Après le Nice-Guy, la Nice-Girl …?

Par 19 Déc 2012 106 Commentaires

apres-le-nice-guy-la-nice-girl

Nous avons toutes entendu parler du Nice-Guy. Ce garçon trop gentil qui devient le meilleur ami des filles sans jamais sortir avec, parce que, justement, il est trop gentil.

Vous trouverez une multitude d’articles sur lui, ils pullulent sur le net. Et ne sont pas tous très tendres.

Le Nice-Guy est une caricature. Personne n’est LE Nice-Guy. En revanche, on peut tous avoir des comportements qui le frôlent ou le percutent complètement. Avec les conséquences qui l’accompagnent : une tonne d’amies, pas de chérie.

(C’est peut-être pour cela que le grand public est si dur avec lui. )

Mais, en quoi le concept est-il valable pour les femmes ? Quels sont les principaux travers de la Nice-Girl dans la séduction ? Avons-nous nous-mêmes des comportements ou schémas de pensée qui s’y apparentent ?

La Nice-Girl et son expérience amoureuse

La Nice-Girl, comme le Nice-Guy, a peu d’expériences amoureuses. Elle connaît l’histoire de ses copines. Elle a vu des films. Elle a écouté des chansons d’Amour. Elle a sûrement vécu quelques flirts aussi… mais pas de véritable histoire.

Ce que j’entends par véritable histoire ? Une relation qui passe le cap des premiers mois de passion. Une relation où le temps nous a permis de moins idéalisé l’homme que l’on aime.

Certes, même au bout de 20 ans de mariage, l’homme aimé est toujours un peu adulé. Un peu d’idéalisation va de pair avec l’Amour.
Mais, disons que le filtre de perception a perdu sa couleur rose-fluo-avec-des-paillettes-dorées-en-forme-de-petits-coeurs.

On perçoit les limites, les petits défauts de l’autre. Il nous énerve/gonfle/saoule par moment. Mais, on l’aime quand même. Parce que c’est lui. Et, c’est nous. Bref, c’est de l’Amour, en fait.

La Nice-Girl, elle ne connaît pas ça : composer avec la réalité de l’autre.

Donc, elle ne peut qu’imaginer ce que peut être l’Amour. A grand-coup de sur-idéalisation.

La Nice-Girl et l’idéalisation de l’Amour

Elle a tendance à penser que sa vie sera plus simple quand elle aura rencontré quelqu’un avec qui construire.

Elle aura :

    • une épaule sur laquelle s’appuyer
    • un regard dans lequel blottir son estime d’elle-même.
    • une grande partie de ses soucis seront, pour le moins, entendus, si ce n’est, pris en charge

.

Et, elle sera heureuse. Très heureuse. Parce que les papillons dans le ventre, c’est forcément bon.

Elle a une version idéalisée du couple.

    • le couple, c’est être deux et ne faire qu’un
    • le couple, c’est être plus fort
    • l’Amour c’est ce qu’il y a de plus beau (et voler plus hauts, toucher les ailes des oiseaux ! ).
    • l’Amour, tel qu’elle le vivra tiendra de la magie (et non pas des hormones)

.

Même si, parfois, elle s’en défend.

D’une certaine manière, elle a raison : le couple est une belle aventure.

Il nous pousse à nous dépasser. Effectivement, nous sommes deux pour régler des problèmes que nous n’aurions jamais eu toute seule. Mais le couple n’est pas garant du bonheur.

Il est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE d’être heureux à deux, si l’on est incapable d’être heureuse seule.

Si on ne parvient pas à se rendre heureuse toute seule, sans l’Amour, une fois, amoureuse, on reprochera à l’autre que le bonheur ne vienne pas. Parce que, justement, un homme ne fait pas la félicité. (Ni l’hirondelle, le printemps… Ou les guirlandes, Noël)

La Nice-Girl et le Prince Charmant

La Nice-Girl a entendu ses copines parler de leur mec avec leurs égoïsmes, leurs infidélités, leurs faux-plans, leurs geekeries….

Elle sait déjà ce qu’elle veut ou ne veut pas. Le Prince Charmant n’a qu’a bien se tenir, elle a sa shopping list avec des cases à cocher. S’il ne rentre pas dans les critères, c’est que ce n’est pas « le bon ».

Parce que l’homme en question doit être :

  • viril mais tendre
  • sexy mais sans être coquet
  • sérieux mais drôle
  • protecteur mais fragile
  • un peu macho mais romantique
  • passionné par plein de choses mais disponible
  • enjoué mais mystérieux

En bref, un borderline avec une tendance au dédoublement de personnalité.

Et, finalement, aucun homme qu’elle apprend à connaître ne trouvera grâce à ses yeux. Celui qu’elle aime, c’est l’autre, là-bas. Celui avec lequel elle n’a échangé que quelques regards, auquel elle n’ira jamais parler.

Pourquoi ? Parce qu’elle peut projeter tous ses fantasmes sur lui.

Finalement, la Nice-Girl attend celui qui viendra remplir les manques qu’elle voit chez elle.

C’est parce qu’il sera parfait -et qu’il l’aura choisi- qu’elle pourra enfin prendre confiance en elle.

Cendrillon découverte par le Prince qui, tel un Pygmalion, la transforme en princesse.

NiceGirl et séduction

La Nice-Girl ne sait pas séduire. Elle plaît, parfois. Parce que l’un des avantages à être une femme, c’est de parfois plaire, mais sans avoir à produire aucun effort pour. Et, c’est assez injuste, pour les garçons. (J’suis avec vous les mecs! Nous sommes toutes avec vous ! )

Pourtant :

1. Elle ne cherche pas à se mettre en valeur

Ce n’est pas pour elle, elle n’est pas superficielle. Ce qui compte, c’est la beauté intérieure.

(Question : la beauté intérieure, c’est le foie, les viscères, et tout et tout, ou c’est encore un concept auquel je n’ai rien compris ? )

Mais le Prince Charmant attendu, lui, se doit d’être beau.

NOTE : On peut se demander si ce n’est pas une excuse. Finalement, n’est-ce pas un bon moyen d’éviter la lutte contres les complexes ?

2. La Nice-Girl ne fera pas les premiers pas

Parce que c’est bien connu, c’est aux garçons de faire les premiers pas !
S’il est trop timide, s’il n’y a pas pensé, c’est qu’il n’est pas assez amoureux… donc, ce n’est pas « LE BON ».

3. La Nice-Girl enchaînera les OI

On le disait plus haut, la Nice-Girl tombe amoureuse des garçons sur lesquels elle peut projeter ses fantasmes de Prince Charmant. Tous les hommes ne permettent pas de projeter !

Parmi ce qui le permettent, on retrouve :

  • les mecs populaires
  • les mecs inaccessibles
  • les mecs auxquels elle n’a jamais parlé
  • les mecs qui maîtrisent le chaud/froid à la perfection
  • les mecs virtuels… qu’elle n’a pas encore rencontré

(Liste non-exhaustive)

Mais, ce qu’on ne retrouve pas, c’est un gars qui aurait les mêmes envies qu’elle. Bah non ! Ce n’est pas parce qu’on est une Nice-Girl qu’on veut d’un Nice-Guy !

4. La Nice-Girl ne sera pas une garce

La séduction, non merci ! Ce qu’elle veut : c’est l’Amour. Le grand, le beau, le vrai. Celui qui se moquera des dynamiques et codes sociaux. Un sentiment partagé qui sera bien plus fort que toutes techniques, que toute manipulation…

La Nice-Girl se voit elle et son amour futur bien au-dessus des séductrices qu’elles méprisent. (/admirent ?)

Seule l’authenticité compte ! Nos grands-parents n’avaient pas besoin de ça !

[Ce qui n’est pas forcément vrai. Cependant, avant l’arrivée du féminisme, les codes de séductions étaient établis. Chacun savait à quoi s’en tenir. Il y avait donc séduction, il y avait des astuces, simplement elles étaient réparties selon le sexe. Les hommes devaient faire les premiers pas, et les femmes être belles. Aujourd’hui, on a même le droit de s’accaparer la partie plus intellectuelle de la séduction. Et, c’est, à mon sens, plutôt une bonne chose. Point de vue qui n’engage que moi. ]

NiceGirl et son amoureux

La Nice-Girl s’attribue de belles qualités (qu’elle a sûrement d’ailleurs, la question n’est pas là) : douceur, gentillesse, générosité… Il reste plus qu’à trouver l’homme qui les révélera.

D’ailleurs, quand la Nice-Girl tombe amoureuse, elle est prête à supporter tous les caprices de l’homme qu’elle aime. Et, quoi qu’il fasse, elle lui trouvera des excuses.

  • Tant pis, si pour le moment, elle n’est que sa confidente virtuelle !
  • Tant pis, si pour le moment, elle n’est qu’une FF (même si ce n’est pas ce qu’elle veut)
  • Tant pis, s’il ne veut pas s’engager !
  • Tant pis, s’il annule au dernier moment leurs rendez-vous !
  • Tant pis, s’il ne lui donne pas de nouvelles !

Elle lui passe tout. Parce que son Amour est grand (et, ça personne ne peut en douter). Comme elle l’a choisi LUI, alors, elle peut tout accepter.

Elle espère que l’homme aimé finira par se rendre compte qu’elle l’aime avec de VRAIS et PROFONDS sentiments. Et, qu’alors, il changera.

Le problème, c’est que s’il y a bien une chose qui ne change pas les personnes :

  • c’est de succomber à leurs caprices
  • c’est de dire OUI-OUI, même quand ils nous font du mal
  • c’est de tout leur laisser passer.

La Nice-Girl et la gentillesse en question

Alors faut-il être méchante pour séduire ?

Non, je ne dis pas ça.
La gentillesse, c’est une bonne chose. Très bonne même. Quand elle est gratuite.
Mais elle ne doit pas être utilisé pour faire tomber amoureux quelqu’un.

Certes, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Ni les hommes à coup de cruauté (encore que… mais l’histoire ne durera pas ou pas dans de bonnes conditions).

Mais, la gentillesse ne doit pas servir à plaire. Penser que parce qu’on a été patiente/gentille avec un homme il se doit de vivre une histoire de couple, ce n’est pas de la gentillesse, mais de la séduction loupée.

Une gentillesse qui n’existe pas pour elle-même, mais qui attend un retour provoque :

  • une impression au receveur qu’il se doit d’être redevable, et c’est désagréable
  • une rancune de la part du donneur quand il n’y a pas de retour
  • un abus facilité, des personnes qui voudraient en abuser
  • le sentiment que vous voulez acheter son amour, à grand coup de douceur…

Nous avons toutes, moi la première, été des Nice-Girls à un moment donné. Et, ça ne marchait pas fort avec les hommes. :

  • Soit, ils n’étaient jamais assez bien pour nous
  • soit quand l’un d’entre eux trouvait grâce à nos yeux, il ne voulait pas de nous.

Sortir de ce rôle prend du temps. Il demande de se concentrer sur soi, sur sa valeur, de gagner en estime personnelle tout autant qu’en lucidité amoureuse.

En bref, ce qu’il faut se dire, peu à peu, pour quitter les douleurs que l’on traverse quand on est trop « Nice-Girl » c’est :

« Je ne serai pas avec le Prince de mes rêves, mais quelqu’un avec qui je n’aurai pas besoin d’être « « gentille » » pour en être aimée. Ni l’un ni l’autre ne sera parfait. Et encore moins notre histoire. Mais qu’importe, parce que je serais heureuse, et ce, même s’il me quitte. Parce que je n’ai pas BESOIN de lui.  »

Et vous, que pensez-vous de la Nice-Girl ? L’avez-vous déjà été ? Comment en êtes-vous sortie ?

Anashka,
Ex-Nice-Girl.


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (106)
  • Brénam | 19 décembre 2012

    Article intelligent et percutant comme toujours mais peut-être trop simpliste cette fois… Même si j’adore le thème ;)

    J’ai les expériences amoureuses de la Nice Girl (quelques flirts) sans forcément en avoir tous les symptômes ( pas d’idéalisation, exigences farfelues, gentillesse, laissé aller…). Après, le premier pas et la confiance en mon pouvoir de séduction, oui ce sont mes problèmes.
    Je suis en accord avec « se concentrer sur soi, sur sa valeur, de gagner en estime personnelle tout autant qu’en lucidité amoureuse » mais pas avec tout le truc du prince Charmant qui s’ensuit.

    Il y’aurait donc plusieurs types de Nice Girl?

    • Anashka | 19 décembre 2012

      Merci de me permettre de préciser ma pensée ^^ : la Nice-Girl est une caricature.
      Tu peux te retrouver dans certains comportements et pas d’en d’autres. Car, toi, contrairement à une caricature, tu ne peux pas être rangée dans une case.

      Donc, en fait, tu n’es pas une Nice-Girl, mais sur un ou deux points, tu peux avoir des comportements qui s’en approchent.
      La question serait plutôt, alors « quel Nice-Girl existe t-il en vous ? »

      NOTE : si quelqu’un est le portrait craché de la Nice-Girl, ce n’est que pure coïncidence ^^

      • Falbala | 21 décembre 2012

        oui oui et toute ressemblance avec des personnages existants serait pure coïncidence ! ;)
        Bah oui, je suis en plein dedans. ^_^
        Je crois qu’on ne nait pas nice-girl… ce n’est pas une « nature », c’est un état et je pense qu’on est nombreuses à y passer un jour.
        Cela dépend du vécu plus ou moins récent, de l’interaction avec la personne, d’une fragilité particulière à ce moment, font qu’on y glisse ou pas…

        • Anashka | 22 décembre 2012

          Promis, c’est de la coïncidence. J’ai été comme ça, souvent.. Jusqu’à ce que j’en ai marre !

          • Falbala | 22 décembre 2012

            je sais bien je te taquinais ;)
            Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive et j’en ai déjà marre aussi…
            J’ai complètement nettoyé la mémoire de mon tel pour ne pas être tentée dans un moment de « nice-girl-spirit » de le recontacter sur l’instant…
            Je passe malheureusement encore soucent par cet état d’esprit de la fille prête à tous les sacrifices pour pouvoir avoir l’immense honneur de sa présence une fois tous les quinze jours… il me reste donc à espérer s’il me recontacte un jour que je serai dans un moment de lucidité…

          • Anashka | 23 décembre 2012

            C’est normal. Il te met dans une situation où il est difficile de fonctionner autrement. Tu n’as toujours pas eue de nouvelles depuis ?

          • Falbala | 23 décembre 2012

            non…. comme quoi je le connais vraiment par coeur sur ses façons de faire… même si je ne comprends rien à ses raisons qui sous-tendent ses actions….
            Comme je le disais ailleurs (je copie-colle, je deviens un peu plus faineante quand il s’agit de parler de ça… est-ce bon signe…?) :
            C’est la première fois de ma vie je crois, malgré mon âge avancé et mes expériences nombreuses, que je dois « terminer » une histoire ainsi… malgré mes propres sentiments qui m’éclatent à la figure, sans que rien ne soit dit, en devant faire le tri par moi-même dans les contradictions de l’autre pour en déduire que malgré certains signes que j’aurais qualifiés d’évidence il y a encore quelques années, IL ne veut pas de moi et que JE dois donc arrêter…
            Ce n’est pas naturel…. au delà de la blessure liée à cette indifférence, pour ne pas dire ce mépris, il y a à gérer l’éternelle ritournelle des « et si….? ».
            Et j’ai une imagination débordande pour les « et si…. ? » , lueurs d’espoirs sans espoir que je dois piétiner sauvagement alors que mon coeur en miette est mélangé par terre avec ces petites lueurs.
            « Et s’il avait peur de s’attacher, et s’il avait quelqu’un d’autre et qu’il soit paumé, et s’il était encore sur le choc de ses 6 mois d’expat et qu’il lui faille juste un peu de temps pour se poser… »
            Ecrabouiller tout ça, encore et encore, jour après jour. »
            Duex pas en avant, un pas en arrière mais j’avance…
            Le pas en arrière du jour : j’ai vu qu’il a reactivé sa fiche AUM hier soir… un moyen simple de chuter et le recontacter que je dois gérer à nouveau….

  • Aragëa | 19 décembre 2012

    Chouette article, comme à chaque fois !

    Et je me retrouve dans pas mal de point, un peu trop surement … outch sa devient dangereux mdr … Mais je ne suis pas encore atteinte autant que la caricature, sa laisse un espoir x-)

    • Anashka | 20 décembre 2012

      Dans quels point tu te retrouves ?

      • Aragëa | 23 décembre 2012

        Désolée pour la réponse tardive, j’avais oubliée de cocher « recevoir les réponses à mon commentaire par E-mail » .. du coup je n’avais pas vu ^^’

        Et bien je me retrouve dans plusieurs points, du  » peu d’expérience amoureuse » (vive la timidité.. qui n’a pas aidée en plus d’un brin d’originalité en trop pour l’esprit obtu de la plupart des ados ), Une certaine forme de l’idéalisation de l’amour et du prince charmant même si je sais que nous ne sommes pas dans un conte de fée -quel dommage d’ailleurs, parce que sa fait partie intégrante de mon univers

        Et surtout dans la partie  » Nice- Girl et séduction », dans la partie 1 2 et 3 … Je ne sais même pas comment séduire .. il faut dire aussi que je m’en sentais incapable jusqu’à il y a peu où je ne sais trop comment j’ai pus plaire à 3-4 personnes sur un temps très court (et vu que je ne captais absolument rien à leur stratagème de drague et autre, incapable de les voir, la plupart ont du me le dire très franco .. ce qui m’a laissée sur le cul et m’a fait me mettre à la recherche de tout ce que je ne comprenais pas : cqfd la drague, et les relations amoureuses ) . C’est comme recevoir une baffe qui dit, et ma vieille t’es une fille réveille toi !

        Pour le 2 et bien oui, entre le fait d’avoir été élevée un peu « vieux jeux  » et que ma seule culture séduction se limitait aux films, histoire des copines, bouquins et autres… Et même si je sais maintenant qu’on doit faire un minimum la dedans, j’ai toujours du mal ^^

        et le point 3, alors là .. j’enchaîne entre fantasme et OI carabinée depuis tellement longtemps que je ne suis même plus sure de pouvoir faire autre chose ^^’

        enfin, sa fait déjà pas mal de point commun sans vraiment l’avoir chercher ..

        • Anashka | 25 décembre 2012

          Peut-être de devrais-tu te pencher sur les signes d’intérêts masculins ?
          Est-ce que tu as démarré les exercices séduction ?

          • Aragëa | 25 décembre 2012

            Oui, c’est en cherchant à me renseigner là dessus que j’ai atterri sur SUH ^^ , donc pour le moment j’éssaie d’assimiler un peu tout ça… Je n’ai pas encore démarré les exercices, en partie parce que je n’ai pas énormément l’occasion de sortir sans devoir m’expatrier à 1h de trajet et que je ne connais absolument pas le coin où j’habite (sans parler qu’il s’agit d’un coin à « kéké fashion avec le QI d’un poisson rouge anémique mdr )

            Et puis bon, aussi … il faudrait vraiment que j’aie peux de témoin pour l’éssais des exercices tellement j’aurais l’impression d’avoir soudainement un troisième oeil ^^’

          • Anashka | 28 décembre 2012

            Je connais ce genre de coin, j’ai grandi dans un village « kéké-fashion-QI-huitre-et-encore-j’insulte-les-huitres ».
            Si tu as une copine qui est partante aussi, c’est une bonne chose ^^

  • Céline | 19 décembre 2012

    Je viens de lire ton article avec attention et je me retrouve presque à 100% dans ta description :( Aïe aïe :( Mis à part que j’ai eu une histoire qui a duré assez longtemps pour passer « à la réalité » (et le mec en question m’a brisé le coeur), je suis tout à fait comme ça. Je pense que c’est pour ça que je viens sur ce site: j’ai envie de changer, arrêter d’idéaliser le prince charmant et plutôt rencontrer quelqu’un de réel. J’ai beaucoup travaillé l’estime de moi et je suis assez heureuse dans ma vie toute seule – je suppose que c’est déjà un premier pas.

    Tu as le chic pour taper juste dis donc :)

    • pixelleline | 20 décembre 2012

      Céline, j’ai eu un côté comme ca, je le suis encore mais au final j’ai finis par trouver ma moitié essentiellement du au hasard c’est un nice-boy qui a su se démarquer en fait.
      Je te souhaite la même chose, même si en tout bien tout honneur j’aimerais arriver à changer pour être parfois moins vu en nice-girl …

      • Anashka | 20 décembre 2012

        Bienvenue, contente de voir que tu t’es lancée pour le premier comm’ !

        Comment tu fais pour être moins vu en Nice-Girl ?

      • Céline | 20 décembre 2012

        Comme quoi les nices boys, c’est bien parfois :) Ça me rassure de voir que la situation peut changer. Qu’est-ce que tu fais pour être moins vue en nice girl? Ça m’intéresse!

    • Anashka | 20 décembre 2012

      Donc, si on résume :
      1. Tu VEUX changer la vision idéalisé du Prince Charmant ( +1 pour Céline)
      2. Tu travailles sur l’estime de toi ( +1 pour Céline)
      3. Tu es heureuse seule (+1 pour Céline)

      En fait, il ne reste plus qu’à ouvrir sur de nouvelles rencontres ! Non ?
      Comment tu aimerais t’y prendre ? Plus de sorties avec des copines célibataires ? Site de rencontre ?

      Que reste t-il, dès lors, de la Nice-Girl ?

      • Céline | 20 décembre 2012

        Oui, en fait c’est ce qu’il me reste à faire :) Mais c’est là que ça coince. Je vis dans un autre pays depuis quelques mois donc mon cercle social ici n’est pas très développé. J’ai un peu l’impression que tous les gens que je rencontre sont en couple :S Les sites de rencontre, je n’ai jamais essayé mais l’idée me déprime un peu. Donc disons que j’aimerais vraiment y faire quelque chose, mais que pratiquement je suis un peu à court d’idées.

        Ce qu’il reste? Probablement l’enchainement des OI et l’idéalisation. J’ai l’impression de ne pas pouvoir m’en empêcher.

        • Anashka | 22 décembre 2012

          Les sites comme onvasortir.com ? ça peut te permettre de faire de nouvelles rencontres, non ?

          • Céline | 22 décembre 2012

            Je ne connais pas ce site mais je n’habite pas en France et je ne vis pas dans un pays francophone donc je pense que ça ne va pas m’aider. Par contre… depuis mon dernier message, j’ai décidé de ne pas mourir bête et de m’inscrire sur un site de rencontre. Hé bien en fait ce n’est pas du tout ce que je pensais! C’est beaucoup moins glauque et plus sympa, j’ai des embryons de discussions intéressantes et vu le nombre de messages reçu, ça remonte bien mon moral :P

          • Anashka | 23 décembre 2012

            C’est une bonne idée ^^

            (Tu as lu l’article sur les fiches de présentations ? )

  • Délitsia | 20 décembre 2012

    Je pense que tu as raison de préciser que c’est une caricature et qu’on peut se retrouver dans certains points de la nice girl mais pas dans d’autres !
    Moi personnellement, je me retrouve dans pas mal de points ^^ mais pas dans le manque de confiance, j’ai pas une mauvaise estime de moi, j’aime bien la séduction et je suis heureuse seule ! :D

    Paaaaaaar contre, le prince charmant …. Quoi ? il existe pas ?? Tu viens de me faire aussi mal que lorsqu’on m’a dit que le père Noël n’existait pas :P
    « finalement, aucun homme qu’elle apprend à connaître ne trouvera grâce à ses yeux. » C’est exactement ma situation ! Et oui je fais pleins de mini OI et de projections sur des mecs que je connais pas ( sans gravité non plus c’est pas des fixettes) ça m’occupe juste et ça me donne des sujets de conversation rigolos avec les copines ( tu sais, les fameux playmobiles ^^)
    Du coup, ceux à qui je plait ne me plaisent pas et ceux qui me plaisent … bah j’attends qu’ils me montrent un peu d’intérêt (qui n’arrive parfois jamais ! ) avant de me lancer…. et même si ça marche, souvent il y a un truc rédhibitoire (truc que j’arrive même pas à identifier parfois, alors je dis juste : « bah je sais pas j’ai pas eu de feeling avec lui ! » )

    Si je dois m’auto-diagnostiqué, je dirais que le problème vient d’une histoire qui date d’il y a 4 ans avec mon ex, on se connaissait depuis longtemps mais cet été là ça a été une grande révélation et un amour passionnel, maaagique ( il a rien des qualités du prince charmant au passage …. ) on a du se séparer 5 mois après à cause de la distance (on vit pas dans le même pays) mais à chaque fois qu’on se voit, il y a tjs un petit truc (jusqu’à mnt c’est ambiguë parfois) ça a été très dur pour moi de tourner la page, il m’a rendu folle : c’est une vrai girouette, des moments où il est tendre et gentil puis d’un coup il devient froid super distant voir même méchant ! Mais moi depuis cette histoire, j’ai pas réussi à être sérieusement avec quelqu’un, depuis je ne suis pas retombée amoureuse … Personne n’est assez bien (ça parait hyper prétentieux dit comme ça lol mais disons que je ne trouve de feeling avec personne) Je me trouve trop exigeante, trop chipoteuse comme si je cherchais ….le BON, celui avec qui je retrouverais cette passion que j’ai eu ! Car la vérité c’est ça, je veux la retrouver mais pas dans une histoire impossible comme avec mon ex … (C’est ce qui a fait le charme de notre histoire aussi mais bon ….)

    Alors, c’est grave docteur ? D’où vient vraiment mon souci ?

    PS : Je vais demander un playmobile prince charmant pour Noël, car oui, celui qui m’a dit il y a 18 ans que le père Noel n’existait pas, bah je l’ai pas cru ! :P

    • Anashka | 20 décembre 2012

      C’est un commentaire riche en réflexion. Merci de me laisser l’opportunité de mieux te connaître !

      Donc, je résume, tu as vécu une histoire très forte avec ton EX (qui ressemble au prince charmant) et depuis, tu n’arrives pas à t’emballer. Personne n’est à la hauteur de ce passé-là. Donc, tu attends le mec qui soit au-dessus de la masse pour te lancer.
      La difficulté, c’est que les mecs qui te plaisent, ce sont qui existent de loin et permettant les fameuses projections.
      Et, maintenant tu me détestes (^^) de dire que le Prince Charmant, c’est du pipeau. Surtout qu’avec ton Ex, tu as la preuve du contraire.

      C’est très grave, jeune fille ^^ (Non, je blague)

      1. L’Ex qui ressemble au Prince Charmant, c’est normal. Quand on est amoureuse, même passé les mois de passion, on idéalise l’autre. On le voit comme le meilleur, c’est normal, on l’a choisi. En ça, le mythe du crapaud, qui sous un baiser se transforme en Prince, est vrai. Quand on aime un mec, c’est NOUS et NOUS seule qui le transformons en mec-merveilleux. Mais, dans une réalité objective, il n’est pas comme nous le voyons. Au fond, on s’en fout un peu.
      De cette constatation, la seule chose à garder, c’est que le merveilleux de ce mec ne tient QUE de nos sentiments. Et pas l’inverse, lui qui, comme il est «  »parfait » » provoque des sentiments. Qu’en penses-tu ?

      2. Ton Ex, si j’ai bien compris est ton premier grand Amour. Avec lui, tu avais peut-être des attentes, mais tu t’es laissé surprendre par la réalité. Par ce qu’il provoquait chez toi et ce que vous avez vécu. Maintenant, tu es dans une attente plus concrète de la même chose. Problème, c’est qu’il est absolument impossible que tu revives la même histoire :
      – les souvenirs déforment : donc, tu vois la passion en bloc. Ton histoire est passée par le prisme du passé. Idéalisé en somme. Si tu la revivais aujourd’hui, telle qu’elle était réellement, peut-être que tu la trouverais un poil plus fade.
      – il y a autant d’histoires d’amour à vivre qu’il y a de belles rencontres. Ce que j’entends par là, c’est que ton Ex t’a offert quelque chose, à grand coup de chaud/froid. C’est une histoire, un livre, qui est fermé. A moins de le relire, tu ne liras pas le même livre. Tu ne vivras pas la même chose. Il y a d’autres formes d’Amour auxquelles il faut rester ouverte si tu veux pouvoir les vivre. Avec cette histoire, tu ne sais rien de plus de l’Amour (comme au bout de mille), tu connais simplement une manière d’aimer dans un temps T, avec une personne P.
      – une passion qui ne fait pas mal, c’est beaucoup plus dur à mettre en place. ça demande beaucoup de créativité, une envie que ça marche, toussa. Et ça, ça vient surtout de soi, pas de l’autre.

      3. En bref, n’attends pas forcément le Prince Charmant façon Ex, et l’Amour façon Ex. Laisse-toi surprendre par les choses qui te sont agréables aujourd’hui. Le coup de foudre peut arriver, mais peu d’amour naisse sur ce mode là, beaucoup demande plus de temps. Et, tu vivras des choses différentes, pas mieux ou moins biens, juste différentes. Ce sera à TOI d’apprendre à les savourer.

      Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que ça te semble adapté à la situation ? Est-ce que c’est moi qui projéte, pour le coup ?

      • Délitsia | 21 décembre 2012

        C’est à moi de te remercier (oui, encore ^^ ) que tu me laisses l’opportunité de m’aider à y voir plus claire ! :)

        1- Alors oui, j’ai vraiment eu l’impression avec mon ex de transformer un crapaud en Prince, sauf que je crois pas que ce soit une impression, ou alors c’est que vraiment je me suis voilée la face terriblement ! Comme je te l’ai dit, on se connaissait déjà depuis longtemps, depuis qu’on est gosse à vrai dire ! (c’est un ami de la famille) Mais c’est vraiment vers 16/17 ans que j’ai appris un peu plus à le connaitre … avant ça, il était très timide, froid, distant. Bref, j’avais pas l’impression qu’on avait des atomes crochus il me paraissait plus antipathique qu’autre chose ! On a commencé à vraiment devenir complices et « amis » après nos premières vacances passées ensemble dans le même complexe. Il y avait une vraie tension entre nous, à tel point que ma mère me disait qu’il était amoureux de moi ! Mais moi ça me paraissait pas envisageable avec lui, on s’était toujours connu, et là d’un coup ça changeait, enfin ça faisait bizarre ! Jusqu’à ce fameux été, où vraiment il a pas tenu et il m’a embrassé. En tout, on est resté « physiquement » ensemble quasiment pendant 2 mois où, on se voyait tous les jours. Et on avait une relation très particulière, on voulait pas que les autres l’apprennent pour nous deux, alors on se cachait ! Et dès qu’on se retrouvait, seuls, 5 min, surtout le soir au détour d’un escalier ou en bas de la maison, on se sautait dessus ! On faisait des nuits blanches sur la balcon ou sur la plage … et le matin bonjour tout le monde, normal :) On a même appris le langage des signes tout les 2 et on parlait avec les mains personne comprenait rien c’était de gros délires :D Et pendant tous ces moments là, il était mais COMPLÉTEMENT différent de celui que j’avais toujours connu ! il était tendre, marrent, protecteur et me parlait de son ressenti profond, de ses sentiments, non seulement pour moi mais aussi de son ressenti du reste de la société, que c’était dur parfois pour un mec, qu’il fallait toujours être au top sans jamais montrer ses faiblesses, qu’il fallait être un vrai « dur » quoi :) et que ça le soulait parfois d’avoir toujours à porter …. ce masque. Car ce n’était pas vraiment lui … et j’avais vraiment l’impression qu’il était vrmt lui, du coup quand il était avec moi ! Je me sentais utile, je crois que c’est vraiment ce qui m’a fait tomber amoureuse de lui. Car sinon, quand il porte son fameux masque là, c’est pas trop un prince charmant hein ^^ (têtu, provocateur, froid, piquant, absent, pas romantique, matcho, pas communicatif DU TOUT, fermé comme une huitre ! ) Après je me fait ptet des idées mais bon je l’ai vécu comme ça…

        2- C’était pas ma première histoire, j’étais resté avant, pendant 2 ans avec un autre mais, mon Dieu j’étais jeune !!! (15-16 ans ! ) Oui j’avais aimé ce gars, c’était mon premier, pleins de « petites » expériences nouvelles ! De bons moments (et aussi de mauvais ^^, ma première peine de coeur haha ) Mais voilà cette histoire avait eu un début, un milieu et une fin et au final on s’était quitter car plus vrmt de sentiments, c’était un peu triste mais je m’en suis remise très vite et le livre était fermé et rangé avec paix et nostalgie :) Avec mon ex, c’était très différent, on a été séparé vraiment au Top de notre relation, c’était le déchirement. Et on a rompu après à cause de la distance, on s’aimait toujours, il n’y a pas eu de vraie fin, c’était un truc inachevé puis ensuite saboté par d’autres personnes, c’est hyper frustrant ! Et on a jamais vrmt eu d’explications tout les deux, pour mettre les choses à plats….

        Ça a été très puissant, c’était vraiment du jour le jour ce qu’on a vécut, un coup de fouet car je ne m’attendais pas à m’attacher autant et si vite (c’est vraiment pas mes habitudes) Mais aussi bizarre que cela puisse paraitre, je n’avais pas « d’attentes », je savais que j’allais rentré en France et qu’on serait séparer et j’envisageais pas la relation à distance, on en avait même pas discuté pour moi c’était clair, je devais l’oublier une fois rentré …. La séparation était un truc horrible, j’ai fait bonne figure au moment de le quitter, mais une fois que je me suis retrouvée seule dans la salle d’attente de l’aéroport, je me suis effondrée et j’ai pleuré comme une madeleine, il y avait même des filles en face de moi qui m’ont dit  » ahh oui c’est dur parfois, de quitter ses proches ! Tiens prends un mouchoir et sèche tes larmes »
        C’est LUI qui par la suite a continué de se comporter comme si on était « ensemble » a grand coup de « je ne sais pas vivre sans toi », il ne me facilitait vraiment pas la tâche pour l’oublier du coup, je me suis dit allé pourquoi pas tenter d’être ensemble on est pas des fous pour rien ! Bien sure, la réalité nous a rattrapé, et il a fini par remettre son « masque », je te raconterais peut-être tous ça dans un autre poste, car ça va faire trop long et c’est pas le sujet :)

        Par contre, je suis tout à fait consciente que je ne revivrais jamais la même histoire, ni avec un autre ni avec lui, je le SAIS. Chaque chose, chaque personne, chaque moment est unique. Mais je voulais retrouver le fait de « tomber amoureuse » ( oui je sais, ça fait très fleure bleue, même lui me dit que je me ballade avec des bisounours et des lutins bleus derrière moi :P, aujourd’hui encore il me demande de leurs nouvelles ^^ ) Malgré les apparences, je suis pas du tout le genre de fille à tomber amoureuse directe et à vomir des paillettes et des papillons après une semaine de relation. Donc quand cela m’arrive, c’est magique et je m’y accroche, j’ai l’espoir que ça revienne !

        C’est vrai, j’ai eu du mal à m’ouvrir a d’autres relations l’année qui a suivi, j’ai rejeté tout le monde en bloc, j’ai test quelques sorties pourtant avec un, mais ça n’a rien donné. Surtout que mon ex, lui jouait au yoyo et ça c’est vraiment transformé en tragédie quand son meilleur ami s’en est mêlé ( encore une autre histoire mdr ) Avec tout ça, ça a trainé sur plusieurs années ce drama ! Dur à fermer le bouquin !
        Et, oui en mai dernier je me suis lancée et obligée à poursuivre avec un garçon même si je n’avais pas eu de sentiments au début, je me disais c’est pas grave ça viendra peut être après ! J’ai moi même fait le premier pas d’aller entamer la conversation, assez mignon, coach sportif donc TRES bien foutu ;) Il sentait le gros dragueur avec pleins de minettes autour à plein nez ! J’aime pas ce genre, mais je me suis forcée la main pour creuser un peu plus et puis je me suis dit que comme je possède l’arme ultime (Je m’attache pas vite) j’aurais largement le temps de le cerner avant de tomber dans le panneau et que au pire je le ferai pas souffrir non plus en théorie ! ça se voyait qu’il avait pas l’habitude de bouger le petit doigt pour une fille, il voulait que je vienne dans sa ville ( à smallville :) ) pour prendre un verre la première fois …. euh lol J’ai été très claire dès le début que si il voulait qu’on se voit il viendrait lui dans ma ville (car moi je faisais déjà 3/4 d’h de transport pour arriver au point de rencontre à mi chemin entre nous 2, alors ça va quoi c’était déjà bien pour lui !) ça a duré un certain temps à se voir comme ça, mais c’était faux Anashka, ça sonnait faux et il a fini par vouloir plus ! Et moi je donne pas plus si je suis pas amoureuse, il a dit que sa lui convenait et qu’il attendrait mais évidemment il s’est mis a plus donné de nouvelles et toussa (il me faisait du chantage quoi, il pensait que j’aurais peur de le perdre et que je cèderai ! manque de pot pour lui, au fond ça me faisait ni chaud, ni froid je ne n’étais pas amoureuse) mais on se voyait très rarement, on s’appelait pas même si en apparence on faisait comme si tout allé bien … C’était une relation qui servait à RIEN ….. en terme de relation amoureuse, j’ai pas du tout eu un truc épanouissant. Mais, humainement, je n’ai pas du tout regretté cette expérience ! J’ai testé un mec de magasine sans me démonter, et bcp plus vieux que moi ( bon c’est relatif, 8 ans d’écart mais pour moi c’était oufffff j’avais jms fait ça ! lol ) et le pire c’est qu’il m’avait menti sur son age au début ! J’avais des doutes mais je l’ai vraiment grillé au ciné quand il a pas pris la réduction de moins de 26 ans :P !!! Donc oui au final, j’ai vécu un truc nouveau et différent de ce que j’avais toujours connu ( + une petite revanche sur mon ex qui quand il a vu ça photo m’a juste dit : « c’est qui ce mec gonflé aux stéroïdes ?! il a une tête de bébé rose » ) Mais mon coeur est toujours aussi vide …. C’est vrai, je suis bien seule ! J’ai voyagé, appris de nouveaux trucs, alors que crois moi, après ce que j’ai vécu entre mon ex et son meilleur ami j’aurai pu partir en vrille et en déprime totale ! Mais j’aimerai bien aussi partagé tout ce que je fais seule avec quelqu’un que j’aime vrmt, c’est tout :) ( Énorme !! :P )

        Bref voili voilou, je sais pas si j’ai répondu un peu à tes question, j’ai plus raconté ma vie qu’autre chose ! Mais je tiens à te tirer mon chapeau, car tu vises quand même vachement dans le mille sans connaitre le passé des gens que tu conseils, tu as une forte capacité d’analyse et une grande perspicacité :) Merci

        • Anashka | 22 décembre 2012

          Delitsia, encore merci de t’ouvrir à moi et aux autres lectrices.
          Si, je ne suis pas toujours sûre de la portée de mes articles (que j’aimerais meilleurs) ou de mes conseils (que j’aimerais « magiques »), je crois profondément au partage d’expérience.

          Dans ce que tu dis, on voit cette rupture déchirante, qui n’avait sa place qu’à cause de la distance. Rupture terrible, car c’est le monde extérieur qui vous a poussé à vous séparé, et non pas une chute d’Amour. Je ne sais pas si tu as lue Billie, qui post sur les relations à distances, je crois, mais elle traverse la même chose aujourd’hui, et avec un courage qui m’étonne tant chez elle, que ce que je lis de TA rupture.

          Je suis simplement soufflée par l’abnégation qu’à du demander de dire aurevoir à l’homme aimé. Aujourd’hui, avec ce gout d’inachevé, comment tombée à nouveau amoureuse ? Comment achevé, finalement, cette histoire passée ?

          Bien sur qu’aimer, c’est vraiment BON. Bien sur que l’étincelle vaut plus que toutes les autres histoires. Mais, je reste persuadée que de belles histoires d’amour, on en vit peu. Très peu… Et qu’en attendant, autant profiter. Ce n’est ni moi, ni SUH qui t’offriront cette histoire, mais :
          – le temps
          – ton ouverture aux autres
          – ton envie de la vivre
          – ta confiance en la vie

          As-tu pu mettre des mots sur votre histoire et votre rupture avec ton Ex ? Sur son masque qu’il a remit ? Tu sais pourquoi d’ailleurs ?

          • Delitsia | 23 décembre 2012

            Je n’ai pas lu Bilie non ! Ça m’intéresserait bien de la lire d’ailleurs ! Je pense savoir ce qu’elle endure en effet !
            Je ne sais pas ce qui a été le plus dur au final …la rupture en elle même ou tous ce qui c’est passé après ! j’ai perdu des gens ds la bataille, des gens qui m’ont terriblement déçue, sans parler de mon ex qui est vraiment descendu dans mon estime puis remonter puis redescendu bref …

            Ce qui m’a permis de tenir le coup je crois c’est que j’ai justement une grande confiance en la vie ! Je suis de nature optimiste et je relativise tjs car j’ai vu et je vois pire que moi ! Cela doit être pour cela que je crois en l’amour, au prince charmant toussa … C’est tout le contraire de mon ex par exemple, je trouve que c’est un grand pessimiste qui baisse facilement les bras :P

            Il y aura tjs ce goût d’inachevé, c’est comme ça. Jusqu’à mnt c’est compliqué dans le fond entre nous, faut pas qu’on reste trop longtemps sous le même toit sinon ça peut soit redevenir tendu à cause de l’attirance soit il m’exaspère par son caractère, par ce masque qu’il porte. En plus de ça, il est jaloux quand il me voit avec d ‘autres mecs mais ça ne le gène pas non plus pour me parler parfois de façon méprisante ! C’est son grand truc, de jouer le chaud/froid mais je pense qu’il ne le fait pas totalement exprès …

            Quand je me replonge dans toute cette histoire, j’ai l’impression qu’il se bat continuellement contre lui même et ses sentiments … Voilà pk il porte son masque, c’est sa manière à lui de fuir et de me faire fuir quand il sent qu’il ne contrôle plus ses sentiments, ce qui explique le chaud/froid. Il me l’a déjà dit : pour moi, tu es comme une drogue, plus t’en a plus t’en veux et plus ça t ‘obsède, le seul moyen de t’en sortir, c’est de ne plus y touché … c’était l’explication qu’il m’avait donné la première fois pour justifier la distance et la froideur qu’il avait envers moi.
            Je suis consciente du pouvoir que j’ai eu (ou que j’ai ptet encore) sur lui. Le problème, c’est qu’il a le même sur moi, c’est lui qui a tjs conditionné mes sentiments : j’ai tjs eu une facilité scandaleuse à zapper les gens qui me font du mal … Avec lui j’ai très bien réussi à le faire après la rupture, même qd je l’ai revu, ça ne m’a RIEN fait …. Jusqu’à ce qu’il se mette à me parler de ses sentiments à lui, qui était tjs un peu là et que c’était une fatalité. Là je me suis rendu compte que j’avais rien zappé du tout, que j’avais juste admirablement bien REFOULÉ mes sentiments à tel point que j’en étais plus consciente moi même . Tout est revenu quand lui, s’est confié à moi. La grosse CLAQUE que je me suis prise !!! enfait dès qu’il retire son masque je retrouve celui que j’ai aimé et je craque et il le sait ! ( enfin je pense )
            J’ai compris aujourd’hui qu’on oubliait pas des sentiments … On contrôle pas son cœur, faut accepter et pas avoir honte. Tout ce qu’on peut faire c’est contrôlé sa raison : « le Cœur a ses raisons que la Raison ignore » toute cette phrase prend son sens ! Si quelqu’un que tu aimes te fais du mal, c’est par la raison que tu dois adopter le bon comportement car l’amour rend aveugle et comme tu l’as dit Anashka, l’amour fait voir le prince charmant là où il n’y a que la réalité à voir !
            À l’heure d’aujourd’hui, si mon ex retirait son masque, il y a de grandes chances que je retombe amoureuse de lui, mais je ne lui fais plus confiance et je sais le pouvoir qu’il a sur moi, ça me fait peur et son comportement qu’il a eu durant ces 4 ans paiserait clairement en sa défaveur dans la balance ! et ça je le dois à ma raison … C’est mon garde fou, celle qui me permet de ne pas être naïve.

            Mettre un mot sur mon histoire ? C’est un roman, un film culte, un drama … c’est une passion et une malédiction. J’aurais toute les raisons du monde de le détester mais j’ai longtemps eu l’impression que c’était comme une âme sœur, même si je le voulais je peux pas le détester et je serais amener à le revoir toute ma vie alors … autant avoir de bons rapports.

            J’aimerais Bcp qu’un jour, on en parle tous les 2 de cette histoire, sereinement, avoir les réponses que je n’ai jms eu et dont j’ai pu seulement m’imaginer des théories … Le problème c’est qu’il n’est vrmt pas communicatif quand il se ferme comme ça et moi ça me dépite, ça me soûle. Il m’épuise ! Donc je l’ignore et si il rebaisse sa garde un jour, je serais là pour l’écouter.

            Je pense aussi que si je retombais amoureuse de quelqu’un d’autre, ça signerai la fin de la « malédiction » avec mon ex. Je ne sais pas si j’ai raison, c’est un sentiment juste. Et oui je veux m’ouvrir aux autres, seulement tu as vu tout ceux qui m’intéressent avec qui je me dis wouuua ça pourrait être une belle histoire ! ben je ne les intéresse pas, ça n’aboutit pas ! et le pire c’est que ceux qui aimeraient bien, ils n’éveillent rien chez moi et je sais que je n’aurais pas de sentiments et que je vais les faire souffrir …
            Il y a des soirs, comme ce soir Anashka, où je me dit c’est dingue mais le destin se joue de moi et me rit au visage ? Quelle était la probabilité que je rencontre, ce soir, à la dernière séance de ciné, le mec de la salsa qui me plaît avec sa nouvelle copine ?! Je te rassure je suis pas entrain de déprimer lol ça m’a bien fait rire ! surtt qu’ils se sont pas péchot :P mais je t’avoue que sur le coup je me suis dit « purré mais vive la malédiction » ( que j’em…rde :D)

            Je ne sais pas si j’ai fais une bonne analyse du comportement de mon ex mais c’est comme ça que je le vois. Je sais pas si c’est la réalité où juste ce que j’aimerai qu’il en soit … mais cela me vient comme un fait, une certitude. Après tout je saurais peut-être la vérité un jour ! :)

          • Anashka | 23 décembre 2012

            Comment se fait-il que vous soyez toujours amené à vous voir ?

          • Delitsia | 23 décembre 2012

            Nos parents sont très amis, on se voit à chaque vacances si j’y vais …. ( oui oui j’aime jouer avec le feu :P )

          • Anashka | 24 décembre 2012

            Tu y retournes quand ?

        • Falbala | 1 janvier 2013

          Histoire très intéressante Delitsia ! ;)
          Je trouve que mine de rien tu balances pas mal de « clés » comme par exemple celle-ci qui selon moi est un très bon indicateur de quelquechose de bancal :
          « J’aurais toute les raisons du monde de le détester mais j’ai longtemps eu l’impression que c’était comme une âme sœur ».
          Bien sûr que je crois en la gentillesse, mais quand on commence à se renier, se manquer de respect en acceptant que l’autre ne nous respecte pas (en nous faisant des choses « détestables »), ce n’est plus de la gentillesse.
          La nice-girl dont parle Anashka, ce n’est pas seulement une fille qui est gentille par essence, c’est une fille qui se perd pour une relation… parcequ’elle croit en quelquechose qui n’existe pas, et ne veut pas croire ce qu’il en est vraiment… Et à mon avis, quand on commence à se dire :  » j’aurais toutes les raisons de le détester mais non car je le sens bien , y a un truc entre nous, ce quelque chose d’indéfinissable et fort et unique et palpittant… etc…  » on tombe en plein la dedans…
          Reste à en sortir au mieux et au plus vite…

          • Delitsia | 1 janvier 2013

            Non enfait quand j’ai dit ça c’était parce que à une époque il a eu un comportement qui m’a fait mal mais il avait de « bonne raison » on va dire seulement j’étais pas encore au courant donc oui c’est clair sur le coup je lui en ai voulu. Mais tu sais avec le temps les choses se tassent , je suis pas très rancunière et c’était une histoire de comportement, il ne m’a pas trahi ou autre quoi … C’est quelqu’un que je suis amener à voir svt c’est pas juste mon ex à l’heure qu’il est. Crois moi je suis très loin d’être une personne qui me laisse marcher dessus ou qui me manque de respect :) C’est une histoire qui appartient au passé et que j’ai raconté à Anashka pour résoudre un problème du présent mais sans rapport avec mon ex :P Peut-être que tu n’as pas tout lu :) mais honnêtement je pense en être bien sortie et sans rancunes … Aujourd’hui je tiens Bcp à lui mais je ne pense pas du tout me mettre avec lui même si il me le demandait … C’est juste une relation spéciale, le temps aide à comprendre et à avoir du recul sans garder de haine car la haine comme l’amour est un sentiment qui montre que la personne a du pouvoir sur toi. Tu es sortie de cette emprise quand ton cœur est apaisé vis à vis de cette personne. C’est mon cas. :) Bonne Année !!

          • Falbala | 1 janvier 2013

            c’est bizarre qu’on ne puisse pas répondre en dessous de tous les messages… enfin bref Delitsia si j’ai tout lu et je l’ai bien compris ;)
            Je suis partie de ta petite phrase parcequ’elle avait un écho particulier pour moi…. mais après je ne parlais pas de ta situation avec ton ex en particulier… plus en général … et la fin de mon message, ou je le reformule avec mes mots et mon ressenti, ce n’est pas du tout un conseil que je voulais te donner à toi… c’est ma situation actuelle et ce que JE dois essayer de faire….

          • Delitsia | 1 janvier 2013

            Ahhhh bah autant pour moi alors j’avais pas compris que tu parlais en général et pour toi … ! Qu’est-ce qui t’es arrivé que t’as fait ton ex toi ? en effet si il y a un moment où il y a vraiment manque de respect faut pouvoir se remettre en question c’est pas facile et parfois on met du temps à admettre comme t’as dit mais je pense c’est normal, on en parlerait pas ici sinon ;) c’est tjs difficile d’admettre qu’une personne qu’on aime ou qu’on a aimé nous fait plus de mal que de bien … mais je crois vraiment que la solution c’est d’arrivé à prendre assez de recul pour ne plus en vouloir ni en amour ni en haine …

          • Falbala | 1 janvier 2013

            En fait j’en ai raconté pas mal dans l’article « comment séduire un homme » si tu veux aller lire.
            En résumé je me suis attachée à quelqu’un il y a bientôt un an, on a eu une relation qu’il ne voulait « pas sérieuse » car il partait ensuite 6 mois en expat. Relation qu’il a géré selon ses envie c’ets à dire sans prise de tête, en ignorant la plupart du temps mes appels et texto, et me recontactant pour qu’on se voit quand l’envie le prenait, toutes les deux semaines en moyenne…J’ai accepté ça. Il est parti sans un aurevoir après une période d’ignorance de mes message. Puis il est revenu début décembre, on s’est revu, on a passé une nuit ensemble… pleine de tendresse, il m’a envoyé des textos tout gentils le lendemain… j’ai cru que maintenant on essayerait vraiment, et depuis il me refait le coup de l’homme invisible… et je l’ai dans la peau, je n’arrive pas à me le sortir de la tête…

          • Falbala | 1 janvier 2013

            Erratum : c’ets « comment rendre un homme amoureux  » l’article ou j’ai raconté ! ;)

          • Délitsia | 1 janvier 2013

            Ah d’acc bah je vais aller la lire dès que j’ai un moment ! En tout cas là, en lisant juste le résumé je dirais qu’avec ce genre de comportement, c’est soit que le mec se sert un peu de toi pour t’avoir à sa disposition quand lui il veut et ça, c’est pas cool ! Soit il a vraiment des sentiment pour toi mais à cause de cette distance, il ne sait pas vraiment ce qu’il veut du coup il craque, puise reprend, puis re craque …. ce qui te fait un effet de chaud/froid. Petite question : quand tu dis qu’il est revenu, en décembre, il est revenu pour de bon ? il va rester dans ta ville mnt ? Car si il continu ce comportement, alors qu’il n’y a plus de distance, il faudrait que tu réagisses : Tente le « je te fuis tu me suis » car c’est ce qu’il a l’air de faire avec toi ( ça marche) ça serait intéressant de voir si ça marcherait aussi sur lui. L’idée serait d’inverser un peu les rôles et que ça soit lui qui te court après ! Faut que t’essayes de savoir si il t’utilise ou si il est possible qu’il ait vraiment des sentiments qu’il n’assume pas

          • Falbala | 1 janvier 2013

            Oui il est revenu définitivement….
            Quand on s’est rencontré, deux-trois mois avant son départ, j’avais décidé de le croire quand il disait qu’il mettait des barrières à cause de ça… 6 mois en afgha (il est mili) et la préparation qui va avec, on peut comprendre à la limite que ce soit pas l’idéal pour débuter une histoire…. mais déjà ses façons de faire étaient pour moi inexplicables…. beaucoup de silences radio, parfois pas de réponses à mes messages pendant 10-15 jours…
            Là il est revenu, ça n’a pas changé en mieux, c’est même pire…. on s’est vu le 12 décembre… ça fait trois semaines… et à part les textos du soir suivant, et un texto de joyeux noel, rien, pas de réponses à mes messages et propositions de se voir, etc…
            Alors une seule évidence je crois… il me garde sous le coude comme tu dis…
            Des sentiments pour moi je ne peux plus croire qu’il en ait… ni qu’il puisse jamais en avoir….
            :(

          • Délitsia | 1 janvier 2013

            Il a ptet besoin de reprendre un peu ses marques … ça n’a pas du être facile pour lui. Je pense que, de part son métier, il a du se forger une bonne carapace pour ne pas trop s’attacher aux gens, donc c’est parfois difficile d’aller contre une directive de vie qu’on s’est toujours imposée. Après, je dis ça mais je le connais pas, c’est peut-être juste un salaud parmi tant d’autres :D

            En tout cas, moi je te conseil de ne plus être à sa disposition. Quand il va te recontacter pour te revoir ( car oui, il va le faire) tu refuses. ET si t’arrives à lui glisser l’idée que tu vois d’autres gens, d’autres hommes, que t’es très bien sans lui ça peut être pas mal, voir comment il va réagir. Car même si il se sert de toi comme on le suppose, le fait que tu lui résistes, que tu sois plus sous son coude, ça va quand même l’embêter. Même si il ne t’aime pas toi, il aime le fait que tu lui appartiennes, que tu sois sous son charme toussa et tjs disponible pour lui …. sinon il ne reviendrait pas. Comment il réagirait, si il se rendait compte que tu n’étais plus disponible pour lui ? Comment il réagirait, si tu lui disais la prochaine fois qu’il te contact, dsl je ne veux plus une relation « juste comme ça », je veux du sérieux…. tu en serais capable toi, de lui dire ça ?

          • Falbala | 1 janvier 2013

            Maintenant oui j’en suis capable, c’est ce que j’ai prévu de faire dès que j’en aurai l’opportunité, je veux juste lui dire ce que j’ai sur le coeur, qu’il a imposé quelquechose qui ne me convenait pas et que maintenant je n’en veux plus… Je n’en attends rien d’autre que le bienfait de me « vider » de tout ça… et qu’il arrête de me garder sous le coude avec un texto toutes les deux semaines…
            je ne veux plus me battre pour essayer de l’accrocher… j’ai essayé tant que j’ai pu, y compris en essayant d’être moins dispo pour lui : si je mettais de la distance et bien… de mon côté c’était dur à vivre, et de son côté et bien… ça mettait encore plus de distance c’est tout… il s’en tape royalement…
            Je m’y suis usée jusqu’à la corde, j’ai donné tout ce que je pouvais, je ne peux pas plus…. je ne peux plus en espérer quoi que ce soit, car c’ets sans espoir et ça fait trop mal.
            J’avais même supprimé tous ses textos, son numéro et mon journal d’appel de mes téléphones juste avant noel… et lui , après 10 jours de silence radio m’a renvoyé un texto « mine de rien » qui m’a refoutu la pagaille…
            Bref je patauge encore… j’ai mal encore… j’ai des sentiments pour lui encore… mais je sais maintenant, avec ma raison ET mon coeur,… que cette tendresse, cette complicité, cette attirance, cette entente, quand je suis avec lui… n’est que chimère.

          • Délitsia | 1 janvier 2013

            Bah écoute, ça fait plaisir de lire ça :) Je pense que tu t’en sors mieux que tu ne le crois ! Bon c’est vrai c’est pas gagné, il faut lui dire maintenant tout ça, mais je pense déjà que rien que le fait que t’es pris la décision, que tu es compris qu’il fallait mettre fin à tous ça, t’es sur la bonne voie.

            Cela me rappelle un article d’Anashka que j’ai lu sur les FF et que les filles (ou les mecs ) qui font ça prennent le risque d’ensuite tomber amoureux de leur partenaire alors qu’ils savent très bien dès le début que ce n’était pas le but de la manœuvre. Et Anashka disait que pour se sortir de ce pétrin, il fallait avouer et couper contact avec la personne. Tu te retrouves un peu dans le même schéma, un mec qui ne voulait pas une histoire sérieuse (à priori à cause de son travail), tu as accepté le deal, mais tu es tombée amoureuse finalement … la solution : lui avouer et prendre le large si c’est pas réciproque.

          • Anashka | 2 janvier 2013

            C’est exactement ça ^^

          • Falbala | 2 janvier 2013

            oui c’est ça… sauf que cette crapule ne m’a même pas laissé la possibilité de lui dire ce que je ressens… peut-être qu’il a senti le vent venir et comme il ne « supporte » pas la moindre prise de tête il a finalement fui la discussion, et donc moi….

          • Délitsia | 3 janvier 2013

            Moi Je pense qu’il a rien senti venir du tout, t’as dit que vous avez passé la nuit ensemble, le lendemain il t’envoie un texto Bisounours puis plus rien malgré tes appels et tes messages …. Je pense qu’il doit se dire que tu es tjs à ses pieds et qu’il va revenir quand l’envi lui prendra !

            Je croyais que t’avais pas encore tenté l’éloignement toussa, mais apparemment si, donc autant accepté de le voir mais dans un lieu public style un café ou un parc pour pas être trop tenter si tu vois ce que je veux dire ^^

            Et là tu balances ta sauce !! Genre il tente de t’embrasser et tu esquives gentiment en expliquant tes raisons, que tu veux plus d’un truc comme ça dans le vent, que t’envisage de te poser sérieusement avec quelqu’un … Je pense que tu ne devrais pas faire allusion à lui directement en gros ne lui dis pas : Je veux une relation sérieuse avec TOI. Car ça va lui faire peur, et encore une fois, c’est lui qui aura les cartes en main et il risque de te dire « non moi je veux pas » et tu auras le sentiment de te faire larguer, ça risque de te faire encore du mal …

            Présente lui ça comme une résolution ( c’est la période hein ^^ ) que tu as prise. Que avant tu étais ok pour les relations FF, mais que mnt tu recherches quelqu’un de stable, pour une relation stable : là c’est complètement l’inverse car c’est toi qui pose tes conditions c’est toi qui le largue et surtout tu lui demandes pas de changer pour toi (donc tu ne lui mets pas la pression), tu lui fais juste comprendre qu’il n’est pas le type de personne qu’il faut pour toi. Après cet aveu, 2 solutions : soit il te dit ok tant pis et vous vous séparez vrmt : bon ça te feras un peu mal c’est sur, mais tu gardes toute ta fierté et t’a inversé les rôles : grosse victoire :D Soit il va te dire mais non, mnt c’est différent, je suis là, on peut avoir une vraie relation stable et bla bla : Jackpot !! Et là tu le met en période d’essai histoire de voir si il est sincère dans ses dires …

            En tout cas je pense vraiment que tu auras l’occasion de lui dire tout ça car il va te recontacter tôt ou tard … laisse le venir juste, toi ne fais rien (bon sauf si vrmt vrmt il se bouge pas)

          • Falbala | 3 janvier 2013

            Merci beaucoup Delitsia…
            Encore une fois quand je t’ai lue ça m’a paru évident que c’est ainsi qu’il faut envisager les choses, et les dire si je le vois un jour… et c’est tellement ça en plus.. c’est la vérité nue. J’ai commencé à lui écrire une lettre un peu dans cet esprit, en essayant de dire les choses le plus simplement possible, sans colère, sans revendication, mais dans laquelle je ratais malgré tout la partie la plus importante. Je veux me poser avec quelqu’un et avoir une relation saine et épanouissante et ça arrivera, je ne veux pas mendier ses sentiments. En plus je lui avais plus ou moins dit avant qu’il revienne lors de nos échanges , que je ne voulais plus faire l’amour avec lui car je voulais rester disponible pour une vraie histoire…. Je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que quand on est pris par ses entiment on n’arrive plus à exprimer les choses on se perd forcément un peu dans des considérations irrationnelles qui faussent complètement le fond de ce qu’on veut dire.
            Bref… merci… ton conseil est ultra précieux.

          • Delitsia | 12 janvier 2013

            Coucou ! Dsl je suis pas revenu prendre des news car j’étais en partiels mais JE reviens prendre des news ! Alors il a donné signe de vie ton playmobile ?

          • Falbala | 12 janvier 2013

            non aucune news depuis son texto de noel… le testo c’était : « je te souhaite un joyeux noel, plein de bisous partout partout…
            Du coup trois jours après, le vendredi, j’ai envoyé un texto pour proposer qu’on se voit le dimanche soir… il n’a jamais répondu…
            Comme m’a dit un pote, sic ‘est pas un gros con, il l’imite très bien…

          • Anashka | 13 janvier 2013

            Je confirme. Et avec l’autre playmobile, ça en est où ?

          • Falbala | 13 janvier 2013

            Il était en semaine « papa », il m’a envoyé un texto en debut de semaine, puis aujourd’hui.. heureusmenet que je suis pas à fond (j’en fais encore moins que lui…) sinon je me poserais des questions lol. Mais là ça me convient bien qu’il soit pas trop demandeur non plus… on verra la suite semaine prochaine… ou pas ! :D

          • Anashka | 14 janvier 2013

            S’il est en semaine « papa », c’est normal. Tu verras la semaine prochaine. Vous avez déjà une date de prévue ?

          • Falbala | 14 janvier 2013

            Non rien de prévu et mon emploi du temps est déjà bien rempli…
            Je ne propose rien de mon côté non plus certes, mais d’après les théories de la séduction cela devrait générer chez lui des réactions d’être plus demandeur et je trouve pas que ce soit le cas… Même si ça me convient bien pour le coup, j’avoue que cela me fait remettre pas mal en question certaines grandes théories…
            Not enough c’est pas mieux que too much on dirait, et le juste milieu n’étant pas facile à définir à priori, je crois que le mieux c’est encore de rester soi-même…

          • Anashka | 14 janvier 2013

            Tu es au coeur de mes plus grandes questions :
            – être soi-même dans la séduction : à quoi ça correspond ?

            Les grandes lois sont des généralités de ce qui marchent en général, sur un nombre importants de personnes. Tout est plus complexe dans le cas par cas.
            Disons que là, il n’est peut-être pas plus en demande parce qu’il est occupé avec son/ses enfants. Qu’il ne te sent pas trop motivé.

            Bref, attend le début de la semaine prochaine pour lui proposer une nouvelle sortie de toi-même, s’il ne l’a pas fait d’ici-là et suivant la réaction tu avises. ^^

          • Délitsia | 14 janvier 2013

            AHHH il y a un autre playmobile, c’est cool ça ! :D J’espère que ça ira mieux avec lui ! ;)

      • Delitsia | 24 décembre 2012

        Je pense pas y retourné avant août voir plus tard car j’ai des stages, lui il m’a dit récemment qu’il viendrait ptet vers avril et bon si il vient ça sera sans doute chez moi, pour pas avoir à payer un hôtel et tt ça, mes parents vont surement lui proposer de rester ! À moins qu’il aille chez un ami je sais pas on verra :) mais bon ça ne me gène pas plus que ça, on s’entend qd même bien à la base, on a le même cercle d’amis, c’est un très bon ami à mon cousin par exemple. C’est pour ça je te disais que qd j’y vais ou qd il vient, on peut pas se rater on se voit forcément, c’est comme si c’était la famille quoi, tu comprends mieux pk j’ai eu du mal à tourner la page et qu’il y a des ambiguïtés parfois ^^ mais bon au vus de tout ce qui c’est passé, honnêtement on s’en sort pas trop mal :)

        Tu en penses quoi de ma théorie sur ce masque qu’il porte toi ?

        • Anashka | 25 décembre 2012

          Je ne le connais pas. Je sais que quand un homme porte un masque sévère, généralement, c’est qu’il se défend. Ou qu’il a peur. Une manière de se protéger; A-t-il tort de réagir comme ça ?

          • Délitsia | 25 décembre 2012

            Oui et Non.
            Si c’est pour se défendre …. de moi ? Je vois pas pourquoi, je ne l’agresse pas, je lui fais rien :)

            Moi j’ai toujours pensé que c’était par peur, par peur de ses sentiments et de l’état dans lequel cela le met.
            Si je pense comme ça, c’est parce que c’est lui qui m’a donné des raisons de le croire : quand on c’est revu la première fois, après notre séparation, il m’a expliqué qu’il avait très mal vécu la séparation et la distance, que ça faisait trop mal. Il m’a dit que si il a été distant et froid par la suite, c’était pour se protéger, pour ne pas remuer le couteau dans la plaie et tenter le diable ( c’est là où il m’a dit que j’étais une drogue -_- ) puis j’ai remarqué par la suite, qu’il reprenait ce comportement bizarre, ce masque à chaque fois qu’il se rapprochait « un peu trop » de moi. Tout de suite après, c’est comme si on tirait une alarme pour le prévenir qu’il faut qu’il s’éloigne si il veut pas que ça dérape ( jusqu’à mnt ça se passe comme ça)

            Je pense que dans le fond, oui, il a eu raison de prendre de la distance pour oublier, si ses sentiments le dépassaient. J’ai fait la même chose après tout.
            La différence, c’est le comportement par la suite. Il m’a clairement dit plus tard, quand on s’est revu en été soit 2 mois après ses aveux, qu’il avait « oublié ses sentiments », en changeant d’un coup comme ça alors qu’il avait eu un discours complètement différent à peine une semaine avant, merci pour le Tsunami dans ma tête ( et dans mon cœur) à moi ! Je savais qu’il mentait, je le connais par cœur, je lui ai demandé en face exprès et j’ai vu que c’était faux. Mais j’ai compris pk il avait menti que bieeeeeeeen plus tard ….

            Au jour d’aujourd’hui, j’ai des petits doutes sur ses sentiments, mais pareil ça relève plus d’indices, d’interprétations de situation, de sa jalousie … Il m’en a plus jamais reparlé clairement. Moi, je préfère penser qu’il n’en a plus. Même si au fond, je pense qu’il en a encore mais qu’il ne retentera plus rien avec moi.

            Je comprend pas pk aujourd’hui, il a parfois un comportement méprisant avec moi. Je peux comprendre après la séparation et après le problème qu’on a eu avec son meilleur ami mais là, à moins que j’ignore encore des trucs, il a plus de raisons valables. Après 4 ans, il devrait soit plus avoir de sentiments, soit arrêter de se battre contre eux et d’accepter ! Enfin j’en sais rien …. :) Je t’avoue qu’il m’a tellement épuisée … Il devrait faire attention à ce qu’il dit parfois, ça serait déjà un bon début :)
            Même si il me fait du mal, de toute façon je peux pas lui en vouloir longtemps, je sais qu’il sera toujours là si j’ai besoin de lui, qu’il me protègera toujours et moi c’est pareil, quoiqu’il arrive je le laisserai jamais tomber.

            PS : j’ai lu Bilie

          • Anashka | 28 décembre 2012

            Billie n’est pas un livre ^^ Mais, une personne ^^

            Pour ton Ex :
            – tu lui demande de ne pas se protéger de toi/ de ses sentiments… bah, oui, mais il doit faire quoi alors ?
            – tu aimerais qu’il n’est plus de sentiments… mais, toi, tu en gardes un peu au fond du coeur.
            – tu aimerais avoir une relation plus douce/amicale… Amicale ! Tu te rends compte que c’est trop demander. Un peu comme quand tu dis à un copain « je peux dormir toute nue contre toi, mais on ne fait rien ? »

            Le mieux, c’est d’être au clair : Vous vous êtes aimé comme des dingues, il t’aime encore un peu, toi aussi. Mais votre histoire n’a pas d’issue. Donc vous ne serez plus ensemble. C’est paradoxal, mais, finalement, c’est la réalité.

          • Delitsia | 28 décembre 2012

            Lool ouiiii je sais que bilie c’est une personne !! J’ai lu ses coms je veux dire, son histoire :) et je l’ai contacté.
            Je n’ai peut être pas été bien claire pour mon ex … Je ne lui demande pas de ne pas se protéger au contraire je comprend très bien qu’il le fasse ! J’aimerai juste qu’il soit moins méprisant parfois, il a pas besoin d’être méchant c’est tout.
            C’est egoiste mais Non j’aimerai pas qu’il n’est plus de sentiments, l’idéal serait qu’il vienne faire son master ds ma ville comme c’etait prévu et qu’on voit ce qui se passe mais bon rien est sur pour ça donc je lui souhaite juste d’accepter ses sentiments d’être en paix avec lui même ou de les oublier même si j’en serais triste.
            J’aimerai arrêter de me prendre un mur à chaque fois que je tente une explication, qu’il soit un peu sincère. C’est frustrant de demander à quelqu’un une explication sur son comportement et qu’il te sorte le plus débile mensonge de la terre sachant que tu le vois tres bien, qu’il ment … Je crois que c’est en creusant l’abcès qu’on peut repartir sur des bases saines, il ne se sent pas prêts pour ça faut croire. Alors j’attendrais :) En attendant, je lui demande rien, je t’assure et j’attend rien de lui ( excépté qu’il brise la glace ) Je fais confiance au destin, si on doit finir ensemble un jour, ça se fera ! Sinon tant pis, ce sera avec quelqu’un d’autre ! ( même si j’aime bien l’idée que le destin nous réunira mais comme t’as dit on vit pas ds un conte de fées ! )

          • Anashka | 29 décembre 2012

            Il devait faire son master dans ta ville ?! Vous aviez parlé de ça quand ?
            Je comprends que ce mépris feint te blesse, mais il n’a pas l’air de savoir agir autrement. Je comprends ton envie d’y croire à ce destin qui pourrait vous rassembler, vous avez vécu une très belle histoire. Vraiment. Mais, fait attention à ne pas saboter d’autres rencontres en l’attendant.

            Quant à l’explication, je ne sais pas si lui en demander est la meilleure solution. Peut-être dire que tu acceptes sa colère, son ignorance, que tu t’en fous, parce que pour toi, il est important. Et que ce tout ce qui compte. Il peut bien te détester, toi tu l’aimes beaucoup. Peut-être que ça pourrait lui faire du bien… Peut-être que imperceptiblement son comportement changerai. Dans tous les cas, toi, tu auras pu dire ce que tu en penses…

          • Délitsia | 30 décembre 2012

            Pour le master, il m’en avait déjà parler quand on était ensemble et il m’en avait reparler après, ça fait un an ptet … il prévoyait à l’époque de faire une demande de visa étudiant à la fin de ses études pour un master spécialisé. Il a refait son année entre temps, il termine cette année là mnt. Donc j’imagine que si c’est encore son projet, il a du commencé ses démarches … je sais pas je lui en parlerais si l’occasion se présente.
            Je t’avoue que je sais même pas si ça me plairait au final …. ça me ferait peur ! :) C’est une chose de rêver, mais de le vivre. Là, je gère bien la situation car je ne le vois pas dans ma vie de tous les jours, donc oui clairement j’ai l’impression d’avoir oublier ! ça se tasse et avec le temps toussa … Si il devait revenir, j’ai peur que mes sentiments resurgissent avec lui, ça serait ….. terrible ! :D Et comme évidemment je sais très bien que je contrôle rien quand il s’agit de lui, je t’avoue que ouais ça me ferait un peu peur.
            Si on vivait au pays des merveilles, il viendrait et nos sentiments reviendraient pour TOUS LES DEUX, on se l’avouerait et on se remettrait ensemble et vivrait une autre belle histoire. Si, il n’y a qu’un de nous deux qui les retrouve … ahhhhhh ça serait dur à vivre pour nous deux je pense …

            Pour le moment, j’ai pas à me plaindre ça va, il est gentil :P c’est lui qui est venu prendre des nouvelles la dernière fois, comme quoi ça arrive les exceptions ! ^^ Bon, on s’envoie toujours des petits piques, on se chari, mais c’est nous ça.

            Sinon je lui ai jamais clairement dit que je voulais qu’on s’explique sur TOUT. Je lui ai déjà posé des questions sur des petits trucs et il a répondu à coté. La seule fois où on s’est vraiment expliqué, c’était sur son meilleur ami(qui étais devenu aussi un bon ami à moi) qui lui a raconté n’importe quoi sur moi, il a dit que j’avais flirté avec lui, qu’on s’était embrassé alors que c’était pas vrai ! il avait vraiment pris ses rêves pour de la réalité ! Dire que j’avais eu de la peine pour lui car il faisait un gros OI sur moi et je me sentais un peu responsable car je lui avait dit que justement c’était pas de l’amour, juste une fixette, qu’il allait oublié (il habite au même endroit que mon ex aussi donc … ) et qu’on pourrait rester amis. Dire que lui il a été raconté à mon ex qu’on s’était embrassé et qu’on flirté alors que je lui avait clairement dit que c’était mort ! Bien sur j’avais des preuves, des conversations internet de tout ça que j’ai sorti sans pitié ! Mais pendant 2 ans mon ex a cru que je l’avais « trahi » avec son meilleur ami, et pendant deux ans j’ai pas compris pourquoi il me parlait plus, pourquoi il avait changé d’un coup son comportement et pk il m’avait dit du jour au lendemain ouais c’est bon j’ai plus de sentiments …. Et ce con ( de mon ex ^^ ) il a préféré croire son pote sur parole plutôt que de venir me parler !! ( ça nous aurait éviter 2 ans de sabotage total ) On en a parler par hasard en plus !!! Du coup, depuis cette histoire il a coupé tout contact avec son pote et il m’a conseillé de faire pareil et comme par hasard 2 jours après son pote ne me parlait plus alors qu’il ratait pas une occasion avant ! Bien sure quand j’ai demandé à mon ex si il lui avait dit de ne plus me parler, il m’a dit non ….. et quand plus tard j’ai appris d’un ami commun qu’il ne lui parler plus lui non plus et que je lui ai demandé pk ? il m’a dit ohhh comme ça tu sais, parfois tu t’entends plus avec les gens… -_-
            La seule connerie que j’aurai fait cette fois là et je le reconnais, c’est que j’ai suréagi. J’étais tellement hors de moi ! à la fois qu’il ai pu pensé ça de moi sans vérifier, de ce que son pote a fait alors que c’était notre ami, j’étais tellement dépassée que j’ai trop cherché à « prouver mon innocence », je me suis jetée sur lui et pour lui c’était trop de révélations d’un coup je pense, apprendre que finalement je l’avais pas trahi, que c’était son meilleur ami, toute cette rancœur qu’il avait ptet contre moi depuis 2 ans qui enfaite n’était pas justifiée… Il avait besoin de temps pour digérer tout ça et moi je ne lui en ai pas laisser, je voulais tout rétablir, tout mettre à plat tout de suite. J’avais besoin de lui parler. C’est à la fois humain comme réaction mais c’est aussi suspect quand c’est surfait. C’est que quelque part, je me suis sentie coupable d’avoir était ptet trop « amie » avec son pote, le problème c’est que je suis comme ça, je sympathise facilement avec les garçons, ils deviennent vite mes « potes », mes « confidents » , il y a souvent des malentendus. Et cette fois là, même si j’ai été claire quand je m’en suis rendu compte, ça s’est retourné contre moi …
            Je me suis mise à la place de mon ex, et je me suis dit c’est vrai, j’aurai pas aimé moi, qu’il devienne proche d’une de mes amies (choses qu’il avait fait par la suite -_-, ptet pour se venger qui sait) alors je me suis excusée bien en face de lui, c’était une chose très pénible pour moi, car je suis très fière mais je sentais que je devais le faire même si lui aussi il aurait bien des choses plus « graves » à s’excuser auprès de moi. Peu importe, moi je l’ai fait. C’est vrai que son comportement est plus que compréhensible, maintenant que tu sais tout ça, mais même une fois la vérité rétablie, il continu le chaud/froid, la gentillesse/la méprise. Et reste autant fermé. C’est bon, il m’a fatigué ^^

            Enfin bref, vieilles histoires toussa, trop de blessures :D Je veux un nouveau Playmobile, tout beau tout neuf et qui brille la nuit :P

          • Anashka | 31 décembre 2012

            Oui, je comprends. Même si tu auras toujours un eu des sentiments pour ton Ex, cette histoire appartient quand même au passé. Et, de la voir ré-activé dans le présent avec la « nouvelle toi », serait compliquée. Tu sais, avec lucidité, que tout ce ne se passerai pas comme dans tes rêves.

            Est-ce que ça te fait du bien de re-dessiner les lignes de votre histoire ici ?

            (Pour le playmobile qui brille dans la nuit, pense aux capotes fluos ^^)

          • Délitsia | 31 décembre 2012

            Oui bien sur, ça fait du bien et c’est intéressant d’avoir l’avis d’une personne qui connait bien les comportements humains ! Il y a pleins de questions qui me restent sans réponses, j’ai beaucoup interprété les choses aussi, je ne sais pas si ça reflète bien la réalité. Ça se trouve si il lirait tout ça, mon ex se dirait soit « purréé elle lit en moi comme dans un livre ouvert !, » soit « ohlala dans quels délires elle part, elle s’invente des histoires toute seule ! » Au fond je pense que j’ai raison, mais le fait de pas avoir la confirmation …. encore une fois frustrant ! ( non je suis pas une frustrée de la vie :P )

            Je dois raconté cette histoire à Bilie, ( quand j’aurai fini mes exams je sis en plein partiels ^^ ) je lui ai dit tkt, il y a pire que toi, haha ça me fait bizarre de me replonger la dedans ! Mais elle a la chance de t’avoir pour la conseillée, j’aurai vraiment voulu pouvoir en parler à quelqu’un d’averti à l’époque. C’était dur de passé tout ça toute seule (j’ai commencé à en parler vraiment après ma rupture et depuis je me suis pas arrêter car ça m’aidait ^^ )

            Même si je pense que je m’en suis pas trop mal sortie, j’ai quand même des séquelles, aujourd’hui je trouve personne à mon gout :( Et le pire c’est que je suis même pas entrain de l’attendre !! de rester célibataire pour lui, non c’est vraiment …. je sais pas j’ai pas envie de me mettre en couple juste pour faire comme tout le monde ou juste pour pas être seule. Si je dois me mettre en couple, ça serait parce que la personne me plait …. et clairement ça coince avec ça. Je sais pas pourquoi je suis comme ça, ou plutôt comment arrangé ça…

          • Anashka | 2 janvier 2013

            Des séquelles ? Non. Là, je ne suis pas d’accord. Au contraire, ce mec t’a permise aujourd’hui d’attendre une certaine qualité d’une relation. Et, c’est cette attente qui fera que tu ne t’engagera pas avec quelqu’un qui ne correspondait pas. C’est plutôt une chance, même si c’est une chance difficile à avaler.

            Bon courage pour les exams !

          • Délitsia | 3 janvier 2013

            Hum … Oui peut-être, j’avais pas vu les choses sous cet angle … Mais comme t’as dit ça m’empêche peut-être aussi de faire de belle rencontre … mais bon c’est plus fort que moi c’est viscéral ! Par exemple, le gars de la salsa qui me tournait autour à mon dernier cours, il m’a clairement dit que je lui plaisait bcp et qu’il voulait qu’on se voit en dehors … j’étais prise de cours, je pensais pas qu’il se déclarerait si vite …. j’ai dit le premier truc qui me passait par la tête … j’ai dit que je voyais quelqu’un en ce moment … il a quand même voulu mon numéro, bon je lui ai donné … il est gentil et tout. C’est pas un méchant garçon, c’est un nice guy ^^ mais je sais pas, quand on se parle, il y a rien, je suis pas excitée à l’idée de le voir ou quoi … j’apprécie et j’admire sa démarche, il est très courageux moi je l’aurai surement pas fait ! Je sais que si j’accepte de sortir avec lui, moi je vais pas m’attacher et lui si, c’est un gentil garçon il mérite pas qu’on lui brise le coeur. A vrai dire, je prend mieux le risque avec les bad boys lol Je me dis qu’ils s’attachent moins vite et que je leur ferait pas de peine si je m’attache pas à eux ( bien sure c’est pas une science exact tout ça mais bon … )

          • Anashka | 4 janvier 2013

            Je comprends la démarche. En gros, pour éviter de faire souffrir autant prendre des mecs qui ont une grosse carapaces.
            En même temps, si le mec ne te plait pas un minimum, sortir avec lui parce qu’on apprécie la démarche est déplacé.

          • Delitsia | 12 janvier 2013

            (re) oui, c’est un peu ça. Il y n’y a plus de charme si on se force, parfois ça paye on a de belles surprises. Mais c’est dur quand le cœur n’y est pas ! En tout cas, c’est la raison pour laquelle je suis restée longtemps célibataire, j’aimerais bien que ça change mais avec quelqu’un qui m’intéressera vraiment ! Pour le moment les 2 playmobiles qui m’ont plu ces derniers mois ont une copine alors … Je me retire :( et je te ferai signe quand je recraquerai sur un, qui sera je l’espère cette fois, célibataire !

          • Anashka | 13 janvier 2013

            Tu le sais, je reste à disposition.

  • Oceanoue | 20 décembre 2012

    Cet article me met en quelque sorte une énorme claque dans ma face, un coup de jus vraiment stimulant! Je me retrouve un peu dans la Nice Girl (j’avais il y’a encore quelques années, une très grande confiance en moi, j’étais séduisante -enfin, il me semble- je ne me brûlais pas quand je jouais avec les hommes), mais vraiment sur peu de points et j’avoue que mon attitude se perd parfois entre le Nice Girl et la garce. Ce n’est vraiment pas logique…
    Je voulais savoir, est-il possible que d’une personne à l’autre notre comportement change du tout au tout? Du genre, tu connais mon histoire avec Paul, quand je lui parle(ais) je suis(était) toute mielleuse, douce et attentionnée et autre exemple avec un potentiel prétendant, je suis dure, parfois lunatique, parfois gentille, parfois (très) provocante. Comment expliques-tu cela toi?

    • Anashka | 22 décembre 2012

      ça me parait assez logique. Quand quelqu’un t’impressionne, c’est vraiment difficile de ne pas oublier les mauvais réflexes en dynamiques sociales. Pour lui plaire, on a tendance à sombrer dans la Nice-girl/ Nice-boy.

      • Oceanoue | 23 décembre 2012

        Qu’entends-tu par « mauvais réflexes »?

        • Anashka | 23 décembre 2012

          Tous ces trucs, qui, en dynamique sociale desserve :
          – trop de gentillesses ou de froideur
          – trop attendre la reconnaissance des autres
          – etc…

          • Oceanoue | 24 décembre 2012

            Je vois.
            Et, en faite si on ne fait rien, je veux dire, si on ne se pousse pas, un juste milieu naturel ne se met pas en place de lui-même? C’est à nous de faire en sorte que ça s’arrête, c’est ça?

          • Anashka | 25 décembre 2012

            Parfois si, l’autre peut faire en sortes que nous n’ayons rien à faire. Mais « naturellement » sans effort d’aucun des deux, c’est rare.

          • Oceanoue | 25 décembre 2012

            (Je répond ici, parce que je n’ai pas l’option « répondre » sur ton commentaire en bas)
            Je vois. Donc quelque part, un des deux dois toujours se « forcer » pour faire bonne figure.
            Fin, je ne sais pas si tu comprend ce que je veux dire, je m’exprime mal sur le coup.

            Joyeux noël à tous!

  • Pink LADY | 20 décembre 2012

    Team Nice-girl ou Team Garçe-séductrice, j’ai fait mon choix et je ne suis pas prête d’en changer : entre rêver sa vie et vivre ses rêves, je choisis de vivre. Tant pis pour les conséquences…

    Bon il faut pas exagérer non plus hein, je suis une « gentille garçe » pas une « hargneuse » comme le décrivait Anashka.

    Et pis d’abord j’y crois très fort au Père Noël, tant que j’aurais des paquets cadeaux sous mon sapin j’y croirai. Gare aux téméraires qui oseraient affirmer qu’il n’existe pas ! Grrrrrh !
    ( ne réveillez pas la méchante garçe ) ;-)

    Bonne chance aux nice-girls qui voudraient changer, c’est dur mais accrochez-vous !

    • pixelleline | 21 décembre 2012

      comment as tu établi ce changement, peux tu nous donner tes pistes Pink Lady ? :)

      • Pink LADY | 2 janvier 2013

        Désolée pour le temps que je prend pour te répondre j’ai longuement mûri ma réponse ^^ . Je plaisante , j’ai juste passé mes vacances dans un bout de France où Internet semble être un truc futuriste :,-(

        En fait, ça a été un gros travail sur moi, surtout au niveau de la confiance en moi et une prise de conscience de ma valeur si je puis dire pour aboutir a un grand changement : de look, d’envies, de rêves.
        Du coup je ne me plie plus en 4 pour un homme qui ne me voit pas, j’ai appris à être heureuse toute seule, à me mettre en valeur et surtout à séduire. ( enfin j’essaye c’est pour ça que je suis là).
        Un changement d’etat d’esprit est dur, mais c’est un raz-de-marée, tout suit et se transforme… Maintenant je suis une garçe séductrice ^^
        Mais pour changer il faut vraiment le vouloir, pour soi.

        En espérant que cela ait pu t’aider ou si tu as d’autres questions…

    • Anashka | 22 décembre 2012

      Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Le père Noël il existe pas ! Nananananèèèèère !

      • Pink LADY | 22 décembre 2012

        GRRRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAOUHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!
        * Le réveil de la Garçe Ultime *

        • Anashka | 23 décembre 2012

          miaou…

          * Anashka se cache *

          • Pink LADY | 2 janvier 2013

            Pour mieux bondir ? :-)

  • femme-enfant | 22 décembre 2012

    Bonjour Anashka,
    j’adore tes articles et ton site, mais cette fois, je dirais que dans les relations humaines il n’y a pas des règles strictes… Je me suis comportée en garce au départ avec un homme sans être moi même… et puis après je suis devenue moi, tout court en qqn de très bien, et donc ainsi il on a lié un amitié… mais bon au départ on a été amants pendant un moment court. Moi je suis passive, et je séduis que avec les apparences , sans le vouloir ni rien faire……les hommes me font des cadeaux, des petits services mais je fais rien pour, je ne demande rien non plus, bah voilà, je suis désintéressée. je pense qu’il faut juste être soi même sans croire au père Noël :))

    bonnes fêtes Anashka

    • Anashka | 23 décembre 2012

      Bienvenue femme-enfant.
      Je partage, tenter d’être soi-même au maximum. Mais, la Nice-girl (caricature de mon article), n’est pas elle-même, elle devient « trop » gentille pour plaire. Comment trouver la juste mesure ? Comment au final, garder la tête froide pour mieux s’écouter ?

  • R | 30 décembre 2012

    Bonjour, je suis un homme et ce que je recherche c’est une femme gentille. Des histoires qui se terminent mal, j’en ai vécues et j’en ai vues, et l’avantage d’une femme gentille est qu’on peut imaginer qu’elle envisagera la rupture avec bienveillance (ben oui, la plupart des histoires se terminent! Et parfois, il en reste même un enfant). Plus généralement, une femme gentille envisagera le quotidien avec bienveillance. On ne peut pas attendre d’une autre personne que nous l’aimions parce qu’elle est gentille, mais je préfère regarder les femmes gentilles aux autres. Avec de la gentillesse, une relation est plus heureuse et durable.

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Je partage. Je suis POUR la gentillesse. Cependant, la gentillesse par essence et non pas la « gentillesse pour plaire ». C’est un peu la différence que je fais. Une fille qui se pliera trop en quatre pendant la phase de séduction risque :
      1/ de ne pas plaire
      2/ de ne plus être aussi gentille en couple.

      L’idée c’est de poser ses limites dès le départ.

  • lulu | 30 décembre 2012

    Bonjour Anashka

    Je n’ai pas encore lu tout l’article (j’en ai lu un certain nombre sur le syndrome de la gentille fille à qui rien ne réussit en amour et j’en ai pris de la graine).. mais je voulais surtout réagir à ce commentaire:  » Il est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE d’être heureux à deux, si l’on est incapable d’être heureuse seule.
    Si on ne parvient pas à se rendre heureuse toute seule, sans l’Amour, une fois, amoureuse, on reprochera à l’autre que le bonheur ne vienne pas. Parce que, justement, un homme ne fait pas la félicité. (Ni l’hirondelle, le printemps… Ou les guirlandes, Noël)… »

    Cette dictature du « bonheur seul » a tendance à m’agacer, parceque pour ma part, et je ne pense pas être la seule dans ce cas, je n’y parviens pas.. pourtant j’ai tout pour être heureuse, la jeunesse, la santé, une indépendance financière, une bel appartement, je voyage beaucoup mais la présence de l’homme manquera toujours…Le bonheur seule est impossible dans mon cas. Je pense que ce problème d’inaccessibilité à l’épanouissement tient à la mystification que j’ai de l’homme et de la relation amoureuse.. Beaucoup de celles qui sont en couple me disent que j’ai de la chance, que je peux disposer de ma vie comme je l’entends, que la vie de couple n’est pas facile etc..Elles mêmes sont souvent bien plus stressées et malheureuses que moi je m’en rends compte mais rien à faire, je meurs d’envie d’être à leur place. Les expériences sentimentales ratées ou manquées m’ont aidé un peu à démystifier mais pas au point de me faire apprécier ma vie en solitaire. Parcequ’au fond il y a en moi ce questionnement permanent et je me dis que si toutes les femmes choisissent d’être en couple c’est que c’est forcément mieux non? Alors comment faire pour être heureuse et épanouie alors qu’on a toutes les clés en main pour l’être (hormis un homme)?

    • Anashka | 31 décembre 2012

      Je suis d’accord sur cette dictature du bonheur, et je te remercie de venir nuancer mes propos.

      Le « bonheur seule », et, je ne parlerais que de moi, fais aussi partie des choses qui sont difficiles, des injonctions complexes. Je le remplacerais par « bonheur célibataire ». On a envie de vie à deux, pourquoi pas une colocation ? On a envie de tendresse, pourquoi pas un meilleur pote calinounours ? On a envie de discutions, de sorties, pourquoi pas une bande de potes ? On a envie de sexe, pourquoi pas un FF ? On a envie de sensation forte, pourquoi pas un voyage ? On a envie d’engagement, pourquoi pas un nouveau projet professionnel ?

      Le couple a ses beautés et ses difficultés. Beaucoup des émotions du couple peuvent se retrouver dans d’autres domaines sur lesquels on a une plus grande emprise/marge de manoeuvre. Certes, l’Amour, l’être aimé, vient apporter un énorme plus au bonheur, mais « il faut » au maximum pouvoir être « heureuse » sans. Sinon, c’est une vie à attendre, et à passer à côtés.

      Je comprends cette envie de couple, sincèrement. Au fond, parmi les femmes et hommes qui choissisent le couple, il ya celles :
      1/ qui vivent une belle histoire
      2/ qui ont peur d’être seules
      3/ qui font comme tout le monde.

      Mon idée, c’est d’éviter d’être dans les deux derniers cas. D’où peut-être cette recherche du bonheur « seule ».

      Qu’est-ce qui coince actuellement pour toi, avec les mecs ?

      • lulu | 31 décembre 2012

        Merci Anashka, j’ai beaucoup apprécié ta réponse
        Je pense qu’il n’y a plus grand chose qui coince avec les mecs, en tout cas moins maintenant qu’il y a 10 ans. j’ai fait un gros travail sur moi (avec l’aide d’une psy) ces derniers mois qui m’a fait évolué et m’a aidé à comprendre beaucoup de choses. Je ne sors pas beaucoup et ai peu d’amis mais c’est surtout du au fait qu’à 30 ans il est plus difficile de s’en faire qu’à 20, rythme de vie oblige.. Maintenant je me plains moins et j’aime ma vie, même si je ne suis pas heureuse. Le déséquilibre est trop profond pour que je le sois vraiment.. J’ai tout d’un côté, et rien de l’autre alors qu’à mon sens c’est mieux d’avoir un peu de tout à défaut d’avoir tout…
        Ta réponse m’a plu surtout quand tu dis que « Beaucoup des émotions du couple peuvent se retrouver dans d’autres domaines sur lesquels on a une plus grande emprise/marge de manoeuvre ».. En général quand on parle des couples et des célibataires on a tendance à opposer l’un à l’autre en soulignant les manques des uns par rapport aux autres..Ta réponse me fait réaliser que ce sont deux modes de vie différents mais parallèles qui peuvent être aussi enrichissants l’un que l’autre.. J’inclurai cette remarque dans mon travail de réflexion personnelle

        Je te souhaite une bonne et heureuse année 2013, et j’espère que tu continueras à nous prodiguer tes conseils avisés..

        • Anashka | 2 janvier 2013

          C’est ce que je reproche à la vision du célibat actuel. Il est vu comme un échec, un manque, une incapacité… alors que.
          Dire que c’est une chance, serait encore faux. Le célibat n’est que ce que nous voulons bien en faire. Soit une manière de vivre d’autres choses, traverser d’autres moments que l’on peut pas vivre autrement.

          Tu penses quoi des sites de rencontres ?

  • camille | 1 janvier 2013

    moins idéalisé => er

    désolé ;)

  • Light My Fire | 3 janvier 2013

    « Parce que l’un des avantages à être une femme, c’est de parfois plaire, mais sans avoir à produire aucun effort pour. Et, c’est assez injuste, pour les garçons.  »

    Merci Anashka, j’suis un mec, j’ai toujours défendu cette thèse et on a toujours dit que c’était pas vrai, j’suis pas un menteur finalement !

    By the way j’ai apprécié ton article, étant un mec c’est assez intéressant de voir ça du point de vue des femmes, ça m’plait beaucoup de voir un site comme le tien , ça brise le mythe de la femme qui attend patiemment que l’homme fasse le premier pas. Parce que même si les hommes aiment séduire (j’en fais partie je m’en cache pas), on adore aussi être séduits, qu’une femme fasse le premier pas c’est valorisant et personnellement j’suis très récéptif à ça, j’suis très cool envers la nana qui m »aborde juste parce qu’elle a cassé le principe.

    C’est un peu un commentaire hors du sujet de l’article (j’m’en excuse) mais c’était juste un message d’encouragement pour ton site et pour les lectrices qui s’intéressent à la séduction et au game, j’trouve ça génial (surprenez-nous !).

    Bonne année à vous !

    Cordialement, un homme.

    PS : Ne soyez pas trop Nice Girls, mais si vous avez une nature gentille, ne l’étouffez pas non plus ! Affirmez vous juste si le mec abuse de votre gentillesse, une femme qui s’oppose, avec du caractère, c’est toujours mieux !

    • Anashka | 4 janvier 2013

      Bienvenu Light My Fire ! Je suis toujours ravie d’avoir le retour de mecs ici D’autant plus des mecs qui encourage à séduire ^^
      Il est possible d’ailleurs que les garçons qui aiment séduire soit plus à l’aise avec les filles qui font le premier pas que les garçon plus timide.

      N’hésite pas à donner ton point de vu sur les différents articles.

  • chenoir | 20 septembre 2013

    Tiens, encore un article intéressant même (voire surtout) pour un homme.

    Ton site vient de trouver sa place dans mes favoris Anashka ^^.

    Une question sur la nice-girl au passage, parce que je pense être tombé sur une Nice-Girl il y a peu. Est-ce que la Nice-Girl est (plus) apte à facilement refuser quelqu’un pour « absence de coup de coeur » au premier rendez-vous?

    Je m’explique, j’ai eu un RdV via Adopte il y a 2 mois. rendez-vous qui s’est super bien passé, 3 heures à discuter de tout, légèrement, à rigoler et se taquiner. Bref, super sympa, un peu de sexualisation légère (au début), mais globalement très bon moment.

    Et puis bon, il s’avère que non, elle n’a pas eu le coup de coeur. On a échangé quelques sms, mais aucune chance d’aller plus loin. Et de ce qu’il est ressorti de nos échanges globalement, c’est qu’elle n’avait eu que de courtes relations, qu’elle a toutes arrêtées parce que la passion n’y était plus, et que les hommes dont elle tombait amoureux étaient ceux qui finalement ne s’intéressaient pas plus que ça à elle (son dernier en date était sur deux filles en même temps et a choisi l’autre, et du coup elle en avait été follement amoureuse).

    Sur le moment je me suis demandé (et je continue de temps à autres) à quel moment j’avais bien pu merder (et à quel point surtout) pour ne même pas avoir la chance d’un second rendez-vous, mais la je me demande si je ne suis pas simplement tombé sur une fille qui idéalisait les relations au point de fuir tout ce qui ne ressemblait pas à son idéal (les papillons, la passion dès le premier regard…), auquel cas un mec qui comme moi préfère montrer son intérêt que jouer du chaud/froid (j’adore taquiner hein, mais pas faire douter de mon intérêt) n’avait tout simplement aucune chance!

    • Anashka | 22 septembre 2013

      TA seconde hypothèse me semble juste. Mais, je ne sais pas si c’est propre à la « NiceGirl ». Certains ne jurent que par le coup de foudre, c’es ça ou rien. D’autres gardent le coup de foudre pour les relations les plus « amoureuses », d’autres s’en tamponnent et préfèrent choisir un partenaire qui leur convient (avec la tête, par la complicité).

      Le problème avec les amoureux de la passion, c’est que l’on vit en moyenne 3 à 5 passion dans une vie, ce qui fait peu. Donc, on s’en invente dans les histoires douloureuses. Parce qu’on souffre, on croit traverser ça. Je pense simplement qu’elle n’a pas eu de « coup de foudre » étant peut-être fermée à ce qui se différenciait de ses attentes (ce n’est pas bien ou mal, c’est un choix qui LUI appartient), elle n’a pas laissé la place à autre chose.

      • chenoir | 22 septembre 2013

        C’est aussi mon avis. Chacun sa conception de ses relations aux autres, mais attendre la passion pour se lancer c’est a mon sens risquer d’attendre longtemps et de passer a coté de belles personnes qui n’ont juste pas ce truc qui déclenche la passion. Qui plus est (mais la c’est une opinion personnelle) je ne me fie jamais a ma première impression pour juger quelqu’un. Mon meilleur ami me faisait l’impression d’un loubard quand je l’ai connu alors qu’en fait c’est le plus gros nounours a la crème qui existe. Et a l’inverse je connais pas mal de cas de personnes qui me paraissaient tout a fait décentes en les rencontrant (le genre « ouah j’ai envie d’être son pote/amant (pour les filles dans ce cas la) et qui sous le charme des premières rencontres se révèlent être des connards prétentieux et égocentriques ou des ordures manipulatrices.

        Bref, ne jamais se fier a une première impression pour juger quelqu’un. Après on est tous de toutes manières influencés par notre vécu et ce qu’on peut observer autour de soit. Tous les couples que je connais et qui marchent se sont construits sur un amour venant progressivement et pas sur une passion immédiate, du coup ça a influencé ma vision du couple d’une certaine manière forcément.

        De toutes façons je le lui ai dit a cette fille: »tu geres tes relations comme tu le sens, mais si je peux te donner un conseil amical, le prochain mec que tu vas rencontrer, laisses lui le bénéfice du doute même si tu n’as pas le coup de coeur immédiat »

        • Anashka | 23 septembre 2013

          Le coup de foudre, c’est encore différent de la première impression. La première impression se fonde surtout sur un sentiment de familiarité, quelque chose dans les traits de l’autre nous rappelle une personne que l’on connait. Elle peut aussi se fonder sur la régularité d’un visage, etc.
          Le coup de foudre à des bases biologiques, hormonales… bref, on ne sait pas encore bien d’où il vient (ce qui laisse la place à la mystique du GRAND AMOUR, et pourquoi pas ?). Y’a un article sur ça « Le véritable amour, une réalité biologique ? »

          En revanche, là où je diffère, c’est que je ne sais pas si c’est une bonne ou mauvaise chose d’attendre ce « coup de coeur ». Tout ce que je sais, c’est que ça ferme des portes. Mais est-ce un mal ? Je n’en sais strictement rien du tout. Il y a des couples qui se construisent sur l’amitié et d’autres pas. Il y a des relations amoureuses (hors couple) qui se construisent sur le coup de coeur et d’autres pas.

          Sa relation à l’Amour lui appartient. Mais, le coup de foudre étant rare, les personnes l’attendant peuvent tomber dans le piège des relations insatisfaisantes (parce qu’intenses, elles donnent une impression de passion).

  • PJ | 15 février 2014

    Bonjour,
    je pense être une nice girl: je suis trop gentille, je tombe toujours sur des mecs qui maitrisent à la perfection le chaud et le froid mais je n’attends pas le prince charmant, j’attends juste quelqu’un qui veut bien m’aimer comme je suis (je suis très, trop, spontanée; j’ai deux mains gauches et des problèmes de coordination…). Mais il doit y avoir quelque chose chez moi qui les fait fuir… Un conseil pour ne plus être une nice girl ?

    • Anashka | 18 février 2014

      Qu’est-ce que tu entends par « Nice Girl » ? En quoi es-tu trop gentille ?

      • PJ | 18 février 2014

        Hé bien par Nice-Girl j’entends la fille qui ne fait jamais les premiers pas, qui sait précisément ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas chez un homme à force de d’observer les couples de ses amies et surtout qui est trop gentille.
        Hé bien je ne dirai jamais ce que je pense si c’est négatif parce que j’ai trop peur de blesser la personne en face. Et donc je n’arrive pas à m’imposer, et quand je m’énerve, on ne me prend pas au sérieux: je suis toujours la bonne pote avec qui rigoler, mais jamais la potentielle copine..

        • chenoir | 19 février 2014

          Bon alors tou d’abord, désolé pour les eventuelles fautes, j’arrive pas a dormir, ilnest 3h du mat, et je suis sur un telephone portable)

          Ça va paraitre bête ce que je vais dire, parce que ces conseils je ne suis pas capable de les appliquer moi-même en toutes circonstances, mais tu devrais songer a montrer plus ton intérêt si tu veux faire avancer tes relations. Je dis ça mais c’est pas simple, montrer son intérêt trop subtilement et il n’est pas compris, trop brutalement et il fait fuir, et dans tous les cas il est possible (probable?) que ton intérêt ne trouve aucun écho et que tu te retrouves gênée. Mais d’un point de vue masculin, entre une fille qui nous fait comprendre qu’elle nous plait et une fille qui ne fait aucun signe, il n’y a pas photo. Parce que, et c’est une certitude, une majorité d’hommes a peur du rejet (certains plus que d’autres, j’ai une peur panique de l’abandon ce qui me pousse a ne pas me mettre dans une situation ou je risquerais d’être abandonné/rejette (ce qui est d’ailleurs la pire crainte a avoir, vu que tu as du mal a faire confiance a l’autre et que tu peux par conséquent te montrer trop « présent », chercher a être rassure, mais je digresse)), et du coup agir en n’ayant absolument pas la moindre idée de comment notre intérêt sera reçu ce n’est plus du courage, c’est de la témérité.

          Après, je ne te dis pas d’être hyper-sexuelle si ce n’est pas ta personnalité (a lire les sites de séduction on a parfois l’impression qu’il est impératif d’être hyper-sexué pour arriver a quelque chose, ce qui est déprimant quand ce qu’on cherche dans une relation c’est de l’affectif et de la confiance avant du sexe, et qu’on a besoin d’être en confiance avec la personne qu’on a en face avant de devenir plus intimes), mais un compliment par-ci par-la, un sourire qui fait comprendre a l’autre qu’il te plait, et roulez jeunesse! D’autant plus que vous avez un avantage mesdemoiselles, vous avez le pouvoir dans la relation. L’homme peut s’escrimer autant qu’il veut, au final c’est vous et vous seules qui décidez de la direction que prendra la relation (comme on dit, l’homme propose et la femme dispose). Par conséquent, en montrant votre intérêt vous vous exposez bien moins que les hommes et, je pense, vous exposez à plus de chances de réussite que les hommes).

          Après, pour revenir sur ton message, déjà en faisant le premier pas, comme je le disais, tu t’exposes a moins de refus.

          Ensuite, les critères des filles sont un grand sujet d’étonnement pour les mecs. Ils font un peu peur aussi. Parce que bon, on ne peut jamais savoir sur quoi ou qui on va tomber, et découvrir l’autre, son caractère, ses petites différences, etc…, c’est ça qui fait la force de la rencontre. En t’imposant des critères tu vas te fermer des tonnes d’opportunités avec des mecs qui pourraient te rendre heureuse. Après, il est normal d’avoir des préférences, mais ne pas s’arrêter la dessus te sera profitable! (Non sans dec, je discutais avec une camarade de mon cours d’italien, elle m’a refilé la liste des critères de sa fille pour son choix d’homme pendant qu’on parlait, c’était flippant. Musclé mais qui ne passe pas de temps au sport, sociable et avec plein d’amis mais qui ait plein de temps pour elle. Intelligent et drôle mais pas trop, bavard mais qui sache l’écouter, un brin macho, mais sensible, etc.)

          Enfin, concernant le fait d’être trop gentille… mouais, il y a une différence entre être gentil et se laisser faire. Il m’a fallu du temps pour la comprendre. L’important c’est d’être gentil parce que et quand tu en as envie. Pas facile a appliquer tous les jours après. Mais il y a une différence aussi entre se laisser faire et ne pas s’imposer. Se laisser faire signifie que tu acceptes tout ce qu’on te dit aux dépends de tes propres opinions/besoins. Ne pas s’imposer signifie que tu n’imposes pas tes opinions/besoins aux autres mais que tu les as.

          Disons que dans un cas tu reconnais un rapport de force dans la relation, et tu es soit dominé soit dominant. Dans l’autre, tu restes indépendant. Ne pas s’imposer n’est pas synonyme de faible caractère en fin de compte. Tu peux ne pas t’imposer et avoir un fort caractère, tant que tu assumes ledit caractère.

          Par curiosité, tu as quel âge?

          (Je recommence a digresser, je suis un incorrigible digressif. Tiens une question au passage anashka, selon toi, comment ça se fait que dans le monde de ma séduction, on soit infiniment plus dur avec les mecs qu’avec les filles? Les articles de séduction au féminins sont rassurants et encourageants, tandis que coté masculin, les termes de nuls, losers, nazes, quand c’est pas lavette, ou autres termes plus insultants encore), etc… reviennent très souvent?)

          • Anashka | 19 février 2014

            Tout les articles de femmes ne sont pas rassurants (regarde les diktats dans les magazines féminins, à coup de « il faut », « on doit ») !
            Après, je pense que c’est une question d’auteurs (et de positionnement) plus que de public. Je pense que je garderais le même ton pour des articles pour hommes (d’ailleurs beaucoup d’articles correspondent au deux sexes, même si le site est adressé aux femmes )

          • PJ | 23 février 2014

            C’est exactement ça: tout est dans le dosage de l’intêret, mais c’est quelque chose de très dur à faire je trouve.
            Oui c’est un cercle vicieux…
            Mais est-ce que vous les mecs si vous « rejetez » une fille, vous allez la voir différemment après ?
            Non, ce n’est pas ma personnalité. C’est vrai, je n’avais jamais vraiment fait attention, mais c’est nous qui avons toutes les cartes en main, je n’avais jamais remarqué^^
            Ahah c’est vrai que nos critères ressemblent beaucoup à ceux-là ! :D Je pense que nous ne sommes pas réalistes en fait, en imposant ces critères, on réagit un peu de façon égoiste et on se ferme nous même les portes, c’est exact…
            Et il vaut mieux se laisser faire ? Ou ne pas s’imposer ?
            Je pense tout de même avoir un fort caractère, c’est juste que je réagis toujours en fonction des autres: est-ce que ce que je vais dire va les blesser, comment ils vont le prendre etc…
            J’ai 18 ans.
            En tout cas, merci beaucoup de ta réponse chenoir !

        • Anashka | 19 février 2014

          Ne pas s’énerver n’est pas dramatique, s’imposer n’est pas nécessaire, en revanche se faire respecter, faire entendre son point de vu quand on a besoin de l’exprimer, te prendre TOI au sérieux, ça compte.

          Comment tu pourrais t’y prendre ?

          • PJ | 23 février 2014

            Alors là aucune idée… Même si moi je me prends au sérieux, les autres ne vont pas le ressentir.
            Je pourrais peut-être leur faire comprendre que le fait qu’ils n’écoutent pas ce que je vais vraiment leur faire passer me blesse, mais d’une manière subtile ?

          • Anashka | 25 février 2014

            Pas besoin d’être subtile. Tu peux marquer une limite sans colère mais fermement.

            Exemple : les textos sans réponses pendant une journée, ton mec qui a « l’air de rien »
            « Hé, Loulou. Là, je ne suis pas d’accord. J’attends que tu me respectes. Les grands mots me vont pas. M’informer que tu es occupé quand tu ne peux pas répondre, ça c’est du respect. Dernière fois, parce que là, tu es dans mes limites »

        • chenoir | 23 février 2014

          Oui c’est dur, c’est pour ça que la plupart (moi compris) se plantent. Trop fébrile et l’intérêt n’est pas compris. Pas assez, et tu passes pour un lourd (à se demander comment les gens « normaux » font pour se rencontrer…)

          Qu’est ce que tu entends par « rejeter » et « la voir différemment après »? Forcément, quelqu’un te fait des avances et tu les refuses, tu le regardes différemment, c’est normal. Après ça dépend des gens. Certains ne changeront pas de comportement (après avoir fait leur déclaration d’intérêt ou après s’être vu refusée cette déclaration d’intérêt), d’autres changeront complètement de comportements. Certains pourront s’éloigner de toi (ça change les paradygmes d’une relation quand même), et il n’y a rien que tu pourras y faire.
          D’autres se moqueront peut-être de toi (et c’est la grande crainte des timides), mais ces gens sont des cons qui ne méritent pas ton intérêt.
          Il faut juste te convaincre que la majeure partie des gens ne réagiront pas aussi mal (cela dit, ne va jamais sur un site de conseil séduction pour mecs, tu vas apprendre que les filles sont très dures dans leurs jugements, et qu’elles considèrent tous les mecs qui ne sont pas des alphas et/ou déroulent une séduction parfaite comme étant des losers, et si tu lis ça tu vas te dire que les mecs ont les mêmes jugements à propos des filles, ce qui n’est pas très rassurant).

          Après en terme de séduction, tout le monde est différent. Certaines personnes (hommes comme femmes) vont fuir à la première erreur. D’autre tendrons à laisser beaucoup plus de marge de manoeuvre (tout dépend de la sensibilité de la personne et de son rapport à la séduction. Tu peux décider que la personne doit être parfaite dès la première impression, ou penser que bon, ben toute personne a quelque chose à découvrir, et avoir envie d’apprendre à les connaitre malgré les obstacles. Chacun sa came en quelque sorte. Les premiers ne trouveront pas facilement de personne leur convenant. Les seconds risquent de se faire plus facilement manipuler. Tu vois le genre). Mais ouais, vous agissez de manière égoiste. Enfin pas vraiment égoiste, mais vous agissez sur la base d’à-prioris limitant, le plus souvent dictés par la société (et la société c’est le mal, comme toute personne normale devrait le savoir).

          Parce que bon, le mec la bas, il a peut-être un peu d’embonpoint, un peu de mal avec les autres (pas très à l’aise en relations sociales), et surtout très sensible et pas du tout macho, mais à côté c’est le mec le plus sympa qui existe, intelligent, intéressant quand tu le connais, et qui sera toujours là pour toi quand tu en auras besoin, qui te tireras vers le haut, et finira par s’avérer être l’homme de ta vie, celui avec lequel tu rendras toutes les autres filles jalouses. Mais ça, si tu cherches absolument un mec musclé, hyper-sociable, macho et viril, tu ne le découvriras jamais. Bref, un conseil de mec vis-à-vis d’une fille : Ne t’attarde pas sur le comportement d’une personne, mais plutôt sur ses qualités, et SURTOUT sur les rapports qu’il entretien avec autrui. (Puisqu’on parle du Nice Guy qui est gentil pour essayer de plaire mais c’est tout, c’est simple. Si à part quand il parle avec toi, il est con, agressif et relou, c’est un hypocrite. Mais si il se comporte à peu près comme avec toi avec tout le monde, alors c’est un mec authentiquement sympa et gentil. (Mais je connais des filles qui ont tendance à fuir quand elles voient un mec sympa, se disant automatiquement qu’il est hypocrite. C’est très con…)). Et si il a quelques qualités, mais qu’il ne semble pas vouloir montrer son côté sexuel, ne le juge pas trop durement, et laisses lui la porte ouverte.

          Pour la question de se laisser faire ou ne pas s’imposer, je ne vois pas trop ou est la question. Ce que je te dis, c’est qu’il faut que tu respectes tes propres opinions. Tu n’es pas obligé de les verbaliser, encore moins de les imposer à autrui, mais tu dois garder tes opinions, quelles qu’elles soient. Ne laisse jamais quelqu’un te dicter ta conduite, c’est interdit (si tu fais ça, tu perdras tout mon respect, et, bien que personne n’en parle, c’est le but ultime de la vie que d’avoir mon respect… J’te jure).

          Se laisser faire n’est pas une option. Donc si tu sors avec un mec, il ne faut pas que tu aies peur d’exprimer une opinion divergente, ou un désaccord, il te respectera pour ça. En fait, à part les mecs un peu cons, les mecs intelligents sont assez fans de confrontation intellectuelle, tant qu’elle n’est pas agressive). Tu peux aussi dire que tu n’as pas d’opinion sur la question (ou même que tu n’en sais rien si c’est le cas), si tu sens que ton opinion va te mettre dans une situation compliquée (la pression du groupe est parfois (souvent) forte). Mais tu ne dois pas être d’accord à cause de ta peur de froisser l’autre.

          Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et c’est encore pire quand il s’agit de faire valoir tes besoins au dépends des envies des autres. C’est dur de dire « non, je suis claquée, on a passé une bonne soirée mais la il est 2h du mat et j’ai envie d’aller me pieuter, alors on va se dire au revoir », j’en sais quelque chose, tu as peur d’être le cheveux sur la soupe qui va ruiner le bon moment que les autres passent. Mais exprimer une opinion c’est plus simple, c’est déjà très bien si tu y arrives. Voila tout.

          J’espère avoir été cohérent dans mon expression, mais si ça peut t’aider, c’est un plaisir^^

Commenter