Comment séduire son collègue de travail ?

Par 27 Oct 2013 377 Commentaires

séduire collègue de travail
Voilà un moment que je voulais l’écrire cet article. Car, le travail est le premier lieu de rencontres amoureuses des français. Pourtant, dans le cadre professionnel, il semble difficile de séduire celui qui nous plaît.

Tous nos conseils, ici.

Enjoy.

 

Pourquoi tombons-nous amoureuses au travail ?

C’est au travail que la plupart des Français trouvent l’âme sœur.

Normal, nous y passons plus de la moitié de notre temps. Nous sommes entourées de personnes appartenant à la même catégorie socioprofessionnelle et ayant, a priori, des centres d’intérêt commun. (Pour le moins professionnel)

De plus, voyant les mêmes personnes tous les jours nous nous y attachons plus facilement. Nous les rencontrons dans leurs domaines de compétences et force de temps et d’observation, nous apprenons à les connaître par l’attitude, les gestes, les mots, les lapsus.

Un étrange jeu entre la proximité du quotidien et la distance professionnelle se met en place. C’est peut-être ce paradoxe proximité-distance qui, ajouté à la part d’interdit, donne tout le charme aux amours au travail.

 

« No zob in job »

Avant d’expliquer comment séduire un collègue, j’ai le devoir moral/éthique de dire que c’est MAL. Qu’il ne faut pas ! Blablabla.

Plusieurs raisons :

 

  • Se concentrer sur son travail devient plus compliqué quand l’autre est là. Nous pensons à lui, nous bafouillons quand nous le voyons. Nous tentons de prendre nos pauses en même temps. Etc.
    (D’une certaine manière, se concentrer au travail quand on est amoureuse est compliqué. Donc, ne tombez pas amoureuse. Travaillez plutôt !)

 

    • Les rumeurs peuvent aller bon train. Et, avoir une réputation sur sa vie amoureuse dans un contexte pro, ce n’est JAMAIS agréable. J’ai comme philosophie que moins les collègues en savent, mieux le travail se porte.

 

  • Outre les rumeurs, une aventure avec un collègue (ou pire, quelqu’un qui n’est pas la même place hiérarchique) peut aussi tourner au drame. Le CDI promis à la fin de notre CDD peut se voir annuler, etc.

 

Donc, le mieux, si un mec au travail vous plait, c’est de le zapper. D’imaginer qu’il ronfle très fort la nuit et ne baisse pas la cuvette des toilettes.
(On le sait, ce sont des choses très graves !)

Mais, je suppose que ce préliminaire de recommandations est complètement inutile. Vous ne seriez pas là sinon.
(Merci Captain Obvious)

Séduire au travail : l’erreur de la Slow Séduction

La slow séduction, c’est la drague lente, indirecte de préférence.
(Il y a tout un article sur le sujet ici)

Pour rester discrètes, dans le cadre professionnel, nous avons tendance à favoriser la séduction lente, le pas-à-pas vers l’autre. Force d’observation (ici notamment), la slow séduction ne semble pas faire ses preuves.

L’OI au travail

L’OI , c’est une obsession aiguë, une fixette sur un homme.

Un OI est TOUJOURS difficile. Mais au travail, il peut devenir un véritable enfer. L’autre est toujours présent, nourrissant notre espoir et donc notre obsession.

« Tant qu’il y a de l’espoir, il y a de l’OI » Une super lectrice.

Avec un collègue, mieux vaut un râteau qu’un OI.

Note : nous pouvons faire un OI après un râteau. Mais généralement, c’est que nous avons attendu que les sentiments soient déjà bien installés pour nous lancer. L’erreur de la slow…

La Friend Zone au travail

La Friend Zone, c’est le moment où nous avons grillé toutes nos cartouches avec un mec. C’est foutu et nous devenons « son amie ».

En voulant prendre notre temps, être sûre et certaine que l’on plaît à ce gars-là, on laisse s’éterniser et s’essouffler le jeu de séduction, jusqu’à la Friend Zone. Et, il n’y a rien de plus complexe que séduire après une Friend Zone non désirée.

Les traces d’ambiguïté ne disparaîtront pas totalement nourrissant l’espoir et donc… (celle qui devine le mot manquant gagne un chocobon).

 

Séduire au travail : la méthode

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas que les choses sont difficiles » Sénèque.

  • Vrai dans la vie.
  • Vrai dans la séduction en générale.
  • Vrai dans ce contexte

Au travail, nous n’osons pas une séduction directe, franche, culottée. Le contexte ne semble pas s’y prêter.

Pourtant l’autre doit comprendre qu’il nous plaît, que nous sommes en train de le draguer. Ainsi, il pourra nous répondre (par les mots, les gestes). Au pire, nous échopperons d’un refus, mais nous ne laisserons pas s’embourber une ambiguïté professionnellement handicapante.

Note : quand je dis montrer qu’il nous plaît, je parle de séduction, pas de déclarer sa flamme.

En pratique

    1. Ne pas faire durer le jeu de regard.

Il vous regarde, vous le regardez. Vous sentez qu’il y a une attirance réciproque. Mais, ne partageant pas votre bureau/local, vous ne lui avez jamais parlé. Lancez-vous. Ne laissez pas traîner cette relation visuelle, au risque d’être incapable de la rompre pas la suite.

Trois ou quatre échanges de regards suffisent, après, il faut parler.

    1. Faire dériver la conversation.

En rappel, il y a tout un article sur les sujets de conversation ici.

L’idéal, c’est de faire dériver la conversation sur tout ce qui ne se passe PAS au travail : les passions, les soirées et l’amour, les relations hommes femmes.

C’est un bon moyen :

  • d’en savoir plus sur la situation amoureuse de votre collègue
  • de « sortir du contexte »
  • de montrer votre intérêt
  • de sexualiser
    1. Sortir du contexte.

Physiquement, j’entends. Très rapidement, proposez un verre à l’extérieur, en début de soirée de préférence. Car, hors boulot, dans un bar, vous êtes dans une situation de séduction et non plus professionnelle. Il vous restera plus qu’à le draguer/séduire comme s’il était un mec lambda.


Note : si on va boire un verre dehors ce n’est pas pour parler boulot, hein.

Aparté : le collègue casé

Vous pouvez allumer vos warnings, le collègue casé, c’est LA mauvaise idée. Il a tous les désavantages du mec casé associé à tous les désavantages du collègue. Généralement, s’il instaure un jeu de séduction, c’est pour le jeu en lui-même. Pas pour vivre un truc avec nous.

Sentir que l’on plaît est agréable pour tout le monde, quel meilleur espace a-t-il que le monde pro ?

Bien sûr, au fil du jeu, il peut s’attacher. Mais, finalement ce serait pire. Vous ressentirez cet attachement, le jeu traînera, il sera facile de cristalliser et c’est parti pour l’OI.

En conclusion

Séduire au travail n’est pas une bonne idée. Mais quitte à le faire, faites-le franchement. Ne laissez pas traîner une relation ambiguë.

 

Et vous, êtes-vous déjà tombée amoureuse d’un collègue de boulot ? Qu’avez-vous fait pour le séduire ?

Anashka,
a fini tous les chocobons (désolée)
Pour me suivre sur FB, c’est ici

 


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (377)
  • soline | 27 octobre 2013

    Oui je suis tombée amoureuse de mon collègue de travail, il y a quelques années.
    Cela s’est fait progressivement, on s’est beaucoup parlé, taquiné at vive la slow séduction car a l’époque je ne savais pas trop sur quel pied danser…et etant quelqu’un de timide je ne voulais pas trop me bruler les ailes!
    Puis on s’est donné rdv a l’exterieur quelques rendez vous et on a poursuivi notre route ensemble….Par contre au boulot on continuait a se parler mais on n’a mis personne dans la confidence pour être plus tranquille, car effectivement une fois que ca s’est su, la direction a tout fait pour nous séparer…Ce qui n’a pas marché car même s’ils nous en ont fait baver on trouvait qu’on etait qu’on etait dans notre bon droit d’autant que le travail était fait…ils ont mis trois ans a nous laisser tranquilles…beaucoup aurait laché..
    anaska, ja n’ai pas trouvé le mot mais je t’aurai quand meme laissé le chocobon!!

    • Anashka | 28 octobre 2013

      Merci, pour l’illustration du contre-exemple de la slow. ^^
      Depuis le départ, il y avait tout de même un intérêt réciproque qui perdurait. Les deux allant dans le même sens. Là, effectivement, la slow fait sens. C’était important que quelqu’un le souligne.

  • MissMelody | 27 octobre 2013

    Bonsoir,
    Encore un super article, merci beaucoup

    De part mon experience perso, l’amour au boulot c’est top, mais quand ça se casse la figure alors là c’est l’enfer…. Se poser les bonnes questions avant de se lancer

    • Anashka | 28 octobre 2013

      Le « no zob in job » en somme ^^

      • MissMelody | 28 octobre 2013

        Exact!
        On ne m’y reprendra plus…

  • BlueMiss | 27 octobre 2013

    « l’OI ». Pour le chocobon je t’envoie mon adresse postale par mp.

    • Anashka | 28 octobre 2013

      Gagné. (Mais, j’ai tout mangé. Mouhahaha !)

  • Magdalune | 28 octobre 2013

    Mon petit ami actuel était un collègue ^^

    Quand je commençais a tomber sous son charme, j’étais encore plus motivée à travailler mieux pour montrer de quoi j’étais capable; même qu’on faisait la concurrence tous les deux et on formait ensemble la meilleure équipe du plateau :)

    Durant le boulot, on restait des amis, même si on se voyait dehors… ce n’est que bien plus tard, après qu’on ait tout deux arrêté le job (de vacances), que notre relation a vu le jour ^^

    • Anashka | 29 octobre 2013

      Comme quoi, le « no zob in job » n’est pas toujours de bon conseil. Ce qui est chouette, c’est que vous ayez utiliser votre tension dans le cadre pro et que, au lieu de vous pénaliser, ça vous a apporter beaucoup (sur le cadre de la complicité et du travail).

  • Amélie | 29 octobre 2013

    Aaaah, justement j’avais ouvert une discussion sur le forum à ce sujet ! Merci pour cet article :)
    Moi il y a un collègue qui me plait bien mais qui n’est pas du tout dans mon équipe, donc ça complique encore les choses pour réussir à se rapprocher.

    • Anashka | 29 octobre 2013

      Vous avez déjà bien discuté ? Est-ce qu’il t’a montré des signes d’intérêts ?

      • Amélie | 29 octobre 2013

        J’ai cru a un moment donné, il semblait s’intéresser, me demandais comment ça allait… depuis je le croise beaucoup plus souvent à la cafet, j’essaye donc de venir dans le petit groupe de collègues mais dur d’engager une discussion et lui ne profite pas de l’occasion non plus, donc je ne sais plus trop !

        • Anashka | 30 octobre 2013

          Est-ce qu’il y a des jeux de regard ? Est-ce que tu connais quelques détails sur sa vie qui te permettrait de rebondir dessus dans le cadre d’une conversation ?
          Parce que tu pourrais toujours jouer sur le regard et tout.

          • Amélie | 30 octobre 2013

            Pour l’instant je n’ai pas trop osé avec les collègues à côté!

          • Anashka | 31 octobre 2013

            Les jeux de regard, tu peux les installer de manière discrète pour les autres, mais évidente pour lui. Quand tu discutes avec tes collègues, tu le fixes. Généralement, les gens ne voient pas ce genre de chose.

  • Amélie | 31 octobre 2013

    Ce midi déjà, j’étais contente parce que j’ai pu profiter d’un moment où il était un peu à l’écart pour discuter deux minutes à la machine à café, lui poser quelques questions sur son week-end à venir…
    Bon, il m’a répondu gentiment mais pour l’instant il n’y a pas trop de relance de son côté. Je vais continuer de faire doucement connaissance, ce sera déjà ça, et après on verra bien s’il continue de me plaire quand je le connaîtrai mieux ;)
    Parce que pour l’instant, c’est plus une attirance physique qu’autre chose, et vu les complications pour une relation au bureau, je n’ai pas envie de forcer les choses ou d’aller trop vite.

    • Anashka | 1 novembre 2013

      Donc tu pars sur de la slow ? :)

      Pourquoi pas. Mais note que les jeux de regards te permettent aussi de savoir s’il peut y avoir un intérêt réciproque.

      • Amélie | 1 novembre 2013

        Voilà oui, je pars sur de la slow ;) tout dépendra aussi comment évolue mon plan dont je parle dans « que faire quand un homme ne rappelle pas » ;)

        • Anashka | 3 novembre 2013

          D’accord, en back office tout se mélange, j’irais jeter un oeil.

          • melie1981 | 6 décembre 2013

            J’ai finalement commencé tout doucement à discuter avec mon collègue de travail, mais pas store, il est très réservé… Et il part le 24 /12, il quitte la boite ! Ça aurait pu être une opportunité pour se fréquenter sans risque, plus de « nos zob un job » dont tenir compte… Mais pas sûre du tout de trouver une raison d’ici là de le revoir en dehors ou d’avoir son numéro… Quand je lui parle de mes passions, pas trop de répondant, et de son coté j’ai du mal à avoir des infos il n’est pas bavard. Donc il se pourrait qu’il ne se passe jamais rien !

          • Anashka | 10 décembre 2013

            Est-ce qu’il poursuis ce jeu de séduction ?

          • melie1981 | 6 décembre 2013

            Euh… Merci l’autocorrect… Pas « store » devait vouloir dire pas simple je crois ;)

          • melie1981 | 9 décembre 2013

            Zut, j’avais commenté il y a qq jours mais ça a du sauter…. Je disais que côté collègue de travail, j’ai réussi à me rapprocher un peu en engageant la discussion, sauf que monsieur est réservé donc ce n’est pas simple d’en savoir plus sur lui pour le faire parler de ses passions !
            Et surtout j’ai appris qu’il quitte la boite juste avant Noël donc ça risque d’en rester là…
            Il m’a invitée à son pot de départ justement à l’instant, et c’est un jour où je ne pourrai pas être là car je serai en déplacement. Du coup, j’avais envie de lui répondre un truc ouvrant l’idée d’un rdv juste tous les deux pour rattraper mon absence, mais je ne sais pas trop comment le tourner pour que ça ne fasse pas grosse drague, et qu’en même temps ça donne envie ;) pas simple !
            Un truc du style « Merci pour l’invitation, malheureusement je serai en déplacement donc je ne pourrai pas être là, mais si tu me gardes un peu de ta spécialité, on pourrait prendre un café dans l’après-midi ?  » (je trouve ça un peu plat…)

          • Anashka | 10 décembre 2013

            « Aaaah suis désolé, je serais en déplacement. Bon, je vais me rattraper ! Un café, je te paye un café ! T’es dispo quand ? »

            Si, ça passe :)

  • ayna | 1 novembre 2013

    Le mot c’est OI (je crois)
    Et le lycee c’est pareil? Parce que dernierement je croise toujours un brun tenebreux a l’allure de bad boy avec qui j’echange des regards (mais je ne serais pas capable de dire si l’interet est reciprorque..,)

  • Eleonore | 4 novembre 2013

    Bonjour Anashka,

    Un premier mot déjà pour dire que j’ai découvert le site il y a peu et que je le trouve bien écrit, avec ce qu’il faut d’humour et en même temps, de bons conseils il me semble :)

    Pour ma part, un collègue avait initié des jeux de regards, des sourires, des clins d’oeil… Au tout début début, je n’y étais pas réceptive…Et puis finalement, c’est vrai qu’il était plutôt charmant comme mec. Bref, j’ai été séduite. Je lui ai donc tendu quelques perches…qu’il n’a jamais prises. J’ai appris plus tard au détour d’une conversation avec une collègue…qu’il avait une copine. Il s’est bien gardé de me le dire. Aujourd’hui, on se parle comme de « bons collègues ». Je sais pas s’il faudrait qu’on en parle explicitement histoire de clore une quelconque ambiguïté qui pourrait subsister ? (je crains de faire la fameuse OI ^^). Mais je crois avoir bien compris que ça ne pourra pas aller plus loin. Dommage !

    • Anashka | 5 novembre 2013

      Si tu n’y es pas encore dans l’OI, arrête là. C’est mieux. Au pire, si vous devenez de bon collègue, tu pourras toujours lui exprimer que tu as trouvé déplacé ces clins d’oeil, car tu aurais pu t’emballer et ça n’aurait pas été drôle pour toi.

  • Eleonore | 7 novembre 2013

    Merci pour ton retour :)

    Humprf, je me demande quand même si je n’y suis pas dans l’OI :( Je crois qu’il reste une toute petite partie de moi qui me dit qu’il y a encore une possibilité, aussi infime soit-elle (le jeu de séduction avait duré beaucoup trop longtemps avant les « refus de perches »). Parce que là, on s’entend plutôt bien, on est peut-être pas les meilleurs amis certes, mais je pense qu’il m’apprécie bien quand même.
    Mais la dernière fois, il m’a fait comprendre de manière très implicite que nous deux, ça n’était pas possible. Même si j’y crois encore un tout petit peu, je me dis qu’objectivement, c’est quasiment peine perdu (on sent que je m’accroche un peu bêtement ? ^^).
    Si un jour ça vient dans la conversation, je lui en toucherai peut-être un mot. Autrement, ça n’est effectivement peut-être pas la peine. Mais c’est pas évident.

    • Anashka | 9 novembre 2013

      Non, clairement, ce n’est pas évident.
      Tu sais pourquoi cet espoir persiste ? Est-ce que ce n’est pas seulement l’envie qu’il existe ? Tu es sûre que garder le contact te fait du bien ?

  • Eleonore | 13 novembre 2013

    (dsl pour le retard de réponse !)

    Pas vraiment de raison, non. J’ai juste vraiment cru à un moment que quelque chose était possible (mais bon, depuis que je sais qu’il a quelqu’un et qu’il ne veut pas plus, et qu’on en était vraiment resté qu’au stade du flirt, je devrais passer à autre chose). Et je l’aime vraiment bien « malgré tout » (malgré le fait qu’il m’ait toujours caché qu’il avait quelqu’un et qu’il ne m’ait rien dit voyant pourtant que j’étais sous son charme…). Et comme les rencontres se font rares de mon côté (je ne sors pas beaucoup par ex), j’imagine que ça m’arrange de penser à lui.

    Mais oui, je crois que tu as raison : c’est peut-être plus l’envie qu’il existe qui fait « survivre » l’espoir…Et comme il ne m’a jamais dit frontalement qu’il avait quelqu’un, ça n’ « aide » pas.

    En fait, je crois qu’il faudrait que je rencontre quelqu’un d’autre :D (mais c’est pas d’la tarte XD)

    Merci pour tes conseils en tout cas :)

  • Elise | 29 novembre 2013

    Alors là c’est le sujet actuel! Je fais une ci être grave sur un collègue de boulot! J’arrête pas de penser a lui, je crois pouvoir dire qu’il me rend dingue! Je sais qu’il est avec quelqu’un depuis 10 ans, je suis quasi sûre qu’il a eu une histoire avec une de meS collègues. Mais on s’entend super bien, on a des interets en commun pour la montagne, je viens de me séparer et il prend souvent de mes nouvelles, il passe souvent a mon bureau, il m’envoie des messages juste comme ça au milieu de la nuit. On a fait une rando tous les deux toute une journée. Mais il ne m’a jamais fait d’avance et moi je n’arrive pas a lui en faire franchement. J’ai peur de me prendre une grosse claque! Mais je crois que je fais grave une OI. Je crois que je dois vraiment m’améliorer en séduction et en confiance en moi. En tout cas je n’arrive plus a ne pas penser a lui et j’attends tout le temps ses messages!

    • Anashka | 30 novembre 2013

      Quels types de messages / regards / conversations entretient-il avec toi ? Est-ce que quelque chose te laisse à penser qu’il voudrait avoir plus ?

      • Élise | 30 novembre 2013

        Non pas vraiment, a part me proposer de l’aide pour ma nouvelle vie, ou accepter mes propositions d’escalade ensemble, il n’y a rien qui me montre qu’il voudrait plus. Je crois vraiment que je me fais des films. Je dois passer a autre chose… C’est bizarre comme ta question peut me mettre devant une réalité que je ne voulais pas voir…merci! Le plus dur est d’arrêter de penser a lui…

        • Anashka | 1 décembre 2013

          Est-ce que tu ne pourrais pas tenter de sexualiser un peu un moment « escalade » pour voir s’il y répond ou non. Comme ça, tu es vraiment fixée … ?

          • Élise | 1 décembre 2013

            Sexualiser un moment escalade!!! Tu peux traduire? Non mais franchement je crois que je vais laisser tomber, en plus j’ai réalisé ma bêtise, en repensant a une discussion vendredi midi, où il ne voulait pas écouter ce que j’avais a dire, mais préférais écouter ma collègue super moche de 50 ans a côte de moi, qui est loin d’avoir des avis intéressants… Je pense qu’un mec qui agit comme cela n’est pas intéressée par la fille en question. Donc next… A moi d’être forte, je vais jouer l’ignorance. En tout cas merci beaucoup pour tes conseils! Je suis une bien mauvaise séductrice, et j’ai l’impression que je ne saurais jamais seduire les mecs qui me plaisent!

          • Anashka | 4 décembre 2013

            Peut-être que pour commencer à apprendre à séduire faut-il commencer par des mecs qui t’impressionnent un peu moins.
            Tout un article sur la sexualisation ici : TIPS SEDUCTION : la sexualisation Jette un coup d’oeil et dis moi ce qui te semble jouable avec ce gars-là.

          • Elise | 10 décembre 2013

            Salut, il y a du nouveau!
            J’ai eu un mail en pleine nuit la semaine dernière dont voici le contenu
             » Hello,

            Ecoute ce morceau (ci-joint) d’un petit groupe pas trop connu : M83…

            Tout se résume en 4 phrases, comme quoi inutile de faire de la prose pour rien :

            I’m the king of my own land
            Facing tempests of dust, I’ll fight until the end
            Creatures of my dreams raise up and dance with me
            Now and forever, I’m your king…

            That’s it, that’s all… »
            Qu’en penses-tu?
            Et voici ce que moi j’ai répondu
            Juste pour préciser, on a déconné un midi sur le brun ou blond ténébreux, d’où le début de mon message…
            « Hello brun ténébreux! (J’ai vérifié! LOL!)

            Tout d’abord, est-ce encore ton tel ou ta messagerie qui shoote tes messages en pleine nuit???

            Sans faire de prose, j’adore tout! La musique, les images, le texte…
            Le hasard fait bien les choses, j’ai justement regardé le film en entier dimanche… J’en ai frissonné tellement c’est beau!
            J’espère que le film de la nuit de la glisse demain soir sera aussi beau… Tu y vas?

            Après, mon cerveau droit me dit « il y a-t-il un message codé? » Et mon cerveau gauche « je referais bien une sortie montagne avec toi… »

            Bonne journée. »
            Depuis, pas d’autres messages de ce type, je ne l’ai pas croisé au boulot non plus. J’ai reçu 2 SMS, une nuit pour me demander comment s’était passée ma soirée, l’autre pour répondre a une photo de montagne que je lui ai envoyée. Ce garçon est très mystérieux, et je crois vraiment qu’il joue.
            J’ai lu ton article sur la sexualisation et j’aime bien les répliques sur le ton de l’humour!
            Sur la partie sensualité, j’ai fait des progrès…

          • Anashka | 10 décembre 2013

            Oui, il joue, il provoque.
            Un conseil : blinde toi. Vraiment. Et joue avec lui, sur le même ton : provocation, bras de fer. Montre-lui qui n’a pas le pouvoir.
            Parce qu’il joue à ça, ne lui montre pas trop ton intérêt.

          • Elise | 10 décembre 2013

            Nous y voilà! Me blinder… Provoquer… Tout ce qui me paraît si difficile!!!! C’est un exercice où je suis vraiment nulle…
            C’est horrible! T’as raison je devrais peut-être m’attaquer a moins impressionnant!

          • Anashka | 11 décembre 2013

            A proprement parler, il n’y a pas d’échec en séduction. Même si ça ne va pas dans le sens que tu veux au final. Tu auras appris. Mais si tu sens que tu y laisseras trop de plumes, que tu vas souffrir, peut-être que c’est mieux de laisser ce mec-là un moment. C’est comme tu le sens, je reste là et ne bouge pas.

  • Maelys | 1 décembre 2013

    Coucou
    Cela fais reellement plaisir d avoir des avis different que celles de ces amies et de partager son histoire avec d autre personne qui l ont vecu
    Bref sinon jai un gros soucis, je suis assistante d education et je pense avoir le beguin pour un prif qui est donc un collegue de travail. Au depart cest lui qui a lance le jeu de regard et jy est
    repondu accompagné de sourire. Par contre impossible d echanger sur une longue discution.. on est souvent interrompu et etant tres intimide je fuis aussi je ne sais pas quoi lui dire. On joue au jeu du chat et la souri. Recement je lui est demander darreter de me regarder comme ca alors que ce n est pas du tous ce que je voulais. Il a pris un peu a la riguolade mais je pense que cela la refroidie, surtout qu’il a voulut m offrir un café j’ai refuser en lui disant que je travaille tous cela en douceur bien sur… je regrette .. comment revenir en arriere ? Comment le seduire davantage?
    Desoler pour cette tartine mais javais besoin de conseil lol

    • Anashka | 1 décembre 2013

      Tu peux toujours le relancer sur le café qu’il t’a proposait : « Bon, ce café que tu voulais m’offrir, c’est toujours valable ? « 

  • Maelys | 1 décembre 2013

    *Merci pour cette page Anashka :-)

  • maelys | 1 décembre 2013

    Metci pour ta rep :-)
    L histoire du café date un peu de deux trois semaine :-\ sa ne risque pas de faire la femme qui est reste bloqué decus…lol

    • Anashka | 4 décembre 2013

      Si vous êtes toujours dans ce jeu de séduction, tu peux toujours lui dire, sur le ton de la malice « on n’avait pas parlé de prendre un café? »

  • maelys | 6 décembre 2013

    Interessant je vais essayer, cest vraiment dure pour moi de montrer a un mec que je suis attire par lui , habituellement je laisse tomber ou je suis direct. Mais ce petit jeu me plais bien et je reussi a me surprendre.. j apprend la slow seduction.. ;)

    • Anashka | 10 décembre 2013

      Tu me tiens au jus ?

      • maelys | 15 décembre 2013

        Coucou
        Je ne sais pas si ce message etais pour moi ou pour melie1981, ms je te donne quand meme au parfum :)
        Donc finalement sa ne la pas refroidi comme je le pensé, ms il joue ts simplement entre le chzud et le froid. Il va certaine fois jouer ac le regard et dautre fois surtout quand je suis accompagné dune autre collegue ne pas du tout me calculer. Dernierement en allant reccuperer les noms des abscents dans sa classe, il ma fait le coup du je me suis perdu dans ton regard escuse
        moi je n est pas entendu ce que tu me disait . A cote de ca je trouve quil n essaye pas de me connaitre plus. J ai donc conlut quil joue ac moi et decide detre un peu plus froid en ce moment. Vendredi je lui est dis bjr sans lui sourire par la suite il a voulut prolonger le regard je ny est pas repondu et la sn visage cest transformer et toute la journee il na pas jeter un seul regard sur moi. Bref voila ma vie au boulot lol :) je ne sais pas si cest la bonne solution :-/
        Jai oublier de preciser quil est plus age que moi d au moins 10ans dc plus d experience que moi dans le domaine lol
        A bientot
        Bonne soiree

        • Anashka | 16 décembre 2013

          Peut-être qu’il ne sait pas comment s’y prendre. Tant qu’on est dans le regard, on est dans le jeu. Comment parler de complicité, de passion ou d’intimité (qui sont piliers fondateur d’une relation amoureuse) quand aucun d’entres-eux sont mis en place…

          Tu as tenté de lancer des discussions un peu tous les deux ?

          • maelys | 16 décembre 2013

            C est un peu difficile avec son planning et le mien et le monde qui circule dansl etablissement. Mais il m arrive certaine fois lorsquon ce croise d essaie de discuter ms sa ne dure pas, peut etre que je mis prend mal.. exemple : il etais absent une apres midi, le lendemain il ne travaille pas le surlendemain on cest dis bjr normalement et lorsque je les recroiser dans la journee jetais sur le point de rentrer dans le bat et lui dans sortir ms physiquement on etais assez eloigne. Je lui lance  » tu etais ou mardi aufet ?  » (jme suis permise parce quil mavais deja poser la meme question un jour jetqis egalement absente bref..) » du coup il repond j etais en formation  » je repond « tune ma pas mise au courant  » en souriant et lui me repond  » jai avertie l equipe cetais ecrit sur le tableaux » je lui est dis » oui mais pas moi  » et il rep  » beh… » en soulevant les epaules ..  » et chacun est parti de sn coté.
            Certaine je vais dans la salle des profs rester ac une collegue sachant quil est la bas ms il vague a ces occupations sen prendre la peine de discuter 5min ac nous :-/

          • Anashka | 24 décembre 2013

            Pour le moment, il n’a aucune raison particulière de te mettre au courant. Vous n’êtes pas ensemble. Sur une prochaine fois, le mieux serait de s’intéresser à ce qu’il fait pendant sa formation. Bref, mettre en place une complicité.

  • melie1981 | 10 décembre 2013

    Merci :) Je tente ça ! (bon, au boulot, le café est gratuit, alors ça le fait moins, mais bon c’est rigolo du coup)

    • Anashka | 10 décembre 2013

      Embarque-le après une journée de boulot, si tu peux :)

  • Maelys | 28 décembre 2013

    Effectivement je me suis mal prise, c etais un peu dans le ton de la taquinerie.. Bref dans tous les cas j’ai un peu fais la fille distante c’est dernier temps. Et il est venu un peu plus vers moi. A la rentre des classes j en profiterais pour m’intéresse à ce qu’il a fais pendant les vacances, les fêtes..

    • Anashka | 30 décembre 2013

      Bonne idée ! :) tu me tiens au jus ?

      • Maelys | 23 janvier 2014

        Coucou !
        De retour… Il cest passé beaucoup de chose apres les vacances. En gros j ai essaié le peu de temps ou je le croiser de discuter ac lui mais impossible de dev davantage, jai remarquer qu il etais destabilise par moi. Il etais a laise que lorsqu on discuter de travail. Bref entre temps jai su qu il etais marier, et entendu des rumeurs le concernant, disant qu il ce serais passe qque chose ac une autre prof.
        Voila voila.. A present je ne matarde plus sur lui, bien sur sa me fait toujour un ptis truc quand je le croise car il continue tjr a seduire mais je lui montre que le jeu continue que lorsque jai envie et l est decidé. Du coup je mouvre un peu plus aux autre hommes et travail sur ma sesuction.
        Merci Anashka

        • Anashka | 25 janvier 2014

          Merci de me donner des nouvelles. Je pense que tu fais le mieux à faire, garder le jeu de séduction pour le plaisir, mais comme un jeu, rien de plus. Ne pas s’attarder, car il semble engager dans d’autres histoires.

  • anna | 16 janvier 2014

    salut anshka,

    J’ai vraiment apprécié tes conseils et je voulais savoir si vous pouviez m’aider.
    Alors je suis tombée amoureuse de mon collègue. Je n’avais jamais rien ressenti pour lui jusqu’a ce qu’il commence a me collé de plus en plus. Certains collègues m’ont dit qu’il avait une copine mais à chaque fois que je le confronte a ce propos il nie et change de sujet… aussi il va souvent me complimenter, remarque immediatement quand j’ai une nouvelle coupe de cheveux ou bien sur de nouveaux vetements,et va même jusqu’a prendre ma défense auprès des autres (par exemple: quelqu’un avait fait une blague en me demandant si j’avait pris du poids a cause de mon nouveau manteau et il m’a tout de suite defendue en disant que mon manteau était très beau) il va souvent me toucher pour aucune raison et d’un coup il prend ses distances et devient froid ac moi pour ensuite redevenir proche…pour essayer de me raprocher de lui en dehors du boulot j’ai fait en sorte qu’on fasse du covoiturage puisqu’il habite a cotez de chez moi et ainsi passer plus de temps avec lui et aprendre a le connaitre. Recemment, il m’a dit que jamais il ne coucherait avec une collègue de travail et maintenant je suis toute mélangée parceque ce qu’il dit et la façon dont il agit sont complètement différent et je le voit a la maniere dont il me regarde, me parle et prend soin de moi qu’il y a plus que de la simple amitiée…

    • Anashka | 19 janvier 2014

      Effectivement, en terme de signes d’intérêts, il n’y va pas de main morte. Peut-être attend t-il que tu fasses un pas à ton tour ? Pourquoi ne pas lui proposer lors de ces co-voiturage d’aller boire un verre, une soirée…? Tu en sauras plus selon sa réaction :)

      • anna | 20 janvier 2014

        salut, merci et je vais definitivement suivre ton conseil et je voulais aussi connaitre ton avis car il m’a dit recemment qu’il me kiffait bien et kil etait au courant de mes sentiments pour lui car aparemment kelkun lui en aurait parler…est ce que je devrais le confronter afin de savoir si ses sentiments sont reciproques ou bien je laisse faire puisqu’il connait maintenant les miens et que si c’était bien réciproque peut importe que l’on soit collègue ou non il aurait fait les premiers pas?

        • Anashka | 20 janvier 2014

          Je ne reparlerais pas des sentiments. Vraiment, je glisserais vers la légèreté et la séduction jeu. Sinon, tu risques de cristalliser beaucoup de choses.

          • anna | 20 janvier 2014

            parfait merci beaucoup pour tes conseils je vais essayer de les appliqués…donc si un jour après le boulot je lui propose d’aller en verre en tete a tete ca ne fera pas bizarre?

          • Anashka | 21 janvier 2014

            ca dépend un peu de comment tu présentes le truc. Si tu y vas en mode rencard « je me dis que ce serait bien de boire un verre, qu’en dis-tu ? », oui, ce serait bizarre. Si pendant un co-voiturage retour, tu lances dans la conversation « Je prendrais bien un verre pour redescendre du boulot, ça te dirait ? », ce le sera beaucoup moins. S’il refuse par manque de temps, on verra selon ses réactions si on relance ou pas.

  • Shenaz | 3 février 2014

    J’ai un forfait à vie pour les relations au travail. Jusque là j’avais plutôt bien assumé le truc, dans la mesure où j’étais pas accro et que j’ai fais les choses assez proprement ( Les rumeurs sont venues, mais fuck..)

    Jusqu’au jour où j’ai été vraiment en sang sur mon manager.
    Puissance mille. Horrible. Je savais que je lui plaisais, un soir je me suis jetée sur lui, et je l’ai embrassé. A partir de là à débuté une relation étrange. On avait des horaires décalés donc on finissait très tard il me raccompagnait chez moi et puis on faiasait ce qu’on avait à faire. Je lui avait dis clairement que je ne voulais pas de relation exclusive, ce serra du cul & nothing else. Il a dit ok. Trop mignonne, 1 mois plus tard, je lui dit qu’en fait vaut mieux arrêter parce que je commence à ressentir des trucs, et que ce n’était pas le deal. Mais ce que je ne savais pas, c’est que ce mec était un mytho et un manipulateur au sens pathologique du terme ( je l’ai réalisé plus tard en l’observant agir avec les autres collègues). Donc il m’a retourné le cerveau, et a profité de ma vulnérabilité momentanée pour continuer ce manege et faire en sorte que je sois consentante. Puis un jour j’ai craqué, je lui ai dit qu’il arrête de me parler avec des phrases codés et des phrases incomplètes, qu’il arrête de me carresser dans le sens du poil juste pour arracher ma culotte.
    Démasqué, il a reculé. Trop tard le mal était fait. j’aui fait un OI d’au moins 1 mois, les rumeurs ont commencé à se répendre ( par ses soins). Vers la fin ça allait mieux, j’ai enfin compris que j’avais trop idéalisé ce mec et je me suis détendue. Il n’empêche que j’ai profité des travaux pour me barrer de l’entreprise parce que ce n’était plus vivable.

    Donc je paraphrase Anashka, mais clairement, ne vous engagez pas sur cette pente, parce que dans tous les cas, vous êtes baisées :
    – Si c’est juste un ONS, sachez que tout fini par se savoir tôt ou tard, et on va inévitablement parler de vous en des termes peu reluisants. J’ai comme vous toutes déjà « bitché » sur une collègue qui s’est tapée le mec de la compta et je me suis fais bitché aussi. Et ça c’est dur à gérer, même si tu est la nana la plus je-m’en-foutiste du monde
    – Si tu tombe in love, si t’as fait les chose en sous-marin et que ça fini mal, tout va se savoir, et là aussi ta réputation est foutu.

    Ce que je dis, c’est peut-être très captain Obvious, mais un rappel n’est jamais un luxe. Peut être que dans mon cas, ça été très hardcore à digérer parce que le mec en question était un malade qui a vaguement abusé de sa position hiérarchique ( il était connu pour rafler toute les minettes vaguement mignonnes qui bossait chez nous, et le big boss ne disait rien, car lui même était loin d’être clean). mais clairement la majorité du temps, y’a rien à tirer de ce genre d’histoire.

    Je ne dis pas qu’on ne peut pas faire de belles rencontres au bureau, mais la plupart du temps, les choses prennent une tournure trop glauques.

    • Anashka | 4 février 2014

      Salut,

      J’avais fait un article sur le Pervers Narcissique, la mythomanie (pour l’avoir croisé une fois dans ma vie) est une maltraitance psychologique. J’ai assez peu d’information sur le vécu des victimes de mythomanie (surtout dans le couple). Mais, j’aimrai bien écrire un truc qui ne soit pas trop à côté de la plaque. Est-ce que tu serais intéressé pour faire un témoignage court ? Est-ce que tu as choppé des informations ci et là quand tu étais dans la situation ?

      • Shenaz | 4 février 2014

        Merci de l’interêt que tu as porté à mon témoignage !

        Les pervers narcissiques c’est toute l’histoire de ma vie. Mon père l’était lui même, ainsi que 2 de mes ex.

        J’ai également fais des petites recherches sur le sujet suite à ma dernière experience. Comment les repérer et surtout, comment s’en protéger.

        Bref, je veux bien apporter un petit témoignage :)

        • Anashka | 5 février 2014

          J’ai répondu à ton mail. N’hésite pas à me faire part de ce que tu veux qu’on fasse de ce témoignage. Ce peut-être un joli projet. :)

  • Mimi | 15 février 2014

    Bonsoir Anashka,
    Je suis amoureuse de mon collègue de travail mais je ne sais pas si c’est réciproque.
    Il sait que je suis célibataire et que j’ai un enfant (j’ai 27 ans et lui 28).
    j’ai plusieurs blocages par exemple le fait d’avoir un enfant et lui non.
    Au début, il etait réservé et depuis peu, on discute ensemble mais vite fait.
    Une collègue du bureau qui connaît mes intentions lui avait posé la question de savoir s’il etait en couple, il avait répondu que c’etait compliqué. Parfois je le surprend a me regarder en cachette quand il fait sa pause café. Quand nos regards se croisent on se sourit mais je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. il a tendance a me rejoindre a la cafétéria quand il se rend compte que je ne suis pas à ma place.
    j’ai tendance à le charrier avec comme intention de savoir ce qu’il en est de sa relation par exemple le vendredi dernier, il disait qu’il etait fatigué alors je lui ai repondu  » faudrait dire à ta copine de te laisser dormir les soirs » et là il me repond « mais non ça n’a rien à voir « . ça sous entend qu’il est bien en couple?
    je ne sais pas quoi faire. je ne me vois pas lui proposer de prendre un verre apres le boulot. Je sais qu’il ne dira pas non. mais comment lui avouer mes sentiments. nous sommes en open space et donc on se voit tous les jours.

    • Anashka | 18 février 2014

      Tu peux lui proposer un verre sans lui « avouer » tes sentiments. Garde ces aveux pour plus tard. Là, tu en aisà voir :
      – s’il a une copine
      – si tu lui plais
      Et, pour cela, un verra peut t’aider :)

  • elisa | 22 février 2014

    Bonsoir moi j’ai une histoire assez bisar et ambigue a raconter

    • Anashka | 23 février 2014

      Je suis à ton écoute.

  • elisa | 22 février 2014

    Alors, j’ai un copain ca fait deux ans et demi que nous somme ensemble tout se passe bien, j’usqu’a ce que je commence a travailler, alors jai 24ans. Je travail dans une grande entreprise, et dans mon service il y a un mec qui me plait beaucoup, la premiere fois que je l’ai vu je me suis dit « il est tres charmant, mais sans plus » . Les mois sont passer et il passait souvent dans mon bureau faire la bise a mes collegue et a moi. Un jour je l’ai croiser dans l’ascensseur, et la on a commencer a parler il me posait des questions sur mon origine, ou j’habitais et tout bref. A partir de ce jour quand on se voyait on se lancaient des regards et des sourire mais tout en restant discret. Et depuis on s’envoi souvent des msg grace a l’intranet du travail, on apprend a faire connaissance sans aller plus loin la plupart du temps on parle plus de boulot…pas tres interessant. Un jour il y avais un pot organiser dans mon service, comme d’habitude j’etais dans mon coin a observer les gens autour de moi, et je sens que quelqu’un me regarde, alors je regarde vers la personne et je le vois au loin en train de me fixer, nos regards se sont croiser, on c’est alors fait un sourire, je le voyais il parlait avec ces collegues, et ensuite il s’approchait de plus en plus pour entammer la conversation avec moi. Il c’est rapprocher il ma demander si ca allait, ensuite on beaucoup parler, il s’est assis a coter de moi, on a bien rigoler. Mais un moment il s’est lever pour parler avec une collegue et bisarement sa ma saouler. Et quand il est revenu j’etais toujours saouler mais je ne l’ai pas montrer. Un moment il a dit un truc du genre « pourquoi je ne t ai pas croiser avant  » je ne savais pas trop comment le prendre alors j’ai juste rigoler en etant gener. Les semaines sont passer, on a pris l’habitude de se parler sur l’intranet, on s’envoi souvent des msg pour prendre des nouvelles de l’autre, on parle de plus en plus ( je crois bien que c’est la seul personne avec qui je parle autant dans mon service) je me suis inscrite a la salle de sport et lui aussi est inscrit, on parle beaucoup de sport et il me demande souvent a quel h jirais a la salle je lui repond souvent je ne sais pas mais j’aimerais bien lui proposer qu’on y aille ensemble mais je n’ose pas trop… Souvent avant de passer dans mon bureau il m envoi un msg pour me dire qu’il arrive sa phrase exact c’est celle la « je dois passer dans ton bureau, et au même temps faire un coucou a la belle Elisa… » Ca me fais souvent sourire car je me sent flatter, mais je suis perdu appart ca. Et quand il vient dans mon bureau il parle a ma collegue au sujet d’un travail mais au même temps me lance des regards et des sourires! Devant les gens on se parle normal mais rarement.donc personnes ne doit s’en douter. Recemment jai vu qu’il s’interessait beaucoup a moi car je ne me sentais pas bien il me demandais si ca allais, jai trouver ca gentil de sa part. On a parler de films qu’on aimaient regarder chacun il m a donner un film a regarder. Avec tout sa, et mon copain je suis vraiment perdu parce que mon collegue m’attire vraiment, et mon copain aussi, je suis perdu entre deux hommes. J’aime mon copain mais ce n’est pas toujours parfait chaque jours. Et de l’autre cote ya cet homme que j’ai envie de continuer a connaitre. Anashka peut tu me donner ton avis et m’aider a mieu percevoir cette histoire? Merci

    • Anashka | 23 février 2014

      Si je résume, tu découvres que tu as du désir pour ton collègue alors que tu as un copain.
      Donc plusieurs questions se posent :
      – est-ce que ça signifie quelque chose par rapport à ton histoire officielle ? Si oui, quoi ?
      – qu’est-ce que tu attends de ce collègue (nous sommes dans un lieu de non-jugement, donc, seule une réponse vraie m’intéresse) ?
      – qu’est-ce que tu peux mettre en place pour séduire ce collègue, si c’est ce que tu veux ?
      – si tu veux vivre un truc avec ton collègue, est-ce que tu préfère rompre ou vivre une histoire parallèle ?

      Je te laisse répondre et reste à ton écoute. ^^

  • elisa | 23 février 2014

    Merci d’avoir repondu,

    Alors oui tu a bien compris la situation. Je me dis que malgre que j’aime beaucoup mon copain et que m’imagine pas faire ma vie avec un autre, j’arrive quand même a etre attire par un autre homme, et peut etre avoir des sentiments pour mon collegue. Ce que j’attends de ce collegue c’est qu’on apprennent plus a se connaitre , et après je verrais bien jusqu’a ou sa peut aller, au même temps j’aimerais qu’il se passe quelque chose mais je n’ai pas envie de me presser, de faire un betise que je vais regretter par la suite. mais pour l’instant c’est plus de l’attirance physique.
    Ce que j’ai mis en place pour le seduire c’est le fait de ne pas tout devoiler directement, de continuer mon jeux de regard. Et pourquoi pas lui proposer d’aller ensemble a la salle de sport. Je ne me verrais pas rompre avec mon copain, parce que je l’aime trop. Et vivre un histoire parallèle serait bien mais pas la meilleure solution.

    • Anashka | 25 février 2014

      Je crois que dans ce que tu dis, même si c’est immoral, ça reste la solution que tu te proposes.
      Il a rebondis sur la salle de sport ? Tu as pu le relancer ?

  • elisa | 25 février 2014

    Oui je crois bien que c’est la seul solution, mais je crois que je ne vais pas me presser, je vais prendre mon temps et apprendre a plus le connaitre. Pour la. Salle de sport je n’ai pas encore eu le temps de lui proposer, je le ferais dans la semaine surement. Mais j’ai peur d’apprendre qu’il a une copine. Sa me refroidira.

    • Anashka | 26 février 2014

      Tu n’as pas moyen de te renseigner ?

  • jahina | 26 février 2014

    Bonjour Anashka,

    Je suis de retour avec un nouveau coup de coeur alors que je n’avais rien demandé.
    Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique. C’est pas la drague au boulot mais au sport…
    Je me suis inscrite à un nouveau cours de boxe il y a deux semaines. J’en faisais déjà avant un peu et c’est mon précédent prof qui m’a dirigé vers ce club plus pro…
    Bref, au départ, je voulais faire de la boxe et rien que de la boxe !
    Me voilà donc dans un club, seule nana parmi 25 boxeurs et l’entraineur pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur. Il est viril certes, mais il se dégage en lui une infinie douceur, sa façon de se comporter avec les jeunes ect…
    Je m’accroche aux entrainements, je ne lâche rien, j’ai droit aux encouragements de mon entraineur qui me trouve courageuse et bluffante (je suis très féminine comme femme, et donc il avait dû se dire en me voyant arriver ce que je venais faire là !). Des regards se sont installés. Il est très attentionné et protecteur. Me prend souvent par l’épaule, me regarde avec un sourire attendri. Le contact passe bien, on plaisante de plus en plus, on est plus à l’aise. Je suis de nature réservée et surtout au milieu de tous ces mâles, je me fais discrète. Je suis la pour bosser.
    Vendredi dernier, 5e cours avec lui, son visage s’est illuminé quand il m’a vu. Il était jeureux aussi car le lendemain, il s’en allait au ski. Mais durant le cours, je suis allée le voir car je m’étais blessé au bras, il m’a regardé en me demandant si c’était mon mari qui m’avait fait ça. J’ai pas répondu et lui ai dit la raison de cette blessure et il me redemande si c’est mon mari qui m’a fait ça. et là, je lui réponds que je n’ai pas de mari et il me répond un petit « ha ». à la fin du cours, il est en pleine discussion avec les boxeurs, je file et lui souhaite en passant de bonnes vacances. Il me dit « attends, je vais te faire un bisou, on ne sait jamais si je ne reviens pas » , on se fait donc la bise et je lui dis « j’espère bien te revoir quand m^me » il était tout sourire et m’a dit « t’es mignonne ». et nous en sommes donc restés là. Je le revois mardi prochain.
    Est-il possible qu’il soit intéressé par moi ?
    Tu sais, c’est un homme qui a une réputation, ancien champion, qui fait beaucoup pour la ville. Je me dis qua quand m^me il drague pas chaque nana qui se pointe.
    Je sais qu’il a des enfants… la question que je dois savoir c’est est-il séparé ou non.
    Il a un an de plus que moi…
    Merci de ton avis.

    • Anashka | 27 février 2014

      En tout cas , tu ne peux pas le laisse complètement indifférent (il a l’air protecteur). Il semble aussi faire quelques pas vers toi.
      Pour une fois, je te conseillerai de laisser venir en réclamant simplement autant que la fois précédente. Par exemple, le coup de la bise avant de partir, il te l’a donné une fois, réclame là, s’il zappe la prochaine. En gros, tu lui fais comprendre ue les pas qu’il fait vers toi sont des acquis. :)

  • Jahina | 27 février 2014

    Anashka,

    Merci de me répondre. Mais tu sais , hier au cours de boxe, j’ai profité de son absence pour poser la question l’air de rien à une collègue de boxe qui m’a dit qu’il était parti avec femme et enfants au ski… j’ai ma réponse… il est toujours marié… Je suis déçue forcément…

    • Anashka | 27 février 2014

      Oui, forcément. Comment tu vas ?

  • jahina | 27 février 2014

    ça aurait pu être pire… vaut mieux pour moi de le savoir dès à présent.
    Et puis, un peu blasé aussi car chacun de mes coup de coeur se termine toujours pour une raison ou une autre… je me dis que je n’ai vraiment pas de chance.
    Je suis tout de m^me pressée de le voir mardi, après tout il ne sait pas que je sais et voir s’il continue son jeu.

    • Anashka | 3 mars 2014

      Mardi, c’est demain, tu me tiens au jus ?

      (Vrai que sur les deux dernières fois, t’as eu de bol…:/ )

  • jahina | 3 mars 2014

    Biensûr que je te tiens au jus … et puis je veux l’entendre de sa bouche qu’il est marié. Je trouverais le moyen de lui demander. Je verrais très vite s’il est toujours en mode séduction ou non.

    Oui pas de bol, vrai pour les deux dernières fois et deux autres pour lesquelles je n’avais pas posté ici… ça fait quand même beaucoup. Je me demande si les mecs biens pas pris de mon âge (40 ans) sont en voie d’extinction…

  • jahina | 5 mars 2014

    Bonjour Anashka,
    Comme promis je reviens avec des nouvelles toutes fraiches de ma séance de boxe retrouvailles avec mon bel entraineur.
    Il a été content de me revoir… J’allais pour lui serre la main et il m’a fait la bise. Je lui ai demandé si ses vacances s’étaient bien passées, qu’il avait bonne mine. Nous avons donc échangé un peu. Ensuite je suis allée dans mon coin me préparer. ll est venu m’apporter ma carte d’adhérente ua club avec photo en me disant qu’il avait retrouvé la photo d’une jolie fille…
    Ensuite il ‘m’a demandé comment s’était passé ma journée de travail. Je lui ai fait part de mon projet d’expatriation en cours pour l’étranger… Il a paru très intéressé et m’a demandé ce que je faisais comme travail, ect…
    Plus tard, il m’a demandé avec un grand sourire si je l’emmnerais avec lui à l’étranger… Je lui ai répondu avec un grand sourie « oui, biensûr , viens ! » il m’a répondu un peu intimidé « t’es mignonne » … Encore plus tard dans la soirée, il me demande quand j’allais les quitter… nous avons donc rediscuté sur mon opportunité de partir… Il m’a dit en plus comme tu es seule, tu dois payer beaucoup d’impôts ici… encore une façon, je pense pour savoir si je vis seule ou non…ce à quoi j’ai répondu par l’affirmative…
    Toujours attentionné, des regards de temps en temps…
    à un moment, j’ai tendu l’oreille, il discutait avec un autre boxeur et il a dit « ma femme et ma fille… » donc, il est bien toujours marié…
    Je suis toute de m^me flattée qu’in homme tel que lui, charismatique, ancien champion s’intéresse à moi.
    Tu sais, je viens à peine d’arriver et le courant passe très bien entre nous… au pire, il deviendra un bon ami :)
    mais j’avoue qu’il me fait craquer…
    Je retourne à l’entrainement ce soir ;)

    • Anashka | 5 mars 2014

      Tu peux rester dans ce jeu d’ambiguité (si tu ne veux pas passer le cap de devenir amante, si tant est cela est possible), l’important reste de protéger tes sentiments. Après, tu peux toujours orientée la conversation sur s’il est seul ou non, tu verras comment il se positionne face à ça avec toi…

  • jahina | 5 mars 2014

    Oui, ce jeu d’ambiguité est bien agréable, d’autant plus que je ne veux pas devenir amante, m^me s’il est très attirant et charmant. Je n’ai jamais été la maitresse de qui que ce soit, c’est une ligne de conduite, m^me si on n’est jamais à l’abri de rien…

    Je comptais très rapidement axer une discussion sur son statut matrimonial… ou rebondir sur un truc du genre « tu m’emmène avec toi ? « … bref, à suivre ce soir…

    • Anashka | 7 mars 2014

      Alors ?!

      • jahina | 7 mars 2014

        Coucou Anashka,
        c’est moi qui devrait dire alors ;)
        je t’ai écris un autre message en rentrant de mon cours de boxe mercredi… celui oùi il m’invite demain à aller voir un gala de boxe avec lui…
        Je voulais avoir ton avis…
        Merci.
        Dans l’après-midi je lui ai envoyé un sms pour lui demander à quelle heure ouvrait ma salle aujourd’hui car je comptais y aller un peu plus tôt… il a répondu de suite… ainsi, il a aussi mon numéro..s

        • Anashka | 8 mars 2014

          Je pense que ça va se jouer au gala :)

  • Jahina | 5 mars 2014

    Anashka,

    Je rentre de mon entrainement…
    Je te passerais tous les petits détails qui font qu’il porte un intérêt certain, comme ses bises appuyées avec ses bras sur les miens, ses sourires attendris, ses encouragements ect…
    Mais le plus évocateur, c’est qu’il m’a proposé de l’accompagné voir jouer un des champions du club jouer samedi en dehors de Paris, il ne me l’a proposé qu’à moi, plus le boxeur en question… dimanche , il y a dans notre salle des matchs amateurs, et une boxeuse m’a dit de venir et lui je voyais bien qu’il voulait que je vienne samedi car il me dit ensuite que la nana soit partie  » oui, tu peux venir dimanche ou samedi avec moi .. . et moi, je l’ai joué fine en lui demandant quels étaient les combats le splus intéressants à voir et il me dit évidemment samedi et là il me dit de prendre son numéro et de l’appeler samedi pour confirmer… je lui dis que je viens à l’entrainement de toute façon vendredi, il m’a sourit et m’a serré le bras et fait la bise de manière très « affective »… donc voilà… et je me demande ce qu’il veut… je me dis que vu sa réputation, il ne se permettrait quand m^me pas de draguer et de jouer avec une de ses « boxeuses »… en tout cas, je prends pour le moment les choses comme elles viennent. J’en saurais sûrement plus samedi, bien que nous ne serons pas seuls…

    • Anashka | 7 mars 2014

      Peut-être que tu lui plais bien (et qu’il n’est pas comme ça avec toutes les boxeuses, juste toi). Tu n’as pas moyen de te renseigner sur sa réputation ? Toi, tu penses qu’il est du genre dragueur ou juste tu lui plais ?

  • jahina | 7 mars 2014

    Franchement, j’en sais rien Anashka… et puis tu sais, il n’y a pas beaucoup de filles. On doit être que 5 en tout … je ne le vois pas avec les autres aussi attentionnées… et en toute modestie, je suis la plus jolie… me renseigner me grillerait je pense , vu que je viens d’arriver… et j’avais déjà demandé s’il était marié à l’une d’elle…
    je pars à l’entrainement dans 1h. J’aurais sûrement à te raconter… bonne soirée.

    • Anashka | 8 mars 2014

      Je ne bouge pas.

  • jahina | 8 mars 2014

    Bonjour Anashka,
    Je pense aussi que ça va se jouer ce soir. D’autant plus qu’hier, il m’a redemandée par deux fois si je venais bien… Beaucoup de regards tendres poséess sur moi… NOus avons pas mal discuté hier sur nos voyages, nos métiers, il m’a demandé combien de temps je partirais si mon expat était accepté ect… Nous avons énormément de point communs… il est très admiratif de ma détermination et de mon courage sur le ring fasse à des « champions »… à suivre…

    • Anashka | 8 mars 2014

      Tu lui plais. La question, c’est qu’est-ce que tu vas en faire…

  • jahina | 8 mars 2014

    je vais jouer sur la carte féminine… je lui suis en dehors du ring, je suis assez féminine et coquette… il me verra sous une autre facette :)

    • Anashka | 8 mars 2014

      Bonne idée :)

  • Jahina | 9 mars 2014

    Anashka,
    j’ai passé une super soirée.
    Nous avions rv à 16h, je me suis habillée sobre, mais féménine. Il m’a dit que j’étais toute jolie comme ça. Sur le trajet à l’aller on était un peu timide puis très vite, nous avons parlé de nos vies. Il s’est confié sur son enfance difficile et moi sur la mienne. Nous avons un peu le même parcours cabossé. On a parlé voyages, nos passions, il posait beaucoup de questions et m’écoutait attentivement. Je fais également du théâtre, et il m’a dit qu’il viendrait me voir jouer sur scène en juin.
    Arrivée sur place, il a présenté les boxeurs et comme on était bin en avance, il m’a proposé d’aller faire un tour en ville. Nous étions tous les deux. Déjà, il m’a tout payé, et l’entrée du gala, et la patissserie et les boissons et repas. Il m’a dit que j’étais son invité et qu’il voulait prendre soin de moi. Nous sommes allés vers une ballade dans la forêt. Très galant et prévenant, toujours avec des petis gestes afectueux. Nous avons continué à parler de nous. Tout naturellement dans la discussion, il me parle de sa femme en me disant qu’il aimerait acheter une maison en campagne mais que sa femme n veut pas sortir de Paris. Donc, j’a ma confirmation d’homme marié. Il m’a parlé de ses enfants, m’a montré leur photo. Il en a 4 de 7 à 12 ans. Il m’a demandé quand est-ce que moi j’en ferai un et je lui ai répondu dès que je trouverais la bonne personne. Que pour être avec quelqu’un, je pouvais être avec quelqu’un chaque soir si je voulais, mais ce n’était pas ce que je recherchais. et que je préférais être seule que mal accompagnée. Pendant les combats de boxe, il venait s’assoir à côté de moi, ses jambes touchaient les miennes, et s’assurait que je n’avais besoin de rien et que si j’étais bien. Il passait aussi souvent derrière moi et me faisait une tape appuyée sur mon épaule ou sur ma nuque. Au retour, nous avons encore énormément discuté maus plus léger, on rigolait bien.Il a déposé tous les boxeurs et moi en dernier au pied de ma porte. Sur notre trajet en t^te à tête, il me demande quand est-ce que je trouverais quelqu’un, je lui ai dit que les hommes bien était en voie d’extinction ce à quoi il me répond que les femmes aussi. que si je voulais, il pouvait me présenter son meilleur ami, quelqu’un de bien, mais qui boit pas mal. Je lui dit non, qu’un homme qui boit « trop » c’est pas pour moi. et il ajoute que s’il n’était pas marié, il m’aurait demandé en mariage !! je lui ai répondu que j’aurais accepté sa demande en riant. Il était content et me dit en riant « tu m’aurais épousé, tu ne me connais m^me pas » et me fait une petite tape sur la joue. Il m’a dit qu’il était vraiment content d’avoir passé cette soirée avec moi, que ça nous a donné l’occasion de nous connaitre. qu’il me voyait comme une personne sévère, froide, quand je suis arrivée à la boxe. Il partait rejoindre un pote au café, il m’a dit que ce n’était pas un endroit pour moi, mais que sinon, il m’aurait invitée à boire un verre. Mais que c’était pour la prochaine fois sans faute. Il m’a fait la bise, des grox bisous comme il dit et c’est vrai qu’ils étaient gros. Chez moi, le temps que je recharge mon tél, il m’a vait laissé un message me redisnt qu’il avait passé une bonne soirée et qu’il spérait que j’étais bien rentré et je t’embrasse. Derrière, je tente de l’appeler et il ne répond pas. donc je lui laisse un sms. « Merci à toi pour la soirée. tu t’es conduit comme un vrai gentleman. Je la garderai dans un petit coin de mon coeur. Bise ». Il m’a rappelé derrière en me disant que je lui avais laissé un bien joli message, qu’encore une fois il me remerciait pour sa compagnie, qu’il m’invitera à boire un verre très vite.
    ça c’était à minuit. vers 1h30, je dormais déjà, je reçois un message « passe une bonne nuit. Gros bisous ».
    En plus des entrainements de boxe tous les soirs en semaines et les gals du samedi et dimanche, il a ouvert un bar restaurant. Il y est tous les soirs pour donner un coup de main. je n’ai pas l’impression qu’il passe beaucoup de temps avec sa femme. Il m’a dit s’occuper de ses enfants dans la journée. Je creuserais le sujet femme la prochaine fois.
    Donc voilà, Anashka. vraiment blle soirée, ou nous avons appris à faire connaissance, beaucoup de gestes de tendresse de sa part, même dans la voiture, souvent il posait une maison sur ma jambe quand il riait par exemple ou quand assis à côté de moi il se levait… ou des caresses dans le dos ect… je trouve cela quand m^me ambigu, m^me s’il ne m’a pas fait d’avance et qu’il a été très respectueux.

    • Anashka | 9 mars 2014

      Ah oui, ça c’est une belle soirée ! Et, tu lui plais au garçon…
      Vois comment ça se passe à l’entrainement. Reste comme d’habitude, jusqu’au prochain verre.
      Mais, il faut ue tu réfléchisses à ce que tu veux avec lui. (Tu peux vouloir ce que tu veux, simplement, que tu saches un peu où tu vas)

  • jahina | 9 mars 2014

    Anashka
    comme tu sais, je suis sous le charme… ce mec m’attire grave, sa protection, sa tendresse ect… font que je suis littéralement charmée.
    Maintenant, je fais comme d’habitude oui, je suis pltôt réservée comme fille tu sais, je n’aime pas m’fficher et encore moins si ça doit être devant les autres boxeurs. Je le revois mardi soir à l’entrainement. Je ne ferais rien de plus de ce qu’il fait lui. c’est à dire que je ne provoquerais rien. Je pense que j’aurai d’ici là un coup de fil ou un sms. Il voulait que je vienne aussi au gala d’aujourd’hui. j’ai dit que non, que j’avais des choses de déjà prévues, ce qui est vrai. et puis, il ne faut pas que je sois toujours dispo ;)
    je pourrais céder à une histoire, si je ne suis pas juste un 5 à 7 une fois par semaine, s’il y a une jolie histoire à vivre même en parallèle de la sienne, si c’est avec respect et qu’il y a des sentiments. je veux savoir aussi ce qu’il se passe avec sa femme pour qu’il ne soit jamais chez lui…
    Ne jamais dire jamais…

    • Anashka | 10 mars 2014

      D’accord. Je penses que ta stratégie est la bonne : voir, laisser venir… L’idée c’est de marcher dans ses pas, pas de le devancer.
      Pour ce que tu envisages, ça me parait sain comme limite, pour toi.

      J’attends des nouvelles du prochain entrainement ;)

  • jahina | 10 mars 2014

    Merci Anashka,
    Oui, sans faute, demain soir je passe te raconter « nos retrouvailles » après jolie soirée de samedi.
    Bonne journée.

  • Kat | 10 mars 2014

    Bonjour !
    Je suis tombé ici en cherchant des conseils.
    Actuellement je bosse en intérim dans une grande boîte et il y a un collègue qui me plaît vraiment beaucoup (au point où je pense à lui H24 quasiment) il est aussi intérimaire un peu plus âgé que moi mais on est pas du tout ammener à travailler ensemble donc je le vois venir parfois mais rarement dans le bureaux déposer des papiers ou demander des renseignements à ma supérieur c’est tout donc je sors au pause clope et il est tout le temps là mais entourer de ses collèges donc pas facile de lui parler seulement à lui. La semaine dernière j’ai passé ma visite médical (j’avais lâché l’affaire avec lui car je pensais ne jamais arriver à trouver le moyen de lui parler) puis je tombe sur lui qui avait sa vite juste après la mienne donc il me dit bonjour et commence à discuter avec moi (simple courtoisie car on est dans la même boîte ou intérêt pour ma personne?) Donc maintenant au pause clope il vient me faire la bise mais j’essaie de capter son regard mais c’est pas si simple en faite ~
    J’ai retrouvé son fb mais je ne vais rien faire car on c’est parlé seulement une fois ..
    Ma mission se termine fin avril et pour la sienne je pense après moi.
    Donc je me demande ce que je dois faire? Des conseils? Ou je laisse?

    • Anashka | 12 mars 2014

      Comment se passe les conversations en pause clope ? Proche ? Difficile ? Factuelle ? En fait, faudrait jouer sur ça et installer du confort (y’a un article sur le sujet, je crois).

      • Kat | 12 mars 2014

        Il y en a quasiment pas en faite car il dit juste bonjour & ses collègues commencent à lui parler donc vu que je les côtoie pas c’est pas si simple de parler avec eux.
        Parfois nos regards vont se croiser mais très peu.
        Enfin je pense passer la vitesse sup car peut-être qu’il a quelqu’un donc je vais prendre mon courage à deux mains et lui parler vraiment.
        Du moins j’essaie de me persuader que je vais y arriver ~
        Un avis? ^^

        • Anashka | 13 mars 2014

          Vois les choses une à une. Tu ne vas pas lui parler pour le séduire, mais pour mieux le connaitre.
          Comment il a attéri dans cette boite ? Comment il s’est retrouvé à faire se boulot ? Est-ce que ça lui plait…?
          L’idée, c’est de ne pas avoir de plus grand but en tête, sinon, ça paralyse.

  • jahina | 12 mars 2014

    Comme promis, je te raconte mon entrainement retrouvailes… Quand je suis arrivée, on s’est croisé dans le couloir, il était au tél, on s’est fait la bise et il m’a caressé le bras en m^me temps. Durant le cours, lui comme moi, ne laissait rien transparaitre, comme un accord entre nous. Donc cours très pro, quelques regards mais pas autant qu’avant car maintenant nous avons dépassé ce stade je pense. A la fin du cours, il s’est arrangé pour venir me parler quand tout le monde pratiquement était parti. Il m’a parlé de mon marathon, du temps que j’allais faire ect… puis moi je lui ai dit que j’avais reçu un coup de fil du papi avec qui on a fait connaissance samedi. Il me dit « ça y est, il est amoureux »… on a un peu rigolé… puis, je l’ai senti timide » bon bah voilà »… il ne savait plus quoi dire et moi non plus… il m’a dit « on ira boire un verre un soir » et moi un petit « oui »; et je lui fais la bise en lui disant j’y vais. Il a bien appuyé les bises. dans les escaliers, il me lance « et pas de folie! » je lui réponds »si je veux! » et lui, « mais je rigole, c’est bien de temps en temps des folies »… voilà, il tient à son verre et de le voir timide a un peu trahi ses sentiments… je n’avais plus le mec sûr en face de moi… à suivre bien évidemment…demain, j’y retourne…

    • Anashka | 13 mars 2014

      Ce sera à toi de le relancer pour le verre ;)

  • jahina | 12 mars 2014

    Ce soir il m’a proposé de me raccompagner en voiture, car je m’étais faite suivre par un taxi. Il n’y a pas eu d’allusions, il ne m’a pas reparlé du verre. Il est resté très sage, ami, pas de séduction, on a parlé de tout et de rien… comme s’il faisait deux pas en arrière… je le revois vendredi à l’entrainement.

    • Anashka | 13 mars 2014

      C’est peut-être à ton tour de faire un pas, vers le verre notamment.

  • jahina | 13 mars 2014

    Je vais voir comment ça se passe demain à l’entrainement…
    Ce soir, je vais lui envoyer une blague avec un clin d’oeil, car hier il m’avait dit une blague sur mes origines…
    Pour le verre, je vais attendre qu’il me le propose car il m’a dit hier qu’il devait aller à son bar restaurant tous les soirs donner un coup de main car il manque un personnel… Mais c’était quand m^me chouette hier, avant de partir, on est allé dans le bureau, là ou il y a toutes les photos et les posters de boxe, un peu comme dans les vieilles pièces dans les films. Il était tout fier de me montrer les photos de lui du temps de sa carrière avec des personnalités. On a quand même bien parlé, il m’a posé pas mal de questions… mais je l’ai senti speed, vu qu’on l’attendais pour qu’il aille bosser au bar.

    • Anashka | 13 mars 2014

      Dans tous les cas, vous devenez de plus en plus proches, ce qui est cool :)

  • jahina | 13 mars 2014

    oui, m^me si nous ne devenos pas amant je gagne un super ami. Une tetlle complicité en à peine un mois que l’on se connait…
    Tu sais, j’ai réfléchi aussi à ce que je voulais avec lui et je pense que je ne franchirai pas le pas d’être maitresse. Disons que s’il doit se passer quelque chose entre nous , je veux que cela fait dans les normes, c’est à dire qu’il soit séparé ou en instance de divorce… Je suis plus en phase avec moi-m^me avec ça. Comme c’est un mec bien, je ne veux pas gâcher cette jolie rencontre.

    • Anashka | 15 mars 2014

      D’accord. C’est un peu extrémiste pour moi, mais pourquoi pas. Quand le prochain entrainement ?

  • jahina | 15 mars 2014

    Anashka,
    je suis paumée en fait entre mon envie d’être avec lui et ma culpabilité vis à vis de sa femme…
    Tu sais hier je suis allée au cours… il n’a pas arrêté de me regarder comme un merlan frit. On se taquinait un peu. Plus détendus tous les deux. à la fin du cours, il m’a proposée de me déposer. Ce qu’il a fait en me disant qu’il reviendrait me chercher pour aller boire un verre après son travail au restaurant. à peine arrivé au resto, il m’appelle pour me dire de le rejoindre que c’est calme qu’il veut me montrer où il travaille. Il est m^me prêt à me payer le taxi. Arrivé la-bas, il était tout content de me présenter , comme amie biensûr et comme une de ses boxeuses. Il m’a fait préparer un petit plat rien que pour moi par son cuisinier.
    On est sorti du resto vers 23h30, il m’a ramené chez moi et m’a proposé un verre dans un petit bar au pied de mon immeuble. Nous y sommes restés jusqu’à 1h30 à papoter. Je me sens tellement bien avec lui, tellement proche, sur la même longueur d’onde.
    Il m’a demandé si son ami qui bossait la-bas me plaisait car il est célibataire (moche, pas plaisant du tout) j’ai dit que non que j’espère bien qu’il me donnera à quelqu’un de bien. Il m’a répondu que moi il ne me donne pas, il me garde pour lui ». je lui ai répondu mais tu es marié. Il n’a rien dit et à tourner la t^te. Il m’a fait comprendre qu’il restait avec sa femme pour les enfants. il est rarement chez lui avec ses horaires de travail boxe + resto. Je lui ai dit que mon expatriation avançait et que je risquais de partir pour septembre. Il m’a dit que ça laissait encore du temps qu’un an ça passe vite et que si je voulais il s’occuperait de mon logement en trouvant une personne sûre… Je lui ai dit que la seule chose qui me ferait rester en france, serait une demande en mariage. En riant, il me dit qu’il est musulman et qu’il a le droit à 3 femmes. j’ai ri.. il est catho comme moi enfin de naissance. Il faisait aussi des projets de sorties genre telle resto , telle petite soirée… Il m’a dit qu’il était content de faire connaissance avec quelqu’un comme moi. Il y avait des regards entre nous, par moment il posait sa main sur moi, sur mon visage. Il m’a laissé en bas de chez moi en me faisant la bise. une fois dans mon lit, il m’appelle pour me demander si j’étais bien rentrée… Je crois que si je ne mets pas un frein, comme c’est parti, je vais tomber amoureuse… je le suis déjà… j’en ai tous les symptômes : perte d’appétit, excitation, sueur la nuit… et lui, je crois aussi qu’il se passe quelque chose de son côté… J’ai besoin de conseils avisés. Merci

    • Anashka | 17 mars 2014

      On en revient à la question de base : quelles sont tes options ?
      – 1. Vivre cette histoire et prendre ce qu’il y a à prendre (malgré son mariage et ta futur expatriation)
      – 2. Vivre cette histoire sous certaines conditions (à toi / vous de voir quelles seraient ces conditions pour toi…?)
      – 3. Ne pas vivre cette histoire : donc passer à autre chose (quitte à changer de club de boxe).

      Vous vous plaisez, c’est évident, la question c’est : qu’est-ce que vous voulez en faire ?

  • jahina | 17 mars 2014

    Oui, je sais, on a pas encore évoqué le sujet… Ce n’étais que notre deuxième soirée en semble.

    Si nous devons vivre une histoire, mes conditions seraient qu’on fasse les choses biens et qu’il soit séparé de son épouse. Ce serait trop facile qu’il ait le beurre, l’argent du beurre et la crémière. A lui de prendre ses responsabilités et de savoir ce qu’il veut. Je crois que je ne supporterais pas d’être une femme de l’ombre.

    Et aussi, je ne veux pas gâcher cette amitié avec une histoire qui n’est pas viable, qui sera sans lendemain si lui toujours marié. Je veux préserver cette jolie complicité. Je veux le garder comme ami.

    Pour mon expatriation , rien est sûre et c’est pour un an maxi…

    • Anashka | 18 mars 2014

      D’accord. Alors, continue sur ta ligne de conduite. Et, tu lui parleras de tes conditions s’il t’embrasse…

  • Jahina | 18 mars 2014

    Anashka,
    autant j’étais torturée il y a quelques jours, autant, j’y vois plus clair.
    Oui, j’attends qu’il tente quelque chose pour lui faire part de mes conditions ( de faire le choses biens ou alors rien, et de ne pas gâcher notre belle complicité avec une histoire sans lendemain, non viable).

    Je le revois ce soir en cours. Je pense qu’il me proposera quelquechose pour ce week end. Je te tiens au jus. Merci.

    • Anashka | 18 mars 2014

      Je ne bouge pas :)

  • Jahina | 18 mars 2014

    Bonsoir Anashka,
    On va dire rien de spécial coxe avec luiar le mardi après notre cours, il donne des cours particuliers, donc je ne suis pas rentrer avec lui.
    Mais il n’a pas arrêté de me manger du regard enfin surtout mon corps. je m’entraine en legging et t shirt près du corps (je tiens à rester féminine^^), donc mes courbes sont bien dessinées et comme j’ai perdu 4 kilos depuis que j’ai commencé la boxe avec lui. Il m’a complimentée en me disant que j’étais parfaite en faisant le geste du corps avec ses mains (taille fine et hanches marquées). Bref, je le surprends souvent avec son regards sur mes cuisses, mon ventre et mes fesses^^ il doit fantasmer à mort ^^. aussi, dès qu’on se croise, il ne peut s’empêcher de poser une main sur moi, il m’a dit ‘t’es ma championne ». Je suis parti en lui faisant la bise, comme il y avait du monde on en est resté là pour aujourd’hui. à suivre jeudi, au prochain entrainement.

    • Anashka | 19 mars 2014

      Je te suis. Bon, maintenant il est clair que tu lui plais :)

  • janhina | 19 mars 2014

    oui, c’est clair que je lui plais… voir même un peu plus… je le vois dans son regard parfois attendri… parfois des gênes quand on est ensemble… un peu troublé…
    aujourd’hui je ne vais pas en cours… d’habitude j’y vais le mercredi… j’irais demain… peut être me contactera -t-il pour me demander si tout va bien. Sinon, la suite demain soir :)

  • jahina | 20 mars 2014

    bonsoir Anashka, je rentre de mon cours…
    alerte rouge !! il m’a proposée de l’accompagner le week end prochain aux championnats de france de boxe sur 3 jours!!! samedi, dimanche, lundi en me disant, mais tu travailles, tu vas pas pouvoir… je lui ai dit qu’on en reparlerait.Je devrais pouvoir poser mon lundi.
    Sinon, il voulait m’emmener avec lui à un gala ce samedi toute la journée comme la dernière fois, mais je ne peux pas, du coup, il m’a proposée un autre gala ce dimanche après-midi ^^ là je serais dispo, donc j’irais.
    sinon, il m’a dit quand je faisais mes tours de terrain en courant quand je suis passée à son niveau « c’est vraiment toi la plus belle » mais vraiment de manière douce… j’ai pouffé de rire , genre t’exagère quand m^me… il m’a redit que je m’étais bien affinée.
    il est très fatiguées en ce moment, il m’a dit qu’il était à saturation entre les entraînements et son bar restaurant.pendant le cours, il s’est beaucoup occupée de moi, pour m’améliorer, on se regardait souvent , toujours comme un merlan frit lui… et il m’a dit ‘tu es vraiment une conquérante ! »à la fin du cours, un ami est venu le rejoindre. il m’a ouvert les bras, pour me dire au revoir.
    voili voilou le rapport. ça promet si je pars ces 3 jours avec lui, mais ça peut être sympa aussi, ce sera mon premier championnat de france, à voir ça doit être pas mal et ça nous permettra aussi de mieux nous connaitre et peut être enfin avoir notre fameuse discussion…

    • Anashka | 21 mars 2014

      Je pensais justement à ça, avoir votre discussion. Voir ce que vous imaginez / attendez / espérez chacun l’un de l’autre. N’empêche que c’est cool tout ça :)

  • jahina | 21 mars 2014

    :)
    Oui, je trouve aussi.
    Je resterai camper sur mes positions durant ces trois jours, afin de pas griller mes cartes et garder de la valeur à ses yeux.
    Je ne veux pas non plus gâcher une si belle amitié complicité pour une histoire qui n’aura pas de lendemain… je préfère préserver ce que nous avons.
    Peut être tombera t-il amoureux de moi ? Peut être l’est-il un peu tout comme moi, le temps nous le dira.
    Mais à la date du 1er septembre, date de mon départ en expatriation pour un an, si je vois que rien n’aura évolué de son côté et bien je tournerais la page sur une relation sérieuse avec lui mais pas sur notre amitié…

    • Anashka | 21 mars 2014

      Je comprend… C’est pas frustrant, cette attente ? J’ai l’impression que tu savoures cet entre-deux, je trouve ça très beau, mais je me demande comment tu fais…? (ca m’aiderait pour mes articles / réflexions ^^)

  • Jahina | 21 mars 2014

    (Je t’avais faite une réponse , mais elle n’apparait pas…Je reprends)
    C’est vrai que je savoure cet entre-deux. C’est très agréable pour moi de me faire courtisée à l’ancienne mode, de me sentir désirée, admirée, d’être l’objet de toutes ses attentions.
    Frustrant un peu oui, mais je laisse le temps au temps. Voulant une histoire sérieuse, je dois laisser le temps se charher de développer ou non nos sentiments au fur et à mesure de nos rendez-vous…
    Je ne veux pas succomber ou coucher au moindre de ses claquements de doigts m^me si j’en ai très envie, c’est indéniable.
    Cette attente doit le rendre fou aussi. Mais il a l’air de me respecter et d’apprécier aussi cet entre-deux. Pour le moment, cela me convient très bien comme ça.

  • jahina | 23 mars 2014

    J’ai passé toute l’am avec Fred dans son bar… on a mangé ensemble, il était au x petits soins. On était bien. Mais tu sais j’ai posé des questions sur sa vie de famille…. il est papa poule et je lui ai demandé quelle relation il avait avec sa femme. Il m’a dit qu’ils ne se disputaient jamais, qu’ils s’entendaient bien et qu’il n’envisageait pas qu’elle le quitte et parte avec les enfants. Il m’a dit ils sont engagés ensemble que les enfants ont besoin d’un papa et d’une maman… donc, je pense qu’il m’a fait comprendre l’importance de sa famille. Il n’a rien tenté avec moi, tu sais , je pense qu’il me respecte et sait ce à quoi j’aspire. Il est un ami précieux et je crois que nous en resterons là. à un moment il m’a fait un bisou sur la joue plein de tendresse. Donc voilà, je sais qu’il es bien avec sa femme. j’ai les réponses à mes questions. je n’ai rien à attendre de lui. je pense que c’est un séducteur et qu’il m’apprécie énormément. Il fait toujours des allusions, mais je pense que c’est un jeu pour lui.

    • Anashka | 28 mars 2014

      ESt-ce que toi ça te va, cette relation d’amitié ? Si c’est le cas, tant mieux pour vous. Sinon, tu peux toujours lui demander de baisser un peu les allusions…

  • jahina | 28 mars 2014

    Anashka,

    Les jours se suivent et ne se ressemblent pas… Je sais que je commence à m’attacher à lui. Je ne pense pas que je me contenterai d’une relation amicale et je n’arrive pas à me décentrer. Je me sens tellement bien avec lui. Je me sens MOI.
    Je ne sais vraiment pas de quoi demain sera fait… Aujourd’hui, j’en suis à me dire que je me laisserai bien aller, porter et vivre cette histoire pour n’avoir aucun regret et puis comme je suis sopposée partir au 1er septembre, il sera toujours temps de casser cette histoire…

    • Anashka | 28 mars 2014

      C’est aussi une possibilité, bien sûr. La seule limite, c’est celles que tu poses. Dans tous les cas, je ne bouge pas, je te suis :)

  • jahina | 29 mars 2014

    Anashka,

    il faut que je te raconte… Hier soir à l’entrainement, je suis arrivée plus tôt comme tous les vendredis pour faire de la corde à sauter. Mon entraineur entraine des enfants avant notre groupe. Dans le lot, il y avait un de ses fils. Sa femme est venue le récupérer… Je te dis pas mon malaise… Je ne veux pas me mettre en rivalité avec elle, mais je me trouve plus douce, plus classe et jolie… par contre elle a l’air plus jeune que moi. Ils se sont mariés la m^me année où elle est tombée enceinte il y a 12 ans…
    Du coup, je me suis concentrée sur ma corde à sauter. Je ne les ai pas calculés…
    Je pensais que cette situation lui aura fait prendre du recul par rapport à moi. Mais non, il fois qu’elle soit partie, je suis passée devant lui et il m’a fait sa petite caresse du bras comme d’habitude. Pendant le cours, il me regardait tendrement, me cherchait du regard et me souriait…
    Je suis rentrée chez moi et lui ai envoyé un sms prétextant avoir laissé mes mitaines de boxe s’il ne les avait pas récupérées. Tu penses bien qu’il m’a aussitôt rappelé derrière pour me dire que non, qu’il était au bar et qu’après le service il me téléphonerait pour que l’on se voit qu’il devrait fermer tôt… Comme il y avait beaucoup de monde et qu’il était en effectif réduit, il m’ a proposée de remettre notre sortie. C’est vrai que je ne me voyais pas sortir de chez moi à 1 h du matin non plus… voilà… je pense qu’aussi le fait que j’accepte sa sortie alors que j’ai croisé sa femme lui donne le feu vert…
    Je suis tiraillée dans tous les sens, mon envie d’être avec lui, mon attirance comme un aimant, et ma culpabilité d’être consciente de sa situation matrimoniale et de malgré tout vouloir vivre cette relation.

    • Anashka | 29 mars 2014

      Quelque part on savait qu’on allait en arriver là. Il te plait, il est marié. L’équation est simple, tu as un choix à faire entre culpabilité et regret. Il n’y aura pas de « bonnes solutions ».

  • Jahina | 29 mars 2014

    Ce qu’il faut ce que je sache, c’est qu’est-ce que je représente pour lui. Comment m’envisage- t-il puisqu’il ne compte pas abandonner son foyer… qu’est-ce qu’il me veut ??

    • Anashka | 31 mars 2014

      Je pense que ce sera une bonne question à lui poser à un moment ou l’autre. Même si je pense qu’il ne se la pose peut-être pas pour le moment. Pour le moment, tu lui plais (et réciproquement) et il savoure cet attachement qui est en train de se nouer.

      Vous en êtes où ?

  • jahina | 31 mars 2014

    Oui, Anashka,
    Je lancerai le sujet après notre premier baiser par exemple qui j’espère ne saurait tarder… autant , je restais sur mes réserves, autant j’ai envie d’aller plus loin, mon coeur prend le dessus sur la raison. Par contre, je le maisse prendre toutes les initiatives comme jusqu’à présent, m^me si je meurs d’envie de l’embrasser, de lui proposer une soirée…
    Je le vois demain en cours de boxe…

  • Jahina | 2 avril 2014

    Bonjour Anashka, je te fais un compte rendu de mon agréable soirée d’hier.
    Donc, hier, cours de boxe de 19h à 21h, mon coach ayant des cours particuliers jusqu’à 22 h, je suis restée plus longtemps pour faire de la corde à sauter histoire de travailler mon cardio.
    Il m’a proposée de l’attendre pour me déposer, ce que j’ai bien évidemment accepté. (je n’attendais que ça) On s’est un peu raconté nos journées de travail, lui qui est très débordé avec son bar restaurant qu’il doit gérer depuis le départ de l’associé « voleur » ect… Il m’a demandé de l’accompagner au bar hier soir, mais comme j’étais limite dégoulinante de sueur et les cheveux en l’air, j’ai refusé en lui disant que je n’étais pas douchée ni rien. Il m’a dit avec sa petite voix « c’est pas grave, la prochaine fois »… Comme je commence à bien le connaitre, quand il parle avec cette petite voix, c’est qu’il est déçu et qu’il n’ose pas insister… Du coup je lui ai demandé s’il tenait à ce que je lui fasse compagnie, il m’a répondu « oui, ça me ferait plaisir que tu viennes » et moi : « mais je suis en mode clocharde là, m^me pas douchée, ni habillée » et il m’a répondu « mais tu es très bien comme ça ». Donc, changement de direction, en route pour son bar…
    Tu sais, ça m’a fait plaisir qu’il insiste pour que je l’accompagne en tenue de sport, même pas pouponnée, ça prouve qu’il ne cherche pas en moi juste une jolie potiche à montrer, mais c’est bien ma compagnie qu’il apprécie Il a été comme à son habitude très prévenant, délicat, attentionné. et comme, je suis moins sur mes réserves, vu que j’ai décidé de laisser une chance à cette histoire, et bien nous sommes beaucoup plus complices, à l’aise. On s’est montré nos photos sur nos portables respectifs, ils nous a fait préparé un petit plat par son cuisinier… On a beaucoup rit.
    La soirée au bar donc de 22h30 jusqu’à 1h45, heure de fermeture, je ne l’ai pas vu passer.
    Il m’a demandé si il y avait un garçon qui me plaisait à la boxe, qu’il pouvait m’arranger le coup… je lui ai répondu que non… alors tu vois, il reste ambigu…
    Il m’a redemandée si j’étais sûre de toujours partir au Brésil pour mon expat…Vers 1h45, il m’a raccompagnée, en faisant un détour, histoire que nous discutions encore un peu. Il m’a déposée au pied de ma porte et m’a fait la bise , mais pas comme d’habitude, il s’est bien tourné et avancé vers moi, avec son bras autour de mon cou, on va dire deux bises plus rapprochées. En me souhaitant de bien me reposer et gros bisous. Arrivée à la maison je lui ai envoyé un sms « Merci pour cette soirée décalée et tes petits soins. Bonne nuit, bisous ». Il m’a répondu « Bonne nuit. Gros bisous »Donc voilà, une soirée en sa compagnie est toutjours un moment de bonheur. Je me demande quand même s’il finira par m’embrasser un jour…
    Ce soir, il voulait que je l’accompagne à un tirage au sort pour des championnats de boxe… il devrait me rappeler. Vendredi idem, mais je suis prise avec mes amis .Bref, j’ai l’impression qu’on ne va plus se quitter…

  • Jahina | 3 avril 2014

    Anashka,

    Suite… comme il m’avait proposée de l’accompagner hier soir… je lui ai adressé un sms hier soir lui disant qu’on pouvait bire un verre à la fin du tirage au sort s’il n’avait rien de prévu… il ne m’a pas répondu… ce que je trouve étrange, et pas habituel de sa part… Du coup, je suis pleines de doute quant à ses intentions… puisqu’il ne tente rien… me voit-il seulement comme une bonne amie ? Pourquoi ne m’avoir rien répondu… Pourtant la soirée passée ensemble était prometteuse… m^me si à un moment, il m’a montré la photo de son mariage… sa femme était enceinte d’au moins 6 mois… il m’a dit d’elle aussi qu’elle était gentille, car elle le laissait faire ce qu’il voulait, elle ne lui demandait jamais de rendre des comptes, qu’ils ne se prenaient jamais la tête…

    • Anashka | 5 avril 2014

      Attend un peu, au pire tu le verras à l’entrainement, il te dira bien quelque chose sur cette absence de message.

      • jahina | 5 avril 2014

        Bonsoir Anashka,
        en début d’après-misid, je lui ai envoyé un sms tout simple « tu seras au bar aujourd’hui ? » Cette fois-ci , il m’a répondu me disant « salue X, si j’y vais, je t’appelle. Bisous. X »
        Donc, je suis rassurée, m^me si l ne m’a pas appelé car sûrement occupé.
        Tu ne m’a rien dit au sujet du post de ma dernière soirée avec lui, où je m’interroge à propos de son ambiguïté à mon égard et aussi s’il finira par m’embrasser un jour. C’était notre 4 e soirée passée ensemble et toujours rien de sa part…

        • Anashka | 6 avril 2014

          Peut-être que tu lui plais, mais qu’il ne veut / n’ose pas passer le pas…

          • jahina | 6 avril 2014

            Bonsoir Anashka,
            Que je lui plais, j’en suis certaine, après qu’il veuille ou non franchir le pas… je sais pas… Je viens de rentrer, j’ai passé l’après-midi avec lui dans son resto. En fait, ce matin j’ai couru le marathon de Paris, je l’ai finie :) j’ai eu des messages d’encouragements de sa part et un « je suis très fier de toi ». Quand il est sorti de chez lui, il m’a tél pour me demander comment j’allais ect et qu’il allait à son resto et à bientôt. Je pense qu’il n’a pas osé me demander de venir…
            Quand on a raccroché, je l’ai rappelé 10 mn après lui disant que je pouvais venir lui faire un petit coucou sachant que la semaine pro, je n’irais pas en cours de boxe pour bien reposer mon corps, il a évidemment de suite accepté. Il était très fatigué et s’est excusé d’être une mauvaise compagnie( d’après lui). Mais il a été comme à son habitude très attentionné et m’ raccompagnée jusqu’au métro où l’on s’est séparé avec deux bises (il a un bouton de fièvre dû à la fatigue). Il m’a dit avec un sourire que si j’avais besoin d’un massage, je l’appelle. Il m’a dit comme je ne viendrais pas à la boxe de la semaine qu’il viendrait me voir mardi ou mercredi après le cours pour boire un verre en bas de chez moi ;) Lui, part vendredi prochain en vacances pour une semaine. C’est cool, qu’il vienne me voir. J’espère qu’il n’oubliera pas . En tout cas, on continue de se rapprocher et de passer du temps ensemble :)

          • Anashka | 7 avril 2014

            Tout ça avance tranquillement. Je ne sais pas vers quoi il se dirige avec toi, mais ça semble sans malveillance. :)

  • Maelys | 5 avril 2014

    Salut Anashka :-)

    Je reviens ver toi, pour te raconter la suite des évènements.
    Comme je t en avais parlé dans mon dernier commentaire, j’ai décidé de m ouvrir aux autre hommes du boulot. Eh ben je pense que je réussie à plaire au travail. Si je ne me trompe pas cinq collègues de travail semble être intéressé par moi mais malheureusement deux d’entre eux (un marié et l autre surement bientôt) m’intéresse hi hi . Celui qui est marié c’est bien celui dont je t’avais déjà parlé, il me plait toujours autant, je ne veut pas d’histoire sérieuse avec lui étant donné son statut marital. Mais il me plait trop physiquement et cette relation ambigu qu il y a entre nous depuis bientôt 8 mois me frustre, heureusement que les autre hommes m aide à justement penser à autre chose et m’amuser dans la séduction.
    Au fait je ne me suis jamais présenter j’ai 26ans mais je fait physiquement et peut être un petit peu mentalement (parce que jadore faire la gamine) nettement moins. On me donne physiquement 20ans.
    Avec mon collègue de travail marié, il y a une histoire de café qui perdure, je t’en avais un peu parler dans mes commentaires précèdent. Il me la proposé une fois ou je lui est repondu que je travaillé, une deuxièmes fois je lui est rendu service il ma repromis un café. De la qque jours plus tard je l’est relancé, il ma dis qu il allé le chercher tt de suite je lui est repondu non non c’est bon c’est pas grave ac un grd sourire, il ma repondu en riguolant les femmes ne savent pas ce qu elle veule. Ensuite il est venue ac un café et il ma dis cest pour toi j étais surprise je lui est dis « cest pour moi » il ma dis « oui » j ai dis « mais je bois du chocolat j’aime pas le café » avec un sourire et de là il cest retourné il est partie en disant un truc comme tant pis j ai crier « mais merci » mais il est parti j’ai compris qu’il l’avais mal pris. Le lendemain je suis allé dans sa classe, pendant son cour, en prétextant qque chose et j’en est profité pour m’excuser d’avoir refuser son café (mais tellement il me perturbe, et tellement j’ai de la fierté je n’arrête pas de rire quand je lui parle) il a dis a un de ces élèves » jai une tete de clown » en riguolant, je lui demande pourquoi, il me dis tu n’arrete pas de rire. Ensuite bref je lui fais mes excuses et il me dis « c’est rien, ce n’est pas grave, tu n’a juste cas demandé et j exécute, si tu veut un chocolat attend toi a avoir un chocolat prochainement ». Donc j’attend le chocolat promis, mais dernièrement , jeudi matin il y avais reunion de ttes l’equipe prof et education . On cest reunie dans une salle, je suis rentrer et installe sur une chaise avant lui afin de voir sil allais tenter de s asseoir a coté de moi, sa un peu foiré parce ma copine qui n est pas au courant c est assise a coté de moi, mais il a essaié a plusieurs reprise de s’asseoir pas très loin, mais le pauvre soit on lui disait que la place est prise et la deuxième fois il la céder la place a ma chef. Dans la même journée, il avais un bonbon qui depassé de sa bouche, je lui dis « j’en veu j’en veu » il me repond  » tiens prend le » en s »avancant vers moi bouche en avant, je me suis mise a rire en meme temp jai mis ma main sur son epaule en le repoussant( alors que j’avais qu’une envie c’etais de lui sauter dessus lol). Je lui dis » oui je veut un bonbon qui ne sort pas d’une bouche » il repond  » humm une bouuche »
    Le lendemain je monte une élevé dans sa salle du coup on c’est dis bonjour oralement, et a l heure de la recréation il passe devant moi, il me dis « on c’est dis bonjour? » et en mm temps il me fais la bise je lui répond  » non on c’est dis bonjour par… » je chercher mes mots il a voulut finir ma phrase tout en continuant de marcher, mais j’ai termine avant lui « par .. la bouche » y a eu 2sec de blanc et il c’est mis a rire. Dans l’après midi je parler ac un collègue dans la cour je le voie arrive, je fais comme habitude je rit aux éclats exprès (je fais un peu de peine quand même lol) bref histoire de le faire jalousé un peu, et la il se met entre nous deux me propose un chewing gum que j’accepte se tourne ver mon collègue qui est bcp plus jeune que lui, il lui propose un chewing gum, lorsque mon collègue tend sa main pr le prendre, il le regard droit dans les yeux il lui dis attention il est très très fort… mais la manière dont il lui à dis étais très sèche comme sil y avais un mess subliminal.. ou c’est peut être moi qui me fais des films. Je te precise quand dehors de ces moments on ne se parle pas, pratiquement pas (je veut dire par là pas de discussion), que des sourires, il a cesser les jeux de regards.
    C etais un peu long mais il fallait que je te raconte tous, avec les détails ..lol
    Excuse moi pour les fautes d ‘orthographe, je ne suis pas une perle en Français.
    J’attend impatiemment ton avis et tes pistes de travail si on peu dire cela comme ca..
    :-)

    • Anashka | 5 avril 2014

      Il a remarqué qu’il te plaisait et se laisse aller à séduire. L’idéal serait aussi d’ouvrir sur une complicité plus pote (en plus de ce jeux de drague) pour proposer honnêtement un café à l’extérieur. Regarde les articles « installer du confort ».

      • Maelys | 5 avril 2014

        Yes ok je lis l article, je pense l avoir deja lu,puisque j ai lu ton blog plusieur foiss tellement qu il est bien fais,je t en remercie encore.
        J ai jusqu au mois de juin pr atteindre cet objectif, ensuite cest les vacances scolaire je ne suis pas sur de rebosser la bas l annee prochaine.
        On attend tes prochains articles avec impatiente Anashka :-)

        • Anashka | 6 avril 2014

          Promis, aujourd’hui ou demain :)

  • Adriana | 5 avril 2014

    Moi c’est pas un commentaire qu’il me faudrait répondre sur le sujet, mais des dizaines de pages… :s Je t’avais d’ailleurs contactée à ce sujet, Anashka, l’année dernière. Car j’avais un crush sur un collègue (« Maurice ») qui m’envoyait des signaux contradictoires (tu m’avais bien aidée sur le coup mais finalement rien ne s’est passé comme je l’imaginais, haha!). Genre le mec en couple, avec sa meuf (à distance) depuis 4 ans mais qui a mis + 6 mois à m’en parler malgré les nombreuses perches que je lui ai tendues. Jusqu’au jour où j’ai demandé directement. Après une première soirée où l’on est sorti du cadre du boulot, se sont enchainés des cafés (à son initiative), des verres après le boulot, des soirées avec d’autres amis/collègues, des heures de conversations whatsapp, des dizaines de messages FB..bref. Ma morale (respect pour son couple malgré que je ne connaisse sa copine ni noir ni en blanc – je me suis retrouvée dans l’autre situation, celle de la copine officielle dont le mec se faisait draguer) m’a empêchée de lui sauter dessus. C’est pas l’envie qui m’en manquait. Lui n’a jamais eu de geste déplacé non plus. J’ai donc doucement mais surement glissé vers la redoutable friendzone doublée d’un OI… malgré une ambiguïté présente entre nous. Le fait qu’il me complimente devant nos collègues, me lance des sourires à la colgate (c’est qq’un de souriant en général), ait été présent lorsque je me suis faite opérer le printemps dernier, me fasse gouter ses brownies maison, qu’on passe une soirée tous les deux à jouer de la guitare chez lui, se rappelle du dernier film que je suis allée voir 6 mois plus tôt (alors que moi-même je m’en rappelais meme pas…), qu’il se souvienne de conversations qu’on a eues plusieurs mois auparavant…etc…m’interpellaient (et continuent de m’interpeller, surtout qu’il a une mémoire de poisson rouge!). Jusqu’à ce que je craque de trop d’ambiguité. J’allais partir de la boite en octobre, lui devait être transféré dans le pays où vit sa copine. Chose que je n’ai jamais fait auparavant avec personne, je lui avoué qu’il me plaisait beaucoup trop pour un simple collègue/ami. Epic Fail. Évidemment (j’avais surtout besoin de m’enlever un poids). Il est resté muet durant de troooop longues minutes et me regardait sans arriver à parler. Je crois que je l’ai vraiment pris au dépourvu. M’a ensuite dit qu’il me considérait comme une de ses meilleures amies ici (on est tous deux non-originaires de la ville), s’est excusé pour le cas où j’aurais éventuellement pensé qu’il jouait avec moi (ben tiens, la conscience pas trop tranquille, peut-être?), m’a répondu qu’il était plein de défauts et de manies et pas facile à supporter (j’avoue, j’ai pas trop compris là) et m’a demandé si ça voulait dire qu’on allait plus être amis ou ne plus se revoir. Là du coup c’est moi qui savait plus quoi dire. Par nos projets différents, on ne s’est pas vus pendant 3 mois depuis ce jour-là. J’avoue que je flippais de le revoir, savais pas trop comment il allait réagir. Et puis à la minute où on s’est revus en décembre, c’était reparti pour un tour. C’est con mais j’observe souvent le BL des mecs avec qui je parle et à chaque fois, il est en mirroring complet avec le mien. Depuis, on s’est rapprochés encore plus, mais jamais de contact physique autre que la bise ou quelques effleurements accidentels. Il a finalement démissionné et ne sera donc pas transféré dans le pays où vit sa copine. Il est parti pour 2 mois là-bas en vacances et ne sait pas s’il déménage ailleurs ou pas quand il reviendra et en attendant, a laissé sa guitare chez moi!
    Du fait que sa meuf soit loin, la conclusion que j’en ai tiré c’est qu’il recherche une présence féminine et de l’attention. Qu’il aime bien jouer (qui n’aime pas ça, n’est-ce pas…) mais que ça s’arrête là. Dommage. Je tente désespérément de rencontrer qq’un qui me le sorte de la tete. Et c’est pas facile…

    • Anashka | 6 avril 2014

      D’un côté ça me fait plaisir d’avoir le fin mot d’une histoire que j’ai suivis, de l’autre, c’est un peu dommage qu’elle se soit finit ainsi.

      Qu’est-ce que tu mets en place en ce moment pour faire d’autres rencontres ..?

      • Adriana | 6 avril 2014

        Oui, je sais pas vraiment quand le mot « fin »arrivera en fait puisqu’on va surement se revoir à nouveau quand il reviendra en juin mais bon, je me force à ne rien attendre. De mon coté, je me suis récemment inscrite sur Adopte, je me suis aussi remise au beach volley y’a quelques semaines (j’ai la chance d’habiter au bord de la mer) et c’est un plan d’enfer, le beach volley, pour draguer! :) Le truc c’est qu’avec « Maurice » y’a eu une connexion immédiate (sur le plan intellectuel/émotionnel) que je n’ai pas encore retrouvé ailleurs. Espérons que ça arrive rapidement.

        • Anashka | 7 avril 2014

          D’ici Juin, tu as le temps d’avancer sur pas mal de choses (dont cette activité qui a l’air super cool !), de faire d’autres rencontres et de prendre un peu de distance émotionnelle. Même si d’ici là, aucun homme ne te fait le même effet, tu seras déjà moins vulnérable face à celui-là.

          Pour ton chemin de vie, tu as ça comme cléfs : tu sais à quoi ressemble un coup de coeur. Peut-être que la personne n’est pas la bonne, mais toi, déjà, tu te connais mieux. :)

          • Adriana | 7 avril 2014

            Oui, vulnérable, c’est exactement le mot. Y’a pas que lui comme homme dans ma vie, j’ai pas mal d’amis hommes avec qui j’ai des affinités, à différents degrés, selon la personne. J’avoue que je flashe aussi facilement sur un mec qui me plait physiquement, je fais pas mal de rencontres, mais si je ne trouve pas cette « connexion », mon attirance ne dure jamais vraiment longtemps. J’ai vécu des histoires où j’étais pas amoureuse mais attachée à l’autre, et quelques-unes où j’étais grave amoureuse et justement, vulnérable. Maintenant je me demande, peut-on être amoureuse sans être forcément vulnérable? Difficile de se protéger (ni même d’en avoir envie, peut-être) dans ces histoires-là…

          • Anashka | 8 avril 2014

            Tu me poses une colle. Amoureux/ses je penses qu’on est tous vulnérables, effectivement. Et, c’est là où une relation saine à toute son importance, quand on a confiance dans les sentiments de l’autre, on n’y pense plus. On oublie qu’on peut le perdre et si la vulnérabilité est présente, son sentiment peut-être moins.

          • Adriana | 10 avril 2014

            tu as raison Anashka, ça me gênerait sans doute moins si cette relation était équilibrée et avec des sentiments pleinement partagés. Bref. Je te donnerai des nouvelles de la suite. J’ai rdv avec un mec d’Adopte…aucune idée de la suite, plan cul, pote ou plus, on verra! merci pour les conseils et l’écoute ;)

          • Anashka | 10 avril 2014

            Je ne bouge pas. Tu me raconteras ton rencard ?

  • Jahina | 7 avril 2014

    Oui, Anashka, je ne sais pas non plus ce à quoi il s’avance avec moi. Ce que je sais, c’est qu’il souhaite passer du temps avec moi, qu’on s’entend très bien, qu’il n’a jamais rien tenté (je pense qu’un autre m’aurait déjà sautée dessus surtout au bout de 5 rv…).
    Je pensais quand il viendrait ma rejoindre mardi ou mercredi, comme il vient direct de la boxe vers 21h30, lui proposer de venir mangé vite fait à la maison, sans mettre les plats dans les grands, histoire juste de le faire rentrer un peu plus dans mon intimité chez moi, sans lui sauter dessus. Qu’en penses- tu ? ou alors le laisser mener la barque comme jusqu’à présent ?

    • Anashka | 8 avril 2014

      Tu peux, ça ne me semble pas trop tôt. Mais reste sur ta dynamique donnant-donnant. Fais des pas vers lui tant qu’il en fait vers toi :)

  • jahina | 8 avril 2014

    Anashka,

    :) Avec l’expérience, j’ai bien intégré le « jamais donner plus que tu reçois » ;)
    Comme depuis le début c’est plus lui le meneur, c’est pour ça que je me permets cette invitation. On verra, j’attends de ses nouvelles pour ce soir ou demain. je ne le relance pas moi, comme c’est lui qui a proposé de nous voir avant ses vacances vendredi. Je te tiens au courant bien sûr ;)

  • Jahina | 11 avril 2014

    Anashka,

    Je suis un peu déroutée, il m’avait dit dimanche qu’on se verrait mardi ou mercredi afin de nous voir avant son départ de vancances auourd’hui. Lundi , mardi, pas de nouvelles. J’en ai pas donné non plus. Mercredi, je lui demande par sms si il compte toujours passé après son cours. Il me répond que non, qu’il est attendu au bar/resto. Je lui réponds « ok. pas de souci. Bisous ».
    Hier soir, je lui envoie un sms mui souhaitant de bonnes vacances méritées, de prendre soin de lui et de revenir en forme ». J’ai envoyé le message un peu la fin de son cours, me disant que peut êtreil me téléphonerait pour que l’on se voit où que je le rejoingne au bar. Mais mon message est resté sans réponse, m^me pas un merci rien… Je m’interrgoge sur son silence et ma fais le pire des scénarios, c’est à dire peut être veut-il mettre de la distance entre lui et moi. il revient de congés samedi prochain.

    • Anashka | 12 avril 2014

      Depuis que tu as accepté ton intérêt pour lui, tu fais un peu plus de pas (alors qu’il menait toute la danse). Vois quand il rentre comment il se positionne pendant les cours. Mais, ne propose plus de rencard tant qu’il ne le fait pas.

      • jahina | 12 avril 2014

        oui, c’est vrai que je suis plus en demande. Penses-tu que ça l’oppresse ?
        en m^me temps, s’il dit des choses qu’il ne fait pas sans prendre la peine de m’envoyer un message ou de me tél pour annuler, je ne trouve pas cela correct…
        c’est clair que je ne bouge plus…

  • Louna | 12 avril 2014

    Bonjour Anashka

    Voilà j’ai un nouveau collègue qui vient d’arriver……… je l’ai rencontré il y a 1 mois pour les présentations … sa formation ayant commençé je ne l’ai plus vu pendant 1 mois !!!! On s’est retrouvé pour une réunion durant laquelle il était assis à côté de moi, vu que les sièges étaient proches nous étions vraiment très proche et il n’a pas hésité à me faire des petites remarques sur la soirée alors que l’on ne se connaissait pas une entente naturelle s’est immédiatement instaurée entre nous !!!! Depuis 3 jours il a pris place sur le même site que moi !!!!! Bcp d’échanges de regard, il cherche des excuses un peu « grostesques » lol pour venir me parler car nous ne sommes pas dans le même bureau….. quand il sort de son bureau il a toujours la tête tournée vers mon bureau et nos regards se croisent….. Quand je parle à un autre collègue pour des affaires professionnelles il me fixe et quand je tourne le regard vers lui il fait comme s’il ne me regardait pas !!!!! Quand je passe ds les couloirs c’est pareil j’ai le droit à un regard !!!!!! Quand il vient dans le bureau, il me fixe et ne regarde pas ma collègue ….. il plaisante bcp et sourit quand je taquine en retour !!!!!! Je ne sais pas quoi en penser… Ma collègue m’a d’ailleurs dit en souriant « zut alors il y a un truc entre vous ou quoi ? ». et j’espère que vous pourrez me donner votre avis…. je vous en remercie ‘avance !!!

    • Anashka | 12 avril 2014

      Il est possible que tu lui plaise, effectivement. Utilises votre complicité, pour discuter et devenir proche (et pourquoi pas lui proposer un café à l’extérieur) ^^

  • louna | 12 avril 2014

    J’avais prévu d’aller manger jeudi dernier avec des collègues et je lui ai proposé de venir avec nous il a sans hésiter dit oui…. il était assis en face de moi et j’ai eu également des regards et quand il parlait c’est à moi qu’il s’adressait alors qu’on était plusieurs !!!
    Le seul hic c’est qu’il porte une alliance voilà le soucis donc il est marié : je ne sais pas comment est sa situation ds son couple mais bon !!!
    comment est ce que je dois me comporter ???? je pense que je dois le laisser avancer s’il le souhaite vraiment car un homme marié c’est un peu complexe surtt que je ne souhaite pas juste un plan sexe…. dois je répondre à son petit jeu de séduction ????

    • Anashka | 14 avril 2014

      Tout dépend de ce que tu veux. Mais là, il y a deux choix :
      – soit tu lui plais vraiment (sachant que « plaire » ne veut pas dire « être amoureux », j’en dis plus dans cet article sur l’engagement, je te laisse le consulter )
      – soit le jeu de séduction lui plait vraiment (mais il ne veut rien).

      Bref, il est dans les regards et le petit jeu de séduction, mais serait-il possible de discuter avec lui ? (de sa vie amoureuse, de pourquoi ces petits regards…)

      • Louna | 14 avril 2014

        Cela ne fait que 4 jours qu’on se voit tous les jours !!!
        Ce matin grand sourire quand il est arrivé et puis il a du partir sur un autre site, il est venu me le dire avec une mine complètement défaite …… A son retour en début d’après midi il m’a dit « ils m’ont laissé partir, je me sens trop bien ici » …… !!! il m’a donné son numéro puisqu’il a reçu son portable pro…. étant en congé quelques jours la semaine prochaine et vu qu’il sera avec une collègue fraichement arrivée elle aussi je suis allée le voir en lui disant que comme notre chef et moi même seront en vacances je lui laisse mon numéro et qu’il peut appeler s’il y a un soucis…… il a accepté mon numéro avec un sourire en répétant « oui je t’appelle en cas d’urgence »……….. !!!! voilà je verrai bien l’avancée des choses …… !!!! j’espère ne pas avoir fait un geste déplacé en agissant comme ça mais je ne pense pas !!!!

        • Anashka | 15 avril 2014

          Je ne pense pas que ce soit déplacé. Voir au retour de congé ce qu’il en est. :)

          • louna | 15 avril 2014

            Bon à 13h il m’a proposé un café et moi et ma collègue… on a parlé de nos enfants, il nous a dit que ce nouveau boulot lui permettait de profiter bien plus de ses enfants et dans la conversations il a parlé de sa femme en disant que vu sa profession elle partait tôt le matin et rentrait tard le soir et qu’au bout une demie heure 1h elle aller se coucher. Il a précisé qu’elle travaille également le we donc vie de famille compliquée mais avec ce nouveau boulot il profite plus de ses enfants. Il a abordé de lui-même le sujet de sa femme mais rien de bien positif dans ses propos donc je ne sais pas quoi en penser. Il est vrai que je n’ai pas enchainé dans la discussion en lui disant que j’étais séparée. Je ne sais absolument pas si c’est ce qu’il attendait ou non. Difficile de cerner ce qu’il pense vraiment

          • Anashka | 16 avril 2014

            Il t’envoie le message :
            – qu’il assume d’être marié
            – que son mariage n’est pas un sujet complètement tabou
            – et que ça ne se passe pas bien

            Pour le moment, laisse faire. (Ou propose lui un autre café, un autre jour ^^)

  • jahina | 14 avril 2014

    anashka,
    « oui, c’est vrai que je suis plus en demande. Penses-tu que ça l’oppresse ?
    en même temps, s’il dit des choses qu’il ne fait pas sans prendre la peine de m’envoyer un message ou de me tél pour annuler, je ne trouve pas cela correct…
    c’est clair que je ne bouge plus… »

    Je t’avais répondu celà vendredi. C’est mon côté dépendante affective qui m’avait mise dans un état d’attente, d’anxiosité, à remettre tout en question, à me faire le scénarion catastrophe, qu’il me rejette, predn ses distances.
    après tout, une amie, ou ami, qui ne me répond pas et le fait plusieurs jours après ne me met pas dans un tel état… souvent moi-même je ne réponds pas aussitôt…
    Me revoilà revenue sereine en me disant que je verrais bien à son retour. Il faut que je prenne garde à ne pas être dans l’attente avec lui surtout si nous devons vivre quelque chose, car je serai pas sortie de l’auberge…

    • Anashka | 15 avril 2014

      Oui. Pense aussi à laisser ton regard et ton coeur vagabonder ailleurs, parce qu’il se peut que la relation n’évolue pas plus et ce serait dommage d’en souffrir. Il rentre quand ?

      • jahian | 15 avril 2014

        Oui, je sais Anashka, je suis parée à tous les scénarios possibles, dont celui de rester tout simplement amis. et il est un très bon ami.
        et effectivement, je laisse vagabonder mon coeur ailleurs, car mon projet de vie (j’ai 40 ans) est de fonder ma famille, me poser sérieusement, même si une famille et des enfants n’est pas une fin en soi, et que j’ai la chance de mener à ce jour la vie que je souhaite.
        Il rentre samedi… j’ai une semaine méga chargée de sorties, je ne verrais pas le temps passer.

        • Anashka | 15 avril 2014

          Tant mieux. Tu me sembles au clair avec le chemin que tu suis :)

          • jahina | 22 avril 2014

            bonsoir Anashka,
            il est donc rentré samedi et je n’ai eu aucune news de sa part. Je ne suis pas allée à la boxe ce soir délibérément, afin de ne pas me précipiter à sa rencontre. j’irais demain soir, et verrais bien son comportement vis à vis de moi. Mais je trouve ça quand même étrange, non ? je me demande s’il ne prend pas ses distances, en tout cas il ne semble pas pressé de me revoir…

          • Anashka | 22 avril 2014

            On dirait… Peut-être qu’il s’est (réellement) rendu compte que le jeu de séduction pouvait le conduire plus loin. A ta place, je la jouerai comme au tout début, sans l’ignorer, mais sans le chercher :)

  • Aurelia | 14 avril 2014

    Bonsoir,
    Je suis tombée sur ce site et je le trouve vraiment bien !
    Voilà je vais vous part de mon histoire. Je pense que je fais comme vous dites un OI sur un de mes collègues…. Il est dans mon équipe mais pas dans mon bureau. Son bureau est proche du mien par contre donc on se croise souvent et on travaille sur le même projet.
    Bref; au début; il passait souvent par mon bureau le soir pour dire aurvoir et me jettait des regards, j’avais l’impression qu’en reunion il me regardait de temps à autre.
    Bon à ce moment là j’étais avec mon ex (avec qui ça a duré 3 ans et demi).
    Il me plaisait mais je m’en fichais car je suis quelqu’un de fidele et j’aimais mon ex. Bref, ça me faisait plaisir de sentir que je plaisais à quelqu’un qui me plaisait physiquement. J’ai même fait une sortie avec mon copain, des amis à moi et ce collègue.
    Bref, à chaque sortie que je lui proposais il venait.
    Quand mon copain m’a quitté je lui ai fait savoir par messagerie interne (on a l’occasion de parler sur le tchat) et il m’a proposé d’aller boire un verre le week-end. C’était tout frais, bon je ne pense pas que c’était de la drague; c’était plus par sympathie je pense car lui a vécu ça aussi sauf que sa dernière relation à lui s’est terminée au bout de 6/7 ans je crois. Il faut savoir que je suis super timide et que quand un mec me plait je suis dans des états bizarres, c’est à dire que je tremble des mains genre que je bois un verre dans une situation stressante (que ce soit un mec qui me plait ou autre chose que je trouve important). Devant les gars qui ne me plaisent pas ou que je ne connais pas encore je suis à l’aise….
    Bref; ça s’est donc mal passé il a du voir que je tremblais. et que j’étais mal, on a discuté de tout et de rien mais on a aussi parlé boulot….
    Depuis il est devenu changeant au point que je me suis demandé s’il avait une copine. C’est un garçon qui est très discret et qui ne raconte pas sa vie. Bref; j’ai tenté de savoir par messagerie interne, et il est resté mysterieux mais d’après ses collegues il est celibataire… bref il me regarde moins qu’avant même si quand nos regards se croisent j’ai l’impression qu’il y a attirance. Sinon je crois que je lui parle beaucoup trop sur la messagerie interne car à chaque fois c’est moi qui viens lui parler et une fois j’ai plaisanté sur son chat en disant que si besoin je pouvais le garder etc. car il a du partir en vacances à cause d’un probleme de famille apparemment assez grave. Du coup j’ai dit que je voulais le rencontrer et il m’a dit tu serais pas en train de t’inviter chez moi ? avec un smiley sourire; moi j’ai dit peut etre avec clin d’oeil et il m ‘a dit ok je t’inviterai un de ces quatre. Bref il en a pas reparlé, ça fait peut-être une semaine et ce week-end j’ai fait un repas entre collegues chez moi on était 12. Bref, j’ai été décue car il ne m’a pas trop parlé et n’a pas tenté de se retrouver seule avec moi dans la cuisine par exemple quand je faisais les preparatifs; etc…. TOut le monde part et il appelle sur mon portable… il avait oublié son sac à dos… bien sur il fait demi tour pour aller le recuperer et je lui dis en ouvrant la porte ça craint; etc. tout sourire et mais où as tu la tete…. j’aurais du dire je sais que je te perturbe mais à ce point !! comme quoi la repartie et moi ça fait 2. Bref il m’a repondu je sais pas; merci et est parti en me regardant tout sourire….
    Donc soit ce mec est coincé et n’ose pas faire quoi que ce soit en presence des collegues; soit il veut me faire comprendre qu’il n’est pas intéréssé; soit il joue un jeu; soit il a une copine…. En tout cas, je me rends compte que je lui ai vraiment trop parlé sur le tchat d’autant qu’à un moment il m’a dit dsl j’ai pas trop envie de parler (bon il a l’excuse de ses problemes de famille) mais bon… je pense que c’est mort, je sais pas ce qu’il s’est passé… peut-être qu’il n’est plus disponible ou que je l’ai trop saoulé ??
    Je pense donc arrêter de lui parler sur le tchat et l’ignorer, enfin ne pas lui parler ou moins lui parler quand je le croise. Qu’en penses tu ?
    Merci pour ta réponse!!

    • Anashka | 15 avril 2014

      Est-ce que tu avais lu l’article sur le système de « punition / récompense » ? Il peut te permettre de mieux gérer les entrée et sortie de conversation. (En gros, tu ne fais pas plus de pas que lui. Tu te calques sur lui pour les interventions) (je te l’ai mis en lien).

      Peut-être que tu devrais tenter ça sur une semaine ou deux, voir ce que ça donne. Et selon, tu passeras à autre chose ou non :)

  • louna | 16 avril 2014

    Merci beaucoup Anashka pour tous tes bons conseils.

  • Adriana | 16 avril 2014

    Je passe donner quelques nouvelles…Donc mon rencard avec B. de Adopte s’est bien passé. Mignon, sympa, gentil, sauf que… j’ai rien ressenti de spécial. Il n’a rien tenté, le seul de nous deux qui « jouait » le jeu de la séduction, c’était moi. Limite j’avais l’impression qu’il était venu à un entretien d’embauche…! Et pourtant j’en menais pas large mais justement, pour compenser ma timidité, j’en remets souvent une couche :D Je sais pas s’il était nerveux, timide ou que je l’impressionnais trop mais il m’a laissée mener la barque tout le long. Il m’a demandé de mes nouvelles 3 jours après, mais genre il m’envoyait un message toutes les 10mn. Et toujours pas d’attitude « joueuse ». Je sais, je juge sans doute trop vite. Mais je suis comme ça, ça passe ou ça passe pas. J’ai besoin d’un mec en face, qui a du répondant et qui me « challenge » quelque part. Ai-je tort? Aucune idée. Bref, vendredi, j’ai un autre rencard avec quelqu’un d’autre qui est dans les parages depuis quelques temps. Je vais tenter « évaluer » la bête :) Voilà pour les news. Bonne fin de semaine!

    • Anashka | 17 avril 2014

      Soit c’est le stress, soit c’est effectivement un homme qui voit le rencard comme un entretien d’embauche… C’est pas bien ou mal, mais ça te convient ou non.

      • Adriana | 28 avril 2014

        Coucou Anashka, bien que je lise régulièrement le blog, je t’avoue que je ne sais pas trop comment m’attaquer à la situation suivante :)
        En plaisantant avec un de mes anciens collègues avec qui je m’entends bien en lui demandant s’il n’avait pas des célibataires à me présenter, il m’a parlé d’un mec qui bosse dans la cafétéria que sa femme gère. Et que le mec en question est mignon et se plaint de ne pas trouver de relation stable. J’ai bien évidemment voulu vérifier quel genre de mec c’était, je suis allée manger dans le café en question et le jeune homme est vachement mignon! Sauf que comme il était en plein service, nous n’avons pas vraiment pu établir de contact, à part les fois où il est venu nous servir. Il m’a souri mais je ne saurais dire si c’était par politesse et obligation de travail ou par plaisir.
        Je suis censée retourner dans le café pour déjeuner avec mon collègue. J’imagine qu’il va nous présenter mais je me demande bien comment arriver à voir le mec en question en dehors de son travail…comment faire pour ne pas en rester seulement aux présentations. Surtout que des filles, il doit en voir défiler pas mal chaque jour. Des idées?

        • Anashka | 2 mai 2014

          Des présentations, tu passes à la conversation et au bout d’une ou deux conversation, tu proposeras un verre (parce que la caftéria n’est pas pratique). Pour le moment, ne t’inquiète pas des autres filles.

  • Aurelia | 18 avril 2014

    Bonjour Anashka!!

    Je viens aux nouvelles après avoir lu ton article et adopté tes conseils plus ou moins. Je m’explique. Je ne lui ai donc pas parlé sur hangout comme à mon habitude. Par contre quand il me croisait il me parlait à chaque fois et en réunion je me suis retrouvée à coté de lui hier, il me parlait et j’avais l’impression qu’il jouait avec ma chaise et qu’il me regardait.. bref, j’ai du me faire des films car aujourd’hui je lui ai parlé en lui demandant ce qu’il avait de prevu ce week end et il me répond cela:
     »tu vas faire quoi toi de ton week-end
    lui:
    rien d’excitant de prevu
    moi:
    ah bon faut sortir un peu !
    donc là je lui propose de venir samedi soir à une expo là où je joue pour mon spectacle dans un local et il me dit ah et tu n’invites pas l’entreprise? moi non car je ne suis pas à l’aise, etc. et car j’invite seulement mes amis proches, et il me dit mince je ne pourrai pas te voir jouer avec le smiley sourire et finalement il me dit:
    de toute facon je pense que j’ai deja un repas de prevu samedi soir, je te tiens au courant si c’est annule
    voilà j’ai dit un ok; ensuite il est passé par mon bureau (je n’étais pas seule) pour dire bon week end en me parlant avant et en me regardant (bon mais à ce moment là je ne lui ai pas souri de toutes mes dents vu ce qu’il venait de me sortir sur la messagerie interne!!).
    Je vais donc le zapper illico, je crois bien que c’est du foutage de gueule… je suis décue. Je comprends pas pourquoi il ne me fait pas comprendre tout simplement clairement enfin sans être ambigue…
    Bon en tout cas, je ne sais pas ce que tu en penses mais vu qu’il aurait pu dire je ne suis pas dispo samedi mais je peux venir dimanche ou lundi…. pour moi c’est tout vu je suis fixée. Je vais dès à present l’oublier et ne plus du tout lui parler sur messagerie. Et je ferai comme si de rien était. Heureusement que je ne lui ai pas clairement dit qu’il m’interessait….
    Dans tous les cas je suis quand même bien dégoutée… car il me plaisait… je me faisais des films… peut-être que c’est juste un charmeur…

    • Anashka | 19 avril 2014

      Tu l’as invité pour quelque chose de précis, c’est donc compliqué de rebondir. :)
      Mais, effectivement, maintenant c’est à son tour de te tendre une perche.

  • Aurelia | 19 avril 2014

    Oui tu as raison, j’ai fait un pas. S’il n’en fait pas, eh ben tant pis. Pour moi ce sera NEXT. Je ne lui ferai plus de pas vers lui ! Merci, ce soir je sors seule en tant que célibataire !!! et c’est pas plus mal des fois :-)

    • Anashka | 19 avril 2014

      Tournée des bars avec des potes ?

  • Aurelia | 20 avril 2014

    Non, j’étais à un vernissage d’une exposition et il y avait 2 concerts.
    J’ai passé une super soirée, j’ai rencontré de nouvelles personnes et discuté avec dont un qui fait partie de mon groupe qui je trouve pas mal…
    Bref, rien de mieux que pour oublier un OI!!! et pour ne plus le relancer!!
    Une soirée qui m’a mise de bonne humeur donc et qui me fait penser qu’il ne faut pas rester que sur un seul gars… il y en a plein sur terre…. :-)

    • Anashka | 22 avril 2014

      Haha ! C’est vrai qu’il n’y a rien de mieux que séduire pour retrouver du peps ! :)

      J’ai du écrire des trucs là-dessus…

  • jahina | 22 avril 2014

    bonsoir Anashka,
    il est donc rentré samedi et je n’ai eu aucune news de sa part. Je ne suis pas allée à la boxe ce soir délibérément, afin de ne pas me précipiter à sa rencontre. j’irais demain soir, et verrais bien son comportement vis à vis de moi. Mais je trouve ça quand même étrange, non ? je me demande s’il ne prend pas ses distances, en tout cas il ne semble pas pressé de me revoir…

  • Jahina | 23 avril 2014

    Bonjour Anashka,

    Oui, je vais suivre ton conseil, c’est ce que je comptais faire d’ailleurs :). Je ne vais pas lui courir après si lui a décidé de freiner notre relation. Je me ferai une raison.
    Mais je verrais tout de suite à son attitude si quelque chose a changé ou non.

    • Anashka | 23 avril 2014

      Tu me tiens au jus ?

  • jahina | 23 avril 2014

    Biensur :) tu auras un rapport détaillé en fin de soirée :)
    Je suis un peu nerveuse…

  • Aurelia | 23 avril 2014

    Salut, bon moi je suis foutue.. je retourne au boulot et je me la joue un peu distante, c’est à dire que je ne lui parle plus sur la messagerie interne et je ne le regarde plus ou beaucoup moins quand je passe devant son bureau. Bref, mardi je vais dans son bureau pour travailler avec un autre collègue et son écran était contre l’écran de celui avec qui je travaillais du coup il ne pouvait pas me voir. A un moment il lance sa petite voiture (gagnée dans un oeuf kinder offert par la boite, on a tous eu un kinder d’ailleurs). Donc il l’a lancé dans ma direction 2 fois… on a un peu discuté (je lui ai dit c’est ton jouet) enfin des banalités. Ensuite ce matin je le vois, je lui fais un grand sourire et lui me rend un beau sourire… J’ai du aller dans son bureau aujourd’hui et rebelotte sauf que cette fois je me suis assise en faisant en sorte de ne pas le voir exprès et il m’envoie l’emballage de son oeuf sur moi alors qu’on était en mini pseudo réunion… Bref, et cet aprem il me parle sur la messagerie interne d’oeufs kinders et donc je lui ai dit tu es venu voir nos jouets kinders dans mon bureau; là il vient direct et il me dit que ce que j’ai comme jouet il l’a en porte-clé et il est allé le chercher pour me le montrer!!! du coup on a halluciné. Ensuite je lui en ai donc reparlé sur le tchat il me dit que c’est bizarre que j’ai eu ça, etc. et il me sort c’est un signe. Là je réponds quel signe ? il me répond qu’il ne sait pas, qu’il n’est pas devin…. moi je dis lol et il m’envoie un smiley sourire et moi je lui renvoie un smiley sourire. Fin de la conversation de la journée….
    Bref, je ne sais pas si c’est un jeu mais la dernière fois il n’a soit disant pas pu venir à ma soirée de samedi….. donc je me demande si c’est pas juste un jeu…. Je vais continuer comme j’ai fait jusqu’à present pour voir s’il me propose quelque chose mais bon je doute vraiment qu’il fera un truc. Moi ça me gave s’il joue car ça ne me rend pas indifférent, moi qui voulais le zapper…. c’est bien le suis le il te fuit; fuis le il te suit…. Donc cette semaine je vais continuer sur le comportement que j’ai commencé à adopter.
    Qu’en penses tu ?

    • Anashka | 24 avril 2014

      Il a peut-être été impressionné par cette histoire de soirée. Perso, je resterai encore dans la dynamique pote (dans cet article tu trouveras peut-être des infos ) avant de lui proposer (peut-être dans une semaine) de boire un verre après le taff. L’idée, c’est d’arriver à une discussion plus fluide. :)

  • jahina | 23 avril 2014

    Anashka,
    Bon, le rapport détaillé sera très court. Il n’était pas là. En fait, apparemment il rentrait de vacances aujourd’hui et c’est un autre qui a fait cours à sa place. Il sera là demain. sauf que moi demain, j’ai prévu d’aller au ciné et je ne vais pas chambouler mes plans pour lui ! je le verrais donc vendredi soir au cours. (il peut m’appeler demain si ça lui chante ^^. du coup, ça explique son manque de nouvelles moi qui pensais qu’il était rentré samedi de l’étranger.

    • Anashka | 24 avril 2014

      Ce peut-être une piste d’explication, effectivement.

  • Jahina | 24 avril 2014

    il vient à l’instant de m’appeler… me demendant si je ne venais plus à l’entrainement… il m’a demandé si je venais ce soir, je lui ai dit que non mais qu’on pouvait se voir plus tard dans la soirée s’il voulait. il m’a dit être très fa-ti-gué mais qu’il me rappellerait plus tard avec un gros bisou, je t’embrasse. On a papoté quelques minutes… Je lui ai dit avoir reçu une réponse négative pour mon expat. Il était super content. il m’a dit « je suis content, tu vas rester avec nous »… je lui ai dit que j’étais moitié déçue et moitié contente, et que si cela ne s’est pas fait c’est que je devais rester là. Il a dit oui, tu restes avec nous (dans ma t^te je me suis dit mais qui nous ?? hehe) . Et bien, je me suis fait du mouron pour rien, rien à visiblement changé :)

    • Anashka | 25 avril 2014

      Tant mieux ! Vivement que vous vous voyais ! (Le « nous » est une bonne manière de ne pas dire « tu restes avec MOI »)

  • jahina | 24 avril 2014

    ps : c’est le seul, de mon entourage et famille, à se réjouir de l’échec de mon projet d’expatriation :) C’est vrai qu’il n’arrêtait pas de me demander si je partais vraiment, ça avait l’air de le travailler…peut être que cela l’empêchait aussi d’avancer avec moi… je ne sais pas… à suivre…

  • Jahina | 28 avril 2014

    Bonjiour Anashka,

    efectivement le NOUS pour ne pas dire MOI :)
    Je l’ai vu vendredi à l’entrainement de boxe… il est venu avec ses enfants vu que nous étions en période de vacances scolaires. J’ai pu les voir et me rendre compte à quel point il est un papa poule, super câlin et attention et doux… ça doit être naturel chez lui.
    J’ai trouvé qu’il avait besoin de me toucher… Rien à changer visiblement, au contraire je dirais…
    Je me suis mise en legging noire avec une geniuillère (car blessée au genou) il m’a chuchoté tout près de moi en touchant mon genou, genre il voulait s’assurer qu’il allait bien), « tu es très sexy comme ça » et moi , un peu gêné, je lui ai dit « rhoooo » du genre, n’importe quoi, il a rit en me posant une main sur ma cuisse. A plusieurs reprises durant le cours, il m’a fait des clins d’oeil complices, et me regardait souvent. Comme on bosse devant des glaces et qu’il est souvent placé derrière nous, je le voyais dans la glace souvent reluquer mon derrière ^^
    à trois reprises aussi, en passant à son niveau, il a mis sa main sur mon épaule délicatement…
    En partant, comme il était avec ses enfants et autres boxeurs, j’ai dit au revoir discrètement mais lui s’est avancé vers moi pour me faire la bise en me disant « à plus tard ».
    Dans le couloir avant de sortir du stade, j’ai entendu derrière moi « ciao Jahina » , il m’emboitait le pas…
    Voilà, je ne sais pas ce que tu en penses, mais j’ai senti un besoin de me toucher, de me montrer que rien avait changé, qu’il était toujours aussi attirée…
    Ce soir je le vois au cours, il n’y aura pas ses enfants, il me raccompagnera peut être…

  • Aurelia | 28 avril 2014

    Desolée je me suis trompé de page donc je reposte ce que j’avais écrit ailleurs:
    Salut salut, bon je viens un peu donner des nouvelles…
    Aujourd’hui j’ai travaillé avec le collègue qui me plait, il voulait bosser avec moi sur une tache pour apprendre de nouvelles choses que je connaissais…. je crois qu’il me plait de plus en plus… et aujourd’hui donc je lui montre sur mon écran comment il faut faire, etc. et à la fin en me disant merci, il me fait un beau sourire rahhhhh j’étais sous le charme…. et là ça venait de lui…
    Et vendredi dernier il m’a demandé si j’allais les voir courir lui et des collègues (pour un marathon)…. Bref, ça n’avance pas cette histoire!! c’est peut être juste un charmeur ou un gros timide. J’attends de voir avant de proposer quoi que ce soit (je veux dire seule à seul) car j’ai déjà proposé d’aller faire des concerts à un bon groupe de collegues dont lui par mail mais pas de reponse encore (bon c’est dans longtemps hein, cet été)

  • laure | 1 mai 2014

    Bonsoir
    J ‘ai besoin de vos conseils car je suis dans une situation compliqué avec un collègue
    En fait nous sommes dans deux villes différentes et je le vois environ toutes les trois semaines
    Ca a commencé il y a 5 mois qvec des mails ou il me faisait la bise ou des messages téléphonique avec des gros bisous mais toujours dans le domaine professionnel et puis a chaque fois qu il me voyait des compliments
    Finalement il y a deux mois il m a touche le bras en me demandant si j avais froid et a chaque fois qu on se voie on se fait de vraies bises
    Finalement je lui avais demandé ce qu il chercher et kl a eu l air assez gene en me disant que c était toujours plus difficile de répondre a des compliments
    Et puis ca s était un peu calme et il y a dejx jours on était en conf call dans son bureau et la je me rapproche pou r lui dire quelque chose a l ‘ oreilles et la il me fait un bisou sur la joue
    J etais scotchée et après quand je lui ai demandé le lendemain pourquoi il avait fait ca il me répond encore par une pirouette e me disant qu il aime bien les bisous et qu il n avait pas compris qud je voulais justy lui dire qulque chose
    Évidemment il est marié et apparement heureux en menage puisuq il me parld tojours en bien de sa femme et moi aussi je suis marie sauf qu il me fait completement craquer et que je ne sais plus ou j en suis
    A votre avis qu est ce qu il cherche?
    J ai vraiment l impression d etre une souris et qu il se moque de moi
    Merci de vos consekls

    • Anashka | 2 mai 2014

      Dans tous les cas, il semble apprécier la relation de séduction ue vous avez, mais ne veut pas d’explication là-dessus (elle ferait tout foirer, même ce petit jeu). Toi, tu veux quoi ?

      • laure | 8 mai 2014

        Bonjour Anahska
        Merci de ta réponse
        En fait je ne sais pas trop ce que je veux
        Je sais que ca serait une bêtise mais il plait tellement
        J ai peur qu’il veuille juste me chasser ou se rassurer sur son pouvoir de séduction
        Hier je l ai eu au téléphone : kl avait été plutôt froid dans ses mails depuis plusieurs jours et la de nouveau tres sympa
        Il a même regretté qud je ne vienne pas bientôt le voir ; il m a dit « de toute façon tu viendra pas avant septembre  » et il était assez agressif en me disant ca
        Quand je lui ai dit que je l accompagnerai a un rendez vous avany en juillet il m a eu l air super content eg m a tout de suite indiqué la date
        Ce qui ne l a pas empêché de me dire qu il se faisait un diner en tête a tete avec sa femme puis de me faire un gros bisou au téléphone
        Qu est ce que tu penses de tout ca
        Qu est ce qu il veut a ton avis
        Merci de ta réponse

        • Anashka | 12 mai 2014

          Il est possible qu’il n’en sache pas plus que toi : il ne sait pas ce qu’il veut, tu lui plais, mais ce serait une connerie. Donc, il reste dans cet entre-deux de séduction, comme toi, parce que c’est le plus pratique pour ne rien perdre…

          Donc, tu le revois avant Juillet, c’est ça ?

  • jahina | 2 mai 2014

    Anashka,

    Pleins de choses à te raconter !!
    Il devait venir me voir à mon travail mercredi. NOus avions convenu cela la veille. Hors le jour J, donc mercredi, pas de ses nouvelles, pas de sms rien pour prévenir. Le soir je lui envoie « Tu aurais pu prévenir que tu n pouvais pas passer, ça aurait été la moindre des choses… » il me t »l dans les seconde qui suivent « Tu plaisantes j’espère, j’attendais que tu me rappelles pour me dire l’heure et le lieu, tu m’a pas rappelé je me suis dis que tu étais occupée… » bref, on s’attendait l’un et l’autre. Il m’a promis de me rappeler le lendemain, ce qu’il a fait donc hier vers 12h30. (comme quoi une petite mise au point ça fait du bien, c’est vrai que je l’avais à moitié engueuler en disant une parole c’est une parole…). Il me disait qu’il n’était pas sûr de pouvoir être dispo mais qu’on se verrait après le cours de ce soir pour prendre un verre. Moi je lui ai dit pas de souci, si t’es occupé, à demain.
    Comme je faisais du pain chez moi, je lui ai envoyé un sms lui disant que je faisais du pain maison et que c’est pour ça que je voulais qu’il passe vers 17h. (je lui avais promis lors de l’une de nos discussions que je lui en ferai) quelques minutes plus tard il me rappelle me disant qu’il viendra en bas de chez moi pour 17h30. Un peu avant l’heure d’arrivée, je li envoie les codes de mes portes d’entrée qu’il comprenne que je l’attends chez moi. Il me tél, me disant qu’on peut très bien se voir dans le café d’en bas… ‘réaction qui m’a plue de sa part) je lui ai dit de monter et qu’on verrait ensuite. J’avais une robe chemise rouge… il m’a trouvé ravissante…
    Il s’est senti à l’aise tout de suite chez moi. je te passe les détails café, pain chaud, discussion… il m’a encore redit qu’il était content que je parte pas que je vais rester avec eux enfin il a redit le fameux « avec nous ».
    1 heure après, ayant on va dire épuisé nos sujets de conversations, il me dit, bah je crois que je vais y aller et c’est là qu’il m’attire vers lui. Nous étions sur le canapé. Je suis restée à long moment dans ses bras à le sentir, à sentir ce corps qui m’enlaçait. Il m’a dit « ça fait du bien des câlins ». Je lui ai répondu que j’aurai dû mal à me détacher de lui. Il était content et m’a demandée pourquoi. J’ai répondu parce que je suis bien là. et forcément, ça a été crescendo… il a été très doux, très câlin… nous avons flirté poussé on va dire. D’une j’avais mes règles et de deux, je ne me sentais pas vraiment à l’aise, je me demandais s’il ne voulait que ça de moi. Je lui ai donc dis qu’il ne se passerait rien de plus aujourd’hui, que je n’en avais pas envie et qu’en plus j’avais mes règles. Nous sommes encore restés devant la tv, enlacés, à discuter.
    Il m’a proposé un resto pour la semaine pro. On a pas parlé de ce qui se passait entre nous, c’était comme une évidence. On a pas parlé de comment on voyait les choses, on a profité du moment présent. Moi, ce que je veux et je lui dirais quand nous parlerons de nous, c’est une jolie histoire, je ne veux pas qu’il prenne mon chez moi pour un hôtel, je veux des petites sorties aussi, partager ds choses, une amitié amoureuse si on peut dire.
    Quand il est parti, il m’a serrée dans ses bras, il m’a embrassé.
    Nous sommes restés 3 h ensemble.
    Voilà le rapport du jour. Je le vois ce soir à la boxe.

    • Anashka | 2 mai 2014

      Ca a l’air de doucement prendre le pli d’une amourette (au moins). Laisse les choses se faire comme tu le fais depuis le départ et vois où ça vous mène :)

      Mais, effectivement, ne restez pas chez toi. Sortez pour confirmer la part affection de votre relation.

  • jahina | 2 mai 2014

    Anashka,
    je rentre de mon cours de boxe. Clin d’oeil complice, on s’est fait la bise et en partant aussi. Je suis entrée dans le métro me faisant un tas de films et pourquoi il ne m’a pas proposée de me ramener… si ça trouve, ça y est, je suis acquise, il va se désintéresser de moi ect je vais pas supporter cette relation si c’est pour que j’ai un signe de lui tous les cent ans… bref, tout un tas de film. en sortant du metro, je vois un message audio, c’était lui qui me demandait si j’étais bien rentrée, de me reposer avec des gros bisous, je t’embrasse.
    Je l’ai rappelé derrière et il a répondu aussitôt? Nous avons un peu papoter. Il était sur le chemin du retour aussi, il rentrait. Il m’a dit qu’il me rappellerait.
    Donc, voilà, petite attention de sa part et moi qui me faisais des films.

    • Anashka | 3 mai 2014

      Vous êtes attaché. Je ne pense pas que la question « d’acquise » se pose. Vous êtes proches et attachés l’un à l’autre. Il semble te témoigner beaucoup de respect et d’affection. :)

  • jahina | 3 mai 2014

    Anashka,
    je sais, oui, mais c’est la petite fille en moi qui a peur d’être abandonnée qui réagit comme ça, des blessures anciennes qui refont surface. En fait, j’ai besoin d’être rassurée…
    Tu crois, ou est-ce prématuré, de lui dire ce que j’attends de cette relation : que je respecte sa famille, que je veux vivre une jolie histoire avec lui amoitié/amoureuse, de partager des choses ensemble, de ne pas uniquement nous voir chez moi et que si nous devons rester plusieurs jours sans nous voir de rester en contact par un message ou un appel. moi, c’est ce que j’attends et lui demander ce qu’il attend lui ?

  • Aurelia | 5 mai 2014

    Bonsoir Anashka!!
    J’ai décidé de zapper ce collegue car il n’est pas demonstratif… une semaine il joue le chaud et l’autre semaine il joue le froid et je n’ai pas de temps à perdre. Tant pis, et c’est pas faute d’avoir fait des propositions de sorties entre collègues, il a des occasions mais il ne les saisit pas. Cela prouve qu’il n’est pas si intéréssé…. des joueurs et charmeurs il y en a un paquet!
    Voilà, fini mon OI. Je vais rencontrer d’autres gens et faire d’autres activités :-) et ne plus penser à ce mec!!!

    • Anashka | 6 mai 2014

      Alors, tant mieux. (les zappages sont souvent la meilleure solution ^^)

  • Aurelia | 5 mai 2014

    Je viens de réaliser quelque chose…. je crois que pour être heureux, il suffit de réaliser ses passions…. de s’adonner à une passion qui peut-être un loisir, une activité, etc. car c’est là qu’on oublie tous les problèmes, tous les tracas de la vie quotidienne….
    Je fais déjà une activité qui m’éclate. J’aimerais bien en faire une autre, apprendre la guitare et chanter, en plus ça peut être sympa d’en faire en groupe.
    C’était le moment philosophique de la soirée.. à bientôt.

    • Anashka | 6 mai 2014

      Je pense aussi. Rien de mieux qu’un espace d’expression pour se retrouver. :)

  • jahina | 7 mai 2014

    Bonjour Anashka,

    Je viens te donner des nouvelles. Pour mémoire, la dernière fois que je lui ai parlé, c’était vendredi soir après le cours de boxe. Samedi ras. Diamnche, je lui ai envoyé un sms lui proposant de nous voir le soir s’il était dispo. Il m’a répondu qu’il était désolé, mais qu’il avait des choses à faire. Lundi ras. et hier, je le revois au cours. On papote rapidement, il me dit être toujours fatigué et stressé et ne pas dormir beaucoup.
    Il a posé ses mains sur moi a plusieurs reprises durant le cours, comme il faisait avant. En partant, je lui ai dit aurevoir de loi, comme il était occupé avec un boxeur, et il s’est avancé en me disant « un bisou quand m^me » et on s’est fait la bise. Il m’a dit à bientôt.
    Je ne peux m’empêcher d’être anxieuse, de me dire qu’il n’a pas l’air pressé de me revoir. Jeudi dernier chez moi, il m’a parlé de se faire un resto cette seimaine. donc, j’attends et ne le relance pas, vu que j’ai déjà proposé dimanche.
    Ce qui m’a aussi troublée, est le fait, qu’il regarde une nouvelle, comme il me regardait moi, ou alors c’est moi qui interprète ses regards. Mais il a été toujours charmeur avec la gente féminine. J’ai mon angoisse de me dire que moi, il m’a séduite, donc il passe à une autre proie.
    C’est usant de toujours se torturer l’esprit. J’ai mes autres activités, je sors, je vois du monde… mais je l’ai toujours dans ma t^te.
    Je le revois ce soir au cours.

    Je ne peux m’empêcher d’être anxieuse, de me dire qu’il n’a pas l’air si pressé de me revoir

  • Jahina | 8 mai 2014

    Anashka,

    Je suis allée au cours de boxe. Déjà, j’ai senti à sa bise qu’il était content de me voir. Il a passé sa main dans mon dos.
    Il a tardé à nous faire le cours. Nous n’étions pas beaucoup, il discutait avec un homme en bas de la salle.
    Les boxeurs comme d’habitude sont allés courir et moi suis restée seule dans la salle à faire de la corde à sauter.
    Il est venu, nous n’étions donc que tous les deux.
    Il s’est confié à moi, son ras le bol du métier, car les jeunes pour qui il se démène sont ingrats. Ils ne sont pas sérieux, ne sont pas motivés ect… ce qui le démotive aussi. ll m’a confié aussi ses problèmes avec le resto, le fait qu’il souhaite récupéré l’argent que lui a volé son employé. J’ai été une oreille attentive, lui disant qu’il traversait une mauvaise passade ect… à un moment il m’a pris dans ses bras et m’a fait un bisous tendresse sur la joue en me disant en souriant « pas plus ». Il a posé aussi une main sur moi comme il fait d’habitude, au cours de la conversation. Je lui ai demandé quand est-ce qu’on se voyait tous les deux et il m’a répondu quand tu veux. IL m’a saisi et plaqué contre lui, il m’a dit tu as vu l’effet que tu me fais. Il était en train de bander. J’ai pu sentir son désir. Je lui ai fait un bisou à mon tour.
    Il m’a proposé de l’accompagner chez son meilleur ami, ami d’enfance, que j’avais déjà rencontré à son resto.
    Il l’a appelé lui disant que je venais avec lui, et son ami a répondu, si c’est D. alors d’accord.
    Il m’a dit qu’il allait téléphoner à sa femme pour a prévenir qu’il dinait chez son amie. Il l’a fait devant moi…
    Après son coup de fil, je lui ai demandé s’il vivait avec sa femme un couple libéré. Il m’a dit que non, que ça faisait 15 ans qu’ils étaient ensemble, que ce n’était plus de l’amour mais l’habitude, que sa femme n’était pas très portée sur la sexe, pas très caline ni attentionnée ce dont il a besoin mais que pour les enfants, il ne se voyait pas la quitter , mais que c’était une excellente mère, qu’elle était très gentille. Que oui, il avait déjà eu des maitresses mais pas tant que ça. Les boxeurs ont commencé à revenir et donc nous nous sommes séparés.
    à la fin du cours, nous partons donc ensemble chez son ami. Durant le trajet en voiture, je profite de ses confidences pour lui parler de nous. Je lui ai dit que je ne savais pas comment il envisageait les choses entre nous, que si j’étais juste un plan cul et bien, c’est une relation que je n’assumerai pas que ce que je souhaite c’est une jolie histoire. Il m’a rassuré en me disant que s’il me prenait pour un plan Q, déjà, il ne m’emmènerait pas chez son ami, et qu’aussi la dernière fois chez moi il ne serait pas resté 3 heures avec moi. Il me respecte, m’estime, m’apprécie et ce qu’il se passait restait entre nous deux. Que j’avais raison d’éclaircir les choses. Je lui ai dit que c’est pour ça que j’étais mal à l’aise chez moi la dernière fois car je ne savait pas trop comment me positionner, que je n’avais jamais vécu ce genre de relation. Que je respectais sa famille, mais que je souhaitais vivre une jolie histoire avec lui car moi je ne le voyais nullement comme un plan Q. Que le le respecte et l’apprécie beaucoup… il me prenait la main parfois.
    Nous avons passé un délicieux moment chez son ami qui nous avait commandé des pizzas. Un autre ami de longue date était là. Tous les deux très gentils et respectueux. NOus avons parlé de tout et de rien et avons beaucoup ri ensemble.
    J’étais assise près de lui, sur le canapé, nos jambes se touchaient, parfois il posait sa main sur ma cuisse. Nous restions toujours en contact.
    Nous sommes repartis à 23 h de chez son ami.
    Il m’a raccompagné et déposé en bas de chez moi. J’ai pris l’initiative de lui dire s’il voulait monter. Il m’a demandé si moi je le désirais, qu’il pouvait très bien aussi rentrer.
    Je lui ai dit oui je le veux. Il m’a dit de monter et que lui allait chercher une place pour se garre.
    En attendant, je suis allée me doucher.
    Il est arrivé, il s’est mis à l’aise. J’étais moi douchée.
    J’ai mis un cd de Barry white. Il m’a dit, tu sais, je ne vais pas rester longtemps, je préfère te le dire, on peut très bien ne rien faire.
    Et là je me colle contre lui.
    et je l’embrasse. il s’est aussi laissé aller. Baisers plus sensuels, sans la langue, mais déjà il m’embrassait bien plus que la dernière fois. (la dernière fois son manque de baisers m’avait laisser perplexe).
    j’ai pris l’initiative d’enlever mon haut et le sien.
    Nous nous sommes caressés et embrassé un bon moment avant de passer aux choses sérieuses. Nous avons donc couchés ensemble. Heureusement que j’avais un préservatif.

    à la fin de notre coît, nous somme restés dans les bras l’un de l’autre. à nous caliner, et nous embrasser.
    Quand il s’est retiré, il a caressé mon corps, j’étais allongé sur le dos, lui à genoux et à fait plusieurs aller retour des ses deux mains sur mon corps de mes chevilles jusqu’à ma poitrine. Il m’a dit que j’étais douce.
    Je lui ai demandé s’il aimait mon corps il m’a dit qu’il adore. Je lui ai dit que j’adorais le sien. Il m’a dit bof, je l’ai rassuré.
    Il est parti se doucher.
    J’ai passé une nuisette en attendant. Il est revenu vêtu de son caleçon et de nouveau est venu s’allonger contre moi dans le lit. Nous nous sommes câlinés.
    Je lui ai demandé s’il était heureux en souriant genre « alors heureux » , il m’a dit oui, c’était un peu sauvage, mais bon. Je lui ai dit que moi j’étais heureuse et qu’on apprenait à se connaitre.
    Je lui ai demandé s’il aimait les câlins, il m’a dit qu’il adorait ça, que sa femme lui en faisait jamais.
    Il a recommencé à me désirer, mais comme je n’avais pas d’autre préservatif, nous sommes passés au salon. Nous sommes restés sur le canap encore dans les bras l’un de l’autre.
    il est reparti à 0h30 m’embrassant.
    donc voilà très jolie soirée, jolie moment de rapprochement. J’ai été contente aussi de mettre les choses au clair, je n’ai pas eu peur de lui exprimer mes besoins.
    J’espère que c’est le début d’une jolie histoire d’amitié/amoureuse.

    • Anashka | 11 mai 2014

      Depuis le départ, tu conduis cette histoire lentement. Et, résultat, tu commences quelque chose. Reste sur ta tranquillité, elle est pleine de douceur et vois comment avance les choses. ^^

      (Norah Jones ou Madeleine Peyroux pour changer de Barry White ^^)

  • Jahina | 12 mai 2014

    Anashka,

    Merci pour Norah Jones, j’adore aussi ^^

    Je ne pense pas être capable de rester tranquille, je n’arrête pas de me torturer l’esprit. Comme ce week end par exemple, vendredi soir, il m’a tél pour me dire qu’il m’appellerait samedi afin de nous voir. Je n’ai pas reçu d’appel, ni de sms du week end. Je ne sais pas si j’arriverai à tenir ainsi, à rester dans l’attente de ses appels et de nos quelques heures de tendresse de temps en temps…
    Je pense qu’il est encore tôt, pour des conclusions hâtives, nous venons de commencer cette liaison, mais je me connais, je suis exigente et surtout entière et passionnée.

    • Anashka | 12 mai 2014

      Sur les 3/4 semaines qui viennent, tu risque de rester dans tes incertitudes… C’est le moment de ne RIEN changer, si lui ne change pas. Reste sur ton cap et on avisera selon.

      • jahina | 13 mai 2014

        Merci Anashka,
        Effectivement, il faut laisser faire les choses et le temps.
        J’avais reçu un sms de sa part hier matin me demandant si j’avais passé un bon week.
        Le soir, n’allant pas en cours, je lui ai téléphoné. J’avais une raison pour cela… (j’allais à mon dernier cours de théâtre, je joue au théâtre début juin, et c’était pour confirmer la date de sa venue, car il voulait me voir jouer, et donc réserver sa place auprès du prof :)) Donc il m’a confirmée et on a un peu papoté. Je ne sais pas si j’ai bien fait, mais j’ai glissé dans la conversation qu’il commençait à me manquer. Il m’a répondu « allez , arrête ». je ne sais pas si c’était de la gêne… en tout cas, il avait l’air content de m’avoir au tél alors qu’il était en train de donné cours à des petits, il était super doux et à terminer en me disant « je te fait un bisou ».
        Je le vois ce soir en cours.
        Bonne journée.

        • Anashka | 13 mai 2014

          Je te lis, je te suis. Continue à me donner des nouvelles ici. (Pour le « tu me manques », laisse le en flottement si lui ne te dis pas tout de suite un truc du même acabits)

          • Jahina | 13 mai 2014

            Oui, oui, je poursuis la narration de mes aventures ici :)
            bien noté, pour le flottement de l’expression de mes sentiments ;)

  • lilou | 12 mai 2014

    Bonjour,

    J’ai besoin de votre avis sur un collègue que j’ai rencontré il y a 2 mois
    Il a 10 ans de plus que moi
    Je crains qu’il ait une compagne, j’en suis sure à 99%

    Je suis célibataire sans enfants.

    Depuis 2 mois j’ai l’impression qu’il fait tout pour attirer mon attention. Je le vois une fois par semaine.
    IL m’envoie des mails « limites », il utilise des phrases que je ne pourrai utiliser pour ma part quand quand je suis en couple.
    Il vient me voir en disant qu’il a envie de me voir, il me cherche du regard, passe devant moi et n’ose pas venir quand je suis avec des collègues.
    On ne parle pas du coté perso, c’est pour ca que j’ignore s’il a quelqu’un et lui ignore aussi si j’ai quelqu’un ou pas dans ma vie.
    Il m’envoie des sms, parfois 10/j les jours ou je le vois.
    Les jours ou je le vois, c’est comme si ça déclenchait quelque chose, on s’envoie une dizaine de sms ou on s’appelle 4 fois dans la journée par pour parler de bétises mais toujours avec une excuse pro et après ca dérive un peu sur comment je vais, sur comment il peut faire pour me faire plaisir ou pas…
    il est devenu tactile la semaine dernière. Il ne se comporte pas comme ça avec les autres collègues.

    Physiquement, j’avoue que ce n’est pas mon type d’hommes mais je crois qu’il a réussi à me séduire.
    Maintenant, je ne sais pas si je me fais des films ou s’il est juste gentil

    On a commencé a parler par email puis tel

    je le vois 1 fois par semaine voire 2 car je travaille à plusieurs endroits.

    Il vient me voir au moins 10 min à chaque fois
    Il est mignon avec moi, pas du tout un canon de beauté mais tellement charmant , il m’apporte du café qund il sait que je ne vais pas bien, il me dit que je suis belle , quand je lui envoie un email disant que je ne suis pas bien , il me dit que c’est dommage qu’il ne soit pas là pour me consoler

    Dernièrement, là cette semaine, il m’a appelée car je ne l’avais pas vu de la matinée, pour prendre de mes nouvelles et on a parlé de ma dernière rupture (puisque je viens de rompre et il a compris que c’était ça)
    il a cherché à savoir pourquoi..
    Bref, je suis très réservée et je ne me confie jamais, je ne sais pas pourquoi, je lui ai raconté en gros ce qu’il s’était passé
    Je crois que je me suis attachée à lui, il me plait mais je ne sais pas s’il est pris (je pense que oui) et je ne sais pas comment lui faire comprendre qu’il me plait

    Que penses tu de son comportement et agissements?
    Comment me conseilles tu d’agir?
    merci d’avoir lue

    • Anashka | 12 mai 2014

      Salut!

      Tu lui plais, il te drague. Peut-être qu’il attend un signe de ta part…
      Qu’est-ce que tu veux avec lui ? Te laisser porter et voir ce qu’il y a voir avec lui ou laisser tomber ? Selon, on pourra trouver (ou non) un signe à lui envoyer. :)

  • lilou | 12 mai 2014

    Il me plait

    J’aimerais me laisser porter mais l’ombre de sa potentielle compagne me freine

    je ne sais pas comment faire pour lui montrer qu’il m’a séduite…

    Merci

    • Anashka | 13 mai 2014

      Est-ce que tu joues du regard avec lui (les regards longs et tout…) ? Est-ce qu’il te parait possible de lui proposer un verre après le travail ?

      • lilou | 13 mai 2014

        oui on se sourit
        il voit bien je pense que je réponds à ses mails, sms et à ses blagues

        après le travail non, puisqu’on ne se voit qu’une matinée …

        • Anashka | 14 mai 2014

          Est-ce que tu te sens de lancer un « tu ne serais pas en train de me draguer » avec un grand sourire, la prochaine fois qu’il te drague, justement ?

          • lilou | 14 mai 2014

            non je ne me sens pas de dire ça malheureusement (trop réservée)
            mais des gestes ou autres qui pourraient monter qu’il me plait? que faire?

          • Anashka | 14 mai 2014

            « J’aime bien quand tu fais ça  » , les regards prolongés dans les silences, suite à une discussion la proposition de boire un coup. (Beaucoup de mecs séduisent au travail pour le plaisir de séduire, pas pour plus. Et, tu fais la différence dans leur réaction face à cette proposition)

          • lilou | 15 juin 2014

            Bonjour Anashka,
            J’ai voulu faire comme tu m’a dit
            « « J’aime bien quand tu fais ça » , les regards prolongés dans les silences, suite à une discussion la proposition de boire un coup. (Beaucoup de mecs séduisent au travail pour le plaisir de séduire, pas pour plus. Et, tu fais la différence dans leur réaction face à cette proposition) »
            Je n’y arrive pas, je pense que je suis bien trop réservée et trop peu sûre de moi, malgré l’idée que j’en donne aux autres, pour réussir à faire ça.
            Il n’y pas de méthodes plus soft pour les gens réservés?
            Je ne sais pas comment m’y prendre, surtout qu’il est charmant avec moi.
            La dernière fois, il est venu me faire un gros bisou sur la joue (alors qu’il ne fait ça à personne) et moi, je ne sais pas ce qui m’a pris mais la semaine d’après, il venait me parler d’une chose et je lui ai fais un bisou sur la joue et j’ai mis ma main derrière sa nuque, ça ne me ressemble pas. Je ne sais pas si tu visualises le geste mais après réflexion, je me suis demandé pourquoi j’avais fait ça.
            Je sais que je lui plais, mais je pense qu’il a une compagne.
            Il me drague
            Il me plait désormais, mais ne sait pas comment lui faire comprendre qu’il me plait
            La dernière fois, il m’a dit que si on était seuls, il m’aurait « mordue », je n’ai pas compris le sens de sa phrase, tu piges qqch toi la dedans?
            Il m’a dit aussi que si on avait été seul, il m’aurait fait un bisou

            J’attends tes conseils, j’ai bien voulu essayer ce que tu m’a conseillé, mais je ne peux pas
            Pour rappel, il vient me voir dans mon bureau quand il le peut, on n’est aps dans la même pièce où nous pouvons échanger des regards soutenus …
            Merci de ton aide précieuse

  • Jahina | 14 mai 2014

    Bonjour Anashka,
    Ras hier soir. Cours de boxe. Des regards, et des mains qui se poseent sur mon épaule ou derrière mon dos quand je passais à son hauteur. Je le vois dans la glace qui reluque mon derrière très souvent, il ne sais pas que le vois looool
    Il donnait des cours particuliers ensuite.
    Pas de proposition de nous voir et donc moi non plus.
    Ce soir je retourne au cours. ça fera une semaine depuis notre première fois que nous ne nous sommes pas vus.
    Ce week end, il est resté chez lui m’a t-il dit.
    Je ne le sens pas plus pressé que ça de me revoir alors que moi j’en meurre d’envie… mais ça va, je gère. Je sais aussi qu’il est très fatigué depuis la fermeture de son restaurant. L’après coup je pense. Il faisait des 7h du matin jusqu’à 2 h du matin tous les jours…
    Mais crois-tu queje devrais lui dire que j’aimerais le voir plus régulièrement.

    • Anashka | 15 mai 2014

      Pas que « tu aimerais le voir lus régulièrement ». Mais tu peux lui proposer UN autre rencard, effectivement. :)

  • jahina | 14 mai 2014

    Anashka,
    De retour de cours et encore ras. Il n’arrête pas de me dire qu’il est fatigué, qu’il n’arrive pas à s’en remettre… C’est vrai qu’il a l’air fatigué, mais je pense aussi démotivé par le travail…
    Mais toujours rien sur nous deux, sur un éventuel rv.
    Je me dis qu’au début d’une relation on doit être pressé de se voir… moi je le suis en tout cas. Lui n’a pas l’air… et de nouveau ça me rend anxieuse… je me dis que ça y est , il a eu ce qu’il voulait et donc ne fait plus d’effort… c’est vraiment pas confortable comme situation de rester dans l’attente.
    Dois-je lui en parler ? Je le revois vendredi au cours. J’en profiterai alors pour voir si on se voit ou non ce week.

    • Anashka | 15 mai 2014

      Vendredi, propose lui un verre dans le wee..?

      • jahina | 15 mai 2014

        Oui, c’est ce que je vais faire…

  • jahina | 15 mai 2014

    Anashka,

    Les heures, les minutes, les secondes se suivent et ne se ressemblent pas.
    Je lui ai envoyé un sms lui demandant comment il allait avec ce beau soleil (vu qu’hier il me disait que c’était peut être à cause de temps qu’il était déprimé…)
    Il m’a répondu de suite qu’il allait bien et me demandait ce que je faisais dimanche car il avait une compét de boxe.
    Je lui ai répondu Je bouquine lol (c’est une blague entre nous, car souvent il se moque de moi car souvent avant de dormir en rentrant de la boxe, je bouquine)
    Je lui ai dit que je n’avais rien de prévu s’il voualit que je l’accompagne. Il m’a répondu ben oui.
    Je lui ai répondu, ben ok. Je te vois demain au cours sauf si tu veux passer boire un verre ce soir. Il ne m’a pas répondu encore.

    • Anashka | 16 mai 2014

      Il n’est peut-être pas pressé parce que pas à l’aise par rapport à sa femme. Vois comment se passe le match. :)

      • Jahina | 16 mai 2014

        Vraiment, je ne pense pas que ce soit ça…
        Car il a toujours été très à l’aise…
        et il m’a dit déjà avoir eu des aventures extra conjugales…
        Je pense que cela était dû à la fatigue comme il le disait.

        • Anashka | 16 mai 2014

          Pour le moment, garde ton cap pendant 3/4 semaines (un article sortira demain sur le sujet) et on fera nos conclusions après. :)

  • Jahina | 16 mai 2014

    Oui, je garde le cap.
    Hier j’ai rencontré un jeune homme tout à fait charmant. M^me si c’était purement amical, ça fait du bien de rencontrer des personnes interessante et charmantes (il me plaisait bien). Une amie à 2 amis à me présenter.
    Donc, voilà, j’essaie pas non plus de me focaliser sur mon entraineur, le fait de rencontrer d’autres personnes me décentres de lui.

    • Anashka | 17 mai 2014

      Je pense que c’est essentiel. Tant qu’entre vous, il n’y a pas un rythme complice de croisière, te décentrer te permettra de souffler, de prendre du recul (ne pas t’arrêter qu’à lui) et d’aller la tête plus légère vers votre (vos ?) rencontre(s).

  • jahina | 16 mai 2014

    Anashka,
    Je lui ai proposé dans l’après-midi un spectacle one man show pour lundi soir. Il a dit oui, sans hésiter. :)
    Bon, ça reprend une bonne dynamique. Deux sorties-soirées de programmées. On pourra toujours finir chez moi ;)
    J’attends ton article.

    • Anashka | 17 mai 2014

      Vers 17 heures, promis :)

  • jahina | 17 mai 2014

    Anashka,

    tu crois que je dois évoquer avec lui le rythme de nos rencontres ? C’est vrai que de ne pas le voir en intimité (en dehors des cours), est assez frustrante pour moi. C’est vrai aussi que nous ne sortons ensemble que depuis le 1er mai.

  • jahina | 18 mai 2014

    Anashka,
    Voici un petit résumé de ma sortie avec lui. Nous sommes partis à 11 h ce matin. Nous pensions terminer plus tôt afin de passer un peu de temps tous les deux. Mais vu l’heure à laquelle nous sommes rentrés sur Paris, 18h, il a préféré rentrer pour passer un peu de temps avec ses enfants.
    Je lui ai dit ma frustration de nous quitter comme ça alors que nous nous n’étions pas vu intimement depuis 10 jours.
    Il m’a dit  » je sais bien, mais je dois rentrer passer un peu de temps avec mes enfants, je ne les ai pas vu de la journée et puis nous avons passé la journée ensemble et puis on se voit demain. »
    En fait aujourd’hui, il accompagnait un de ses amis à un gala. C’est donc le deuxième ami qu’il me présente. NOus avons déjeuner dans un resto tous les trois, il nous a invités.
    Il l’a déposé en premier, et moi en dernier. Nous avons pu alors échanger quelques caresses. Nous nous sommes fait un smack en nous quittant.
    Nous avons rv demain à 21 en bas de chez moi pour aller voir un one man show. Je pense que nous nous retrouverons en toute intimité ensuite.
    D’un côté, frustrée de ne pas nous être retrouvé en t^te à tête, mais d’un autre, il n’a pas profité de venir s’envoyer en l’air et de repartir. Donc, l continue d’être respectueux et le fait de m’inviter à passer l’am avec lui et son amie est plutôt bon signe aussi si j’en crois ton nouvel article ;)
    La suite demain ;)
    J’attends tes impressions ;)

    • Anashka | 19 mai 2014

      J’ai l’impression qu’il avance doucement avec toi. En gros, ce n’est pas une nuit et basta. Il tient à toi et s’implique. Peut-être un peu moins que dans la période de séduction, parce qu’il sent que vous n’êtes pas pressé, pas parce qu’il se désintéresse :)

  • Jahina | 19 mai 2014

    Anashka,
    Oui, c’est ce qui m’inquiétait , le fait qu’il soit moins présent que pendant la période de séduction. Mais aussi, pendant la période de séduction, il avait son resto/bar, où il travaillait tous les soirs et donc plus pratique de nous y voir, puisque je pouvais l’y rejoindre…
    En fait hier, j’étais un peu remonté et dans la voiture, je lui ai dit « plus jamais tu me fais un plan comme ça  » … il m’a répondu « je pensais te faire plaisir en t’emmenant avec moi »… « oui, mais j’avais pensé qu’on passerait un peu de temps tous les deux »… et puis, j’ai essayé de le faire changer en lui proposant un super massage, que j’en étais la reine… il n’a pas cédé pour autant, il m’a répondu ; « oui, mais je vais devoir rester 3 heures », et je lui ai dit, « tu n’es obligé de rien »…
    Comme je e disais, on s’est quitté en bas de chez moi.
    En rentrant, je m’en suis un peu voulu de lui avoir balancé « ne me fais plus de plan comme ça ». je l’ai donc appelé… je suis tombé sur sa messagerie et il m’a rappelé 2 mn plus atrd. Je lui ai dit qu’il ne fallait pas qu’il prenne mal ce que je lui ai dit c’est juste que j’étais frustrée que nous nous étions quittés comme ça alors que nous nous n’étions pas vus depuis longtemps ». Il m’a répondu tout en douceur « je sais, mais tu as vu, j’ai passé toute l’am avec toi, et il tu sais que j’ai mes enfants, je ne les ai pas vu de la journée, je dois rentrer un peu… je lui ai répondu tout en douceur aussi, « je sais bien, je sais bien » il m’a dit : « je te fais de gros bisous, reposes toi bien, bonne nuit et puis on se voit demain.
    voilà pour toute l’histoire. Je ne veux pas non plus paraitre collante, mais je dois aussi me retrouver dans cette histoire avec un rythme régulier de temps tous les deux. si c’est pour nous voir 1 fois tous les 10 jours, ça va être difficile. Je crois qu’il aura compris cela avec ma réaction d’hier.
    Et puis son ami avec qui on était hier à un bar restaurant dans Paris, il m’a dit devant lui qu’il m’y emmènerait manger ;)

  • Jahina | 19 mai 2014

    Anashka,
    voici un petit compte rendu de ma soirée.
    Nous sommes allés au spectacle comique, il m’a ensuite raccompagnée à pied jusqu’à ma porte et il m’a laissée avec un doux baiser. il n’avait pas le moral, pas la tête à la fête, il se sentait de mauvaise compagnie. Il s’est excusé. il m’a dit qu’il sait pas trop ce qu’il a en ce moment, il n’a pas le moral… que cela fait longtemps que ça dure. Il m’a proposé de nous voir une prochaine fois pour un verre.

    J’ai une cousine qui va venir de l’étranger et rester 4 jours avec moi. Je lui ai dit et il s’est spontanément proposé pour que nous allions la chercher ensemble à l’aéroport. Comme tu le disais dans ton précédent message, il s’implique.

    Tu vois, je n’ai pas été frustrée aujourd’hui qu’il ne soit pas monté chez moi. Il m’a rassurée par sa présence à ce spectacle, par aussi sa proposition d’aller chercher ma cousine ensemble.
    Je viens de lui envoyer un sms : » merci pour cette petite soirée. Si tu as besoin pour n’importe quoi, je suis là ;) Je t’embrasse. »
    je voulais juste qu’il sache que je suis là pour lui aussi et pas que pour batifoler.

    • Anashka | 20 mai 2014

      Tu ne peux pas mieux t’y prendre qu’en :
      – regardant comment il s’implique (venir chercher ta cousine)
      – en respectant qu’il ne soit as à fond (la tête ailleurs)
      – en étant présente, sans être envahissante (vous n’en êtes pas au stade où tu peux l’aider à-tout-prix).

      Donc, c’est cool pour ta cousine, c’est cool, qu’il vienne !

  • jahina | 20 mai 2014

    :)
    j’ai donc un sans faute ;)

    on a aussi parlé de son anniv… c’est dans deux semaines. Je fais deux représentations de théâtre et l’une d’elle tombe le jour de son birthday. Il m’a dit qu’il ne savait pas encore quel jour il viendrait me voir car surement le jour de son anniv il sera avec son amie, qu’il m’a déjà présenté. Je lui ai dit l’air de rien qu’il pouvait venir me voir tous les deux et qu’ensuite on fêterait son anniv ensemble. L’idée lui a plu, il me redira ça. Le fait qu’il veuille venir me voir jouer sur scène est aussi une implication de sa part.
    Bref, je me sens plus sereine aujourd’hui. je sais que je suis une attachée anxieuse. et là il me rassure.

    • Anashka | 20 mai 2014

      Il est rassurant : il ne fait pas de promesses (je me méfie toujours des promesse) et te montre par des petits engagements qu’il tient à toi. :)

      (Depuis le départ, tu as un sans faute. Je lis. Je me tais. Et j’admire ^^)

  • jahina | 20 mai 2014

    ohhhhhh , alors là, je suis émue de ton admiration.

    Merci de ton soutien en tout cas. c’est très agréable d’avoir un endroit où pouvoir s’exprimer, être aidée, se mettre à nue quelque part, sans jugement.

    La suite ce soir au cours de boxe.

    • Anashka | 21 mai 2014

      Je ne bouge pas !

  • jahina | 20 mai 2014

    Bonsoir Anashka,
    petit rapport rapide de la soirée.
    Ras pendant le cours, à part de petits regards furtifs et sourires.
    Je suis partie lui avait encore des cours particuliers après le mien.
    Du coup, comme nous n’avons pas pu parler et que j’avais envie d’entendre sa voix avant de dormir, je l’ai tél il y a quelques minutes à la fin de son cours. Il a répondu de suite. Il prenait un verre avec ses élèves particuliers, puis il rentrait se reposer.
    Il m’a demandé si j’étais bien rentrée. Il m’a souhaitée une bonne nuit avec bisous et un je t’embrasse appuyé.
    Demain, je n’irais pas au cours, je me ferai un ciné je pense. J’irais jeudi et vendredi (j’ai un rythme de 3 fois par semaine).

  • jahina | 21 mai 2014

    Anashka,

    j’ai pas pu m’empêcher de lui envoyer un sms lui disant que je n’allais pas cours ce soir, que j’irais demain. s’il voulait passer après le cours.
    Il m’a répondu « non, je pense pas. bise »
    J’ai été déçue forcément mais j’ai pris sur moi. 20 mn plus tard, je lui ai répondu « je ne dois pas être trop gourmande. bisous »

    je m’en suis voulu après coup, de lui courir après… Mais je me dis aussi, j’ai envie d’appeler j’appelle, j’ai pas envie de faire de calculs.
    C’est sûr que c’est moi qui communique plus entre nous deux, qui propose plus de se voir qui envoie plus de sms.

    je le vois demain au cours.

    • Anashka | 22 mai 2014

      Fais attention avec ça. Vous êtes dans une relation dissymétrique de bases : il a une compagne et une vie de famille et deux emplois.
      Au départ, il faisait le plus de pas. Il continue d’en faire, mais reste sur son diapason. Pas plus, sinon tu accentues la dissymétrie et ce n’est jamais bon.

      Peut-être qu’il est temps de te reposer les objectifs que toi tu as autour de cette relation, quels sont-ils?

  • jahina | 22 mai 2014

    Anashka,

    oui, tu as raison…
    Petite précision, il n’a plus qu’un emploi car il a fermé son bar/resto. Mais, et ce n’est pas rien, il a une famille., m^me s’il m’a dit un jour qu’il était assez libre de sortir comme il voulait.

    Mes objectifs autour de cette relation : vivre une jolie histoire amicale/amoureuse/affective avec lui et donc passer du temps ensemble.
    Mais, je ne dois pas être trop gourmande de son temps et effectivement respecter le donnant donnant .

    • Anashka | 23 mai 2014

      Je pense que pour le moment, tu peux profiter des moments que tu as déjà, mais le laisser venir. C’est surement le mieux à faire…

  • jahina | 22 mai 2014

    Anashka,

    Je rentre de mon cours de boxe.
    A la fin du cours, je lui fait la bise comme d’habitude. Il me dit que chez lui c’est un peu tendu et qu’il m’appellera pour me proposer une sortie. Mais comme il y avait encore d’autres personnes, on n’a pas pu vraiment parler.
    je l’ai appelé quelques minutes plus tard, car je sais qu’il met environ 30 mn pour rentrer chez lui.
    Il me répond de suite.
    Je lui dit que je n’ai pas envie qu’il ait des problèmes à cause de moi, que je ne veux pas non plus le souler à toujours lui demander quans est-ce qu’on se voit, qu’on peut très bien se voir sans être obligé de rester 3 heures ensembles, sans qu’il se passe quoique ce soit entre nous, on peut très bien se voir un peu juste pour être un peu ensemble et le plaisir de se voir, qu’on était pas obligé de quoi que ce soit, avec un ok ? ( Car tu sais, il m’avait dit une fois que s’il venait chez moi, si on couchait ensemble, il ne se voyait pas partir aussitôt car il ne venait pas juste pour ça…)
    il m’a dit ok, que je ne devais pas m’inquiéter, qu’il ne me cachait pas que c’était un peu tendu en ce moment, qu’il me dirait si je le soûlais et qu’il comprenait ce que je lui disait.
    Il m’a dit je t’appelle, je t’embrasse, gros bisous.

    c’est vraiment ce que j’avais envie de lui dire. J’étais sûre de moi en lui disant ça. Encore une fois, il m’a rassurée.

    • Anashka | 23 mai 2014

      Tu as pu poser les mots, c’est l’essentiel. Maintenant, laisse-le venir, il connait les règles :)

  • Jahina | 23 mai 2014

    anashka,

    je ne sais pas si tu as vu mon post d’hier soir relatif à notre conversation téléphonique… Mais effectivement, là, je dois le laisser venir…
    je le revois ce soir en cours.

    • Anashka | 23 mai 2014

      Si, je l’ai lu. Je pense que maintenant, c’est la meilleure chose à faire ^^

      • jahina | 23 mai 2014

        Nos messages se son croisés en fait ;)

        Oui, oui, là je le laisse venir. Ce sera frustrant, mais bon, j’espère qu’il ne tardera pas trop… au pire, je le vois pendant les cours.

  • Stacy | 25 mai 2014

    Salut Anash , voilà c’est pas un collègue mais j’ai suivi un stage dans une structure et dès le 1er jour, j’ai carrément craqué sur mon tuteur de stage, ça a été le coup de foudre je dirais. J’ai senti qu’une complicité s’est rapidement installée entre nous, du fait de nos centres d’intérêts communs. Il a 37 ans, tandis que moi j’en ai 22, la différence d’âge ne me gène pas vraiment, il a un esprit assez jeune.

    Seulement, je ne sais pas s’il a quelqu’un, en tous cas il n’en parle jamais, même pendant les pauses déjeuner et pauses avec les autres collègues (auxquels j’étais toujours présente).
    J’ai essayé de lui faire comprendre par des mots, des regards qu’il ne me laissait pas indifférente, je sens qu’il m’apprécie et qu’il aime bien discuter avec moi, mais je n’ai pas remarqué de signes d’intérêts venant de lui (peut-être qu’il a mal compris ou ne voulait pas perturber mon travail).

    Mon stage est terminé maintenant mais rien de nouveau depuis un mois.

    • Anashka | 26 mai 2014

      Est-ce que tu as un contact mail ? Téléphone ? Et lui, a-t’il un moyen de te joindre ?

      • Stacy | 26 mai 2014

        Oui mail et portable. Je lui ai envoyé un SMS pendant la semaine de congés il y a environ un mois (pendant mon stage) mais pas de réponse… Je me suis dit qu’il aimait peut-être pas trop les sms.

        • Anashka | 27 mai 2014

          Tu lui as envoyé quoi ?

  • jahina | 26 mai 2014

    Bonjour Anashka,

    Le week end est passé. je n’ai pas donné de nouvelles et n’en ai pas reçu. Difficile à gérer comme situation car j’ai besoin de l’entendre, de le vois, de le toucher. Pour mon équilibre à moi, pour bien vivre cette relation, moi, j’ai besoin d’un contact régulier, tout en respectant sa vie de famille biensûr; Il faut que tous les deux en se retrouve dans cette relation. Pour le moment, je ne m’y retrouve pas…
    En tout cas, je gère mieux qu’avant et je ne suis plus anxieuse, c’est déjà ça. Je le vois ce soir en cours. Je verrais bien ce qu’il en est.

    • Anashka | 26 mai 2014

      Je comprend ton besoin, parce que tu y es attachée. Mais, vous êtes encore dans quelque chose de très frais et il est dur dans sa situation d’avoir la tête que pour toi (famille, travail…). Le truc, ce sera de voir s’il y a baisse d’intérêt ou non (peut-être qu’il est juste très « pris »)

  • jahina | 26 mai 2014

    Oui Anashka,
    C’est ce que je dois voir, s’il y a baisse d’intérêt ou non.
    Vendredi soir lors du cours de boxe, on a plaisanté ensemble, la complicité était là… quand j’allais pour partir c’est lui qui m’a réclamée un bisou. On s’est fait la bise.
    C’était la veille où nous avions eu notre discussion téléphonique. Donc, jen ‘ai rien dit pour le maisser venir lui.
    Je me dis qu’un petit coup de fil, un message pendant le week m’aurait fait plaisir, me montrarait qu’il pense à moi…
    Donc, encore un peu de patience… je dois voir si très vite il me propose de nous voir ou pas, où s’il reparle du sujet.

    • Anashka | 27 mai 2014

      Je ne bouge pas ^^

  • jahina | 26 mai 2014

    Anashka,

    je viens de recevoir un appel téléphonique de sa part. on a un peu papoté. Il se sent toujours mal, déprimé, démotivé. Il est même allé chez le médecin qui lui a prescrit des anti deppresseurs (un mat et soir). Je suis pas trop pour ça, mais bref…
    C’est qu’il est vraiment dans une sale période. Il m’a dit qu’il ne s’était jamais senti comme ça, il a un ras le bol général : sa routine, le travail, le mauvais temps… Il m’a demandé si moi, il ne m’arrivait jamais d’avoir un ras le bol…
    Ensuite il m’a dit qu’il ne m’appelait pas pour me casser le moral et m’a demandé comment moi j’allais.
    Je lui ai envoyé un sms derrière lui disant que quand il m’avait appelé, j’allais lui envoyé un sms. Je lui ai dit de s’accrocher et d’apprendre à danser même sous la pluie.
    c’est nul, mais c’est ce qui m’est passé par la tête.
    En tout cas, il pense à moi ;)

    • Anashka | 27 mai 2014

      Visiblement, il tient à toi ce garçon. Il a juste la tête pris par pas mal de choses et n’est as disponible pour vous comme il pourrait l’être si tout roulait. Ce qui est forcément un peu compliqué à gérer du côté « relation qui démarre ». Mais, si tu te nourris de ce « il tient à moi », vous pourrez passer cette période un peu complexe…

  • Jahina | 26 mai 2014

    Je lui ai envoyé aussi que je ne savais pas quoi lui dire pour lui remonter le moral, juste que j’étais là s’il avait besoin.
    Il m’a répondu « merci »
    J’ai ajouté « là pour les bons moments et aussi les moins bons ;-) »
    Voilà, la suite ce soir au cours.

  • jahina | 26 mai 2014

    Anashka,
    Rapport plus que positif de la soirée. Me voilà plus que rassurée par rapport à son intérêt vis à vis de moi :)

    Le cours de boxe s’est passée comme d’habitude… à la fin, je vais vers lui pour lui dire au revoir en lui faisant la bise. Il était derrière le placard donc à l’abri des regards des autres. Il a quand m^me regardé autour de lui et m’a fait la bise mais avec ses mains sur mes épaules, son torse contre moi et les bises appuyées et lentes.
    Il m’a dit je t’appelle dans quelques minutes. je lui ai dit ok.
    une dizaine de minutes plus tard, il m’appelle comme promis.
    Il me demande si je compte aller à l’entrainement demain. Je lui réponds non, que j’irais mercredi. Il me dit que donc mercredi, on ira boire un verre tranquillement tous les deux, qu’on se posrae tranquille ou alors qu’il achètera une bouteille de champagne pour passer la soirée tranquille chez moi. Je lui rappelle que je ne bois pas, il me dit « ah oui, c’est vrai » mais je lui dit « on boira du champagne pour ton anniversaire, promis » (c’est le 8 juin, l fête ses 42 ans ). Il était tout content.
    Il allait terminer la conversation, mais c’est moi qui l’ai retenu en lui demandant s’il était allée voir le médecin ect… depuis combien de temps il prend les anti dépresseurs ect… bref, je suis à son écoute et petit à petit il se confie à moi. Ses envies d’en finir, même s’il sait qu’il ne passera pas à l’acte, son ras le bol général, le travail répétitif qui le pèse, l’ingratitude des jeunes qu’il entraine, qui ne le respecte pas, le fait que son ancien employé du restaurant lui doit l’argent qu’il lui a volé dans la caisse depuis des mois, il m’a même dit que même avec sa femme c’était plus ça, avec ses enfants non plus, qu’il subissait le quotidien avec eux, que m^me eux ne le motivaient plus, que depuis 2006 il a des douleurs au ventre dus au stress, c’est depuis le décès de son papa et la naissance de son fils…
    Il s’est excusé, il m’a dit, je sais que je te raconte ma vie, mais c’est vraiment comme ça que je me sens. Je lui ai dit qu’il n’y avait aucun soucis, que j’étais là pour ça aussi.
    Ensuite il m’a dit « c’est comme avec toi, je commence un truc et je te laisse tomber. C’est pas que je te laisse tomber, c’est que j’ai la tête ailleurs et je suis de mauvaise compagnie. Tu dois croire que ça y est on a fait l’amour ensemble et donc je te calcule plus, je te jette. C’est pas ça, je suis pas comme ça, je suis respectueux, mais vraiment c’est pas ça en ce moment ».
    Je profite pour lui dire ce que je ressens. Que c’est vrai que moi aussi je dois me retrouver dans cette relation, que biensûr j’ai envie de le voir plus souvent, m^me si on se voit qu’une heure chez moi, on boit un verre on se caline un peu , moi ça me va déjà. Que même si on se voit pas, qu’il me téléphone, qu’on ne reste pas sans contact. Que je ne suis pas une princesse, des petits riens me rendent heureuses, on est pas obligé de se programmer des supers sorties. Il m’a répondu qu’il savait ça, mais que vraiment il est de mauvaise compagnie…
    Ensuite, il me dit que là il allait rentrer, mais qu’est-ce qu’il allait faire, ses enfants sont couchés… je lui ai dit qu’il pouvait passer. Il m’a dit non, qu’il passait pas, que ça n’avait rien avoir avec moi.
    Donc, on se voit mercredi. Il a terminé la discussion en me disant « je te fais un bisou » et moi « je t’embrasse ».
    j’ai été le plus positive possible en lui disant que ça allait passé, qu’il traversait une dure période mais que rien était figé, que ça allait s’arranger, qu’il devait bien prendre son traitement et voir l’évolution, car cela mettait plusieurs jours avant de faire effet.
    Ce que je prenais pour un manque d’intérêt de sa part, ou de la distance, ce n’est que sa façon de me préserver quelque part de sa mauvaise humeur, il ne veut pas me faire plonger avec lui. Je trouve cela très délicat de sa part et généreux finalement. Il ne m’a pas dit qu’il tenait à moi, mais me l’a fait comprendre ;)
    J’attends ton ressenti Anashka. Merci.

    • Anashka | 27 mai 2014

      Ca ressemble au message que je t’ai marqué plus bas. Laisse le donner le rythme pendant cette période un peu compliquée pour lui et vois dans un mois si tu t’y retrouves (ou comment le faire bouger). Mais, oui, il tient à toi ce garçon…

  • jahina | 27 mai 2014

    Anashka,
    Oui, je vais me nourrir de ‘ »il tient à moi », car malgré ce qu’il traverse, il est présent, pas autant que je le souhaiterais, mais au moins j’ai une explication claire et je pense qu’il fait de son mieux pour garder et nourrir cette relation.
    On se voit demain soir, je pense que nous aurons l’occasion de discuter.
    Je lui proposerais un diner à la maison pour le week end.
    Je pense qu’on peut traverser cette épreuve et qu’elle ne fera que de nous lier d’avantage.

    • Anashka | 28 mai 2014

      Pense à lui laisser la place pour que LUI te propose des trucs, aussi :)

      • Jahina | 28 mai 2014

        oui,
        j’essaierais d’alterner, il propose un truc, je propose un truc derrière…
        Comme pour ce soir c’est lui qui propose, donc je proposerai une soirée ce week end.
        En tout cas, tu auras mon rapport de la soirée :)

        • Anashka | 29 mai 2014

          C’est vraiment sympa de ta part de me partager cette histoire. (C’est comme si je regardais un film, une histoire qui se déroule devant mes yeux ^^)

  • Cora | 28 mai 2014

    Bonjour Anashka… je suis tombée par hasard sur ton blog en tapant sur google « draguer un collègue »… je me suis sentie bête d’en arriver là donc j’ai lu pas mal de choses mais je me suis dit que ça ne servait à rien de t’écrire mais là j’ai vraiment besoin de tes conseils car tu as l’air d’avoir des conseils hors pairs.
    Je travaille dans une entreprise depuis 6 mois, et quand je suis rentrée de congés il y a deux mois, il y avait un nouveau dans un autre service sur lequel j’ai complètement craqué. J’ai besoin d’aller dans son service au moins une fois par jour mais c’était difficile de l’aborder car il y a 3 autres personnes dans son bureau, beaucoup moins jeunes que nous (nous avons 25 ans) et qui ne parlent pas, donc bon… puis un jour je l’ai vu manger seul dans la salle de pause alors que j’allais juste y chercher des couverts mais je n’ai pas su quoi lui dire, alors je lui ai envoyé un mail pour lui proposer que l’on mange ensemble parfois car je suis un peu lassée de manger toujours sur mon bureau. Il a répondu qu’en effet, ça serait très sympa. Depuis (c’était il y a 2 semaines), nous avons mangé plusieurs fois ensemble mais dans les salles de pause il y a toujours beaucoup de monde donc on ne peut pas vraiment parler qu’entre nous 2. Mais quand on y arrive il est tout géné au début et après on rigole beaucoup et je sens que je lui plais beaucoup…j’ai vraiment l’impression qu’on se retient de ne pas se sauter dessus. Le problème… c’est qu’il a une copine :( il n’en parle jamais, je l’ai juste su quand je lui ai demandé s’il vivait seul. Il s’intéresse beaucou à moi, me pose beaucoup de questions et retient tout ce que je lui dis. J’aimerais qu’il sache que je suis intéressée ! j’ai envie de lui envoyer un message « tu me troubles » mais je ne veux pas lui faire peur non plus. Comment je pourrais faire avancer un peu les choses?
    Un jour je lui ai demandé a aller manger à l’extérieur, il était d’accord, mais juste avant il a annulé prétextant qu’il ne se sentait pas bien… je pense qu’il a eu peur ?
    J’attends avec impatience tes précieux conseils :) merci!!

    • Anashka | 29 mai 2014

      Est-ce qu’il t’a fait une autre proposition depuis ? Le texto, « tu me troubles » ne me parait pas une très bonne idée. Je serais plus pour proposer de boire un verre après une journée de taff, pour se détendre (genre, le jour même : « grosse journée, je rêve d’un bière fraiche, partant? »)…

  • jahina | 29 mai 2014

    Merci Anashka de suivre mon histoire. C’est avec plaisir et confiance que je partage cela avec toi.Tu ne vas pas être déçue de ce nouvel épisode ^^
    Nous sommes restés ensemble de 21h30 à 1h30 du matin.
    tout d’abord dans la voiture, nous avons fait une mise au point sur nos attentes respectives. Il a été très honnête en me disant que dès le début, il ne m’a pas caché qu’il avait une famille avec 4 enfants et que donc, il ne pouvait être disponible comme il le voudrait. Que je devais comprendre cela. Qu’il ne me faisait pas de promesses car il ne quittera pas son foyer. M^me si cela ne se passe pas comme il voudrait avec sa femme, il l’avait choisie en sachant qu’elle était comme ça. Elle ne lui a jamais dit je t’aime, elle ne lui fait jamais de câlins tendresse… Mais il s’est fait à celà, il s’est résigné. Et donc il a des aventures de temps en temps pour son équilibre. Je lui ai demandé s’il avait d’autres femmes en parallèle de moi, il m’a dit que non.
    Ensuite il m’a demandé ce que moi j’avais à gagner dans cette histoire, que ça ne devait pas être facile pour moi. Je lui ai dit que si on arrivait à se voir régulièrement, je m’y retrouverais en attendant de trouver l’homme qui partagerait ma vie. Que j’ai besoin d’attention, de câlin, de tendresse comme n’importe quelle femme. Qu’effectivement ce n’était pas confortable comme position pour moi. Il m’a dit, « surtout je ne veux pas me foutre de toi, je veux le respect avant tout entre nous. Même si on se voit et qu’on ne fait que de boire un verre en boit de chez toi, moi ça me va. Je suis là avec toi et je kiff. Je kiff d’être avec toi. »
    Je lui ai dit à mon tour que j’appréciais d’être avec lui, que j’avais besoin de le voir, de le toucher, mais que je savais très bien que je n’avais rien à attendre de plus de lui. Il m’a regardé avec un petit sourire me demandant si j’étais amoureuse… je lui ai dit que je l’aimais bien. Je n’ai pas voulu lui dire à ce moment que j’avais des sentiments pour lui.
    Je lui ai demandé s’il n’était pas marié, si il m’aurait épousée, si j’étais son style de femme. Il m’a répondu oui. Que j’étais sincère, dynamique, super jolie et que oui il aurait pu m’épouser.
    Chez moi, je me suis douchée le temps qu’il se gare et achète un peu de vin, que nous n’avons pas bu. Il m’a dit la prochaine fois, il m’achèterait des fleurs, qu’il y déjà pensé, mais vu l’heure tardive à laquelle on se voit, c’est fermé.
    Il m’a rejoint dans la salle de bain, et a commencé à me caresser tout en m’embrassant puis m’a laissé terminer de me préparer. Nous avons fait l’amour une première fois durant deux heures.
    Il n’aime pas embrasser, je lui ai poser la question, car il m’embrasse mais sans la langue. Je lui ai dit que moi j’adorais ça et que donc ça allait poser problème. Je trouve ça curieux qu’on aime pas embrasser. ça rend pour moi les ébats insipides, je me sens utilisée. Même s’il m’a embrassée plus que la première fois..
    Il ne sais pas beaucoup occupée de mon plaisir ou disons qu’il s’y prenait mal mais c’est à moi de lui dire la prochaine fois ce que j’aime afin qu’il me comble à son tour. LUi, ne se gêne pas pour me guider, me dire ce qu’il souhaite. Il faut que je lache prise aussi. Il m’a répété plusieurs fois que s’il y avait quelque chose que je n’aimais pas , il fallait que je le dise et ne me force pas.
    Après nos ébats, nous sommes restés dans les bras l’un de l’autre à nous reposer. à se câliner. Et quelques minutes plus tard il a remis ça.
    Nous avons ensuite grignoter ensemble tout en discutant. Il m’a confirmée sa présence au théâtre pour ma représentation. Il m’a aussi confirmée qu’il viendrait chercher ma cousine à l’aéroport avec moi. qu’on pourrait lui faire ensemble une visite guidée de Paris et sortir un soir avec elle.

    On s’est quitté avec deux petits baisers, il m’a dit j’aime pas embrasser mais bon… Je lui ai dit, mais tu as l’air fatigué il m’a dit qu’il ne s’était jamais senti aussi bien. ça m’a fait plaisir.
    Donc voilà un résumé. Je ne sais pas s’il a des sentiments pour moi, je ne pense pas… juste du respect et de l’estime, juste qu’il aime être avec moi.
    .
    Je le revois au cours vendredi, je lui ai demandé si on se voyait ce week end, il m’a dit qu’il n’était pas sûr. Mais que s’il me disait une date, il tiendrait parole.

    Voilà Anashka, j’attends ton ressenti.

    • Anashka | 29 mai 2014

      J’attends surtout le tien. Je pense qu’il y a de la clarté dans ses sentiments et envies avec toi. Est-ce qu’elles te conviennent ? Est-ce que tu t’y retrouveras ?

  • jahina | 29 mai 2014

    il m’a dit aussi à un moment pendant que nous mangions que ça le chagrinait de me savoir seule, que je méritais d’être avec quelqu’un de bien.

  • jahina | 29 mai 2014

    qu’entends tu par clarté dans ses sentiments ?
    Moi, cela me convient, comme je lui disais, ça me convient si on arrive à se voir régulièrement et que tout se passe dans le respect l’un de l’autre. Si j’ai de l’attention et de la tendresse.
    Aussi, je sais que je ne pourrais m’éterniser dans cette situation, j’ai ma vie de famille à fonder, m^me si pour le moment j’aime ma vie telle que je la vie à ce jour. Je suis libre de faire ce que je veux de voyager, de faire mes passions…

    • Anashka | 31 mai 2014

      Je me méfie des promesses. Cet homme ne t’en fait pas. Il te dit l’état de ses sentiments (plaisir d’être avec toi, respect) mais ne jure rien. Toi, tu peux te positionner. Tu peux vivre avec lui ce qu’il y a à vivre tout en laissant la porte ouverte aux rencontres pour cette vie de famille dont tu parles :)

  • jahina | 31 mai 2014

    Bonjour Anashka,

    Je me méfie des promesses aussi. C’est vrai que dès le départ, il m’a dit ce qu’il en était de sa situation.
    Penses-tu qu’il puisse éprouver des sentiments amoureux à mon égard ?
    Je sais que de mon côté, je tiens à lui. je peux dire que j’ai des sentiments à son égard.

    • Anashka | 31 mai 2014

      Oui, c’est certain qu’il y a de l’affection et de la tendresse dans sa démarche. Après, est-il amoureux ? Je ne sais pas… Peut-être pas. Peut-être que son envie n’est pas là.

  • jahina | 31 mai 2014

    Amoureux, je ne pense pas non plus… qu’il tient à moi oui, affection et tendresse oui.
    Hier soir, lors du cours, il a été attentionné comme à son habitude.
    Je lui ai demandé si on se voyait après le cours, que je ne savais plus ce qu’on s’était dit. ça l’a fait sourire. Il m’a dit « c’est vrai, tu aurais aimé qu’on se voit ? mais je ne pense pas, je crois que je vais rentrer ».
    à la fin du cours, nous nous sommes fait la bise. Il ne m’a pas appelé et donc moi non plus.
    Je vais lui laisser la distance, le laisser LUI revenir vers moi, même si cela me coûte. C’est ce qui est dur dans cette relation , d’attendre son coup de fil, d’attendre notre prochaine rencontre en t^te à t^te.

    • Anashka | 2 juin 2014

      Comment tu peux faire pour profiter sans être dans ce sentiment d’attente ?

  • jahina | 2 juin 2014

    En fait, par exemple, j’ai eu ce week end un week prolongé de 4 jours. J’avais un planning assez chargé entre la visite d’amis, mes répet de théâtre…
    Ce n’est pas comme si je n’avais que lui dans ma vie, c’est juste que je pense beaucoup à lui et qu’il me manque et que j’ai envie de le voir.
    Doc, la solution n’est pas d’être super occupée, puisque j’attends quand même.
    Ce que je fais qui m’apaise, c’est de lui envoyer un sms ou de l’appeler. Bref, d’être en contact avec lui m^me si l’on ne se voit pas.
    Dimanche soir, je ne l’avais pas eu depuis le cours de vendredi, je lui ai envoyé un sms lui demandant s’il avait des choses de prévues le soir. Il m’a répondu de suite. Il partait avec un ami et rentre demain.
    Le fait d’avoir eu un échange avec lui, m’a « rempli » ce moment d’attente.
    La, aujourd’hui, par exemple, j’en ressens pas le besoin puisque je l’ai eu hier.
    et j’espère à mon tour qu’il m’appelle demainn à son retour car je n’irai pas au cours de demain, ayant ma première repésentation de théâtre. Je ne l’appellerais pas et attendrais, si je n’ai pas de news de sa part, de le revoir mercredi au cours.
    Tes conseils sont bien évidemment les biens venus pour que je ne sois plus dans ce sentiment d’attente. Je pense aussi que chacun réagit différemment, moi c’est un besoin d’être rassurée je pense. Lui, ne doit pas fonctionner comme moi. Tu m’avais dit que cele ne voulait pas dire un manque d’intérêt de sa part.

    • Anashka | 2 juin 2014

      Je n’ai pas l’impression qu’il manque d’intérêt, mais de facto, il est moins investi que toi. Peut-être que tu devrais vraiment te positionner comme célibataire qui cherche / attend cette relation longue dont tu parles et lui est un ami / amant qui t’accompagne un bout de route, mais ton regard n’est pas posé dessus :) Est-ce que ça e semble jouable ?

  • jahina | 2 juin 2014

    Anashka,

    Tu sais, c’est déjà comme ça que je l’envisage, comme un ami/amant qui fait un bout de route avec moi jusqu’à ce que je rencontre l’homme qui sera en mesure de partager ma vie. Je ne cherche pas, mais je suis ouverte à toutes possibilités de rencontre. Là, par exemple, on vient de m’inviter à passer un week end dans le sud pour une méga fête où il y aura des potes célibataires. Je suis en train de m’organiser pour partir…
    Mais, n’empêche qu’en attendant, je me suis attachée à lui et que je ressens le besoin de le voir. Alors est-ce parce que c’est le début… peut être cela s’estompera avec le temps. Déjà, je me sens moins « angoissée » qu’au tout début.

    • Anashka | 3 juin 2014

      Je sais que tu l’envisage comme ça :) Je pense que le reposer en mot, de temps en temps, permet de se resituer face à sa propre « angoisse » :)

      Tu me raconteras, cette fête ?

  • jahina | 3 juin 2014

    J’essaierai de me le répéter à chaque fois que je serais en attente…

    Pour la fête, c’est tombé à l’eau… pour des raisons de planning et de coût…
    Mais c’est pas grave, il y en aura d’autres ;)
    En attendant, j’ai hâte de le revoir demain au cours. Il rentre de son week aujourd’hui.
    Je te tiens bien évidemment au courant :)

    • Anashka | 4 juin 2014

      Je ne bouge pas :)

  • jahina | 4 juin 2014

    Anashka,
    Le cour s’est bien passé. Il avait l’air content de me revoir. Nous ne nous étions pas vu depuis vendredi dernier.
    On a échangé souvent des sourires tendres. Il avait des gestes tendres. A la fin du cours, il m’a proposée que nous allions prendre un verre demain soir.
    Dimanche, c’est son anniv, nous passerons la soirée ensemble, il viendra me voir jouer au théâtre, puis comme mes amis d’enfance viennent me voir jouer aussi, du coup, il a accepté que nous allions boire un verre avec eux aussi. Nous finirons la soirée en t^te à tête.
    Il part en week end vendredi et rentre dimanche. Il part avec un ami de nouveau, il était déjà parti ce week.
    Je trouve tout cela positif, il cherche à passer du temps avec moi. Il n’est pas très appels téléphoniques et sms contrairement à moi. Mais il est présent et là c’est lui qui a proposé.
    Il m’a dit qu’il fera le nécessaire pour revenir de son week pour pouvoir me voir jouer.
    Et jeudi prochain, ma cousine arrive, et nous irons la chercher ensemble à l’aéroport. Il s’est m^me proposé de faire le guide touristique une journée avec nous et aussi de passer une soirée ensemble.
    Donc voilà pleins de choses de programmées :) voilà pleins d’attentions de sa part :)

    • Anashka | 5 juin 2014

      Tout ça, c’est des bonnes nouvelles ! ca va être chouette ta cousine, lui et toi ! Il va découvrir un peu pus de ton monde :)

  • jahina | 6 juin 2014

    Anashka,
    Je profite d’une petite insomnie pour te faire un petit rapport de ma soirée d’hier…
    Déjà, il m’a téléphoné me proposant de repousser notre rv au lendemain… car il avait beaucoup sué lors de l’entrainement et qu’il préférait me voir dans d’autres conditions. Au bout de plusieurs minutes de pourparlers, il a cédé et ai venu me rejoindre chez moi ;)
    Il est resté de 21h30 à 23 heures. Il a été beaucoup plus câlin que d’habitude, beaucoup plus tendre, plus caresses… Il commence aussi a m’embrasser un peu plus, toujours sans la langue, mais déjà c’est plus fréquent. ‘pour mémoire, il n’aime pas embrasser, ce qui est pour mou frustrant car j’adore ça).
    De m^me, il n’aime pas faire les cunis, ce que j’adore aussi. Alors, c’est un peu frustrant aussi, car moi je donne pour son plaisir et en retour, non pas qu’il ne s’occupe pas de moi et de mon plaisir, mais le fait qu’il n’aime ni embrasser ni les cuni me laissent perplexe. Pour les cunis, il m’a dit qu’il devait etre inspiré.

    Alors est-ce une façon à lui de se préserver et de ne pas rentre affectivement en contact avec moi, enfin j’en sais rien.
    a part, cet aspect l, soirée parfaite, complicité et discussion…
    Il m’a redit être là dimanche soir pour me voir sur scène qu’il ne voudrait pas louper ça et qu’il fera son possible de rentrer de son week end à temps. Il viendra peut être avec son ami d’enfance qu’il m’avait déjà présenté.
    On a de nouveau parlé du séjour de ma cousine et de lui-m^me il m’a dit qu’il passerait une soirée avec nous.
    Il serait resté plus longtemps mais il devait se lever tôt pour emmener ses enfants à l’école.
    Donc, joli petit moment ensemble.
    J’attends ton avis sur l’aspect sexuel et le fait qu’il n’embrasse pas…

  • jahina | 7 juin 2014

    Anashka,
    Le cour de vendredi s’est bien passé.
    Il m’a dit qu’il envoyait moins de sms, et appelait moins car son tél portable est relié à l’ordinateur chez lui, sur le site de son opérateur et que sa femme checkait souvent son compte, sms et appels donnés et reçus… d’où son investissement à la baisse…
    Je lui ai fait lire un mot écrit sur mon portable pendant le cour : « que j’avais passé une bonne soirée m^me si elle a été courte et que je kiffais être avec lui ! » Comme lui me l’avait dit lors d’une soirée.

    Il m’a téléphoné après le cours.
    Il partait à Amsterdam tôt le matin avec son ami que je connais. Je lui ai dit que la prochaine fois, si il y allait seul, je l’accompagnerais. Il m’a dit que c’est pas question d’être seul ou pas, qu’il m’aurait bien dit d’aller avec lui , mais la voiture pro de son ami est une voiture 2 places et l’arrière est réservé au gros chien de son ami qui salit tout avec ses poils ect… J’ai trouvé sympa qu’il souhaite que je les accompagne.
    Il viendra me voir jouer au théâtre demain soir avec son ami et ensuite nous irons boire un verre avec mes amis d’enfance. En plus c’est son anniv, et donc je trouve d’autant plus chouette qu’il vient me voir le soir de son birthday.
    Une bonne soirée en prévision demain.

    • Anashka | 9 juin 2014

      Alors, comment s’est passé cette soirée au théâtre ?

      • jahina | 9 juin 2014

        Bonsoir Anashka,

        Il n’est pas venu et je n’ai pas eu de ses nouvelles de la soirée ce qui ne lui ressemble pas. je me suis un peu inquiété, mais pas plus que ça pensant qu’il a dû avoir un souci sur place ou alors il a préféré faire la fête sur place… mais je pense qu’il m’aurait averti.
        ce midi, il m’appelle absolument désolé… son ami a eu des commandes supplémentaires et ils ont dû aller sur Bruxelles le dimanche et lorsque’il m’a tél il venait de rentrer sur Paris exténué et qu’il rentrait dormir. Il m’a dit avoir essayé de me tél mais qu’il n’arrivait pas à me joindre, que depuis l’étranger ça passait pas.
        vrai ou pas, je le saurai jamais…

        • Anashka | 10 juin 2014

          Le plus confortable et bénéfique pour toi sur ce coup-là, c’est faire confiance ou garder une méfiance ?

          • jahina | 10 juin 2014

            C’est de faire confiance et d’ailleurs, je lui fais confiance. d’ailleurs, je ne me suis pas sentie du tout angoissée, juste déçue qu’il ne vienne pas.
            Je le vois ce soir en cours. Il fête son anniv avec le club de boxe.

          • Anashka | 10 juin 2014

            J’espère qu’il se rend compte, qu’il est chanceux avec toi, quand même… :)

          • Anashka | 11 juin 2014

            Alors, ça a donné quoi ?

  • mary | 9 juin 2014

    Bonjour Anashka,

    Je suis tombée sur le site et je trouve que tes analyses sont très fines et vraiment agréables à lire!
    Cet article m’a accrochée même si je n’ai pas exactement été séduite par un collègue de travail mais dans un cadre similaire et un peu délicat : c’est un enseignant et je suis son étudiante. Sauf que nous avons tous deux la même tranche d’âge (trentaine). Il m’a rapidement plu. Pendant tous ses cours (petit effectif) j’ai senti un intérêt particulier à mon égard (ses regards), mes interventions, mes réactions. J’ai tenté une approche « prétexte », il a réagi comme s’il voulait garder une distance, ç’en était même artificiel j’ai pensé, vraiment comme s’il avait peur de moi, et je précise que mon attitude n’avait rien d’offensif ni de clairement séductrice. Par la suite il m’a reparlé (toujours en rapport avec la formation), j’ai remarqué que son regard était focalisé sur mes lèvres quand je parlais seule à seul (j’ai même pensé qu’il était peut être malentendant ahah). Lors du dernier cours, j’ai supris son regard sur moi, il m’a fait un vrai sourire auquel j’ai répondu timidement un peu étonnée. Et lors de l’épreuve finale, j’ai vraiment senti qu’il était content de me revoir, tout sourire, même des petits gestes de connivence etc, au final je suis allée lui parler (gênée mais excitée par la situation), il m’a clairement montré des signes d’intérêts, de nouveau focalisé sur mes lèvres, mon décolleté, me jetant un regard de haut en bas, son trouble était visible. Puis encore petits saluts malicieux en partant. Là j’ai vraiment cru que c’était clair, on se plaisait et il allait y avoir de l’action maintenant qu’on peut sortir du cadre. J’ai attendu les résultats et lui ai écrit à ce sujet, il m’a répondu assez sympa mais n’a pas relancé l’échange. Surprise par ce décalage, je me pose des questions sur le sens de tout ça? Je ne pense pas m’être fait des films, il avait l’air vraiment émoustillé et attiré… J’ai pas pu me leurrer sur ces signes d’intérêts? Anashka j’aimerais avoir ton avis ;)

    • Anashka | 9 juin 2014

      Je pense qu’effectivement il a été attiré. Mais, ce n’est pas pour autant qu’il a envisagé quoi que ce soit (même pas une partie de jambe en l’air)…

      Tu peux toujours le relancer sur un sujet, un questionnement mais tendant un maximum de perches pour une éventuelle conversation « live »…

  • mary | 9 juin 2014

    Tu me rassures un peu, je n’ai pas rêvé sur les signaux.. Alors s’il n’a pas forcément envisagé quelque chose, pourquoi ce petit jeu de sa part? Se booster l’ego?
    Je trouve ça décevant si c’est un délire « allumeur ». Je me vois pas relancer le contact j’ai pas envie de me trainer à ses basques. Je pense qu’un mec est capable de voir si une fille est intéressée non?

    • Anashka | 9 juin 2014

      Oui, mais on peut aimer le jeu de séduction en lui-même, sans rien attendre. C’est décevant pour les personnes pour qui la séduction est un préliminaire à la relation. Je le comprend, mais il y a des personnes pour qui ce n’est pas ça… :/

      Sans être à ses basques, tu peux continuer à le séduire, pour voir si tu peux le faire flancher (mais ne te concentre pas que sur lui et les attentes autour de lui ; tu risques de ne plus prendre de plaisir là-dedans)

      • mary | 10 juin 2014

        Bonjour Anashka,

        Bon bah j’aurais dû regarder plus tôt son profil fb : il a quelqu’un depuis quelques mois. Du coup je comprends mieux le jeu de séduction sans suite.
        En fait je n’avais pas regardé les commentaires de ses photos, dont une fille qui fait comprendre qu’elle est la petite amie (mots d’amour).. Du coup je visite son profil à elle et là je vois sa photo de profil, « elle et lui » (ce que je trouve un peu puéril), et une autre photo de « couple » dans son album: manifestement c’est elle qui tient à marquer son territoire car lui ne fait pas mention de son statut!
        Bref je suis déçue mais aussi de lui et de ses goûts.
        Je ne sais pas comment je réagirai si j’étais amenée à le revoir. Des idées?

        • Anashka | 11 juin 2014

          Tout dépend de ce que tu veux :
          – si tu veux garder le jeu de séduction pour le plaisir, tu ne changes rien (tout en sachant que tu joues pour jouer)
          – si tu ne tiens pas à garder ce jeu de séduction, tu reviens sur du cordial et pro…

  • mary | 9 juin 2014

    Oui voilà pour moi c’est amusant et excitant comme un préambule à une relation et pas juste une façon d’appâter l’autre pour se rétracter ensuite. :/
    Je ne suis pas assez sûre de moi pour « courir » après un mec, je comptais sur sa compréhension des signaux que je lui envoyés pour saisir les perches.

    • Anashka | 10 juin 2014

      Si tu ne lui donnes pas la priorité (et que tu garde quelques temps tout ce qui est sentiment sous clefs), c’est justement l’occasion de jouer un peu sur SON jeu à lui, de le perturber et de voir où ça mène (ce que tu en apprends et si ça ouvre des portes). On peut regarder ça ensemble si tu veux :)

  • jahina | 10 juin 2014

    Oui, je pense qu’il s’en rend compte et c’est pourquoi il est encore près de moi. Mais tu sais, j’ai de la chance de l’avoir aussi :) Je ne regrette pas d’avoir écouté ma petite voix intérieure.
    On en est qu’au début, mais nous vivons une jolie histoire.

  • jahina | 11 juin 2014

    Anashka,

    Le cour de boxe s’est très bien passé.
    Quand je suis arrivée, il était à l’entrée. Il m’a aperçu et son regard s’est illuminé. Il m’a fait la bise et nous avons marcher ensemble pour aller à la salle. Il me regardait et souriait attendri. Je lui ai demandé ce qu’il avait et là, il m’a passé son bras autour de mes épaules :)
    A la fin du cour, une fois chez moi. je reçois un appel de lui me demandait comment j’allais et si j’étais bien rentrée. Nous avons un peu discuté. Je lui ai demandé si on pouvait se voir demain. Il me le dira demain.
    Sinon, je lui ai demandé confirmation pour jeudi soir, si ça tenait toujours pour qui vienne chercher avec moi ma cousine à l’aéroport et la réponse à été oui pas de souci.
    Donc voilà, ça suit son cours :)

    • Anashka | 11 juin 2014

      Effectivement. D’ailleurs, ça en est où ton histoire d’expatriation ?

      • jahina | 11 juin 2014

        Mon expatriation est tombée à l’eau. Soit disant pas de poste pour moi…
        Souviens-toi le fameux « je suis content, tu vas rester avec NOUS », sa réction quand je le lui ai dit ;)

        Ah, sinon, Anashka, au cours de boxe, c’est la troisième fois qu’un des boxeurs, me prend sous sa coupe, c’est à dire qu’il fait tous les exos à deux et mini combats avec moi. Il me fait travailler. Hier, tout naturellement, on s’est mis ensemble et on a plus papoté, fait connaissance : travail, lieu d’habitation… Il me plait assez. Grand, musclé, in dégage une force mais est très dous et attentionné. Ce qui m’attire chez un mec. On se taquinait pendant les exercices.
        En arrivant, il m’a fait la bise. et en partant, il est parti plus tôt. Un ami est venu le chercher. Je lui ai dit « tu pars déjà » et il m’a expliqué qu’il partait boire un verre avec son ami ect… et il m’a fait les présentations… Donc, je ne sais pas trop si je lui plais ou non, le fait qu’il me « fasse des cours particuliers »…
        A suivre aussi ;)

        • Anashka | 13 juin 2014

          Attention, deux cibles dans le même lieu, c’est peut-être un peu risqué. :)

          Mais, ça fait du bien d’avoir des attentions :)

  • jahina | 12 juin 2014

    Anashka,
    Le cour hier s’est bien passé. Mais je suis un peu déçue car je pensais que nous passerions un bout de soirée ensemble après le cours. Il avait l’air fatigué, il me l’a dit. Et à la fin du cours quand nous nous sommes dit au revoir, il m’a dit, on se voit demain pour aller chercher ta cousine.
    ça faisait une semaine que nous ne nous étions pas vu en t^te à t^te, plus le dimanche théâtre annulé. Je pensais qu’il aurait aimé passer ce mercredi soir avec moi, d’autant plus que ma cousine est là pour 5 jours et que donc nous ne nous verrons pas en tête à t^te.
    Petite déception du jour, je ne l’ai pas sentie être pressé de me revoir. Mais peut être que je le suis pour rien…

    • Anashka | 13 juin 2014

      Il n’est pas « pressée » dans cette relation. Il t’aime beaucoup, mais ça reste un plus par rapport au reste de sa vie. C’est l’impression qu’il m’en donne…

      • jahina | 13 juin 2014

        Anashka,
        Oui, je suis assez d’accord avec toi ;)
        Lui est un gros plus dans la mienne :)

        MA soirée d’hier a été plus que parfaite.

        Je l’ai donc rejoint au gymnase et avons pris la route pour l’aéroport parlant de tout et de rien.
        Il m’a redit lors d’une des discussions : « il manque plus que tu te trouves un mari qui te fasse des enfants ». C’est la troisième fois qu’il me dit ça. Alors, peut-être ne veut-il pas que je m’attache à lui… ou alors me sonde t-il ?
        bref…
        Nous sommes arrivés assez tôt à l’aéroport et sommes donc restés à patienter dans la voiture. Je lui ai remis son cadeau d’anniversaire à ce moment, lui racontant l’histoire du créateur du t-shirt que je venais de lui offrir avec l’inscription « j’ai toujours rêvé d’être un gangster ».
        Il a adoré l’histoire et le t-shirt, sachant que le créateur avait fait les inscription lui-même devant moi…
        Il m’a embrassé à trois reprises. Il était content.
        Il est sorti de la voiture pour appeler sa femme, il me l’a dit tout naturellement pour la prévenir qu’il rentrerait tard.
        22 heures, on récupère ma cousine. quel bonheur de la voir.
        Il a été parfait, il lui a m^me porté sa valise.
        Ensuite, il nous a demandé ce qu’on voulait faire qu’il pouvait nous laisser toutes les deux. Je lui ai dit qu’on pouvait prendre un verre tous ensemble avant qu’il parte. Je ne voulais pas qu’il pense que je fais appel juste à lui pour ses services.
        Il nous a proposé de nous emmener au bar d’un de ses amis, que j’avais rencontré une fois (2e ami à lui qu’il me présente).
        Nous avons bu un verre et avons diner. On a bien rit.
        Comme à son habitude, il était aux petits soins.
        Je lui ai dit que ma cousine était au courant de notre relation. Il était gêné et m’a dit être mal car ma cousine devait avoir une piètre opinion de lui.
        Ma cousine a dit que ce qui compte c’est que je sois heureuse.
        Nous sommes repartis du bar à 1h du matin. Ma cousine devait acheter du produit pour ses lentilles.
        En bon gentleman, il nous a emmené sur les Champs Elysées à la pharmacie qui est ouverte 24h/24.
        Puis, il nous a déposé à la maison.
        Je l’ai remercié de tout mon coeur pour ce qu’il avait fait pour moi, pour ma cousine. Je lui ai dit qu’il m’avait vraiment fait plaisir. Il m’a dit que lui aussi ça lui faisait plaisir.
        et aussi avec ma cousine on avait prévu de marcher toute la nuit dans les rues de Paris pour parler. Il m’a dit à trois reprises, » mais vous n’allez pas sortir, le mieux c’est de rester tranquille à la maison, à cette heure là il y a que des chiens dans la rue… »
        Bref, un peu jaloux ou alors très protecteur, ou un peu des deux. Ma cousine qui comprends le français l’a trouvé un peu jaloux car il insistait vraiment.
        Quand on s’st quitté, il m’a fait la bise. Il ma sourit gêné. Comme ma cousine était là, il est resté discret.
        Bref, belle soirée avec lui. Il a été parfait, parfait gentleman.
        Et aussi , tu sais quand il me parlait que je devais me trouver un mari, je lui ai dit que le jour où je trouvais un homme à ma hauteur, là je me lancerai, mais que je ne me braderais pas au premier venu.
        Voilà ma soirée.
        Il m’a dit que nous sortirons ensemble un soir pour danser, car je lui ai dit qu’avec ma cousine ce sera non stop. Il me dira quand.

        • Anashka | 14 juin 2014

          C’est un bonne chose, ça lui permet de te voir dans ta vie, face aux personnes qui t’accompagnent et ça, c’est bien ! Tant mieux pour toi !

  • Bulle | 14 juin 2014

    Bonjour,
    Alors l’amour au boulot, c’est une rubrique pour moi ça !
    Bon je vais essayer d’être brève.
    Je bosse depuis 4

  • Bulle | 14 juin 2014

    Je bosse depuis 4 ans avec un collègue. C’est devenu au fil du temps un ami proche, on a commencé à se voir en dehors, il y a un pub juste a coté de notre boulot et on a commencé a y aller assez régulièrement en sortant. Parfois pour des soirées bien arrosées, parfois pour discuter plus sérieusement.
    Il me racontait ses histoires de cœur, je faisais de même. Je me suis séparée du père de mes enfants, il a été là, il m’a même aidé à déménagé.

    Je précise que je n’ai jamais été attirée par lui auparavant. Lui a tenté plusieurs fois mais plus sur le ton de la plaisanterie de me mettre dans son lit, sans succès. Je précise que c’est quelqu’un de très sociable, drôle, très ouvert et qu’il a la drague facile. Donc c’était toujours des remarques très légères genre : »j’arriverais à te pécho un jour j’en suis sur ! » mais toujours sur le ton de la plaisanterie.
    Je précise qu’il habite à côté du pub, et un soir ou je n’étais pas en état de reprendre le volant, je suis restée dormir chez lui. Et il ne s’est rien passé. On a papoté comme des nanas, calins, rire mais rien de plus.

    Et depuis le déménagement, les choses ont commencé à évoluer. Déjà, il m’a embrassé dans la cage d’escalier (alors que nous étions en train de transpirer à monter mes p**** de meubles). Il m’a totalement prise au dépourvu et dans la surprise, je me suis laissée faire.
    Ce baiser m’a plu, et j’étais aussi extrêmement reconnaissante pour son coup de main, il m’a bluffé en fait, car il a vraiment tapé dedans.

    2 jours après, je lui ai demandé comme un service si je pouvais dormir chez lui car je finissais de bosser le jeudi a 23h et devais reprendre le vendredi à 7h, comme il habite juste a coté, ça me permettait de gagner 1h de sommeil en évitant de rentrer chez moi.
    Là son visage s’illumine, et avec un grand sourire il accepte bien évidemment en pensant que ça y est j’ai enfin envie de céder alors que je n’étais pas dans cet état d’esprit.

    Soirée chez lui sympa, on a regardé un film puis calin et bien sur ça a dérapé. Jusqu’au bout j’ai essayé de l’éviter, je lui ai dis que ça allait tout foutre en l’air, que j’allais avoir l’impression de coucher avec mon frère et que je ne voulais pas perdre ce qu’on avait…. Mais son habileté et ses caresses ont eu raison de ma volonté et j’ai cédé.
    C’était bizarre mais pas désagréable :)
    Après ça, j’avais peur qu’il y ait un malaise entre nous, mais quand on s’est revus le lendemain au boulot, ça n’avait rien changé, toujours aussi complices.
    Je suis partie quelques jours en vacances, on s’est revus à mon retour et on a remis ça et là c’était différent. J’ai commencé à sentir naitre un moi un profond attachement pour lui, il faut dire que le sexe était remarquable, j’étais moins sur la défensive, et il était tellement doux et attentionné…..
    Bon j’abrège, j’étais sensée faire court !
    Après ça, s’en est suivi une période où on se textotait à fond, et on recouchait ensemble mais entre mes filles et nos horaires décalés, ça n’arrivait pas souvent non plus.

    Je lui ai proposé à plusieurs reprises de me rejoindre dans mon lit après que mes filles soient endormies, il n’a jamais franchi le pas. La distance ? (45 minutes en transport) Mes enfants ?
    Pourtant il avait toujours envie de moi, me le disait régulièrement par texto. Il est parti 10 jours en vacances, m’a envoyé des photos de ce qu’il faisait ou de ses neveux presque tous les jours….
    A son retour toujours pareil, textos et compagnie sauf qu’on ne se voyait toujours pas. Je précise que j’ai la garde de mes filles et qu’elles sont chez leur père un we sur 2 à partir du jeudi.
    Le we suivant son retour de vacances coïncidait avec un de mes we « libres » mais nous ne nous sommes pas vus car il était de mariage.
    Et je commence à m’emballer….. A ressentir le manque, à partir complètement en vrille. Je lui envoie de plus en plus de textos. On ne se voit qu’au boulot. Il devient distant. Je lui fais la remarque, que j’ai l’impression qu’il m’évite. Il me dit que c’est juste qu’il fait tout pour que ça ne se sache pas. Ok….
    J’arrive à entrecouper mes messages needy de trucs plus légers, ben oui on est qd même potes à la base et on a des délires à la con donc ça dédramatise un peu le tout.
    Je ne sais plus quoi penser… Il ne me propose jamais qu’on se voit, que ce soit pr baiser ou pr sortir.
    Un jour où j’ai posé ma journée sans le prévenir, il m’envoie un texto : »tu n’es pas là…. ça veut dire pas une once de jolies joues à caresser du coin de l’œil de la journée…ce jour est nul :) »
    Je lui repropose de venir le soir mais il ne vient pas, il y a du boulot et il est trop crevé…
    La semaine suivante je lui propose de venir manger à la maison avec ma cousine dont il a fait la connaissance le jour du déménagement.
    Réponse : je suis pas friand du plan à 3 j’ai jamais fait :)
    Moi : t’es con : En tout cas c’est la dernière fois que je propose
    Lui : Tu es sèche

    C’est là que je découvre votre site ! Donc je deviens froide :)
    Il était temps !!!
    Je suis juste polie au boulot mais je l’évite. J’arrête les textos. Ca marche à peu près, il m’envoie presque toujours un message après que je sois partie. Mais ça reste léger, ça ne monte pas en intensité. On est plus en mode potes qu’autre chose.
    Du coup je lui propose un plan sex friend. Histoire de faire bouger les choses, de provoquer une réaction, de reprendre un peu la main.
    Il est ravi :)
    Mais il me remet un vent un vendredi soir ou j’étais dispo. On se voit enfin le samedi. On couche ensemble. C’est toujours aussi bien mais quelque chose a clairement changé…Beaucoup moins de tendresse.
    Le lendemain au réveil, on va manger un bout sur une terrasse à coté, on discute, et je lui demande ce qu’il pense de tout ça. Il me répond qu’il apprécie, mais ne développe pas plus que ça. Il me raccompagne à ma voiture. Je lui demande s’il est dispo le soir, il me dit que non, qu’il a un truc prévu avec ses potes.

    Et le lendemain aie aie aie….
    Dimanche, donc notre seul jour de repos en commun. Et je n’avais pas mes enfants, donc je caressais évidemment l’espoir qu’il m’appelle pour qu’on fasse un truc, une balade, une bouffe, un concert, n’importe quoi. J’étais à un barbecue chez des amis. 16h toujours pas de nouvelles. Texto pr prendre des news, il s’est levé très tard après une soirée arrosée. Je lui propose de passer le prendre en partant, et il me dit qu’il doit aller voir le match de foot avec ses potes…..

    Je pète un cable!
    Echanges de textos :
    moi : il n’y a pas beaucoup de place pr moi dans ta vie au final. Ca me rend triste.
    (1h apres toujours pas de réponse)
    moi : tu réponds même pas. Je suis vraiment trop conne…
    Lui : Si il y en a mais peut etre pas comme tu l’espères. Après je suis avec des potes, je vais pas rester sur mon tél toutes les 30 sec. Ne commence pas à dire des choses comme ça, ça va tout péter ! Tu veux ça ?? Moi non !
    Moi : je ne suis pas en colère je suis juste triste. Je n’ai pas du tout envie qu’on s’engueule. Tu es important pr moi, et je me sens conne car tu me manques »
    Lui : je compte pr toi, c’est gentil mais tu es pénible avec tes textos comme le précédent. Ensuite libre à toi de penser les betises auxquelles tu te forces à croire. Même si je n’en n’ai pas spécialement envie je crois qu’il va falloir remédier à cette situation sinon on va se détruire et ça va etre invivable ! Je ne peux pas faire le mea culpa à chaque fois que je prends un tacle. Tu as vraiment un caractère fort…

    Bim dans mes dents.

    Plus tard le soir :
    moi : pardonne moi ca ne va pas le faire. J’aurais aimé passer plus de temps avec toi. A peine une fois tous les 15 jours c’est trop frustrant
    lui : c’est triste de mon coté aussi mais ça doit etre le mieux pour que tu n’ai pas envie de jouer à Dexter sur moi

    Voilà…. J’ai bien ramassé ma gueule. Incompréhension. Sentiment d’inachevé.
    C’était il y a 10 jours.
    Depuis, je suis froide au boulot, forcément.
    J’ai toujours un texto qui suit dans l’après midi ou la soirée…
    Mais je lutte, c’est horrible. J’ai l’impression d’avoir raté un épisode. Et de passer à côté de mon âme sœur… On se connait par cœur, 4 ans d’amitié qui se transforment en amour malgré moi car lui l’a voulu… Et maintenant plus rien…..

    J’ai craqué lundi soir. Je lui ai envoyé un texto alors qu’il y avait des orages de psychopathes (il adore le bruit de la pluie sur les velux)
    « orages de dingue…tu dois etre en érection…. :)
    réponse :
    « c’est exactement ça, à 2 doigts de t’envoyer une photo :)

    Mardi :
    lui : »et voilà, je suis bloqué en mode érection !!! Merci, bravooo !!
    moi : j’ai rien fais
    lui : si…tes yeux….:)

    WTF ??? Virage dans ma tête. On continue de se chauffer, et je lui propose qu’on se voit jeudi soir. Il accepte, on se met d’accord pour se retrouver au pub. Mais avec cette connerie de coupe du monde, il y a 5 fois plus de monde que d’habitude. Il est bourré… Et comme il connait tout le monde, il papillonne d’une personne à une autre, dont 2 filles avec qui je le vois super tactile…

    Je me barre, un peu saoule mais très vexée. Je reçois un texto :
    « mais t’es plus là !!!!!  »
    je ne réponds pas
    le lendemain : « et alors on ne parle plus ! »
    moi : bonjour déjà
    puis « j’avais un truc ce matin, pas dispo »
    lui: « helloooooo ! ok ! a tout a l’heure ! Mais je me souviens pas que tu ai dis aurevoir :)
    moi : « ah mais c’était pas le concept de ne pas se parler ? Je croyais :)

    Et du coup au boulot il était beaucoup moins froid hier mais on ne s’est pas vus hier soir non plus… Il avait la flegme de venir chez moi même s’il me dit qu’il a toujours envie de moi….
    Je lui ai juste répondu pour cacher ma déception : « Dans sex friends, il y a sex pour info :) »

    Voilà, je suis franchement au fond du trou… Cette histoire me rend dingue. J’essaye de maitriser pour ne pas multiplier les erreurs mais j’en ai commises beaucoup trop c’est évident… Je ne sais plus quoi faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    HELP

    • Anashka | 15 juin 2014

      Voilà, je suis enfin sur ton message.
      Si je résume : collègue => pote => relation ambigüe => sexfriend que tu vois comme une âme soeur. Tu coures, il t’aime bien, mais ne veut pas s’investir plus que la tension qu’il y a entre vous. Toi, tu veux faire glisser cette relation sur autre chose (tu n’es pas dans un contrat sexfriend dans tes attentes ou comportement) et joue entre démonstration de sentiments et froids. Parce qu’au final, tu ne peux/veux pas lui formuler ta réelle attente, de peur qu’il refuse.

      J’ai un peu de mal à voir comment ça pourrait retrouver quelque chose de « sain ». Il y a trois choix :
      – soit il aime la relation telle quelle (il t’aime bien, il aime bien t’avoir dans sa vie, mais n’aspire pas à plus) et ça te convient, donc tu prends une distance (avec tes sentiments, dans ta tête et par conséquent dans ta relation avec lui)
      – soit tu fais le point sur ce que tu veux avec lui, pour toi d’abord et tu en parles calmement. Tu as bien sûr le risque qu’il refuse, mais tu es fixée sur les attentes que tu peux avoir.
      – soit tu restes dans cette dynamique qui semble pénible pour tous les deux…

      Ce n’est pas une situation facile et il n’y a pas de solution idéale :) . Qu’est-ce qui te correspondrait le mieux ?

  • Bulle | 15 juin 2014

    Merci de m’avoir répondu. En fait j’ai déjà la réponse, je sais qu’il ne veut rien de plus. Que je l’ai certainement effrayé en lui disant qu’il me manquait, d’où le recul qu’il a pris par la suite.
    Aujourd’hui j’ai clairement des sentiments pour lui et j’aimerais qu’il en développe aussi.
    Et surtout la complicité qu’on avait avant me manque. Je suis perdante sur toute la ligne finalement.
    J’ai l’impression qu’il ne me respecte plus et c’est ça qui est insupportable. Car je ne suis pas une minette qu’il a rencontré comme ça un soir.
    Du coup je lui en veut. Je veux qu’il arrête ses conneries. J’essaye de le traiter comme un plan cul, c’est à dire avec aussi peu de respect que lui, mais ça n’a pas l’air de fonctionner.
    Alors maintenant j’ai besoin de pousser un coup de gueule, pour lui dire que je ne suis pas d’accord. Au risque de le perdre, tant pis. De toute façon, là je n’ai plus rien, à part des textos où il me dit qu’il a envie de moi, mais sans donner de suite.
    Je ne veux pas qu’il me considère comme les autres.
    Je lui ai écrit un email que je n’ai pas encore envoyé, besoin de votre avis….
    Et j’enchaine avec un FO après a priori, pour peut etre repartir sur de meilleures bases plus tard ? Espérer que je lui manque pendant le FO et qu’il se rende compte qu’il a perdu gros aussi…. Trop naïve ?

    Voici le mail :

    Pierre,

    Je voulais venir te dire tout ça de vive voix mais je crois que je ne te respecte plus assez pour faire le déplacement. Et il n’y a pas d’autres options, impossible au boulot et on ne se voit plus en dehors. Pas le courage par téléphone non plus.

    Et je ne voulais pas prendre le risque de venir chez toi et te trouver au lit avec une meuf et te griller ton plan cul. Tu vois je suis sympa qd même, on va dire que c’est au nom de notre amitié passée. Elle n’avait pas beaucoup de valeur à tes yeux mais elle en avait aux miens.

    On était potes depuis 4 ans. Et on s’est rapproché jusqu’à ce qu’on couche ensemble car tu l’a voulu. Et maintenant quoi ? On n’est plus amants, ben non on ne baise plus donc on n’est pas amants. Et on n’est même plus potes, et pr ça franchement je t’en veux. Au moins avant qd on allait au Bowler, on se parlait, on passait de super moments. Et même ça c’est mort. J’ai passé la soirée avec 1 personne que je n’avais jamais vu de ma vie. Heureusement que je suis ouverte. (C’est pas avec l’espagnole que t’aurais fait ça, mais tu la respectais sûrement plus que moi j’en conclus)

    Et toi ? Ben alors toi, bon t’étais saoul comme un polonais certes, mais t’étais la a papillonner, on s’est croisés quoi. On n’a pas passé la soirée ensemble, on s’est croisés. Évidemment que je me suis barrée, je me faisais chier mon pauvre… J’étais avec l’autre idiote tatouée là, elle était tellement conne que j’avais envie de me crever les yeux avec ma paille. Arrive ensuite l’autre avec ses énormes nibards, dommage que son cerveau ne soit pas aussi gros, je me serais fait moins chier. D’ailleurs tu vaut mieux que ça il me semble mais bon, avant je pouvais te donner mon avis, plus maintenant. Heureusement qu’il y avait qd même un mec sympa et qu’on m’a payé des coups à boire, soirée pas complètement perdue:)

    Et toi t’es genre surpris que je sois partie ? Et mais c’est une blague ???
    Je t’ai même vu à moitié peloter miss gros seins, je m’en fous c’est bon on se doit rien c’est très clair, mais tu crois pas que tu pouvais m’en parler avant ? Me tenir informée. Je sais pas, on s’entendait suffisamment bien non ? C’était difficile à dire : « je ne veux rien de sérieux, juste du sexe. Car je veux pouvoir rester dispos pr d’autres meufs aussi ». Bon tu me l’aurais dit tel quel tu aurais sûrement pris une droite :) Mais je sais pas qq chose dans l’idée.

    Du coup ce we forcément on ne s’est pas vus, même pour baiser y’a plus personne, normal en même temps si tu te vides les couilles à côté. Et c’est pas grave, je t’ai pas dit que tu pourrais continuer à me parler de tes histoires de cul même si on avait couché ensemble ? Si je te l’ai dit.

    Alors pq tu ne m’a rien dit ?? Tu crois vraiment que je vais te laisser me traiter comme une de tes connasses alors qu’on était potes depuis 4 ans !?

    Et à chaque fois que j’essaye de savoir ce que tu as derrière la tête, en gros tu me dis qu’il faut pas s’attacher, ouais ben sans blague. T’as toujours été un dragueur. J’allais pas m’attacher. Je voulais qu’on reste amis. C’était plus important que le reste pour moi. J’ai essayé de te le dire, tu me manquais putain. Tu étais la pr moi, dans les bons et les mauvais moments, tu m’apportais plus d’affection qu’en couchant avec moi finalement. Et tu me faisais rire, maintenant beaucoup moins.

    Et t’es même pas mon type de mec à la base, pour rappel, je ne voulais pas coucher avec toi, c’est toi qui est venu vers moi. Mais le sexe était bon, c’était même génial justement grace à cette complicité que je croyais que nous avions. Donc je me suis laissée prendre au jeu. Alors si c’était pr que ça se termine comme ça, je ne comprends vraiment pas pourquoi tu n’a pas été directement titiller quelqu’un d’autre. T’es dehors tous les soirs, y’a du monde. Les 2 autres prix Nobel notamment. Alors pourquoi ??

    Le seul truc c’est que moi je ne peux pas coucher avec plusieurs mecs en même temps, c’est comme ça. C’est un concept qui doit totalement te dépasser mais je ne peux me donner qu’à une personne à la fois. Et tu n’a pas vraiment fermé les portes. Et comme je suis loyale (conne) je ne suis pas passée au suivant, je ne pouvais pas tant qu’il y avait encore de la séduction entre nous.

    Et je gardais surtout l’espoir qu’on puisse garder ce qu’on avait avant. Quand on était proches, complices, qu’on se marrait comme des débiles, qu’on parlait pendant des heures et qu’on se disait tout. Quel gâchis.

    Voilà c’est dit.

    …. Votre avis ?

    • Anashka | 15 juin 2014

      Mon avis, c’est que tu attends des choses de lui sur lesquelles tu ne peux pas avoir d’impact : le regard qu’il a sur toi.

      Me tenir informée. Je sais pas, on s’entendait suffisamment bien non ? C’était difficile à dire : « je ne veux rien de sérieux, juste du sexe. »

      C’est TOI qui lui a proposé ça, en devenant sexfriend…

      J’allais pas m’attacher. Je voulais qu’on reste amis.

      Ce n’est pas vrai, ce n’est pas ce que tu veux…

      Comment tu veux qu’avec un mail où tu l’insultes à chaque phrase vous puissiez « rester amie », ce n’est pas une amie qui parle mais une femme qui se sent bafouée. Donc, s’il répond, il répondra à une femme qui se sent bafouée…

      Réellement : tu attends quoi de ce mail ?

  • Bulle | 15 juin 2014

    Je voulais qu’on reste amis, au départ seulement. Ensuite j’ai proposé la relation sex friend, qu’on avait déjà en qq sorte en réalité. C’était pour lui dire : ok, ça me va, tu veux ça ? Faisons ça
    C’est vrai que j’ai été contradictoire, j’ai essayé de souffler le chaud et le froid… foiré visiblement :)
    Tu penses qu’un FO direct serait plus adéquat ?

    • Anashka | 15 juin 2014

      Le plus adéquat pour moi, serait que tu fasses un point sur tes attentes (toutes tes attentes) autour de cette relation :
      – quel type de relation ?
      – quels fondements ?
      – quelle régularité ?
      – quels accords ? (exclusivité, présence…?)

  • Bulle | 15 juin 2014

    J’étais partante pr le plan sex friend mais nous avions convenu d’une relation exclusive. Or son comportement au bar sous entends que ce n’est pas le cas.
    Et c’est lui qui a voulu faire évoluer notre relation au départ, ce que nous avions me convenait très bien, notre amitié était précieuse et maintenant tout est gâché.
    Je lui ai envoyé le mail. J’ai un peu calmé le jeu sur les tournures et j’ai fais plus court.
    Mais je lui dis à la fin qu’il vaut mieux qu’il m’oublie.
    Car je suis vraiment remontée qu’on en soit là aujourd’hui.
    Je vais faire la morte qq temps, essayer de digérer. Voir si je peux lui pardonner. Penser à autre chose surtout.

    • Anashka | 15 juin 2014

      Et c’est lui qui a voulu faire évoluer notre relation au départ,

      Et tu as accepté. Tu ne peux pas lui reprocher cette « évolution ».

      Penser à autre chose surtout.

      C’est surement le mieux…

  • lilou | 15 juin 2014

    Bonjour Anashka,
    je reviens concernant mon collègue
    pour rappel
    Bonjour,

    J’ai besoin de votre avis sur un collègue que j’ai rencontré il y a 2 mois
    Il a 10 ans de plus que moi
    Je crains qu’il ait une compagne, j’en suis sure à 99%

    Je suis célibataire sans enfants.

    Depuis 2 mois j’ai l’impression qu’il fait tout pour attirer mon attention. Je le vois une fois par semaine.
    IL m’envoie des mails « limites », il utilise des phrases que je ne pourrai utiliser pour ma part quand quand je suis en couple.
    Il vient me voir en disant qu’il a envie de me voir, il me cherche du regard, passe devant moi et n’ose pas venir quand je suis avec des collègues.
    On ne parle pas du coté perso, c’est pour ca que j’ignore s’il a quelqu’un et lui ignore aussi si j’ai quelqu’un ou pas dans ma vie.
    Il m’envoie des sms, parfois 10/j les jours ou je le vois.
    Les jours ou je le vois, c’est comme si ça déclenchait quelque chose, on s’envoie une dizaine de sms ou on s’appelle 4 fois dans la journée par pour parler de bétises mais toujours avec une excuse pro et après ca dérive un peu sur comment je vais, sur comment il peut faire pour me faire plaisir ou pas…
    il est devenu tactile la semaine dernière. Il ne se comporte pas comme ça avec les autres collègues.

    Physiquement, j’avoue que ce n’est pas mon type d’hommes mais je crois qu’il a réussi à me séduire.
    Maintenant, je ne sais pas si je me fais des films ou s’il est juste gentil

    On a commencé a parler par email puis tel

    je le vois 1 fois par semaine voire 2 car je travaille à plusieurs endroits.

    Il vient me voir au moins 10 min à chaque fois
    Il est mignon avec moi, pas du tout un canon de beauté mais tellement charmant , il m’apporte du café qund il sait que je ne vais pas bien, il me dit que je suis belle , quand je lui envoie un email disant que je ne suis pas bien , il me dit que c’est dommage qu’il ne soit pas là pour me consoler

    Dernièrement, là cette semaine, il m’a appelée car je ne l’avais pas vu de la matinée, pour prendre de mes nouvelles et on a parlé de ma dernière rupture (puisque je viens de rompre et il a compris que c’était ça)
    il a cherché à savoir pourquoi..
    Bref, je suis très réservée et je ne me confie jamais, je ne sais pas pourquoi, je lui ai raconté en gros ce qu’il s’était passé
    Je crois que je me suis attachée à lui, il me plait mais je ne sais pas s’il est pris (je pense que oui) et je ne sais pas comment lui faire comprendre qu’il me plait

    => J’ai voulu faire comme tu m’a dit
    « « J’aime bien quand tu fais ça » , les regards prolongés dans les silences, suite à une discussion la proposition de boire un coup. (Beaucoup de mecs séduisent au travail pour le plaisir de séduire, pas pour plus. Et, tu fais la différence dans leur réaction face à cette proposition) »
    Je n’y arrive pas, je pense que je suis bien trop réservée et trop peu sûre de moi, malgré l’idée que j’en donne aux autres, pour réussir à faire ça.
    Il n’y pas de méthodes plus soft pour les gens réservés?
    Je ne sais pas comment m’y prendre, surtout qu’il est charmant avec moi.
    La dernière fois, il est venu me faire un gros bisou sur la joue (alors qu’il ne fait ça à personne) et moi, je ne sais pas ce qui m’a pris mais la semaine d’après, il venait me parler d’une chose et je lui ai fais un bisou sur la joue et j’ai mis ma main derrière sa nuque, ça ne me ressemble pas. Je ne sais pas si tu visualises le geste mais après réflexion, je me suis demandé pourquoi j’avais fait ça.
    Je sais que je lui plais, mais je pense qu’il a une compagne.
    Il me drague
    Il me plait désormais, mais ne sait pas comment lui faire comprendre qu’il me plait
    La dernière fois, il m’a dit que si on était seuls, il m’aurait « mordue », je n’ai pas compris le sens de sa phrase, tu piges qqch toi la dedans?
    Il m’a dit aussi que si on avait été seul, il m’aurait fait un bisou

    J’attends tes conseils et ton décodeur car je ne comprends rien à son langage de morsure, j’ai bien voulu essayer ce que tu m’a conseillé, mais je ne peux pas
    Pour rappel, il vient me voir dans mon bureau quand il le peut, on n’est pas dans la même pièce où nous pouvons échanger des regards soutenus …
    Merci de ton aide précieuse

    • Anashka | 16 juin 2014

      Regarde peut-être du côté de la kino http://www.seduireunhomme.fr/2013/01/tips-seduction-la-kino-escalation/

      Sinon, tu te sens de lui proposer un café, tout simplement ? Pour le voir en dehors du bureau ?

      • lilou | 16 juin 2014

        tu saurais ce que signifie la « morsure »?
        et un jour, en lui faisant un bisou comme ça, j’ai mis ma main sur sa nuque, inconsciemment

        tu penses que c’est un signe d’intéret?

        • Anashka | 16 juin 2014

          Oui, clairement, c’est un signe d’intérêt :)

      • lilou | 16 juin 2014

        je vais regarder le lien que tu m’as laissé

        Pour le café, on se voit déjà entre 2 quand on a du temps, soit lui , soit moi pour prendre un café.

        j’espère que la lino va m’aider

  • lilou | 16 juin 2014

    je vais regarder le lien que tu m’as laissé

    Pour le café, on se voit déjà entre 2 quand on a du temps, soit lui , soit moi pour prendre un café.

    j’espère que la lino va m’aider

    • Anashka | 16 juin 2014

      La kino* :)

      Tente le coup à boire après le travail, avec un verre de rosé et la possibilité de trainer, c’est toujours mieux. (Tu peux proposer entre midi et deux :) )

  • Jahina | 17 juin 2014

    Bonjour Anashka,

    Je reviens après quelques jours d’absence. J’étais aoccupée avec ma cousine qui vient de repartir ce matin.

    Vendredi nous sommes allées au cours toutes les deux.
    J’ai fait une boulette, c’est à dire que quand j’ai donné le cadeau, le t-shirt, à F le jeudi soir quend nous sommes allés chercher ma cousine à l’aéroport, j’ai laissé dans sa voiture le sac qui contenait aussi un foulard rouge que j’avais pris au cas où il ferait froid.
    F, m’a dit que j’avais laissé le sac avec le foulard et que sa femme était tombé dessus et qu’elle lui avait pris la t^te (normal). Lui a fait le gars qui ne savait pas ce que c’était. J’étais vraiment désolée et me suis excusée plusieurs fois, car loin de moi qu’il ait des problèmes. Il m’a dit que ce n’était pas grave, mais qu’on devait faire attention et que lui-même n’avait pas vu que j’avais laissé le sac quand on s’était quitté.
    Ensuite, il m’a raconté que sa femme n’avais pas du tout aimé le t-shirt que je lui avais offert. Peut être à t-elle fait un lien en tre le foulard rouge et ce t-shirt. Il m’a dit qu’il le porterait quand m^me, que lui l’aime bien.
    Je le revois au cours ce de boxe ce soir. Ma cousine n’étant plus là, on va pouvoir se revoir.
    Je t’avoue aussi penser à l’autre jeune homme qui suit le cours avec moi et qui était pleins d’attentions à mon égard.
    à suivre…

    • Anashka | 17 juin 2014

      Ca en fait des choses ! Comment tu as vécu, toi, ce qui s’est passé avec sa femme ? Tu en penses quoi ?

  • jahina | 17 juin 2014

    Concernant sa femme, je suis un peu mal vis à vis d’elle. je sors avec son mari et je me dis que si j’étais à sa place je réagirai de la m^me façon.
    Quand il me raconte cela, je ne dis rien, jamais je ne descends sa femme. Ce serait vraiment déplacé de ma part, déjà que je passe du temps avec son mari. Mais d’un autre côté, je ne cumpabilise pas car ce n’est pas moi qui ai couru après lui? C’est lui qui durant 2 mois m’a séduite et je suis certaine aussi que si ce n’étais pas moi, ça aurait été une autre.

    Je rentre du cours, à un moment, nous nous sommes retrouvés tous les deux. Je lui ai dit que ma cousine (partie ce matin) avait laissé un vide immense et que je m’étais sentie seule en rentrant à la maison. Il m’a dit « mais je suis là moi » en ouvrant ses bras. Je me suis approchée et il m’a embrassée discrètement. Du coup, je lui ai demandé quand on se voyait car j’avais besoin de compagnie. Il m’a dit quand tu veux… Donc demain soir on se voit après le cours. et j’ai poussé voyant qu’il était à ma disposition… je le vois aussi vendredi.
    J’ai été contente de sa réaction envers moi.
    Demain ça promet être une belle soirée.

    • Anashka | 17 juin 2014

      Ce qui est certain, c’est qu’il t’estime :)

      • jahina | 17 juin 2014

        tu penses qu’il peut avoir des sentiments amoureux ?

        • Anashka | 18 juin 2014

          Je ne sais pas. Et, même si c’est le cas, je ne pense pas que ça changerait quoi que ce soit… Compte sur l’affection, le respect et la tendresse, parce qu’ils te les offre. Moins sur l’amour.

          • jahina | 18 juin 2014

            tu as raison, cela ne changerait pas grand chose…
            Je compte sur tout ce qu’il me donne déjà et c’est déjà beaucoup :)

            Ce soir, je compte l’attendre avec une nuisette sexy et je vais nous mitonner un petit plat. Jamis fait encore… j’ai envie de lui faire plaisir comme il m’a fait plaisir en passant la soirée avec ma cousine et moi.

  • Bulle | 17 juin 2014

    Bonsoir,
    Des nouvelles suite à l’email que je lui ai envoyé ce we.
    Il m’a répondu quasiment tout de suite, en me disant de ne pas remettre en cause les 4 dernières années. Qu’il essayait de nous protéger de cette situation en ne montrant pas plus de sentiments et que c’était surement une mauvaise idée de sa part.
    Je lui ai répondu que quand il n’y avait plus de respect c’était mort à mes yeux.
    Lui : « c’est de la belle connerie tout ça, réconforte toi en pensant que tu as raison, c’est vrai je n’ai pas de respect c’est totalement ça, un bel enculé même si ça te fait plaisir ou plus encore !! Merci »

    Voilà, je voulais provoquer une réaction de sa part, au moins c’est réussi.
    Il dit que c’était une mauvaise idée de sa part de ne pas montrer plus de sentiments, je ne sais pas trop comment interpréter…

    Quoiqu’il en soit, je le laisse venir à moi maintenant. Si la situation doit changer, je pense qu’il faut que ça vienne de lui.

    On se fait donc la gueule au boulot, pour la 1e fois depuis 4 ans et demi… Mais je ne veux pas lâcher. Je veux qu’il comprenne qu’il a pris le risque de me perdre avec ses conneries. Et je me sens moins triste que quand j’attendais désespérément ses appels pour qu’on se voit….
    Qu’est ce que tu en penses ? Tu crois qu’il peut revenir ?

  • Bulle | 18 juin 2014

    Du nouveau aujourd’hui.
    J’ai mal dormi.
    J’arrive au boulot, on se fait toujours la gueule. Lui plus que moi j’ai l’impression. Insoutenable.
    Et plusieurs collègues l’ont remarqué… Difficile à gérer, et de faire taire les curiosités. J’ai botté en touche et je pense que c’est passé mais par contre, quand on se retrouve tous les 2 dans le même bureau que notre boss et qu’on ne se décroche pas un mot, c’est plus tendu… Surtout qu’elle sait qu’on s’entend super bien en temps normal.
    J’ai un peu paniqué car je ne veux pas risquer quoique ce soit de négatif dans ma vie professionnelle (je sais il fallait y penser avant de finir dans son lit).

    Du coup je lui ai envoyé un texto :

    « Je n’y arrive pas ! Trop dur de te faire la gueule :) J’ai été vexée, car oui je voulais totalement une histoire avec toi, même si au début je ne l’envisageais pas du tout. Mon ego de connasse a pris une baffe :) Je ne sais pas à quoi je m’attendais, je comprends maintenant que je ne suis juste pas ton type de meuf. Et je suis une éternelle romantique, j’ai du trop regarder Dirty Dancing et Braveheart qd j’étais ado :) Donc oui j’ai commencé à avoir des sentiments pr toi, et ça m’a bien ennuyée que ce ne soit pas réciproque. Et que tu ai envie de moi sans qu’il ne se passe jamais grand chose… Mais je ne vais pas te faire la gueule comme une gamine, je n’y arrive même pas ! La vie continue :)
    J’espère qu’on pourra rester potes. »

    Il m’a royalement ignorée après….
    Je l’ai envoyé à 15h, il est 21h toujours pas de réponse… Je me sens, comment dire…. comme une merde ??

    • Anashka | 19 juin 2014

      Courageuse, je dirais. S’il ne répond pas à ça, la merde, c’est pas toi.

      • Bulle | 19 juin 2014

        Merci pr le soutien…
        Je suis contente de lui avoir dit ça finalement, ça dédramatise un peu la situation mais toujours pas de retour.
        Je joue la carte de la bonne humeur au boulot mais ça fait mal…

        • Anashka | 19 juin 2014

          Oui. Il merde et TE donne l’impression d’avoir « trop eu confiance en sa bienveillance », comme si c’était mal…

  • jahina | 18 juin 2014

    Ma soirée à tourner au vinaigre.
    pfff, je suis dégoutée, il est arrivée dans mon quartier avant 21 h. il était parti plus tôt de l’entrainement exprès. et puis il a tourné pour trouver une place pour se garer. Il n’en a pas trouvé et m’a tél vers 21h05 pour me dire qu’il allait rentrer qu’il n’allait pas tourner des heures. J’ai un peu insisté, lui disant que j’avais préparé le repas. Il m’a dit qu’il me rappelait. Il me rappelle à 21h25 pour me dire qu’il ne trouvait pas de place et qu’il rentrait. Il m’a demandé si je venais au cours demain. énervée, je lui ai à moitié raccroché au nez.
    j’étais énervée que notre soirée tombe à l’eau, le repas, moi en nuisette.
    Je l’ai rappelé, m’excusant de lui raccrocher au nez. il était aussi dégouté de ne pas pouvoir venir, de ne pas passer la soirée avec moi, mais il n’allait pas tourner pendant des heures. Il m’a dit qu’on passerait la soirée demain et je lui dit oui, mais, et il me dit oui mais quoi… allez à demain. Lui aussi énervé qui me raccroche à moitié au nez. Donc voilà, soirée qui tourne au vinaigre. Première prise de t^te entre nous.

    • Anashka | 19 juin 2014

      Ca arrive. On verra comment ça se passe les prochaines fois..

      • jahina | 19 juin 2014

        je le revois au cours ce soir.
        Tu crois que je devrais lui envoyer un sms ou alors j’attends de le voir ce soir ?

  • jahino | 19 juin 2014

    On en vient à se demander ce que le mariage signifie pour vous.
    Pour résumer, vous draguez un homme marié, et père de famille, au point de lui faire commettre l’adultère. Bon oui, je sais, il faut être 2 tout ça … mais quand même ! Il y a tellement de mecs célibataires sur le marché.
    Que feriez-vous à la place de sa femme en découvrant des affaires d’une autre dans la voiture, avec pour seule explication une réponse floue ?!
    Je pense qu’en ce moment, même si il ne le dit pas, ses faits et gestes sont surveillés par sa femme, et la situation doit être tendue dans le domicile conjugal.
    Qui plus est, à la place du mec, je soupçonnerai que cet oubli soit volontaire.
    Maintennat, après avoir créée une sale ambiance dans leur famille, voilà que vous lorgnez sur un élève du cours.
    Que se passera-t-il le jour où, sous la pression de sa femme, il avouera tout ?
    Famille brisé, et quelle conséquence pour les enfants ?! Et pendant ce temps là, vous serez entrain de roucouler avec un autre, peut-être marié aussi :-(

    Il y a des termes pour décrire ce genre de comportement que je n’emploierai pas ici …

  • jahina | 19 juin 2014

    Jahino,

    Vous m’accablez et faites de moi la « méchante coupable » de tous les maux de cette histoire.
    C’est lui qui m’a séduite durant deux mois, qui m’a courue après et j’ai effectivement flanché et pas LUI. Vous savez, il a toujours été un homme à femmes et il s’en est pas caché. Je ne suis donc pas sa première maitresse, loin de là, ni la dernière.
    Nous nous sommes mis d’accord, je n’ai rien à attendre de lui, nous profitons des moments que nous partageons ensemble. Il sait très bien que je n’attends rien de lui bien que j’aurai aimé autre chose et que j’aspire à la stabilité qu’il ne peut m’offrir. Cette stabilité que je cherche effectivement peut être auprès de ce jeune au cours, car je ne me vois pas être sa maitresse durant des années et il le sait aussi. d’ailleurs, il m’encourage aussi à trouver l’homme de ma vie.

    ça ne changera peut être pas l’idée que vous avez de moi et c’est votre droit.

  • jahina | 20 juin 2014

    Anashka,
    La prochaine fois était hier soir :)
    Il m’a tél pour me dire qu’il ne ferait pas cours, car il n’y avait personne au cours. Comme je sortais du métro à ce moment là, je l’ai rejoint au gymnase. NOus avons pu discuter de notre « différent de la veille ». Il s’est mis à ma place et moi à la sienne et lui ai dit que c’était quand même dommage, déjà qu’on ne se voyait pas beaucoup qu’une place de parking nous empêche de nous voir. Il m’a dit qu’il s’achèterait peut être un scooter, ça résoudrait les problèmes.
    Il devait tout de même rester jusqu’à 21 h, mais il m’a proposée de me raccompagner en voiture. Nous avons bien discuté, je lui ai dit aussi que ce qui me gênait est le fait de ne jamais savoir quand on se voit, d’avoir l’impression d’être en attente et de quémander, que ce n’était pas confortable pour moi. Il m’a dit que je ne devais pas me sentir comme ça que soit il pouvait, soit il pouvait pas.
    Arrivé dans mon quartier, il m’a dit qu’il allait voir s’il trouvait une place et que s’il devait tourner longtemps que je ne devais pas lui en vouloir s’il rentrait.
    Par chance, une place s’est libéré à côté de ma rue.
    Il est parti acheté une bouteille de vin. J’ai pris une douche et suis revenue près de lui avec la fameuse tenue sexy que j’avais prévue la veille. Il m’a trouvé magnifique :)
    Nous avons passé un très bon moment. Il a été beaucoup plus attentif à mon plaisir. Tu sais, je vois une évolution entre le débit de nos rapports à hier. Il est beaucoup plus doux, m’embrasse un peu plus souvent et s’occupe beaucoup plus de moi. Hier je lui ai expliqué ce qui me faisait décollé et il s’est exécuté en me disant « mais pourquoi tu ne me l’as pas dis plus tôt ».
    Nous sommes restés à discuter tous les deux. Sa vie, sa femme, son couple, notre relation. Il me disait culpabiliser souvent car il n’a rien à repprocher à sa femme mais qu’il avait toujours été comme ça. Je lui ai dit s’il voulait qu’on stop la relation, il m’a dit que non.
    Je lui ai dit si ce n’était pas moi ce serait une autre, il m’a dit qu’il ne savait pas, qu’il n’était pas si coureur. et moi « alors pourquoi moi ? » il m’a répondu « parce que c’est toi, c’est tout »…
    Je lui ai demandé s’il était amoureux de sa femme. Il m’a dit qu’il n’était jamais tombé amoureux, une seule fois il avait 13 ans, amoureux d’une collègue de classe qui ne l’aimait pas.
    on a rediscuté du fait qu’il n’aimait pas embrassé… peut être le fait qu’il n’a jamais reçu d’amour de ses parents, il a été placé à l’âge de 11 ans en foyer.
    Je lui ai dit quand on a pas reçu, on ne sait pas donner.
    Il m’a dit que ce n’est pas qu’il veut pas, mais il aime pas. Moi, j’ai comme l’impression qu’il fait un blocage, c’est comme s’exposer… je ne sais pas Anashka, quand penses-tu ? idem pour le cunilingus, il n’aime pas et ne le pratique pas, par contre il adore lui recevoir le sexe oral.
    Il m’a dit aussi que s’il n’avait pas 4 enfants qu’il adore par dessus tout, les choses seraint différentes. il m’a dit que sa femme savait pertinemment qu’il la trompait, qu’elle n’était pas bête et il m’a dit que elle de son côté peut être aussi , qu’il s’en fichait mais qu’il ne voulait pas le savoir.
    Ensuite, il m’a dit c’est triste hein ? je lui ai dit, que je ne voulais pas me mêler de sa vie de couple, que j’étais mal placé pour ça et que ça les regardait. Moi ce qui m’importe quand il est avec moi c’est qu’il soit bien et moi aussi.
    C’était une jolie soirée, avec une discussion plus profonde. Je crois aussi qu’il a voulu se rattraper de la veille.

    • Anashka | 20 juin 2014

      S’il ne peut pas tomber amoureux, en tout cas, il te fait confiance de plus en plus :)

  • jahina | 20 juin 2014

    et que penses-tu du fait qu’il n’embrasse pas ?

    • Anashka | 23 juin 2014

      Je ne sais pas, on a tous un rapport différent à ça…

  • Luciole | 22 juin 2014

    Bonjour,
    Je viens chercher des conseils parce que je tangue dans ma tête et je sens bien qu’il faut que je me mette au clair.
    Voilà je suis la chef de son chef, j’ai 8 ans de plus que lui et on habite pas dans la même ville (200 kms). J’ai deux enfants ados et je suis en train d’essayer de me séparer de leur père car je ne suis plus heureuse avec lui.
    Il a divorçé il y a 2,3 ans et a deux enfants plus jeunes.
    Je le connais depuis plus de 10 ans mais je travaille plus en direct avec lui depuis 1 an.
    Je suis tombée amoureuse, petit à petit depuis le début de l’année, de plus en plus avec l’impression que lui aussi est amoureux. Mais je né suis pas sûre on n’est jamais sûre….c’est bien le sujet!
    Regards prolongés, grands ou petits sourires, proximité (main sur la table pas loin de la mienne et qui y reste/ me frôle aux pauses…), super gentil, et puis surtout super connexion émotionnelle: on pense pareil, on finit pareil une phrase, on aime travailler ensemble, on se débrouille (lui comme moi en tout cas j’ai l’impression que c’est pas que moi) pour être ensemble aux plus de réunions possibles, ….voilà voilà j’ai l’Impression de donner plein de signes, de lui tendre plein de perches pour qu’on passe à autre chose mais rien. Il est irréprochable à part tout le reste la haut qui me fait monter la pression et le délire….moi aussi sans doute.
    Je sais que la situation est compliquée parce que on est en zone interdite au boulot et on prendrait de gros risques s’il se passait quelque chose. Mais bon faut savoir non? C’est quand même moi qui prend le plus grand (je suis la chef de son chef…il est plus jeune….il peut avoir un intérêt « promotion canapé »a la situation….) je vais quand même pas être explicite…..en même temps je suis prêté à changer de boulot et de vie. Bref il y a de quoi me demander si je suis en plein délire ou si je démarre la 2ème histoire d’amour de ma vie?
    Je prends tous les conseils!!!

  • Jahina | 24 juin 2014

    Anashka,

    Depuis notre dernière soirée chez moi de jeudi soir, je suis un peu angoissée.
    Vendredi, je lui ai envoyé un sms lui proposant une sortir one man show pour début juillet. Il ne m’a pas répondu. Auc ours de boxe, le soir m^me, je lui ai demandé s’il voulait ou non y aller. Il m’a répondu que non, qu’il ne voualit pas s’enfermer et que de toute façon, il n’avait pas trop la t^te à ça en ce moment. J’ai été déçue par la réponse, je ne te le cache pas. je voulais qu’on se voit dans un autre cadre pour changer un peu.
    A la fin du cours, nous nous sommes fait la bise et je lui ai dit « je ne te demande pas quand on se revoit » et ça l’a fait sourire (je lui avait dit la veille que ce qui était pour moi difficile dans notre relation, c’était de ne jamais savoir quand nous allions nous revoir, davoir le sentiment d’être toujours en attente…il m’a répondu que je ne devais pas me sentir comme ça, il pouvait, il pouvait, il pouvait pas et bien il pouvait pas). Il m’a juste dit « allez à la prochaine ». Je me suis sentie mal après ça.
    Je n’ai pas eu de nouvelles du week end. J’ai envoyé un sms dimanche en fin de journée qui est resté sans réponse. Hier, je ne suis pas allée au cours, je suis sortie avec une amie. Et toujours pas de nouvelles de sa part. Du coup, mes angoisses ressurgissent (tu sais combien j’ai besoin d’être rassurée…) et là je ne le suis plus vraiment. Peur qu’il se lasse, peur que notre relation ne devienne que sexuelle.
    Je me confronte à mes peurs et elle s’estompent un peu. Je déteste cet aspect là de moi. être di fragille affectivement parlant. Pour tout le reste je suis une battante, je réalise plein de choses, de projets, de challenges et défis que je me lance.
    Bref, on a tous nos failles et celle-là pour moi est de taille.
    Je verrais ce soir comment ça se passe avec lui.

    • Anashka | 24 juin 2014

      Peur qu’il se lasse, peur que notre relation ne devienne que sexuelle.

      Je crois qu’effectivement, il tient à toi, mas ne veut pas forcément voir la relation évoluer. Et, là, il prend un peu de distance…

      (Sinon, je vais arrêter le suivis commentaire, je te donne les explications et ré-orientation pour un conseil ici : http://www.seduireunhomme.fr/2014/06/vie-du-site-commentaires/)

      • Lyna | 8 février 2015

        Bonjour Anashka,

        Ton site est génial, et l’attention que tu portes aux gens est tellement sincère qu’elle force l’admiration!
        Je suis un peu frustrée, j’ai été suspendu aux commentaires de JAHINA et au déroulement de son histoire…et pouf plus rien…as-tu des nouvelles d’elle???
        Ou en est son histoire??
        JAHINA si tu m’entends reviens lol !!! Je veux savoir comment à évoluer ta relation? as-tu trouvé un homme plus disponible?

        • Jahina | 9 février 2015

          Bonjour Lyna,

          j’ai coupé court à cette relation stérile… et j’ai bien fait !! car depuis le début de l’année, je vis une très jolie histoire avec une personne de totalement disponible qui me correspond. ça m’est tombée dessus, je ne suis plus un coeur à prendre…
          Merci d’avoir suivi mon histoire qui avec le recul, je regrette un peu…
          Nous avons conservé de bons contact tout de m^me.

  • only_me | 18 juillet 2014

    Bonjour,
    Je trouve ce forum très intéressant et me sens très concernée par le sujet…
    Je suis secrétaire en auto-école et je kiffe un moniteur. Il vient en remplacement de temps en temps depuis un an et j’avais déjà craqué l’année dernière mais j’avais réussi à passer à autre chose. Mais là depuis qu’il est revenu depuis début juillet, je pense à lui 16 à 18h par jour ! Le hasard est qu’on a fait une soirée organisée par un site de rencontres en juin dernier et on s’est retrouvé la-bas !!! Je n’en croyais pas mes yeux ! Du coup c’est un peu notre sujet de conversation quand on peut en parler au travail car on n’est rarement seul. Soirée « mythique »… lol Il a visité 3 fois mon profil en 2 jours… Bref. Quand il part en leçon, il me lâche un beau sourire, il reçoit le même, et j’ai hâte que l’heure passe pour le revoir… Je me dis qu’il faut que je l’aborde avec les conseils que vous donnez car je ne veux pas qu’une amitié s’installe. Je vais lui faire des compliments, l’aborder plus, bref il faut que j’attaque !!!!

    • Anashka | 30 septembre 2014

      Alors ? :)

      (Désolée pour le temps de réponse, j’étais prise par des soucis familiaux)

  • Laura | 15 septembre 2014

    J’ai un coup de cœur pour un collègue et j’en suis malade.
    Pour cause, je suis mariée et nous avons 2 enfants.
    Dès la première fois que je l’ai vu, je suis en OI. Je ne dors plus, je pense à lui tout le temps, je suis déprimée quand je regarde le planning et qu’on ne travaille pas ensemble, je rêve de lui la nuit, j’essaie de prendre mes pauses en même temps que lui, je suis déconcentrée quand il est dans la même pièce, je minaude.
    Je suis partagée entre le dégoût de moi-même d’être autant attirée par un autre homme que le mien et le chagrin quand je vois à quel point je n’intéresse pas du tout mon collègue.
    Tous les jours j’espère que ce coup de cœur passe, que tout redevienne comme avant. Que je puisse travailler sans avoir une fixation sur quelqu’un et me demander qu’est ce que je pourrais changer chez moi pour qu’il me regarde enfin.
    Alors l’amour au travail, c’est juste une sacrée merde …

    • Alexia | 22 septembre 2014

      C’est pire qu’une sacrée merde c ‘ est un terrible cancer

  • Mina | 7 octobre 2014

    Bonjour Anashka, je passais par là , j’ai un peu hésité avant de poster;
    je suis un peu dans une situation qui m’arrive pour la première fois et je ne sais pas comment agir.J’ai commencé à travailler dans une grande entreprise il y a 1 mois , et j’ai rencontré un homme charmant , il m’a tout de suite plu ( mais je n’étais pas la seule, toutes les filles le trouvent charmant).Il est arrivé un mois avant moi il travaillait pour la même boite mais dans une autre région, il est jeune 27 ans et moi 23.Je n’arrive pas à savoir si je lui plais, je sais qu’il me regarde dès fois avec insistance.Quand on se retrouve en réunion et que je ne l’ai pas vu il me fixe comme pour que je le remarque et lui dise bonjour.On s’est retrouvé seuls dans l’ascenseur 2 fois et silence j’étais un peu gêné et il m’a semblé l’être aussi.Il ne me parle pas beaucoup et a du mal à soutenir mon regard.Et à chaque fois qu’il s’en va il me dit au revoir avec un sourire. J’ai vraiment l’impression que je lui plais et que je l’intimide , mais comme je n’ai pas confiance en moi je n’ose pas l’aborder.Des fois nos regards se croisent et on sourie juste.Ce qui me semble bizarre c’est qu’il rigole aisément avec les autres filles ou garçons mais qu’avec moi je sens de la réserve, maladresse.Il me plait vraiment et je ne sais pas quoi faire; je n’arrive même pas à lui parler normalement sans faire de connerie.Dois je faire le pas vers lui ou attendre ? Merci de prendre le temps de me lire :)

  • Stochastique | 24 octobre 2014

    Personnellement, je refuse toute relation avec des collègues, même l’amitié en dehors du travail avec des collègues. Pour moi cela est beaucoup trop dangereux car souvent plus nocif qu’autre chose. Je fais une nette différence entre vie pro et vie personnelle. D’ailleurs, je donne très peu d’informations sur ma vie perso à mes collègues.

    Bref, essayer de me draguer au boulot c’est se prendre un râteau (poli mais clair) à coup sûr. ^^

    PS : Je suis un homme…

Commenter