Comment travailler son sens de la répartie ?

Par 28 Déc 2012 162 Commentaires

comment-travailler-son-sens-de-la-repartie

Il y a quelques années je sortais avec un garçon qui était réputé pour être un queutard. Nous mangions avec son meilleur ami qui, pour le moins, me haïssait. C’était viscéral chez lui. Normal, au lieu d’aller « chasser » avec lui en pub, mon mec regardait des films sous la couette le samedi soir avec moi. Et, ta !

A chaque fois que je le voyais, il me balançait vanne sur vanne, n’hésitant pas à afficher sa misogynie exacerbée par ma seule présence. Il m’énervait ! Mais, la réplique parfaite, cassante, ne me venait que beaucoup trop tard et je la ravalais, ma fierté avec.

Jusqu’au jour où, faisant référence à la queutardise de mon mec, son pote me lance : « **** est un chien ».
A moi de lui répondre : « Qui vient de trouver sa maîtresse ! »

A quoi sert le sens de la répartie ?

Ne pas se laisser faire

Quand on se fait attaquer, on se retrouve avec deux solutions :

  • la défense
  • la fuite

Bien souvent, on aimerait se défendre. Mais, on ne sait pas comment. Alors, vaincue on abdique.

Quand vous vous faites massacrer à coups de vannes (et ça arrive même aux meilleures), prenez le temps de réfléchir à ce que vous auriez pu répondre. Ça servira pour la fois prochaine.

Et, vous éviterez ainsi :

  • le lance-flamme des filles jalouses
  • la mitraillette du meilleur pote du gars que vous convoitez
  • les coups de poignards du gars qui vous plaît
  • l’explosion de la bombe nucléaire du râteau

Montrer son « intelligence »

Tous les mecs rêvent d’une fille intelligente (et jolie, gentille, blablabla). Lors des premiers rendez-vous, il n’y a pas dix mille manières de montrer la finesse de notre esprit. Nous pouvons :

  • Réciter votre CV intellectuel : « J’ai lu ça, et ça, et ça » : efficacité 5% surtout si c’est long.
  • Partir sur des sujets que nous maîtrisons : nous risquons surtout de perdre de vue la séduction au profit d’un débat sans fin ou de passer pour présomptueuses : efficacité 20% .
  • Faire preuve d’humour : bien dosé, bien mené, nous prouvons notre intelligence tout en restant élégante: efficacité 80%. Sauf si le mec est trop bête pour comprendre. Dans ce cas : NEXT

Reframing

Pour travailler son sens de la répartie, le reframing est une technique simple à utiliser. Vous restez sur le contenu EXPLICITE que vous donne votre interlocuteur et réagissez en fonction.

Il existe deux manières de l’appliquer : la première en acceptant une partie de qui vous est dit, l’autre en le refusant.

Reframing d’acceptation

Vous venez de faire tomber un verre, en bousculant une table.

LUI : Tu es aussi gracieuse qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.
VOUS : Au moins, je n’en ai pas les fesses ;)

Votre répartie commencera par « Au moins ». Le défaut est que vous acceptez une partie de la vanne qui vous est faite. Donc, vous capitulez tout de même un peu.

Reframing de négation

LUI : Tu es aussi gracieuse qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.
VOUS : Nuance, le monde est trop petit pour moi. ;)

Votre mot clef est « nuance ». Vous niez en bloc ce qui vous est dit. Mais, ce faisant, vous risquez le conflit. La personne en face pourrait vouloir vous attaquer plus fort et vous rentrerez dans un ping-pong verbal dont vous pouvez finir perdante.

Du reframing, on retient surtout sa facilité d’utilisation.

Outframing

Le outframing est plus difficile à utiliser. Contrairement au reframing, il ne s’agit pas de répondre au contenu manifeste de la remarque faite, mais de voir ce qu’elle signifie vraiment. On pourrait dire qu‘il faut entendre entre les mots pour comprendre vraiment ce que sous-tend la vanne/remarque/réplique.

Imaginons, vous avez un rencard. Tout ce passe bien : le garçon vous envoie des signes d’intérêts, il vous plaît, vous avez le même humour. Puis, il vous sort, de but en blanc, sans raison particulière :

      «

je ne veux pas m’engager

       ».

En reframing positif ça donnera « Au moins, c’est dit avec conviction ! »
En reframing négatif «  Nuance, tu ne voulais pas t’engager avant de ME rencontrer ».

On est toujours sur l’humour. Finalement on évite, détourne un peu le sérieux de la conversation pour garder le ton léger et remettre à plus tard les grandes conversations.

L’Outframing serait de mettre complètement les pieds dans le plat, quitte à bousculer un peu la personne en face. Peut-être que c’est ce qu’elle attend par ailleurs.

En gros, on se demande : pourquoi la personne me dit ça ?

Outframing 

    : Tu ne crois pas que c’est un peu tôt pour en parler ?

En gros, on demande à la personne pourquoi elle nous dit ça. Avec un peu subtilité. C’est un Outframing facile, on pourrait dire. Il « suffit » de prendre du recul sur ce qui vous est dit.

On peut aussi interpréter d’une manière complètement nouvelle ce que nous dit une personne. Là, on peut devenir plus cassante (ou pas) . Mais, ça fait tellement du bien quand on nous cherche.

LUI : je ne veux pas m’engager.
VOUS (version soft) : Oula. On se calme, quand je me suis baissée, je ne cherchais pas ton alliance, je refaisais simplement mes lacets.
VOUS (version hard) : Tu me crois déjà suffisamment séduite pour me dire ça ?

Là, vous dites que vous avez compris qu’il avait peur que VOUS vous emballiez, et que ça vous passe au-dessus. A ça, vous ajoutez une pointe d’humour, en le remettant en place.

Note : Ne pas abusez du hard, hein.

Quelques exemples

Lui : T’es collante.
R

      :

Nuance je suis câline.
O

      :

Tais-toi, et profite. Ça ne durera pas.

Lui : Tu ne parle pas beaucoup…
R : Nuance je réfléchis avant.
O : Tu as peur que je m’ennuie ?

Lui : ça se voit que tu es une coquine.
R
(spécial carte joker) : Oui. Et ?
O : Tu ne serais pas un peu en manque, jeune homme ?
Réponse C : Et le poussin PIOU …

Et, si on s’entraînait ?

  • Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
  • Ne tombe pas amoureuse.
  • Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
  • Tu parles trop !
  • Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
  • Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
  • Tu fais quoi, du 42 ?

Allez, à vos claviers !

Anashka,
Fan du poussin PIOU !


Comprendre le body language des hommes

Comment savoir à coup sûr si vous plaisez a un homme? Apprenez à décrypter les signaux d'attraction physiques des hommes...

> Découvrez cet Ebook



Commentaires (162)
  • Marie | 28 décembre 2012

    Salut! Article top, vraiment.
    Comme je commence à vraiment devenir fidèle à ton blog, je me suis dis autant y participer!
    Je trouve que nous donner des petits exercices c’est géniale comme idée.
    * Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Tant pis pour toi
    * Ne tombe pas amoureuse.
    Toi non plus
    * Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Oui, et? (oui c’est faciiiile, mais comme tu as du le dire, y a un moment ou il faut les remettre à leur place hein…)
    * Tu parles trop !
    J’aime pas les blancs, mais si tu y tiens… ( oui repartie à deux balles, mais honnêtement c’est le genre de remarques qui me vexe tellement que j’ai tendance à next du coup. Non je suis pas susceptible!)
    * Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Soit pas jaloux (du miroir)
    * Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Un problème avec les femmes? Ta maman peut être…
    * Tu fais quoi, du 42 ?
    Ah non peut pas répondre en fait, en fait d’ue nature à pas grossir j’ai du mal à me mettre dans cette situation. Mais à là remarque « Tu fais quoi, du 34? » Oui et

    • Anashka | 29 décembre 2012

      Le « Oui. Et ? » est efficace pour presque tout. Mais, on va dire que c’est un joker parce que ça peut foutre un blanc ^^

      Ouch ! Pour le coup de la maman ! ça attaque ;)

  • Marie | 28 décembre 2012

    ALORS??

  • flifla24 | 29 décembre 2012

    1)Ne tombe pas amoureuse.
    – Parce qu’il existe des filles qui tombent amoureuses de toi?
    – Ne t’inquiète pas! Tu peux dormir sur tes deux oreilles.

    2)Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    – Je n’ai pas envie de te présenter mes parents non plus.
    – A quelle heure j’ai parlé d’histoire sérieuse, ou même sous-entendu histoire tout court?
    – Ohh… T’es partiii LOIIIIN….

    3)Tu parles trop !
    – C’est pour éviter que tu racontes des conneries.
    – Ouais, ça m’arrive quand le mec avec moi m’ennuie.

    4)Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    – Toi, ça se voit que tu es le genre de mec qui ne passe jamais devant un miroir. (Sauf si le mec est méga coquet, et dans ce cas là, je le vois mal dire ce genre de remarque )
    -C’est mieux que de passer sa vie devant un porno (A ne pas l’utiliser avc tous les mecs)

    5)Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    – Je vois mieux maintenant pourquoi Youporn est en favori sur ton ordinateur.
    – Au moins, elles servent à quelque chose contrairement à toi.

    6)Tu fais quoi, du 42 ?
    – 42 chéri, c’est ton QI
    – Tu sais que Beyonce fait du 42?
    – Ouais, et ça ne t’empêche pas de fantasmer sur moi.

    7)Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – Ah oui, c’est vrai que tu devais venir ce soir. Y a pas de souci. (Ne pas l’utiliser quand on a parlé de ce rdv pdt 48h)
    – Tkt! je vais rejoindre du coup Copine N°1, copine N°2 et Copine N°3 pour aller voir « UN SUPER BON FILM » au cinoche. Bisous

    Voilàà Maman, j’ai fait tous mes exercices :D

    • Anashka | 29 décembre 2012

      C’est plus de la vanne que du re/out framing. Certaines peuvent faire un peu mal :
      Toi, ça se voit que tu es le genre de mec qui ne passe jamais devant un miroir. (Disons que ça te grille avec le mec, même si, la vanne est bonne)

      7)Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
      – Ah oui, c’est vrai que tu devais venir ce soir. Y a pas de souci.

      J’aime ! Je plussoie ! Exactement ce qu’il faut de détachement.

    • Rebecca magasin | 2 janvier 2013

      C’était trop bon cette histoire, j’avais mes larmes aux yeux:-) moi je dois dire que tu as raison. C’était trop romantique

  • Superbrunette | 29 décembre 2012

    Alors je sais pas si c’est de la répartie mais voici les répliques qui me viennent spontanément (je suis un peu cinglante à ce qu’il parait) :

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    *Pas grave, on fera sans toi.
    Ne tombe pas amoureuse.
    *Amouquoi ?…
    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    *Je ne veux pas de boulet, on est quitte.
    Tu parles trop !
    *Tu parles mal !
    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    *En effet, mon préféré est au dessus du lit.
    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins)
    *Moi j’aurais dit « pour vous cassez les couilles ». Allez, salut les castrats.
    Tu fais quoi, du 42 ?
    *Tu fais quoi, 5 cm au repos, 6cm au travail ?

    • Anashka | 29 décembre 2012

      C’est un peu cinglant, en effet. Tu n’as pas peur que le mec se braque et que le rencard se termine ?

      Tu fais quoi, du 42 ?
      *Tu fais quoi, 5 cm au repos, 6cm au travail ?

      Mention spécial ! Mais, là, tu es sûre que le mec aura une panne ! ;)

      • Superbrunette | 31 décembre 2012

        ah mais j’avais pas compris que c’était dans le contexte « rencard »! Surtout avec la remarque machiste sur les femmes et la bouffe ? Je pensais que c’était des phrases que n’importe quel mec pouvait me balancer !lol
        Alors je la refais dans le bon contexte cette fois-ci (genre le mec qui me plait) :

        Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
        * t’as pas envie de me faire plaisir ce soir ?… (volontairement ambigu)

        Ne tombe pas amoureuse.
        * Pour ça il m’en faut un peu plus chéri…

        Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
        * Et ce corps de rêve tu le veux ?

        Tu parles trop !
        * J’avoue, j’ai une langue hyperactive…

        Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
        *En effet, mon préféré est au dessus du lit.

        Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins)
        * Donc les entreprenantes dans mon genre c’est pas ton truc ? Dommage…

        Tu fais quoi, du 42 ?
        * Toi aussi t’as remarqué la qualité de mes pare-chocs avant et arrière ?…

        J’avoue, j’ai une grosse tendance à provoquer et miser sur la sexualisation… ^^

        • Anashka | 31 décembre 2012

          J’aime. Justement le combo humour et sexualisation est hyper-efficace.
          Mention spéciale, pour moi, pour la langue hyper active. ^^

        • cini | 4 janvier 2013

          J’aime bcp celles-ci
          J’essayerai le coté humour sexualisation

          • Anashka | 5 janvier 2013

            La sexualisation est surement ce qu’il y a de plus efficace.
            (Bienvenue)

    • sgran | 23 janvier 2013

      C’est sensé répondre à un mec qui t’intéresse, tes réponses semblent répondre à l’objectif opposé, à moins que le mec soit une star de ciné et qu’il prenne ça pour du flirt, mais sinon tu le feras fuir.

      My 2 cents,
      S

  • clémentine | 29 décembre 2012

    J’ai commencé à travailler ma répartie depuis deux ans parce que j’en avais marre des petites piques des gens mais le dosage n’est pas facile. J’ai eu une période vraiment méchante et encore aujourd’hui parfois je suis un peu dure mais j’essaye de jouer l’humour plus que la méchanceté à moins que l’autre soit blessant. En tout cas ça m’a servit plus d’une fois donc ce post me parait très utile !
    Voilà mes quelques idées :
    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – ah ouiiii merde ce soir ! j’avais zappé.
    Ne tombe pas amoureuse.
    -amoureuse de qui?
    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    -tu penses déjà à ça ?
    Tu parles trop !
    -il n’y a qu’un moyen pour me faire taire ;)
    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    -(la désolée mais je ne vois pas comment faire mieux que Flifla24) C’est toujours mieux que de passer sa vie devant youporn / Ca te ferait pas de mal d’en découvrir l’utilité
    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    -Il me semblait que tu me trouvais plus efficace dans la chambre que dans la cuisine chéri mais si tu préfères…
    Tu fais quoi, du 42 ?
    -oui et ? ça ne m’empêche pas de faire de l’effet à ce gars qu’on vient de croiser (à adapter selon la situation) (j’aime beaucoup aussi la proposition de Superbrunette ! à garder en mémoire)

    Voilà ! Continue Anashka, je lis tous tes articles et j’adore !

    • Anashka | 29 décembre 2012

      Beaucoup de Outframing ! J’aime particulièrement :

      Tu parles trop !
      -il n’y a qu’un moyen pour me faire taire ;)

      Qui utilise humour + sexualisation + permet de conclure.
      (je me la garde pour moi, celle là ^^)

      • clémentine | 30 décembre 2012

        j’aurais peut être l’occasion de la sortir au nouvel an ;)

        • Anashka | 31 décembre 2012

          Surement ^^

  • Retyrgit | 29 décembre 2012

    Alors, en tant que mec, je poste les meilleures répliques pour l’instant.

    N’oubliez pas qu’il faut répondre dans le but de séduire (c’est comme ça que je l’ai compris), hein, pas dans le but de déclencher la 3ème guerre mondiale ! ;)

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    *Pas grave, on fera sans toi.

    * Ne tombe pas amoureuse.
    Toi non plus
    -> ou, à égalité
    Ne tombe pas amoureuse.
    *Amouquoi ?…

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    *Je ne veux pas de boulet, on est quitte.
    -> j’aime bien cette réponse claquante qui montre que la fille en face a du répondant. Sinon :
    – Ohh… T’es partiii LOIIIIN….

    Tu parles trop !
    Toutes les réponses sont bonnes, à part :
    – Ouais, ça m’arrive quand le mec avec moi m’ennuie.
    -> Too much, pas assez fun, et on voit que tu es piquée au vif…

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    *En effet, mon préféré est au dessus du lit.

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    -Il me semblait que tu me trouvais plus efficace dans la chambre que dans la cuisine chéri mais si tu préfères…
    -> Les autres, too much ! Ca fait féministe castratrice enragée… Le mec est assez c*n pour sortir une vanne comme ça, ne vous mettez pas à sa hauteur… Sa mère, youporn… C’est ce que le mec cherche, ça jettera un froid glacial dans l’assemblée, et ce n’est pas ce que vous cherchez…

    6)Tu fais quoi, du 42 ?
    – Ouais, et ça ne t’empêche pas de fantasmer sur moi.
    -> La réponse parfaite pour moi…

    Respect pour Anashka qui a trouvé des piques parfaites, promptes à vexer ces demoiselles… D’ailleurs pour certaines, ça n’a pas loupé

    Bonnes fêtes à toutes !

    • Marie | 29 décembre 2012

      Super intéressant! J’ai beaucoup aimé ton avis

    • Anashka | 29 décembre 2012

      Bonnes fêtes, merci pour ton retour. Effectivement, les répliques sont dans le cadre d’un rencard avec un mec qui nous plait, j’aurai du préciser.
      J’aurai bien aimé lire d’autres répliques possibles de ta main ^^

      (Bienvenue aussi, c’est la première fois que tu posts là, non ? )

      • Retyrgit | 30 décembre 2012

        En effet, c’est la première fois !

        Pour mes répliques :

        – Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
        Tant pis pour toi, j’inviterai X à la place.

        – Ne tombe pas amoureuse.
        C’est mignon, ont dirait que tu me prends pour une princesse Disney… Tu as dû regarder un petit peu trop La petite sirène/Blanche-Neige/La belle au bois dormant/High School Musical… ;)

        – Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
        (Tu es mignon), Tu crois que les filles ne flirtent que pour le mariage et les enfants ?

        – Tu parles trop !
        Et toi pas assez !

        – Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
        J’avoue que je suis assez fière de mon corps… ;)

        – Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
        Tu semblais avoir un avis différent quand j’étais nue dans ton lit…

        – Tu fais quoi, du 42 ?
        Non, du 72… Comme toi quoi…

        • flifla24 | 30 décembre 2012

          Je me suis souvent mise dans la situation où c’est le meilleur ami qui trashe quand j’ai fait mes réponses, sachant que je lui avais déjà pardonné plusieurs fois. En tout cas, c’est mon cas, je réponds pas souvent, enfin juste avec des regards qui veulent dire, fais gaffe, c’est pour cette raison que mes répliques sont un peu dures!! Après, je crois qu’on peut faire la différence entre un mec qui nous taquine et un mec qui nous « trashe ». Dans un rdv, ou le mec te lance méchamment: tu fais quoi, du 42? J’en connais certaines filles qui seront vraiment blessées, et à ce moment là, que faire? Se la jouer « Je m’en fous » même si on sait qu’on va finir au fond du lit en train de pleurer, ou le remettre à sa place avec une bonne phrase qui claque et aller finir au fond du lit en train de pleurer?

          • Anashka | 31 décembre 2012

            Parfois, un mec qui trash, pour en avoir connu, c’est que nous y somme aller fort aussi.
            Cette phrase peut-être aussi très anodine. Imaginons : tu revois le mec depuis deux ou trois fois, il veut t’offrir de la lingerie, mais comme c’est un boulet il te demande ta taille de vêtement. Hésitant, il part sur ce qu’il croit être une « gentille vanne ».

            Alors, tu fais quelle taille, tu 42 ;) ?

        • Anashka | 31 décembre 2012

          C’est mignon, ont dirait que tu me prends pour une princesse Disney… Tu as dû regarder un petit peu trop La petite sirène/Blanche-Neige/La belle au bois dormant/High School Musical… ;)

          Très bon ! Le « c’est mignon » est tout simplement : assassin.

    • Rebecca magasin | 2 janvier 2013

      Ooh la la ctait trop romantique. Et super intéréssant je l’aime tré tré bien. Félicitation pour cette belle histoire

  • lilo | 29 décembre 2012

    j’adore l’article comme d’hab alors alors ce qui me vient comme ca :
    •Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    !dommage pour toi!^^
    •Ne tombe pas amoureuse.
    tinkiet de toute facon je tombe toujours debout!
    •Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    aumoins on est dacord sur ce point !

    •Tu parles trop !
    bahh je le fais pour deux c normal!
    •Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    je m’aimes et je le vaux bien(moi aumoins) ca te pose probleme ?!!
    •Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    entre 1million d’autres choses OUI on sert aussi a ca et c tant mieux et vous pour quoi etrs vous fai apart essayer désésperemenr d’étre drole •Tu fais quoi, du 42 ?
    et toi tu fais combien ….aller vazy tu peu tricher de toute facon l’idee daller voir par moi méme me tente moins tous d’un coup!!!!

    • Anashka | 29 décembre 2012

      Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
      je m’aimes et je le vaux bien(moi aumoins) ca te pose probleme ?!!

      Que tu peux aussi reformuler :  » Nuance, j’aime les belles choses ». C’est la même idée, mais en plus doux ^^

      • lilo | 30 décembre 2012

        lool alors la anashka pas du tout crois moi je suis loin d’etre de ce genre d’ailleure jaimerais bien l’etre parfois car jadmire bcp les filles tres coquette un brun narcissique hélas je nes pas la patience et le sens du détail de l’image!!!

        • Anashka | 31 décembre 2012

          Par choix ? Parce que tu ne sais pas trop comment t’y prendre ?

          Ma soeur a un look très nature, pourtant, elle a un succès fou. Comme quoi, la coquetterie.

          • lilo | 31 décembre 2012

            Oui en effet par choix ou alors just question de gout voire les filles sur leur 31 me plait mais sur moi ca le fait pas autant m’enfin comme me disent les pinko heureusement que je n’es pas besoin d’efforts de ce coté la j’irais pas jusqu’a pretendre avoir un succés fou (ca reste quand méme relatif) mais c loin d’étre mon probléme..

          • Anashka | 2 janvier 2013

            Lilo, je suis désolé de te demander ça, mais j’ai beaucoup de mal à te lire, tu pourrais rajouter de la pontcuation ?

            Tant mieux, si tu peux cultiver un look plus nature. Après, souvent, c’est qu’on a pas trouver une manière de se mettre en valeur qui nous corresponde. Je me suis rendue compte, par exemple, que j’étais folle des années 20 et que c’est un look, que je porte mieux que la tendance actuelle, quand je cherche à me mettre sur mon 31.

  • Délitsia | 30 décembre 2012

    1)Ne tombe pas amoureuse.
    – Moi de toi ? Ou toi de moi ? On lance les paris ? ^^
    – Ah c’est trop tard, je vis déjà une grande histoire d’amour. (le mieux serait qu’il demande lui même : ah bon ? Avec qui ?) et répondre genre : le chocolat, mon lit, le barman derrière … bref, le faire redescendre un petit peu

    2)Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    – Ah ok… faudrait qu’on signe un contrat, on sait jamais tu changes d’avis en cours de route ! ( le must si c’est pendant un verre c’est de vraiment lui faire signer le petit contrat sur une petite serviette en papier si il rentre dans le jeu ! ) Marche aussi avec le 1)

    3)Tu parles trop !
    – C’est pour éviter que tu parles toi ! :P
    – C’est pour que tu entendes ma belle voix, et que tu me complimente sur ma belle bouche mais comme t’as encore rien fait alors je continu …. t’aurais pas une idée là ? Je t’avoue que je fatigue :P

    4)Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    – Oui !!! Je peux te le présenté d’ailleurs, tu dois pas connaître.
    – C’est pour me consulter, on a tous besoin de l’avis d’un expert ! ( un peu narcissique mais ça passe ^^ )

    5)Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    – Et les hommes pour la manger …. Vérifier bien vos plats messieurs, on sait jamais ce qui peut se glisser dedans lorsqu’une femme est courroucée. (Avec un petit sourire diabolique au coin des lèvres mouhaha )

    6)Tu fais quoi, du 42 ?
    – Tu veux vraiment qu’on commence à mesurer ? Non parce que TON nez …. et puis tes pieds, par contre t’as de petites mains, mais bon faut pas croire tout ce qu’on dit petites mains veut pas forcément dire petite … enfin bon … tu veux vraiment mesurer ? :)

    7)Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Alors j’ai bcp aimé le  » Ahhh c’était ce soir ?! C’est vrai ^^ ok bah tant pis !  »
    mais pour changer je dirais :
    – Tu fais bien de me prévenir ! Il y un tel ( un mec de préférence ) qui voulait voir ce film mais comme j’y allais avec toi, on ira voir un autre ensemble hein, c’est pas grave ? Amuse toi bien ! (Bon faut pas en abuser non plus et pas quand c’est son mec, on peut dire que c’est avec une fille pour garder le coté « je m’en fou » sans forcément piquer sa jalousie )

    Voilà vous en pensez quoi ? :)

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Sur le 7/ il verra que tu cherches à titiller sa jalousie. Ne parle pas d’un autre mec, autant en frontal, ça pourrait le braquer et casser ton plan.

      – C’est pour me consulter, on a tous besoin de l’avis d’un expert ! ( un peu narcissique mais ça passe ^^ )

      L’humour narcissique passe toujours. J’aime beaucoup ^^

  • Délitsia | 30 décembre 2012

    Toujours avec HUMOUR tout ça ! Jamais sérieusement ! Sinon c’est méchant et c’est pas le but donc faut toujours rigoler derrière ou sourire, enfin c’est mon avis sauf si vous voulez vraiment vous vengez d’un truc, là quartier libre et sans pitié :P

  • Boris | 30 décembre 2012

    Il y en a surement qui sont beaucoup trop hard mais bon, ça fait du bien de se défouler un peu des fois ! :P
    N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez…

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.

    RA : Au moins tu es du genre patient, j’aime… ;)
    RN : Nuance, tu viens ce soir si tu OSES venir ! ;)
    OS : Tu préfères repousser le moment où tu oseras tenter ta chance ? Courage, je ne suis pas si cruelle ! ;)
    OH : Si tu n’oses pas ce soir, tu n’oseras pas plus une autre fois, autant que je passe directement à quelqu’un d’autre…

    Ne tombe pas amoureuse.

    RA : Au moins mon coeur sera libre pour un autre… ;)
    RN : Nuance, je tombe amoureuse qu’une fois que tu seras toi même amoureux ! ;)
    OS : Il m’en faut bien plus pour tomber amoureuse ! ;)
    OH : franchement, tu te crois assez séduisant pour qu’une femme puisse tomber amoureuse de toi ?

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.

    RA : Au moins ça m’épargnera les facettes désespéré de ta personnalité ! ;)
    RN : Ils disent tous ça avant d’avoir pris le temps de connaître… ;)
    OS : Si tu ne te crois pas encore capable de tenir un engagement, rappelle moi quand tu auras mûri ! ;)
    OH : Lol, oui j’ai du mal à t’imaginer dans une histoire sérieuse.

    Tu parles trop !

    RA : Au moins j’ai de la conversation, MOI. ;)
    RA : Et oui, ce n’est pas parce qu’une femme est belle qu’elle est forcement une cruche incapable d’aligner deux mots ! ;)
    RN : Nuance, tu ne parles pas assez donc je fais mon possible pour combler les manques de ta conversation !!
    OS : Tu n’arrives pas à me suivre ?
    OH : Si tu te sens pas bien, ce n’est pas parce que je parle trop mais parce que ça te vexe de ne pas comprendre ce que je dis.

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.

    RA : Au moins, on peut en déduire que tu me trouves très belle ! ;)
    RN : Nuance, ce n’est pas parce que je suis très belle que je passe mon temps à me regarder !
    OS : T’inquiète, il me reste bien assez de temps à consacrer à mon développement intellectuel ! ;)
    OS : Si tu crois que je suis superficielle parce que je prend soin de mon apparence, tu as encore beaucoup à apprendre des femmes !
    OH : Si les hommes étaient moins con, on ne serait pas obligé de se faire belle pour qu’ils aient envie de nous.
    OH : Moui, d’ailleurs tu aurais bien besoin que je te le prête…
    OH : Si il était plus agréable de passer du temps en ta présence, je l’oublierai bien volontiers.

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    RA : Au moins elles sont capables d’en faire ! ;)
    RN : Nuance, elles font à manger lorsqu’il faut pallier les incompétences des hommes ! ;)
    OS : Heureusement pour toi qu’elles arrivent à tolérer tes propos machos, sinon ça ferait longtemps que tu serais morts de faim.
    OH : Toi tu n’es fait pour rien d’autres que débiter des stupidités, ce n’est pas beaucoup mieux.
    OH : J’aimerai te voir mourir de faim pour ne plus avoir à supporter les gens comme toi.

    Tu fais quoi, du 42 ?
    RA : Au moins je ne suis pas anorexique ! ;)
    RN : Nuance, j’ai des habits très épais ! ;)
    OS : Tu es le genre d’hommes superficiel qui jugent les femmes sur les apparences ?
    OH : Tu es franchement mal placé pour juger l’apparence des autres…

    • Anashka | 31 décembre 2012

      OH : Si tu n’oses pas ce soir, tu n’oseras pas plus une autre fois, autant que je passe directement à quelqu’un d’autre… Avec un petit « ;) » plutôt que trois petits points. Tant, le garçon est vraiment occupé. Ce serait cruel.

      (Boris, si tu étais une femme, tu serais, un peu, une garce, en as-tu conscience ?)

      RN : Ils disent tous ça avant d’avoir pris le temps de connaître… ;)
      OS : Si tu ne te crois pas encore capable de tenir un engagement, rappelle moi quand tu auras mûri ! ;)
      OH : Lol, oui j’ai du mal à t’imaginer dans une histoire sérieuse.

      +1

      RN : Nuance, ce n’est pas parce que je suis très belle que je passe mon temps à me regarder !
      OH : Si il était plus agréable de passer du temps en ta présence, je l’oublierai bien volontiers.

      +1

      RN : Nuance, j’ai des habits très épais ! ;)
      +1

      Pour certaines répliques, c’est encore un poil trop piqué au vif…

    • R.M | 3 mai 2014

      Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
      « Lol, oui j’ai du mal à t’imaginer dans une histoire sérieuse. »

      J’ADORE! Je te la piquerai à l’occasion.

  • Boris | 30 décembre 2012

    (je me suis mis dans la peau d’une femme pour les réponses)

    • Delitsia | 30 décembre 2012

      Mdr il y en des super hard ! T’as pas été tendre avec tes confrères mais c’est très rigolo ^^

      • Boris | 31 décembre 2012

        Wi, à force de subir la cruauté des femmes j’ai appris à me défendre… :P

        • Anashka | 31 décembre 2012

          Je vois ça ^^

          • Boris | 31 décembre 2012

            Ou alors c’est à force de me défendre comme ça qu’elles sont cruelles avec moi, on en revient à l’ultime débat : « d’abord la poule ou d’abord l’oeuf ? »

          • Anashka | 2 janvier 2013

            C’est aussi possible. Mais, des retours que tu me faisais, tu n’es pas non plus cruello. Tu ne m’as pas fait de retour pour AUM..?

      • Anashka | 31 décembre 2012

        Toi aussi, tu penses que les hommes sont encore plus mieux des garces que les femmes ?

        • Boris | 31 décembre 2012

          Je pense que c’est les femmes qui donnent l’idée aux hommes de devenir garce, et comme -c’est bien connu- les hommes sont plus doués que les femmes, ils y parviennent bien mieux ! :P

          • Anashka | 31 décembre 2012

            Sur la séduction, oui. ça fait des années que vous devez faire les premiers pas, donc c’est normal que vous soyez meilleurs.

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Oui, Boricette ^^

  • Yutsu | 30 décembre 2012

    Tu fais quoi, du 42 ?

    Juste une petite réponse très méchante que je voi a répondre:
    Tu accorde autant d’importance a la taille? Tu sais, faut pas complexer. (sous entendu, il en a une petite)

    • Anashka | 31 décembre 2012

      J’en conclu que les garçons sont les pires ^^

      • Yutsu | 31 décembre 2012

        Entre mec oui, avec une target a moins qu’elle m’ai vraiment saouler, je suis moins « con »^^

  • Nox | 30 décembre 2012

    Ultime cet article!! J’ai fait des progrès en répartie ces dernières années, mais il m’arrive encore de ruminer « rha, mais c’est ça que j’aurais du lui dire à ce connard… »!
    Je vais le potasser un bon coup celui-ci, je te ferai un field report^^
    Ah et Adopte c’est pas mal pour s’entraîner, ça laisse un poil plus de temps qu’en face à face… mais faudrait pas que ça devienne une (mauvaise) habitude!
    Chapeau bas Anashka ;)

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Bon conseil pour adopte. Dans le même genre, twitter qui est un vrai entrainement à la réplique cinglante en peu de mots.

  • Brénam | 30 décembre 2012

    En général la répartie ça me connait mais je suis toujours dans la démesure et parfois ça peut faire ou gueguerre de bac à sable ou, trop agressif et du coup je fais peut-être un peu peur :/.
    Promiiis j’ai pas regardé les autres, alors je suis plutôt reframing négatif je crois. Si c’est un peu nul désolée, mais j’essaie d’être le plus spontanée possible :

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    > Tu rates un truc de ouf là, tant pis pour toi!

    Ne tombe pas amoureuse.
    > Et pis quoi encore? Un mariage et deux enfants?

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    > Tu radotes là!

    Tu parles trop !
    > J’exprime mon génie voilà tout!

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    > Mais j’assure sur les deux plans je suis magnifique et je cuisine comme une déesse!

    Tu fais quoi, du 42 ?
    >Non du 48 et j’en ai une bien longue héhé!

    Voilà humhum. Bon pour le coup du macho là, j’ai un peu séché, mais je ne suis pas une féministe dans l’âme…

    Merci Anash’ pour cet article pratique ;)

    • Brénam | 31 décembre 2012

      Wow, j’ai bugué, j’ai mis deux phrases en une, et la dernière j’ai confondu avec la pointure… mais bon c’est pas grave x)

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Tu parles trop !
      > J’exprime mon génie voilà tout!

      C’est un refraiming, qui aurais pu se reformuler par « Nuance, j’exprime (ect..) « .
      Très bon ^^

      Ne tombe pas amoureuse.
      > Et pis quoi encore? Un mariage et deux enfants?

      Et, si tu es dans le cas où le mec te plait vraiment vraiment…?

      • Brénam | 1 janvier 2013

        Ah. Mais même quand un mec me plait vraiment j’agis comme une nouille :/.
        Peut-être : « Holaa, vous êtes bien présomptueux jeune homme! » Mais je doute que cela me vienne comme ça sur le moment…
        Je vais donc citer dans le style doux et séducteur, Superbrunette : « * Pour ça il m’en faut un peu plus chéri… », le « Toi non plus » de Marie, simple et efficace ou le « T’inquiète de toute façon je tombe toujours debout! » de lilo, pour l’humour!

        Et au passage vous avez tous des propositions géniales :O !

        • Anashka | 2 janvier 2013

          On agit toute comme des nouilles quand on est amoureuse. Perso, je bug et répète la même phrase en boucle parfois. Enfin, que le début, je n’arrive pas à la finir. C’est pour ça, je les drague AVANT qu’ils ne plaisent trop ^^

          (Oui, je me marre bien à lire les répliques)

  • insomnie | 31 décembre 2012

    Hahaha!
    Super article, et super commentaires. Pour ma part, j’ai pas mal de répartie à l’écrit (si on me laisse cogiter un minute ça va), mais à l’oral ça ne sort pas toujours spontanément malheureusement. Donc c’est cool d’avoir quelques petites phrases en tête. Voilà pour les miennes :

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – Rah dommage ! Je n’ai plus d’excuse pour échapper au repas familial !
    – C’est untel qui va être content !
    – Si tu savais ce que tu rates…

    Ne tombe pas amoureuse.
    – De qui ? (mais le « toi non plus » était redoutable ^^)
    – Je préfère encore tomber par terre…

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    – Au moins tu n’as pas peur de passer pour un queutard.
    – T’as raison, ne perdons pas de temps, déshabille toi.
    – Tu devrais bien t’entendre avec mes autres copains…
    (j’ai adoré l’esprit « haha! je t’imagine mal dans une histoire sérieuse en effet »)

    Tu parles trop !
    – Nuance, c’est toi qui parles trop peu…
    – J’essaie de combler ton manque de conversation (moi aussi je suis très succeptible à ce sujet).
    (« Je ne connais qu’un moyen de me faire taire » c’est bien ouèj’, mais le mérite-t-il vraiment…?)

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    – Et ils me le rendent bien…
    – Non, ce sont les miroirs qui passent leur vie devant moi.

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    – Et les hommes gagner du fric ! J’espère que t’as un bon compte en banque…
    – Mais sûrement pas la tienne (de bouffe).
    – Dans ce cas, t’es pas près de manger.
    – Et pour laver tes draps quand tu pisses au lit. (S’il s’agit vraiment d’un gros con…)
    => La misogynie ça m’inspire ! Servez-vous!

    Tu fais quoi, du 42 ? (là pour le coup, celui qui dit ça doit vraiment être miro pour me rajouter 3 tailles)
    – En pointure aussi et tu vas le sentir passer !
    – Et toi du 32/XS ? (Un mec se sentirait très vexé… :) )

    Bon, en cas de panne, je persiste à dire que le sourire reste la meilleure des armes (n’a-t-on pas vu dans un article que 20% du langage seulement passe par la parole ?). Tout dépend du ton employé, et même un « je t’emmerde » avec un très joli sourire peut très bien faire l’affaire. Le tout étant de ne surtout pas avoir l’air vexée.

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Je partage pour le sourire et BL. L’important, c’est de montrer que la bave du crapaud, la blanche colombe… etc.

      J’aime beaucoup le : Au moins tu n’as pas peur de passer pour un queutard.
      Malgré le « au moins », tu es dans du pur Outframing. Puisque tu parles de ce qu’il y a entre les lignes, et s’il se justifie sur le côtés queutard, ça te permettra de discriminer :
      1/ le queutard
      2/ le mec qui a peur de l’engagement en général
      3/ le mec qui a l’impression que tu veux aller trop vite.

  • insomnie | 31 décembre 2012

    Du coup j’ai cherché d’autres répliques à la con qu’on peut nous sortir, haha ! Vraiment chouette comme exercice. Je crois que je vais me faire un stock de répliques…

    Alors, comme je vie dans le quartier Croix-Rousse de Lyon, on me traite souvent de bobo, parce que c’est DEVENU un quartier bobo / gauche caviar / commerce équitable, j’avoue, et j’aime pas trop ça d’ailleurs, mais j’imagine qu’il n’y a pas que les croix-roussiens qui se font taxer de bobo.

    Espèce de bobo croix-roussienne !
    – 100% bobo, 100% bio, tu peux goûter, c’est garanti sans pesticides/OGM…
    – Non, j’étais croix-roussienne avant l’invasion bobo.
    – Nuance : mon appartement déboîte et je paye 10€ de charges. Jaloux ?
    – Oui, à ce propos, j’espère que t’es bio…
    – « Ca pavarle en javanavais, tu compravends woilàvou, si t’es pavas lyonnavais, t’as du mal avoue… » Tu disais ? (très efficace si tu dragues un bad boy !) [http://www.youtube.com/watch?v=TxRx0qcg5Bo]

    T’as passé 3h à te maquiller !
    – Nuance, j’y ai passé 5 minutes, mais comme je suis une experte t’as l’impression que j’y ai passé des heures.
    – Non, pour toi je n’y consacre que 5 minutes.
    – Voyons, pas pour un premier RDV…
    – Oui, je savais que tu serais impressionné.

    En fait j’ai déjà une copine.
    – J’espère qu’elle n’est pas jalouse…
    – Ca nous fait un point commun (oui, je suis pansexuelle, j’aime les filles/garçons/trans/autre sans distinction)
    – Tu me la présentes ?

    Je n’ai pas le temps en ce moment.
    – Le temps on ne l’a pas, on le prend… (mais ça peut faire rageuse, attention !)
    – Oui je comprend, surtout qu’il passe encore plus vite quand tu es avec moi.
    – T’as raison, je ne suis pas une fille qu’on voit en coup de vent. (Se le dire dans la tête est déjà très rassurant)

    Tu n’es pas mon style.
    – Qui a dit que t’étais le mien ?
    – Nuance, tu as très mauvais goût…
    – Au moins, si j’arrive à te plaire, c’est que j’ai de très bons arguments…

    • Anashka | 2 janvier 2013

      Une Lyonnaise ! De la croix-rousse ! (Un grand fantasme d’y vivre pour moi ^^)

      Les ++ pour moi :
      – Nuance, tu as très mauvais goût
      – Oui, à ce propos, j’espère que t’es bio…

      Tu inverses complètement la balance, maintenant c’est à lui de te montrer qu’il te mérite ^^

      • Falbala | 2 janvier 2013

        Je réponds sans regarder les réponses des autres pour ne pas me faire influencer :
        * Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
        Moi qui croyait que tu tenais à ta liberté… et tu laisses quelquechose que tu ne maitrise pas t’empêcher de faire ce que tu veux…

        * Ne tombe pas amoureuse.
        De qui ???

        * Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
        Houlaaaaaaaaa on va pas déjà se prendre la tête avec des discussions sérieuses ?

        * Tu parles trop !
        Tu dis ça quand tu ne sais plus quoi répondre…

        * Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
        C’est mignon cette façon de dire que tu me trouves parfaite ! :)

        * Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
        Si tu aimes prendre des risques…

        * Tu fais quoi, du 42 ?
        Oui mais ne fantasme pas trop chez nous ça n’a rien à voir avec la taille des seins… Tiens, t’as de tout petits pieds toi d’ailleurs….

        Si j’avais pensé à ce genre de choses plus tôt… je ne serais peut-être pas ou j’en suis aujourd’hui…

        • Falbala | 2 janvier 2013

          houlaaa j’ai tout lu y a du bon du très très bon…..
          Le must qu’il m’aurait fallu avoir au bon moment… car ce sont des répliques que j’ai vécue et surlesquelles je me suis ratatinée…

          ****** Ne tombe pas amoureuse ******
          (la vraie était : faut pas que tu t’attaches car je pars dans deux mois)
          * J’ai répondu en l’embrassant « toi non plus ».
          – j’aurais du répondre … rien… c’était la première heure qu’on passait ensemble, on s’était juste embrassés… j’aurais juste du…. partir…

          ****** J’ai mis la charrue avant les boeufs en pensant que je pourrais avoir une histoire sérieuse en ce moment.******
          * j’ai dit qu’il valait mieux arrêter là car on divergeait… pour mieux lui retomber dans les bras 10 jours plus tard…
          – J’aurais du répondre : « looool ça c’est sur je ne te vois vraiment pasdans une histoire sérieuse »

          ****** Désolé, je ne peux pas venir ce soir. ******
          * C’était par texto en plus… :/ j’ai essayé de rappeler et il n’a pas répondu, j’ai laissé un message « hein??? quoi ?pourquoi ? rappelle moi….!!!!  »
          – j’aurais du répondre par texto: « ah ouiiii merde ce soir ! j’avais zappé. Pas de soucis ! »

          • Falbala | 2 janvier 2013

            ça me fait repenser à un autre texto d’annulation d’ailleurs tiens, je me l’étais bien pris en pleine poire celui-là… c’était formulé comme ça (reçu 25mn avant l’heure du rencard soit quand je venais de finir de me préparer et que j’allais partir…):
            « ooooops j’ai faillli oublier !!! Désolé je vais pas pouvoir venir ce soir à cause de blablabla… Encore désolé, bisous… »
            Je ne sais toujours pas si c’était fait exprès de sa part ou pas, mais sincèrement le « ooops j’ai failli oublier », ça pique… Cette fois là contrairement à l’autre il y avait une très bonne raison, donc j’ai même pas réussi à lui en vouloir…
            Mais cette réplique je me la garde au chaud pour le premier qui recommence à jouer un peu trop au chat et à la souris avec moi… Maintenant je serai chat ! :)

          • Anashka | 4 janvier 2013

            Oui, « chat » c’est mieux ^^

          • Anashka | 4 janvier 2013

            Effectivement, les réparties auraient pu alléger un peu votre histoire.
            Mais, est-ce que le fond aurait changé ? Tu t’es attaché à un homme qui n’est, malgré ce qu’il dit, visiblement n’est pas prêt à s’investir.
            Plus de légèreté aurait simplement fait tenir ces masques -là plus longtemps.

        • Anashka | 4 janvier 2013

          * Tu fais quoi, du 42 ?
          Oui mais ne fantasme pas trop chez nous ça n’a rien à voir avec la taille des seins… Tiens, t’as de tout petits pieds toi d’ailleurs….

          Très bonne celle-là.
          (Désolé pour mon gros beug internet)

    • Co | 4 janvier 2013

      Insomnie, j’adore tes répliques ! Merci pour le stock d’idées ;)

  • Céline | 2 janvier 2013

    Allez je m’y colle:

    – Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Tant pis, je m’amuserai bien sans toi.

    – Ne tombe pas amoureuse.
    De toi? Aucun danger.

    – Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Qu’est-ce qui te fait croire que je veux une histoire tout court?

    – Tu parles trop !
    C’est parce que j’ai tellement plus de trucs intéressants à dire que toi.

    – Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Tu devrais essayer, ça ne te fera pas de mal.

    – Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Et les hommes c’est fait pour ramener l’argent. Comment se porte ton compte en banque?

    – Tu fais quoi, du 42 ?
    Tu veux déjà m’offrir des vêtements?

    J’ai dû pas mal réfléchir pour trouver toutes ces réparties, je ne suis pas très douée en répartie on dirait :(

    • Anashka | 4 janvier 2013

      Sur certaines répliques tu sembles un peu piquée.

      En revanche, celle-là est parfaite :

      – Tu fais quoi, du 42 ?
      Tu veux déjà m’offrir des vêtements?

      La répartie, ce n’est pas évident. J’avoue que pour certaine dans le texte initiale, j’y ai aussi réfléchis. Mais au bout d’un moment tu développes un style, une facilité. Dans la vie de tous les jours, ça devient de plus en plus aisé.

      • Céline | 4 janvier 2013

        Oui effectivement, je suis un peu piquée comme tu dis. J’ai assez tendance à mordre quand on m’attaque un peu trop. Je vais essayer de travailler dans le style de la dernière alors :)

        • Anashka | 5 janvier 2013

          Ce qui se comprend. C’est volontaire que certaines remarques sont piquantes. Mais, en général, les garçons sont plus tendres avec nous que nous le sommes avec eux. ^^

  • Jane | 2 janvier 2013

    Hello!
    Merci pour ces conseils car c’est loin d’être toujours évident de trouver la réplique, surtout dans le feu de l’action! Quand les remarques sont au ras des pâquerettes, c’est encore plus délicat.
    Du genre:
    – les femmes c’est fait pour faire la bouffe, j’ai envie de répondre:
    les mecs c’est fait pour la chier, mais bon c’est pas très classe de se mettre à leur niveau, en pire^^

    En ce moment j’ai le souci avec un vieux, il arrête pas de crier à la cantonnade que je suis belle dès qu’il me voit! le pire, devant une target. J’ai vraiment du mal à savoir que dire pour le calmer, ayant tout essayé:
    merci, toi aussi tu as un magnifique t-shirt à strass, tu es trop gentiiiillll, tu vas me faire rougir, je vais me cacher sous la table… c’est que t’as des lunettes…etc
    Il surrenchérit toujours: t’es timide, tu le sais pas encore que t’es belle, c’est pour ça, bla bla

    j’ose pas lui dire « je m’en fous » et « la beauté se mange pas en salade » parce que je sais que c’est un vieux bavard commercial et il dit ça pour animer en qq sorte, mais il me fout un peu la honte en public :s

    -Ne tombe pas amoureuse
    -> je ne tombe jamais
    -> amoureuse? je n’ai plus 5 ans

    Désolé je ne peux pas venir ce soir
    -> quand on veut on peut? (mais ça bloque la relation)
    -> et moi je sens que je ne pourrai plus t’inviter, dommage (je la trouve aussi méchante, fermée si on souhaite revoir la personne)

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse
    -> je ne veux pas d’histoire tout court

    j’arrive pas à doser entre trop gentil et trop méchant il me semble

    • Anashka | 4 janvier 2013

      Ne tombe pas amoureuse
      -> je ne tombe jamais

      Celle-ci est très jolie. Essaie avec les « nuances », en général, elles permettent un bon dosage.

      Tu lui as dit simplement, que ça te génait, au vieux et que aimerais qu’il arrête ?

  • insomnie | 4 janvier 2013

    On pourrait aussi parler de la répartie  » positive  » non ? Genre sortir la bonne phrase au bon moment qui permet de chopper des infos, ou de tenter un rapprochement. Je sais que très souvent je repense à des situations et je me dis « rah t’es nulle, t’avais l’occasion idéale pour lui sortir telle phrase et lui demander indirectement son age » etc… Du coup, ce que j’ai fait, c’est que je me suis fixer quelques objectifs (proposer de se revoir, etc…) en préparant des phrases subtiles qui correspondent bien au contexte. Après, ben faut aussi amener un peu le contexte pour pouvoir les placer. Je sais que ça doit paraître peu spontané comme ça, mais si c’est bien amené, je pense que c’est plutôt efficace, c’est un bon entrainement et ça permet aux novices/timides comme moi de pas bafouiller 3 heures quand tu te jettes enfin à l’eau. (Testé et approuvé !) Et en plus ça permet de demander des trucs avec originalité et subtilité.

    • Anashka | 4 janvier 2013

      On appelle ça des routines. Ce sont ces petits phrases qui font mouches et qui permettent :
      – d’en savoir plus
      – de faire preuve d’humour
      – etc.

      Je note, un article sur les routines ^^

  • Jane | 4 janvier 2013

    Ok Anashka, je retiens tes paroles :) on verra comment il réagit le vieux mais j’imagine déjà s’exclamant: oh! il ne faut pas te sentir gênée, il n’y a pas de quoi, les jolies femmes doivent être montrées… etc (il a tout le temps des théories pour avoir le dernier mot, et le pire c’est qu’il parle très fort: un peu relou) mais je vais tenter

    • Anashka | 4 janvier 2013

      Reste froide. Dis que TOI ça te gène. C’est un voisin ?

  • milena | 4 janvier 2013

    Super cet article :)

    Voici ce que je répondrai dans le cadre d’un rencard avec un homme qui me plait… J’ai essayé de répondre le plus spontanément possible. Je ne sais pas du tout si mon sens de la répartie est bien adapté à cette situation. N’hésite pas à me dire ce qui va pas.

    -Désolé, je ne peux pas venir ce soir.

    Qu’est ce qu’il y avait ce soir?

    -Ne tombe pas amoureuse.

    Ah c’était au programme?

    -Je ne veux pas d’histoire sérieuse.

    Oh toi non plus? ouf, j’ai eu comme un doute à un moment donné !!
    ou
    D’histoire sérieuse? Qu’est ce que c’est que ça?

    -Tu parles trop !

    J’essaye de compenser…
    ou
    Et je bois trop. A toi de m’arrêter.

    -Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.

    Oui j’aime sa compagnie.

    -Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Oh non ne me dis pas que tu pratiques ce genre d’humour, je serai très déçue :)
    ou
    Ah c’est con car je me sens plus utile dans un lit…C’est instinctif chez moi !

    -Tu fais quoi, du 42 ?

    Non je fais du 39 en taille pieds. Pourquoi tu voulais m’acheter des chaussures?

    • Anashka | 4 janvier 2013

      Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

      Oh non ne me dis pas que tu pratiques ce genre d’humour, je serai très déçue :)

      Ma préférée. Car clairement, tu lui montres qu’il perd des points.

      Simplement, pour l’histoire sérieuse, tu répondrais ça, si tu en voulais une ?

      • miléna | 6 janvier 2013

        Bonne question mais je pense que je répondrai la même chose !

  • Sarita | 6 janvier 2013

    -Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    * ok tampis

    – Ne tombe pas amoureuse.
    *Oh, sa ne risquerais pas d’arriver

    – Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    *cool moi aussi!!

    – Tu parles trop !
    (je peu pas répondre vu ke je parle pas bcp)

    – Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    * tu la deviner tout seul?

    -Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    * oui mais surtout manger :)

    -Tu fais quoi, du 42 ?
    * toi tu fait du 38 peut-être?

  • Héméra | 9 janvier 2013

    Difficile à juger au premier rendez-vous si le mec est débile profond/ Accidenté cérébral/ réchappé de l’amour est dans le nias ou provoc’/allumeur-testeur d’une potentielle bombe atomique (moi)/un vrai gentil-cultivé- qui en a marre des femmes douces et romantiiiiiques!

    Si c’est simplet, ben…Eh bien quoi? On prie pour que…Ah non, on ne prie pas, on agit tout de suite. Baygon vert ou Baygon jaune.

    Si c’est le second, comment avez-vous deviné que c’est mon chouchou?
    Au risque de passer pour une maso, j’adore les provocateurs. Pourquoi?
    Parce que j’aime rire.
    Et ce soir, vous m’avez fait vraiment rire . Beaucoup de finesse, de l’auto-dérision. Car au final, même si on couche pas avec chouchou, ben on aura passé une bonne soirée.
    (Au fait, je suis d’accord : surtout pas faire dans le cinglant ou c’est SUR que ça sera sans gland!)

    J’aurais pas trouvé mieux dans les répliques. Juste un ajout pour le coup du femme=bouffe
    « Oooooh chouette alors!!! Tu aimes les petits déj au lit chéri? Alors dors dans la cuisine ».

    • Anashka | 10 janvier 2013

      Bienvenue Héméra et merci pour ce post enjoué, qui respire la bonne humeur !
      J’aime beaucoup les provocateurs (et les cyniques) aussi. J’ai toujours l’impression que je vais m’amuser.

      • inconnue... | 10 janvier 2013

        Moi aussi j’adore. C’est d’ailleurs un trait qui me plait énormément chez l’homme que j’ai en tête… Il est sarcastique, mais généralement ses remarques t’amènent à réfléchir. Le tout avec le sourire de sale gosse et le regard envoûtant… 20/20

        J’ai d’ailleurs remarqué qu’en fait c’est souvent THE truc qui me… (entre autres choses). Ca donne envie de se venger avec sauvagerie et félinité. :) Donc oui, en d’autres termes, ça donne envie de lui sauter dessus. :)

        • Anashka | 10 janvier 2013

          Le cynisme maîtrisé à la perfection, c’est sincèrement ce qu’il y a de plus sexy chez un homme. (Avec une pointe d’autorité dans la voix, et ça se mange sans fin)

      • Héméra | 11 janvier 2013

        Merci Anashka

        Ah oui, ça a une autre gueule que les romantiques niais-prout prout!

  • lucile/kat | 17 janvier 2013

    J’adore parce que là je suis pas obligée de dire kat t’es trop cash alors je dis :
    – je peux pas venir ce soir = t’es qui ?
    – ne tombe pas amoureuse = j’éclate de rire
    – je ne veux pas d’histoire sérieuse = j’ai une copine qui vient de m’appeler je dois partir
    – tu parles trop = vaut mieux trop que pas assez
    – tu passes ta vie devant un miroir = toi par contre t’en as jamais vu un,
    -les femmes sont faites pour faire la bouffe = et les hommes pour regler le resto
    – tu fais quoi du 42 ?= je reéclate de rire …
    rhoooo suis trop vilaine

    • Anashka | 18 janvier 2013

      Le « t’es qui » est génial, assassin même. Voir un peu trop.

      • Boris | 18 janvier 2013

        Perso on me la déjà fait plusieurs fois, j’avais même pas compris que la fille en face voulait que je la drague… :x

        Dès fois il suffirait peut-être que les femmes expriment simplement ce qu’elles veulent non ? Parce que moi je suis obligé d’apprendre les règle de séduction de fille pour comprendre comment elles auraient voulues que je réagisse pour comprendre comment réagir. C’est un peu compliqué…

        • Anashka | 18 janvier 2013

          Non, une fille qui l’exprimera sans jeu, directement, ne sera pas considéré comme attirante. Ce n’est pas une stratégie efficace.

          • Boris | 18 janvier 2013

            Ben oui mais vous espérez quoi avec une réponse comme ça ?
            On dirait plus un petite vengeance perso parce qu’il vous à vexer (peut-être sans s’en rendre compte). Imagine, tu m’envoies un message comme ça, tu t’attends à ce que je réagisse comment ?
            Perso je répond juste qui c’est et puis voilà, la fille en face je ne la trouve pas plus attirante. J’aurais même tendance à la trouver c*nne parce qu’il n’y a pas de raison qu’elle ne sache pas qui je suis (oui désolé…).

  • didi | 20 janvier 2013

    Bonjour, superbe article

    J’envoie quelques propositions, mais avent tout je voudrais faire une remarque sur le fait que feindre l’indifférence est à mon sens qu’une première étape. Avoir de la répartie est bien pour cela, mais le silence est parfois d’une éloquence redoutablement efficace. La vrai séductrice je crois n’a rien à prouver, certaines réponses trop incisive, pour un homme intelligent est le signe qu’il suscite une réaction émotionnelle et donc au final, c’est la bonne technique pour jauger son emprise, il saura qu’il à gagné.

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    *Ok, mais la prochaine fois dit le moi plus tôt sinon je m’abstiendrais de t’inviter (attention! il faut que ce soit dit avec une infinie douceur, et le sourire dans la voix) par SMS je répondrais tout simplement « ok », ne pas en dire trop à son intérêt puisque forcément sa laisse de la place pour l’imagination, pendant qu’il se demande si je suis fâché ou pas, moi je vais me faire un bon ciné avec des copines et le laisser y penser tout seul!^^

    Ne tombe pas amoureuse
    *Tu te sent capable de susciter ce genre d’émotion en moi? (rien de mieux qu’on bon défi! hihihi) ou tout simplement « ok » d’un air amuser et passer à un autre sujet.

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse
    *En quoi je suis concerné? ( douceur, sourire dans la voix, il ne saura certainement pas répondre à sa donc passer illico à un autre sujet, l’air de rien…)

    Tu parles trop
    *C’est parque tu comprend vite, mais il faut t’expliquer longtemps (un classique, mais dit avec humour d’un air moqueur c’est impeccable)

    Toi sa ce vois que tu est le genre de fille à passer sa vie devant le miroir
    *J’aime bien le: sois pas jaloux du miroir ;)

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe
    *Et oui! c’est la place stratégique pour se débarrasser incognito d’une bande de macho (dit sur le ton de l’humour avec légèreté! ;)

    Tu fais quoi, du 42?
    Je fais la taille idéale au lit tu devrais le savoir…

    Voili voilou…

    • Anashka | 20 janvier 2013

      Je ne veux pas d’histoire sérieuse
      *En quoi je suis concerné? ( douceur, sourire dans la voix, il ne saura certainement pas répondre à sa donc passer illico à un autre sujet, l’air de rien…)

      Magnifique Out-framing.

      Pour la « séductrice », la répartie non-cassante mais comme celle que tu viens de faire permet :
      – de garder le contrôle du discours
      – de garder un « jeu séduisant »

      De l’indifférence peut marcher quand tu es un peu piquée. Une réponse sèche quand tu veux marquer les limites.
      Mais, une bonne répartie, qui ne vise pas à piquer l’autre, est une arme massive de séduction.

    • Amélie | 5 septembre 2013

      j’adore le coup du défi « ne tombe pas amoureuse » « ah, tu te sens capable de déclencher ce genre d’émotion chez moi ?  »
      Limite j’aurais envie de trouver un truc encore plus challengeant, genre « chiche ! »

      • Anashka | 6 septembre 2013

        Pourquoi pas…? C’est peut-être une manière de dire « oh… Je fais ce que je veux avec mes sentiments ».

  • Biscuit Chocolaté | 22 janvier 2013

    Article génial, Anashka ! Les propositions des filles étaient impressionnantes, aussi. C’est vraiment chouette

    • Anashka | 22 janvier 2013

      Salut toi ! Alors que deviens-tu ?

  • Biscuit Chocolaté | 22 janvier 2013

    Je me sens bien mieux. Je suis en pleine reconstruction. Je travaille mon innergame tous les jours. Et concernant H, c’est un pur et simple FO de ma part.
    Voilà ! Je repasserai par ici : D

    • Anashka | 23 janvier 2013

      Comment tu bosses ton IG ? C’est le genre de choses qui intéressent les filles ^^

  • Biscuit Chocolaté | 24 janvier 2013

    Je reviens de très très loin… alors c’était une question de vie ou de mort, pratiquement. Bon j’exagère, mais vraiment, j’étais mal mal mal.
    On a beau recevoir des compliments de l’extérieur, des commentaires constructifs ou autre, si on y croit pas soit-même, c’est même pas la peine… j’étais juste trop chiante, je me vexais pour un rien, quand on me faisait une critique. Je ne le montrais pas, ce qui est encore pire ! Les compliments, je disais merci, mais j’y croyais pas trop alors ça ne me faisait pas plaisir autant que ça aurait dû. En permanence, j’avais le doute de tout dans la tête. Parce que moi, je ne croyais en rien, et pas en moi, pour commencer. Au bout d’un moment, j’en ai eu plus qu’assez d’être influençable, de douter de moi, de ceci, de cela. Le  » départ  » de H m’a forcée à me reprendre en main. Je sais pas, je savais que quelque chose clochait, j’étais accro à lui et à ses douces paroles et ça, c’était naze. Soit j’essayais de bosser mon estime/confiance en moi, soit c’était la déprime assurée pendant des mois au fond de mon lit…
    J’utilise surtout la méthode Coué : j’ai enregistré quatre ou cinq phrases courtes, qui disent ce que j’aimerais améliorer chez moi. Je sais que c’est déjà là, c’est juste histoire de le développer et surtout, de m’en souvenir. Exemple : avoir confiance en moi, être de plus en plus optimiste, me suffire à moi-même sentimentalement parlant (autant ne pas retomber dans l’histoire avec H) etc. Plus j’écoute mon enregistrement, plus les phrases agissent. Mais vraiment. J’ai beaucoup moins de crainte à faire tout un tas de choses qui me glaçaient le sang y’a encore un mois. Comme quoi, mon subconscient semble réceptif.
    Tous les soirs, je lis aussi quelques articles sur ces mêmes thèmes, sur mes blogs préférés : D je réfléchis à ce que je veux faire de ma vie.
    Je m’interdis de me dévaloriser coûte que coûte, par contre, j’essaie d’être réaliste. Si j’ai merdé, j’ai merdé, mais j’essaie de comprendre pourquoi, et j’évite de me couler moi-même encore plus. Si j’ai bien fait un truc, ben je me félicite ! Un truc tout con : je me souris quand je croise mon reflet dans un miroir. C’est idiot mais ça fait juste du bien de s’accepter, de se trouver belle, de l’assumer et d’avoir les yeux qui brillent.
    Je regarde le verre à moitié plein. Ca ouvre tellement d’opportunités que ce serait dommage de s’en priver.
    Je me fais plaisir plus souvent. Au lieu d’hésiter entre deux rouges à lèvres, je vais acheter les deux. Je mange les plats que j’aime. Je fais rire mon entourage. J’adore ça. Plus ils se bidonnent, plus j’ai envie de me marrer aussi. Tout bénef.
    Et je lâche priiiiise. Une galère ? Laisse courir, tu verras plus tard. Arrête de stresser, tu vas perdre tes moyens. Ce n’est pas de ton pouvoir ? Tant mieux alors, tu n’as rien à faire que te soucier de toi-même. C’est déjà un gros travail, hein.

    En un mois et demi que je bosse tout ça, je me sens radicalement mieux dans ma tête et dans ma peau, bien plus à l’aise avec moi-même, mes actions et inactions, et ça fait un bien fou. Je peux enfin compter sur moi. Après, rien n’est parfait, et à mon avis, si je fais pas attention, je peux très vite retomber dans le pessimisme et la confiance en soi zéro, mais maintenant que j’ai goûté à tout ça… c’est no way.

    Ah oui ! Je voulais ajouter que je m’intéresse beaucoup au langage corporel. Ben depuis que ça va mieux dans mon esprit, y’a pas photo : ça se voit. J’ai fait une vidéo que je voulais poster sur YT. La caméra c’est neutre, donc on va dire, ça me renvoie une image à peu près fidèle de la réalité. Ben de voir une nana toute mignonne, souriante, pleine d’humour et qui semble franchement à l’aise, et de me dire : C’EST MOUA ! c’était juste génial. : D

    Donc oui, je ressens encore un manque en pensant à H, mais déjà j’y pense beaucoup moins et ensuite, si d’aventure on devait se revoir, il trouverait à qui parler. Je me sens beaucoup moins impressionnée, bien plus maîtresse de ce qui se passe… je sais pas, c’est juste hallucinant. Et trop bien. Donc, ça va.

    • Anashka | 24 janvier 2013

      Wouaw ! Quel chemin ! Suis épatée.

      Effectivement, une fois que l’on a gouté à la confiance en soi, on n’a plus envie de retomber.
      Comment ça se passe avec ton Doudou ?

    • Delitsia | 24 janvier 2013

      Ohlala trop contente pour toi Ti Biscuit !!!! T’as assurée ! T’as eu une volonté de fer tu peux être trop fière de toi :D et ton chéri aussi ;)

  • Biscuit Chocolaté | 24 janvier 2013

    C’est gentil à vous les filles ! Merci.
    Ben avec mon chéri, on a eu des problèmes… Il vit très mal le fait que je doive travailler à ce point pour m’éloigner durablement d’un autre homme, etc. Pareil, ça m’est arrivé de m’isoler pour pleurer un coup, mais il m’a vue et on s’est disputé. Moi j’avais l’impression d’être un deuil d’une relation (H) et de pas pouvoir tout ressentir à fond pour aller de l’avant. Je me sentais coupable, et nulle aussi, sous le regard de mon copain. Et lui, il se sentait mis de côté. Pas cool, hein ? Mais je faisais de mon mieux.
    Après, y’a un véritable bénéfice pour moi de bosser ma confiance en moi et mon indépendance sentimentale, et si je vais bien, la partie du couple que je représente ira bien aussi. Mais c’est pas évident pour lui, il aimerait bien remonter le temps, revenir à la période pré-H. Pas moi. Je pense que chaque expérience est importante pour mieux se connaître, pour se construire. Ca ne sera jamais comme avant mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire encore mieux !
    Et je me pose des questions : je sais que j’ai un peu peur de l’engagement, j’essaie de comprendre pourquoi. Parce que je l’aime mon copain, mais peut-être que H représentait une porte de sortie, et que ça me  » rassurait  » en un sens. Y’a un article à ce sujet sur le site, ça m’avait parlé… faudrait que je le relise.
    Je fais des efforts avec mon chéri, mais c’est là que ça me fait flipper : ce devrait être naturel, spontané. En même temps c’est une période particulière parce que même si je vais bien mieux, je sais que je suis encore  » fragile  » sur les bords.
    On verra dans quelques temps, mais je ne veux pas retomber dans une situation pareille, c’est trop la foire après… et mon copain mérite pas ça, il mérite que je n’ai d’yeux, de pensées que pour lui… je le sais bien, mais peut-on vraiment s’interdire d’aimer ou de regarder quelqu’un d’autre ? Je suis pas un robot avec des options à activer…
    Comment ça va, au fait, Déli ? : DD
    Je vous embrasse les filles ! =)))

    • Anashka | 25 janvier 2013

      On comprend ton copain, la blessure narcissique est profonde. Il peut se demander si tu l’as vraiment aimé, étant donné que ton coeur s’est épris de quelqu’un d’autre. Laisse-lui se droit d’être déçue/triste. Tu n’es pas obliger de culpabiliser pour ça. Tu t’es enflammé et ça arrive. Mais lui, étant extérieur, ne peut
      pas comprendre complètement le dédoublement qu’il y a eu pendant un temps de tes sentiments.

      Il est possible que ça ai effectivement représenté une porte de sortie… Cet amour-là.

      Peut-être serait-il temps d’organiser quelque chose QUE pour vous deux. Pour vous pousser un peu l’un vers l’autre. Qu’en dis-tu ?

  • Biscuit Chocolaté | 25 janvier 2013

    J’adhère tout à fait. C’est prévu d’ailleurs qu’on parte en week-end en février ou mars. Je suis sûre que ça nous fera du bien.
    Je suis un peu perturbée parce que la  » guérison  » du choc affligé par H (à savoir qu’on ne se reverra plus, qu’il ne veut pas me voir, pas me parler surtout) prend du temps. C’est une chose d’avoir une meilleure image/confiance en moi, c’en est une autre d’avoir parfois un vrai coup au moral et de replonger dans les questions sans réponse : mais pourquoi ceci, pourquoi cela, rupture par le silence y’a rien de pire, qu’est-ce qu’il croit, il faut pas qu’il revienne je suis pas prête, etc, etc, etc. Y’a aussi les bons moments qui étaient à venir avec lui sur lesquels je dois faire une croix. C’est pas toujours facile. Aujourd’hui par exemple est un jour sans, un truc à la con m’a fait penser à lui et j’ai un peu de mal à me projeter dans le futur, à me dire  » nan mais laisse Biscuit, ça n’en vaut pas la peine « . Mon coeur m’a beaucoup dit  » si, ça en vaut la peine, va le chercher, puisqu’il a réussi à m’émouvoir « . C’est pas un random guy dont je n’ai que faire. J’aimerais arriver à ce niveau-là : ou pas loin. Mais pour l’instant, c’est encore dur par moments. Par exemple, je suis en FO, donc je ne lui envoie plus rien, mais même si mon objectif c’est d’accepter qu’il s’agit d’un FO définitif, je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il va peut-être me reparler un jour. Ce qui quelque part est anti-productif. Et oui : j’ai jamais eu le mot de la fin, je ne sais pas bien ce qui s’est passé… ça aurait été tellement plus simple si j’avais pu avoir cette conversation finale.

    • Superbrunette | 25 janvier 2013

      @Biscuit Chocolaté : tout d’abord bravo, je t’encourage vivement à continuer comme ça, à te battre contre ton côté obscur. Tu sais la phrase que j’ai retenu dans ton témoignage ? « au lieu d’hésiter entre 2 rouges à lèvres, je prends les deux » ! Pour moi elle est emblématique !
      Et puis pour ta réflexion dans ton deuxième commentaire, sur la conversation finale qu’il n’y a pas eue…J’ai envie de te dire qu’on en est toutes plus ou moins là. Et que c’est un « truc » typiquement féminin d’émettre tout un tas de pourquoi et de se demander comment. Pour se rassurer. Objectivement, une histoire se termine, on a pas « besoin » de savoir pourquoi, on le sait, on le sent. Mais on en a envie parce que voilà, on veut se rassurer, se dire qu’on a été importante (voire qu’on l’est toujours….), qu’on a pas tout donné pour rien…ça c’est juste une affaire d’estime de soi.
      Donc dis-toi que oui, t’es une nana au top et que t’as pas besoin qu’un mec daigne te le dire pour le devenir (genre en un claquement de doigts) ET le savoir !
      ;-)

    • Anashka | 26 janvier 2013

      Ce garçon te plaisait avant cette période savon. Mais involontairement, en détournant complètement son intérêt, en fuyant, il t’a fait sombrer dans l’obsession. Rien de mieux pour faire un OI que d’avoir des questions sans réponses et un silence total. C’est -presque- déloyal comme procédé.

      Le mieux est de te concentrer sur ce que tu peux vivre de chouette avec ton homme. Pour le reste, ça mettra du temps et hormis ce que tu as commencé à mettre en place, je ne vois pas trop.

      Pourquoi, ne pas te faire le petit schéma de bonne humeur : chaque jour tu notes ta journée, et ton seul but c’est qu’elle soit meilleure que la précédente.

  • Biscuit Chocolaté | 29 janvier 2013

    Superbrunette : Salut ! En fait, lorsque tu dis qu’on sent lorsqu’une histoire est terminée, je te comprends, mais précisément, moi, j’ai un doute… enfin maintenant c’est moi qui ai mis une  » fin  » à la chose, mais de sa part, je sais pas trop. Il m’a déjà fait un coup semblable dans le passé, sauf que j’avais réussi à le faire sortir de son mutisme. C’était différent mais semblable aussi. Bref. Il n’en est pas à son premier. Ca m’avait déjà bien gonflée à l’époque, mais je sais pas, je sentais qu’on était pas  » fâchés « , juste chacun faisait ses affaires. Je  » tolérais  » parce que chacun est comme il est, les gens changent pas, c’était à moi d’accepter ou de me tirer. J’ai accepté parce que bon, c’était lui quoi… N’importe quoi.
    En tout cas, là, je sais pas trop ce qu’il en est vraiment, et comme le dit Anashka, je trouve ça limite déloyal. Ca coûte quoi de dire à une fille qui tient à toi que c’était bien, merci, mais tu arrêtes là les frais ? Trente secondes ? Eh bien, dites donc. Je crois que je me sens coupable. Peut-être n’ai-je pas assez montré comme il comptait… je sais pas trop. Je me sens frustrée aussi parce que j’aurais aimé qu’il me laisse le temps, l’animal, de lui montrer justement, ou de parler avec lui, qu’il voie que j’avais mûri, je sais pas moi. C’est allé trop vite ! Qu’est-ce qu’on a le temps de comprendre, deux heures autour d’un verre, après six mois sans s’être vu ? Je suis en colère parce qu’il ne m’a pas laissé voix au chapitre. Parfois je pense à ce qu’il pense en regardant l’écharpe que je lui ai offerte lors de ce fameux pot. Y’a pas si longtemps, je sais qu’il la portait. Et maintenant quoi ? Son visage se ferme ? Il fronce les sourcils ? Je ne pense pas qu’il l’ait bazardée, mais il doit penser à moi chaque fois qu’il la voit, alors du coup, il l’a peut-être cachée au fond d’une valise…
    * blessée *
    Je pense que sa démarche c’est de s’éloigner de moi pour notre propre bien à tous les deux. Sauf que je suis assez grande pour savoir ce que je veux sans que quelqu’un m’impose quelque chose. Je ne peux pas lui imposer une discussion, mais lui peut m’imposer son silence, c’est… argh !!! En fait je pourrais très bien lui écrire, c’est mon droit, mais pour dire quoi ?  » Reviens, et oublie pas mon rire, j’en ai besoin  » ? Ben voyons.
    Sinon Anashka, tu as vraiment parfaitement résumé… c’est exactement ça ! Son éloignement soudain m’a mise en danger, j’ai flippé sec et j’ai commencé à y penser nuit et jour. Un vrai cauchemar. Je respire bien mieux désormais.
    Je trouve ton projet de faire que demain soit plus beau qu’aujourd’hui juste trop bien. Je vais m’orienter dans cette direction.
    Après demain, je dois rentrer à Lille pour l’école, et j’ai un peu la pétoche parce que ben il y est aussi et je suis pas très à l’aise en fait. Avant, j’adorais aller à Lille, maintenant, c’est devenu  » comment faire pour pas penser à ce salopard alors que tout, jusqu’à l’air que je respire, me ramène à lui …  » c’est juste dur, incomparable à lorsque je n’y suis pas. Je ne le croise pas, mais je sais qu’il est tout près, et non seulement c’est frustrant, énervant, etc, mais ça me fait mal surtout : on est tout près, et il prend pas la peine de m’appeler pour qu’on se voie.

    • Anashka | 29 janvier 2013

      Bon courage pour la journée à Lille. Comment tu peux faire pour que ça reste une belle journée ?
      (Même si c’est Lille ? )

    • Superbrunette | 29 janvier 2013

      ton dernier commentaire me fait un pincement au coeur : j’ai l’impression de me revoir quelques années en arrière avec mes questionnements, ma révolte, ma blessure…
      J’ai juste envie de te souhaiter un « bon rétablissement ».

  • Biscuit Chocolaté | 30 janvier 2013

    Anashka : en fait c’est pas pour la journée, c’est pour des mois ! Je suis censée étudier là-bas. J’ai dû faire une pause parce que j’arrivais plus à rien (oui, ça a été dévastateur à ce point… :/) de façon réaliste, je savais que tant que je n’arrivais pas à me reprendre, c’était même pas la peine de sauter dans un train. Pour la petite histoire, je devais rentrer bien plus tôt. J’ai raté mon TGV. Je ne rate JAMAIS mes trains, déjà à cause du prix mais surtout parce que ben je rate pas mes trains, je sais pas, je suis ponctuelle en général… ben là, je l’ai raté, je l’ai raté parce que je voulais pas monter dedans, me retrouver à Lille et à repenser constamment à Monsieur. C’était juste au-dessus de mes forces…
    Maintenant, ça va mieux, mais je sais que je dois faire bien attention, je suis fragile. Une amie m’a dit  » mais quand même c’est bizarre que tu aies aucune nouvelle, t’es sûre qu’il lui est rien arrivé, ça se trouve on lui a chouré son portable  » et je jure que pendant une seconde j’ai voulu y croire… J’ai répondu  » Quand bien même, il a mon e-mail, il m’aurait répondu en voyant que je m’inquiétais de son silence, non ? Même s’il les lit pas souvent « . Bref, voyez le truc…
    Mais à partir de Février, c’est fini tout ça, je vais vraiment mettre l’accent sur la joie au quotidien : D
    Merci Superbrunette. Je suppose qu’on en passe toutes par là un jour ou l’autre. C’est un peu dommage quoi, ça se fait pas de traiter les gens comme ça, quand bien même il voudrait de l’air, il suffirait de me le dire. Les femmes ont besoin de parler ; il peut respecter ça tout comme moi je peux respecter le fait qu’il ait besoin de tranquilité. Un  » J’ai pas envie de parler de ça maintenant  » ou  » Ca va pas oui, on en discutera plus tard par contre  » aurait suffi à ce que je ne m’inquiète que de la relation, forcément, et pas de savoir si le gars est encore vivant ou juste vivant et désinvolte à mon sujet, ce qui est CENT FOIS PIRE.
    A mon avis, c’est encore plus complexe que tout ça. J’aurai peut-être le fin mot de l’affaire un de ces jours…
    Encore merci pour votre soutien, les filles, il m’est très précieux ! Vous êtes des inspirations.

    • Anashka | 30 janvier 2013

      J’imagine. Tu n’as pas pu visiter cette école ?

      H. Même s’il est aussi sur Lille, tu as peu de chances de le croiser : grande ville. Quand bien même tu le croiserais, tu auras surement déjà fait ton deuil.
      Tu sais la seule inspiration qui DOIT te tenir, ce n’est pas moi ou Superbrunette (même si elle a une PUTAIN de force) mais la femme que tu veux devenir. celle qui te plait chez toi et à laquelle tu aspires. C’est sur elle que tu dois t’appuyer pour te tirer vers le haut.

  • Biscuit Chocolaté | 30 janvier 2013

    Oh la vache.
    Complètement par hasard ( JE JURE !) je suis tombée sur un tumblr écrit par une fille qui a, de toute évidence, été laissée par le gars qu’elle aimait. C’est incroyable. J’aurais pu écrire chaque mot qu’elle a écrit. Ca m’a choquée au point de m’amener des larmes aux yeux… mon Dieu, c’est donc de ça que j’avais/j’ai l’air ? Comment on peut avoir autant mal pour quelqu’un qui ne nous désire plus ? Quel gâchis ! Ca me consterne.

     » How all of a sudden, someone just wakes up and decides to never talk to you again. No reason. No explanation. No words said. They just leave you hanging like you never meant shit to them, and what hurts the most is how they made it look so easy.  »

     » Every time I think about you I have to remind myself that if you wanted to talk to me, you would.  »

    « It’s just so hard to wait around for something that you’re not even sure is actually going to happen. But you can’t seem to give up when you know it’s everything you’ve ever wanted.  »

    Etc, etc, etc. La justesse de ses mots m’a juste frappée. Faut vraiment que j’arrête avec ce mec, pour de bon quoi. Ma pire crainte est qu’il revienne, j’ai peur d’être trop faible, dans le sens, de me laisser embarquer dans une relation déséquilibrée encore. Et ma pire crainte quelque part est qu’il ne revienne pas, et que je me sente plus jamais comme je m’étais sentie sous ses yeux.
    Quelle horreur.
    Je crois que je vais déprimer.

    • Anashka | 30 janvier 2013

      Je crois que tu vas t’accorder jusqu’en février pour :
      1/ déprimer un dernier coup
      2/ faire la liste de ce que tu veux POUR TOI dans l’avenir
      3/ trouver les moyens pour y parvenir.

  • Biscuit Chocolaté | 31 janvier 2013

    100% d’accord avec ce petit programme.
    Toute façon, c’est fait, c’est fait. Il ne veut plus me voir. Si je ne l’accepte pas, ça me fait deux problèmes au lieu d’un…
    Je dois prendre soin de moi et surtout pas oublier tout le travail effectué, le chemin parcouru.
    Merci Anashka, pour tout !

    • Anashka | 31 janvier 2013

      Je te suis, je te lis, je ne bouge pas.
      Et je partage ta philosophie.

  • lucile/kat | 31 janvier 2013

    J’ai une philo de vie … Qui ne tente rien … n’a rien
    Et si cela ne marche pas … j’en tire des lecons de vie qui enrichissent mon futur

    Et quand je sens que je flanche sur par exemple un FO ou un coup de blues j’ecoute une musique qui booste et ca va mieux …
    belle journée sous le soleil …

  • lilijune | 5 février 2013

    Allez, j’ai envie d’essayer. Je manque cruellement de répartie et je compte bien m’améliorer à ce sujet donc cet entrainement tombe à point nommé. Pour ma part, je préfère m »entraîner sur une répartie un peu incisive car c’est celle que je maîtrise le moins:

    1) Ne tombe pas amoureuse.

    Pourquoi, tu as un ami à me présenter?

    2) Je ne veux pas d’histoire sérieuse.

    Parce qu’il y a déjà une histoire entre nous?

    3) Tu parles trop !

    J’aimerais en dire autant de toi…

    4) Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.

    Et toi que tu es un homme qui manque de discernement (avec le sourire)

    5) Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Et les hommes pour dire des conneries et finir célibataires…

    6) Tu fais quoi, du 42 ?

    Je pensais que les hommes n’aimaient pas qu’on parle de taille…

    • Anashka | 5 février 2013

      Sois la bienvenue lilijune.
      Je note que le choix « cinglant » est volontaire.

      1) Ne tombe pas amoureuse.
      Pourquoi, tu as un ami à me présenter?

      Très bon.

      6) Tu fais quoi, du 42 ?
      Je pensais que les hommes n’aimaient pas qu’on parle de taille…

      Celle-là, en tout aussi cinglant mais sans casser l’ambiance peut se tenter comme ça « Ne commençons pas à parler de taille, hein, mon chou ;) »

      Pour les autres, malgré la dynamique cinglante, la conversation risque de couper court. Il faut peut-être, dans le même ton cynique, ouvrir plus.

  • Aalysha | 12 février 2013

    Hello, je viens de découvrir ce site, je le trouve fascinant. Même si « en général » je n’ai pas trop de soucis avec les hommes, j’ai dévoré bon nombre des articles que je trouve vraiment bien ficelés,très pertinent, et surtout très utiles. En effet même si on a des prétendants, celui que l’on désire à toujours tendance à se faire plus insaisissable que les autres. (c’est par ailleurs ce qui lui confère autant de charme soyons réaliste.)

    L’article date un peu mais je me suis tout de même prêté au jeu de la répartie.

    « je ne peux pas venir ce soir »
    – ok ne t’inquiète pas, j’essayerai d’y survivre..
    ou
    – oh comme je te comprends, moi aussi j’ai du mal à rater un épisode des experts..

    « ne tombe pas amoureuse »
    – Et dire que d’habitude c’est moi que l’on dit présomptueuse..
    ou
    – marché conclus..mais je t’interdit d’être trop adorable..( ces messieurs aiment les défis et braver nos interdictions..les femmes n’ont pas le monopole de l’esprit de contradiction.)

    « je ne veux pas d’histoire sérieuse »
    – ok..mais si on enlève le mot « sérieuse » tu as toujours des objections?
    ou
    – oui moi aussi de toute façon Brad Pitt est déjà prit..

    « tu parles trop »
    – oui je sais m’en parle pas..si tu veux me voler un baiser, il faudra profiter d’une seconde pendant laquelle je reprends mon souffle..du coup d’avance je te souhaite bon courage, j’espère que tu aimes les défis..
    ou
    – Et toi pas assez ( d’un ton langoureux, la meilleurs réponse selon moi à une pique verbale et de montrer qu’elle ne nous à même pas atteints..après tout quand on veut séduire self-control et classe sont de rigueur, rien n’est plus repoussoir qu’une femme trop sur la défensive.)

    « toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant dans un miroir »
    – ( pas trouver pour celle-çi.. mais celui qui oserait envoyer une telle vanne serait vraiment un gros goujat, avec un humour plus que douteux..)

    « les femmes c’est fait pour faire la bouffe »
    – à force d’en attendre si peu des femmes, tu vas finir marier avec un stéréotype de femme des années 50..fais attention je crois qu’elles ne s’épilaient pas encore.
    ou
    – t’as dût louper une marche dans l’évolution toi.. si tu veux je peux t’aider à rattraper ton retard..on dit 19h demain chez moi? pas la peine de prendre un cahier et un crayon, je fournis le matériel nécessaire..

    « tu fais quoi..du 42? »
    – trop facile de poser la question..si t’es malin tu trouveras bien un moyen de vérifier par toi-même..
    ou
    – le dernier qui m’a posé cette question je lui ai botté les fesses..on fait ça tout de suite on plus tard?

    • Anashka | 13 février 2013

      J’aime beaucoup, c’est leger et amusé. On sent presque un peu de plaisir à entendre des remarques pour rebondir et tenter d’en faire un jeu de séduction.

      (Vrai que le mec qui nous plait est toujours le plus insaisissable).

    • B-Elle | 6 avril 2013

      Super article, très utile, à avoir sous la main en tout moment quand on a, comme moi, tendance à rester « sans moyens » face à la surprise d’une phrase que je n’attendais pas.
      J’ai juste une question: « je ne veux pas d’histoire sérieuse »
      – ok..mais si on enlève le mot « sérieuse » tu as toujours des objections?

      Ca ne risque pas de faire « needy » genre ok mais comme je veux être avec toi, je me contenterai de te donner mon corps pour que tu restes (si c’est ce que tu veux aussi c’est parfait, sinon il risque de te considérer comme un plan Q qu’il laissera tomber dès qu’il en aura trouvé une autre, non?

      • Anashka | 7 avril 2013

        Disons que par cette réplique, tu dis que tu es prête à tout accepter. L’humour est la clef.

  • Void | 28 mars 2013

    Coucou ! Je découvre le site et même si séduire n’est pas mon objectif principal (ce serait plutôt l’épanouissement personnel, mais finalement ça peut revenir au même) je me plie à l’exercice ;) Mon sens de la répartie est plutôt aléatoire alors ça ne peut pas me faire de mal !

    « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    – J’avais prévu une soirée… mémorable, mais tant pis pour toi
    ou
    – Ah oui mince on devait sortir ? (un peu minable celle-là je l’avoue, mais tout est dans le ton !)

     » Ne tombe pas amoureuse. »
    – Oulà on ne s’emballe pas: personne n’a signé de contrat !
    ou
    – Toi non plus !
    ou
    – T’inquiète je me tiens je ne vais pas tomber (lol)

    « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    – C’est vrai que les histoires drôles sont plus sympa.
    ou
    – Oulà on ne s’emballe pas : personne n’a signé de contrat !

    « Tu parles trop ! »
    – Tant que c’est pour dire quelque chose d’intelligent !
    ou
    – Puisque tu ne dis rien je compense ;)

     » Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    – Il faut dire que la nature fait bien les choses, ça se respecte !
    ou
    – Tu préfèrerais une fille qui ne s’aime pas ?

     » Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. » *rire gras des collègues*
    – Faut dire qu’avec vos cerveaux d’australopithèques il faut bien que quelqu’un se charge de remettre de l’ordre dans ce bordel… (ce n’est pas un mec qui me sort ça qui peut prétendre à m’intéresser)

    « Tu fais quoi, du 42 ? »
    – J’ai tout ce qu’il faut là où il faut, et plus encore !
    ou
    – Pour évaluer ma taille tu as dû bien te rincer l’oeil, ça t’as plu au moins ?
    ou
    – Raté, du 44 mais on ne peut pas tous apprécier le travail de dame Nature à sa juste valeur ;)

    Bon l’entraînement à l’écrit ne remplacera pas le réel mais choper l’attitude c’est un bon début je trouve

    • Anashka | 28 mars 2013

      » Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
      – Il faut dire que la nature fait bien les choses, ça se respecte

      Un exemple que je souligne parmi d’autres, j’aime beaucoup ta répartie. Très douce, peu piquante, qui met véritablement en jeu la séduction. ^^

  • jaja | 21 juin 2013

    Sympa ton site !
    Alors je décide de laisser ma petite contribution…
    Si l’idée c’est d’avoir de la répartie dans la séduction, je dirais davantage des choses comme :

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Et comment comptes tu te faire pardonner cela la prochaine fois ?

    Ne tombe pas amoureuse.
    On dit de s’attacher en voiture car ça peut nous sauver la vie en cas d’accident… Alors qu’en amour c’est l’inverse… De toutes façons je ne suis jamais tombée amoureuse, je vole amoureuse…

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Génial, parce que j’espère juste de toi une nuit d’amour torride mais je me demande toujours si tu es l’homme de la situation…

    Tu parles trop !
    Je parle toujours trop quand un garçon me plaît… ou quand la conversation m’ennuie…

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Tu penses quoi de mes fesses ? Je n’arrive pas à les voir dans le miroir…

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Hum… Je crois que tu es resté trop longtemps à vivre avec ta maman… D’autres femmes savent faire beaucoup plus de choses tu sais ? (avec un regard espiègle)

    Tu fais quoi, du 42 ?
    C’est effectivement ma pointure alors attention à tes fesses (avec un regard provocateur).

  • Epsilon | 21 juillet 2013

    Hey you, après moult préjugés sur les sites destinés à la séduction j’ai laissé place à la curiosité, je dévore ton site depuis hier, il est très bien mené et tombe (presque) à pic pour mes réflexions personnelles et stratégies d’action, intéressant donc.
    Je n’ai pas pu résister à l’appel de la répartie, voici ma (modeste) contribution. Cheers.

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    -Il va falloir que je trouve un autre alibi pour le FBI.

    Ne tombe pas amoureuse.
    -J’ai très bon équilibre.

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    -Tu as raison, on devrait tous se pencher sur la géographie comique.

    Tu parles trop !
    -Absolument! D’ailleurs, je t’ai déjà raconté la fois où j’ai joué du xylophone avec mes pieds devant un public de 100 000 personnes ?

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    -J’aime réfléchir.

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    -Le jour où je te cuisinerai ne t’attends pas à de la chantilly.

    Tu fais quoi, du 42 ?
    -La réponse à la vie, l’univers et tout le reste, paraît-il. (H2G2)

    • Anashka | 24 juillet 2013

      Sois la bienvenue ! Au plaisir de te lire sur d’autres articles.


      Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
      -J’aime réfléchir.

      Je suis fan. Tout simplement.

  • BluePapillon | 24 juillet 2013

    houlaaaaaaaaaa que de commentaires qui font du bien aux zygomatiques…
    Epsilon, j’ai beaucoup, mais alors beaucoup aimé le coup de la géographie comique !!!!
    ma petite contribution donc pour la première fois sachant quand même que je suis inversement proportionnel entre l’écrit et l’oral (je vous laisse deviner lequel mérite d’être travailler)

    donc si un mec me plait vraiment et qu’il a des réactions quelques peu étranges voici ce que je propose :

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – moi non plus

    Ne tombe pas amoureuse.
    – Je ne tombe jamais, tout au plus je trébuche

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    – quelle histoire???

    Tu parles trop !
    – Nuance, je réfléchis à haute voix
    – j’aime faire fonctionner ma langue (hé hé)

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    – et inversement proportionnel

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    (alors là je sèche, parce qu’un mec qui me sort ça, même si il me plait n’a plus aucune chance làààààààààà) je serais tenté de dire que je préfère la b..se et que c’est juste une question de priorité!!!

    merci pour ce site que je découvre (il n’est jamais trop tard pour bien faire :))

  • Amélie | 5 septembre 2013

    Super exercice :) je suis nulle à ce petit jeu là en général
    Je réponds sans avoir lu les commentaires, pour ne pas être influencée !

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Tant pis pour toi, tu n’auras plus qu’à imaginer tout ce que j’aurais pu te faire…

    Ne tombe pas amoureuse.
    Tu as peur que je me fasse mal ?

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Moi non plus, dans toute histoire, il faut s’amuser !

    Tu parles trop !
    Essayes de me faire taire, pour voir ?

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Je dois être particulièrement jolie au naturel alors parce que ce que tu vois là m’a pris à peine 5 minutes !

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Euh… là j’ai envie de dire, je ne dis rien et je me casse !

    Tu fais quoi, du 42 ?
    Visiblement, tu surévalue les dimensions, aurais tu un complexe de taille ?

    • Anashka | 6 septembre 2013

      Tu parles trop !
      Essayes de me faire taire, pour voir ?

      Bien, parfaitement dans l’idée d’un jeu de séduction !

      Tu fais quoi, du 42 ?
      Visiblement, tu surévalue les dimensions, aurais tu un complexe de taille ?

      Merci pour le fou-rire !

      • Amélie | 6 septembre 2013

        My pleasure :]

  • Laëtitia | 23 novembre 2013

    « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »

    * Et quoi ? Tu voudrais déjà prendre sa place ?

    ( Elle m’est venue assez naturellement. Pour les autres, j’ai trop besoin de réfléchir ! besoin d’entraînement… aha)

    Ton blog est une mine d’or, merci pour tous ces articles super géniaux !

    • Anashka | 23 novembre 2013

      C’est pas mal, j’aime bien :)

  • Tiff | 2 février 2014

    –> Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    * C’est pas grave, je vais invité deux trois copines, et on va aller tester le pouvoir de séduction de ma nouvelle jupe sur d’autres. Bonne soirée :) .

    –> Ne tombe pas amoureuse.
    * Tu es mignon de t’inquiéter pour moi ;)
    * Ne t’inquiète pas pour moi, si ça arrive, je mettrais les mains devant pour amortir la chute… reste à savoir sur qui je tomberais.

    –> Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    * Ahah! Je comprend que mon père te fille la frousse, l est effrayant quant il s’y met!
    * Ça tombe bien, voir ta tête le matin ne doit pas être une bonne expérience!

    –> Tu parles trop !
    * Il faut bien que je m’occupe!
    * Je pourrais me taire si encore tu étais un temps soit peu intéressant!

    –> Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    * Ce n’est tout de même pas ma faute si la beauté est faite pour être admirée…!

    –> Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    * Exactement, car c’est dans la cuisine que l’on trouve les couteaux.
    * D’ailleurs, tu préfère est cuit à la broche ou au four, car ma mère voulait faire des cotes de porc …?

    –> Tu fais quoi, du 42 ?
    * Aaaah non, tu confond! 42, c’est ton Quotient Intellectuel.

  • Alia | 1 mai 2014

    Coool des exos ! Ca m’impressionne anashka tu réponds casi a tous les commentaires, chapeau !

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – Dommage, tu me manquerai … presque.

    Ne tombe pas amoureuse.
    – Tu le tombera envoi moi, t’inquiète pas ;)
    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    – Ah, t’y avais pensé ?
    Tu parles trop !
    – Et toi pas assez !
    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    – Merci, je sais je suis parfaite.
    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    – Et les mecs la vaisselle pendant que les filles se font une bouffe entre potes!
    Tu fais quoi, du 42 ?
    Ahh non mon chou 95D ;)

  • R.M | 3 mai 2014

    Bonjour Anashka!
    Super article, comme d’habitude ;) Je commence vraiment à devenir accro et je pense même que je vais le recommander à quelques copines de galère amoureuse! Comme j’ai un rencard ce soir, ton exercice tombe à pic!

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    > Au moins tu as le mérite de prévenir!

    Ne tombe pas amoureuse.
    > Rassure-toi, ça ne m’est pas arrivé depuis que je me suis pris un râteau en CM2.
    > Il m’en faudrait vraiment plus.

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    > C’est pas un peu tôt pour savoir ce que tu veux de moi? ;)

    Tu parles trop !
    > Parce que tu as quelque chose d’important à me dire? Je t’écoute.
    > Tu es fatigué? Je te laisse te reposer alors :)

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    > Oui, du coup j’ai retiré toutes les glaces chez moi, ‘y compris les rétros ma voiture.

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    > Ben oui, comment tu veux qu’on vous empoisonne sinon?

    Tu fais quoi, du 42 ?
    > Ah, tu comptes m’acheter une paire de Louboutin?

    • Anashka | 4 mai 2014

      Je veux bien que tu me recommandes aux copines :)

      Tu fais quoi, du 42 ?
      > Ah, tu comptes m’acheter une paire de Louboutin?

      J’aime beaucoup !

  • Youyoute | 17 mai 2014

    Alors j’ai essayé de mettre les choses que j’aurais dites si on m’avait sorti ces phrases.
    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Ah ben c’est pas grave. Ça gachera pas ma vie *rire*
    Ne tombe pas amoureuse.
    T’en fais pas ça risque pas *sourire*
    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Et ben tant mieux pour toi
    Ou, Ah bah c’est bon à savoir (passe partout au même titre que « ben c’est bien » ou « cool pour toi »)
    Tu parles trop !
    T’es mignon mais si tu ne dis rien il faut bien que je compense en parlant pour deux
    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir.
    Si je le faisait pas comment je pourrais savoir que je suis toujours belle?
    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Tu sais chéri, il ne faut jamais mettre en colère la personne qui prépare ses repas. D’ailleurs tu n’a rien senti de bizarre en mangeant tout à l’heure? (à dire en lui carressant la joue avec un sourire diabolique puis poser la question innocement juste pour le faire flipper)
    Tu fais quoi, du 42 ?
    Non, du 38. T’es nul que dans les tailles de vetements ou c’est pareil partout?

  • Annie | 20 juillet 2014

    En lisant cet article, je me rends compte que je n’ai jamais eu le sens de la répartie dans le jeu de la séduction. Et que je n’en ai pas été gênée.

    A la première remarque « LUI : je ne veux pas m’engager.  » j’aurai répondu avec sérieux (suivant mon habitude, ce dont mes amis se moquait un peu!) et authenticité.
    Soit « Moi non plus. Rassures-toi » si c’était le cas.
    Soit « C’est dommage. Merci de me l’avoir dit franchement. » si j’avais envie de plus.

    Dans tous les autres cas, j’aurai considéré que la phrase impliquait une hostilité à mon égard. Pour moi l’hostilité casse la confiance qui m’est indispensable dans la relation amoureuse. Et j’aurai rompu la conversation et le lien immédiatement et sans commentaires.
    Donc pour moi le salut était dans la fuite.

    Dans mon for intérieur, quand c’est arrivé, je pensais  » Ce garçon n’est pas fréquentable!  » ou bien « faut-il que ce garçon soit si peu sur de lui pour préférer anticiper le rejet en me rejetant lui-même devant son public plutôt que d’être rejeté! »
    Car, m’observant moi-même, s’il m’arrive d’être cassante ou blessante avec quelqu’un, le message est clair « Casses-toi! Quitte mon air »

    J’ai finit par comprendre que c’était pour certains garçons une stratégie de séduction d' »attaquer » la fille sur ses supposés points faibles. Mon absence de réaction et mon regard de surprise et d’incompréhension a du les surprendre…
    Ma fuite en silence par contre n’a pas laissé indifférents certains qui sont venus s’excuser et ont tenté de reprendre le lien.

    Je suis peut-être passé à coté de situations intéressantes. Certaines relations amoureuses commencent par ce genre de « combat » qui excitent les émotions des 2 partenaires.

  • houda | 20 juillet 2014

    Article super intéressant ! J’ai lu beaucoup de réponses que je trouve très bien. Mais moi y a des réflexions que si le gars me sortait lors d’un rencart il serait grillé, surtout en phase séduction. J’ai plus souvent l’habitude que ce soit le gars qui fournit les efforts pour me convaincre lol. Mais la phrase ne tombe pas amoureuse on me la déjà sortie juste après un câlin !!! Ma réaction à été d’exploser de rire il m’a répondu qu’ est-ce qu’il y a (l’air tout benot) je lui ai dit c’est plutôt moi qui devrait te dire ça. Il a voulu essayer de se justifier mais avait l’air tout con. Au final je l’ai laissé 15j plus tard et il n’arrêtait pas de me courir après donc je lui ai dit je t’avais dit de ne pas tomber amoureux lol.

  • Nathalie | 20 juillet 2014

    Bon avant toute chose, je tiens à dire que j’adore le site et trouve que tes articles, Anashka, sont souvent source de réflexions intéressantes.

    Par contre et même si le but ici était de travailler la repartie lors d’un rencard, je pense que j’aurai du mal à répondre sur le mode de l’humour à certaines de ces « vannes » venant d’un « date » (et pourtant je ne manque pas d’humour et de repartie la plupart du temps je vous assure!)

    Donc on y va. J’entend déjà certaines consœurs pousser de hauts cris mais je leur répondrais que ces réponses n’engagent que moi et mes valeurs.

    1) « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Pour moi ceci n’est pas une vanne qui demande une repartie. Monsieur me donne une info. Il ne peut pas, il ne peut pas. Que ce soit parce qu’il a un empêchement ou parce qu’il n’a pas envie, il a ses raisons. Maintenant effectivement cela ne m’empêchera pas de passer une bonne soirée.
    Réponse:
    « Ok on se capte plus tard. »
    (Je me ferai mon idée sur lui par la suite.)

    2) « Ne tombe pas amoureuse. »
    Réponse: « D’accord, restons amis. »

    Il y a peu de chance qu’il décroche un autre rencard avec moi (j’ai assez d’amis et c’était pas l’optique du rdv). Un homme qui met ce genre de barrière lors d’un rendez-vous, là aussi j’ai tendance à croire ce qu’il me dit. Il est honnête, il me prévient. Un mec vraiment ou un minimum intéressé se garderait bien de dire cela même s’il n’a pas envie de tomber sur une désespérée (ou alors il a un problème psy)

    3) « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    Là aussi j’ai du mal à voir la vanne à laquelle il me faudrait répondre. Pour moi, il s’agit là encore d’une info. Si un mec me dit ça lors d’un rencard, je le crois. Et même si évidement, je n’en suis pas à chercher l’alliance sous la table (j’ai adoré!), là aussi il y a peu de chance qu’il me revoie. Je je suis pas aussi désespérée que je m’imagine encore faire plier un homme qui n’en a pas envie.
    Après bien sur, cette réaction m’est très personnelle et ne fait qu’appliquer mes valeurs et principes. Je ne me marrie pas avec tous les mecs avec qui je sors mais (attention: vulgarité en approche!) de la même manière que je n’ai pas envie que les hommes me prennent pour un trou, je ne les prends pas non plus pour des godes.
    Quand je rencontre quelqu’un, je laisse les choses se faire, j’apprend à connaître l’autre et à me faire mon idée mais tout cela dans le but d’une vraie rencontre (qui aboutira ou pas) et je préfère me passer d’une partie de jambe en l’air que de coucher avec un mec qui ne rime à rien. (Là Anashka doit bouillir!!)

    Réponse: « Même si je n’en suis pas là, moi oui. On va donc si tu le veux finir la soirée comme les deux potes que nous allons rester. :) »

    4) « Tu parles trop ! »
    Là oui effectivement ça pourrait être une vanne entrant dans un jeu de séduction surtout si c’est dit avec un regard pétillant.
    Réponse: « Je vais trop vite? Tu as du mal à comprendre? » Assorti d’un grand sourire impertinent me sortirait sûrement mais j’aime beaucoup aussi le « Il n’y a qu’un seul moyen de me faire taire… » L’ambiguïté dans ces cas-là ça serait bien mon truc. Mais il faudrait que la relation en soit à ce stade selon moi.

    5) « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Que dire… J’ai du mal à voir la vanne humoristique là-aussi. Je ne pense pas qu’un mec émettant ce genre de jugement à l’emporte pièce m’intéresserait bien longtemps…

    Réponse: « Haaaan mais comment tu le sais??!!!!! T’as fait combien d’années d’étude de psycho? Toi c’est sûr t’as lu tout Men’s Health pour en arriver là!! »

    6) « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. « (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Réponse: « oui c’est bien vrai ça et elles se marient même en blanc pour être assorties à leur électroménager! »

    Je crois qu’il faut aider à enfoncer le clou devant une connerie aussi énorme! Ça ne peut vraiment être que de l’humour là!

    7) « Tu fais quoi, du 42 ? »
    Plusieurs cas de figure:

    En-dessous d’une taille 42:
    « Toi ton occultiste il t’a pas mis une bonne note, hein!? »
    Ou
    « J’ose espérer que tu évalues mieux les distances que les volumes… »

    Taille 42:
    « Mais c’est qu’il est observateur le monsieur!!! Bravoooooo! Bon allez on mange? »

    Au-dessus d’une taille 42:
    (Le remarque est là forcément un peu perverse non?)
    « Mdr t’es mignon c’est au-dessus!! T’es pas observateur mais qu’est-ce que tu es indélicat! »

    Bref je ne crois pas que sous couvert d’humour, il faille accepter de se faire manquer de respect. Il y a des vannes qui en sont et qui méritent qu’on y réponde avec humour et vivacité et il y a des vannes qui n’en sont pas et qui ne méritent pas qu’on se creuse la tête.
    Après tout dépend bien évidement de la personne, du contexte, de la façon dont c’est dit etc.

    Overreacting Nathalie

  • Nataly | 20 juillet 2014

    Bon avant toute chose, je tiens à dire que j’adore le site et trouve que tes articles, Anashka, sont souvent source de réflexions intéressantes.

    Par contre et même si le but ici était de travailler la repartie lors d’un rencard, je pense que j’aurai du mal à répondre sur le mode de l’humour à certaines de ces « vannes » venant d’un « date » (et pourtant je ne manque pas d’humour et de repartie la plupart du temps je vous assure!)

    Donc on y va. J’entend déjà certaines consœurs pousser de hauts cris mais je leur répondrais que ces réponses n’engagent que moi et mes valeurs.

    1) « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Pour moi ceci n’est pas une vanne qui demande une repartie. Monsieur me donne une info. Il ne peut pas, il ne peut pas. Que ce soit parce qu’il a un empêchement ou parce qu’il n’a pas envie, il a ses raisons. Maintenant effectivement cela ne m’empêchera pas de passer une bonne soirée.
    Réponse:
    « Ok on se capte plus tard. »
    (Je me ferai mon idée sur lui par la suite.)

    2) « Ne tombe pas amoureuse. »
    Réponse: « D’accord, restons amis. »

    Il y a peu de chance qu’il décroche un autre rencard avec moi (j’ai assez d’amis et c’était pas l’optique du rdv). Un homme qui met ce genre de barrière lors d’un rendez-vous, là aussi j’ai tendance à croire ce qu’il me dit. Il est honnête, il me prévient. Un mec vraiment ou un minimum intéressé se garderait bien de dire cela même s’il n’a pas envie de tomber sur une désespérée (ou alors il a un problème psy)

    3) « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    Là aussi j’ai du mal à voir la vanne à laquelle il me faudrait répondre. Pour moi, il s’agit là encore d’une info. Si un mec me dit ça lors d’un rencard, je le crois. Et même si évidement, je n’en suis pas à chercher l’alliance sous la table (j’ai adoré!), là aussi il y a peu de chance qu’il me revoie. Je je suis pas aussi désespérée que je m’imagine encore faire plier un homme qui n’en a pas envie.
    Après bien sur, cette réaction m’est très personnelle et ne fait qu’appliquer mes valeurs et principes. Je ne me marrie pas avec tous les mecs avec qui je sors mais (attention: vulgarité en approche!) de la même manière que je n’ai pas envie que les hommes me prennent pour un trou, je ne les prends pas non plus pour des godes.
    Quand je rencontre quelqu’un, je laisse les choses se faire, j’apprend à connaître l’autre et à me faire mon idée mais tout cela dans le but d’une vraie rencontre (qui aboutira ou pas) et je préfère me passer d’une partie de jambe en l’air que de coucher avec un mec qui ne rime à rien. (Là Anashka doit bouillir!!)

    Réponse: « Même si je n’en suis pas là, moi oui. On va donc si tu le veux finir la soirée comme les deux potes que nous allons rester. :) »

    4) « Tu parles trop ! »
    Là oui effectivement ça pourrait être une vanne entrant dans un jeu de séduction surtout si c’est dit avec un regard pétillant.
    Réponse: « Je vais trop vite? Tu as du mal à comprendre? » Assorti d’un grand sourire impertinent me sortirait sûrement mais j’aime beaucoup aussi le « Il n’y a qu’un seul moyen de me faire taire… » L’ambiguïté dans ces cas-là ça serait bien mon truc. Mais il faudrait que la relation en soit à ce stade selon moi.

    5) « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Que dire… J’ai du mal à voir la vanne humoristique là-aussi. Je ne pense pas qu’un mec émettant ce genre de jugement à l’emporte pièce m’intéresserait bien longtemps…

    Réponse: « Haaaan mais comment tu le sais??!!!!! T’as fait combien d’années d’étude de psycho? Toi c’est sûr t’as lu tout Men’s Health pour en arriver là!! »

    6) « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. « (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Réponse: « oui c’est bien vrai ça et elles se marient même en blanc pour être assorties à leur électroménager! »

    Je crois qu’il faut aider à enfoncer le clou devant une connerie aussi énorme! Ça ne peut vraiment être que de l’humour là!

    7) « Tu fais quoi, du 42 ? »
    Plusieurs cas de figure:

    En-dessous d’une taille 42:
    « Toi ton occultiste il t’a pas mis une bonne note, hein!? »
    Ou
    « J’ose espérer que tu évalues mieux les distances que les volumes… »

    Taille 42:
    « Mais c’est qu’il est observateur le monsieur!!! Bravoooooo! Bon allez on mange? »

    Au-dessus d’une taille 42:
    (Le remarque est là forcément un peu perverse non?)
    « Mdr t’es mignon c’est au-dessus!! T’es pas observateur mais qu’est-ce que tu es indélicat! »

    Bref je ne crois pas que sous couvert d’humour, il faille accepter de se faire manquer de respect. Il y a des vannes qui en sont et qui méritent qu’on y réponde avec humour et vivacité et il y a des vannes qui n’en sont pas et qui ne méritent pas qu’on se creuse la tête.
    Après tout dépend bien évidement de la personne, du contexte, de la façon dont c’est dit etc.

    Overreacting Nataly

  • Naesta | 20 juillet 2014

    Bon avant toute chose, je tiens à dire que j’adore le site et trouve que tes articles, Anashka, sont souvent une source de réflexions intéressantes.

    Par contre et même si le but ici était de travailler la repartie lors d’un rencard, je pense que j’aurai du mal à répondre sur le mode de l’humour à certaines de ces « vannes » venant d’un « date » (et pourtant je ne manque pas d’humour et de repartie la plupart du temps je t’assure!!). Maintenant ces réponses n’engagent que moi et mes valeurs!

    1) « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Pour moi ceci n’est pas une vanne qui demande une repartie. Monsieur me donne une info. Il ne peut pas, il ne peut pas. Que ce soit parce qu’il a un empêchement ou parce qu’il n’a pas envie, il a ses raisons. Maintenant effectivement cela ne m’empêchera pas de passer une bonne soirée.
    Réponse:
    « Ok on se capte plus tard. »
    (Je me ferai mon idée sur lui par la suite.)

    2) « Ne tombe pas amoureuse. »
    Réponse: « D’accord, restons amis. »

    Il y a peu de chance qu’il décroche un autre rencard avec moi (j’ai assez d’amis et c’était pas l’optique du rdv). Un homme qui met ce genre de barrière lors d’un rendez-vous, là aussi j’ai tendance à croire ce qu’il me dit. Il est honnête, il me prévient. Un mec vraiment ou un minimum intéressé se garderait bien de dire cela même s’il n’a pas envie de tomber sur une désespérée (ou alors il a un problème psy)

    3) « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    Là aussi j’ai du mal à voir la vanne à laquelle il me faudrait répondre. Pour moi, il s’agit là encore d’une info. Si un mec me dit ça lors d’un rencard, je le crois. Et même si évidement, je n’en suis pas à chercher l’alliance sous la table (j’ai adoré!), là aussi il y a peu de chance qu’il me revoie. Je ne suis pas aussi désespérée que je m’imagine encore faire « plier » un homme qui n’en a pas envie.
    Après bien sur, cette réaction m’est très personnelle et ne fait qu’appliquer mes valeurs et principes. Je ne me marrie pas avec tous les mecs avec qui je sors mais de la même manière que je n’ai pas envie que des hommes me prennent pour un objet sexuel, je ne les prends pas pour cela non plus.
    Quand je rencontre quelqu’un, je laisse les choses se faire, j’apprend à connaître l’autre et à me faire mon idée mais tout cela dans le but d’une vraie rencontre (qui aboutira ou pas) et je préfère me passer d’une partie de jambe en l’air que de coucher avec un mec qui ne rime à rien. (Là Anashka tu dois bouillir, non?!!)

    Réponse: « Même si je n’en suis pas là, moi oui. On va donc si tu le veux finir la soirée comme les deux potes que nous allons rester. :) »

    4) « Tu parles trop ! »
    Là oui effectivement ça pourrait être une vanne entrant dans un jeu de séduction surtout si c’est dit avec un regard pétillant.
    Réponse: « Je vais trop vite? Tu as du mal à comprendre? » Assorti d’un grand sourire impertinent me sortirait sûrement mais j’aime beaucoup aussi le « Il n’y a qu’un seul moyen de me faire taire… » L’ambiguïté dans ces cas-là ça serait bien mon truc. Mais il faudrait que la relation en soit à ce stade selon moi.

    5) « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Que dire… J’ai du mal à voir la vanne humoristique là-aussi. Je ne pense pas qu’un mec émettant ce genre de jugement à l’emporte pièce m’intéresserait bien longtemps…

    Réponse: « Haaaan mais comment tu le sais??!!!!! T’as fait combien d’années d’étude de psycho? Toi c’est sûr t’as lu tout Men’s Health pour en arriver là!! »

    6) « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. « (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Réponse: « oui c’est bien vrai ça et elles se marient même en blanc pour être assorties à leur électroménager! »

    Je crois qu’il faut aider à enfoncer le clou devant une connerie aussi énorme! Ça ne peut vraiment être que de l’humour là!

    7) « Tu fais quoi, du 42 ? »
    Plusieurs cas de figure:

    En-dessous d’une taille 42:
    « Toi ton occultiste il t’a pas mis une bonne note, hein!? »
    Ou
    « J’ose espérer que tu évalues mieux les distances que les volumes… »

    Taille 42:
    « Mais c’est qu’il est observateur le monsieur!!! Bravoooooo! Bon allez on mange? »

    Au-dessus d’une taille 42:
    (Le remarque est là forcément un peu perverse non?)
    « Mdr t’es mignon c’est au-dessus!! T’es pas observateur mais qu’est-ce que tu es indélicat! »

    Bref je ne crois pas que sous couvert d’humour, il faille accepter de se faire manquer de respect. Il y a des vannes qui en sont et qui méritent qu’on y réponde avec humour et vivacité et il y a des vannes qui n’en sont pas et qui ne méritent pas qu’on se creuse la tête.
    Après tout dépend bien évidement de la personne, du contexte, de la façon dont c’est dit etc.

    Naesta

  • Naesta | 27 juillet 2014

    Bon avant toute chose, je tiens à dire que j’adore le site et trouve que tes articles, Anashka, sont souvent source de réflexions intéressantes.

    Par contre et même si le but ici était de travailler la repartie lors d’un rencard, je pense que j’aurai du mal à répondre sur le mode de l’humour à certaines de ces « vannes » venant d’un « date » (et pourtant je ne manque pas d’humour et de repartie la plupart du temps je vous assure!)

    Donc on y va. J’entend déjà certaines consœurs pousser de hauts cris mais je leur répondrai que ces réponses n’engagent que moi et mes valeurs.

    1) « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Pour moi ceci n’est pas une vanne qui demande une repartie. Monsieur me donne une info. Il ne peut pas, il ne peut pas. Que ce soit parce qu’il a un empêchement ou parce qu’il n’a pas envie, il a ses raisons. Maintenant effectivement cela ne m’empêchera pas de passer une bonne soirée.
    Réponse:
    « Ok on se capte plus tard. »
    (Je me ferai mon idée sur lui par la suite.)

    2) « Ne tombe pas amoureuse. »
    Réponse: « D’accord, restons amis. »

    Il y a peu de chance qu’il décroche un autre rencard avec moi (j’ai assez d’amis et c’était pas l’optique du rdv). Un homme qui met ce genre de barrière lors d’un rendez-vous, là aussi j’ai tendance à croire ce qu’il me dit. Il est honnête, il me prévient. Un mec vraiment ou un minimum intéressé se garderait bien de dire cela même s’il n’a pas envie de tomber sur une désespérée (ou alors il a un problème psy)

    3) « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    Là aussi j’ai du mal à voir la vanne à laquelle il me faudrait répondre. Pour moi, il s’agit là encore d’une info. Si un mec me dit ça lors d’un rencard, je le crois. Et même si évidement, je n’en suis pas à chercher l’alliance sous la table (j’ai adoré!), là aussi il y a peu de chance qu’il me revoie. Je je suis pas aussi désespérée que je m’imagine encore faire plier un homme qui n’en a pas envie.
    Après bien sur, cette réaction m’est très personnelle et ne fait qu’appliquer mes valeurs et principes. Je ne me marrie pas avec tous les mecs avec qui je sors mais de la même manière que je n’ai pas envie d’avoir des relation avec des hommes me prennent pour un objet sexuel, je ne les prends pas pour cela non plus.
    Quand je rencontre quelqu’un, je laisse les choses se faire, j’apprend à connaître l’autre et à me faire mon idée mais tout cela dans le but d’une vraie rencontre (qui aboutira ou pas) et je préfère me passer d’une partie de jambe en l’air que de coucher avec un mec qui ne rime à rien. (Là Anashka doit bouillir!!)

    Réponse: « Même si je n’en suis pas là, moi oui. On va donc si tu le veux finir la soirée comme les deux potes que nous allons rester. :) »

    4) « Tu parles trop ! »
    Là oui effectivement ça pourrait être une vanne entrant dans un jeu de séduction surtout si c’est dit avec un regard pétillant.
    Réponse: « Je vais trop vite? Tu as du mal à comprendre? » Assorti d’un grand sourire impertinent me sortirait sûrement mais j’aime beaucoup aussi le « Il n’y a qu’un seul moyen de me faire taire… » L’ambiguïté dans ces cas-là ça serait bien mon truc. Mais il faudrait que la relation en soit à ce stade selon moi.

    5) « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Que dire… J’ai du mal à voir la vanne humoristique là-aussi. Je ne pense pas qu’un mec émettant ce genre de jugement à l’emporte pièce m’intéresserait bien longtemps…

    Réponse: « Haaaan mais comment tu le sais??!!!!! T’as fait combien d’années d’étude de psycho? Toi c’est sûr t’as lu tout Men’s Health pour en arriver là!! »

    6) « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. « (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)

    Réponse: « oui c’est bien vrai ça et elles se marient même en blanc pour être assorties à leur électroménager! »

    Je crois qu’il faut aider à enfoncer le clou devant une connerie aussi énorme! Ça ne peut vraiment être que de l’humour là!

    7) « Tu fais quoi, du 42 ? »
    Plusieurs cas de figure:

    En-dessous d’une taille 42:
    « Toi ton occultiste il t’a pas mis une bonne note, hein!? »
    Ou
    « J’ose espérer que tu évalues mieux les distances que les volumes… »

    Taille 42:
    « Mais c’est qu’il est observateur le monsieur!!! Bravoooooo! Bon allez on mange? »

    Au-dessus d’une taille 42:
    (Le remarque est là forcément un peu perverse non?)
    « Mdr t’es mignon c’est au-dessus!! T’es pas observateur mais qu’est-ce que tu es indélicat! »

    Bref je ne crois pas que sous couvert d’humour, il faille accepter de se faire manquer de respect. Il y a des vannes qui en sont et qui méritent qu’on y réponde avec humour et vivacité et il y a des vannes qui n’en sont pas et qui ne méritent pas qu’on se creuse la tête.
    Après tout dépend bien évidement de la personne, du contexte, de la façon dont c’est dit etc.

    Overreacting Naesta

  • fifille | 26 août 2014

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    * tu sais pas ce que tu rates, dommage pour toi !!

    Ne tombe pas amoureuse.
    * rassure, ca risque pas avec toi !!!

    Je ne veux pas d’histoire serieuse
    * ohh c est exactement ce que je recherche vois tu ?? … next – ou si le mec me plait vraiment je lui dis : toi tu ne veux pas d’ histoire serieuse ?? Rire alors ne me raconte pas d’histoire … ahahaha

    Tu parles trop
    * je lui fais un regard revolver et je lui dit …. hum hum qu est ce que tu suggeres alors ??

    Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant le miroir
    * rire sarcastique … et toi devant les jeux videos …

    .Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins)
    * et les mecs c est fait pour bosser et ramener la bouffe comme tu dis

    Tu fais quoi, du 42 ?
    * arrete de fantasmer … mddr

  • Alexia | 27 août 2014

    Coucou, très bon article, bravo !

    Lui: « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Moi: « C’est pas grave, comme Lucas voulait venir, j’irais avec lui »
    OU Moi: « Bah moi non plus! T’as pas reçut mon message ce matin ? »

    Lui: « Ne tombe pas amoureuse. »
    Moi: « Revoie ta théorie. »
    OU Moi: « Arrête de me forcer. »
    OU Moi: « Soit moins confiant, je veux pas que tu pleur »

    Lui: « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    Moi: « J’ai jamais dit que t’était mon prince charmant. »
    OU Moi: « Alors soit moins sérieux et allons boire un verre. »

    Lui: « Tu parles trop ! »
    Moi: « Ah t’es là ?! »
    OU Moi:  » Désolé je t’es réveiller ? »
    OU Moi: « Et toi pas assez ! »

    Lui: « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Moi: « Sherlock Holmes, le retour »
    OU Moi: « C’est pas parce qu’il peu me voir toute nue que tu dois être jaloux ! »

    Lui: « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. » (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Moi: « Un homme qui sais pas faire à manger, c’est la honte. »
    OU Moi: « C’est sexy un homme qui fait à manger. Mais comme ici il n’y a pas d’homme je dois m’y collé. »
    OU Moi: « C’est drôle je te trouvais plus séduisant avant ta phrase »

    Lui: « Tu fais quoi, du 42 ? »
    Moi: « Me parle pas de ton âge. »
    OU Moi: « C’est le chiffre que t’as appris hier ? »
    OU Moi: « Viens, je vais te montrer que le 38 n’est pas une légende. »

    Voilà ce que je lui aurait dit, et comme je suis une jeune femme mi enfant mi fatal, ça passe crème.

  • veltin | 9 février 2015

    Je vois que vous êtes doués, alors j’ai une colle à vous poser.
    Que répondrez vous à « tu parles beaucoup mais tu agis peu » ?
    J’ai besoin de vos lumières svp :)

  • Naesta | 10 février 2015

    Moi je répondrais Surement un truc du genre :

    « C’est bien connu: les femmes parlent, les hommes agissent. Et moi je suis une femme… »

    Avec un p’tit sourire, l’air de rien ;-)

  • Moi | 4 décembre 2015

    @veltin
    J’attendais que tu finisses ta phrase

  • Trust | 7 décembre 2015

    J’adore ce site!! Découvert il y a 48h et déjà plusieurs articles décortiqués… Excellent! Bravo à la rédactrice… j’adore, de l’or en barre!

    Naesta—» magnifique réponse!

    La répartie n’est pas mon fort dans le feu de l’action, mais j’ai envie d’y travailler, je trouve ça trop bon, j’ai lu tous les commentaires et me suis bien bidonnée
    Les réponses que j’ai adoré et celles que j’aurais pu faire en mode séduction, genre je le veux!

    • Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    – Dommage ;)

    • Ne tombe pas amoureuse
    – Je ne tombe que rarement, en règle générale, j’ai bon équilibre ;)
    – Amouquoi? ;)

    • Je ne veux pas d’histoire serieuse
    -Tu as raison, les l’histoires drôles c’est beaucoup plus sympa ;)

    • Tu parles trop
    – C’est vrai, j’ai une langue hyperactive ^^(j’adore) connais-tu un moyen de me faire taire? ;)

    • Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant le miroir
    – Probablement, je lui fais confiance, il ne ment jamais ^^

    .• Les femmes c’est fait pour faire la bouffe.
    – Mais tout à fait! Et elles se marient même en blanc pour être assorties à leur électroménager ^^ (excellent)

    • Tu fais quoi, du 42 ?
    – Viens, je vais te montrer que le 38 n’est pas une légende. ;)

  • juju | 8 février 2016

    « Normal, au lieu d’aller « chasser » avec lui en pub, mon mec regardait des films sous la couette le samedi soir avec moi. Et, ta ! »

    voila, le fait que certain mec ne peuvent pas compté sur leur potes pour les aidé a trouver eux aussi leur « maitresse » se résume par un « et ta! »

    tu le sais l’auteure que tu est une grosse boufonne? … toi t’es une meuf et tu te trouve un mec en remuant ton popotin, l’autre gars effectivement, il passait des soirée tout seul pendant que tu roucoulais avec ton gars… l

  • J'aioubliéquijesuis | 24 mai 2016

    *Désolé je ne peux pas venir ce soir
    -C’est pas grave, je serai avec ma copine Margherita et Fête ;-)

    *Ne tombe pas amoureuse
    -Mon dieu, j’ai peur

    *Je ne veux pas d’histoire sérieuse
    -Parce ce que tu crois que le rêve de toutes femmes est d’être casé et d’avoir une ribambelle de gosses ?

    *Tu parles trop
    -Et toi qu’est ce que t’es chiant

    *Toi ça se voit que t’es le genre de filles qui passe sa vie devant le miroir
    -Le tien a dû se briser quand tu es passé devant

    *Tu fais quoi, du 42 ?
    Je doute que connaître ma pointure va changer quelque chose à ta petite existence

    Un café humour noir/sarcastique bien serré s’il vous plaît ! :D

    • Christelle | 25 mai 2016

      Le coup du miroir, j’aime beaucoup ;)

  • Maëliss | 24 juin 2016

    -Désolé je ne pourrais pas venir ce soir
    Ce soir…Haaaaa, ce soir c’est vrai

    -Ne tombe pas amoureuse
    Ne t’inquiète pas, j’attends le bon pour çà

    -Je ne veux pas d’histoire sérieuse
    Moi non plus, la vie est trop courte pour s’ennuyer. Ciné ce soir ?

    -Tu parle trop
    Nuance, tu n’arrive pas à me suivre

    -Toi tu es le genre de fille qui passe son temps devant le miroir
    Pourquoi? Tu es jaloux?

    -Les femmes c’est fait pour faire la bouffe?
    Nan pour faire chier les mecs

    -Tu fait quoi, du 42?
    A: Oh tu as remarquer, Bon normalement c’est des lettre mais oui j’ai changer de bonnet.
    B: Tu veux m’offrir de nouvelle chaussure, t’es génial.

    • Christelle | 28 juin 2016

      Big Up pour le « Nuance, tu n’arrives pas à me suivre » et « Tu veux m’offrir de nouvelles chaussures, t’es génial », aha

  • Alkenor | 2 août 2016

    Désolé, je ne peux pas venir ce soir.
    Tant pis pour toi.

    Ne tombe pas amoureuse.
    J’attends la bonne persone.

    Je ne veux pas d’histoire sérieuse.
    Désolé, je cherche une histoire sérieuse.

    Tu parles trop !
    Nuance, TU parles trop!

    Les femmes c’est fait pour faire la bouffe. (on imagine le rire gras du reste de la bande de petits malins…)
    Nuance, tu as juste besoin de quelqu’un pour te faire à manger parce que tu ne sais pas cuisiner.

    Tu fais quoi, du 42 ?
    Effectivement je fais du 42 de chaussure.

  • Joyce | 23 février 2017

    « Désolé, je ne peux pas venir ce soir. »
    Tu as peur de ne pas être a la hauteur ?



    « Ne tombe pas amoureuse. »
    Pas avant d’avoir trouvé l’homme de mes rêves !

    « Je ne veux pas d’histoire sérieuse. »
    

Quoi, tu as cru qu’on passerait notre temps à jouer au Scrabble ?



    « Tu parles trop. »
    Uniquement le jour… 



    « Toi, ça se voit que tu es le genre de fille qui passe sa vie devant un miroir. »
    Etre belle ne me demande pas tant de travail que tu ne le crois !



    « Les femmes c’est fait pour faire la bouffe.  »
    Mon pauvre, la dernière devait très mal s’occuper de toi

.

    « Tu fais quoi, du 42 ? »
    42 ? minutes ? Il va falloir mettre la barre un peu plus haute !

Commenter