Ne plus être Impressionnée par un Homme

Par 4 Mar 2016 9 Commentaires

ne-pas-avoir-peur-d'aborder

Avez-vous remarquez que les meilleurs séducteurs sont ceux qui comprennent le mieux les femmes ? Ils ont ce pouvoir de nous dire ce que nous voulons entendre, de comprendre nos besoins et nos envies.

Mais quelle est la recette de leur succès ? C’est simple.

Ils ne nous mettent pas sur des piédestaux.

Grâce à cette relation d’égal à égal, ils ne voient plus les femmes comme des êtres incompréhensibles et inatteignables. Ils n’ont plus peur de nous aborder.

À vous d’aborder les hommes qui vous plaisent, avec le même état d’esprit.

Explications.

 

Les meilleurs séducteurs doivent une grande partie de leur succès à leur façon d’appréhender les femmes.

Ils n’ont pas peur de nous vexer, nous rejeter ou nous séduire. Parce qu’ils ont conscience que nous ne sommes pas des princesses, un Graal inatteignable et incompréhensible ou des créatures divines d’une autre planète.

Ils n’ont pas peur de la défaite, du râteau. Ils ne se rabaissent pas pour une femme car ils ont confiance en leur propre valeur.

Et inversement.

Pourquoi une groupie ne sortira jamais avec la star qu’elle adule ? Pourquoi le Nice Guy se retrouve souvent coincé dans la FriendZone ? Parce que nous nous ne voulons pas de quelqu’un qui se dévalorise complètement face à nous. Nous ne voulons pas de quelqu’un prêt à tout pour nous trop vite et sans raisons valables.

Certes, cet intérêt nous flatte, mais la flatterie ne se transforme en aucun cas en attirance. Pire, elle peut se transformer inconsciemment en sensation de supériorité.

Trop d’acquis trop vite, de manque d’estime de soi-même, de caractère, ce n’est pas ce que nous attendons de notre compagnon.

Pourquoi cet exemple des séducteurs ? Bien sûr, la séduction masculine et féminine ne reposent pas sur la même logique. Et je ne pense pas que la plupart des femmes soient particulièrement intimidées par la gent masculine dans son ensemble. (Ou alors, cela découle d’une timidité qui ne se limite pas particulièrement aux hommes) Dans le processus de séduction, nous sommes trop « valorisées » pour ressentir cela : on n’attend pas de nous le premier pas, beaucoup de possibilités s’offrent à nous, le corps de la femme est ultra sexualisée et générateur de désir etc.

Toutefois, il nous arrive de nous sentir intimidées par un homme en particulier. Par sa beauté, son charisme ou encore sa position, de nombreuses raisons nous amènent à ne pas réussir à regarder un homme plus de trois secondes dans les yeux.

Et c’est exactement dans cette situation qu’il faut employer l’état d’esprit du séducteur.

Ne pas surestimer la valeur de l’autre

Se rappeler que cet apollon devant vous, n’est pas le fils de Zeus mais bien un être humain, qui pète, qui se casse la gueule aussi parfois dans les escaliers, qui s’est déjà retrouvé le matin dans un métro bondé.

C’est peut-être un homme à qui tout réussit et qui mérite son succès. Mais cette prouesse ne doit vous inspirer que du respect et non de l’intimidation ou de l’infériorité.

Alors à moins qu’il ne sache marcher sur l’eau avec les mains et les yeux bandés, il ne mérite pas d’être traité comme un surhomme.

Et s’il vous intimide trop, imaginez-le dans une situation qui vous rappelle que nous sommes tous des êtres humains.

Ne pas se soumettre à son bon vouloir

Ce n’est pas parce qu’il a la moue la plus mignonne de la ville qu’il mérite plus d’indulgence ou d’attentions qu’il n’en faut.

Nous sommes toujours plus tolérants face aux personnes à qui nous portons de l’intérêt.

Si la relation que vous entretenez avec lui ne vous semble pas équilibrée (il ne répond jamais à vos messages, n’est pas disponible pour vous, ne vous traite que comme un bouche-trou), posez-vous cette question : est-ce que j’accepterais qu’on me traite comme cela si ce n’était pas lui ? 

Ne laissez à aucun homme l’opportunité de vous marcher dessus. Quel que soit son titre, poste, ou niveau de sexyness, s’il ne daigne pas vous accorder l’intérêt que vous méritez, partez.

La même galère pour tous

La semaine dernière, un ami à moi m’a raconté qu’avant chaque rendez-vous, il prêtait particulièrement attention à certains détails. Il se coupait méticuleusement les ongles et venait uniquement en transport en commun pour ne pas défaire sa coiffure avec le casque de son scooter.

Ou encore, un autre ami m’avait avoué qu’à l’époque où il s’intéressait à moi, il analysait chacun de mes messages pour percevoir le moindre signe d’intérêt. Il avait même écrit au brouillon sur un bout de papier un message qu’il voulait m’envoyer par messagerie instantanée.

Toutes ces petites anecdotes pour vous dire que les hommes sont au final, logés à la même enseigne.

Nous sommes bien évidemment différents : on ne gère pas les problèmes de la même manière, on communique différemment, on se socialise différemment.

Toujours est-il que les hommes sont aussi anxieux que nous à l’idée de devoir séduire. La plupart nous comprennent autant que nous les comprenons, c’est-à-dire peu.

Ils veulent aussi nous faire bonne impression, nous faire tomber amoureuse, et même s’ils ne le disent pas, sont romantiques à leur manière.

Alors n’ayez pas peur de faire le premier pas, car trop timide pour le faire, il n’attend peut-être que ça.

N’ayez pas peur de vous aimer

Mais le point le plus important pour ne pas être impressionnée par un homme est de vous faire confiance à vous.

C’est une idée qui j’imagine, vous a déjà été servie à toutes les soupes. Cependant, elle est tellement cruciale qu’il vaut mieux la répéter encore et encore.

Rappelez-vous ceci : dans la majorité des situations, votre pire ennemie, c’est vous-même.

Votre état d’esprit conditionne vos actes. À commencer par les croyances limitantes. Si vous lisez régulièrement des articles de séduction, vous devez probablement connaître ce terme.

Les croyances limitantes sont des idées que nous nous sommes ancrées dans nos têtes alors qu’elles ne reflétaient pas la réalité. Elles nous empêchent ainsi de nous épanouir, de nous dépasser ou nous donner l’envie de nous battre.

« Je n’ai pas envie de le séduire car je sais que de toute façon, je ne suis pas assez bien pour lui »

« Les hommes n’aiment pas les filles rondes donc je ne plairai jamais ».

Ces deux exemples sont des croyances limitantes. Elles montrent des cas où la personne ne se donne même pas les moyens de séduire. Elle jette tout de suite l’éponge à cause de croyances complètement fausses (ou basées sur des statistiques personnelles erronées).

Ne vous mettez pas des bâtons dans les roues toutes seules, la vie en fait déjà assez.

Vous vous dites qu’il est trop bien pour vous ? Je peux vous assurer en tant que coach que personne n’a le droit de s’estimer mieux que vous. Il est peut-être meilleur dans un domaine, mais vous avez-vous aussi votre propre force. -Et celui qui vous dira le contraire, amenez-le-moi (dans les commentaires) !-

 

Tentez de le séduire, même s’il vous impressionne et si ça ne marche pas, dites-vous que cela reste une victoire car vous avez eu le culot d’essayer.

Et je peux vous assurer que peu de personnes ont ce culot.

 

Christelle, coach en amour de soi


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (9)
  • Yeti | 6 mars 2016

    Article criant de vérité ! Je suis un mec et j’agis exactement comme tu le décris – dans le mauvais sens – j’ai toujours eu tendance à mettre la ou les filles qui me plaisent sur un piedestal. J’essaie depuis de changer ça, mais c’est aussi ma manière d’avoir un certain stress et du challenge. Car si je considère la fille comme facile d’accès j’ai tendance à laisser tomber. Qui à inventé cette règle d’ailleurs ? Car la séduction ne dit rien de la compatibilité au final..

    Et je sais que je procure également l’impression d’inaccessibilité à certaines filles que je croise, c’est obvious parfois. Alors que dans le fond je suis un mec facile d’accès et tout sauf distant et inatteignable.

    Alors ouais les fille, foncez !

    • Christelle | 7 mars 2016

      En faite, je pense que tu fais un amalgame entre égalité et facilité d’accès. Ce n’est pas parce que tu ne mets pas une fille sur un piédestal, qu’elle en devient « facile à séduire ». Au final, le challenge reste le même. Elle a tout autant besoin d’être séduite, mais ce qui va changer c’est simplement ton rapport à elle. Tu ne vas pas lui laisser contrôler la situation car elle ne sera pas le prix.

      Concernant le challenge, c’est tout à fait normal d’en avoir besoin. Mais je pense que ça trahit aussi tes intentions. Dans le cas où tu abandonnes parce que tu manques de challenge, ça montre que ton intérêt se portait plus sur l’objectif de « réussir à séduire », de conquérir, que de véritablement vivre une histoire avec cette personne en particulier. Car selon moi, quand on craque pour quelqu’un, on ne ressent pas de déceptions à avoir « facilement » la personne, on est simplement heureux de l’avoir à ses côtés. Enfin, dis-moi si je me trompe ! ^^

      • Yeti | 8 mars 2016

        Non tu as tout à fait raison. C’est juste ce que je recherche en ce moment. Bien évidemment si une fille me plait vraiment je voudrais la connaitre plus.

        « Car selon moi, quand on craque pour quelqu’un, on ne ressent pas de déceptions à avoir « facilement » la personne, on est simplement heureux de l’avoir à ses côtés »

        Complètement !

    • kalvolov | 9 septembre 2016

      Vous vous prenez trop la tete, concentrez vous sur votre avenir, soyez ferme et direct, une femme indépendante et autonome,souriante c’est le rêve de tout homme ! Pour les hommes même conseil que dans l’article …

  • Lola | 6 mars 2016

    Bonjour

    Premièrement merci. J’avais totalement besoin de cet article que j’ai commencé à lire hier soir. Je me suis un peu « embrouillé » avec un mec que j’apprécie mais qui habite un peu loin (donc on ne peut pas se voir en face à face très souvent) parce qu’il m’a parlé d’une manière que j’estime désagréable. Je lui ai fait remarqué et il m’a fait comprendre que pour lui c’était pas méchant et qu’il ne fallait pas que je m’énerve. Du coup je pense que je l’ai un peu saoulé. Bref, hier soir j’ai failli m’excuser de m’être emportée, mais en lisant l’article, je me suis rendue compte que je voulais juste m’excuser pour relancer la conversation et qu’il me parle. Or ce qu’il a dit était vraiment pas sympa et il n’a pas l’air de le comprendre.
    Désolé du pavé, mais ton article est super parce que il est aussi important pour les relations amicales (celle de mon ami et moi) ou même pour les relations amoureuses. Donc au final je ne m’excuserai pas parce que j’ai exprimé mes sentiments et si ça ne lui va pas c’est pareil :) (en plus ce mec là est vraiment pas du style à s’excuser, il est bien trop fier pour ça)

    Sinon au niveau de mettre les gens qui nous attirent sur un piedestal… J’ai un gros problème avec ça ^^’ autant quelqu’un qui ne m’attire pas je peux l’accoster, lui demander tout ce que je veux etc… autant quelqu’un qui m’attire je bloque. Il y a ce mec qui me plait avec qui je suis presque incapable de faire eye contact sauf pour lui dire bonjour. Ca veut dire qu’il m’arrive de l’ignorer dans les couloirs de l’Ecole. Je suis complètement taré… Je sais qu’il faut que je fasse plus de gestes envers lui, et ça passe par le regard mais y a un blocage, tout le temps. Encore pire avec les mecs qui me plaisent à qui je n’ai jamais adressé la parole.
    *soupire* je suis vraiment une poule mouillée

    Mais il est vrai que voir les personnes qui nous plaisent comme nos égaux est la clé de la réussite. Il n’y a aucune raison pour que quelqu’un nous coupe et nous dise « attends mais pourquoi tu me parles là? » même si ils ne sont pas forcément attirés par nous.

    Merci beaucoup pour l’article en tout cas, ça donne à réfléchir !

    • Christelle | 7 mars 2016

      Très contente de voir que cet article te plaît !

      Je pense que tu as raisons de ne pas t’excuser. Ton ressenti est légitime et c’est normal que tu l’exprimes. Après je pense qu’il s’énerve parce qu’il ne comprend pas ta réaction. Il y a des gens comme ça qui n’imagines pas qu’on puisse avoir une sensibilité différente d’eux et que, même si leurs intentions ne sont pas mauvaises, ils peuvent nous blesser.
      Dans ces cas-là, il faut que chacun parle à l’autre calmement et explique son point de vue (pour réaliser que personne n’avait tort, il y avait juste un manque de compréhension). Et surtout, il faut que le compromis se fasse dans les deux sens : « Je vais essayer de moins prendre à coeur les choses mais toi essayes de me parler plus gentiment. »

      Pour l’histoire du piédestal, je te rassures tu n’es pas tarée. C’est tout à fait normal de réagir comme ça. Je pense que la confiance vient avec le temps et petit à petit. Plus tu oseras, plus tu seras à l’aise. Faut simplement pas brûler les étapes et commencer par des petits challenges comme lui dire bonjour et lui sourire quand tu le croises dans les couloirs :)

      • Lola | 11 mars 2016

        Re! Merci de ta reponse. Pour mon ami, ca va faire une semaine et je crois qu’il m’ignore un peu après cela mais je suis pas du genre à me laisser faire. D’ailleurs a propos de ce meme ami, il m’ignore de temps en temps (ce qui n’arrivait jamais avant cela) je le trouve un peu aigri aussi ces derniers temps, jamais satisfait voire meme raleur. Tu penses que je devrais en parler avec lui ou laisser le temps le faire revenir vers moi comme d’habitude? Merci d’avance

        • Christelle | 14 mars 2016

          Je pense que tu devrais attendre un petit peu pour voir si ce n’est que de la mauvaise humeur passagère ou s’il y a effectivement un problème.
          Si ça continue alors oui, il faut que tu crèves l’abcès ! (mais en douceur…) S’il a un problème dans sa vie ou alors avec toi, il faut en parler.

  • cpamwa | 7 mars 2016

    Pour arrêtez d’être impressionner par un homme, il faudrait déjà arrêter de s’imaginer qu’il puisse y avoir quoi que ce soit avec sans qu’il n’y ait de communication, et arrêter de se faire des films dans le vide. Parce qu’il est évident que face à d’autres avec lesquelles il se sent compris et avec lesquelles il a beaucoup à échanger, même la plus belle femme de monde ne fera pas le poids, si elle n’ose même pas lui parler.

Commenter