Guide pratique de la Bombe

Par 19 Jan 2015 12 Commentaires

guide de la bombe

Nous avons toutes autour de nous une femme qui fait l’unanimité ou presque. Une chef de meute qui n’a qu’à faire am stram gram pour choisir l’heureux veinard qui rentrera avec elle ce soir. Nous pourrions la haïr de loin et bitcher indéfiniment sur elle. Nous pouvons aussi décortiquer la recette de son succès et l’appliquer pour, nous aussi, entrer dans le club de celles à qui on ne dit jamais non…

Qu’est-ce qu’une bombe ?

Une bombe est une femme qui possède un impressionnant pouvoir d’attraction. C’est la femme qui sort du lot et surpasse ses consœurs en termes de séduction. La légende raconte que Mère Nature a mis au point la bombe pour courir en maillot rouge au ralenti sur une plage ou pour présenter des météos marrantes sur Canal+. La vérité, c’est que nous avons toutes, je dis bien toutes, le potentiel pour être une bombe.

 On ne naît pas bombe, on le devient :

J’ai rencontré beaucoup de bombes dans ma vie. Des sex-symbols qui n’avaient qu’à entrer dans une pièce pour me siffler toute l’attention des mâles de l’assistance. Certaines d’entre elles mesuraient moins d’1,60m, certaines étaient brunes et certaines pesaient plus de 90 kilos. Et parfois mêmes, les trois à la fois. A l’inverse, j’ai rencontré des jeunes lianes blondes qui avaient l’air tout droit sorties des pages cuisines IKEA. Mais elles étaient aussi fades qu’un plat de pâtes sans sauce.

Le physique et la silhouette ne sont qu’une infime partie des facteurs qui déterminent la bombe, Autrement, Nabilla en serait une. (Note : Ne pas confondre la Bombe et la Bombasse, sa pâle copie, qui peut faire illusion en photo mais qui perd son pouvoir à la minute où elle ouvre la bouche…).

La bombe est l’addition de deux facteurs principaux. (Oui, c’est des maths, ne partez pas tout de suite, j’vous jure que c’est facile d’accès).

La bombe est bien dans son corps

 Chouchoutez-vous : Pas pour plaire aux autres mais parce que c’est le minimum que vous puissiez faire pour vous.

Privilégiez les soins de qualité au cache-misère : La véritable coquetterie correspond à un besoin de se plaire.

Le soin est une marque d’affection envers soi-même. C’est une crème hydratante passée amoureusement sur votre corps de crevette, c’est une cure de levure de bière pour soigner vos cheveux en berne, c’est vernir vos ongles de pieds chaque mois de l’année et pas uniquement pour cause de coït en perspective. N’ayez pas peur de consacrer un peu de temps, d’énergie ou d’argent à vous occuper de vous, votre santé, votre peau ou vos cheveux. Le but n’est pas de vous transformer en poule de luxe, mais de vous donner une apparence qui vous convienne. Chaque journée commence par un coup d’œil dans le miroir et vous devez vous sentir en paix avec la silhouette que vous y croiserez.

Le message que vous transmettez : « Je m’aime tellement que je m’offre un shampooing hors de prix. Rien n’est trop beau pour mes pointes sèches. Et je suis aussi belle en jean-chemise qu’en robe du soir avec supplément chignon.… »

A l’inverse, le cache-misère consiste à camoufler ces défauts derrière des artifices qui font partiellement illusion, à condition de ne pas s’approcher trop près : extensions, terra-cota, triple couche de vernis craquelé….

Mauvais calcul : tous ces petits colmatages ont pour but de plaire à l’assistance mais tôt ou tard (en moyenne une heure ou deux avant le jeté de culotte) la magie disparaîtra fatalement. Et une enquête sérieuse menée par moi-même sur un échantillon de mâles entre 19 et 42 ans a démontré qu’une de leur pire angoisse est « l’effet citrouille-post-nuit-de-bal » : en clair, ils aiment reconnaître au réveil la fille qu’ils ont ramené chez eux la veille. Et surtout, en vous cachant de la sorte derrière de la poudre orange et des cheveux synthétiques, vous laissez entendre que vous ne vous aimez pas assez pour vous assumer.

Le message que vous transmettez : « Je ne m’aime pas assez pour sortir de chez moi dans mon état naturel ».

La bombe n’est pas une chagasse

Loin de moi l’idée de vous faire la morale sur votre tenue ou vos mœurs sexuelles : chacun est libre de ses mouvements, vraiment. Personne n’a le droit de porter le moindre jugement sur ce que vous faites de votre corps. Je serais d’autant moins bien placée que j’ai eu plus d’amants que toutes mes copines réunies alors que je m’habille comme une comptable (preuve que les apparences sont définitivement trompeuses).

Certes vous faites ce que vous voulez de votre superbe corps, mais vous êtes plus qu’une paire de seins ou un fessier rebondi. Ayez confiance en vous et en votre personnalité. Avant d’enfiler cette toute petite robe demandez-vous quel aspect de vous-même est le plus précieux. Votre corps n’est pas la seule chose que vous ayez à offrir. Il ne s’agit nullement de dignité ou de vulgarité quand je vous conseille de vous habiller sobrement. Faites-le parce vous n’avez pas besoin de ça peut-être apprécié.

Le message que vous transmettez : « Mon plus gros trésor ne se cache pas entre mes cuisses. Oui je suis plus bonne que la plus bonne que tes copines (je le sais, j’ai des yeux), mais le sexe reste la cerise sur le gâteau ».

La bombe est bien sans sa tête

Equilibre et  confiance en soi : L’essence même de la bombe.

Le charisme c’est comme les abdos, ça se travaille... Beaucoup de gens sont convaincus que le charisme est un « petit je-ne-sais-quoi » inné. Ce n’est pas tout- à fait vrai. Certaines attitudes et physionomies peuvent multiplier votre pourvoir de séduction bien plus vite que votre abonnement chez Lady-Moving :

  • Tenez-vous droite,
  • Regardez les gens dans les yeux quand vous vous adressez à eux.
  • Souriez dès que possible (+ 10 000 points, selon mon mec et tous mes potes, ils insistent)
  • Parlez distinctement : ni bafouilles, ni messes basses, ni marque d’anxiété quelconque dans la voix.

Ne laissez aucune parole altérer votre contenance : Rien ne doit vous démonter. Ni les remarques déplacées, ni les attaques personnelles. Même en entretien d’embauche ou devant votre belle-mère, conservez une attitude calme : Un débit de parole régulier et des gestes fluides vous permettront de garder votre mo-djo.

Le message que vous transmettez : «Hors de question de me faire petite, je ne vais pas m’excuser d’être là… »

Exprimez-votre mécontentement quand on vous traite mal. La vie m’a apporté une bien cruelle leçon : « Les gens vous traitent de la façon dont vous vous laissez traiter ». Et ce n’est pas être une diva que de demander le respect. Fixez-vous des limites sur ce que vous pouvez -ou pas- tolérer et si quelqu’un dépasse ces limites, faites le lui comprendre sans cris ni heurts :

  • Enoncez les faits («Tu as pris le dernier Flamby du frigo, c’était le mien »)
  • Les conséquences («  je n’ai pas pu profiter de ce yaourt qui me revenait de droit »)
  • Ce que vous en pensez (« Ce n’est pas juste »)
  • Demandez une rectification de comportement (« A l’ avenir j’aimerais pouvoir profiter des yaourts du frigo, sachant qu’en plus c’est moi qui les ai payés »)
  • N’en parlez plus. Pas de rancune, pas de victimisation ni d’apitoiement. Beaucoup plus efficace qu’une crise d’hystérie.

Le message que vous transmettez : « Je gère mes problèmes comme une adulte lucide et pragmatique, pas comme une petite fille qui quémande de la considération »

Ayez du talent et vos propres ambitions

Soyez passionnée : Développez des compétences et accomplissez des choses qui vous rendent fière de vous. Qu’importe le domaine, ce n’est pas l’important : Macramé, informatique, piano, le plus important est de découvrir ce pourquoi vous êtes douée. Votre « truc en plus » qui fait votre valeur.

Poursuivez vos rêves : Ne laissez pas tourner votre vie autour des hommes. Et misez autant, voire d’avantage sur vos capacités intellectuelles que sur votre physique pour parvenir à vos fins. C’est le principal secret des bombes et c’est la raison pour laquelle Beyoncé sera toujours plus sexy et puissante que n’importe quelle poupée insipide qui minaude en attendant qu’un homme donne du sens à sa vie.

En réalité, la principale différence entre une bombe et une average Jane, c’est que la bombe possède cette certitude inébranlable de valoir le détour. Etre cette femme est à votre portée. Aimez-vous, donnez-vous de bonnes raisons de le faire, et ne laissez personne établir votre valeur à votre place. Efficacité garantie. C’est une brunette gaulée comme une bouteille d’Orangina qui vous le dit…


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (12)
  • lapetitefée | 19 janvier 2015

    Lectrice fidèle d’Anashka, je sais que j’attends les nouvelles au quart de tour. ^^

    Pour être honnête, j’ai beaucoup aimé ton article : tu écris bien, c’est facile à lire, l’humour est bien placé et le fond est là. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur toute l’importance du travail sur soi, d’apprendre à s’aimer etc.

    Bravo pour ce premier jet! :D Et bienvenue!

  • Vassilia | 19 janvier 2015

    Super article ! Merci !

  • lajosiane | 19 janvier 2015

    Super, merci beaucoup. c’est très agréable de lire ce type d’article avec autant de fraicheur :)

    D’ailleurs je dirais, qu’il m’a même donner un coup de pied au cul.

  • Malexie | 19 janvier 2015

    J’aime beaucoup cet article, c’est tout a fait ce que je voudrais devenir et tes conseils vont m’aider a avoir confiance en moi et en ce pouvoir de séduction que chaque femme a en sois !

  • MaRy | 20 janvier 2015

    Article au top ! J’a-dore, merci ! :)

  • Mélie | 21 janvier 2015

    Je confirme :) Bienvenue !

  • Hashiko | 22 janvier 2015

    Et hop commentaire élogieux aussi du troisième mousquetaire.
    J’avoue avoir adoré le style, l’humour et la tellement vraie verité *malice*

    En espèrant en lire d’autre de cette veine, …

    H.

  • elo92 | 25 janvier 2015

    Depuis quelques jours je suis perdue dans ma vie parce je n’ai plus du tout confiance en moi (les hommes qui me plaisent s’intéressent très souvent a mes copines ou a ma sœur, parce qu’elles sont canons, et je sais pourtant que j’ai du potentiel) ce qui est très frustrant…mais grâce a votre article je sais maintenant ce qu’il me reste a faire. Désormais cette phrase ne me quittera plus  » Aimez-vous, donnez-vous de bonnes raisons de le faire, et ne laissez personne établir votre valeur à votre place. »
    Merci Lula

  • Xavier | 30 janvier 2015

    Super article, et je suis d’accord, sur deux points en particulier:
    – +10 000 pour le sourire (en plus ça donne envie de vous embrasser),
    – poursuivre ses rêves sans attendre qu’un homme (ou n’importe qui) vienne vous dire quoi faire (en plus après on se fait reprocher de vous avoir envoyé dans la mauvaise direction) ^^
    Bonne continuation Bebop a Lula ;-p
    Un lecteur (il y en a!!)

  • LiliRose | 10 mars 2015

    « la bombe possède cette certitude inébranlable d’en valoir le détour ». La bombe est-elle prétentieuse ? Je m’interroge quant à la fine limite entre la confiance en soi qui attire et la prétention qui dégoûte.

  • Lenôtre | 19 mars 2015

    Bonjour, j’aimerais connaître votre avis au sujet d’une question que je me pose concernant les comportements de séduction.
    Il m’arrive parfois de rencontrer une fille qui manifeste clairement une attitude de séduction. Je rentre dans le jeu, nous sortons. Au bout de un ou deux RDV, dans une conversation qui n’y mène pas forcément, elle parle soudainement de son petit ami. Je comprends qu’elle est en couple, qu’elle ne recherche pas une relation. Et ce n’est pas esquive, j’ai par la suite eu la preuve qu’elle a vraiment un petit ami. Mais alors, pourquoi cette séduction, ce jeu ? Est-il si important de le pratiquer pour vérifier qu’on plaît ?

    J’ai été encore plus étonné lorsqu’une fille m’a expliqué, sans que je le demande, de sa propre initiative, sans donner l’impression de mettre cette explication en rapport avec notre situation, qu’elle n’est jamais séductrice à l’égard des hommes avec qui elle a une relation amoureuse, mais qu’étant en couple, elle l’est très souvent avec les autres, par plaisir, par jeu. Elle m’a expliqué ça sans rougir, sans culpabilité, comme si c’était normal. Elle aime séduire par jeu.

    D’après vous, quelles hypothèses peut-on avoir sur la personnalité d’une personne qui a ce comportement ? Je le connais surtout chez les femmes mais je ne doute pas qu’il peut être masculin. Je vous pose cette question pour moins juger ces personnes.

    S’il est naturel de séduire, j’ai tendance à penser qu’il n’est pas correct de le faire dans les circonstances que je vous ai décrites. Doit-on penser que l’essentiel de l’estime que ces personnes ont pour elles est déterminé par leur capacité à séduire ? Séduire est pour elles une pratique vitale, de laquelle elles ont besoin pour fortifier la confiance qu’elles ont en elle. Autrement dit, elles parviennent difficilement à trouver le contenu de cette estime, de la fierté , du plaisir d’être soi, dans d’autres domaines que la séduction.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Nae | 17 mai 2016

      Lenôtre (on va prendre le vôtre, non Lenôtre , enfin xD ) .Je pense qu’il est toujours plaisant, même en couple, de voir que l’on peut séduire d’autres personnes que son/ sa partenaire. Si les limites sont claires, et que ça ne va pas plus loin, je trouve que ça reste sain.

Commenter