Pourquoi il faut savoir dire non à un homme

Par 20 Juil 2018 0 Commentaire

savoir dire non à un homme

Les relations entre les hommes et les femmes sont souvent semées d’embûches ! Alors que pour une femme, dire non à quelqu’un est considéré comme une « violence », pour un homme… Et bien c’est l’une des choses les plus sexy qui soient !

La bonne nouvelle, c’est que maintenant que vous le savez, vous pouvez utiliser ce fait complètement contre-intuitif à votre avantage. Nous allons voir pourquoi et comment vous allez pouvoir en faire un atout dans votre séduction !

Le syndrome de la gentille fille

Le syndrome de la gentille fille dévaste des relations pleines d’avenir… C’est l’un des pires fléaux de notre vie sentimentale ! Quand on fait la rencontre d’un homme, on se tient encore un peu sur la défensive. On le jauge, on attend de voir comment il va essayer de nous séduire et on tient notre esprit critique en éveil…

Puis tout bascule. Ca y est, il a fait notre conquête, on baisse la garde et notre attitude change du tout au tout. On pense à lui du matin au soir, on guette notre téléphone en attendant ses petits SMS… Et on rythme notre vie en fonction de nos rendez-vous avec lui.

Fini les copines, les sorties, le yoga, les randonnées du week-end… Il devient le centre de notre vie et tout le reste perd de sa saveur.

Le problème, c’est que votre homme lui, ce qu’il aimait, c’est quand vous étiez un peu distante, un peu sur la réserve, impertinente, taquine… Quand il fallait vous conquérir en somme…

L’homme est un chasseur

Le mode de fonctionnement des hommes et des femmes, notamment en amour, est tellement différent qu’il engendre bien souvent de grandes incompréhensions.

Comme nous l’avons déjà vu dans un précédent article, l’homme est un chasseur qui a besoin de vous poursuivre pour maintenir son intérêt en éveil.

Au contraire, les femmes cherchent à créer une relation stable et engagée le plus vite possible, dès qu’elles ont choisi un partenaire. Elles recentrent donc leur besoins sur leur couple naissant pour créer le cocon qui va les sécuriser.

C’est donc souvent à cette étape de la relation, lorsque la femme switche en mode « couple », que l’on perd l’homme. Il n’en est pas encore là et se retrouve comme « coincé en cage ».

C’est pourquoi nous, les femmes, nous devons nous forcer à ralentir le rythme. Nous devons respecter celui de l’autre et rester un peu plus longtemps que nous le souhaiterions dans le mode « séduction » des débuts.

Même si l’on n’aime pas ça et que cela nous paraît complètement contre-intuitif, il faut savoir jouer au jeu du chat et de la souris pour continuer à attirer un homme.

Savoir dire non à un homme

Et voilà que nous en arrivons au cœur du sujet. Dire « non » à un homme, c’est l’une des choses les plus attractives qui soient à ses yeux. Vous ne me croyez pas ?

Souvenez de vos débuts de relation, lorsqu’il faisait des pieds et des mains pour vous conquérir et que vous l’envoyiez balader à la moindre occasion ?

Et est-ce qu’il s’était retiré de la compétition pour autant ? Pas du tout ! Au contraire même, il revenait de plus belle ! Et prenait plaisir à faire en sorte de rentrer dans vos bonnes grâces.

Je ne suis pas en train de vous dire de maltraiter votre homme, mais regardez comment les hommes sont entre eux ! Ils se chambrent, ils s’insultent gentiment, ils se bousculent, et c’est ainsi qu’ils renforcent leurs liens.

Nous les femmes, nous avons besoin de veiller sur l’autre, de faire en sorte qu’il se sente bien, dans une atmosphère sereine et positive. Nous avons besoin d’exprimer nos sentiments et de créer des liens émotionnels.

Mais en début de relation, un homme a besoin d’un petit challenge, et vous ne devez pas tout lui accorder.

Concrètement, c’est quoi de dire non à un homme ?

Dire non, c’est par exemple :

Poser des limites…

…lorsque votre homme dit ou fait des choses qui ne vous plaisent pas. Les hommes adorent les femmes qui se respectent, qui ont des principes et qui savent imposer leurs valeurs.

Attention, je ne suis pas en train de vous dire de poser des limites en râlant, parce que ça, les hommes détestent… Vous devez dire les choses de manière assertive, posément. En expliquant ce qui a pu vous décevoir ou vous déranger et sans critiquer l’autre ou le montrer du doigt.

Comme nous l’avons assez vu, les hommes et les femmes fonctionnent de manière très différente, et il est parfois bon de donner clairement son mode d’emploi à l’autre…

Ne pas construire son planning autour de ses disponibilités…

…à lui. Par exemple, ne pas décaler ou annuler un rendez-vous pour le voir. Là-encore, il n’y aura rien de plus attirant à ses yeux que de savoir que votre vie ne tourne pas autour de lui. Et que vous lui résistez un peu…

S’il l’appelle à 17h pour caler un rendez-vous le soir-même, la gentille fille annulera l’apéro organisé de longue date avec ses copines… Pour le voir toutes affaires cessantes.

Vous ne devez donc pas être cette gentille fille. Dites-lui que vous êtes occupée et que vous ne pouvez pas, et attendez qu’il propose une nouvelle date. Il se demandera pourquoi ce rendez-vous est plus important que lui à vos yeux. Vous a-t-il vraiment conquise ?

Ne pas accepter de coucher tout de suite avec lui…

…la gentille fille pense qu’elle perdra son homme si elle refuse de faire l’amour avec lui au 3ème ou 4ème rendez-vous.

Là encore, c’est tout faux ! Le faire patienter attisera son désir de vous courtiser pour vous convaincre.

D’autant plus que cela vous donnera l’occasion de créer un lien émotionnel avec lui dans cette phase où il y est très réceptif.

Tout cela étant dit je dois vous faire une concession. J’ai moi-même le syndrome de la gentille fille et j’ai du mal à dire non à un homme. Et je ne dis pas que c’est facile, loin de là, mais petit à petit, en prenant conscience de ce phénomène et en se forçant à imposer ses limites, on arrive à améliorer ses relations et à hausser son potentiel d’attraction.

Est-ce que ce n’est pas agréable d’avoir un homme motivé à vous convaincre, à vous séduire ? A donner son maximum pour vous courtiser parce qu’il vous voit comme un « prix » et non comme une femme acquise ? Alors il ne vous reste plus qu’à tester la formule !

Et vous, est-ce que vous savez dire non à votre homme ? Comment réagit-il à ça ?




Commenter