Seduire Un Homme.fr

Comment séduire un homme… et garder un homme !

#1 Re : Seduction, Amour et Sexo » SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée » 19-06-2014 18:41:22

ha oui, et quel genre de pornos ? smile

Non, je voulais dire, je comprends que cela puisse déranger, mais je trouve intéressante l'analyse de cette jeune femme et le fait qu'on ne la laisse pas vivre sa vie sans la menacer et la harceler, quand les hommes sont apparemment plus tranquiles.

#2 Re : Seduction, Amour et Sexo » SEXO : Actrice Porno, étudiante et hacelée » 18-06-2014 08:06:40

les mêmes sujets qui reviennent sans arrêt. Toutes les femmes qui font du porno le font pendant leurs études ou presque, et toutes sont victimes de harcèlement jusqu'à la fin de leur vie : http://leplus.nouvelobs.com/contributio … porno.html

Le slut shaming a de longs jours devant lui. J'avoue être troublée par ce passage :
"Lorsque j'évoque ces embûches, on me répond souvent que c'était prévisible et qu'il fallait y songer avant d'agir. Mea maxima culpa, j’aurais dû m’en douter : on attend de moi que je restreigne mes libertés individuelles, sous prétexte qu’elles peuvent attirer une foule de détraqués qui ramassent sévère.

Trouver des justifications à ces violences fait pour moi partie intégrante de la culture du viol qu’il faut combattre. Ce n’est pas parce qu’une femme a baisé avec un homme qu’elle est disponible pour tous les autres.

En excusant de la sorte ces comportements déviants, on accepte qu’une femme subisse des humiliations parce qu’elle s’habille comme elle le souhaite. On justifie une agression parce qu'il n'est pas prudent de rentrer seule la nuit. On approuve ce professeur libidineux qui m’a proposé une rencontre tarifée à l'université et auquel je n'ai jamais pris la peine de répondre.

Pardon, mais intimider et menacer un individu, ce n’est pas correct. Oui, je sais, la vie est une chienne.

Nul n'est gardien de ma dignité

Je comprends parfaitement que la pornographie puisse déranger certaines personnes et je le respecte. Mais si l’on rencontre le moindre problème avec les contenus classés X, il suffit de ne pas se rendre sur des sites spécialisés, réservés à un public majeur averti. Nul n'est en droit de s'ériger en gardien de ma dignité.

Aux yeux des personnes que l'on ne connaît pas, on est pornographe à vie. C'est sociologiquement aussi difficile que fascinant. Seulement, en dehors des vidéos, nous sommes de véritables êtres humains, avec tout ce que ça implique de doutes et de sensibilité.


Dans la vraie vie, mes proches n'ont que faire de mon expérience éclair dans le cinéma pour adultes ; nous nous aimons parce que nous sommes drôles et plein de rêves et nous ne mesurons pas la valeur d'un individu à ses activités prétendument rock'n'roll. C'est complètement dépassé."

J'ai tendance à avoir deux pensées contradictoires en moi :
- faire du porno contribue à la culture du viol pour moi,
- en avoir fait et combattre la culture du viol me paraît... gênant.

Par contre j'adore le passage où elle explique que trouver ces harcèlements normaux, c'est satisfaire la culture du viol. Absolument d'accord !

J'avais déjà lu plusieurs articles d'Ovidie sur le sujet, elle les mets en lien dans l'article d'ailleurs.

Je sais pas trop quoi penser de tout cela. Mais harceler une femme parce qu'elle vit sa sexualité, non, ce n'est pas normal.

#3 Re : Café des filles » Vie de Séduizeuse (ou la confrontation au Slut-shaming). » 18-06-2014 07:59:16

Je suis outrée par les comportements misogynes au quotidien, y compris l'inconnu qui vient te féliciter sur ton physique, en quoi l'avis d'un inconnu devrait nous emplir de joie ?

#4 Re : Café des filles » Suis je la seule vieille ici :D » 18-06-2014 07:55:21

j'allais dire que j'étais peut-être une des vôtres, mais en fait non wink

#5 Présentation » Présentation de Bella ! » 18-06-2014 07:53:55

Bella12
Réponses : 10

Bonjour,

je suis Bella, 31 ans, parisienne. J'ai eu un grand nombre d'aventures dans ma vie, y compris de jolies relations, mais j'ai comme le sentiment qu'être tombée sur un grand nombre d'hommes peu recommandables par le passé m'a rendue :
1- profondément dure,
2- profondément méfiante,
3- profondément féministe.

Du coup, je ne sais plus où j'en suis avec la gente masculine, c'est simple d'avoir un coup d'un soir, c'est plus difficile à garder...

Voilà. Je viens ici sans trop d'attentes, mais j'avais beaucoup apprécié les articles que je lis régulièrement, j'espère apprécier tout autant la qualité des échanges.

Pied de page des forums