Devenez une Femme de Poigne !
La méthode étape par étape

Par 27 Jan 2015 3 Commentaires

devenir une femme de poigne

La femme de poigne, c’est celle que l’on va admirer pour son caractère, son parcours et sa propension à réussir tout ce qu’elle entreprend. Or on ne naît pas femme de poigne, on le devient, à l’issu d’un processus difficile, mais à la portée de toutes… Même si en tant que femme, notre environnement ne nous fait pas de cadeau….

La société ne nous vient pas en aide :

Nous sommes certes toutes différentes, mais nous sommes toutes nées dans le même monde. Dès notre naissance et tout au long de notre vie, nous nous recevrons des messages plus ou moins subtils sur ce que la société attend de nous.

« La beauté doit passer avant tout le reste »

Ca reste la principale qualité que l’on attendra de nous. Même les femmes politiques essuient régulièrement des commentaires sur leurs physiques ou leurs façons de s’habiller, elles-mêmes qui, par essence, sont mobilisées par les intérêts de la nation. Nos contemporains montent toute une polémique autour de la robe à fleur d’une ministre avant de s’intéresser aux circonstances dans laquelle elle sera portée. De fait, nous aurons beau développer des forces extraordinaires, sauver des vies, travailler dur, innover et construire des choses exceptionnelles, il y aura toujours un ou deux crétins pour nous ramener notre condition première (selon lui) : Objet de désir. Ça reste, aux yeux de beaucoup de monde, LA chose pour laquelle nous sommes faites. Et nous seront amplement récompensées d’adhérer à cette mission.

Lorsque l’on nait femme, deux alternatives s’ouvrent à nous :

1- Investir l’intégralité de ses efforts dans son physique, ce qui requiert un moindre effort, mais engrange des bénéfices plus qu’intéressants : admiration du plus grand nombre, cadeaux, job de chroniqueuse a Touche Pas à Mon Poste, ou de « poule-trophée » auprès d’un vieux beau qui aura mis le prix. Coût total de l’opération : Un forfait prémium chez l’esthéticienne et peut-être chez un chirurgien de star.

Un plan de carrière rapide et efficace. Le retour sur investissement se fait rapidement, avec en prime l’approbation du reste du monde. Mais miser sur son physique, c’est s’attribuer une date de péremption : « A consommer de préférence avant de se faire appeler Madame ». C’est aussi prendre le risque de se faire supplanter par de la chair plus fraiche dans quelques années…

2- S’employer tous les jours à devenir quelqu’un. Faire des études, établir un projet de vie, se rendre utile, ne pas compter ses efforts pour accomplir des choses qui nous dépassent. C’est plus long, beaucoup plus difficile, les résultats apparaissent sur le long terme, et malgré tous vos efforts il y aura toujours un débile pour vous envoyer à la face que vous êtes intelligente à défaut d’être belle. La mission d’une femme de poigne est de claquer le bec de ces néandertaliens avec un parcours et un talent qu’ils n’auront jamais.

Mais cette stratégie possède un grand avantage sur la première : le talent s’acquiert et-contrairement à votre poitrine- ne subit pas la loi de la gravité….

Faites l’inventaire de vos capacités

Qu’avez-vous accompli jusqu’ici ? Quelles sont les victoires dont vous êtes fières ? Quels sont les projets que vous avez menés à terme et sur lesquels vous êtes ravies d’avoir travaillé ? Prenez un papier et un stylo et faites une liste des victoires à votre compteur, mêmes les plus futiles. Ce peut être n’importe quoi : Un spectacle de fin d’année en 5ème, une robe faite-main, vos diplômes, une bonne résolution tenue jusqu’au bout, un garçon que vous avez réussi à séduire, une peur que vous êtes parvenue à surmonter… Qu’importe mais notez-le, sans fausse modestie. Ces victoires sont à vous et vous pouvez êtes fiers de les compter à votre actif. Et puis une fois tous ces petits faits d’armes sous les yeux, vous prenez conscience que non, vous n’avez pas « rien foutu » ces dernières années…

Ensuite, prenez les éléments de la liste et dégagez les qualités dont vous avez dû faire preuve pour atteindre vos objectifs.

Par exemple : Vous avez révisé jour et nuit pour décrocher votre BTS. Nous pouvons donc dire que vous avez fait preuve de volonté et de discipline. Vous avez négocié le prix de votre voiture comme une pro. Vous avez donc fait preuve de sens tactique, et vous faites preuve de patience en laissant pousser vos cheveux jusqu’aux côtes sans les teindre, ni les brusher.

Mis bout à bout, cela fait un sacré arsenal d’outils pour conquérir le monde.

« Action », le maitre mot de la femme de poigne !

Agissez et vous serez

Ce sont avant tout vos actes qui détermineront la vie que vous mènerez et le succès de vos projets. Beaucoup d’entre nous aimons nous coller des étiquettes réductrices et définitives « Mais je ne suis PAS forte/ sportive/ douée/ sexy/ une femme de poigne ». Nous nous contentons alors de regarder les autres réussir à notre place, et nous consolons en nous disant que « les autres » sont pourvues de qualités que nous n’avons pas, comme la résilience, l’esprit, l’intelligence ou la force de caractère. Or en regardant dans le rétro vous avez forcément fait preuve de ces qualités au moins une fois au cours de votre vie. Même dans un contexte à l’importance moindre. C’est ce que l’exercice précédent vous a permis de comprendre. Mais vous ne pouvez bâtir une belle estime de vous sur un seul jour de gloire de Janvier 1992. Vous allez devoir, au fil des jours, vous lancer des défis et agir comme le ferait une femme de poigne pour les relever.

Faites une liste de petits défis à accomplir qui vous démangent depuis longtemps

Courir 10 kilomètres, faire un an de bénévolat, passer votre permis, adopter un chiot… Puis choisissez un élément de la liste et faites-en votre priorité absolue.

  • Etablissez un plan, listez les diverses étapes de votre projet et dégagez du temps dans votre agenda pour vous y consacrer.
  • Ne laissez personne vous dissuader, à commencer par vous-même.
  • Mesurez les efforts, les éventuelles contraintes et obstacles que vous pourrez rencontrer sur votre chemin. Attention, tous ces éléments ne doivent pas vous démoraliser. Ils doivent juste être pris en compte pour mieux les vivre ou les contourner.

Ensuite, agissez : l’action est désormais la seule chose qui vous sépare de la réussite de votre projet. Gardez en tête votre objectif et tenez-vous en à votre plan.

Enfin, multipliez les défis et de la même façon les preuves de votre poigne.

Bâtissez votre légende personnelle !

1- Définissez un projet dans lesquels vous souhaitez exceller.

Un domaine où vous auriez toujours aimé briller et qui vous attire spontanément. Ne bridez pas votre imagination et n’ayez pas peur de vous fixer un but ambitieux. Ce peut être un rêve de cours de récré, ou un rêve post-bac. Le plus important est qu’il corresponde à une aspiration profonde et qu’il provienne de vous. En l’occurrence, nous allons imaginer que votre rêve à vous, c’est de tout quitter pour vous installer à Roubaix et devenir prof de trombone (le fantasme de toutes les petites filles c’est bien connu…)

2- Développez votre talent.

La bonne nouvelle avec le talent c’est qu’il s’acquiert, parfois au prix de gros efforts. Le trombone, c’est votre vie. Franck Rosolino, c’est votre Johnny Halliday à vous et vous adoreriez transmettre aux jeunes le savoir-faire pour maitriser ce noble instrument. Mais pour ce faire vous devez non seulement être douée en musique, mais en plus vous devez déployer des trésors de pédagogie. La première étape sera donc de travailler pour devenir douée et pédagogue. Vous ne pouvez en faire l’économie. Développer les compétences nécessaires à l’atteinte de votre objectif est le premier pas dans la réalisation de vos projet. Le sine qua non de la femme de poigne. Ne comptez pas vos heures, ni votre sueur, et soyez patiente. Mais ayez conscience de toute la force que vous êtes actuellement en train de déployer, et soyez fière. Le travail que vous abattez vous distingue du reste du monde et sera le trésor le plus précieux…

3- Gardez l’œil ouvert sur les opportunités.

Et saisissez-les. Interdiction formelle de les laisser passer sous le prétexte que vous n’êtes pas sure d’être à la hauteur. Ce deux-pièces qui se libère en plein centre-ville ou ce gamin qui n’a plus de prof et qui rêve d’intégrer le L’Orchestre Amateur de Roubaix. Toutes ces choses ne sont pas arrivées à vos oreilles par hasard, elles sont des chances de vous rapprocher de vos buts.

4- Faites face aux problèmes un par un

Entre la concurrence, d’éventuels problèmes d’argent et votre mère qui crise parce que Roubaix, c’est loin de votre bled, vous ne manquerez pas d’occasion de remettre votre projet en question. Ces moment difficiles seront autant de carrefours ou vous pourrez abandonner ou, l’option « femme de poigne », gérer les galères au fur et à mesure et poursuivre votre chemin.

5- Récompensez-vous

Votre chemin doit aussi être pavé de plaisir. N’hésitez pas à célébrer chaque étape de votre parcours et à vous faire des petits cadeaux pour vous féliciter de tous ces efforts. Ces petites respirations vous redonneront du courage et du souffle pour maintenir vos efforts jusqu’à la ligne d’arrivée. Cette ligne d’arrivée aura un gout de miel (et de métal, m’enfin…). Vous pourrez vous réjouir d’avoir fabriqué une vie qui vous correspond, et vous n’aurez pas volé votre bonheur…

L’image que vous avez de vous dépend directement de vos actes. Agissez comme la femme que vous souhaitez être et vous deviendrez cette femme. Il faut plusieurs mois voire des années, pour intégrer définitivement le statut de « femme de poigne ». Les femmes brillantes aussi doutent, se remettent en question, se demandent si elles méritent leurs place… C’est humain, mais ce ne doit pas être un frein pour se réaliser et pour accomplir des choses dont vous pourrez être fières…

Lula


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (3)
  • Carole | 28 janvier 2015

    Merci pour ce super article!

    A vouloir plaire absolument, on serait parfois prête à se soumettre à n’importe quoi. Or, la clé, c’est bien d’être d’abord quelqu’un qui se respecte et qui a des projets, croit en elle et assume ses choix.

  • vassilia | 30 janvier 2015

    D’utilité publique :)

  • Skladatel | 25 février 2015

    Un reportage d’Arte sur « le bonheur au travail » qui vous servira à tous :

    https://www.youtube.com/watch?v=0hRtzDV12UQ

    Portez vous bien. ;)

Commenter