TIPS SEDUCTION : la Kino Escalation

Par 9 Jan 2013 124 Commentaires

tips-seduction-la-kino-escalation

Voilà longtemps que nous n’avons pas abordé une nouvelle technique. La kino escalation, comme beaucoup d’autres, nous vient directement des États-Unis avec les Pick Up Artist . Ce sont des professionnels de la séduction qui ont créé des dispositifs entiers pour plaire aux filles.

Ces dernières sont souvent les oubliées de la drague. Pas de Pick-up-ArtistE pour elles. Pas de méthodes toutes prête à l’emploi. Certes, beaucoup de techniques ne demandent que peu de réadaptation pour être utilisés sur les hommes, mais encore faut-il savoir lesquelles ? Et, une fois connues, il s’agit découvrir quels sont leurs impacts réels sur les mâles.

Nous ne pouvons, effectivement, draguer comme des mecs. Il est nécessaire de faire preuve de plus de subtilité, les garçons doivent penser que ce sont eux qui tiennent les rênes. Ils préfèrent.

Alors, comment utiliser la Kino Escalation ?

Kino-Escalation : À quoi ça sert ?

Kino : toucher, contact tactile

Escalation : escalade, de plus en plus

Lors d’un rendez-vous ou d’une rencontre, une grande partie de la séduction passe par le regard et la conversation. C’est grâce à ces deux éléments que vous plairez. Ils vous mettent en valeur, vous présentant, dès lors, comme une personne attirante.

Cependant ce ne sont pas eux qui vous conduiront jusqu’au KC (Kiss close ou french-kiss).

En effet, à la fin du rencard, vous et lui serez séduits. Pourtant, au lieu d’un au revoir à grand coup de langue, chacun jettera à l’autre un regard embarrassé, ne sachant pas trop s’il doit ou non pencher légèrement sa tête pour voler le baiser promis. Viendront la bise, l’attente du prochain coup de téléphone, et le début des problèmes.

Quand vous vous reverrez, toute la complicité verbale sera à rejouer.

La kino escalation propose de mettre en place plus en plus en contact physique lors du rendez-vous afin que le baiser apparaisse comme une évidence.

Quand on parle de kino escalation, on parle de CONFORT.

Après avoir marché main dans la main, après que vous lui ayez massé les épaules, après qu’il vous ait pris par la taille, vous serez, tous les deux, bien plus détendus pour vous bécoter.

De plus, les commerciaux ont remarqué qu’ils paraissaient comme plus sympathiques à leurs clients quand ils étaient tactiles avec eux.

Alors, même si — sur le coup — vous n’appréciez pas forcément, vous ressentirez — ensuite — plus d’affinité avec quelqu’un ayant usé de la proximité physique. C’est valable pour vendre des voitures, c’est valable pour plaire à un homme.

La kino escalation joue, donc, sur la complicité.

Enfin, nous le savons, un moyen efficace de plaire à un homme est de lui montrer des signes d’intérêts. Les kinos constituent des signes d’intérêts suffisamment clairs pour que même un newbie les comprenne.

Convaincue ? À la pratique.

Kino Escalation : la méthode

Si vous n’ êtes que peu tactile, il est évident que vous ne serez pas à l’aise au départ pour poser une main sur la joue du garçon convoité. Alors, ne laissez pas tomber votre paluche tel un gant Mappa, en vous excusant du regard d’oser… Vous jetterez un froid qui risque de griller toutes vos chances.

De même, nous n’abordons pas un homme en lui mettant la main à la braguette, parce que l’article a dit que… sauf si vous tenez absolument à consommer dans les toilettes nauséabondes de ce petit bar parisien.

Enfin, adaptez-vous au contexte. Prendre la main d’un garçon dans un club bondé pour atteindre sans vous perdre le comptoir et les bienheureuses boissons n’a pas le même effet que vous agripper à ses doigts dans la rue.

Dans le premier cas, vous créerez une bulle intime envoyant le message : « Nous sommes plus forts à deux ». Dans le second, vous lui ferez peur. Il comprendra : « Tu es l’homme de ma vie, ma raison d’être. Je t’en pris, ne nous quittons plus. D’ailleurs, je t’amène bruncher chez ma mère. »

Voici les étapes de la kino escalation. Dans l’idéal, mieux vaut les suivre dans l’ordre, au moins les premières fois. Quand vous aurez gagné en aisance sur vos premiers rendez-vous, vous pourrez les passer en aléatoire.

Décrivons ensemble les différentes étapes de la kino escalation.

La 1ère étape de la kino escalation : bras/épaule

Le bras et l’épaule sont des zones sans risques. Vous pouvez les toucher très rapidement lors du rendez-vous. Comment s’y prendre ?

Kino de l’épaule 

  • En lui faisant la bise, vous pouvez poser la main sur l’épaule de monsieur.
  • Si vous vous trouvez debout, dans un bar au comptoir, sur une remarque amusante, vous pouvez répondre en la tapant légèrement.

Kino du bras

  • Assis autour d’un café, il est toujours possible de poser sa main sur le bras de monsieur en riant à l’une de ses blagues.
  • Vous pouvez aussi lui demander son bras pour marcher dans la rue (surtout si vous portez des talons).

 

La 2nde étape de la kino escalation : la main

La main est une partie du corps très sensuelle. Étrangement, s’il devient habituel, une fois en couple, de se tenir par les menottes, face à un inconnu, nous rentrons déjà dans sa zone d’intimité. N’hésitez pas à utiliser des excuses pour cela.

  • Pourquoi ne pas lui attraper la main dans un concert ou bar bondé, pour ne pas le perdre ?
  • Et si vous lui lisiez les lignes de la main ?
  • Vous pourriez lui faire remarquer que ses paumes sont petites/grandes/bizarres, et comparer vos mains en les accolant.
  • S’il a froid, réchauffez-lui les mains.

 

La 3ème étape de la kino escalation : les marques d’affection

On quitte la sensualité pour jouer sur le côté complice/copain.

  • Demandez-lui un bisou sur la joue quand vous payez votre tournée.
  • Vous-même offrez-lui un bécot accompagné d’un  « T’es trop mignon ! » quand l’occasion se présente.
  • Regarder un film, se prête aux chatouilles.
  • Quand vous êtes contente de le retrouver, pourquoi ne pas lui sauter dans les bras ?
  • L’hivers a bon dos pour les kinos, abusez du :  « Tu me fais un câlin, j’ai froiiiiiiid ! »

 

La 4ème étape de la kino escalation : Dos, torse, nuque

Vous avez suffisamment de signes d’intérêts de sa part pour savoir que vous lui plaisez. Vous voulez simplement faire monter un peu la température. Cette étape est réellement utile, si outre le KC, vous espérez le mettre dans votre lit cette nuit.

  • Dans un lieu bruyant, murmurez-lui quelque chose à l’oreille, collée à son dos, le nez frôlant sa joue. (Si vous n’avez peur de rien, vous pouvez utiliser ce kino dans les bars, pour aborder)
  • Vous avez mal au dos ? Réclamez un massage !
  • Collée contre lui, dans la foule, posez vos mains sur son torse. Il se sentira protecteur, viril, puissant… Il aimera.

 

La 5ème étape de la kino escalation : Visage

Toucher le visage, c’est tenir un panneau à néon qui clignote disant « Alors, tu m’embrasses, abrutis ? ».

  • «  Tu as un cil, là »
  •  « Ne bouge pas. Ferme les yeux. » Et, votre main caresse en douceur son visage. Comme ça, sans excuse, pour la beauté du geste, dira-t-on.
  • Offrez-lui du courage, déposez un baiser au coin de ses lèvres.

Si avec ça vous ne l’avez pas embrassé votre bonhomme, je ne sais pas ce qu’il lui faut !

Et, vous quel est votre Kino favori ?

Anashka,
doit écrire 200 fois *,tirer sur la barbe du père Noël n’est pas un Kino *


Comprendre le body language des hommes

Comment savoir à coup sûr si vous plaisez a un homme? Apprenez à décrypter les signaux d'attraction physiques des hommes...

> Découvrez cet Ebook



Commentaires (124)
  • Lali | 9 janvier 2013

    Bon article, ce sont des méthodes qui marchent meme si ça fait peur au début de toucher la personne que l’on convoite ^^

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Il faut toujours une première fois. ^^

      • Lila | 22 novembre 2014

        Bonjour Anashka,
        J’ai essayé la kino escalation avec un ami d’ami avec qui on se tournait autour, en lui touchant l epaule en le taquinant. Il était un peu tendu la 1ere fois mais ensuite a aimé et je crois qu il en redemandait (il me « poke le bras plusieurs fois quand il veut me dire quelque chose pendant que j étais en train de discuter avec ma voisine de table). puis toutes les excuses étaient bonnes pour du contact en boite et on a beaucoup dansé dans un climat de plus en plus « électrique »..c’est sur que de se toucher instaure une confiance . Puis a un moment, il m’a regardé avec tendresse sans rien dire mais en souriant les yeux rêveurs et il m’a touché le bout du nez sous forme d’un petit « pianotement’ du bout du doigt comme on le ferait a une petite fille. Est ce de l’affection? Ou bien flirt? Ou bien « t es mignonne mais just friends »?
        Merci beaucoup de ton avis :)
        Lila

        • Georges | 15 octobre 2015

          Il est sûrement trop tard pour répondre mais pourquoi dissocier le flirt de l’affection? Perso si je faisais ça à une fille, ça voudrait dire: « tu me fais craquer mais je suis trop timide pour faire le grand saut, aide moi! ». Ya bcp de mecs qui flippent à l’idée de se lancer pour le premier baiser!

  • Sbrianne | 9 janvier 2013

    Le coup de lire les lignes de la main déjà essayé, effet garanti mais il y avait déjà une certaine complicité établie auparavant.

    Je pense bien que le côté tactile est très important, permet d’établir un vrai contact avec son interlocuteur et peut permettre de passer au stade suivant de la séduction. Il faudrait encore que je travaille dessus, je n’ai pas l’habitude, ça ne m’est pas naturel, question d’éducation.

    • Anashka | 10 janvier 2013

      ça se prend, démarre étape par étape ^^

  • marie-eve | 9 janvier 2013

    stp. peux tu faire un article sur l’amour et la séduction quand l’un des deux partis a des enfants.j’aimerais avoir ton avis la dessus.

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Comment ça ? Tu peux préciser ta question ?

      • pixelleline | 14 janvier 2013

        à mon avis elle parle d’un père de famille ^^
        même si d’après moi ca change pas grand chose, ca reste le même genre d’homme …

        seul le fait d’être en couple pourrais je pense jouer sur la question ^^

  • Céline | 9 janvier 2013

    Merci pour cet article, j’avais déjà lu pas mal sur la kino escalation sur ADS mais le voir adapté au féminin, tout de suite ça me parle plus là!

    J’aimerais réagir sur le « Ces dernières sont souvent les oubliées de la drague. Pas de Pick-up-ArtistE pour elles. Pas de méthodes toutes prête à l’emploi. » parce que je trouve ça très vrai. Avant de connaître ton site, je me disais que c’était vraiment ridicule: les hommes ont des sites du genre ADS où ils ont plein de conseils pratiques, de techniques, de trucs finalement très concrets et terre à terre, tandis que nous on doit se contenter de magasines complètement bateaux du style Cosmopolitan. C’est bien vrai qu’encore aujourd’hui ce sont les hommes qui font le gros du boulot de la drague, mais on a quand même besoin de conseils nous aussi! Ne serait-ce que pour envoyer les bons signaux, pour comprendre ce qui se passe, ou s’améliorer en séduction tout simplement!

    D’ailleurs à ce propos j’ai plusieurs idées d’articles pour toi: introduire la sexualisation dans la conversation, comment passer de l’éternelle bonne copine à la séductrice, comment éviter le cercle vicieux de l’OI (tu en parles un peu dans ton autre article, mais je pense que ça mérite un approfondissement), comment casser un célibat prolongé. Ce sont quelques trucs qui me viennent à l’esprit là.

    Et sinon ben là comme je t’écris, je suis très triste car je ne vais plus jamais (probablement) voir le fameux collègue sur lequel j’étais en OI complet (malgré le fait qu’il a une copine j’avais toujours un espoir, c’est ridicule je sais). Même si ne plus le revoir me libèrera sans doute, c’est quand même très dur :( C’est un de ces fameux jours où on se sent plus bas que terre…

    • inconnue... | 9 janvier 2013

      Rah ! Les cassage d’OI, c’est tout pourri, je connais ça aussi (j’ai appris hier qu’un OI était casé…).

      Je gère un peu mieux le truc maintenant parce que même si je fais de super fixations (et d’ailleurs j’en ai besoin pour tomber amoureuse je crois), j’arrive à prendre conscience du fait que je suis en OI et que j’idéalise.

      Et puis aussi j’essaie de passer à l’action, tu vois, de ne pas mettre la personne sur un piédestal donc ça permet de rendre les choses plus concrètes, de tenter le coup et de ne pas avoir de regrets. Puis ça permet de se dire que c’est juste un humain comme un autre qui n’a pas su voir nos qualités. (Ça me rend pas méga joyeuse pour autant mais bon…).
      Dis toi que le fait de ne pas le revoir te permettra sûrement d’avancer et de faire de nouvelles rencontres.

      Courage !

      • Céline | 12 janvier 2013

        C’est marrant que tu dises que tu as besoin d’un OI pour tomber amoureuse parce que j’ai l’impression que c’est mon cas aussi. Dans d’anciennes relations, si je n’avais pas eu d’OI avant, je ne m’attachais pas du tout, c’est ton cas aussi?

        Essayer de passer à l’action ce n’est vraiment pas facile, mais tu as tout à fait raison! Merci pour tes encouragements ;)

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Je note les idées d’articles. Mais, si tu veux en proposer de ta plumer, tu peux aussi. Notamment via les adresse mail dans le BEST-OF.

      Tu n’as pas pu avoir le numéro de ce mec ?

      • Céline | 12 janvier 2013

        Ah je me laisserais bien tenter par l’écriture d’un petit article, si je le fais je t’enverrai un petit mail :)

        Il a mon numéro, et puis j’ai osé l’ajouter sur Facebook. Tout n’est pas perdu lol

        • Anashka | 13 janvier 2013

          Bon, c’est une bonne chose. Vous en étiez où niveau rencard et tout ?

          • Céline | 13 janvier 2013

            Nulle part :( Mais par contre on avait discuté d’une possibilité de boulot pour moi (faire des photos pour lui vu que je suis photographe) et donc du coup je compte bien le relancer là-dessus pour qu’on se revoit. Je laisse juste passer quelques jours avant de le contacter, histoire de ne pas paraître trop désespérée. Est-ce que c’est une bonne solution?

          • Anashka | 14 janvier 2013

            Relance-le au sujet des photos, mais attendre quelques jours n’est pas de trop. Dans ta tête passe à autre chose.

    • pixelleline | 14 janvier 2013

      question de noob : qu’est ce qu’un OI ?

      anashka : faudrait faire une sorte de lexique ^^

  • Manon | 9 janvier 2013

    Tellement drôle le Père Noël!!!

  • Aragëa | 9 janvier 2013

    Arf, plus je lis tes articles, plus je me dis que je suis passé à coté de pas mal de chose simplement parce que je ne m’en rendait pas compte – -‘ ( il m’aurait fallut un panneau façon cartoon, totalement démesurer, en néon et entourer d’ampoule clignotante .. et encore j’aurais été capable de ne pas le voir )

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Pour ça que ça sert SUH : de gros panneaux lumineux.

      (J’te rassure avant de connaître certains articles, j’ai pris des râteaux. J’aurai pu ouvrir un cours jardinage).

      • flifla24 | 11 janvier 2013

        En tout cas, la drague/séduction/ amour est juste une séance de jardinage, ou on choisit pas le matos: rateau ou pelle?

        • Anashka | 11 janvier 2013

          Exactement ! Plus sérieusement, il y a plein de choses que l’on peut faire pour avoir des pelles plutôt que des rateaux.

          • Aragëa | 15 janvier 2013

            Et ces petites choses ont les découvres sur SUH =p

          • Anashka | 15 janvier 2013

            :D

  • Flept | 9 janvier 2013

    Bonsoir SUH,

    Encore une fois un sujet qui pourrait sembler plus intéressant pour les mecs mais … vous avez raison … ça s’applique tellement bien au féminin. Et c’est génial pour la complicité.

    La partie la plus dure à mon sens, c’est le début : les premiers contacts.

    Mais je peux vous assurer que quelques effleurements, touchés mêmes sans mots ça laisse sans voix. On est à terre.

    De plus c’est tellement rare venant d’une fille. Quand cela arrive, c’est le temps qui se suspend. Il n’y a pas de mots pour décrire.

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Merci de confirmer l’article.

      Disons que pour les premières fois, mieux vaut démarré étape par étape. Une main sur l’épaule pour la bise, prendre le bras, une main sur l’avant-bras. Ce qui est marrant, c’est que ça étonne parfois tellement le mec, qu’il n’y a pas besoin de kinoter plus.

      Un des grands avantages de la séduction au féminin, c’est qu’ayant été toujours mal traitée, les filles qui savent comment utiliser des techniques ont clairement une longueur d’avance.

      • inconnue... | 10 janvier 2013

        Mais je suis d’accord que le kino c’est redoutable. D’ailleurs c’est vrai, on ne se rend pas compte à quel point la main est sensible de ce point de vue (on les utilise tout le temps donc on ne saisit pas toujours leur potentiel presque « émotif »).

        Une fois, mon OI m’a fait passer une feuille et nos mains se sont touchées à ce moment là… C’était comme un électrochoc ! Oo D’ailleurs c’est peut-être bien le seul vrai contact physique que nous ayons eu. Mais désormais, je vais pouvoir me « lâcher », j’ai vraiment hâte de pouvoir tester ça sur lui (subtilement).

        • Flept | 10 janvier 2013

          Quand j’étais ado et que mon père m’a appris à danser le rock, il m’avait dit un truc qui m’avait traumatisé : « La danse, c’est un désir d’horizontalité qui s’exprime verticalement ». Je n’ai plus osé danser pendant plusieurs années ha ha ha ha.

          En y réfléchissant, ce n’est pas vraiment l’attente sous-jacente non assumée de ma part qui m’a fait peur, mais plutôt la chamade des émotions que la danse peut procurer avec un partenaire désiré : ça peut être terriblement sensuel une danse.

          C’est un peu la même chose avec les kinos : ils peuvent être une invitation à aller « plus loin », au propre comme au figuré et procurent en même temps un électrochoc émotionnel comme tu le dis si bien inconnue…

          Mais il est vrai que quand le confort n’est pas installé, la personne en face peut ressentir cela comme une agression dans son espace intime et très mal le prendre.

          Anashka, j’ai même envie de dire qu’une fille qui maîtrise cela, c’est presque impossible de lui résister ! Voix sensuelle, sourire et regard franc en prime, je rends les armes tout de suite ha ha ha ha !

          • Anashka | 11 janvier 2013

            C’est pour le CONFORT que le kino doit s’installer petit à petit. Pas direct. Mais avec un grand sourire et une capacité à mettre à l’aise l’autre, c’est effectivement, dévastateur.

        • Anashka | 11 janvier 2013

          Tu nous diras le résultat ?

          La main est extrèmement érotique, car hors les poignets de main que l’on donne aux patrons et tout, c’est rare de prendre la main de quelqu’un.

          • inconnue... | 11 janvier 2013

            Oui ! Je vous tiendrai au jus ! (J’espère que ça va se faire au moins.)
            Oui, c’est vrai qu’au final on touche rarement la main de quelqu’un. Alors quand c’est celle de Mr monregardtedonnedesailes… Wassssh !

          • Anashka | 13 janvier 2013

            Wassssh ? Nouvelle expression ?

            C’est quand déjà la rentrée ?

  • Mina | 10 janvier 2013

    Très intéressant de voir toutes ces petites techniques !Et en effet, leur effet peut-être dévastateur ! Ca me fait penser à une petite histoire :
    Il y a peu de temps, un garçon m’a tappé dans l’oeil à une soirée. Je vais discuter avec lui, le courant passe bien, mais il semble plus intéressé par une de mes amies que par moi, vu les regards qu’il lui lance.
    Je laisse tomber, pensant n’avoir aucune chance, quelque peu vexée quand même, et part rejoindre des amis. Un peu plus tard, je le recroise, et engage à nouveau la conversation avec lui. Je lui propose qu’on aille se servir un verre. Nous devons, pour atteindre le bar, nous frayer un passage dans la foule dense des invités. Alors là, mine de rien, je lui attrape la main pour ne pas qu’on se perde, et continue à avancer comme si de rien n’était (c’est moi qui ouvrait la marche). Ca a complétement changé la donne, ma cible ne me regardait plus du même oeil. Nous sommes restés ensemble, et la seconde fois où nous sommes allés nous chercher un verre… C’est lui qui m’a attrapé la main pour ne pas me perdre haha ! La conclusion de cette histoire fut un joli baiser ;)
    Donc oui oui à tenter absolument !

    Je vais essayer d’appliquer ça à ma cible actuelle, peut-être que si je fais ça, il me verra comme une fille, et plus comme un pote !

    Merci Anashka pour tes précieux conseils

    • Anashka | 11 janvier 2013

      Que se passe-t-il avec la cible actuelle ?

      (Merci pour le témoignage, le coup de : prendre la main dans la foule est toujours hyper efficace).

  • inconnue... | 13 janvier 2013

    La rentrée c’est dans une semaine, mais je vais attendre un peu (je veux pas faire la nana « Salut ! C’est la rentrée ! Je n’attendais que ça et je me précipite pour t’écrire ! ». Ou alors j’attends qu’on nous donne les résultats des partiels, mais bon, ça fait tard… Je vais voir.

    Et ouai, le « waaaash ! » ça sonnait pas mal je trouve (pour exprimer la petite vague/tsunami que tu ressens d’un coup). Faut pas chercher, je trouve toujours de nouvelles onomatopées…

    • Anashka | 14 janvier 2013

      Je prend le waaaaaash ! J’aime.

      Attend une semaine après la rentrée. Ce devrais être suffisant ^^

      • inconnue... | 14 janvier 2013

        C’est précisément ce que je pensais faire. :)

        • Anashka | 15 janvier 2013

          Les grands esprits se rencontrent.

  • Flept | 14 janvier 2013

    En parlant de kinos, j’ai une question : Pour un inconnu, vous préférez qu’il vous donne la main ou la bise ? Quel(s) effet(s) ça vous fait ? Pourquoi ?

    • Anashka | 15 janvier 2013

      Pour ma part : serrer la main quand on dit bonjour, la bise quand on se dit aurevoir. C’est une manière d’introduire une kino-escalation discrète quand je n’ai pas beaucoup de temps (rencontre dans la rue) L’ami de mes amis me fera la bise pour dire bonjour.

  • ayna | 14 janvier 2013

    Bonjour Anashka :)
    tes articles m’aident beaucoup même si je commente pas toujours. En ce moment je suis en pleine réalisation de mes rêves:6 heures de théâtre à la semaine, je vais essayer d’obtenir une bourse pour faire le lycée à l’étranger avec un formulaire super dur et long et compliqué et ou ils prennent que 10 personnes sur les 1000 qui se présentent. Bref le truc impossible à avoir mais je perd rien pour essayer!
    Sinon en étant un groupe (en théâtre) juste de cinq personnes je suis la seule fille^^. C’était prévisible je suis au milieu d’un triangle amoureux. Ces derniers jours j’ai vu l’efficacité du kino qui est redoutable. Je les connais peut, mais, j’en suis à l’étape 1 avec un et avec un autre on a du passer directement à la 2^^
    En théorie ça doit finir avec un baiser mais le mec il est encore plus intimidé que moi^^ je te tiens au courant :)

    • Anashka | 15 janvier 2013

      Le théâtre, ça c’est une passion passionnante ! Oui, tu vas tenter cette école, mais prévois un plan B, au cas où.

      Qu’entends-tu par « je suis au centre d’un triangle amoureux ? »

  • Boris | 15 janvier 2013

    Et Anashka commence sur moi son escalade de kino par des coups de fouet… j’ai franchement peur pour la suite !!

    • Anashka | 16 janvier 2013

      Ce sont de petits coups de fouets… Rho, comme tu es douillet !

  • Boris | 17 janvier 2013

    Je suis douillet… c’est parce que j’accepte ma part de féminité ! ;)

      • Boris | 18 janvier 2013

        J’avoue c’est bien trouvé… :P

        Ceci dit ce sont des femmes qui règlent le matériel, ce n’est pas très objectif tout ça…

        • Anashka | 18 janvier 2013

          La douleur peut-être mesurée, fais dans un cadre expérimental, je suppose qu’elles ont fait attention au réglage.
          Bien que l’accouchement crée une douleur différente chez des femmes.

      • Ntsanyem | 12 février 2013

        AIe Aie, j aimerais pas etre a leur place… ils sont pas un peu maso?

        • Anashka | 13 février 2013

          Curieux, plus que maso, je pense. ^^

  • Boris | 17 janvier 2013

    Le problème des kinos, c’est qu’une personne sociable est naturellement tactile. Donc ça fait peut-être effet mais on ne sait pas si on doit interpréter ça comme un signe d’intérêt ou non.

    Le meilleur kino qu’on m’ait fait :
    La fille appuie sa poitrine contre mon bras « accidentellement » puis ajoute : « ah là tu ne m’as pas du tout dérangée… » :D
    Mais elle n’a même pas eu le droit à son baiser…

    • Anashka | 18 janvier 2013

      Au contraire, c’est l’avantage des kinos : quand la personne ne sait pas trop si c’est du lard ou du cochon. ^^

      • Boris | 18 janvier 2013

        Elle n’a pas eu le droit à son baiser parce qu’elle m’a dit qu’elle avait un copain. Pour séduire un homme il faut être célibataire !

        • Anashka | 18 janvier 2013

          Forcément.

      • pixelleline | 18 janvier 2013

        en quoi est ce un avantage Anashka ?

        • Anashka | 18 janvier 2013

          Parce que tu passes de séductrice à séduisante.
          Les kinos ont un effet fort sur les gens, et pas toujours de manière consciente. Tu apparais donc comme plus sociable (même si, je te rejoins, ce n’est pas forcément liés), plus sympathique. Quand on ne sait pas si la personne nous drague « spécialement », on n’a pas le sentiment d’avoir gagner le combat.

          C’est un peu quand tu rencontres quelqu’un a une terasse de café, tu discutes avec. Tu envois quelques signes d’intérêts. Et quand le serveur arrive tu blagues aussi avec lui. Tu amènes ton premier interlocuteur à discuter avec le serveur. Ainsi, le premier gars à qui te parlait passe de « je suis sûre d’avoir une touche » (Ego level 40) à « peut-être pas » (Ego level 20) et veut donc AVOIR cette fameuse touche.

      • Ntsanyem | 12 février 2013

        En fait anashka, les kinos chez les filles ont un plus grand avantage; C est le doute vous pouvez lui prendre le bras ou lui chuchoter a l oreille l air de rien. Il y aura des dizaines de questions dans ca tete, faites le de facon inconsiente… et surtout ayez un joli sourire, je vous promets il va pas tenir longtemps: Parole d homme

        • Anashka | 13 février 2013

          Exactement. Merci de compléter. L’ambiguïté du Kino a un charme fou.

    • pixelleline | 18 janvier 2013

      j’ai du mal avec ce que tu viens de dire Boris, depuis quand une personne sociable est normalement tactile c’est un peu n’importe quoi.

      on peut complètement être sociable sans être tactile, c’est deux choses bien distinctes à mes yeux …

      • Boris | 18 janvier 2013

        Aussi, mais il y a certaines personnes sociables qui sont naturellement très tactiles (j’en ai vu plusieurs). J’ai vu des cas comme ça où les mecs qui sont ainsi touchés ont tendances à ce faire des films, alors que la fille n’a pas envie de relation avec et ne s’est même pas rendu compte d’avoir fait quelques chose.

        (j’espère que je suis plus clair ^^)

        • Anashka | 19 janvier 2013

          Oui, je comprends ta théorie. Mais, les films appartiennent à ceux qui se les font. En d’autres termes, les personnes tactiles n’en sont pas responsables.

      • Ntsanyem | 12 février 2013

        ca depend pixelleline, si une personne AIME etre sociable, elle aime les gens et aura tendance a etre tactile, par contre si une personne est naturellement comme ca et que les gens lui courre apres, forcement elle ne le sera pas vraiment

  • Prune | 29 janvier 2013

    Salut Anashka,
    J’aime beaucoup séduire (oui même en couple.. c’est toujours bon de se sentir désirée par d’autres et ça peut booster un peu le couple) mais je suis qd meme confronté à une certaine difficulté : faire croire au mec qu’il est le principal acteur de la séduction. Je pense que c’est quelque chose d’important à savoir faire ne serait-ce que pour maintenir une bonne réputation (parce qu’étant en couple les mauvais langues vont vite)..
    Bref j’y arrive plus ou moins avec le chaud/froid le gars est obligé de sortir de son inertie mais je serais très interressée si tu as des idées de « techniques » plus élaborées..

    • Anashka | 29 janvier 2013

      Expliquer ça sur un commentaire, j’aurai du mal. J’avais fait une ébauche d’article sur « la soumination ». Mais, je n’ai pas poursuivi.

      Sur le terrain (et ça n’appartient qu’à moi, il faut que je me pose pour y penser plus) :
      1/ Je choisis BIEN les mecs que je veux draguer : personne qui ne puisse le connaître.
      2/ Je joue sur « séduisante » plutôt que « séductrice » : sourire, humour, humour, humour, sexualisation mais pas en direction de la personne
      3/ Selon je calibre entre « fausse timidité », « femme-enfant », « femme fatale »… mais, je reste assez directe. J’assume les signes d’intérêts que j’envoie.
      4/ Je « joue » avec ses signes d’intérêts à lui « tu ne serais pas en train de me draguer ? ». Bref, je le renvoie sur lui.

      N’hésites pas à réagir sur ça, à compléter. Parce que je t’avoue, que je suis plutôt directe. Simplement, avec humour, l’autre ne sait jamais si c’est du lard ou du cochon.

      • Prune | 29 janvier 2013

        Je t’avoue que si je te pose la question c’est que je n’ai pas vmt l’inspiration mais surement que je devrais plus assumer le coté femme fatale (ce qui est encore difficile pour moi pour diverses raison..) j’ai plutôt tendance à jouer la jeune fille pure avec détournement de regards vers le bas et petit sourire gêné mais pas timide pour autant ce qui a toujours marché jusque là.. pourtant je reste frustré de ce « rôle »
        Bon faudrait que je travaille le côté fatale alors c’est vrai qu’avec de parfaits inconnus c’est plus simple je testerai cet été

        • Anashka | 30 janvier 2013

          Le rôle « un peu timide et pure » est tout de même TRES pratique avec certain mec.
          Pour changer, il faut que tu sortes dans des endroits où on ne te connait pas.
          Pourquoi ne pas prendre des cafés en solo en journée et lancer ce type de regard. Juste pour voir ce que ça donne ? (Même pas besoin d’attendre l’été).

          • Prune | 31 janvier 2013

            Tu as raison je vais essayer de sortir seule (je pensais att l’été parce que mon emploi du temps est vmt vmt surchargé en ce moment et ce sera le cas jusque aout..) mais bon je me laisse tenter cet aprem une petite 1h avec un bouquin vite fait pour tester ;) (je suis trooop curieuse hehehe)

          • Anashka | 31 janvier 2013

            J’attends de tes nouvelles. ^^

          • Prune | 31 janvier 2013

            Mon petit bilan : j’ai réussi à faire le coup du regard intense 2 fois
            Le premier a pas été géniale j’ai visé un gars de 23/24 ans ben je crois que ça l’a impressionné/déstabilisé ils semblaient pas savoir comment réagir malgré mon grand sourire d' »invitation à venir me parler » donc bon j’étais un peu déçue.. Pourtant je l’ai fait qd il s’est éloigné du groupe pour aller au bar donc il n’était pas géné par l’entourage bref tant pis
            Le deuxième était plus agé, il prenait une bière avec un autre gars on a échangé pas mal de regards (pdt 10min) puis ils sont partis sans qu’il se soit rien passé.
            Donc à recommencer à l’occasion parce que j’ai vmt envie de travailler ça ;)
            (je suis pas restée très lgt finalement 1/2h je pense je sais que c’est court mais je préfère comme ça)

          • Anashka | 31 janvier 2013

            Pas la peine de rester très longtemps. Il suffit simplement de faire un ou deux essais. Le second avait l’air d’un chouette moment.
            Est-ce que tu te sentirais une prochaine fois d’aborder la table ?

  • pixelleline | 29 janvier 2013

    +1 avec prune sur toute la ligne :)

    • Anashka | 29 janvier 2013

      Argh… c’est une invitation à un article, ça ?

      • pixelleline | 29 janvier 2013

        victime de ton succès :)

        • Anashka | 30 janvier 2013

          En tout cas, c’est noté dans la liste d’articles à faire ^^

  • Titine | 10 février 2013

    Coucou Anashka, et merci pour l’article.

    Quelqu’un me plait, et j’ai l’impression que je lui plais aussi. Le truc, c’est que j’ai peur de laisser passer l’occasion et que je sais qu’il se rapproche ces derniers temps d’une autre fille. Je ne sais pas exactement s’il y a quelque chose entre eux, mais ça me pousse à agir alors que je suis d’habitude très timide.

    Je ne me sens vraiment pas à l’aise avec les mots, et intuitivement j’ai tendance à le regarder beaucoup et à rechercher un contact physique avec lui. Par exemple, je me force à soutenir son regard plus longtemps, mais que ça reste un regard timide.
    Et puis quand on est nombreux, j’essaie de ne pas éviter son regard si je sens qu’il regarde dans ma direction (ce que j’ai tendance à faire naturellement).

    Pour les kino, l’article m’a donné plein d’idées. Quand on regarde un film, il pose sa tête sur mon épaule, donc j’imagine que c’est déjà très positif. Il m’est aussi arrivé de lui donner la main pour qu’il m’aide à me relever. À chaque fois qu’il me fait rire, je me colle à lui (sans l’étouffer, juste être proche). Il m’a déjà fait un massage, mais je n’ose pas lui en redemander par contre.

    Bon, dis comme ça, ça a l’air très bien parti, mais j’ai trop trop peur qu’il ne voie pas tous mes signes, qu’il soit trop timide pour m’embrasser, et que finalement il se décourage…

    • Anashka | 11 février 2013

      Si vous regardez déjà des films ensemble, c’est une très bonne chose. Pourquoi ne pas lui proposer une soirée film ET lui caresser la tête quand il la pose sur toi ? Est-ce qu’il est jouable de faire une soirée tête à tête avec un peu d’alcool, pour désinhiber ? (Oublis ce conseil si tu es mineure).

      Là, ce qui manque, c’est de la sexualisation. C’est à dire lui faire comprendre que tu ne veux pas être sa pote. Sous-entendre qu’il pourrait y avoir quelque chose entre vous par des allusions. Tu penses que c’est jouable ?

    • Ntsanyem | 12 février 2013

      POur avoir eu des potes comme ca je peut te dire 2 choses: Soit il est un trouillard nee, je ne crois pas vraiment soit il est interesse et attends comme toi le bon moment, cependant comme anaska la dit, sexualiser la conversation et essayer d etre plus audacieuse, il aura un peu peur au debut mais fais le lui comprendre et il fera le reste tout seul… (en general ca marche je crois –‘)

  • Yuna B. | 16 mai 2013

    Salut,
    Super article, et super site. Bravo, et merci.
    Alors, la kino escalation, j’ai découvert ça il y a quelques années, par l’intermédiaire d’un site de séduction pour mec.
    Récemment, j’ai eu l’occasion de la tester, jusqu’à l’étape 2 ou 3 je dirai. Et lui, au cours de la soirée, il a poursuivit un peu plus loin jusqu’à jouer avec mes cheveux.
    Malheureusement, on était 3 à cette soirée. Et même si j’aime beaucoup la 3e personne, c’est difficile d’aller plus loin quand votre meilleur ami vous regarde. Donc, du coup, je me demandais …. Comment fait-on dans ces cas là ? Est-ce vraiment grillé avec lui ?

    Merci.

    • Anashka | 17 mai 2013

      Vous avez échangé vos numéros ?
      Ton meilleur ami possède t’il le numéro de ce garçon ?

      L’idéal serait de le relancer par texto, lui proposer une soirée plus à deux.

      • Yuna B. | 17 mai 2013

        Non, on n’a pas échangé nos numéros.
        Puis-je vraiment demander son numéro à mon meilleur ami ?
        Dois-je le relancer par texto, attendre ou laisser tomber ?

        • Anashka | 19 mai 2013

          Tente, tu verras bien.
          Prends son numéro par le pote, préviens le dès le texto que tu as « zapper » de prendre son numéro la dernière fois, que tu as passé une bonne soirée et que ce serait chouette de se revoir.

  • morgane | 21 mai 2013

    Bonjour
    Je suis tombé sur ce site un peut par hasard (enfin quand on met reconnaitre un flirte ce ce n’est pas du hasard). Je le trouve génial !!
    Maintenant je vais exposer mon petit problème (si c’en est un)!!
    Je suis intéressé par un homme de 8 ans mon ainé. Je ne suis pas très a l’aise dans le flirte car je n’ai eu que 1 copain sérieux et quelques  » coup d’un soir ».
    C’est le coloc d’une amie, je l’ai rencontré fin octobre 2012. Ma copine m’a dit qu’il m’avait trouvé mignonne. Puis on s’est revu chez ma copine pendant une soirée. Mais suite à quelques difficultés financière il a été décidé que je reste pendant mes 2 jours de cours de la semaine chez mon amie.
    Lui est parti au saison de décembre à début avril. Je l’ai juste ajouté sur facebook mais on ne s’est pas beaucoup contacté et souvent ça venait de moi.je n’ai pas son numéros de portable.
    Depuis qu’il est rentré on a passé quasiment une semaine complète seule le soir car mon amie était allé dormir chez son copain et m’avait laissé dormir chez elle. On a des gouts communs et on rigole bien. Et puis on a regardé une comédie américaine ensemble alors qu’il n’aime pas ça. Au début il n’allait pas regarder pas avec moi, mais au final il est resté, on est resté sur le même canapé (il y a 2 canapé double et 3 canapé individuel, donc y a le choix) assez proche. Certaine fois on se regardait, un peu comme dans un des articles. Mais c’est tout, je voudrais savoir ce que vous en pensez.
    Ps : Je n’ai toujours pas son numéro.
    merci de vos responses

    • Anashka | 21 mai 2013

      Tu squattes toujours chez eux ? Le mieux serait de multiplier ces temps que vous deux, notamment en lui proposant une ballade un jour où il fait beau, tout ça…

      • morgane | 22 mai 2013

        ouais je squattes toujours chez eux !!
        je sais pas trop comment lui proposé c’est ça le problème !! Pas parce que je suis timide pour autant !! je pense avoir mes chances et ne pas rêver !! du moins j’espère!!

        • Anashka | 23 mai 2013

          Simplement, il est là, pas ta coloc, tu toques à sa chambre et lui demande si un coca/café en terrasse ça l’intéresse…
          Soit, il sera occupé et ce sera parti remise, soit vous y allez directement. ^^

  • Plume | 24 mai 2013

    Je viens de découvrir ton site, et franchement, bravo, parce que tu traites tous ces sujets avec une justesse assez incroyable… (commentaire valable pour les au moins 20 articles que j’ai lu en tombant sur ton site !)

    Je voulais réagir particulièrement sur celui-là, car il m’a fait réaliser que je joue énormément du « toucher » avec les gens. Pourtant, je ne suis pas tactile de manière générale, voire même, j’ai horreur des gens qui me parlent de trop près ou qui me touchent de trop, et si c’est une nana alors c’est pire !
    Par contre, quand une personne me plait, et j’entends par là, me plait assez pour tenir une conversation agréable, fille ou garçon, sans parler de séduction amoureuse, je deviens beaucoup plus tactile avec elle.

    Concernant la kino dans la séduction, je me rappelle en avoir toujours usé et peut-être même abusé lol. Mon premier copain, en classe de 2nde, quand on se « cherchait » (et on s’est cherchés longtemps !) je me collais à lui « sans faire exprès » dans la queue de la cantine ou dans le bus, il me caressait la main de manière à peine perceptible quand on était au milieu de plein de monde…

    Et je dois avouer que de mon côté, je me suis aussi intéressée de plus prêt à certains garçons, après qu’ils m’aient mis une main dans le dos pour avancer, ou frôlé l’épaule pour me parler alors que j’étais de dos.

    ça marche du tonnerre ça !!!

  • lovy | 3 juin 2013

    Bonjour :) ,

    Je suis tombé sur votre site par tout hasard et je l’ai trouvé très intéressant et je me disais que je pourrai vous envoyer un mail pour que vous puissiez me donner 2/3 conseille .
    Alors voilà mon petit souci: j’ai 15 ans ( je tiens à préciser que je suis née en fin d’année) et je craque enfin plutôt je suis attirée par un garçon qui a 19 ans.
    On se croise un peu plus souvent, en ce moment car mon père et son père organise des concerts ensemble et tous les 2 ont installe et désintallent le matérielle .
    J’ai remarqué 2/3 regards de sa part et des sourires quand on se parle et de plus il est super gentil avec moi (comme hier ou plutôt ce matin vers 4h30 où il m’a demandé si je voulais qu’ il me ramène quelque chose à boire sans alcool de la cuisine vue qu’il n’y avaient que des boissons alcoolisées) .
    Il est très gentil et ne me considère pas comme une simple gamine de 15 ans: il me complimente sur le fait que je travaille plus que les autres pour démonter la scène, et il m’a aussi dit en rigolant  » tu aurais pu me dire ou sont les toilettes  » car nous avions les mains sales à cause de la scène que nous venions justes de désinstaller, alors qu’il ne m’avait même pasdemandé ou c’était ( ce que son frère lui a fait remarquer) .
    Bref je suis sous le charme et pense peut-être lui plaire .
    Quand il m’a fait la bise pour me dire au revoir il m’a fait un vrai bisou sur la joue et moi de même, et mercredi il m’a tenu le bras pour me la faire.
    Je veux pas me faire de film, mais je veux avoir des conseilles pour aborder la chose, et si possible le faire craquer.
    Merci de votre réponse, Bisous.

    • Anashka | 4 juin 2013

      Disons que le côté mineure/majeure peut souvent être un problème pour les garçons. A cet âge là, c’est toujours un poil compliqué. Je ne sais pas si tu l’attires, mais visiblement, il t’aime bien. Après, comme il bosse avec ton père, il est possible que ce soit un frein de plus.
      Quand est-ce que tu le revois ?

      A ce moment reste joueuse, montre lui qu’il te plait bien. Il saisi la perche, tant mieux.

  • lovely | 4 juin 2013

    Je le revois vendredi .
    Joueuse cet à dire ?

    • Anashka | 5 juin 2013

      De l’humour, des blagues, du contact tactile… Bref, le mot « taquine » me vient en tête. En gros, ne parait pas épater ni par lui, ni par son âge.

  • lovely | 5 juin 2013

    Dac merci :) je vous redirais ce comment ça c’est passé

    • Anashka | 6 juin 2013

      Ok, je ne bouge pas.

  • Lilou | 12 janvier 2014

    J’ai un pote qui me fait des tas de kinos en plus de taquineries. Ça m’intrigue, d’autant plus que ça fait longtemps qu’on se connait et qu’avant il n’était pas comme ça.

    • Anashka | 13 janvier 2014

      Peut-être que tu lui plais… Comment se joue les regards entre vous ? Qu’est-ce que tu désires toi ?

  • Lilou | 13 janvier 2014

    C’est assez étrange je dirai. Lors de la soirée de nouvel an, il m’a regardée dans les yeux tout en me souriant avant de me prendre dans ses bras. C’était… tendre, j’ai pas compris sur le moment.
    Ce que je désire? Je pense que ça commence à devenir clair dans ma tête et que je souhaite davantage que ce que l’on est maintenant (des potes qui se voient rarement et qui se parlent peu entre deux, mais malgré tout nous gardons notre complicité).
    Il faut savoir qu’il y a quelques années j’étais amoureuse de lui. Depuis j’étais largement passée à autre chose.

    • Anashka | 13 janvier 2014

      Poursuis les jeux de regards, poursuis la kino et sexualisation. Tends des perches, montre ton intérêt et vois comment il réagit.

      • Lilou | 13 janvier 2014

        Merci pour tes précieux conseils :)

      • Lilou | 15 janvier 2014

        Alors alors…
        On s’est fait une sortie patinoire hier avec des amis et lui.
        On est arrivé plus tôt par rapport à lui et bien sûr, il arrive par surprise derrière moi et me touche pour me faire peur. On a pratiquement passé toute la soirée ensemble à patiner. Il cherchait à me faire tomber en essayant de me déséquilibrer gentillemment (pour mieux me relever peut-être).
        Il s’amusait à me pousser par derrière en me prenant par la taille. Quand je tombais et qu’il était loin devant moi, il revenait me chercher pour m’aider à me relever. Quand j’étais à deux doigts de tomber mais qu’il était à côté de moi, il m’attrapait pour éviter ça et une fois j’ai failli l’emmener dans ma chute, du coup on était agrippés l’un à l’autre en rigolant, je trouvais ça trop chou parce qu’aucun de nous deux se dépêchait de se « détacher » de l’autre (je suppose que si il y avait une gêne il se serait vite détaché quand même).
        Ensuite ça nous arrivait en patinant de nous effleurer les mains l’un l’autre mais j’avais pas l’impression que ça le gênait.
        Après encore des taquineries, comme quoi il supporterait pas une après-midi avec moi, qu’il ne voulait pas me voir moi mais quelqu’un d’autre, il a même essayé de me menacer si je le faisais tomber (j’ai essayé pour voir quelle aurait été sa menace mais j’ai pas réussi, malheureusement x) ).
        Voilà ce que je peux dire de « nouveau » pour le moment!

        • Anashka | 19 janvier 2014

          Ca m’a l’air bien parti tout ça !

          • Lilou | 19 janvier 2014

            Oui! Mais je doute quand même du fait qu’entre deux sorties nos échanges sont brefs. Du coup ça me fait douter sur ses réelles intentions envers moi. Je sais qu’il est fort prit par ses études (apparemment je ne risque pas de le voir avant février et comme on discute peu par messages…)

          • Anashka | 20 janvier 2014

            Est-ce que tu lui as dit que tu avais besoin de plus d’échanges étant donné qu’il est très pris par ses études ? Est-ce que tu penses que c’est des choses que tu peux lui formuler ?

          • Lilou | 23 janvier 2014

            Non, je ne lui ai pas dit. A vrai dire, je ne sais pas comment je pourrai lui dire sans paraître collante vis à vis de lui.

          • Anashka | 25 janvier 2014

            Si tu le formules pas, comment tu veux qu’il devine ? :)
            Reste que tu peux lui parler de tes besoins, calmement, sans air de reproches.

  • krako | 24 février 2014

    Bonjour, j’ai rencontrer a une soirée d’un pote un fille a laquelle j n’ai pas du tout fait attention jusqu’au moment ou elle m’a proposer avec un large sourire de boire dans son verre alors que je ne lui avait jamais parler avant, plus tard elle m’a offert un verre quand je lui en est demander un (c’était pour déconner mais elle m’a tout de suite répondu oui et me la ramener qu’elle minute plus tard toujours avec un grand sourire), elle m’a égalent taquiner 2,3 fois et a poser sa main en bas de mon dos en me regardant dans les yeux+sourire lorsque j’ai passer mon bras autour de ses épaules. Est-ce suffisant a votre avis pour en conclure que j l’intéressé sachant qu’a une autre soirée elle est venu e parler

    • Anashka | 25 février 2014

      Elle semble intéressée, oui. La question, c’est qu’est-ce que tu veux faire ? (Prendre son numéro, entamer une bonne discussion peut-être une piste ;) )

      • krako | 25 février 2014

        Heu…pour être honnête je sais pas quoi faire, enfin le truc c’est que je sait pas si elle était intéressée pour un soir (ce qui m’intéresse pas) ou pour une vrai relation si le feeling se poursuit par la suite…

        • Anashka | 26 février 2014

          Tu ne le seras pas en restant sans rien faire. Parfois, les gens ne savent même pas ce qu’ils veulent avant de connaitre un peu plus la personne. Si tu prends son numéro, tu pourras lui proposer un verre/café/ballade… et mieux la connaitre. Je pense que ça t’aidera à en savoir plus. :)

          • krako | 26 février 2014

            Jpense que tu a raison, les seuls indices que j’ai en plus c’est au je l’ai surprise plusieurs a me regarder au bahu quand elle penser que je ne pouvait la voir, et également que lors d’autres soirée (3 ou 4) je ne l’ai jamais vu allée vers un mec (je l’est même vu refuser t’embrasser un mec de sa classe) ce qui me laisse penser que ce n’est pas le genre de fille a cherche un coup d’un soir, ton avis? En tout je vas t’écoute et lui demander son numéro, merci pour ton aide :).

          • Anashka | 27 février 2014

            Je ne sais pas. Il y a des filles qui recherchent un coup d’un soir avec untel mais pas avec untel. Mais, généralement, au lycée, c’est assez rare, la réputation va vite…

  • gigi | 2 mars 2014

    Bonjour, en lisant le commentaires j’ai remarqué qu’une fille avait agit un peu de la même manière que ce au krako décrit, c’est a dire tente d’engager la conversation, sourit beaucoup, rigole même quand ça ne l’est spécialement, se tient souvent a proximité même sans rien dire, offre un verre…
    Donc voilà, vous lui avez dis elle « semble » intéressé mais a mon avis elle EST intéressé tout court, car est-ce qu’une fille non intéressé agirait comme ça? Ou même irait t-elle aussi loin dans le flirt (main en bas du dos+sourire dans le cas krako outre les autres signes d’interets) juste pour s rassurer sur son pouvoir de seduction avec un mec pour qui elle n’éprouve pas la moindre attirance? A mon avis non, vous pensez pareil?
    S

  • helena | 7 mars 2014

    j’en ai 37, il en a 27. j’ai été sa prof. il me touchait la main, me souriait, toujours très sympa. Il m’a donne son telephone, son a face..au cours du diner prof elèves il m’a demande me m’asseoir a cote de lui. on a dansé ensemble. bref tout va bien sauf qu’il sait que je suis mariée mais il ne sait pas que ca ne va pas entre mon mari et moi. je ne sais pas si c’est seulement un mec sympa ou s’il voudrait plus mais n’ose pas à cause de la situation et de l’environnement qui nous entoure. Moi ça fait 14 ans que je ne suis pas tombée amoureuse et tout est tellement complique que je n’ose rien faire, j’ai trop peur de savoir et d’être triste et pourtant j’aimerais tellement savoir. C’est une situation ridicule à mon âge mais il y a beaucoup d’enjeux derrière tout ça.

    • Anashka | 8 mars 2014

      Est-ce que tu es encore sa prof ? Est-ce que vous avez des échanges de SMS ? Est-ce qu’il te drague dans ces échanges-là ?
      L’idéal serait de prendre un verre à l’extérieur pour voir ce qu’il en est…

  • Kokotte72 | 17 juin 2014

    ENFIN!!!
    Enfin un tips séduction que je sais faire ^^
    Quand je fais une rencontre, je n’ai aucune difficulté être tactile, je le fais très naturellement en ayant l’air de ne pas y penser. En fait j’y pense pas trop mais je suis consciente de l’effet (je ne sais pas si je suis claire). Dans un bar, je vais me rapprocher pour lui parler, lui mettre la main sur l’épaule au détour d’une phrase, l’enlever à la phrase suivante. Dans la rue pareil j’attrape facilement le bras, l’épaule au détour d’un éclat de rire mais je ne maintien pas le contact longtemps.
    Bref je suis très tactile lorsque je rencontre quelqu’un qui me plait mais sans être trop tactile je pense. Donne moi ton avis, il m’intéresse énormément!

    • Anashka | 17 juin 2014

      Tactile, c’est un grand plus : il y a pas mal d’études qui montre qu’on vend plus facilement un produit ou qu’on console mieux avec un contact. Idem pour la séduction :)

      Maintenant, y’a plus qu’à le travailler en « escalation » !

  • pixelline | 17 juin 2014

    question pas forcément pour moi mais inspirée du dernier commentaire.

    la kino escalation avec un ami (de longue date) ca se passerait comment ?

    • Anashka | 17 juin 2014

      Tu veux séduire un pote ? Je pense que ça joue sur la longueur des gestes : plus appuyés, plus lents avec un regard timide OU un peu allumeur. Selon personnalité et objectifs :)

      • pixelline | 18 juin 2014

        je n’ai pas dis « je » c’est juste inspirée de la question de la fille d’avant , je me suis demandée comment se passait la kinoescalation si amitiée de longue durée (+ de dix ans) étant donné qu’il faut être plus prudente. (+ à perdre)

        • Anashka | 18 juin 2014

          Du temps qu’il y a de la séduction, tu mets en jeu l’amitié : toutes techniques. La kino ne s’utilise pas seule (regards, sexualisation) et parce que tu le dragues, tu peux perdre un pote…

  • Claire | 20 août 2014

    Pour les moins vieux, un kino à première vue peu sensuel mais plus ludique, avec les jeux de main (vous savez, ces jeux de collège, qui consistent parfois à faire mal). Ils nécessitent une certaine complicité pour éviter le côté immature, mais sont étonnamment efficaces ;) (parce qu’à la fin, on a « mal aux mains »… O:-) )

    • Anashka | 30 septembre 2014

      Bonne idée !

  • kylie | 21 octobre 2014

    honnêtement j’ai dépasser ces étapes depuis longtemps, c’est d’ailleurs lui qui le faisait (des bisous dans le cou par la même occasion haha) et toujours rien.. surtout qu’il commence a mettre une distance.. je comprend pas mdr

  • Shanna | 20 février 2016

    Merci pour vos conseils extrêmement intéressants ! Je me demandais comment commencer la kino escalation avec un homme très réservé. Lorsqu’on se fait la bise, il garde ses mains dans ses poches. Je pose la mienne sur son bras (ça fait plusieurs fois), mais il ne se « décoince » pas. Est-ce que cela signifie qu’il n’est pas intéressé ? Par contre dés qu’il me passe un objet, il prend limite ma main dans la sienne… Je me demande quels gestes faire pour faire monter un peu la tension…

Commenter