L’amour (pour la vie) est un choix [Part-1]

Par 10 Fév 2015 4 Commentaires

amour toujours pour la vie

En tant que femmes, nous avons bouffé du prince charmant à chaque repas (avec piqure de rappel  dans l’histoire du soir). J’ai moi-même autour de moi des couples qui ont cumulés à deux les heures de vols et, oui, ils me vendent du rêve.

Vous avez tout à fait le droit de vouloir l’amour pour la vie. Ce n’est ni niais, ni utopique. C’est même beau et carrément possible. Mais je vais commencer la leçon avec un petit taquet derrière la tête : L’amour, le grand, l’éternel,  qui se termine dans les rides et les rhumatismes  ne débarquera pas dans votre vie comme par magie, pour vous proposer d’emblée un forfait complet avec bagouze, prêt immobilier et  bébé en kit à personnaliser selon les dispositions génétiques de chacun.  Ce fantasme n’est plus valable après l’âge de douze ans-et-demi.

La théorie du carrefour

L’amour jusqu’à la mort est une décision sérieuse : Un engagement au quotidien, qui influe sur notre vie. Cet engagement va déterminer votre comportement jusqu’à la fin de vos jours. De cet engagement va découler une multitude d’autres petites décisions à prendre durant toute la durée de votre couple. Un parcours long et parfois jalonné de frustrations, de compromis, et de croisements avec à gauche « La décision qui préservera/ sauvera votre couple » et  à droite  « La décision qui abimera/ tuera votre couple ».

Attention toutefois : Vous n’êtes pas seules  à bord et ça ne sera pas uniquement de votre faute si votre couple atterrit dans le décor. Le choix de mener votre couple au bout de vos vies se fait à deux et si votre compagnon ne mesure pas l’importance de ce choix,  vous êtes en droit de le renvoyer chez sa mère.

1- Choix d’un compagnon toutes options.

Le monde (et Tinder) est rempli d’hommes beaux et bien sous tous rapports. Mais les années aidant, nous forgeons nos convictions,  nous affinons nos critères d’exigences, et découvrons, au fil des histoires,  nos « non-négociables ». Les erreurs que nous nous promettons de ne jamais reproduire.

L’amour pour la vie, c’est avant tout un casting minutieux et gratiné.  Votre compagnon de route ne doit pas seulement être beau, gentil et intelligent. Il doit vous correspondre sur les points essentiels.

Mais qu’entends-je par « toutes options ? ». Je ne suis pas en train de parler de salaire, de masse musculaire ni de signature du notaire. Car toutes ces choses iront et viendront selon les années et les soucis. Une relation viable sur le très long terme est avant tout basée sur deux caractères compatibles. Et cette compatibilité se vérifie sur plusieurs aspects

Comme dit le dicton, « qui se ressemble s’assemble », et avoir  des convictions communes est un facteur qui compte au sein d’un couple. Nous avons toutes un domaine dans lequel nos croyances font partie intégrantes de ce que nous sommes. Une religion qui nous tient à cœur, un parti politique dans lequel on se reconnait, ou un mode de vie qui reflète nos valeurs. Il est très délicat d’entreprendre une relation- long courrier avec quelqu’un qui ne partage pas ces convictions. Parce que vous n’aurez pas la même vision de la vie et cette différence est le berceau de bien des incompréhensions.  Des valeurs communes vont cimenter votre couple.

Le carrefour déterminant :

A droite : Une pâle copie d’acteur de comédie romantique qui paye volontiers le resto et qui fait très bien auprès de vos copines (coef 10 000 pour l’égo). Certes il vote UMP (alors que vous êtes encarté très-très-gauche depuis que vous êtes en âge de voter), il est archi-carnivore (alors que vous êtes végétarienne) et qu’il est orthodoxe (alors que la religion et vous êtes profondément fâchés). Mais voilà,  il aura l’approbation de maman et il est livré avec tous les accessoires : Carte bleue, appartement et chevelure savamment brushingué (même Guy Lagache est jaloux).

A gauche, un modèle moins clinquant, libéré du label « vends du rêve ». Mais qui vous sied.  Vos cerveaux sont synchronisés et réagissent simultanément de la même façon. Par ailleurs, vous vous êtes rencontrés à la Vegan Place de l’été dernier. Ce qui vous fait déjà un point commun.

Pourquoi prendre à gauche ?

Parce que miser sur l’argent, ou un physique de rêve, c’est miser sur du péremptoire. Un jour, les bourrelets apparaissent, les poils de torse grisonnent, on a mal préparé sa retraite et POUF ! On se retrouve marié à un homme que l’on ne reconnait plus et qui ne possède plus les atouts pour lesquels on l’a choisi.

2- Choix de vous investir.

Ce terme n’est effectivement pas très glam. La dernière fois que vous l’avez entendu, c’était lors de votre évaluation annuelle au boulot. Mais en amour, c’est ce truc qui rend l’amour plus funky. S’investir, c’est  INVESTIR ses ressources dans son couple. Du temps, de l’argent, de l’énergie, du forfait téléphonique…

Une relation qui fonctionne se construit sur des efforts quotidiens. Ces efforts sont assez discrets mais mis bout à bout ils deviennent une part importante de votre journée :

  • Une trentaine de SMS tout au long de la journée : Une minute et demie chacun 
  • La pause maquillage à la sortie du bureau avant de le retrouver pour boire un pot : Sept minutes plus un raccord-métro rapport au mascara qui fait des larmes 
  • L’après-midi-safari-shopping pour trouver LE cadeau d’anniversaire qui fera briller les yeux de votre bien-aimé(e) : Trois heures-un quart (sans compter la pause-café entre deux boutiques pour retrouver la foi) (et la semaine qui va suivre à se mordre les lèvres pour ne pas s’auto-trahir sur la cachette du dit cadeau, ce qui en soi est déjà un effort considérable). 
  • La séance de sado-masochisme chez l’esthéticienne parce que la dernière fois, vous avez entendu votre Grand Amour dire qu’il aimait bien les tickets de métro : Trois quart d’heure et un dépeçage dans les règles. 
  • Et last, but not least, la petite heure du soir à écouter votre amoureux râler sur sa journée de merde, son patron tyrannique, et son collègue sans honneur qui lui pique tout le temps ses stylos quatre-couleur, c’est plus possible, ça va faire la quatrième fois depuis le début du mois : Une heure et demie, et quelques kleenex si besoin.

Ces efforts sont dirigés vers l’autres et lui prouve sa valeur à vos yeux. Un couple longue durée implique d’inclure systématiquement l’autre dans ses choix et dans l’équation de ses journées.

Le carrefour déterminant :

Vous et Jean-mi êtes en couple depuis trois ans Votre Jean-Mi, c’est un mélange entre un frère, un pote et votre mec. Vous savez aussi que ce ne sont pas quelques pétous et deux ou trois défauts qui le feront partir. Mais l’amour, c’est un peu comme un frigo : Il se rempli de bonnes choses et la dèche est vite arrivée.

Pourquoi prendre à gauche ?

En réalité pour ce cas précis, c’est une multitude de petits carrefours qui se présentent chaque jour et dans lesquels nous devons savoir prendre les  bonnes décisions. A gauche, A gauche, toutes les petites choses qui feront la différence à long terme : Lui acheter –ou pas- sa marche de chocolat préférés–ou pas- sa marche de chocolat préférés, Mettre –ou pas- de l’argent de côté pour construire votre petit nid douillet, dégager-ou pas- du temps pour une soirée en amoureux. Je ne dis pas qu’il faille systématiquement privilégier son bien-aimé à ses copines au moment d’organiser ses soirées, mais de l’inclure dans ses calculs quand il s’agit de prendre des décisions. Faire compter votre couple, et l’intégrer dans tous vos plans.

S’investir, c’est aussi renoncer parfois à ce qui pourrait nuire à votre couple : Un poste à l’autre bout du monde, un amant, ou le confort de la maison de vos parents pour un deux pièce certes plus étroit, mais rempli d’amour….

Ça pique hein ? Vous qui espériez que la quête de l’amour était déjà bien difficile en soi. Détrompez-vous ! Car toutes ces précautions prises, vous n’êtes qu’à la moitié du parcours qui mènera votre couple dans le pays des cheveux gris-bleus et des os qui grincent quand on marche…

La suite ici !

Lula


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (4)
  • vassilia | 10 février 2015

    Article génial et limpide. Merci.

  • laPetiteFée | 10 février 2015

    J’adore tes articles Lula, ils sont fluides, agréables à lire et bourrés de bons conseils. J’espère vraiment que vas nous en écrire plein d’autres :)

    Merci!

  • soline | 11 février 2015

    Ca se lit tout seul comme un bon roman (sans l’eau de rose) j’attends la suite….

  • Velarde greta | 27 octobre 2015

    Ronmantique doux gentil et a l écoute

Commenter