Comment draguer un mec timide ?

Par 3 Oct 2012 177 Commentaires

comment-draguer-un-mec-timide

Ce blondinet au fond du bar nous regarde. Il est vraiment mignon. Nous tentons d’installer un véritable contact visuel [EC : Eye contact, dans le jargon de la séduction] afin qu’il sache qu’il peut nous aborder sans crainte d’être mordu.

Mais voilà, il détourne les yeux, il rougit. Forcément, on craque d’autant plus. [Je ne sais pas pour vous, mais moi, un mec qui rougit, ça me laisse toute chose]. C’est frais, c’est pur. Mais, rien ne se passe.

Il ne vient pas. Nous n’y allons pas. Nous rentrons chez nous le cœur dans le sac à main. Et une amourette de perdue ! Une !

On se promet d’être plus courageuse la prochaine fois. Cependant, avec les mecs timides, c’est toujours la même histoire : ils nous intimident aussi. Total, on est deux abrutis, rouge tomate, jambes tremblantes, qui ne sont pas capables de faire un pas devant l’autre pour se dire bonjour !

Les dangers du mec timide

C’est une évidence, le mec timide nous fait craquer. Il a l’air plus gentil que les autres. Plus doux. Comme nous parlons peu avec lui, nous avons tendance à lui accorder de nombreuses qualités, qu’il peut avoir ou non.

Nous projetons, sur lui, ce Prince Charmant idéal que nous attendons. Vous connaissez la chanson, qui dit projection dit -souvent- OI. C’est peut-être là, qu’il faut être prudente. Ne pas laisser la machine à projections s’emballer.

De même, ce n’est pas parce qu’un mec est timide que c’est un mec « bien ». Il peut avoir les mêmes défauts que le mec débordant d’assurance. Et devenir, une fois en couple, un véritable parasite.

Repérer les signes d’intérêts

Parfois, nous nous imaginons que si un mec ne fait pas les premiers pas vers nous : c’est par timidité. Alors, qu’il peut, tout simplement, ne pas être intéressé.

Avant de se prendre un râteau monumental qui blessera notre Ego, autant être plus ou moins sûre de son coup. Comme au poker, même pour bluffer, il faut un minimum de jeu.

Alors, ce grand blondinet :

    • Rougit-il quand il nous parle ?
    • Cherche t-il notre regard ?
    • Essaye t-il de prolonger le temps qu’il passe avec nous ?
    • Est-il d’un naturel timide ou est-ce seulement avec nous ?

 

Bref, est-ce que nous sommes en train de nous faire un joli film ou est-ce que nous avons une chance ?

Faire les premiers pas

Autant annoncer la couleur dès maintenant : avec les mecs timides nous serons amenées à faire les premiers pas. Il en faut bien un des deux qui ait un peu de courage. Et comme nos ovaires sont plus grosses que leurs prunes…

Donc oui, nous devrons comme des grandes :

    • aller lui parler
    • prendre son numéro
    • proposer le premier rendez-vous
    • et peut-être même l’embrasser.

 

Oui, clairement, c’est dur.

La plus grosse contrainte à draguer un mec timide, c’est qu’il nous rend -souvent- tout autant timide. Donc, nous rougissons, nous bégayons, nous tremblons et pour s’éviter une humiliation publique, nous n’y allons pas.

ON A TORT!!! S’il nous a envoyé des signes d’intérêts, c’est qu’il aimerait faire les premiers pas, mais le nœud de stress qu’il dans le ventre lui en empêche. Les regards qu’il vous envoi ne sont presque plus des signes d’intérêt mais des HELP HELP HELP.

Note : Quand il sera votre Doudou, JAMAIS il ne reconnaîtra qu’il était intimidé et que vous avez fait tout le boulot. Souriez, opinez du bonnet : vous savez, il sait.

Jouer de sa propre timidité

Un des meilleurs moyens de décomplexer un timide, c’est d’assumer sa propre timidité.
Certes, les femmes fatales ont du succès, mais, par expérience, je peux vous jurer que les hommes tombent surtout amoureux des filles timides.

Ça rougit. Ça donne une impression de candeur. Ça confère une fragilité qui leur permet de s’attribuer le rôle de chevalier servant. Ça les décomplexe de leur manque d’assurance.

Donc, utilisez votre timidité comme un atout !

Pour aborder

« Bonjour, ça fait un moment qu’on se regarde, donc, fallait que je vienne te parler. Mais, je te préviens, je suis super intimidée… » Avec un sourire tout rouge et des grands yeux qui crient HELP-ME, c’est du 98% de réussite.

Pour prendre son numéro

Le secret pour prendre un numéro : ne jamais SACRALISE la prise de numéro. Que ce soit avec un mec timide ou non. L’avantage des mecs non-timides, c’est qu’ils s’en occuperont eux-même.

On peut tenter la manière détournée. Vous lui avez parlé dans un moment où vous aviez peu de temps, vous devez partir « Ça te dit, je prends ton numéro, comme ça, si tu veux [vous avez le droit de rougir là ! ^^], on pourra continuer cette discussion autour d’un café».

Ou, mieux, en assumant que vous le draguez : « Suis complètement stressée, là. Déjà je suis venue te parler, je sais pas comment j’en ai trouvé le courage. Ça te dit, on prend le temps de se connaître à un autre moment, autour d’un café.»

Ou, en plus direct encore : « Prends mon numéro, appelles moi jeudi, normalement je suis disponible. Je suis désolée, je suis très directive quand je suis intimidée » [Et hop ! C’est le bon moment pour rougir. ]

L’idée, c’est de prendre son numéro sans qu’il se sente castré. Vous lui offrez une excuse pour l’avoir fait vous-même :

    • dans la manière détournée : le manque de temps
    • en assumant la drague : le besoin, pour être plus à l’aise, de le voir plus au calme
    • en plus directe : votre excentricité quand vous êtes intimidée.

 

Il reste, dans tous les cas, l’homme fort qui AURAIT PU le faire.

Pour proposer un rendez-vous

Comme avec tous les mecs. Pas de textos. Par téléphone. Un coup de fil rapide: 5 minutes environ.

S’il a aussi votre numéro, attendez dans les trois/ quatre jours avant de l’appeler vous-mêmes. Peut-être qu’il est en train de se ronger les ongles devant son Iphone, sans oser composer votre numéro. Donc, on lui laisse le temps de porter un peu la culotte.

Pour l’embrasser

[Tout un article à venir sur comment embrasser un garçon. ]

Là, il s’agit, bien entendu, d’éviter :

    • De lui sauter dessus comme une sauvage (même si ça nous démange)
    • De l’embrasser à la fin du rendez-vous. Il ne sera pas comment s’y prendre au suivant.
    • De lui sortir un truc comme « Si tu ne me sautes pas dessus, je vais vraiment devenir méchante. » [J’ai testé, il était à deux doigts de tourner de l’oeil. Donc, c’est pas à faire. ].
    • De ne rien faire…

 

Si vraiment tous les feux sont verts mais que pour lui c’est trop difficile : un bisous sur le coin des lèvres avec un petit regard du chat de Shreck et il devrait enfin coller sa bouche à la vôtre !

Laisser un jeu de séduction

C’est peut-être ce qu’il y a de plus difficile à faire. Assumer, en toute timidité, que OUI, on le drague, que OUI, il nous plaît. Trop facile de tomber dans la Friend Zone avec un mec timide.

Donc OUI, on rougit, on fuit les regards, on a petite voix mignonne de gamine pris en flagrant délit MAIS ON LE DRAGUE !

Si vous ne lui envoyez aucun signe d’intérêt, si vous quittez le terrain de la séduction, il sera encore plus difficile pour lui d’y aller tout seul. Il pourrait même penser que vous cherchez à en faire un ami !

Gardez :

    • les rougissements
    • les regards en coin
    • les « tu m’intimides un peu »…
    • les compliments
    • les allusions à votre gène

 

« Je ne pensais pas que tu m’appellerais. Ça me fais plaisir. Dis, est-ce que tu trouves ça aussi gênant que moi ? ».

« Je sais, je rougis. C’est que je suis toute timide, là. Mais toi aussi tu rougis ! Si, je t’ai vu ! »

« Mince, je m’y prend vraiment comme un pied pour te draguer, pas vrai ? » La phrase est directe, mais avec un sourire très timide et sur le ton de l’humour, ça passe toujours. Parole de coach !

C’est une manière douce et craquante de sexualiser l’interaction. Pas besoin d’en faire beaucoup plus. Les mecs timides ont du mal à voir les signes d’intérêts qu’on leurs envoie. Donc, dire les choses de manière relativement explicite est vraiment une aide dont ils seront (sans le dire) reconnaissant.

Les choses à ne pas faire

– Envoyer plus d’un ou deux textos entre la rencontre et le premier rendez-vous.

Généralement, on est bien plus à l’aise à l’écrit. Donc, on peut devenir très proche par texto et se retrouver totalement coincée le jour J. C’est la même chose pour lui , il en dira trop et ne sera plus trop comment gérer, d’une part, cette proximité intellectuelle et, d’autre part, cette distance physique.

Mieux vaut s’en tenir à un coup de fil pour le premier rendez-vous.

– Ne pas assumer la drague

Vous risquez de devenir « ami ». La tension qu’il existe entre vous va s’estomper. Et, même si vous lui plaisez toujours, il ne fera plus le premier pas. Sa timidité a trouvé une excuse : ne pas gâcher votre belle amitié…

– Endosser un costume de femme fatale

En séduction, comme dans la vie, il faut se mettre sur le même diapason que la personne en face. Comme un miroir. Jouer les contrastes fait fuir. Le mec aura bien du mal à voir des points de ressemblance avec vous. A vouloir faire les grandes séductrices avec un mec timide, vous ne gagnerez que sa méfiance. Il pensera qu’il y a anguille sous baleine. [Quoi, c’est pas ça l’expression ?!]

– Lui faire sentir qu’il est VRAIMENT timide

Il le sait. Il se rend bien compte que vous avez fait les premiers pas. Mais, ne lui rappelez pas. Il doit, déjà, suffisamment complexer sur sa timidité pour qu’on en rajouter une couche.

Même si on se décarcasse, on tente de lui montrer qu’on est tout autant timide. Si on fait les premiers pas, c’est parce qu’on est plus gênée encore que lui. Voulant vous rassurez, il gagnera lui-même en assurance.

Bref, un pieu mirage.

– Souffler le chaud/le froid

Oui, pour faire tomber amoureux la plupart des garçons : ça marche.

En revanche, ça a l’effet inverse sur les mecs timides. Cette technique les fera douter de votre intérêt pour lui et, par peur du râteau, il vous rayera de son carnet d’adresse.

Pendant toute la phase de séduction, soyez constante. Plus il vous montre d’intérêt, plus vous lui en montrerez. Ainsi, ses efforts étant récompensés, il agira de plus en plus.

– Lui dire qu’il nous plaît autrement qu’en face à face.

C’est valable avec tous les mecs. Mais, d’autant plus avec les mecs timides. Si vous envoyez un texto de ce genre là, qu’il répond que lui aussi : comment va se passer la prochaine rencontre ?
Un nid à stress, où vous pouvez être certaine que le premier baiser va être baclé.

– Ne rien faire

Qui ne tente rien …

Et vous, quels conseils donneriez-vous à nos lectrices pour séduire un mec timide ?

Anashka,
Qui [si-si] est une grande timide.


Séduire CET Homme

Comment séduire LE mec que vous convoitez – même si la situation semble compliquée... Un guide "étape par étape" pour faire tomber amoureux un ami, un collègue...

> Découvrez Séduire CET Homme



Commentaires (177)
  • Dohn | 3 octobre 2012

    « Certes, les femmes fatales ont du succès, mais, par expérience, je peux vous jurer que les hommes tombent surtout amoureux des filles timides. »

    C’est vrai ^^. C’est assez … séduisant et troublant de voir une fille légèrement bousculée, qui pique un phare, … lors d’un EC, d’une discussion. On n’a pas l’impression d’avoir affaire à une serial dragueuse :)
    Et pour les mecs timides, ça peut être une sacrée aide pour se convaincre d’essayer. Ça me rappelle un principe appris en psycho : si vous savez que qql a des sentiments envers vous, vous aurez tendance à en développer :)

    Par contre, il faut faire aussi attention aux mecs timides LSE. A défaut de pouvoir y aller, ils sont capables de s’accrocher de façon extraordinaire o.O

    Comme conseils, je dirais simplement :

    – Un mec normal va TRÈS RAREMENT (voir jamais) vous remballer de manière brusque. Il ne sait trop ce que cela fait (bon maintenant faut que l’approche soit correcte hein !).
    – Allez-y pas à pas : laissez-lui le temps de se poser (sans pour autant faire retomber la pression, au contraire, gardez constamment cette pression en l’augmentant progressivement).
    – Changez de décor, de lieux : son anxiété va peut-être s’apaiser voir s’effacer.
    – Tendez-lui des perches qui le poussent à agir, à prendre son courage à deux mains et à y aller.
    -200% d’accord avec le chaud et le froid à éviter au tout début ! A tout coup, il se poserait des questions et se dirait qu’il n’a aucune chance.

    Si le gars n’assume pas du tout sa timidité ou l’assume de trop ( il se cache derrière pour éviter d’agir), je serais très prudent voir je m’arrêterais là.

    Maintenant, comme le disait mon cher père : « Il y a plus de plaisir dans le désir que de plaisir dans le plaisir … » Et derrière un mec timide se cache peut-être une très grande sensualité !!!

    • Anashka | 4 octobre 2012

      Dohn, clairement qui dit timide ne dit pas mauvais amant.
      D’ailleurs, l’expérience fait que j’aurai plutôt tendance à penser le contraire.

      – Changer de décore : je te suis
      – tendre des perches : là, directement, ça se complique… un minimum de subtilité est demandée..

  • BluePastel | 4 octobre 2012

    En tant que mec timide (et connaissant d’autres mecs timides), je peux confirmer que ce sont des méthodes très efficaces ! Déjà, abordez un mec timide, vous avez fait plus de 50% du boulot car rien que ça, ça va le booster totalement et réhausser son estime de lui-même. Il faut effectivement éviter de jouer les croqueuses d’homme, c’est aussi déplaisant pour un homme timide, qu’une femme face à un gros dragueur imbu de lui-même. Il faut l’amener à des conversations légères et amusantes. Ah et surtout un joli sourire, il y n’y a rien de plus craquant qu’une fille qui sourit !

    • Anashka | 4 octobre 2012

      On note pour le sourire !

      • Dohn | 6 octobre 2012

        Souvent on oublie le plus basique : le sourire :) C’est magique un sourire ! Je ne comprends pas qu’il y ait autant de personnes qui ne sourient pas :(

        • Anashka | 7 octobre 2012

          Oui, c’est quelque chose que l’on a perdu. Pourtant, je n’ai jamais vu de mecs aussi beaux que ceux qui sourient.

  • Tom | 4 octobre 2012

    Tout cela me parait bien et même idéal^^
    Mais une fille qui fait les premiers pas, je n’en ai pas croisée beaucoup ^^

    Étant timide, tout simplement engager la discussion et montrer un peu d’intérêt pour rassurer (prendre le numéro, un bisou, …) C’est parfait :)

    • Anashka | 4 octobre 2012

      Noté !

      Finalement, si aussi peu de filles font le premier pas, c’est peut-être qu’elles ne savent pas trop comment faire… D’où l’article :D

      • Tom | 4 octobre 2012

        Possible oui ^^ Faut dire que vous n’avez qu’à vous asseoir et attendre que les mecs viennent ^^ Du coup pourquoi bouger :)

        A quand la création d’une rubrique comment draguer une fille? ^^

        • Anashka | 5 octobre 2012

          On a un site similaire pour les garçons, un ami, Lex bosse dessus : artdeséduire.com.

          va y faire un tour, c’est bien fait ^^

          • Tom | 6 octobre 2012

            Oui je connais un peu.

            Mais le principe serait d’avoir les conseils d’une femme :P J’aime beaucoup tes articles et ton approche ^^ Je me contenterai de lire ici tant pis :P

          • Anashka | 7 octobre 2012

            Pour tout ce qui est conseil sur une situation, hésites pas. J’ai été « formé » sur un site pour homme au départ ^^

            Mais, un article, je ne suis pas sure que ce sera possible ^^

  • Aragëa | 4 octobre 2012

     » Il en faut bien un des deux qui ait un peu de courage. Et comme nos ovaires sont plus grosses que leurs prunes… »

    Cette phrase est tout simplement magnifique ! JE ne sais pas pourquoi, mais je risque de te la piquer pour la ressortir dans l’une ou l’autre conversation xD

    Très chouette article en tout cas, comme à chaque fois ^^

    • Anashka | 4 octobre 2012

      Merci Aragëa ! Et, oui, j’adore la sortir aux hommes en question ;)

  • Boris | 6 octobre 2012

    Souvent des filles viennent m’aborder (à la fac) pour me demander où se trouve tel lieu.
    Elles détournent très clairement leur trajectoire vers moi pour une question dont je crois franchement qu’elles connaissent la réponse.

    Comment savoir si c’est une phrase d’approche qui ne marche pas (puisque je répond où c’est, et le dialogue se termine…) ?
    Comment s’attendent-elles à ce que je réagisse dans ce cas ?

    • Dohn | 6 octobre 2012

      C’est probablement une perche qu’elles te lancent :)

      Une perche pour ouvrir et lancer la conversation :p

      Si tu veux en avoir le cœur net, rentre avec légèreté et humour dans leur jeu :) Accompagné d’un sourire tu devrais voir à quoi t’en tenir :)

    • Anashka | 7 octobre 2012

      Disons que ce n’est pas évident. Si elles te plaisent, tu peux toujours relancer, sans répondre « Tu es nouvelles dans cette fac pour ne pas savoir ? » … Ce genre de choses.

    • Kali | 1 mars 2013

      Et bien si il t’arrive que se soit la même fille c’est surement une médiocre approche :)
      Si c’est le cas regarde (oui je sais on est 300 parfois dans l’amphi) si elle est en cours avec toi et si oui, est ce qu’elle te regarde?
      Si c’est une fille que tu n’as vu qu’une fois alors c’est une première pommé (comme moi…).

  • Manon | 7 octobre 2012

    Bonjour à tous :-) !

    J’ai une très mauvaise expérience des mecs timides et j’insisterai bcp sur ton premier point Anashka. La timidité, c’est un mur que le mec a dressé: on ne sait pas ce qu’il y a derrière, on ne sait pas pourquoi il l’a dressé, ni si finalement il veut vraiment la vaincre. Donc selon moi WARNING.

    J’ai fait il y a qqs années une très longue OI sur un mec hyper timide, ça m’a mise dans tous mes états, je pleurais tous les soirs, je me suis pris un beau rateau (mais il était trop timide pour dire oui….;-), bien sûûûr!)… J’ai fini par me rendre compte d’abord qu’il n’avait pas envie de vaincre sa timidité, ensuite qu’il s’amusait à générer des OI chez pas mal de filles et enfin et surtout qu’il n’était absolument pas intéressant. Mon OI a disparu en moins d’une semaine, elle est retombée comme un soufflet.

    Perso, je suis super timide, j’en souffre et je fais tout pour aller au delà….. alors les mecs qui se complaisent dans leur timidité je m’en méfie!

    Voilà, je voulais partager mon expérience avec vous!!
    Bonne soirée!

    • Anashka | 7 octobre 2012

      Merci pour le partage.

      Parmi le listing des prochains articles, j’en ai un sur « comment séduire quand on est timide ». C’est vrai que la timidité, c’est chiant. Et chez les autres, c’est un peu compliqué de savoir s’il y a ou non de l’intérêt.

      • Manon | 8 octobre 2012

        J’attends l’article avec impatience ;-)!!

    • 1268 | 9 octobre 2012

      Salut Manon, ton cas c’est TOUT À FAIT comme le mien, SAUF: je suis le mec hiper-timide et j’ai un copine qui s’interesse á moi, que me prend en consideration, qui m’a proposé de faire des choses ensemble… depuis 2 ans!!! Elle n’a pas eu beaucoup de succès, j’ai dressé le mur dont tu parles, elle ne sait pas du tout qu’est-ce qu’il y a derriere, et encore moins comment le percer. Je suis incapable d’aller trop loin avec elle, de vaincre ma timidité. Je suis très vulnérable, et introverti.

      J’ai l’impression qu’elle s’est déjà fatiguée de perdre le temps avec moi, et je le regrette beaucoup parce-ce que (aprés ma petite crise des 30 ans) je suis sûr que je ne rencontrarai plus jamais un femme comme elle.

      (excuse mon français, je suis espagnol)

      • Anashka | 10 octobre 2012

        Salut. Est-ce que tu as déjà parlé de tes blocages avec un professionnel ?
        Tu arrives à savoir ce qui t’empêche de faire le pas manquant vers elle ?

        • Manon | 11 octobre 2012

          Salut!!
          Je partage l’avis d’Anashka: c’est à toi de faire le travail pour vaincre tes blocages. Une fille ne pourra jamais le faire pour toi; à peine pourra-t-elle d’aider. On a tous de (petites ou grandes) difficultés en amour et c’est à chacun de se prendre en charge pour les surpasser.
          Ce que je n’aimais pas chez ce garçon dont je parlais: c’est qu’il s’enfermait avec l’egocentrisme d’un enfant dans sa timidité, se comportant comme une victime de l’attention qu’on lui portait et attendant qu’on fasse tout pour lui. J’ai remarqué que c’est une tendance des timides (moi la première ;-) ) mais je crois qu’il faut absolument dépasser ce stade pour vivre quelque chose d’intéressant!
          Voilà!
          Bonne journée!

  • Claire Marie | 23 octobre 2012

    Bonsoir
    Je viens de tomber sur cet article très intéressant car je suis amoureuse d’un homme timide (célibataire endurcit) qui n’est autre que mon ex-big boss (je dis ex car il est parti de la boîte) ! Nos anciens rapports de hiérarchie compliquent d’ailleurs les choses car nos relations sont toujours empreintes de ce code social établi pendant des années (Madame, Monsieur, vouvoiement etc…). Ce que je peux dire c’est que ce monsieur a tous les signes d’intérêt d’un homme « amoureux »…
    Avant son départ, il ne cessait de me regarder, de sourire, de rechercher ma présence, de rougir lorsque je lui faisais un compliment et même de se prendre une porte car il n’arrivait pas à détacher son regard de moi (maladroit en plus!) bref… Après mille péripéties, nous avons quand même réussi à nous échanger nos numéros de portable et convenu de se revoir.. Le problème c’est qu’à chaque fois nos rendez-vous sont remis ( j’ai été malade et lui a eu un impératif d’ordre professionnel). Depuis nous ne cessons de nous envoyer des sms dans lesquels il n’arrête pas de me dire « à bientôt… » mais rien d’autre. Nous devons nous revoir en fin de semaine car il repasse dire bonjour mais aucune chose n’a été prévue . Pas de pot, de ciné ou autre… Je n’ose pas l’inviter au resto car il a déjà décliné une invitation car il avait pris d’autres engagements ce jour là. Je ne sais pas quoi faire et j’appréhende cette fin de semaine. Je sais que lui ne fera rien d’autre que me regarder complètement transi et rougissant et que moi, son comportement me met mal à l’aise, d’autant plus qu’il m’intimide. Qui a une idée pour faire avancer les choses? Merci.

    • Anashka | 23 octobre 2012

      Claire Marie, bienvenue ici.
      Bon ce mec te plait et ça semble réciproque, il est hors de question que l’on passe à côtés d’une belle histoire !!!
      Il vient au boulot faire un coucou, c’est l’occasion de caler une date INCHANGEABLE pour un rencard. Tu as le droit d’être timidement directive « Bon, vous êtes Ok pour le resto, mais, je veux VOUS VOIR le marquer sur l’agenda… Vous me réserver cette soirée là ».

      Tu penses que c’est jouable ?

      • Claire Marie | 23 octobre 2012

        Bonjour,
        waouh! Il va falloir que je m’entraîne! Le tout étant que nous trouvions un moment sans personne autour. Je n’ai pas envie de me prendre un refus devant tout le monde. De plus, nous avons convenu de rester discret sur le fait que nous gardions une relation à cause des jalousies!
        Merci.

        • Anashka | 23 octobre 2012

          Pour tout ce qui est « jeu de regard », tu peux le faire discrètement avec du monde. Vois déjà s’il rentre ou non dans le jeu… Et, tu verras s’il cherche des moments seuls…

  • babbyboo | 23 octobre 2012

    Salut,

    En faites j’ai rencontrer un garçon et j’avoue qu’il me plaît beaucoup, j’avoue que fasse à lui je ne sais comment réagir et je pensais savoir séduire un homme mais lui je ne sais pas du tout comment faire car je ressens que je ne veux pas d’une histoire d’une nuit. Sa fais longtemps que e n’avais pas ressentis cela mais je doute beaucoup de moi ce qui m’étonne énormément

    • Anashka | 24 octobre 2012

      Salut, j’ai besoin d’en savoir un peu plus.
      Vous avez quel âge ?
      Comment vous vous êtes rencontré ?
      Est-ce qu’il t’envoie des signes d’intérêts ?

  • Claire Marie | 26 octobre 2012

    Bonsoir
    Nous voici vendredi et ce fut catastrophique! Il était à 20 pas (il m’a vu) et je n’ai même pas réussi à aller le saluer (trop de pression). Quand il est arrivé vers moi et mon groupe d’amis, il avait l’air visiblement en colère. il a joué les indifférents, a bavardé avec tous en riant exagérément, tout en m’envoyant des regards noirs de côté, histoire de voir l’impact sur moi. Il a même joué la carte de la jalousie avec une nana de la boite que je ne supporte pas et qui est en pince pour lui depuis longtemps… Et biensur, cela m’a mis en colère! Et là, je lui ai jeté un regard vraiment réprobateur et excédée je lui ai dit qu’il faut qu’on parle seul à seul. Je lui ai demandé quand c’était possible de se voir pour discuter!: Il ne dit pas non mais impossible d’avoir une date. Et cela m’a encore plus énervée et je suis partie hors de moi. Je ne comprends pas son attitude! Et parfois, j’ai l’impression qu’il joue avec moi et qu’au final, il n’éprouve rien pour moi. Peut-être ne dit-il pas non aux invitations par politesse. J’aimerai beaucoup clarifier cette situation.

    • Anashka | 28 octobre 2012

      Vous avez une drôle de relation. Vous vous lancez des regards réprobateurs, sans être ensemble. Comme un vieux couple qui ne se serait pas embrassé. Il n’a pas pu poser de dates ? La balle est un peu entre ses mains là. C’est surement à lui de faire le prochain pas. Par contre, sors de la colère, montre lui qu’il est le bienvenu dans ce pas là. Même s’il réagira plus sous quelque chose d’autoritaire, pas sure que vous partirez sur de bonnes bases.

      • Claire Marie | 28 octobre 2012

        Bonjour,
        C’est vrai que la relation est vraiment compliquée! Ça fait scène de ménage alors que nous sommes pas ensemble! Lui, il est célibataire depuis longtemps et même si c’est un crac de la finance, on ne peut pas dire que ce soit un as de la communication! C’est un homme très réservé, mais impulsif! Ce qu’il y a de sur c’est qu’avant son départ, un bon nombre de collègues ont remarqué qu’il y avait quelque chose entre nous, à cause de notre complicité. Et les rumeurs et jalousies se sont décuplées. En plus, j’ai eu une promotion juste avant son départ! Alors, imaginez! Restant dans la boîte, j’en ai beaucoup souffert et j’en souffre encore d’ailleurs! D’où l’appréhension d’aller lui dire simplement bonjour car il est toujours entouré de personnes! Mais tout ça, il l’ignore… Je lui ai simplement dit que je tenais à la discrétion lorsque nous avons convenu de garder contact.. Rajoutez à cela qu’un collègue avec qui je fais du covoiturage a raconté à tous qu’on sortait ensemble! Bref, un vrai cauchemar! Je me suis d’ailleurs demandé si son attitude de vendredi n’était pas en rapport avec cette rumeur, car ça faisait presque scène de jalousie. Alors, voilà après avoir réfléchi toute la nuit de vendredi, j’ai fait le bilan suivant:
        1. J’en ai marre de cette situation car elle a des répercutions sur mon travail. Et j’ai les inconvénients sans en avoir les avantages.
        2. J’aimerai que la relation évolue entre lui et moi (dans un sens ou dans un autre). Même s’il est timide, la relation ne peut se cantonner à du virtuel (sms et report de rendez vous…. là, sous la colère, il m’a dit fin novembre car il doit préparer son déménagement!)
        3. J’ai des sentiments pour lui et je désirerai savoir si c’est réciproque. Et apprendre simplement à se connaître pour voir si quelque chose est envisageable. Aimer parfois ne suffit pas à construire quelque chose de stable…
        Alors, j’ai décidé de mettre mon ressenti par écrit et de lui envoyer, sans agressivité, sans reproche, sans revenir sur l’incident de vendredi, ni sur la rumeur de relation avec mon collègue qui n’a aucun fondement… mais simplement en expliquant avec beaucoup de dignité les points précédents 1,2,3. On verra… Je ne sais pas si c’est une bonne chose d’ouvrir son cœur à un timide. Osera-t-il me répondre? Seul l’avenir me le dira…

        • Anashka | 29 octobre 2012

          En général, je conseille toujours le face à face. Le virtuel ayant tendance à scléroser les choses. Mais, dans ton cas, c’est particulier, il y a vraiment un abcès à crever (ou plus d’un).

          Peut-être que ce mail ira sur se voir en tête à tête plus rapidement, et c’est vraiment ce que je te souhaite. Tu me tiens au courant ?

          • Claire Marie | 29 octobre 2012

            Bonjour,
            Dès que j’ai des nouvelles, je te tiendrai au courant.. Pour l’instant, rien à signaler! De toute façon, je pars en vacances ce soir (il le sait) jusqu’au milieu de la semaine prochaine (Je n’aurai pas de connexion internet) et lui déménage. La balle est dans son camps…
            Merci pour tout,
            A bientôt,

          • Anashka | 30 octobre 2012

            En attendant, profites bien de tes vacances ^^

  • Lana | 2 novembre 2012

    Juste une question d’ordre pratique, je m’étais fait la réflexion quand tu avais entamé une tentative d’articles plus orientée « technique » (Tips séduction, il me semble), l’hypothèse de faire des field reports t’a-t-elle effleuré l’esprit ?

    Venant aussi d’ADS à la base, j’ai toujours trouvé l’idée de visualisation appliquée à une situation réelle intéressante. D’autant plus que SUH ne dispose ni d’un forum personnel, ni de journaux de membres qui pourraient compenser.

    • Anashka | 3 novembre 2012

      Oui, TIPS qu’il faut que je reprenne ! Les FR, j’y pense. Vraiment. Mais, je ne veux pas que ce soit les miens.
      1. J’ai une manière de draguer très directe, qui ne correspond pas vraiment à toute.
      2. Même si mon journal est accessible sur ADS, j’aime bien cloisonner un peu les espaces
      3. séduire pour un ONS est -tout de même- différent que séduire pour une histoire longue (et, dans les histoires longues, je me suis toujours laissé porter, donc, il s’agirait plus d’un FR sur ce qu’on fait les mecs que sur moi).

      En revanche, si des lectrices m’en envoient, je les publierais avec un très grand plaisir. Et, en fonction, pourrait y amener une analyse supplémentaire.

      (Contente de te lire ici ! )

  • philippe | 11 novembre 2012

    Bonjour,
    Puisque les hommes sont aussi accèptés sur ce site,alors ………
    Moi je voudrais bien savoir comment une femme devrait s’y prendre pour tenter d’abordé un homme qui ne se laisse pas facilement approché.Un homme qu’une expérience malhereuse là rendu extrèment méfiant à l’égar des femmes.Un homme qui n’à plus posé ses mains sur une femme depuis presque 20 ans.(Cela inclus forcément plus de rapports sexuèls).Un homme qui à complètement oublié ce qu’est une vie de couple,un homme qui ne sait même pas si il serait encore capable de pouvoir satisfaire une femme sur le plan sexuèl car il à complètement oublié comment il devrait s’y prendre de ce coté là aussi.Un homme qui est pourtant gentil,assé doux et assé généreux et pas trop moche physiquement.Voila le genre d’homme auquel une femme pourrait ce retrouvé à tenté d’abordé.
    Comment vous y prendriez-vous vous les femmes pour tenter d’abordé ce type d’homme?
    Seule un femme pourrait répondre à cette question.
    Si un article pouvait être fait à ce sujet et bien je serait curieux de le lire.

    Au plaisir de lire peut-être un jour un article sur le sujet.

    • Anashka | 11 novembre 2012

      Peut-être qu’elles n’oseront pas faire le premier pas, qu’elle préféreront attendre qu’il le fasse…
      Lui, comment s’y prendrait-il pour sortir de cet isolement, et revenir en douceur sur le terrain de la séduction ?

  • philippe | 11 novembre 2012

    Suite de mon petit commentaire.
    Ces hommes existes même si ils ne sont pas nombreux.
    Mais ces hommes ne sont pas pour autant inaccèssibles,ils sont simplement très méfiants,très prudents,et font difficilement confiance.
    Certains vont même jusqu’à refusé tout forme de dialogue avec les femmes car ils considères que le dialogue est déja une certaine forme d’approche.
    Et c’est justement là que réside toute la difficultée pour une femme de tenter d’approché ce type d’homme.
    Imaginée vous qui ètte une femme,vous venez de repérer un homme qui vous plait beaucoup,vous n’avez qu’une envie c’est d’allée vers lui avec l’espoir de pouvoir apprendre à mieux le connaitre et qui s’ais peut-être plus.
    Seulement voila,il y à une ombre au tableau.Vous vous retrouvé face à ce type d’homme que je décrit dans mon premier commentaire.
    Et là votre rève s’écroule en quelques secondes.
    Vous lui dite bonjour et lui vous dit bonjour aussi.
    Mais pour lui la conversation s’arrête là.Hors de question d’allé plus loin.
    Ce type d’homme existe même si ils sont peu nombreux.Pour certains d’entre eux ils sont seuls depuis des années.ils ont choisit de s’imposés à eux-même un mode de vie auquel la nature ne les à pourtant pas conçue.
    une expérience passée les à rendus méfiant et ils ont étés très malhereux,et ils ne veulent pas l’être à nouveau.alors ils préfères ne plus courrir le moindre risque.
    Bien sur vous les femmes vous n’en savez rien quand vous tentées une approche avec ce type d’homme.vous vous demandées pourquoi vous échouées dans votre tentative d’approche.
    Vous ne savez pas comment vous y prendre,vous vous demandé si le problème vient de vous ou de lui.Car lui ne se livrera pas il ne vous donnera aucune explication sur les raisons qui le pousse à vous rejeté.
    Vous lui laissé votre téléphone ou votre adresse mail dans l’espoir qu’il vous contact,mais lui ne vous contactera jamais.
    Vous avez fait tout ce qui était humainement possible pour le séduire,vous vous ètte faite belle,jolie robe,joli maquillage,vous ètte vous même très ravissante,et pourtant toutes vos tentatives ce soldes toutes pas des échècs.
    En résumé le beau monsieur qui vous plait beaucoup est impossible à approché,impossible à dompté,il est un peu sauvage,très farouche.
    Pas dragable.
    Que faite vous?vous laissé tombé ou vous insistée?
    Petite précision ces hommes ne sont pas homos pour autant,ils n’ons pas changés de bord.
    J’attend les commentaires de ces dames avec impatience.

    • Boris | 11 novembre 2012

      J’ai une vision des femmes très négatives dans le sens où je suis persuadé qu’il est très difficile d’en trouver des séduisantes qui aient des vraies valeurs. Ce qui exclue toutes les femmes qui passent leurs temps à mentir, qui sont infidèles, qui inventent des testes à la c** pour voir comment un homme va réagir plutôt que d’apprendre à le connaître simplement en venant lui parler, en lui proposant de passer du temps seul avec lui, qui couchent avec plein d’hommes différents juste pour un soir, et qui en rejettent d’autres pour des prétextes complètement idiot simplement parce qu’elles se sentent supérieur sans raison, etc… De plus, je suis très très sensible et je préfère alors la sexualité solitaire que de prendre le risque de me faire rejeter par une femme à laquelle je pourrais être très attachée. Bref, j’ai vraiment du mal à faire confiance aux femmes, et en plus je suis très solitaire, donc parfois les autres pensent que je les méprises parce que je ne fais pas attention à eux alors que c’est seulement une habitude de ma part et que je ne m’en rend même pas compte.
      La solution que j’ai trouvé pour le moment (je ne sais pas si elle sera concluante…) c’est d’utiliser facebook. A travers des citations par exemple, des images humoristiques, etc… il est possible de donner sont point de vue sur les femmes, les relations, sans en parler directement. J’utilise une sorte de double discours. Cela permet, je crois, à celles de ta liste d’ami de mieux cerner les obstacles à la relation et de trouver des solutions pour y faire face, si elles en sont capables, ce qui n’est pas forcement simple ! Bon évidement, il faut quand même qu’il y ait eu un minimum pour qu’elles se retrouvent dans ta liste d’ami… :P

      • Anashka | 11 novembre 2012

        Hum… Je me sens obligée de te reprendre sur quelques trucs :
        « qui aient de VRAIS valeurs » = qui aient des valeurs qui TE correspondent. Il y a nuance.

        Peut-être que les femmes qui testent ont « une vision très négative des hommes, dans le sens où elles sont persuadés qu’il est très difficile d’en trouver des séduisants qui aient » des valeurs qui leurs correspondent. Ce qui exclue les hommes qui mentent, infidèles (dont l’infidélité est excuser par des expériences scientifiques et des théories fumeuses)…

        Elles aimeraient bien qu’un mec les prennent comme elles sont, sans avoir à se camoufler, à cacher leurs envie d’engagement, de sérieux et de construction. Sans qu’au mot « couple », ils partent en fuyant. Mais, l’expérience a montré, qu’elles doivent être prudentes.

        Pour coucher avec pleins d’hommes pour un soir, personnellement, je ne vois pas où est le problème. Tant qu’elle n’est pas avec toi : c’est SON corps, SA vie sexuelle, non ? Sauf, si toi aussi, tu attends la bonne pour la première fois, tu as eu des aventures non ?
        Quand aux hommes qu’elles rejettent, peut-être ne sont-ils pas à leurs yeux « séduisants » au même titre que tu ne trouve pas certaines femmes séduisantes.

        Oui, je provocationne… C’est volontaire. Mais avec toutes ses croyances sur les femmes et ce manque de tolérance, ça va être compliqué pour toi, d’en rencontrer qui te plaise, tel quel. Peut-être devrais-tu te faire une bande d’amie filles, pour mieux les comprendre, pour assouplir ton point de vu ?
        Tu penses que c’est jouable ?

        Chaque sexe à des reproches à faire à l’autre. Clairement, nul n’est parfait, ni hommes, ni femmes. Mais, rentrer dans une guerre du genre, empêche tout pas vers l’autre, tout terrain d’entente où pourrait naître l’amour/l’amitié/la collaboration, par exemple…

        Pourquoi es-tu solitaire ? Es-tu heureux comme ça ?

        • Boris | 11 novembre 2012

          « Elles aimeraient bien qu’un mec les prennent comme elles sont, sans avoir à se camoufler, à cacher leurs envie d’engagement, de sérieux et de construction. Sans qu’au mot « couple », ils partent en fuyant. Mais, l’expérience a montré, qu’elles doivent être prudentes. »

          Ben c’est justement ce que je veux d’une femme !!! Une femme qui n’essaie pas de paraître autre chose que ce qu’elle est et qui ne fuit pas l’engagement. Moi de mon côté j’ai l’impression que ce sont les femmes qui fuient, peut-être ne le font-elles pas sincérement mais est-ce un masque parce qu’elles sont prudentes, comment puis-je le savoir ?

          J’ai eu peu d’aventure car à force d’entendre, pendant que je grandissais, des femmes dire qu’elles souffrent parce que tous les mecs sont des connards, qui couchent avec n’importe qui sans sentiments et qui se casse juste après, et ben j’ai tout fait pour éviter d’être comme ça. Bon je suis pas sûr que ça m’aide…

          J’ai déjà des amies filles mais on ne parle pas de c’est choses là.

          Je me rend pas compte que je paraîs intolérent en disant ça, ni de provoquer une guerre de genre…

          Pourquoi je suis solitaire… ben je ne sais pas, je fais beaucoup d’activité artistiques qui nécessitent d’être seul, après je ne saurai pas trop dire pourquoi ! :P

          • Anashka | 11 novembre 2012

            Peut-être pourrais-tu entamer la conversation avec tes amies filles ? Certes, elles te diront peut-être des choses contradictoires, mais tu en sauras plus…

            De plus en plus j’ai le sentiment que le « fuis-moi, je te suis » est LA règle a toute relation à deux. Si tu es trop empressé à vouloir t’engager, c’est la nana qui va prendre peur et vice-versa. Pour savoir lesquelles sont prudentes, lesquelles te manipulent : souvent, il suffit de comprendre POURQUOI elles te manipulent.

            Imaginons que je sois célibataire, que je n’ai ABSOLUMENT AUCUNE envie de me caser. Je te rencontre, et sens que tu as un jugement plutôt dur sur mon libertinage du moment. Comment pourrais-je trouver l’espace pour te dire que je ne veux pas construire ? Ne serait-ce pas protéger l’interaction que de te dire que « oui, le couple c’est bien » ? Et si tu t’emballes, que je suis prise dans mon mensonge, que te dire pour rétablir les faits sans être mal jugée ?

            Avec les hommes, comme les femmes, le meilleur moyen de savoir ce qu’ils veulent c’est d’être prêt/e à l’entendre. Comment pourrais-tu laisser la place à d’une part la femme qui veut réellement s’engager, et d’autre celle qui ne le veut pas ? Comment laisser cette place, sans inquiéter l’autre par une envie trop brusque d’engagement ?

          • Boris | 11 novembre 2012

            (réponse au message qu’il y a juste en dessous)

            « Ne serait-ce pas protéger l’interaction que de te dire que « oui, le couple c’est bien » »

            Euh, moi personnellement j’aime qu’on me contredise, j’aime les femmes qui ont un point de vue personnel et qui ose l’exprimer plutôt qu’une femme qui acquiesce bêtement à tout ce que je dis (même quand c’est n’importe quoi…). Donc pour protéger l’interaction avec moi il ne faut pas hésiter à me contre-dire (tant que ça a un sens !).

            Quand je porte un jugement comme ça, je ne juge que le comportement, pas la personne ! Si l’on suivait ton exemple, je peux très bien trouver que tu as des comportements auxquels je n’adhère pas mais bien t’aimer quand même ! ;)

    • Anashka | 11 novembre 2012

      Je pense que la plupart des femmes abandonnent assez tôt, en fait.
      Comme dans le sens inverse, tenter de séduire quelqu’un qui ne semble pas s’intéresser à nous, n’a pas d’intérêt, si ce n’est nous blesser l’EGO.
      L’idéal, ce serait que cet homme-là, donne de lui.

      Certes, il peut avoir un trauma vis-à-vis de le gente féminine, mais, c’est à LUI de le gérer, pas aux futurs femmes qu’il rencontrera.
      Il y a des personnes qui accompagnent à sortir des traumas : psychologues, thérapeutes…
      Ces hommes-là, y ont-ils songé ?

  • philippe | 11 novembre 2012

    toi tu à des amis filles,alors que moi je n’en ais aucunes.
    les seules filles que je vois du lundi au vendredi ce sont deux colègues de travail.
    l’une est marié et l’autre ne l’ai pas.
    je vois ces deux personnes 10 minutes par jours,5 minutes le matin et 5 minutes le soir et pour moi ce sont déja 10 minutes de trop.
    entre ces deux femmes et moi on ne se parle pas.on est là à ce regardé dans le blanc des yeux comme deux chiens de faience.je ne laisse pas le dialogue s’installé.
    dès mon arrivé dans l’entreprise je leur est clairement dit que avec moi toutes tentatives d’approche serai vouées à l’échèc.
    que ce n’était même pas la peine d’y pensé.il y à beaucoup de femmes dans l’entreprise ou je travail et je pense que le message à été bien transmit.maintenant elles savent toutes que avec moi cela ne sera jamais possible.
    il fut une époque ou j’était assé sentimental mais ce temps là est révolu.
    une femme ma beaucoup trop fait souffrir dans le passé,(il y à presque 20 ans)et aujourd’hui je n’accorde plus la moindre chance à une femme.
    j’ai un colègue de travail qui leur fait la bise le matin en arrivant au travail,mais moi c’est un privilège que je n’accode plus à une femme même si elle le veut elle n’y aura pas droit.

    • Boris | 11 novembre 2012

      A mon avis il faut vraiment que tu fasses un effort sur toi même, pour être plus ouvert. Certes il y a un risque de souffrir mais il faut prendre un minimum de risque. Si tu es trop distant, elles n’oseront pas te parler, ou bien ne te parlerons pas pour respecter ton choix, ou alors elles s’en moqueront et porteront leurs attentions sur ceux qui leur parlent, et si dès qu’elles font une tentative pour aller vers toi tu les envoies chi*r, elles n’ont vraiment aucun moyens…

      Peut être que si tu parvenais à parler de tout ça à une femme, lui expliquer que si tu es si distant c’est parce que tu as trop souffert il y a longtemps, etc… la communication pourrait se faire mieux. De ton côté tu serais surement beaucoup plus à l’aise pour parler d’autres choses ensuite et pour développer une vraie relation. Si en face elle réagit comme une gamine, ben ne le prend surtout pas pour toi. Bon après, si tu parles jamais à une fille et que tu lui sors ça d’un coup ça peu faire un peu bizarre… Mais il doit y avoir moyen !! :P

      Il faut faire attention à ne pas généraliser. Un homme n’est pas = à tous les hommes, et une femme n’est pas = à toutes les femmes. Plus tu te laisseras parler avec différentes femmes et plus tu pourras te rendre compte en quoi elles diffèrent les unes des autres, et alors tu pourras peut-être cerner celles qui ont les caractéristiques que tu cherches à tout prix à éviter.

    • Anashka | 11 novembre 2012

      Effectivement, sans porte d’entrée, c’est impossible pour une femme de venir vers toi.
      Avant même de parler séduction, vois comment tu peux laisser des portes pour aller vers toi.

  • philippe | 12 novembre 2012

    Il y à un peu plus de 20 ans,j’avais laissé une porte ouverte et une femme avait réussie à la franchire.Mais si j’avais su à l’époque ce que l’avenir me résèrvait alors je n’aurais jamais laissé cette porte entrouverte.
    Aujourd’hui j’ai donc vairouillé toutes les portes d’accès et moi seul est la clef.
    Ce qui ne me facilite pas les choses,c’est que moi je n’est jamais été un grand séducteur.je n’est jamais été un courreur de jupon,je ne suis pas comme on dit un chaud lapin.ça na jamais été mon genre.
    je n’est jamais su dragué.je n’ais jamais su m’y prendre de ce coté là.
    Certains hommes y arrive sans problème,ça leur vient tout naturellement,mais pas moi.
    J’avais un copin d’école qui lui n’à jamais eu le moindre mal à avoir toutes les filles qu’il voulais,je me suis toujours demandé comment il fesait pour avoir autant de faciliter avec les filles.
    Alors que moi j’ai toujours eu les pires dificultées pour en avoir ne serai ce qu’une seule.
    Mais dans un sens ce n’est pas plus mal,comme ça au moins je ne risque pas d’être à nouveau malhereux.

    • Boris | 12 novembre 2012

      A mon avis, enlève toi les idées de « savoir draguer » de la tête,
      essaie de te forcer à parler avec des femmes SANS avoir l’intention de les séduire,
      de prendre plaisir à le faire,
      prend l’habitude d’être avec elle, d’avoir des activités agréable avec,
      essai d’apprendre à les connaitre, intéresse toi à elles.
      Ce serait déjà une énorme étape de franchi je pense…

      Si certains te paraissent naturel c’est parce qu’ils ont pris l’habitude,
      rien ne te dit qu’ils n’aient pas déjà été dans une situation pire que la tienne à un moment de leur vie.
      Par exemple moi pendant une période, il suffisait que il y ait une fille dans la même pièce que moi pour que j’arrête de parler d’un coup et que je me renferme. A présent je parle naturellement avec n’importe lesquelles mêmes si je ne les connais pas.

    • Anashka | 13 novembre 2012

      Je vais me permettre de piquer un peu Philippe. Il est CERTAIN que l’amour fait SOUVENT souffrir, mais il apporte aussi de belles choses.
      Je ne sais pas trop ce que t’as fait cette femme, mais tu t’es puni pendant 20 ans de t’être laissé aller à l’aimer. Peut-être est-il temps de te le pardonner et de te ré-ouvrir ?
      La réalité, c’est que si la porte est fermée à clef, les femmes ne chercheront pas désespérément à l’ouvrir. C’est déjà tellement compliqué quand les portes sont ouvertes …

      Vient autre chose, ta confiance en la capacité de séduction qui est -pour le moins- bancale.
      Pourtant ne pas démarrer des thérapies courtes, en groupe, de confiance en soi. ça te permettra de découvrir des outils pour être plus à l’aise, de rencontrer des femmes qui comme toi, doutent d’elles… De te rassurer aussi sur la nature féminine… Y as-tu pensé ?

  • philippe | 14 novembre 2012

    Mon père me disait souvent que je devait toujours me méfier des femmes quelles sont capables de tout du meilleur comme du pire.
    En ce qui concerne le meilleur,je n’ais malhereusement pas eu la possibilité de le vérifier,mais pour ce qui du pire alors là il se trouve que mon père n’avait pas tort,il avait raison sur toute la ligne.
    Alors moi maintenant je me protège,je joue la méfiance et la prudence.
    Je ne veut plus prendre le moindre risque.
    Mon père me disait femme égal dangé.(warning en anglais).
    Et oui je suis un vieux (presque 50 ans) célibataire endurci depuis presque 20 ans.Il y à sur ce site un article sur le sujet de « comment dragué un homme célibataire endurci »
    Il y à au fond de moi des blaissures profondes qui ne ce sont toujours pas refermées même au bout de 20 ans et je ne pense pas que elles ce refermeront un jour.
    Il y à à mon travail une femme de 40 ans qui est plutôt mignone et qui est célibataire,mais entre elle et moi l’approche est impossible.D’un coté il y à un homme qui à vairouillé toutes les portes et en face il y à une femme qui aurait peut-être bien voulue tentée sa chance mais qui à compris que avec moi elle n’aurai aucune chance de m’avoir.
    elle est surement très déçu,je le vois bien à son comportement.elle à déja tenté d’établir un dialogue avec moi,mais moi dès le départ je lui est fait clairement comprendre que toutes tentatives serait vouée à l’échec.
    il lui arrive parfoie d’arrivée au travail en pleurent je ne sais pas si j’y suis pour quelque chose ou non.
    J’ai comme l’imprèssion que cette femme est malheureuse.Je ne sais pas si c’est du au fait que j’ai repoussé ses tentatives,mais moi je ne cèdrait rien de ce coté là.
    au travail elle est en présence d’un homme qui lui plairait bien,mais elle ne peut pas l’attrapé.

    • Anashka | 14 novembre 2012

      Je suis désolé, Philippe, mais je ne suis pas sure de ta démarche.
      Que veux-tu de ce que je peux apporter ?

      Que je te confirme que les femmes sont capables du pire ? Oui, comme les hommes. (Peut-être moins que les hommes, d’ailleurs, quand on voit la proportions de femmes battues ou de viols).
      Que je te rassure en disant qu’elles sont capables du meilleurs ? Oui, il suffit de lire ce que les filles sont prêtes à faire, ici, pour être avec le mec qui leurs plait.
      Que je te dise que si tu restes fermés, ce n’est pas l’autre qui ré-ouvrira ton coeur pour te consoler ? C’est le cas, les premiers pas dans ce travail doivent venir de toi.
      Que tu fais bien de te protéger ? Non, ça ne te rend, visiblement, pas heureux. Donc non. C’est le genre de MAUVAISE protéction qui te fait plus de mal que de bien, on peut se protéger autrement.
      Que des femmes se battrons sans cesse pour toi ? Non, pas si tu continues à te fermer.
      Que tu n’as pas ta place ici ? c’est à toi d’en juger, tu peux discuter avec pas mal de nanas et les lire. Peut-être mieux les comprendre pour moins t’en méfier.

      Tu ne m’as pas répondu sur les thérapies courtes. J’espère que tu le feras sur tes attentes ici.

    • Boris | 15 novembre 2012

      Je ne suis pas spécialiste, mais à mon avis tu devrais faire attention à ne pas faire subir à une femme ce qu’une autre ta fait subir. Tu prétends que les « femmes = dangers », mais en même temps tu penses que c’est toi qui en faire souffrir par ton indifférence ! Il faut vraiment que tu revois ta façon de te comporter avec elle, et que tu ne te places pas dans une situation équivalente à celle que tu rejettes, c’est à dire où ce serait toi, « l’homme = danger »

  • Claire Marie | 20 novembre 2012

    Bonsoir
    Nous voici une semaine après mon retour de vacances… Comme promis voilà les nouvelles qui ne sont pas bonnes… Après avoir mis mon ressenti, mes interrogations et mon désir d’éclaircir la situation par écrit, j’ai reçu une lettre en retour qui je dois bien le dire n’a pas répondu à mes attentes. Les propos étaient très confus disant tout et son contraire. Il a d’abord, en toute mauvaise foi, joué les étonnés! Qu’il ne comprenait pas car nos rapports étaient uniquement professionnels! Le ton de la lettre était froid, impersonnel, voire même administratif! Je lui laissais le choix entre continuer à se voir pour apprendre à se connaître et savoir si quelque chose était possible entre nous ou en rester là. Et il me répond que rien n’est possible mais qu’il veut qu’on continue à se voir comme ami. Quant à son attitude le jour où il est venu dire bonjour au boulot où il m’a ignorée volontairement et avait même l’air d’être en colère, il la justifie par le fait qu’il lui a été rapporté que je me ventais d’avoir une relation avec lui. Quelle attitude puérile…. Pourquoi alors ne pas simplement en discuter en tant qu’adultes responsables, plutôt que de croire des médisances et avoir une attitude aussi peu constructive!
    Aujourd’hui, je ne sais pas si j’ai affaire à un manipulateur ou à un homme qui ne sait pas ce qu’il veut ou a quelqu’un qui, prisonnier de son image, ne veut pas qu’on dise de lui qu’il sorte avec une « subalterne »… Quoiqu’il en soit, il repasse au boulot fin novembre et je pense que je n’irai pas le saluer… Il ne veut pas se livrer… Je veux me préserver…

    • Anashka | 21 novembre 2012

      Peu importe ce qu’il est. Il y a une question a te poser est-ce que cet homme te fait du bien ou non ? si non, Next. Il ne mérite pas plus d’attention de ta part. Tu as suffisamment tendue de perches.

      • Claire Marie | 21 novembre 2012

        Bon et bien je pense que c’est « Next »… Pour entamer une relation solide, j’attends de mon partenaire une réelle communication et une certaine stabilité! Or ce n’est pas le cas pour lui…
        Merci pour tes conseils! Peut être à une prochaine fois!

        • Anashka | 23 novembre 2012

          Oui, tu me tiens au courant ^^

          • Claire Marie | 1 décembre 2012

            Hello!
            Voilà les news… Monsieur « le timide instable » a décidé de revenir dans le coin passé plusieurs jours… Hier, j’ai donc gardé ma ligne de conduite : Pas de bonjour et aucun contact! Réaction du coco: colère! après un regard de coté il a tourné les talons et a claqué la porte! Aujourd’hui, Il est venu prendre son déjeuner au service de restauration, sachant que je serai la car je mange toujours là les vendredis: Il entre seul, pas de bonjour au groupe avec lequel je déjeune (ils n’ont d’ailleurs pas compris), et n’arrête pas de me jeter des regards en coin. Je constate qu’il est négligé (mal rasé, pull camionneur alors que la veille il était en costume et très amaigri). Il s’assoit face à une nouvelle collaboratrice qu’il ne connait pas et qui finissait son repas seule. Et la, de nouveau regard. Je me lève pour quitter la pièce en plaisantant avec un collègue. Et là, il me lance un regard triste de chien battu… Du genre, tu es contente, je souffre! Je n’y comprends rien!!! Demain, nous avons un spectacle et je ne sais quelle attitude adopter car il a dit à une de mes amies qu’il y serait.. (alors qu’il n’a rien à y faire!) En plus, j’y vais avec mon bout de chou qui l’adore et qui, des qu’il le verra, sautera dans ses bras (Et oui, pour couronner le tout, il s’était rapproché de mes enfants!!). Là, je ne sais plus quoi faire… Je suis toujours amoureuse de lui. Ça m’attriste de voir sa réaction mais je n’ai plus envie de souffrir et de me préserver ainsi que mon fils qui a déjà subit la perte d’un papa!
            C’est pourtant lui qui m’a dit qu’aucune relation n’était possible… Je n’y comprends vraiment rien!

          • Anashka | 1 décembre 2012

            Ta ligne de conduite semble marcher : il regrette. Il te le fait savoir. Ne chance rien à ta ligne de conduite. Si ton bout de chou lui saute dessus reste dans une conversation : polie, détachée… Rien de froid ou au contraire trop emballé.

  • Blacky_Eyes | 28 novembre 2012

    Bonjour/Bonsoir,

    AU SECOURS j’ai affaire au plus grand timide que j’ai jamais vu et je suis perdue :(

    Ca fait un bon moment que je lui plais. Au début je me rendais pas compte de l’intérêt qu’il éveillait en moi et puis petit à petit, j’ai fini par m’habituer à être son centre d’intérêt, à le voir me regarder, me parler, attirer mon attention… Et je trouvais que son attitude à quelque chose de mignon. Je me suis dit qu’il y avait peut-être un truc ! Au début j’essayais de l’ignorer et puis je me suis dit qu’il fallait peut-être tenter quelque chose.

    Mais il ne venait pas vers moi. Je pense que je l’intimide (je suis assez intimidante de nature, malheureusement, ça décourage pas mal de garçons…) J’ai fait le premier pas pour lui montrer mon intérêt. Etant assez timide aussi, ça n’a pas été difficile de me claquer sur sa personnalité. Mais il a fait celui qui ne me connaissait pas, il n’a pas « attrapé la perche ». J’ai bien vu qu’il était content que je lui parle (il avait un grand sourire jusqu’aux oreilles), et il a essayé de s’accrocher à la conversation, mais uniquement lorsqu’il a vu que je m’éloignais. Son « ignorance » m’avait tellement perturbée que j’avais besoin de me mettre au calme alors je l’ai quitté sans prendre son numéro et sans plus le déranger. Depuis, il me regarde sans arrêt, essaie d’attirer mon attention, il vérifie si je le regarde, vérifie avec qui je traine, montre des signes de « jalousie » quand je parle à d’autres mecs… Ses amis aussi me regardent beaucoup, ils sourient, en rient entre eux (je ne sais pas ce que ça signifie ?) mais lui ne se décide toujours pas à venir. Le problème c’est que je n’ai pas envie d’aller le voir encore une fois : aucune envie de me prendre un vent (ENCORE). De plus je lui avais déjà envoyé des messages avant via FB ; on avait commencé à discuter mais il s’est arrêté de me répondre quand il a commencé à sortir avec une fille qui lui courait après de manière super insistante (en fait, ils ont couché et sont restés ensemble par défaut.)

    Donc ça ferait quand même un troisième vent, ça fait beaucoup pour mon amour-propre.

    Je n’en peux plus car il se passe quelque chose, ça dure depuis des mois et des mois et ça ne fait que devenir plus ambigu (donc plus difficile). Je veux que ça avance mais comment ? Pour le moment je me contacte de manifester un maximum mon intérêt par rapport à avant (où je le regardais, mais pas non plus tout le temps.) Maintenant, je le regarde le plus possible, j’essaie de me composer une expression gentille, je fais en sorte qu’il me surprenne en train de me retourner à son passage, etc… Des choses comme ça. La première fois que je l’ai fait ça a été une catastrophe. Je l’ai fixé alors qu’il passait devant moi. Il a eu l’air très, très, trèèès embarrassé, on aurait dit qu’il ne savait pas où se mettre (d’ailleurs, il s’est caché derrière un poteau…) Ensuite, quand j’ai recommencé, il n’a plus été surpris mais on voit qu’il est toujours un peu nerveux : il pose les yeux partout ailleurs, se recoiffe toutes les deux secondes, fait tomber des objets parterre, oublie ses affaires ailleurs…

    Je précise aussi que sa timidité fait partie de son caractère mais ça n’empêche pas qu’il ait beaucoup de succès avec les filles et aucune difficulté à se trouver quelqu’un s’il en a envie. En fait, il a vraiment l’habitude que les filles lui… « mangent dans la main » (horrible à dire mais vrai…) alors je pense que pour une fois qu’une fille lui plait et qu’elle lui parait imperméable ça le perturbe. Bref. A L’AIDE, si quelqu’un a une idée ce serait bien. (Je précise que ses amis ne me facilitent pas la tâche car ils m’intimident pas mal. Je supporte mal leurs petits sourires en coin ; je sais que ça parait ridicule mais c’est un peu dur.)

    Merci d’avance.

    B-E.

    • Anashka | 29 novembre 2012

      Bonjour et bienvenue !
      De quoi discutiez-vous sur FB ? Est-il toujours avec cette fille ?

      • Blacky_Eyes | 30 novembre 2012

        Bonsoir Anashka :) Merci pour ta réponse ! Alors :

        Non il n’est plus avec cette fille depuis plus de 6 mois, et depuis qu’ils se sont séparés, il a commencé à montrer de gros, gros signes d’intérêt envers moi.

        Par message… En fait on se disait qu’on s’était déjà vus au Lycée (donc il y a un petit moment, quand même.) Et puis il a commencé à sortir avec cette fille et là il a plus répondu du tout. Et comme y avait pas vraiment de sentiments entre eux au début (du moins de son côté à lui) il continuait de me manifester de l’intérêt. Et puis il a tout d’un coup rompu le contact… J’ai relancé avec un message et puis pas de réponse. J’ai préféré ne pas insister en me disant que ce mec ne savait pas trop ce qu’il voulait ou qu’il était gêné vis à vis de sa copine.

        SAUF qu’entre temps, une amie à moi a découvert que je lui plaisais (à mon insu et au sien, je pense qu’elle a du le voir en train de me regarder). Et là, pensant qu’elle pourrait arranger le coup et accélérer les choses entre nous elle est allée le voir frontalement en lui disant qu’elle avait tout vu… Situation très difficile pour un mec aussi timide et en plus, déjà en couple. Donc lui a violemment nié en bloc et a même carrément dit qu’il ne me connaissait pas et qu’il ne voyait pas qui j’étais…

        Du coup après qu’il ait quitté sa nana, je me suis dit que j’irai le voir directement pour savoir ce qu’il en était. Sauf qu’il a poursuivi dans son mensonge, comme quoi il ne voit pas du tout qui je suis. Raaah ! ca m’enerve ! ><

        B-E.

        • Anashka | 1 décembre 2012

          Ah merde, l’histoire où il s’est laissé coincé !
          Est-ce que tu penses que ça peut marcher le « Bon, ok, on ne se connait pas. Donc, c’est l’occasion d’apprendre autour d’un verre. Qu’est-ce que tu en dis ? »

          • Blacky_Eyes | 4 décembre 2012

            Il me semble carrément trop timide pour ça… Je crois qu’il ferait une attaque cardiaque, même ! Je pensais plutôt l’aborder de nouveau en plaisantant à propos de son manque de mémoire. Car il se montre très méfiant. Lorsqu’on se croise, il se construit un masque un peu sévère, presque méchant (peut-être pour cacher son trouble ?) et quand je ne le vois plus (une amie est passée juste derrière moi, après que je l’ai croisé), elle m’a dit qu’il me regardait partir avec de grands yeux de merlan frit. Bref, j’ai peur de le brusquer, je voudrais être la plus douce possible pour ne plus rien bloquer.

            En plus, il est dans une filière où il étudie beaucoup (car il a un concours d’entrée pour une école difficile d’accès) : si je lui propose un verre et qu’il est réellement intéressé, il ne pourra pas refuser mais je ne veux pas provoquer de sentiment de culpabilité envers lui qui pourrait le faire reculer. Je préfère lui proposer un verre après avoir un peu mieux parlé avec lui (et mieux cerné sa personnalité aussi.) Comment faire pour l’aborder légèrement sans trop lui rentrer dedans ?

            Merci pour tes réponses !

            B-E.

          • Anashka | 5 décembre 2012

            Il est fumeur ? C’est bête, mais le coup du briquet, ça aide.

            (Il s’est vraiment mis dans un truc tordu, lui)

          • blacky_eyes | 5 décembre 2012

            Il fume oui, mais pas moi… Où veux-tu en venir ?

            BE.

          • Anashka | 6 décembre 2012

            Disons que c’est une bonne manière d’aborder. De demander du feu, pour une amie fumeuse.
            Il s’est coincé dans une drôle de situation. Il te faut une excuse pour l’aborder et tout recommencer à zéro.

          • Blacky_Eyes | 6 décembre 2012

            Oui, c’est une bonne idée mais après…? Comment ne pas laisser l’ambiguité s’installer ? J’ai peur des « blancs » qui peuvent débarquer à tout moment, avec la vérité qui flotte doucement dans l’air mais que personne ne veut avouer.

          • Anashka | 7 décembre 2012

            Sincèrement, j’trouve l’histoire un peu tordue, personnellement, je laisserais tomber. Mec trop compliqué.

            Mais, si tu veux VRAIMENT y aller, l’ambiguité n’est pas un problème. Et, pendant les silences, tu le regardes, tu souris gentiment. Quand à la vérité, vous en re-parlerez quand vous vous serez enfin vu dans le cadre d’un rencard.

  • Claire Marie | 1 décembre 2012

    Bonsoir,
    Voilà les nouvelles fraîches: Monsieur ne s’est finalement pas pointé..Je n’ai donc pas eu la possibilité d’appliquer tes conseils… Je ne sais pas quand il reviendra… Son ancienne secrétaire de direction m’a dit qu’elle l’ a vu vendredi soir en fin d’après midi et qu’il était très mal! La communication entre nous n’a pas été rétablie.. C’est dommage… et je ne vois pas comment faire pour la rétablir, vu qu’on ne bosse plus ensemble…

    • Anashka | 3 décembre 2012

      Enfin, il n’a pas voulu admettre qu’il s’intéressait à toi, il n’a fait aucun effort en ce sens et c’est encore TOI qui va tenter de remettre en place la conversation?

      • Claire Marie | 4 décembre 2012

        De toute façon, à partir du moment où je n’ai pas l’intention de lui envoyer un message ou encore moins de lui téléphoner…
        Mais la prochaine fois, si j le croise simplement dire « bonjour », plutôt que de l’ignorer.

        • Anashka | 4 décembre 2012

          Oui, le « bonjour » c’est mieux. Comment s’est passé le spectacle auquel vous deviez aller ?

          • Claire Marie | 10 décembre 2012

            Bonsoir,
            J’ai mis un peu de temps à répondre car j’ai eu des problèmes d’ordinateur. Le spectacle s’est bien passé mais il n’y est pas allé.
            Par contre, aujourd’hui j’ai eu l’occasion d’appliquer tes conseils… car à ma grande surprise, il est repassé dans la boîte… Et ce qui est encore plus surprenant, c’est qu’après l’avoir ignoré, snobé et restée insensible à ses regards tristes…c’est lui qui est venu vers moi pour me dire bonjour. Je lui ai retourné son bonjour le regardant dans les yeux par franchise. Je suis donc restée courtoise. Esquissant un sourire de sympathie qu’il m’a retourné. Ceci dit son regard était particulièrement inexpressif comme quelqu’un qui se serait blindé. Il est resté à proximité, me regardant en coin et prêtant une oreille attentive à mes conversations avec les collègues.
            La suite de la journée fut encore plus surprenante. Alors que je ramenais des papiers en comptabilité, en passant dans le couloir j’ai vu qu’il était dans la salle de repos (il m’a vu aussi) et au retour il était seul sur le pas de la porte et il m’a abordée essayant maladroitement d’entamer une conversation (ce que secrètement j’espérais mais sans grande foi). Une conversation somme toute banale sans évoquer le passé. J’ai répondu sans m’emballer. Il avait l’air très heureux (grand sourire jusqu’aux oreilles) que je ne le rembarre pas et que je m’attarde pour lui répondre. Mais je suis assez vite repartie car j’avais une réunion. En me quittant, il avait l’air soulagé.
            Je dois bien dire que cela me déconcerte, je n’y comprends rien. Je ne sais même pas ce qu’il attend de cette reprise de contact. Mais mon indifférence avait visiblement l’air de l’affecté.

          • Anashka | 11 décembre 2012

            Il est passé au dessus de sa fierté pour t’aborder ? Bravo !
            Bref, continu comme ça. Toi, continu à tourner tranquillement la page, et qui sait, avant que tu es fini, il reviendra peut-être complètement.

  • blacky_eyes | 5 décembre 2012

    Oui il fume mais pas moi… o: Où veux-tu en venir ?

  • Claire Marie | 11 décembre 2012

    Bonsoir,
    Oui, il est bel et bien passé au dessus de sa fierté! C’est donc lui qui a rétabli la communication entre nous. J’en suis encore toute étonnée, vu son statut il est plutôt du genre à ne rien lâcher. Cependant, il a du voir que cela me faisait plaisir qu’il me parle de nouveau car je lui ai renvoyé son beau sourire! Je ne sais pas quand est-ce qu’il repasse dans la boîte. Si je ne le revois pas avant la fin de l’année, penses-tu que ce serait trop « entreprenant » que de lui envoyer simplement une carte de vœu pour la nouvelle année (Sans autre chichi que meilleurs vœux)? Qu’en penses tu?

    • Anashka | 12 décembre 2012

      Un texto plus qu’une carte de voeux. S’il est passé au-delà de sa fierté, c’est que tu as mis de la distance, donc que tu ne lui as pas laissé le choix. La carte de voeux, c’est un peu « trop ». C’est montrer qu’en fait, tu n’attendais que ça. Le texto, c’est plus simple, moins d’investissement.

      Tu en penses quoi, toi ?

      • Claire Marie | 12 décembre 2012

        Bon alors, si je te suis: Le but c’est de lui montrer que la porte est ouverte mais que je suis pas derrière à l’attendre. Un texto c’est certes plus impersonnel mais en même temps je n’ai pas envie de retomber dans des échanges de sms interminables et qui ne mènent à rien comme précédemment. C’est quelqu’un d’assez traditionnel, je dirai même conformiste par certains côtés. Il est très croyant.Pour lui noël a même plus d’importance que nouvel an avec ce que cela implique. C’est pourquoi j’avais pensé qu’en cette période, une carte joyeux noël et bonne année me semblait un façon de lui faire comprendre que j’ai pris en compte son « acte de repentance ». Mais, je ne veux pas en faire trop…
        Si, je lui envoie un texto joyeux noël le 25 , il sera très surpris et ne risque-t-il pas de se dire « Elle pense à moi en ce jour si particulier »?

        • Anashka | 13 décembre 2012

          Je ne connais des situations que ce que l’on m’en dit. Finalement, la carte de voeux à l’avantage de l’originalité.
          Le texto garde plus de distance, mais peut te faire retomber dans les échanges interminables.

          Toi, le connaissant, qu’est-ce qui aura le plus d’effet sur lui ?

          • Claire Marie | 13 décembre 2012

            La carte de vœux aura certes plus d’impact sur lui mais cela évite les échanges de textos interminables. Et puis je ne suis pas sensée avoir garder son numéro de portable!!! (Vu que je dois être la seule au boulot à l’avoir) Tandis que l’adresse est de connaissance publique! il répondra comme il voudra (ou pas). qu’en penses tu?

          • Anashka | 13 décembre 2012

            Il est possible qu’il ne réponde pas. Même très probable. En revanche, ça lui permettra d’avoir un sujet à aborder avec toi. Mais, tu ne voulais pas passer à autre chose ?

  • Claire Marie | 22 décembre 2012

    Bonsoir,
    Je reviens de déplacement et je découvre ton message. Pour répondre à ta question: ce n’est pas facile de passer à autre chose quand on a toujours des sentiments pour la personne et que celle ci traîne souvent dans le coin… Ça aurait été plus facile pour moi, s’il ne m’avait pas montré qu’il était affecté par le fait que je mette de la distance entre nous. Sans parler, du pas qu’il a fait vers moi pour rétablir le contact…

    • Anashka | 23 décembre 2012

      Oui, la situation est délicate, car tu ne peux pas couper, mais il ne veut pas non plus de relation.
      ça semble un « jamais avec toi, jamais sans toi ». Où ça en est ?

      • Claire Marie | 23 décembre 2012

        Étant donné que j’étais en déplacement, je ne l’ai pas revu. J’ai su par les copines qu’il était repassé au boulot pendant mon absence.
        J’ai posté hier une carte lui souhaitant un joyeux Noël de la part de ma petite famille. Et on verra bien…
        Et, y a t il un moyen de faire pencher la balance dans une relation « jamais avec toi, jamais sans toi » hormis le fait de couper et tenir bon malgré les regards désespérés?

        • Anashka | 25 décembre 2012

          C’est encore une perche. Donne toi un nombre limites de perches que tu veux lui tendre, sinon cette histoire te rendra dingue.

          • Claire Marie | 12 janvier 2013

            Bonsoir et tout d’abord Bonne Année!
            Nous voilà donc trois semaines après notre dernier message. Et voici, l’évolution de la relation. J’avais donc posté quelques jours avant Noël un petite carte lui souhaitant de bonnes fêtes de fin d’année. Et puis, pas de nouvelle… Les jours passant, les fêtes et les congés posés, il m’a été plus facile de passer à autre chose, me disant que finalement s’il ne répond pas, c’est son choix et que j’avais tendu assez de perches. Et qu’il n’y avait rien à regretter, car j’avais fait tout ce qui était possible!
            Et ce matin, une lettre est arrivée dans laquelle il me dit que la carte lui a fait plaisir, que ça l’a beaucoup touché mais plus encore le fait que je ne l’ai pas rejeté lors de notre dernière entrevue. Puis, il m’adresse ainsi qu’aux enfants une très bonne année avec tous les souhaits possibles que chacun puisse faire. Et conclut avec une formule du genre que je dois croire en la fidélité de sa pensée et en celle de ses sentiments les plus cordiaux (Ça fait très Big boss coincé! Ce qu’il est d’ailleurs!)… Je ne sais pas quoi répondre à cela! Bien sur, que j’étais contente qu’il rétablisse le contact lors de notre dernière rencontre et que j’ai vu que à quel point mon indifférence l’affectait, mais je ne crois pas que lui dire soit une bonne chose!
            Par ailleurs, je sais qu’il repasse dans la boîte en fin de semaine pour la galette. Nous serons donc certainement amené à nous revoir. Ce qui m’agace c’est qu’à chaque fois que je me dis « je passe à autre chose », il revient sur le tapis…
            Je crois que je vais attendre la réception de fin de semaine et voir quelle attitude il aura. Je vais prendre un attitude neutre et courtoise, et le laisser venir. S’il a envie de me parler c’est à lui de faire le premier pas… Qu’en penses-tu?

          • Anashka | 13 janvier 2013

            La stratégie que tu proposes me semblent la bonne. C’est plutôt agréable de vois que la carte l’a touché. Il est très coincé, ça, je confirme.

            L’idéal pour passer à autre chose serait de faire de nouvelles rencontres. ça t’éviterai de « fixer » sur lui.

  • inconnue... | 8 janvier 2013

    Bon, je me lance…

    Alors voilà, j’ai un petit faible pour un mec, mais je ne sais pas si on pourrait le qualifier de timide. Disons que la situation complique un peu les choses puisque c’est mon prof de TD – comme c’est original… (Du moins, « c’était », le semestre est terminé ! )
    J’ai pris un peu sur moi malgré mon léger manque de confiance (mais j’y travaille à fond !!) et j’ai réussi à instaurer le dialogue avec lui après chaque cours. J’ai l’impression qu’il y a des regards, plutôt un bon feeling, mais vu qu’il est relativement accessible, pas évident de savoir s’il me trouve juste cool ou plus…
    Je trouve qu’il rentre pas mal dans mon jeu (regards, sourires, sarcasmes, mails etc.) même s’il ne relance pas trop le truc (c’est souvent moi qui initie l’échange et il ne répond pas toujours à mes mails). Je lui ai proposé sans trop y croire d’aller boire un coup, et il m’a répondu qu’il serait plus dispo après les corrections. Donc en gros, il m’invite à le relancer non ?

    Le soucis, ben c’est que pour l’instant, c’est surtout moi qui fais des pas vers lui, comment inverser la tendance ? Je souffle le chaud mais je vois mal comment souffler le froid sachant qu’il ne me courre pas après non plus (si je ne lui écris pas pendant longtemps, il ne m’écrit pas non plus, donc on va pas aller bien loin, je suis obligée de relancer…).

    J’ai peur aussi de 2 trucs :
    – Me faire friend zoner, style on boit un coup « entre potes » et ça n’ira pas plus loin (enfin quand même, je suis grillée à des kilomètres… Je pense qu’il sait très bien pourquoi je lui propose).
    – A l’inverse, il m’a totalement grillée (très probable) et rentre dans mon jeu uniquement pour flatter son égo.
    Anashka, t’en penses quoi d’après ce que tu sais ? Comment on repère ce genre de truc ? Comment demander très subtilement s’il a quelqu’un ?

    Bon, si on adopte un point de vue plus optimiste, on peut se dire que je suis bien cramée, et que s’il accepte de me revoir, c’est qu’il n’est pas totalement désintéressé…

    • Anashka | 9 janvier 2013

      Bonjour et bienvenue inconnue.

      Je dois bien avouer que les profs de fac est un challenge que j’ai rarement mené jusqu’au bout. Peut-être parce qu’ils facilitent les OIs. Donc, on va tenter ensemble.

      Effectivement, la stratégie la plus efficace c’est de le sortir de son cours. Notamment par le verre.
      Effectivement, jusque là, c’est à toi de faire les premiers pas, notamment parce que ça craint un peu pour lui. (Il ne perdra pas son boulot, mais ce ne sera pas bien vu des autres professeurs).

      Mais, pendant le verre en question, ce sera à toi d’inverser la tendance. Tu oublies que c’est ton prof, tu oublies qu’il te plait. Tu imagines que c’est un mec lambda que tu dois séduire. Et, tu sors tes armes les plus efficaces :
      – les regards prolongés pendant les silences
      – les taquineries
      – l’orientation du sujet de conversation sur les relations homme/femme, sur l’amour et le sexe
      – quand il te drague, ne pas hésiter à lui souligner, avec un sourire qui en dit long.

      S’il accepte ton verre, tu auras déjà fait le plus difficile.

      • inconnue... | 9 janvier 2013

        Merci Anashka !

        Ben le truc, c’est qu’on a déjà bien instauré une proximité je trouve : EC, taquineries, clin d’œil quand je lui ai proposé de le revoir. On se tutoie, on échange quelques mails, on fait une partie du chemin ensemble après les cours (1/2h de trajet ça laisse le temps de papoter), c’est pas vraiment un rapport prof/élève (en plus on a peu d’écart d’âge). Bon, je ne peux pas donner tous les détails ici (mais tu pourras les trouver en PV)… ;) Mais vraiment, j’avais l’impression qu’il y avait quelque chose.

        Et là, BIM ! Hier soir je viens d’apprendre une très mauvaise nouvelle…
        J’ai discuté avec quelqu’un qui l’a aussi comme prof, et apparemment il leur a déjà parlé d’une copine. Donc visiblement, il serait déjà pris (après, j’ai pas pu avoir plus de détails, ça reste flou). Ça fait un peu ch**r, ça confirme ma peur numéro 2. Et d’un côté je trouve ça étrange qu’il n’ait jamais fait allusion à cette copine devant moi : à savoir que, personnellement, quand j’étais casée, si je voyais quelqu’un qui tentait de me draguer, j’essayais assez vite de le FZ en parlant de la personne avec qui j’étais…

        En plus le fait que je lui propose d’aller boire un verre, c’est quand même assez clair je trouve, et il n’a pas eu l’air de refuser, même s’il reporte à un moment où il sera plus dispo. Alors soit il joue avec le feu, soit il est totalement à côté de la plaque et n’a pas perçu d’IOI chez moi (nan mais c’est vraiment pas possible, il est bien trop observateur, ce serait se voiler la face), soit il fait comme si de rien n’était dans le but de me FZ. C’est naze, du coup ça me fait douter, je me dis que je me suis peut-être fait des films en voyant des signes où il n’y en n’a pas (mais m**de, il n’est quand même pas super clair).

        Du coup, je ne sais pas trop quoi faire. Je pense que je vais quand même aller jusqu’au bout, et donc tenter d’aller boire un verre avec lui et voir comment il se comporte. Mais je serai probablement beaucoup moins séductrice sachant cela (j’en ai marre d’avoir le rôle de la fille intéressée par des gens casés). J’essaie de me dire que si je perd un amour potentiel, je gagnerai peut-être une amitié, mais j’accuse un peu le coup quand même.

        • Anashka | 9 janvier 2013

          Je viens de lire ton mail. C’était une bonne idée.

          Ou peut-être qu’il a envie d’une aventure. A ta place, je ne m’arrêterais pas sur les on-dit. Tu bois ton verre, tu sors tes cartes, et tu vois ce que ça donne.

          Puis mince, c’est un prof ?! Mon combat inachevé. Mon plus gros ratés ! Tu dois jouer le tout ! Je compte sur toi ! Ce sont toutes les séductrices qui veulent voir un GOAAAAL !!!

          JOKE.

          Tu gères comme tu l’entend. Mais, comme pour un mec lambda, tant qu’il n’y a pas de refus, tu joues tes cartes.

          • inconnue... | 10 janvier 2013

            Merci !

            Ca me fait rire ta réaction parce que dans ma classe, j’ai une pote qui fait un peu la même. Elle le trouve mignon aussi, mais comme elle sait qu’elle n’osera jamais l’aborder, elle compte à fond sur moi pour que j’y arrive. Et oui, je veux me dire que c’est possible ! Et pouvoir montrer aux autres qu’il ne faut jamais se mettre de barrières avant d’avoir tenté quoi que ce soit (et c’est la fille qui était totalement mal dans sa peau 3 ans en arrière qui vous dit ça…).
            Ma précédente relation était super mal barrée au départ (pareil, déjà une copine), personne n’y croyait et au final, ça a été le rêve absolu pendant un bon moment… :) Mes potes sont restés un peu sur le cul.

            Oui, je me dis que je vais quand même tenter l’histoire parce que je trouve que son comportement envers moi n’était vraiment pas très clair. J’ai beau tourner le « problème » dans tous les sens, envisager toutes les possibilités, je pense qu’il subsiste une ambiguïté : je suis forcément grillée, il ne m’a pas repoussée (ni parlé de cette copine), voire même, il a (consciemment ou non) un peu alimenté le truc. Donc, il ne pourra pas me reprocher d’avoir essayé, car là je lui reprocherai de ne pas être très honnête…

            Le mec qui m’a annoncé cette super nouvelle avait l’air plutôt sûr de lui puisqu’il l’a vraiment entendu parler de copine, mais bon, on ne sait rien de la situation actuelle dans le détail, donc agissons comme si elle n’existait pas, tout en gardant à l’esprit qu’elle existe probablement. Comme ça, pas de déception. En attendant, il me reste bien 2 semaines de cogitations de l’extrême avant de pouvoir faire quoi que ce soit.
            *n’a jamais autant attendu la rentrée…*

          • Anashka | 10 janvier 2013

            On garde en tête qu’il n’a personne.

            Oui, je réagit comme ton amie parce que les « profs » sont les fantasmes numéro 1, et dans mes périodes de challenge personnel, j’ai toujours été à « presque y arriver ». J’ai reçut des mails érotiques en 2ième année de licence avec un et j’ai bu un verre avec un autre en 3ième année. Enfin, je suis sortie avec un prof, mais ce n’était pas un prof à moi, donc, ça ne compte pas. J’en suis à pensé que le prof est un type « presque séduisable« .

            Bref, prend ton verre. Attaque en subtilité. Séduis-le. S’il reste un peu passif, mais sans rejet, c’est pour se déculpabiliser de la situation, donc, pas de craintes.

  • inconnue... | 10 janvier 2013

    Hahaha !

    Le « presque » séduisable… C’est un peu ça. J’espère pas que ça sera mon cas, il n’y a rien de plus frustrant. Surtout qu’à la base, je ne le fais pas particulièrement pour le challenge ou le fait qu’il soit prof. Il me plait vraiment. Donc ça va être un peu complexe parce que justement, je n’ai pas juste envie d’une petite aventure en tant qu »amante », ni même d’un coup d’un soir (je préfère encore qu’on soit potes à ce compte là).

    En même temps, je pense qu’on a partagé autre chose et qu’il ne me perçoit probablement pas comme un plan cul potentiel : nos échanges étaient super intéressants, pas portés sur des banalités ou même sur le sexe, donc je pense lui avoir montré que je n’étais pas là juste pour l’allumer mais que je m’intéressait vraiment à ce qu’il disait (et que j’avais des choses à dire), ça peut faire la différence avec le cliché de l’élève qui veut juste se taper son prof pour le trip (et je ne dis pas que c’est ton cas), d’autant plus que je suis presque la seule à autant m’investir dans le cours (best note ever !). Donc à voir…

    Je me dis aussi qu’il existe quand même pas mal de cas de profs (ou chargés de TD) qui sont sortis avec d’anciens élèves, donc je garde espoir… Mais c’est cette histoire de copine qui fait ch**r…

    • Anashka | 11 janvier 2013

      Tu en seras plus devant ton café. Peut-être a-t-il dit ça pour qu’on arrête de lui poser des questions de ce genre. C’est pratique l’alibi de la copine.
      Quand je dis « aventure », je pense « Aventure ». Pas un coup d’un soir vite-fait, mal-fait, hein ?

  • inconnue... | 11 janvier 2013

    Hahaha ! Le grand A qui fait toute la différence ! Effectivement, je me sens l’âme d’une aventurière avec lui. (Nan mais faut quand même se dire qu’avant j’osais vraiment pas draguer quoi… Et là, je me lance totalement dans l’arène…)

    Oui, il avait peut-être un autre cas d’OI dans leur classe et pour le coup il y a mis fin ^^. Bon, ça serait un peu tiré par les cheveux mais c’est pas grave, on y croit. J’ai reparlé à mes potes, ils m’ont confirmé que les regards qu’il me lançait en cours étaient vraiment chelous…

    • Anashka | 13 janvier 2013

      Plus tu vas chercher à te renseigner moins tu vas te concentrer sur TA séduction, à TOI. Sur ce que TU peux contrôler. Lui et ses réactions permettent simplement de se ré-ajuster. Ne cherche pas trop d’infos sur « où il en est ». ça va te paumer plus qu’autre chose.

  • Blacky_Eyes | 27 janvier 2013

    Coucou :)

    Voilà, je ne sais pas si tu te rappelles de moi mais je t’avais écrit fin novembre 2012 à propos d’un garçon très, très timide avec moi (mon commentaire date du 28/11/12). Notre histoire était devenue tellement tordue et ambiguë que tu m’avais conseillé de laisser tomber… Hem, donc je viens pour te dire que j’ai fait tout le contraire et que ça a marché xD

    En fait, j’en avais marre que les choses stagnent et je voyais qu’il m’envoyait de plus en plus de signaux et d’invitations à aller lui parler (des signaux de désespoir et en même temps des regards remplis d’espoir, ça devenait indécent de l’éviter…) Alors j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai joué les vilaines filles ! J’ai glissé mon numéro dans sa veste à son insu (il était sorti boire un café en abandonnant ses affaires…) et je me suis enfuie. Quelques jours plus tard, quand il a retrouvé le papier (anonyme !!) il m’a écrit sans savoir que c’était moi… Là, il a mis le doigt dans mon engrenage !! Haha… Il n’a pas cherché vraiment de conversation, c’était juste un gentil SMS histoire de dire « j’ai bien reçu ton message mais ton identité ne m’intéresse pas » (il n’avait même pas demandé QUI c’était.) Alors j’ai continué de lui écrire mais il ne semblait pas trop réceptif à discuter avec une inconnue (cela dit il a été aimable.) Alors je lui ai laissé sous-entendre que c’était moi (sans dire mon nom), il n’a pas répondu et quand on s’est revus le lendemain, il était tellement ambigu et faisait tellement des choses bizarres quand j’étais là que même des inconnus ont remarqué ses regards.

    Là-dessus, je l’ai laissé mariner pendant 1 semaine puis je l’ai relancé un soir… Il m’a avoué qu’il n’avait pas trop cherché à savoir qui j’étais, mais j’ai continué à échanger avec lui, en écrivant les messages les plus mystérieux possibles, mais en même temps en distillant des indices évidents sur moi (afin de ne pas le frustrer/l’agacer). J’essayais d’osciller entre le teasing et l’humour… J’ai même utilisé la technique dont tu parlais, à savoir doubler le temps de réponse par sms… Il a mis 12h à répondre à un message, alors j’ai mis 24h à répondre à sa réponse, et ça a tellement bien marché que j’en riais !! Il était tellement fané que par la suite il me répondait dans la seconde d’après !! Et je lui ai donné rendez-vous pour le lendemain, sans lui donner mon prénom pour autant, afin qu’on se voie directement. Ensuite, le lendemain, oh la la… Il s’était fait tout beau ! Je crois qu’il savait que c’était moi parce qu’à chaque fois que je sortais mon téléphone pour écrire un simple sms, il se précipitait sur le sien pour vérifier puis il le rangeait. Il regardait son portable toutes les 5 secondes. Finalement, je suis allée le voir (et j’ai failli lui sauter dessus tellement il était sexy mais je me suis contrôlée.) Il a été vraiment timide mais très gentil. Je pense qu’il attendait ma venue. Il n’a manifesté aucune surprise quand je lui ai dit que j’étais l’auteur des sms. J’avais peur des blancs mais je crois que lui encore plus. Il m’a posé pas mal de questions sur moi, auxquelles j’ai répondu en souriant. Je lui en ai posé aussi. Et puis il s’est mis à spontanément me parler de lui, surtout ! Mais voilà, il a un examen super important à passer avant la fin de l’année alors je dois le laisser se concentrer dessus. Il m’a dit qu’il était désolé, qu’il devait bosser et qu’il avait trop peur de perdre du temps. Mais il m’a dit qu’on pourrait se voir ensuite si j’avais envie, dans un cadre différent… Donc voilà, j’aurai plus qu’à le relancer ou attendre qu’il me relance pendant les vacances, et ce sera un autre combat à mener. En tout cas, je suis très fière de moi… :)

    Voilà c’était juste histoire de te tenir au courant, de savoir si ce que j’ai fait était bien et si tu as autre chose à me conseiller/me proposer pour la suite des opérations :D

    Bien à toi,

    B-E

    • Anashka | 27 janvier 2013

      Tu m’épates ! Wouah ! Je n’aurai jamais imaginé un plan autant « Amelie Poulain ».
      Quand est son examen ? Tu es sure que le voir de temps en temps d’ici-là, en mode « pause café d’une heure » n’est pas jouable ? Est-ce qu’il t’a relancé par SMS depuis ?

      • Blacky_Eyes | 27 janvier 2013

        Merci du compliment !!! :D

        Alors :

        Je lui avais donné un rendez-vous pour une pause mais il m’avait posé un lapin sans répondre… Puis le soir il m’a réécrit et s’il s’est répandu en excuses parce qu’il avait vraiment peur de perdre du temps (il avait vraiment l’air désolé d’ailleurs). En fait c’est un concours, son classement est un peu juste et il n’a plus le droit de redoubler… donc s’il veut passer dans sa filière il a vraiment intérêt à s’arracher les tripes en bossant. J’ai passé le même concours, j’ai redoublé aussi et je sais exactement par quoi il passe. C’est une période très intense psychologiquement, personnellement je passais mes soirées à pleurer… ^^’ Alors les amourettes à cette période c’est juste dangereux (tu sais, si ça finit mal et qu’on déprime après…)

        Sinon, il ne m’a pas du tout relancé entre temps. Son examen a lieu fin Mai, donc ça fait une petite plombe.

        En fait, je crois qu’il veut que je retourne lui parler, parce qu’il se met en évidence, il essaie de sortir en même temps ou après moi. Quand ses amis viennent le chercher pour des pauses cafés ou pour déjeuner, si je ne sors pas il ne sort pas non plus… Il surveille aussi avec qui je traine. L’autre fois, je mangeais avec un vieux pote (appelons-le P.) et il nous avait pas vus ensemble (parce qu’il mangeait dans une autre salle). Un ami à lui (qui connait aussi mon pote) S, est venu nous saluer, P. lui a dit qu’on mangeait ensemble et quand S. est allé rejoindre le mec qui m’aime bien, il le lui a dit… Puisque quand il est sorti de la salle où ils mangeaient, il s’est tourné vers nous en nous dévisageant avec de gros yeux agacés. Il avait l’air fâché et ne s’est même pas arrêté pour saluer mon ami :’) Bref, je pense que ça s’annonce bien mais il n’a pas la tête aux amourettes, pour le moment… Il bosse de plus en plus, j’ai parfois peur de le déranger.

        Merci pour ta réponse rapide,

        B-E.

        • Anashka | 28 janvier 2013

          Pourquoi ne pas profiter de ces pauses-cafés ? Pauses-déjeuner ?
          Pourquoi ne pas lui proposer pendant les pauses déjeuner de le faire réciter ? L’aider à bosser ?
          C’est des moments qui ont l’air plus libres, non ?

          • Blacky_Eyes | 28 janvier 2013

            J’y ai pensé mais c’est un bosseur solitaire et j’ai l’impression que ma présence le perturbe beaucoup. Pas sur que les séances de révisions avec moi soient productives…. ;) donc je pense qu’on va discuter tranquillement quand on se croise pour 5 minutes, avec cette ambiguïté parfaite pour qu’il n’y ai pas d’amitié entre nous.

            Mais j’ai une question : par sms, avant que je n’aille le voir, il m’a dit qu’on pourrait se voir dans d’autres circonstances si je voulais. Est-ce sincère ou bien a-t-il juste dit ça par pure courtoisie ? Je veux dire, est-ce qu’un mec « normal » dirait ca a une fille qui finalement ne l’interesse pas ?

            B-E.

          • Anashka | 28 janvier 2013

            Pas sure que ce mec soit « normal » ^^.
            Bref, j’attends de tes nouvelles.

  • Blacky_Eyes | 23 février 2013

    Coucou :) C’est moi B_E, Amélie Poulain, la fille aux SMS secrets… Je ne sais pas si tu te rappelles. Il s’est passé foooooule de choses, j’ai pas du tout eu le temps de te tenir au courant mais voici le dénouement !

    J’ai décidé d’aller le voir pour lui dire que je ne comprenais pas qu’il me jette sans arrêt par sms mais qu’en même temps il montre de gros signes d’intéret. J’ai été calme et gentille mais il l’a très (trop) mal pris… Du coup on s’est un peu clashés, mais je ne me suis pas énervée et j’ai décidé de le laisser tranquille… Par la suite, il n’a pas arrêté de m’éviter pendant 2 semaines, il cachait tous ses signes d’intérêt, et je pense même qu’il me soupçonnait de me moquer de lui. L’un de ses amis me déteste clairement à présent. Chaque fois qu’on se croisait il avait l’air affreusement gêné, il rougissait, se recoiffait, baissait la tête par terre, changeait de pièce…

    Du coup, j’ai choisi de prendre le taureau par les cornes pour lui redonner confiance en moi et en lui. J’avais trop peur d’aller le voir en face parce que je ne savais pas quelle réaction je pourrais déclencher. Du coup, un vendredi soir où je sortais me changer les idées, je lui ai envoyé un SMS sincère mais sans appel. Je lui ai dit qu’il me plaisait, que je voulais qu’on fasse vraiment connaissance (plus que les conversations superficielles qu’on a pu avoir) et que j’avais « besoin d’une réponse franche pour arrêter de perdre mon temps sur un truc qui ne marchera pas. » Là, il a mis 24h à me répondre. Chose qui m’a rassurée, car je me suis alors dit qu’il réfléchissait… Et il m’a envoyé un message où il se répandait en excuses en me disant qu’il ne pouvait vraiment pas y penser maintenant. Je ne savais plus quoi dire… 3 jours plus tard, je lui ai dit que je savais pas comment prendre sa réponse. Il n’a jamais répondu à ce sms directement. A la place, le lendemain, il est venu s’asseoir pour travailler juste à côté de moi (chose qu’il ne fait jamais d’habitude). Il n’a absolument rien foutu de la journée, il était trop distrait par ma présence, du coup je l’ai salué mais je ne lui ai pas vraiment parlé. Il a essayé de travailler mais la concentration n’était pas là (pour moi non plus d’ailleurs haha)

    Je pense qu’il s’en est voulu d’avoir perdu littéralement une journée de boulot car il s’est éloigné par la suite. En tout cas pour moi, ce rapprochement totalement anormal c’était sa façon bizarre mais bien à lui de me dire qu’il était intéressé mais que le concours était un obstacle. Là où il est un peu horrible c’est qu’il ne me donne pas de vraie réponse claire (OUI ou NON), ce qui fait que je suis dans le brouillard et que je ne sais pas si je dois nexter ou rester. J’ai un peu l’impression qu’il essaie de me garder sous le coude jusqu’au mois de Mai. C’est flatteur mais un peu chiant.

    Donc j’attends pour réattaquer sans me prendre la tête ! Voilà, merci pour tes conseils et pour avoir écouté du coup :)

    Bises !

    B-E.

    • Anashka | 24 février 2013

      Plus que « garder sous le coude », il veut peut-être garder ton intérêt jusqu’au mois de mai.
      Simplement : tu lui plais. Mais, c’est cours avant tout.

      Te garder sous le coude, signifierai qu’il a d’autres nanas en tête.
      Je ne sais pas trop quoi te dire : soit tu patiente et tu verras, soit tu passes à autre chose. Mais en attendant, ça semble relativement bloqué.

  • Ina | 19 janvier 2014

    Je suis face à une situation littéralement congelée avec un garçon que j’ai repéré depuis des mois : regards furtifs des deux côtés… Et c’est tout ! Les regards durent depuis un certain temps donc j’essaie de tout interpréter au lieu de me lancer, ce qui me paralyse, même sourire m’est devenu difficile.

    Je pense que le garçon en question est timide mais j’ai du mal à me dire que le fait qu’on se « crame » mutuellement en train de se regarder soit le signe d’un quelconque intérêt de sa part pour moi vu qu’il ne se passe rien d’autre.
    Je suis également passée par une phase où je me disais que je m’étais monté des scénarios shakespeariens (je n’en suis d’ailleurs pas totalement sortie) et trouve le contexte réellement étrange : on a pas mal d’amis en commun, on fréquente la même bibliothèque donc on se voit souvent, on se jette ces fameux regards mais après, plus rien. Tout ça me perturbe.

    • Anashka | 20 janvier 2014

      La question, c’est comment sortir de la paralysie ? Sans aller jusqu’à l’aborder qui peut être un poil compliqué, est-ce que tu pourrais lui faire un « coucou » de la main ?

      • Ina | 20 janvier 2014

        C’est vrai que le « coucou » de la main n’est pas une mauvaise idée : ça me pousserait à sourire un minimum.
        On s’est déjà retrouvé à moins d’un mètre l’un de l’autre alors qu’il discutait avec nos amis communs mais il y avait comme un mur entre eux et nous (le reste du groupe). C’est vraiment bizarre, je crois qu’on s’intimide mutuellement.

        • Anashka | 21 janvier 2014

          C’est possible ! :)

          Tente le « coucou » de la main (perso, je le trouve efficace), tu vois comment il réagit et selon on verra ce que l’on peut faire ou non.

  • Miss Brunette | 24 janvier 2014

    Bonjour Anashka,
    Merci beaucoup pour ton site, je le suis depuis un moment déjà et je le trouve vraiment très utile, donc merci beaucoup pour tous ces articles passionnants.

    J’ai en ce moment un problème avec un homme timide. Ou plutôt, intimidé, parce qu’il n’est absolument pas timide dans la vie, uniquement avec moi. Il me plaît énormément. Pendant longtemps il s’est limité à me dire bonjour quand il me voyait, à me regarder de loin et à s’arranger pour se trouver toujours près de moi à m’observer, sans jamais venir m’aborder. J’ai fait des efforts pour le mettre à l’aise, et je suis allée lui parler moi même, en veillant bien à paraître « accessible » : sourires, expression calme et gentille, j’ai ris de ses blagues, etc… mais rien à faire, quand je lui adresse la parole il baisse les yeux, stresse, semble mal à l’aise, bafouille, cherche ses mots, tripote ses mains dans tous les sens, clairement il ne sait plus ou se mettre… J’ai poursuivi mes  »approches », j’essayais de le mettre en confiance et je lui ai même fait des compliments (il a rougi et a eu un rire gêné en baissant les yeux). Mais depuis 1 semaine il passe son temps a essayer de me rendre jalouse, il ne me regarde plus et drague devant moi un maximum de filles… (quand il pense que je ne le vois pas il continue à me fixer, mais le reste du temps il semble vraiment désintéressé…) Je précise bien que ce n’est absolument pas un homme timide avec toutes ces filles qu’il drague, il semble très à l’aise, viril, tout le contraire d’avec moi en fait..

    J’ai peur que, ayant remarqué mon intérêt, son intérêt à lui se soit « essoufflé » et qu’il ne soit plus intéressé par moi… A moins qu’il n’essaye de me rendre jalouse ? Je ne sais vraiment pas quel comportement adopter, je doute beaucoup (n’ayant encore jamais eu affaire à un homme timide..), j’espere que tu pourras m’aider..

    Merci d’avoir lu jusqu’au bout en tout cas ^^

    • Anashka | 25 janvier 2014

      Je dois bien avouer que son comportement est étrange. Il referme toutes les portes que tu ouvres. Peut-être pourrais-tu lui faire une remarque autour de cette drague, type : « Dis-donc, en ce moment, qu’est-ce que tu en dragues ds filles » (selon votre proximité). Juste pour souligner que tu as vu, que tu vois… Et, selon sa réaction tu en sauras plus sur ce possible éloignement.

      • Miss Brunette | 30 janvier 2014

        Pour l’instant, on n’est pas assez proches pour cela… En fait, il passe son temps à m’observer de loin (mais vraiment TOUT LE TEMPS), et quand je passe à côté de lui il n’hésite pas à me dire salut avec un grand sourire, comment ça va, mais c’est tout !! La conversation s’arrête là, et si je tente de la poursuivre, comme je l’ai dit il bafouille, perd ses mots, évite mon regard… Pour ensuite continuer à me fixer dès que je m’éloigne….. D’ailleurs je l’ai surpris plusieurs fois à me jeter des regards en coin lorsqu’il draguait d’autres filles.

        Une fois, j’étais assise devant lui et il n’a pas arrêté de poser ses pieds d’abord sur ma chaise, puis il m’a carrément fait du pied, comme si de rien n’était !
        Vraiment son comportement me laisse perplexe, la dernière fois il est venu à côté de moi, pour ensuite ne faire aucun cas de moi et passer l’heure à draguer la fille devant…
        Je ne comprends vraiment plus rien..

        • Anashka | 3 février 2014

          Tu n’as pas envie de laisse tomber ? (Parce que quand même, gérer avec un gars comme ça, j’ai pas trop d’idées sur le coup).

          Sinon, vous n’avez pas des potes en commun ? Tu n’as pas moyen de sympathiser avec les siens ? (Pour avoir une ouverture…)

          • Miss Brunette | 4 février 2014

            J’ai essayé, mais rien à faire…
            Il est autant ouvert et extraverti avec les autres qu’il est timide et renfermé avec moi…
            Tu n’aurais pas des conseils pour le mettre à l’aise, en confiance ?

            Sinon tant pis je crois que je vais laisser tomber tu as raison..
            Merci quand même en tout cas :)

          • Anashka | 5 février 2014

            Disons que s’il ne fait aucun pas, à part passer par la bande de potes (sans te focaliser dessus) histoire de l’approvoiser, je ne vois pas.
            Tu n’as pas moyen d’intégrer un peu plus son groupe, pour le mettre à l’aise ?

  • Miss Brunette | 5 février 2014

    Non, en fait ce n’est pas ça mais c’est vrai que je n’en ai pas assez parlé..

    Il fait plusieurs pas vers moi, mais ce sont toujours des actions, puisqu’il a visiblement du mal a aligner plus de 3mots à la suite… Par exemple il m’aide, me rend service dès que j’ai besoin de quelque chose, me tient les portes quand j’arrive (alors que j’ai fait attention et il ne le fait jamais à aucune autre fille), bref, un tas de petites choses comme ça..

    Tu me parles d’intégrer son groupe mais je suis amie avec plusieurs de ses potes, et c’est pour ça que je te demande des conseils pour le mettre à l’aise, chaque fois que je suis avec l’un de ses amis il nous observe de loin, puis au bout de 5min il s’arrange toujours pour venir nous rejoindre. Son corps est chaque fois entièrement tourné vers moi (même s’il ne parle qu’avec son pote), et quand j’interviens dans la discussion, il bloque (baisse les yeux, perd ses mots, etc..)

    Tant qu’il n’a pas besoin de parler il a un comportement irréprochable et très attentionné (tactile aussi), par contre dès qu’il s’agit de discuter il se renferme comme une huître, comme s’il avait peur de dire un truc stupide.. C’est dans ce sens là que je t’ai demandé si tu avais des idées pour le mettre à l’aise..

    • Anashka | 6 février 2014

      Oh purée ! Il faudrait que je bosse avec lui.

      Peut-être en passant par le non-verbal. Je pense à un truc un peu fou type : lui prendre la main, lui dire vient, et l’emmener dans un café/ l’embrasser. Dans les grandes lignes. Mais, il faudrait voir comment mettre les choses en place pour que ça colle avec votre contexte, pour tu te sentes à l’aise et j’en passe…

      Comment toi tu verrais la mise en place (version soft) d’un truc dans le genre ?

      • Miss Brunette | 6 février 2014

        Oui, je sais que ça paraît fou mais c’est aussi à ça que je pensais en fait..
        Dans ma tête je cherchais un moyen de l’emmener par exemple au cinéma, (un endroit ou on n’a pas forcément besoin de parler), mais je me verrais très mal lui proposer… Je suis quelqu’un de très taquine, assurée et confiante c’est vrai mais toujours dans la suggestion, (taquineries, sous entendus…), et lui demander de but en blanc d’aller au cinéma ça me parait beaucoup trop direct…
        J’avais pensé à une sorte de jeu, ou de pari, et si je gagne et qu’il me demande ce que je veux, je lui dis, mais je trouve ça pas terrible…

        Bon sinon, il commence à s’ouvrir un peu, j’ai réussi à le faire parler pendant 10 min d’affilée sans qu’il se renferme (bon, il n’a pas réussi à me regarder dans les yeux pendant ce temps là mais au moins il m’a parlé), et il a essayé de me faire rire plusieurs fois… Au moins il y a du progrès …

        • Anashka | 7 février 2014

          Déjà, je tiens à dire que ce garçon est TRES chanceux. Ce que tu fais pour lui, c’est beau. :)

          Le ciné, de but en blanc, c’est clair qu’il va stressé. L’idée du jeu n’est pas mauvaise.
          Pourquoi pas sous forme d’un bras de fer : « Attends, tu sais que je suis douée au bras de fer. Viens, on s’en fait un (l’impératif ça peut passer crème) Note, tu perds, tu me dois un ciné, je perds, c’est moi. » ? Jouable ?

          • Miss Brunette | 7 février 2014

            Oui, c’est vrai que ça paraît assez simple. Mais j’ai tellement l’habitude de me faire inviter et de ne jamais faire le 1er pas que je trouve ça vraiment étrange de lui dire comme ça… Surtout qu’il manque cruellement de confiance en lui, il a toujours l’impression de ne pas être a la hauteur, donc j’ai peur que si ça le stresse trop il se défile, même s’il en a envie..

          • Anashka | 10 février 2014

            Avec une formulation :
            – soit plus douce
            – soit beaucoup plus directive « c’est comme ça et pas autrement »

            Le truc, c’est qu’avec lui, il n’y a pas beaucoup de marges de manoeuvre… Mais si tu vois autre chose, dis-moi. Je passe peut-être à côté de possibilités…

  • Lucy | 6 février 2014

    Bonjour, et merci pour tout les conseils sur ce site. Je suis une lycéenne, en seconde, et je voulais savoir si quelqu’un pourrait me venir en aide. Mon histoire est partie de rien, en novembre dernier. Mon amie faisait exprès de me taquiner par rapport a un garçon qui sois-disant me regardait beaucoup. C’était un garçon qui habite dans le même village que moi, et pourtant je ne l’avais jamais vu avant de rentrer au lycée. Je ne le trouvais pas tellement a mon gout, et je savais bien que mon amie ne me disait ça que pour m’embêter (pour être polie ^^). Seulement les jours passaient et elle devenait de plus en plus sérieuse dans ses propos. Finalement curieuse je me suis mise a le regarder a mon tour. Au plus je le regardais, au plus il m’intriguait. Je ne pouvais pas m’empêcher de détourner timidement les yeux quand nos regards se croisaient, puis j’ai commencé a vouloir le voir a chaque couloirs, prendre le bus en même temps que lui… Petit a petit j’ai découvert des choses sur lui, comme son nom, sans jamais ne lui avoir adresser la parole. Ce garçon c’est peu a peu transformé en obsession, je le trouvait de plus en plus beau a chaque regard mais également de plus en plus inaccessible. Les questions ont commencé a me rendre la vie impossible, pourquoi s’intérresserait-il a moi alors que je suis rien qu’une seconde insignifiante, pas spécialement jolie ou différente ? Pourquoi moi alors qu’il est en terminale et qu’il a des amies filles bien plus jolies ? J’ai commencé a avoir peur de m’être fait des idées, je me dit que malgré qu’il soit timide il aurait peut être essayé quelque chose depuis novembre. Il a commencer a fuir mon regard, trouvant soudainement le plafond passionnant quand je passait a coté de lui. J’ai commencé a pleurer, de plus en plus régulièrement le soir, j’ai perdu du poids, je tremble souvent, les nerfs a vifs. J’ai désespérément tenter de l’oublier mais rien a faire. Je me couche en pensant a lui, je me réveille en pensant a lui, la nuit je rêve de lui. Depuis novembre rien a changé, mes journées continuent a se résumer qu’à deux ou trois regards furtifs, j’ai l’impression que je ne vis que pour le jour où il viendras vers moi. Je n’ai jamais été capable de lui sourire, complètement paralysée.
    J’ai appris récement que nous avions le meme prof de guitare. Mon prof m’a confirmer ce que je pensais de lui: c’est un garçon très gentil mais énormément introverti. Il y a a peine quelque jours il a fait une demande en ami a ma ma meilleure amie sur facebook (moi je ne possède pas de compte.) Je ne sais pas comment le prendre. La situation est désespérément bloquée depuis le debut, je suis amoureuse d’un garçon dont j’ai l’impression de tout connaitre alors que je ne sait même pas s’il connait mon prénom. J’ai bien compris que j’avais beau tenter de l’oublier je n’en ai jamais été capable, une décision c’est donc imposée a moi: il faut que j’aille lui parler. Mais comment aborder un garçon timide dont on ne sait pas si il nous porte de l’intérêt, ou si on lui fait peur a trop le regarder ? D’autant plus qu’il est très grand, que je suis une petite seconde, que je suis une fille alors qu’il est en terminale. Et je ne suis pas forcément alaise pour parler aux gens non plus. J’ai déjà envisagé toutes les conversations possibles, je ne sais pas quoi faire, je ne trouve aucun moment opportun pour aller lui parler. Comment puis-je aller lui parler? Est-ce une situation désespérée ou ai-je une chance ? J’ai essayé de retranscrire la situation le plus court possible j’espère que cela suffira pour avoir une réponse. Merci du fond du coeur.
    Lucy

    • Anashka | 7 février 2014

      Salut,

      ce garçon seble être rès important pour toi. Tu poses les mots justes « obsessions » / « aller lui parler » (Tu as lu l’article sur l’OI, ça pourrait peut-être t’apporter des pistes…).

      Est-ce qu’il te serait possible dans le bus de lui dire « Salut, je m’appelle ****. J’ai l’impression qu’on s’est pas mal regardé, ça m’intrigue. Comment tu t’appelles ? »

      • Lucy | 7 février 2014

        Bonjour et merci beaucoup.
        Effectivement, j’avais déjà pensé à ce type d’approche. Seulement, il a fait une demande en ami a ma meilleure amie sur facebook, il doit bien se douter que je connaît son nom, je ne voudrais pas paraître stupide.
        Mon plus gros problème reste la conversation, et les événements qui vont suivre. Étant donné qu’il fuis souvent mon regard, j’ai peur de le gêner en allant lui parler, et qu’il fasse tout pour fuir notre conversation.
        Et puis même dans le cas où tout se passerais bien, une fois la conversation terminée je me retrouverais au point de départ. Je lui aurais certes parlé, mais je ne penses pas être capable de retourner le voir une seconde fois, et de son côté vu sa timidité prononcé, même si j’ai une infime chance de lui plaire, il ne reviendra pas me voir. Et si au contraire je ne l’intéresse pas, je ne veux pas qu’il me trouve « lourde ».
        Encore merci,
        Lucy

        • Anashka | 10 février 2014

          Donc, sans mensonge « ça fait un moment que l’on se croise dans le bus, ça te gène si je m’assois à côté de toi ? »
          L’idée, c’est d’entrer dans un conversation suffisamment intéressante pour prendre son numéro (regarde l’article sur les sujets de conversation).

          Le truc, c’est que tu es face à un choix :
          – tenter, avec les risques que ça comporte
          – ne rien tenter, pas de risque, mais pas de résultat.

          Je ne vois pas d’entre-deux. Alors, tu peux dans un premier temps, lui sourire, lui faire un coucou de la main. Mais s’il ne vient pas, il faudra y aller..
          Si tu ne l’intéresses pas, tu pourras passer à autre chose (et tu le sentiras bien vite). ^^

  • Bini | 12 février 2014

    Bonjour

    mon histoire n’a pas tellement evolué..
    Etant mloi aussi très timide, et devant faire tout le boulot, j’avais decidé de lui envoyer sur un petit papier qu’il me plaisait. Oui c’est enfant. Sa réaction, il n’a jamais été aussi souriant que cette fois là. Mais après il a du attendre que je lui demande de sortir avec. Mais je ne peux pas. Depuis que je lui ai avoué, je suis en faite bloquée par la timidité. J’ai peur que tout le monde voit mes sentiments pour lui. Du coup, j’ai l’impression qu’il me fait un peu la tete ces derniers temps, jusqu’à meme me dénigrer comme la dernière fois où on s’est vu.

    Je ne suis jamais sortie avec un garçon, et je pense qu’il n’est jamais sorti avec une fille. J’aimerai savoir comment proceder pour me mettre avec lui.

    • Anashka | 13 février 2014

      Quel âge avez-vous ? Est-ce que vous avez de amis communs ? Des personnes par qui engager la conversation ?

  • Bini | 13 février 2014

    nous avons 11 ans d’ecart et je suis la plus agée. J’ai 30 ans cette année, et lui 19. Nous pratiquons une activité commune. Nous sommes donc constament entourés par nos camarades. Non personne par qui engager la conversation. J’ai l’impression qu’il souhaiterai que ça soit moi qui vienne vers lui car lui n’en serait pas capable. Mais il ne sait pas que je n’ai pas d’expériences non plus. Je peux prendre l’initiative mais je ne sais pas comment m’y prendre.

    • Anashka | 18 février 2014

      Comme tu es la plus agée, c’est (effectivement et impicitement) à toi de faire le premier pas. Va lui demander directement ce qu’il a pensé de ton papier. Qu’en dis-tu ?

  • Bini | 18 février 2014

    Je sais hélas… je sui la plus agée , mais por le reste, nous sommes au meme niveau. s’il le savais…

    hier j’ai reussi à lui reparler (fière de moi). Faut dire qu’il m’a salué aussi en cours lorsque nos regards se sont croisés.

    Lorsque je suis venu vers lui pour lui parler, il n’avait pas l’air malheureux, il semblait cacher sa joie. Lorsque je lui parle j’ai l’impression que nous sommes proche, que nous nous connaissons.

    à la fin, je lui ai dit que je voulais lui dire « quelque chose », il a sourit. Mais j’ai bloqué. Puis on l’attendait donc il devait partir. j’ai eu des difficulté pour sortir ma phrase et j’avais pas fini, et en même temps il me parlait pour me dire qu’il partait, il m’a dit au revoir. Mon sentiment? j’avais l’impression qu’il s’en foutait. votre avis? :(

    • Anashka | 19 février 2014

      Qu’est-ce qui t’a donné le sentiment qu’il s’en foutait (concrêtement) ?

  • Bini | 19 février 2014

    au moment où je tentai d’attaquer le sujet il est parti. On aurait presque dit qu’il a prit la fuite (j’exagere un peu) il est parti comme s’il voulait eviter quelque chose. Il m’a tout de même dit au revoir en se sauvant. Mais le fait qu’il soit parti au meme moment où je tentai de lui avouer quelque chose, je l’ai mal pris. C’est comme s’il me laissait dans mes efforts (en vain)

    • Anashka | 19 février 2014

      Peut-être trop solennel dans ta manière de présenter les choses (« il faut que je te dise quelque chose »). Si tu veux le retenter, il faut le proposer dans le fil d’une conversation, même si c’est compliqué. Quels sont les indices qui t’ont permise de penser qu’il était content de te voir ?

  • Bini | 19 février 2014

    Oui je pense que je retenterai dans longtemps….
    Comment répondre..
    Ces derniers temps je lui parlais quasiment pas. Une question, et ca s’arretait là.e suis trop timide.
    Cette fois, je lui avais posé une question en même temps qu’il faisait autre chose, il m’a repondu. Puis il s’est retourné, et contrairement à d’habitude j’ai continué à lui parler poser des questions.. , et lorsqu’il a vu que je lui parlai vraiment, ça l’a surpris, un peu comme une bonne nouvelle qu’il venait d’apprendre. puis durant la conversation il avait l’air content pour ne pas dire heureux. Je l’etais aussi. On aurait dit deux enfants contents de se parler.

    • Anashka | 20 février 2014

      Est-ce qu’il relançait la conversation ?

  • Bini | 20 février 2014

    non. il ne me retourne meme pas les questions. Mais avec les autres, oui.

    • Anashka | 22 février 2014

      Hum. Peut-être qu’il a vu qu’il te plaisait, mais que la réciproque n’est pas là…

  • Bini | 22 février 2014

    J’aimerai bien y croire mais je doute. Je verrai la prochaine fois. Mais bonh, je n’ai pas tout dit non plus… C’est toujours mieux de voir les faits dans la vrai vie que sur internet comme ça. Merci.

    • Anashka | 23 février 2014

      Justement, les seuls conseils que je peux donner (quand j’en ai, la plupart du temps, je reformule des questions ^^), c’est par rapport à ce qu’on me dit.

  • lili | 9 mars 2014

    salut je suis dans une situation un peut déstabilisante sur les conseille d’une très bonne amie j’ai fait le premier pas avec un mec, j’ai appris par la suite qu’il était très timide j’ai peur de l’avoir fait fuir en voulant simplement lui parler. je ne sais pas comment faire l’aborder sans lui faire encore plus peur

    • Anashka | 10 mars 2014

      salut, j’aimerai t’aider, mais il faut que tu m’en dises plus :
      – d’où vous connaissez vous ?
      – quel signe d’intérêt te montrait-il ?
      – quel premier pas as-tu fait ?
      – quelle a été sa réaction factuelle ?

  • Brice | 10 mars 2014

    Bonsoir à tous,

    comme certain l’ont dit, la timidité peut se décrire de 2 façons :
    – le gars n’a pas confiance en lui et a peur de se viander
    – le gars n’a pas envie de s’engager/changer de vie et monte un mur de timidité qui pourrait plutôt être un mur de non expérience (fin dans mon cas c’est ça et je pense que je suis loin d’être le seul)

    Et pour l’histoire du sourire peut être que tout simplement ceux qui ne sourient pas le font pour ne pas être abordé :)

    • Miss Brunette | 12 mars 2014

      Ta réponse est très intéressante Brice, je n’avais jamais réfléchi à ta deuxième solution.. Mais que veux-tu dire par un mur de non expérience ??

  • Lola | 18 mars 2014

    Bonjour,
    Alors je vais vous raconter mes péripéties, je suis en terminale et j’ai comme qui dirait « flashé » sur un seconde, je le regardais souvent et lui aussi, et cela pendant plusieurs semaines, j’ai bien remarqué directement qu’il était trèèès timide et moi aussi mais moins car j’ai eu le « courage » de lui parler. Mais vu que je ne suis pas douée du tout face à face j’ai décidé de lui parler via internet au début des vacances dernières. Je lui ai clairement envoyé un message où je lui ai dit que j’aimerai que l’on fasse plus ample connaissance car il me paraissait sympa! Je lui ai aussi dis que ça devait paraître assez bizarre pour lui de « l’aborder » comme ça, il a tout de suite répondu et m’a dit qu’il trouvait ça cool. Je lui ai demandé si il savait qui j’étais il m’a répondu que non, donc ne vous fiez pas à certains regards que peut vous lancer des garçons, parfois c’est sûrement votre imagination… il m’a dit qu’il aurait besoin d’aide dans certaines matières, je lui ai donc passé mon numéro et à partir de ce moment nous avons parlé tout les jours, vu que l’on était en vacances, je lui ai proposé que l’on se voit, il m’a parlé d’un ciné, j’ai accepté sans hésitation. (c’était la première fois que j’avais un tel rendez-vous que j’avais moi-même organisé avec un garçon avec qui je n’avais jamais parlé de vive voix) imaginez un peu mon état le jour même, complètement stressée! Bref, nous étions assez gênés au début mais petit à petit nous avons rétabli notre lien avec ce dont nous avions parlé par messages, on a parlé vraiment de tout. Jusqu’à la rentrée il ne m’a plus envoyé aucuns messages, c’était toujours moi qui lui parlait en premier… J’ai commencé à me poser des questions. Puis est venue la rentrée, c’est-à-dire hier. Le premier jour je ne l’ai pas vu de la journée et il n’est pas venu me voir, j’étais comment dire, dépitée le soir. Et aujourd’hui je l’ai vu assis dans le car, j’ai redoublé de courage et ai prit sur moi et lui ai demandé si je pouvais m’assoir à ses côtés, il a accepté et paraissait assez mal à l’aise, c’est moi qui ai dû tenir pas mal la conversation, il répondait plutôt brièvement et c’est quand nous sommes arrivés au lycée que nous commencions à bien parler comme la dernière fois. J’ai dû partir à ce moment là. Et il ne m’envoie plus de sms alors que pendant les vacances on se parlait H24 et il me disait des choses adorables, je ne sais pas comment lui montrer que je porte vraiment beaucoup d’intérêt à son égard? Et je ne sais pas pourquoi il ne me parle plus par sms? A chaque fois c’est moi qui doit faire le premier pas… alors qu’avant il n’hésitait pas à m’envoyer des messages en premier.

    Voilà, ce fut assez long :p

    • Anashka | 19 mars 2014

      J’ai l’impression que s’il était intéressé, son intérêt a baissé. Malheureusement, on ne sait pas trop pourquoi… Différence d’âge ? Déception au moment du rencard..? Dans tous les cas, que tu veuille passer à autre chose et/ ou retablir une relation un peu équilibré, il va falloir cesser de lui courir après. Tu as lu l’article sur le système de « punition-récompense » ?

      • Lola | 19 mars 2014

        Je ne pense pas que ce soit par rapport à la différence d’âge, nous n’avons en fait même pas un an d’écart car il a redoublé. J’ai aussi pensé que l’univers du lycée le mettait sûrement mal à l’aise, le regard des gens etc. et je n’avais personnellement pas considéré ça comme un rencard lorsque nous nous étions vu, et lui aussi je pense mais plus comme une sortie entre amis. Vous allez m’engueuler mais je me suis dégonflée et lui ai envoyé un sms en début d’après-midi et il a répondu quelques secondes plus tard et très expressif, il m’a aussi posé pas mal de question sur ma journée, etc. c’est à n’y rien comprendre!! Je pense que vu qu’il est très très timide il n’ose pas et j’ai des amis très bruyants aussi, ça doit lui faire un peu peur…
        Et quand je lui ai parlé dans le car, il avait un sourire immense, donc ça ne trompe pas tellement non plus. Je pense qu’il faudrait que je le revois dans un contexte hors lycée.

        • Anashka | 20 mars 2014

          Tu sais, ici, je ne « gronde » personne. Je n’ai (malheureusement ?) pas la réponse à toutes les situations. On va dire que je marche à côté, je tente d’accompagner, d’apporter un autre regard. Mais finalement, les personnes qui connaissent le mieux la situation, c’est toi. :)

          Vu qu’il a répondu, ce doit être effectivement de la timidité. On peut tabler là-dessus. Donc, le revoir en dehors peut-être une idée. Pourquoi ne pas lui proposer un verre en terrasse (un peu loin du lycée) à la fin d’une journée de cours ?

          • Lola | 20 mars 2014

            Oui je le sais bien et merci pour ça! Ça fait du bien d’avoir aussi un avis extérieur, aquelqu’un qui s’y connaît plutôt bien. :)
            Je pense que c’est vraiment le lycée qui l’effraie car ce matin on s’est croisé et il est passé à côté de moi en me regardanlorsqu’il ans oser me dire bonjour, je lui ai tapoté le bras et il m’a semblé qu’il a sourit et on s’est fait la bise.
            Je vois bien que lorsqu’il est loin de moi il a souvent tendance à tourner son corps vers moi, à faire en sorte d’être en face de moi.
            Je pense lui proposer que l’on se voit à la médiathèque ou un truc dans le genre, parce qu’on finit rarement les cours en même temps.
            Merci de m’aider en tout cas!

          • Anashka | 21 mars 2014

            Je te conseille plutôt hors-lycée, quitte à se voir entre midi et deux… si le lycée l’effraie, la médiathèque va le tétaniser…

  • Lola | 21 mars 2014

    D’accord, je vais voir ça! Aujourd’hui je ne l’ai pas tellement calculé, et je voyais qu’il m’évitait un peu, enfin qu’il était un peu distant comme d’habitude et puis d’un coup je sens quelqu’un toucher mon bras et c’était lui, on s’est dit bonjour et il devait repartir en cours donc on n’a pas eu le temps de discuter mais ça m’a déjà fait plaisir qu’il fasse un pas vers moi comme ça.

  • Tamtam | 22 juin 2014

    Bonsoir,
    Merci beaucoup pour cet article c’est très intéressant:)
    J’ai besoin d’aide, voici mon histoire:
    ca fait 4ans qu’on se « connait » (de loin quoi), on est a la fac ensemble..
    il y a plusieurs petits signes qui me font croire qu’il y a un truc.. on a jamais osé se parler.mais on se regarde sans que l’autre ne le remarque vraiment (de ce que jai pu ressentir)
    il y a qq mois je l’ai demandé sur fb il a répondu, mais on ne s’est jamais parlé.
    Il ya deux jrs on a eu un gala je voulais que ce soit l’occas pr que chacun fasse un pas, malheureusement qd jai voulu croisé son regard pour lui sourire, il a évité mon regard..donc la déjà jsais pas trop cque ca veut dire..
    Puis hier pour la 1e fois j’ai décidé de lui parler sur fb (gros stress!), il a répondu (avec des smileys)à mes 3 premières questions bidons (ca va, tas aimé le gala, tu pars en vacs?) il m’a demandé et toi?
    à chaque fois j’ai répondu mais maintenant je fais quoi?? :$ est-ce que c’est encore à moi de relancer ou c’est à lui?
    je sais plus quoi penser: est-ce qu’il est intéressé ou est-ce qu’il s’en fout..? :/ et j’aimerai bien être fixée avt l’été (il part 3mois) pour pas me torturer pdt tout ce temps là…
    Je fais quoi? je le relance sur un sujet, ou je lui dis juste bonnes vacances ?? :/
    Merci d’avance!!!

    • Lola | 23 juin 2014

      Salut, je pense que tu devrais l’inviter à sortir quelque part juste tout les deux. C’est ce que j’ai fais personnellement, on a d’abord parlé un peu par message, pendant 1 semaine je dirais puis je l’ai invité à aller au ciné, il a accepté directement (et maintenant on est ensemble). Après ça peut être pour un bowling, un match de sport, etc. Dis lui que tu préférerai lui parler face à face et que tu aimerais mieux le connaître avant qu’il ne parte. Ne perds pas de temps et ne te pose pas trop de questions, fonce! :)

    • Anashka | 24 juin 2014

      Je crois que dans tous les cas, te torturer n’a pas d’intérêt. Vous ne vous connaissez pas. Donc tu lui plais probablement, mais il faut qu l’échange se fasse. Regarde cet article : http://www.seduireunhomme.fr/2012/05/les-sujets-de-conversation-qui-le-seduiront/ et essaie d’ouvrir sur un rencard :)

      (Sinon, je vais arrêter le suivis commentaire, je te donne les explications et ré-orientation pour un conseil ici : http://www.seduireunhomme.fr/2014/06/vie-du-site-commentaires/)

      • Tamtam | 24 juin 2014

        Ok ok merci!
        PS: j’ai renvoyé un msg gentil, il n’ a pas répondu… comme ça au moins je suis fixée..

        • Anashka | 25 juin 2014

          :/ Ca pue, un peu….

  • MoiCLove | 28 juin 2014

    Bonjour, moi j’ai un soucis car je connais un mec depuis un an ou plus et le problème c’est qu’il est tout le temps dispo pour moi il est très bienveillant du coup je m’attache trop à lui et pour moi ça devient une amitié amoureuse ou sentimentale. Il sait que j’ai des sentiments pour lui mais il m’a las dit tu ne m’intéresses pas mais je t’apprécie beaucoup mais pas autant que toi pour moi…
    La galère car ce mec me plaît trop on se contacte souvent (c’est moi qui demande) par sms à 90% par email de temps en temps et telephone mais en vrai quand on se voit plus rarement (question de distance) on ne veut ni se quitter ni arrêter de se parler ni de marcher. C’est très différent quand on se voit dans notre bande de copains on ne sait plus où se mettre ou je me dis peut être on ne veut pas se parler de peur que les autres entendent ce qu’on se dit? C’est pas faux parce que souvent il dit quand on réapparaît tous les deux devant les copains (qui s’imaginent des choses forcément) on a rien à dire ou c’est secret. Alors là je fonds encore plus quand il dit ça… En gros on s’entend super bien comme les meilleurs amis du monde ou comme un frère une soeur mais je me sens super mal à l’aise quand on est avec la bande qui font des allusions sur nous etc je déteste. il fait attention à moi dans le sens où il n’a pas peur de moi et malgré tout me parlera plus qu’à une autre fille (il parle pas ou peu aux filles). Dernière chose: qqch me dit jamais on n’arrivera à sortir ensemble car il est pas prêt ça se sent ou il m’aime pas assez ou il ne parle jamais sentiments ou filles avec moi et il gardera toujours une distance physique envers moi comme si son cerveau disait ne t’approche pas de cette fille pas à plus de 10cm, il est pas tactile (moi non plus mais un peu plus que lui).
    Bref j’ai trop d’espoir envers lui mais je l’adore car on a le meme caractère on se comprend assez etc on se confie et je me confie souvent.
    Pour résumé je ne veux pas sacrifier cette forte amitié que j’ai jamais eue avec un mec pour vivre une histoire sans lendemain et évidemment comme toutes les filles ne pas passer à côté de qqch. S’il m’avait dit: sophie laisses tomber t’es pas mon genre ça m’aurait peut être aider mais non il a pas dit ça du coup au fond je garde espoir. Evidemment c’est pas le seul mec sur terre mais pour l’instant oui. J’ai l’impression que je dépérirai si je le vois plus si je l’entends plus si je ne peux plus lui écrire etc.
    Comme par hasard en plus il est témoin de mariage comme moi! (au meme mariage).
    J’essaie de relativiser ou me dit va voir un psy ça ira mieux pour ne pas tout le temps penser à lui et lui écrire souvent!
    Merci pour votre aide!

    • Anashka | 29 juin 2014

      Tu penses qu’il est au courant de tes sentiments ? Est-ce que tu lui a fait part de votre gène quand vous êtes entre potes ?

      (Sinon, je vais arrêter le suivis commentaire, je te donne les explications et ré-orientation pour un conseil ici : http://www.seduireunhomme.fr/2014/06/vie-du-site-commentaires/)

      • MoiCLove | 29 juin 2014

        Bonjour, je ne veux pas envahir de comments, mais comme tu m’as posé la question je ne sais pas où je dois te répondre Anashka, je réponds juste: oui bien sûr depuis février, il est informé (c’est là qu’il m’a dit par sms « je t’apprécie mais pas autant que toi… » sans autre commentaire); non je ne lui ai pas fait part de notre gêne entre potes mais je vais sans doute l’aborder avec lui car j’ai du mal avec la bande de copains. voilà en tout cas merci pour tous vos conseils

  • Mélissa | 20 septembre 2014

    Bonjour, je m’appelle Mélissa je suis en seconde bac pro et je suis tombée amoureuse d’un garçon vachement timide qui m’a déjà déclaré sa flamme en CE2 mais je l’avais rembalée méchamment :-( et aujourd’hui je regrete énornementma reaction. Ce garçon me regarde tout le temps en cours,en récré,…et dès que je me rapproche de 3 mètres il rougi et n’arrive plus à parlé correctement. J’aime à la folie ce garçon mais de 1 je suis aussi timide et de 2 comme je l ai rembalée j ai peur que lui aussi fasse comme moi. S’il-vous-plait aidée moi :$ merci<3 ps j ai son numéro de téléphone.

    • MoiCLove | 21 septembre 2014

      Bonjour Melissa, Franchement….est-ce que ça compte ce qui s’est passé en CE2? Ne regrette pas, tu es jeune encore (j’ai 28ans), tu as sans doute eu peur? Ce qui compte c’est AUJOURDHUI à mon sens. Petit conseil de timide: envoie lui des textos de temps en temps parce que je sais comment c’est trop dur de timide parler à un timide! ça se trouve il a oublié ce qui s’est passé en CE2?
      Bref je te conseille sois tu l’appelle sois tu lui envoies des textos pour en apprendre plus sur lui, voir ses réactions etc mais à ta place je parlerais pas du CE2 ou juste ça fait plaisir de te voir qqch dans le genre…
      J’espère t’avoir un peu aidé;-)
      PS: je tombe amoureuse à chaque fois des garçons timides alors je sais ce que c’est; pour le coup j’ai écrit à S. en lui expliquant qu’on était sur la meme longueur d’onde et ça l’a trop rassuré…je parle coté caractère simplement;-) les sentiments on verra plus tard

  • Mélissa | 21 septembre 2014

    Merci beaucoup MoiClove ;-) <3

  • Mélissa | 22 septembre 2014

    J’,ai suivie vos conseilles.
    Je lui envoyée un sms qui était écrie :
    Et à 10 j’allais avouée mes sentiment quand il m’a dit que sa fait 7 ans qu’il m’aime et veut remettre sa chance et qu’il voulait sortir avec moi (j ai dit oui bien sur et j étais toute rouge :-P .) merci pour vos conseille <3

  • sandra | 24 septembre 2014

    Bonjour à toutes et tous,
    Voilà ma petite histoire : je viens de rencontrer un homme timide, je ne suis pour ma part, pas suer à l’aise dans ce genre de situation, mais je ne me considère pas non plus comme quelqu’un de timide…
    Nous avons échangé beaucoup de sms avant notre première rencontre, qui c’est bien passé… Nous avons beaucoup discuté, des regards, des sourires un peu gênés… Nous avons donc décidé de nous revoir… Encore une fois entre chaque rdv beaucoup d’échanges sms, avec quelques phrases un peu ambigus… Notre deuxième rdv c’est formidablement bien passé, nous avons beaucoup de points en communs et nos échangent plus qu’intéressants. Il me plaît énormément, et je crois que son côté timide ne fait qu’accentuer mon sentiment… Au moment du départ, je l’ai embrassé sur le coin des lèvres, forcément cela a un peu dérapé, mais je n’ai pas sentie de retenu de son côté… Bon se fut très furtif, et nous n’avons pas été plus loin…. Nous avons prévu de nous revoir, mais voilà du coup maintenant c’est moi qui ne sait plus du tout quel conduite avoir… Je ne voudrais surtout pas brusquer les choses par peur que cela ne lui plaise pas, mais je voudrais aussi lui faire comprendre qu’il me plaît vraiment….
    Vos conseils sont les bienvenus… Merci a toutes et tous pour votre aide.

  • MoiCLove | 29 septembre 2014

    Bonjour Sandra, j’aimerais bien t’aider mais je ne sais pas trop comment…quel âges as-tu?
    Si vous avez prévu de vous revoir tant mieux, peut-être laisser les choses faire?
    Je comprends à 200% que tu sois perdue dans ta relation avec cet homme que tu connais peu; laissez-vous le temps de vous découvrir l’un à l’autre.
    Je ne pense pas que brusquer les choses (jusqu’à quel point) soit une bonne idée, loin de là, mais attention ne pense pas qu’à son plaisir à lui! J’ai eu le malheur de faire cette bêtise avec mon ex et je me faisais du mal en fait, comme si je n’acceptais pas mes goûts, bref moi-même en somme; si tu pouvais éviter ça ce serait super;-)
    Après ça dépend, peut-être le mieux serait que vous vous revoyez non pas en soirée prendre un verre mais plutôt dans un contexte style aventure ou simple promenade ce genre de chose tu vois, être dans un cadre tranquille avec du monde c’est selon ce que tu préfères. Perso, j’ai toujours préféré me promener avec un homme dont j’étais amoureuse et tu vois vite du coup s’il est vraiment intéressé etc, t’es pas coincé devant une table face à face où tu sais plus quoi dire, là le bavardage est sympa en se marchant.
    Après je ne sais pas si vous communiquer par tel? Est-ce que c’est toujours toi qui va vers lui?
    De toute façon, be yourself, c’est ce qui est le mieux!;-)
    Bonne chance à toi

    • sandra | 30 septembre 2014

      Bonjour MoiClove,
      Merci beaucoup pour ta réponse…
      Pour apporter un peu plus de détails me concernant, j’ai 38 ans et 3 enfants…
      Pour l’instant effectivement nous ne nous voyons que le soir, vu le peu de temps libre que j’ai… Mais nous évitons les endroits ou il y a trop de monde, et je dois dire que nos conversations sont plutôt fluide…
      Nous avons énormément de points en communs, c’est assez déstabilisant…
      Notre 3ème rdv c’est très bien passé, toujours dans le respect… Sans aller trop loin… Je vais suivre ton conseil et laiser faire les choses, je pense que que si j’allais trop vite ca ne lui plairait pas…
      Il m ‘a dit qu’il n’était pas très doué pour dire les bons mots, mais qu’il était très enthousiaste par notre début de relation… Je pense que c’est plutôt positif…
      J’ai envie d’être patiente… Il m’a donné envie de l’être… Et sincèrement ça fait du bien de se sentir respecter…
      Merci encore d’avoir pris le temps de me réponde MaClove.

  • MoiCLove | 29 septembre 2014

    J’ajouterais pour toutes les filles ou les personnes qui lisent tous les messages ci-dessus, bon je ne sais pas si j’ai droit de faire de la pub, mais j’ai adoré, dévoré et même été choqué j’avoue par ce super extra livre:
    Ce que veulent les hommes de B Gerstman, C Pizzo, R Seldes.
    Ils disent vraiment tout et analysent chaque situation une femme se trouve; la traduction est bien faite c’est drôle et hyper sincère. Merci aux 3américains qui ont oser écrire un livre comme celui-ci! C’est pas des français qui auraient écrit ça! Merci Hyper U de m’avoir mis ce livre entre mes mains (trouvé par hasard).
    Je pense que ce livre très concret qui s’adresse aussi aux celib comme moi et qui répond à toutes questions m’aide à avoir un autre regard sur les hommes… J’ai appris aussi pourquoi mon peut-être futur m’avait fixé du regard, intéressant non?
    En tout cas, si ça peut t’aider Sandra, pourquoi pas?
    Bisous!!

  • anna G | 27 janvier 2015

    Salut je l’appel anna et je suis tombée sur votre articles et il est très intéressant. J’ai même lui vos commentaire sa ma donner du courage pour parler a un mec que je kiff mais qui est timide ! Je suis au lycée et le mec que je kiff on fait que de se regard h24 tout les jours. Mais il est timide et reste tout le temps avec ces ami et je peux pas lui parlet , je pense que je suis aussi timide que lui. J’aimerais lui fair comprendre que il m’intéresse et je veux l’apprendre a le connaître mais je sais pas comment mi prendre. (Je connais beaucoup de chose sur lui, et je lui est même demander en ami sur facebook et je lui est envoyer un message (salut ) depuis novembre et il n’a pas vue encore. Comment fair aidée moi svp. Je sais pas si vous aviez tout compris je suis en France depuis peux

  • polakius | 21 avril 2015

    Bonjour,
    Tout d’abord, en temps qu’homme timide je confirme tout ce qui as été dis. je dirais aussi qu’il ne faut pas trop brusquer quelqu’un de timide (il y a un risque qu’il ce renferme plus dans sa bulle, il faut trouver un juste milieu) , il faut le questionner pour lui donner de l’assurance, et surtout être patiente.

  • Emilie | 11 mai 2015

    Bonjour,
    j’ai beaucoup aimé cet article, je suis très attiré par un homme à l’aise en société mais timide avec les femmes, nous avons des amis en commun. Je l’ai contacté sur un site de rencontre, mais il ne savait pas que c’était moi (pas très malin, je sais) mais j’ai discuté avec un homme vraiment charmant, drôle, cultivé… du coup j’ai encore plus craqué ! Au bout de quelques jours du discussion, il m’a demandé de boire un verre avec lui (ça devait arriver !) et j’ai préféré lui dire la vérité… quand je lui ai dis qu’on se connaissait déjà, il s’en doutait que c’était moi ! Et il m’a répondu qu’il ne préférait pas que l’on continu à se contacter… car il connaît mon ex… Après tout cela, j’étais déçu mais je ne voulais pas en finir comme ça, j’ai été m’excuser auprès de lui, en allant lui offrir des fleurs (suite à une discussion de pivoine entre nous et c’était mon pseudo), je lui ai dis que je m’excusais mais que j’assumais entièrement ma démarche et qui me plaisait ! Et je suis repartie… très fière de moi, maintenant je vais attendre si cela porte ses fruits, en tout cas il a été surprise, et j’espère avoir marqué des points !

  • lbb | 12 juillet 2015

    bsr moi également g suis un timide, je n ai jamais dragué les filles d tte ma vie, et les amis m ont conseillé quand même de causer avec les filles, mais lorsque je le fais j ai l impression d ne pas les captiver comme les font d autres garçons,elles s ennuient quand elles sont avec moi; de fois meme elles m ignorent à tout moment, mêle celles qui me connaissent. ge ne sais pas, j ai même l impression k les efforts fournis pour les approcher ne paient pas, quoi faire??

  • Maelys | 29 août 2015

    Bonjour,
    J’ai besoin de votre aide car je crois que je suis face moi aussi à un grand timide.. J’ai eu un gros coup de coeur (voir coup de foudre lol) pour un garçon de mon age (la trentaine) qui travaille à coté de là où je bosse. J’ai l’impression que je lui plais (regard insistant, troublé) cela fait déjà depuis plusieurs mois mais il n’a rien tenté ;-( j’ai été plusieurs fois là où il travaille, j’ai fait exprès qu’il entende mon nom, qu’il entende là où je travaille pour lui faciliter la tâche mais toujours rien ! Je pense que c’est un garçon timide mais si ça se trouve je ne l’intéresse pas tt simplement. Il sait que j’ai une fille de 4ans alors peut être pense t’il que je suis toujours avec le papa ? (nous sommes separes depuis 6 mois avec mon ex-mari). Je ne sais pas comment faire car j’ai peur de paraitre insistante.. et peur aussi de me faire des films ! Nous avons un ami en commun sur Facebook, peut être je pourrais creuser cette piste pour en savoir un peu plus sur lui (a t’il déjà une copine etc..) bref je suis un peu perdue et j’aimerais que cette situation évolue. Merci de votre aide !

  • Gauthier | 1 août 2016

    Bonsoir ^^ , tout d abord je tiens à dire que j adooooooore la façon dont vous écrivez !Les touches d humour sont parfaites et vous m avez bien faite rire ;) ,je ne sais pas si vous allez me répondre car je ne sais pas la date de publication de cette article , et , comparé à mas mal d ados , je ne suis pas treeeeees forte en informatique X) Tout ça pour dire (en gros ) : Voilà ,je suis en 5 ème (enfin je vais passée en 4 ème ) bref , et j ai « craquée » sur un 4 ème (qui masse donc en 3 ème ) un blond que je vais appelle …euuuh??? M . Mes amies m avaient demander si il y avait un garçon qui me plaisait (physiquement) et j ai montré M.Quelques mois plus tard , on ?e,reposait toujours la même question ,et je le désignait toujours . Eeeet un jour ,mes amies très discrètes , ont étés les voir …. Quand il était avec ses amis…. Elles lui ont dit : »Salut , on peut te parler ? » et un des amis à M à couper avant qu il réponde en disant : »Euuuuh elle est trop petite  »  » Puis elles ont dit au elles avaient une amie à elles (moi) qui le trouvait (elles ont désignées M) tres mignon et m a montré ( je n étais pas au courant au elles avaient été le voir ,sinon je les auraient enfermés jusqu’à a la fermeture du collège . Il à rougi et est parti car son ami était parti . Le jour même nous avions eu étude en même temps , et le pote de M , m ayant reconnu m as pose des question parmi : »Il t intéresse ? » « Tu le trouves comment ? » Auquel j ai répondue « Bennnnn (je suis complètement fofolle d habitude , mais quand il s’agit de garçon …) je le trouves beau mais je ne le connais pas … » il m as dit : »Ça te dirais d apprendre à le connaître ? » puis la cloche à sonner (sauvée par le gong :’) ) et le soir à la sortie des cours , son ami est revenu me voir pour me redemander si je voulais apprendre à connaitre M. Mon cerveau ne fonctionnant pas normalement quand il s agit de garcons , j ai dit « hummm…qui? » alors que je savais tres bien de qui il parlait , il m as repondu « Tu le sais  » puis mon frère est venu puis j ai du rentrée sans pouvoir répondre . Bref ,cela fait maintenant depuis octobre (j et nous sommes en juillet , en global l année sco!aire que du coup , il me regarde pas mal (je le regarde beaucoup ,et demande à mes amies si il !e regarde , qui elles aquiesaient ) , son ami est revenu me parler , puis mes amies sont retournées voir M pour lui demander comment il me trouvais , auquel il a répondu (en rougissant / il a souci puis regarder le sol ) et dit : »Hum..je..je ne sais pas… » nous nous lançons très souvent des regards il est timide mais quand je le regarde , et que je le regarde nous continuons à nous fixer en souriant légèrement , ses amis savent tous que je le trouves mignon et rigole parfois avec moi (il est toujours aves un pote en particulier , celui au il y avait en étude , et de partout ou va cet ami , M y va , sauf quand l ami en question viens pour me parler .M se contente de me fixer. Comme une fois loi un de ses amis est venu toute l après midi avec moi et une de mes amie et a un moment son ami m as fait un câlin en rigolant et en me disant(il Rigolais) « je t aimeuuuh » je togolais mais en le poussant un peu en disant « mais pas moiii » puis nous avons parler et M continuait de nous regardés son pote et moi avec un air perplexe ; ce qui ne fais jamais ;-; à un moment l ami de M (celui de l étude) à dit à celui qui me taquinait que je trouvais M beau , l ami à dit « aaaannnnnn c est meuuugnoon ((asses génant ))puis quand son ami s est assis sur mes genoux , (M nous regardais Du banc d à cotter ,mais nous passaitbpas mal devant ) et son ami à crier « Eeeeeeh M ,je suis assis sur ta future femme ! » puis M à souri et regarder le sol en rougissant ( je devais être rouge aussi :’) )p enfin bon ,ça n est pas tout du tout mais n ai déjà écris un roman au en pensez vous ? , merci d avoir lu 😘

Commenter