TIPS SEDUCTION : « FAST » and « SLOW » seduction

Par 25 Juin 2013 102 Commentaires

tips-seduction-fast-and-slow-seduction

Les mots anglais, c’est cool.

Vous l’avez compris, je vais parler la séduction rapide versus la séduction lente.

Je reste une amoureuse de la FAST séduction. J’aime quand les choses vont vite. Tu me plais tout de suite maintenant. Pourquoi attendre pour coller ma bouche à la tienne et voir si elle a un goût de cerise ? Ainsi, on peut passer au reste, à ce qui fera (ou non) noyau de la relation.

Pourtant, je m’essaye depuis quelque temps à la SLOW séduction. J’ai du temps. C’est ma manière à moi d’être abstinente. Alors, je teste et tente ses stratégies, ses approches, son utilité.

Alors FAST or SLOW séduction ? C’est ici.

Enjoy.

La FAST séduction : définition

C’est une séduction rapide, de l’instantanée, du « je-te-veux-tout-de-suite-maintenant-et-non-non-non-tu-ne-vas-pas-te-défiler ». Dès le premier regard, le jeu de séduction s’instaure. Vos yeux crient « braguette » et les siens « boobs ». Bref, de l’harmonie dans la rencontre.

Quelques rencards (trois, en général) ou quelques heures plus tard (trois, en général), vous constatez que non, un fumeur n’a pas un goût de cerise sur les papilles. Mais, ce n’est pas grave, il est mignon quand même.

Nos IOI (Signes d’intérêts) sont clairs et limpides. La tension sexuelle gagne en ascension de minute en minute, notamment par l’incessant jeu de regard et un body langage relativement suggestif. (Oui, on peut être suggestif sans être vulgaire.)

Pas de place pour la Friend Zone. Pas de place pour le silence pesant ou les grandes questions métaphoriques de la relation. On veut, on prend, on réfléchit après.

Parfois, on tombe sur une perle, on ne la lâche plus. Et trois ans après, on se dit encore des mots doux sur l’oreiller, parfois, non. Est-ce grave ? La séduction peut-être un jeu, autant que le jeu soit fun.

Bref, la FAST séduction se joue comme un coup de foudre.

Avantage/Inconvénients

L’avantage de la FAST séduction, c’est qu’elle permet tout de suite de se positionner :

  • l’Autre joue le jeu, tant mieux, nous lui plaisons et il n’y a plus qu’à…
  • l’Autre ne joue pas le jeu, nous ne lui plaisons pas, pas le temps que l’Ego en prenne un coup, NEXT.

L’inconvénient, c’est que ça ne marche pas avec tous les mecs :

  • les mecs déjà pris ne succombent pas à la FAST séduction
  • ni votre patron, collègue de travail
  • et rarement les grands timides ou romantiques.

.

Idéal pour toutes les rencontres qui se font hors de votre cercle social : site de rencontre, bars, cafés, soirées…

 

La SLOW séduction : définition

C’est une séduction lente.

On repère de loin le spécimen. On le regarde une fois, deux fois. On ne lui parlera peut-être pas le soir même, peut-être pas à la prochaine rencontre. On attend. On savoure chaque regard en coin, en attendant. Ça flatte l’Ego et confirme notre choix vestimentaire du jour.

Quand on lui parlera finalement, la discussion sera courte. On offre à l’autre qu’une effluve, qu’un aperçût du jeu qu’il y aura demain. De conversation et rencontres impromptues, on apprend de l’autre, une légère tension s’instaure. Le temps pris inscrit quelque chose d’interdit ou impossible aux bribes de conversations.

La SLOW séduction donne l’impression que les choses coulent naturellement. Elles se sont faites petit à petit, de sourire en sourire. On dévoile que très peu et l’on apprend que très peu.

Elle se joue sur au moins un mois (ou plus).

Finalement, la SLOW séduction est une ode, non pas à la rencontre ou à l’autre, mais au plaisir à se plaire mutuellement. À garder la tension de l’attrait comme suspendu dans le temps. Il est possible qu’elle en reste là. C’est bien ce qui peut poser problème.

Il faut un coup de théâtre, un coup de culot, une bonne cuite pour que la SLOW séduction amène une relation. Généralement, la relation restera sur une Friend Zone ambiguë.

Si la patience est reine dans la SLOW séduction, l’opportunité en est le couronnement.

Bref, la SLOW séduction.

Avantage/inconvénient

L’avantage de la SLOW séduction :

  • il y a déjà une forme étrange et complice de relation.
  • On a quelqu’un sur le feu pour les jours où l’on se sent esseulée.
  • Si ça concrétise, ça promet une bonne dose d’adrénaline

L’inconvénient, celui de la projection :

  • La tension peut retomber comme un soufflé au fromage avant réalisation.
  • La tension peut retomber après réalisation.
  • La tension peut ne rester que de la tension.
  • L’OI guette.

Idéal pour les rencontres qui se poursuivront, dans votre cercle social en somme :

  • vos commerçants
  • au travail
  • dans votre cercle amical proche.
  • (ou les mecs en couple, mais c’est mal)

WARNING : la SLOW séduction, c’est de la patience, du plaisir à séduire.. Pas de la peur de se lancer.

 

FAST séduction : Techniques

Vous les connaissez, mais pour le rappel :

  • Approche : elle commence toujours par un contact visuel, un abordage (de lui ou vous)
  • Confort : mettre en confiance, l’humour est votre meilleur ami.
  • Sexualisation : par les sous-entendus, la Kino escalation
  • Close : NC (NumClose), KC (KissClose), FC (FuckClose).

Hormis la phase de confort (qui n’a souvent pas besoin de durer plus d’une heure ou deux), tout le reste se joue dans l’ambiguïté (sexuelle et/ou sentimentale). Que ce soit vous ou lui qui meniez la danse, vous savez très bien tous les deux par quelle figure elle finira. Vous faites simplement monter la tension.

On pourrait appeler ça « de la création de bulle ».

(Que ce soit en FAST ou SLOW séduction, la question de l’engagement se pose dans le temps. Pas en amont. Bref, nous parlons de séduction, pas de couple ou construire. À mon sens, ça ne rentre as encore en jeu à ce stade de la relation.)

 

SLOW séduction : techniques

Vous l’avez compris, la SLOW séduction, c’est de la patience, patience, patience… et un poil de passivité.

On pourrait dire qu’on laisse la porte ouverte aux approches de l’autre, qu’on y répond par des IOIs mais qu’on ne précipite pas l’approche. On montre simplement que l’on apprécie le jeu installé.

Approche.

Les jeux de regards peuvent durer un poil plus longtemps avant d’aborder l’autre. Mais, je ne serais pas pour les laisser trainer trop longtemps. Ce serait le meilleur moyen de n’avoir plus rien à se dire une fois en face à face. (Et surtout de perdre tout son courage pour aborder l’autre).

Si vous êtes sûre de revoir le gars en question, s’arrêter sur des jeux de regards à la rencontre, c’est bien. Plus, c’est trop.

Basez les premiers échanges sur quelques banalités, donnez-leur du poids avec votre meilleur regard de séductrice et en cultivant les silences.

Confort et sexualisation

Ces deux points se mêlent. Ils vont être comme tirés sur la longueur. Une discussion des plus banales sera ponctuée de quelques regards en coin. Une allusion rapide sera jetée à la volée (sur votre relation à l’Amour, aux hommes, aux relations…)

Il s’agira simplement de prendre son temps sur cette partie-là, de la jouer plus subtilement. De laisser l’autre venir, d’attraper certaines perches, d’en laisser tomber d’autres…

Mais, de TOUJOURS avancer.

Pour être la meneuse de jeu, tentez d’en savoir le plus possible sur lui et ne vous dévoilez que très peu. Avec humour, mystère. « Allusion » doit devenir votre mot fétiche.

Warning

Le chaud/froid 
Comme c’est un jeu en déséquilibre, je déconseillerai fortement le chaud/froid qui viendra casser le jeu. La constance est votre meilleure amie. On garde le chaud-froid pour la Friend Zone dont on ne parvient pas à sortir ou l’Ex qui nous prend la tête. Bref, pour les relations qui sont déjà mal parties.

La jalousie
Si montrer que vous êtes à l’aise avec d’autres hommes peut vous faire gagner des points, exagérer peut vous en faire perdre. Pas de secret, calibrez.

L’opportunité

Il y a deux choix, soit vous en remettez au hasard, soit vous la provoquez. Pour la provoquer, il faut simplement voir Jules dans un autre contexte et l’embrasser à ce moment-là. Sans prendre son numéro directement : ça casserait le naturel que vous avez mis en place.

  • Au collègue de boulot, vous proposerez un verre (et plus) après le boulot.
  • Au commerçant de quartier, vous lui rangerez votre féminisme dans un coin et lui demanderez un coup de main pour votre ordinateur, évier… bref, n’importe quoi qui fasse un peu viril.
  • Au pote des potes, vous l’isolerez dans une soirée. « Viens, on s’en va, je veux te montrer un truc ».
  • Au barman/serveur, vous traînerez à la fermeture, vous sous-entendrez que vous avez peur de rentrer seule ou vous lui montrez que vous avez bien trop bu pour conduire.

Bref, l’imagination est votre meilleure amie.

FAST or SLOW ?

À mon sens, la slow séduction est idéal dans un cadre de multitargetting, dans un moment où vous prenez PLAISIR à prendre votre temps. Sinon, rapidement, ce type de séduction peut devenir pénible.

Si le mec vous plait vraiment, que vous voulez avancer avec lui, je serais pour une séduction moins passive : la FAST.

Si le mec vous plait, mais que vous avez déjà d’autres personnes dans le viseur, la SLOW permet d’apprendre à séduire autrement, à profiter du chemin, de la séduction pour la séduction. D’avoir toujours quelqu’un qui nous voit comme superbe (et vice versa)
Et vous, qu’elle est votre type de séduction préférée ? FAST or SLOW ?

Anashka,
Fastamoureuse

 


Comprendre le body language des hommes

Comment savoir à coup sûr si vous plaisez a un homme? Apprenez à décrypter les signaux d'attraction physiques des hommes...

> Découvrez cet Ebook



Commentaires (102)
  • Pink lady | 25 juin 2013

    FASLOW : un subtil équilibre entre les deux ;)

  • Ina | 25 juin 2013

    Je n’avais jamais fait de réelle distinction entre fast et slow séduction, et je viens de réaliser que je préfère nettement la fast : plus directe, sans perte de temps ni détours inutiles.

    Etant donné que je n’avais jamais relevé cette différence, je ne m’expliquais pas pourquoi j’aimais aller droit au but directement alors qu’on me présentait « toujours » la séduction comme lente, voluptueuse, sur la durée,… Je me sens soulagée là !

    • Anashka | 28 juin 2013

      Je fonctionne comme toi. Peut-être y a-t’il encore une regard sur la femme qui la pousse à désirer une séduction lente, qui se retient, qui ne veut pas vraiment. Mais, le problème de ce regard, c’est qu’il est le meilleur moyen de ne pas se lancer et de ne rien vivre du tout.

      • Ina | 29 juin 2013

        « […] Le problème de ce regard, c’est qu’il est le meilleur moyen de ne pas se lancer et de ne rien vivre du tout. »

        C’est exactement mon ressenti.

  • Yeti | 26 juin 2013

    + 1 avec Pink lady ! ahah

  • Sbrianne | 26 juin 2013

    Cela dépend de l’optique dans laquelle je suis, du contexte, de la personne en face (est-ce un inconnu ? Est-ce un un pote d’un(e) ami(e) ? etc…).
    Cependant, je ne suis pas patiente (même si mon prénom vient de la patience en arabe. Ironique n’est-ce pas ?) alors, j’aurais plutôt tendance à pencher du côté de la Fast séduction.

    • Anashka | 28 juin 2013

      Oui, c’est marrant pour ton prénom ^^

  • vassilia | 26 juin 2013

    Le problème quand on est soi-même tendance « fast » (comme moi) et qu’on tombe sur un amateur du « slow », c’est que quand la relation débute (enfin !), elle se poursuit sur ce même mode (moi speed et passionnée, lui lent et réservé). Pétage de plombs garantis…

    • Anashka | 28 juin 2013

      Vous parvenez à trouver un équilibre ?

      • vassilia | 28 juin 2013

        non justement ^^

        mais c’est sans doute mon problème : je ne sais pas être « légère ». Soit je ne ressens rien pour quelqu’un, soit je le désire et là je suis passionnée, enflammée, enthousiaste… et ça fait peur au garçon ! Je pars tout de suite en mode « relation », non pas pour prévoir la maison, le mariage et les enfants, non non, mais en ayant envie de partager plein de choses ensemble. J’ai du mal à laisser l’autre venir, à me faire désirer, à patienter…….. (donc ça foire :p )

        • vassilia | 28 juin 2013

          (alors ça fait des mois que je lis et relis et relis tes articles pour – un peu – me retenir de tout péter quand il ne répond pas à mes messages ou n’en envoie pas pendant trois jours – comme ça, il ignore – un peu – que j’enchaîne nuits blanches, colères et grands discours intérieurs de rupture, et quand il réapparaît, après des journées de boulot stressant, il est heureux de m’envoyer plein de messages tout mignons…) ^^

          • Anashka | 2 juillet 2013

            N’hésites pas dans ces moments à en parler, de cette attente du message, de l’impatience qui l’accompagne… ect. Peut-être qu’on pourrait prendre le temps de réfléchir dessus.

        • Superbrunette | 28 juin 2013

          Pareil pour le côté « envie de partager plein de choses ensemble »…Et si peu de temps pour tout faire (la vie est courte et blablabla)

        • Anashka | 1 juillet 2013

          Peut-être qu’il faudrait déplacer légèrement le curseur. Laisser plus de place au jeu de séduction dans des relations qui ne mènent nul part (pour le jeu) et laisser moins de projection aux personnes qui te font plus d’effet…

  • lapetitefée | 26 juin 2013

    Sauf dans le cas où je n’ai qu’un seul soir pour séduire, ça sera toujours slow chez moi. Ca me permet de connaître bien la personne, de la découvrir, de tester sa patience etc.

  • Anaé | 26 juin 2013

    Moi je suis une adepte de la slow séduction. La fast, ça peut être sympa, c’est fun, ça apporte du peps, c’est tout feu tout flamme et ça fait toujours plaisir. Mais on ne peut pas être sûre de l’intérêt de la personne :

    – si ça se trouve, il est d’humeur euphorique
    -il peut simplement avoir envie de passer du bon temps
    -il veut se prouver un truc
    -il a « l’habitude » de faire ça…etc etc

    Dans la fast seduction, se pointe toujours le « risque » de n’être qu’une ONS, et quand on ne veut pas d’ONS, c’est un problème. Quelqu’un de motivé par un des motifs énoncés, ne va pas perdre son temps à attendre et à redoubler d’efforts pour attirer votre attention. Il a vite fait de passer son chemin…

    Je préfère de loin la slow car quand ça s’étend dans le temps, généralement (pas toujours bien sûr), ça montre une démarche de maturation. Il vous a gardé en tête, ne vous a pas oublié, il est vraiment interpellé. Et quelque part, on se sent davantage désirée, surtout si lui y va toujours crescendo. Quand il nous plaît, un homme qui insiste, c’est toujours séduisant, non ? ;)

    Mais il ne s’agit pas simplement de flatter son égo et de jouir du plaisir d’avoir quelqu’un qui cherche à vous  »conquérir ». C’est comme dans l’amour, plus c’est long, plus c’est bon. La slow seduction, pour moi, ça serait un peu comme des préliminaires qui font toujours monter le désir un peu plus, à condition que cela soit bien fait.

    Je rejoins aussi lapetitefée, cela permet également de mieux se connaître, et donc d’être conscient d’être séduit (et de séduire) pour de bonnes raisons.
    Avec la fast, généralement, c’est simplement physique : une envie soudaine, irraisonnée. Une attirance foudroyante. Là encore, ça peut être agréable, mais au fond, n’est-ce pas moins  »gratifiant » ?

    Par contre, par slow, je n’entends pas very slow…il y a un moment où il faut que ça se décante. Des semaines oui, mais pas des mois, sinon c’est du  »tournage en rond », voire un jeu stérile…bref, tout sauf de la séduction.

    • Anashka | 28 juin 2013

      Je ne pose pas les choses en terme de gratifiant ou non. Finalement, un mec peut me plaire dans un regard et moins après. La slow le fera alors rentrer dans la FZ. Quelqu’un qui me plaira dans le temps, me plaira que j’ai consommé ou non. Et, je crois (j’ai observé) la réciproque valable.

      Reste que dans la fast, le jeu de sentiment peut prendre son temps avant de s’installer. Et, finalement, ça converse quelque chose de stimulant. Garder l’intérêt de l’autre, le faire monter en crescendo peut se construire avec le temps et après consommation des corps.

      Quel forme d’intérêt tu attends de l’autre ?

      • Anaé | 28 juin 2013

        J’attends une forme d’intérêt globale. Qu’il s’intéresse à ma vie dans son ensemble, mes qualités, mes défauts, mes ennuis, mes plaisirs, mes goûts, mes aversions. L’idéal serait bien entendu qu’il m’apprécie (et me désire !) toujours davantage à mesure qu’il me découvre plus.

        Je fonctionne aussi comme ça quand un homme me plaît. Je suis curieuse de tout sur lui. Un homme peut énormément me plaire au départ, et plus du tout par la suite, et inversement, il peut me laisser complètement indifférente initialement, et puis finalement me rendre complètement dingo de lui !

        Pour moi un minimum de temps est donc nécessaire.

        Je pose – en partie seulement – les choses en termes de gratifiant, mais certainement pas par jugement de valeur. Je préfère la slow mais pas pour jouer les « vertueuses », ce n’est pas du tout ma préoccupation !
        J’ai simplement tendance à penser que peu d’hommes diront ‘non’ à de la fast séduction, d’autant plus s’ils sentent qu’il y a possibilité d’ONS à la clé, et que la fille n’a aucun problème avec ça.

        Au final, je suis plutôt dans une démarche de « sacralisation » de la consommation des corps, pour moi ça doit être « l’aboutissement de…. » et pas « l’éventuel début de… »
        Mon schéma serait donc :
        -1er temps, découverte
        -2eme temps, jeu des sentiments
        -3eme temps, sexe à profusion
        Par la suite les 3 en même temps : toujours tenir en éveil le jeu des sentiments, se redécouvrir sans cesse, et se désirer toujours autant au fil du temps.

        Mais peut-être que ce n’est pas un schéma réaliste, et que je devrais revoir ma géométrie ! :)

        • Anashka | 2 juillet 2013

          Si le schéma est réaliste ou non, ce n’est pas moi qui y répondrais. Je pense qu’il y a autant de formes d’entrée en relation qu’il y a de relations. Le risque avec un schéma rigide, c’est, peut-être de se priver de d’autres formes d’entrée. Mais, j’ai le sentiment que dans la relation, la question amoureuse est importante pour toi.

          Je sais que j’ai eue de très belles relations, qui ont plutôt duré, avec de l’attachement, mais où je n’étais pas amoureuse. Pourtant, les avoir vécu était important pour moi, dans mon histoire.

          La question est : est-ce que ce schéma est un idéal pour toi ? Ou est-il un calque que tu tentes de mettre dans tes différentes relations ?

  • Marie | 26 juin 2013

    Je n’ai jamais utilisé LE FAST (je vais l’essayer quand-meme). Qaund je sais que je reverrai le mec je ne me précipite pas à le séduire.

  • Hilda | 27 juin 2013

    Moi aussi j’adore la fast séduction tout, tout de suite!! lol
    Et puis j’ai déja vu des fast séduction aboutir a quelque chose de plus soft et concret une fois le petit jeu passé.
    La slow seduction c’est pas mal aussi , tout dépend si on est patient … ou pas.
    Quand un mec me plaisait vraiment j’essayais la slow séduction et au final j’abandonnais à chaque fois :S

  • mulderone | 27 juin 2013

    Bon, mis à part le fait que j’aurai un préférence que ce soit la femme qui prenne la phase d’approche en main,

    je verrai bien un mix des 2, par phase, fast au début , passer en slow ensuite pour se connaitre, repasser en fast (évitons la FZ) .

    • Anashka | 28 juin 2013

      Mulderone, en gros, c’est un Tango, ta parade amoureuse. ^^

      • Mulderone | 22 juillet 2013

        Ben oui :D !!!

  • Iaorana | 27 juin 2013

    Je suis pour la SLOW, résolument, parce que je n’aime pas faire les choses à moité et que je préfère prendre le temps de les faire « bien ».
    Sauf que mon OI actuelle, là, j’en suis tellement malade que le désir doit transpirer par tous les pores de ma peau… ce qui ne me rend pas très crédible :-)

    • Anashka | 28 juin 2013

      Tu en es où avec cet OI ?

      (C’est le danger de la SLOW)

      • Iaorana | 28 juin 2013

        Je ne sais pas si tu te souviens, on en avait discuté sur un autre sujet.
        C’est quelqu’un que je croise de temps en temps dans mon boulot, je sais que lui est/était très attiré (ça se voit…). On prend le temps de se connaître doucement. Mais la fois dernière, j’étais tellement intimidée et tellement stressée que je me suis braquée, me suis montrée limite agressive, et j’ai bien vu qu’il me lançait un regard genre « qui c’est cette barge ? » Il a vraiment vu mon trouble. On s’est quittés en plaisantant mais je sentais bien que le charme était rompu. Alors j’ai envoyé un petit mot pour m’excuser (sans en faire trop non plus), expliquer que la discussion m’avait mise mal à l’aise, etc…
        Pas de nouvelles – mais le message n’appelait pas de réponse non plus.
        Et là ça va faire 1 mois qu’on ne s’est pas vus. J’étais résolue à me faire oublier un temps, mais plus j’attends plus j’ai peur de ce que je vais retrouver.
        Tu me diras, au moins la pression retombe carrément.

        • Anashka | 1 juillet 2013

          La tienne de pression ?

          • Iaorana | 1 juillet 2013

            Ah oui, et elle vient même de retomber comme un soufflé : je viens de me prendre LE méga râteau ! LOL
            Pas vu depuis 1 mois volontairement. Là, je tombe dessus par hasard. Alors en fait il m’avait vue le premier et n’est pas venu à ma rencontre (fait exceptionnel). Il m’a regardée avancer vers lui avec un regard très intense, fixe, moqueur. N’a pas fait un pas. J’ai fait un petit détour pour le saluer, échange de banalités (ça va ? Oui et vous ? Bien merci… ) et pof, plus rien. Je me suis éloignée.

            Et tu sais quoi ? Je l’ai vu tel qu’il était : petit, pas si beau que ça, et pis sa barbe de 3 jours ne lui va pas du tout. Ça fait un bien fou !!!! Je me sens enfin libérée. Et puis je me vois bien en rire avec lui de bon cœur à la prochaine occasion, et ça c’est carrément le pied.

            Il se passait quoi dans sa tête à ton avis ? Je sais que je m’y suis prise comme un manche (de râteau – LOL) la dernière fois car j’étais paniquée par l’effet qu’il me faisait et ça crevait les yeux. Comment un homme considere-t-il une femme dans ces cas-là ?

          • Anashka | 2 juillet 2013

            Je ne sais pas, tout dépend de sa relation à lui, aux femmes… Tu sais, tous les hommes sont différents. Mon travail repose essentiellement, au final, sur les femmes, sur la personne qui vient ici avec des attentes et comment on peut y répondre ou les interroger. Au final, des hommes, je ne connais que ce qu’ils veulent bien m’en dire. ^^

  • Boris | 28 juin 2013

    Alors moi je suis naturellement expert en multitargetting slow qui n’aboutit jamais ! XD

    • Anashka | 28 juin 2013

      Alors, c’est qu’il faut passer au FAST ^^

      • Boris | 30 juin 2013

        Ben je ne peux pas tu habites trop loin ! :P
        ^^

        • Boris | 30 juin 2013

          Plus sérieusement moi je suis comme ça plusieurs grandes raisons :

          -je suis toujours dans la logique d’apprendre à connaitre une personne puis attendre que les sentiments apparaissent pour aller plus loin…
          Malheureusement ça ne marche pas… XD

          -ça permet d’éviter les filles qui passent leur temps à sortir avec plein de mecs et/ou qui vont se casser juste après sans nouvelles.

          -ça permet d’éviter de tomber sur des filles qui cachent le fait d’être en couple et qui n’en on rien à foutre de trahir les mecs.

          Bon après le problème c’est que quand on retire tous les cas qu’on souhaite éviter il ne reste plus aucune filles… :'(

          • Anashka | 2 juillet 2013

            Peut-être que tu pourrais lâcher prise avec cette logique ? Avec ce schéma que tu t’es posé ?
            Finalement, ce schéma, qui te semble protecteur ne t’a pas permit aujourd’hui de vivre des histoires, c’est peut-être qu’il n’est plus adapté ?

          • Boris | 2 juillet 2013

            Tsss… Toi tu veux me pervertir ! ^^

          • boris | 6 août 2013

            Alors dans le genre Fast, il y en a qui a une qui a réussi à me faire un bisous sur la bouche en soirée (sans que je n’ai le réflexe de me défendre) alors que je la connaissais (vite fait) depuis même pas une heure et devant son mec en plus !! Moi qui suis complètement anti-infidélité… il y a finalement certaine situation ou ça peut passer ! Bon j’ai pas gardé contact après mais ça prouve que je ne suis pas forcement anti-fast selon la manière dont la fille s’y prend et surtout selon la situation.

  • chicalokita | 28 juin 2013

    J’aimerais le fast mais toujours en mode slow et comme Iaorana avec des réactions un peu agressives pas contrôlée et un humour un peu cassant… bref du slow down encore pire. Faut dire que c’est toujours des targets anti fast qui m’attirent….

    • Anashka | 2 juillet 2013

      A ton avis qu’est-ce qui t’attire dans les target anti-fast ?

  • chicalokita | 2 juillet 2013

    ah ah bonne question…le fait qu’ils fassent aller les choses lentement, très voire trop ça me rend dingue par rapport aux fast. j’en fait très vite des OI . Je suis attirée, vu qu’ils sont moins « accessibles », mystérieux…mais quand ça dure des semaines voire des mois à ce qu’ils tournent autours du pot ça m’énerve à tel point que quand ça se concrétise mes sentiments du départ se sont essoufflés….et ont disparus… à moins que cela soit la peur étant donné que les ultra fast me font flipper et me font déguerpir.

    • Anashka | 4 juillet 2013

      J’ai du mal à voir si tu parles de sentiments et/ou séduction. Qu’est-ce que tu entends par « concrétiser » ? Qu’est-ce qu’il te fait flipper chez les fast ?

  • Lola | 3 juillet 2013

    Bonjour, je profite du fait de voir que vous répondez à tous les commentaires pour vous demandez votre avis, voilà cela fait 2 ans que je cultive une slow seduction avec un garçon de mon entourage, je suis réellement trés proche de lui, je le considère comme mon meilleur ami, et entre nous il y a toujours eus ce rapport ambigüe qui fait que l’on est attiré l’un par l’autre, cette année nous avons enfin regardé en face cette ambiguïté en concrétisant les choses et en s’embrassant à plusieurs reprises! Aujourd’hui étant donné le fait que nous avons tout un entourage à prendre en compte (un groupe d’amis qui est comme une deuxième famille et où se trouve mon ex petit ami (2 ans de relation) et qui se trouve être le meilleur ami du garçon concerné par cet article), nous avons décidé d’oublier cette phase de notre relation et de repartir sur des bases amicales.. je vous demande juste votre aide car même si je ne veux pas être en couple avec ce garçon, il existe cette attirance et ambiguïté qui ne disparaissent pas! de plus je dois gérer le fait que mon ex (qui est mon ami aujourd’hui et pour qui je n’ais plus de sentiments amoureux) reste jours aprés jours avec nous…Je fais comme si de rien était et j’ignore tout ce que je peux ressentir.. aidez moi ! :(

    • Anashka | 6 juillet 2013

      Pour t’aider (et j’en serais ravie) il faut que tu me dises ce que tu veux. Tu laisse transparaître que la situation est pénible. Soit. Mais que veux-tu ? Que le dialogue soit ouvert avec ton Ex ? D’avoir cet ami dont tu es un peu amoureuse dans ta vie ? Sous quelle forme ? Vraiment, que veux-tu ?

  • Iaorana | 4 juillet 2013

    « le fait qu’ils fassent aller les choses lentement, très voire trop ça me rend dingue par rapport aux fast. j’en fait très vite des OI  »

    > Chicalokita, j’aurais pas dit mieux :-)
    C’est exactement le problème que je rencontre. Un mec qui se positionne en FAST, c’est hyper excitant (quand il n’est pas lourdingue bien entendu). Mais une cible sexy/interessée/patiente/inaccessible, là, là, c’est le début de la névrose. LE séducteur à l’état pur en fait. C’est bon mais qu’est-ce que ça m’énerve….

    • Anashka | 6 juillet 2013

      Ce que vous entendez par « slow » c’est la retenue dans les sentiments ?

      • chicalokita | 6 juillet 2013

        oui ou plutôt la période de séduction ou t’es la souris et lui le matou:)

      • Iaorana | 11 juillet 2013

        Pareil. La retenue dans le fait d’abattre son jeu, en fait. Le brouillage des pistes.

  • Iaorana | 4 juillet 2013

    Si tu flippes avec les ultra FAST c’est peut-être un fond de manque de confiance en toi, non ?

  • chicalokita | 4 juillet 2013

    @Anashka: concrétiser dans ce contexte je pense plus à des sentiments en retour, flirter, s’embrasser quand ça fait trop longtemps qu’on attends quand ça arrive c’est plus ça, y’a pas les papillons dans le ventre, ça le fait pas
    @Iaorana: Je pense pas que ça soit un manque de confiance c’est juste que ce mode d’approche à la va que jt’e pousse je sais pas ça me bloque, je me dis que si ça commence vite ça va finir vite et que c’est que physique…
    @Anashka&Iaorana: en fin de compte pour les séductions fast fast je me dis que si c’est si rapide c’est soit pas sérieux soit trop d’engagement de suite pour une personne que je ne connais pas tellement…
    Mais j’avoue je suis compliquée et en plus je tombe difficilement in love et séduire ou se laisser séduire sans sentiments plus que ça c’est sympa mais un peu vache et souvent ça tourne à l’OI pour le mec et là pour s’en dépêtrer c’est mission impossible.

    • Anashka | 6 juillet 2013

      Tu lis la fast au désir ou au sentiments potentiels ?

      • chicalokita | 6 juillet 2013

        Je lie ça plus au désir….

  • chicalokita | 4 juillet 2013

    @Iaorana effectivement névrose c’est le terme approprié :)

  • Gaby | 5 juillet 2013

    Hello Anashka! Je me tourne vers toi come tu avais eu la gentilesse de m’aider la dernière fois, je crois que j’aurai encore besoin de tes conseils adorables… Je sais c’est un peu le bordel mais je ne sais pas vers qui me tourner!
    Il y a en gros 3 semaines je rencontre pour la première fois mon voisin d’au dessus : un mec super sympa, pas extraordinairement sexy mais du charme et on s’entend bien directement. J’étais sur le point de déménager une semaine plus tard mais à notre première rencontre – où je l’ai trouvé assis sur les marches de l’immeuble en train de fumer – on échange nos numéros en se disant qu’on devrait prendre un verre avec tous nos collocs avant que ma collocation quitte l’immeuble. S’en suit quelques jours de textos très espacés où je lui parle d’une pâtisserie française (c’est un anglais, je vis à Londres) et qu’il finit par me dire qu’il voudrait la cuisiner mais que la recette est en français… Peut-être un peu naivement je lui propose de cuisiner ça ensemble le lendemain. On passe donc un après-midi à cuisiner, à rigoler en passant prendre des ustensiles entre les apparts, à boire du thé et il me propose de rester diner puisqu’il a des amis qui vient pour regarder un film. Tout se passe à merveille mais terrorisée par le film (je suis une chocotte face aux films gore) je me sauve après et même s’il me propose de rester pour un thé je lui dis juste de passer me faire coucou le lendemain. Et le lendemain on réalise qu’on a tous les deux invités des amis chez nous deux jours plus tard.
    Deux jours plus tard on a donc nos amis respectifs chez nous et moi en plein dans mon déménagement je décide de construire un château avec les boîtes en cartons qui me restent – au fur et à mesure de la soirée on s’envoie des textos l’un l’autre, il vient visiter le château, je passe chez lui prendre un verre et il finit par venir avec son colloc chez moi. Et même si ça peut paraître bizarre il avait toujours été super poli, pas d’allusions, pas de toucher. Mais là il commence à me prendre par la taille et dès que son colloc nous quitte il m’embrasse et m’allonge par terre… Et c’est là qu’est le hic, c’est pour plein de raisons moi je n’avais jamais été jusqu’au bout avec un garçon! Du coup je l’arrête en lui disant juste que je ne pensais pas que c’était une bonne idée. Je ne sais pas trop pourquoi mais il se contente pour deux heures de suite de me toucher sans même enlever ses propres fringues. Il tente vaguement de me ramener chez lui en disant que ça ne veut pas dire qu’il se passera quoique ce soit mais j’insiste pour qu’il soit celui qui dorme chez moi. On n’a rien donc rien fait le soir-même mais le lendemain matin finalement on couche ensemble. Curieusement pour une première fois ça se passe super bien. Il part ensuite en me disant qu’il me textotera le lendemain matin, mais je ne reçois un texto que le lendemain soir – où il me dit de passer faire coucou avant le départ de l’immeuble (oui c’était la veille de mon déménagement). Je passe le voir sans trop savoir à quoi m’attendre, il m’embrasse, m’offre une tasse de thé et on discute pendant un bon moment avant qu’il m’attrape et recommence à me toucher. On n’a pas eu le temps d’aller jusq’uau bout mais on se quitte en se disant qu’on se verrait dans une semaine, puisqu’on partait tous les deux en vacances à l’étranger pour une semaine le lendemain.
    Sauf que quand je suis rentrée j’ai envoyé un texto auquel il a répondu (réponse longue et super gentille pourtant) et puis rien. J’ai tenté de l’appeler mais je suis allée direct sur messagerie et je lui ai laissé un message qui lui proposait d’aller faire une balade hier ou avant-hier mais zéro réponse… Je sais que c’était stupide mais je voudrais juste une chance de le revoir une fois, pour lui dire que c’était ma première fois, sinon je crois que je vais devenir folle… Qu’est ce que je fais? Est-ce que j’attends deux semaines avant de le rappeller l’air de rien? Est ce que j’attends deux ou trois jours et je l’appelle jusqu’à ce qu’il décroche? Est-ce qu’il y a un moyen de sauver cette catastrophe? J’ai vraiment pas l’impression qu’il ne cherchait qu’à coucher avec moi, même maintenant…

    • Anashka | 6 juillet 2013

      Je pense que c’est plus complexe que ça. Il doit t’apprécier, te trouver jolie… Il ne met peut-être pas de « grands sentiments » face à tout ça, mais ça ne veut pas dire qu’il ne te respecte pas. Cependant, c’est effectivement important (pour toi) que tu lui dises que c’était ta première fois, que tu étais contente la partagée avec lui et que tu lui expliques tes hésitations.

      C’est toujours ton voisin ? Tu peux taper à sa porte dans quelques jours ?

      • Gaby | 6 juillet 2013

        Non j’ai déménagé (la semaine à l’étranger était une transition entre les deux apparts) mais rien ne m’empêche de passer faire un tour par chez lui puisque je sais où c’est. Je m’étais juste dit que ça paraît un peu fou non? Le dernier message que j’ai reçu de lui c’était mardi dernier et depuis j’ai répondu un texte, appelé une fois (direct voicemal) et textoté une deuxième fois. J’hésite à réessayer de le rappeler mais j’ai peur qu’il ne décroche même pas…

        • Anashka | 6 juillet 2013

          Qu’est-ce que tu veux ? Parler avec lui autour de cette première fois ? Lui faire savoir ? Le revoir ?

          • Gaby | 7 juillet 2013

            Je pense que je voudrai avoir une chance de lui parler pour lui dire et être sûre qu’il le sait – pas par texto par exemple. Dans l’idéal le revoir. J’ai tenté de l’appeler aujourd’hui et comme il ne répondait pas j’ai laissé un message où j’expliquais clairement que je ne cherchais pas un date mais que j’avais besoin de le voir en ami pour lui dire quelque chose. Si je n’ai toujours pas de réponse dans 2 jours je pensais lui écrire une lettre – puisque je ne suis même pas sûre qu’il ouvre mes textos au moins je serai sûre qu’il a eu le message (tout le monde ouvre son courrier) et puis je passerai à autre chose. Je veux tenter de me rappeller de cette expérience comme quelque chose de positif où le garçon était un mec bien qui a juste manqué de courage à la fin. La seule erreur que j’ai faite était de ne pas lui dire sur le coup, mais je n’ai pas le temps de m’en vouloir ou de m’apitoyer sur moi-même pour ça…

          • Anashka | 8 juillet 2013

            Je comprend ton besoin de lui parler, c’est légitime.

            L’idée de la lettre est une bonne idée.

            De même, t’apitoyer en est une mauvaise. Ta perception « c’était chouette, il a été un peu lâche » est -probablement- la plus juste. ^^

  • Kiki | 5 juillet 2013

    Bonsoir, un homme me plaît sur mon lieu de travail, c’est un client. Je l’ai déjà abordé … eye contact moi comme lui c’est fait ;) comment pourrais je en savoir plus si il est engagé déjà ailleurs ou non ?

    • Anashka | 6 juillet 2013

      Est-ce que vous êtes amené à vous revoir ? Tu pourrais toujours ouvrir la conversation sur ce qu’il va faire pour ses vacances, c’est un bon moyen de savoir s’il part seul ou non.

  • Gaby | 13 juillet 2013

    Je me suis dit que je te laisserai un petit message pour te dire comment ça s’est passé vu que tu as eu la gentilesse de m’écouter – il a répondu à mon message et on s’est retrouvés dans un park. Je m’attendais à ce qu’il soit très fermé et sur ses gardes mais c’était tout le contraire, alors ça a été très facile de lui dire ce que j’avais sur le coeur! Il a eu l’air très surpris (un compliment pour moi j’imagine, hihihi) mais a réagit très positivement en me remerciant d’avoir partagé ça avec lui. Il m’a honnêtment dit qu’il ne cherchait pas de copine et qu’il était la pire personne avec qui il fallait tenter quoique ce soit en ce moment. Je pense que je vais essayer de rester en contact amical avec lui, puisque malgré tout je me sentais très à l’aise avec lui je me dis que peut-être que je vais gagner un ami dans cette histoire! :) merci encore à toi!

    • Anashka | 15 juillet 2013

      Bon, ça a permit de vider ton sac ! Comment tu vas ?

      • Gaby | 16 juillet 2013

        ça va :) Je n’ai toujours pas compris pourquoi j’avais tant besoin de lui dire – surtout que maintenant je me sens très relax par rapport à ça. Je suppose que le fait de l’avoir vu et de m’être rendu compte que c’était aussi détendu qu’avant m’a fait du bien. Je lui lâcherai un text dans le courant de cette semaine ou la prochaine voir s’il est motivé pour une expo (amicale), je n’ai aucune idée de où tout ça peut mener mais justement, autant en profiter pour ne pas se prendre la tête!

        • Anashka | 17 juillet 2013

          Oki. Tu me tiens au jus ? Tant mieux si tu te sens relax.

  • marie | 14 juillet 2013

    Tout d’abord bravo et merci pour les articles et ta disponibilité vis-à-vis des femmes qui te sollicitent (comme je m’apprête à le faire et je t’en remercie par avance).
    Pourrais-tu me dire très franchement ce que tu penses de cette situation qui est en plein dans le SLOW mais alors VERY SLOW !
    Je suis engagée de mon côté depuis 15 ans et tout allait bien avec mon mari mais un collègue, charismatique et très convoité par la gent féminine, m’a, il y a plusieurs mois serrée très fort alros qu’on se saluait et m’a pressé le bras avec vigueur. Jusque là, je ne lui prêtais pas plus d’attention. A partir de là, j’ai observé ses réactions à mon endroit et il présente des signes d’intérêts : il rougit qaund je lui parle, eye contact intense et prolongé, sourires francs, fait des plaisanteries et guette mes réactions. Nous sommes assez complices car il me confie des éléments de sa vie. Il tente des rapprochements physiques depuis quand nous sommes dans des réunions publiques (me caresser le dos très doucement par exemple quand nous nous disons au revoir ou se blottir contre moi quand il y a du monde) mais pas plus. S’il me reconduit à la maison, il me fait la bise normalement. Nous ne parlons jamais de ces petits moments physiques partagés.
    Je suis troublée et cela, je le sens, va confiner à l’OI, car cela dure maintenant. Je sais, tu vas me dire que ce n’est pas bien, car, de son côté, il est aussi engagé (pacs). Mais, il m’a bouleversé. Je n’étais pas prête à cela, car je n’avais jamais envisagé la possibilité de vivre quelque chose en dehors de mon mari. Qu’en penses-tu ? merci merci merci

    • Anashka | 17 juillet 2013

      Bonjour,

      tout d’abord excuse-moi pour ce temps de réponse.
      La question c’est surtout qu’est-ce que tu veux ? Savoir si cet homme est intéressé ? Savoir comment aller plus loin ? Ou savoir si c’est bien ou mal d’avoir une aventure extra-conjugale ?

      Tu te doutes bien que je suis absolument incapable de répondre à la dernière question. C’est, avant tout TOI et TOI.

  • marie | 17 juillet 2013

    Help !
    personne pour m’aider ?

    • Anashka | 17 juillet 2013

      Ai répondu !

  • marie | 17 juillet 2013

    Merci très sincèrement pour ta réponse Anashka : je me doute bien que tu as des occupations multiples.
    Ce que je veux MOI (ça me gêne toujours d’être un peu égoïste en amour mais j’ai lu ton article là-dessus et il m’a vraiment éclairé ; tu es vraiment douée !) c’est savoir s’il est intéressé et comment le conduire à s’ouvrir davantage à moi pour, éventuellement, aller plus loin.
    Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais cet homme m’attire à tous les sens du terme, physiquement, intellectuellement et de manière magnétique. Je sens comme une évidence entre nous.
    Il se confie déjà à moi par bribes, quand nous en avons l’occasion, mais il est débordé de boulot, il n’a aucun temps pour lui et j’ai l’impression qu’il le fait exprès pour s’occuper la tête et ne pas avoir à penser. Il est divorcé et ce divorce, apparemment, l’a profondément marqué, même si depuis il a retrouvé une compagne.

    • Anashka | 17 juillet 2013

      Tu penses que ce magnétisme est réciproque ?

      Continue à la laisser venir et tenter de passer de plus en plus de temps juste vous deux, dans ce cas.
      En gros, isole-le de plus en plus. N’ai pas peur qu’il percoive un peu ton intérêt.

  • marie | 17 juillet 2013

    Oui, je pense que ce magnétisme est réciproque :
    quand il arrive dans une pièce où il y a du monde, il me cherche du regard et nous nous regardons complices, sans forcément se parler ;
    il recherche toujours un contact physique avec moi, y compris dans des moments surprenants (fin d’un déjeuner au restau quand tout le monde se lève, il vient se blottir contre mon dos puis s’éclipse).
    C’est fou, quan nous nous approchons et nous faisons la bise, il y a toujours de l’électricité ! Je n’avais jamais connu cela (sauf dans les films de De Funès) : comment tu expliques-ça ?

    Merci pour le conseil. J’avais peur qu’il ne s’éloigne s’il sentait mon intérêt.

    • Anashka | 19 juillet 2013

      Non, je penses au contraire que ça pourrait « l’encourager ». Tente en douceur et tiens moi au jus.

  • Juliette | 17 juillet 2013

    Bonjour Anashka!

    Actuellement ou plutôt il y a qq jours j’étais dans la Slow séduction. J’ai fait une rencontre qui s’est bien déroulé mais où je n’ai voulu m’engager d’avantage alors que lui me ne cessait de me « crier » qu’il voulait du sérieux. Pour moi une relation sérieuse se construit avec le temps… Donc, malgré un bon feeling (sans être non plus dans un coup de foudre) je continuais à communiquer avec lui mais en lui faisant comprendre que je n’attendais rien de spécial … que le futur nous le dira. Mais partant de là, il est devenu distant. Je me demandais alors si ca venait de ce que j’ai dit ou alors n’était simplement plus interessé ou autre… bref, j’en ai fait de même sans me forcer d’ailleurs, puisque j’étais encore « mentalement » dans ma relation précédente avec qui je gardais contact, mais il me relançait quand il voyait que je prenait mes distances. Jusqu’à m’envoyer un texto : voilà j’ai rencontré une fille.. elle est jalouse.. voilà pourquoi je suis distant.

    Moi, surprise mais quand même contente qu’il me donne une explication, jlui fais part de mon regret mais que c’est une bonne chose puisque j’ai encore mon ex en tête et donc pas une bonne période pour me lancer dans une autre histoire…Jlui souhaite une bonne continuation puis j’efface son numéro de mon téléphone.

    3 jours plutard.. je reçois un sms : Salut, je te dérange?
    moi: Salut qui es tu?
    lui : Ah ok… c’est moi xx tu te souviens? lol
    moi: ah ok désolée …
    lui: est ce que ca te dirait qu’on se revoit une prochaine fois?J’étais tombé sur une folle.
    moi:?? Bien comme je t’ai expliqué en ce moment c’est pas trop possible mais ca ne me dérange pas d’avoir de tes news et de se revoir à l’occaz oui pourquoi pas.
    lui (à peine 5s après que j’ai envoyé mon sms) : Ok comme tu veux mais si jamais tu veux me voir, fais moi signe bonne soiree.
    moi: ok ca marche bonne soiree.

    et depuis 2 semaine plus rien. Sachant que le 1er rencard c’était moi qui l’avait provoqué puisqu’il me « boudait » de lui faire poireauter… et là en gros il il me redemande de lui courrir après ??!! Qu’est ce qui cloche chez ce gars?? Est il vraiment interessé ou simplement il veut me garder sous le coude en roue de secours???

    Je précise qu’il ne s’est rien passé avec lui…c’est d’ailleurs peut etre ca qui a cloché en y repensant… lol On est resté en qq sorte dans la friendZone. Pourtant on se plait mutuellement… Mais il y a un blocage. Il a l’air d’attendre toujours de moi et moi j’attends de lui..

    Du coup avec cette relance, je reste perplexe….Est ce qu’il aurait monté son scénario pour me faire réagir? Est ce que c’était vrai? dans ce cas jle verrai comme un mec instable et donc il perdrait de mon attrait… Et pourquoi veut il que ce soit toujours moi qui lui propose un truc? Il a si peu d’assurance que ça? peur du refus? Ou simplement moyennement attiré donc pas motivé? Qu’en penses-tu?

    • Anashka | 19 juillet 2013

      Peut-être que la possibilité d’une histoire sérieuse est plus importante pour lui que la personne avec qui il vit cette histoire et la relation particulière qui ne noue avec elle. D’où cette répétition sur « je veux du sérieux » et cette rupture, pour revenir ensuite…

      La question, c’est toi, que veux-tu de lui ?

  • marie | 18 juillet 2013

    En même temps, après réflexion, il va m’être difficile de pouvoir l’isoler.

    Je fais ce que je peux pour créer et nourrir les contacts, mais nous sommes souvent en réunion, au milieu d’autres personnes.
    Je n’ai pas de moyen, pour l’instant, de le voir seul à seul, en dehors du cadre strict du travail.

    Cela rend les choses plus compliquées. Que me conseilles-tu ?

    • Anashka | 19 juillet 2013

      Pause café ? Manger un midi ensemble ?

  • Juliette | 18 juillet 2013

    Moi ma question serait : Que signifie un mec qui attende qu’on lui court après?lol

    Ma petite histoire de « slow séduction ».. commença banalement sur un site de rencontre.. bon feeling, qq appels téléphonique puis la rencontre réelle.
    La rencontre se passe bien, le feeling est bien présent mais de rentre dedans de part et d’autre bien que le gars me fait qq allusions ici et là.

    Au moment de se quitter, il me répète plusieurs fois qu’il veut du sérieux. Moi de mon côté jlui dis que je ne m’attend à rien que je prefère laisser le temps faire les choses. Il me fait promettre de se revoir…

    On continue de s’envoyer qq textos.. mais de plus en plus espacés.. Je me dis, bon ca n’est pas le bon, et faut dire que j’ai la tete encore avec ma précédente relation d’ou un peu de mal à me lacher.

    Puis il m’envoit un texto pour me dire qu’il a rencontré qlq et qu’elle est jalouse d’ou son détachement (3 jours ss nouvelles).
    Jlui réponds qu’il n’y a pas de soucis, que de mon côté j’ai du mal à me lancer à cause de ma précédente relation ou je n’ai pas tt a fait coupé les ponts. Et que donc, jlui souhaite une bonne continuation. Puis je l’enleve de mes contacts sur le tel.

    3 jours plutard il m’envoit un texto : Salut ca va jte dérange pas?
    moi: Salut qui es tu?
    lui: ah ok… c’est moi xx tu te souviens?lol
    moi: ok dslée lol
    lui: Ca te dit qu’on se revoit prochainement? Moi perso jsuis a nouveau dispo (tombé sur une folle)
    moi: Comme je t’ai dis pour le moment ce n’est pas possible mais pourquoi pas à l’occaz…
    lui: Ok comme tu veux mais si un jour tu veux me voir, fais moi signe.

    ???!!! C’est moi ou bien il a un pb?? Et surtout j’ai du mal a cerner sa réelle motivation. Est ce qu’il souhaitait en réalité un plan q qu’il me racontait tout ça?? Est ce que vraiment il veut me connaitre? et pourquoi vouloir que je lui court après, s’il me veut il n’a qu’a se bouger correctement. Son histoire de rencontre était elle vrai ou c’était pour me faire réagir? bref Plein de question me sont venus en tete à ce moment là. Pile quand jvenais de le zapper de ma mémoire.

    Qu’en pensez vous?

  • Juliette | 18 juillet 2013

    J’ai oublié de préciser que depuis 15 jours c’est le FO.. du coup je ne sais pas si ca vaut le coup d’en sortir… et puis comment d’ailleurs lol

  • marie | 20 juillet 2013

    Coucou Anahska,

    tu vas bien ? toujours en Avignon ?

    J’ai encore besoin de ton aide pour mon bel homme marié….

    J’ai deux questions à te poser.

    D’abord, nous allons être séparés jusqu’au début septembre, car l’endroit où nous travaillons va fermer. Je ne vais donc pas du tout avoir d’occasion de le croiser.
    Cela me semble une éternité !

    Comment faire ? lui envoyer un texto ?
    sachant qu’il vit avec quelqu’un, je n’ose pas exprimer de sentiments ou de romantisme dans les textos que je lui envoie. Je me réfrène et ne lui envoie un sms que pour donner une information ou lui demander quelque chose.
    Je lui en envoie environ toutes les deux-trois semaines.

    Ce ne sont pas des textos contenant d’informations trop émotionnelles, tu vois, je n’ose pas, car je me dis toujours que sa compagne pourrait les lire.
    Et c’est toujours moi qui lui en envoie, il répond, toujours très rapidement, mais ne prends pas l’initiative de m’en envoyer.

    Ensuite, je ne comprends pas vraiment son attitude. Lorsqu’il me voit, il présente les signaux d’un homme intéressé, cherche à entrer physsiquement en contact avec moi et je faisais mention de ce magnétisme et de cet évidence qui nous lient.
    Mais, lorsque je ne suis pas dans son champ de vision, il n’essaie pas de me contacter… pourquoi à ton avis ?

    Merci par avance !

    • Anashka | 24 juillet 2013

      Peut-être que le jeu de séduction lui suffit.

      Tu penses pouvoir lui proposer un verre par message ?

  • Juliette | 20 juillet 2013

    Bonsoir Anahska :)

    Merci pour tes réponses. Donc selon toi il aurait pu être sincère dans ses propos à en parlant de sérieux? Je sais que certains mecs jouent ce jeu pour obtenir du sexe par exemple… Mais effectivement quel interet de vouloir perdre du temps si ce n’était pour çà.

    De mon point de vue ca ressemble vaguement au « prizing » le mec qui veut absolument que la nana lui court après.. Mais je ne suis pas très jeu et si c’est çà ça risque de me gonfler. Déjà il m’avait laissé entendre qu’il avait apprécié une fois où j’avais pris l’initiative de le contacter. Bien..pourquoi pas, mais jlui ai avoué que ce n’était pas mon fort, que j’étais plutot séductrice « passive ».

    Pour ta question sur ce que moi je souhaite… Je ne serais pas contre une relation avec lui tout en prenant du temps pour se découvrir, se séduire etc… mais j’ai l’impression que pour lui la séduction s’est faite en amont, lors de nos échanges téléphoniques.. Hors pour moi ce n’est qu’à la rencontre que tout commence. Et en fait il a coupé court avec ses va et vient. Comme hésitant. Bref jsuis tombée sur un spécimen lol Un mec vraiment interessé devrait faire la démarche directe et franche, lui il fait la moitié du trajet…

    Penses tu qu’il peut être interessé par moi? réellement? Parceque le message qu’il me laisse sonne comme : Jsuis dispo mais je ne vais pas plus loin, court moi après quand t’en a envie (comme s’il allait rester à ma disposition eternellement lol).

    • Anashka | 24 juillet 2013

      Je ne sais pas trop, je ne peux pas parler pour lui. Mais, il fait assez peu de pas. Pour le moment, il apprécie te plaire. Donc, l’idée serait d’inverser la tendance. Tente un autre rencard.

  • Zaz_s | 13 août 2013

    Tout naturellement, j’ai atterri dans une « SLOW » séduction avec un mec sublime aperçu à la salle de sport… Slow séduction que je maîtrisais à la perfection. Objectif atteint vu que ça s’est concrétisé par deux rencards impeccables. On s’entend à merveille, pleins de points communs, et tout le tintouin qui va avec.
    Seul problème ? J’ai malheureusement fini par me prendre au jeu et tomber droit dans le panneau (OI). Du coup, je me retrouve avec un Bad boy sous le bras, cumulé avec une slow séduction…Bonjour les dégâts ! Et pour ne pas faciliter la chose, cette Slow séduction nous a entraîné dans la Friend zone où on sait A par B qu’il y a plus entre nous, mais par fierté, aucun de nous deux n’est prêt à « baisser le pantalon » en premier. C’était un peu la donne dès le départ en même temps : un jeu de séduction où chacun use de répartie et de provocations pour faire craquer l’autre..
    En gros, je ne sais pas si j’ai été très compréhensible mais tout ce que je peux dire, c’est que pour se lancer dans la slow séduction, il faut être prête à l’éventualité de se jeter à l’eau pour faire bouger les choses. Il n’y a pas que dans la fast séduction qu’on se mouille.
    Comme vous l’avez si bien dit, la slow séduction, c’est pas pour les trouillardes ! C’est tout un art. Ça se travaille… Et beaucoup même. Je m’en sortais plutôt bien, je dirais même royalement, jusqu’à ce que je sombre dans l’OI. Mais au moins, ça il ne le sait pas parce que je reste très maître de la situation…en apparence ;)
    Et maintenant ? Ben comme on a jamais discuté sentiments ou relations, ben je me retrouve tirailler entre 3 options :
    1. Me jeter à l’eau et prendre un râteau (ce qui hors de questions…oui je le dis, je ne suis pas prête à assumer un râteau surtout que normalement c’est moi qui en met… La roue tourne vous me direz).
    2. Laisser couler et passer à autre chose sans savoir si ça aurait pu donner quelque chose. En même temps, c’est le destin non ? Il pourrait un peu se bouger aussi.
    3. Continuer ce petit jeu…Laissant planer le doute et l’incertitude…A défaut d’autre chose.

    Alala je ne suis vraiment pas faite pour ce genre de choses. Ça m’apprendra à me lancer dans des jeux dont je ne suis pas prête à accepter les règles de base :)

    Bisous à toutes

    • Anashka | 27 août 2013

      Pourquoi le rateau te gène ? Surtout pourquoi te gène t’il plus que ne pas savoir (et peut-être passer à côté d’une histoire) ?

      (Sinon, bienvenue, hein^^)

  • Assma | 29 octobre 2013

    Anashka , au secour !! Je crois que la slow séduction c’est un peu trop installer entre nous , et je craque vraiment pour ce mec , tu crois que c’est possible de l’inverser en fast , ou c déjà trop tard s’a fais 15 jour pile poile que s’a commencé et je suis dans un cadre ou je le vois pratiquement toute la semain

    • Anashka | 29 octobre 2013

      C’est quoi votre relation ? Vous vous connaissez comment ? T’a t’il montré des signes d’intérêt ?

      • Assma | 1 novembre 2013

        Et bien , en vas dire que ce sont , des amies en commun qui nous en présenter , mais , en se regarder pas mal avant de ce parler (la même fac)au début il montré bcp des signe d’intérêt , mais il rester tjr dans la slow seduction , alors j’ai voulu prendre les devant , en lui montrant mon intéré pour lui , suite a sa il m’a rependut: « c’est pas encore claire pour moi , d’est que je serai sur je foncerai « . Je ne sais vraiment pas comment prendre cet réponse , tt aller si bien au début , et depuis le jour ou en c’est parler en ce lâcher plus , mais quant il m’a dit sa hier j’ai pas u la force d’aller vere lui aujourd’hui , mais lui non plus n’est pas venu me parler , je ne sais pas , ce que vouler dire « ça » je croyez , qu’il été « ok » qu’un simple accord de ma part le ferai bouger , mais nn , et je sais vraiment pas si c’est foutu ou pas

  • Mômô | 29 octobre 2013

    Bonjour
    Personnellement j’ai essayé les deux !! La fast est largement plus concluante ! Je m’explique , j’ai essayé la slow séduction avec plusieurs gars , au final c’était tellement slow que je ne même savais plus si le mec était intéresser ! Et je commençais même à douter vraiment intéresse le mec !! J’ai essayer la fast, pour un coup d’un soir c’est pas mal . Actuellement je fais les deux en même temps ! J’ai un mec qui m’intéresse, une tension sexuel est installé, un jeux de regard, de sourire , de toucher, mais en même temps ça fais plusieurs soirée sans pour autant qu’il y ai une évolution, en autre un petit kiss ! J’aimerais faire avancer les choses plus rapidement ! Alors j’aimerais vos conseil pour notre prochaine rencontre avec cet homme pour que notre relation prenne enfin un tournant décisifs !

    • Anashka | 30 octobre 2013

      Le petit bisous, c’était la dernière fois ? Peut-être avec un baiser plus « chaud »…

  • Mômô | 30 octobre 2013

    Le petit bisous c’est passer lors d’une soirée lorsque nos amis communs n’étaient pas la . Mais je l’ai revus un peu plus tard, il y avait encore une fois nos amis communs donc on a fait que parler, notre conversation est fluide et on se lance des petite perche , il y a aussi un jeux de regard qui c’est installé . Mon problème c’est que je ne sais pas quand je vais le revoir , et ça sera avec nos amis en communs car je n’ai pas son numéros et je ne suis pas amis avec lui sur Facebook ! J’aimerais trouver un moyen durant une soirée pour lui faire comprendre que j’aimerais qu’on s’éclipse sans qu’il pense à une partie de jambe en l’air !

    • Anashka | 31 octobre 2013

      Déjà, tu peux prendre ton numéro. « Tiens l’autre fois, j’ai vu tel truc, je pensais t’envoyer un message et j’ai capter que je n’avais pas numéro ^^ ».
      La prochaine soirée, si vous la faite en bar, ce sera beaucoup plus simple de s’éclipser. Tu peux toujours proposer aux potes en commun.

      • Mômô | 31 octobre 2013

        Merci pour le conseil !! je l’essayerai, faut juste que je trouve un sujet pour avoir son numéros, ça devrais pas être trop compliqué vu que notre conversation est fluide !! Je te tiens au courant de l’avancement du flirt !!

        • Anashka | 1 novembre 2013

          Je ne bouge pas. (Tu fais ça dans le courant de la discussion, l’air de rien ^^)

  • Assma | 2 novembre 2013

    Et bien , en vas dire que ce sont , des amies en commun qui nous en présenter , mais , en se regarder pas mal avant de ce parler (la même fac)au début il montré bcp des signe d’intérêt , mais il rester tjr dans la slow seduction , alors j’ai voulu prendre les devant , en lui montrant mon intéré pour lui , suite a sa il m’a rependut: « c’est pas encore claire pour moi , d’est que je serai sur je foncerai « . Je ne sais vraiment pas comment prendre cet réponse , tt aller si bien au début , et depuis le jour ou en c’est parler en ce lâcher plus , mais quant il m’a dit sa hier j’ai pas u la force d’aller vere lui aujourd’hui , mais lui non plus n’est pas venu me parler , je ne sais pas , ce que vouler dire « ça » je croyez , qu’il été « ok » qu’un simple accord de ma part le ferai bouger , mais nn , et je sais vraiment pas si c’est foutu ou pas

    • Anashka | 3 novembre 2013

      Comment tu lui as montré ton intérêt ? Tu as parlé sentiments ? (c’est souvent ce qui fait peur)

      • assma | 4 novembre 2013

        nn nn on a pas aborder ce sujet ? je lui es t juste dit que je le trouvé très attirant , et qu’il était mon genre mec , et lui aussi m’a dit la même chose ensuite il m’a dit  » c’est pas encore claire pour moi , d’est que je serai sur je foncerai » je ne vois pas ce qui a besoin d’être claire je lui plais il me plais s’a devrait suffire , mais bien sur je ne lui est pas dit sa , je lui est dit « je comprend tt a fais pour moi nn plus c pas encore claire « fierté féminine

        • Anashka | 5 novembre 2013

          Reprends avec lui aux moments de complicité que vous avez avant sans revenir sur le fait que vous vous trouvez attirant, joue sur la sexualisation et la kino-escalation. C’est peut-être que tu lui plais, mais qu’il n’a pas envie du traditionnel « couple ».

  • Mehdi | 9 avril 2014

    Salut Anashka.
    D’abord merci pour tes articles, ils sont pertinents et je préfère avoir la version feminine donc je te demand conseil! :P
    Désolé d’avance du pavé, mon problème est le suivant:
    – on s’est rencontrés en janvier dernier dans le métro en rentrant de soirée (1 bonne heure de drague)
    – on s’est chauffés mais sans +
    – elle m’annonce qu’elle est en couple mais que ça va pas fort
    – on s’est revu 1 ou 2 fois
    – ensuite elle a rompu
    – ensuite on s’est revu
    – au bout du 3eme rdv j’ai essayé de l’embrassé mais elle a esquivé.
    – elle me répond qu’elle veut bien qu’on se revoit mais que « sa rupture est encore récente » et faut pas que j’espère quoi que ce soit.
    – bon donc j’arrête le fast et je passe au slow, et je lui dit « padiproblem! » en précisant que jpourrai pas resté indiférent
    – on continue donc à se voir pendant 2 bons mois (soirées à 2 surtt)
    – elle me fait des IOI de tps à autre et m’a même proposé une sortie (waouuh) mais jamais assez chaud pour tenter un autre kiss
    en fait là je sais plus trop quoi faire…
    – très très rarement proactive sur les sms/sorties mais tjs eu une réponse
    – je ne sais pas si je peux être en mode: « je te propose rien pdt 1 semaine à toi de t’activer dans la séduction » ça serait trop facile
    – elle me plait bien cette petite, mais je sais pas si je tiendrais 3 mois de plus, j’ai peur de passer pour le « mec tampon » et de filer en OI (opital ispicatric)

    Question générale car tu dois pas trop savoir quoi répondre le pavé du dessus…
    = Comment toi tu souhaiterai que l’homme procède, sachant que j’ai pas envie que marcel me la prenne avant, ni qu’on se fasse un monopoly en FZ?
    Merci pr ta lecture de ce ramassi

    • Anashka | 9 avril 2014

      J’ai l’impression qu’il y a déjà beaucoup de la FZ en ce moment. Elle a rompu il y a deux mois, c’est ça ? Depuis, votre relation c’est quoi exactement ? Est-ce que tu vois d’autres personnes aussi ? ESt-ce que tu sens qu’elle veut quelque chose avec toi ou simplement ton attention ?

  • Mehdi | 9 avril 2014

    merci pour ta réactivité.
    – Elle a rompu il y a 2 mois?
    oui, et ça en fait 3 qu’on s connait.
    – Depuis, votre relation c’est quoi exactement?
    c’est des soirées en ville ou chez moi, tout ça à deux.
    Qq caresses de ma part pas refusées mais pas rendues.
    -est-ce que tu vois d’autres personnes aussi?
    à part un plan cul que je vois une fois p mois environ,
    non, j’ai personne d’autre avec qui je file le parfait « amour platonique »,
    surement ça le pbm.
    – ESt-ce que tu sens qu’elle veut quelque chose avec toi ou simplement ton attention ?
    C’est ça qu’est difficile a cerner, comment le savoir?
    Je pense que je lui plait.
    Elle me dit qu’elle aime bien être avec moi.
    Elle accepte mes caresses, mes rdv, mais ne surenchéri pas.
    si la fz est installée, comment je peux en sortir sans nexter?
    quel attitude adopter?

    • Anashka | 10 avril 2014

      Je pense qu’elle sait qu’elle te plait et que c’est confortable pour elle : amitié, attention, confidence… Après, est-ce que toi, une amitié pourrait te convenir ? Sinon, je tenterais une dernière fois ma chance : en prenant un peu de distance d’abord, en jouant sur le filon jalousie et en voyant si elle régit. Si elle réagit, tu la re-drague sur une soirée…

  • Mehdi | 9 avril 2014

    sur la dizaine de rdv, elle a du m’en proposer 2.

Commenter