Faut-il être une garce pour séduire ?

Par 10 Déc 2012 167 Commentaires

faut-il-etre-une-garce-pour-seduire

Au fond, nous sommes toutes de gentilles filles. On demande plus ou moins la même chose : aimer et être aimée en retour. Parmi, les gentilles filles, il y a les TRÈS gentilles. Les Miss oui-oui. Pas contrariantes, toujours aimables, prêtes à tous les compromis pour que l’Autre se sente bien, etc.

Le temps passe, et les gentilles filles évoluent. Elles se font briser le cœur, une fois. Piétiner l’Ego, ensuite. Broyer les miettes de fierté. Et, elles remercient le bourreau  pour cette belle histoire .
Masochisme amoureux féminin, quand tu nous tiens.

Certaines gardent de leur douceur. D’autres se transforment en succubes. Fini la gentillesse ! Ils veulent la jouer hard, on va la jouer hard. Et, elles deviennent des garces.

Elles remarquent qu’elles plaisent beaucoup plus. Elles plaisent, même, à ces hommes qui leur paraissaient inaccessibles jusque-là. Leurs histoires gagnent une force qu’elles n’avaient pas avant: la sensualité piquante gouverne leurs relations.
Masochisme amoureux masculin, quand tu nous tiens.

Entre le feu de cheminée et l’incendie de forêt qui consume tout, jusqu’à lui-même, elles ont fait leur choix. Elles ont compris, les salauds ont plus de succès, autant faire comme eux !

Qu’est-ce qu’une garce ?

En une phrase, la garce est la femme qui rend les hommes fous.

La garce n’est pas forcément une allumeuse. Elle n’est pas, non plus, vulgaire. Elle n’est pas méchante par essence. Elle est méchante parce que ça plaît à la plupart des hommes. Attention, pas tous.

Mais beaucoup adorent subir cet ascenseur émotionnel qu’elle sait provoquer. Ils se sentent vivant. Ils pensent qu’ils sont amoureux. Un peu comme ces mecs un peu salaud, qui brisent des coeurs à tour de bras, on les déteste, mais ils nous plaisent.

Le principe de Paréto s’applique à la séduction :

  • 80% des hommes sont attirés par 20% des femmes : les garces.
  • 80% d’entre nous sommes attirées par les 20% d’hommes : les salauds.

La garce c’est l’Ex que les hommes détesteront, mais qu’ils ne sauront oublier.

Garce volontaire/ Garce involontaire

La Garce Involontaire.

Elle se comporte en garce avec un mec en particulier. Tu sais, le genre de boulay qui ne comprend pas que tu ne veux pas de lui. Elle ne veut pas lui briser le cœur, pour ça, elle tente la subtilité. Mais, lui, en OI complet, n’y voit que des signes contradictoires et une peur de l’engagement . Et, il faut dire ce qui est, ça flatte l’Ego, un mec qui nous court après.

=> Au masculin : c’est le mec qui n’arrive pas à faire comprendre qu’il n’est pas intéressé. Donc, il va jouer du ni-OUI, ni-NON.

La Garce-Volontaire.

C’est justement parce que le mec lui plaît qu’elle devient une garce. Hors de question pour elle de rentrer dans les clichés de la femme fragile à sauver. Elle prendra le contrôle de la séduction, autant qu’elle le peut. Et, elle s’amusera. Parce qu’au fond, la séduction n’est qu’un jeu.

=> Au masculin : c’est le séducteur. Vous voyez Barney ?

Garce-Ethique / Garce-Garce

La Garce-Ethique.

Son but n’est pas de faire du mal. Il est, comme tout le monde, de plaire. Notamment aux hommes/ à l’homme qui lui plaisent/plaît. En gros, le but est « éthique », les moyens, moins. Elle a ses règles éthiques personnelles, même si certaines peuvent être surprenantes.

=> Au masculin : c’est le séducteur éthique. Son but n’est pas de briser des cœurs, ni de faire du mal. Quand ça arrive, c’est une conséquence malencontreuse d’une séduction trop bien menée. Il est salaud dans les techniques, pas dans leurs buts. Il a, de même, ses règles éthiques personnelles.

Note 1 : En quoi, ce serait « salaud » d’être l’amant de ces Dames?
Note 2 : En quoi ce serait « mal » de faire vibrer un homme, sans s’engager ?

La Garce-Garce.

Elle veut se venger des hommes. Elle veut les voir souffrir. Ses Exs lui ont brisé le cœur, alors, tous les autres en prennent plein la poire. Ça peut ne durer qu’une période post-rupture ou toute une vie.
Dans le dernier cas, on peut s’inquiéter.
Avoir si peu d’estime pour les hommes ne tient du féminisme mais de la misandrie.  !

=> Au masculin : c’est le mauvais queutard , qui ne pardonne pas aux femmes d’avoir un vagin. Celui qui crache sur l’égalité, parce que c’est bien connu «les hommes sont supérieurs et les féministes, bouh ! les vilaines ! ». Et pour le prouver, ils les ba*sent toutes ! Ai-je besoin de parler d’une misogynie sexuelle ?

La séductrice, nécessairement une garce ?

« Ce qu’on appelle violence, ce n’est rien. La séduction est la véritable violence. »
de Gotthold Ephraim Lessing 

Peut-on séduire en étant gentille ?
Oui, mais la relation ne sera pas la même. Oui, mais pas pour le même type de relation.
Si tu veux une histoire saine et sérieuse, peut-être qu’être une garce n’est pas le plan idéal. Encore que…

Si les femmes disent OUI aux hommes qui leur disent NON, l’inverse est vrai.
Les meilleures techniques de séductions sont -un peu- garces.

Prizing

Horreur ! Nous n’avons toujours pas parlé du prizing ! Oui, encore du jargon de la séduction. Mais, le concept est -pour le moins- intéressant.

Prizing, ça veut dire « être le prix ». On ne court plus après les hommes, au contraire, c’est EUX qui doivent être à la hauteur pour nous avoir.

C’est un positionnement dans la séduction : on a beaucoup de jolies choses à offrir, encore faut-il que Monsieur fasse ses preuves pour les mériter.

La garce use du Prizing. . Elle s’estime suffisamment pour exiger ce qu’il y a de mieux pour elle.

Certes, il y a quelque chose du sentiment de supériorité, mais n’est-il pas salvateur ? Ne permet-il pas d’éviter de s’accrocher aux chaussures d’un mec qui nous piétine les doigts ?

  • Il n’est pas disponible : une fois, deux fois, trois fois = NEXT . On mérite mieux.
  • Si on appelle une fois, qu’on prend de notre temps, il se doit de le faire aussi.
  • On ne répond pas à tous ses messages, ça s’appelle se faire désirer.
  • On ne l’aime pas gratuitement, notre amour se mérite !

Finalement, ce rebond d’Ego, n’est-il pas nécessaire ?

Neg

Le Neg, c’est la réplique cassante que l’on sort à un mec pour le faire, un peu, descendre de son piédestal. En gros, une vanne. Encore du jargon de séduction.

Le Neg est à utiliser avec parcimonie. A éviter pour séduire un mec timide . Le Neg, on le garde pour les mecs sûr d’eux, les séducteurs chevronnés ou les grands queutards.

Le Neg signifie « ton petit jeu ne marche pas sur moi, je ne suis pas impressionnée par toi ».

Grâce à lui, vous marquez la différence avec les autres filles qui se pâment. Le neg est une technique de garce, et pourquoi pas ?

      «  T’es toujours aussi cliché quand tu dragues ? »

 

      «  Elle est belle ta chemise, dommage qu’elle t’aille trop petite »

 

    «  Oui, tu me plais. Tu me payes pleins de verre ! »

Le tout avec un sourire. Autant montrer jusqu’au bout les crocs !;)

Chaud/froid

« La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments. C’est de les faire soupçonner. »
de Jules Barbey d’Aurevilly 

Tout un article dessus ici.

C’est LA technique qui rend les hommes littéralement fous. Ils ont suffisamment d’indices pour penser que vous êtes intéressée, qu’ils vous plaisent, mais trop peu pour être sûrs de votre intérêt.

Parfois distante/absente parfois présente/séduite, il fait un pas vers vous, vous en faites un, avant d’en faire un en arrière.

Le chaud-froid, c’est le prizing par excellence de la garce.

Mise à distance de l’engagement

Les trois piliers d’une relation de couple [INSERER LIEN] sont :

  • la passion
  • l’engagement
  • la complicité

La garce est passionnée. Elle aime jouer avec le désir, s’y fondre.
La garce est complice, elle se démarque en connaissant les hommes à force de les côtoyer.

Mais, la garce ne dit rien de l’engagement. Ce n’est pas elle qui :

  • proposera le premier week-end à deux
  • dira le premier je t’aime
  • parlera de futur
  • évoquera la question de l’emménagement

.

Au contraire ! Elle reste mutique quand l’homme lui en parle, et souffle le froid juste après.

Forcément, une femme qui semble frileuse à l’engagement, offre aux hommes un espace pour se projeter. Elle ne sera pas étouffante. Elle ne lui demande pas d’être un Prince Charmant. Elle lui demande rien, d’ailleurs. C’est bien pour cette raison qu’il veut offrir plus.

Les hommes auront tendance à vouloir d’autant plus s’engager avec ce type de femmes pour éviter qu’elles ne leurs échappent.

Lunatisme

Le lunatisme peut se rapprocher du chaud/froid. Parfois passionnée, parfois distante, les garces savent jouer des différents personnages qui les composent pour séduire :

    • femme fatale
    • gamine
    • fille fragile
    • fille maternante

etc.

Au grès de leurs humeurs, elles alternent, imposant elles-mêmes la tonalité du moment. L’homme la qualifie d’imprévisible. Et, c’est bien ce qui lui plaît, il ne sait pas à quoi s’attendre, avec elle.

Ces techniques sont-elles efficaces ?

Regardez l’effet que font les hommes qui les utilisent (consciemment ou non) !

A défaut de les utiliser, par éthique, vous saurez les reconnaître. Et, à ce moment-là, il vous faudra jouer sur le même terrain pour agripper Monsieur.

Attention à ne pas paraître hargneuse, hein. Tout est une question de calibrage. Tous les hommes sont différents et certains sont plus sensibles aux charmes de certaines techniques que d’autres.

Conclusion

La garce, c’est peut-être laisser s’exprimer toute la partie dominante de la Femme. Je vous renvoie au mythe de Lilith.

Les garces ne se mettent pas en quatre pour les hommes. Elles semblent savoir ce qu’elles font : quels moyens user à quelles fins. Elles jouent et contrôlent les relations qu’elles ont aux mecs. Et, les rendent fous, parce que justement, pour une fois, ils n’ont pas le pouvoir de la relation.

L’Ego en prend un coup. Il FAUT qu’il l’ait. Il FAUT qu’il soit plus fort qu’elle. Il faut qu’il la possède. Le bras de fer de la séduction peut prendre une ampleur inouïe portant la passion à son paroxysme. Mais, cette passion-là est destructrice. Et, ce n’est pas la garce qui construira une histoire d’Amour saine. Mais, en a t-elle envie ?

Et vous, avez-vous déjà rencontré des garces au masculin ? Vendriez-vous votre âme au diable en devenant une garce ?

Anashka,
Garce-éthique


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (167)
  • Heyem | 10 décembre 2012

    Génial cet article ! :)

    • Anashka | 10 décembre 2012

      Merci !

  • flifla24 | 10 décembre 2012

    Merde, la seule fois ou tu dis que c’est mal d’être garce, c’est mon cas. :O
    (Je suis garce-garce depuis 4ans)

    • Anashka | 10 décembre 2012

      Par choix ? Avec un homme en particulier ? Avec tous les autres ?

      Expliques-moi ça. Je suis sûre que tu n’es pas si garce que ça ;)

      • flifla24 | 10 décembre 2012

        Non, ce n’est pas par choix et c’est avec tout le monde.
        Au lycée, je n’étais pas la plus populaire ni la plus belle. J’ai eu droit à un « foutage de gueule » et un « beau rateau » aussi.
        Sauf, qu’entre temps, j’ai grandi, j’ai changé, j’ai plus d’acné, j’ai appris à m’habiller, etc (Tu connais l’histoire). Et maintenant, j’essaye de me rattraper.
        Donc, tous ceux qu’un jour, m’ont fait du mal, je prends un malin plaisir à les faire souffrir (bon, ça c’est par choix, et c’est volontaire, et limite j’en suis fière),
        Pour les nouveaux qui m’intéressent, j’essaye de leur montrer que je ne suis pas siii intéressée que ça, que je ne tombe pas facilement dans le panneau, et donc, là, ça m’arrive d’agir en grosse conasse juste pour le leur prouver (Mais je ne le fais pas exprès), et si par malheur, le mec réplique, en essayant de rendre la monnaie de ma pièce, la guerre est déclarée, je n’ai plus aucune limite et je les range avec le genre de mecs qui m’ont fait souffrir autrefois (OUI! je sais que je récolte ce que je sème).
        Sinon, pour les mecs qui ne m’intéresse pas, eh bien… Je ne m’intéresse pas du tout à eux, je manque de tact en croyant que c’est mieux si les choses sont claires dès le début: Et dans ce dernier cas, je m’en rend pas compte, c’est toujours mes amis qui me reportent toujours qu’il faut que je me contrôle un peu plus.
        Et tout ça, c’est au dela de de mes forces, je ne peux pas rester « gentille » et « mignonne » et « intéressée » et « entrain de jouer à cache-cache » comme toutes les autres filles.

        • Adrien | 10 décembre 2012

          C’est très bien… Sinon j’espère que tu es plus heureuse en étant comme cela ;)

          • Anashka | 11 décembre 2012

            Hum, si je trouve la recette du bonheur, promis, je fais un article.
            Sinon, je suis comme tout le monde, avec des hauts et des bas que je sois garce ou engagée dans une relation dont je prend soin. ^^

        • Anashka | 11 décembre 2012

          Je connais l’histoire, en effet. Le défaut, c’est que peut-être que le bras de fer peut devenir handicapant, au bout d’un moment. Avoir des relations simples est plus compliqué.

  • falbala | 10 décembre 2012

    et quand une garce rencontre un salaud, ça donne quoi ?
    * forcément next ? parce que si chacun « gère » de façon à être moins demandeur que l’autre ils se voient forcément de moins en moins… et plus du tout !?
    * la garce ou le salaud devient la/le gentil(le) de l’autre… ?

    • flifla24 | 10 décembre 2012

      Ca fait surtout des histoires qu’on ne comprend pas; et où on préfère avoir le rôle de la méchante que celui de la nunuche victime. (Enfin, c’est ce qui m’arrive)

      • Anashka | 10 décembre 2012

        Avec un seul mec ?

    • Anashka | 10 décembre 2012

      1. Si la garce/ le salaud préfère les gens qui ne le sont pas, ça ne le fait pas.
      2. Sinon, c’est un bras de fer qui s’enclenche pour savoir qui va se soumettre à l’autre et ça alterne, faisant des étincelles au passage.
      En général, c’est assez magique, mais ça ne dure pas. TRUE STRORY

  • yutsu | 10 décembre 2012

    Très bon article (comme souvent), j’aimerais savoir, ou se trouve la frontière entre garce séduisante et connasse de service (ou dans le cas des mecs, salaud séduisant /connard de service)?

    • Anashka | 10 décembre 2012

      J’ai envie de dire : la garce séduisante/ le salaud séduisant, c’est celle/celui qui ne se fait pas repérer. Ou, celle/celui auquel on prête quelque chose fragile, une sensibilité… Bref, qui n’a pas oublié que dans le chaud/froid, il y a aussi : du chaud, des bons moments, de la tendresse…

      • yutsu | 11 décembre 2012

        Je voyait pas du tout ça comme ça, merci pour ta réponse.

  • Délitsia | 10 décembre 2012

    Article très original Anashka ! Je ne m’y attendais pas à celui là ^^ Cela m’a fait réfléchir sur la question qui tue : Suis-je une garce ? :D
    Bah je sais pas ! ^^

    C’est très marrent, au début de la lecture, je ne me reconnaissais pas dans la garce ! Pas trop non plus dans la Miss Oui-oui mais mes copains m’ont toujours dit que j’étais hyper gentille et tout ça, bref des compliments à l’antipode de la garce !
    Puis, puisque je voulais me mettre dans une case, j’ai choisis la garce involontaire ( c’est arrivé une fois, et je me suis vraiment trouvée méchante sans le vouloir en plus !! ) et je pense que si je creuse encore un peu, je peux me trouver un côté garce éthique !
    Mais là où je me suis vachement reconnue, c’est dans les techniques de séduction garces ……. que j’utilise bcp !!!! ( Prizing, chaud-froid, lunatisme …)
    Ahlala Grosse remise en question là !! lol

    • Anashka | 10 décembre 2012

      Peut-être que tu es une garce, alors ! ;)

  • Délitsia | 10 décembre 2012

    Oui dans les techniques je pense ! Je serais donc plus une garce éthique (on en apprend tous les jours ! ^^ ) Mais je suis pas spécialement contre l’engagement, même si c’est vrai que je l’aborde pas de moi même ^^ Et mes relations ont, en générale, pour but d’être sérieuse … ptet que je limite le stade garce à la phase de séduction !? ^^ Très intéressant en tout cas !

    • Anashka | 11 décembre 2012

      L’idée c’est de passer, pour de sérieux, de quelques techniques garce à de plus en plus de douceur :
      1. Le mec sent que tu veux quelque chose de plus « sérieux »
      2. Il se rassure quand à ta capacité à te plaire
      3. A moins de tomber sur un salaud, tu peux lui faire du mal, à la longue.

      Mais, vu ce que tu dis, c’est plus un truc que je rajoute à la volée que pour toi. ^^

  • eido | 10 décembre 2012

    Salut Anashka,

    Je te lis régulièrement et encore une fois, c’est un plaisir. As-tu déjà tenu ce « bras de fer » pendant une longue période ? Y prends-tu goût ? Crois-tu qu’il y ait une forme d’addiction au rapport dominant-dominé là-dessous ? Parfois je m’inquiète d’un masochisme inavoué, le reste me semblant un peu fade.

    • Anashka | 11 décembre 2012

      Oui, j’ai souvent eue ce bras de fer. Parfois de manière involontaire, parfois de manière volontaire. Est-ce qu’il y a une addiction ? Oui. C’est grisant comme sensation. Mais, comme dans toute addiction, il y a la redescende : le moment où on préfère ce type de relation à des relations plus sain-ples.

      (On est tous masochistes, c’est papa-Freud qui l’a dit)

      • eido | 11 décembre 2012

        J’ai commencé à le vivre involontairement, mais je m’aperçois que je le provoque aussi, depuis, avec d’autres. Tes articles m’ont aidé à comprendre, je te l’avoue. Je me force parfois à arrêter, parce que ça prend de la place… Mais que veux-tu la chair est faible ! Là, soit je disparais, soit je monte au créneau. Est-il possible de corser le jeu et provoquer un OI à ce stade ? (je ne lâcherai pas la première, même super-masochiste !)

        • Anashka | 11 décembre 2012

          Avec les techniques ci-dessous, oui. Mais, l’OI n’est bon pour personne.

          Tu vises une personne en particulier ?

  • Oceanoue | 11 décembre 2012

    Je suis la garce volontaire avec certains mecs, dont Paul par exemple.
    Mais je le suis involontairement avec d’autres, et quand je m’en rends compte soit je continue d’en jouer, ou soit je prend l’attitude de la fille désolée et devient toute douce avec le type, il en joue et je redeviens une garce.
    (Au passage, TRES bon article! J’adore vraiment!)

    • Anashka | 12 décembre 2012

      Paul, c’est le mec du net ?

      • Oceanoue | 12 décembre 2012

        Oui, c’est lui.

  • Flept | 11 décembre 2012

    Salut Anashka,

    Je vais me faire l’avocat du diable (ne prends pas mal mes questions, au contraire ça veut dire que ton article tape là où il faut) :
    1) Si on part du principe qu’inconsciemment, nous séduisons et influençons tous les jours que ce soit par des techniques diverses dont : le sourire, les EC, adopter le débit vocal, adotper le BL, chauffer le chaud-froid, … qui sont souvent bien intégrées parmi la population, ne peut-on pas dire dès lors qu’on est tous des « garces » ou des « salauds » ? Parler de garce-éthique, n’est-ce pas paradoxal ?
    2) Si 80% des femmes sont attirées par 20% des hommes (les salauds), comment sortir de ce paradoxe sans passer par la case « garce » ou « salaud » ? Les garces et les salauds sont visiblement des personnes maîtrisant particulièrement bien les dynamiques sociales alors comment les détecter au premier coup d’œil sans se comporter comme eux ? A moins qu’il ne soit nécessaire de passer par cette case afin d’en ressortir par après lorsque la maturation de ces techniques auront faits du chemin ? J’ai des éléments de réponse mais je préfère avoir vos avis avant.
    3) Où se situe la base de la construction identitaire ? Visiblement, la garce n’existe que par le regard et les réactions de l’autre, celui sur lequel elle évalue constamment l’impact séducteur de son « Moi », elle vit par procuration de l’image qu’elle reçoit de l’autre, par une construction identitaire négative (faux-self). Si le faux-self marche tellement, comment avoir autant de résultats en séduction en particulier avec une construction identitaire positive (vrai-self) ?

    Enfin, existe-t-il un état d’équilibre en « gentille » et « garce » ? Cet état qui permet un jeu de séduction sain (tout en utilisant des techniques pas très saines (paradoxale encore ?)) et une réussite à deux pour la suite ?

    Très bon article, qui soulève beaucoup de questions et pousse le questionnement plus loin !

    • Anashka | 12 décembre 2012

      Flept, merci. J’aime tes questions. Je ne sais pas si je vais pouvoir répondre à toutes.

      1) Ce que j’entends par garce-éthique, et tu fais bien de me le demander, c’est la garce qui a son code d’honneur.
      EX : pas coucher avec le père/beau-père des copines. C’est mal.
      EX : pas tromper avec le meilleur ami.
      Code d’honneur, qui est personnalisé et surement un peu tordu. On s’arrange tous de notre morale.

      Le BL, les sourires, les EC ne sont pas des techniques qui font mal. Ce ne sont pas techniques qui vont jouer sur le masochisme inhérent au désir.
      Le chaud-froid, les negs, le lunatisme, l’absence de réponse, les contradictions… SI.

      Quand tu sais qu’une technique ne va pas faire de bien à l’autre, mais va te permettre de stimuler son désir, tu es une garce ou salaud. Quand tu sais qu’une technique va faire du bien à l’autre ET stimuler son désir, tu n’es pas une garce-salaud.

      2) Je n’ai pas forcément LA réponse à ta question. Tout dépend du cheminement de chacun. Certains vont simplement passer de la timidité à un caractère plus assuré sans avoir besoin d’adopter un comportement de « garce », d’autres vont avoir besoin de découvrir jusqu’au bout leurs parties sombres. Quitte à ne plus remettre le nez à la surface. Comme certains seront des « garces » avec certaines personnes / à certaines périodes et pas avec d’autres personnes/périodes. Je ne pense pas que ce soit généralisable. Et toi, tu en penses quoi ?

      Pour les détecter au premier coup d’oeil… Je ne sais pas. Mais, tu vois si la personne, en dehors du désir qu’elle provoque chez toi, te fais du bien ou non. Veut ton bien ou non.

      3) Pas forcément un « faux-self », le problème est d’ailleurs-là. A force d’utiliser des techniques, elles ne sont plus extérieures, mais des parties de toi. Cette partie séductrice, qui se déploie, n’est pas forcément en jeu avec tout le monde. Tu n’es déjà pas le même avec ta famille, tel ami, telle fille que tu convoite ou ta nana. Tu sais que tu n’abuseras de telle part de ta personnalité avec ta famille, mais que tu en useras abondamment avec telle fille.

      Je ne crois pas à la séduction saine. On parle de coup de foudre, d’Amour et de confiance immédiat, alors. ça, c’est possible. Mais, de la séduction saine ? Je n’y crois tout simplement pas.

      En revanche, tu peux utiliser des techniques de séduction/persuasion/manipulation pour faire du bien à quelqu’un. Mais, encore est-ce sain, de croire qu’on sait mieux que l’autre ce qui est bon pour lui ?

      J’en profite : la séduction, peut-elle être saine, pour vous ?

      • Flept | 12 décembre 2012

        Salut Anashka,

        1) Merci pour ton éclaircissement. Depuis mon intérêt envers la séduction en général et son implication au niveau amoureux en particulier, je me rends compte qu’on ne cesse de flirter entre ce qui est moralement tolérable, ce qui l’est moins, et ce qui ne l’est pas. Mais la vrai question ne serait pas celle-ci : jusqu’où je suis capable d’aller pour obtenir CE mec ? Je n’avais pas saisi qu’il y avait une distinction entre les techniques qui font du biens et celles qui font du mal … Pourtant, les divers coachs en séduction ne différencient pas vraiment ces techniques : d’ailleurs, ceux et celles qui se lancent là-dedans ne semblent pas se rendre compte des problèmes moraux que cela pose. Ils foncent, usent et abusent de techniques parfois pas très glorieuse qui mettent entre parenthèse le libre arbitre de la personne … Manipulation ?!?

        Si je suis une fille, qui suis-je pour user de techniques afin de briser un couple et obtenir celui que je veux, ce même si ce sera bénéfique au gars ? La fin justifie-t-elle les moyens (Machiavel) ?

        2) Je suis dans le premier cas mais je dois constater qu’à force de tomber tout le temps sur des filles en couple, la même question se repose à chaque fois soulevée au dessus. Je pense qu’avec une bonne maîtrise des dynamiques sociales, tu es capable de « gagner » en utilisant les armes de ton adversaire. En tirant ses cartouches, tu gagnes sans utiliser les tiennes, sans avoir recours à des techniques plus douteuses. Maintenant, je suis d’accord avec toi sur le fait que ce ne soit pas généralisable me semble-t-il. Un peu comme le karatéka qui partant de la ceinture blanche (pureté) apprend à voir son corps comme une arme pour devenir noir. Ensuite, seulement il apprend à s’éclaircir et à revenir vers le blanc. Manquerait-il alors cette dimension quand on parle de séduction ?

        3) Tout à fait. J’adore ton dernier paragraphe (avt la question finale). Après cet article, j’aurais tendance aussi à penser que la séduction saine n’existe pas … Mais je crois que la séduction saine de la non-saine se distincte, si elle existe, par les différents moyens utilisés : Sourire VS Neg ? BL VS absence de réponses ?

        Mais on doit probablement constater l’efficacité moindre de la séduction saine … N’irait pas t-on vers un relation moins saine avec des techniques plus … discutables ?

        Finalement, n’est-ce pas dangereux d’apprendre ces techniques à des inconnus sans savoir ce que eux en feront … utiliseraient-ils ces techniques à bon escient où se transformeront-ils en redoutables prédateurs de la séduction ? Qui pourraient même faire tomber les plus avertis ?

        • Pink LADY | 12 décembre 2012

          Juste ciel, me voilà découverte ! ;-)
          Anashka est sur tous les fronts

          @Flept, j’ai beaucoup aimé les questions éthiques que tu as soulevé, mais en réponse à ton dernier paragraphe je dirai ceci : te semble t-il mieux que ces techniques restent le privilège d’une élite que je ne pense pas plus éclairée que le commun des mortels ?
          Au moins, avec ces sites n’importe quelle personne qui se donne la peine de chercher peut se prémunir. On ne peut pas empêcher les gens d’apprendre car qui déciderait de ce que l’on peut divulguer ou pas et à qui ?
          C’est à chacun de poser ces propre limites éthiques. Bien sûr il y aura des dérapages mais c’est le prix à payer pour la liberté de conscience.
          En tout cas c’est mon avis, le tient sera sûrement différent mais c’est justement ça qui est intéressant.

          Enfin c’est ce que je pense. :-)

          • yutsu | 13 décembre 2012

            De toute façon la séduction n’est qu’un simple outil, comme un couteau (ou autre), avec on peu faire quelque chose de bien (un bon petit plat?), ou pas (pas besoin d’image je pense), après niveau moral, les naturels utilisent bien des technique de chaud froids, negs, et pourtant ils ont apprit sa tout seul, ça fait partit d’eux, alors pourquoi pas nous, aprés oui, on peu blesser des gens, mais je pense qu’on a pas besoin de la séduction pour ça.
            Bref tout ça pour dire, qu’avec ou sans la séduction en mains, le résultât peu être le même, ou tout le contraire, donc pourquoi s’en priver?

          • Anashka | 13 décembre 2012

            Pink LADY, ne serais-tu pas la réincarnation de la dangereuse Cléopâtre ?

        • Anashka | 13 décembre 2012

          1) Pour les ruptures de couple, chacun compose avec son éthique.
          Le couple est en pleine implosion => finalement, tu leurs donne un coup de main, par exemple.
          D’autant plus, c’est la règle ADSienne, si tu as quelque chose de meilleur à apporter à la fille. On ne brie pas un couple pour un ONS ou FF.

          Sur ça, j’ai MES positionnements éthiques, mais je le les imposerai à personne. Ils ne font pas office de vérité.
          Dans certains cas, la fin justifie les moyens, pas dans d’autres.

          2) Je devrais faire tout un article sur mon coloc. On pourrait l’appeler la « séduction blanche », en référence à la magie blanche. Il a séduit ma meilleure amie, en l’émerveillant. Tu vois, le genre de mec, capable d’apprendre à dessiner pour la femme qu’il aime, et d’accrocher des dessins, mots sur des arbres dans un parc, d’aller la chercher à la fac, pour une ballade. Le genre de mec qui a fait tomber amoureux une phobique de l’engagement sans technique garce. Aucune. De la patience, beaucoup. Des attentions, par centaine. Des preuves et une foi incroyable en elle.

          Le cheminement dans la séduction appartient à tout un chacun. Lui, n’a jamais quitté le « blanc ».
          Certains passent d’une séduction douce quand ils aiment à une séduction hard pour des FF/ONS.
          Certains ont des périodes où ils deviennent des garces finis et ça se calme avec le temps.
          D’autres restent des garces.
          D’autres encore ont une séduction « blanche » qu’avec une seule personne dans leurs vie, genre, leurs grand amour.

          La séduction est liée, à mon sens, à un cheminement de vie. Quel homme tu veux être ? Quel poids tu laisses à la séduction dans ta vie ?

          3) Le cheminement de chacun est personnel. Regarde Marx, il est un génie d’économie qui a été utiliser à des fins plus que discutables.
          A chacun de se positionner, de savoir vraiment, ce qu’il attend de la séduction. Qu’il s’essaie et voit là où il s’y retrouve ou non.

          Mais, vrai que ces techniques sont un cadeau empoisonné. Sortie de mon travail, j’ai une vie. Des Amours, des études, des amis. Tu n’imagines pas comment il est difficile d’être séduite ou épatée par un homme. Ils appliquent tous (consciemment ou non) des techniques que je viens expliquer ici. Mon travail, sur la séduction, c’est aujourd’hui, d’en trouver un autre sens, que sa valeur en elle-même. Qui est franchement lassante.

          J’ai l’impression de répondre un peu à côtés, tu me diras.

          • Flept | 13 décembre 2012

            Salut à vous,
            En fait mes questions n’étaient pas posées pour avoir absolument des réponses mais plutôt de vous faire part de celles-ci.

            @Pink Lady : je suis tout à fait d’accord avec toi : autant les apprendre d’un pro ou d’une pro que tout seul … c’est le cheminement personnel qui pourrait m’inquiéter : à prendre cela comme une recette magique toute faite, on pourrait utiliser tout cela à mauvais escient … et je me demandais si suffisamment de personnes se posent cette question … bref m’a conscience m’a alerté mdrrr

            @yutsu : je pense que la séduction participe à un développement personnel dont, justement, la base est soi … On apprenant, on change … mais jusqu’à quel point serions-nous prêt à changer ? J’étais très blanc aussi lors de mes débuts, je faisais des trucs un peu fous, super mignons, pour émerveiller la personne … puis je me suis pris des coups et je me suis dit que c’était peut-être pas la bonne façon de faire, et peut-être un peu trop candide … Moi j’ai besoin de cette magie, mais ne risque-t-elle pas de disparaitre avec tout ça ? Je le ressens comme tel :( Je connais maintenant les risques de tomber en FZ, de passer pour le nice guy, … je peux donc être d’autant plus attentif … Et vous, vous ne vous êtes pas senti changé (comportement, représentations,…) au contact de tout cela ?

          • Flept | 13 décembre 2012

            @Anashka :
            2) j’aime bien le lien que tu fais entre séduction et l’identité :) Je pense qu’inconsciemment, on doit se poser à un moment donné ces questions non ?

            3) Tout à fait d’accord : généralement après une découverte, une nouvelle théorie, ces génies se rendent compte des conséquences parfois dramatiques ou des implications politiques négatives, … quelle responsabilité tout de même !

            Tu penses avoir perdu ce côté « magique », « enchanteur » ? La séduction, ça désenchante fortement je trouve … rien n’est jamais fait au hasard. Tu contrôles cela, tu peux maîtriser le fin …

            Tu es déjà tombée sur un type résistant à ces techniques ?

            Quel sens voudrais-tu donner à la séduction ?

            Je ne pense pas m’aventurer trop loin en pensant que ton coloc a visiblement une vision très différente et intéressante de la séduction. Quelles sont ses difficultés ? Comment gère-t-il tout cela pour contrer une phobie de l’engagement (ce qui est en soi un exploit !) ? Il a dû trouver de nombreuses parades …

            Non, tu n’as pas répondu à côté :D

          • Anashka | 13 décembre 2012

            2) Pour beaucoup de personnes la séduction n’est pas « contrôlable ». C’est assez nouveau de la voir comme une pratique, qu’on peut avoir ou non, dans laquelle on peut progresser ou non. Donc, les questions ne se posent pas forcément.

            3) Oui, il y a un endroit où je suis un peu désenchantée. Je veux dire, je me retrouve à des rencards où j’explique au mec pourquoi il s’y prend mal et comment il devrait s’y prendre. T’imagines bien que la « magie » de la rencontre n’est pas au rendez-vous.

            Certes, j’ai rencontré des mecs très forts, plus que moi. Les coachs ne sont pas forcément les plus grands PUA. Mais, en général, c’est assez explosifs. Pas forcément très sain.
            En faisant ce boulot, j’ai un peu fait un choix, peu importe le sens que prendra la séduction, elle sera toujours un peu professionnelle, dans le sens où je finirais toujours par en faire un article.

            Pour mon coloc : il s’est dit que cette nana était la femme de sa vie et qu’il n’y avait pas d’alternative. Ce n’est pas un grand séducteur au sens où on l’entend, simplement, il donne beaucoup d’Amour et pas pour en recevoir en retour. Il a simplement chercher à la rendre heureuse, sans rien demander. Et sans tomber dans le cliché de l’AFC qui fait ça pour posséder l’autre, pour une reconnaissance ou je ne sais quoi.

            Il n’a pas trouver de « parades ». Mais des fleurs. Une tonne de fleur. Des attentions. Une tonne d’attention. Mais, il ne parle pas de séduction, il parle d’Amour. Et, elle c’est SON Amour, celle qui l’attendait. Donc, c’était évident dans sa tête. Et, le temps qu’elle se lance n’était que du temps.

            Bref, c’est un grand malade. Et, ça fait de drôle de conversation.

        • mirdot | 13 décembre 2012

          Les techniques ce n’est pas une baguette magique, ça ne donne pas de super pouvoir et ça donne rarement le mec que l’on veut.
          Les techniques c’est un petit plus, si vous vous appuyez que sur ça (ou en grande partie) vous aurait en toute probabilité aucun résultat.
          Ne croyez pas que faire du prizing, neg ou autre FO mettra les hommes que vous désirez à vos pieds.

          • Anashka | 13 décembre 2012

            Sur quoi tu conseillerais de jouer, en plus ?

          • mirdot | 13 décembre 2012

            Il n’y a pas de secret la première arme c’est le physique (+jeunesse), si vous ne plaisez pas physiquement a un homme vous pourrez avoir toute l’audace du monde, maitrisez des techniques avoir une répartie de dingue que vous finirez par vous prendre un râteau. Savoir ce mettre en valeur, savoir regarder etc etc

          • Anashka | 13 décembre 2012

            Tu as lu l’article : c’est quoi une belle femme ?
            Il devrait te plaire ^^

          • Flept | 17 décembre 2012

            Salut mirdot,

            Le physique n’est pas une arme de séduction de masse ?

            Tu fais comment pour séduire une fille en particulier avec ton physique ?

  • Meyrana | 14 décembre 2012

    Bon bah c’est officiel, je suis une garce.
    Neg à gogo, chaud (sulfureux) / froid(polaire) toutes saisons, plus lunatique que moi tu meurs. Zut, j’croyais que c’était juste être une femme, ça ! :p

  • lucile/kat | 14 décembre 2012

    bon je me retrouve dans ces adjectifs en ce moment je fais la fille qui seduit un peu lunatisme, et quand ils me proposent un rdv même si ils st super craquants je trouve une excuse, je pense que je ne suis pas prete a sortir avec un homme car l’histoire avec mon ex est encore presente … ca se trouve je passe a coté de qq … grrrrr

    • Anashka | 15 décembre 2012

      Prends ton temps. Il n’y a pas de mal à séduire pour séduire. Tu n’es pas obligée de vouloir rencontrer quelqu’un tout de suite. Répare-toi de ton histoire précédente. Tu n’es pas pressée.

      • Reveuse64 | 18 décembre 2012

        Hum Anashka, en résumé dans ton article si nous avons la garce attitude nous avons une chance de vivre une histoire passionnante mais qui ne débouchera pas sur une relation saine à long terme !

        Enfin c’est ainsi que j’ai compris cet article.

        Je vie depuis plus d’un an une relation en dent de scie avec un homme qui refuse toute forme d’engagement, par moment j’ai l’impression qu’il a des sentiments pour moi et à d’autres l’impression d’être un bon plan cul.

        Pour l’instant je l’ai joué « gentille fifille », ma question est simple, si je la joue dorénavant en garce attitude, ais-je une chance de devenir spéciale pour lui ? Il sait que j’ai des sentiments pour lui… Et si oui, quel type de garce dois-je adopter ?

        Merci d’avance pour ta réponse.

        • Anashka | 19 décembre 2012

          Salut Rêveuse, contente de te relire par ici.

          Le résumé de mon article, c’est bien ça : trop jouer la garce, ne permet pas une relation saine. Mais là, tu es en face d’une garce au masculin, tu as été gentille, c’est inefficace… Tenter d’être plus garce fera pencher la balance en ta faveur, clairement. C’est vraiment le type de situation pour lequel c’est adapté.

          En revanche, s’il a plus de sentiments, s’il te coure plus après, il faudra que tu « redeviennes » tendre, très lentement. Tu as lu l’article sur le système de punition/récompense? (Je crois qu’il est dans le BEST-OF)

          Bref, tente sur quelques mois une approche plus « hard », et tiens moi au courant.

  • Boris | 23 décembre 2012

    Haaaaaaaannnnnn… Je crois que je suis un homme-garce involontaire !!! :P

    • Boris | 23 décembre 2012

      Le côté chaud/froid peut varier selon les signes d’intérêt que vous montrer au mec. Perso je me désintéresse complètement d’une fille qui ne me montre pas suffisamment de signes d’intérêts. Et je pense que c’est bien, par respect pour soi-même. Et peut-être un peu pour filtrer les relations qui seront trop superficielles…

      Le défaut de cette manière de fonctionner, c’est que si l’homme attend que la femme montre de l’intérêt pour en montrer, et que de l’autre côté la femme attend que l’homme montre de l’intérêt pour lui en montrer, et ben tout le monde attend et ça n’avance pas…

      • Anashka | 23 décembre 2012

        Les signes d’intérêts ne sont pas contradictoires au chaud/froid, ils en sont même un pillier : le chaud ^^

    • Anashka | 23 décembre 2012

      Lol ! On appelle ça un « salaud », mais « garce-homme » me plait ^^

      • Boris | 23 décembre 2012

        Un salaud est un homme qui est sans morale. Moi au contraire je m’en soucis beaucoup. Et je commence à me demander d’ailleurs si ce n’est pas pire pour les femmes…

        Une femme qui fait une fixation sur un salaud, elle peut toujours se retrancher en se disant « lui c’est un salaud, il ne mérite pas que je l’aime »…etc. Alors que moi je n’ai pas de mauvais fond, donc aucune excuse pour ne pas me OIyer. :D

        • Reveuse64 | 25 décembre 2012

          En effet Boris, il vaut mieux pour nous faire une OI sur un salaud car on s’en sort mieux que sur un homme comme toi ! Si tu es adorable comme mon Ex, OI, Homme (avec lui je ne sais jamais comment me positionner)… Mais qu’à côté de ça vous continuez à papillonner, à nous dire malgrès les mois qui passent qu’il ne faut pas qu’on s’attache à vous, sans nous donner un minimum de clefs pour être celle qui pourrait vous faire changer d’avis… C’est difficile pour nous d’avancer, dans un sens ou l’autre (que ce soit vous sortir de notre tête ou continuer à faire un bout de chemin avec vous !).

          Joyeux Noël et Bonne Année à tous.

          • Anashka | 25 décembre 2012

            Joyeux Nowel réveuse !

          • Boris | 30 décembre 2012

            Joyeux nowel en retard mais bonne année en avance !

          • Anashka | 31 décembre 2012

            Merci ! Bonnes fêtes à toi aussi !

            (Je te souhaite pleins de jolies et gentilles filles toutes nues pour l’année prochaine ^^)

        • Anashka | 25 décembre 2012

          Je suppose que beaucoup de personnes sont vues comme des « salauds » ou « garces » par les personnes qui leurs brisent le coeur, mais qu’au final, la plupart ont des bons fonds.

  • Manon | 30 décembre 2012

    Tu es vraiment très forte Anashka!! Tu as réussi à me faire m’interroger sur qqch sur lequel je ne m’étais jamais interrogée. Pour moi, c’était une évidence: séduction= être une garce. Finalement ce n’est qu’une technique parmi d’autres, tu as raison. Et peut être que pour une vraie histoire il vaut mieux parier sur la complicité.

    Mais le truc du chaud/froid et de l’inaccessibilité, c’est tellement un réflexe pour moi: j’ai l’impression que je ne serai pas une femme si je ne faisais pas ça.

    Les garces, c’est un truc de filles non? Jamais un homme ne traitera une femme de garce. Ce sont les femmes entre elles qui se traitent de garces. Dés qu’on a séduit un homme, on est forcément la garce de sa rivale, je vois ça comme ça!!

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Disons que j’ai choisi le terme « garce » pour le pendant de « salaud ». Tu imagines bien qu’avec la connotation sexuelle de sal*pe, je ne voulais pas le donner en titre de mon article. Les hommes, en revanche parleront plus de sal*pe pour parler d’une femme qui les rends fou.

      Le chaud/froid et l’inaccessibilité sont pratiques un premier temps, mais il faut vraiment laisser du « chaud » de plus en plus. Lâcher les rennes au fur et à mesure que l’autre gagne ta confiance. Et, lui donner des clefs. Si tu es face à un garçon qui te plait, qui est chouette, tu peux lui dire que chez toi, c’est un système de défense, toussa. Que c’est une manière de te protéger. C’est du chaud, et il a la clef principale : patience. ^^

  • Manon | 1 janvier 2013

    Je comprends mieux pour garce!!
    Je viens de lire ton échange de comm avec Flept et les autres sur ce même article et je l’ai trouvé super intéressant. J’aimerais bien que tu expliques pourquoi tu ne trouves pas qu’il y a de séduction « saine » et, en fait, déjà, ce que ça veut dire pour toi la séduction.
    Parce qu’il me semble que la séduction est naturelle entre un homme et une femme et qu’il est sain d’assumer cet aspect là. Ce serait l’inverse qui ne serait pas sain, non? ^^xx

    • Anashka | 2 janvier 2013

      Disons que la séduction, c’est tout de même, un peu de manipulation. Tu ne peux pas arriver complètement « nature/toi-même » face à un mec. Forcément, tu vas te mettre en valeur, au moins un peu. Et ce, même si tu ne t’en rends pas compte.
      D’ailleurs, les techniques les plus vaches ; chaud/froid, réparties claquante, inaccessibilité… sont celles qui ont le plus d’effet sur les hommes comme sur les femmes. Tu n’attrapes pas un homme avec de la douceur et de la gentillesse OU il faut savoir lui montrer que cette gentillesse n’est pas signe qu’il te plait, mais signe que tu es comme ça avec tout le monde « un ange que personne n’attrape ».

      Après, on peut faire cette manipulation de manière consciente et efficace. Ou de manière foireuse. Mon but, ici, c’est que ce soit efficace.

      Là, où je sépare le « pas sain » du « pas sain du tout ». C’est le but. Au fond, tout le monde veut une belle histoire. Et, si tu manipule un peu quelqu’un pour lui offrir quelque chose qui désire, c’est presque de la pédagogie. En revanche si tu fais ça simplement pour le plaisir de briser des coeurs sur ton passage, c’est assez immoral, et pas sain. On peut se demander ce que tu essai de faire, même pour toi.

      Mais, je partage : assumer que cette séduction est manipulation, et que tout le monde l’utilise, et que, à ce prix là, autant bien le faire et bien plus sain que ce cacher derrière une fausse « sincérité-gentillesse » qui ne sera encore que manipulation, mais qui ne marche pas et, de surcroit, qui se refuse à comprendre que les dynamiques sociales existent. C’est plutôt sain, de prendre conscience que de se réinventer dans les yeux d’un/e autre, on en a tous besoin.

      Tu en penses quoi, toi ?

      • Manon | 4 janvier 2013

        Merci Anashka pour ta réponse!!
        C’est compliqué comme question :-)!!
        Selon toi, si je comprends bien, la séduction n’est pas saine parce qu’elle est manipulation- c.à.d qu’on met tout en oeuvre pour que l’autre, à son insue, fasse ce que l’on veut de lui, en l’occurence, tombe amoureux de nous. Et, elle devient carrément malsaine quand on l’utilise avec perversion.
        OK
        Mais, c’est qu’avant d’être pervertie, la séduction est un mécanisme naturel. En quoi peut-on manipuler si l’on subit soi même l’effet d’une force plus gde que nous (mélange de nature, éducation, personnalité…un truc inextricable quoi)?
        Pr ma part, élevée par une mère jalouse dés les prémisses de ma puberté, j’ai refoulé, pendant longtemps, de toutes mes forces et coupablement les élans de séductions qui naissaient en moi jusqu’à me couper complètement des hommes et du sexe. Je t’assure que c’est super malsain et j’en subis encore les conséquences maintenant!
        Pour moi, la séduction c’est juste un mode de relation entre personnes. Dans une configuration normale, chacun a les moyens de rentrer dans le jeu, de l’affronter, perdre à des moments, se relever à d’autres. Si la configuration est malsaine (environnement personnalité…), évidemment c’est autre chose.
        Pff, j’ai tt donné là :-), je vais arrêter de penser pour au moins 3 jours!

        • Anashka | 5 janvier 2013

          La séduction n’est pas saine parce qu’on chercher FORCEMENT à montrer le meilleur de soi. Nous agissons dans le but de plaire à l’Autre, notamment pour construire. Et, elle devient vraiment malsaine, quand nous n’avons rien à offrir si ce n’est posséder l’autre ou le laisser s’obséder de nous.

          Malsaine ne serait pas le mot. Manipulation OUI. Mais, la manipulation n’a rien d’anti-naturelle. Toute dynamique sociale est faite de manipulation : nous voulons obtenir/ plaire/ etc. En cela, tu formules parfaitement les choses : la séduction c’est juste un mode de relation entre personnes.

          Faut-il s’empècher d’avoir des interactions sociales ? Faut-il cesser d’apprendre les règles de vie en société ? NON.

          Simplement, soyons au claire avec les raisons de notre séduction/manipulation. Quand on le fait UNIQUEMENT pour redorer son EGO, soyons au moins honnête avec NOUS. Ne nous prêtons pas d’autres attentions. Ce n’est pas grave, ni mal. On l’a tous et toutes fait.

          Mais, non, la séduction n’a pas une odeur de sainteté. Les séductrices ne sont pas de petits anges. Et, c’est tant mieux, quand on sait que ces derniers n’ont pas de sexes. ^^

          • Manon | 6 janvier 2013

            Ah, OK je comprends ton point de vue :-) et je partage l’idée qu’il faut être honnête/ soi-même et les autres. Rien ne m’horripile plus que la mauvaise foi (ou presque).

            Mais, en revanche, pour moi, c’est tout à fait normal et sain de vouloir ne présenter que le meilleur de soi même. Certaines se mettent certainement exagérément en scène. L’autre est normalement au courant de ce penchant naturel et devrait savoir s’en protéger, non?

            Pr ma part, quand un mec commence à me draguer, n’importe le quel, tous, je sais qu’ils vont se présenter comme les plus beaux, les plus riches, les plus forts, les plus intelligents, même si c’est subtil ou intelligemment fait. A moi de savoir que faire de ces « infos » de début de séduction. Disons qu’un mec qui ne ferait pas ça, je ne comprendrais pas son message. Enfin, je crois :-) …

          • Anashka | 7 janvier 2013

            Oui, je comprends ce que tu veux dire.

            Disons que le comportement est, effectivement NORMAL pour la séduction. Mais, ça ne change pas que la séduction est une forme de manipulation.
            Effectivement, un minimum de mise en scène est très courant dans la séduction, c’est d’ailleurs, parce que l’on peut se réinventer, offrir sans cesse un meilleur de soi que la séduction est aussi agréable.

  • Lucile/kat | 5 janvier 2013

    Bien dis Anaska …
    Bisous bonne année
    Pleins de bonnes choses …

    • Anashka | 5 janvier 2013

      Bonne année à toi aussi. ça faisait longtemps ! Comment vas-tu ?

      • lucile/kat | 16 janvier 2013

        ca va … moyen… j’ai eu un coup de foudre avec un homme …tu sais moi si je ne vis pas un truc compliqué je m’ennuie … non je plaisante, en fait peut etre que tu vas me donner ton avis, allez je pose les choses, j’ai rencontré un homme on a eu un coup de foudre, textos je t’aime on se voit je t’aime etc … le soucis c’est qu’il etait en couple depuis 18 ans avec sa compagne, avec qui depuis 4 ans ca n’allait plus du tout. On ajoute a cela une maitresse depuis 2 ans. bon moi j’ai dis je fais rien avec toi tant que tu as ce petit monde la dans ta vie. il m’a dit ok donc juste bisous et on est patient et la en une semaine, il quitte maitresse et compagne en me disant que c’était pas à cause de moi qui l’avait fait mais que j’avais été un accelerateur pour sa compagne mais que pour sa maitresse c’était réellement pour moi qui l’avait quitté. Moi je sors qd mme d’une histoire y a deux mois avec un pervers narcissique je sais pas si tu te souviens. Donc là j’ai paniqué j’ai eu une grosse pression sur les épaules, il l’a vu il m’a reproché de pas lui montrer que j’etais heureuse des preuves d’amour qu’il faisait pour moi mais moi j’étouffais en fait. ca c’est passé trop vite j’etais pas prete et j’ai fais tout foiré j’ai été la chieuse de premiere capricieuse etc … il a été adorable il a supporté on passe un we genial il rentre chez lui ou il vit encore avec sa compagne puisqu’il l’a quitté que la semaine derniere ils ont une maison en commun collé à leur société. donc we genial il dort avec moi super resto romantique bref on se serait cru dans un film d’amour. ;-)))) il rentre chez lui le dimanche et la: textos ou il me dit qu’il est vraiment bien avec moi et texto le soir ou il est bizarre je lui demande ce qu’il a il me reponds qu’il sait pas qu’il a pleuré avec son ex compagne qu’il est perdu qu’il est malheureux qu’il m’aime malgré tout mais ne sait plus ou il en est. Mais il ne veut en aucun cas revenir avec elle. moi abasourdie je reste sans voix. Et donc depuis lundi il est distant il veut faire une pause il me dit qu’entre son boulot ses deux ruptures (compagne maitresse) il arrive plus a gerer et en plus moi je lui casse les pieds donc il me dit qu’il peut plus gerer il est perdu moi je lui ai envoyé textos lui disant que j’avais pris en compte les preuves d’amour qu’il m’avait donné que je l’aimais etc … mais lui veut faire une pause voir tout arreter avec moi il a besoin de se retrouver. il me redit qu’avec sa compagne c’est fini. qu’il m’aime mais qu’il est tres malheureux. bon moi là je lui envoi textos pour qu’on en parle en face. il prends des excuses pour pas venir alors ma copine m’a dit de plus rien lui repondre et depuis ce matin j’ai pas repondu a son texto ou il rechignait a venir me voir pour parler. je suis moi aussi perdue en fait. entre l’homme qui me donne ses belles preuves d’amour de dingue et son comportement contradictoire ou il me repousse. je crois qu’il va me quitter en fait. je sais plus quoi faire. alors là apres lui avoir dis hier que j’étais presente pour lui. aujourd’hui je reponds pas parce que j’ai l’impression qu’il sent trop que je suis presente et il en joue aussi. voila tu ferais quoi toi ?

        • Anashka | 16 janvier 2013

          J’ai peur que ce soit un peu une relation « soufflé au fromage ». ça monte très vite très haut pour redescendre dès qu’on ouvre le four.
          Son besoin de temps est compréhensible, il y a beaucoup de changements dans sa vie.

          Mets de côtés les « je t’aime quelque temps ». Dans un ou deux jours, appelle lui pour lui dire que tu comprends qu’il a besoin de temps. Que tu le laisse réfléchir à tout ça tranquillement. Que vous vous rappellerez dans une semaine. L’idée, c’est qu’il soit plus au clair avec ce qu’il vit. Que tu pense à lui.

          Simplement. Accordes-lui ce temps. Mais UNE semaine, hein. après tu l’appelles pour boire tranquillement un verre.

  • lucile/kat | 17 janvier 2013

    Soufflé au fromage, j’adore cette expression … oui je vais faire ça …
    Tu sais quoi hier soir mon ex pervers narcissique m’a recontacté, il m’a dit qu’il avait eu personne apres moi il veut revenir etc … moi je lui ai dit j’ai qq, alors la il est jaloux. La vie est bizarre parfois …

    • Anashka | 18 janvier 2013

      Fais-moi plaisir, ne lui réponds plus. Il veut t’avoir encore et encore. Pervers narcissique = ne supporte pas la séparation.

      • lucile/kat | 23 janvier 2013

        Je ne comprends rien aux hommes, ils sont vraiment bizarres. Le soufflé au fromage est tombé ;-))) enfin je le comprends plus. Au bout d’une semaine apres avoir fais le mort il repondait plus aux textos, dimanche matin texto 9 h du matin : tu es une fille formidable tu m’as fais rever j’ai passé de superbes moments avec toi je regrette pas d’avoir quitté ma compagne avec qui jétais depuis 18 ans que si je voulais l’appeler il etait la et le voir aussi qu’il laissait jamais tomber les personnes qu’il apprecie. blablabla et pour finir ds le top of the top : n’oubli jamais que j’ai toujours ete sincere avec toi. (genre je t’ai dis 20 fois je t’aime ca faisait 15 ans que je l’avais pas dis) mais je te quitte qd mme et par texto. Alors moi j’ai tout raconté a ma copine elle m’a dit tu reponds rien. (elle est toujours d’une force incroyable a ne pas repondre pour elle l’ignorance c’est le pire de tout moi je n’y arrive pas toujours) Moi j’avais envie de lui dire que par texto ca se faisait pas et que je voulais le voir pour parler 5 minutes donc j’ai repondu 4 heures apres que j’aimerai une explication face to face. il a dit « non qd je reviens de mes vacances faire du surf en Colombie soit ds 3 semaines » (pfff il m’enerve celui là est ce que je vais bronzée moi ?) je lui dis non ca fait trop loin je lui dis tu peux faire ca pour moi il reponds oui il me dit » je regarde mon planning rdv clients demain matin a la 1ere heure et je te dis de suite » le lendemain matin 10 h pile poil mon surfeur (lol) me dit je serais libre de 11 à 12 je lui dis moi non plutot ds l’am il me dit pas possible plutot fin am, je lui dis ok et à 13 heure je lui demande si il connait l’heure il reponds aucune idée si je te le dis 1 heure a l’avance ca peut aller ? et moi parallelement j’ai eu un gros Black out, entre mon ex pervers narcissique qui revient ds ma vie decu que j’ai qq et continuant de me faire culpabiliser a qui j’ai balancé que je savais qu’il etait PN alors tu vois petite vengeance au passage et lui qui me plante alors que tout se passait tres bien c’était le petit nuage je sais pas j’ai eu un trou noir impossible de repondre a son texto ni a mon ex PN, j’en ai parlé a ma copine qui m’a dit decouper les ponts avec les 2. tu as déja eu un black out Anashka ? donc je reponds pas a mon surfeur(on l’appelle com ca ? ;-))))lol j’adore ca fait too much lui ne voyant aucune reponse a son texto m’en renvoi fin am en disant bon ok ben tant pis et moi je reponds rien et le lendemain matin oui lui c’est un anxieu il dort pas la nuit il cogite ss cesse) il m’enleve de son FB je lui envoi un sms faché en lui disant qu’il avait pas perdu de temps de la il me dit qu’il pensait que j’avais tiré un trait sur lui comme une m. … et c’est la ou je comprends plus rien … le mec me quitte et ensuite il fait le vexé car une am je reponds pas à ses textos …et là moi grosse colére qui voulait sortir depuis des jours et je lui ai parlé de son comportement qu’il m’avait dit je t’aime mainte fois pour me quitté par sms qu’il etait nul intransigeant qu’il comprenait rien que je voulais plus garder de contact avec lui qu’il me decevait etc … euh il repondait juste « n’importe quoi arrete c’est debile » bref … euh bon maintenant forcement il fait grave la tete et moi euh ben je culpabilise … bon j’ai envoyé un sms ce matin il l’a lu mais n’a pas repondu. Alors tu vas me dire qu’est ce que je veux avec lui et ben disons que je l’aime bien il est super gentil affectueux mais tres tres compliqué et maintenant qu’a 45 ans il est celibataire je ne sais pas si il veux du serieux bon moi tu sais j’aime les defis, plus il resiste plus je vais y aller j’ai une idée tu en penses quoi : la je fais silence radio pendant une semaine veille de son depart en vacance je lui envoi un simple texto de bon voyage bon surf je lui dis si tu veux en rentrant on peut manger un bout par la … et en revenant je l’appelle … t’en penses quoi ?

        • lucile/kat | 24 janvier 2013

          je rajoute dans mon roman que le dernier rdv au restaurant chandelle qu’il m’a offert il m’a dit « toi tu m’en fais baver et tu m’en feras baver encore » euh oui … bon là c’est l’inverse …tout est dans la technique du chaud froids non ? pffff c’est compliqué les hommes …

          • Anashka | 24 janvier 2013

            Très très compliqué !

        • Anashka | 24 janvier 2013

          Une homme n’aime pas être rejeté, même quand c’est lui qui quitte. Donc, il boude mais ne veut pas reprendre.
          Ne cherche pas à le re-conquérir. Il a arrêter la relation. Mieux vaut en rester là.

          Au pire, tu verras s’il te donne des nouvelles en rentrant de vacances. Mais, mieux vaut partir du principe que c’est mort.
          Comme dit ton amie : coupes les ponts avec les deux.

          Qu’est-ce que tu entends par black out ?

          • lucile/kat | 18 février 2013

            Anashka, j’ai besoin d’un conseil, il est rentré de vacances je lui ai envoyé un texto assez fun genre tout va bien pour moi (ce qui est vrai) et à l’occasion si il veut boire un verre, la il me reponds qu’il est reparti au chevet de sa maman qui est au plus mal (genre tres tres mal je te passe les details) hier soir je lui renvoi un sms car il me fait de la peine, et là il enchaine direct les textos en me parlant de sa maman qui ne va pas bien du tout et moi là je vois bien que je ressens encore des trucs pour lui mais au dela de ca je sais pas quoi lui repondre le reconforter ? mais que dire dans ce genre de situation je veux pas passer pour la fille qui profite de la situation, etre distante en etant presente ? quoi dire par sms dans ce genre de situation ? a part « je suis là si tu as besoin » je sens qu’il a besoin de reconfort. J’ai toujours des situations moi pfffff

          • Anashka | 18 février 2013

            Ecoute-le, soi présente. Limite, appelle-le. Tu pourras avoir une discussion qui lui fera du bien et lui expliquer que cette démarche n’est pas un plan drague, et que même si tu veux toujours boire un verre avec lui, tu sépares les choses.

  • lucile/kat | 24 janvier 2013

    Pourquoi tu penses que c’est mort ? tu veux dire mieux vaut faire Freeze out ?
    Black out c’est dans ma tête trop de choses à reflechir et du coup tu arrives plus à reflechir ton cerveau dit STOP PAUSE

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Parce qu’il t’a quitté par SMS. Autant, passer à autre chose. Et, quand il rentre, tu verras bien s’il te relance.

      • lucile/kat | 24 janvier 2013

        je pense qu’il est anxieu
        il passe ses nuits à reflechir, il m’a dit qu’il avait peur de pas etre à la hauteur, il a peur que je le quitte en fait je pense qu’il prefere le faire avant et pas se prendre la tete sauf que la tête il se la prendra avec n’importe qui. Il a eu peur de se faire engueuler alors il prefere faire par texto mais il a mentionné si tu as besoin appelle moi ou on se voit. de tte façon dans 2 semaines on verra ce qu’il se passe. Le probleme c’est que moi je suis pas du genre a nexter il faut toujours que j’aille jusqu’au bout et la j’ai l’impression que je n’y suis pas encore arriver. Donc le mieux c’est de faire les choses avec patience sans rien attendre … non ?

        • Anashka | 24 janvier 2013

          Comme tu le sens. Mais, j’ai l’impression que tu lui trouves beaucoup d’excuses.
          S’il a arrêté, c’est que c’est ce qu’il veut. S’il veut te voir, c’est par respect pour ce que vous avez vécu.
          Bref, tu verras quand il rentrera de vacances.

          • lucile/kat | 24 janvier 2013

            Tu as raison je pense pareil.
            merci de tes conseils qui nous permettent de mieux comprendre certaines facettes des personnes qui passent dans nos vies.

          • Anashka | 25 janvier 2013

            ça va ? (ça fait beaucoup de désillusion…)

  • lucile/kat | 25 janvier 2013

    Oui ca va grâce à tes conseils et mes amies et mon optimisme
    je me dis que je dois prendre les bonnes choses de cette histoire avec le nouveau, il ma apprit que personne n’est irremplacable que je peux avoir un coup de coeur pour un autre homme que mon ex PN et que je peux etre bien avec qq d’autre. C’est un grands pas en avant. Et en plus mon ex PN est revenu et je lui ai dis que j’avais qq qu’il etait PN enfin bref que j’étais mieux sans lui il l’a mal pris et oui je ne suis plus sous son charme et je sais qu’aujourd’hui je pourrais revenir avec lui il me l’a dit et bien c’est là ou je suis super contente c’est que j’arrive a me projetter dans le futur avec lui et me dire que je serais pas heureuse avec lui et que donc ce n’est pas la peine de revenir avec lui. Mine de rien j’avance ds le bon sens et c’est ce qui est important. Pour le nouveau je verrais effectivement quand il rentrera mais je n’attends rien. Je vis ma vie . Et me dis qu’elle passe vite il faut faire un max pour etre heureuse. Je mets pleins de choses en place pour que mes journées soient rythmees par des choses joyeuses et ca marche … bisous et merci pour tout

    • Anashka | 26 janvier 2013

      Ta force m’épate, comme toujours.
      Tu ne vis quand même pas les relations les plus paisibles au monde avec les hommes et tu rayonnes. Rien à dire.

      *Anashka admirative*

      • lucile/kat | 26 janvier 2013

        Merci Anashka tu as egayé encore plus ma journée ;-))))

        • Anashka | 26 janvier 2013

          Suis là pour ça ^^

  • lucile/kat | 27 janvier 2013

    Coucou Anashka … bon dimanche ?
    Je viens demander ton avis si éclairé … j’ai demandé à pleins de monde leur avis filles et garçons …

    Hier j’ai envoyé au nouveau (ex) un SMS super simple et fun apres deux jours de silence radio ou je lui souhaité un bon voyage et que si il voulait quand il rentre on pourrait manger un truc ensemble … j’ai cru que soit il n’allait pas répondre ou m’ecrire d’arreter de lui écrire puisque je l’avais mechemment envoyé tous ce que je pensais de lui en rajoutant qq piques bien placées … il a repondu dés qu’il a lu le sms « merci et pour le reste on verra » bon tu en penses quoi ?

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Très simplement : il pense que tu n’es plus en colère. Il te remercie pour ça. Mais, il ne veut pas revenir sur sa décision.

  • Lucile/kat | 27 janvier 2013

    Pourquoi est ton , enfin moi la en l occurrence attiré par les hommes pas simples ?
    Il y en a un qui a l air très gentil qui me dragouille ma copine me dit d aller le voir mais j en ai pas du tout envie. J ai peur de m ennuyer. Tu as fais un article la dessus ? Pourquoi est on attiré par les hommes compliques ?

    • Anashka | 28 janvier 2013

      Non, mais c’est la seconde fois que j’ai la question en deux jours, il y a de fortes chances que ce soit mon prochain article ^^

      • lucile/kat | 28 janvier 2013

        yes … super me tarde de le lire

        • Anashka | 28 janvier 2013

          Il que je l’écrive avant, hein ^^

  • Ana | 28 janvier 2013

    Ces techniques fonctionneraient sans problème sans le sens homme -> femme, mais je doute que le contraire soit très efficace.

    Les hommes ont un égo important et les vexer est vraiment contre-productif, un minorité d’hommes apprécierait peut-être un comportement un peu garce, mais pour les autres (la majorité selon moi), il faudra utiliser ces techniques avec extrême modération.

    • Anashka | 28 janvier 2013

      Ben, en fait, c’est ce qui est surprenant, mais ça marche.
      L’idée, c’est de ne pas les vexer, simplement ne jamais tout donné, changer d’humeur et faire sentir qu’on n’est pas accessible.

      (Bienvenue Ana)

  • Antonela | 24 mars 2013

    aaahhhhhh j’adore,je me reconnais bien la dedans, être garce sans en avoir l’air c’est rendre les hommes fou d’amour…on ne devient pas garce ( ça,c’est pour les femmes qui ont trop souffert) non,être garce c’est inné! large sourire.

    • Anashka | 25 mars 2013

      Attention à rester une garce éthique.

  • Antonela | 26 mars 2013

    Oui,tout à fait Anashka…je precise bien « garce éthique  » évidemment! ;)

    • Anashka | 27 mars 2013

      Je m’en doutais. ^^

  • Antonela | 27 mars 2013

    …..Tout dépend aussi de l’homme qui es en face de moi…
    Pas plus tard qu’hier,j’ai planter un Monsieur en plein resto( milieu de repas)..pourquoi?
    Parce que en dehors de son porte monnaie bien rempli,de sa belle gueule ,de ses bla bla et de ses coup de violon (pour arriver a mettre une femme dans son lit) et qui n’as pas l’habitude qu’on lui résiste…il me disait qu’il avait du succés aupres de la gente féminine et patati et patata…grossière erreur …..Ben,je me suis fait plaisir….je suis partie avec un grand sourire et c’est retrouver avec une assiette remplie en face de lui!

    à peine monter dans ma voiture,un texto de Monsieur…. »stp,reviens,ne me laisse pas comme un con devant tout le monde,ma réputation va en prendre un coup,finit au moins le repas avec moi,je suis connu ici »!!(D’un coup il à basculer,il es passer du gros séducteur à la faiblesse)!! j’avais gagnée! :))

    • Anashka | 27 mars 2013

      Mais un coup de p*te ! Bref, j’applaudis la démarche digne des plus grandes femmes fatales, mais tout de même… Le pauvre, quoi.

  • Antonela | 27 mars 2013

    :) Arrête tu aurais fait la même chose,mais en plus subtile…je te vois sourire d’ici! :))
    Bonne journée a toi Anashka ;)

    • Anashka | 27 mars 2013

      Peut-être. Mais, les vantards, je ne prend pas la peine de perdre mon temps au restau. Tu ne l’avais pas vu venir ?

      Bonne journée ^^

  • Antonela | 27 mars 2013

    bah pourquoi refuser un restau apres tout? :)

    si bien sur que je l’ai vu venir,mais j’aime aussi un peu creuser….:))

    • Anashka | 28 mars 2013

      Oui, après tout.

      L’avantage de la garce éthique, c’est le détachement et l’humour dont elle fait preuve. Bref, j’aime beaucoup ^^

  • princecharmant | 9 avril 2013

    ben non , il ne faut pas être une garce pour nous séduire

  • Citron | 10 juin 2013

    Bonjour, d’abords, bravo pour ce blog très complet/intelligent/interressant
    Je me présente : un exemple même de « Garce Involontaire. »

    Je ne suis pas une experte en ce domaine, mais… j’adore la séduction, j’adore ce jeu plus que la relation qui suit potentiellement après… Je ne conçoit pas de m’attacher à quelqu’un sans être passé par ce duel là.
    Il y a un garçon : mignon, intelligent, nous partageons les mêmes centres d’intérêts : sur le tableau donc, tout est parfait. Au départ, il me plaisait donc forcément. Le problème c’est que c’est un grand rêveur, romantique, un peu déconnecté de la réalité quoi (ce n’est pas ça qui me déplait mais :) il m’a tout de suite déclarer sa flamme sans même que nous nous soyons réellement « couru après ». Je n’ai du faire aucun effort. Moi, le déploiement de sentiments, comme ça, ça me fais extrêmement peur, je l’ai gentiment éconduit. Mais comme je l’apprecie beaucoup (en tant qu’ami donc) j’ai continué à le fréquenté (en tant qu’ami)… mais il continuait à espérer… j’ai donc coupé définitivement les ponts, en expliquant par a+b que je n’étais pas/plus intéressée… rien n’y fait. Cela fait maintenant presque 4 ans qu’il me supplit de me voir (comme je suis gentille et que je ne veux pas lui faire du mal j’accepte parfois : GROSSE ERREUR, à chaque fois, même en terrain neutre -je n’accepte jamais les têtes à tête- cela finit en : lettres et sms enflammés, poèmes glissés sous ma porte ou dans ma boite au lettre, appels et messages vocaux désespérés (l’autre fois 3 messages en moins de 10 mn), confusions en escuses, remords, (alors que cest MOI la garce…)… etc. La plupart du temps je ne réponds jamais ou très tard et de façon lapidaire afin de ne pas lui donner de faux espoir (comme j’ai dit : je l’apprécie). mais rien y fait, au contraire. L’autre problème, c’est que parfois je me dis que ça n’est pas plus mal, que c’est une bonne chose d’être aimée à ce point là, que nous nous correspondons bien et qu’il n’est pas pire (voir mieux) qu’un autre, que je suis cruelle… Mais j’ai beau m’en convaincre (quand je n’ai pas d’interactions avec lui pendant un bon moment, j’en viens parfois même à me persuader que je suis interessée….) mais je suis désolée… il ne fais rien comme il faut (c’est terrible de dire ça, je sais) en matière de séduction et ce mec qui devrait me plaire finnit par me dégouter… Dernièrement il m’a envoyer un message desespéré, me suppliant quasiment de l’accompagner à un concert (« je serai extrêmement ravi de payer ta place » alors que je n’ai rien demandé)… j’ai pensé ne pas répondre mais par « pitié » (encore une fois c’est horrible de dire ça), j’ai répondu, au moins une semaine après « oui, je sais pas, pourquoi pas, peut etre », il m’a répondu moins d’une seconde après, tout content (« OH OUI!!!!!!!! »)… bref. A chaque fois que je me dis que je devrais lui laisser une chance (ce qui fais que j’envoie des signaux contradictoire : un coup « pourquoi pas » pour ne pas le blesser, un coup de refus « subtil » encore une fois pour ne pas le blesser), je suis déçue (en matière de séduction je veux dire. Sur le plan humain, je le respecte beaucoup). Bref. Désolée pour ce pavé !

    • Anashka | 11 juin 2013

      Bienvenue Citron,

      wouah, il faudrait l’assommer ton loulou, l’enfermer dans une salle avec 5 coach et ne pas le faire ressortir tant qu’il n’aura pas compris que te donner autant, c’est surtout tenter d’acheter de l’affection avec un trop pleins de sentiments. On parlera de comportement NEEDY (un article à venir sur le sujet).
      Disons qu’il est « trop » gentil, pour te mettre m’échec dessus, alors qu’au final, il ne respecte pas ta temporalité, tes besoins d’être séduite et d’avoir de place pour ressentir des trucs.

      Je crois que ce que tu pressens c’est que ce n’est pas de l’amour mais un gros manque de confiance en soi.

      Si tu veux être éthique : coupes. Définitivement. Même si tu l’apprécie, là, tu entretiens un peu le truc en répondant. Envoie lui un SMS « tu ne me plais pas, tu ne me plairas pas dans le futur. S’il te plait, laisse-moi tranquille. » et ne répond plus. Il s’en remettra.

      • Ouinon | 3 décembre 2013

        Article intéressant et assez d accord avec le fait que certains comportements de garces ou salauds peuvent être involontaires compte tenu d’une situation particulière (en couple avec enfants tous les 2)mais une attirance si forte…On a débuté par une complicité saine et un profond respect qui s est transformé en affrontement (non verbal)… Un vrai gachi et une profonde déception alors qu’on avait une belle histoire a vivre…

        • Anashka | 4 décembre 2013

          Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Comment ça s’est transformé ?

  • Ouinon | 4 décembre 2013

    Jeu du chat et de la souris pendant plus de 1 an et trop de fierté des 2 côtés pour s avouer cette attirance. De son côté des tentatives pour me rendre jaloux après que j ai voulu prendre des distances bref une relation qui a complètement échouée. Un conseil, armez vous de courage et déclarez vous des que l’occasion se présente sinon vous finirez comme 2 cons …

  • Hippie | 19 mai 2014

    Aujourd’hui je suis quelque peu déroutée de voir que je n’arrive pas à séduire les hommes qui me plaisent vraiment pourtant je ne suis ni collante ni trop, j’envoie quelques signes d’intérêt auxquels j’ai des retours mais ça n’aboutie jamais sur quoi que ce soit. Je suis vue par mon entourage comme quelqu’un de fonceur, de super cool et naturelle, de sympa, je plais physiquement à beaucoup d’hommes mais je suis déçue de plus en plus de ne pas être désirée par ceux qui me plaisent. Je ne comprend pas …. je devrais affuter ma technique. Par exemple j’ai rencontré un homme en boite il a 25 ans ce n’est pas un homme sérieux car il est en couple depuis quelques jours mais nous nous sommes cherchés toute la soirée puis … embrassés …. nous avons des amis en commun je l’ai retrouvé sur facebook, il m’a accepté mais nous nous ne sommes pas reparlés depuis. Je ne cherche pas une relation sérieuse particulièrement, surtout avec un mec volage, mais admettons comment devrais je m’y prendre pour séduire cet homme là. Comment s’y prendre pour le surprendre tout en se démarquant des autres filles qui sont passées dans sa vie le temps d’une soirée ….

    • Anashka | 20 mai 2014

      Le cadre de la rencontre fait que tu ne partiras peut-être sur rien. Par définition, les rencontres de boites sont éphémères, consommés le soir même, sans forcément attente supplémentaires. Sans parler de te démarquer des autres filles (j’ai un peu de mal à saisir le concept), pourquoi ne pas engager la conversation et voir si vous avez des points communs, points d’accroche ?

      • Hippie | 20 mai 2014

        Oui excuses moi j’ai un peu tout mélangé … je suis tout a fait consciente que les rencontres en boites sont éphémères mais …. je me pose des questions sur moi même, mes techniques ne sont peut être pas assez directe finalement, elles ne font aucun effet sur les hommes qui me plaisent vraiment et avec lesquels j’ai envie tisser des liens. Les hommes qui me court après ne m’intéressent pas … mais il me semble que c’est le cas pour beaucoup de filles …. et j’aimerai retourner enfin la situation et intéresser les hommes qui me plaisent aussi … Je sais que ça dépend de pleins de facteurs mais faut il que je la joue directe ou subtil … :(

        • marc | 20 mai 2014

          Hippie ,
          Moi c’est pareil ,

          tu dis :
          je n’arrive pas à séduire les hommes qui me plaisent vraiment pourtant je ne suis ni collante ni trop, j’envoie quelques signes d’intérêt auxquels j’ai des retours mais ça n’aboutie jamais sur quoi que ce soit.
          je suis déçue de plus en plus de ne pas être désirée par ceux qui me plaisent. Je ne comprend pas
          elles ne font aucun effet sur les hommes qui me plaisent vraiment et avec lesquels j’ai envie tisser des liens. Les hommes qui me court après ne m’intéressent pas … mais il me semble que c’est le cas pour beaucoup de filles ….

          Tu es mon sosie féminin , moi c’est pareil ,je ny arrive pas , on est 2 , (je suis un homme ) .

          • Anashka | 21 mai 2014

            Tiens, Marc, ça fait longtemps ! Tu vas bien ?

        • Anashka | 21 mai 2014

          Je ne serais pas te dire, c’est un peu du cas par cas. Il n’y a pas UNE méthode pour séduire (cet article résume un peu la structure de la séduction http://www.seduireunhomme.fr/2012/07/comment-draguer-un-mec/). Mais, sur le direct ou subtil : ça dépend de ton humeur, de ton envie et de ta cible. La meilleure chose que je peux te conseiller, c’est d’aller toi vers les mecs qui te plaisent, les aborder dès que tu le peux, tu te prendras peut-être quelques rateaux, mais non seulement on s’en remet et en plus, élargissant ton champ d’action, tu multiplie forcément tes chances de réussites (et ton savoir faire)

  • marc | 20 mai 2014

    Anashka , tu dis :

    « 80% d’entre nous sommes attirées par les 20% d’hommes : les salauds. »
    100% vrai , tu as raison pour moi . ( je suis un mec )

    « Si les femmes disent OUI aux hommes qui leur disent NON, l’inverse est vrai.  »
    Pas pour moi , une femme qui m’a dit NON , elle dégage , c’est NEXT…

    • Anashka | 21 mai 2014

      Cet article date un peu, je te conseille les nouveaux ;)

  • marc | 21 mai 2014

    bonjour Anashka , merci , ça va quand je suis avec une jolie femme comme toi ,
    ton site est super intéressant …
    Comment aimes tu être draguée stp ? par curiosité

    • Anashka | 21 mai 2014

      Je n’aime pas être draguée. Je drague quand je suis intéressée.

      • marc | 21 mai 2014

        c’est important ce que tu dis , sur d’autres sites féminins , il y en a bcp qui n’aiment pas être draguées en fait .
        Pourquoi tu n’aimes pas cela , stp ?

        • marc | 21 mai 2014

          ressent tu la drague comme une agression ?

          • Anashka | 22 mai 2014

            Parfois, oui. Surtout si elle se porte sur mon physique… Un mec qui regarde mon corps, me parle de mon corps, ne m’intéresse pas. :)

        • Anashka | 22 mai 2014

          C’est souvent mal fait. Je ne déteste pas être draguée, si j’envoie tous les signaux au verts. Mais s’il n’y a aucune invitation de ma part, je peux me sentir acculée. Exemple, dans un bar, je bois un coup devant un concert :
          – je te fixe du regard : j’ai peut-être effectivement envie de parler avec toi, de te connaitre (que tu me dragues viendra plus tard)
          – je ne te regarde pas : j’ai peut-être envie de profiter de la musique ^^

  • marc | 22 mai 2014

    oui , sur un autre site de filles , elles le disent aussi ,

    t’aimes pas qu’un mec regarde ton corps , et si c’est tes jambes ( en jupe ) , t’aimes ?

    en fait , pour toi c’est le feeling , les sentiments en premier ? merci
    j’aime bien parler avec toi

    • Anashka | 23 mai 2014

      J’aime qu’un mec regarde mon corps : quand ce mec est mon mec ou qu’il me plait beaucoup beaucoup. (Autrement dit, il a ma permission implicite).
      En revanche, un inconnu, bof. Quand quelqu’un me connait pas, je préfère qu’il me regarde dans les yeux :)

  • marc | 22 mai 2014

    tu penses que si la fille ne me regarde pas ( dans 1 lieu public bus train , boite …),

    alors c’est mort pour moi ? pour toi si tu ne me regarde pas , c’est mort pour moi ? stp

  • marc | 27 mai 2014

    c’est dur que tu dises ça
    mais au moins t’es franche
    merci
    bisou

    • Anashka | 28 mai 2014

      Marc, je pense que tu es quelqu’un de chouette, mais de très maladroit dans ton approche des femmes… Je suis là pour toi. On peut essayer de trouver des pistes. Je te conseille de lire artdeséduire.com et les articles de ce site. Je reste à ta dispo pour tes questions :)

      • marc | 2 juin 2014

        T’es gentille , t’es un amour ,

        tu es ma femme idéale , ( je rigole )

        ok je t’en poserai .
        Mais tu m’as refroidis dans tes réponses ….
        Gros bisou

        • marc | 2 juin 2014

          tu dis :

          tu penses que si la fille ne me regarde pas ( dans 1 lieu public bus train , boite …),

          alors c’est mort pour moi ? pour toi si tu ne me regarde pas , c’est mort pour moi ? stp
          Oui. :)
          tu m’as tué

          • marc | 2 juin 2014

            Anashka , c’est compliqué les femmes tu sais

          • Anashka | 2 juin 2014

            La relation homme-femme est compliquée. Tu as de bonnes copines filles ?

          • marc | 2 juin 2014

            T’as pas un livre , ou 1 article : mode d’emploi au sujet des Femmes ? stp

          • Anashka | 2 juin 2014

            C’est mon côté « killeuse » :)

          • marc | 2 juin 2014

            non et ça me manque

            j’ai eu des aventures , des flirts , et plus , je suis sorti avec plusieurs femmes .
            elles m’ont jetés , après , souvent

            je ne comprends pas les femmes , en fait

          • Anashka | 3 juin 2014

            Et dans le contexte pro ? Pourquoi t’ont-elles quittés ?

          • marc | 2 juin 2014

            le problème , c’est que les hommes ont du désir , et pas les femmes

            ça vient de là

          • Anashka | 3 juin 2014

            Tu as tort, les femmes ont du désirs. Peut-être que pour certaines, il est moins « bruts » :)

          • marc | 3 juin 2014

            les femmes ne comprennent pas le désir des hommes ,
            je le vois sur d’autres sites féminins , des exemples à l’infini …. .

            ce que je leur reproche , dès qu’elles ont un mec , on ne peut même pas leur
            parler seul à seul , leur proposer un café , ou d’aller se ballader , elles mettent un mur ,
            c’est nul , ex. au boulot ….

          • Anashka | 4 juin 2014

            Il y a un endroit où tu prends le problème à l’envers. :)

            Dans ton discours, il y a beaucoup « avoir une copine », « pourquoi les femmes ne comprennent pas mon désir ». Les femmes (et les hommes d’ailleurs) vivent le même désir que toi « être avec quelqu’un dans un échange sensuel-intellectuel-affectif. Mais, les femmes (et les hommes d’ailleurs) ne sont pas juste un objet sur lequel on pose son désir (même si le-dit désir est gentil). :)

            Il s’agit d’échange, beaucoup. Et, j’ai le sentiment que tu as une vision de la femme comme support de désir plus que comme individu à part entière :)

          • marc | 3 juin 2014

            je ne drague même plus , dégoûté …

          • marc | 3 juin 2014

            De toute façon , si elle me dit non , pour moi , elle dégage

          • marc | 4 juin 2014

            Merci ,
            oui mais si elle me plait , j’ai trop envie rapidement de la prendre contre moi de lui faire des bisous , de la flater , de sortir avec elle , de la caresser ,
            moi j’ai envie d’elle ,
            parler de tout et de rien pas mon truc , moi j’ai envie de firlter j’adore ça
            c’est vrai que je suis pressé oui , envie d’elle , trop

  • Bboop | 30 mai 2014

    Coucou,
    Article très intéressant qui ma fait me rendre compte que j’étais une garce!!!!! Une garce volontaire qui plus est.
    Et je viens de rencontrer un séducteur qui s’y connaît très très bien en matière de femme, du coup je suis un peu perdue et mon côté garce ne faut que se renforcer avec lui… Help!

  • Bboop | 30 mai 2014

    La Garce-Volontaire.

    VS

    Le salaud Éthique.

    Ça donne quoi?

    • Anashka | 31 mai 2014

      Je ne sais pas :)

      Quand tu te dis « garce », tu penses à quoi ? Quand tu le dis séducteur, tu penses à quoi ? Pourquoi il renforce ce côté-là ? Comment se déroule votre relation ?

  • Bboop | 31 mai 2014

    Moi:La Garce-Volontaire.
    C’est justement parce que le mec lui plaît qu’elle devient une garce. Hors de question pour elle de rentrer dans les clichés de la femme fragile à sauver. Elle prendra le contrôle de la séduction, autant qu’elle le peut. Et, elle s’amusera. Parce qu’au fond, la séduction n’est qu’un jeu.
    Lui:Le salaud Ethique.
    C’est le séducteur éthique. Son but n’est pas de briser des cœurs, ni de faire du mal. Quand ça arrive, c’est une conséquence malencontreuse d’une séduction trop bien menée. Il est salaud dans les techniques, pas dans leurs buts. Il a, de même, ses règles éthiques personnelles.

    En gros je dégage naturellement une certaine distance dès le départ et cela attire les garçons. je suis aussi très méfiante quand il s’agit d’écouter le discours d’un garçon qui cherche à me séduire. Et ce qui m’attire le plus c’est que ce soit difficile. Son profil est exactement ce que j’adore. C’est un bel homme absolument irrésistible (vraiment), très sur de lui et paraissant inaccessible.
    nous nous sommes plu. J’ai accepté un premier rendez vous au bout d’un mois et demi et le résultat était explosif.
    Le souci c’est que je sais pertinemment qu’il connait énormément de choses sur les femmes. Il manie parfaitement la séduction et fait preuve d’énormément de perspicacité. il sait se faire apprécier et se retirer du jeu un certain temps pour rendre une femme accro, revenir au bon moment pour ne pas l’éloigner non plus… il sait jouer entre l’inaccessibilité/ le charisme /la prestance en public et le naturel/la simplicité /la sympathie en privé… il le sait et il le dis.
    Du coup, de mon coté je joue deux fois plus de mon coté lunatique, soufflant le chaud et le froid, un coup présente, un coup absente, un coup accro, un coup désintéressée.
    mais où va nous mener cette histoire? est il vraiment intéressé ou aime t’il juste ce jeu? je me renvois moi même la question. Me parait il irrésistible parce qu’il est un challenge ou me plait il vraiment? je suis perdue!

    • Anashka | 2 juin 2014

      Tout dépend, qu’est-ce que tu attends de lui ?

      Quand tu dis que c’est froid et parfois fort, vous êtes dans une relation ? Dans la séduction ?

      Me parait il irrésistible parce qu’il est un challenge ou me plait il vraiment?

      Tu peux tenter une liste : les qualités qu’il a fait qui en fait d’un challenge VS les choses que tu apprécies chez et la relation (qui ne sont pas « challenge »)

      • Bboop | 2 juin 2014

        Je ne sais pas trop. Il me plait vraiment il est beau, intelligent, sympa, marrant, sur de lui, responsable et très professionnel. Côté sexe C’est torride. Mais il est à l’étranger et c’est un séducteur de nature donc je ne pense pas pouvoir supporter d’être en couple avec lui. Ça serai trop de tracas d’an ma vie.

        Je ne sais pas s’il me paraît aussi irrésistible parce qu’il l’est réellement ou si c’est juste parce que, contrairement aux autres, il ne me mange pas dans la main…

        • Anashka | 3 juin 2014

          Comme disait mon père : « la réponse est dans la question » :)

          la plupart des qualités que tu m’énonces, sont des qualités « sociales » : beau, intelligent, marrant, sur de lui…
          Il n’y a que le côté pro et responsable qui est un peu différent.

          Veut-il être en couple avec toi ?

          • Bboop | 3 juin 2014

            Je ne sais pas ce qu’il veut exactement. Je ne lui ai pas poseé la question. Cette question me fait peur car je sais que des lors qu’on aura établit l’enjeu de la relation on ne pourra plus revenir en arrière et il n’y aura plus autant de mystère quant au jeu de séduction.
            J’ai peur qu’il me dise qu’il ne veut rien de plus que ce jeu de séduction et je serai alors qu’un « plan cul » pour lui. Ça me vexerai.
            J’aurai peur qu’il me dise qu’il veut du sérieux avec moi et la je serai moi même obliger de décider si je veux tenter une histoire avec lui au risque de souffrir ou si je dois rompre tout contact parce que je ne peux pas lui donner ce qu’il recherche…
            Et la je me rend compte qu’il me plait vraiment et que ça m’embêterait de couper le contact avec lui… Mais j’aime trop la simplicité de la relation. Je ne veux pas quelle se complique parce qu’on décide qu’on est un couple…
            Prise de tête quand tu nous tiens! Lol

          • Anashka | 3 juin 2014

            Je ne pense pas qu’il faille « décider maintenant » :) Mais, se laisser porter, en faisant un peu attention avec les « froids » et « je t’ignore ». Vous pourriez tomber dans un truc pas très sain… (mais, peut-être bon quand même ^^)

  • Bboop | 31 mai 2014

    Nous nous sommes revu quelques fois. nous avons beaucoup parlé et passer des heures entières ensemble. c’était parfait. Quand il est reparti, (il vit a l’étranger qui plus est lol) je lui ai envoyé un message pour savoir s’il était bien rentré. Aucune réponse pendant une semaine. Puis il m’annonce qu’il est de retour et qu’il souhaite me revoir. Je décline l’invitation une première fois, puis une seconde pensant qu’il était la pour une semaine. Je reçois un message de lui au milieu de la semaine, m’annonçant qu’il est au départ, qu’il regrette que nous nous soyons pas vu et qu’il faut absolument que nous nous voyons la prochaine fois qu’il revient. j’ai décidé de na pas répondre…
    s’il tiens à moi j’aurais de ses nouvelles…

    • Anashka | 2 juin 2014

      Pourquoi as-tu décliné ? Encore une fois, que veux-tu avec lui ?

      • Bboop | 2 juin 2014

        J’ai décliné par fierté (c ça aussi mon côté garce! Lol) puisqu’il ne m’avait pas répondu rapidement à mon mail j’ai décidé de souffler le froid pour qu’il comprenne que je ne suis pas à sa disposition. Donc j’ai refuser ses invitations.
        Et pour reprendre l’avantage je n’ai pas répondu à son dernier message comme je le disais plutôt.
        Je voulais savoir s’il tenais un peu à moi et donc s’il me relancerais. J’ai eu ma réponse. Il ma renvoyer un mail aujourd’hui… Le but est sans doute qu’il me désire plus que moi je ne le désire…

        • Anashka | 3 juin 2014

          Le truc dangereux : c’est que vous êtes en mode relation de pouvoir. Celui qui sera le plus désiré par l’autre ? Quid de la complicité ? Comment ça se passera quand tu seras attachée ? Est-ce que tu te sens d’avoir confiance en quelqu’un qui sera attaché à toi « parce que tu l’as fait courir » ? Et, que se passera t-il si tu désires autre chose…?

          • Bboop | 3 juin 2014

            Oui c’est un homme très intelligent et qui connaît bien les femmes. Et je suis une femme intelligente qui connaît bien les hommes. C’est la première fois que je tombe sur un concurrent aussi redoutable que lui. Le jeu est d’autant plus excitant…

            De la complicité il y en a. Quand nous passons du temps ensemble c’est parfait. Nous discutons de beaucoup de choses sérieuses, nous plaisantons énormément, les rires fusent, nous avons beaucoup de choses en commun, quand nous sortons dîner, c’est un moment de complicité encore plus fort, il y a ce mélange entre discutions, affinités, plaisanteries, et désire. Et quand nous sommes l’un à côté de l’autre et que nous marchons dans la rue ou entrons quelque part il y a un sentiment de puissance à deux que nous n’avons pas l’un sans l’autre. Tout le monde nous regarde, les gens se rétro une sur notre passage, aussi bien les hommes que les femmes et c’est très amusant. On se croirait sur le tapis rouge lol…
            Quelque part je suis déjà attachée, je ne veux pas ne plus le revoir. Mais la confiance c’est quelque chose que je ne donne pas facilement… Et je pense que sa situation n’arrangera pas les choses… C’est pour ça que je m’autorise freine. Puisque je sais qu’en relation sérieuse serai synonyme de souffrance pour moi je préfère retarder cette échéance au plus tard possible…

          • Anashka | 3 juin 2014

            Pourquoi serait-elle synonyme de souffrance ?

            Il y a quelque chose de la rivalité, de la place du regard de l’autre (dans la brillance) qui à la fois solidifie votre lien et risque de le briser… J’ai un peu de mal à m’exprimer, si ça te parler, n’hésite pas à compléter ma pensée…

  • Bboop | 3 juin 2014

    Ça serai synonyme de souffrance parce que je suis quelqu’un de parano. Je vais me demander tous les jours s’il n’est pas en train de faire d’autres rencontres là-bas à l’étranger pendant que moi je l’attend sagement à Paris.

    Quand on est tous les deux j’ai l’impression qu’on est plus forts que l’un sans l’autre. Et il partage cela avec moi. Il me dis que les gens doivent nous prendre pour un couple célèbre et on en rigole. Mais je ne pense pas qu’on nous confondent. Je pense qu’on nous admire, Nous, beaucoup plus quand on est ensemble que quand on est chacun de notre côté.

    Il ma confié que la chose qui l’avait poussé à me courir après et qui l’avait terriblement attiré chez moi c’est ma distance. Lui qui a l’habitude que les filles lui tombe dessus (il ne va jamais vers une fille c’est elles qui viennent vers lui) il a été surpris que je sois aussi indifférente à son charme et que j’ose même le repousser quand il s’est décidé à venir vers moi… Il ma avouer avoir remis en question son sa connaissance des femmes la première fois que j’ai répondu à l’un de ces messages. Il est comme moi, l’acquis ne l’attire pas… Et quant à moi si je garde mes distance en générale c’est que je cherche à me protéger. Plus je me sens vulnérable plus je vais creuser ce gap entre lui et moi…
    La ou il est très fort c’est qu’il a l’air de saisir tout ça. Il n’hésite pas à me relancer quand je m’éloigne et prend un peu de distance quand je me suis rapprochée etc etc…

    • Anashka | 4 juin 2014

      En gros, plus tu te sens vulnérable, plus tu mets de la distance (comme une indifférence). Et, lui, c’est justement cette indifférence qui l’attire ? C’est ça ? De même, ce qu’il t’a plu chez lui, c’est qu’il ne soit pas acquis… Y’a quelque chose qui me chagrine, qu’est-ce qu’il se passera si l’un de vous tombe amoureux et n’a plus envie de feindre l’indifférence ?

      • Bboop | 21 août 2014

        C’est ce qui se passe en ce moment Anashka, et c’est difficile à gérer…

  • Gruigo | 31 juillet 2014

    Bonsoir, c dingue comme cette histoire ressemble a la mienne…je suis tombé sur une seductrice redoutable et le jeu de seduction s est transformé en vrai lutte de pouvoir. Le paradoxe sait qu on se comprend les yeux fermes et comme le précise bboop, on sait comment l autre procéde par contre pour elle tous les coups sont permis notamment le fait de vouloir me rendre jaloux sauf que moi je trouve ça lâche…le genre de filles qui peut mettre n importe quel type en miettes et dieu sait que je l apprécie… Vraiment dommage

  • Bboop | 21 août 2014

    Quest ce qui s’est passé pour toi au final gruigo ?

    • Bboop | 21 août 2014

      Qu’est ce qui s’est passé pour vous au final?

Commenter