Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 27-02-2014 13:41:55

Anashka
Séduizeuse
Inscription : 30-01-2013
Messages : 2 457

SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

http://www.madmoizelle.com/actrice-porn … ent-234292

Un article sur Madmoizelle... En lien avec le Prude Shaming et Slut Shaming...

Bref, être une actrice porno par choix : irresponsable ? Militant ? autre ?

Hors ligne

#2 27-02-2014 19:21:51

franck11
Séduizeur
Inscription : 07-02-2014
Messages : 25

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Merci pour cette article intéressant. Je pense que l'étudiante en question dans l'article à tout à faitement le droit et la liberté de faire ce qu'elle à envie de faire sans être jugé et insulter par autruie. Je trouve que c'est moche de vendre son corps pour financer ces etudes mais cependant, c'est pas comme ci qu'elle avait violé une personne contre son gré, ou qu'elle violait autruie pour payer ces etudes lol.

Sinon, je trouve ca un peu stupide de considérer des femmes de "prostituer" parce qu'elles font preuve de desir sexuel. Le désir sexuel est un comportement humain. Je trouve encore plus stupide, quand ont insulte une femme parce qu'elle porte sur elle des vêtements sexy et feminin qui s'associe bien avec sa beauté. C'est un peu comme ci qu'ont dissaient qu'un homme était aussi un "prostituer" ou "obseder sexuel" parce qu'il porte des vetements qui s'associe bien a lui, et le met en valeur. ( Exemple : chemise, costume ect...).

Hors ligne

#3 27-02-2014 20:49:50

Tourment
Séduizeur
Inscription : 24-08-2013
Messages : 247

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Qu'une femme ait autant de liberté sur propre corps est quelque chose inacceptable dans cette société. C'est aussi simple et con que ca en fait. Il y a plus de 2000 ans, tout le monde se foutrait de savoir ce ce que fait une femme de ses miches. La sexualité des femmes fait peur aux hommes, pour deux raisons :
-La jouissance féminime est bien supérieur à la jouissance masculine.
-Les filles ont plus de libido en général que les hommes.

Il a donc fallu réprimer le désir féminin pour le rendre inférieur voir inexistant comparé à celui des hommes. Le porno, qui joue beaucoup sur l'imaginaire et le fantasme bien gras sur des filles vu comme de "parfaite salope" est là pour créer un désir chez les hommes pour les femmes. C'est complètement stupide. Mais en réalité, cette image de cette fille imaginaire qui n'existe pas fait peur aux hommes. Alors si en plus, une femme qui va incarner cette "fille" prend son pied en le faisant, ca casse la baraque. Elle fait peur aux hommes et en plsu elle existe pour de vrai donc voilà.

C'est de là que vient cette double facette :-la fille prude et pure qui drague pas versus la nympho salope qui drague.

Que faut il faire ?

Les pays nordiques s'en sont bien sorti à tel point que cela choque personne quand une fille dit ouvertement qu'elle coucher avec un tel ou un tel devant tout le monde. Je pense qu'il faut pas essayer de rentrer dans le débat avec les sexistes.

Hors ligne

#4 27-02-2014 21:26:59

Me and I
Banni(e)
Lieu : lol ?
Inscription : 01-02-2013
Messages : 1 124

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

à la limite c'est pas mon cul. Dixit Faf' Larage, spas moi qui l'ai dit smile

Elle fait ce qu'elle veut de son cul je vois pas trop en quoi ça regarde les gens, ni les feministes, ni les macho mucho gusto. Ou est passé l'individualité ?

Hors ligne

#5 27-02-2014 23:53:48

Retyrgit
Séduizeur
Inscription : 12-03-2013
Messages : 430

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Article très intéressant. Comme Frank, je trouve ça moche que cette demoiselle soit obligée de se prostituer pour financer ses études. Certes, c'est la dure loi du pays de l'oncle Sam, mais ça me révolte toujours. Dans l'article, elle affirme qu'elle est libre de disposer de son corps pour se faire de l'argent. Je crois surtout qu'elle est tout sauf libre de disposer de son corps, puisqu'elle le monnaye pour faire des films X. Je l'aurais compris si son but premier était de faire du X pour le plaisir du sexe. Ici, elle se prostitue simplement pour avoir le droit à une vie meilleure (et à sortir de la prostitution par le haut), d'où sa rage de vaincre et forcément son fort ressenti face aux c***rds qui la jugent voire même l'insultent.

Le seul truc qui me froisse, c'est son aparté sur le patriarcat. J'aimerais bien que l'on m'explique un truc : comment des femmes, "opprimées" par un système patriarcal visant à les "soumettre" à la sexualité masculine, peuvent-elle blâmer, parfois plus vigoureusement une de leur "co-détenue" que les hommes eux-mêmes ? Je repense à l'article sur "le cartel du sexe féminin", qui se pense, explique mieux et apporte plus de réponses sur le slut shaming féminin...

Hors ligne

#6 28-02-2014 02:20:59

Tourment
Séduizeur
Inscription : 24-08-2013
Messages : 247

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Retyrgit a écrit :

Le seul truc qui me froisse, c'est son aparté sur le patriarcat. J'aimerais bien que l'on m'explique un truc : comment des femmes, "opprimées" par un système patriarcal visant à les "soumettre" à la sexualité masculine, peuvent-elle blâmer, parfois plus vigoureusement une de leur "co-détenue" que les hommes eux-mêmes ? Je repense à l'article sur "le cartel du sexe féminin", qui se pense, explique mieux et apporte plus de réponses sur le slut shaming féminin...


Justement.... Elles le font car elles pensent que cela est juste, c'est tout simplement ca et n'ont pas conscience du patriarcat.

Hors ligne

#7 01-03-2014 00:32:40

Retyrgit
Séduizeur
Inscription : 12-03-2013
Messages : 430

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Justement.... Elles le font car elles pensent que cela est juste, c'est tout simplement ca et n'ont pas conscience du patriarcat.

Ca me semble un peu facile comme analyse. Premièrement, ta remarque est en exacte contradiction avec le mouvement féministe et les avancées qui ont eu lieu tout au long du 20ème siècle. Plusieurs générations de femmes ont pris conscience des inégalités qui existaient entre elles et les hommes (patriarcat ?), et ont fait en sorte de le faire savoir (livres, lois, films...). Il me semble difficile pour une femme de dire qu'elle n'a jamais entendu parler des inégalités hommes-femmes et de l'hypothèse patriarcale développée par de nombreuses féministes. Qu'elles y adhèrent ou non n'est pas le sujet.

Ensuite, si les femmes n'ont pas conscience du patriarcat, comment se fait-il que l'on retrouve dans l'article l'affirmation que les femmes sont oppressées ? Seraient-elles trop aveugles ou trop bêtes pour ne pas se rendre compte de leur propre oppression ? Je ne suis pas de cet avis, et je considère que tout être humain est capable de se rendre compte s'il vit sous la domination d'une personne ou d'un groupe. Après, la question est : accepte-il cette domination et si non, accepte-t-il de prendre le risque de se rebeller ? Un esclave sait qu'il n'est pas libre et oppressé par quelqu'un. Mais il ne prend pas le risque de s'enfuir car il accepte la domination de son maître, qui n'est pas si cruel envers lui, et le considère.

Pour revenir au sujet principal, je n'ai pas la réponse à cette problématique, au pourquoi du comment de ce slut shaming. Mais je suis certain que les ressorts psychologiques et sociaux sont beaucoup plus nombreux et complexes que le simple : "elles sont endoctrinées par le système patriarcal et trop faibles/timides/impersonnelles pour s'en apercevoir et pour sortir de ce système de domination."

Hors ligne

#8 03-03-2014 02:50:22

osecours
Séduizeuse
Inscription : 10-11-2013
Messages : 178

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

En tout cas ça fait beaucoup réagir les hommes du fofo !! Perso je suis d'accord avec Life wink

Hors ligne

#9 03-03-2014 13:48:08

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Qu'est-ce qui est moche? De devoir travailler pour financer ses études ou qu'elle se prostitue pour le faire? Il y'a une différence! Perso, on a tous ou presque dû bosser à côté des cours donc si elle choisit et a envie de se prostituer pour étudier, je vois pas en quoi c'est moins bien qu'un autre type de job étudiant.


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#10 03-03-2014 17:22:21

Retyrgit
Séduizeur
Inscription : 12-03-2013
Messages : 430

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Les deux. Pour le fait de devoir travailler pour financer ses études, et le fait de devoir se prostituer pour le faire.

Dans le premier cas, je suis sûrement idéaliste, mais j'estime que tout le monde a le droit à une éducation et doit pouvoir recevoir les outils nécessaires pour mener à bien sa vie et réaliser ses rêves. L'éducation en fait partie, et le fait de devoir payer des sommes beaucoup trop importantes pour une école ou une fac, c'est à mon sens une atteinte à ce droit fondamental.

Quant à la prostitution, tout d'abord, ce n'est pas réellement un choix. Pour elle, c'est le seul moyen qu'elle a trouvé pour se faire de l'argent rapidement. La fac américaine, ce n'est pas la fac française ou tu peux joindre les deux bouts avec un job chez Mc Do... Je ne connais pas la situation financière de cette jeune fille, mais ça ne m'étonnerait pas qu'un boulot chez Mc Do ne couvre même pas ses frais de scolarité...
Enfin, sur un plan plus philosophique, je considère comme Anashka que le sexe est avant tout un lieu d'échanges gratuit entre deux personnes consentante. Je trouve ça pervers de transformer le sexe en un simple espace d'échange d'argent. D'autant plus qu'une des parties n'est pas si consentante que ça...

Un peu dans le même genre : lefigaro.fr/argent/2012/06/06/05010-20120606ARTFIG00547-comment-se-faire-entretenir-par-un-millionnaire.php

Je suis peut-être un peu communiste sur les bords, mais des riches qui exploitent la misère des pauvres, ça ne m'a jamais plu...

Hors ligne

#11 03-03-2014 19:28:30

samourai
Séduizeuse
Inscription : 25-02-2014
Messages : 37

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

J'ai du mal a concevoir qu'une personne puisse consciemment exercer un métier du sexe et surtout en être satisfaite.
D'une part, quand on est actrice porno, prostituée ou autre, on vend son corps. C'est a dire qu'on se donne un prix, a la prestation, a l'heure ou au film. Mais une fois qu'un être humain a un prix, a-t'il toujours une valeur? Laisser quelqu'un d'autre avoir l'autorité sur notre corps, même temporairement, je trouve ça grave. Et réducteur.
D'autre part, la travailleuse du sexe, quand elle exerce, est livrée au bon vouloir de qui paye. Elle utilise son libre arbitre pour y renoncer (Phrase trop super mal tournée, mais je ne voie pas comment formuler autrement). Et qu'est-ce-que l'essence de l'homme sinon son libre arbitre? Utiliser une personne pour des besoins personnels en la privant de son essence de personne (son libre arbitre), je trouve ça littéralement monstrueux.
Peut-être que je suis allée un peu (beaucoup?) loin. Mais c'est un sujet qui me touche, d'autant qu'en me relisant, je suis carrément partie dans la philosophie...

Hors ligne

#12 03-03-2014 20:08:52

Me and I
Banni(e)
Lieu : lol ?
Inscription : 01-02-2013
Messages : 1 124

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Tout ça ! Serieusement quand je vous lis j'ai l'impression que vous savez mieux qu'elles (les prostitués) ce qui est bon pour elle.

C'est pas un bon choix ... Bah si .. des fois .. 

- Il y a des prostitués qui font ça parce qu'elles ont pas envie de travailler, d'autres pour payer leurs études, d'autres parce qu'elle veulent gagner beaucoup d'argent rapidement pour pouvoir passer définitivement à autre chose parce que justement elles n'ont pas eu la possibilité de faire d'études et ne veulent pas finir caissière à monoprix. Dans ce cas là .. Mais c'est leur cul, pas le votre en fait. Est-ce mieux que celles qui se font entretenir par exemple ? Elle couche aussi pour l'argent au final ... ET puis y a des mecs qui se font entretenir aussi ... Eux aussi ils couchent pour de l'argent .. Chacun fais ce qui lui plait du moment que personne n'y est forcé.

- Et il y en a encore d'autres, qui sont maltraitées, qui font l'objet de traffic, d'esclavagisation, posez le mot que vous voulez ... Ces filles là il ne faut pas les plaindre ... Il faut punir très sévèrement les proxenetes, les chiens qui les mettent sur le trottoir, pour que ça s'arrete. Il faut renforcer les contrôles, et éviter de faire du métier un truc trop underground parce que c'est ça qui génère le commerce "parallèle" ... Pour imager prenez la prohibition de l'alcool aux US à l'époque => Contrebande ..

Personnellement je ne juge ni les filles (parce que c'est à l'individu et pas toute la population des prostitués, ça c'est réducteur) ni les clients (parce qu'il en existe des profils multiples et pas QUE des sadiques). Les seules que je juge, et que je condamnerais volontier ce sont les gens qui profitent de la situation, et qui force des filles ...

Hors ligne

#13 03-03-2014 21:22:29

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Oh bordel, merci Life !
Y'a beaucoup de choses qui m'ont fait bondir dans ce post, mais je me contenterai de mettre un +1 avec tout ce qu'a dit Life.

(Ah si, et je rajouterai que quand on bosse à l'usine ou n'importe ou ailleurs, on vend son corps aussi. Et on laisse quelqu'un d'autre avoir autorité sur son corps, sur ce qu'on doit en faire.)


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#14 03-03-2014 22:02:25

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Ca va dans le sens que je soulevais. Je vois pas en quoi ce travail est "condamnable" moralement, que la fille est automatiquement une victime. Oui, il y'a un trafic humain, oui c'est moche, oui il faut condamner, lutter, démanteler. Quand le consentement n'est pas respecté, là c'est immoral.

Mais quand une fille choisit sciemment de se prostituer plutôt que de bosser dans un fastfood parce qu'elle estime que c'est ce qui lui convient le mieux entre les deux, je vois pas ce que ça peut foutre au reste du monde.


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#15 03-03-2014 22:20:23

Me and I
Banni(e)
Lieu : lol ?
Inscription : 01-02-2013
Messages : 1 124

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

De rien Bloody Mary, de rien tongue

Mais quand une fille choisit sciemment de se prostituer plutôt que de bosser dans un fastfood parce qu'elle estime que c'est ce qui lui convient le mieux entre les deux, je vois pas ce que ça peut foutre au reste du monde.

C'est tout à fait ça à mon sens smile (tu vois, moi aussi je dis que je suis d'accord avec toi haha).

Hors ligne

#16 03-03-2014 22:24:09

franck11
Séduizeur
Inscription : 07-02-2014
Messages : 25

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Oui mais entre payer pour faire un métier qui nous plait pas du tout, et payer pour parler à une personne pendant 1 heure et qu'il fasse semblant d'être votre ami, il y a une grande différence. L'un est une corvée, un service, une tâche qu'ont répugne, tandis que l'autre touche complètement le relationnelle en lui même. Après tout, entre bosser 7h à l'usine, se faire 100 euros en fin de journée ou faire semblant d'être l'ami d'une personne pendant 3h et se faire 500 euros, c'est pas si mal que ca. D'un côté je me fais beaucoup d'argent, je me prend pas la tête à l'usine et je passe même un bon moment avec cette personne, mais seulement tout cela à quelle prix( Bon après je dis pas que la prostitution que c'est un gagne pain en or, ca dépend de la personne prostituer et de ce qu'il fait, je pense que pour les filles c'est désagréable et que ca contribue pas à les rendres heureuses.) ? Un être humain doit-il nécessairement payé pour prendre un peu de plaisir sexuel, ou avoir un peu de contact sociale, non je ne pense pas.

Payer 1 heure pour qu'une personne simule qu'il soit votre partenaire est aussi de la prostitution. Je pense qu'une relation avec un autre être humain, qu'elle soit amical, éphémère, amoureuse ou intéresser par du sexe très rapides doit être dans les deux sens intéresser et qu'il y a cette échange, et non que l'un soit intéresser et que l'autre désire gagner un peu d'argent. Le sexe et la vie sont deux choses liés, autant que le cerveaux et le coeur, je ne pense pas qu'ont puisse payer une pute et être aussi epanouis et heureux qu'une personne qui à un partenaire qui lui plait.  Je pense pas que c'est correct, de payer une pute en se disant que j'vais depenser 50 euros et avoir un peu de plaisir sexuel, mais qu'a côté je vais contribuer à faire exister une des pires formes de vices, que je vais inciter une femme à faire l'amour avec moi de manière complètement désintéresser et que par la même occasion je vais lui faire un peu de mal, la dégoutter un peu sexuellement et l'inciter à poursuivre dans cette mauvaise voie... Je pense pas qu'ont peux faire de la sexualité un métier, à même titre que respirer peut être un métier. Je pense pas que ont peux dire que couper du bois et rendre service à la societer en assurant que celle-ci soit bien ravitaillité en bois est aussi correcte que de proposer une fellation a une personne a 50 euros, qui cette même personne est probablement un obséder sexuel, qu'il n'a pas seulement que du desir pour les femmes, qu'il est en complètement obseder et qu'il n'est pas du tout épanouis dans sa vie. Ce n'est pas le même type de service.

Je sais que j'ai beaucoup dis "je pense pas" dans ce message lol. Sinon, il en faut pas se chercher d'excuse pour dire que quelque chose de moche et immoral soit au final intéressant et pas si moche que ca. L'être humain est capable de distinguer le beau et le mauvais temps instinctivement. Si le ciel est bleu et il y a du soleil alors il fait beau. A l'inverse si il y a des nuages, il fait pas si beau que ca lol. Je pense qu'il est tout aussi capable de distinguer des comportements humains correctes et ceux complètement immoral. La vie n'est pas forcément tout noir et tout blanc, mais il y a cependant des actes profondément mauvais tel que tuer un innocent, pour aucune raison. Je pense qu'il faut écouter sa première impression quand ont entend le mots "prostituer" et qu'ont voit une personne vous proposer 50 euros pour avoir une experience sexuel avec vous. A l'inverse , je pense pas qu'il faut se chercher des excuses du style :

" Oui mais comme ca je pourrai donner 50 euros à un clochard "
" Oui mais comme ca, je pourrai me faire 50 euros en dix minutes "
" Oui mais, il est probablement malheureux dans sa vie sexuel, et si je suis là, il le sera un peu moin. "
" Ce n'est pas tout les jours que je peux gagner 50 euros aussi facilement, il faut profiter des opportunités que nous offre la vie "
" Tout le monde le fais, pourquoi pas moi ? "
" C'est un échange équitable, d'un côté je me fais un peu plaisir financièrement, et lui obtient du plaisir sexuel "
" Bah un bucheron gagne 10 euros en 1h, s'il ne gagnait pas d'argent, il ne ferait pas ce métier, donc c'est un acte intéresser comme la prostitution. De même, moi si je gagne pas 50 euros, je ne compte pas me vendre et lui donner du plaisir sexuel. C'est exactement pareil, car nous deux, ont fait quelque chose qu'ont ne feraient pas forcément, s'il n'y avait pas d'argent en jeux. "

Dernière modification par franck11 (03-03-2014 22:27:46)

Hors ligne

#17 03-03-2014 22:43:53

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Je paye des services chaque jour : les vendeuses sourient alors qu'elles ont passé 9heures derrière une caisse, la coiffeuse me raconte sa vie pendant une heure, les profs me transmettent leur savoir, à la cafét on me vend à manger.

Est-ce que le prof qui m'a expliqué la situation des femmes migrantes d'Inde du sud qui débarquent en Europe éprouve pour moi la plus profonde sympathie lorsque je vais lui poser des questions à la fin de mon cours? Est-ce que je la soule? Est-ce que ça lui fait plaisir que je témoigne de l'intérêt? Au final, c'est son travail de me transmettre son savoir, qu'elle le fasse avec plaisir ou pas, qu'elle soit fatiguée ce jour-là, que ce soit sa vocation ou non, ça ne me regarde pas. Son travail, c'est d'enseigner, point. Les sentiments vrais ou faux qu'elle met derrière, ça me concerne pas.

Le travail du sexe finalement, c'est pareil : une prostituée le fait par choix. Son travail, c'est des prestations sexuelles. Si elle aime ça de façon physique, c'est chouette, tant mieux. Si c'est "juste" pour faire rentrer l'argent, tant mieux aussi : ça la regarde si c'est son choix. Le client veut qu'elle fasse semblant de l'aimer, de jouir, si elle accepte, c'est son affaire et c'est l'affaire du client de savoir que c'est une prestation, rien d'autre. Les prostituées qui le font par choix (puisqu'il faut toujours différencier parce que ça rentre pas dans le crâne des gens que c'est pas forcément une atteinte, une contrainte) peuvent dire, comme sur la carte d'un restaurant ce qu'elles vendent pour combien. Ce qu'il y'a à la carte et pour qu'elle prix.

Quant à la question : un être humain doit-il payer pour des prestations sexuelles? Non, il ne doit pas, il n'est pas contraint de le faire. Après, si sans argent il ne parvient pas à le faire, s'il ne trouve pas son bonheur sexuel autrement que par les prostituées, encore une fois, je ne vois pas ce que ça peut faire. Comme alternative on a quoi? Puisque tout le monde a le droit de baiser, d'avoir du relationnel? J'aime mieux qu'une fille / un homme explicite ses conditions et s'accorde avec son client sur les possibilités que le viol.


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#18 03-03-2014 23:09:27

Retyrgit
Séduizeur
Inscription : 12-03-2013
Messages : 430

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Ahahah Life, tu mérites bien ton surnom de terroriste du forum ! big_smile

Tout ça ! Serieusement quand je vous lis j'ai l'impression que vous savez mieux qu'elles (les prostitués) ce qui est bon pour elle.

2 choses : je n'ai jamais dit dans mes posts précédents que je savais ce qui était bon pour elles (surtout que je ne les connais pas, donc je préfère laisser des personnes mieux informées que moi en discuter). Et quand je dis que je trouve ça moche, ce n'est pas pour autant que je les blâme d'avoir fait ce choix et que je serais prêt à le leur interdire. C'est simplement mon ressenti "à chaud" sur cette situation. Quand je lis un article comme celui-là, ça ne me donne pas envie de lancer des paillettes sous un arc-en-ciel en chantant "what a wonderful world"... smile

Là où je suis d'accord avec toi, Life, c'est que l'on amalgamme souvent des situations différentes, avec des problématiques différentes. Pour une fille qui souhaite de son plein gré tourner du porno, je n'ai rien à en redire : c'est leur cul, et l'argent des producteurs, pas le mien. De même pour les prostituées, stip-teaseuses... Ca fait partie de leur liberté, et ils sont bien assez grand pour gérer leurs affaires eux-même. De même pour les filles/mecs qui se font entretenir par leur conjoint(e).

Là où ça me pose un problème, c'est lorsque la prostitution devient l'ultime recours pour une personne pour vivre (ou survivre). Je lis peut-être l'article initial de travers, mais ce qui ressort pour moi, c'est que cette fille a dû se prostituer pour financer ses études, et qu'elle répond avec une certaine intelligence aux petits merdeux qui se mettent à l'insulter sans même savoir le pourquoi du comment, ni les tenants et aboutissants. Son regard est plutôt positif grâce à sa bonne expérience du milieu. Cependant, elle le dit elle-même, qu'il y a des abus, de l'exploitation et de la violence, et que les expériences négatives ne sont pas des exceptions. Une question intéressante à soulever (et on ne pourra malheureusement pas connaître la réponse) : Dans l'hypothèse où les choses auraient mal tourné, aurait-elle pu quitter ce milieu pour financer d'une autre manière ses études ?
- Si la réponse est oui, et qu'elle devient caissière à Mc Do, alors ça veut dire que son choix n'était pas forcé et qu'elle a tourné du porno parce qu'elle en avait envie. Ca ne me pose alors aucun problème. C'est son cul, pas le mien.
- Si la réponse est non, alors ça veut dire que son choix n'était pas libre et qu'il y avait exploitation, même si c'est une exploitation "douce". Au temps de l'esclavage, certains esclaves menaient une vie dorée chez leurs maîtres, qui les traitaient bien et témoignaient envers eux un certain respect. Mais être contre l'esclavage, c'est aussi bien être contre l'exploitation brutale d'humains pour travailler à la construction de pyramides sous 40°C, que contre l'esclavage de personnes qui tiennent le rôle de domestique dans de riches maisons coloniales, et qui ont le droit à un toi, une nourriture, une famille et même des jours de congés....

(Ah si, et je rajouterai que quand on bosse à l'usine ou n'importe ou ailleurs, on vend son corps aussi. Et on laisse quelqu'un d'autre avoir autorité sur son corps, sur ce qu'on doit en faire.)

Dans une usine, on ne laisse pas avoir quelqu'un d'autre avoir autorité sur son corps. Formulé comme cela, ce serait légitimer en quelque sorte le harcèlement sexuel au travail car "tu tiens ton corps à la disposition de ton patron qui te paye pour ça." Ce que tu vends, dans une usine, c'est ta force de travail, qu'elle soit physique (visser des boulons) ou intellectuelle (faire des calculs sous Excel).
Et le problème n'est pas de vendre sa force de travail à l'usine ou dans une chambre à coucher. Le problème est de vendre sa force de travail sous la contrainte, financière ou morale. Si tu travailles dans une usine sous la contrainte, il existe des lois contre ça (vices du contrat, harcèlement moral...). Si tu travailles dans une chambre sous le regard des caméras sous la contrainte, ça doit aussi être pénalisé (entendons-nous bien : le producteur doit être pénalisé, pas l'actrice victime). Et pour moi, la contrainte ne se limite pas à faire du trafic de femmes d'Europe de l'Est dans la mafia : il s'agit aussi de faire travailler des étudiantes dans le porn parce qu'accepter ce travail est le seul moyen qu'elles ont pour essayer de rendre leur vie meilleure.

Hors ligne

#19 04-03-2014 00:02:33

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Retyrgit a écrit :

Dans une usine, on ne laisse pas avoir quelqu'un d'autre avoir autorité sur son corps. Formulé comme cela, ce serait légitimer en quelque sorte le harcèlement sexuel au travail car "tu tiens ton corps à la disposition de ton patron qui te paye pour ça." Ce que tu vends, dans une usine, c'est ta force de travail, qu'elle soit physique (visser des boulons) ou intellectuelle (faire des calculs sous Excel).
Et le problème n'est pas de vendre sa force de travail à l'usine ou dans une chambre à coucher. Le problème est de vendre sa force de travail sous la contrainte, financière ou morale. Si tu travailles dans une usine sous la contrainte, il existe des lois contre ça (vices du contrat, harcèlement moral...). Si tu travailles dans une chambre sous le regard des caméras sous la contrainte, ça doit aussi être pénalisé (entendons-nous bien : le producteur doit être pénalisé, pas l'actrice victime). Et pour moi, la contrainte ne se limite pas à faire du trafic de femmes d'Europe de l'Est dans la mafia : il s'agit aussi de faire travailler des étudiantes dans le porn parce qu'accepter ce travail est le seul moyen qu'elles ont pour essayer de rendre leur vie meilleure.

En fait, c'est la phrase de Samourai, qui m'a interpellée :

samourai a écrit :

D'une part, quand on est actrice porno, prostituée ou autre, on vend son corps. C'est a dire qu'on se donne un prix, a la prestation, a l'heure ou au film. Mais une fois qu'un être humain a un prix, a-t'il toujours une valeur? Laisser quelqu'un d'autre avoir l'autorité sur notre corps, même temporairement, je trouve ça grave. Et réducteur.

Dans une usine, tu contrains physiquement ton corps à ce que le patron te demande (cadre, posture, rythme, horaires, etc.), pour gagner ta vie. Le harcèlement sexuel n'a rien à faire là-dedans, puisque ce n'est pas dans la fiche de poste. Dans le X, tu contrains physiquement ton corps à ce qu'on te demande pour CE job. Les actrices de X ont des contrats professionnels aussi. Dans les deux cas, on effectue une prestation avec son corps (même si elle est intellectuelle) et on est payé pour ça. Donc oui, dans n'importe quelle logique capitaliste, l'être humain a un prix et on soumet son corps à l'autorité de quelqu'un d'autre. Quand on choisit de travailler, de quelque manière que ce soit, on utilise son corps. Après, ça regarde chacun de l'utiliser comme il le veut (ou peut, cf. ce que tu dis sur l'exploitation, mais l'exploitation n'est pas différente dans le X et à l'usine). Notre corps, c'est le notre, on en fait encore ce qu'on veut. Et si on veut se faire payer pour faire du sexe, je vois pas la différence avec se faire payer pour emballer des sandwichs dans des boites.


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#20 04-03-2014 02:56:41

Tourment
Séduizeur
Inscription : 24-08-2013
Messages : 247

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Obliger de faire du porno pour financer ses études ? Les seules personnes qui sont réellement obligés de se prostitué, c'est plus de la prostitution mais de l'esclavagisme.

On a toujours le choix, personne n'est venu lui dire : choisis car c'est plus simple/plus facile. On appelle ca une décision personnel et perso j'en ai un peu rien à faire. Là, ou ca devient triste, c'est l'esclavagisme sexuel.

Faut arrêter un peu d'inventer des choses là, tu peux pas te permettre de comparer une mineure de l'europe de l'est enlevé par son oncle et envoyer dans un pays qu'elle connait pas sans papier et trainer dans la rue avec une étudiante qui a choisi de gagner 300 euros de l'heure en faisant de l'escort ou de tourner dans des films X plutôt que de gagner péniblement 10 euros l'heure en distribuant des affiches ! Désolé, mais je comprend pas comment tu peux ne pas saisir la notion de libre arbitre dans tout ca ? C'est clairement un manque de respect pour les personnes qui y sont réellement soumises et n'ont pas eu le choix du tout ! Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans le mot actrice ? C'est normale qu'il y ait des caméra (si c'est bien de cette situation dont tu parlais)! Et les acteurs pornos, on s'en fout, eux c'est pas des victimes par contre ? Ben oui ,c'est des mecs, ils sont là pour la baise...

L'escorte a le choix de trouver un autre travail même si elle gagnera pas 30 fois le smic à l'heure. Des hommes aussi se prostitue, et aussi c'est souvent en opposition avec leur orientation sexuel. Je ne vais pas les plaindre, ils ont choisis et ils doivent assumer leur vie qu'ils ont eux même choisi.

Tu as choisi de faire tel ou tel études, tu as choisi de gagner ta vie de cette manière. Les films X, c'est légal so what s the matter ?

Hors ligne

#21 04-03-2014 03:01:46

Tourment
Séduizeur
Inscription : 24-08-2013
Messages : 247

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Et est-ce que ca aurait choqué autant si cela avait été un homme qui aurait fait du porno pour financer ses études ? A part peut être maman qui serait un peu honteuse, je doute vraiment vraiment que ca aurait pris une telle forme.

Hors ligne

#22 04-03-2014 07:49:19

LaPetiteFée
Séduizeuse (admin à la retraite)
Inscription : 20-03-2013
Messages : 2 651

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Tourment a écrit :

Obliger de faire du porno pour financer ses études ? Les seules personnes qui sont réellement obligés de se prostitué, c'est plus de la prostitution mais de l'esclavagisme.

On a toujours le choix, personne n'est venu lui dire : choisis car c'est plus simple/plus facile. On appelle ca une décision personnel et perso j'en ai un peu rien à faire. Là, ou ca devient triste, c'est l'esclavagisme sexuel.

Faut arrêter un peu d'inventer des choses là, tu peux pas te permettre de comparer une mineure de l'europe de l'est enlevé par son oncle et envoyer dans un pays qu'elle connait pas sans papier et trainer dans la rue avec une étudiante qui a choisi de gagner 300 euros de l'heure en faisant de l'escort ou de tourner dans des films X plutôt que de gagner péniblement 10 euros l'heure en distribuant des affiches ! Désolé, mais je comprend pas comment tu peux ne pas saisir la notion de libre arbitre dans tout ca ? C'est clairement un manque de respect pour les personnes qui y sont réellement soumises et n'ont pas eu le choix du tout ! Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans le mot actrice ? C'est normale qu'il y ait des caméra (si c'est bien de cette situation dont tu parlais)! Et les acteurs pornos, on s'en fout, eux c'est pas des victimes par contre ? Ben oui ,c'est des mecs, ils sont là pour la baise...

L'escorte a le choix de trouver un autre travail même si elle gagnera pas 30 fois le smic à l'heure. Des hommes aussi se prostitue, et aussi c'est souvent en opposition avec leur orientation sexuel. Je ne vais pas les plaindre, ils ont choisis et ils doivent assumer leur vie qu'ils ont eux même choisi.

Tu as choisi de faire tel ou tel études, tu as choisi de gagner ta vie de cette manière. Les films X, c'est légal so what s the matter ?

Je plussoie, vraiment!


She's no good !!! At all !

Hors ligne

#23 04-03-2014 07:58:58

Mary Read
Séduizeuse
Lieu : Sur le pont du Revenge
Inscription : 28-02-2013
Messages : 3 765

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Comme lapetitefée, +1 avec Tourment.


(Sans déc, j'aime ce forum où les points de vue les plus féministes viennent de mecs.)
(Promis, c'est pas une insulte. tongue)
(*coeur* *licorne* *paillettes*)


Rien n'est vrai, tout est permis.

Hors ligne

#24 04-03-2014 09:43:07

Anashka
Séduizeuse
Inscription : 30-01-2013
Messages : 2 457

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

Note : Je préfèrerai parler de travailleuses du sexe (notamment dans le cas de films, ou les actrices se définissent comme actrices et non prostituées), les problématiques d'une actrice diverge un peu (me semble-t-il) de celles d'une escort, d'une strip teaseuse (qui selon le bar peut être SURTOUT une danseuse de niveau), d'une prostituée version trottoir.

payer pour parler à une personne pendant 1 heure et qu'il fasse semblant d'être votre ami, il y a une grande différence.

Tiens, je découvre que les psychologues sont des putes de l'âme.

Si la réponse est oui, et qu'elle devient caissière à Mc Do, alors ça veut dire que son choix n'était pas forcé et qu'elle a tourné du porno parce qu'elle en avait envie.

Une prostituée avait écrit un article sur les ressorts psychologiques qui peuvent pousser à la prostitution. Faire quelque chose de constructif pour sa vie, c'est pas une évidence. Il y a des misères financières et de grandes difficultés psychologies (des personnes vivant des troubles borderline par exemple, ont beaucoup de mal à "construire").

Le fil choix - non choix, ne me semble pas reposer sur l'unique ressort du financier.

Mais c'est peut-être aussi ce que tu sous-entend ici.

Le problème est de vendre sa force de travail sous la contrainte, financière ou morale

c'est pas forcément une atteinte, une contrainte

On est quand même sur du 90/10, en France. (90 appartenant à du trafic humain)



Je pensais pas que la discussion aller tourner sur la prostitution, puisqu'il en est ainsi, voici le lien d'une blogueuse (ex?) travailleuse du sexe. "Mélange Instable".

J'en avais un autre, mais, je crois que je l'ai perdu dans la blogosphère, je reviens avec si je le retrouve.

Hors ligne

#25 08-03-2014 02:48:52

osecours
Séduizeuse
Inscription : 10-11-2013
Messages : 178

Re : SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée

"Tiens, je découvre que les psychologues sont des putes de l'âme" . . Alors là Anashka . . Tu as fait fort, vraiment ! J'ai explosé de rire !

Hors ligne

Pied de page des forums