus fort(e), même si aujourd'hui il est possible de dire, que personne n'est vraiment immunisée contre lui.
Anashka a déjà traité du sujet à travers des articles, et a donné des feuilles de route pour aider à sortir la tête de l'eau durant ces phases là.  Mais l'OI est aussi personnel que la façon qu'à la personne de la vivre, aussi j'aurais aimé connaître ( dans un but d'échanges et de partage) vos recettes anti-OI.

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de reflexion..
2) Comment la traiter quand il arrive ?
3) Quel bilan dresser vous de vos OI ? ( période post-OI)

J'espère ne pas avoir été trop longue, et attends impatiemment vos participations ^^

Hors ligne

#2 15-09-2014 00:33:33

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de reflexion..

Quand un garçon me plait, j'essaye de doser l'intérêt que je lui porte par rapport à l'intérêt qu'il semble avoir pour moi. S"il ne manifeste aucune attirance alors que je tente qlq trucs, je prends mes distances.
Si un garçon me plait mais qu'il est évident que nous ne nous entendrions pas en couple (pour des raisons diverses), je prends le large. Et je regarde de loin ^^
Je garde les notions de reve et réalité bien distinctes. Mon voisin de bus à qui je n'ai jamais adressé la parole n'est pas un prince charmant qui attend son heure pour se déclarer. C'est juste un voisin de bus que je n'ose pas aborder, et qui peut-être ne me reconnait même pas d'un jour à l'autre.

2) Comment la traiter quand il arrive ?

par le mépris ! Le reconnaitre c'est le plus important. Une fois qu'on s'est rendu compte que nos sentiments sont basés sur l'idéalisation, il est plus facile de redevenir lucide. En pratique, soit on tente le tout pour le tout (ce qui se solde le plus probablement par un échec, mais qui permet d'aller de l'avant), soit on coupe les ponts, soit...je n'ai pas d'autre alternative. Sinon, s'il n'est pas encore trop tard, et que l'obsession n'est pas encore installée, on peut mettre en place rapidement et efficacement un jeu de séduction. Comme ça on désacralise un peu l'autre, tout en faisant avancer le schmilblick.

3) Quel bilan dressez-vous de vos OI ? ( période post-OI)

comment ça, quel bilan ? le bilan d'aujourd'hui ?

Hors ligne

#3 15-09-2014 10:15:07

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Merci Bluemiss pour ta contribution, très intéressante :-)

Quand un garçon me plait, j'essaye de doser l'intérêt que je lui porte par rapport à l'intérêt qu'il semble avoir pour moi. S"il ne manifeste aucune attirance alors que je tente qlq trucs, je prends mes distances

Oui ca c'est imparable, c'est limite une hygiène de vie :-) J'adhère à 100% ! Le tout est d'arriver à équilibrer notre investissement en fonction de l'intérêt que l'autre semble nous porter, et des signes qui transparaissent.

Si un garçon me plait mais qu'il est évident que nous ne nous entendrions pas en couple (pour des raisons diverses), je prends le large. Et je regarde de loin ^^

Ca par contre c'est pas si évident. Tu parles du cas où tu lui plais aussi mais caractère incompatible ( par exemple) ?

Je garde les notions de reve et réalité bien distinctes. Mon voisin de bus à qui je n'ai jamais adressé la parole n'est pas un prince charmant qui attend son heure pour se déclarer. C'est juste un voisin de bus que je n'ose pas aborder, et qui peut-être ne me reconnait même pas d'un jour à l'autre.

Oui très important ! bien garder les pieds sur terre et faire le distinguo ! D'ailleurs pour ça j'ai un petit secret : m'efforcer de penser qu'à moins de voir des signes plus qu'évidents, je n'intéresse pas l'autre. Ca permet d'avoir des surprises ^^

par le mépris ! Le reconnaitre c'est le plus important. Une fois qu'on s'est rendu compte que nos sentiments sont basés sur l'idéalisation, il est plus facile de redevenir lucide

Tu arrives à couper les ponts facilement ? tu te fais violence ? ou alors avec l'expérience, ca devient quasi automatique ?
Pour le jeu de séduction pré OI, ca t'es déjà arrivé  ?

Pour le bilan, en fait, je voulais parler des choses qu'on a tiré de toutes ces souffrances liés à l'OI, est ce que ça t'a rendu plus mature, blasé, aigri ?

Merci en tout cas pour ta participation ^^

Hors ligne

#4 15-09-2014 11:49:17

BlueMiss
Séduizeuse
Inscription : 15-06-2013
Messages : 278

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

Si un garçon me plait mais qu'il est évident que nous ne nous entendrions pas en couple (pour des raisons diverses), je prends le large. Et je regarde de loin ^^

Ca par contre c'est pas si évident. Tu parles du cas où tu lui plais aussi mais caractère incompatible ( par exemple) ?

oui, ou un style de vie totalement opposé, ou des goûts trop différents, ou une vision du couple trop ceci, pas assez cela... ça peut aussi être une distance géographique... Enfin, ce ne sont que des appréciations très personnelles, dans des cas particuliers. Mais ça m'est arrivé de me dire : "ce mec me plait à mort, mais nous deux c'est impossible, ce serait aberrant"

sarahguess a écrit :

par le mépris ! Le reconnaitre c'est le plus important. Une fois qu'on s'est rendu compte que nos sentiments sont basés sur l'idéalisation, il est plus facile de redevenir lucide

Tu arrives à couper les ponts facilement ? tu te fais violence ? ou alors avec l'expérience, ca devient quasi automatique ?
Pour le jeu de séduction pré OI, ca t'es déjà arrivé  ?

ça dépend de la relation que tu as avec le mec en question, mais souvent j'ai été aidée par les circonstances (un départ en vacances, un changement de stage...). Y'a des moments où il faut un peu lutter contre soi-même mais si on a les idées claires, ce n'est pas insurmontable. J'ai l'impression qu'avec l'expérience je m'en sors mieux, mais je n'ose pas l'affirmer non plus, parce qu'on ne sait jamais sur ce qui va nous tomber dessus. En tout cas, j'ai sûrement plus de recul que pendant l'adolescence.

sarahguess a écrit :

Pour le bilan, en fait, je voulais parler des choses qu'on a tiré de toutes ces souffrances liées à l'OI, est ce que ça t'a rendue plus mature, blasée, aigrie ?

Un peu tout ça à la fois ^^ Moins fleur bleue, plus cynique. Mais ce ne sont pas seulement ces expériences sentimentales qui m'ont changé, ça fait partie d'un ensemble de choses, donc je n'arrive pas vraiment à te répondre.

sarahguess a écrit :

Merci en tout cas pour ta participation ^^

de rien ! j'espère que d'autres vont aussi donner leurs idées !

Sinon, tu te posais ces questions pour les appliquer à un cas particulier, ou bien ?

Hors ligne

#5 15-09-2014 20:43:58

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

oui, ou un style de vie totalement opposé, ou des goûts trop différents, ou une vision du couple trop ceci, pas assez cela... ça peut aussi être une distance géographique... Enfin, ce ne sont que des appréciations très personnelles, dans des cas particuliers. Mais ça m'est arrivé de me dire : "ce mec me plait à mort, mais nous deux c'est impossible, ce serait aberrant"

Tu vois ça, moi j'y arrive pas. C'est une force que tu as en plus. A partir du moment où il y a attirance et qu'on se plait "à mort", j'ai tendance à effacer d'un coup de baguette magique tout les obstacles, et ca c'est une grosse brèche pour l'OI

Pour les autres, j'aurais vraiment aimé avoir vos idées, vos "recettes", vos remèdes, etc...

Pour répondre à ta question BlueMiss, j'ai inité ce post pour échanger et partager les trucs qui ont marché pour vous, et qui pourront certainement marcher pour les autres. Donc c'est plutôt général^^

En ce qui me concerne, le fait d'avoir vécu des OI, ne m'a pas forcément immunisé. Pire, j'ai l'impression que malgré ma grande prudence, je pourrais replonger assez facilement à cause de quelques faiblesses : attrait important pour le physique, ou la "tchatche" subtile, voire quelqu'un de très expressif et démonstratif ( la needy en rehab que je suis fond facilement face à ce type d'éléments), ou d'insistant ( oui on m'a à l'usure).

Sinon pour répondre à mes propres questions, mon traitement de fond ( en tout cas celle que je m'efforce de travailler) est le détachement affectif. Je m'explique : en changeant de philosophie et en voyant les choses différemment, on prend mieux les choses et nous prenons moins la tête dessus. Donc par là on échappe à toute obsession, quelle qu'elle soit.
J'essaie de me dire que rien n'est important, que le but est de vivre le moment présent, et que le futur ne m'appartient pas. C'est toute une philosophie de vie que j'essaie d'adopter. Il y a tout un tas de notion comme le lâcher prise, l'autonomie affective, etc... qui s'y apparentent.

Sinon pour le game en lui même, tu parlais de mépris. Moi je me transforme en blonde platine, je deviens sciemment idiote, et je refuse de voir les signes d'intérêts implicites, en gros je fais tout pour éviter de "me faire des films", même si parfois des signes transparaissent. C'est quitte ou double, car je peux passer à côté de personne qui n'oseront jamais faire le premier pas...
Mais l'avantage c'est quand la personne décide de faire le premier pas et de se déclarer explicitement, elle n'a aucun recours ( sauf la malhonnêteté) pour dire finalement " ah bah excuses moi tu as mal compris, etc.."
Donc ça évite quand même d'embuer sa clairvoyance et d'entrer dans des surinterprétations qui avaient finalement une explication...

Quand je suis dans l'OI, je me transforme en mode terminator ( enfin j'essai) et je coupe tout contact ( blocage sur téléphone, et toute les appli) et là je me donne un mois au minimum pour "reset" le tout. Pendant ce temps je m'occupe l'esprit, et j'écris beaucoup sur ce que je ressens et comment je vis la désintoxication. Je trouve que ce procédé est particulièrement efficace !

Dernière modification par sarahguess (15-09-2014 20:44:58)

Hors ligne

#6 16-09-2014 04:58:01

Alambic
Séduizeur
Inscription : 10-04-2014
Messages : 1 566

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

On est tous d'accord pour dire que l'OI est un véritable poison, qui parfois nous amène à toucher le fond et à perdre beaucoup de notre dignité.

J'allais répondre que j'avais trouvé un moyen d'utiliser le mien, mais c'est vrai que ça reste plus accablant qu'autre chose. Même s'il m'a aidé à ouvrir les yeux, je m'en serais quand même bien passé.

sarahguess a écrit :

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de reflexion..

Pfffff. Je dirais, pour commencer, l'amour. Quand on aime une personne, on ne tombe pas amoureux d'autres personnes. Quand j'étais amoureux de mon épouse, pendant 20 ans et en dépit des dernières années, je pense qu'il m'aurait été impensable d'en pincer pour une autre. Mais en fait, pas forcément, et des chansons l'expriment.

Ensuite, l'image des Autres. Leurs défauts sont parfois tels, à la limite du dégoût, qu'il est impossible de craquer pour eux.

Mais il conviendrait surtout comment les OI nous arrivent, et ils sont de types différents. Confondre tous les OI me paraît déjà un moyen de nous y perdre.

Ils ont un point commun qui pourrait en constituer la clé : la question "Et si... ?"

sarahguess a écrit :

2) Comment la traiter quand il arrive ?

* L'analyse est utile pour accélérer sa disparition, mais la raison est faible devant les sentiments.

* L'analyse des personnes objets de l'OI : parfois, elles sont odieuses ; mais si elles ne le sont pas, ça n'arrange rien.

* L'affronter, se déclarer et tenter de transformer l'OI en relation harmonieuse. Parfois, la personne objet de l'OI nous douche froidement par son indifférence ou son dédain ; ou pas ; et ça renvoie au point précédent.

* Rencontrer une personne encore plus charmante.

* Le temps et la résolution à abandonner tout espoir le transforment en un bête chagrin d'amour.

sarahguess a écrit :

3) Quel bilan dresser vous de vos OI ? ( période post-OI)

* La réflexion qu'ils sont épuisants (par obsession) et que ne pas être amoureux est reposant.

* Des regrets, des soulagements et des souvenirs.

Hors ligne

#7 16-09-2014 07:21:39

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de reflexion..
2) Comment la traiter quand il arrive ?
3) Quel bilan dresser vous de vos OI ? ( période post-OI)

1. Etre en paix avec soi-même, ne pas se mentir sur ses besoins affectifs. Quand j'étais mariée, j'étais toujours vaguement en OI.
2. Quand cela arrive, se demander pourquoi.
3. Voir question 1, je pense que les OI arrivent quand quelque chose ne nous plaît pas dans notre vie, quand il y a un manque. On croit que la solution à nos problèmes est dans la relation avec un autre.

Dernière modification par Ellenwe (16-09-2014 07:23:29)


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#8 16-09-2014 08:08:16

muzik2014
Séduizeuse
Inscription : 16-06-2014
Messages : 50

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de réflexion..

Ne pas trop espérer et éviter les plans sur la comète, ne pas idéaliser et tenter de rester objective ! plus on se fait de films, plus on idéalise, plus on est obsédée par cette relation et ... plus la chute sera vertigineuse !

2) Comment la traiter quand il arrive ?

Je pense que lorsque l'OI est là, et bien il est trop tard ! Perso, une fois mangé tout cru par ce foutu OI et bien je n'avais plus qu'à subir !!! Impossible de m'en sortir.. sauf avec le temps ! il faut bcp bcp bcp bcp de temps pour refaire surface et pour passer à autre chose ...


3) Quel bilan dresser vous de vos OI ? ( période post-OI)

Quel merde cet OI ! je suis en OI depuis 3 mois et je n'en vois pas le bout ! alors je n'en suis pas encore au bilan mais je pense vraiment qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs au départ.. il faut rester sur ses gardes et ne jamais idéaliser ... bref se protéger quoi !

je suis d'accord avec Ellenwe : l'OI arrive quand on est pas satisfaite dans notre vie !

Hors ligne

#9 16-09-2014 09:25:51

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

1) Comment s'en prémunir ( une fois l'avoir vécu pourtant plusieurs fois) ? Des pistes de reflexion..

Je ne crois pas qu'on puisse vraiment s'en prémunir... Par contre en prendre conscience très tôt et passer au point 2 au plus vite oui wink

sarahguess a écrit :

2) Comment la traiter quand il arrive ?

Déjà prendre conscience que je suis en train de me faire des films sur une relation qui n'existe pas. Après de deux choses l'une : soit tenter ma chance (=séduire l'OI), soit nexter. Les deux étant difficiles en soi, car dans un cas on risque le rejet, dans l'autre faut une sacré dose de motivation pour faire le deuil d'une relation qui n'existe pas et qui pourtant nous procure plein d'émotions. Mais je n'ai pas encore trouvé d'autre solution qui "marche" sur moi. Je fais l'un ou l'autre selon mon envie et ma disponibilité du moment... (enfin plus souvent le next quand même)

sarahguess a écrit :

3) Quel bilan dresser vous de vos OI ? ( période post-OI)

Contrairement à muzik2014 et Ellenwe dans mon cas ce n'était pas pour combler un manque, mais plutôt comme un moyen de ne pas avoir à affronter mes peurs. Peur du rejet (râteau), comme beaucoup de monde, mais surtout peur que "ça marche" entre nous, et que je me retrouve prisonnière d'une relation. Ça je m'en suis rendue compte très récemment de cette peur de me perdre dans une relation amoureuse... Au moins dans un OI l'autre ne peut que répondre parfaitement à mes attentes, puisque c'est moi-même qui le fabrique, et il ne peut pas "m'emprisonner". Encore que plus j'y pense et plus je crois que je me suis tout de même enfermée dans certains OI. Mais c'était mon choix, pas en soumission à l'autre...


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#10 16-09-2014 09:27:53

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

N'est-ce pas un manque dans le sens manque de confiance en toi et en l'autre? smile

Dernière modification par Ellenwe (16-09-2014 09:34:21)


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#11 16-09-2014 09:29:53

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Merci pour vos contributions !!
Kha la la vous avez soulevé des points très intéressants, je savais que ce poste allait être enrichissant ^^

@ Alambic

J'allais répondre que j'avais trouvé un moyen d'utiliser le mien, mais c'est vrai que ça reste plus accablant qu'autre chose. Même s'il m'a aidé à ouvrir les yeux, je m'en serais quand même bien passé.

Comment as tu utilisé le tien ?

Pfffff. Je dirais, pour commencer, l'amour. Quand on aime une personne, on ne tombe pas amoureux d'autres personnes. Quand j'étais amoureux de mon épouse, pendant 20 ans et en dépit des dernières années, je pense qu'il m'aurait été impensable d'en pincer pour une autre. Mais en fait, pas forcément, et des chansons l'expriment.

Ensuite, l'image des Autres. Leurs défauts sont parfois tels, à la limite du dégoût, qu'il est impossible de craquer pour eux.

L'amour contre l'OI ? c'est à dire ?
Quand tu parles d'image des Autres, tu veux dire qu'un des remèdes anti-OI serait de se parvenir à se dégoûter de l'autre ( en dressant sur un papier tout ses défauts et/ou ses comportements ?). Je l'avais déjà lu dans un article, ça semble être une piste très intéressante... Sauf en cas d'OI sévère, où là la lucidité a quasiment disparu...

Oui Alambic tu soulève ici un point intéressant : ne pas confondre tout les OI, car il en existe plusieurs sortes. Que sais tu à ce propos ? ( Moi perso j'ai tendance à les confondre, car le résultat est le même en termes de souffrance)

* L'affronter, se déclarer et tenter de transformer l'OI en relation harmonieuse

Ca m'intrigue, comment tenter de transformer l'OI en "relation harmonieuse" ? alors qu'on est à la limite de la "lockitude"...

La réflexion qu'ils sont épuisants (par obsession) et que ne pas être amoureux est reposant.

Ah ça oui alors ! qu'ils sont épuisant ces OI, en ce moment je savoure ces moments de calme sentimental, c'est vraiment un repos mental !

On est tous d'accord je pense pour accorder au temps le mérite qui lui revient : c'est un des éléments les plus important qui permet de "reset" cette souffrance et ces mauvais souvenirs.

@ Ellenwe

Tu soulèves toi aussi un point crucial dans cette étude/analyse de l'OI : s'il est venu à nous c'est qu'il y avait une brèche. Et cette brèche, c'est soi effectivement une insatisfaction dans la vie que l'on mène à ce moment là, voir j'irais plus loin : la fameuse dépendance affective...

Donc on pourrait rajouter au traitement de fond ( voir à la manière de s'en prémunir) une bonne thérapie pour enrayer cette dépendance affective. Donc quelqu'un qui serait dans une autonomie affective serait je pense définitivement immunisé de l'OI ( j'emploie le champs lexical de la médecine comme quoi l'OI pourrait s'apparenter à un véritable virus).

J'irais plus loin : la violence de l'OI serait le baromètre de notre degré de dépendance affective....

@muzik2014

Oui tu parles de tirer des plans sur la comète et de ne pas se faire de films : tout à fait d'accord avec toi !
Anashka a écrit un long article sur les projections, elles sont responsables en somme de nos déceptions amoureuse, et alimentent l'OI.
Moi je proposais une recette qui était de faire la blonde ( c'est une expression hein) : ne rien voir des signes, même s'ils sont là et attendre l'approche concrète pour commencer à "tirer des plans sur la comète".

Hors ligne

#12 16-09-2014 09:29:53

Nola
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2013
Messages : 982

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Lycka a écrit :

Déjà prendre conscience que je suis en train de me faire des films sur une relation qui n'existe pas. Après de deux choses l'une : soit tenter ma chance (=séduire l'OI), soit nexter. Les deux étant difficiles en soi, car dans un cas on risque le rejet, dans l'autre faut une sacré dose de motivation pour faire le deuil d'une relation qui n'existe pas et qui pourtant nous procure plein d'émotions. Mais je n'ai pas encore trouvé d'autre solution qui "marche" sur moi. Je fais l'un ou l'autre selon mon envie et ma disponibilité du moment... (enfin plus souvent le next quand même)

Oui voilà, c'est l'entre-deux qui bouffe. On peut passer des semaines, des mois, à interpréter le moindre signe, parce que la situation n'est pas claire.
Petit remède perso : me répéter "On n'est pas amoureux de quelqu'un avec qui on n'est pas". On ne le connaît pas intimement, on ne sait absolument pas ce que donnerait la relation. On ne peut donc pas être amoureux. Attiré, mais pas amoureux(se).


La vie est un long chemin. Tout droit ne sera pas le mien.
Yelle

Hors ligne

#13 16-09-2014 09:34:59

Francesca
Séduizeuse
Inscription : 01-02-2013
Messages : 2 305

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Le meilleur des remèdes: c'est justement d'apprendre à connaître l'autre pour ne plus l'idéaliser, faire des projections.

Hors ligne

#14 16-09-2014 09:51:09

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

@ Nola

Oui voilà, c'est l'entre-deux qui bouffe. On peut passer des semaines, des mois, à interpréter le moindre signe, parce que la situation n'est pas claire.

Oui c'est ça, parce que si l'objet de l'OI nous laissait "tranquille", il y aurait moins de chance qu'on tombe... ( à moins d'avoir des tendances érotomanes mais bon là... faut consulter). Donc la méthode coué d'auto persuasion peut être efficace dans ces moments là : "non il n'est pas assez clair pour que j'aille jusqu'à me faire des films ! Non il a seulement voulu être gentil et poli !" Ou alors "c'est un séducteur, il est comme ça avec tout le monde".

Oui aussi d'accord avec ton second constant : appeler un chat un chat. L'attirance forte ( qui va déclencher l'idéalisation) n'est pas l'amour. Et l'amour n'est pas souffrance. L'amour est réciproque et ne souffre d'aucune ambigüité !

Hors ligne

#15 16-09-2014 09:53:08

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

@Lycka

C'est donc ta peur de l'engagement qui crée un terrain propice à l'OI chez toi... ça me parle beaucoup. On peut relier ça avec ce qu'a dit Ellenwe, cette peur de l'engagement ne provient il pas d'un manque de confiance en toi ?

Hors ligne

#16 16-09-2014 09:55:01

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

@ Francesca

Oui avant l'OI c'est faisable, mais une fois dans l'OI, apprendre à connaître l'autre va devenir compliqué car comme notre vision des choses s'altère proportionnellement à l'intensité de l'OI, le recul et la lucidité s'amenuise.... Et là c'est compliqué : on cherche des excuses à certains comportements qu'on surinterprète, et surtout les défauts sont susceptible de devenir qualité.

Hors ligne

#17 16-09-2014 09:56:25

Francesca
Séduizeuse
Inscription : 01-02-2013
Messages : 2 305

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Cela demande de prendre sur soi, ça s'apprend.

Hors ligne

#18 16-09-2014 09:57:07

sarahguess
Séduizeuse
Inscription : 27-08-2014
Messages : 62

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Plusieurs d'entre vous ont évoqué la solution de tenter sa chance auprès de l'OI par un jeu de séduction. Ma question est : quand on est dans un jeu de séduction, ce qui fait son charme et sa force, c'est notre recul, notre lucidité, cependant quand on est dans l'OI, on est faible, vulnérable, "trop gentille", etc... Ce qui ne va pas de pair avec le jeu de séduction en lui même. Comment y parvenez vous ?

Hors ligne

#19 16-09-2014 10:02:13

Nola
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2013
Messages : 982

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

@ Nola

Oui c'est ça, parce que si l'objet de l'OI nous laissait "tranquille", il y aurait moins de chance qu'on tombe...

Oui, bien entendu, ce n'est pas le mec qui nous ignore, non, il nous sourit, nous fait des accolades. Et nous on turbine wink

sarahguess a écrit :

Donc la méthode coué d'auto persuasion peut être efficace dans ces moments là : "non il n'est pas assez clair pour que j'aille jusqu'à me faire des films ! Non il a seulement voulu être gentil et poli !" Ou alors "c'est un séducteur, il est comme ça avec tout le monde".

Oui et non. Parce que c'est déjà interpréter. Et en période down, ça se transforme en un éclair en "Oui mais il est gentil avec moi <3", "S'il n'est pas clair, c'est parce qu'il n'ose pas, il doit être timide <3", "Il est comme ça avec tout le monde, mais moi il me regarde d'une façon particulière quand même <3" etc etc.

L'idéal, en effet, reste de foncer au risque d'un râteau, ou de nexter. Mais nexter, c'est dur quand on se dit que peut-être que. Ne reste qu'à foncer.


La vie est un long chemin. Tout droit ne sera pas le mien.
Yelle

Hors ligne

#20 16-09-2014 10:03:58

Francesca
Séduizeuse
Inscription : 01-02-2013
Messages : 2 305

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Tu y parviens au prix d'un effort considérable, au prix d'un travail sur toi, en appliquant les principes que tu aurais utilisé si tu n'étais pas en OI.
Pour avoir vécu un OI bien carabiné, maintenant, je suis capable d'en reconnaître les signes, j'arrive à prendre un certain recul par rapport à ça, à considérer mon OI comme les autres.

Dernière modification par Francesca (16-09-2014 10:06:00)

Hors ligne

#21 16-09-2014 10:05:03

Nola
Séduizeuse
Inscription : 11-06-2013
Messages : 982

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

Plusieurs d'entre vous ont évoqué la solution de tenter sa chance auprès de l'OI par un jeu de séduction. Ma question est : quand on est dans un jeu de séduction, ce qui fait son charme et sa force, c'est notre recul, notre lucidité, cependant quand on est dans l'OI, on est faible, vulnérable, "trop gentille", etc... Ce qui ne va pas de pair avec le jeu de séduction en lui même. Comment y parvenez vous ?

Toutàfait. On est dans ce cas par définition plus que vacillante. Notre démarche reste teintée de toutes les projections qu'on a faites, de l'espoir qu'on a placé.
D'ailleurs je n'y suis pas parvenue. Une mini tentative ridicule qui m'a ramenée au point zéro.
Donc je rectifie : l'idéal, c'est un travail sur soi.


La vie est un long chemin. Tout droit ne sera pas le mien.
Yelle

Hors ligne

#22 16-09-2014 10:35:27

Ellenwe
Séduizeuse
Inscription : 01-07-2014
Messages : 2 202

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

J'ai tenté une fois, carrément, en mode frontal, en disant ce que je ressentais. J'ai été reçue de manière froide et méprisante, par un type qui se comportait comme un séducteur mais qui était marié. Il voulait se rassurer je pense. Cela m'avait énormément affectée.
Une autre fois, j'avais commencé un jeu de séduction, dans lequel le gars était entré... C'est après que ça s'est transformé en OI pour moi!!! Typiquement, le collègue a demandé sa mutation et ça m'a permis d'oublier.


Anyone who has never made a mistake has never tried anything new.
A. Einstein

Hors ligne

#23 16-09-2014 11:52:37

Lycka
Séduizeuse
Inscription : 24-06-2014
Messages : 2 293

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

@Lycka

C'est donc ta peur de l'engagement qui crée un terrain propice à l'OI chez toi... ça me parle beaucoup. On peut relier ça avec ce qu'a dit Ellenwe, cette peur de l'engagement ne provient il pas d'un manque de confiance en toi ?

Pour la peur du râteau, oui, certainement, mais ça reste relativement modéré chez moi cette peur-là.
Pour la peur de l'engagement à proprement parler, beaucoup plus puissante chez moi, ce n'est pas comme ça que je le ressens... Je travaille beaucoup sur ça en ce moment, et c'est un sujet qui reste difficile pour moi car très imbriqué à mon histoire familiale. Et pour l'instant comme je le ressens la confiance n'est pas en jeu dans cette peur-là.

sarahguess a écrit :

Plusieurs d'entre vous ont évoqué la solution de tenter sa chance auprès de l'OI par un jeu de séduction. Ma question est : quand on est dans un jeu de séduction, ce qui fait son charme et sa force, c'est notre recul, notre lucidité, cependant quand on est dans l'OI, on est faible, vulnérable, "trop gentille", etc... Ce qui ne va pas de pair avec le jeu de séduction en lui même. Comment y parvenez vous ?

Franchement si le gars est intéressé, même si tu t'y prends "mal" ça peut passer. Toutes les filles en couple ne sont pas des séductrices chevronnées wink Le problème dans l'OI c'est que bien souvent au fond de nous on sait que cette relation n'est pas possible / est vouée à l'échec, même si on refuse de l'admettre. Donc en séduisant on court généralement au râteau. Brutal, mais salvateur. Sauf à être capable de nexter par soi-même, par un travail sur soi, par d'autres rencontres, d'autres projets...

Dernière modification par Lycka (16-09-2014 12:23:17)


Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin :D

Hors ligne

#24 16-09-2014 14:20:37

Leana
Séduizeuse
Inscription : 15-12-2013
Messages : 220

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

Ce qui marche à force chez moi:

1: Se rendre compte de l'OI le plus rapidement possible ( il me plaît, j'ai l'impression/j'espère que c'est réciproque mais pourtant je suis malheureuse.) et passer au point 2.

2:
a: essayer de le séduire + vérifier que je ne me fasse pas des films et que l'OI en soit bien un.
b: descendre la personne de son pied d'estale en cherchant tout ce qui me déplais chez lui. /
c: fixer une date buttoir à laquelle la situation aura du évolué en bien ou en mal.
d: mettre les choses à plat
e: couper les ponts
f: penser que tout finit par passer pour ne pas craquer + s'occuper le plus possible.


La partie mettre les choses à plat est super importante pour moi parce que ma phrase intérieur créatrice d'OI c'est: Et si j'étais trop froide, et si il était lui aussi en OI au final par peur du râteau parce que je ne suis pas foutue de lui montrer ce que je ressens pour lui.

3:  Ca dépend des OI. ( je classe aussi les passions impossible dedans) Il y en a dont j'ai pas retiré grand chose ou alors une baisse de confiance en moi et d'autres qui m'ont appris pleins de choses. Et puis un OI pour moi c'est pas que du négatif, dans une période un peu trop plate les émotions fortes qu'il procure c'est divertissant.

Hors ligne

#25 17-09-2014 17:15:20

Alambic
Séduizeur
Inscription : 10-04-2014
Messages : 1 566

Re : Remèdes ( et/ou recettes) anti OI !

sarahguess a écrit :

Comment as tu utilisé le tien ?

1. Pour qu'il ne soit pas toujours étouffant, j'ai considéré qu'il n'y avait aucun obstacle et que tout se déroulait conformément à cette obsession. Dès lors, le monde paraît plus heureux et comme enchanté. C'est un dérivatif mensonger mais relaxant.

2. Finalement, je me suis raccroché non pas à une personne que je craignais de ne plus voir mais à celles qui restaient autour de moi, à commencer par mes enfants. J'avais besoin de câlins, je les prenais dans mes bras, et mon épouse aussi.

Les deux manipulations modifiaient les rapports quotidiens. Agissant comme un amoureux ou comme un grand affectif (de toute manière, l'OI nous rend - mot à la mode - hyper-sensible), ma perception du monde et des autres s'en trouvait accrue.

3. M'intéressant de manière non naturelle aux centres d'intérêt de la personne objet de l'OI, ça m'en a fait découvrir de nouveaux.

4. L'OI, dans mon cas, révèle également des dysfonctionnements affectifs, ce qui me permet de les analyser. Il m'a aussi fait comprendre que je pourrai toujours retomber amoureux même si mon mariage éclate, ce qui est rassurant, parce que j'aime l'état amoureux et honore la confiance qu'il implique.

sarahguess a écrit :

L'amour contre l'OI ? c'est à dire ?

Je me répète : quand j'étais très amoureux de mon épouse, soit les 20 premières années, il aurait été impensable de craquer pour qui que ce soit d'autre. Les autres femmes me paraissaient tellement fades. Même quand je les trouvais physiquement fondantes, je n'étais pas intéressé par la découverte de leurs personnalités.

sarahguess a écrit :

Quand tu parles d'image des Autres, tu veux dire qu'un des remèdes anti-OI serait de se parvenir à se dégoûter de l'autre ( en dressant sur un papier tout ses défauts et/ou ses comportements ?). Je l'avais déjà lu dans un article, ça semble être une piste très intéressante... Sauf en cas d'OI sévère, où là la lucidité a quasiment disparu...

Il reste quand même des observables indéniables : consommation de drogues, violences physiques, délinquance et criminalité...

sarahguess a écrit :

Oui Alambic tu soulève ici un point intéressant : ne pas confondre tout les OI, car il en existe plusieurs sortes. Que sais tu à ce propos ? ( Moi perso j'ai tendance à les confondre, car le résultat est le même en termes de souffrance)

Ce serait intéressant de les recenser :

* chagrins d'amour :
- l'ex qui t'as quitté sans que tu t'en remettes ;
- la personne qui t'éconduit (chanson "Le cœur trop grand pour moi") ;
- celle qui sait mais sans réciprocité (princesse de Clèves - "téma, comment elle a zonefriendé son mari !") ;

* obstacles irréductibles :
- la personne à qui tu n'oses pas te déclarer (chanson "le premier pas") ;
- celle à qui la vertu et l'honneur interdisent que tu te déclares (romans balzaciens) ;
- le fantôme inaccessible (les stars, les icônes, les disparus sur l'air des chansons d'Emilie Simon...).

sarahguess a écrit :

Ca m'intrigue, comment tenter de transformer l'OI en "relation harmonieuse" ? alors qu'on est à la limite de la "lockitude"...

J'aurais dit faire de la personne objet de l'OI un ami. Je vais faire un néologisme pour éviter le "zone friending" :  s'amicaliser mutuellement.

Nola a écrit :

Petit remède perso : me répéter "On n'est pas amoureux de quelqu'un avec qui on n'est pas". On ne le connaît pas intimement, on ne sait absolument pas ce que donnerait la relation. On ne peut donc pas être amoureux. Attiré, mais pas amoureux(se).

M'ouais. Eh ben si, ça s'appelle "amour platonique". On aime ou on s'aime comme ça, par la pensée.

Francesca a écrit :

Le meilleur des remèdes: c'est justement d'apprendre à connaître l'autre pour ne plus l'idéaliser, faire des projections.

Gromf. C'est comme ça que j'ai fait mon OI !

sarahguess a écrit :

Et l'amour n'est pas souffrance. L'amour est réciproque et ne souffre d'aucune ambigüité !

Vos slogans optimistes ne conjurent pas ces bouffées d'élans affectifs. neutral

Ellenwe a écrit :

J'ai tenté une fois, carrément, en mode frontal, en disant ce que je ressentais. J'ai été reçue de manière froide et méprisante, par un type qui se comportait comme un séducteur mais qui était marié. Il voulait se rassurer je pense. Cela m'avait énormément affectée.

Ça, doucher l'OI par une déclaration éconduite, c'est radical.

Ellenwe a écrit :

Une autre fois, j'avais commencé un jeu de séduction, dans lequel le gars était entré... C'est après que ça s'est transformé en OI pour moi!!!

On joue, on est joué.

Hors ligne

Pied de page des forums